4 L attractivité du point de vente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 L attractivité du point de vente"

Transcription

1 CHAPITRE 41 4 L attractivité du point de vente Objectif : Être capable de mesurer l attractivité d une unité commerciale Spécialiste du prêt-à-porter à bas prix, Kiabi possède 208 magasins dans le monde au début 2008, et l'enseigne (créée par Patrick Mulliez, de la famille qui dirige le groupe Auchan) continue son développement en s'appuyant sur un réel savoir-faire dans le domaine du textile et sur un concept fort : des produits «mode» d'excellent rapport qualité/prix pour toute la famille (homme, femme et enfant de 0 à 16 ans), et accessibles au plus grand nombre En France, Kiabi vend actuellement 100 millions d'articles pour un CA de 800 millions d'euros Les vêtements sont majoritairement fabriqués en Inde, au Bangladesh, dans les pays du Bassin méditerranéen Acheminées par bateau-conteneur sur les ports d'anvers et du Havre notamment, les pièces prennent ensuite le train, direction la plate-forme multimodale* de Dourges Ensuite, elles sont stockées sur l'une des cinq plate-formes de distribution Réseau principalement de succursalistes, l'enseigne souhaite se développer et opte également depuis 2005 pour un contrat de franchise (en commission d'affiliation) afin de s'installer aujourd'hui dans des villes plus petites qu'auparavant (soit de à habitants) * multimodale : qui combine différents modes de transports (par terre, air et eau) Mise en situation Vous travaillez comme vendeur polyvalent du magasin Kiabi de Petite-Forêt (59), et votre responsable, M Françon souhaite que vous aillez une connaissance précise de l'ensemble des clients habituels et potentiels du magasin Il vous demandera également de mesurer le potentiel commercial de son point de vente, dans l envoironnement géographique et commercial qui est le sien 1 La zone de chalandise et son potentiel M Françon vous remet la cartographie de la zone de chalandise de son point de vente et une documentation sur les enseignes concurrentielles afin que vous puissiez les visualiser 1 Situez en l'entourant sur la carte le magasin Kiabi de Petite-Forêt (annexe 1), et complétez-la en plaçant de la lettre qui leur a été attribuée toutes les grandes surfaces (multi)spécialisées concurrentes (document 1) 2 Identifiez les types de concurrents et précisez s'ils ont un impact important sur le chiffre d'affaires du magasin Kiabi de Petite-Forêt (document 1 et annexe 1 à consulter ; annexe 2 à remplir) 3 Expliquez en annexe 3, à partir de la définition de la zone de chalandise (document 2), la méthode utilisée par votre enseigne (annexe 1) pour tracer son contour 4 Relevez, en les surlignant dans le texte du document 2, les raisons pour lesquelles cette zone d'attractivité est utile à votre responsable 5 Repérez sur la carte (annexe 1) si le phénomène de cannibalisation (expliqué en document 2) s'opère et portez en annexe 4 une analyse quant à l intérêt de cette information pour votre responsable Afin de mieux connaître la clientèle potentielle du magasin, M Françon a fait appel à un organisme d étude de la clientèle : Médiapost Celui-ci établit des données sur les caractéristiques de la clientèle située autour du point de vente 6 Dressez en annexe 5, à partir des informations récoltées par Médiapost (document 3) le profil de la clientèle du point de vente 7 calculez en annexe 6, à partir des éléments du document 3, le nombre de clients potentiels susceptibles de se rendre dans le point de vente de Petite-forêt 8 Indiquez au bas de cette même annexe (annexe 6), l intérêt pour le magasin de détenir cette information que vous venez de calculer

