45 Avenue Lagache SECTEUR 7

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "45 Avenue Lagache SECTEUR 7"

Transcription

1 45 Avenue Lagache P126 Villa en meulière, toit à croupe en tuiles avec cheminée briques et aisseliers. Modénatures, chaînages d'angle, bandeaux, frontons des baies droits, le tout en briques polychromes et/ou en céramique. Encorbellement des fenêtres en briques, escalier en pierre et marquise. Garde-corps, portail et clôture en fer forgé, piliers en briques surmontés de chapeaux sculptés et muret en meulière. Villa dont les caractéristiques architecturales et les matériaux sont représentatifs des constructions traditionnelles du début du 20 ème siècle avec notamment des modénatures colorées et des céramiques. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l esprit général de la rue, du secteur. On portera une attention particulière aux ouvrages de ferronnerie, à la marquise et aux céramiques. Il est fortement conseillé de préserver le portail et ses piliers aux chapeaux sculptés à l identique. 203

2 50 Avenue Lagache O78 Joli pavillon en meulière, avec toit en tuiles mécaniques débordant, encorbellement des fenêtre, linteaux droits et bandeaux en briques vernissées au-dessus et en dessous des fenêtres, garde-corps en fer forgé. On retrouve par ailleurs une élégante verrière décorée de briques vernissées surmontée d une terrasse à l appui en ferronnerie ouvragée. Villa tirant son charme de ses éléments de modénature, et notamment de ses ouvrages verriers et de ferronnerie lui donnant un caractère unique. De fait, il est recommandé de préserver le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de mettre en valeur l originalité de la construction à travers ses éléments de modénature. Une attention particulière devra être portée aux ouvrages de ferronnerie et à la verrière pour leur préservation. 204

3 17 Avenue Longpérier P83 Pavillon avec maçonnerie en meulière, toiture débordante à plusieurs pans en tuiles mécaniques, frontons des baies semi-circulaires ou droit, encorbellement des fenêtres, bandeaux et modénatures en briques colorées et céramiques, auvent en tuiles, muret en meulière, garde-corps, portail et clôture en fer forgé. Piliers de clôture couverts de briques et surmonté d un chapeau sculpté. Cet ensemble de 3 pavillons (17 à 17 ter) crée une séquence paysagère particulière qui tire son charme de la grande similitude entre les constructions, l alignement des clôtures et l agencement des habitations les unes par rapport aux autres. Les modénatures et les matériaux utilisés confèrent à l ensemble un aspect traditionnel à mettre en valeur. Il sera important de tenter de conserver l esprit de la séquence paysagère créée et d y insérer de façon harmonieuse les constructions ou modifications à apporter. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l architecture originelle du bien et du groupement. 205

4 17bis Avenue Longpérier P82 Pavillon avec maçonnerie en meulière, toiture débordante à plusieurs pans en tuiles mécaniques, frontons des baies semi-circulaires ou droit, encorbellement des fenêtres, bandeaux et modénatures en briques colorées et céramiques, garde-corps en bois, auvent en tuiles, muret en meulière, portail et clôture en fer forgé. Piliers de clôture couverts de briques et surmontés d un chapeau sculpté. Cet ensemble de 3 pavillons (17 à 17 ter) crée une séquence paysagère particulière qui tire son charme de la grande similitude entre les constructions, l alignement des clôtures et l agencement des habitations les unes par rapport aux autres. Les modénatures et les matériaux utilisés confèrent à l ensemble un aspect traditionnel à mettre en valeur. Il sera important de tenter de conserver l esprit de la séquence paysagère créée et d y insérer de façon harmonieuse les constructions ou modifications à apporter. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l architecture originelle du bien et du groupement. 206

5 17ter Avenue Longpérier P79 Pavillon avec maçonnerie en meulière, toiture débordante à plusieurs pans en tuiles mécaniques, frontons des baies semi-circulaires ou droit, encorbellement des fenêtres, bandeaux et modénatures en briques colorées et céramiques, marquise en verre et fer forgé, muret en meulière, garde-corps, portail et clôture en fer forgé. Piliers de clôture couverts de briques et surmonté d un chapeau sculpté. Cet ensemble de3 pavillons (17 à 17 ter) crée une séquence paysagère particulière qui tire son charme de la grande similitude entre les constructions, l alignement des clôtures et l agencement des habitations les unes par rapport aux autres. les modénatures et les matériaux utilisés confèrent à l ensemble un aspect traditionnel à mettre en valeur. Il sera important de tenter de conserver l esprit de la séquence paysagère créée et d y insérer de façon harmonieuse les constructions ou modifications à apporter. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l architecture originelle du bien et du groupement. 207

6 14 Rue de la Montagne Savart P97 Habitation initialement en T puis ajout d une aile avec donc une première partie en meulière et une seconde en pierre. Toiture à plusieurs versants en tuiles, bandeaux, chaînage d angle et frontons des baies droits en pierre et/ou briques colorées et cabochons en céramique. Marquise, muret d enceinte en meulière, garde-corps, clôture et portail en fer forgé. Pavillon dont les caractéristiques architecturales et les matériaux sont représentatifs des constructions traditionnelles du début du 20 ème siècle avec des ouvrages de ferronnerie, des modénatures colorées et des cabochons de céramique. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l esprit général de la rue. On portera une attention particulière aux ouvrages de ferronnerie et aux céramiques. 208

