La Protection Sociale des Français de Singapour et de l Asie du Sud-Est Les Etablissements de Soins à Singapour

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Protection Sociale des Français de Singapour et de l Asie du Sud-Est Les Etablissements de Soins à Singapour"

Transcription

1 La Protection Sociale des Français de Singapour et de l Asie du Sud-Est Les Etablissements de Soins à Singapour Octobre 2007 L Assemblée des Français de l Etranger (AFE), créée en 1948, est l assemblée représentative des Français établis hors de France. «Ses membres, vos élus, ont pour mandat de vous assister et de défendre vos droits et vos intérêts auprès des services publics, notamment en matière de protection sociale, de sécurité, de bourses scolaires, d emploi et de formation professionnelle.» Ce sont, en quelque sorte, les députés des Français de l Etranger. N hésitez pas à consulter vos Conseillers. Vos Conseillers ADFE pour Singapour sont : Michel Testard, Tel : Marc Villard, Tel : Présentation des Conseillers et leurs réalisations sur Dossier préparé par Valérie Bonin, correspondante à Singapour de M. Michel Testard,

2 NOTICE CE DOSSIER A ETE PREPARE PAR VALERIE BONIN A L AIDE D INFORMATIONS PUBLIQUES. VALERIE BONIN A ENGAGE SES MEILLEURS EFFORTS DANS LA COLLECTE DE CES INFORMATIONS ET LA VERIFICATION DES DONNEES. BIEN QUE LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE DOSSIER SOIENT PRESUMEES FIABLES, VALERIE BONIN OU L AFE NE PEUVENT ETRE TENUS RESPONSABLES D ERREURS OU D OMISSIONS. CE DOSSIER A ETE REALISE BENEVOLEMENT PAR SON AUTEUR, QUI NE BENEFICIE D AUCUN INTERET (FINANCIER OU AUTRE) NI D AUCUNE REMUNERATION OU COMPENSATION (FINANCIERE OU AUTRE), PROVENANT DE L AFE OU DES ORGANISATIONS DONT LES NOMS FIGURENT DANS CE DOSSIER. LA CITATION DE NOMS D ORGANISATIONS DANS LE PRESENT DOSSIER L EST A TITRE INDICATIF ET NE PRESENTE AUCUN CARACTERE D EXHAUSTIVITE. EN AUCUN CAS CETTE CITATION N A DE FINS PUBLICITAIRES ET VALERIE BONIN OU L AFE NE PEUVENT ETRE TENUS POUR RESPONSABLES DE RECOMMANDATION OU D INCITATION A CONTACTER CES ORGANISATIONS ET/OU A S Y AFFILIER. Page 2

3 SOMMAIRE 1. POURQUOI CE DOSSIER? A QUI S ADRESSE-T-IL? COMPRENDRE LE TERME PROTECTION SOCIALE Une référence : Le système français de protection sociale Organisation générale du système Les différents régimes de la Sécurité Sociale Couverture des risques sociaux dans le cadre du Régime Général Liste des risques sociaux couverts Principe de territorialité Les réformes récentes La réforme des retraites (Août 2003) La réforme pour l assurance-maladie (Août 2004) ETES-VOUS ASSURE? SI NON, POURQUOI LE FAIRE? Analysez votre situation : quel est votre statut? Salarié : détaché ou expatrié? Non salarié Cas le plus fréquent : vous n êtes pas salarié détaché Quand vous poser la question? A quelles assurances souscrire, pour quel type de protection? Un minimum indispensable : l assurance maladie-maternité Une question qui mérite réflexion : le financement de votre retraite COMMENT SOUSCRIRE A UNE ASSURANCE? Liste de points à passer en revue pour comparer des contrats Assurance-santé Assurance-vieillesse Auprès de quels organismes s adresser? LA CONTINUITE DU SYSTEME FRANÇAIS A L ETRANGER (CFE) Absence de convention Couverture de base et couverture complémentaire (Santé Vieillesse - Chômage) La CFE L adhésion doit se faire dans certains délais après le départ pour le pays d expatriation La CRE (non-cadre et cadre) - IRCAFEX (cadre) Le GARP L Aide Sociale L OFFRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE (ASSURANCE SANTÉ) Les compagnies d assurances internationales Special Expatriés L offre française (ou en français) spécial expatrié Les assureurs présents à Singapour LE SYSTEME LOCAL A SINGAPOUR (CPF-SRS) Grands principes du CPF Grands principes du SRS Page 3

4 8. L ASSURANCE DE VOTRE PERSONNEL DE MAISON («FOREIGN DOMESTIC WORKERS») Quel type d assurance? A quelle compagnie d assurance s adresser? LES ETABLISSEMENTS DE SOINS A SINGAPOUR Hôpitaux Qualité, diversité des interventions et coût des prestations Hopitaux du Secteur public Hopitaux du Secteur Privé Autres Etablissements de soins Page 4