2 Période de formation en entreprise ÉTAPE 3 DOCUMENT 1 Les grandes surfaces concurrentes ÉT APE 4 2

3 DOCUMENT 2 Définition de la zone de chalandise 4 CHAPITRE 1 Droit d entrée :

4 4

5 DOCUMENT 3 Les informations données par Médiapost CHAPITRE 4 1 Exemple de lecture : un indice inférieur à 100 reflète une sous représentation de la caractéristique Un indice supérieur à 100 reflète une surreprésentation L'évasion commerciale représente les achats réalisés par les ménages de la zone de chalandise en dehors de celle-ci (achats réalisés près du lieu de travail par exemple) Elle est estimée à 13,4% en zone primaire et 247% en zone secondaire À l'inverse, l'attraction commerciale correspond à des achats effectués dans la zone de chalandise par des ménages hors zone (clientèle de passage par exemple) Elle représente ici ménages L'emprise correspond à la part de marché théorique qu'un point de vente peut s'octroyer sur une zone L'emprise de Kiabi est estimée à 60 % en zone primaire, 25 % en zone secondaire et 45% des ménages hors zone Les concurrents se partagent donc les 40 % en zone primaire, les 75 % en zone secondaire et les 55% des ménages hors zone 5

6 L intérêt de connaître le nombre de clients potentiels (ou théoriques) du magasin? 2 L implantation du point de vente M Françon souhaite que vous compariez l emplacement du magasin Kiabi de Petite-forêt avec ceux de ses principaux concurrents Pour cela, il vous remet une étude de l environnement commercial et géographique du Valenciennois réalisé par la Chambre de commerce et d industrie locale (document 4) 1 Étudiez pour chaque critère vu dans le document 2 les caractéristiques des différentes implantations choisies par votre magasin et par vos concurrents, puis indiquez également en effectuant une comparaison si cet élément est positif ou négatif pour votre point de vente Portez vos réponses en annexe 7

7 CHAPITRE DOCUMENT 4 L environnement géographique et commercial de Kiabi Petite Forêt Plan extérieur Le centre commercial de Petite Forêt constitue le pôle nettement dominant du Valenciennois, avec près de m² de surfaces de vente C est un pôle commercial généraliste équipé d un hypermarché AUCHAN de m², d une galerie marchande de m² comprenant 45 boutiques et de nombreuses grandes et moyennes surfaces spécialisées principalement dans l équipement de la personne et de la maison Il est situé en périphérie de la ville de Valenciennes et son accès est facilité par une bretelle de sortie de l autoroute A23 (Lille/Valenciennes) Le parking dispose de 2400 places de stationnement L accès au centre commercial peut également être réalisé en autobus (Transville) où une liaison centre ville/centre commercial est possible Points négatifs : lors de certains jours à fort trafic, le stationnement y est difficile (car le parking est complet) et l accessibilité est pénible (bouchons fréquents en entrée et sortie de la zone commerciale) 4 1 Plan intérieur Une nouvelle zone d activité commerciale se développe autour de ce centre commercial, profitant de son attractivité Aussi, des points de vente tels que La Foir fouille, ED, L expert de la cuisine, Gifi, Intersport, La Halle aux vêtements et La Halle aux chaussures et Cash Affaires sont implantés à proximité (en direction de Raismes) Cependant, l accessibilité à ces zones est très difficile (du fait d une circulation ralentie et d une voie d accès à sens unique) De plus, le manque d informations routières (par l absence de panneaux d affichage 4X3) et publicitaires porte préjudice au succès des nouvelles enseignes qui viennent d ouvrir (depuis décembre 2009)

8 MIM FLUNCH Ce centre commercial situé au sud de Valenciennes, en périphérie, dispose de 25 boutiques dans sa galerie marchande et places de stationnement Il est situé à proximité de la faculté de Valenciennes, d un centre de formation (Tertia 3000) Le trafic est fluide quelque soit la période de l année Situé à 15 mns de Valenciennes, son accès est peu pratique (car éloigné de l autoroute A23 (7 Km) et la population est essentiellement rurale (habitant de Saint Amand) ou touristique (station thermale) Ce récent centre commercial a ouvert ses portes en avril 2008 Avec ses m² de surface de vente, il propose un hypermarché ELeclerc (6 000m²), 1215 places de stationnement, 16 boutiques pour une surface totale de m² et 10 grandes surfaces (pour m²), dont Gifi, Eldi, Chauss expo, Défi Mode, Gamm Vert, Weldom, Sport 2000, Maxi Toys, L auto ELeclerc et 2 restaurants : Quick et Buffalo Grill (Casino, hôtel et salle de spectacle) 8

