Comment bien évaluer et mesurer le ROI de votre ERP. 10 bonnes pratiques et indicateurs à mettre en place pour un meilleur contrôle.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment bien évaluer et mesurer le ROI de votre ERP. 10 bonnes pratiques et indicateurs à mettre en place pour un meilleur contrôle."

Transcription

1 Comment bien évaluer et mesurer le ROI de votre ERP. 10 bonnes pratiques et indicateurs à mettre en place pour un meilleur contrôle. Virginie Garlasain, Microsoft Octobre 2011

2 Les entreprises et le ROI Moins de la moitié des PME inclueraient un calcul de ROI dans leur processus de choix d un ERP 1. Seulement ¼ d entre elles mesureraient ce ROI une fois l ERP déployé percent of respondents "sometimes" or "never" estimate ROI in order to costjustify an ERP project (48 percent "always" do it).[ ] And post-rollout, 75 percent "sometimes" or "never" measure ROI after the completion of ERP projects (just 25 percent do this "always") (1) Source : Article de Thomas Wailgum Wed, April 01, 2010 sur la base d une enquête du cabinet Aberdeen sur 920 sociétés de moins de 250 M USD

3 Agenda ROI : De quoi parle-t-on? Comment définir le ROI Quand définir le ROI? Le ROI une science exacte? ROI et Cloud Computing Ressources utiles

4 ROI, de quoi parle-t-on?

5 ROI TCO VALEUR D ACQUISISITON RSI PAYBACK GAIN RENTABILITE PROFIT

6 Bonne Pratique 1 Bien définir le ROI ROI (Return On Investment 2 ) ou Retour sur investissement est un Ratio financier égal au quotient du bénéfice net par le capital investi. En général, ce ratio est exprimé en pourcentage plutôt qu'en valeur. Le ROI doit idéalement prendre en compte la marge générée ou Cash Flow sur la durée. Pour être totalement cohérent, le ROI se doit d être actualisé sur la durée du projet d investissement (2) Source: Richard A. Brealey, Stewart C. Myers et Franklin Allen. Principals of Corporate Finance, 8th Edition. McGraw-Hill/Irwin, 2006

7 ROI versus TCO Définition :TCO Total Cost of Ownership : Indicateur inventé par le Gartner Group pour déterminer le coût total de possession d'un poste de travail ou d une solution. Le TCO inclut tous les postes de dépense liés à la solution: le coût matériel, le coût des logiciels et des mises à jour, le coût de gestion des systèmes et réseaux, les coûts de mise en œuvre, les coûts de maintenance et de support technique...

8 En matière de Projets ERP Bénéfices Ce sont les éléments les plus Difficiles à évaluer Directement ou indirectement liés à l investissement TCO ROI % Coût Total d Acquisition Généralement faciles à déterminer Fournis par éditeurs/intégrateurs et la DSI

9 Comment calculer le ROI

10 Conseil n 2: Pas d égocentrisme Se connaître: Quels sont mes marges de productivité? Où Puis-je m améliorer? Sur quelle durée vais-je valoriser mon Investissement? S inspirer: Quels bénéfices, économies d autres sociétés ont-elles retiré de leur mise en œuvre? Se comparer: Cela s applique t-il à mon entreprise? Comment est-ce que je me situe par rapport aux autres entreprises? Se faire aider: Des outils et des partenaires

11 Conseil n 3: Savoir à quoi s attendre Qu est-ce qu un bon ROI? Un ROI de 100%, 200%; 300%, 1000%? Le ROI attendu dépend du contexte: - Papier/Crayon versus Renouvellement - Question de Comparaison secteur, autre projet concurrent, investissement financier Un ROI rapide? Le ROI doit toujours prendre en compte la dimension temps et doit impérativement être annualisé => Conseil n 2

12 Conseil n 4: Démarrer simplement Inutile de se lancer dans des calculs d actualisation financière si votre investissement n est pas en concurrence avec des placements de Trésorerie. Il peut exister entre 10 et 100 postes de gains de productivité ou de réduction des coûts, ne choisir que ceux que vous pouvez mesurer. Le TCO est très simple à calculer: 90% des éléments fournis par votre éditeur + intégrateur

