LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE"

Transcription

1 LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 50 SOMMAIRE Les produits sucrés Quelques chiffres La famille des produits sucrés Focus sur les glucides Les recommandations La place des produits sucrés dans les programmes Herbalife Quelques conseils pour les repas de fêtes A retenir Quelques chiffres 25,5 kg : c est la consommation de saccharose par habitant et par an aujourd hui, soit une moyenne de 70 g/jour. Il s agit du sucre consommé en l état et du sucre incorporé aux produits sucrés. 48,2 % : c est le taux de consommateurs de chocolat parmi les adultes, d après l enquête de consommation INCA % : c est la teneur en glucides simples du sucre blanc. La famille des produits sucrés Les sucres, les chocolats, les confitures, les miels, les bonbons, les pâtisseries, les glaces, les sirops...constituent le groupe des produits sucrés. Ces aliments sont riches en saveur et leur consommation est associée au plaisir. Leur point commun nutritionnel est leur saveur sucrée liée à l apport en glucides simples. Certains contiennent également des graisses. Ce sont globalement des aliments assez riches en énergie. Le sucre : Le sucre a de multiples usages en cuisine. Il permet de modifier la texture des aliments, de relever leur saveur, d adoucir les aliments au goût acide ou aigrelet et est utilisé comme moyen de conservation. Il est également à la base des produits sucrés et est l un des ingrédients principaux de la pâtisserie. Le sucre est composé à 100 % de glucides et n apporte pas de vitamines ni de minéraux. On dit qu il apporte des «calories vides». Le sucre roux est un sucre un peu moins purifié que le sucre blanc, il renferme de faibles quantités de pigments colorés et de très petites quantités de minéraux. Le sucre blanc et le sucre roux ont pratiquement les mêmes valeurs nutritionnelles.

2 La confiture : Elle est fabriquée à partir d une quantité égale de sucre et de fruits. Le produit fini contient entre 60 à 65 % de sucres. Le terme «confiture» regroupe 3 types de produits : les confitures, les gelées et les marmelades. On trouve des confitures à teneur réduite en sucres ou sans sucres ajoutés : leur teneur en glucides est comprise entre 30 et 49 g pour 100 g. Le miel : Il est fabriqué par les abeilles à partir du nectar des fleurs. Le miel présente l avantage par rapport au sucre d avoir un pouvoir sucrant plus élevé, il est donc consommé en quantité moindre. Les confiseries : Elles regroupent les bonbons, les caramels, les pâtes à mâcher, les réglisses, les pâtes de fruit, les nougats...elles sont fabriquées à partir de sucres, de miel, de lait, de matières grasses, de fruits, de céréales...ainsi que d arômes et de colorants. Les variétés de confiseries sont infinies, la plupart d entre elles contiennent une majorité de glucides simples. Certains produits apportent aussi des lipides, c est le cas des spécialités au chocolat, des calissons, du nougat... Le chocolat : Il contient environ 35 % de cacao, 18 % de beurre de cacao et 47 % de sucre. C est un aliment calorique. Il fournit dans un petit volume, beaucoup d énergie. Contrairement aux autres produits sucrés, il apporte un peu de magnésium et de fer. C est un aliment plaisir qui peut s intégrer en petite quantité dans une alimentation équilibrée. Les édulcorants : Ils sont utilisés pour remplacer le sucre, par exemple pour la fabrication de produits «allégés». Les édulcorants de synthèse ont un pouvoir sucrant très élevé, celui de l aspartame est 150 fois plus élevé que celui du sucre. De ce fait, ils sont utilisés en très petite quantité et apportent donc pas ou très peu de calories. Focus sur les glucides Les glucides sont un enchaînement plus ou moins long de petites molécules de sucre appelées «oses». Les glucides constituent la principale source d énergie de l organisme (1 g = 4 kcal). Ils sont indispensables à son bon fonctionnement, en particulier celui du cerveau. On distingue deux types de glucides : les glucides simples composés d un ou de deux oses et les glucides complexes, composés de plus de 2 oses (amidon). Les glucides complexes sont apportés par les pâtes, le riz, le pain, les légumes secs Les glucides simples sont le glucose, le fructose, le saccharose, le lactose. On distingue parmi eux : les glucides simples ajoutés correspondant aux sucres ajoutés lors de la fabrication ou de la préparation des aliments, par opposition aux glucides simples naturellement présents tels que le lactose du lait ou le fructose des fruits. Le sucre, au singulier, c est le saccharose, ou sucre blanc de table. Lorsque l on parle des sucres, au pluriel, il s agit de l ensemble des glucides simples.

3 Les recommandations Les Apports Nutritionnels Conseillés ou ANC préconisent un apport de glucides totaux de 50 à 55 % de l apport énergétique total pour la population générale. Une répartition précise entre les glucides complexes et les glucides simples est difficile à argumenter scientifiquement. Cependant, le conseil traditionnel est de limiter les sucres et les produits sucrés à moins de 10 % de l apport énergétique. Pour un homme ayant un apport calorique de l ordre de 2700 kcal, l apport de glucides simples sous forme de sucre et de produits sucrés devrait être au plus de 70 g par jour. Pour une femme ayant un apport calorique de l ordre de 2000 kcal, l apport de glucides simples sous forme de sucre et de produits sucrés devrait être au plus de 50 g par jour. Un des objectifs du PNNS, Programme National Nutrition Santé, porte spécifiquement sur les glucides simples. L objectif était de réduire de 25 % sur 5 ans, la consommation actuelle de glucides simples. Cet objectif doit porter sur les glucides simples ajoutés (sodas, confiseries, chocolats, pâtisseries, desserts sucrés...) et non sur les glucides simples «naturellement présents» apportés par les produits laitiers non sucrés ou les fruits et les légumes. La majorité des produits sucrés ont une faible densité nutritionnelle, c est à dire qu ils apportent de l énergie mais peu de vitamines et de minéraux. Il est recommandé de limiter leur consommation. Limiter tout particulièrement la consommation de boissons sucrées et celles des aliments gras et sucrés à la fois comme les pâtisseries, les crèmes dessert, le chocolat, les glaces...car il s agit d aliments assez énergétiques. Exemples d apports en glucides simples Aliments Portions Apport calorique par portion Lipides par portion Glucides simples par portion Équivalence en morceaux de sucre Bonbons 5 (35 g) 133 kcal 0 33 g 6,5 Chocolat noir 1 barre (30 g) 155 kcal 9 g 16 g 3 Chocolat au lait 1 barre (30 g) 162 kcal 10 g 16 g 3 Confiture 1 c. à soupe (30 g) 79 kcal 0 20 g 4 Pâte à tartiner 1 c. à soupe (30 g) 160 kcal 9 g 17 g 3,5 Miel 1 c. à soupe (30 g) 87 kcal 0 23 g 4,5 Barre chocolatée 1 barre (50 g) 228 kcal 10 g 33 g 6,5 Mousse au chocolat 1 pot (100 g) 179 kcal 8 g 21 g 4 Croissant 1 (50 g) 205 kcal 9 g 4 g 1 Cake 1 petite tranche (25 g) 92 kcal 3,5 g 9,5 g 2 Glace 2 boules (75 g) 135 kcal 5,5 g 20 g 4 Sorbet 2 boules (75 g) 100 kcal 0 23 g 4,5 Soda au cola 1 canette (33 cl) 129 kcal 0 33 g 6,5 Soda light 1 canette (33 cl) Sucre blanc 2 morceaux (10 g) 40 kcal 0 10 g 2 Eau aromatisée sucrée 1 petite bouteille (50 cl) 80 kcal 0 20 g 4 Café sucré 1 morceau (5 g) 20 kcal 0 5 g 1 Sirop 1 dose (20 g) 60 kcal 0 15 g 3

4 La place des produits sucrés dans les programmes Herbalife Dans le cadre d un programme de contrôle de poids (2 repas substitués et 1 repas varié et équilibré). L apport calorique global de la journée est diminué. Les glucides simples font partie des nutriments dont la consommation est contrôlée. Le sucre et les produits sucrés sont à limiter, mais ils peuvent être consommés en petites quantités. Ils peuvent également être remplacés par des édulcorants ou des sodas light... Cependant tous les produits allégés en sucres ne sont pas aussi intéressants, pour certains, la diminution de l apport calorique est minime. Dans le cadre d un programme bien-être (1 repas substitué et 2 repas variés et équilibrés). Lors d un programme de stabilisation, l apport calorique de la journée est augmenté progressivement. L objectif est d acquérir de bonnes habitudes alimentaires permettant de stabiliser le poids sur le long terme. Le sucre et les produits sucrés peuvent être consommés en quantité plus importante que lors du contrôle de poids. Lors d un soutien à l équilibre alimentaire, l objectif est de tendre vers les fréquences de consommations recommandées pour les 7 groupes alimentaires. Le sucre et les produits sucrés constituent l un de ces 7 groupes. Ils s intègrent à l équilibre alimentaire en quantité raisonnable, par exemple un produit sucré par repas. Quelques conseils pour les repas de fêtes Les repas de fêtes sont naturellement plus gourmands. Il est souvent difficile de résister aux tentations salées comme aux plaisirs sucrés. Voici quelques astuces pour profiter pleinement des fêtes tout en gardant la ligne. Proposer un menu comprenant une entrée, un plat, du fromage et un dessert. Un repas à 4 composantes dont des fruits et des légumes, contribue à l équilibre alimentaire. L astuce est de veiller à la taille des portions et d éviter de se resservir. Préparer soi-même le repas aide à associer mets festifs et équilibre alimentaire. L astuce est de limiter les quantités de corps gras ajoutés (beurre, huile, crème ). Maîtriser la consommation d alcool. L astuce est de commencer le repas par un grand verre d eau et d en boire un, entre chaque verre d alcool. Compenser des apports caloriques un peu plus importants. L astuce est de pratiquer une activité physique et d alléger le repas suivant, par exemple en le remplaçant par un shake de Formula 1. Les produits sucrés font partie du plaisir de la fête. Le plaisir justement s intègre dans l équilibre alimentaire. Le plaisir de déguster, de prendre le temps de savourer en mangeant lentement et en mastiquant bien pour profiter de chaque saveur. Il n y a plus qu à appliquer ce principe pour la dégustation du chocolat ou de la part de bûche

5 A retenir Chaque Français consomme en moyenne 70 g de saccharose par jour. Tous les produits sucrés apportent des glucides simples, certains contiennent également des graisses. Ils sont globalement assez caloriques. On distingue parmi les glucides simples : les glucides simples ajoutés correspondant aux sucres ajoutés lors de la fabrication ou de la préparation des aliments et les glucides simples naturellement présents tels que le lactose du lait ou le fructose des fruits. Il est recommandé de limiter les sucres et les produits sucrés à moins de 10 % de l apport énergétique total de la journée. Le sucre et les produits sucrés sont à limiter dans le cadre des programmes Herbalife, mais ils peuvent être consommés en petite quantité. Sources : - Inca 2 ( ), Etude Individuelle Nationale des Consommations Alimentaires 2, Rapport, février 2009, Afssa. - Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française, 3ème édition, coordonnateur Ambroise Martin, éditions Tec&Doc. - Rapport Glucides et santé, Etat des lieux, évaluation et recommandations, octobre 2004, Afssa. - Photos : Fotolia

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Les Glucides. Session 4

Les Glucides. Session 4 Les Glucides Session 4 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter la proportion

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Décryptons les étiquettes!

Décryptons les étiquettes! Décryptons les étiquettes! Nous sommes de plus en plus nombreux à devoir utiliser des produits du commerce. Ceci afin de nous faire gagner du temps côté cuisine. Une fois de plus, la diététique est là

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 47 SOMMAIRE Les femmes actives Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des femmes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants PETITE ENFANCE Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants Une politique nutritionnelle volontariste pour la santé de vos

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 28 SOMMAIRE Les collations Evolution du comportement alimentaire Définitions Intérêts d une collation Comment lutter contre le grignotage? Cas pratiques A

Plus en détail

Les lipides dans l alimentation. Session 5

Les lipides dans l alimentation. Session 5 Les lipides dans l alimentation Session 5 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 43 SOMMAIRE Le contrôle de poids Les chiffres clés Les principes du contrôle de poids Les objectifs Les habitudes alimentaires à adopter Le contrôle de poids

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 48 SOMMAIRE Les hommes actifs Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des hommes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

Les réponses à vos questions. Quelle place dans l alimentation?

Les réponses à vos questions. Quelle place dans l alimentation? Les réponses à vos questions. é ucre Quelle place dans l alimentation? Quoi? Le sucre ou les sucres? Le sucre (sans s) désigne exclusivement le saccharose, extrait de la canne ou de la betterave à sucre.