9 CHAPITRE 4 1 9

10 S Y N T H E S E1 L attractivité du point de vente 1/ L'exploitation des données sur la zone de chalandise a) Sa définition La zone de chalandise est l'espace territorial autour du point de vente et sur lequel résident les clients réels et potentiels Selon le mode de locomotion utilisé par cette clientèle (à pied ou en voiture), elle est délimitée par des lignes imaginaires tracées selon le temps (courbes isochrones) ou la distance (courbe isométrique) parcouru par cette clientèle pour rejoindre le point de vente Elle est constituée généralement de 3 zones : - primaire : zone la plus proche du magasin qui regroupe les personnes représentant 60 à 80 % de la clientèle du magasin ; - secondaire : présence de 15 à 25 % de la clientèle ; - tertiaire : situation des communes d'où proviennent moins de 15 % de la clientèle (faible attractivité) La zone de chalandise consiste à dessiner les contours géographiques délimitant la zone d'attraction des clients potentiels, les flux et l'organisation du trafic autour d'un point de vente Son tracé est différent selon qu'il s'agit : - d'un point de vente déjà ouvert : une étude de la provenance de la clientèle actuelle est alors réalisée à partir de chèques, cartes de fidélité, jeux-concours, sondages, relevé des plaques minéralogiques - d'un point de vente à ouvrir : une étude de la clientèle potentielle doit être faite à partir d'une carte géographique prenant en compte : o la distance ou le temps passé en automobile ou à pied pour atteindre le point de vente, o les coefficients réducteurs pour les infrastructures faisant obstacle (voie de chemin de fer, pont ) ou multiplicateurs pour celles qui lui sont favorables (bretelle d'accès en sortie de voie rapide ), o la concurrence (directe ou indirecte ; principale et secondaire) présente sur la zone b) Son exploitation Une fois définie, elle permet grâce à la géomercatique (en anglais geomarketing) : - d'optimiser la distribution d'imprimés sans adresse (ISA) ou d'établir un ciblage précis pour une opération de mercatique directe (de publipostage (en anglais, mailing) par exemple) ; - de mesurer la performance du point de vente sur sa zone et de la comparer à celle de ses concurrents ; - d'identifier la couverture des ménages par un réseau de points de vente existants ; - d'implanter un nouveau point de vente (risque de cannibalisation, CA additionnel d'un nouveau magasin ) ; - d'adapter l'offre aux profils des consommateurs, c'est-à-dire d'établir le bon assortiment et la meilleure politique d'enseigne en cohérence avec le profil précis de clientèle de la zone c) Le potentiel commercial de la zone de chalandise Un point de vente a intérêt à mesurer régulièrement le potentiel commercial de sa zone de chalandise Il doit pour cela essayer de réduire son évasion commerciale (c'est-à-dire la proportion d'achats effectués par les résidents de la zone géographique dans des commerces situés en dehors de cette zone) et au contraire d'augmenter son emprise (c'est-à-dire sa part de marché théorique captée par rapport aux concurrents) 2/ L implantation du point de vente En plus du choix de son lieu d'implantation stratégique (accessibilité, présence de locomotives, de pôles d'attraction), l'attractivité du point de vente dépendra entre autres des différentes actions qu'il pourra mettre en place en matière d'aménagement et de facteurs d'ambiance du magasin, de prix, de produits, de service et de communication et selon la stratégie qu'il souhaite poursuivre (leader, challenger ou suiveur) face à la concurrence Il veillera également à s'informer des éventuelles modifications en matière d'urbanisme et des nouvelles constructions de pôles commerciaux amenant aussi de nouveau concurrents Lexique : - Locomotives : - Pôles d attraction : 10

4 L attractivité du point de vente

4 L attractivité du point de vente CHAPITRE 4.1 4 L attractivité du point de vente Objectif : Être capable de mesurer l attractivité d une unité commerciale. Spécialiste du prêt-à-porter à bas prix, Kiabi possède 208 magasins dans le monde

Plus en détail

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Éléments de corrigé BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Q1 : 1 ) Question 1 Présentez les enjeux et les moyens de l analyse

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

Analyse et Conduite de la Relation Commerciale

Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Présentation de l Unité Commerciale «L histoire commence en 1968» (1968) Naissance (1990 s) Segmentation E-Réservation (2009) Internationalisation (1970 s)

Plus en détail

Comment procéder pour délimiter la zone de chalandise?

Comment procéder pour délimiter la zone de chalandise? Zone de chalandise & Estimation du chiffre d'affaires Pour illustrer les différents aspects théoriques de ce billet, j ai délimité la zone de chalandise d un local commercial choisi au hasard dans une

Plus en détail

Positionner le point de vente sur le marché

Positionner le point de vente sur le marché Dossier 2 C.4.1.2 - Positionner le point de vente sur le marché Positionner le point de vente sur le marché Objectifs généraux Repérer la zone de chalandise. Repérer la concurrence. Vous travaillez chez

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil de connaissance terrain d'une très grande richesse Où sont précisément implantés mes distributeurs, quel marché

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

Plan marketing 2013-2014

Plan marketing 2013-2014 Plan marketing 2013-2014 I. Analyse Swot de l entreprise Subway 2 Analyse SWOT de Subway 3 Analyse SWOT de Subway (suite) 4 II. Le marché et l environnement 5 1) L état du marché La restauration rapide

Plus en détail

MISES EN OEUVRE ET BAREME. Question no 1.1 c3 Dégager des points forts et des points faibles pour la localisation d un point de vente

MISES EN OEUVRE ET BAREME. Question no 1.1 c3 Dégager des points forts et des points faibles pour la localisation d un point de vente CAPACITES MISES EN OEUVRE ET BAREME PREMIERE PARTIE Question no 1.1 c3 Dégager des points forts et des points faibles pour la localisation d un point de vente 22 points 6 points Question no 1.2.1 Question

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L ACTIVITE COMMERCIALE, ARTISANALE ET DE SERVICES DE HYERES L équipement du centre ville Zone d attraction et courants d achats des ménages Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L APPAREIL

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique En partenariat avec le Crédit Agricole d'ille-et-vilaine. Avril 2013 L ensemble des étudiants du Master 2 SIGAT LE CRÉDIT

Plus en détail

RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS

RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS Le Parc Saint Paul RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS Agglomération de Romans-sur-Isère (Drôme) 1 Le Parc Saint Paul Au cœur du principal pôle commercial d entrée de ville de l agglomération Romans-sur-Isère/Bourg-de-Péage

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Décision n 10-DCC-88 du 4 août 2010 relative à la prise de contrôle conjoint de la société Nico par la société Machal

Décision n 10-DCC-88 du 4 août 2010 relative à la prise de contrôle conjoint de la société Nico par la société Machal RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-88 du 4 août 2010 relative à la prise de contrôle conjoint de la société Nico par la société Machal L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

PRESQU ILE 29 janvier 2008

PRESQU ILE 29 janvier 2008 PRESQU ILE 29 janvier 2008 Les partenaires de la 8 ème enquête : CCI de Lyon Grand Lyon Conseil Général Ville de Lyon Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône CCI de Villefranche SCOT Beaujolais PLAN

Plus en détail

BASES CARTOGRAPHIQUES

BASES CARTOGRAPHIQUES Zones de marché Communes & iris Pôles & hotspots commerciaux Données Internationales Codes postaux Ilots Nos bases de données cartographiques sont adaptées à toutes vos échelles d'analyses. Toutes nos

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

LE CHOIX D UN CONCEPT UNIQUE. Habilleur pour homme depuis 1988

LE CHOIX D UN CONCEPT UNIQUE. Habilleur pour homme depuis 1988 LE CHOIX D UN CONCEPT UNIQUE Habilleur pour homme depuis 1988 Un positionnement haut de gamme Draperies italiennes prestigieuses Des prix uniques par produits Depuis sa création en 1988, MARIO DESSUTI

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS Réunion du 29 avril 2010 Salle du Conseil - Mairie du 3 ème arrondissement 1 SOMMAIRE Présentation du Schéma Directeur d Urbanisme Commercial Principes du SDUC 2009-2015 Définition des différents types

Plus en détail

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC AUDE (11) NARBONNE (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comportant un hypermarché «LECLERC» et 3 petits commerces (adossé à un

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement Analyses commerciales Le commerce de détail de l habillement Janvier 2012 Le commerce de détail de l habillement Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle a pour but d étudier l état du

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-64 du 13 mai 2011 relative à l acquisition des sociétés Chamer, Damap s, Mapic, Matal et Pial par la société Distribution Casino France L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Chapitre 5 : La politique de distribution

Chapitre 5 : La politique de distribution Chapitre 5 : La politique de distribution (Extraits du support des cours de MM. Berset et Di Meo) 1. Notion de distribution Ensemble des opérations qui permettent d acheminer un produit du lieu de production

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL 2006-2012 RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS Le Roannais apparaît comme un territoire homogène constitué autour d un pôle d attraction central : l agglomération de Roanne.

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Dijon 11. Configuration du site. Principales localisations Vues du site. Parc stationnement. Gare routière. Parvis, mail, stationnement

Dijon 11. Configuration du site. Principales localisations Vues du site. Parc stationnement. Gare routière. Parvis, mail, stationnement 1 Le mail central 2 Accès ord du souterrain 3 Parc de stationnement sur deux niveaux Principales localisations Vues du site Gare routière Bâtiment voyageurs Gare SCF Accès souterrain 3 2 1 Parc stationnement

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

Modèle/Exemple - Business plan

Modèle/Exemple - Business plan Modèle/Exemple - Business plan Insérez ici le logo de votre enseigne/société NOM/Prénom Addresse 1 Addresse 2 Ville Code Postal Téléphone Fax Mobile E-mail Site Internet Sommaire Page 1. Introduction -

Plus en détail

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 6 L'ACTIVITÉ DE LA BOULANGERIE

Plus en détail

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE CORRIGÉ Le corrigé comporte 13 pages Partie 1 :

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 1 bis du 25 janvier 2008 C2007-154 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 3 décembre

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

ESPACE COMMERCIAL CORMONTAIGNE

ESPACE COMMERCIAL CORMONTAIGNE ESPACE COMMERCIAL CORMONTAIGNE VILLE DE WISSEMBOURG (67) RETAIL PARK de 6 583 m² Face au supermarché et au restaurant OCTOBRE 2015 Wissembourg, capitale de l Alsace du Nord, Porte de France est adossée

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

DONNÉES PDV & ENTREPRISES

DONNÉES PDV & ENTREPRISES Annuaire des entreprises Base de données grande distribution LSA + Parabellum Base des équipements par quartiers et communes des entreprises Nos bases de données «Entreprises et points de vente» sont adaptées

Plus en détail

LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE

LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE Kremlin Bicêtre - 94 LE CENTRE COMMERCIAL (1/2) Description de l actif Centre commercial Date de construction / rénovation : 2010 Surface GLA : 35 000 m² Parking : 2

Plus en détail

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL 1 ER OCTOBRE 2013 Les intervenants Animation : Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, CCI de Lyon Intervenants : -Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, responsable

Plus en détail

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris CAMPUS GALLIENI HAUTS-DE-SEINE Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris RÉSIDENCE POUR ÉTUDIANTS LOI SCELLIER PARIS - ILE DE FRANCE 1 ère région économique française Située au carrefour des échanges européens

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS I Le territoire français : entre potentialités et contraintes? II La France n existe-t-elle aujourd hui qu à travers ses villes? A) Quelles sont

Plus en détail

Accessibilité aux sites touristiques des Alpes

Accessibilité aux sites touristiques des Alpes Accessibilité aux sites touristiques des Alpes Etude de cas (mars 2008) Valérie Buttignol, CETE Méditerranée 1 Objectifs et contexte Contexte : Convention Alpine et conférence Alpine de juin 2008 Objectifs

Plus en détail

LE COMMERCE EN FRANCE

LE COMMERCE EN FRANCE LES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX LES DIFFERENTES FORMES DE COMMERCE LES RESEAUX EN 2006 LES DEFINITIONS LES CHIFFRES CLES LES GROUPEMENTS LES AVANTAGES DES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE

LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE CENTRE COMMERCIAL LE CENTRE COMMERCIAL (1/1) Description de l actif Centre commercial Date d ouverture : 1992, rénovation en 2004 Surface GLA : 39 000 m² Parking : 1

Plus en détail

LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE

LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE LOCATION D EMPLACEMENT A LA SEMAINE CENTRE COMMERCIAL Sillon Shopping Nantes - 44 LE CENTRE COMMERCIAL Description de l actif Centre commercial Date d ouverture : 1973, restructuré en 1998 Surface GLA

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013

Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013 Centre commercial, Centre-ville Même combat? Assises de Centre-Ville en Mouvement Reims 12 juin 2013 Un combat avec quelles armes? Faire et tenir ses promesses Stratégie urbaine Stratégie de fonctionnement

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT

VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT - PRODUIT N 1, 2 & 26 VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT Observatoire du commerce Chambre de commerce et d industrie Nouvelle-Calédonie Fiche produit Données Novembre 2007 - mise à jour selon données

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE Rappel méthodologique Une exploitation des données INSEE et DGI disponibles:

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA

Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte général 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement 2 Projet

Plus en détail

B.O.I. N 14 du 19 janvier 1991 [BOI 6M-1-91]

B.O.I. N 14 du 19 janvier 1991 [BOI 6M-1-91] B.O.I. N 14 du 19 janvier 1991 [BOI 6M-1-91] Références du document 6M-1-91 Date du document 19/01/91 III - LES NOUVELLES REGLES D'EVALUATION (voir articles 4 à 7 de la loi n 90-669 du 30 juillet 1990)

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure)

LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure) LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure) Un marché dynamique Le marché général de la chaussure homme

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. I. Les unités commerciales physiques. Une unité commerciale physique nécessite le déplacement réel du client

Plus en détail

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE L étude de marché est nécessaire pour : - connaître et comprendre le marché dans lequel vous vous situez, - évaluez votre chiffre d affaire potentiel, - élaborer votre

Plus en détail

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce MONEY CARD Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

GIRONDE (33) BORDEAUX St Jean (Assimilé ZUS -liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL SAINT JEAN

GIRONDE (33) BORDEAUX St Jean (Assimilé ZUS -liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL SAINT JEAN GIRONDE (33) BORDEAUX (Assimilé ZUS -liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL SAINT JEAN Le dispositif commercial existant Nature et composition 8 commerces dont 1 vacant situés en pieds d immeubles

Plus en détail

Programme LMP / LMNP. Campus Méditerranée Toulon

Programme LMP / LMNP. Campus Méditerranée Toulon 1 Région Provence Alpes Côte d Azur 3 ème région économique de France 2 ème région touristique de France 1 er Pôle européen de Recherches et de Technologies (Sophia Antipolis) Elle regroupe 6 universités

Plus en détail

FORMATION EN ENTREPRISE - 1 ère ANNÉE

FORMATION EN ENTREPRISE - 1 ère ANNÉE FORMATION EN ENTREPRISE - 1 ère ANNÉE TRAVAUX PERSONNELS ÉLÈVE ENTREPRISE SERVANT DE BASE D'OBSERVATION CONTENU DES TRAVAUX Organiser l'offre «produits» Approvisionner, réassortir Prévenir et gérer les

Plus en détail

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage CHAPITRE La proximité des magasins Hard Discount : possible avantage concurrentiel 3.1. Le consommateur recherche toujours plus de proximité 90 3.2. L évolution des implantations des magasins Hard Discount

Plus en détail

Un support de communication qui vous conduit au plus près de vos clients

Un support de communication qui vous conduit au plus près de vos clients Un support de communication qui vous conduit au plus près de vos clients Qui sommes-nous LA NOUVELLE AGENCE DE COMMUNICATION EN PUBLICITÉ MOBILE Bienvenue chez Benaffane Communication, leader algérien

Plus en détail

l urbanisme commercial et sa réglementation

l urbanisme commercial et sa réglementation l urbanisme commercial et sa réglementation Objectif : L élève doit être capable de dégager les principaux points des lois qui réglementent l appareil commercial. M I SE EN SITUATION : L urbanisme commercial

Plus en détail

Le groupe Auchan intervient en France dans la distribution de meubles domestiques à travers l'enseigne Alinéa.