13 Conseil n 4: Des outils existent Pour Microsoft Le calculateur ROI (FR) Quel ROI pour les PME Nucleus Research ROI Tool Nucleus Research Guidebook Microsoft ROI Support Center

14 Quand définir le ROI?

15 Perception du ROI Perception du ROI dans le temps On va gagner des millions En 9 mois,? OK. Si vous y mettez les moyens Hourrah! Budget et Délais OK! Quel ROI! Réduisons le périmètre pour tenir les délais Beau produit, Beau potentiel! Où sont les gains Vision Implémentation Exploitation ERP sur n années (3) Source: Diagramme inspiré de The value & Potential of ERP. Gartner 2008, Pat Pelan, diffusion publique sur

16 Perception du ROI dans le temps Attentes pas toujours canalisées en phase de choix. Sponsors internes du projet tout comme vendeurs et intégrateurs ne souhaitant pas «tuer la vision» A la fin de la phase d implémentation, la tenue des délais et du budget projet éclipsent très souvent les objectifs de bénéfices opérationnels chiffrés. Positifs ou négatifs, les éléments conjoncturels viennent altérer à la hausse ou à la baisse la perception du ROI en phase d exploitation

17 Quand Définir le ROI? Conseil n 5: Le ROI doit être Défini Avant la décision d achat Conseil n 6: Le ROI doit être redéfini au Démarrage de l ERP (nouveau périmètre, nouveau contexte ) Conseil n 7: Le ROI doit pouvoir être mesuré et recalculé tout au long du cycle de vie de l application. (chaque évènement compte qu il s agisse de coûts complémentaires, de gains fonctionnels ou d éléments conjoncturels à isoler)

18 Le ROI une science exacte?

19 Le ROI est un calcul estimatif Les gains escomptés à l instant t sont en partie subjectifs (l entreprise, les influenceurs, la personne qui les calcule) Le ROI est souvent à périmètre variable (chaque projet peut révéler des zones de productivité, des goulets non identifiés avant la mise en oeuvre) Le ROI parie sur un avenir lisse, sans aléas, sans facteurs exogènes, ou endogènes conduisant à des changements de priorité.

20 Conseils pour une meilleure estimation Lecon n 8: Pondérer la subjectivité via des coefficients Ex: 20h de temps gagné sur du reporting ne représentent pas forcément 20h de temps productif! Lecon n 9: Tout est question d hypothèse: Hypothèse Haute, Pessimiste, Modérée, «Et si je ne fais rien» Lecon n 10: Il doit comprendre des éléments de permanence: Quels indicateurs clés sont importants pour mon entreprise sur le long terme? => ce que je ne mesure pas, je ne le gère pas Lecon n 11: Savoir dire STOP Le payback est aussi important que le ROI. Il faut accepter de démarrer sur un périmètre donné et mesurable.

21 ROI et Cloud Computing

22 Rentabilité dans le temps (Cash flow) Cumul Marge/ Cash Flow Coûts de migration Modèle Investissement 0 Rentabilité moyen terme 1an 2 ans 3 ans * Note Importante : L échelle de temps est indicative, le point d équilibre financier entre recettes et dépenses variant en fonction de l ERP et du contexte client Durée*

23 Rentabilité dans le temps (Cash flow) Cumul Marge/ Cash Flow 0 Rentabilité quasi immédiate Modèle Cloud 1an 2 ans 3 ans * Note Importante : L échelle de temps est indicative, le point d équilibre financier entre recettes et dépenses variant en fonction de l ERP et du contexte client Durée*

24 Rentabilité dans le temps (Cash flow) Cumul Marge/ Cash Flow Coûts de migration Modèle Investissement 0 Rentabilité quasi immédiate Equilibre des 2 modèles Modèle Cloud Rentabilité moyen terme 1an 2 ans 3 ans * Note Importante : L échelle de temps est indicative, le point d équilibre financier entre recettes et dépenses variant en fonction de l ERP et du contexte client Durée*