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE

LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE LE MOT DE LA DIÉTÉTICIENNE 1. Et si on goûtait! L apprentissage du goût passe par la découverte des aliments. Il est important de prendre le temps de faire découvrir à votre enfant les aliments entiers

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua I. INTRODUCTION (1) L OMS définit le diabète sucré comme étant un état d hyperglycémie chronique en rapport avec des facteurs, les

Plus en détail

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires

J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

Délice cappuccino. Fiche produit Energy Diet

Délice cappuccino. Fiche produit Energy Diet Délice cappuccino sans avis médical. Il est recommandé de boire au moins 1.5 l d eau par jour. Teneur élevée en caféine (18 mg/100ml). Ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes

Plus en détail

Évaluer les consommations alimentaires

Évaluer les consommations alimentaires Lien avec le PNNS Le PNNS, dans ses deux phases successives, a fixé des objectifs nutritionnels prioritaires pour la population générale, dont plusieurs concernent directement les s alimentaires : augmenter

Plus en détail

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Heureusement non Apprenons à connaître les produits sucrés pour mieux

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 17 HERBANEWS SOMMAIRE LES FEMMES ACTIVES Qui sont-elles? Les chiffres clés Leurs besoins en protéines, en lipides, en glucides et en fibres Leurs besoins en

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

Alimentation et diabète : tout est une question d équilibre. Les Gens Qui, illustration de Laura Liedo

Alimentation et diabète : tout est une question d équilibre. Les Gens Qui, illustration de Laura Liedo Alimentation et diabète : tout est une question d équilibre Les Gens Qui, illustration de Laura Liedo PROGRAMME 1. On peut devenir diabétique à force de consommer trop de sucre 2. On doit arrêter de manger

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 63 HERBANEWS SOMMAIRE Les glucides Définition & rôles et particularités des glucides Quels sont les aliments sources de glucides? Les recommandations du

Plus en détail

La composition du goûter

La composition du goûter Les repas Salle avec tableau extérieur Durée : 30 à 40 minutes La composition du goûter Objectifs de l atelier : Déterminer l origine des aliments et en établir une classification. Identifier et reconnaître

Plus en détail

LES CRITERES DE LA GRILLE DES FREQUENCES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES CRITERES DE LA GRILLE DES FREQUENCES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES CRITERES DE LA GRILLE DES FREQUENCES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation PRINCIPES D ÉLABORATION DES MENUS Un outil pour concevoir des menus équilibrés : LE

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Séverine Chédel, diététicienne diplômée HES, Neuchâtel www.espace-nutrition.ch Fédération suisse de ski nautique et wakeboard Macolin, 5 avril 2014 Ma formation et mes expériences

Plus en détail

Fin de vie et alimentation. Diététique

Fin de vie et alimentation. Diététique Fin de vie et alimentation Diététique Ne plus parler de régimes : Pour les personnes en fin de vie, il n y a aucune raison de prendre en compte les régimes hypolipémiants, hyposodés, hypocaloriques, Pour

Plus en détail

ETUDE DU SECTEUR DES BOISSONS RAFRAICHISSANTES SANS ALCOOL

ETUDE DU SECTEUR DES BOISSONS RAFRAICHISSANTES SANS ALCOOL ETUDE DU SECTEUR DES BOISSONS RAFRAICHISSANTES SANS ALCOOL Données 2010 Etude du secteur des Boissons rafraîchissantes sans alcool Oqali Données 2010-Edition 2012 1 Etude du secteur des Boissons rafraîchissantes

Plus en détail

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman L alimentation, l alliée du jeune rugbyman Sommaire Quelques conseils pour bien t alimenter avant et pendant la compétition La semaine qui précède la compétition Le repas de la veille de la compétition

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 L alimentation, la meilleure alliée pour notre santé Notre alimentation joue un rôle essentiel pour construire notre santé. En revanche, une «alimentation

Plus en détail

Catalogue produits laitiers

Catalogue produits laitiers Catalogue produits laitiers 00 LAITS DE CONSOMMATION Lait Frais Pasteurisé Le lait frais pasteurisé est un lait entièrement naturel provenant d élevages laitiers contrôlés pour garantir la fraicheur,

Plus en détail

Le sucre, compagnon de l'art de vivre

Le sucre, compagnon de l'art de vivre Qualité sucre PROXIMITÉ Le sucre, compagnon de l'art de vivre > Un aliment familier Le sucre est une composante essentielle de l'alimentation. Depuis des siècles, les consommateurs le connaissent et l'apprécient

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

Sommaire. La famille des aliments 1/ La famille des aliments 2/ Manger bio et local...5. Quizz de Gary - Le sais-tu? 1/2...