5 1. POURQUOI CE DOSSIER? A QUI S ADRESSE-T-IL? La plupart des Français de l Etranger ont aujourd hui un statut (expatrié, contrat local, etc.) ne leur donnant pas accès automatiquement à la continuité dans leur pays de résidence du système de protection sociale obligatoire en France : c est particulièrement le cas dans les pays d Asie du Sud-Est, avec lesquels la France n a signé aucune convention. Ce dossier a pour objet : - d aider les Français de Singapour et d Asie du Sud-Est à, individuellement : o o réfléchir à leur situation concernant leur protection sociale et tout particulièrement aux sujets de l assurance santé (maladie-maternité au minimum) et de l assurance vieillesse (financement de leur retraite). avoir accès à des informations qui leur permettent de trouver des solutions, en particulier pour l assurance santé. - d être diffusé par les employeurs de Français à Singapour et en Asie du Sud- Est, pour donner l information à leurs employés ou stagiaires qui seraient sans protection sociale. Les situations sont diverses et nous avons essayé de mentionner tous les cas de figure dans ce dossier, en renvoyant certains cas particuliers à des liens internet pour complément d information. Ce dossier s adresse donc à tous les Français de Singapour et d Asie du Sud-Est, et particulièrement à ceux qui sont en situation de devoir trouver des solutions par eux-mêmes, sans le soutien d un employeur et/ou sans être un ayant-droit, qu ils soient salariés ou non. Quelle que soit votre situation de famille ou financière, nous vous recommandons de souscrire AU MOINS à une assurance santé minimale (couvrant les risques maladie-maternité) pour vous et votre famille. Cette assurance peut être souscrite dans la continuité du système français à l étranger (voir 5.), auprès d une compagnie d assurance (voir 6.) ou bien, sous certaines conditions, dans le cadre du système local du pays de résidence (voir 7.). Les critères de choix doivent répondre à votre situation personnelle et/ou à celle de votre famille (voir 3. & 4.) Même en l absence de convention entre la France et le pays de résidence (cas de Singapour et des pays de l Asie du Sud-Est), toute personne de nationalité française a la possibilité de continuer à adhérer au système de protection sociale français - par l intermédiaire de son employeur ou par adhésion individuelle. Il est possible aujourd hui de bénéficier d une aide financière du gouvernement français dans le cas d une adhésion individuelle et de ressources financières limitées.(voir 5.3.) Page 5

6 2. COMPRENDRE LE TERME PROTECTION SOCIALE La protection sociale recouvre un ensemble de prestations visant à protéger les personnes contre les risques de maladie, de chômage, etc., contre cotisations, incluant parfois un système plus ou moins développé de redistribution/solidarité. Elle s apparente donc à un système d assurance, obligatoire (système national) ou facultatif (assurances privées). La protection sociale peut être nationale et obligatoire, organisée par le gouvernement pour tous les citoyens ou résidents (cas de la France et des pays de l Union Européenne). Dans la plupart des pays, un tel système national n existe pas et la protection sociale est d initiative privée : individuelle ou de certaines organisations (entreprises, etc.). Afin de bien comprendre ce qu est la protection sociale en particulier la nature des risques couverts - nous prenons comme exemple/référence le système français national, auxquels les Français de France sont assujettis de façon obligatoire UNE REFERENCE : LE SYSTEME FRANÇAIS DE PROTECTION SOCIALE Organisation générale du système L'organisation du système français de protection sociale est résumée comme suit : Les différentes Les acteurs chargés de la couverture couvertures La couverture de base La Sécurité Sociale (*) Le régime d assurance chômage La couverture Les régimes complémentaires de retraite La mutualité complémentaire Les compagnies d assurance L aide sociale L Etat Les collectivités locales (régions, départements, communes) Source : (*) La Sécurité Sociale comprend un ensemble de Caisses : ce sont des organismes privés chargés d un service public. La Sécurité Sociale est donc l un des aspects de la protection sociale : elle assure la couverture de base Les différents régimes de la Sécurité Sociale La Sécurité Sociale comprend différents régimes : Le régime général, qui couvre les salariés de l'industrie, du commerce et des services, ainsi que certaines catégories de travailleurs assimilés à des salariés. Il est aujourd'hui la pièce maîtresse de la protection sociale en France puisqu'il protège plus de 80 % de la population française. Le régime agricole, qui couvre les exploitants et les salariés agricoles, géré par la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA). Pour plus d'informations, consultez le site de la MSA : Le régime social des indépendants, qui couvre les artisans, commerçants, industriels et professions libérales. Pour plus d'informations, consultez le site : Page 6

7 Pour chaque régime, différents acteurs sont chargés de la gestion et du recouvrement, à différents niveaux, qui peuvent être national, régional et local Couverture des risques sociaux dans le cadre du Régime Général Les risques sociaux et leur couverture, dans le cadre du Régime Général (80% de la population française), sont les suivants : Risques sociaux Couverture Prise en charge Maladie, maternité, La Sécurité La Mutualité Les compagnies L Etat invalidité, décès Sociale d assurance Accidents du travail et maladies La Sécurité Sociale La Mutualité Les compagnies d assurance professionnelles Vieillesse La Sécurité Sociale Les régimes complémentaires de retraite Les collectivités locales Famille La Sécurité n.a. Sociale Chômage Le régime d assurance-chômage Source : En France, la retraite complémentaire est obligatoire pour tous LISTE DES RISQUES SOCIAUX COUVERTS Risques sociaux Maladie Maternité Invalidité Décès Accidents du travail et maladies professionnelles Vieillesse Famille (allocations familiales) Prestations 1/ Prestations en nature (remboursement des frais d honoraires médicaux, prestations médicales, des honoraires des auxiliaires médicaux, d hospitalisation, de dentiste) 2/Prestations en espèces (indemnités journalières) 1/Prestations en nature (remboursement des frais liés aux examens prénataux, médicaments, échographies, amniocentèse, 8 séances de préparation à l accouchement, frais de l accouchement, frais de séjour jusqu à 12 jours) 2/Prestations en espèces (indemnités journalières) Pension d invalidité Capital décès 1/Prestations en nature (gratuité des soins) 2/Prestations en espèces (indemnités journalières) Pension vieillesse (ou retraite ) 1/famille (à partir d un certain nombre d enfants) 2/logement 3/Ressources minimum (RMI, allocation de parent isolé, allocation aux adultes handicapés) Chômage 1/Régime d assurance-chômage (allocation unique dégressive, allocation aux chômeurs âgés) 2/Régime de solidarité (allocation de solidarité spécifique, allocation d insertion) Source : cliquer sur Présentation des risques - Les taux de remboursements, montants des indemnités journalières et autres informations sont indiqués pour chaque prestation en cliquant sur le nom du risque couvert. Page 7

