Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique?"

Transcription

1 Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Vendredi 16 octobre 2015 Philippe Gourdain SPN-MNHN : 1

2 Le Service du Patrimoine Naturel (SPN) du Muséum national d Histoire naturelle Des missions au service de la connaissance et de la conservation de la nature : Concevoir des outils et définir des méthodes (référentiels, protocoles, logiciels, ) Animer des réseaux d acteurs Gérer des données (INPN et bases de données) Diffuser les connaissances Gérer des grands programmes scientifiques Repères : Effectifs : 75 personnes actuellement Près de 40 millions de données gérées espèces 50 partenariats avec des réseaux naturalistes

3 PARTIE I. Quelques éléments d introduction sur la biodiversité PARTIE II. Le golf, une activité contre nature? 3

4 2) Que recouvre le terme «Biodiversité»? La biodiversité c est la diversité du vivant sous toutes ses formes : Estimation : 11 millions d espèces vivantes sur la planète Seules 1,9 millions sont connues Environ nouvelles espèces décrites chaque années Des interactions à tous les niveaux

5 Pourquoi prendre en compte la biodiversité? Santé et bien être, Intérêt scientifique, Ressources naturelles (Alimentation, substances médicamenteuses, ), Ressources génétiques (lutte contre les maladies, agents pathogènes ), Services écologiques (dépollution des eaux, limitation de l érosion des sols, ), Identité culturelle (philosophies, émergence des civilisations), Intérêt économique (agriculture, chasse, pêche, médicaments, industries, ferments lactiques, levures, ressources diverses), Etc. Obligations règlementaires : LRE, EI, loi sur l eau, lois «Grenelle», etc. 5

6 Les principales menaces sur la biodiversité : La destruction, la fragmentation et l altération des habitats L introduction d espèces La surexploitation des espèces Le changement climatique

7 PARTIE II. Le golf, une activité contre nature? 7

8 Quels enjeux de biodiversité dans le monde golfique?

9 Des enjeux très dépendants : de la région biogéographique, de la localisation du golf, du type d aménagement, de l historique du site, etc.

10 Vers une gestion optimisée en matière de biodiversité

11

12 Intégration du bâti dans le paysage et pour la biodiversité

13 Opérer une gestion différenciée des espaces et une sélection judicieuse des espèces végétales

14 Des questionnements sur les espèces introduites

15 Des coûts estimés à 38 millions d euros par an en France (CGDD, 2015) dont 19 millions pour la gestion : - 68% en outre mer, - 32% en métropole - 11 espèces sur 600 concentrent 68% des dépenses (moustique tigre, renouées, ragondin, souris grise, etc.

16 Un exemple de travaux sur la biodiversité d un golf 3 champs d action : - Documenter - Informer - Préserver

17 Convention avec le Golf de Vidauban Exemple de travaux engagés en : Evaluation de l état de conservation de la population de Tortue d Hermann sur le périmètre du parcours Stratégie de collecte et valorisation des connaissances Proposition de mesures de gestion du golf et suivis Inventaires spécifiques (araignées, collemboles, etc.) Cartographie des habitats Réalisation d outils pédagogiques

18 Quelques mesures d aménagement sur le parcours Aménagements des bassins : accès et échappatoires pour la faune terrestre augmenter la naturalité Augmenter la perméabilité du site en aménageant les clôtures Augmenter la naturalité du site plan de gestion écologique favorisant les connexions entre espaces naturels

19 Inventaires biologiques Découverte d espèces nouvelles pour la science Découverte de station d espèces très rares Source : Faune-paca.org

20 Conclusion Les structures golfiques peuvent avoir des incidences directes et indirectes sur la biodiversité Mais elles peuvent aussi : Accueillir de la biodiversité, Concourir au maintient ou à la recréation de continuités écologiques, Constituer des terrain d étude privilégiés, La biodiversité pour les golfs constitue : Un enjeux de préservation et de valorisation des activités, Une opportunité de gestion optimisée (réduction des coûts de gestion, etc.).

21 Merci de votre attention!

22 Pour aller plus loin :

23 Assemblée générale de l ANVL - 12 avril 2015

24 L empreinte écologique D après : Lettre des réserves de biosphères n 88. Mars

25 Hot-spot de biodiversité Les 25 principaux hotspots de biodiversité dans le monde. D après Myers et al., Biodiversity hotspots for conservation priorities. Nature, 403:

26 Indicateur de Qualité Ecologique (IQE) : définitions et construction Outil utile pour les suivis temporels (référence fiable dans le temps et permettant les comparaisons), et notamment pour évaluer l efficacité de mesures d aménagements ou de gestion écologique. L indicateur ne fournit pas de mesure de la biodiversité, c est une mesure indirecte qui «respecte les espaces d incertitude que la mesure ne tolère pas». Un indicateur doit aussi être un résumé d une information complexe, qui permet à différents acteurs de dialoguer ; C est avant tout un outil de «communication», réduisant mais ne déformant pas la complexité de la réalité.

27 Une note chiffrée (note max = 100) Une représentation graphique en radar

28 Rendus fournit dans le cadre d un IQE Le rapport-type d inventaire de l IQE contient : - une carte de localisation du site, - une carte des espaces naturels remarquables dans un rayon de 5 km autour du site, - une carte des habitats naturels du site au 1/5000 ème (niveau XX.xx de EUNIS), - le détail des éléments nécessaires à la notation de chaque section à savoir : - les habitats retenus comme patrimoniaux, leurs statuts et la surface qu ils occupent dans le site, - les taxons retenus comme patrimoniaux et leurs statuts, - les microhabitats retenus, - les taxons patrimoniaux considérés comme pouvant accomplir tout ou partie de leur cycle biologique sur le site, - le pourcentage de surface artificialisée, - les éléments positifs et négatifs retenus pour estimer la cohérence avec les réseaux écologiques, - les éléments positifs et négatifs retenus pour estimer la perméabilité du site, - les espèces exotiques envahissantes présentes sur le site et la surface qu elles occupent, - la liste des habitats naturels observés sur le site, avec une description (Niveau de détail EUNIS XX.xx), - le nombre d espèces d oiseaux observées, - le graphique final de l IQE / IPE, - une synthèse de l évaluation écologique du site.

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France ATOUT FRANCE Agence de développement touristique de la France Biodiversité et tourisme une synergie nécessaire et profitable Christian DELOM, Directeur de la Stratégie, de l Observation et des Nouvelles

Plus en détail

Biodiversité : Appropriation des concepts et transfert dans l aménagement du territoire. Hervé Cortot & Thierry Tatoni

Biodiversité : Appropriation des concepts et transfert dans l aménagement du territoire. Hervé Cortot & Thierry Tatoni Biodiversité : Appropriation des concepts et transfert dans l aménagement du territoire Hervé Cortot & Thierry Tatoni BIODIVERSITE? de la diversité biologique des années 80 à la biodiversité de 1992 (conférence

Plus en détail

Marché. Cahier des charges

Marché. Cahier des charges Marché Prestation de conseil pour la réalisation d'un audit des solutions informatiques de plateforme web d interrogation multicritères de données (requêteur) d'observation de taxon dans le cadre du Système

Plus en détail

Le Service du Patrimoine Naturel. Inventorier - Gérer - Analyser - Diffuser

Le Service du Patrimoine Naturel. Inventorier - Gérer - Analyser - Diffuser Le Service du Patrimoine Naturel -SPN- Inventorier - Gérer - Analyser - Diffuser De la connaissance à la conservation de la nature Le SPN en chiffres 75 personnes dont 10 sont partagées avec des services

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme Commune de LORIOL-SUR-DRÔME. Réunion publique N 1 du 14 Octobre Le contexte règlementaire Le diagnostic territorial

Plan Local d'urbanisme Commune de LORIOL-SUR-DRÔME. Réunion publique N 1 du 14 Octobre Le contexte règlementaire Le diagnostic territorial Plan Local d'urbanisme Commune de LORIOL-SUR-DRÔME Réunion publique N 1 du 14 Octobre 2015 Le contexte règlementaire Le diagnostic territorial Préambule_ Qu est-ce qu un PLU? - Le Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

Gorges de la Loire. Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 : La biodiversité Diaporama «La biodiversité qu est-ce que c est?

Gorges de la Loire. Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 : La biodiversité Diaporama «La biodiversité qu est-ce que c est? asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic kaë lv illem agn e/f RAP NA Loir e:a zuré du s erpo let Gorges de la Loire Yv es T hon néri eux : Yves Thonnérieux Dossier pédagogique collège et lycée : Module 4 :

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

Composante spatiale du système d'information pour l'inventaire et le suivi de la biodiversité

Composante spatiale du système d'information pour l'inventaire et le suivi de la biodiversité Guillaume GRECH Frédéric VEST UMS Inventaire et suivi de la biodiversité Département Ecologie et Gestion de la Biodiversité Muséum national D'Histoire naturelle UMS Inventaire et suivi de la biodiversité

Plus en détail

Du trottoir au territoire : quelle biodiversité, quelle gestion?

Du trottoir au territoire : quelle biodiversité, quelle gestion? Du trottoir au territoire : quelle biodiversité, quelle gestion? Veille nationale sur les recherches de Plante & Cité et de ses partenaires, mutualisation des ressources Damien Provendier, Chargé de mission

Plus en détail

CRB PACA. A8, A57 Rétablissement de continuités écologiques par Eco-ponts. réseau ESCOTA. 17 septembre 2013

CRB PACA. A8, A57 Rétablissement de continuités écologiques par Eco-ponts. réseau ESCOTA. 17 septembre 2013 CRB PACA 17 septembre 2013 A8, A57 Rétablissement de continuités écologiques par Eco-ponts Contexte générale et historique de la démarche d amélioration de la perméabilité transversale des autoroutes ESCOTA

Plus en détail

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Journée d information et d échanges 18 novembre 2015 S. Ruiz SCEC/DEE chargée de mission Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

Gestion différenciée et Biodiversité. Evaluation de la biodiversité en milieu urbain

Gestion différenciée et Biodiversité. Evaluation de la biodiversité en milieu urbain Gestion différenciée et Biodiversité Evaluation de la biodiversité en milieu urbain LE PROGRAMME 1. Vous avez dit «biodiversité»? 2. La biodiversité en milieu urbain? 3. Comment la favoriser? 4. Comment

Plus en détail

Intégration de la «trame verte et bleue» dans un SCOT cas du SCOT du Bassin d'arcachon Val de L'Eyre

Intégration de la «trame verte et bleue» dans un SCOT cas du SCOT du Bassin d'arcachon Val de L'Eyre Intégration de la «trame verte et bleue» dans un SCOT cas du SCOT du Bassin d'arcachon Val de L'Eyre présentation méthodologique - A. Guéguen 12 mars 2009 CETE SO atelier géomatique «environnement» document

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE SAINT JEAN D ILLAC PROJET DE LOTISSEMENT LE HAMEAU MALEYRAN EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PROJETS Demande d examen au cas par cas Complément 6 Mars 2017 AGEO CONSEILS

Plus en détail

LES CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX EN FRANCE : NOUVEAUX MODÈLES POUR LA MÉDITERRANÉE?

LES CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX EN FRANCE : NOUVEAUX MODÈLES POUR LA MÉDITERRANÉE? Brest Porquerolles Bailleul NEWS MODELS FOR MEDITERRANEAN : THE EXEMPLE OF THE CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX IN FRANCE Alpin Mascarin Massif-Central Bassin Parisien Franche-Comté Pyrénées Midi-Pyrénées

Plus en détail

Des continuités écologiques aux trames vertes et bleues : La complexité de l identification de la fonctionnalité

Des continuités écologiques aux trames vertes et bleues : La complexité de l identification de la fonctionnalité Des continuités écologiques aux trames vertes et bleues : La complexité de l identification de la fonctionnalité Alexandra Langlais, Chargée de recherche CNRS Jacques Baudry Directeur de recherche INRA

Plus en détail

RESTAURER LA BIODIVERSITE

RESTAURER LA BIODIVERSITE RESTAURER LA BIODIVERSITE La biodiversité continue à subir une érosion soutenue. Concilier développement économique et respect de la nature est désormais un enjeu majeur de nos sociétés. C est pourquoi

Plus en détail

Etat des lieux de la Nature en Ville en région Centre-Val de Loire

Etat des lieux de la Nature en Ville en région Centre-Val de Loire Etat des lieux de la Nature en Ville en région Centre-Val de Loire 14 septembre 2015 Plan 1 - Contexte 2 - Objectifs de l étude 3 - Méthode et Résultats Conclusion 2 1 - Contexte Plan national «Restaurer

Plus en détail

Prendre en compte les impacts écologiques des mesures compensatoires dans la conception globale des projets d aménagement

Prendre en compte les impacts écologiques des mesures compensatoires dans la conception globale des projets d aménagement Prendre en compte les impacts écologiques des mesures compensatoires dans la conception globale des projets d aménagement Baptiste Regnery 1, Philippe Gourdain 1, Jérôme Wegnez 2, Chloé Thierry 1, Katia

Plus en détail

Biodiversité COMPRENDRE. Ressource DÉVELOPPEMENT DURABLE. 1. Qu est-ce que la biodiversité?

Biodiversité COMPRENDRE. Ressource DÉVELOPPEMENT DURABLE. 1. Qu est-ce que la biodiversité? Biodiversité COMPRENDRE 1. Qu est-ce que la biodiversité? Le terme «biodiversité» est la contraction de l expression «diversité biologique». La biodiversité reflète le nombre, la diversité et la variabilité

Plus en détail

Observatoire de la biodiversité en Provence Alpes Côte d Azur Présentation de l observatoire régional de la biodiversité (ORB)

Observatoire de la biodiversité en Provence Alpes Côte d Azur Présentation de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) Observatoire de la biodiversité en Provence Alpes Côte d Azur Présentation de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) Lundi 16 décembre 2013 Plénière Pôle eau et environnement CRIGE PACA Historique

Plus en détail

La biodiversité en quelques mots. Thierry Tatoni

La biodiversité en quelques mots. Thierry Tatoni La biodiversité en quelques mots Thierry Tatoni Qu est ce que la biodiversité? La biodiversité c est toutes les formes d expression de la variabilité du vivant La biodiversité rassemble la diversité des

Plus en détail

EVALUATION & GESTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES SPORTS DE NATURE

EVALUATION & GESTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES SPORTS DE NATURE Démarche Inter-réseaux EVALUATION & GESTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES SPORTS DE NATURE Etudes de cas gjfdjg gjfdjg Atelier «Gestion de la fréquentation TITRE dans DE les LA espaces PRÉSENTATION

