L analyse des pratiques professionnelles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L analyse des pratiques professionnelles"

Transcription

1 L analyse des pratiques professionnelles Promotion

2 2

3 I- Pourquoi analyser ses pratiques? Favoriser la construction de l identité professionnelle. Développer des habitudes réflexives. Identifier ce qu il faut améliorer. Améliorer la qualité des soins. Apprendre, intégrer des connaissances, développer des compétences. Comprendre l action que l on fait. Donner du sens au travail. 3

4 II- Un détour sur les mots Pratiques : Toute application de règles, de principes qui permettent d effectuer concrètement une activité, qui permet donc d exécuter des opérations, de se plier à des prescriptions. Jacky Beillerot L analyse des pratiques professionnelles pourquoi cette expression? 4

5 II- Un détour sur les mots Pratiques : La pratique, bien qu incluant l idée d application, ne renvoie pas immédiatement au faire et aux gestes, mais aux procédés pour le faire. La pratique a une double dimension: d un côté, les gestes, les conduites, les langages; de l autre, à travers les règles, ce sont les objectifs, les stratégies, les idéologies qui sont invoqués. Jacky Beillerot L analyse des pratiques professionnelles pourquoi cette expression? 5

6 II- Un détour sur les mots Pratiques professionnelles : S attache à un métier. Il s agit d une activité de transformation dans des conditions économiques et sociales déterminées. S adaptent à l environnement. Evoluent dans le temps. 6

7 II- Un détour sur les mots Analyser : Décomposition en éléments des idées, des notions, des concepts. C est une démarche de pensée, une manière de regarder ce que nous faisons, de l approfondir, d en disséquer les parties, d en considérer les détails et d en évaluer les qualités et les faiblesses à corriger. Margot Phaneuf L analyse des pratiques professionnelles. 7

8 II- Un détour sur les mots Analyser une situation : C est réaliser une étude systémique qui identifie les éléments de la situation et leur interaction. C est faire un examen des informations recueillies en vue d interpréter, de comprendre et de faire évoluer sa pratique. 8

9 III Analyse de pratiques : définition Il s agit d une réflexion sur l action, après coup, pour comprendre le travail réel, la façon dont nous avons analysé le contexte et agi, le sens donné à la situation et les stratégies mises en œuvre. Cette réflexion permet de mettre à jour ce que nous avons appris de la situation de travail. 9

10 IV- Analyse de pratiques : méthodes Entre autres : Groupes Balint. Etudes de cas, de prise en charge. Staff équipe médico-soignante. L audit clinique. Approche réflexive. 10

11 V Pratique réflexive Retour de la pensée sur l action afin d examiner plus en profondeur une situation, une idée, un problème. Commence par l évocation de l action, mais elle ne s arrête pas là. Elle passe par une analyse, une mise en relation avec des règles, des théories, des valeurs. 11

12 VI L analyse de pratiques en stage Une analyse par stage de 5 semaines. Se réalise en petit groupe : étudiant(s), formateur(s) référent et tuteur(s). Les étapes de la séance : L étudiant expose devant le groupe l analyse réalisée. 12

13 VI L analyse de pratiques en stage Les étapes de la séance : Le groupe réagit à l exposé en posant des questions, en demandant des éclaircissements sur l analyse exposée. Le formateur et le tuteur interviennent pour demander des explicitations sur des points qui les ont interpellé. 13

14 VI L analyse de pratiques en stage Les règles à respecter : L écoute sans interruption de l exposé. Le respect de chacun (faire preuve de bienveillance ). Pas de jugement de valeur. Intervenir sous forme de questionnement. Le but est de comprendre la situation, de permettre à l étudiant de cheminer dans la réflexion pour améliorer sa pratique. 14

15 VII- Présentation de l analyse Explicitation du choix de la situation. Présentation synthétique du contexte et de la personne soignée. Description de la situation factuelle et chronologique. 15

16 VII- Présentation de l analyse La présentation de l analyse de la pratique comprend : Les éléments significatifs de la situation. Le sens de ces éléments. La recherche documentaire (savoirs). 16