8 2.3. PRINCIPE DE TERRITORIALITÉ Dès que vous quittez le territoire français pour vous expatrier, vous ne pouvez plus bénéficier en principe d'un maintien de droit auprès du Régime Général de la Sécurité Sociale. (voir 3.1. pour déterminer si vous avez encore une couverture) Cela vous conduit donc à vous préoccuper de trouver vous-même un système de protection sociale. Vous pouvez souscrire à une assurance dans la continuité du système français ou non LES REFORMES RECENTES La réforme des retraites (Août 2003) La réforme a pour principal objet de préserver le système actuel de répartition. «Le régime de retraite est géré essentiellement en France par répartition. Ce sont les cotisations prélevées sur les salaires des actifs d aujourd hui qui servent à payer les pensions des retraités d aujourd hui. C est un système qui repose sur la solidarité entre les générations : chaque génération paye les retraites des générations précédentes. L arrivée à l âge de la retraite des générations nées après guerre ainsi que l allongement de l espérance de vie après 60 ans vont avoir pour conséquence de créer un déséquilibre financier. La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites permet de préserver le système par répartition..» Source et plus d information sur la réforme : La réforme pour l assurance-maladie (Août 2004) La réforme porte essentiellement sur le redressement financier, la mise en place d une nouvelle gestion et la réorganisation du système actuel afin de «sauvegarder notre régime d assurance-maladie, en préservant et consolidant ses principes fondamentaux [ ] : - l égalité d accès aux soins [ ] - la qualité des soins [ ] - la solidarité[ ]» Page 8

9 Où trouver l information? Le système français de protection sociale Système français de protection sociale --http://www.protectionsocialefrancaise.org/ Sécurité Sociale - Assurance Maladie régime général des travailleurs salariés - Textes, tarifs des remboursements, etc. Réforme pour l assurance-maladie - Retraites site de référence, commun à 36 régimes de retraite en France Notamment rubrique : «Retrouvez votre régimes de retraite en fonction de votre parcours professionnel» Retraites dans la Fonction Publique - CNAV branche retraite de la Sécurité Sociale pour les salariés AGIRC - - régime de retraite complémentaire pour les cadres ARRCO - régime de retraite complémentaire pour les salariés Page 9

10 3. ETES-VOUS ASSURE? SI NON, POURQUOI LE FAIRE? 3.1. ANALYSEZ VOTRE SITUATION : QUEL EST VOTRE STATUT? Salarié : détaché ou expatrié? Définitions : «Le terme détachement tout comme son opposé expatriation ne s'utilise que dans deux cas : la protection sociale et le contrat de travail. En matière de protection sociale, le détachement concerne essentiellement des missions à l'étranger limitées dans le temps. L'employeur -qui doit avoir un siège social en France- continue à payer toutes les cotisations du régime général de la Sécurité sociale. Attention! Si le détachement a lieu hors de la communauté européenne ou s'il n'y a pas de convention de Sécurité Sociale signée avec la France, l'employeur doit également s'affilier dans le pays d'accueil et y acquitter les cotisations. Le travailleur détaché exerce donc son activité professionnelle à l'étranger pour le compte de son employeur basé en France avec lequel il existe un lien de dépendance et le détachement maintient son assujettissement à la Sécurité Sociale française selon les barêmes en vigueur. La durée d'un détachement varie de 6 mois à 5 ans, en général renouvelable 1 fois. En matière de contrat de travail, le détachement implique la continuité du lien de subordination juridique du salarié envers son son employeur français d'origine. Attention! Cela ne veut pas dire forcément que le contrat de travail est soumis au droit français.» Source : - clicquer sur «droit social fiscalité» puis «détachement» «L'expatriation, contrairement au détachement, met fin aux obligations de l'employeur vis à vis de la sécurité sociale. Un salarié peut être expatrié dès le début de sa mission à l'étranger si son employeur n'a pas choisi de le détacher, il peut aussi devenir expatrié lorsque la limite maximum autorisée pour le détachement est atteinte. L'affiliation au régime de protection sociale du pays d'accueil est toujours obligatoire. L'adhésion à la CFE (Caisse des Français de l'etranger) peut s'avérer nécessaire. Cela permet de conserver à moindre coût les droits que l'expatrié avait en France. Selon les destinations, une assurance complémentaire peut être nécéssaire. Les notions détachement / expatiation s'appliquent également en matière de droit du travail. On parlera d'avenant d'expatriation, de lettre de détachement. Mais attention! Les critères de distinction retenus au sens du droit du travail sont indépendants des règles retenues par la Sécurité Sociale. Ex : Un détaché au sens du droit du travail peut être expatrié au sens de la Sécurité Sociale. Source : - clicquer sur «droit social fiscalité» puis «expatriation» Non salarié Sont concernées les professions indépendantes ou les sans-profession. En termes de protection sociale les personnes concernées ne sont plus soumises aux régimes obligatoires français. En vertu du principe de territorialité elles en sont exclues. Page 10

