Conversion alternative alternative à fréquence invariable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conversion alternative alternative à fréquence invariable"

Transcription

1 DEPARTEMENT ELECTRICITE Laboratoire d Electronique Industrielle + - ; , 4) -, - ) 7 5) - Conversion alternative alternative à fréquence invariable 1 Introduction Nous rappelons que l exercice proposé consiste dans l étude de l alimentation d une lampe, à partir d une source de tension alternative monophasée. Il s agit donc d assurer un échange d énergie entre une source de tension alternative, et une source de courant également alternative, ainsi que défini Fig.1(a). K H + L A HJEI I A K H K E ) + ) + K 4 E Fig.1(a) Principe Fig.1(b) Source de courant Fig. 1 Convertisseur AC/AC Il semble a priori peu usuel de considérer une lampe comme une source de courant. Une analyse rapide démontre le contraire : toute ampoule présente un terme résistif, lié la puissance active nécessaire pour que l ampoule éclaire. La preuve en est l élévation de la température de l ampoule dès son allumage. à cause de son filament, et des câbles de connexion entre l ampoule et le convertisseur statique (1µ.m 1 ), un terme inductif existe également. De fait l ampoule peut être modélisée comme un dipôle comprenant une résistance et une inductance en série, comme présenté Fig.1(b). Parce que l inductance est une inertie en courant, elle est considérée comme une source de courant. L ampoule est donc une source de courant, alternative dans notre application. 1

2 Dispositif commandable à la fermeture.1 Structure Nous rappelons que la source de tension est alternative, et que la source de courant (l ampoule) est également alternative. Nous voulons définir un dispositif commandable uniquement à la fermeture. Les blocages seront donc spontanés. Le seul composant répondant directement à cette propriété est le thyristor, dont nous rappelons la caractéristique statique Fig.. 1 = ) 1 = / 7 =? 7 =? + Fig. Caractéristique statique du thyristor Le thyristor est un interrupteur à trois segments, bidirectionnel en tension, et unidirectionnel en courant. Son amorçage est commandable lorsque la tension à ses bornes est positive. Le blocage est spontané lorsque le courant qui le traverse s annule. Pour assurer un blocage effectif, il faut en outre appliquer une tension négative aux bornes du composant, sans quoi celui ci pourrait se ré enclencher. Compte tenu des source définies pour cet exercice, un seul thyristor ne peut suffire : source de tension : est alternative, et le thyristor est bidirectionnel en tension. Cela correspond bien. source de courant (l ampoule) : est alternative, alors que le thyristor est unidirectionnel en courant. Cela ne correspond pas, et l on doit combiner plusieurs composants pour avoir la bidirectionnalité en courant. L idée est donc d associer deux thyristors en anti parallèle, ainsi que représenté Fig D 1 JD 7 JD 7 JD JD 6 D Fig. 3 Synthèse de caractéristique statique à 4 segments

3 Lorsque la tension globale U est positive, alors le thyristor t h1 peut être amorcé. Le courant qui le traverse devant être positif, le courant global I devra donc être positif. Lorsque la tension globale U est négative, alors le thyristor t h peut être amorcé. Le courant qui le traverse devant être positif, le courant global I devra donc être négatif. A partir de cet interrupteur, nous pouvons donc définir la structure du convertisseur recherché, rappelée Fig.4. K JD J D E JD E K H J D K JD E JD K 4 Fig. 4 Convertisseur AC/AC à thyristors. Analyse du fonctionnement Fonctionnement : Nous rappelons Fig.5 les formes d ondes caractéristiques du fonctionnement de ce convertisseur. 4 u r (V) et i (A) i u r t (s) u (V) t (s) Fig. 5 Formes d onde On suppose à l instant initial tous les thyristors bloqués. Lorsque la tension réseau u r devient positive, la tension u th1 devient également positive. Le thyristor t h1 est donc en position d être amorcé. Il le sera après un délai, défini par l angle de retard à l amorçage. Lorsque t h1 est amorcé, alors la tension appliquée aux bornes de l ampoule est définie par la relation u = u r. Un courant i circule donc dans cette dernière. En négligeant le 3

4 terme inductif devant le terme résistif, alors le courant i est l image de la tension u (u r ) à un rapport R près. Lorsque la tension réseau u r s annule pour changer de signe, alors la tension u s annule également. le courant i s annule de même, ce qui provoque le blocage spontané de t h1. Comme la tension réseau change de signe, la tension appliquée sur t h1 devient ainsi négative : le blocage spontané de t h1 est donc définitivement assuré. La tension réseau u r est à présent négative, la tension u th est ainsi positive. Le thyristor t h est donc en position d être amorcé. Il le sera après un délai, défini par l angle de retard à l amorçage, référencé par rapport au passage par de la tension u r. Lorsque t h est amorcé, alors la tension appliquée aux bornes de l ampoule est définie par la relation u = u r. Un courant i circule donc dans cette dernière. En négligeant le terme inductif devant le terme résistif, alors le courant i est l image de la tension u (u r ) à un rapport R près. Lorsque la tension réseau u r s annule pour changer de signe à nouveau, alors la tension u s annule également. le courant i s annule de même, ce qui provoque le blocage spontané de t h. Comme la tension réseau change de signe, la tension appliquée sur t h devient ainsi négative : le blocage spontané de t h est donc définitivement assuré. Le fonctionnement de ce convertisseur se renouvelle ainsi à chaque période de la tension réseau. On soulignera enfin que la structure Fig.4 ne nécessite pas de voie de roue libre, étant entendu que le courant dans la source de courant est nul lorsque les thyristors se bloquent. Il n est donc pas à craindre de discontinuité de courant dans cette source. Courants l ampoule. Nous donnons Fig.6 les formes d ondes qui définissent le courant i dans i (A) Fondamentales de i (A) φ 1 ip t (s) i t (s) 1 iq Fig. 6 Courant dans l ampoule Par décomposition en série de Fourier, nous savons que nous pouvons décomposer 4

5 ce courant en une onde fondamentale 1 i et ses harmoniques. L onde fondamentale 1 i est également constituée de deux composantes : 1 i p : composante de l onde fondamentale 1 i en phase avec la tension, déterminante pour la puissance active, 1 i q : composante de l onde fondamentale 1 i en opposition de phase avec la tension, déterminante pour la puissance réactive. Le calcul des composantes 1 i p et 1 i q peut être réalisé à partir du tracé donné Fig.7. EM J M J = F = F Fig. 7 Calcul des composantes 1 i p et 1 i q D après ce tracé, on peut écrire : i(ωt) = u r R = Û sin ωt R pour i(ωt) = pour π + < ωt < < ωt < π π < ωt < π + < ωt < (1) Composante 1 Î p : D après Fig.7, il vient : Par conséquent : 1 Î p = 1 π π π i(ωt) sin ωt dωt () 1 Î p = Û [ π sin ωt dωt + sin ωt dωt πr π+ = 1 Î p = Û [ ( ωt 1 ) ( πr sin ωt + ωt 1 ) π π+ sin ωt Après développement, simplification et re formulation, on obtient : (3) 1 Î p = Û ( π + πr ) sin (4) 5

6 Composante 1 Î q : D après Fig.7, il vient : Par conséquent : 1 Î q = 1 π π π i(ωt) cos ωt dωt (5) 1 Î q = Û [ π cos ωt sin ωt dωt + cos ωt sin ωt dωt πr π+ 1 Î q = Û [ π sin ωt dωt + sin ωt dωt πr π+ = 1 Î q = Û [ ( 1 ) ( πr cos ωt + 1 ) π π+ cos ωt Après développement, simplification et re formulation, on obtient : (6) 1 Î q = Û R 1 cos π (7) Puissance active : Pour le calcul de la puissance active, on peut se placer coté ampoule, ou bien coté source de tension alternative. La différence entre les deux valeurs que l on peut ainsi calculer est liée aux pertes dans les thyristors. Nous faisons l hypothèse que le rendement du convertisseur statique est unitaire. De manière générale, l expression de la puissance active P est donnée par la relation : P = n ν U ν I cos ν φ (8) ν=1 La puissance active est la somme des puissance actives mise en jeu par chacune des composantes harmoniques de la tension et du courant considérés. Si l on développe cette expression, on obtient : P = 1 U 1 I cos 1 φ + U I cos φ + + n U n I cos n φ (9) Si l on se place à présent du coté de la source de tension alternative, sachant que le courant fourni par cette source est identique au courant dans l ampoule, on peut écrire : P = Û 1 I cos 1 φ }{{} Onde fondamentale + U I cos φ + + n U n I cos n φ }{{} = Sachant que la source de tension alternative ne comprend pas d harmoniques (source de tension sinusoïdale), tous les termes ν U pour ν = jusqu à ν = n sont nuls. Par conséquent : (1) 6

7 P = Û 1 I cos 1 φ }{{} 1 Î p (11) En prenant en compte l expression de 1 Î p définie par la relation 4, il vient donc : P = Û (π + 1 ) πr sin (1) Puissance réactive : La démonstration effectuée pour la puissance active est également valable pour la puissance réactive. On doit cependant prendre en compte le fait que la puissance réactive pour une charge inductive est fournie par le réseau au consommateur inductif, et qu un signe négatif apparaît par conséquent : 1 Q = Û 1 I sin 1 φ }{{} 1 Î q (13) En prenant en compte l expression de 1 Î q définie par la relation 7, il vient donc : 1 Q = Û πr 1 cos (14) L évolution de P et 1 Q en fonction de sont présentées Fig.8, en valeurs normalisées. La puissance active est maximale pour =, et s annule pour = π. La puissance réactive de l onde fondamentale est nulle pour = et = π. Elle devient maximale pour = π. Application numérique : Pour =, P = 5W. Cela signifie que : P = Û = 5W (15) R Compte tenu de la relation 1, on en déduit que pour obtenir 5W, on doit régler = π. Pour cette valeur de, la valeur de la puissance réactive compte tenu de la relation 14 sera donc : 1 Q = 159V AR. 7

8 1.9.8 RP/U.7 RP/U et RQ/U RQ/U (degrès) Fig. 8 P et Q normalisées en fonction de 3 Dispositif commandable à la fermeture et à l ouverture 3.1 Structure On souhaite adapter le convertisseur statique précédemment défini afin de pouvoir commander les fermetures ainsi que les ouvertures des interrupteurs de puissance. C est à dire que l on souhaite mettre en œuvre des transistors (bipolaires ou MOS) au lieu de thyristors. Sachant que l on souhaite commander les ouvertures des transistors, on est susceptible de créer des discontinuités de courant dans l ampoule (source de courant) si l on n adapte pas la structure déjà définie. On doit ainsi prévoir des phases de roue libre. Cela est représenté Fig.9. E JD K JD K H K JD E JD K E 4 Fig. 9 Prise en compte de la roue libre Lorsque l interrupteur t h1 sera amorcé, l interrupteur t h devra être bloqué afin de ne pas court circuiter la source de tension u r. En revanche, toute ouverture de t h1 peut se faire alors que le courant dans la source de courant n est pas nul. Il faut donc prévoir l amorçage de t h afin d assurer la continuité 8

9 de ce courant. Les interrupteurs t h1 et t h forment ainsi une cellule de commutation : les états respectifs de ces deux interrupteurs doivent être complémentaires. De plus, la source de tension et la source de courant sont toutes deux alternatives. Les caractéristiques statiques des interrupteurs t h1 et t h doivent donc être à quatre segments, ainsi que présenté Fig ,, 6 7 6, 6, Fig. 1 Caractéristiques statiques La structure du convertisseur sera donc comme représenté Fig.11. E JD,, E 6 6 E JD K H E H K JD K JD 6 6,, K 4 Fig. 11 Structure complète 3. Analyse du fonctionnement Le fonctionnement de ce nouveau convertisseur est résumé Fig.1. On considère comme référence temporelle le moment où la tension u r s annule pour devenir positive. Après un retard défini par l angle, le transistor T 1 est commandé à l amorçage. La diode D 1 s enclenche spontanément, la tension u r étant positive. Après un retard défini par l angle β, le transistor T 1 est bloqué. A cet instant, le courant i dans la source de courant n est pas nul. Pour ne pas créer de discontinuité de courant, on doit donc amorcer le transistor T pour assurer un courant i positif. La diode D va s enclencher spontanément. C est une phase de roue libre, pendant laquelle l ampoule est court circuitée. Le courant de cette source va ainsi s annuler, provoquant le blocage spontané de D. On peut alors, à partir de ce moment, commander le blocage de T. 9

10 4 u r (V) β u t (s) u (V) et i (A) i t (s) Fig. 1 Formes d onde On considère comme nouvelle référence temporelle le moment où la tension u r s annule pour devenir négative. Après un retard défini par l angle, le transistor T 1 est commandé à l amorçage. La diode D 1 s enclenche spontanément, la tension u r étant négative. Après un retard défini par l angle β, le transistor T 1 est bloqué. A cet instant, le courant i dans la source de courant n est pas nul. Pour ne pas créer de discontinuité de courant, on doit donc amorcer le transistor T pour assurer un courant i négatif. La diode D va s enclencher spontanément. C est une phase de roue libre, pendant laquelle l ampoule est court circuitée. Le courant de cette source va ainsi s annuler, provoquant le blocage spontané de D. On peut alors, à partir de ce moment, commander le blocage de T. La succession de mises en conduction décrite ici correspond à un cycle de fonctionnement, et se répète à chaque période. Calcul des composantes active et réactive de la tension u aux bornes de l ampoule : A l aide d un développement en série de Fourrier, on peut exprimer les termes fondamentaux 1 Û s et 1 Û c déterminant l amplitude de l onde fondamentale de tension 1 Û = 1 Û s + 1 Û c. Nous rappelons Fig.13 la forme de la tension u, en fonction des angles et β. L expression de la tension réseau est donnée par la relation : u r = Ûsinωt (16) L expression de la tension u aux bornes de l ampoule est donnée par les relations : 1

11 K M J = > F = > F M J Fig. 13 Formes de la tension u u = pour π ωt π + u = u r pour π + ωt π + β u = pour π + β ωt u = u r pour ωt β u = pour β ωt π (17) Calcul de la composante 1 Û s définissant la composante active de l onde fondamentale de la tension u : 1 Û s = 1 π π π u(ωt) sin ωt dωt 1 Û s = Û [ π+β sin ωt dωt + π π+ β sin ωt dωt 1 Û s = Û [ π+β 1 cos ωt dωt + π π+ β 1 cos ωt dωt (18) = 1 Û s = Û [ [ ωt 1 π+β π sin ωt π+ + [ ωt 1 β sin ωt Après développement, simplification et re formulation, on obtient : 1 Û s = Û [ β sin (β ) cos ( + β) π (19) Calcul de la composante 1 Û c définissant la composante réactive de l onde fondamentale de la tension u : 11

12 1 Û c = 1 π π π u(ωt) cos ωt dωt 1 Û c = Û [ π+β sinωtcosωt dωt + π π+ 1 Û s = Û [ π+β sin ωt dωt + π π+ β β sinωtcosωt dωt sin ωt dωt () = 1 Û c = Û [ [ π+β cos ωt 4π + [ cos ωt β π+ Après développement, simplification et re formulation, on obtient : 1 Û c = Û π sin (β ) sin ( + β) (1) Calcul des puissances actives et réactive : En se plaçant du coté réseau, et en considérant unitaire le rendement du convertisseur statique, on peut écrire : P = Q = n ν U ν r I r cos ν φ ν=1 n ν U ν r I r sin ν φ ν=1 La tension coté réseau est supposée parfaite, et ne comporte pas d harmoniques : () ν U r = pour ν n (3) De plus, en considérant le terme inductif négligeable devant le terme résistif de l ampoule, on peut écrire (Fig.11) i r = i. On peut ainsi décomposer le courant réseau en deux composantes : Il vient ainsi : D où, d après les relations 19 et 1 : 1 Î r cosφ = 1 Î r sinφ = 1 Û s R 1 Û c R P = Û 1 Û s R (4) (5) Q = Û 1 Û c R 1

13 P = Û [ β sin (β ) cos ( + β) πr Q = Û sin (β ) sin ( + β) πr (6) Puissance réactive : Dans le cas d un symétrie de la commande par rapport au quart de la période, on a la relation : β = π (7) En reportant cette définition dans l expression de la puissance réactive donnée par la relation 6, on obtient : Q = Û sin (π ) sin ( + π ) πr }{{} (8) = Q = L intérêt de ce type de symétrie dans la commande est l annulation de la puissance réactive prélevée sur le réseau, indépendamment de la valeur de l angle. Il reste donc un degrés de réglage pour fixer la valeur de P. Puissance active : Dans le cadre d une commande symétrique, et en posant : Il vient par conséquent : β = π δ = β = δ = π P = Û [ δ sin δ cos ( + δ) πr = P = Û πr [ δ + sin δ (9) (3) Application numérique : Pour la topologie précédemment étudiée (convertisseur à thyristors), nous avions établi que : = π = P = Û = 5W (31) 4R Si l on souhaite obtenir à présent obtenir la même valeur de puissance, on devra vérifier la relation : Û [ Û δ + sin δ = πr 4R (3) 13

14 Après simplification, on obtient une relation portant sur δ, qui est une condition pour avoir P = 5W : δ + sin δ π = (33) Pour déterminer la valeur numérique de δ qui vérifie cette relation, on peut utiliser la méthode de Newton Raphson. On pose : y(δ) = δ + sin δ π (34) On choisi comme condition initiale pour δ : δ = π Itération 1 : δ = π y(δ ) = π + sin π π = 1 y (δ ) = dy(δ ) dδ = 1 + cos δ = 1 (35) Itération : = δ 1 = δ y(δ ) y (δ ) =.57rad δ 1 =.57rad y(δ 1 ) =.57 + sin.57 π =.46 y (δ 1 ) = dy(δ 1) dδ = 1 + cos δ 1 = 1.84 (36) Itération 3 : = δ = δ 1 y(δ 1) y (δ 1 ) =.8rad δ =.8rad y(δ ) =.8 + sin.8 π =. y (δ ) = dy(δ ) dδ = 1 + cos δ = 1.68 (37) = δ 3 = δ y(δ ) y (δ ) =.83rad 14

15 Itération 4 : δ 3 =.83rad y(δ 3 ) =.83 + sin.83 π = 1.58.e 3 y (δ 3 ) = dy(δ 3) dδ = 1 + cos δ 3 = 1.67 (38) = δ 4 = δ 3 y(δ 3) y (δ 3 ) =.831rad Pour δ =.831rad = 47.6 o, la puissance active absorbée sera donc 5W, alors que la puissance réactive sera nulle. Représentation de P = f(δ) : Sachant que Û R P = f(δ) pour δ compris entre et 18 degrés. = 5W, nous donnons le tracé de P (W) δ (degrés) Fig. 14 Puissance en fonction de δ Représentation de la caractéristique de commande 1 Û s = f(δ) : De même, à partir de la relation 19, nous donnons le tracé de 1 Û s = f(δ) pour δ compris entre et 18 degrés, et Û =.3V. 15

16 Us (V) δ (degrés) Fig. 15 Tension 1 Û s en fonction de δ 16

Concept de base de la commutation du courant dans les redresseurs

Concept de base de la commutation du courant dans les redresseurs DEPARTEMENT ELECTRICITE Laboratoire d Electronique Industrielle + - 2 ; 6 - + 1 3 7 -., 4) -, - ) 7 5) - Concept de base de la commutation du courant dans les redresseurs 1 Introduction Nous rappelons

Plus en détail

CONVERSION ALTERNATIF-CONTINU

CONVERSION ALTERNATIF-CONTINU Edition 1-3/12/217 CONVERSION ALTERNATIF-CONTINU CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules Ferry - 64 Cannes ats.julesferry.cannes@gmail.com

Plus en détail

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs Gradateur monophasé Schéma Fonctionnement en interrupteur statique Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs 1 TS2ET 2014 2015 Gradateurs triphasés Schéma Autres configurations possibles

Plus en détail

Support de travaux dirigés. D électronique de puissance

Support de travaux dirigés. D électronique de puissance MINISTEE DE L ENSEIGNEMENT SUPEIEU ET DE LA ECHECHE SCIENTIFIQUE Direction générale des études technologiques Institut supérieur des études technologiques de Nabeul Département : Génie Electrique Support

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Cours d Electronique de Puissance

Cours d Electronique de Puissance Ecole Africaine de l Aviation Civile et de la Météorologie (EAMAC) Cours d Electronique de Puissance Préparé et dispensé par: Monsieur ZOCKO THOMBOYO Tolio Sylvestre CONTENU DU COURS Introduction à l Electronique

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

TP : gradateur, pilotage lumière

TP : gradateur, pilotage lumière TP : gradateur, pilotage lumière I) Cours + questions But : conversion ~ vers ~ Commande par angle de phase : la tension aux bornes de la charge est composée de portions d alternances. On règle l angle

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

LES REDRESSEURS DC/DC: LES HACHEURS. Connaître les différents types de hacheur, Connaître leurs principes de fonctionnement et leurs applications.

LES REDRESSEURS DC/DC: LES HACHEURS. Connaître les différents types de hacheur, Connaître leurs principes de fonctionnement et leurs applications. ES REDRESSERS DC/DC: ES HACHERS Objectifs : Connaître les différents types de haeur, Connaître leurs principes de fonctionnement et leurs applications. 75 1. Généralités 1.1.Définitions n convertisseur

Plus en détail

Les Convertisseurs Alternatif- Continu Les redresseurs

Les Convertisseurs Alternatif- Continu Les redresseurs Année universitaire 2018/2019 Les Convertisseurs Alternatif- Continu Les redresseurs Mme H.DAMMAH L intérêt des convertisseurs à commutation naturelle L'énergie électrique est fournie par des réseaux triphasés

Plus en détail

Transfo MS~ Réducteur

Transfo MS~ Réducteur Synthèse des convertisseurs statiques d énergie ompétences attendues : Modéliser et Résoudre o o o Décrire les évolutions temporelles ou fréquentielles des grandeurs dans les chaînes d énergie Adapter

Plus en détail

Examen Final : EL55 P15. Durée : 2 heures. Documents : non autorisés sauf une feuille manuscrite de format A4.

Examen Final : EL55 P15. Durée : 2 heures. Documents : non autorisés sauf une feuille manuscrite de format A4. xamen Final : 55 P5. Durée : heures. Documents : non autorisés sauf une feuille manuscrite de format 4. XRI-N ( POINTS): ONDUUR MONOPHS On veut étudier l onduleur de secours représenté sur la figure. elui

Plus en détail

Interrupteurs de puissances

Interrupteurs de puissances Interrupteurs de puissances électronique de puissance permet de faire une conversion d énergie entre deux sources électriques continues ou s ; nous sommes donc à la frontière entre électrotechnique, où

Plus en détail

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Les gradateurs Les gradateurs Page 1 sur 23 1. Domaine d action des gradateurs... 3 1.1. Le réglage des intensités lumineuses dans les salles de spectacle... 3

Plus en détail

Corrigé du devoir n 1

Corrigé du devoir n 1 Corrigé du devoir n 1 Il est fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (15 points) L'étude porte sur la comparaison de deux architectures de réseau comportant deux

Plus en détail

b - condensateur de capacité 0,3 mf, 2 - en parallèle avec l'induit,

b - condensateur de capacité 0,3 mf, 2 - en parallèle avec l'induit, Terminale GET EXERCICES : planche 13 Redresseur commandé Exercice 1 : On utilise un pont mixte monophasé pour alimenter un moteur à courant continu que nous considérerons ici comme étant constitué d'une

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE PONTS MONOPHASE ET TRIPHASE A DIODES : ETUDE ET SIMULATION A L AIDE DE MATLAB ET MATLAB/SIMPOWER

TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE PONTS MONOPHASE ET TRIPHASE A DIODES : ETUDE ET SIMULATION A L AIDE DE MATLAB ET MATLAB/SIMPOWER UNIVERSITE SAINT-JOSEPH DE BEYROUTH FACULTE D INGENIERIE - E.S.I.B. DEPARTEMENT ELECTRICITE ET MECANIQUE GENIE ELECTRIQUE EI - 0 TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE PONTS MONOPHASE ET TRIPHASE

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 8-9 Devoir n 6 CONVERSION DE PUISSANCE UTILISATION DE L ENERGIE EOLIENNE Un aéromoteur entraîne une génératrice électrique destinée à alimenter une installation électrique. Pour les aéromoteurs de

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE Cours d électricité LA THEORIE SUR L ELECTRICITE LES NOTIONS DE BASE Le courant alternatif PARTIE N 3 : LES PUISSANCES TABLE DES MATIERES 1. La puissance en courant alternatif... 1.1. La puissance instantanée...

Plus en détail

MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC

MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC L objectif est ici de voir quel montage permet de transformer une tension alternative sinusoïdale en une tension continue (ou au moins avec une valeur moyenne non

Plus en détail

Tension continue réglable

Tension continue réglable 1 Définition et symbole Le hacheur est un convertisseur statique continu-continu Symbole : Tension continue fixe Tension continue réglable Ou plus exactement : tension toujours de même signe, de valeur

Plus en détail

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive 1. Définition Un onduleur est un convertisseur continu - alternatif Tension continue Tension alternative Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement

Plus en détail

CS Conversion statique-matériaux cours CS-7 Hacheur Boost. Cours CS 7. La conversion continu-continu

CS Conversion statique-matériaux cours CS-7 Hacheur Boost. Cours CS 7. La conversion continu-continu Cours 1- Introduction : Cours CS 7 La conversion continu-continu TSI1 TSI2 Période Le hacheur parallèle BOOST 1 2 3 4 5 Cycle 1 : Conversion statique-matériaux Durée : 4 semaines X Un convertisseur continu-continu

Plus en détail

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs 1 La conversion alternatif-continu : Les redresseurs Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. Signal obtenu en courant alternatif Signal obtenu en

Plus en détail

Corrigé du devoir n 4

Corrigé du devoir n 4 Corrigé du devoir n 4 Il est très fortement conseillé de lire l'ensemble de l'énoncé avant de commencer. Le sujet est divisé en trois parties indépendantes et porte sur l'étude d'un variateur de vitesse

Plus en détail

Électronique industrielle (ELE4400) Examen de mi-session - hiver 2002

Électronique industrielle (ELE4400) Examen de mi-session - hiver 2002 ÉCOL POLYTCHNIQU L4400 - examen mi-session H02-1/5 Électronique industrielle (L4400) xamen de mi-session - hiver 2002 (Le 22 février 2002) Notes: 1) Aucune documentation permise; calculatrice non programmable

Plus en détail

CORRIGE DOSSIER C. Non, car le circuit de puissance ne permet pas d inverser deux des trois phases d alimentation du moteur asynchrone.

CORRIGE DOSSIER C. Non, car le circuit de puissance ne permet pas d inverser deux des trois phases d alimentation du moteur asynchrone. C1.1 : le modulateur d énergie appartient au type : Convertisseur alternatif alternatif. C1.2 : Le circuit de puissance utilisé dans ce modulateur d énergie est un : Gradateur. C1.3 : Ce modulateur d énergie

Plus en détail

~ - 1. Définition. 2. Rappel des grandeurs en sinusoïdal. i = Imax. sin (ω.t)

~ - 1. Définition. 2. Rappel des grandeurs en sinusoïdal. i = Imax. sin (ω.t) 1. Définition La conversion du courant alternatif en courant continu est réalisée par un convertisseur appelé redresseur. La charge elle peut être résistive, inductive ou capacitif ; elle est alimentée

Plus en détail

Laboratoire virtuel : Étude d une machine synchrone 1

Laboratoire virtuel : Étude d une machine synchrone 1 Chapitre 4 : Fonctionnement en moteur ou en générateur des convertisseurs triphasés à champ tournant Laboratoire virtuel : Étude d une machine synchrone 1 Le but du laboratoire est d étudier le fonctionnement

Plus en détail

Électronique industrielle (ELE4400) Examen final

Électronique industrielle (ELE4400) Examen final ÉCOLE POLYTECHNIQUE ELE4400 - Électronique industrielle - examen final H02 - page 1/6 Électronique industrielle (ELE4400) Examen final (Le 26 avril 2002) Notes: 1) Aucune documentation permise; calculatrice

Plus en détail

ANALYSE DE LA COMMUTATION SUR CHARGE INDUCTIVE

ANALYSE DE LA COMMUTATION SUR CHARGE INDUCTIVE ANALYSE DE LA COMMUTATION SUR CHARGE INDUCTIVE La majorité des charges que l on rencontre en électronique de puissance sont inductives et fonctionnent en conduction continue (le courant dans la charge

Plus en détail

AM Alimenter Moduler Cours AM-2 redressement triphasé. Cours AM-2 TSI1 TSI2. La conversion alternatif-continu

AM Alimenter Moduler Cours AM-2 redressement triphasé. Cours AM-2 TSI1 TSI2. La conversion alternatif-continu Cours Cycle 1 : Cours AM-2 TSI1 TSI2 La conversion alternatif-continu Alimenter Moduler - Transmettre X Période Le redressement triphasé 1 2 3 4 5 Durée : 4 semaines X Réseau Tri 400 V Redresseur Triphasé

Plus en détail

Électronique industrielle (ELE4400) Examen final

Électronique industrielle (ELE4400) Examen final ÉCOL POLYTCHNIQU L4400 - Électronique industrielle - examen final A02 - page /5 Électronique industrielle (L4400) xamen final (Le 5 décembre 2002) Notes: ) Aucune documentation permise; calculatrice non

Plus en détail

CHARGE TRIPHASÉE CONNECTÉE AU RÉSEAU

CHARGE TRIPHASÉE CONNECTÉE AU RÉSEAU CHAGE TIPHASÉE CONNECTÉE AU ÉSEAU COMPENSATION DE LA PUISSANCE ÉACTIVE 1. OBJECTIF Il s agit d étudier les puissances ainsi que les variations temporelles des grandeurs électriques d une charge triphasée

Plus en détail

Électronique industrielle (3.539) Examen final

Électronique industrielle (3.539) Examen final ÉCOLE POLYTECHNIQUE 3.539 - Électronique industrielle - examen final H01 - page 1/5 Électronique industrielle (3.539) Examen final (Le 20 avril 2001) Notes: 1) Aucune documentation permise; calculatrice

Plus en détail

ETUDE D UN ONDULEUR AUTONOME SOMMAIRE

ETUDE D UN ONDULEUR AUTONOME SOMMAIRE ETUDE D UN ONDULEUR AUTONOME But du TP : Etude du fonctionnement d un onduleur autonome en pont. Onduleur de tension à commande symétrique, onduleur à commande séparée, onduleur à modulation de largeur

Plus en détail

Cours de Physique appliquée. Conversion Continu Alternatif Onduleur autonome. Terminale STI Génie Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 1.0.

Cours de Physique appliquée. Conversion Continu Alternatif Onduleur autonome. Terminale STI Génie Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 1.0. Cours de Physique appliquée Conversion Continu Alternatif Onduleur autonome Terminale STI Génie lectrotechnique Fabrice Sincère ; version 1.0.6 1 Sommaire 1. Onduleur de tension monophasé à deux interrupteurs

Plus en détail

Chapitre 2 : Le régime alternatif (AC)

Chapitre 2 : Le régime alternatif (AC) Chapitre 2 : Le régime alternatif (AC) 1 Plan du chapitre 1. Grandeur alternative 2. Le régime sinusoïdal 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif 2 1 Plan du chapitre 1. Grandeur alternative 2. Le régime

Plus en détail

CS Conversion statique d énergie cours CS-5 onduleur monophasé. Cours CS 5. La conversion continu-alternatif

CS Conversion statique d énergie cours CS-5 onduleur monophasé. Cours CS 5. La conversion continu-alternatif Cours Cours CS 5 La conversion continu-alternatif TSI1 TSI2 Période L onduleur monophasé 1 2 3 4 5 Cycle 1 : Matériaux-Conversion statique Durée : 4 semaines X X Réseau Tri 400 V Onduleur Triphasé MODELISER

Plus en détail

Université d El Oued Cour Electronique Industriel 3 LMD-EM

Université d El Oued Cour Electronique Industriel 3 LMD-EM Chapitre 1 Introduction I- Présentation Les systèmes utilisés en électrotechnique (machines tournantes, éclairage, chauffage, climatisation, ) permettent de transformer la nature de l énergie électrique

Plus en détail

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive 1. Définition Un onduleur est un convertisseur continu - alternatif Tension continue Tension alternative Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement

Plus en détail

Électronique industrielle (3.539) Examen final

Électronique industrielle (3.539) Examen final ÉCOLE POLYTECHNIQUE 3.539 - Électronique industrielle - examen final A00 - page 1/6 Électronique industrielle (3.539) Examen final (Le 21 décembre 2000) Notes: 1) Aucune documentation permise; calculatrice

Plus en détail

CHAPITRE 3 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/ ALTERNATIFS

CHAPITRE 3 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/ ALTERNATIFS CHAPITRE LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/ ALTERNATIFS LES GRADATEURS Électronique de puissance - 4 - I.S.E.T de Bizerte LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS / ALTERNATIFS LES GRADATEURS 1-INTRODUCTION Les gradateurs

Plus en détail

Ecole normale supérieure de cachan

Ecole normale supérieure de cachan Ecole normale supérieure de cachan Règles d association des sources dans les convertisseurs statiques d énergie électrique. Application à la synthèse des convertisseur DC/DC réversibles ou non 14 avril

Plus en détail

REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE

REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE Les parties à préparer avant la séance sont encadrées. Au début de chaque séance, l enseignant vérifiera que ce travail de préparation a bien été réalisé. OBJECTIFS DE LA

Plus en détail

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés 1. Introduction: Les montages redresseurs, souvent appelés simplement redresseurs, sont les convertisseurs de l'électronique de puissance qui assurent directement la conversion alternatif continu. Alimentés

Plus en détail

SYSTEME: variateur de lumière Durée : 4 Etude du redressement commandé

SYSTEME: variateur de lumière Durée : 4 Etude du redressement commandé SYSTEME: variateur de lumière Durée : 4 Etude du redressement commandé Séquences Domaine électrotechnique : - Mise en œuvre d un redresseur commandé Domaine Physique appliquée : - Relever les caractéristiques

Plus en détail

TD n 4 Fonctions de l Electronique Modulation et démodulation d amplitude analogique

TD n 4 Fonctions de l Electronique Modulation et démodulation d amplitude analogique Année 007-008 TD n 4 Fonctions de l Electronique Modulation et démodulation d amplitude analogique Exercice n Un générateur délivre le signal a m (t) : a m (t) 5cos(0 t) + 3,5 cos(0 3 t) cos(0 Rappelez

Plus en détail

Cours d électronique

Cours d électronique Cours d électronique LA THEORIE SUR L ELECTRONIQUE LES COMPOSANTS DE BASE PARTIE N 6 : LE DIAC La théorie sur l électronique - les composants de base - Le diac TABLE DES MATIERES 1. La description... 2

Plus en détail

Grandeurs sinusoïdales

Grandeurs sinusoïdales I. Les différents types de signaux Grandeurs sinusoïdales ignal variable En régime variable, les courants et les tensions sont des signaux variant avec le temps ignal périodique n signal est périodique

Plus en détail

Le triphasé. Pourquoi? Présentation

Le triphasé. Pourquoi? Présentation Pourquoi? Au niveau de la production : La conception des machines électriques (transformateurs, alternateurs) se fait avec des enroulements triphasés qui présentent le meilleur rendement "poids - puissance"

Plus en détail

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif 5 ème OS Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif Considérations historiques La plupart des lampes de l époque étaient de basse résistance et devaient être montées en série, fonctionnant

Plus en détail

LES SYSTEMES TRIPHASES

LES SYSTEMES TRIPHASES LES SYSTEMES TRIPHASES Résumé Partant des acquis résultant de l étude des circuits électriques linéaires en régime sinusoïdal (monophasé), le milieu industriel a recours à des ensembles comportant plusieurs

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS M. HOLST Florent 1BTS Electrotechnique 1 Premier semestre de première année de BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Période prévue pour le déroulement de ce TP : Titre du TP Economie d énergie

Plus en détail

Exercices onduleurs. 1) onduleur monophasé

Exercices onduleurs. 1) onduleur monophasé TD5 Exercices onduleurs ) onduleur monophasé Un onduleur à 4 interrupteurs électroniques, fonctionnant simultanément deux par deux est alimenté par un générateur de f. é. m. E= 4. La forme de la tension

Plus en détail

Introduction à l lélectronique de puissance (fonction «convertir»)

Introduction à l lélectronique de puissance (fonction «convertir») Introduction à l électronique de puissance (fonction «convertir») Plan I. Électronique de Puissance (EnPu) Introduction et définitions II. Fonctions de base et terminologie i des statiques ti II.1 Introduction

Plus en détail

Test : redresseurs commandés

Test : redresseurs commandés Durée : 30 minutes Objectifs Test : redresseurs commandés Intervalles de conduction d'un PD2 (mixte symétrique ou mixte asymétrique ou complet) ou d'un PD3 complet pour un (ou des) angle(s) de retard à

Plus en détail

MONTAGES ELEMENTAIRES A DIODES ET THYRISTORS A L AIDE DE MATLAB ET MATLAB/SIMPOWER

MONTAGES ELEMENTAIRES A DIODES ET THYRISTORS A L AIDE DE MATLAB ET MATLAB/SIMPOWER UNIVERSITE SAINT-JOSEPH DE BEYROUTH FACULTE D INGENIERIE - E.S.I.B. DEPARTEMENT ELECTRICITE ET MECANIQUE GENIE ELECTRIQUE EI - 01 TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE MONTAGES ELEMENTAIRES A DIODES

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 : introduction à l électronique de puissance... 3

Table des matières. Chapitre 1 : introduction à l électronique de puissance... 3 Table des matières Chapitre 1 : introduction à l électronique de puissance... 3 I- Introduction :...4 II- Différents types de convertisseurs statiques...4 III- Composants de l électronique de puissance

Plus en détail

Électronique de Puissance Mardi 25 octobre 2011 EXAMEN 1

Électronique de Puissance Mardi 25 octobre 2011 EXAMEN 1 Électronique de Puissance Mardi 25 octobre 2011 EXAMEN 1 Document autorisé : 1 feuille recto-verso écrite à la main Durée : 1h50 Introduction générale pour les 3 exercices : Dans les navires modernes,

Plus en détail

Guillaume Ponnier. Pierre Orient. Encadrant : Jean-Marc Blaquière Olivier Rallieres

Guillaume Ponnier. Pierre Orient. Encadrant : Jean-Marc Blaquière Olivier Rallieres Électronique,de,puissance Électroniquede#puissance TP#Redresseurs#de#tension TP#Onduleur#monophasé Guillaume Ponnier Pierre Orient Encadrant : Jean-Marc Blaquière Olivier Rallieres TabledesMatières I.

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS CONTINUS /ALTERNATIFS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS CONTINUS /ALTERNATIFS CHAPIT LS CONVTISSUS CONTINUS /ALTNATIFS LS ONDULUS AUTONOMS lectronique de puissance - 5 - I.S..T de Bizerte LS CONVTISSUS CONTINUS /ALTNATIFS LS ONDULUS AUTONOMS -INTODUCTION Un onduleur autonome est

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE. chapitre 4. Circuits oscillants

ÉLECTROCINÉTIQUE. chapitre 4. Circuits oscillants ÉLETROINÉTIQUE chapitre 4 ircuits oscillants Dans ce très court chapitre, on présente les oscillations libres d un circuit L ne comportant que des composants idéaux. L équation différentielle régissant

Plus en détail

Montage de spécialité:

Montage de spécialité: Montage de spécialité: Redresseurs en pont mixte et en pont complet. Mesures des puissances, des facteurs de puissance et tracé des diagrammes Q(P). par Le 05 janvier 2010 Résumé Nous mettons en avant

Plus en détail

Redresseurs simple alternance

Redresseurs simple alternance OTOIE Nº2 edresseurs simple alternance 1. objectifs Compléter l'étude du fonctionnement d'un redresseur monophasé à un thyristor dans le cas de charges résistive et inductive. Étudier les diverses formes

Plus en détail

I LES CONVERTISSEURS STATIQUES D ENERGIED

I LES CONVERTISSEURS STATIQUES D ENERGIED Électronique de Puissance I.1 Généralités I LES CVERTISSEURS STATIQUES D ENERGIED Adapter l énergie électrique à l application Fonctionnement Fonctionnement en en vitesse vitesse variable variable Freinage

Plus en détail

DC21 Modélisation en régime sinusoïdal établi, utilisation des nombres complexes IMPEDANCES / BILAN DE PUISSANCE

DC21 Modélisation en régime sinusoïdal établi, utilisation des nombres complexes IMPEDANCES / BILAN DE PUISSANCE L usage des nombres complexes est incontournable en ce qui concerne l étude des circuits électriques : du point de vue énergétique (bilan de puissance et dimensionnement d un réseau de distribution électrique,

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE CALCULATRICES AUTORISÉES

ÉLECTROCINÉTIQUE CALCULATRICES AUTORISÉES ÉLECTROCINÉTIQUE Le devoir comporte trois problèmes totalement indépendants pouvant être traités dans l ordre de votre choix (à indiquer clairement!). CALCULATRICES AUTORISÉES I. Circuit en régime transitoire

Plus en détail

Redressement C22-TD/1 C22-1- Redressement non commandé monophasé Débit sur charge résistive. Débit sur charge R, E

Redressement C22-TD/1 C22-1- Redressement non commandé monophasé Débit sur charge résistive. Débit sur charge R, E G. Pinson - Physique ppliquée edressement C22-TD/1 C22-1- edressement non commandé monophasé Un pont de Graetz monophasé non commandé (= pont de diodes à structure PD2) est alimenté par un transformateur

Plus en détail

Chapitre I- Les Différents Stratégies de Modulation

Chapitre I- Les Différents Stratégies de Modulation Chapitre I- I.1 Introduction Les onduleurs de tension peuvent être pilotés suivants plusieurs stratégies. A faible fréquence, ils sont pilotés en pleine onde, le signale de commande sera a la fréquence

Plus en détail

CH23 : Les montages redresseurs commandés

CH23 : Les montages redresseurs commandés BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH3 : Les montages redresseurs commandés Enjeu : En faible et moyenne puissance, les redresseurs commandés à thyristor sont en voie d'obsolescence

Plus en détail

6GEI700 : Transport et Exploitation d Énergie Électrique TP 4 : Paramètres affectant l écoulement de puissances active et réactive

6GEI700 : Transport et Exploitation d Énergie Électrique TP 4 : Paramètres affectant l écoulement de puissances active et réactive GEI700 Automne 2013 GEI700 : Transport et Exploitation d Énergie Électrique TP : Paramètres affectant l écoulement de puissances active et réactive But 1. Pour observer l écoulement de puissance lorsque

Plus en détail

Les convertisseurs alternatif/continu Les montages redresseurs

Les convertisseurs alternatif/continu Les montages redresseurs Les convertisseurs alternatif/continu Les montages redresseurs Sommaire 1. Redressement monophasé : 1 1.1. Redressement par diode sur charge résistive 1 1.2. redressement par thyristor sur charge résistive

Plus en détail

REDRESSEMENT ET FILTRAGE

REDRESSEMENT ET FILTRAGE TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI REDRESSEMENT ET FILTRAGE OBJECTIFS Utilisation de diodes pour redresser une tension alternative Puis filtrage passe-bas de la tension redressée pour

Plus en détail

Les convertisseurs Continus/Alternatifs Les Onduleurs autonomes

Les convertisseurs Continus/Alternatifs Les Onduleurs autonomes Ecole Supérieure de Technologie de Salé Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique destinée aux Doctorants Marocains des filières photovoltaïques Université Mohammed V -Rabat Ecole Supérieure

Plus en détail

AL Les sources d énergie Cours AL-1 forme énergie électrique Les formes de l énergie électrique

AL Les sources d énergie Cours AL-1 forme énergie électrique Les formes de l énergie électrique Les formes de l énergie électrique Compétences attendues: RESOUDRE : - Construire graphiquement les lois de l électricité à partir des vecteurs de Fresnel - Déterminer les courants et les tensions dans

Plus en détail

Électronique de Puissance Mardi 25 octobre 2011 EXAMEN 1

Électronique de Puissance Mardi 25 octobre 2011 EXAMEN 1 Électronique de Puissance Mardi 5 octobre 011 EXAMEN 1 Exercice 1 : 1) Il s agit d un système de conversion indirect qui transforme un signal CA (V1, f1) en signal CA(V,f). Il se compose d un redresseur

Plus en détail

I. ELECTRICITÉ. Cette partie comporte 2 sous-parties (A.1 et A.2) qui sont entièrement indépendantes.

I. ELECTRICITÉ. Cette partie comporte 2 sous-parties (A.1 et A.2) qui sont entièrement indépendantes. MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE L EMPLOYABILITE (DGESE) -------------------------------- Institut National Polytechnique

Plus en détail

PIFFRET LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal.