17 VII- Présentation de l analyse(2) Les écarts. Le questionnement ou le(s) problème(s). Les causes ou hypothèses de cause. Les compétences mobilisées ou non. Les apports de cette analyse. 17

18 BIBLIOGRAPHIE Jacky Beillerot L analyse des pratiques professionnelles pourquoi cette expression? Cahiers pédagogiques n 416 septembre Margot Phaneuf L analyse des pratiques professionnelles : un outil d évolution. Octobre

Expérimenter dans les travaux d analyse demandés Comprendre la méthodologie et les étapes de construction d une analyse Apprendre à rédiger analyse

Expérimenter dans les travaux d analyse demandés Comprendre la méthodologie et les étapes de construction d une analyse Apprendre à rédiger analyse 2016-2019 MFB-CQH A partir des situations professionnelles vécues : Adopter une posture réflexive Conceptualiser à partir de la pratique Expliquer les liens entre théorie et pratique Faire les liens entre

Plus en détail

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Vers une nouvelle compétence du formateur? C.PERROT, A.TONY, N.PECQUENARD, L. LE GOFF 1 Introduction Réingénierie de la formation initiale

Plus en détail

Arts plastiques. Trois fiches pour réfléchir, comprendre et mettre en œuvre la manière de voir et de comprendre une œuvre à partir de sa reproduction

Arts plastiques. Trois fiches pour réfléchir, comprendre et mettre en œuvre la manière de voir et de comprendre une œuvre à partir de sa reproduction Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Des expériences aux connaissances : principes et modalités de l élaboration et mise en œuvre des apprentissages dans

Plus en détail

CHARTE DE L ENCADREMENT. UE 3.5 S4 C10 : «Encadrement des professionnels de soins»

CHARTE DE L ENCADREMENT. UE 3.5 S4 C10 : «Encadrement des professionnels de soins» CHARTE DE L ENCADREMENT UE 3.5 S4 C10 : «Encadrement des professionnels de soins» OBJET Elaboration d un projet institutionnel Référence commune à l ensemble des professionnels qui encadrent Etablissements

Plus en détail

CERTIFICAT DE PRATICIEN-FORMATEUR

CERTIFICAT DE PRATICIEN-FORMATEUR CERTIFICAT DE PRATICIEN-FORMATEUR DANS LES MÉTIERS DE LA RÉÉDUCATION ET DE LA READAPTATION 1 CONTEXTE La formation des professions paramédicales s inscrit dans des dispositifs d alternance et une approche

Plus en détail

Le portfolio infirmier : un levier de

Le portfolio infirmier : un levier de Le portfolio infirmier : un levier de professionnalisation 5 ème congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones GENEVE Mai 2012 Isabelle BAYLE - FRANCE LE CADRE REGLEMENTAIRE Article 55 de

Plus en détail

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16.

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16. «Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d améliorer leur pratique. La réflexion effectuée,

Plus en détail

Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps

Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps Pourquoi des activités théâtrales inscrites à l emploi du temps? «Prenant appui sur le jeu spontané des enfants,

Plus en détail

Projet d année 3 ème année Promotion

Projet d année 3 ème année Promotion Projet d année 3 ème année Promotion 2010-2013 Ce projet est en concordance avec le projet pédagogique de l IFSI et les finalités de la formation (arrêté du 31 juillet 2009). ORIENTATION DE L ANNEE : 1-

Plus en détail

LA SUPERVISION. 1. Définition : 2. Buts :

LA SUPERVISION. 1. Définition : 2. Buts : LA SUPERVISION 1. Définition : La supervision clinique utilise l observation et la réflexivité pour offrir à l étudiant une guidance et une aide régulière (au jour le jour). C est une manière de fournir

Plus en détail

MÉMOIRE CAPASH. FORMATION CAPASH CANDIDATS LIBRES Mercredi 11 décembre 2013

MÉMOIRE CAPASH. FORMATION CAPASH CANDIDATS LIBRES Mercredi 11 décembre 2013 MÉMOIRE CAPASH FORMATION CAPASH CANDIDATS LIBRES Mercredi 11 décembre 2013 PHASES DE CONSTRUCTION DU MEMOIRE Le questionnement doit être engendré par une problématique du terrain. (ce qui vous interpelle

