C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient"

Transcription

1 C1-INS02 Version 3 LBM GSY Fiche d'instruction Preconisations patient Date d application : Objet et domaine d application Cette fiche d instruction décrit les préconisations à respecter pour réaliser un prélèvement dans de bonnes conditions. Elle s applique aux prélèvements réalisés par le patient. 2. Documents associés Procédure C1-PR01 Traitement des demandes d analyse Mode opératoire C1-MO01 Accueil d un patient Mode opératoire C2-MO02 Prélèvements urinaires Mode opératoire C2-MO03 Prélèvements bactériologiques 3. Responsabilités La responsabilité globale des préconisations à suivre appartient au patient. La personne présente à l'accueil est responsable des explications transmises et de la vérification des conditions de recueil. 4. Déroulement de l activité Les préconisations détaillées des pages suivantes sont à fournir au patient. 5. Classement et archivage Les règles de classement et d archivage sont décrites dans la procédure I2 PR02 «Gestion des enregistrements et archivage». Rédacteur Validateur Approbateur GOUGEON Sophie SCHOUTTETEN sophie LE BIHAN Béatrice Page 1 sur 12

2 EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES L'examen cytobactériologique des urines est un examen permettant notamment de rechercher une infection urinaire, de déterminer le germe éventuellement en cause et d effectuer un antibiogramme de la souche isolée. - Se laver soigneusement les mains avant la miction. - Faire une toilette externe soigneuse à l aide de lingettes désinfectantes remises au laboratoire ou à défaut à l aide d un savon antiseptique. - Eliminer, si possible, le premier jet d'urine dans les toilettes. - Recueillir dans le flacon le deuxième jet d'urine, en n'ouvrant le flacon qu'au dernier moment. - Refermer soigneusement le flacon immédiatement après la miction. - Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure du recueil. Pour les poches destinées aux nourrissons : - Faire une toilette avec la lingette désinfectante, ou à défaut au savon, avant de mettre la poche. - Placer la poche et attendre que l'enfant urine. - Si l'enfant n'a pas uriné dans l heure, retirer la poche, refaire la toilette et poser une nouvelle poche. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant la miction. - A défaut, placer le flacon ou la poche au réfrigérateur (au maximum pendant 24 heures). - Signaler au laboratoire toute prise récente d antibiotique. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 1 / 16 EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES L'examen cytobactériologique des urines est un examen permettant notamment de rechercher une infection urinaire, de déterminer le germe éventuellement en cause et d effectuer un antibiogramme de la souche isolée. - Se laver soigneusement les mains avant la miction. - Faire une toilette externe soigneuse à l aide de lingettes désinfectantes remises au laboratoire ou à défaut à l aide d un savon antiseptique. - Eliminer, si possible, le premier jet d'urine dans les toilettes. - Recueillir dans le flacon le deuxième jet d'urine, en n'ouvrant le flacon qu'au dernier moment. - Refermer soigneusement le flacon immédiatement après la miction. - Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure du recueil. Pour les poches destinées aux nourrissons : - Faire une toilette avec la lingette désinfectante, ou à défaut au savon, avant de mettre la poche. - Placer la poche et attendre que l'enfant urine. - Si l'enfant n'a pas uriné dans l heure, retirer la poche, refaire la toilette et poser une nouvelle poche. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant la miction. - A défaut, placer le flacon ou la poche au réfrigérateur (au maximum pendant 24 heures). - Signaler au laboratoire toute prise récente d antibiotique. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 1 / 16

3 EXAMEN PARASITOLOGIQUE DES URINES L'examen parasitologique des urines est un examen permettant de rechercher les parasites qui, pendant une phase de leur cycle, séjournent dans les urines. On citera essentiellement les œufs de Schistosoma haematobium. - Se laver soigneusement les mains avant la miction. - Faire une toilette externe soigneuse à l aide de lingettes désinfectantes remises au laboratoire ou à défaut à l aide d un savon antiseptique. - Recueillir la totalité de la miction après un effort (sautillements, montée d escaliers ) et de préférence le matin. - Refermer soigneusement le flacon immédiatement après la miction. - Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de recueil. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant le recueil. MERCI DE REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES : Lieu de voyage RECENT (en France ou à l étranger) : Pourquoi cet examen vous a t-il été prescrit : Avez-vous des traitements ANTIPARASITAIRES en cours ou récents : Merci de joindre ce questionnaire à votre recueil C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 2 / 16 EXAMEN D URINE POUR LA RECHERCHE DE CHLAMYDIAE ET MYCOPLASMES Cette analyse permet de rechercher une infection à chlamydiae et/ou mycoplasmes. Le recueil est réalisé de préférence sur les premières urines du matin ou à n importe quel moment de la journée après au moins 2 à 3 heures sans avoir uriné. - Se laver soigneusement les mains avant la miction. - Uriner le premier jet dans le flacon stérile. N ouvrir le flacon qu au moment du prélèvement et le refermer soigneusement. - Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de recueil. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant la miction. - A défaut, placer le flacon au réfrigérateur (au maximum pendant 12 heures). L examen doit être pratiqué à distance de toute antibiothérapie : a minima 3 semaines après l arrêt des antibiotiques pour les chlamydiae ; a minima 5 jours après l arrêt des antibiotiques pour les mycoplasmes. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 3 / 16

4 COMPTE D'ADDIS (HLM) Cette analyse consiste à mesurer le débit des hématies et des leucocytes passant dans les urines. Ce recueil s effectue sur la totalité des urines émises en 3 heures au repos. 1- Noter l'heure exacte de début d'épreuve. Il faut commencer cette épreuve trois heures avant l'heure à laquelle vous êtes habitués à vous lever. Par exemple, si vous vous levez à 7 heures du matin, l'épreuve commencera à 4 heures. 2- Mettre le réveil à sonner à l heure du début de l épreuve (4 heures du matin dans notre exemple). A ce moment, uriner aux toilettes pour éliminer les urines et vider ainsi la totalité de la vessie. 3- Boire 250 ml d eau (soit 2 à 3 grands verres) et se recoucher immédiatement en remettant le réveil à sonner trois heures après. 4- Trois heures après (le plus exactement possible), soit 7 heures du matin dans notre exemple, uriner dans le flacon qui vous a été remis au laboratoire. La totalité des urines des 3 heures doit être recueillie. 5- Identifier le flacon avec votre nom et prénom. 6- Conserver le flacon à température ambiante avant d apporter le flacon au laboratoire dans les 4h suivant le recueil. Pour les femmes, ne pas faire l examen pendant la période de règles. Si vous avez envie d'uriner durant l'épreuve, recueillez vos urines dans le flacon qui vous a été remis. Si le flacon ne suffit pas, utiliser une bouteille d eau minérale vide. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 4 / 16 RECUEIL DES URINES DE 12 HEURES 1- Vider la vessie le soir avant le dîner (par exemple) et noter l heure de début de recueil. 2- Recueillir toutes les urines pendant 12 heures dans le flacon qui vous a été remis au laboratoire. 3- A la 12 ème heure, uriner une dernière fois dans le flacon. 4- Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de fin de recueil. 5- Apporter le flacon au laboratoire dans les meilleurs délais (2 heures maximum). Si le flacon ne suffit pas, merci de passer au laboratoire pour en chercher un deuxième, ou, à défaut, utiliser une bouteille d eau minérale vide. Les échantillons doivent être conservés au réfrigérateur tout au long du recueil. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 5 / 16

5 RECUEIL DES URINES DE 24 HEURES Ce recueil permet l'analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. 1- Noter l'heure exacte de début d'épreuve sur le flacon (par exemple à 8 heures du matin). A ce moment, uriner aux toilettes pour éliminer les urines. 2- Recueillir par la suite toutes vos urines pendant 24 heures dans le flacon qui vous a été remis au laboratoire. 3- A la 24 ème heure, soit le lendemain matin même heure (dans notre exemple, le lendemain matin à 8 heures), uriner une dernière fois dans le flacon. 4- Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de fin de recueil. 5- Apporter le flacon au laboratoire dans les meilleurs délais (2 heures maximum). Si le flacon ne suffit pas, merci de passer au laboratoire pour en chercher un deuxième, ou, à défaut, utiliser une bouteille d eau minérale vide. Les échantillons doivent être conservés au réfrigérateur tout au long du recueil. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 6 / 16 RECUEIL DES URINES DE 24 HEURES Ce recueil permet l'analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. 1- Noter l'heure exacte de début d'épreuve sur le flacon (par exemple à 8 heures du matin). A ce moment, uriner aux toilettes pour éliminer les urines. 2- Recueillir par la suite toutes vos urines pendant 24 heures dans le flacon qui vous a été remis au laboratoire. 3- A la 24 ème heure, soit le lendemain matin même heure (dans notre exemple, le lendemain matin à 8 heures), uriner une dernière fois dans le flacon. 4- Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de fin de recueil. 5- Apporter le flacon au laboratoire dans les meilleurs délais (2 heures maximum). Si le flacon ne suffit pas, merci de passer au laboratoire pour en chercher un deuxième, ou, à défaut, utiliser une bouteille d eau minérale vide. Les échantillons doivent être conservés au réfrigérateur tout au long du recueil. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 6 / 16

6 COPROCULTURE et/ou RECHERCHE DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE Coller l étiquette du dossier La coproculture a pour objet de mettre en évidence l'agent responsable d'une diarrhée infectieuse. Cet examen est à effectuer, si possible, lors des épisodes diarrhéiques. - Recueillir les selles dans le flacon stérile fourni par le laboratoire. - Noter sur le flacon votre nom et prénom. - Noter la date et l heure de recueil. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant le recueil. - A défaut, placer le flacon au réfrigérateur (au maximum pendant 12 heures). MERCI DE REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES : Séjour RECENT à l étranger (HORS EUROPE) : OUI NON Si OUI, dans quel pays?: Pourquoi cet examen vous a t-il été prescrit : Avez-vous des traitements ANTIBIOTIQUES en cours ou récents : Merci de joindre ce questionnaire à votre recueil C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 7 / 16

7 PARASITOLOGIE DES SELLES Coller l étiquette du dossier L examen parasitologique recherche la présence de parasites dans le tube digestif. - Recueillir les selles dans le flacon fourni par le laboratoire. - Noter sur le flacon votre nom et prénom. - Noter la date et l heure de recueil. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant le recueil. MERCI DE REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES : Séjour RECENT à l étranger (HORS EUROPE) : OUI NON Si OUI, dans quel pays?: Pourquoi cet examen vous a t-il été prescrit : Avez-vous des traitements ANTIPARASITAIRES en cours ou récents : Merci de joindre ce questionnaire à votre recueil C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 8 / 16

8 FROTTIS URINAIRE Cette analyse permet d étudier les cellules présentes dans les urines. - Au lever, uriner pour vider la vessie. - Prendre le petit déjeuner ou boire de l eau plate. - Faire un effort physique de 30 min à 1 heure (exemple : marche à pied). - Recueillir le premier jet de la deuxième miction du matin dans le flacon stérile fourni par le laboratoire (le flacon doit être bien rempli, soit environ 30 ml). - Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de recueil. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant le recueil. Les urines de 24 heures et les urines de la première miction ne sont pas autorisées. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 9 / 16 FROTTIS URINAIRE Cette analyse permet d étudier les cellules présentes dans les urines. - Au lever, uriner pour vider la vessie. - Prendre le petit déjeuner ou boire de l eau plate. - Faire un effort physique de 30 min à 1 heure (exemple : marche à pied). - Recueillir le premier jet de la deuxième miction du matin dans le flacon stérile fourni par le laboratoire (le flacon doit être bien rempli, soit environ 30 ml). - Noter sur le flacon votre nom et prénom, ainsi que la date et l heure de recueil. - Apporter le flacon au laboratoire dans l heure suivant le recueil. Les urines de 24 heures et les urines de la première miction ne sont pas autorisées. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 9 / 16

9 RECUEIL DE SELLES - STEATORRHEE 1- Recueillir l intégralité des selles émises par tranche de 24 heures dans le ou les flacons spécifiques fournis par le laboratoire : Stéatorrhée sur 24 heures 1 flacon ; Stéatorrhée sur 72 heures 3 flacons (1 flacon par jour, 3 jours de suite). 2- Noter sur chaque flacon votre nom et prénom. 3- Noter sur chaque flacon la date de recueil. 4- Apporter le ou les flacons au laboratoire à la fin du dernier recueil. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 10 / 16 SPERMOCULTURE Ce prélèvement permet la recherche d infection se développant au niveau du sperme. - Ne pas utiliser de préservatif. - Uriner. - Se laver soigneusement les mains au savon. - Laver le gland avec la lingette désinfectante remise par le laboratoire ou savon antiseptique ou Dakin. - Recueillir la totalité de l éjaculât exclusivement par masturbation dans le flacon stérile mis à disposition par le laboratoire. - Identifier le flacon avec votre nom et prénom et noter la date et l heure du recueil. - Le flacon doit être acheminé au laboratoire dans l heure qui suit le recueil. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 11 / 16

10 TEST RESPIRATOIRE HELICOBACTER PYLORI Dépistage par un test non invasif de la présence d Helicobacter pylori dans l estomac. - Arrêter : * les antibiotiques 1 mois avant le test ; * les anti-secrétoires IPP (MOPRAL, AZANTAC, ) et Anti-H2 (TAGAMET, ) 15 jours avant le test ; * les anti-acides et pansements (RENNIE, MAALOX, ), 24h avant le test. - Ne pas manger, ni boire, ni fumer durant les 6 heures précédant le test. - Durée du test au laboratoire : environ ¾ heure. - Les patients ne seront pas autorisés à sortir du laboratoire pendant la durée de l examen. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 12 / 16 TEST DE HUHNER Recherche microscopique des spermatozoïdes dans la glaire endocervicale et examen entre lame et lamelle. Ce test n est réalisable que le matin et sur RDV. - Abstinence sexuelle pendant 3 jours avant la date du test. - Test pratiqué selon prescription (en général J10-J14). - Test réalisé 8 à 10 heures après un rapport sexuel. - Pas de toilette intime après le rapport. - Eviter la position debout prolongée après le rapport. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 13 / 16

11 TOXIQUES URINAIRES Test urinaire pour le dépistage des drogues : cannabis, cocaïnes... - Recueillir les urines dans le flacon fourni par le laboratoire. - Ce recueil est réalisé exclusivement au laboratoire. - En fonction de la prescription, un contrôle d identité pourra être effectué ; dans ce cas, merci de vous munir d une pièce d identité. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 14 / 16 RECUEIL DES EXPECTORATIONS L'Examen CytoBactériologique des Expectorations est un examen permettant de rechercher une infection broncho-pulmonaire, de déterminer le germe éventuellement en cause et d effectuer un antibiogramme de la souche isolée. - Recueillir les expectorations à jeun le matin au réveil dans le flacon fourni par le laboratoire. - Rapporter le flacon conservé à température ambiante dans l heure qui suit le recueil. - Ce recueil ne doit pas être salivaire mais provenir des glaires pulmonaires. C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 15 / 16

12 RECHERCHE DE SANG DANS LES SELLES Dépistage de la présence de sang occulte dans les selles. - Recueillir les selles dans le flacon fourni par le laboratoire. - Noter sur le flacon votre nom et prénom. - Apporter le flacon au laboratoire. - A défaut, placer le flacon au réfrigérateur (au maximum pendant 12 heures). Si le recueil doit être effectué sur 3 jours, rapporter les flacons au fur et à mesure des recueils (un par jour). C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 16 / 16 RECHERCHE DE SANG DANS LES SELLES Dépistage de la présence de sang occulte dans les selles. - Recueillir les selles dans le flacon fourni par le laboratoire. - Noter sur le flacon votre nom et prénom. - Apporter le flacon au laboratoire. - A défaut, placer le flacon au réfrigérateur (au maximum pendant 12 heures). Si le recueil doit être effectué sur 3 jours, rapporter les flacons au fur et à mesure des recueils (un par jour). C1-INS02 Version 3 - Préconisations patient Préconisation n 16 / 16

C Recommandations pré analytiques générales

C Recommandations pré analytiques générales C Recommandations pré analytiques générales C.1 Liste des analyses à jeun Etat de jeûne L état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Guide fournisseur "CML" sur les conditions de transports des échantillons.

Guide fournisseur CML sur les conditions de transports des échantillons. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit comment sont effectués les prélèvements bactériologiques au sein du laboratoire. Il s applique à l ensemble des prélèvements bactériologiques

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U U.E 2.5 Processus Inflammatoires & Infectieux Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U ESI 2 ème année Groupe 5 Le 07/10/2013 Présentation du Groupe 5 Mario BLANDY Manuela GAMARRA Cécile COQUET Christelle

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 4. CONDITIONS DE PRELEVEMENT 4.1 Le consentement préalable du patient Les échantillons biologiques sont la propriété du patient. Dans ce cadre, la direction du laboratoire met en œuvre les moyens appropriés

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014

le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014 le profil épidémiologique des infections urinaires au CHR de Tétouan en 2014 Dr Saad AJBAR médecin interne du CHR de Tétouan Association des médecins de la santé publique de Tétouan 7éme journée scientifique

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

2. Déroulement du prélèvement

2. Déroulement du prélèvement PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES 1. Le matériel utilisé Les références et fournisseurs du matériel utilisé sont représentés dans la base de données du laboratoire. Pot stérile pour coproculture Spéculum stérile

Plus en détail

Section 5 : Guide pour les mesures biochimiques (Step 3) Présentation générale

Section 5 : Guide pour les mesures biochimiques (Step 3) Présentation générale Présentation générale Cette section donne des informations concernant les mesures biochimiques qui doivent être faites dans le cadre de Step 3 de l'instrument STEPS. A qui s'adresset-il? Ce guide est destiné

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe 1. OBJECTIF : Ce document comprend un tableau indiquant les informations nécessaires la conservation des spécimens, à l externe. Il comprend aussi un tableau indiquant les informations nécessaires pour

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Table des matières 1 PROCÉDURE D'IDENTIFICATION DES ÉCHANTILLONS DE LABORATOIRE... 2 2 CLAIRANCE DE LA CRÉATININE... 3

Table des matières 1 PROCÉDURE D'IDENTIFICATION DES ÉCHANTILLONS DE LABORATOIRE... 2 2 CLAIRANCE DE LA CRÉATININE... 3 PROCÉDURES Table des matières 1 PROCÉDURE D'IDENTIFICATION DES ÉCHANTILLONS DE LABORATOIRE... 2 2 CLAIRANCE DE LA CRÉATININE... 3 3 CORTISOL (test de suppression à la dexaméthasone)... 4 4 TEST D'ABSORPTION

Plus en détail

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013 La base documentaire a été complètement révisée pour être en conformité avec cette version 2012 de l ISO 15189. La cartographie des différents processus du LBM a également été modifiée (suppression du

Plus en détail

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 Epidémiologie Prévalence +++ chez la femme : au début de la vie sexuelle

Plus en détail

GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS

GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS MODE OPÉRATOIRE GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS MO INF 004 v4 03/2014 1/4 MODIFICATION APPORTÉE Procédure technique différenciée selon que le sondage est effectué chez un homme ou chez une

Plus en détail

Test de charge orale en glucose en vue de dépister un diabète

Test de charge orale en glucose en vue de dépister un diabète Tests dynamiques réalisés au laboratoire Test de O Sullivan Test de charge orale en glucose en vue de dépister un diabète gestationnel chez la femme enceinte (6 ème au 7 ème mois de grossesse) Préparation

Plus en détail

Les infections urinaires

Les infections urinaires Les infections urinaires Dr S. CHADAPAUD CH de Hyères Schémas de l'arbre urinaire L'arbre urinaire féminin L'arbre urinaire masculin 1 1 à 2 % des motifs de consultations d un généraliste Variation selon

Plus en détail

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS C. HALLER - IFSI CHU DE NICE - 09 07 OBJECTIF DE LA SEQUENCE Connaître et appliquer les différentes méthodes de recueil des expectorations en respectant les critères res d

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com PARTIE 1. Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée (glycémie à jeun

Plus en détail

A. BOUCHER H. DALMAS 01 / 06

A. BOUCHER H. DALMAS 01 / 06 A. BOUCHER H. DALMAS 01 / 06 I / L ACCUEIL Présentation n de la chambre Voisin Emplacement lit, placard, salle de bain + emplacement affaires Fonctionnement lit, lumière, sonnette, TV,tel, radio Présentation

Plus en détail

PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES :

PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES : 1 PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES : AUDIT DU GREPHH: PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU RÉSEAU D HYGIÈNE CHOLETAIS-SAUMUROIS Murielle Chapu & Agnès Petiteau, IDE Hygiènistes Audit National 2 Audit proposé sur 3

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM)..

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM).. 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 téléphone 01 53 89 32 00 CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX ENTRE : Le laboratoire de biologie

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS 76, Rue de Pâturages 7390 QUAREGNON 065/956.600 065/956.548 Dossier Médical Concerne : Nom :.Prénom : Sexe : Adresse: N. Code Postal

Plus en détail

Vous allez être opéré du coeur

Vous allez être opéré du coeur LIVRET D ACCUEIL Coordonnateur de Département Pr. Bernard ALBAT Chirurgie cardiaque et vasculaire Vous allez être opéré du coeur Pôle Coeur-Poumons CŒUR POUMONS Hôpital Arnaud de Villeneuve 2 ème étage

Plus en détail

Directives pour l utilisation de l échelle d évaluation

Directives pour l utilisation de l échelle d évaluation INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public institué par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211-1150 BRUXELLES Service des soins de santé Directives pour l utilisation de

Plus en détail

TITRE III SANTÉ DES SPORTIFS ET LUTTE CONTRE LE DOPAGE. Chapitre II. Lutte contre le dopage. Section 3. Agissements interdits et contrôles

TITRE III SANTÉ DES SPORTIFS ET LUTTE CONTRE LE DOPAGE. Chapitre II. Lutte contre le dopage. Section 3. Agissements interdits et contrôles TITRE III SANTÉ DES SPORTIFS ET LUTTE CONTRE LE DOPAGE Chapitre II Lutte contre le dopage Section 3 Agissements interdits et contrôles Sous-section 1 Organisation des contrôles Paragraphe 2 Examens et

Plus en détail

AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté

AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté Photo Obligatoire AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté FICHE DE RENSEIGNEMENTS ET D'ADHESION - 2015 Exemplaire à retourner à l'association Nom... Prénom...... Adresse... Tel... Date de naissance...

Plus en détail

Référentiel des analyses

Référentiel des analyses Laboratoire intz Référentiel des analyses VERION 3 NOVEMBRE 2012 Iso15189.5.4.B.029 Validé par M. INTZ Laboratoire INTZ IO15189.5.4.B.029 - Référentiel des analyses Version 3 UTILIATION DU PREENT REFERENTIEL

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL 23 POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL Informations générales sur les étapes entourant votre séjour à l hôpital et votre chirurgie Pour vous, pour la vie En externe, chirurgie d un jour

Plus en détail

«REFLEXION PLURIDISCIPLINAIRE AUTOUR DU SONDAGE VESICAL CHEZ L ADULTE ET OUTILS PEDAGOGIQUES»

«REFLEXION PLURIDISCIPLINAIRE AUTOUR DU SONDAGE VESICAL CHEZ L ADULTE ET OUTILS PEDAGOGIQUES» «REFLEXION PLURIDISCIPLINAIRE AUTOUR DU SONDAGE VESICAL CHEZ L ADULTE ET OUTILS PEDAGOGIQUES» CoCLINNOR - 12 mai 2011 Présentation : Dominique Woinet, Suzanne Haghighat en lien avec groupe sondage vésical

Plus en détail

Etude Recherche Action sur le portage de MRSA dans les EMS Bilan intermédiaire. Laetitia Qalla-Widmer Unité HPCI/CHUV-ARCOS septembre 2011

Etude Recherche Action sur le portage de MRSA dans les EMS Bilan intermédiaire. Laetitia Qalla-Widmer Unité HPCI/CHUV-ARCOS septembre 2011 Etude Recherche Action sur le portage de MRSA dans les EMS Bilan intermédiaire Laetitia Qalla-Widmer Unité HPCI/CHUV-ARCOS septembre 2011 1 Etat des lieux Prévalence MRSA en 2007-2008 = 12% Formation en

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PG SPI SUR 014 v1 2011 1/5 OBJET Conduite à tenir dans le cadre de l'arrivée d'un patient atteint ou suspect de portage de Clostridium

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

QCM : Hygiène et sécurité des enfants

QCM : Hygiène et sécurité des enfants QCM : Hygiène et sécurité des enfants 1. En jouant dans la cour, un enfant est tombé et son genou saigne. Quelques gravillons adhèrent à la plaie. Que faites-vous en premier? a. Vous appelez les parents.

Plus en détail

Le diagnostic approfondi du groupe santé

Le diagnostic approfondi du groupe santé Le diagnostic approfondi du groupe santé Axe 1 : La pollution de l air - Prélèvements et analyse bactériologique de l air réalisé par S Prim et les élèves de BTS Dans le cadre des travaux pratiques de

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

6 ème Semaine Nationale de l Incontinence organisée par l Association Française d Urologie. Du 31 mars au 4 avril 2008

6 ème Semaine Nationale de l Incontinence organisée par l Association Française d Urologie. Du 31 mars au 4 avril 2008 6 ème Semaine Nationale de l Incontinence organisée par l Association Française d Urologie Du 31 mars au 4 avril 2008 1 La fonction urinaire En complément des informations de la fiche pédagogique développée

Plus en détail

Votre examen ou votre opération en ambulatoire

Votre examen ou votre opération en ambulatoire Votre examen ou votre opération en ambulatoire Introduction Qu est-ce que la chirurgie ambulatoire? La chirurgie ambulatoire est une intervention programmée sur une seule journée. Ainsi, vous êtes admis

Plus en détail

IBCP- Service Culture Cell- Règlement Intérieur des laboratoires de culture cellulaire

IBCP- Service Culture Cell- Règlement Intérieur des laboratoires de culture cellulaire IBCP- Service Culture Cell- Règlement Intérieur des laboratoires de culture cellulaire Table des matières I -Liste des laboratoires de culture cellulaire de l IBCP :... 2 II -Conditions requises pour l

Plus en détail

Préface. Les étudiants de l Association des Médecins et Pharmaciens du Coeur (AMPC)

Préface. Les étudiants de l Association des Médecins et Pharmaciens du Coeur (AMPC) Préface Notre association regroupe les énergies bénévoles d étudiants en médecine et en pharmacie, avec pour objectif d aider et accompagner enfants, adolescents et jeunes adultes confrontés à la maladie.

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS PRIMAIRES

MANUEL DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS PRIMAIRES C-INS0-0 V3 C-INS0-0 V3 MANUEL DE PRELEVEMENT DES ECHANTILLONS PRIMAIRES LABORATOIRE NOVELAB Sept laboratoires à votre service Novelab LVA 690 Belleville sur Saône Tél : 04 74 07 7 90 Novelab Lartaud 690

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT -Arrêté du 26 avril 1996 1. OBJECTIF PROTOCOLE DE SÉCURITÉ Adaptation des règles de sécurité prévues par le décret de 1992 (92-158 du 20.02.92) pour les opérations

Plus en détail

V2b/MO-LAB-03 Version N 02 Mode opératoire Protocoles d explorations

V2b/MO-LAB-03 Version N 02 Mode opératoire Protocoles d explorations CH - NIORT Laboratoire de biologie V2b/MO-LAB-03 Version N 02 Mode opératoire Protocoles d explorations I OBJET : Ce mode opératoire décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements

Plus en détail

HYGIENE DANS LES OFFICES ALIMENTAIRES : les pratiques de terrain

HYGIENE DANS LES OFFICES ALIMENTAIRES : les pratiques de terrain HYGIENE DANS LES OFFICES ALIMENTAIRES : les pratiques de terrain 10èmes Journées de l A.H.P. A.Vandeputte C. Pourrier RECEPTION DES CHARIOTS Contrôle des températures : Entre la remise en température et

Plus en détail

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE CENTRE HOSPITALIER La Palmosa LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE Ce document a pour but de vous aider et de vous accompagner dans les différentes étapes de votre prise en charge. Vous êtes invités à le garder

Plus en détail

Semaine Sécurité des patients «Le mystère de la chambre des erreurs!»

Semaine Sécurité des patients «Le mystère de la chambre des erreurs!» Semaine Sécurité des patients «Le mystère de la chambre des erreurs!» Vous avez été X à prendre le risque d entrer dans notre chambre des erreurs, à présent découvrez les erreurs ou risques potentiels

Plus en détail

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques.

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Référence : PT/CLI/001-C Page :Page 1 sur 7 Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Résumé des modifications

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Semaine Sécurité des patients

Semaine Sécurité des patients Bienvenue dans le «mystère de la chambre des erreurs»! Découvrez le tableau de synthèse des réponses du matériel nécessaire à la mise en place de la chambre des erreurs ainsi que les réponses attendues

Plus en détail

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR II-0 INDEX SECTION II Pages Section relative au préleveur Heures d ouvertures des laboratoires pour clients externes Requête régionale II-2 II-2 II-3 Informations requises

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129.

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129. Journal urinaire À quoi sert un journal urinaire? Nous vous demanderons de remplir ce journal à deux reprises : avant et après les classes d exercices. Les données recueillies nous permettront de mieux

Plus en détail

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact entilles e contact Entretien des Lentilles de contact Les lentilles de contact respectent vos yeux. Les lentilles de contact sont de petites coques en matière synthétique flottant sur le film lacrymal

Plus en détail

LES PRECAUTIONS «STANDARD»

LES PRECAUTIONS «STANDARD» LES PRECAUTIONS «STANDARD» ANTENNE NPC DU CCLIN PARIS NORD 28 MAI 2009- HYGIENE EN EHPAD Ghislaine LEMAIRE IDEH CH BAILLEUL HYGIENE EN EHPAD Respecter la vocation des établissements pour personnes âgées

Plus en détail

Rééducation de la vessie chez l enfant

Rééducation de la vessie chez l enfant L Hôpital de Montréal pour Enfants Centre universitaire de Santé McGill DÉPARTEMENT D UROLOGIE Rééducation de la vessie chez l enfant (livret pour les parents) Préparé par: Lily Chin-Peuckert, inf. Janie

Plus en détail

GUIDE POUR L ELABORATION D UN CHEMIN CLINIQUE POUR LA CURE DE HERNIES DE L AINE EN AMBULATOIRE

GUIDE POUR L ELABORATION D UN CHEMIN CLINIQUE POUR LA CURE DE HERNIES DE L AINE EN AMBULATOIRE GUIDE POUR L ELABORATION D UN CHEMIN CLINIQUE POUR LA CURE DE HERNIES DE L AINE EN AMBULATOIRE Les recommandations européennes (1) et françaises (2) indiquent que la cure des hernies de l aine doit être

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Date de la demande : Date d entrée souhaitée : DEMANDEUR Centre hospitalier : Service :. Médecin demandeur : : Fax : Assistante sociale : : Fax :

Plus en détail

mon carnet d experiences scientifiques

mon carnet d experiences scientifiques prénom Date Fiche n 3 mon carnet d experiences scientifiques le système digestif Fiche n 3 b expérience 1: la salive Jus de citron ou vinaigre sujet De recherche : Avoir l eau à la bouche, ça existe vraiment?

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Brochured @ccueil 09 10

Brochured @ccueil 09 10 Brochured @ccueil 09 10 (pour étudiants) Clinique Saint-Jean Bruxelles 1 / 10 one day ME_FULL_'09'10_FR SOMMAIRE 1. Introduction 2. Présentation de l unité 3. Organisation du service 4. Interventions chirurgicales

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Nr. Article- Produit : 1694902039 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

REGLES DE BON USAGE DES ANTISEPTIQUES

REGLES DE BON USAGE DES ANTISEPTIQUES 1. OBJECTIFS Harmoniser les pratiques d utilisation des antiseptiques afin d éviter la survenue d infections liées aux soins. Prévenir les risques liés à la gestion des antiseptiques. 2. DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

RAPPORT D'AUDIT DU CIRCUIT DES DÉCHETS D'ACTIVITÉS DE SOINS À RISQUE INFECTIEUX

RAPPORT D'AUDIT DU CIRCUIT DES DÉCHETS D'ACTIVITÉS DE SOINS À RISQUE INFECTIEUX RAPPORT D'AUDIT DU CIRCUIT DES DÉCHETS D'ACTIVITÉS DE SOINS À RISQUE INFECTIEU Établissement : Date d'évaluation : le 23 novembre 2009 Évaluation réalisée par : Mme ROTH Infirmière hygiéniste EIHH-GR Mme

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail

Vulcano Pièges Fourmis

Vulcano Pièges Fourmis FDS Conforme au règlement 1907/2006/CE et 1272/2008/CE 16-12-10- Page 1/5 FICHES DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Produit : Utilisation : Fournisseur : Vulcano Pièges

Plus en détail

Gilbert DRAGAR et Michèle PAGET. Journée thématique «la trachéotomie en 2010»

Gilbert DRAGAR et Michèle PAGET. Journée thématique «la trachéotomie en 2010» L ASPIRATION ENDOTRACHEALE MATERIEL METHODES HYGIENE Gilbert DRAGAR et Michèle PAGET Définition de l aspiration Différents types de sondes Différents types d appareils Installation du patient Méthodologie

Plus en détail

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille Guide de Mobilisation de cellules souches pour mon Autogreffe Carnet d informations et de suivi Carnets pour d informations le patient et sa et famille de suivi pour le patient et sa famille AVEC LE SOUTIEN

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

2 Examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U.)

2 Examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U.) 2 Examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U.) 13 13 Plan du chapitre 1 Contextes identifiés 2 Objectifs impartis à l E.C.B.U. 3 Circonstances anatomo-cliniques 4 Recueil et acheminement 5 Micro-organismes

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

Rôle de l infirmier dans la Transfusion Sanguine

Rôle de l infirmier dans la Transfusion Sanguine Rôle de l infirmier dans la Transfusion Sanguine XIème CONGRES NATIONAL 1ère JOURNEE DES INFIRMIERS EN HEMATOLOGIE 24-25 - 26 Avril 2014 Sheraton, Alger Dr N Ferroudj. Pr S Nekkal. Pr M Belhani CHU Béni

Plus en détail

VOYAGE EN ECOSSE URGENT! DOCUMENTS A RAMENER avant vendredi 2 mai

VOYAGE EN ECOSSE URGENT! DOCUMENTS A RAMENER avant vendredi 2 mai VOYAGE EN ECOSSE URGENT! DOCUMENTS A RAMENER avant vendredi 2 mai 1. Les papiers d'identité de votre enfant dans une enveloppe avec le nom et le prénom sur l'enveloppe + la Carte Européenne de Santé Attention!

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Cette publication est disponible dans les langues suivantes

Plus en détail

HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement

HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement Les règles d 'hygiène dans la réalisation d un pansement HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement Objectif Règles visant à prévenir les risques de transmission croisée

Plus en détail

Qu est ce qu une BMR? Bactérie Multi Résistante aux antibiotiques

Qu est ce qu une BMR? Bactérie Multi Résistante aux antibiotiques Les BMR en EHPAD Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD 28 mai 2009 SGRIVi CHRU - Lille Qu est ce qu une BMR? Bactérie Multi Résistante aux antibiotiques Résistante aux antibiotiques Ex: SARM

Plus en détail

Prise en charge de l aplasie fébrile. Unité des Grands Enfants Département de Pédiatrie Génétique Médicale CHU MORVAN - BREST

Prise en charge de l aplasie fébrile. Unité des Grands Enfants Département de Pédiatrie Génétique Médicale CHU MORVAN - BREST Prise en charge de l aplasie fébrile Unité des Grands Enfants Département de Pédiatrie Génétique Médicale CHU MORVAN - BREST 1 La préparation Un tableau de prévision des entrants (tableau fiche en T) Un

Plus en détail

Prothèse de genou. Prothèse totale et prothèse partielle. Madame, Monsieur,!

Prothèse de genou. Prothèse totale et prothèse partielle. Madame, Monsieur,! Cabinet de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport Dr CHAUMONT P.L., Dr WASSER L. 156 avenue d Alsace - 68000 Colmar Tél. 03 89 24 29 37 www.chirurgie-orthopedique-colmar.com Docteur Pierre-Louis

Plus en détail

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE Laboratoire de Biologie médicale multisite Ref : SEL-PPI7I-333-v03 PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE A. Généralités : Le préleveur à domicile est le représentant du laboratoire auprès du patient. -

Plus en détail

Pratiques Réconfortants

Pratiques Réconfortants Produits de soins cutanés professionnels Cavilon MC 3M MC Pratiques Réconfortants Dignes de confiance Nettoie et revitalise en tout confort Nettoyant pour la peau sans rinçage Cavilon MC 3M MC (Ancien

Plus en détail

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

Démarche clinique infirmière

Démarche clinique infirmière Démarche clinique infirmière Date du recueil : Recueil de données (Anamnèse) à partir des 14 besoins de V. Henderson Ce recueil de données peut être initial (à l'arrivée du patient) ou actualisé Besoins

Plus en détail

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée Reconnaître une vessie hyperactive Insufisamment diagnostiquée et traitée Cher confrère La vessie hyperactive est un trouble qui peut être traité mais qui reste actuellement insuffisamment diagnostiqué.

Plus en détail

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Entre les soussignés: Le Laboratoire de biologie médicale, SELARL Laboratoire 2A2B, les quatre portes, 20137 Porto-Vecchio, représenté

Plus en détail