25 Le Cloud ne suit pas une logique de ROI mais n en permet pas moins des bénéfices Payback plus rapide Présentation bilancielle (coûts lissés) Flexibilité (ex: réduire ou augmenter facilement et rapidement le nombre d utilisateurs) Sur le Court Terme, le Cloud Computing est indéniablement un modèle rentable Sur le Long Terme (7 à 10 ans) le modèle d acquisition (investissement) promet une rentabilité/un ROI supérieurs (à périmètre constant).

26 Références et sources documentaires (1) Source : Article de Thomas Wailgum Wed, April 01, 2010 sur la base d une enquête du cabinet Aberdeen auprès de 920 sociétés de moins de 250 M $ (2) Source: Richard A. Brealey, Stewart C. Myers et Franklin Allen. Principals of Corporate Finance, 8th Edition. McGraw-Hill/Irwin, 2006 (3) Source: Diagramme inspiré de The value & Potential of ERP. Gartner 2008, Pat Pelan,

Petit Déjeuner des PME et des Start-up

Petit Déjeuner des PME et des Start-up Advisory Petit Déjeuner des PME et des Start-up Méthodes d'évaluation et facteurs clés influençant la valeur d'une transaction Confidentiel Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate Finance Responsable

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics

Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics Livre blanc Prodware 2013 Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics Une offre de service mature pour un marché en pleine croissance 2 I/ Editorial II/ Nécessité et Gains de la

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations...

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations... Sommaire Préface... 13 Introduction... 15 Pourquoi une fonction contrôle de gestion?... 15 Comment peut-on définir le contrôle de gestion?...16 Quels sont les grands domaines et activités du contrôle de

Plus en détail

RÉSULTATS 2011. Présentation analystes. ERIC COHEN Président -Directeur Général. DIDIER TAUPIN Directeur Général Délégué

RÉSULTATS 2011. Présentation analystes. ERIC COHEN Président -Directeur Général. DIDIER TAUPIN Directeur Général Délégué RÉSULTATS 2011 Présentation analystes ERIC COHEN Président -Directeur Général DIDIER TAUPIN Directeur Général Délégué PASCAL LEVY Directeur Financier RÉSULTATS 2011 AGENDA Synthèse Résultats financiers

Plus en détail

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Concevoir un avenir pour votre entreprise est pour vous un investissement de tous les jours. Grâce à Microsoft Dynamics NAV, donnez vie à vos projets.

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

Théorie Financière 5. Analyse de projets d investissement

Théorie Financière 5. Analyse de projets d investissement Théorie Financière 5. Analyse de projets d investissement t VAN: Un rappel VAN: mesure le changement de la valeur de marché attendue de l entreprise si ile projet est entrepris Comme la valeur de l entreprise

Plus en détail

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky Directeur Centre de Services Espace Grande Arche Paris La Défense Le Groupe LOXAM Pionnier dans la location de matériel pour

Plus en détail

3M Supply Chain Solutions. Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction

3M Supply Chain Solutions. Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction 3M Supply Chain Solutions Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction 1 Sommaire 1 2 3 Le meilleur des mondes a aujourd hui besoin d un système d information adaptable.............page

Plus en détail

Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP

Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP Quels enjeux business et réglementaires poussent les DSI à investir dans une gestion plus fine de la configuration de leurs

Plus en détail

SON SYSTEME D INFORMATION

SON SYSTEME D INFORMATION LIVRE BLANC : INDUSTRIE DE PROCESS, CONSTRUIRE SON SYSTEME D INFORMATION Dans un contexte concurrentiel exacerbé par la crise économique, la valeur des entreprises repose plus que jamais sur les actifs

Plus en détail

ERPme Les étapes essentielles

ERPme Les étapes essentielles ERPme Les étapes essentielles Sélection-Implantation- Optimisation francis.decasteau@crif.be Gsm : 0498 919316 Agenda Qu est-ce qu un ERP Caractéristiques,avantages,Contraintes Etapes du cycle de vie d