Plus en détail

1 Biodiversité Construction et habitat durables.indd 1 06/06/ :14:54

1 Biodiversité Construction et habitat durables.indd 1 06/06/ :14:54 1 Biodiversité 1 Quels sont les enjeux de la biodiversité pour la construction 6? La biodiversité, ou richesse du vivant, se définit à travers la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations

Plus en détail

Site Ramsar de la Baie de Somme

Site Ramsar de la Baie de Somme Site Ramsar de la Baie de Somme Marion Dauvergne, Chargée de la mise en œuvre du plan de gestion Ramsar de la Baie de Somme Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard Quelques chiffres Site n 925

Plus en détail

Découverte d une zone humide : la Camargue

Découverte d une zone humide : la Camargue Sensibiliser DÉCOUVRIR ANALYSER COMPRENDRE RESPECTER Pour les classes de seconde «Biodiversité en Camargue et enjeux planétaires» Découverte d une zone humide : la Camargue Sensibilisation aux milieux

Plus en détail

FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT. Golf National trous 1 et 2 (78)

FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT. Golf National trous 1 et 2 (78) FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT Golf National trous 1 et 2 (78) MAI 2013 2 INTRODUCTION : CHIFFRES CLÉS OFFRE GOLFIQUE GÉNÉRALITÉS Golf National : Albatros - trous 9 LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Les clés pour réussir son projet... Olivier Pichard

Les clés pour réussir son projet... Olivier Pichard Les clés pour réussir son projet... Olivier Pichard Journée technique du 14 décembre 2015 Les ingrédients indispensables... 1) volonté de «bien faire»!! - Volonté de répondre aux exigences réglementaires

Plus en détail

La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel.

La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel. La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel. Les cueillettes commerciales au cœur d enjeux et d intérêts multiples. Engouement pour

Plus en détail

Phase 2 P.A.D.D Thèmes Agriculture et Trame verte et bleue

Phase 2 P.A.D.D Thèmes Agriculture et Trame verte et bleue Commune de SAINT-JEAN-DU-BOIS Révision du POS en Plan Local d Urbanisme Phase 2 P.A.D.D Thèmes Agriculture et Trame verte et bleue Le 10 février 2017 3 enjeux majeurs à l échelle du territoire La protection

Plus en détail

Les Réserves Naturelles Régionales en 10 questions

Les Réserves Naturelles Régionales en 10 questions Crédit photos : Région Basse-Normandie/F. Decaens - Getty Images - Quentin Giry - Franck Bruchon www.region-basse-normandie.fr / Novembre 2007 IMPRIMÉ SUR DU PAPIER RECYCLÉ Abbaye-aux-Dames BP 523 14035

Plus en détail

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6 Objectifs Comprendre la dynamique agricole du site B6 Faire le lien entre agriculture et biodiversité (perception sociale, culturelle, économique, enjeux, etc.) et analyser leurs convergences et divergences

Plus en détail

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE Atelier sur les statistiques environnementales Yaoundé, 5-9 décembre 2011 Belmond DJOMO Responsable TIC UICN PROGRAMME CAMEROUN INTERNATIONAL

Plus en détail

Patrimoine naturel. Conseil de développement du Pays Basque. 17 septembre 2013

Patrimoine naturel. Conseil de développement du Pays Basque. 17 septembre 2013 Conseil de développement du Pays Basque Patrimoine naturel 17 septembre 2013 Direction Départementale des Territoires et de la Mer, Des Pyrénées-Atlantiques 1 Sommaire 1 Les fondements de Natura 2000 2

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : 1 Les espèces aquatiques

Plus en détail

LA BIODIVERSITÉ EN AUVERGNE

LA BIODIVERSITÉ EN AUVERGNE La diversité biologique, ou biodiversité, ne se résume pas à une simple liste constituée d espèces emblématiques, patrimoniales ou menacées. Il s agit de l ensemble des interactions à différents niveaux,

Plus en détail

Evreux La biodiversité en ville. Astrance Département Développement Durable d. Le 28 novembre 2013

Evreux La biodiversité en ville. Astrance Département Développement Durable d. Le 28 novembre 2013 Département Développement Durable d Gestion écologique des espaces verts Evreux 2013 La biodiversité en ville 27 rue Duret 75116 Paris Tél : 01 58 44 99 20 Fax : 01 58 44 90 00 Plan de l intervention 1.

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EAU ET NATURE

PLAN DE CONTROLE EAU ET NATURE PLAN DE CONTROLE EAU ET NATURE - Bilan d activité 2016 - Prévisionnel années 2017-2019 MISEN 1er mars 2017 Préfet de la Lozère lozèriens Bilan de l année 2016 Nombre de contrôles réalisés en 2016 Nombre

Plus en détail

Ministère de la culture, de l environnement, de l artisanat et de l énergie, en charge de la promotion des langues et de la communication

Ministère de la culture, de l environnement, de l artisanat et de l énergie, en charge de la promotion des langues et de la communication Ministère de la culture, de l environnement, de l artisanat et de l énergie, en charge de la promotion des langues et de la communication La gestion des ressources naturelles de la Polynésie française

Plus en détail

Critères scientifiques

Critères scientifiques Les listes rouges ou les livres rouges : Premier livre rouge en 1966 sous l impulsion de UICN http://www.iucnredlist.org/info/programme#introduction Etablit un catalogue des espèces menacées Au niveau

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL Christine DOBRONIAK, Dép. Management de l environnement Dunkerque-port 17 Km 7500 HA - 3000 HA DE TERRE DISPONIBLE CIRCONSCRIPTION MARITIME : 38 000 HA. 170 industries

Plus en détail

Les conséquences de la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sur l aménagement

Les conséquences de la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sur l aménagement Les conséquences de la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sur l aménagement Réunion Cotita du 13 septembre 2016 CC-BY-SA 4 O Pichard - Loi 2016-1087 du 08

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT

CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DU TOURISME ETUDE ET REALISATION D UN SCHÉMA DEPARTEMENTAL DES ESPACES NATURELS Charte des ENS de la Gironde Mai 2013 1 CHARTE DES ESPACES NATURELS

Plus en détail

ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE TRAME VERTE ET BLEUE

ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE TRAME VERTE ET BLEUE WWW.ENRX.FR ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ETUDE TERRITORIALE DE À QUI S ADRESSE CE RÉFÉRENTIEL? EN SAVOIR + [www. enrx.fr] Ce référentiel

Plus en détail

Biodiversité en forêt

Biodiversité en forêt Biodiversité en forêt 1 Plan La biodiversité: cadre global La biodiversité: cadre national et cantonal La biodiversité: cadre régional Plan d'action biodiversité en forêt: cadre régional Biotopes régionaux

Plus en détail

Description du métier d animateur en EEDD

Description du métier d animateur en EEDD Description du métier d animateur en EEDD «Sensibiliser à» constitue le coeur de métier de l EEDD au travers de la mise en place de projets. Les activités d animation et d éducation en lien avec l environnement

Plus en détail

DIGITALE Système d information sur la flore et la végétation sauvages du nord-ouest de la France du CRP/CBNBL

DIGITALE Système d information sur la flore et la végétation sauvages du nord-ouest de la France du CRP/CBNBL DIGITALE Système d information sur la flore et la végétation sauvages du nord-ouest de la France du CRP/CBNBL Journée d information «Inventaire de la flore de l Aisne» du 11/06/2008 - Digitale2 CBNBL -

Plus en détail

Données et indicateurs de caractérisation des sols: quels apports pour l agroécologie? Marion Bardy (Inra InfoSol) Lionel Ranjard (Inra Agroécologie)

Données et indicateurs de caractérisation des sols: quels apports pour l agroécologie? Marion Bardy (Inra InfoSol) Lionel Ranjard (Inra Agroécologie) Données et indicateurs de caractérisation des sols: quels apports pour l agroécologie? Marion Bardy (Inra InfoSol) Lionel Ranjard (Inra Agroécologie) Contexte Le sol: une interface multifonctionnelle Support

Plus en détail

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1 III. La préservation des habitats naturels permet la diversité des espèces animales et végétales, c est donc l un des grands enjeux environnementaux du territoire Triévois. Ainsi, les dégradations dues

Plus en détail

PALAVAS-LES-FLOTS AGENDA 21 ***

PALAVAS-LES-FLOTS AGENDA 21 *** PALAVAS-LES-FLOTS AGENDA 21 *** Une Eco- commun rais onna e ble Un territoire particulier 78% d espaces naturels 2 activités principales : la pêche et le tourisme 7% Répartition des espaces naturels 18%

Plus en détail

Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU

Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU Journée AGRIDEA OQE Yverdon 5.11.2013 Etat de Vaud Direction générale de l'environnement - DGE Division Biodiversité et Paysage

Plus en détail

Cartographie des réseaux écologiques de Rhône-Alpes

Cartographie des réseaux écologiques de Rhône-Alpes Cartographie des réseaux écologiques Vers une identification des corridors biologiques d importance régionale 1 Conserver la biodiversité d une logique «site» à une logique «réseaux écologiques» 2 3 4

Plus en détail

Diagnostic paysager sur le territoire du SCOT de la Provence Verte

Diagnostic paysager sur le territoire du SCOT de la Provence Verte SYNDICAT MIXTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE COMMISSION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT ELARGIE 9 novembre 2010 Diagnostic paysager sur le territoire du SCOT de la Provence Verte Dans le cadre de l élaboration

Plus en détail

Biodiversité et réserves naturelles

Biodiversité et réserves naturelles Biodiversité et réserves naturelles Michel CHANTEREAU Conservateur de la réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin (Loiret) Membre de la commission scientifique de Réserves Naturelles de France Membre

Plus en détail

Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris

Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris 2014 AMÉNAGEMENTS ECOLOGIQUES ET BIODIVERSITÉ Pascal ASPE Terre vivante Campagne pour le fleurissement, Vif, 17

Plus en détail

IDENTIFICATION ET PRISE EN COMPTE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE DANS LE PLU DE LA METROPOLE NICE COTE D AZUR

IDENTIFICATION ET PRISE EN COMPTE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE DANS LE PLU DE LA METROPOLE NICE COTE D AZUR IDENTIFICATION ET PRISE EN COMPTE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE DANS LE PLU DE LA METROPOLE NICE COTE D AZUR Valérie LE BRAS Responsable de la Division Développement Durable, Biodiversité, Natura 2000 Le

Plus en détail

IAIA Montréal. Paris Action climat

IAIA Montréal. Paris Action climat RETOUR D EXPÉRIENCE FRANÇAIS SUR L ÉVOLUTION DE LA PRISE EN COMPTE DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES IAIA 2017 - Montréal Paris Action climat CONTENTS 1 DE 1976 AUX ANNÉES

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées»

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Contexte Le Desman des Pyrénées est une espèce : reprise à l'annexe II de la convention

Plus en détail

Agriculture et biodiversité

Agriculture et biodiversité Agriculture et biodiversité Formation «Savoir accompagner les agriculteurs vers un équilibre entre préservation de la biodiversité et production» - 27, 28, 29 septembre 2010 - FRCIVAM Bretagne Définition

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE A MADAGASCAR

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE A MADAGASCAR Changement Climatique et Mobilités Humaines Vers des réponses dignes, coordonnées et durables POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE A MADAGASCAR Fabienne Randrianarisoa, Assistant technique de coordination de projets

Plus en détail

Directive Cadre sur l Eau. Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France

Directive Cadre sur l Eau. Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France Directive Cadre sur l Eau Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France Olivier Thibault Directeur Général de l Agence de l Eau Artois Picardie I- L APPLICATION DE LA DCE EN FRANCE Un peu de

Plus en détail

L interdisciplinarité indispensable à une approche du système ville. Philippe Clergeau Muséum National d Historie Naturelle

L interdisciplinarité indispensable à une approche du système ville. Philippe Clergeau Muséum National d Historie Naturelle L interdisciplinarité indispensable à une approche du système ville Muséum National d Historie Naturelle La France, plus urbaine que jamais Selon l'insee, en 2010, 77,5 % de la population française vit

Plus en détail

Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques

Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques Journée Développement Durable IDVerde Label Eve Le label historique pour les Espaces Végétaux Ecologiques Contenu Connaissez-vous Ecocert? Gestion écologique des territoires Le référentiel Eve Intérêts

Plus en détail

Urbanisme communal en 2016

Urbanisme communal en 2016 Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local : un document fortement encadré Le PLU, traduction du projet local Evolution de la planification La planification en 2016 enjeux et cadrage

Plus en détail

Outils pour contribuer à la connaissance sur les espèces de l Inventaire National du Patrimoine Naturel. Service du Patrimoine Naturel

Outils pour contribuer à la connaissance sur les espèces de l Inventaire National du Patrimoine Naturel. Service du Patrimoine Naturel Direction de la Recherche, de l Expertise et de la Valorisation Direction Déléguée au Développement Durable, à la Conservation de la Nature et à l Expertise Service du Patrimoine Naturel Shankar MEYER,

Plus en détail

Les programmes européens FEDER et FEADER sur les Alpes en Provence-Alpes-Côte d Azur

Les programmes européens FEDER et FEADER sur les Alpes en Provence-Alpes-Côte d Azur Les programmes européens FEDER et FEADER 2014-2020 sur les Alpes en Provence-Alpes-Côte d Azur - Le programme opérationnel interrégional du massif des Alpes (POIA) - Le PO FEDER/FSE PACA - Le PO transfrontalier

Plus en détail

Contournement Nord de Valenciennes

Contournement Nord de Valenciennes Faire d aujourdd aujourd hui la route de Demain Maîtrise d ouvrage : Département du Nord Contournement Nord de Valenciennes Maîtrise d œuvre : Setec international, Setec tpi et le cabinet d architecture

Plus en détail

Trame Verte et Bleue Les berges de Maine : vers la «nature» en ville

Trame Verte et Bleue Les berges de Maine : vers la «nature» en ville Trame Verte et Bleue Les berges de Maine : vers la «nature» en ville Proposé par Weiling LI et Sylvie DEGRANGES Master 2 DYNATERP/ Paysages et Médiation, 2011 Introduction Rôles et fonctions des espaces

Plus en détail

FICHES PRAT PRA IQUES

FICHES PRAT PRA IQUES RÉALISATION D UN LIVRET DE FICHES PRATIQUES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA NATURE EN VILLE EN GUADELOUPE 15 sept. 2014 Contexte de l étude cadre national du Plan «Ville durable» «Le plan Ville Durable vise,

Plus en détail

Groupe d échanges et de partage : Partie Amont Site Natura 2000 «Vallées de la Saye et du Meudon»

Groupe d échanges et de partage : Partie Amont Site Natura 2000 «Vallées de la Saye et du Meudon» Groupe d échanges et de partage : Partie Amont Site Natura 2000 Ordre du jour Qu est-ce que Natura 2000? : Le périmètre d étude Les raisons du classement : Les milieux naturels La gestion de l eau Les

Plus en détail

Etat de la diversité biologique en Algérie

Etat de la diversité biologique en Algérie Ministère de l Aml Aménagement Du Territoire et de l Environnementl Colloque International sur l Efficacitl Efficacité des Evaluations Saida LAOUAR Environnementales dans l Atteinte l des Objectifs du

Plus en détail

Concours général agricole des prairies fleuries. Jean-Marie Henry, Grünlandkolloquium 13 April 2015 Wiesen-Meisterschaften

Concours général agricole des prairies fleuries. Jean-Marie Henry, Grünlandkolloquium 13 April 2015 Wiesen-Meisterschaften Concours général agricole des prairies fleuries Jean-Marie Henry, Grünlandkolloquium 13 April 2015 Wiesen-Meisterschaften > Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges 3 Régions, 4 départements, 187

Plus en détail

Les continuités écologiques en milieu urbanisé : Spécificités et mesures de la connectivité

Les continuités écologiques en milieu urbanisé : Spécificités et mesures de la connectivité Les continuités écologiques en milieu urbanisé : Spécificités et mesures de la connectivité Philippe CLERGEAU & Audrey MURATET Muséum National d Histoire Naturelle Quelques constats : - L évolution d une

Plus en détail

Présentation générale de l étude d impact Parc d Activités du Seignanx Secteur de Northon Commune de St Martin de Seignanx

Présentation générale de l étude d impact Parc d Activités du Seignanx Secteur de Northon Commune de St Martin de Seignanx Présentation générale de l étude d impact Parc d Activités du Seignanx Secteur de Northon Commune de St Martin de Seignanx 14 novembre 2011 Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement du Seignanx

Plus en détail

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Service Littoral et Mer Direction de l Eau, des Milieux Aquatiques et de l Agriculture Agence de l Eau Seine-Normandie

Plus en détail

Le référentiel «Un aménagement durable pour Paris» Un outil pour le suivi et l évaluation des opérations d aménagement

Le référentiel «Un aménagement durable pour Paris» Un outil pour le suivi et l évaluation des opérations d aménagement Direction de l Urbanisme Sous-direction des Etudes et Règlements d Urbanisme Le référentiel «Un aménagement durable pour Paris» Un outil pour le suivi et l évaluation des opérations d aménagement Cédissia

Plus en détail

AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE

AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE HENRI-NOËL RUIZ COLLOQUE DEVENIR MÉTROPOLE SOUTENABLE AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE 1 AUDIAR L agence d urbanisme Un lieu de dialogue pour un projet partagé

Plus en détail

Liste des Partenaires Financiers

Liste des Partenaires Financiers Liste des Partenaires Financiers M.R.C. du Fjord-du-Saguenay La M.R.C. du Fjord-du-Saguenay dans le cadre du Fonds de mise en valeur des terres publiques intramunicipales. La Ville de Saguenay. Le Fonds

Plus en détail

Les aires protégées en Haïti

Les aires protégées en Haïti Les aires protégées en Haïti Florence Sergile, Agronome-conservationniste IFAS Global, University of Florida Journée mondiale de l environnement 2015 2015 7 Milliards de rêves, une seule planète! Pourquoi

Plus en détail

L Observatoire de la Flore. Sud-Atlantique

L Observatoire de la Flore. Sud-Atlantique Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique L Observatoire de la Flore Sud-Atlantique Vers un dispositif pérenne d observation de la flore sauvage 6 ème rencontres naturalistes Le Teich, 8 décembre

Plus en détail

Le SINP en Rhône-Alpes

Le SINP en Rhône-Alpes Le SINP en Rhône-Alpes 27/01/2009 WWW.rhone-alpes.ecologie.gouv.fr Statégie nationale pour la biodiversité Objectifs : Stopper la perte de biodiversité d ici 2010 Conserver la diversité du vivant (gènes,

Plus en détail

Plan préliminaire de conservation des milieux humides et naturels Périmètre d urbanisation de la Ville d Hudson

Plan préliminaire de conservation des milieux humides et naturels Périmètre d urbanisation de la Ville d Hudson Ville d Hudson Plan préliminaire de conservation des milieux humides et naturels Périmètre d urbanisation de la Ville d Hudson Août 2016 Consultation citoyenne Plan de la présentation + Plan de conservation

Plus en détail

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Donatien N ZALA Directeur Général de l économie forestière

Plus en détail

L ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage)

L ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) L ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) 1 L ONCFS Un établissement public à caractère administratif sous double tutelle Le Ministère de l Écologie, du Développement et de l Aménagement

Plus en détail

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration Conservatoire botanique national de Brest L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire Bilan 5 ans après son élaboration «L état de référence

Plus en détail

Gestion et acquisition de données sur les plantes envahissantes : L exemple de la cellule de veille «Espèces envahissantes»

Gestion et acquisition de données sur les plantes envahissantes : L exemple de la cellule de veille «Espèces envahissantes» Atelier de travail sur les espèces exotiques envahissantes UICN - Mayotte 23-26 janvier Gestion et acquisition de données sur les plantes envahissantes : L exemple de la cellule de veille «Espèces envahissantes»

Plus en détail

Inventaire national des coléoptères saproxylique de France. comment?

Inventaire national des coléoptères saproxylique de France. comment? Inventaire national des coléoptères saproxylique de France Pourquoi quoi qui Pourquoi quoi qui comment? L «effet Jeannel». Cet entomologiste a conduit l entomologie française à un niveau d excellence internationale

Plus en détail

Trame verte et bleue Les suites du Grenelle de l environnement

Trame verte et bleue Les suites du Grenelle de l environnement Trame verte et bleue Les suites du Grenelle de l environnement Vers l identification du réseau écologique PACA Quelles implications pour les projets d aménagement? Les travaux du Comité opérationnel 11

Plus en détail

ATELIER PROJET. Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ. Rouen - Mercredi 30 novembre 2016

ATELIER PROJET. Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ. Rouen - Mercredi 30 novembre 2016 ATELIER PROJET Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ Rouen - Mercredi 30 novembre 2016 1 ACCUEIL Françoise Guillotin Vice-Présidente de la Métropole en charge de l urbanisme 2 DÉROULÉ

Plus en détail

L abondance des populations d oiseaux communs

L abondance des populations d oiseaux communs Thème : Conservation et gestion des ressources naturelles Orientation : Préserver la biodiversité L abondance des populations d oiseaux communs par région Le suivi des espèces communes est aussi important

Plus en détail

SILENE Le volet Flore et Habitats du SINP

SILENE Le volet Flore et Habitats du SINP Vers la mutualisation des données naturalistes Atelier d échanges d expériences au sein du réseau des Espaces Naturels Protégés de Languedoc-Roussillon SILENE Le volet Flore et Habitats du SINP Frédéric

Plus en détail

raisons d être structure fonctions objectifs scientifiques (Fondation de Coopération Scientifique)

raisons d être structure fonctions objectifs scientifiques (Fondation de Coopération Scientifique) raisons d être structure fonctions objectifs scientifiques (Fondation de Coopération Scientifique) Les enjeux de la biodiversité Considérée dans son sens le plus étendu : La totalité des êtres vivants

Plus en détail

Projet de Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne-Ariège

Projet de Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne-Ariège Projet de Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne-Ariège Situé au sud de l agglomération toulousaine, le territoire de la confluence Garonne-Ariège, s étend sur un linéaire d une vingtaine de kilomètres

Plus en détail

PRESERVER BIODIVERSITE

PRESERVER BIODIVERSITE PRESERVER LA BIODIVERSITE Prénom Nom Classe 1 SOMMAIRE Introduction 3 I Qu est-ce que la biodiversité? 4 A Origine du mot «biodiversité» 4 B Un concept complexe mais indispensable 4 II Pourquoi préserver

Plus en détail

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005 La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n 2005-613 du 27 mai 2005 Publics visés : -organismes responsables de l élaboration des plans et documents, -service

Plus en détail

Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local un document fortement encadré. Montagnole Réunion publique 23 juin 2016

Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local un document fortement encadré. Montagnole Réunion publique 23 juin 2016 Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local un document fortement encadré Montagnole Réunion publique 23 juin 2016 Le PLU, traduction du projet local Evolution de la planification La planification

Plus en détail

Trame de vieux bois Luberon-Lure

Trame de vieux bois Luberon-Lure Trame de vieux bois Luberon-Lure Trame de vieux bois Luberon-Lure Objectifs: Charte forestière de territoire Luberon-Lure volet biodiversité Préservation des milieux forestiers exceptionnels identifiés

Plus en détail

Journée d'échanges sur les espèces invasives

Journée d'échanges sur les espèces invasives CBN de Brest (J. WAYMEL) CBN de Brest (J. WAYMEL) 08/06/2014 Journée d'échanges sur les espèces invasives Juliette Waymel. Antenne de Basse-Normandie Organisation régionale sur la problématique des invasives

Plus en détail

Gestion forestière en Wallonie (Belgique) et valorisation énergétique de la biomasse

Gestion forestière en Wallonie (Belgique) et valorisation énergétique de la biomasse Gestion forestière en Wallonie (Belgique) et valorisation énergétique de la biomasse Les Colloques du SCF-CFL, Québec 2 octobre 2012 Didier MARCHAL Département Nature et Forêts (DNF) 1 Table des matières

Plus en détail