Le groupe Auchan intervient en France dans la distribution de meubles domestiques à travers l'enseigne Alinéa. Alinéa : L enseigne appartient au groupe Auchan. Elle est uniquement présente sur le territoire français avec 17 magasins de 8000 m2 environ (axée principalement sur la décoration intérieure et l art de

Plus en détail

HENDAYE : ET SI VOUS CHOISISSIEZ LA COTE BASQUE?

HENDAYE : ET SI VOUS CHOISISSIEZ LA COTE BASQUE? HENDAYE : ET SI VOUS CHOISISSIEZ LA COTE BASQUE? PRESENTATION D HENDAYE Située dans le sud-ouest de la France, aux portes de l Espagne, Hendaye est la 5 ème ville du département des Pyrénées-Atlantiques,

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Julien Fraichard et Corine Troïa* Depuis une trentaine d années, les réseaux d enseignes occupent largement le paysage commercial français. Trois

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

SUJET N l CORRIGE. Mai 120 30 250 280 160 220. Mai 120 ) 170-170 50 110

SUJET N l CORRIGE. Mai 120 30 250 280 160 220. Mai 120 ) 170-170 50 110 SUJET N l CORRIGE Question 1 : Le candidat doit pouvoir présenter les deux types de coût et leurs origines. STOCK => 2 types de COUTS COUT DE PASSATION est déterminé par l'analyse des charges liées : o

Plus en détail

Gestion des marchandises

Gestion des marchandises CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Examens 2009 GESTIONNAIRES DU COMMERCE DE DÉTAIL Série 1A Nom :... Prénom :... No :... Experts :...... Durée de l'épreuve : Moyen auxiliaire

Plus en détail

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique - 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

Synopsis : Introduction : - L étude de la zone de chalandise doit tenir compte de la concurrence

Synopsis : Introduction : - L étude de la zone de chalandise doit tenir compte de la concurrence S422-3 L ETUDE DE LA CONCURRENCE LOCALE S422 La relation commerciale et son marché S42 La relation commerciale la concurrence Identifier les caractéristiques de la concurrence locale. Caractériser les

Plus en détail

DUBLIN. Annuaire: Résumé des résultats 168

DUBLIN. Annuaire: Résumé des résultats 168 DUBLIN Dublin est la capitale de la République d'irlande et le principal centre d'affaires, commercial, financier, administratif et social du pays. On dénombrait en 1996 un peu plus de 480 000 habitants

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON EMPLACEMENT COMMERCIAL

BIEN CHOISIR SON EMPLACEMENT COMMERCIAL FORUM de L'ENTREPRENEURIAT 2013 Agence Ouest CCI de Lyon BIEN CHOISIR SON EMPLACEMENT COMMERCIAL 20 novembre 2013 Janique THIA TOONG, Conseil en urbanisme commercial, CCI de Lyon Propos introductif Préalable

Plus en détail

«Souvent imité, jamais égalé»

«Souvent imité, jamais égalé» «Souvent imité, jamais égalé» DOSSIER DE PRESSE Franchise Pizza Manhattan Devenez franchisé du 1 er concept de pizzas À déguster sur place ou emporter!!! 1 - PRÉSENTATION Pizza Manhattan est un jeune réseau

Plus en détail

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 MALACHER NORD Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 Sommaire 1- les objectifs de la mission 2- Meylan dans son environnement 3- l offre commerciale à l échelle

Plus en détail

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour ISERE (38) GRENOBLE (ZUS, liste supplèmentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 7 commerces aux pieds de tours et de barres de logements, Une fréquentation confortée par la

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail