Bonjour, et merci pour votre invitation. L OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économiques) est un institut économique de 30 pays

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bonjour, et merci pour votre invitation. L OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économiques) est un institut économique de 30 pays"

Transcription

1 Bonjour, et merci pour votre invitation. L OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économiques) est un institut économique de 30 pays membres, où l on compare les performances économiques des pays sur de nombreux sujets. Je vais vous présenter différentes approches pour mesurer le bien-être. Ce sont des approches basées sur des comparaisons internationales. Ce sont des éléments de réponse, mais j espère que votre vision de la mesure du bien-être sera ainsi quelque peu éclaircie et élargie. 1

2 Tout d abord, brièvement, pourquoi nous sommes-nous penchés sur la mesure du bien-être? Cela vient de trois perspectives différentes. La première est économique. Le PIB par habitant est l indicateur le plus utilisé pour mesurer la performance économique d un pays. Et donc, pourquoi le PIB par habitant, et pourquoi pas un autre indicateur? (2) La deuxième perspective est d ordre social, liée aux indicateurs sociaux que nous publions régulièrement, tels que le taux de chômage, l importance de l état providence ou l espérance de vie. Est-ce que ces indicateurs peuvent apporter quelque chose? (3) Et la troisième perspective est, cette fois, statistique, parce que avoir plusieurs indicateurs pour mesurer le bien être n est pas une solution idéale. Peuvent-ils être mis ensemble? Par exemple, par un indicateur composite? Avec ces trois perspectives en tête, je vais vous présenter 4 approches différentes de mesure du bien-être. Il y aura deux approches monétaires. La principale est basée sur les comptes nationaux. On verra que le PIB par habitant n est pas la seule mesure. Ensuite nous verrons une seconde approche monétaire, en ajustant le PIB par habitant, avec le temps des loisirs ou les inégalités de revenus. Et puis, donc il y aura 2 autres approches, celles-ci non monétaires, une qui prend en compte différents indicateurs sociaux, et une sur des mesures de satisfaction de vie venant d enquêtes d opinion. 2

3 La première approche monétaire vient des comptes nationaux. Les comptes nationaux, c est le système de comptabilité qui permet de quantifier l'activité économique d'un pays. Un des principaux agrégats calculé est le PIB qui correspond à la richesse produite d un pays au cours d une année. En divisant le PIB par le nombre d habitants, on obtient donc la richesse produite par habitant, le PIB par habitant, qui est souvent considéré comme l indicateur du bien-être d un pays. La question est : y a-t-il d autres indicateurs que le PIB par habitant? Vous pouvez voir sur ce graphique avec le marqueur rouge le niveau de PIB par habitant décroissant de gauche à droite: un bien-être monétaire important au Luxembourg à + de $ par habitant, et aux États-Unis en Norvège à dollars par habitant -- et par contre un bien-être économique plus faible, à droite, dans les pays de l Europe de l Est, au Mexique et en Turquie. La France se situe légèrement au dessus de la moyenne des pays de l OCDE, à dollars par personne, autour de ses voisins l Allemagne et la Belgique. Sur ce graphique, vous pouvez voir 2 candidats possibles pour remplacer le PIB par habitant venant des comptes nationaux : Le premier est un autre indicateur de production de revenu de l économie totale, c est le revenu national net par habitant - le RNN en Jaune sur ce graphique - qui est décliné du PIB. En théorie, c est un meilleur indicateur puisqu il exclut en effet les investissements de l étranger - on ne comptabilise alors que le revenu des résidents - et il exclut aussi l amortissement du capital - on prend donc en compte l usure des équipements. On voit d ailleurs sur ce graphique que les plus grandes différences sont au Luxembourg et en Irlande, où il y a de nombreuses compagnies étrangères (leur valeur ajouté n est pas comptabilisée dans le RNN). Le second indicateur vient aussi des comptes nationaux mais du secteur des comptes des ménages. C est le «revenu disponible» des ménages par habitant, en bleu sur ce graphique. C est la somme des revenus des ménages, après IMPOTS, par personne, qui est aussi un indicateur pertinent. Les niveaux sont inférieurs au PIB par habitant, mais ce qui est important, c est qu il y a toujours une forte corrélation avec le PIB par habitant, l ordre des pays du bien-être varie très peu. Sur cette première approche monétaire, on peut donc dire qu il existe, en théorie, de meilleurs indicateurs. Le problème c est que pour certains pays, ces données ne sont pas toujours disponibles, on le voit ici pour le Luxembourg, l Islande, et la Hongrie c est la raison principale pour la quelle le PIB par habitant est toujours autant utilisé. Ce PIB par habitant est souvent critiqué, parce qu il ne représente qu une notion monétaire du bienêtre. Il ne prend pas en compte des facteurs importants 3