7 18 Rue de la Montagne Savart P142 Année de construction : fin 19 ème * Hôtel particulier Classique, avec maçonnerie en pierre de meulière, toit «à la Mansart» recouvert d'ardoises avec fenêtres et lucarnes à frontons triangulaires ou semi-circulaires, cheminée en briques et épis de faîtage en ferronnerie. Frontons des baies en pierre semi-circulaire et bandeaux en céramiques aux motifs colorés à chaque étage. Auvent, muret de clôture en meulière, garde-corps et grille en fer forgé. Demeure entourée d un jardin arboré. Villa dont les caractéristiques architecturales sont d une grande qualité, et qui se démarque des constructions avoisinantes par son volume, et ses décors particulièrement riches. Cette imposante bâtisse au cœur d un grand jardin apporte une certaine richesse au secteur et à l environnement direct de la rue. Il est de ce fait préconisé de préserver les formes du bâti, le traitement de façade (modénatures et matériaux), et de privilégier des matériaux naturels afin de conserver l esprit général de la rue et du secteur. 209

8 47 Rue de la Montagne Savart L150 Maisons jumelées avec le numéro 49 en meulière, toiture à quatre pentes en tuiles. Bandeaux et frontons des baies semi-circulaires en briques et/ou pierre, cabochons céramique. Auvent en tuiles, gardecorps, clôture et portillon en fer forgé et piliers paré de briques avec chapeau sculpté. La forme symétrique des deux pavillons accolés apporte au bâtiment et à son environnement un charme particulier se démarquant du reste des constructions du secteur. Les deux pavillons forment une structure unique par leurs modénatures et matériaux aux coloris pratiquement identiques. Les matériaux et l architecture sont en général de qualité. De fait, il est recommandé de préserver la forme générale du bâti et de la toiture, afin de préserver la symétrie de la construction. Il est préconisé de conserver le même traitement de façade (modénatures et matériaux) en privilégiant des matériaux naturels. 210

9 49 Rue de la Montagne Savart L41 Maisons jumelées avec le numéro 47 en meulière, toiture à quatre pentes en tuiles. Bandeaux et frontons des baies semi-circulaires en briques et/ou pierre, cabochons céramique. Auvent en tuiles, gardecorps, clôture et portillon en fer forgé et piliers paré de briques avec chapeau sculpté. La forme symétrique des deux pavillons accolés apporte au bâtiment et à son environnement un charme particulier se démarquant du reste des constructions du secteur. Les deux pavillons forment une structure unique par leurs modénatures et matériaux aux coloris pratiquement identiques. Les matériaux et l architecture sont en général de qualité. De fait, il est recommandé de préserver la forme générale du bâti et de la toiture, afin de préserver la symétrie de la construction. Il est préconisé de conserver le même traitement de façade (modénatures et matériaux) en privilégiant des matériaux naturels. 211

10 SECTEUR 8 Epoque Grande Rue La Plaine 212

11 SECTEUR-8- QUARTIER DE L EPOQUE GRANDE RUE, LA PLAINE SECTEUR 8 Origines du secteur M. Louis Detouche, l un des principaux horloger français à l époque et plus tard Maire de la Commune demeurant à Paris, avait acquis une portion du parc de Launay sur Villemomble et Gagny en 1851, ainsi qu une maison «Renaissance» restaurée par son architecte Brouty en 1859, appelée «Château», dans la Grande Rue face à la rue Lagache. Après sa mort ses neveux qui ont fait casser la légation à la commune des biens Detouche, font lotir le parc Detouche de 1890 à Le château est détruit en 1910 et le lotissement est réalisé en conservant une partie du plan du parc Detouche, appelé quartier de l Epoque, dans lequel il s insère. On procède également au lotissement des terres extérieures du parc de Launay voulu par la famille Longpérier. Ces lotissements n auraient pu voir le jour sans le chemin de fer et son essor (Station de Gagny) et l augmentation de la population villemombloise. Ce phénomène incite les propriétaires des villas qui avaient été construites pour seconde résidence, à en faire leur résidences permanentes autour de l antique Grande Rue. Types d habitat La grande rue a conservé quelques maisons vigneronnes et légumières construites dans le courant du XVIIIe siècle en moellons de gypse (parfois enduits de plâtre) avec toit à deux pans, faîtage parallèle à la rue, et tuiles plates à l origine. La plus grande partie a été détruite dans les années 1970, on en retrouve tout de même des exemples tels que le bâtiment de l auberge «Le Lapin prêt à sauter» ou encore l ancienne mairie-école construite en 1848 par l architecte Naissant à l angle 213 des rues de Neuilly ( ) appelée à l époque école maternelle Pasteur.

12 SECTEUR-8- QUARTIER DE L EPOQUE, GRANDE RUE, LA PLAINE Habitat pavillonnaire Le bâti architectural se caractérise par une typologie similaire au secteurs 1 et 3. On retrouve de nombreuses villas en pierre avec toit mansardé et pavillons en pierre de meulière qui peuvent être qualifiés de modernistes ( ) mais aussi des villas contemporaines aux styles variés. Les pavillons élevés sur les terres externes au parc de Launay et construits avant et après la seconde guerre mondiale, donnent un caractère homogène à ces voies. Sont présente sur la Grande Rue d anciennes maisons vernaculaires aux toits à deux pans recouverts de tuiles et à la maçonnerie en moellons de gypse recouverts de plâtre, derniers vestiges de l antique village. Habitat Collectif Le bâti Haussmannien le long de la Grande rue en direction de la gare de Gagny y est remarquable. On observe aussi un bâti collectif privé et appartenant à l OPHLM et des bâtiments sociaux dans le quartier Bénoni-Eustache. Présence de lieux publics Médiathèque, Conservatoire de Musique, Collège Pasteur, Groupe scolaire Saint-Exupéry. Marché de l Epoque. Résidence Vermeil Salles de Sports : Audrey Tcheuméo, De l Est. Maison des Associations : autrefois première mairie-école de l est parisien construite selon les normes de Guizot (1848). Présence de lieux de mémoire Séjour dans le quartier de l Epoque de l écrivain Hervé Bazin et du dessinateur Tardi. 214

35 Avenue du Général de Gaulle

35 Avenue du Général de Gaulle 35 Avenue du Général de Gaulle K49 Toit débordant à plusieurs pans recouvert de tuiles, maçonnerie en pierre de meulière, linteau et frontons des baies droits en pierre et briques, chaînage d angle en

Plus en détail

22 Avenue Outrebon SECTEUR 2

22 Avenue Outrebon SECTEUR 2 22 Avenue Outrebon J43 Immeuble de 3 et 2 étages sur rez-de-chaussée, avec façade parée de meulière, toiture à plusieurs versants en tuiles. Encorbellement des fenêtres en bossage et frontons des baies

Plus en détail

180 Grande Rue SECTEUR 8

180 Grande Rue SECTEUR 8 180 Grande Rue AR5 Période de construction : 1930 Immeuble d habitation collectif de 5 étages avec commerces au rezde-chaussée et façade parée de briques. De nombreuses fenêtres sont ornées d un linteau

Plus en détail

2 Rue Pottier SECTEUR 2

2 Rue Pottier SECTEUR 2 2 Rue Pottier R96 Période de construction : début 20 ème siècle Immeuble remarquable de 3 étages sur rez-de-chaussée, avec parement de façade en briques, toiture à plusieurs pans en tuiles et plusieurs

Plus en détail

13 Rue Caroline SECTEUR 8. Période de construction : Ø

13 Rue Caroline SECTEUR 8. Période de construction : Ø 13 Rue Caroline AS129 Période de construction : Ø Caractéristique remarquables : Villa avec maçonnerie en meulière et toiture débordante à plusieurs pans recouverte d'ardoises. Modénatures de façade en

Plus en détail

6 Place de la République

6 Place de la République 6 Place de la République K2 Pavillon, maçonnerie en pierre et toiture débordante à deux versants en tuiles. Frontons et linteaux des baies droits ou semi-circulaires en céramiques ou briques vernissées,

Plus en détail

22 Rue des Acacias SECTEUR 8

22 Rue des Acacias SECTEUR 8 22 Rue des Acacias AS114 Année de construction : Ø Maison de villégiature en meulière, toit à débordement en tuiles mécaniques avec un avancement surmonté d une balustre. Linteaux des baies en briques

Plus en détail

24 Avenue du Général Gallieni

24 Avenue du Général Gallieni 24 Avenue du Général Gallieni H194 Année de construction : Ø Toit à plusieurs versants avec demi-croupe recouvert d'ardoises percé d une élégante lucarne à deux pans à encadrement décoré. corniches moulurée

Plus en détail

10 Allée Guynemer SECTEUR 3

10 Allée Guynemer SECTEUR 3 10 Allée Guynemer D14 Année de construction : 1900 Construction de style Art-Nouveau. On remarque sur la façade l utilisation d un mélange de matériaux comme la meulière, le fer, la brique et l utilisation

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1 Parcelle : AS 128 11 boulevard Nicolas Samson Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1 Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : 80 m² Meulière

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol Parcelle : AZ 584 17 boulevard de Palaiseau Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.)

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles Parcelle : AO 158 179 rue de Paris Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles Epoque supposée : Antérieure au 18 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Maçonnerie enduite inconnu

Plus en détail

TALMONTIERS. Commune de PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION CAHIER DES PROTECTIONS PARTICULIERES URBA-SERVICES 12 DEC. 2016

TALMONTIERS. Commune de PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION CAHIER DES PROTECTIONS PARTICULIERES URBA-SERVICES 12 DEC. 2016 URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401 60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de TALMONTIERS PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION

Plus en détail

La Charte des Castors : des règles de construction, de modification pour préserver l avenir

La Charte des Castors : des règles de construction, de modification pour préserver l avenir La Charte des Castors : des règles de construction, de modification pour préserver l avenir A. PREAMBULE La cité des Castors est composée de 144 maisons en moellons apparents construites dans les années

Plus en détail

Façades, ouvertures, menuiseries. Toitures. Détails de toiture. Modénatures

Façades, ouvertures, menuiseries. Toitures. Détails de toiture. Modénatures - Les enduits à pierres vues sont interdits : Il est interdit de laisser apparents les matériaux de construction prévus pour être protégés par un enduit. Façades, ouvertures, menuiseries La composition

Plus en détail

5.5. Proposition de typologie architecturale. Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIè-XIXème,

5.5. Proposition de typologie architecturale. Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIè-XIXème, 5.5. Proposition de typologie architecturale Des immeubles en bord de Loire, Photo GHECO Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIèXIXème, Maisons de bourg XVIIIè

Plus en détail

Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre. Ville d Andrésy

Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre. Ville d Andrésy Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre Ville d Andrésy Chères Andrésiennes, Chers Andrésiens Dans le cadre de la création de l AVAP, nous avons tenu à sauvegarder et à mettre en valeur notre patrimoine

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Parcelle : AR 11 5 boulevard Bara Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 2+ combles Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Meulière, rocaille,

Plus en détail

ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture

ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture 35, 37, 39 avenue de Ceinture Enghien-les-Bains Dossier IA95000246 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Ile-de-France - Inventaire

Plus en détail

Fiche Conseil 2 : Style Monts du Lyonnais : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 2 : Style Monts du Lyonnais : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 2 : Style Monts du Lyonnais : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Les constructions que l on rencontre dans la campagne de Sainte Catherine et le long des voies qui y

Plus en détail

L éclectisme. 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion d Antony. Voie Saint Georges n 1. Rue des Baconnets n 4

L éclectisme. 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion d Antony. Voie Saint Georges n 1. Rue des Baconnets n 4 Antony - P.L.U. - Rapport de Présentation Les styles se démarquent des bâtiments alentours. La complexité des toitures est ici intéressante 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion

Plus en détail

ZONE A : LES BORDS DE SEINE

ZONE A : LES BORDS DE SEINE ZONE A : LES BORDS DE SEINE Les bords de Seine, le confluent avec l Oise et l Ile d Andrésy constituent un des patrimoines majeurs d Andrésy. La présence des bords de Seine a eu pour effet que toutes les

Plus en détail

Département de l Oise ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DU VAUROUX

Département de l Oise ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DU VAUROUX Département de l Oise ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DU VAUROUX ANNEXE ELEMENTS DE PATRIMOINE INVENTORIÉS Approbation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du

Plus en détail

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS L «Unicum» se justifie globalement par : - son intérêt architectural (volumes, matériaux, accessoires ) - son état de conservation (il va de soit qu un édifice

Plus en détail

Cannes Parcours architectural

Cannes Parcours architectural Cannes Parcours architectural Architectures Haussmanniennes Ensemble des constructions du boulevard Carnot De la Voie Rapide jusqu à la place Vauban, de part et d autre du boulevard Tendance Classique

Plus en détail

Habitat individuel. Entre-deux-guerres. Nuancier. «Vous faites des travaux, préservez la qualité architecturale de votre bâtiment»

Habitat individuel. Entre-deux-guerres. Nuancier. «Vous faites des travaux, préservez la qualité architecturale de votre bâtiment» Habitat individuel Entre-deux-guerres Nuancier «Vous faites des travaux, préservez la qualité architecturale de votre bâtiment» Couverture ardoise Petit gâble Façade revêtue d un enduit tyrolien Socle

Plus en détail

ORTHEZ-SAINTE SUZANNE Guide pour colorer les façades

ORTHEZ-SAINTE SUZANNE Guide pour colorer les façades ORTHEZ-SAINTE SUZANNE Guide pour colorer les façades 1- Choisir les couleurs des murs et des menuiseries Choisir les couleurs dans les gammes colorées indicatives présentées ci-après, en fonction des surfaces

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT

AGENCE DE DEVELOPPEMENT PROJET BEAUREGARD Etude des potentialités urbaines et patrimoniales MAUBEUGE Faubourg Saint Lazare Valorisation concertée des centres Urbains En partenariat avec les communes de : Feignies, Ferrière-la-Grande,

Plus en détail

LES GRANDES DEMEURES. Essor industriel MURS ET SOUBASSEMENTS PORTES ET VOLETS TOITURE FENÊTRES

LES GRANDES DEMEURES. Essor industriel MURS ET SOUBASSEMENTS PORTES ET VOLETS TOITURE FENÊTRES LES GRANDES DEMEURES Essor industriel CES HABITATIONS, SOUVENT SITUÉES AUX ABORDS DES BOURGS, SE SONT DÉVELOPPÉES PENDANT L ÉPOQUE ÉCONOMIQUE PROSPÈRE, LORS DE LA SECONDE MOITIÉ DU XIXÈME SIÈCLE. LES «GRANDES

Plus en détail

NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES

NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES Valoriser le patrimoine architectural, urbain et paysager pour renforcer l identité du site de Saint-Nicaise à Reims dans le cadre

Plus en détail

maison de notable dite Château d'ormesson, puis orphelinat Sainte Jeanne, actuellement Agence de l'aide sociale à l'enfance de la préfecture de Paris

maison de notable dite Château d'ormesson, puis orphelinat Sainte Jeanne, actuellement Agence de l'aide sociale à l'enfance de la préfecture de Paris maison de notable dite Château d'ormesson, puis orphelinat Sainte Jeanne, actuellement Agence de l'aide sociale à l'enfance de la préfecture de Paris place Edmond Taupin Enghien-les-Bains Dossier IA95000275

Plus en détail

PLU - Ville de Vincennes - Inventaire des architectures

PLU - Ville de Vincennes - Inventaire des architectures 8 et 10, avenue du Général de Gaulle Date de visite in situ : 15/12/2004 Datation : N 8: 1893, N 10: 1891 (portent la date) N 8 + N 10 G. Malo architecte N 10 X Equipement Habitation X Commerce X Bureaux

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1 Parcelle : AZ 275 9 rue Collet Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R+1 Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : 78 m² Meulière jointoyée Maison

Plus en détail

Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste

Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste 46 place de République Samois-sur-Seine Dossier IA77000717 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

CONCEVOIR UNE CLOTURE

CONCEVOIR UNE CLOTURE en CONCEVOIR UNE CLOTURE Tarn-et-Garonne D u latin "claudere" clore, la clôture sert à délimiter un espace, à enclore un terrain. Plusieurs termes sont utilisés pour l évoquer de nos jours : mur, muret,

Plus en détail

Département : 91 Référence : IA Adresse : Terrasse (avenue de la) 48 ; Général-de-Gaulle (avenue du) 51

Département : 91 Référence : IA Adresse : Terrasse (avenue de la) 48 ; Général-de-Gaulle (avenue du) 51 Département : 91 Référence : IA91000769 Aire d'étude Commune Lieu-dit : Juvisy-sur-Orge : Juvisy-sur-Orge : Parc (Le) Adresse : Terrasse (avenue de la) 48 ; Général-de-Gaulle (avenue du) 51 Edifice contenant

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME PLAN LOCAL D'URBANISME TREGUENNEC Finistère Annexe architecturale et paysagère Arrêté le : 8 décembre 2012 Approuvé le : Rendu exécutoire le : SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. L ASPECT EXTERIEUR... 3 2.LE TRAITEMENT

Plus en détail

Lexique architectural

Lexique architectural Lexique architectural Abris de jardin : construction légère utilisée pour le petit outillage de jardin Abri pour animaux : Bâtiment fermé sur 2 côtés Acrotère : Couronnement placé à la périphérie d une

Plus en détail

II PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES FIGURANT AUX DOCUMENTS GRAPHIQUES

II PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES FIGURANT AUX DOCUMENTS GRAPHIQUES II PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES FIGURANT AUX DOCUMENTS GRAPHIQUES PLU Criel-sur-Mer Règlement Février 2008 70 Des secteurs de protection ou de risques sont repérés aux documents graphiques sous la forme

Plus en détail

REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE

REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE VILLE DE MONTBELIARD Service Urbanisme REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE REGLEMENT 5 avril 2001 PREAMBULE Les dispositions du Plan d Occupation des Sols valant PLU en vigueur s appliquent à la

Plus en détail

METZERESCHE LOTISSEMENT LOTISSEMENT «Le Coteau des Vignes 3»

METZERESCHE LOTISSEMENT LOTISSEMENT «Le Coteau des Vignes 3» DEPARTEMENT DE LA MOSELLE Projet : METZERESCHE LOTISSEMENT LOTISSEMENT «Le Coteau des Vignes 3» Document : PA10 Règlement Groupement d études : Metzeresche Permis d Aménager 3 2 Les dispositions suivantes

Plus en détail

Prescriptions architecturales

Prescriptions architecturales GLOSSAIRE Clôture Chapeau ou chapiteau Travée Barreaudage Pilier Portail Festonnage Portillon Chaperon de muret Mur bahut ou muret 1 GLOSSAIRE Types de clôtures OUVRANTS Portail Portillon Portail Portillon

Plus en détail

LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL

LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL LES TYPES DE BATIMENTS LES ENSEMBLES DE FACADES HOMOGENES COMPOSITION, MODENATURE ET DECOR PANS COUPES TRAITEMENT DES ANGLES DEBORDS DE TOITS, COURONNEMENT PORTES FENETRES ET

Plus en détail

maison dite Villa Fénelon, puis La Californie ou Villa Picasso, actuellement pavillon de Flore

maison dite Villa Fénelon, puis La Californie ou Villa Picasso, actuellement pavillon de Flore Provence-Alpes-Côte d'azur, Alpes-Maritimes Cannes 18 avenue Costebelle maison dite Villa Fénelon, puis La Californie ou Villa Picasso, actuellement pavillon de Flore Références du dossier Numéro de dossier

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL URBAIN ET PAYSAGER (Z.P.P.A.U.P.)

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL URBAIN ET PAYSAGER (Z.P.P.A.U.P.) ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL URBAIN ET PAYSAGER (Z.P.P.A.U.P.) CAHIER DES RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES Isabelle BERGER- WAGON Architecte Urbaniste Juin 2007 LA FACADE La façade constituant

Plus en détail

Secteur Sauvegardé de JOIGNY

Secteur Sauvegardé de JOIGNY Ministère de la Culture et de la Communication Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Secteur Sauvegardé de JOIGNY Pièce n 3-a Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur P.S.M.V.

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE. Maitre d'ouvrage : Commune : Lotissement : Cadastre : SITUATION - CADASTRE PCMI1. Commune : Section : Parcelle :

PERMIS DE CONSTRUIRE. Maitre d'ouvrage : Commune : Lotissement : Cadastre : SITUATION - CADASTRE PCMI1. Commune : Section : Parcelle : PERMIS DE CONSTRUIRE Commune : Lotissement : Cadastre : Maitre d'ouvrage : Commune : Section : Parcelle : SITUATION - CADASTRE PCMI1 Voie communale n 2 COUPE TERRAIN,80 Vue lointaine T.N. -0.10 Télécom

Plus en détail

Arlon au fil de ses lavoirs

Arlon au fil de ses lavoirs Gauthier DESTENAY Architecte Présentation au Conseil Communal de la Ville d Arlon du 27.04.2006 27/04/2006 Lavoir en ruines. Vaste ensemble en calcaire, érigé en contrebas de la route dans la 1 re moitié

Plus en détail

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU 2 VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS ENCADREMENT DE BAIE ALLÈGE SOUBASSEMENT BANDEAU MODÉNATURE ENSEMBLE DE DÉCORS ET MOULURES CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU QUEUE DE VACHE

Plus en détail

L HABITAT TRADITIONNEL EN BÉARN DES GAVES-SOUBESTRE A la croisée des cultures architecturales Le territoire se présente comme la pointe avancée du Béarn, un triangle bordé au nord par la Chalosse, à l

Plus en détail

COMMUNE DE CURTIL- SAINT-SEINE

COMMUNE DE CURTIL- SAINT-SEINE COMMUNE DE CURTIL- SAINT-SEINE PLAN LOCAL D URBANISME Elaboration LOI PAYSAGE DOCUMENT N 5 Arrêté par délibération du Conseil Municipal du 05 JUIN 2007 Approuvé par délibération du Conseil Municipal du

Plus en détail

Charte couleurs Ville d Andrésy

Charte couleurs Ville d Andrésy Charte couleurs Ville d Andrésy Chères Andrésiennes, Chers Andrésiens Dans le cadre de la création de l AVAP, nous avons tenu à sauvegarder et à mettre en valeur notre patrimoine communal, notamment par

Plus en détail

Éléments architecturaux des maisons

Éléments architecturaux des maisons Selon les régions et les matériaux à disposition, les modes de couverture des maisons anciennes étaient de plusieurs types : la tuile, l ardoise, le chaume mais aussi la pierre plate (lauze dans le sud-est,

Plus en détail

TITRE VI aspect extérieur des constructions (article 11)

TITRE VI aspect extérieur des constructions (article 11) TITRE VI aspect extérieur des constructions (article 11) ARTICLE 11 - ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS 1) Prescriptions générales applicables à toutes les constructions 1.1/ Aspect L'aspect et l'implantation

Plus en détail

A.V.A.P. MAINCY Aire de Mise en Valeur de l architecture et du patrimoine

A.V.A.P. MAINCY Aire de Mise en Valeur de l architecture et du patrimoine URBANISME - PAYSAGE ARCHITECTURE Dutertre & Associé(e)s / I. Rivière S. Letellier MAIRIE DE MONTEREAU SUR LE JARD 77 950 - PLACE DE L EGLISE - Tel.: 01 64 14 45 80 AVAP MAINCY A.V.A.P. MAINCY Aire de Mise

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

Quelle construction pour prendre en compte l évolution des modes de vie? Comment construire en se réapropriant les modes de faire vernaculaires?