Sommaire. La famille des aliments 1/ La famille des aliments 2/ Manger bio et local...5. Quizz de Gary - Le sais-tu? 1/2... Sommaire La famille des aliments 1/2...3 Les glucides...3 Les protéines...3 Les lipides...3 Les vitamines...3 La famille des aliments 2/2...4 Jeu : trouve à quelle famille appartiennent ces aliments...4

Plus en détail

Huile. Saucisson. Confiture. Beurre QUELLE FAMILLE? QUELLE FAMILLE? QUELLE FAMILLE? QUELLE FAMILLE? Réponse :matières grasses

Huile. Saucisson. Confiture. Beurre QUELLE FAMILLE? QUELLE FAMILLE? QUELLE FAMILLE? QUELLE FAMILLE? Réponse :matières grasses Saucisson Huile Réponse : matières grasses Réponse :matières grasses Beurre Confiture Réponse : produits sucrés Réponse : matières grasses Miel Croissants Réponse : matières grasses Réponse : sucres Œufs

Plus en détail

Les spécialités de. Légendes Gourmandes

Les spécialités de. Légendes Gourmandes Les spécialités de Légendes Gourmandes 2014 une Il était fois... Le goût! Des nouveautés pour réhausser encore plus de saveurs en 2014 Gourmandisement vôtre. Les Sucres aromatisés En pots carrés 270 g

Plus en détail

Jeunes sportifs : les repas malins au ski

Jeunes sportifs : les repas malins au ski Jeunes sportifs : les repas malins au ski Fiche enseignant alimentation CPC Grenoble - 38 1 2009 Le repas de la veille au soir Ce repas permet de stocker de l'énergie pour l'activité physique du lendemain.

Plus en détail

Nouvelles recettes Mars - Avril 2017

Nouvelles recettes Mars - Avril 2017 Nouvelles recettes Mars - Avril 2017 «Les pas pareille» Mars : Salade Waldorf Avril : Poisson à la portugaise Animation Balade au Mexique Connaissance des recettes de nos chefs Poisson en paprika de à

Plus en détail

LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP

LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP CE QUE LE SEL NOUS APPORTE. Le sodium qu il contient (la formule chimique du sel de cuisine est NaCl = Chlorure de sodium) joue un rôle important pour notre organisme

Plus en détail

SCIENCES. Alimentation. Colle ici ta fleur NOM

SCIENCES. Alimentation. Colle ici ta fleur NOM SCIENCES Alimentation Colle ici ta fleur NOM 1. Les produits sucrés : à limiter Les produits sucrés font grossir. Ils peuvent aussi entrainer la formation de caries dentaires lorsqu on ne se brosse pas

Plus en détail

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE LES FECULENTS Pour courir plus vite, mangez des «vrais sucres lents» Pourquoi «lents»? Pourquoi

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Un apport suffisant en nutriments Les aliments apportent à l organisme diverses substances dénommées nutriments (glucides,

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

au soja s Document à destination des Professionnels Tout apprendre sur la composition nutritionnelle des aliments

au soja s Document à destination des Professionnels Tout apprendre sur la composition nutritionnelle des aliments Tout apprendre sur la composition nutritionnelle des aliments au soja s Document à destination des Professionnels de la Santé, de la Nutrition et de la Restauration. Sommaire 2 Présentation du soja et

Plus en détail

La composition des menus

La composition des menus La composition des menus Guide pratique de la restauration collective dans les lycées www.iledefrance.fr Sommaire La structure des repas 4 L élaboration des menus 8 Le contrôle 11 Ce guide pratique a été

Plus en détail

Le marché santé. Objectifs. Matériel. Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Niveau Cycle 2.

Le marché santé. Objectifs. Matériel. Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Niveau Cycle 2. CONTACTS Tél: 04 67 04 75 14 mail : pedago@agropolis.fr www.museum.agropolis.fr Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Objectifs Différencier les lieux d achat et

Plus en détail

Le petit pot..... Une alternative aux petits plats des mamans. Journée de Nutrition infantile Gosnay Laurence BUSSIERE

Le petit pot..... Une alternative aux petits plats des mamans. Journée de Nutrition infantile Gosnay Laurence BUSSIERE Le petit pot..... Une alternative aux petits plats des mamans Journée de Nutrition infantile Gosnay Laurence BUSSIERE 1 ETAT DES LIEUX DU MARCHE Une réelle demande de la maman: Le marché français de la

Plus en détail

Nutrition et Ostéoporose

Nutrition et Ostéoporose Objectifs Nutrition et Ostéoporose Que faut-il savoir? Savoir conseiller une alimentation adéquate pour prévenir l ostéoporose Identifier les patients à risque Intégrer à une consultation au cabinet une

Plus en détail

Diététique du diabète

Diététique du diabète Diététique du diabète Actualités F. ZITO Cadre de Santé Unité diététique Pôle Prestataire CHR Metz-Thionville Date «La diététique c est quand on ne mange pas à sa faim des trucs que de toute façon on n

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange?

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange? Mangez et bougez Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Étape 1 pour votre santé aussi de ce que l on mange? Est-ce que notre santé dépend L alimentation agit-elle sur les performances

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE : «Comment éviter l exsudat lors de la préparation fromage blanc et fruits rouges surgelés?»

FICHE PEDAGOGIQUE : «Comment éviter l exsudat lors de la préparation fromage blanc et fruits rouges surgelés?» FICHE PEDAGOGIQUE : «Comment éviter l exsudat lors de la préparation fromage blanc et fruits rouges surgelés?» Séminaire de précisions culinaires du 09/05/16 Fiche pédagogique «Préparation fromage blanc/fruits

Plus en détail

Les produits spécifiques pour sportifs Pertinence de leur utilisation?

Les produits spécifiques pour sportifs Pertinence de leur utilisation? Les produits spécifiques pour sportifs Pertinence de leur utilisation? RRMES Vevey 3 mars 2016 Ressort Sport d élite - Nutrition du Sport L alimentation du sportif Gammes, offre, marché ENORME! 2 Patrouille

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 59 HERBANEWS SOMMAIRE Le calcium Rôles et besoin en calcium dans notre organisme Les recommandations et les sources alimentaires de calcium Les alternatives

Plus en détail

Nouvelles recettes Mars - Avril 2017

Nouvelles recettes Mars - Avril 2017 Nouvelles recettes Mars - Avril 2017 «Les pas pareille» Mars : Salade Waldorf Avril : Poisson à la portugaise Connaissance des recettes de nos chefs Agruma dine à boire Thon à la tomate et au basilic Animation

Plus en détail

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants.

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants. Éducation à la santé Pique nique et goûter équilibré. Voir livret manger bouger pour la santé C2 (p10) et C3 (p17) et fiches en complément du livret sur le site USEP. Vous trouverez en annexe : Une fiche

Plus en détail

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans Informer pour mieux se nourrir Bien des idées circulent sur la façon de se nourrir aujourd hui. Elles sont souvent contradictoires et

Plus en détail

Le matin, on fait le "plein"

Le matin, on fait le plein Pour le "PETIT" déjeuner voyez "GRAND" www.cramif.fr Le matin, on fait le "plein" Ce n est pas parce que l on dort que la vie s arrête : notre corps respire, digère, rêve... et consomme de l énergie. Un

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire Les apports nutritionnels conseillés (ANC) Exemples d équivalences alimentaires La Pyramide alimentaire et les différents groupes d aliments Les recommandations

Plus en détail

JE CONNAIS MA LEçON SI :

JE CONNAIS MA LEçON SI : Prénom : Date : Evaluation - Les aliments Connaissances et capacités évaluées A AR ECA Connaître les 7 groupes alimentaires. Connaître le rôle de chaque groupe dans l organisme. Savoir ce que signifie

Plus en détail

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS 1 FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS Energétique alimentaire : Le corps humain a besoin d énergie pour accomplir toutes ses fonctions physiologiques, y compris le travail et autres activités, le maintien de

Plus en détail

Importance du petit déjeuner. Pourquoi Et Quoi?

Importance du petit déjeuner. Pourquoi Et Quoi? Importance du petit déjeuner Pourquoi Et Quoi? RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LE PETIT DÉJEUNER NULS GARÇONS FILLES 0 20 40 60 80 100 120 Question 2 : avant de partir à l école, prends-tu un petit déjeuner?

Plus en détail

CARACTÉRISATION DE L OFFRE ALIMENTAIRE, PAR SECTEUR ET SEGMENT DE MARCHÉ

CARACTÉRISATION DE L OFFRE ALIMENTAIRE, PAR SECTEUR ET SEGMENT DE MARCHÉ CARACTÉRISATION DE L OFFRE ALIMENTAIRE, PAR SECTEUR ET SEGMENT DE MARCHÉ Etude des produits transformés disponibles sur le marché français entre 2008 et 2011 SYNTHÈSE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Etude de l impact potentiel chartes d engagements volontaires de progrès nutritionnels sur les nutriments de la population française Colloque «Qualité

Plus en détail

Louis MONNIER : Jusqu à présent nous avons parlé beaucoup de problèmes quantitatifs en termes de prescription diététique, mais il faut savoir qu un

Louis MONNIER : Jusqu à présent nous avons parlé beaucoup de problèmes quantitatifs en termes de prescription diététique, mais il faut savoir qu un Jusqu à présent nous avons parlé beaucoup de problèmes quantitatifs en termes de prescription diététique, mais il faut savoir qu un régime doit s inscrire dans la durée et que les gens doivent le poursuivre

Plus en détail

Séance 1 : les glucides

Séance 1 : les glucides Séance 1 : les glucides Etre capable de mobiliser des connaissances sur les glucides - Expliquer les modifications physico-chimiques des glucides à partir d un protocole de fabrication (états physiques,

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Les «pas pareilles» Cake à la courgette Fraîcheur framboise au basilic Connaissance de nos recettes : Courmentier de poisson Fraîch attitude : Timbale printanière Salade

Plus en détail

Le goûter et le développement durable

Le goûter et le développement durable Salle, extérieur Les repas 40 à 50 min. Le goûter et le développement durable Objectifs de l atelier : Découvrir l empreinte écologique des produits consommés dans leur quotidien. Comprendre l équilibre

Plus en détail

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en La consommation alimentaire des adultes de 18-79 ans en France, en 2006-07 Carine DUBUISSON Sandrine LIORET, Ariane DUFOUR, Gloria CALAMASSI-TRAN, Lionel LAFAY Afssa / DERNS / PASER / Observatoire des

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Etudes des fruits transformés Colloque «Qualité nutritionnelle de l offre alimentaire» Paris, 4 mai 2010 MINISTERE DE L ÉCONOMIE DE L INDUSTRIE ET DE

Plus en détail

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe L LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe LES COMMISSIONS Financière Statuts et Règlements Arbitrage Jacques

Plus en détail

Crème forestière, saveur champignons. Fiche produit Energy Diet

Crème forestière, saveur champignons. Fiche produit Energy Diet Crème forestière, saveur champignons Mélanger environ 25 grammes d Energy Diet dans un shaker, avec 250 ml de lait ½ écrémé. Verser la crème dans un récipient adapté au four micro-ondes, temps de cuisson

Plus en détail

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2016

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2016 Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2016 «Les pas pareille» Novembre : Curry de lentilles au lait de coco Décembre : Gâteau aux patates douces Recettes Inspirations Sauce végétale au cerfeuil Rillettes

Plus en détail

L eau : la seule boisson indispensable

L eau : la seule boisson indispensable L eau : la seule boisson indispensable Pourquoi faut-il boire de l eau? EAU = CONSTITUANT N 1 DU CORPS Pourquoi faut-il boire de l eau? EAU = CONSTITUANT N 1 DU CORPS Nourrisson : 75 % Adulte : 60 % Adulte

Plus en détail

ENQUÊTE ALIMENTAIRE. Si non : Retraité Invalide Sans profession Autres : Si oui : Quelle est votre profession? Quelles sont vos horaires?

ENQUÊTE ALIMENTAIRE. Si non : Retraité Invalide Sans profession Autres : Si oui : Quelle est votre profession? Quelles sont vos horaires? ENQUÊTE ALIMENTAIRE Date: IDENTIFICATION: NOM et prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone : Mail : Comment m avez-vous connu? Pourquoi faites-vous appel à moi : Programme choisi : ACTIVITÉS SOCIOPROFESSIONNELLES

Plus en détail

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Diététicienne (49) AVOIR une alimentation équilibrée et variée C est-à-dire: celle recommandée pour tous. Consommez 3 produits laitiers par jour, en privilégiant

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 3 HERBANEWS SOMMAIRE LES FIBRES : Qui sont-elles? Des chiffres à connaître De multiples rôles Les apports conseillés Quelles en sont les sources? Recommandations,

Plus en détail

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2015

Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2015 Nouvelles recettes Novembre - Décembre 2015 «Les pas pareille» Novembre : Poti oranger Décembre : Smoothie de pommes et bananes Recettes Inspirations Rillette de canard Fromage blanc sucré différemment

Plus en détail

SYNTHESE DE L ETUDE DU SECTEUR DES PRODUITS LAITIERS FRAIS ET ASSIMILES

SYNTHESE DE L ETUDE DU SECTEUR DES PRODUITS LAITIERS FRAIS ET ASSIMILES SYNTHESE DE L ETUDE DU SECTEUR DES PRODUITS LAITIERS FRAIS ET ASSIMILES Données 2008-2009 Synthèse de l étude du secteur des produits laitiers frais et assimilés-oqali Données 2008/2009-Edition EDITION

Plus en détail

TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ

TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 13 mars, 2012 Mars, le mois de la nutrition www.nutrition2012.ca AU MENU... 1. Le mythemania 2. Utiliser l étiquetage nutritionnel

Plus en détail

HLBI 306 TD 1 NUTRITION SANTÉ Mme Chevallier et Mme Rugani

HLBI 306 TD 1 NUTRITION SANTÉ Mme Chevallier et Mme Rugani HLBI 306 TD 1 NUTRITION SANTÉ Mme Chevallier et Mme Rugani Rappels : 1. Définition d un aliment. 2. Lister les principales biomolécules (nutriments, ) des aliments. 3. Que signifient les apports nutritionnels

Plus en détail

MENU GOÛTER POUR 4 PERSONNES DESSERT. Le goûter est un repas utile qui permet de compléter les apports de la journée et de se faire plaisir.

MENU GOÛTER POUR 4 PERSONNES DESSERT. Le goûter est un repas utile qui permet de compléter les apports de la journée et de se faire plaisir. MENU GOÛTER POUR 4 PERSONNES DESSERT Le goûter est un repas utile qui permet de compléter les apports de la journée et de se faire plaisir. FR/IA/0614/0086 Sous la supervision de Karine Barre, diététicienne.

Plus en détail

Proposées par. Crème biscuitée et délice de dattes. Crème persane

Proposées par. Crème biscuitée et délice de dattes. Crème persane Proposées par Crème biscuitée et délice de dattes Crème persane Mousse à la cannelle sur lit de pommes Mousse au chocolat à la noix de coco Mousse au citron Riz au lait au chocolat Riz au lait aux abricots

Plus en détail

THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN THE JUS D ORANGE CAFE EAU SODA OEUF JAMBON POISSON POULET COTELETTE STEAK TOMATE CAROTTE POIREAU FRAISE BANANE RAISIN HUILE BEURRE MAYONNAISE MARGARINE HUILE D OLIVE GRAS DE JAMBON MIEL CONFITURE SUCRE

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION La compétition pour un sportif est l aboutissement de nombreux efforts. C est pourquoi il est important d avoir une alimentation appropriée afin de mette toutes

Plus en détail

Alimentation du jeune enfant

Alimentation du jeune enfant Alimentation du jeune enfant I. Alimentation des nourrissons 1. Les besoins alimentaires Besoins nutritionnels moyens : Nouveau-né : 80 cal / Kg 1 er : 120 cal / Kg 3 ème mois : 120 cal / Kg 6 ième : 100

Plus en détail

Indication de portions

Indication de portions Indication de portions pour les produits de Biscuiterie Ces lignes directrices ont pour objet de définir les pratiques loyales et responsables de la Profession relatives à l indication de portions pour

Plus en détail

Enquête INCA Graphiques et tableaux

Enquête INCA Graphiques et tableaux Enquête INCA Graphiques et tableaux Avec qui se prend le repas? Le lieu des repas des adultes (hors non réponses) Les déjeuners pris hors domicile pour les adultes (base : 89 repas) Les dîners pris hors

Plus en détail

Branche Produits nutritifs et stimulants Objectifs évaluateurs, connaissances spécifiques à la branche

Branche Produits nutritifs et stimulants Objectifs évaluateurs, connaissances spécifiques à la branche Gestionnaire du commerce de détail Assistante du commerce de détail/assistant du commerce de détail Branche Produits nutritifs et stimulants Objectifs évaluateurs, connaissances spécifiques à la branche

Plus en détail

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition!

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition! Si l épreuve se déroule l après midi Le repas doit être terminé 3 heures avant l épreuve - crudités ou cuidités + huile de colza et olive - 150 à 200g de viande ou poisson grillé ou papillote - 150 à 200g

Plus en détail