Plus en détail

Observatoire 2012 des directeurs informatiques

Observatoire 2012 des directeurs informatiques Enquête réalisée par l agence Adelanto pour le compte de VMware et Wyse Méthodologie L'observatoire 2012 des Directeurs Informatiques VMware-Wyse a été réalisé par sondage en ligne auprès de 35000 Directeurs

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Quelques constats pour commencer! La gestion est devenue incontournable Tout comme le pilote d un avion, le chef d entreprise

Plus en détail

Les PME face aux ERP. Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les PME?

Les PME face aux ERP. Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les PME? Les PME face aux ERP Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les Mars mmaire Introduction... 3 Les enjeux des projets ERP dans les PME... 4 >>L optimation de la gestion de l entrepre... 4

Plus en détail

Gestion et management de projet - Introduction - 1 -

Gestion et management de projet - Introduction - 1 - I Gestion et management de projet - Introduction - 1 - Définition du projet et de la gestion de projets. I-1 Actualité de la gestion de projet ancien ; extension et modification des projets depuis 30 ans

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Avis d expert Les Services Managés appliqués à la mobilité : 6 bonnes raisons de sous-traiter son projet mobilité

Avis d expert Les Services Managés appliqués à la mobilité : 6 bonnes raisons de sous-traiter son projet mobilité Avis d expert Les Services Managés appliqués à la mobilité : 6 bonnes raisons de sous-traiter son projet mobilité Nanterre, le 4 juin 2014 Gain en productivité, augmentation du revenu, amélioration de

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

EBICS : Quels impacts sur votre système d information?

EBICS : Quels impacts sur votre système d information? EBICS : Quels impacts sur votre système d information? Agenda EBICS : Les fondamentaux La position de l Editeur SAGE Les impacts d EBICS sur votre système d information Le contexte Les 2 protocoles ETEBAC

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

Management et Gestion de Projet Partie 1 Cadrer le Projet. Laurence Tournant. Année 2004-2005

Management et Gestion de Projet Partie 1 Cadrer le Projet. Laurence Tournant. Année 2004-2005 CNAM Cycle B Management et Gestion de Projet Partie 1 Cadrer le Projet Année 2004-2005 LT4A - CNAM CycleB2004-05 MP Partie1 v1.doc - p. 1 / 27 Sommaire 1. Qu'est-ce qu'un Projet?...3 2. Le Management de

Plus en détail

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source 30 Mars 2011 jean-francois.caenen@capgemini.com Chief Technology Officer Capgemini France Une nouvelle vague d adoption

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

Théorie Financière 2014-2015

Théorie Financière 2014-2015 Théorie Financière 2014-2015 1. Introduction Professeur Kim Oosterlinck E-mail: koosterl@ulb.ac.be Organisation du cours (1/4) Cours = Théorie (24h) + TPs (12h) + ouvrages de référence Cours en français

Plus en détail

Quelle leçon tirer de la crise? «Faire plus et mieux avec moins»

Quelle leçon tirer de la crise? «Faire plus et mieux avec moins» Quelle leçon tirer de la crise? «Faire plus et mieux avec moins» Franck Nassah Consulting Manager IDC France www.idc.fr Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

La rentabilité d'un investissement informatique

La rentabilité d'un investissement informatique La rentabilité d'un investissement informatique Propriétés Intitulé long Intitulé court Formation concernée Matière Description Exonet sur la gestion financière d'un parc informatique et plus particulièrement

Plus en détail

L OFFRE JDE CLOUD 9 CHEZ REDFAIRE

L OFFRE JDE CLOUD 9 CHEZ REDFAIRE Spécialiste ORACLE / JD Edwards 25 octobre 2012 L OFFRE JDE CLOUD 9 CHEZ REDFAIRE Agenda Un contexte favorable L offre Cloud de Redfaire sur JD Edwards - Contenu fonctionnel - La plateforme technique -

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal

Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Baromètre CXP : l e-mail supplante le papier et ouvre la porte à la capture multicanal Le CXP, en collaboration avec ITESOFT et Fujitsu, dévoile les résultats de l édition 2013 de son baromètre «Optimisation

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,5% au 3 ème trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,5% au 3 ème trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière du troisième trimestre IFRS - Information Réglementée - Non Auditée

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

L analyse coûts-bénéfices gagnante. Gestion Jean-Philippe Rail inc.