Quelle construction pour prendre en compte l évolution des modes de vie? Comment construire en se réapropriant les modes de faire vernaculaires? DUMANE IN CASA. CONCOURS D IDÉES ARCHITECTURE - NOTICE EXPLICATIVE - COMMUNE DE CUTTOLI-CORTICCHIATIO. La conception de cette habitation part d une architecture populaire (comme à une époque où les constructions

Plus en détail

PLUC DE DUNKERQUE PATRIMOINE REMARQUABLE FICHES ANNEXES L DUNKERQUE GARE. rue du Chemin de Fer 7 AP Elément isolé.

PLUC DE DUNKERQUE PATRIMOINE REMARQUABLE FICHES ANNEXES L DUNKERQUE GARE. rue du Chemin de Fer 7 AP Elément isolé. rue du Chemin de Fer 7 AP 0 075 Maison bourgeoise Grande maison bourgeoise de style éclectique, composition autour d'un élément de pignon à pas de moineaux empruntant au régionalisme Flamand, fenêtres

Plus en détail

6 Mettre en valeur l identité architecturale du bâti patrimonial du Bas Chablais

6 Mettre en valeur l identité architecturale du bâti patrimonial du Bas Chablais 6 Mettre en valeur l identité architecturale du bâti patrimonial Seul le bâti existant au 19 ème siècle, et quelque peu celui implanté au début du 20 ème siècle, sont concernés par les recommandations

Plus en détail

II. A. DIAGNOSTIC ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL

II. A. DIAGNOSTIC ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL II. A. ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL 86 II. A. ARCHITECTURAL ET PATRIMONIAL 4.1.3. Appareillages de briques Une des spécificités de l architecture locale de Beaupréau tient à la qualité des modénatures

Plus en détail

AUTHENTIQUE ET IMPORTANT CHÂTEAU, PREMIER QUART DU 17EME S., INSCRIT MH

AUTHENTIQUE ET IMPORTANT CHÂTEAU, PREMIER QUART DU 17EME S., INSCRIT MH AUTHENTIQUE ET IMPORTANT CHÂTEAU, PREMIER QUART DU 17EME S., INSCRIT MH Réf : 2558 MM -exclusivité Situation Le château construit fin 1625 par un illustre Sir est à une distance juste suffisante pour savoir

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

Le patrimoine bâti rimouskois en images

Le patrimoine bâti rimouskois en images Le patrimoine bâti rimouskois en images L information et les images que vous vous apprêtez à voir sont issues de l inventaire du patrimoine bâti rimouskois réalisé dans le cadre des mandats de la Société

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Commune de WINTZENHEIM- KOCHERSBERG Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME Modification simplifiée n 1 4. Règlement Pages 14, 25, 26, 45, 46 et 62 Dossier approuvé Novembre 2011 14 tés avec des

Plus en détail

TOITURES A COMBLES BRISES DANS L HABITAT ANCIEN ALSACIEN. (EXTRAIT DE L ETUDE)

TOITURES A COMBLES BRISES DANS L HABITAT ANCIEN ALSACIEN. (EXTRAIT DE L ETUDE) TOITURES A COMBLES BRISES DANS L HABITAT ANCIEN ALSACIEN. (EXTRAIT DE L ETUDE) Atelier d Architecture Denis VALETTE sàrl 7 rue du Mal Joffre 68 500 GUEBWILLER Tel: 03 89 76 53 91 SIRET: B 438 897 928 000

Plus en détail

couleurs INSERTION ARCHITECTURALE ou comment construire en harmonie avec l architecture locale?

couleurs INSERTION ARCHITECTURALE ou comment construire en harmonie avec l architecture locale? façade volumes fenêtres couleurs INSERTION ARCHITECTURALE ou comment construire en harmonie avec l architecture locale? toitures lucarnes restauration Cahier de recommandations architecturales et paysagères

Plus en détail

S A I N T - M A L O Moka Park

S A I N T - M A L O Moka Park S A I N T - M A L O Moka Park Saint-Malo, la vie côté mer Moka Park 2 Un emplacement idéal Célèbre pour son histoire maritime et Intra-Muros, Saint-Malo se distingue par son dynamisme économique et culturel.

Plus en détail

maison de villégiature de négociant dite La Souvenance, du lotissement Martin-Zédé

maison de villégiature de négociant dite La Souvenance, du lotissement Martin-Zédé Provence-Alpes-Côte d'azur, Bouches-du-Rhône Marseille 16e arrondissement l' Estaque, quartier de la Falaise 51 chemin de la Nerthe maison de villégiature de négociant dite La Souvenance, du lotissement

Plus en détail

ARTICLE 11 ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS

ARTICLE 11 ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS ARTICLE 11 ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS 1 Prescriptions communes applicables à toutes les constructions 1.1 Règles générales d aspect La réglementation applicable à l aspect extérieur des constructions

Plus en détail

LES DÉTAILS CONSTRUCTIFS

LES DÉTAILS CONSTRUCTIFS LES DÉTAILS CONSTRUCTIFS Au travers des siècles La structure d une maison est constituée de fondations, murs, planchers et charpentes. L homogénéité et la durabilité de cette structure sont assurées par

Plus en détail

PLU Angervilliers. 5b. Eléments remarquables recensé au titre de l article L du Code de l Urbanisme