Plus en détail

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015-2018 Introduction Compétence n 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Rechercher et

Plus en détail

De l offre de soins à l offre de compétences. La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences. L ingénierie du diplôme

De l offre de soins à l offre de compétences. La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences. L ingénierie du diplôme De l offre de soins à l offre de compétences HERNANDEZ Hélène, Directrice IFE U-PEC MAROIS Véronique, Ergothérapeute HPR Bullion La méthodologie suivie : passer d une offre de soins à une offre de compétences

Plus en détail

Le portfolio d apprentissage à l École d architecture

Le portfolio d apprentissage à l École d architecture Le portfolio d apprentissage à l École d architecture Du Carnet de bord à l espace de ressources interactif, professeure agrégée, Denis Bilodeau, professeur titulaire, Morgane Erenati, étudiante, Fonds

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion et Efficacité Energétiques du Bâtiment, BEPOS Formation Initiale CHARTE PROJET TUTEURE

Licence Professionnelle Gestion et Efficacité Energétiques du Bâtiment, BEPOS Formation Initiale CHARTE PROJET TUTEURE Licence Professionnelle Gestion et Efficacité Energétiques du Bâtiment, BEPOS Formation Initiale CHARTE PROJET TUTEURE 2016-2017 I. OBJECTIFS ET ORGANISATION DU PROJET TUTEURE Les objectifs du projet tuteuré

Plus en détail

Centre de formation continue spécialisé dans la santé mentale, le sanitaire, le social et le médico-social. Module 1 : Formation au Tutorat Infirmier

Centre de formation continue spécialisé dans la santé mentale, le sanitaire, le social et le médico-social. Module 1 : Formation au Tutorat Infirmier Centre de formation continue spécialisé dans la santé mentale, le sanitaire, le social et le médico-social Formation Tutorat Infirmiers et Aides-Soignants INTERVENANTE Marie-Line Depail 2 modules indépendants

Plus en détail

La pratique réflexive. François Guillemette, Ph.D Alain Colsoul, Ph.D.

La pratique réflexive. François Guillemette, Ph.D Alain Colsoul, Ph.D. La pratique réflexive Quelques outils François Guillemette, Ph.D Alain Colsoul, Ph.D. Pratique - Réflexive Pratique (l action) : point de départ et point d arrivée de l APC (la compétence est une action

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

Écris-moi tes projets d avenir

Écris-moi tes projets d avenir Guide de l enseignant Situation différenciée Écris-moi tes projets d avenir Concours de l approche orientante 1 er cycle du secondaire 1 Déroulement du projet Cours (60 min) 1 Activités Poser aux élèves

Plus en détail

INSTITUT McKENZIE France

INSTITUT McKENZIE France PROGRAMME 1 DETAILLE DU PLACEMENT CLINIQUE MDT I- Orientations 1) Faciliter au quotidien les parcours de santé - Promouvoir les soins primaires, favoriser la structuration des parcours de santé Prise en

Plus en détail

«Cahier de l étudiant»

«Cahier de l étudiant» ] «Cahier de l étudiant» Stage de médecine générale Cabinet de médecine générale Secteur libéral 6 ème année de médecine Année universitaire : 2013-2014 Cher étudiant, Il est important de rappeler que

Plus en détail

LE RAPPORT D EXPERIENCE en situations d accompagnement

LE RAPPORT D EXPERIENCE en situations d accompagnement TITRE RNCP «CHARGE D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET PROFESSIONNEL» LE RAPPORT D EXPERIENCE en situations d accompagnement 1) Guide méthodologique pour la rédaction... p.2 2) Forme du rapport. p.6 3) Tutorat

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Méthodologie d intervention professionnelle II CODE : UE 6.1 Catégorie : SOCIALE Section : Assistant social Sous-section

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES Sciences, technologie et société