4 La seconde approche, c est précisément d essayer d ajouter ce qui n est pas mesuré dans le PIB par habitant et qui intervient dans la mesure de bien-être. Je vais vous donner 2 exemples : Le premier exemple, c est les temps de loisirs. Êtes-vous d accord pour dire qu ils sont importants pour le bien-être? Je pense que oui Parce que la différence entre le PIB par habitant, par exemple, entre les États-Unis et la France, qui était à peu près de dollars, soit 25% de différence, elle ne prend pas en compte le temps de loisirs, qui peut être important pour mesurer le bien-être. Pour l inclure, il est possible de convertir le temps de loisirs, en REVENUS, et de l intégrer dans le PIB par habitant. J ai mis ici les heures annuelles de travail en Europe et aux États-Unis : heures en Europe heures aux États-Unis. C est une différence de 300 heures de travail par an en plus, en moyenne c est plus ou moins une heure de travail par jour en plus; c est du temps de loisirs en moins, et donc surement moins de bien-être. On va alors convertir ce temps de loisirs en revenu, et ajuster ainsi le PIB par habitant. Pour cet exemple entre la France et les États-Unis, l ajustement fait diminuer la différence - qui était de 25% - à 15% - ou 10% - selon la technique d ajustement utilisée. Un autre facteur que ne prend pas en compte le PIB par habitant, ce sont les inégalités de revenus. Le PIB par habitant, en effet, prend la moyenne des revenus. Mais si le revenu des plus riches augmente autant que baisse le revenu des plus pauvres, alors le PIB par habitant va rester constant, mais l on peut penser que le bien-être global a baissé. On va donc convertir les inégalités de revenus avec un concept de «revenu également distribué», et donc de bien-être également distribué. Concrètement, pour reprendre l exemple de l écart de PIB par habitant entre la France et les États-Unis. L OCDE vient de publier une étude sur les inégalités de revenus (http://www.oecd.org/els/social/inegalite). En France, les revenus moyens des 10% les plus riches sont 6 fois plus élevés que les revenus des 10% les plus pauvres. Aux États-Unis, ce rapport est 16, près de trois fois plus qu en France. La distribution des revenus est donc beaucoup plus inégale Outre-Atlantique qu en France. On prend donc en compte cette différence d inégalités de revenus, et comme pour les loisirs, on convertit les différences, en revenu, et on ajuste encore le PIB par habitant. Ceci dit, même avec de tels ajustements, le classement des pays n est pas très différent que celui du PIB par habitant. Mais cela permet tout de même d ajuster la mesure. Il faut utiliser ces ajustements avec précaution, ils sont «bien sûr» sujets à beaucoup d hypothèses, mais ils apportent, chacuns, des éléments de réponse pour combler les lacunes du PIB par habitant, et donc pour mieux mesurer le bien-être. 4

5 La troisième approche est basée sur des indicateurs sociaux. Ce tableau montre une sélection d indicateurs que nous mettons à jour et publions dans «Panorama de la société Ces indicateurs sont plus ou moins fortement corrélés avec le PIB par habitant. Soit positivement: plus le niveau d éducation est élevé, plus le niveau de dépenses sociales et de santé est élevé, ou plus l espérance de vie est élevée, et plus le PIB par habitant est élevé. Soit ils sont corrélés négativement avec le PIB par habitant, c'est-à-dire: plus le taux de chômage est élevé ou plus le taux de délinquance est élevé, et moins le PIB par habitant est élevé. Si l on compare certains chiffres de la France avec la moyenne de l OCDE, qu est-ce qui peut expliquer que la France soit moins performante que d autres pays? La France avait (autour de 2005) un taux de chômage supérieur à la moyenne; les élèves sont légèrement moins performants à l école à 15 ans. Il y a en France, aussi, plus de suicides. Par contre, on y vit beaucoup moins dans la pauvreté, avec un taux de pauvreté de 7% contre 11% en moyenne. C est grâce notamment aux aides sociales de l État plus importantes en France. On y vit aussi légèrement plus longtemps, avec une espérance de vie de 84 ans. Ou encore, il y a une proportion de personnes qui ont été victimes d un acte de délinquance au cour d une année qui est inférieure à la moyenne. Nous pensons que ces indicateurs apportent des informations complémentaires, et intéressantes sur la mesure du bien-être d un pays. Utiliser ainsi un ensemble d indicateurs donne beaucoup d informations, mais cela ne donne pas une image synthétique comme le fait le PIB par habitant, ou l IDH (l indicateur de développement humain ), ou le bonheur intérieur brut. Nous avons décidé de nous limiter à quelques indicateurs significatifs dans les domaines de l emploi, l éducation, la santé, et la cohésion sociale. Et nous les présentons en complément du PIB par habitant. 5

6 La quatrième et dernière approche vient de données d enquêtes. C est comme si je faisais une enquête auprès de vous en vous demandant : «Quel est votre niveau de satisfaction de vie actuelle?» sur une échelle de 0 à 10. De Zéro si ca ne va pas du tout, à 10 si tout va très bien. Vous pouvez voir ici deux types de résultats. Le premier, à gauche, on croise le PIB par habitant sur l axe horizontal et le niveau moyen de satisfaction de vie sur l axe vertical, sur une échelle de 0 à 10. On voit une corrélation positive, les personnes qui vivent dans des pays à PIB par habitant élevé rapportent des nivaux de satisfaction de vie plus élevés. On est plus heureux dans les pays plus riches. Le second graphique, à droite, montre des tendances en indice 100, au milieu des années 70s, du PIB par habitant (en rouge) et de la satisfaction de vie (en gris), pour la France et les États-Unis. On remarque, pour ces 2 pays, et c est le cas pour les autres pays de l OCDE, que le PIB par habitant augmente mais que le niveau subjectif de bien-être est plutôt stable. Cela vient d une part que la mesure du bonheur ne peut varier que de 0 à 10, alors que le PIB par habitant est une échelle ouverte, mais aussi peut-être que plus d argent et plus de prospérité matérielle ne rendent forcément pas les gens plus heureux. 6

7 Pour conclure brièvement, après avoir passé en revue ces quatre approches différentes, on peut dire que oui, le REVENU est un facteur important pour mesurer le bien-être, mais ce n est pas le seul facteur. Il peut être «complémenté» avec d autres indicateurs pour avoir une vue plus globale plus large du bien-être. Pour illustrer ce propos, si ce soir, après ce forum, vous vous sentez mieux, votre bien-être personnel sera plus élevé, pas seulement parce que vous aurez plus d argent, mais aussi parce que vous aurez appris de nouvelles choses, ou vous aurez rencontré des gens J ajoute juste, deux projets importants, liés à la mesure du bien-être, où d autres personnes, notamment à l OCDE, sont impliquées : -Un projet global sur la mesure du progrès des sociétés, pour améliorer les indicateurs clés dans les domaines économiques, sociaux et environnementaux - et la commission STIGLITZ, qui examine l ensemble des problèmes liés aux mesures de performance économique, avec des propositions prévues pour le Printemps