PLU Angervilliers. 5b. Eléments remarquables recensé au titre de l article L du Code de l Urbanisme DEPARTEMENT DE L ESSONNE PLU Angervilliers PLU approuvé en Conseil Municipal le 27 février 2014 Maire d Angervilliers 1, Rue du Château 91470 Angervilliers Tel : 01 64 59 02 06 5b. Eléments remarquables

Plus en détail

le Perray-en-Yvelines

le Perray-en-Yvelines le Perray-en- N 1095 Lep01 LEP01A/01B cadastre C1 64 96, rue de Paris le Perray-en- Typologie 1 Maison de bourg Typologie 2 Avec boutique antecadastre Critère 1 architectural Critère 2 urbain Boutique

Plus en détail

ETUDE DU PATRIMOINE CENTRE-VILLE Janvier 2011

ETUDE DU PATRIMOINE CENTRE-VILLE Janvier 2011 ETUDE DU PATRIMOINE CENTRE-VILLE Janvier 2011 PLAN DE SITUATION DES BATIMENTS REMARQUABLES SECTEURS ANALYSES 11 10 5 3 2 9 8 4 6 7 1 1- Boulevard Carnot Maison : 7, boulevard Carnot Maison : 31, boulevard

Plus en détail

Art 1.1: IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX VOIES ET EMPRISES PUBLIQUES

Art 1.1: IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX VOIES ET EMPRISES PUBLIQUES ARTICLE 1 : IMPLANTATIONS DES CONSTRUCTIONS préambule : Les orientations de constructibilité sont données par le parcellaire existant. Il résulte de la division parcellaire de l époque romaine puis de

Plus en détail

Andiau 67 (aire d étude ; Barr)

Andiau 67 (aire d étude ; Barr) Commune : Andiau 67 (aire d étude ; Barr) Référence: IA00115019 Adresse : Titre de l œuvre : Deharbe (rue) 1 Maison, Presbytère de chapelain Cartographie : Cadastre : Lamberti ; 0975975 ; 1088975 1965

Plus en détail

Cycle 3 FICHES PÉDAGOGIQUES LES MAISONS RURALES DU SUD DES LANDES

Cycle 3 FICHES PÉDAGOGIQUES LES MAISONS RURALES DU SUD DES LANDES Cycle 3 FICHES PÉDAGOGIQUES LES MAISONS RURALES DU SUD DES LANDES 1 Cette fiche pédagogique est destinée aux élèves du cycle 3. Elle a pour but de leur faire découvrir les différents types d habitat rural

Plus en détail

MESURES DE PROTECTION DU PATRIMOINE BATI DANS LE P.L.U.

MESURES DE PROTECTION DU PATRIMOINE BATI DANS LE P.L.U. MESURES DE PROTECTION DU PATRIMOINE BATI DANS LE P.L.U. De nouvelles mesures de protection patrimoniales sont inscrites dans le PLU. Elles traduisent le travail très important de repérage effectué et reflète

Plus en détail

Villes et Pays d Art et d Histoire Balade ludique. raconte-moi. Foncillon. les villas du quartier de. à partir de 9 ans

Villes et Pays d Art et d Histoire Balade ludique. raconte-moi. Foncillon. les villas du quartier de. à partir de 9 ans Villes et Pays d Art et d Histoire Balade ludique les villas du quartier de raconte-moi Foncillon à partir de 9 ans Qu est-ce qu une «Villa»? C est une maison de vacances ou de loisirs, le plus souvent

Plus en détail

L architecture de 1930 à 1950 à Pau et ses couleurs

L architecture de 1930 à 1950 à Pau et ses couleurs L architecture de 1930 à 1950 à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture des années 1930-1950 à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR DE VANNES

PLAN DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR DE VANNES PLAN DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR DE VANNES Réunion de concertation du 30 mai 2016 Ministère de la Culture Ville de Vannes UDAP du Morbihan Valérie Rousset Régis le Bohec Bernard Wagon Les Plans

Plus en détail

Palais SORRENTO N 19. Commune de PAU. Révision de la fiche : Août 2016

Palais SORRENTO N 19. Commune de PAU. Révision de la fiche : Août 2016 Palais SORRENTO N 19 Commune de PAU Révision de la fiche : Août 2016 IDENTITE - SITUATION Adresse : 25 rue du Castet-de-l Array, 64000 PAU Propriétaire : Copropriété Palais Sorrento Contact : INFORMATIONS

Plus en détail

EVALUATION DU PROJET DE CONSTRUCTION PREALABLE AU DEPOT DU PERMIS DE CONSTRUIRE

EVALUATION DU PROJET DE CONSTRUCTION PREALABLE AU DEPOT DU PERMIS DE CONSTRUIRE EVALUATION DU PROJET DE CONSTRUCTION PREALABLE AU DEPOT DU PERMIS DE CONSTRUIRE Monsieur et Madame : N du lot : surface m² Date du visa : Numéro du visa : Secteur A : il correspond à la partie densifiée

Plus en détail

La toiture dans tous ses états

La toiture dans tous ses états ARCHITECTURE Entièrement vitrées, totalement fermées, translucides ou mixtes, les toitures de vérandas se déclinent aujourd hui dans un grand nombre de variantes qui permettent de répondre à tous les besoins

Plus en détail

67 (aire d étude : Sélestat- Sélestat) inventaire topographique établi en 1993 par Scheurer Marie-Philippe

67 (aire d étude : Sélestat- Sélestat) inventaire topographique établi en 1993 par Scheurer Marie-Philippe Commune : Sélestat 67 (aire d étude : Sélestat- Sélestat) Référence: IA00124612 Adresse : Armes (place d') 8 Titre de l œuvre : Maison Cartographie : Lamberti ; 0979750 ; 1074920 Cadastre : 1986 1 35 Dossier

Plus en détail

Compte-rendu de la balade urbaine Mainguy 17 mai 2016

Compte-rendu de la balade urbaine Mainguy 17 mai 2016 Compte-rendu de la balade urbaine Mainguy 17 mai 2016 Jean Gayet introduit la balade en rappelant aux usagers qu il s agissait de recueillir leur avis, leurs remarques et leurs propositions sur l ensemble

Plus en détail

Aujourd hui encore, les rues de la ville gardent beaucoup de ces traces historiques.

Aujourd hui encore, les rues de la ville gardent beaucoup de ces traces historiques. Cycle 3 - Collège 1 Au fil des siècles, différents matériaux de construction ont été utilisés dans l architecture des bâtiments de Romorantin: briques, pierres de silex, pans de bois, torchis, pierres

Plus en détail

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE TEMPLOUX PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE TEMPLOUX PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE TEMPLOUX PLAN PARTICULIER D'AMENAGEMENT N 4-4 A.R. 16/04/51 PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PRESCRIPTIONS GENERALES ET PARTICULIERES RELATIVES AUX PLANTATIONS ET AUX CONSTRUCTIONS

Plus en détail

Ferme, actuellement maison

Ferme, actuellement maison Nord-Pas-de-Calais, Nord Gommegnies Sarloton 898, 900 rue du Sarloton Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2008 Date(s) de rédaction : 2009 Cadre de l'étude : inventaire

Plus en détail

Fiche réponse élève- Correction

Fiche réponse élève- Correction Travail à faire (groupe 1) : : XIII ème -XIV ème. Besoin auquel répond la construction : Boutique et habitation Matériau : calcaire de pays gris bleuté très dur, moellons équarris. Fonction de l ouvrage

Plus en détail

Lycée FICHES PÉDAGOGIQUES LES MAISONS RURALES DU SUD DES LANDES

Lycée FICHES PÉDAGOGIQUES LES MAISONS RURALES DU SUD DES LANDES Lycée FICHES PÉDAGOGIQUES LES MAISONS RURALES DU SUD DES LANDES 1 Cette fiche pédagogique est destinée aux élèves du lycée. Elle a pour but de leur faire découvrir les différents types d habitat rural

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE - Construction d'une maison d'habitation

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE - Construction d'une maison d'habitation DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE - Construction d'une maison d'habitation Commune : #Adresse projet CP #Adresse projet Ville M - Mme Cadastre Situation 1/10000 O N S E Adresse : #Adresse projet rue Parcelle

Plus en détail

maison dite Villa Beauregard

maison dite Villa Beauregard Provence-Alpes-Côte d'azur, Alpes-Maritimes Cannes 21 avenue Beauregard Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1983 Date(s) de rédaction : 1997 Cadre de l'étude : recensement

Plus en détail

BATIMENTS EXCEPTIONNELS ET REMARQUABLES

BATIMENTS EXCEPTIONNELS ET REMARQUABLES Adresse : 37 rue du Général Leclerc Repérage sur la carte : 42 Datation : 3ème quart du XIXème siècle Villa Cette grosse bâtisse est caractéristique de la typologie des maisons de villégiatures. Elle est

Plus en détail

Manoir actuellement maison

Manoir actuellement maison SECTION A PARCELLE 267 Viel Eclosel (le) Cadastre 1850 Cadastre 1808 Manoir actuellement maison Cadastre actuel PRÉSENTATION 380 SECTION A PARCELLE 267 CLASSEMENT Viel Eclosel (le) DESCRIPTIF CRIITÈRES

Plus en détail

LOTISSEMENT DU VALLON Commune de BRUEBACH - 68

LOTISSEMENT DU VALLON Commune de BRUEBACH - 68 2 LOTISSEMENT DU VALLON Commune de BRUEBACH - 68 REGLEMENT D URBANISME Suivant les règles d urbanisme applicables sur le territoire de la Commune de BRUEBACH, à savoir : Plan Local d Urbanisme (P.L.U.)

Plus en détail

maison dite villa René ou villa Marsang

maison dite villa René ou villa Marsang Provence-Alpes-Côte d'azur, Alpes-Maritimes Menton Condamine (la) 13 rue Morgan Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2014 Date(s) de rédaction : 2014 Cadre de l'étude

Plus en détail

LES SECTEURS ISOLES DES FERMES

LES SECTEURS ISOLES DES FERMES LES SECTEURS ISOLES DES FERMES En annexe : Inventaire des fermes, fiche descriptive pour chacune des fermes incluses dans le périmètre de protection de la ZPPAUP DÉLIMITATION Les secteurs isolés des fermes

Plus en détail

ferme Références du dossier Désignation Compléments de localisation Historique Description

ferme Références du dossier Désignation Compléments de localisation Historique Description Provence-Alpes-Côte d'azur, Alpes-de-Haute-Provence Lambruisse la Rivière Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2006 Date(s) de rédaction : 2006 Cadre de l'étude : inventaire

Plus en détail

Colonie de vacances, dite Fondation Groult ou colonie de Vitry

Colonie de vacances, dite Fondation Groult ou colonie de Vitry Picardie, Somme Cayeux-sur-Mer Brighton avenue Parmentier Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2002 Date(s) de rédaction : 2003 Cadre de l'étude : patrimoine de la villégiature

Plus en détail

PA10 COMMUNE DE SAINT-PIERRE-DE-LAGES LOTISSEMENT «LES BALCONS DU TOURON» REGLEMENT DU LOTISSEMENT MODIFICATIF

PA10 COMMUNE DE SAINT-PIERRE-DE-LAGES LOTISSEMENT «LES BALCONS DU TOURON» REGLEMENT DU LOTISSEMENT MODIFICATIF PA10 11-006 Mai 2012 modifié en Juin 2012, Novembre 2012, Novembre 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-PIERRE-DE-LAGES LOTISSEMENT «LES BALCONS DU TOURON» REGLEMENT DU LOTISSEMENT MODIFICATIF

Plus en détail