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES Sciences, technologie et société Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 EPI 3 e Sciences, technologie et société Le corps projectile : mouvement, force et énergie Présentation de l EPI DESCRIPTION SYNTHÉTIQUE

Plus en détail

Assistant Maternel(le) Garde d Enfants à Domicile

Assistant Maternel(le) Garde d Enfants à Domicile Assistant Maternel(le) Garde d Enfants à Domicile Certification de niveau V inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Pensées et conçues pour être en phase avec les réalités

Plus en détail

PARTIE A - VOTRE PARCOURS PERSONNEL ET PROFESSIONNEL

PARTIE A - VOTRE PARCOURS PERSONNEL ET PROFESSIONNEL U.C.L. - Faculté de santé publique COMPLEMENT AU DOSSIER DE CANDIDATURE Au master en sciences de la santé publique ou à l année préparatoire Valorisation des acquis de l expérience (V.A.E.) Année académique

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

FORMATION AU DEBRIEFING DANS LE CADRE DE LA SIMULATION

FORMATION AU DEBRIEFING DANS LE CADRE DE LA SIMULATION 1 FORMATION AU DEBRIEFING DANS LE CADRE DE LA SIMULATION 2 La simulation se définit comme une pratique pédagogique confrontant les étudiants ou professionnels de santé à une situation de soins reconstituée

Plus en détail

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Les IPR de Mathématiques Formation stagiaires : 29 et 30 Août 2013 Mot de bienvenue Parole aux stagiaires Quelles sont les questions que vous vous posez?

Plus en détail

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATION ACCESSIBLE EN MODULES COURTS DE FORMATION CONTINUE OU TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Organiser, préparer, Animer, Evaluer PROCHAINE SESSION MAI 2017 Organisme

Plus en détail

HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE. Mme MARY VIROT, Psychologue RENNES 2016

HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE. Mme MARY VIROT, Psychologue RENNES 2016 HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE Mme MARY VIROT, Psychologue RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Comment accompagner une personne à guérir de l habitude de fumer, en utilisant par le biais de l hypnose, ses propres

Plus en détail

L évaluation par la méthode du patient-traceur en établissement de santé

L évaluation par la méthode du patient-traceur en établissement de santé L évaluation par la méthode du patient-traceur en établissement de santé Colloques de l IUMSP, Lausanne Nathalie Thilly 28 Avril 2015 Université de Lorraine (EA 4360 Apemac) et CHU de Nancy, France 1 CONTEXTE

Plus en détail

Laurence Guittard IEN - Fabienne Dachet CPCAIEN,

Laurence Guittard IEN - Fabienne Dachet CPCAIEN, Laurence Guittard IEN - Fabienne Dachet CPCAIEN, Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Ce domaine s exerce en transversalité. Il recouvre des types de langage, qui sont à la fois des objets

Plus en détail

Les formations de base au tutorat

Les formations de base au tutorat Les formations de base au tutorat FRAJE - Promouvoir la fonction de tutorat et définir les conditions nécessaires à sa mise en place - Améliorer la qualité d accueil des stagiaires dans les lieux de stage

Plus en détail

Référentiel des emplois-types MEN / MESR. Conseiller d orientation

Référentiel des emplois-types MEN / MESR. Conseiller d orientation Fiche RIME CORRIGEE CO PSY ave les propositions du SNES suite à la réunion à la DGRH le 14 Décembre :un certain nombre de propositions du SNES ont été acceptées ( en rouge gras) mais d autres refusées

Plus en détail

Lycée professionnel Maurice Genevoix - Educations aux médias et à l information Progression pédagogique annuelle

Lycée professionnel Maurice Genevoix - Educations aux médias et à l information Progression pédagogique annuelle Lycée professionnel Maurice Genevoix - Educations aux médias et à l information Progression pédagogique annuelle «Les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE POUR L ACCES AU CORPS DES PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL (PLP) ET ACCES A L ECHELLE DE REMUNERATION DES PLP

EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE POUR L ACCES AU CORPS DES PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL (PLP) ET ACCES A L ECHELLE DE REMUNERATION DES PLP Concours du second degré Rapport de jury EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE POUR L ACCES AU CORPS DES PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL (PLP) ET ACCES A L ECHELLE DE REMUNERATION DES PLP SECTION : ESTHETIQUE

Plus en détail

Jean-Philippe TARD. 19 juin Analyse de pratique 1

Jean-Philippe TARD. 19 juin Analyse de pratique 1 Analyse de pratique Jean-Philippe TARD Analyse de pratique 1 Déroulement de la soirée 30 mn d introduction pour présenter l APP, ses différentes modalités, ses différents "niveaux", la différence avec

Plus en détail

Construire son raisonnement clinique: apprendre de ses 5 sens K. PRAT -N. JUNG

Construire son raisonnement clinique: apprendre de ses 5 sens K. PRAT -N. JUNG Construire son raisonnement clinique: apprendre de ses 5 sens K. PRAT -N. JUNG Les premières facultés qui se forment et se perfectionnent en nous sont les sens. Ce sont donc les premiers qu il faudrait

Plus en détail

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage ÉCOLE DE SERVICE SOCIAL UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL CONTRAT ENTRE Signature de l étudiante Signature du-de la superviseure Signature du-de la professeure de stage Nom de l organisme d accueil Date (à être rempli

Plus en détail

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels 6 ème universités infirmières SFETD, 2014 Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels C. Debout, Inf, PhD Département des sciences infirmières et paramédicales Rennes Sorbonne Paris Cité 1 Contexte

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Épreuve E3 Candidats individuels MINISTÈRE DE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Académie d Orléans-Tours Épreuve E3 Candidats individuels MINISTÈRE DE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE LIVRET DE NOTATION DE L ÉPREUVE E3 Candidats individuels MINISTÈRE DE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIVISION DES EXAMENS ET CONCOURS ÉPREUVE E3 Épreuve pratique

Plus en détail

L enseignement individualisé de l approche réflexive

L enseignement individualisé de l approche réflexive L enseignement individualisé de l approche réflexive Les mots clés: Narration Dialogue Accompagnement Hubert Marcoux MD, MA, FCMF Professeur agrégé, DMFMU But : À partir de la proposition d un modèle,

Plus en détail

ANNEXES de la Circulaire nationale d'organisation du Brevet de Technicien Supérieur

ANNEXES de la Circulaire nationale d'organisation du Brevet de Technicien Supérieur ANNEXES de la Circulaire nationale d'organisation du Brevet de Technicien Supérieur "Contrôle Industriel et Régulation Automatique" Première partie session 2018 ANNEXE 1 : Modèle de contrats d objectifs

Plus en détail

Yves Lemarié, ICI (UBO), IUT de Brest, GEA. Colloque Pédagogie Professionnalisation, IUT de Valenciennes, 31 mars 2011

Yves Lemarié, ICI (UBO), IUT de Brest, GEA. Colloque Pédagogie Professionnalisation, IUT de Valenciennes, 31 mars 2011 PPP et stratégies d exploration de perspectives professionnelles induites par la rencontre avec un professionnel. Analyse d une séance de groupe d étudiants de 1 ère année Yves Lemarié, ICI (UBO), IUT

Plus en détail

Table des matières. 1 Déroulement d une séance d enseignement explicite PARTIE 1 BASES PRATIQUES

Table des matières. 1 Déroulement d une séance d enseignement explicite PARTIE 1 BASES PRATIQUES Table des matières Qu est-ce que Raconte-moi l orthographe?... 9 Outils composant le guide d enseignement... 13 Démarche d enseignement explicite... 13 Tableau des fréquences orthographiques... 13 Fiches

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DU MÉMOIRE Master EERI «projets européens» Séance 1 Qu est-ce qu un mémoire de master professionnel? Valérie Aubourg

MÉTHODOLOGIE DU MÉMOIRE Master EERI «projets européens» Séance 1 Qu est-ce qu un mémoire de master professionnel? Valérie Aubourg MÉTHODOLOGIE DU MÉMOIRE Master EERI «projets européens» Séance 1 Qu est-ce qu un mémoire de master professionnel? Valérie Aubourg - 2010-2011 Plan des séances Séance 1: Qu'est-ce qu'un mémoire de master?

Plus en détail

Descriptif des Unités d Enseignement Semestre 1 du parcours PLP Anglais/Lettres du master MEEF 2 nd degré

Descriptif des Unités d Enseignement Semestre 1 du parcours PLP Anglais/Lettres du master MEEF 2 nd degré Descriptif des Unités d Enseignement Semestre 1 du parcours PLP Anglais/Lettres du master MEEF 2 nd degré INTITULÉ FICHE DESCRIPTIVE UE 1 UE 1 Acquérir les savoirs disciplinaires en lettres ECTS : 6 Nombre

Plus en détail

CON CE P TU E LLE D U N TE X TE MFB-CQH

CON CE P TU E LLE D U N TE X TE MFB-CQH LA D E M AR CH E D AN ALYS E CON CE P TU E LLE D U N TE X TE MFB-CQH Objectifs d apprentissage Expérim enter dans les travaux d analyse dem andés 2 Comprendre la méthode et les étapes de construction d

Plus en détail

Performance Organisationnelle : IDE/AS Une collaboration réussie

Performance Organisationnelle : IDE/AS Une collaboration réussie Performance Organisationnelle : IDE/AS Une collaboration réussie Sandra Rabusseau (Cadre de santé) Alwine Sollier (ide), Stéphanie Lestiou (AS) Présentation du service d Oncologie- Hématologie-Rhumatologie

Plus en détail

Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique du patient

Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique du patient Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique Explorer et partager ses représentations de la maladie, du malade et de l éducation thérapeutique Structurer et formaliser une démarche éducative

Plus en détail

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

Région Rhône-Alpes Auvergne

Région Rhône-Alpes Auvergne Master 1 MEEF, mention 1 er degré, parcours Enseignement «Savoirs et Polyvalence» Semestre 1 (260h 30 ECTS) S1-UE1 S1-UE2 S1-UE3 S1-UE4 S1-UE5 S1-UE6 S1-UE7 UE Maîtrise de la langue et didactique du français

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION D'AMBULANCIERS PROJET PEDAGOGIQUE 2016

INSTITUT DE FORMATION D'AMBULANCIERS PROJET PEDAGOGIQUE 2016 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GRENOBLE ALPES INSTITUT DE FORMATION D'AMBULANCIERS PROJET PEDAGOGIQUE 2016 Diplôme d'etat d'ambulancier Ce projet pédagogique institutionnel est réalisé par l équipe de

Plus en détail

ALTERNANCE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES

ALTERNANCE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES COMMENT L PARTICIPE-T-ELLE AU DEVELOPPEMENT DE COMPETENCES? PLAN 1/ LES CONDITIONS D UNE FORMATRICE 2/ LE CONCEPT DE COMPETENCE PROFESSIONNELLE 3/ CROISER L ET LA COMPETENCE

Plus en détail

Table des matières. Table des encadrés. Remerciements. Introduction

Table des matières. Table des encadrés. Remerciements. Introduction Table des matières Table des encadrés Remerciements Introduction IX XIII XV Chapitre 1 Le phénomène organisationnel et l étude des organisations 1 1. Définitions et objectifs de la sociologie des organisations

Plus en détail

La démarche du portfolio en éducation

La démarche du portfolio en éducation La démarche du portfolio en éducation Quels changements dans nos pratiques? Quelles plus values pour les élèves? La démarche du portfolio en éducation Le concept de portfolio.vers une définition Typologie

Plus en détail

La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le changement dans un établissement de soin...

La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le changement dans un établissement de soin... La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le établissement de soin... " La théorie sans la pratique est impuissante et la pratique sans la théorie est aveugle" Bergson Introduction Si l on part

Plus en détail

JP Borel Méthodologie et conseils pour une Description d activité professionnelle afin de justifier de compétences

JP Borel Méthodologie et conseils pour une Description d activité professionnelle afin de justifier de compétences JP Borel 2014 Méthodologie et conseils pour une Description d activité professionnelle afin de justifier de compétences Contexte / épreuve dossier Description des Actions et interventions pédagogiques

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing fondamental Année Académique : 2016/2017 Niveau : 1 ère année Master (TC) Enseignant : KHERRI Abdenacer Groupes : 1 et 2 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de IPL Bachelier en informatique de gestion Analyse et Architecture des Données I1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 5 Nombre de crédits

Plus en détail

Alternance intégrative et. Titre. tutorat mixte : du diaporama. Acteurs, enjeux et questions.

Alternance intégrative et. Titre. tutorat mixte : du diaporama. Acteurs, enjeux et questions. Alternance intégrative et Titre tutorat mixte : du diaporama Acteurs, enjeux et questions. Formation PFA 7 juillet 2014 1 «Le stage en alternance est un temps de formation à part entière, l'expérience

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015/2018 O Quémard

UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière. Promotion 2015/2018 O Quémard UE 3.1 Semestre 2 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015/2018 O Quémard PLAN Démarche clinique : RDD et Problèmes de santé ( rappel) Démarche de soins : Objectifs et soins infirmiers

Plus en détail

Le référent qualité en ESMS :

Le référent qualité en ESMS : Le référent qualité en ESMS : Un acteur au service d un projet durable et efficace Points forts Cette formation est participative. Elle s appuie notamment sur l approche du codéveloppement professionnel

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes PROJET PEDAGOGIQUE FINALITES DE LA FORMATION Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes identifier la prise en charge des patients

Plus en détail

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1 PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT Niveau : Titre : Résumé : COMPRENDRE ETAPE 1 APPROCHE LINEAIRE : présentation et lecture de l album Objectif : Anticiper en s appuyant sur la compréhension

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

SYNTHÈSE DU PROJET PÉDAGOGIQUE ET SPÉCIFICITÉ DE NOTRE INSTITUT

SYNTHÈSE DU PROJET PÉDAGOGIQUE ET SPÉCIFICITÉ DE NOTRE INSTITUT INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS SYNTHÈSE DU PÉDAGOGIQUE ET SPÉCIFICITÉ DE NOTRE INSTITUT Renaissance de l institut restructuré en 2012 Pourquoi les vents? Nous avons identifié 8 CORRESPONDANCES

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

EVALUATION. Comparaison des moyennes avant et au terme de la formation LO 1 LO 2

EVALUATION. Comparaison des moyennes avant et au terme de la formation LO 1 LO 2 Printemps d UNIT 212 Atelier 7 Formation suivie : Les QR Codes en pédagogie Perception globale de la formation Très insatisfaisant Vos apprentissages 2 4 Les participants ont été invités à estimer eux-mêmes

Plus en détail

PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015

PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015 PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015 MISE EN OEUVRE DU P.D.M.F. : En application : De la résolution du 21 novembre du Conseil de l Union Européenne sur «Mieux inclure l orientation tout au

Plus en détail

EVALUER LES ECRITS: RE ECRIRE

EVALUER LES ECRITS: RE ECRIRE EVALUER LES ECRITS: RE ECRIRE DES PRODUCTIONS D ELEVES LES TEXTES DES PRINCIPES POUR LA RE ECRITURE DES GESTES PROFESSIONNELS POUR LA REUSSITE DES ELEVES 1 Des productions d élèves ANALYSER DES PRODUCTIONS

Plus en détail

Pour tous ceux qui s apprêtent à passer un stage.

Pour tous ceux qui s apprêtent à passer un stage. MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Pour tous ceux

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

POURQUOI cette PROPOSITION?

POURQUOI cette PROPOSITION? Organiser un débat à visée philosophique autour du film «ERNEST et CELESTINE» Après une vérification de la compréhension de la narration du film et de ses personnages, le débat pourra traiter des questions

Plus en détail

Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015

Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015 Service des concours agronomiques et vétérinaires Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015 1 - Épreuves écrites d admissibilité Biologie A - Épreuve de synthèse (3 heures) Modalités de l épreuve Elle

Plus en détail

Projets EPI au collège Villaret 2016/2017

Projets EPI au collège Villaret 2016/2017 Projets EPI au collège Villaret 2016/2017 Thématiques Niveau 5ème Niveau 4ème Niveau 3ème Culture et création artistiques La bande dessinée T3 20h Français Musique L autobiographie T1 20 h Français Le

Plus en détail

Les stratégies d écoute

Les stratégies d écoute J identifie l intention d écoute Pourquoi est-ce que j écoute? o Pour apprendre o Pour m amuser o Pour entendre les idées et les opinions des autres o Pour me renseigner Je démontre du respect J adopte

Plus en détail

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES NOM et prénom de l étudiant : Master de Thérapies Comportementales et Cognitives Faculté de Psychologie, 12 rue

Plus en détail

La Problématique: La question centrale : Le mémoire par l analyse des pratiques professionnelles

La Problématique: La question centrale : Le mémoire par l analyse des pratiques professionnelles La Problématique: La problématique du mémoire professionnel n'est cependant pas spécifique à la formation des paramédicaux ; elle concerne aussi bien tous les fonctionnaires sociaux, les ingénieurs, les

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

PLAN DE COURS MODÈLE

PLAN DE COURS MODÈLE Université du Québec à Montréal Département de psychologie Assemblée départementale du 10 février 2010 PLAN DE COURS MODÈLE TITRE DU COURS STAGE EN DEFICIENCE INTELLECTUELLE SIGLE DU COURS PSY 7618 Nombre

Plus en détail

Consultations simulées d éthique clinique Formation labellisée par l ARS

Consultations simulées d éthique clinique Formation labellisée par l ARS Consultations simulées d éthique clinique Formation labellisée par l ARS O B J E C T I F S L objectif principal est de développer une méthodologie permettant l aide à la décision médicale et soignante

Plus en détail

AIDE-SOIGNANT : STAGE D INTEGRATION

AIDE-SOIGNANT : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE-SOIGNANT

Plus en détail

UE 3.5. S4. Encadrement des professionnels de soins UE.3.5.S4 DV SP IC MR 1

UE 3.5. S4. Encadrement des professionnels de soins UE.3.5.S4 DV SP IC MR 1 UE 3.5. S4 Encadrement des professionnels de soins UE.3.5.S4 DV SP IC MR 1 Qui est concerné? Nous allons d abord voir qui est concerné par l encadrement Donc le rôle de chacun Rôle de l étudiant Rôle du

Plus en détail

CAS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES

CAS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES CAS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES SO THÉRAPEUTE EN INTÉGRATION NEURO-SENSORIELLE 2017-2018 Présentation Ce certificat de pratique avancée (CAS) s adresse à des professionnels de la santé ergothérapeutes

Plus en détail

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage)

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) ANNEXE 2 ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) Nom de l organisation : Maitre de stage : Nom : Fonction : Courriel : Téléphone : Stagiaire

Plus en détail

BACHELIER : INFIRMIER RESPONSABLE DE SOINS GENERAUX

BACHELIER : INFIRMIER RESPONSABLE DE SOINS GENERAUX MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER : INFIRMIER RESPONSABLE DE SOINS GENERAUX

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Un exemple d AP HG 3 ème. Soutenir Emmener vers le DNB et les lycées

Un exemple d AP HG 3 ème. Soutenir Emmener vers le DNB et les lycées Un exemple d AP HG 3 ème Soutenir Emmener vers le DNB et les lycées La structure de l AP (circulaire de 30 juin 2015) Tous les élèves même nombre d heures pour tous les élèves d un même niveau de classe.

Plus en détail

FORMALISER SES COMPÉTENCES

FORMALISER SES COMPÉTENCES FORMALISER SES COMPÉTENCES Groupe de travail IRD Région Bretagne Pays de Loire Vendredi 30.01.2009 Réunion III Nantes Mme Jajkiewicz N Directrice des soins FORMALISER SES COMPETENCES S essayer à définir

Plus en détail

LICENCE Histoire de l'art

LICENCE Histoire de l'art LICENCE Histoire de l'art Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Libre Marie Haps Cursus de Bachelier - Assistant en psychologie option

Plus en détail