L analyse coûts-bénéfices gagnante. Gestion Jean-Philippe Rail inc. + L analyse coûts-bénéfices gagnante Gestion Jean-Philippe Rail inc. + Agenda Introduction L analyse coût-bénéfices Principes de bases Baseline Questions fondamentales que doit répondre l ACB Projet et

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Réunion SFAF 01/04/10

Réunion SFAF 01/04/10 Réunion SFAF 01/04/10 Résultats 2009 Stratégie & perspectives SQLI en bref Un acteur de premier plan du marché français des SI 155 M de chiffre d affaires (Top 15) 2 000 collaborateurs Un fournisseur de

Plus en détail

CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS

CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS Ce chapitre est consacré à la valorisation par les cash flows actualisés ou DCF. Cette méthode est basée sur la capacité d une entreprise à générer des flux

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Description Problématique Infrastructure Ressources Logiciel Maintenance Conclusion Avantages d une migration vers une solution EDI externalisée

Plus en détail

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 Avertissement Le présent document contient des déclarations concernant l avenir. Solocal Group considère que ses attentes sont fondées sur des suppositions raisonnables,

Plus en détail

Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges»

Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges» Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges» Eric Miglioranzo 21 Novembre 2013 1 "Migrer vers le cloud computing

Plus en détail

SYSTÈME D INFORMATION ET GESTION DE LA PERFORMANCE

SYSTÈME D INFORMATION ET GESTION DE LA PERFORMANCE Contact : info@orus.nc www.orus.nc ORUS Informatique, Intégrateur de solutions au service des métiers de la vente, de la distribution et de la gestion financière, est un partenaire fort des processus de

Plus en détail

Thème : Entreprise numérique les facteurs clés de succès, Se réinventer

Thème : Entreprise numérique les facteurs clés de succès, Se réinventer Thème : Entreprise numérique les facteurs clés de succès, Se réinventer Mamadou NAON Club DES DSI DE COTE D IVOIRE www.clubdsi.ci president@clubdsi.ci naonmster@gmail.com 2ème édition des Journées de l

Plus en détail

Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE.

Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE. Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE. Windows 7 : mal nécessaire ou réel avantage? Au cours des 24 prochains mois,

Plus en détail

Les management actions dans le cadre de l ORSA

Les management actions dans le cadre de l ORSA Les management actions dans le cadre de l ORSA Atelier Congrès Institut des Actuaires 20 juin 2014 Intervenants Emmanuel Berthelé, Optimind Winter, Responsable Practice Gildas Robert, Optimind Winter,

Plus en détail

Série 1 Série 2 Série 3. Catégorie 4. Catégorie 1. Catégorie 3. Catégorie. 5 avril 2012

Série 1 Série 2 Série 3. Catégorie 4. Catégorie 1. Catégorie 3. Catégorie. 5 avril 2012 6 5 4 3 2 1 Série 1 Série 2 Série 3 0 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 2 Sage dans le Monde et en France 3 Sage Monde au 30 septembre 2011 1,534 milliard d euros de chiffre d'affaires 6,1

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION CA IT Asset Manager Comment gérer le cycle de vie de mes actifs et disposer d un aperçu complet de ces derniers tout en optimisant la valeur de mes investissements IT? agility made possible

Plus en détail

L Ordre des Experts Comptables Agréés au Liban - Comptabilité de Gestion Examen Décembre 2014

L Ordre des Experts Comptables Agréés au Liban - Comptabilité de Gestion Examen Décembre 2014 QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES (45%) Choisir une seule bonne réponse 1. Les informations suivantes ont été tirées des registres comptables de la société XYZ pour l exercice financier se terminant le 31 décembre