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U CROISSANCE INCLUSIVE L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U COPE Éléments clés Centre pour les Opportunités et l Égalité Novembre 2016 http://oe.cd/idd-fr Les fruits de la reprise

Plus en détail

TITRE INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN

TITRE INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN TITRE INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN UNE APPROCHE SYNTHÉTIQUE 7 L indice de développement humain Contexte L Indice de Développement Humain (IDH) est né au cours des années 1980 dans un contexte de remise

Plus en détail

Les recettes fiscales totales au Canada ont atteint

Les recettes fiscales totales au Canada ont atteint Fiscalité internationale Zhengxi Lin Les recettes fiscales totales au ont atteint 324,6 milliards de dollars en 1997. Ce chiffre représentait 36,8 % du produit intérieur brut (PIB) 1, ce qui était nettement

Plus en détail

Keynote speech. La mesure des changements sociaux une longue marche du PIB à la mesure du progrès" CES Séminaire Luxembourg, 12 juillet 2010

Keynote speech. La mesure des changements sociaux une longue marche du PIB à la mesure du progrès CES Séminaire Luxembourg, 12 juillet 2010 Keynote speech La mesure des changements sociaux une longue marche du PIB à la mesure du progrès" CES Séminaire Luxembourg, 12 juillet 2010 Josep Borrell, Président de l IUE Introduction Comment mesurer

Plus en détail

Vers de nouveaux systèmes de mesure

Vers de nouveaux systèmes de mesure PERFORMANCES ECONOMIQUES ET PROGRÈS SOCIAL Vers de nouveaux systèmes de mesure Joseph Stiglitz prix Nobel d'économie Amartya S en prix Nobel d'économie Jean-Paul Fitoussi préface de Nicolas Sarkozy Président

Plus en détail

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions Tableau de bord annuel Tableau de bord trimestriel PIB par habitant (SPA) Croissance du PIB (en % volume) 200 Energies renouvelables

Plus en détail

Au-delà du PIB : le Revenu Equivalent Un nouvel indicateur pour les comparaisons internationales de niveaux de vie

Au-delà du PIB : le Revenu Equivalent Un nouvel indicateur pour les comparaisons internationales de niveaux de vie Au-delà du PIB : le Revenu Equivalent Un nouvel indicateur pour les comparaisons internationales de niveaux de vie Marc Fleurbaey et Guillaume Gaulier CNRS, Paris et CEPII, Paris Colloque «Vers de nouveaux

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

Ce qu il faut retenir du CAS 1 :

Ce qu il faut retenir du CAS 1 : Ce qu il faut retenir du CAS 1 : Le sens des grands indicateurs macro économiques : La différence entre PIB et PNB, inflation, dette, déficit, productivité Avoir compris LES définitions du PIB le calcul

Plus en détail

Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique?

Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique? Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique? Le progrès technique est l accroissement des connaissances humaines, des techniques des savoirs faire

Plus en détail

Bien-être des personnes âgées : comparaison internationale

Bien-être des personnes âgées : comparaison internationale Direction de l évaluation, de la statistique et de la révision, volume 9, n 1, décembre 2011 Bien-être des personnes âgées : comparaison internationale Le bien-être des personnes âgées est un des aspects

Plus en détail

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

Les revenus et la pauvreté des personnes âgées. OCDE, «Panorama des pensions 2013», chapitre 5

Les revenus et la pauvreté des personnes âgées. OCDE, «Panorama des pensions 2013», chapitre 5 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 janvier 2014 à 14h30 «Niveau des pensions et niveau de vie des retraités» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Les revenus

Plus en détail

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel

Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions. Tableau de bord trimestriel. Tableau de bord annuel Cliquer sur un des deux graphiques pour accéder aux données et définitions Tableau de bord annuel Tableau de bord trimestriel PIB par habitant (SPA) Croissance du PIB (en % volume) 200 Energies renouvelables

Plus en détail

G2 Richesse et pauvreté dans le monde

G2 Richesse et pauvreté dans le monde G2 Richesse et pauvreté dans le monde Notions : Développement, Niveau d échelle Nous avons vu dans le chapitre précédent (G1) qu il y a d importantes inégalités à la fois entre les pays, mais également

Plus en détail

LE PIB EST-IL UN BON INDICATEUR DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL?

LE PIB EST-IL UN BON INDICATEUR DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL? LE PIB EST-IL UN BON INDICATEUR DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL? Table des matières: Introduction :... 2 I. Le PIB est un indicateur partiellement pertinent...... 2 A. Pour mesurer la croissance des richesses

Plus en détail

En comptabilité, quel indicateur mesure l investissement?

En comptabilité, quel indicateur mesure l investissement? Comment calcule-t-on la croissance économique? a. En calculant le taux de variation du PIB en volume b. En additionnant la valeur ajoutée des entreprises c. En mesurant le niveau de la consommation des

Plus en détail

Étude sur le niveau de connaissance des Québécois de différents concepts financiers. Octobre 2016 Projet

Étude sur le niveau de connaissance des Québécois de différents concepts financiers. Octobre 2016 Projet Étude sur le niveau de connaissance des Québécois de différents concepts financiers Octobre 2016 Projet 15618-001 Contexte et approche méthodologique Contexte et approche méthodologique Léger Recherche

Plus en détail

2. Mesurer la production nationale à l aide des deux approches; 3. Établir les relations entre les divers agrégats des comptes nationaux;

2. Mesurer la production nationale à l aide des deux approches; 3. Établir les relations entre les divers agrégats des comptes nationaux; Les objectifs 1. Définir le produit intérieur brut; 2. Mesurer la production nationale à l aide des deux approches; 3. Établir les relations entre les divers agrégats des comptes nationaux; 4. Saisir les

Plus en détail

UE-27 PIB : quelles prévisions?

UE-27 PIB : quelles prévisions? Diploweb.com, revue geopolitique, articles, cartes, relations internationales > Union européenne > États membres > UE-27 PIB 2009-2010 : quelles prévisions? Diploweb.com recommande : Nouvelle édition entièrement

Plus en détail

Les ménages sous le seuil de pauvreté dans la Région Provence-Alpes-Côte d Azur

Les ménages sous le seuil de pauvreté dans la Région Provence-Alpes-Côte d Azur Colloque du DROS 10 Octobre 2006 - Document de travail Les ménages sous le seuil de pauvreté dans la Région Provence-Alpes-Côte d Azur La pauvreté «monétaire», mesurée à travers le seul critère du revenu

Plus en détail

La croissance est-elle pro-pauvres au Maroc?

La croissance est-elle pro-pauvres au Maroc? Royaume du Maroc le 14 décembre 2009 Haut-Commissariat au Plan La est-elle pro-pauvres au Maroc? Par : Douidich M. Haut-Commissariat au Plan Résumé L évaluation de la configuration pro-pauvres du processus

Plus en détail

La mesure de la pauvreté, des inégalités et de l exclusion sociale : quelques enjeux

La mesure de la pauvreté, des inégalités et de l exclusion sociale : quelques enjeux La mesure de la pauvreté, des inégalités et de l exclusion sociale : quelques enjeux Alain Noël Professeur au département de science politique de l Université de Montréal et président du Comité de direction

Plus en détail

Environnement économique de l entreprise. Séance 1. Simon Porcher

Environnement économique de l entreprise. Séance 1. Simon Porcher Environnement économique de l entreprise Séance 1 Simon Porcher porcher.iae@univ-paris1.fr Pourquoi ce cours? Culture générale économique importante pour comprendre le monde Bases de la stratégie d entreprise

Plus en détail

INTRODUCTION. Faire des statistiques, c est collecter, organiser puis traiter des données numériques

INTRODUCTION. Faire des statistiques, c est collecter, organiser puis traiter des données numériques INTRODUCTION Faire des statistiques, c est collecter, organiser puis traiter des données numériques concernant une population (plus généralement un ensemble de «choses») Collecter : On réunit des nombres

Plus en détail

Economie Thème 1 : Croissance, instabilité et crises Questionnement 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique

Economie Thème 1 : Croissance, instabilité et crises Questionnement 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique Economie Thème 1 : Croissance, instabilité et crises Questionnement 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique Fiche de synthèse Non finalisée Fiche réalisée par V. Allaire, A. de Braquilanges

Plus en détail

L actualité socio-économique au Luxembourg. Une information courte, pertinente, transmise en priorité

L actualité socio-économique au Luxembourg. Une information courte, pertinente, transmise en priorité CSL N 3-2013 juin 2013 L actualité socio-économique au Luxembourg Préface Une information courte, pertinente, transmise en priorité Le CSL flash renforce l éventail des newsletters que la Chambre des salariés

Plus en détail

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) )

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) ) DOCUMENT 1 : lecture PPA La recherche et le développement : quelques indicateurs Dépenses intérieures brutes de R&D (1) - milliards de $ en Dépenses de R&D par habitant (en PPA, Nombre de brevets déposés

Plus en détail

Bilan 11 Le bien-être des enfants dans les pays riches : vue d ensemble comparative

Bilan 11 Le bien-être des enfants dans les pays riches : vue d ensemble comparative CENTRE DE RECHERCHE Bilan 11 Le bien-être des enfants dans les pays riches : vue d ensemble comparative Principales constatations - Partie 1 : classement du bien-être des enfants dans 29 des économies

Plus en détail

croissance et phénomène d inflation

croissance et phénomène d inflation Chapitre 14. Analyse macroéconomique : Théorie de la croissance et phénomène d inflation Concepts clés Quelles sont les méthodes de calcul du PIB? Qu est-ce-que le PIB nominal, le PIB réel et le déflateur

Plus en détail

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES «Il ne faut pas que certains citoyens souffrent de la pauvreté, tandis que d autres sont riches, parce que ces deux états sont causes de dissensions.» Platon, V ème siècle avant l an 0. CHAPITRE 10 LE

Plus en détail

ELEMENTS DE REFKLEXION SUR L EVOLUTION DES SALAIRES ET DU POUVOIRS D4ACHAT EN ALGERIE

ELEMENTS DE REFKLEXION SUR L EVOLUTION DES SALAIRES ET DU POUVOIRS D4ACHAT EN ALGERIE ELEMENTS DE REFKLEXION SUR L EVOLUTION DES SALAIRES ET DU POUVOIRS D4ACHAT EN ALGERIE Juin 2013 Evolution des salaires en Algérie de 2000 à 2011 1 Cette analyse a pour objet de présenter quelques éléments

Plus en détail

La pression fiscale dans les pays de l OCDE retrouve les niveaux record de 2000

La pression fiscale dans les pays de l OCDE retrouve les niveaux record de 2000 Centres de l OCDE Allemagne Berlin (49-30) 288 8353 Japon Tokyo (81-3) 5532-0021 Mexique Mexico (52-55) 5281 3810 Etats-Unis Washington (1-202) 785 6323 ALLEMAGNE AUSTRALIE AUTRICHE BELGIQUE CANADA CORÉE

Plus en détail

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure 1 FIPECO le 09.09.2016 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 10) Les inégalités et la redistribution Selon la typologie proposée par R. Musgrave, la redistribution (ou

Plus en détail

Grèce : pourquoi une dette à 100 % du PIB avant la crise? Michel Husson, A L encontre, 11 Février 2015

Grèce : pourquoi une dette à 100 % du PIB avant la crise? Michel Husson, A L encontre, 11 Février 2015 Grèce : pourquoi une dette à 100 % du PIB avant la crise? Michel Husson, A L encontre, 11 Février 2015 En 2007, la dette publique grecque représentait 103 % du PIB (Produit intérieur brut). Ce niveau élevé

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

GROUPE BIC COMMUNIQUE DE PRESSE CLICHY 22 AVRIL 2009

GROUPE BIC COMMUNIQUE DE PRESSE CLICHY 22 AVRIL 2009 GROUPE BIC COMMUNIQUE DE PRESSE CLICHY 22 AVRIL 2009 GROUPE BIC - RESULTATS DU 1 ER TRIMESTRE 2009 CHIFFRE D AFFAIRES : 308,4 MILLIONS D EUROS, EN BAISSE DE -0,8 % A TAUX DE CHANGE CONSTANTS Faits marquants

Plus en détail

INTRODUCTION : La croissance économique : perspectives historiques

INTRODUCTION : La croissance économique : perspectives historiques INTRODUCTION : La croissance économique : perspectives historiques Bibliographie générale de base pour le cours : - Assidon E, Les théories économiques du Développement, Repères, La Découverte, 2002 -

Plus en détail

Baromètre Edenred-Ipsos 2016

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Comprendre et améliorer le bien-être au travail Avril 2016 ENSEIGNEMENTS Le bien-être au travail est un enjeu croissant pour les entreprises de plus en plus confrontées à un

Plus en détail

Salaires et revenu national. Inégalités et distribution des salaires Inégalités, distribution et redistribution des revenus

Salaires et revenu national. Inégalités et distribution des salaires Inégalités, distribution et redistribution des revenus DULBEA Salaires et revenu national Inégalités et distribution des salaires Inégalités, distribution et redistribution des revenus Le baromètre social 2009 Les salaires et le revenu national Inégalités

Plus en détail

Déterminants sociaux et environnementaux de la santé et inégalités en matière de santé en Europe : aide-mémoire

Déterminants sociaux et environnementaux de la santé et inégalités en matière de santé en Europe : aide-mémoire Déterminants sociaux et environnementaux de la santé et inégalités en matière de santé en Europe : aide-mémoire Les déterminants sociaux et environnementaux de la santé désignent tout l'éventail des circonstances

Plus en détail

Chap 2 : Richesse et pauvreté dans le monde

Chap 2 : Richesse et pauvreté dans le monde Chap 2 : Richesse et pauvreté dans le monde Problématique : Comment se caractérisent les inégalités de richesses dans le monde à différentes échelles? 1 I. Problématique : Compétence : Analyser des cartes

Plus en détail

Actualités OFS. Etat de santé, renoncement aux soins et pauvreté. 14 Santé Neuchâtel, juillet 2013

Actualités OFS. Etat de santé, renoncement aux soins et pauvreté. 14 Santé Neuchâtel, juillet 2013 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 14 Santé Neuchâtel, juillet 2013 Etat de santé, renoncement aux soins et pauvreté Enquête sur les revenus et les

Plus en détail

REVENU PRÉCARITÉ. Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités?

REVENU PRÉCARITÉ. Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités? REVENU PRÉCARITÉ Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités? http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/default.asp?page=video-pauvrete.htm

Plus en détail

NOVEMBRE 2016 IMPACT ÉCONOMIQUE DES DÉPENSES DE LA POPULATION DE 65 ANS ET PLUS AU NOUVEAU-BRUNSWICK PIERRE-MARCEL DESJARDINS ÉCONOMISTE

NOVEMBRE 2016 IMPACT ÉCONOMIQUE DES DÉPENSES DE LA POPULATION DE 65 ANS ET PLUS AU NOUVEAU-BRUNSWICK PIERRE-MARCEL DESJARDINS ÉCONOMISTE NOVEMBRE 2016 IMPACT ÉCONOMIQUE DES DÉPENSES DE LA POPULATION DE 65 ANS ET PLUS AU NOUVEAU-BRUNSWICK PIERRE-MARCEL DESJARDINS ÉCONOMISTE INTRODUCTION La présente étude a comme objectif de mesure l apport

Plus en détail

Tunisie. Le travail au service du développement humain. Rapport sur le développement humain 2015

Tunisie. Le travail au service du développement humain. Rapport sur le développement humain 2015 Rapport sur le développement humain 2015 Le travail au service du développement humain Note d information pour les pays concernant le Rapport sur le développement humain 2015 Tunisie Introduction Le Rapport

Plus en détail

Graphique 4.4. Inégalités de revenu avant et après impôts et transferts dans certains pays de l OCDE

Graphique 4.4. Inégalités de revenu avant et après impôts et transferts dans certains pays de l OCDE II.4. QUELLE EST L AMPLEUR DE LA REDISTRIBUTION RÉALISÉE PAR LES POUVOIRS PUBLICS? LE RÔLE DES TRANSFERTS MONÉTAIRES Graphique 4.4. Inégalités de revenu avant et après impôts et transferts dans certains

Plus en détail

Des dépenses de santé sans précédent OCDE

Des dépenses de santé sans précédent OCDE <http://www.oecd.org/fr/document/0,,fr-document no no-,00.html> Des dépenses de santé sans précédent OCDE 23/06/2003 - Les pays de l'ocde ont dépensé des sommes record en soins de santé,

Plus en détail

Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale?

Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale? analyse FEB Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale? Septembre 2014 I Raf Van Bulck 39,2 % II Pourcentage de la valeur ajoutée nette générée par les entreprises

Plus en détail

CHAPITRE6/ LES OBJECTIFS ET LES INSTRUMENTS MACROECONOMIQUES

CHAPITRE6/ LES OBJECTIFS ET LES INSTRUMENTS MACROECONOMIQUES CHAPITRE6/ LES OBJECTIFS ET LES INSTRUMENTS MACROECONOMIQUES I- Les trois maux macroéconomiques II- La croissance III-Le chômage IV- L inflation V-Les liens entre les trois grandes variables macroéconomiques

Plus en détail

Economie Générale et Statistique. Résumé du cours. Partie 1 : Les concepts économiques de base

Economie Générale et Statistique. Résumé du cours. Partie 1 : Les concepts économiques de base Résumé du cours Matière : Economie Générale et Statistique Filière : 2ème année bac Sciences Economiques Partie 1 : Les concepts économiques de base 3- Les agrégats de la comptabilité nationale 4- Les

Plus en détail

MACROECONOMIE. Sciences Po 1 ère année. Cours de Yann ALGAN

MACROECONOMIE. Sciences Po 1 ère année. Cours de Yann ALGAN MACROECONOMIE Sciences Po 1 ère année 2012 Cours de Yann ALGAN Chapitre 11 Croissance Economique Endogène Capital humain et Innovations INTRODUCTION Questions Limites de la théorie de la croissance exogène

Plus en détail

Niger. Le travail au service du développement humain. Rapport sur le développement humain 2015

Niger. Le travail au service du développement humain. Rapport sur le développement humain 2015 Rapport sur le développement humain 2015 Le travail au service du développement humain Note d information pour les pays concernant le Rapport sur le développement humain 2015 Niger Introduction Le Rapport

Plus en détail

Mesure du bien-être au Maroc. Principaux résultats de l Enquête Nationale sur le bien-être 2012

Mesure du bien-être au Maroc. Principaux résultats de l Enquête Nationale sur le bien-être 2012 Mesure du bien-être au Maroc Principaux résultats de l Enquête Nationale sur le bien-être 2012 Khalid SOUDI Haut Commissariat au Plan - Maroc 1 Plan Concept et définition du bien-être Mesure du bien être

Plus en détail

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Comprendre et améliorer le bien-être au travail. Mai 2016

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Comprendre et améliorer le bien-être au travail. Mai 2016 Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Comprendre et améliorer le bien-être au travail Mai 2016 ENSEIGNEMENTS Le bien-être au travail est un enjeu croissant pour les entreprises de plus en plus confrontées à un

Plus en détail

Thème 1: Croissance, Fluctuations et crises

Thème 1: Croissance, Fluctuations et crises Thème 1: Croissance, Fluctuations et crises Chapitre 1 : Les sources de la croissance économique. Notions essentielles du programme de terminale PIB est un indicateur des richesses (Biens et Services)

Plus en détail

P.C.8 CROISSANCE ET PRODUCTIVITE

P.C.8 CROISSANCE ET PRODUCTIVITE P.C.8 CROISSANCE ET PRODUCTIVITE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE Définitions de la croissance La capacité d un pays de produire de plus en plus de biens et services "L augmentation soutenue pendant une période

Plus en détail

Mesures objectives de la pauvreté: consistance et interférence avec les mesures subjectives Cas du Maroc

Mesures objectives de la pauvreté: consistance et interférence avec les mesures subjectives Cas du Maroc Mesures objectives de la pauvreté: consistance et interférence avec les mesures subjectives Cas du Maroc Douidich M. Haut-Commissariat au Plan (HCP), Maroc 1 Objet Evaluer, sur la base des données marocaines,

Plus en détail

2) La croissance des dépenses publiques

2) La croissance des dépenses publiques 1 FIPECO, le 31.05.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 2) La croissance des dépenses publiques La définition, le montant et la répartition des dépenses publiques, en France et dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Février 2004

DOSSIER DE PRESSE Février 2004 DOSSIER DE PRESSE E.Leclerc informe les Français sur leur pouvoir d achat réel et interpelle les acteurs économiques et politiques sur la nécessité de permettre aux distributeurs de jouer pleinement leur

Plus en détail

L indice de SEN, outil de mesure de l équité des systèmes éducatifs Une comparaison à l échelle européenne

L indice de SEN, outil de mesure de l équité des systèmes éducatifs Une comparaison à l échelle européenne L indice de SEN, outil de mesure de l équité des systèmes éducatifs Une comparaison à l échelle européenne S.Morlaix - Bologne 04/03/05 1 La perspective adoptée par Sen (1976, 1992,..) pour traiter de

Plus en détail

Quel est le montant total des dépenses publiques d éducation?

Quel est le montant total des dépenses publiques d éducation? Indicateur Quel est le montant total des dépenses publiques d éducation? Les pays de l OCDE consacrent, en moyenne, 12.9 % de leurs dépenses publiques totales à l éducation. Cette part varie toutefois

Plus en détail

Démographie et pauvreté. Afristat

Démographie et pauvreté. Afristat Démographie et pauvreté Afristat Introduction Pauvreté et richesse sont corrélées aux indicateurs démographiques: Indicateurs de croissance totale de la population : IDH, indice de progrès humain, indice

Plus en détail

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel Pascal Chevalier, Jérôme Pujol (Insee) SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel des individus est de 1550 euros. La moitié des individus ont un niveau de vie inférieur à 1360

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 3 avril 2009

DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 3 avril 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 3 avril 2009 La pauvreté et le manque de confort du logement vont de pair Les chômeurs et les parents de familles monoparentales

Plus en détail

Bilan Innocenti 13. Plus d égalité pour les enfants. Le Bilan 13. Points essentiels pour la France. Document sous embargo jusqu au 14 avril h01

Bilan Innocenti 13. Plus d égalité pour les enfants. Le Bilan 13. Points essentiels pour la France. Document sous embargo jusqu au 14 avril h01 Document sous embargo jusqu au 14 avril 2016 02h01 Plus d égalité pour les enfants «Équité entre les enfants Tableau de classement des inégalités de bien-être entre les enfants des pays riches» Le Bilan

Plus en détail

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et inégalités en français. Il a fait l objet d une grande attention,

Plus en détail

Fédération de Russie

Fédération de Russie 11. PANORAMA DES PENSIONS 215 : DESCRIPTIFS PAYS FÉDÉRATION DE RUSSIE Fédération de Russie Fédération de Russie : le système de retraite en 214 Indicateurs essentiels : Fédération de Russie Fédération

Plus en détail

PRODUCTIVITE DU TRAVAIL : UNE PROGRESSION D AUTANT PLUS. Une évolution de la productivité en longue période particulièrement bonne

PRODUCTIVITE DU TRAVAIL : UNE PROGRESSION D AUTANT PLUS. Une évolution de la productivité en longue période particulièrement bonne ECONEWS 1/2010 9 février 2010 PRODUCTIVITE DU TRAVAIL : UNE PROGRESSION D AUTANT PLUS REMARQUABLE QUE LE Luxembourg part du niveau le plus eleve du monde! RÉSUMÉ La «productivité apparente du travail»

Plus en détail

Chapitre 1 : La croissance démographique et ses effets.

Chapitre 1 : La croissance démographique et ses effets. Chapitre 1 : La croissance démographique et ses effets. SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE Pb : Quelles sont les

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.5% en janvier 2016

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.5% en janvier 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.% en janvier 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse de 0.1 point de pourcentage à 6.% en janvier 2016, 1.6 points de pourcentage en-dessous

Plus en détail

Situation n 1 : Cette décision vous semble t elle justifiée? Situation n 2 : Cette décision vous semble t elle justifiée?

Situation n 1 : Cette décision vous semble t elle justifiée? Situation n 2 : Cette décision vous semble t elle justifiée? Situation n 1 : L entreprise Dynasup fabrique des décodeurs dans une usine fortement automatisée. Son dirigeant souhaite en améliorer les performances et recrute deux nouveaux salariés : - un directeur

Plus en détail

Inégalités : courbe de Lorenz, indice de Gini

Inégalités : courbe de Lorenz, indice de Gini 1 sur 7 15/12/2009 12:17 Inégalités : courbe de Lorenz, indice de Gini Mise à jour : 04/03/2009 Ce texte présente deux outils fréquemment utilisés pour mesurer des inégalités (de revenu, de niveau d'études,

Plus en détail

"Compter ce qui compte Quels indicateurs pour quelle société?"

Compter ce qui compte Quels indicateurs pour quelle société? Political and Ethical Knowledge on Economic Activities "Compter ce qui compte Quels indicateurs pour quelle société?" Pascale MERIOT Université de Rennes 1 PEKEA (Political and Ethical Knowledge on Economic

Plus en détail

Les cycles économiques

Les cycles économiques Les cycles économiques La croissance économique se définit comme une augmentation soutenue du produit intérieur brut réel par habitant, au cours d une période donnée. Au cours des années, la production

Plus en détail

Lignes directrices du patrimoine financier des ménages au Luxembourg

Lignes directrices du patrimoine financier des ménages au Luxembourg Lignes directrices du patrimoine financier des ménages au Luxembourg Luc Verbeken, CEO - Philippe Ledent, Senior Economist Luxembourg - 28 avril 2016 Agenda Introduction Le patrimoine financier Luc Verbeken

Plus en détail

Pouvoir d achat : bilan des travaux récents perspectives

Pouvoir d achat : bilan des travaux récents perspectives Pouvoir d achat : bilan des travaux récents perspectives Commission «démographie et questions sociales» du CNIS Fabrice Lenglart octobre 2011 Pouvoir d achat : rappel sur le concept En comptabilité nationale

Plus en détail

I. Les agents économiques et leurs opérations

I. Les agents économiques et leurs opérations LES OUTILS D ANALYSE DE L ECONOMIE (3) 1 I. Les agents économiques et leurs opérations L approche macro-économique exige le regroupement en quelques catégories pertinentes des millions de participants

Plus en détail

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Avril 2010 1 Plan Objectifs de l enquête Méthodologie de l enquête Indicateur de confiance des ménages (ICM) Principaux résultats

Plus en détail

La Wallonie. en chiffres 42% 35% 24% 14%

La Wallonie. en chiffres 42% 35% 24% 14% (échelle d 35% 14% 24% 42% La Wallonie en chiffres PIB pr oduc tion investissements issements e e mploi exportations EDITION 2004 TERRITOIRE ET POPULATION WALLONIE BELGIQUE CE QUE NOUS DISENT LES CHIFFRES

Plus en détail

SYNTHÈSE LA PAUVRETÉ, LES INÉGALITÉS ET L EXCLUSION SOCIALE AU QUÉBEC : ÉTAT DE SITUATION 2012

SYNTHÈSE LA PAUVRETÉ, LES INÉGALITÉS ET L EXCLUSION SOCIALE AU QUÉBEC : ÉTAT DE SITUATION 2012 SYNTHÈSE LA PAUVRETÉ, LES INÉGALITÉS ET L EXCLUSION SOCIALE AU QUÉBEC : ÉTAT DE SITUATION 2012 Compilation statistique, analyse et rédaction : Guy Fréchet, Aline Lechaume, Richard Legris et Frédéric Savard

Plus en détail

Cnis Moyen Terme Développement durable

Cnis Moyen Terme Développement durable Cnis Moyen Terme Développement durable Commission sur la Mesure de la Performance Économique et du Progrès Social: État des Travaux 22 octobre 2008 Jean-Etienne Chapron, Insee 1 La Commission Stiglitz

Plus en détail

1.1 Le PIB : un indicateur pertinent?

1.1 Le PIB : un indicateur pertinent? Université Paris Ouest Nanterre La Défense Année universitaire 2015-2016 License Economie-Gestion 1 Grandes Fonctions Macroéconomiques Enseignants : Alain Ayong Le Kama, Dramane Coulibaly, Patricia Crifo,

Plus en détail

«Structural Reforms & Income Distribution» (O. Causa, A de Serres, N. Ruiz)

«Structural Reforms & Income Distribution» (O. Causa, A de Serres, N. Ruiz) «Structural Reforms & Income Distribution» (O. Causa, A de Serres, N. Ruiz) Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Commentaires pour le séminaire Fourgeaud William Roos

Plus en détail

Quels facteurs influent sur le niveau des dépenses?

Quels facteurs influent sur le niveau des dépenses? Indicateur Quels facteurs influent sur le niveau des dépenses? Quatre facteurs (le temps d instruction des élèves, le temps d enseignement et le salaire des enseignants, et la taille des classes) influent

Plus en détail

Fiche d information sur le salaire minimum au Nouveau-Brunswick

Fiche d information sur le salaire minimum au Nouveau-Brunswick Fiche d information sur le salaire minimum au Nouveau-Brunswick Éducation postsecondaire, Formation et Travail Septembre 2016 Table des matières INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 TAUX DE SALAIRE MINIMUM AU NOUVEAU-BRUNSWICK...

Plus en détail

1. Quelles sont les sources

1. Quelles sont les sources 1. Quelles sont les sources de la croissance économique? ÉCONOMIE Comprendre les mesures de l ro ss n e onomue e ses derm n n s essen el du ours e les no ons I d le mesure de l ro ss n e onomue A. La mesure

Plus en détail

Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d examens par lecteur optique

Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d examens par lecteur optique Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d examens par lecteur optique Lorsque vous utilisez la correction par lecteur optique, vous recevez, par courriel, un ensemble de fichiers (PDF,

Plus en détail

Croissance potentielle et croissance effective

Croissance potentielle et croissance effective novembre - N Croissance potentielle et croissance effective Lorsqu'on s'interroge sur les perspectives de croissance à long terme, aux et en Europe, après la récession, on peut avoir deux approches : prévoir

Plus en détail

Les chiffres de LA PAUVRETE Une analyse des résultats de l enquête EU-SILC à l occasion de la journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre

Les chiffres de LA PAUVRETE Une analyse des résultats de l enquête EU-SILC à l occasion de la journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 16 octobre 9 Les chiffres de LA PAUVRETE Une analyse des résultats de l enquête EU-SILC à l occasion de la journée mondiale

Plus en détail

PARTIE 1 : Qu est-ce que la croissance économique? A. Le PIB B. Le PIB réel. Document 1 : Évolution du PIB en France

PARTIE 1 : Qu est-ce que la croissance économique? A. Le PIB B. Le PIB réel. Document 1 : Évolution du PIB en France SO00DM24 Approches socio-économiques de la croissance PARTIE 1 : Qu est-ce que la croissance économique? A. Le PIB B. Le PIB réel Document 1 : Évolution du PIB en France Précision 1 : Comment mesurer l

Plus en détail

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN La problématique de la retraite sous l angle macro-économique Olivier KLEIN Les 5 systèmes de retraite Système Public de Solidarité (minimum vieillesse) Les Régimes d Entreprise Le Régime Social par répartition

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 Finance d entreprise - Session 2016 - Proposition de CORRIGÉ 2016 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 Diagnostic financier - 11 points

Plus en détail

LE MARCHÉ DES MACHINES D USINAGE ET DE FORMAGE EN FRANCE

LE MARCHÉ DES MACHINES D USINAGE ET DE FORMAGE EN FRANCE LE MARCHÉ DES MACHINES D USINAGE ET DE FORMAGE EN FRANCE Résultats 2013-2014 Cette étude a pu être menée grâce à la collaboration de 57 sociétés. À toutes un grand merci. Cette étude a été réalisée par

Plus en détail

Evolution de la situation sociale et de la Protection sociale en Belgique

Evolution de la situation sociale et de la Protection sociale en Belgique Evolution de la situation sociale et de la Protection sociale en Belgique Monitoring de la situation sociale en Belgique et des progrès réalisés par rapport aux objectifs sociaux et aux priorités du Programme

Plus en détail

chiffres clés du tourisme édition 2005 direction du Tourisme

chiffres clés du tourisme édition 2005 direction du Tourisme www.tourisme.gouv.fr chiffres clés du tourisme édition 2005 direction du Tourisme Le poids économique du tourisme en France en 2004 l échanges extérieurs dépenses des touristes et excursionnistes étrangers

Plus en détail

Les Comptes Régionaux Du Grand Casablanca

Les Comptes Régionaux Du Grand Casablanca ا ا ROYAUME DU MAROC Les Comptes Régionaux Du Grand Casablanca PRODUIT INTERIEUR BRUT ET DEPENSES DE CONSOMMATION FINALE DES MENAGES 2010 DIRECTION RÉGIONALE DU GRAND CASABLANCA Avril 2013 SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Comparaison internationale de l emploi dans la distribution

Comparaison internationale de l emploi dans la distribution Comparaison internationale de l emploi dans la distribution Etude réalisée auprès des Missions économiques en Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Grèce, Irlande, Italie,

Plus en détail

d études socio-économiques de l UQAM

d études socio-économiques de l UQAM d études socio-économiques de l UQAM LE SYNDICALISME DANS LES PAYS DE L OCDE Frédéric Rogenmoser, B.A.A (comptabilité), candidat à la maîtrise en comptabilité, chercheur au Laboratoire d'études socio-économiques

Plus en détail

Préparation au concours d attaché d administration LA PRODUCTION. Mai 2008 Daphnée FÉRET Division des Affaires Juridiques Rectorat d Amiens

Préparation au concours d attaché d administration LA PRODUCTION. Mai 2008 Daphnée FÉRET Division des Affaires Juridiques Rectorat d Amiens LA PRODUCTION Mai 2008 Daphnée FÉRET Division des Affaires Juridiques Rectorat d I - LA PRODUCTION MARCHANDE ET NON MARCHANDE La production est une fonction essentielle en économie. Les biens ou services

Plus en détail