PIFFRET LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal. PIFFRET JBS LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal. Domaine : S0.2, grandeurs fondamentales d'un courant sinusoïdal

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs de l énergie électrique

Synthèse des convertisseurs de l énergie électrique II.1. Introduction L électronique de puissance concerne le traitement de l énergie électrique. Elle permet de convertir cette énergie disponible sous une forme donnée (continue, alternative, basse ou haute

Plus en détail

Chapitre 2 Transformateurs et Redresseurs à diodes

Chapitre 2 Transformateurs et Redresseurs à diodes Chapitre Transformateurs et Redresseurs à diodes Frédéric Gillon - Iteem Sommaire La conversion d énergie Équations Physiques de la conversion d énergie magnétique Le Transformateur Monophasé Le Transformateur

Plus en détail

EQPHYSA Session 2001 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉLECTROTECHNIQUE E4 - PHYSIQUE APPLIQUÉE A L'ÉLECTROTECHNIQUE. Durée : 4 heures Coefficient : 3

EQPHYSA Session 2001 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉLECTROTECHNIQUE E4 - PHYSIQUE APPLIQUÉE A L'ÉLECTROTECHNIQUE. Durée : 4 heures Coefficient : 3 EQPHYSA Session 2001 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉLECTROTECHNIQUE E4 - PHYSIQUE APPLIQUÉE A L'ÉLECTROTECHNIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 3 Calculatrice autorisée 1/9 Amélioration du facteur de

Plus en détail

Chapitre 1 : Régime sinusoïdal

Chapitre 1 : Régime sinusoïdal I Généralités 1. Définition a) amplitude b) pulsation c) phase à l origine 2. valeur moyenne 3. valeur efficace 4. représentation de Fresnel 5. complexe associé Chapitre 1 : Régime sinusoïdal II Etude

Plus en détail

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 3: Les Redresseurs commandés

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 3: Les Redresseurs commandés Introduction: On nomme «redresseur commandé» un montage redresseur dont une partie des diodes a été remplacée par un ensemble équivalent de tyristors. 1. Etude des montages redresseurs P3 et PD3: Hypothèses:

Plus en détail

CIRCUITS A COURANT ALTERNATIFS. Circuit uniquement résistant.

CIRCUITS A COURANT ALTERNATIFS. Circuit uniquement résistant. CICUITS A COUANT ALTENATIFS. Circuit uniquement résistant. Soient : U la tension efficace aux bornes du circuit de résistance (sans self ni capacité), I l'intensité efficace du courant; on démontre que

Plus en détail

CS Conversion Statique-Matériaux TD CS-7 Hacheur Boost. Td CS 7. La conversion continu - continu

CS Conversion Statique-Matériaux TD CS-7 Hacheur Boost. Td CS 7. La conversion continu - continu Td Td CS 7 La conversion continu - continu Etude d une machine d analyse sanguine : Extrait sujet CCP TSI 2008 TSI1 TSI2 Période Alimentation d une machine d analyse sanguine 1 2 3 4 5 Cycle 1 : Conversion

Plus en détail

B.T.S. ELECTROTECHNIQUE DEUXIEME ANNEE

B.T.S. ELECTROTECHNIQUE DEUXIEME ANNEE Objectifs :. Mettre en œuvre l alimentation ACORE.. Identifier les différentes fonctions présentes au sein de l alimentation ACORE.. Analyser le comportement de l étage de puissance.. Valider au moyen

Plus en détail

Électronique industrielle (3.539) Examen final

Électronique industrielle (3.539) Examen final ÉCOLE POLYTECHNIQUE 3.539 - Électronique industrielle - examen final H00 - page 1/6 Électronique industrielle (3.539) Examen final (Le 27 avril 2000) Notes: 1) Aucune documentation permise; calculatrice

Plus en détail

Redresseurs double alternance

Redresseurs double alternance GE-4102 OTOIE º3 edresseurs double alternance 1. objectifs ompléter l'étude du fonctionnement de plusieurs redresseurs monophasés en pont dans le cas de charges résistive et inductive. Étudier les formes

Plus en détail

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES 3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES Durée : 4 heures L'épreuve est d'une durée de quatre heures et est constituée de deux parties indépendantes (électrotechnique et électronique). Les

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE Cours d électricité LA THEORIE SUR L ELECTRICITE LES NOTIONS DE BASE Le courant alternatif La théorie sur l électricité - les notions de base - AC - Table des matières générales TABLE DES MATIERES PARTIE

Plus en détail

Convertisseur Statique de Puissance 1 : Règles générales

Convertisseur Statique de Puissance 1 : Règles générales Convertisseur Statique de Puissance 1 : Règles générales 1er exemple : Comment adapter la puissance produite par une éolienne au réseau de distribution EDF? Doc 1 2ème exemple : Comment échanger 2000 MW

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : DISTRIBUER l'énergie Compétences : MODELISER, CONCEVOIR CONVERTISSEURS STATIQUES DE PUISSANCE Règles générales Associer les grandeurs physiques aux échanges d'énergie et à la transmission

Plus en détail

Les adaptateurs d énergie

Les adaptateurs d énergie 1- Adapter l énergie électrique Afin d adapter l énergie électrique aux besoins, il existe plusieurs solutions suivant la nature de la charge. Nous nous intéresserons ici au problème de l adaptation de

Plus en détail

PIFFRET LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal.

PIFFRET LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal. PIFFRET JBS LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal. Domaine : S0.2, grandeurs fondamentales d'un courant sinusoïdal

Plus en détail

Quadripôles électriques

Quadripôles électriques Retour au menu! Définition des quadripôles Quadripôles électriques De nombreux circuits peuvent être représentés par une «boîte» munie de deux bornes d entrée et de deux bornes de sortie, que l on nomme

Plus en détail

Chapitre 3. De la commutation commandée à la commutation douce Synthèse des structures LES INTERRUPTEURS RESONANTS

Chapitre 3. De la commutation commandée à la commutation douce Synthèse des structures LES INTERRUPTEURS RESONANTS Chapitre 3 De la commutation commandée à la commutation douce Synthèse des structures LES INTERRUPTEURS RESONANTS Limitations de la cellule de commutation commandée La montée en fréquence des convertisseurs

Plus en détail