11 Cas le plus fréquent : vous n êtes pas salarié détaché. Moins de 10% des Français de l Etranger ont un statut de détaché, donc une assurance automatique, en continuité avec le système français. Catégories Sous contrat français Sous contrat local SALARIES Détaché par une entreprise/ 7% 2% administration française Expatrié par une entreprise / adminitration française 21% 6% Employé par une entreprise n.a. 47% locale INDEPEN- DANTS Créateur d entreprise / commerçant Profession libérale n.a. n.a. 10% 7% Source : Sondage CFE, Groupe Taitbout, mondissimo.com, L Express, TV5 Salon Avenir Expat du 11 Mars (disponible sur www. mondissimo.com en Août 2003) En conclusion : Un contrat de détaché (au sens de la Sécurité Sociale) implique que toutes les cotisations continuent d être payées en France. Vous restez dans le système français, par l intermédiaire de la Caisse des Français de l Etranger (CFE). Dans tous les autres cas, vous êtes considéré comme un expatrié et vous devez vous préoccuper vous-même de votre protection sociale. Vous pouvez vous retrouver dans l un des cas suivants : - vous remplissez les conditions d adhésion au système de protection sociale du pays d accueil (quand il existe) et vous vous affiliez directement ou par l intermédiaire de votre entreprise. A Singapour il s agit du Central Provident Fund (CPF). - votre employeur (ou celui de votre époux/se) vous donne la possibilité de vous affilier à un contrat global qu il a souscrit pour la totalité ou une partie de son personnel ( contrat-groupe ) : cela peut être un contrat avec la CFE et/ou une institution de prévoyance (système français) et/ou une assurance privée (contrat avec un assureur local ou une société internationale spécial expatriés ). - Dans les autres cas, vous êtes sans protection sociale : vous travaillez pour un employeur dans le cadre d un contrat de droit local, qui ne vous apporte aucune protection sociale (i.e. qui ne vous fait bénéficier d aucun contrat-groupe) vous travaillez à votre compte en indépendant vous êtes inactif(ve) sans être un ayant-droit à aucun système de protection sociale (retraité, chômeur, etc.) Page 11

12 3.2. QUAND VOUS POSER LA QUESTION? - lorsque vous bénéficiez d un contrat d assurance santé dont les termes ne sont pas satisfaisants : il peut s agir d un contrat-groupe proposé par votre employeur ou bien du système national de protection sociale de votre pays de résidence (s il en existe un et si vous pouvez réunir les conditions d éligibilité). - lorsque vous êtes sans protection sociale. Cela peut arriver lors d un changement de situation professionnelle ou familiale, par exemple : - licenciement ou démission - mutation et/ou changement de contrat de travail alors que vous étiez protégé(e) par un contrat-groupe de votre employeur; - divorce alors que vous étiez protégé(e) en tant qu ayant-droit de votre époux(se); 3.3. A QUELLES ASSURANCES SOUSCRIRE, POUR QUEL TYPE DE PROTECTION? Vous pouvez vous référer au tableau du 2.2. pour une liste des risques pour lesquels vous choisirez une protection Un minimum indispensable : l assurance maladie-maternité La plupart des assurances proposent deux types de couverture : - une couverture complète : frais d hospitalisation, frais médicaux, frais d examens ou autres, que ce soit durant un séjour à l hôpital ou en consultation (outpatient, cabinets privés). - une couverture de base qui est limitée à tous les frais encourus durant un séjour à l hôpital. A quel prix? En général, vous obtenez ce pour quoi vous payez : si vous prenez une couverture complète auprès d une compagnie réputée, vous ne devriez pas être déçu. (Pour le système français, une couverture complète consiste à prendre la CFE + les mutuelles complémentaires). Si vous pensez qu il vous est impossible de prendre une assurance-santé, parce que vous êtes en difficulté financière : il est désormais possible de cotiser à la CFE (couverture de base de la Sécurité Sociale) en faisant une demande d aide financière spécifique auprès du Consulat. (voir 5.3.) Page 12

13 Une question qui mérite réflexion : le financement de votre retraite Financer sa retraite revient à faire des économies/placements financiers ou autres, afin de pouvoir vivre sans revenus provenant du travail, à partir d un certain âge. En France, outre les économies/placements personnels éventuels, l adhésion au régime national de la retraite est obligatoire. Ce régime consiste en une couverture de base et une couverture complémentaire obligatoires (voir ). Pour les Français de l Etranger (non détachés), le principe de territorialité s appliquant, l adhésion à ce régime n est plus obligatoire. Le fait de n avoir plus cette obligation ne supprime pas pour autant la question du financement de sa vieillesse. Où trouver l information? Vivre à l étranger Ministère des Affaires Etrangères - site de référence. Nombreux liens utiles, notamment pour les «conseils aux voyageurs» Et pour «les Français à l étranger» : statistiques, nombreux liens utiles. Maison des Français de l Etranger - ou bien spécialement le chapitre consacré à «La Protection Sociale» dans Le Livret du Français à l étranger, téléchargeable gratuitement. Mission Femmes françaises à l étranger - - notamment le «guide des femmes françaises à l étranger» (mariage, divorce, adoption, travail, etc.) téléchargeable gratuitement Mondissimo Page 13

14 4. COMMENT SOUSCRIRE A UNE ASSURANCE? 4.1. LISTE DE POINTS A PASSER EN REVUE POUR COMPARER DES CONTRATS Le choix d une assurance consiste à comparer des contrats. Nous proposons une liste non-exhaustive de points qui méritent considération dans le choix d une assurancesanté et le financement de sa vieillesse Assurance-santé Points à passer en revue lors de votre comparaison de contrats d assurance Solvabilité de l organisme ou de la société auprès de laquelle vous allez souscrire votre contrat d assurance Conditions d adhésion auxquelles vous devez vous soumettre (limites d âge, bilan de santé, nationalité, nature de visa de résidence, etc.) et/ou de retour à un système et Délai de carence éventuel lors de l affiliation. rapport qualité-prix : montant des cotisations en fonction des prestations fournies (1). En particulier, les remboursements couvrent-ils toutes (2) les dépenses effectivement engagées dans votre pays de résidence ou existe-t-il a/ des exclusions (nationalité, bilan de santé, etc.); b/ des limitations (franchises et/ou plafonds dans les remboursements; libre choix ou non de votre médecin ou hôpital, couverture dans quels pays, demande d autorisations préalables, etc.) - Adéquation du montant des cotisations et de leur fréquence d appel avec vos ressources financières Nature des prestations (quels risques sont couverts, à hauteur de quel montant, pour quelle durée? Quels sont vos ayantdroits? L assurance comprend-elle une assistance rapatriement?) Commentaires De nombreux courtiers spécialisés expatriés sillonnent le monde : verifiez que les produits présentés sont issus d organismes fiables et reconnus. Les escroqueries existent Voir pour les conditions de retour au système français. (1) Ne regardez pas seulement le montant de la cotisation (prime) pour prendre votre décision : regardez quelles sont les prestations effectivement fournies. Certaines primes sont d un montant peu élevé pour des contrats à nombreuses limitations. (2) Par exemple : la CFE (couverture de base Sécurité Sociale) rembourse à hauteur de 70% d un maximum égal au Tarif de Convention (TC) pour une consultation de médecin généraliste, soit 18.5 euros. Ex : Si le coût d une consultation est de S$ 40 -> remboursement de S$ > reste à votre charge S$ 14.1 (exemple donné avec un taux de change : 1 euro = 2 S$) En cas de non-paiement d une cotisation, vous serez le plus souvent immédiatement suspendu de vos droits. Voir également les limitations de l assistance évacution et rapatriement : tous les frais encourus (y compris hoteliers) sont-ils couverts? etc. Couvertures complètes : en général elles ont de nombreuses limitations (frais optiques, dentaires, soins de ville, soins alternatifs : ostéopathie, acupuncture, etc.). Les maladies graves et longues (SIDA, cancer) sont prises en charge à 100% pour une durée illimitée à hauteur du TC de la Sécurité Sociale!!! par la CFE. Pour ces maladies certaines assurances Page 14

15 Adéquation de la nature des prestations avec votre cas particulier/celui de vos ayant-droits si vous avez besoin régulièrement d un certain type de soins (ex: soins dentaires, traitements pour l asthme et les allergies, etc.). Attention également aux soins liés à la maternité, notamment de prévention (examens pré-nataux et post-nataux). Remboursements : dans quels délais, dans quelle devise, sur quel compte, dans quel pays? Selon quelle procédure? Devez-vous acquitter les frais vous-même avant le remboursement? Facilité de communication avec l organisme ( , ligne d urgence 24h/24) et qualité du conseil, en particulier si l organisme n a pas de correspondant local à Singapour. Modalités de recours en cas de différend. Durée des droits, par exemple si vous perdez votre travail (Perdez-vous immédiatement votre assurance santé ( packages employeurs locaux)? vos droits à la retraite (système français)?) privées proposent une couverture pouvant être soumise à une durée limitée et/ou à des plafonds de remboursement. Notamment frais optiques, dentaires et alternatifs (ostéopathie, acupuncture, etc.) : la CFE (couverture de base Sécurité Sociale) rembourse très peu. D autres assurances privées peuvent avoir un forfait d un maximum de remboursement annuel. L acquittement de frais d hôpitaux élevés avant le remboursement peut vous poser un problème de trésorerie. Vous est-il plus facile de parler en français? avec un correspondant local? Les employeurs proposent parfois un contrat-groupe à leurs employés. En cas de licenciement vous perdez votre assurance-santé en même temps que votre emploi. Si le temps de préavis est court (il est courant qu il soit d un mois à Singapour), vous devez être très rapide pour retrouver une autre assurance (attention aux délais de carence avec le nouveau contrat, en particulier si vous retournez au système français) Assurance-vieillesse Points à passer en revue lors de votre comparaison de contrats d assurance Solvabilité/garantie de l organisme ou de la société auprès de laquelle vous allez souscrire votre contrat Conditions d adhésion auxquelles vous devez vous soumettre (limites d âge, bilan de santé, nationalité, nature de visa de résidence, etc.) et/ou de retour à un système Quel type de retraite? (voir definitions) - Est-ce un régime à cotisations définies ou à prestations définies? - Est-ce une retraite par repartition ou par capitalisation? Nature du risque financier encouru Commentaires De nombreux courtiers spécialisés expatriés sillonnent le monde : verifiez que les produits présentés sont issus d organismes fiables et reconnus. Les escroqueries existent Le régime français comporte par définition la garantie de l Etat Français: le risque de défaut est donc quasi-nul. Voir pour les conditions de retour au système français. Le régime français est un régime par repartition et à cotisations définies : on sait combien on cotise mais on ne sait pas combien on recevra. Certains produits financiers proposés par des organismes financiers ( retraite par capitalisation ) comportent des risques importants: ex : placements dans des fonds 100% actions Page 15

16 Définitions : - Retraite par répartition : La répartition exprime la solidarité entre les générations. Les cotisations des actifs sont immédiatement transformées en allocations de retraite. - Régime à cotisations définies : Régime de retraite (en répartition ou en capitalisation) dans lequel la cotisation est fixée au forfait ou au pourcentage du salaire. Le montant de la pension servie n'est pas défini d'avance. Il dépendra de l'évolution économique et démographique du régime. L'ARRCO et l'agirc sont des régimes à cotisations définies. - Régime à prestations définies : Régime de retraite (en répartition ou en capitalisation) dans lequel le montant de la prestation est défini à l'avance, en général en pourcentage du dernier salaire d'activité. Le niveau des cotisations varie au cours du temps en fonction des prestations à servir. Le terme retraite par capitalisation est souvent utilisé en opposition à retraite par répartition. Dans les faits, il regroupe un ensemble un peu flou de placements et produits financiers proposés par des institutions spécialisées. (pension funds, etc.). Par extension on peut considérer que toutes les économies/placements financiers ou autres que vous faites et gérez vous-même ou par des intermédiaires constituent votre retraite par capitalisation. (attention au risque en cas de placements boursiers!) En conclusion : Risque lié à l organisme emetteur /payeur Retour sur investissement (cotisations, versements) Système français Etat Français -> risque de défaut de paiement quasi nul (les personnes qui ont cotisé recevront quelque chose ) Régime par répartition à cotisations définies -> 1/ rente viagère (i.e. rente à vie) 2/ montant que vous recevrez et durée des cotisations non determinés à l avance (régime général) 3/ à priori, pénalités dans le cas d abandon momentané des cotisations ( pas assez d années de cotisations ). Autres placements Dépend de l organisme émetteur /payeur Dépend des produits de placement (financiers, immobiliers, etc.) choisis -> considérer 1/couple risque/rentabilité 2/ produits choisis pour l établissement d une rente? à vie? Ex : loyers d un patrimoine immobilier 3/ utilisation des intérêts/produits/revenus ou bien du capital? 4/ possibilité d avoir des ayants-droits? 4.2. AUPRES DE QUELS ORGANISMES S ADRESSER? - Auprès de la CFE, si vous désirez demeurer dans la continuité du système français. (voir Section 5) - Et/ou auprès de compagnies d assurance privées, françaises ou étrangères. (voir Section 6) - Auprès de l organisme de protection sociale du pays de résidence (s il existe et si vous pouvez satisfaire aux conditions d adhésion à cet organisme). (voir Section 7) Page 16

17 Où trouver l information? Où en suis-je avec ma retraite du système français quand je vis à l étranger? Caisse Nationale d Assurance Vieillesse - - branche retraite de la Sécurité Sociale pour les salariés https://www.retraite.cnav.fr - la retraite de base des salariés (Relevé de carrière, Régularisations de la retraite de base, Calcul de votre retraite, Rachats) Notamment la rubrique «travailler à l étranger» - https://www.retraite.cnav.fr/portal/page/portal/y_gp_nat/y_p_nat_espaces/y_p_nat_esp ACEF Retraites site de référence, commun à 36 régimes de retraite en France Notamment rubrique : «Retrouvez votre régimes de retraite en fonction de votre parcours professionnel» Retraites dans la Fonction Publique - Page 17

18 5. LA CONTINUITE DU SYSTEME FRANÇAIS A L ETRANGER (CFE) 5.1. ABSENCE DE CONVENTION Aucune convention n a été signée avec les pays de l Asie du Sud-Est. La continuité du système français à l étranger est assurée dans le cadre du régime général (pour les autres régimes veuillez vous renseigner auprès de vos caisses) COUVERTURE DE BASE ET COUVERTURE COMPLEMENTAIRE (SANTE VIEILLESSE - CHOMAGE) Les Français de l étranger peuvent bénéficier de la continuité du système français au moyen des organismes suivants : - la Caisse des Français de l Etranger: caisse d'assurance volontaire et organisme de Sécurité sociale dédié aux expatriés, couvrant les risques maladie, maternité, invalidité, accidents du travail, maladies professionnelles et vieillesse : c est donc un organisme de sécurité sociale assurant aux expatriés la continuité du régime général - la CRE et l IRCAFEX : institutions spécialistes de la retraite complémentaire des expatriés fonctionnant dans le cadre des régimes français ARRCO et AGIRC : la CRE et l IRCAFEX prennent donc le relais des caisses complémentaires de retraite ARCCO et AGIRC. - le GARP (Groupement des Assedic de la Région Parisienne) a pour mission de recueillir les cotisations obligatoires ou volontaires pour l'assurance chômage des salariés expatriés. Le Garp permet donc aux Français de l extérieur de bénéficier des dispositions de l assurance chômage Un tableau de comparaison est donné ci-dessous : Risques En France Hors de France Maladie, maternité, invalidité, Sécurité sociale CFE accidents du travail, maladies professionnelles Retraite de base CNAV CFE Retraite complémentaire Institutions ARRCO/AGIRC CRE IRCAFEX (institutions ARRCO et AGIRC spécialistes des expatriés) Assurance Chômage ASSEDIC GARP La CFE Comme toutes les Caisses de Sécurité Sociale, la CFE est un organisme privé chargé d un service public. Financièrement autonome, elle est régie par le Code de Sécurité Sociale et placée sous tutelle de deux Ministères : le ministère de l Emploi et de la Solidarité et le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie. Page 18

19 La CFE est administrée par un Conseil d administration composé de 21 membres : - 18 sont élus par l Assemblée des Français de l Etranger AFE - 2 représentent les employeurs - 1 est désigné par la Fédération Nationale de la Mutualité Française L adhésion peut se faire par une entreprise pour ses salariés détachés et/ou expatriés (contrats-groupes) ou individuellement. Nous présentons ci-dessous le cas de l adhésion individuelle. La CFE couvre les risques suivants : - maladie-maternité-invalidité - accidents du travail maladies professionnelles - vieillesse (retraite de la Sécurité Sociale, gérée par la Caisse Nationale d Assurance-Vieillesse CNAV), c est-à-dire la couverture de base vieillesse. La CFE ne couvre donc pas tous les risques sociaux pris en charge en France dans le cadre du Régime Général (tels que décrits dans le tableau du paragraphe 2.2.) Par ailleurs la couverture de certains risques ne peut être prise en charge que dans certaines situations : Risques couverts Salarié Non salarié Etudiant Retraité Sans activité professionnelle Maladie Maternité - X X X X X Invalidité Accidents du travail maladies professionnelles X Vieillesse X X (si personne chargée de famille) Source : X (si personne chargée de famille) X (si personne chargée de famille) X (si personne chargée de famille) En particulier l adhésion à l assurance-vieillesse suppose l exercice d une profession salariée ou bien d être une personne chargée de famille. Pour d autres cas (activités artisanale, libérale, industrielle ou commerciale, agricole), il faut s adresser à des caisses spécialisées. Le principe de remboursement de la CFE est similaire à celui de toute Caisse de Sécurité sociale : remboursement dans la limite des Tarifs de Convention (TC) applicables en France, (ce qui peut se révéler insuffisant, surtout dans les pays où le coût médical est élevé). Cependant, là encore, les taux de remboursement ne sont pas tout à fait similaires à ceux d une Caisse de métropole (détails dans Nous recommandons Page 19

20 donc aux Français de Singapour qui adhèrent en tant que «particulier» à la CFE, surtout s ils n ont pas de mutuelle, d anticiper leurs dépenses en conséquence de bien choisir l organisme de santé dans lequel ils effectueront ces soins. (voir Paragraphe 9.1. en particulier le coût des prestations). Cette remarque est particulièrement d actualité dans le cadre d une hospitalisation : les soins peuvent se révéler coûteux et, de plus, l assuré devra faire l avance de ses frais, la CFE n ayant pas passé d accord avec aucun hôpital de Singapour. La CFE propose quelques options qui peuvent être ajoutées à la couverture de base. En outre, la CFE a passé des accords avec des mutuelles et des assurances complémentaires, accords qui tendent à harmoniser le traitement des dossiers et à réduire les délais de règlement des prestations (liste sur le site internet de la CFE). Cotisations : la CFE propose des barêmes différents en fonction des revenus. Depuis Avril 2002, une aide financière est possible pour le paiement d une partie des cotisations, pour les personnes à faibles revenus (voir 5.3. Se renseigner et demander le formulaire au Consulat) L adhésion doit se faire dans certains délais après le départ pour le pays d expatriation La CRE (non-cadre et cadre) - IRCAFEX (cadre) Avec la CRE-IRCAFEX, le Groupe TAITBOUT propose en exclusivité la protection sociale "à la française" dans une logique de continuité avec les régimes ARRCO/AGIRC. Il s agit de la couverture complémentaire vieillesse Le GARP Gestionnaire du régime d assurance chômage des expatriés, le GARP affilie, recouvre les contributions et détermine les droits des salariés expatriés privés d emploi L AIDE SOCIALE A l étranger, elle se manifeste par l aide sociale consulaire. Trois instances représentatives locales, sous la présidence du consul, orientent et contrôlent l aide sociale consulaire : - Le Comité Consulaire pour la Protection et l Aide Sociale - CCPAS - La Commission Locale des Bourses CLB - Le Comité Consulaire pour l Emploi et la Formation Professionnelle CCEFP L aide sociale est consentie sous forme d allocations à durée indéterminée pour les enfants et adultes handicapés et les personnes âgées de plus de 65 ans (60 ans en cas d incapacité de travail), et d allocations à durée déterminée pour des personnes considérées comme étant en difficulté ponctuelle. Le service social du consulat Page 20

La Protection Sociale des Français de Singapour et de l Asie du Sud-Est Les Etablissements de Soins à Singapour

La Protection Sociale des Français de Singapour et de l Asie du Sud-Est Les Etablissements de Soins à Singapour La Protection Sociale des Français de Singapour et de l Asie du Sud-Est Les Etablissements de Soins à Singapour Septembre 2009 L Assemblée des Français de l Etranger (AFE), créée en 1948, est l assemblée

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES Les trois temps de la mobilité internationale COTTIN Sandy LEFEVRE Emilie LESURE Eliane OMICI Eve-Marie ZERGUINE Sonia par le groupe COLOMBIE Partir travailler à l étranger - Informations pratiques pour

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Mobilité internationale et retraite sont-elles incompatibles?

Mobilité internationale et retraite sont-elles incompatibles? Mobilité internationale et retraite sont-elles incompatibles? La mobilité internationale en matière d emploi apporte de nombreuses satisfactions qui sont souvent aussi bien d ordre professionnel (promotion,

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Aviva Senséo Prévoyance Médical. Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins. Professionnel, comme vous.

Aviva Senséo Prévoyance Médical. Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins. Professionnel, comme vous. Professions médicales aviva.fr/pro Aviva Senséo Prévoyance Médical Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins Professionnel, comme vous. Aviva Senséo Prévoyance Médical, un contrat de prévoyance

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 Paris, le 3 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012 de financement

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

CCAM (ou CMIP) Convention Collective d Assurance Maladie du Personnel de l UIT depuis le 01 mai 2014 (Collective Medical Insurance Plan)

CCAM (ou CMIP) Convention Collective d Assurance Maladie du Personnel de l UIT depuis le 01 mai 2014 (Collective Medical Insurance Plan) ASSURANCES COMPLÉMENTAIRES SANTÉ ET PRÉVOYANCE Modification des contrats MSPINT suite au changement de la caisse de base CAPS pour la CCAM (ou CMIP) VANDBREDA INTERNATIONAL-CIGNA Lexique MSPINT M comme

Plus en détail

Devenir Assistant maternel

Devenir Assistant maternel Pôle Interdirectionnel Solidarité et Famille Direction Enfance Famille et Insertion Service Protection Maternelle et Infantile Devenir Assistant maternel En choisissant d être assistant maternel, vous

Plus en détail

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER TOME 1 Mis à jour en décembre 2013 Document à caractère publicitaire POURQUOI UN GUIDE SUR LA RETRAITE? SOMMAIRE Aujourd hui, vous vous posez de nombreuses

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 10 JUIN 2015 Salariés expatriés et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale):

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): L assurance frais de santé est une couverture santé intégrale. En effet, elle couvre 100% du prix des soins

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE.

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. Selon la règlementation de l UCI*, les licences sont délivrées par la fédération

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés Régime frais de santé conventionnel HCR Questions/Réponses Salariés 1/ Ce régime est-il obligatoire? LE CARACTERE OBLIGATOIRE DU REGIME Oui. Ce régime s applique à tous les salariés des entreprises relevant

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES Assurances Collectives Catalogue des produits 4. Expatriés 4.2 Protection sociale des expatriés PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES 2. Protection sociale des expatriés : Assurances à souscrire 2.1. Problématiques

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 ter Paris, le 29 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE. Un contrat de travail pertinent

MOBILITE INTERNATIONALE. Un contrat de travail pertinent présente MOBILITE INTERNATIONALE Un contrat de travail pertinent Maître Marc BOURGUIGNON -VAE SOLI- 8 rue Brémontier 75017 PARIS mb@vae-soli.com 01 47 66 34 68 1 École des Mines 20 Mars 2007 Plan Distinction

Plus en détail

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. Volontariat de Solidarité Internationale : INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION 1 SOMMAIRE LA GUILDE... 3 QU

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-467 du 27 avril 2011 relatif aux états statistiques des entreprises d assurances, des mutuelles

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 5. Les cas de changements d institutions de retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 5. Les cas de changements d institutions de retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 5 Guide entreprises avril 2014 Les cas de changements d institutions de retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France!

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France! ASSURANCE MALADIE L assurance maladie est obligatoire en France! La sécurité sociale étudiante Si vous êtes étudiant européen : Vous n avez pas à cotiser à la sécurité sociale étudiante si vous possédez

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES

INFORMATIONS PRATIQUES Votre assurance Hospitalisation, Frais médicaux et pharmaceutiques, Prévoyance, Rapatriement sanitaire, partout dans le monde Avec le plan Universalis 98, l ARPE vous permet de bénéficier d une couverture

Plus en détail

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de ÉDITION 2014 En cas de décès, incapacité de travail, invalidité, protegez l avenir de votre famille Mutuelle santé prévoyance AUTONOMIE retraite Aujourd hui, êtes-vous sûr(e) d être bien protégé(e) en

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Qu est-ce que la protection sociale? PROTECTION SOCIALE EN FRANCE La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus de faire face aux conséquences financières

Plus en détail

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là!

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE FlexéoSanté Pro et Perso Notre expertise dans votre nouvel univers santé VOUS METTEZ EN PLACE UN CONTRAT

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

Comparateur de tarifs mutuelle en ligne

Comparateur de tarifs mutuelle en ligne Comparateur de tarifs mutuelle en ligne Le montant remboursement d'une complémentaire santé est très variable d'un produit un autre. Certains produits vont vous rembourser à hauteur de 100 % d'autres à

Plus en détail

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS PROTECTION SOCIALE LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille TRAVAILLEURS NON SALARIÉS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER (article L.766-2-3 du Code de la sécurité sociale) IMPORTANT : ce document doit être

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

CONFÉRENCE Français du Monde - ADFE

CONFÉRENCE Français du Monde - ADFE CONFÉRENCE Français du Monde - ADFE La Retraite des Français des Etats-Unis 24 mai 2011 www.adfe.org/newyork 1 Au sommaire Conséquences de la récente réforme des retraites françaises Cumul des retraites

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2010 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : le coix d un statut est obligatoire. 2 A

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 Régime de prévoyance CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Quelques rappels sur le contrat prévoyance 3. Mise en place du régime 4. Gestion du contrat par la

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I)

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Il s agit d un régime de retraite collectif par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de tout ou partie

Plus en détail

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Notre offre Vos formules Notre accompagnement Notre accompagnement dans votre nouvel univers santé L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut La prévoyance : une préoccupation pour les indépendants Tout comme deux tiers des Français,

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

Choisir sa complémentaire santé

Choisir sa complémentaire santé Tous publics Choisir sa complémentaire santé Pourquoi une complémentaire santé Des critères pour faire son choix Où se renseigner? Le Service social aujourd hui Service Social Bretagne Pourquoi une complémentaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2010-1776 du 31 décembre 2010 relatif à l assurance volontaire vieillesse et invalidité et au rachat

Plus en détail

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez de souscrire un régime de prévoyance pour vos salariés cadres. Le PLAN CADRES

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Votre retraite complémentaire

Votre retraite complémentaire Jeunes embauchés Votre retraite complémentaire Arrco et Agirc Parlons retraite Retraite, vous voulez me parler de retraite, à moi, jeune embauché qui débute dans la vie active? En quoi la retraite peut-elle

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90.

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90. Avec les astucieuses de Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé à partir de 11,90 par mois* * tarif formule 1 des astucieuses de Swiss santé pour un homme de 20 ans

Plus en détail

vivre l esprit plus léger avec unéo

vivre l esprit plus léger avec unéo SANTÉ PRÉVENTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL Face à un arrêt de travail, Édition 2015 vivre l esprit plus léger avec unéo RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS ET À LEUR CONJOINT, CONCUBIN OU PARTENAIRE LIÉ PAR UN PACS Mutuelle

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

Cardif Garantie «Couverture Entreprise»

Cardif Garantie «Couverture Entreprise» Demande d adhésion au contrat Cardif Garantie «Couverture Entreprise» Convention d assurance collective n 2285 à adhésion facultative souscrite par l Union Française d Épargne et de Prévoyance (UFEP) auprès

Plus en détail

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 portant modification de l article 11.2 «Prévoyance des salariés cadres»

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

Plus qu un un expert, un partenaire.

Plus qu un un expert, un partenaire. Plus qu un un expert, un partenaire. 1 Formation du 4 avril 2013 à NANCY. Plus qu un un expert, un partenaire. 2 Formation CEZAM Lorraine du 4 Avril 2013 à NANCY LA COMPLEMENTAIRE SANTE UN ENJEU DE TAILLE

Plus en détail

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre.

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre. DATE : Levallois, le 19 mai 2005 REFERENCES : Circulaire n 14/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET Réforme

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite ONU Genève 09/04/2014 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale en France Les différents régimes de sécurité

Plus en détail

Pour vos études à l étranger, avez-vous pensé à votre santé?

Pour vos études à l étranger, avez-vous pensé à votre santé? Pour vos études à l étranger, avez-vous pensé à votre santé? 2015-2016 Vous partez à l'étranger dans le cadre de vos études ou d un stage? En France et à l étranger, étudiez couvert! A chaque situation,

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail