ELECTIONS MUNICIPALES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTIONS MUNICIPALES"

Transcription

1 GUIDE D IMPRESSION ET D UTILISATION Bulletins de vote, professions de foi et affiches ELECTIONS MUNICIPALES 23 & 30 MARS 2014 OETHICS agence de communication positive OETHICS 46 rue Delamarre LE-THUIT-ANGER

2 PROPAGANDE ÉLECTORALE La propagande au sens du Code électoral (article L. 48) revêt plusieurs aspects qui se déclinent à l intérieur de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 modifiée : + l affichage hors période officielle de campagne électorale, + l internet, + les réunions publiques, + les sondages, + les tracts, + les mailings, + les phonings, + les medias audios et audiovisuels, + etc Ce sont des dépenses de campagne, dont les tarifs ne sont pas décidés par l Etat ou son représentant dans le département. C est au candidat de choisir ou non d y recourir en fonction du budget qu il s est fixé, sachant qu elles peuvent faire l objet, dans certains cas, d un remboursement total ou partiel de son apport personnel par la Commission nationale des comptes de campagne ( Selon l article L. 48 du code électoral, les communications faites au titre de l article 16 de la loi ne doivent pas être considérées comme des dépenses de campagne, mais sont regardées comme de la propagande électorale institutionnelle à la charge de l Etat sous conditions définies par le code électoral qui vont être développées plus bas. Il s agit, aux termes de la loi «des professions de foi, circulaires et affiches électorales qui pourront être placardées, à l exception des emplacements réservés par l article précédent, sur tous les édifices publics autres que les édifices consacrés au culte, et particulièrement aux abords des salles de scrutin. Il ressort, par extension des définitions qui précèdent, que constituent la propagande institutionnelle et n intègrent pas les dépenses dites de campagne : + l impression et la distribution des professions de foi (ou circulaires), + l impression et la pose des affiches électorales et des affiches de réunions publiques, en période de campagne officielle + les bulletins de vote. Ces documents ne sont pas soumis aux formalités du dépôt légal. Seules seront traitées dans ce document les dépenses de propagande institutionnelle. Pour les dépenses de campagne voir le site de la Commission nationale des comptes de campagne et de financement des partis politiques ( puisque le plafonnement et le remboursement de ces dépenses ne concernent que les candidatures dans les communes de plus de habitants. 2

3 LES AFFICHES ÉLECTORALES Conformément à l article L 51 du Code électoral : «Pendant la durée de la période électorale (13 jours précédant le 1er tour et jusqu au second tour), dans chaque commune, des emplacements spéciaux sont réservés par l autorité municipale pour l apposition des affiches électorales». En pratique, ils seront mis en place automatiquement, à l ouverture de la campagne électorale, par les mairies pour lesquelles le nombre de listes candidates déclarées à l autorité préfectorale est connu et publié. Dans les communes de moins de habitants, la mairie les mettra en place sur demande. L application de cet article relève de l appréciation des tribunaux civils et/ou administratifs éventuellement saisis dans le cas d affichage sauvage ou publicitaire hors période électorale ou en période électorale. Il ressort de ce qui précède que les affiches des candidats ne peuvent être apposées que sur des emplacements spéciaux mis à leur disposition par les mairies et pendant la période «électorale» décrite ci-dessus. Dans chacun de ces emplacements, une surface égale est attribuée à chaque candidat ou à chaque liste de candidats. Pendant les trois mois précédant le premier jour du mois d une élection et jusqu à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, tout affichage relatif à l élection, même par affiches timbrées, est interdit en dehors de cet emplacement ou sur l emplacement réservé aux autres candidats. Compte tenu du fait que les candidats peuvent faire apposer deux fois une affiche de dimensions 594 (largeur maximum) x 841 mm (format dit A1) ainsi que deux affiches, pouvant être différentes, de dimension 297 x 420 mm (format dit A3), en vertu des dispositions de l article R 39 du code électoral, il est impératif que chaque panneau d affichage (ou espace de mur correspondant, lorsque la commune n est pas dotée de panneaux) comporte une surface minimale d au moins 60 cm de large sur 120 cm de haut. En réalité les listes candidates peuvent afficher six mois avant le scrutin et même avant cette période, mais seulement sur des panneaux d affichage dits «expression libre» (dernier alinéa de l article L 51 du code électoral) à condition que la mairie dispose de tels panneaux dans divers points de la commune. Tout affichage non effectué dans ce cadre légal est répréhensible; il en va ainsi notamment de l affichage sur panneaux commerciaux à moins de six mois du scrutin et de tout affichage sauvage quelle qu en soit l époque.. Questionnez votre mairie pour connaître la localisation des emplacements de l affichage électoral, le moment venu, ainsi que ceux de l affichage «d expression libre» avant la période électorale, s il en existe. 3

4 LES PROFESSIONS DE FOI (OU CIRCULAIRES) C est, dans les communes de habitants et plus le document des listes candidates qui est envoyé aux électeurs, peu avant chaque tour de scrutin par la commission de propagande qui travaille à la mairie sous l autorité d un magistrat. Il doit être remis par les listes candidates au siège de la commission de propagande avant une date limite fixée par arrêté préfectoral. Au-delà de cette date, la commission risque de refuser de les mettre sous pli et de les envoyer. De format 21 x 29,7 cm (A4) exclusivement, ce document peut être imprimé en recto-verso ou seulement en recto. Les professions de foi doivent mentionner le nom de l imprimeur avec numéro SIRET (ou mention selon laquelle la liste candidate les imprime par ses propres moyens). La profession de foi peut être imprimée en couleur, mais elle ne peut comporter la combinaison des trois couleurs bleu-blanc-rouge, sauf si cellesci sont contenues dans l emblème d un parti politique ou d un groupement de partis. Dans les communes entre et habitants, la mise sous pli de la propagande électorale des candidats et son acheminement vers les électeurs ne sont pas pris en charge par l Etat, en revanche, les impressions peuvent être remboursés par l Etat. Dans les communes de habitants et plus, l Etat rembourse l impression des professions de foi aux listes qui obtiennent au moins 5% des suffrages exprimés. La quantité maximale de professions de foi remboursables correspond au nombre d électeurs augmenté de 5%. Pour les modalités de remboursement, voir plus bas. Dans les communes de moins de habitants, les candidats peuvent faire imprimer et distribuer à leurs frais des professions de foi (ou tracts). Ils doivent observer, dans ce cas, les dispositions de la loi sur la liberté de la presse (chapitre III consacré à l affichage) et des articles L 48 et L 51 du code électoral. Ces documents n étant ni mis sous plis, ni acheminés, ni remboursés par l Etat, leur format est libre. Les professions de foi peuvent, évidemment, être mises en ligne sur un site ou un blog. Elles peuvent également, pendant la seule période de la campagne électorale, être envoyées par messagerie électronique, par fax, ou être remises de la main à la main. Attention : la polémique électorale doit être menée de telle sorte qu un candidat attaqué puisse avoir la ressource de répondre pendant que la période de campagne électorale n est pas close. On évitera, dans ce cas, de diffuser des tracts ou circulaires la veille et surtout le dernier jour de la campagne officielle. Dans le cas contraire, le juge administratif éventuellement saisi en annulation des opérations électorales peut prendre en compte cet élément dans la décision qu il est amené à prononcer. 4

5 QUESTIONS SUR LES BULLETINS LES BULLETINS DE VOTE Les bulletins de vote déposés par les candidats ou les listes, en application de l article L. 58 du code électoral, ainsi que ceux adressés au maire par la commission de propagande sont placés dans chaque bureau, à la disposition des électeurs, sous la responsabilité du président du bureau de vote. Les candidats désirant faire assurer ce dépôt par le maire, sans recourir à la commission de propagande, doivent lui remettre les bulletins au plus tard à midi, la veille du scrutin. Le jour du scrutin, les bulletins peuvent être remis directement par les candidats ou par les listes au président du bureau, même après que le vote ait commencé. N.B. Conformément à l article R du code électoral, dans les communes d au moins habitants, les bulletins de vote doivent, s ils comportent des ressortissants de pays de l Union européenne, porter mention de la nationalité du candidat à la suite de son nom. Le candidat ou son mandataire peut, à tout moment, demander le retrait de ses bulletins de vote. Pour les scrutins de liste, cette demande peut être formulée par la majorité des candidats de la liste ou un mandataire désigné par eux. A - Format des bulletins B - Quelles mentions doivent obligatoirement figurer sur les bulletins imprimés? C - Combien de bulletins de vote doit-on faire imprimer? D - Où doit-on déposer les bulletins qui seront envoyés aux électeurs? E - Validité des bulletins au dépouillement A - Format des bulletins (modification du 25 octobre 2013) Le format des bulletins est toujours le format paysage. Dans les communes où l impression des bulletins est assurée par les candidats ou les listes de candidats, les bulletins doivent être d un grammage compris entre 60 et 80 grammes au mètre carré et avoir les formats suivants : x 148 mm (A6) pour les bulletins comportant de un ou quatre noms (seulement pour communes de moins de 1000 habitants où il peut y avoir des candidatures isolées), x 210 mm (A5) pour les listes comportant de 5 à 31 noms (utilisable pour communes entre 1 à habitants), + à partir de habitants, le nombre de noms (en tenant compte des doubles candidatures au conseil municipal et au conseil communautaire) peut excéder 31 ; dans ce cas le bulletin devra passer au format 210 x 297 mm, x 297 mm (A4) pour les listes comportant plus de 31 noms (obligatoire pour toute commune de habitants et plus). Il ne doit pas être mis de bulletins blancs sur la table où sont disposés les bulletins des candidats. Le «vote blanc» qui n est pas un suffrage exprimé en droit électoral français, repose sur la seule initiative de l électeur et donc avec ses propres moyens. Il est décompté hors les cas de nullité, mais ne constitue pas, pour autant, un suffrage exprimé. B - Quelles mentions obligatoires doivent figurer sur les bulletins de vote? Le nom et prénom du candidat et (rappel de l encadré ci-dessus), dans les communes de habitants où le bulletin de liste est imprimé, si un candidat est européen, l indication de sa nationalité sont les seules mentions obligatoires prescrites. Dans les communes de + de habitants, il doit également comporter un intitulé de la 5

6 liste : par exemple «LISTE D UNION POUR LE RENOUVEAU DE MAVILLE» ou encore «MAVILLE C EST VOUS» ou encore «MAVILLE POUR TOUS» etc... Le titre de liste est facultatif dans les communes de moins de habitants. Dans les communes de + de habitants, l ordre des candidatures étant déterminant pour l attribution des sièges, la numérotation des candidats est fortement recommandée afin qu il n y ait aucune ambigüité sur l ordre de lecture des noms. Dans ces mêmes communes, il faut que le bulletin mentionne à gauche, la liste des candidats au conseil municipal et à droite, la liste des candidats au conseil communautaire. Beaucoup de choses peuvent ensuite être ajoutées, si on le désire : «République Française «ou encore «Liberté Egalité Fraternité», nature, date et tour de scrutin de l élection, logo d un parti, emblème d un mouvement, slogan et, suivants jurisprudences du conseil d Etat : photo des candidats, profession, situation familiale et décorations des candidats. Le nom de la tête de liste peut être de dimension plus importante, etc Les principaux contenus susceptibles d invalider un bulletin sont qu ils comportent des mentions mensongères, injurieuses ou diffamatoires. On évitera de s approprier le blason, le logo ou la devise de la commune dans laquelle on se présente. Le bulletin peut également être imprimé rectoverso et/ou en couleur, mais d une couleur unique. En revanche, il doit toujours être imprimé sur fond blanc. Pour les femmes mariées : le choix entre le nom de naissance et/ou le nom d épouse est libre. A moins de habitants ou à plus de habitants, la candidate portera sur sa candidature le nom sous lequel elle souhaite se présenter. Ce sera, alors, le nom porté sur le bulletin, tout comme le prénom usuel que chaque candidat soulignera dans sa déclaration de candidature. C - Combien de bulletins de vote doit-on faire imprimer? Si les bulletins doivent être envoyés à la fois à chaque électeur et pour le(s) bureau(x) de vote, il faut en faire tirer au moins le double du nombre d électeurs inscrits dans la commune. Dans les communes de + de habitants, la préfecture remboursera pour chaque tour de scrutin, sous la condition d avoir obtenu 5% des suffrages exprimés à l un des deux tours de scrutin, les frais d impression jusqu à 2 fois le nombre d électeurs majorés de 10%, soit en langage arithmétique, 2,2 fois le nombre d électeurs inscrits. A habitants et plus, si les bulletins sont confiés à la commission de propagande pour être envoyés aux électeurs, il appartient aux listes candidates qui n imprimeraient pas suffisamment de bulletins de le faire connaître à la commission et de lui indiquer quelle en sera leur destination prioritaire. D - Où doit-on déposer les bulletins qui seront envoyés aux électeurs? Cela concerne les listes candidates dans les communes de habitants au moins. Les bulletins devront être remis au siège de la commission de propagande (à la mairie) avant une date qui sera fixée par arrêté préfectoral le moment venu. Il faut contacter votre mairie pour connaître le lieu exact du dépôt ainsi que les heures de réception. Dans les communes de moins de habitants, les bulletins sont remis par les candidats directement à la mairie, jusqu à la veille de l élection, ou, le jour du scrutin, au président du bureau de vote. Ce dernier pourra les refuser si, sur le bulletin, figurent des personnes dont la candidature n a pas été enregistrée par le préfet ou le sous-préfet. E - Validité des bulletins au dépouillement Seront nuls et n entreront pas en compte dans le résultat du dépouillement : 1. Les bulletins qui ne comportent pas le titre de la liste tel qu il a été enregistré ; 2. Les bulletins qui comportent une modification dans l ordre de présentation des candidats, une adjonction de noms ou une suppression de noms par rapport à la déclaration de candidature ; 3. Les bulletins imprimés ne comportant pas, en regard du nom d un candidat ressortissant d un 6

7 État membre de l Union européenne autre que la France, l indication de sa nationalité ; 4. Les bulletins établis au nom d une liste qui n a pas été régulièrement enregistrée ; 5. Les bulletins comportant un ou plusieurs noms de personne autres que ceux des candidats ; 6. Les bulletins imprimés d un modèle différent de ceux qui ont été produits par les candidats, les bulletins manuscrits ou qui comportent une mention manuscrite ; 7. Les circulaires utilisées comme bulletin ; 8. Les bulletins blancs ; 9. Les bulletins trouvés dans l urne sans enveloppe ; 10. Les bulletins ne comportant pas une désignation suffisante ; 11. Les bulletins et enveloppes sur lesquels les votants se sont fait connaître ; 12. Les bulletins trouvés dans des enveloppes non réglementaires ; 13. Les bulletins écrits sur papier de couleur ; 14. Les bulletins portant des signes intérieurs ou extérieurs de reconnaissance et les bulletins contenus dans des enveloppes portant ces signes ; 15. Les bulletins portant des mentions injurieuses pour les candidats ou pour des tiers et les bulletins contenus dans des enveloppes portant ces mentions ; 16. Les bulletins établis au nom de listes différentes lorsqu ils sont contenus dans une même enveloppe ; 17. Les enveloppes ne contenant aucun bulletin ; et plus : 18. Les bulletins ne comportant pas de manière distincte la liste des candidats au conseil municipal et la liste des candidats au conseil communautaire (art. R du code électoral); 19. Les bulletins qui ne respectent pas la règlementation en matière de taille, de grammage ou de présentation. Entrent dans cette dernière catégorie les bulletins de vote qui ne sont pas en format paysage ou ceux qui ne respectent les règles de présentation entre la liste municipale et la liste communautaire. Si une enveloppe contient plusieurs bulletins désignant la même liste, ces bulletins ne comptent que pour un seul (art. L. 65). En plus, pour les communes de habitants 7

8 INFOS PRATIQUES + La veille des scrutins, la distribution est désormais interdite. La distribution et la propagande s arrêtent donc le 21 mars à 00:00 pour le 1er tour, et le 28 mars à 00:00 pour le second tour. + Afin de lutter contre l affichage sauvage, certaines communes proposent aux candidats des zones d expression libre. Un candidat qui ne se présente pas au second tour peut utiliser ses emplacements pour exprimer ses remerciements, ou annoncer son désistement. + La commission de propagande n assure pas l envoi des circulaires et des bulletins de vote qui ne sont pas conformes aux prescriptions. En outre, si les circulaires ou les bulletins de vote sont pliés, ils doivent être livrés aux commissions de propagande sous forme désencartée. + La commission de propagande n assure l envoi et/ou la distribution de circulaires et/ou bulletins de vote que pour les communes de 2500 habitants et plus (article L241). + L utilisation de papier de qualité écologique pour l impression des documents électoraux n est requise qu à l appui des demandes de remboursement des circulaires et des bulletins de vote. + Les listes peuvent créer et utiliser des sites Internet ou des «blogs» dans le cadre de leur campagne électorale. Le premier alinéa de l article L. 49, qui «interdit de distribuer ou faire distribuer, le jour du scrutin, des bulletins, circulaires et autres documents», n a pas pour effet d empêcher le maintien en ligne d un site ce jour là, mais il interdit toute modification qui s analyserait comme un nouveau message. + La loi du 29 juillet 1881 prévoit que «tout écrit rendu public, à l exception des ouvrages de ville, doit porter l indication du nom et du domicile de l imprimeur». Cette signature doit permettre une identification aisée de l imprimeur (en indiquant par exemple son RCS). Exaprint ne peut être mentionné sur votre document, en effet, vous êtes de fait le donneur d ordre considéré comme l imprimeur par et pour votre client. Certaines juridictions françaises sont particulièrement attentives au respect de cette loi qui, si elle n est pas suivie, peut entraîner une responsabilité pénale. Cette disposition ne concerne que les documents ayant vocation à être distribués ou affichés au public, et notamment les tracts, flyers, dépliants, affiches, etc. + En France, il est interdit de placarder des affiches en noir et blanc. Le papier blanc avec texte en noir est réservé à l affichage administratif, selon la loi du 29 juillet Il est toutefois possible d utiliser un papier blanc pour de l affichage, à condition qu il soit recouvert d une illustration et de textes de couleur. + La mention Ne pas jeter sur la voie publique ou le logo poubelle doit figurer sur les flyers/tracts distribués dans la rue. + Le remboursement du coût du papier, de l impression et des frais d affichages concerne les communes de habitants et plus. 8

9 OETHICS agence de communication positive Agence OETHICS SARL 46 rue Delamarre LE THUIT ANGER TARIFS D IMPRESSION Les prix ci-après s entendent hors-taxe (Taux de TVA applicable : 20%) et sont donnés à titre indicatifs. Ils peuvent être soumis à variation selon les quantités commandées. Vous pouvez confier la création graphique de vos supports (affiches, profession de foie, bulletin de vote) pour un prix forfaitaire de 300 ht. Intervenant uniquement sur la création graphique et/ou l impression des documents, l agence OETHICS ne pourra en aucun cas être tenue responsable du contenu des documents. 9

10 10

11 11

12 OETHICS agence de communication positive Agence OETHICS SARL 46 rue Delamarre LE THUIT ANGER

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 PREFET DU FINISTERE Préfecture DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau des élections et des libertés publiques pref-elections@finistere.gouv.fr Quimper, le 14 janvier 2015 ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES

Plus en détail

ELECTIONS REGIONALES DES 6 ET 13 DECEMBRE 2015 FICHE PRATIQUE CONCERNANT LA PROPAGANDE ELECTORALE POUR LA LOIRE-ATLANTIQUE

ELECTIONS REGIONALES DES 6 ET 13 DECEMBRE 2015 FICHE PRATIQUE CONCERNANT LA PROPAGANDE ELECTORALE POUR LA LOIRE-ATLANTIQUE PREFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Préfecture de la Loire-Atlantique Nantes, le 8 octobre 2015 Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau de la Réglementation, des Elections, des Associations

Plus en détail

ELECTION DES ADMINISTRATEURS DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER *** Elections du 8 octobre 2015 ***

ELECTION DES ADMINISTRATEURS DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER *** Elections du 8 octobre 2015 *** ELECTION DES ADMINISTRATEURS DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER *** Elections du 8 octobre 2015 *** Ce guide préparé par le ministère des affaires étrangères et du développement international est

Plus en détail

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O à l usage des candidats Décembre 2014 7.1.5.Les sanctions Le fait de ne pas déposer une déclaration de situation patrimoniale ou d intérêts, d omettre

Plus en détail

JORF n 0023 du 28 janvier 2015. Texte n 26 NOR: INTA1429434A. ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/1/22/inta1429434a/jo/texte

JORF n 0023 du 28 janvier 2015. Texte n 26 NOR: INTA1429434A. ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/1/22/inta1429434a/jo/texte Le 28 janvier 2015 JORF n 0023 du 28 janvier 2015 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 22 janvier 2015 fixant les tarifs maxima de remboursement des frais d impression et d affichage des documents électoraux pour

Plus en détail

NOTICE AUX CANDIDATS NOTICE AUX IMPRIMEURS

NOTICE AUX CANDIDATS NOTICE AUX IMPRIMEURS PRÉFET DU MORBIHAN NOTICE AUX CANDIDATS NOTICE AUX IMPRIMEURS DOCUMENTS DE PROPAGANDE AUTORISES E L ECTIONS DEPARTEMENTALES 22 et 29 mars 2015 SOMMAIRE 1 Moyens de propagande autorisés 1-1 affiches électorales

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014

ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014 PREFET DU FINISTERE Préfecture DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau des élections et des libertés publiques pref.elections@finistere.gouv.fr Quimper, le 6 janvier 2014 ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014 Remboursement des documents de propagande des candidats Information des imprimeurs

ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014 Remboursement des documents de propagande des candidats Information des imprimeurs PRÉFECTURE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau de la Réglementation et de la Citoyenneté Affaire suivie par JL LEFORT Aurélie LAMARCHE ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE PUBLIC DE SERVICES Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. N CCTP_Départementales_2015 Pouvoir adjudicateur Ministère de l Intérieur Préfecture du Haut-Rhin représentée par le Préfet

Plus en détail

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 NOTE RELATIVE A LA PRESENTATION DES FACTURES

ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 NOTE RELATIVE A LA PRESENTATION DES FACTURES DEPARTEMENT DES YVELINES ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 NOTE RELATIVE A LA PRESENTATION DES FACTURES Remboursement des frais d impression des documents électoraux et d apposition des

Plus en détail

ARRETE n 08-0507 du 28 janvier 2008

ARRETE n 08-0507 du 28 janvier 2008 Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFECTURE DE LA DRÔME DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES VALENCE, le 28 janvier 2008 BUREAU DES ELECTIONS ET DE L ADMINISTRATION GENERALE

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE TEXTE ADOPTE n o 181 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2002-2003 24 juillet 2003 PROJET DE LOI ORGANIQUE relatif au référendum

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant les modalités d élection et de désignation des représentants du personnel siégeant dans les comités techniques institués dans les services de la protection judiciaire de

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD PRÉÉLECTORAL

PROTOCOLE D'ACCORD PRÉÉLECTORAL PROTOCOLE D'ACCORD PRÉÉLECTORAL Délégués du Personnel & Comité d Entreprise Établi entre L Association ESSCA (École Supérieure des Sciences Commerciales d'angers), représentée par Thierry FOUCHEREAU, Secrétaire

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014 Dans les communes de moins de 1000 habitants LOI DU 17 MAI 2013 PORTANT REFORMES ELECTORALES ET SON DECRET D APPLICATION DU 18 OCTOBRE 2013

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL Règlement concernant les élections aux urnes de la Communes municipale de Grandval 2 TABLE DES MATIERES A. Dispositions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-124 du 30 janvier 2012 relatif à la mise en œuvre

Plus en détail

Les principes généraux

Les principes généraux Les principes généraux L élection des conseillers départementaux aura lieu le dimanche 22 mars 2015 et en cas de second tour le dimanche 29 mars 2015, dans les départements (à l exception de Paris, de

Plus en détail

LOT N 2 DEPARTEMENT D EURE-ET-LOIR

LOT N 2 DEPARTEMENT D EURE-ET-LOIR PREFET DU LOIRET DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES RELATIONS AVEC LES USAGERS BUREAU DES ELECTIONS ET DE LA REGLEMENTATION GENERALE ACTE D ENGAGEMENT LOT N 2 DEPARTEMENT D EURE-ET-LOIR POUVOIR ADJUDICATEUR

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE

PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE Entre : La Société MEDIA PRESSE, sus 6é, rue Berthie Albrecht 94400 VITRY-SUR-SEINE,

Plus en détail

Le nouveau cadre des élections professionnelles

Le nouveau cadre des élections professionnelles Vote électronique par internet, du 13 au 20 octobre 2011 Le nouveau cadre des élections professionnelles Information des personnels de direction des EPLE de l académie de LILLE Réunions de rentrée des

Plus en détail

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Le rectorat, vu l'article du règlement sur le personnel de l Université du 9 mars 009 (entré en vigueur le 7

Plus en détail

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS LES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES PARENTS D ELEVES AU CONSEIL D ECOLE ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS Constitution du bureau des élections A la fin de l année scolaire précédente ou au début

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE Un candidat vient demander copie de la liste électorale. Quelle liste électorale doit-on lui fournir : celle qui est arrêtée au 10 janvier ou la liste avec les

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU DE L INALCO LA PRESIDENTE DE L INALCO VU le Code de l Education ; VU le décret n 90-414 du 14 mai 1990 portant statut de l Institut National

Plus en détail

ÉLECTIONS DU 25 MAI 2014 POUR LE PARLEMENT EUROPÉEN, LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ET LES PARLEMENTS DE COMMUNAUTÉ ET DE RÉGION

ÉLECTIONS DU 25 MAI 2014 POUR LE PARLEMENT EUROPÉEN, LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ET LES PARLEMENTS DE COMMUNAUTÉ ET DE RÉGION ANNEXE 2 ÉLECTIONS DU 25 MAI 2014 POUR LE PARLEMENT EUROPÉEN, LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ET LES PARLEMENTS DE COMMUNAUTÉ ET DE RÉGION FORMULAIRE DE DÉCLARATION GLOBAL POUR LES ÉLECTIONS SIMULTANÉES DU

Plus en détail

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires

Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer. Mesdames et Messieurs les maires MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L OUTRE-MER Paris, le 10 mai 2007 Le ministre de l intérieur et de l aménagement du territoire Le ministre de l outre-mer à Mesdames

Plus en détail

GUIDE DE L ELECTION A L ASSEMBLEE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

GUIDE DE L ELECTION A L ASSEMBLEE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES GUIDE DE L ELECTION A L ASSEMBLEE DES FRANÇAIS DE L ETRANGER RENOUVELLEMENT DES MEMBRES ELUS DE LA SERIE A CIRCONSCRIPTIONS ELECTORALES D AMERIQUE ET D

Plus en détail

CNP Assurances. Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006

CNP Assurances. Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006 CNP Assurances Modalité d application Code des Marchés publics du 1 er août 2006 Code des Marchés publics du 1 er août 2006 Depuis août 2006, les collectivités territoriales et leurs établissements publics

Plus en détail

ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015

ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015 ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015 Vu le Code de l Education notamment ses articles L719-1 à L719-3 et D719-1 à D719-40

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DES REPRESENTANTS ETUDIANTS DE FORMATION DE 3EME CYCLE AU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES (INALCO) LA PRESIDENTE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PREFECTURE DE L'INDRE Bureau de l'administration générale et des élections * * * MARCHE PORTANT SUR LE LIBELLE DES ENVELOPPES DE PROPAGANDE, LA MISE SOUS PLI DES DOCUMENTS DE PROPAGANDE ELCTORALE, LE COLISAGE

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE

CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE 6 septembre 2012 Le Comité électoral consultatif, réuni le 06 septembre 2012, a émis un avis favorable sur le principe d'une charte de bonne conduite électorale. Cette

Plus en détail

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL CONGRÈS EXTRAORDINAIRE 2014 ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL 29 août 2014 INTRODUCTION La Haute Autorité de l Union a été élue à l occasion du Bureau politique du 22 janvier 2014 dont le

Plus en détail

L ORGANISATION MATERIELLE ET LES MODALITES DE VOTE

L ORGANISATION MATERIELLE ET LES MODALITES DE VOTE L ORGANISATION MATERIELLE ET LES MODALITES DE VOTE 1. Comment sont fixées les modalités d organisation des élections? 2. Quels sont les moyens matériels de vote qui doivent être mis à disposition des électeurs

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

RÈGLEMENT «GRAND CONCOURS INDUSCABEL VESPA»

RÈGLEMENT «GRAND CONCOURS INDUSCABEL VESPA» RÈGLEMENT «GRAND CONCOURS INDUSCABEL VESPA» Article 1 : la société organisatrice Ce règlement présente les conditions générales de participation au concours «Grand concours Vespa!» d Induscabel (ID Group

Plus en détail

IMPORTANT. Election des représentants au conseil d administration de la CNRACL du 20 novembre au 4 décembre 2014

IMPORTANT. Election des représentants au conseil d administration de la CNRACL du 20 novembre au 4 décembre 2014 Fédération des personnels des services publics et des services de santé FORCE OUVRIERE 153-155 rue de Rome 75017 PARIS ( 01 44 01 06 00 - * fo.sante-sociaux@fosps.com - fo.territoriaux@fosps.com 8 www.fosps.com

Plus en détail

S O M M A I R E PREFECTURE... 3 AUTRES SERVICES... 4

S O M M A I R E PREFECTURE... 3 AUTRES SERVICES... 4 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE RECUEIL DES ACTES ADMINA NISTRATIFS NUMERO SPECIAL MAI 2012 EDITEE LE 10 MAI 2012 "Le textee complet de chaque acte publié dans le présent recueil pourra être consulté à la Préfecture

Plus en détail

L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à

L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à Mesdames les Directrices Messieurs les Directeurs d écoles Elémentaires et préélémentaires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Élections départementales. 22 et 29 mars 2015 ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES

Élections départementales. 22 et 29 mars 2015 ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 DOSSIER DE PRESSE Secrétariat général Direction de la modernisation et de l action territoriale Bureau des élections et des études politiques

Plus en détail

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ;

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ; DELIBERATION N 2013-129 DU 27 NOVEMBRE 2013 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES DECLARATIONS DE TRAITEMENTS AUTOMATISES D INFORMATIONS NOMINATIVES CONCERNANT

Plus en détail

ELECTIONS CTSA 2015 Réunion d information du 27 février 2015

ELECTIONS CTSA 2015 Réunion d information du 27 février 2015 ELECTIONS CTSA 2015 Réunion d information du 27 février 2015 CONSULTATION DU CTA le 26 FEVRIER 2015 Annulation de l élection pour la désignation des représentants du personnel Consultation du CTA sur -datedunouveauscrutin:28avril2015de9hà16h

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 REGLEMENT INTERIEUR DES PROCEDURES ADAPTEES Article 28 du Code

Plus en détail

Guide des élections des représentants des parents d élèves

Guide des élections des représentants des parents d élèves Guide des élections des représentants des parents d élèves au conseil d administration des EPLE Cliquer sur le titre dans le sommaire pour accéder à la page souhaitée SOMMAIRE : 1. Conseil d administration

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Marché à bons de commande : Fournitures Courantes et Services

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Marché à bons de commande : Fournitures Courantes et Services Cahier des Clauses Techniques Particulières Marché à bons de commande : Fournitures Courantes et Services Commune de PLOUARET (22420) Conception, réalisation, mise en page et impression du Bulletin Municipal

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5)

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) Fiche 5 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) o Code de l action sociale et des familles (CASF) : articles L. 123-4 à L. 123-9 articles R.123-1 à R.123-26

Plus en détail

RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016

RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016 RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016 adopté par le Conseil d Administration de la mutuelle Médicis (Élection des délégués à l Assemblée Générale de Médicis) Mis à jour le 1 er janvier 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC?

QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? QU EST CE QU UN MARCHÉ PUBLIC? - Un marché public est un contrat conclu à titre onéreux entre un pouvoir adjudicateur (collectivité territoriale, Etat ) et un opérateur économique public ou privé pour

Plus en détail

LES 10 POINTS CLES 1. 2. L 3. 4. L 5. 6. 7. L

LES 10 POINTS CLES 1. 2. L 3. 4. L 5. 6. 7. L INTRODUCTION Réglementation fixée par le législateur et par la jurisprudence de la Commission nationale des comptes de campagne et de financement de la vie politique (CNCCFP). 3 objectifs principaux :

Plus en détail

«Organisation des élections des Chambres Disciplinaires»

«Organisation des élections des Chambres Disciplinaires» «Organisation des élections des Chambres Disciplinaires» MODE ELECTION CHAMBRE INTERNE CHAMBRE EXTERNE VOTE SUR PLACE 4/03/2010 24/06/2010 A METTRE EN PLACE DES RECEPTION DE LA LETTRE D INFORMATION Marie-Pierre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Règles de bonne conduite applicables à toutes les villes désireuses d obtenir l organisation des Jeux Olympiques. Article 1 : CHAMP D APPLICATION

Règles de bonne conduite applicables à toutes les villes désireuses d obtenir l organisation des Jeux Olympiques. Article 1 : CHAMP D APPLICATION Règles de bonne conduite applicables à toutes les villes désireuses d obtenir l organisation des Jeux Olympiques Texte adopté par la commission exécutive du CIO, Lausanne, 7 février 2007 Article 1 : CHAMP

Plus en détail

NOR : MENS1504165A. La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des outre-mer, Arrêtent :

NOR : MENS1504165A. La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des outre-mer, Arrêtent : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Education nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du Fixant les modalités d élection au Conseil national de l enseignement supérieur et de la

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE L ENVIRONNEMENT BELP Election des représentants au Parlement européen du 25 mai 2014 N Spécial 7 mai 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 1 ANNEXE 2 ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 - Loi du 4 juillet 1989 relative à la limitation et au contrôle des dépenses

Plus en détail

Les 20 questions juridiques

Les 20 questions juridiques Supplément élections municipales Les 20 questions juridiques les plus souvent posées au service téléphonique Depuis le mois de décembre 2013, le service de renseignements téléphoniques de Mairie-conseils

Plus en détail

Les sièges à pourvoir NOTE D INFORMATION

Les sièges à pourvoir NOTE D INFORMATION NOTE D INFORMATION Des représentants titulaires ayant perdu la qualité au titre de laquelle ils avaient été élus, plusieurs sièges sont déclarés vacants dans les différentes instances de l ENSAIT. Conformément

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

Fiche 1 La région et le conseil régional...p 4, 5, 6 Le rôle de la région...p 4, 5 Le conseil régional...p 5, 6

Fiche 1 La région et le conseil régional...p 4, 5, 6 Le rôle de la région...p 4, 5 Le conseil régional...p 5, 6 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Fiche 1 La région et le conseil régional...p 4, 5, 6 Le rôle de la région...p 4, 5 Le conseil régional......p 5, 6 Fiche 2 Les principes généraux...p 7, 8 Les textes applicables...p

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

Dossier de consultation des entreprises. Objet : Réalisation de la brochure de saison du centre culturel Arthémuse

Dossier de consultation des entreprises. Objet : Réalisation de la brochure de saison du centre culturel Arthémuse VILLE DE BRIEC Mairie Rue du Général de Gaulle 29510 BRIEC Tél : 02 98 57 93 11 Fax : 02 98 57 98 20 Marché de fournitures et de services Dossier de consultation des entreprises Objet : Réalisation de

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N 11-051-B1 du 4 novembre 2011 NOR : BCR Z 11 00051 N ELECTIONS SÉNATORIALES (SÉRIE 1) - SCRUTIN DU 25 SEPTEMBRE 2011 ANALYSE

NOTE DE SERVICE. N 11-051-B1 du 4 novembre 2011 NOR : BCR Z 11 00051 N ELECTIONS SÉNATORIALES (SÉRIE 1) - SCRUTIN DU 25 SEPTEMBRE 2011 ANALYSE NOTE DE SERVICE N 11-051-B1 du 4 novembre 2011 NOR : BCR Z 11 00051 N ELECTIONS SÉNATORIALES (SÉRIE 1) - SCRUTIN DU 25 SEPTEMBRE 2011 ANALYSE Dépenses électorales à la charge de l'état Date d application

Plus en détail

Circulaire n 72 -------

Circulaire n 72 ------- Année 2012 Destinataire : - écoles publiques Sommaire Circulaire n 72 ------- : - élections des représentants des parents d élèves aux conseils d école des écoles maternelles et élémentaires (sauf les

Plus en détail

LA CAMPAGNE ELECTORALE

LA CAMPAGNE ELECTORALE LA CAMPAGNE ELECTORALE Aux termes de l article 47 de la Loi n 2013-06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin, «la campagne électorale est l ensemble des opérations de propagande

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES 23 et 30 mars 2014 ÉLECTIONS DES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET DES CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES 23 ET 30 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE Secrétariat général Direction de la

Plus en détail

Annexe 6 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par chaque candidat

Annexe 6 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par chaque candidat Annexe 6 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par chaque candidat 53 54 Annexe 7 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par le candidat tête de liste ou son mandataire 55 56 Annexe

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Guide du membre de poste de vote

Guide du membre de poste de vote Election présidentielle 2016 COMMISSION ELECTORALE NATIONALE AUTONOME Guide du membre de poste de vote 1. Généralités Conformément aux dispositions des articles 28 et 76 du code électoral, la CENA désigne

Plus en détail

Centre Intercommunal d Action Sociale des Trois-Pays GUINES. Grand concours photo gratuit et sans obligation d achat. «Bouger en Famille» REGLEMENT

Centre Intercommunal d Action Sociale des Trois-Pays GUINES. Grand concours photo gratuit et sans obligation d achat. «Bouger en Famille» REGLEMENT Centre Intercommunal d Action Sociale des Trois-Pays GUINES Grand concours photo gratuit et sans obligation d achat «Bouger en Famille» REGLEMENT ARTICLE 1 : ORGANISATION Le CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION

Plus en détail

La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale

La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale! Rappels juridiques! Octobre "##$ N ombre de communautés ont mis en place des politiques de communication chargées d assurer la légitimité

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N 02-045-B1 du 23 avril 2002 NOR : BUD R 02 00045 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N 02-045-B1 du 23 avril 2002 NOR : BUD R 02 00045 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 02-045-B1 du 23 avril 2002 NOR : BUD R 02 00045 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique ÉLECTION PRESIDENTIELLE - SCRUTIN DES 21 AVRIL ET 5 MAI 2002 ANALYSE Dépenses

Plus en détail

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Entreprise.. Date.. Lieu Note de service Pour affichage et Lettre recommandée avec AR Les organisations

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LE CALENDRIER DES OPERATIONS ELECTORALES Les délais mentionnés dans cet exemple le sont à titre purement indicatif, dans le respect des minima et maxima imposés par le code du travail.

Plus en détail

ORGANISATION DES ELECTIONS AU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L INSERM

ORGANISATION DES ELECTIONS AU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L INSERM ORGANISATION DES ELECTIONS AU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L INSERM Marché à procédure adaptée au titre de l article 28 du Code des Marchés Publics Page 1 sur 9 1. OBJET DU MARCHE 1.1. Contexte En avril

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Marché de fournitures et services CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION

Marché de fournitures et services CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION Marché de fournitures et services CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION Date limite de réception des offres Vendredi 27 avril 2012, 12h I- Objet du marché

Plus en détail

Election départementale dimanche 22 mars 2015 dimanche 29 mars 2015 2ieme tour

Election départementale dimanche 22 mars 2015 dimanche 29 mars 2015 2ieme tour Election départementale dimanche 22 mars 2015 dimanche 29 mars 2015 2ieme tour Informations à destination du binôme de candidat réalisé par Françoise Minetti en relation avec Marie-Odile Mainguet et Nelly

Plus en détail

LES DIFFERENTES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS

LES DIFFERENTES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS LES DIFFERENTES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS Les marchés publics sont des contrats conclus entre un ou plusieurs opérateurs économiques (entités publiques ou privées exerçant une activité

Plus en détail

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DE 2007 MÉMENTO. à l'usage des candidats

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DE 2007 MÉMENTO. à l'usage des candidats MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L OUTRE-MER ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DE 2007 MÉMENTO à l'usage des candidats mai 2007 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES...4 1.1. TEXTES APPLICABLES

Plus en détail

L Ordre est administré par un conseil d administration formé d un président, de vingt administrateurs élus et de quatre administrateurs nommés.

L Ordre est administré par un conseil d administration formé d un président, de vingt administrateurs élus et de quatre administrateurs nommés. CODE DE CONDUITE DES CANDIDATS À UNE ÉLECTION AU POSTE DE PRÉSIDENT ET D ADMINISTRATEUR Entrée en vigueur par approbation du conseil d administration le 23 mai 2014 PRÉAMBULE La raison d être de l Ordre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Règlement du jeu concours n 2

Règlement du jeu concours n 2 Règlement du jeu concours n 2 «15 minutes pour tenter de gagner un ordinateur tactile ou un bon d achat» Article 1 Présentation de la société organisatrice La SARL AlgoWin, au capital de 10 000, dont le

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2008. Communes de 3 500 habitants et plus MÉMENTO. à l usage des candidats

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2008. Communes de 3 500 habitants et plus MÉMENTO. à l usage des candidats ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2008 Communes de 3 500 habitants et plus MÉMENTO à l usage des candidats décembre 2007 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES...4 1.1. CHAMP D APPLICATION...4 1.2. TEXTES APPLICABLES A

Plus en détail

INSTRUCTION PERMANENTE RELATIVE AUX MACHINES A VOTER. Le Ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

INSTRUCTION PERMANENTE RELATIVE AUX MACHINES A VOTER. Le Ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales INSTRUCTION PERMANENTE RELATIVE AUX MACHINES A VOTER Paris, le 26 mai 2004 Le Ministre de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales à Mesdames et Messieurs les préfets et Mesdames

Plus en détail

ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION

ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION le 17 mars 2014 Administration générale L.D. ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION Textes : Décret n 85-643 du 26 juin 1985 modifié relatif aux centres de gestion Arrêté du 15 avril

Plus en détail

PREFECTURE DE LA MARNE DEMANDE D INSCRIPTION A L EXAMEN DU CERTIFICAT DE CAPACITE PROFESSIONNELLE DE CONDUCTEUR DE TAXI (CCPCT) - ANNEE 2015 -

PREFECTURE DE LA MARNE DEMANDE D INSCRIPTION A L EXAMEN DU CERTIFICAT DE CAPACITE PROFESSIONNELLE DE CONDUCTEUR DE TAXI (CCPCT) - ANNEE 2015 - PREFECTURE DE LA MARNE DEMANDE D INSCRIPTION A L EXAMEN DU CERTIFICAT DE CAPACITE PROFESSIONNELLE DE CONDUCTEUR DE TAXI (CCPCT) - ANNEE 2015 - - Article 3 de l arrêté du 3 mars 2009 relatif aux conditions

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 31 mars 2005 Délibération n 2005/115 Mise en place d'une procédure interne de passation des conventions publiques d'aménagement MM., La Cour

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE D une propriété appartenant à la ville de Vauréal située : 28 RUE DES LONGUES TERRES 95 490 VAUREAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I. OBJET La commune de Vauréal (95

Plus en détail

édito Ces évolutions issues de la loi du 17 mai 2013 auront un impact important dans la vie locale.

édito Ces évolutions issues de la loi du 17 mai 2013 auront un impact important dans la vie locale. édito L'année 2014 s annonce comme une année électorale importante en Isère, avec deux scrutins majeurs au printemps : les élections municipales les 23 et 30 mars et les élections européennes le 25 mai.

Plus en détail

Service Communication Centre culturel des Carmes - 8 place des Carmes 33210 LANGON 05 56 76 55 46 @ communication@langon33.fr

Service Communication Centre culturel des Carmes - 8 place des Carmes 33210 LANGON 05 56 76 55 46 @ communication@langon33.fr PERSONNE PUBLIQUE CONTRACTANTE : COMMUNE DE LANGON 14 allées Jean Jaurès 33210 LANGON PERSONNE RESPONSABLE DU CONTRAT : Monsieur Philippe PLAGNOL, Maire de Langon OBJET DU CONTRAT : Réalisation et impression

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

Assemblée générale 2013 SCIENCES PO ALUMNI. Note sur les modalités de renouvellement du Conseil d administration en 2013

Assemblée générale 2013 SCIENCES PO ALUMNI. Note sur les modalités de renouvellement du Conseil d administration en 2013 Assemblée générale 2013 SCIENCES PO ALUMNI Note sur les modalités de renouvellement du Conseil d administration en 2013 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Fondée en 1875,

Plus en détail