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Louvain (UZ Leuven)

Centre Hospitalier Universitaire de Louvain (UZ Leuven) Étude de cas client Centre Hospitalier Universitaire de Louvain (UZ Leuven) POINTS FORTS Solution de messagerie NetApp : - Système NetApp FAS3000 avec les logiciels SnapManager for Exchange, Single Mailbox

Plus en détail

Rentabilité des assurances des emprunteurs Impacts de la directive «Solvency 2» et des normes IFRS

Rentabilité des assurances des emprunteurs Impacts de la directive «Solvency 2» et des normes IFRS Rentabilité des assurances des emprunteurs Impacts de la directive «Solvency 2» et des normes IFRS Paris, vendredi 28 mai 2010 Cédric AKAKPO-MAXWELL cmaxwell@galea-associes.eu http://www.galea-associes.eu

Plus en détail

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information WELCOME R.O.I : retour d expérience et réflexions actuellement menées aux Hôpitaux Universitaires de Genève Dr Benoît Debande Dr. Benoît Debande Directeur des systèmes d information Le ROI des WELCOME

Plus en détail

Développer les Performances de l Entreprise

Développer les Performances de l Entreprise Développer les Performances de l Entreprise Lors de l implémentation d un système informatique au coût de 20M$, quel retour sur investissement attendez-vous sur 5 ans? Etesvous en mesure de déterminer

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VALEUR DES MOYENNES ENTREPRISES 1 ERE EDITION OCTOBRE 2014

OBSERVATOIRE DE LA VALEUR DES MOYENNES ENTREPRISES 1 ERE EDITION OCTOBRE 2014 OBSERVATOIRE DE LA VALEUR DES MOYENNES ENTREPRISES > 1 ERE EDITION OCTOBRE 2014 EDITO En résonance avec l actualité, ce nouvel observatoire portant sur la valeur des moyennes entreprises consacre l utilité

Plus en détail

Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques. Sébastien Lamour

Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques. Sébastien Lamour Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques Sébastien Lamour Transformation numérique Jamais l informatique n a été aussi importante pour le développement

Plus en détail

Processus de Management de la Performance Développer pour durer. 17 octobre 2008

<Insert Picture Here> Processus de Management de la Performance Développer pour durer. 17 octobre 2008 Processus de Management de la Performance Développer pour durer 17 octobre 2008 Développer pour durer Richard Saint-Julien Expert solutions Oracle France 17

Plus en détail

Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013

Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013 Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013 Version présentée lors des Etats Généraux d EuroCloud Sylvie Chauvin Président MARKESS International POUR OBTENIR

Plus en détail

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Table ronde : Indicateurs clés de performance Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Plan de la présentation 1. Présentation du projet 2. Résultats intermédiaires

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

Conférence IDC INFORMATION MANAGEMENT Session 5 Managed Print Services

Conférence IDC INFORMATION MANAGEMENT Session 5 Managed Print Services Conférence IDC INFORMATION MANAGEMENT Session 5 Managed Print Services Claude ESPINAS Directeur, Division Managed Enterprise Services, HP Imaging and Printing Group 2009 Hewlett-Packard Development Company,

Plus en détail

Big Data et l avenir du décisionnel

Big Data et l avenir du décisionnel Big Data et l avenir du décisionnel Arjan Heijmenberg, Jaspersoft 1 Le nouveau monde des TI L entreprise en réseau de McKinsey McKinsey sur le Web 2.0 McKinsey Global Institute, décembre 2010 Emergence

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM Centre Loire dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013

Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013 Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013 Sommaire du Webinar Le marché français du Cloud Les principaux résultats du PAC CloudIndex Ce qu en pensent les architectes du Cloud Questions / Réponses

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Analyse des Investissements et Création de Valeur

Analyse des Investissements et Création de Valeur Analyse des Investissements et Création de Valeur Les 4 prochains modules Le Coût de Capital Evaluer la performance financière d une activité Analyse des investissements et création de valeur Evaluation

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

La gouvernance SI et l architecture d entreprise (AE) s épaulent pour assurer la réussite des projets

La gouvernance SI et l architecture d entreprise (AE) s épaulent pour assurer la réussite des projets Dossier : Management des projets SI La gouvernance SI et l architecture d entreprise (AE) s épaulent pour assurer la réussite des projets Éric Boulay Président Directeur Général d Arismore Jean-Louis Leignel

Plus en détail

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes 20 mars 2014 Bull Data Infrastructure Fabien Palange Product Manager x86 Bull, 2012 1 Agenda Présentation Bull Introduction

Plus en détail

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION Marija Vukmanovic, Director, chef de secteur clientèle entreprises Office de Promotion Economique du Canton de Genève Petit-déjeuner

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 PHILIPPE BOUAZIZ, Président EDITEUR-INTÉGRATEUR INTERNATIONAL DE LOGICIELS DE GESTION POUR ENTREPRISES Le leader dans l édition de logiciels de gestion(1) sur la zone EMEA

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Utilitaire ConfigXpress dans CA IdentityMinder Ma solution de gestion des identités peut-elle rapidement s adapter à l évolution des besoins et des processus métier? agility made possible

Plus en détail

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France 11 juin 2009 www.idc.com Cyril Meunier IDC France Consulting Manager Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

La plus-value de la mobilité en entreprise

La plus-value de la mobilité en entreprise La plus-value de la mobilité en entreprise $ La mobilité a pris le dessus en entreprise. Avec des employés voulant travailler à toute heure, tout endroit et à partir de n importe quel appareil et avec

Plus en détail

Revenue Assurance : Pourquoi et comment maîtriser votre chaîne de revenu? Saunière Jean-Christophe Corcos Pascal Guédri Zouheir

Revenue Assurance : Pourquoi et comment maîtriser votre chaîne de revenu? Saunière Jean-Christophe Corcos Pascal Guédri Zouheir Revenue Assurance : Pourquoi et comment maîtriser votre chaîne de revenu? Saunière Jean-Christophe Corcos Pascal Guédri Zouheir *connectedthinking 19 février 2008 Agenda Qu est-ce que le Revenue Assurance?

Plus en détail

Calculs de coût. Université de Marne-la-Vallée 4/35 Laurent Wargon

Calculs de coût. Université de Marne-la-Vallée 4/35 Laurent Wargon Calculs de coût de Marne-la-Vallée 4/35 Laurent Wargon Budget du projet TCO Total cost of ownership coût total de possession ROI Return On Investment retour sur investissement OPEX Operational expenditure

Plus en détail

Présentation Corporate

Présentation Corporate The Business way to Fusion your Success! Présentation Corporate f usness Consulting 2013-2016 1 Historique 2 3 4 Business Model Equipe & Ressources Pôle de compétences 7 5 6 Positionnement Communication

Plus en détail

Green it consulting nouveau leader de l informatique écologique

Green it consulting nouveau leader de l informatique écologique green it consulting Green IT Consulting est née d une réflexion fondamentale Comment peut-on améliorer un système d information tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique? 01 / green

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Le Contrôle de Gestion, c est une assurance sur la conduite des affaires Et puis, pour le dirigeant. Novembre 2009 DOSSIER : Gestion d entreprise 38

Le Contrôle de Gestion, c est une assurance sur la conduite des affaires Et puis, pour le dirigeant. Novembre 2009 DOSSIER : Gestion d entreprise 38 DOSSIER : Gestion d entreprise 38 Contrôle de Gestion dans les PME : points essentiels et objectifs. Mais pourquoi le Contrôle de Gestion n est-il pas plus présent dans les PME? Oublie-t-on que c est un

Plus en détail

10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES. Customer Success Stories 2015

10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES. Customer Success Stories 2015 10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES Customer Success Stories 2015 10 USAGES DE QLIK POUR AFFINER VOS ANALYSES FINANCIÈRES Ces exemples d applications et de développements sur mesure

Plus en détail