Sécurité incendie et bois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécurité incendie et bois"

Transcription

1 Sécurité incendie et bois Bâtiments en bois Exigences en matière de sécurité incendie Daniel Ingold Lignum office romand En Budron H Le Mont-sur-Lausanne Version originale allemande Makiol + Wiederkehr Reinhard Wiederkehr Dipl. Holzbau-Ingenieure HTL/SISH 5712 Beinwil am See Ancienne documentation SIA Lignum 84 N est plus valable pour les exigences Est toujours valable pour les solutions

2 Nouvelle documentation Lignum : Lignatec Lignatec p. 2 Table des matières Classification des parties de construction et des matériaux Exigences pour les structures porteuses et pour les compartiments coupe-feu Exigences d utilisation des matériaux combustibles Distances de sécurité Installations techniques Résumé

3 Définition des différentes exigences Les exigences sont fixées selon la fonction de la partie de construction : Résistance des structures porteuses (R) Éviter la ruine pendant une durée déterminée Compartiments coupe-feu (EI) Créer des compartiments résistants pendant une durée déterminée afin de limiter la propagation Choix des matériaux (cb, icb, I-I) Mesures complémentaires Exigence de résistance = R = o======== b=f

4 Exigence d étanchéité = E, d isolation = I = bf=============z=o Exigence de combustibilité `ä~ëëáñáå~íáçå=çéë=ã~í êá~ìñ Selon EN pas applicables - Combustibilité A1, A2, B, C, D, E et F - Fumées s1, s2 et s3 - Formation de gouttes en fusion d0, d1, d2 - Indice élevé = mauvais comportement au feu Selon AEAI 93 et 03 toujours en vigueur - Combustibilité indice de 3 à 6 - Densité de fumée indice de 1 à 3 - Indice élevé = bon comportement au feu par ex. épicéa 4.3, chêne 5.3, laine minérale 6q.3 Pas de concordance entre les systèmes!

5 Classement des parties de construction AEAI anc. F Description Parties de construction porteuses Exemple EN / AEAI nouv. Poteaux R F Parties de construction porteuses et formant compartiment Paroi porteuse de la cage d escalier REI F Parties de construction non porteuses, formant compartiment coupe-feu Paroi non porteuse entre un corridor et une salle de classe EI T Fermetures mobiles Porte d appartement EI R Fermetures étanches aux fumées et aux flammes Porte de corridor E K Clapets coupe-feu Clapet de ventilation EI S Obturations coupe-feu Passage de câbles EI A Portes de cages d ascenseur Porte de l ascenseur EI Parties de construction et résistance au feu Lignatec p. 4/5

6 Aucune exigence - dimensions minimales Dénomination Coupe schématique Description Aucune exigence Utilisation libre du bois, indice d incendie min. 4.2 Aucune exigence de section Sous réserve des limites fixées par la directive utilisation de matériaux combustibles Dimensions minimales des sections d h d b Dimensionné selon les règles de l art Dimensions des éléments linéaires b et h 100 mm Sous réserve des limites fixées par la directive utilisation de matériaux combustibles Lignatec p. 4 Parties de construction résistant au feu 30 minutes Dénomination Coupe schématique Description REI 30 [F 30 cb] obf=pm Bois et dérivés du bois Isolation combustible REI 30 (icb) [F 30] obf=pm=eáåäf oéîæíéãéåí bf=pm=eáåäf oéîæíéãéåí bf=pm=eáåäf Bois et dérivés avec revêtement incombustible résistant au feu 30 min. Isolation combustible Lignatec p. 4

7 Parties de construction résistant au feu 60 minutes Dénomination Coupe schématique Description REI 60 [F 60 cb] obf=sm obf=sm oéîæíéãéåí bf=pm oéîæíéãéåí bf=pm Bois et dérivés du bois Isolation combustible avec revêtement résistant au feu 30 min. Aucune exigence sur le revêtement lorsque l isolation est incombustible REI60/EI30 (icb) obfsmlbfpmeáåäf oéîæíéãéåí=bf=pm=eáåäf oéîæíéãéåíf PMb=EáÅÄF oéîæíéãéåí bf=sm oéîæíéãéåí bf=sm Bois et dérivés du bois Revêtement extérieur incombustible résistant au feu 30 min. Résistance au feu de 60 min. au total pour le revêtement Isolation incombustible Lignatec p. 4 Parties de construction résistant au feu 60 minutes Dénomination REI 60 (icb) [F 60] Coupe schématique obf=sm=eáåäf obf=sm=eáåäf Description Pas d utilisation de matériaux combustibles -Béton armé - Brique - Construction métallique - Isolation incombustible Lignatec p. 4

8 Compartiment coupe-feu des voies d évacuation Dénomination REI 30 icb revêtement dans la voie d évacuation REI 60 EI30(icb) revêtement dans la voie d évacuation REI 60/EI30(icb) Coupe schématique REI 30 REI 60 REI60/EI30(icb) Voie d évacuation Voie d évacuation Cage d escalier ou voie d évacuation revêtement EI 30 (icb) revêtement EI 30 (icb) revêtement icb revêtement EI 30 (icb) revêtement EI 30 revêtement EI 60 revêtement EI 60 Description Partie de construction avec 30 minutes de résistance au feu Revêtement icb du côté de la voie d évacuation Partie de construction avec 60 minutes de résistance au feu Isolation combustible avec revêtement EI 30 Revêtement EI30 (icb) du côté de la voie d évacuation Partie de construction avec 60 minutes de résistance au feu Isolation incombustible Revêtement EI30(icb) des deux côtés Lignatec p. 5 / 11 Table des matières Classification des parties de construction et des matériaux Exigences pour les structures porteuses et pour les compartiments coupe-feu Exigences d utilisation des matériaux combustibles Distances de sécurité Installations techniques Résumé

9 Exigences pour les structures et les compartiments Classeur A Répertoire 6 Classeur A Répertoire 7 Évaluation du risque Les exigences fixées dépendent de : L affectation et la situation La grandeur, la surface, les niveaux Le taux d occupation La charge thermique, la combustibilité Le danger d activation Les possibilités d intervention des sapeurs-pompiers Mais elles sont également influencées par le type de concept de protection choisi :

10 Types de concept de protection `~ÇêÉ=ä Ö~ä=éêçíÉÅíáçå=áåÅÉåÇáÉ çäàéåíáñëi=åçåçáíáçåë=å~çêéëi=ä~ëéë `çååééí=åçåëíêìåíáñ `çååééí=íéåüåáèìé bñåééíáçå ÅçåëíêìÅíáîÉë ÅçåëíêìÅíáîÉë ÇÛçêÖ~åáë~íáçå ÅçåëíêìÅíáîÉë ÇÛçêÖ~åáë~íáçå íéåüåáèìéë ÇÛçêÖ~åáë~íáçå íéåüåáèìéë íéåüåáèìéë ÅçåÅÉéí=ëí~åÇ~êÇ=Ç í~áää Ç~åë=äÉë éêéëåêáéíáçåë=çé=éêçíéåíáçå=áååéåçáé ÅçåÅÉéí=é~êíáÅìäáÉê äûçäàéí= Lignatec p. 6 _ßíáãÉåíë=~ëëìê~åí=ä~=ë Åìêáí áååéåçáé Exigences pour affectations particulières 5.1 Concept de protection incendie constructif

11 Exigences pour affectations particulières 5.1 Concept de protection incendie constructif Systèmes porteurs en matériaux incombustibles Systèmes porteurs en matériaux combustibles Exigences pour affectations particulières 5.2 Concept de sprinkler Systèmes porteurs en matériaux incombustibles Systèmes porteurs en matériaux combustibles En gras: réductions dues à la présence des sprinklers

12 Exigences pour les structures et compartiments Lignatec p. 8/9 Exigences pour les structures et compartiments Lignatec p. 9

13 Murs coupe-feu REI 90 pour maisons mitoyennes Exigences dans les voies d évacuation Classeur A Répertoire 8

14 Voies d évacuation Les voies d évacuation comprennent : Le chemin de fuite dans le local Les sorties du local Les corridors, coursives et balcons de fuites Les escaliers Elles servent également à l intervention des sapeurs-pompiers Les distances admises, largeurs de portes, nombre de cages d escalier, dépendent de : L affectation Le nombre de personnes Le nombre de niveaux Les parois et plafonds des corridors et cages d escalier sont revêtues de matériaux incombustibles Voies d évacuation Cages d escalier Jusqu en 2004 csm=éå=åçåëíêìåíáçå=áååçãäìëíáääé dès 2005 REI 60 / EI30 (icb) revêtement icb 30 min Isolation icb Lignatec p. 11 / 12 / 13

15 Exigences dans les voies d évacuation Lignatec p. 12 / 13 Exigences dans les voies d évacuation Lignatec p. 12 / 13

16 Exemples de réalisations à faibles exigences Maisons unifamiliales Exemples de réalisations à faibles exigences Bâtiments d un niveau

17 Exemples de réalisations à faibles exigences Dernier niveau Exemples de réalisations à faibles exigences Bâtiments de deux niveaux

18 Bâtiments de 3 niveaux Concept constructif pour habitat, bureaux, écoles Structure R 30 construction bois Compartiment EI 30 construction bois Cage d escalier REI 60/EI 30 (icb) construction bois revêtue (icb) Bâtiments de 4 niveaux Concept constructif pour habitat, bureaux, écoles Structure R 60 construction bois Compartiment EI 60 construction bois Cage d escalier REI 60 (icb) pas de bois

19 Bâtiments de 4 niveaux Concept sprinkler pour habitat, bureaux, écoles Structure R 30 construction bois Compartiment EI 30 construction bois Cage d escalier REI 60 (icb) pas de bois Bâtiments de 5 et 6 niveaux Système porteur Compartiment Lignatec p. 22 / 23

20 Détermination graphique des exigences Page de gauche Système porteur Page de droite Compartiment Niveaux Définition des affectations Spécialités Indices Bloc d information Légendes Généralités Indices Légendes Lignatec p Doc 84 chapitre 2.2 Bloc d information «système porteur» Type de partie de construction Localisation Exigence de protection incendie Utilisation de matériaux combustibles Situation du revêtement Revêtement Partie de construction Revêtement Indices Situation du revêtement

21 Bâtiments de 5 et 6 niveaux Concept constructif pour habitat, bureaux, écoles Structure R 60/EI 30 (icb) construction bois revêtue (icb) Compartiment EI 60/EI 30 (icb) construction bois revêtue (icb) Cage d escalier REI 60 (icb) pas de bois Concept de sécurité / assurance qualité / ingénieur de contrôle agréé Bâtiments de 5 et 6 niveaux Concept sprinkler pour habitat, bureaux, écoles Structure R 60 construction bois Compartiment EI 60 construction bois Cage d escalier REI 60 (icb) pas de bois Concept de sécurité / assurance qualité / ingénieur de contrôle agréé

22 Table des matières Classification des parties de construction et des matériaux Exigences pour les structures porteuses et pour les compartiments coupe-feu Exigences d utilisation des matériaux combustibles Distances de sécurité Installations techniques Résumé Utilisation de matériaux combustibles Classeur A Répertoire 5

23 Utilisation de matériaux combustibles Utilisation de matériaux combustibles Lignatec p. 15

24 Table des matières Classification des parties de construction et des matériaux Exigences pour les structures porteuses et pour les compartiments coupe-feu Exigences d utilisation des matériaux combustibles Distances de sécurité Installations techniques Résumé Distances de sécurité Il s agit de la distance «x» minimale à respecter entre les façades de deux bâtiments Elle varie en fonction du type de revêtement des façades concernées (combustibles ou incombustibles) Distances de sécurité

25 Distances de sécurité standards Les distances de sécurité entre deux constructions sont de : > 10 m si les deux parois sont combustibles Distances de sécurité > 7.5 m si une des deux parois est combustible > 5 m si les deux parois sont incombustibles Distances de sécurité réduites Les distances de sécurité entre deux maisons familiales sont réduites à: > 7 m si les deux parois sont combustibles Distances de sécurité > 6 m si une des deux parois est combustible > 4 m si les deux parois sont incombustibles Lignatec p. 11; chapitre 2.3.2

26 Distances de sécurité réduites Table des matières Classification des parties de construction et des matériaux Exigences pour les structures porteuses et pour les compartiments coupe-feu Exigences d utilisation des matériaux combustibles Distances de sécurité Installations techniques Résumé

27 Installations techniques Par exemple : Chauffage Ventilation Ascenseurs Classeur A Répertoire 17 Classeur A Répertoire 18 Installations techniques Installations thermiques homologuées Ces distances peuvent être divisées par deux avec des mesures de compensation Directive de protection incendie AEAI, Installations thermiques

28 Installations techniques Distances de sécurité des conduits de fumée Remplissage des vides obligatoire (chevêtre) Table des matières Classification des parties de construction et des matériaux Exigences pour les structures porteuses et pour les compartiments coupe-feu Exigences d utilisation des matériaux combustibles Distances de sécurité Installations techniques Résumé

29 Évolutions dues aux nouvelles prescriptions Structures et compartiments Concept constructif standard ^ÑÑÉÅí~íáçåëW=áããÉìÄäÉë=ÇÚÜ~Äáí~íáçåI=ÄìêÉ~ìñI= ÅçäÉë bñáöéååéë F 30bb REI 30 Utilisation du bois dès 2005 REI 60 Utilisation du bois Isolation icb REI 60 / EI 30 (icb) Utilisation du bois revêtement icb Isolation icb Exemple Avant 1993 Maison familiale jusqu à maximum 2 niveaux Bâtiments d un niveaux jusqu à 600 m 2 au maximum

30 Exemple Dès 1993 Exemple Entre 1993 et 2004, avec autorisation spéciale

31 Exemple A partir de 2005 dans le cadre d un concept standard basé sur les nouvelles prescriptions Les autorités ont fait un pas important L industrie du bois se doit d être à la hauteur de la tâche Responsabilité individuelle Recherche et développement Qualité Sécurité incendie et bois jéêåá=çé=îçíêé=~ííéåíáçå

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE DE CONTRÔLEUR DES SERVICES TECHNIQUES DE CLASSE NORMALE - SESSION

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE DE CONTRÔLEUR DES SERVICES TECHNIQUES DE CLASSE NORMALE - SESSION CONCOURS EXTERNE ET INTERNE DE CONTRÔLEUR DES SERVICES TECHNIQUES DE CLASSE NORMALE - SESSION 2016 - Spécialité : BÂTIMENT Epreuve écrite du mercredi 7 septembre 2016 Traitement de questions et résolution

Plus en détail

Sécurité incendie et bois

Sécurité incendie et bois Sécurité incendie et bois Prescriptions incendie 2003 Principales modifications Daniel Ingold Lignum office romand En Budron H6 1052 Le Mont-sur-Lausanne Sources : AEAI, ECA Vaud, OCF Valais Reinhard Wiederkehr,

Plus en détail

Sécurité incendie et bois

Sécurité incendie et bois Sécurité incendie et bois Parties de construction en bois Planchers, parois et revêtements résistants au feu Denis Pflug Lignum office romand En Budron H6 1052 Le Mont-sur-Lausanne Résumé REI Parois intérieures

Plus en détail

Nouvelle réglementation protection incendie en Suisse pour les bâtiments à multiples étages en bois

Nouvelle réglementation protection incendie en Suisse pour les bâtiments à multiples étages en bois Nouvelle reǵlementation protection incendie en Suisse pour les ba timents a multiples e tages en bois D. Ingold 1 Nouvelle réglementation protection incendie en Suisse pour les bâtiments à multiples étages

Plus en détail

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 1.2 Utilisation des matériaux de construction. Nils Baertschi. Documentation Lignum

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 1.2 Utilisation des matériaux de construction. Nils Baertschi. Documentation Lignum Approfondissement Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois Documentation Lignum 1.2 Utilisation des matériaux de construction Nils Baertschi Baertschi ingénieurs SA, Rue des Champs-Lovats

Plus en détail

Sécurité incendie et bois

Sécurité incendie et bois Sécurité incendie et bois Fermetures Portes et cloisons, fenêtres Laurent Seppey FRM En Budron H6 1052 Le Mont-sur-Lausanne Exigences sources Norme de protection incendie La résistance au feu des fermetures

Plus en détail

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 4.1 Parois, planchers et revêtements résistant au feu

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 4.1 Parois, planchers et revêtements résistant au feu Approfondissement Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois Documentation Lignum 4.1 Parois, planchers et revêtements résistant au feu Denis Pflug Service technique Cedotec, Office romand

Plus en détail

Joints par rapport à la protection incendie

Joints par rapport à la protection incendie Recommandation PAV-F 01:2012 Joints par rapport à la protection incendie Situation initiale La protection incendie dans les constructions a pour objectif de limiter ou de retarder la propagation de feu,

Plus en détail

Appréciation des bâtiments / Technologie de la construction

Appréciation des bâtiments / Technologie de la construction Appréciation des bâtiments / Technologie de la construction Table des matières 1. Objectifs 3 1.1 Intervention 3 1.2 Elaboration d exercice 3 1.3 Planification d intervention 4 2. Principes 4 2.1 Connaissances

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 14381

Attestation d'utilisation AEAI n 14381 Attestation d'utilisation AEAI n 14381 Requérant Chime-Flex Sa Fabricant Roccheggiani S.r.l. 60021 Camerano Italy TUBE SIMPLE PAROI SPG Description Système de conduits de fumée à une paroi: Matériau no

Plus en détail

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 Résistance au feu Rf REI Eléments porteurs : Stabilité uniquement : Rf. heure(s) R.. minutes Stabilité

Plus en détail

Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution

Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution Candidat/e N ID :...CORRIGÉ POSSIBLE... Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution Bâtiment administratif avec places de parc pour bus Partie Points max. Points

Plus en détail

Bâtiments en bois Exigences en matière de protection incendie

Bâtiments en bois Exigences en matière de protection incendie Prescriptions de protection incendie AEAI 2015 Cours d information sécurité incendie et bois Bâtiments en bois Exigences en matière de protection incendie Lignum, Economie suisse du bois Samuel Ballif,

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 23195

Attestation d'utilisation AEAI n 23195 Attestation d'utilisation AEAI n 23195 Groupe 450 Requérant Tubages et raccords pour conduits de fumée Fabricant GLASFLEX COMPLEX Description Tubages rigides en résine synthétique renforcée de fibres de

Plus en détail

Distances de sécurité par rapport aux matériaux combustibles

Distances de sécurité par rapport aux matériaux combustibles Part Légende. Distances de sécurité par rapport aux matériaux combustibles Une distance de sécurité suffisante doit être respectée entre les conduits de fumée et les matériaux combustibles. Ceci s applique

Plus en détail

Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu

Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu NBN 713-020 1968 Protection contre l'incendie - Comportement au feu des matériaux et éléments de construction - Résistance au feu des éléments

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Incendie et constructions en bois

Incendie et constructions en bois Incendie et constructions en bois Des exigences réglementaires à la mise en œuvre Namur, 30 mai 2012, Yves Martin Centre Scientifique et Technique de la Construction 20120530 Y. Martin 1 Contenu de la

Plus en détail

Ventilation resp. désenfumage des gaines d ascenseur / locaux de machines

Ventilation resp. désenfumage des gaines d ascenseur / locaux de machines Page 1/9 Notice VSA-ASA Ventilation resp. désenfumage des gaines d ascenseur / locaux de 1. Exigences de base Dans la nouvelle directive de protection incendie AEAI 23-15 pour les installations de transport

Plus en détail

Sécurité incendie des constructions bois

Sécurité incendie des constructions bois 1 Sécurité incendie des constructions bois SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 2 => éviter les risques de

Plus en détail

S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE

S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE 1- Introduction à la sécurité incendie Vidéo 1 1.1- Le triangle du feu Définition A la base d un feu se trouvent toujours trois éléments qui forment ce que l on

Plus en détail

Matériaux et parties de construction

Matériaux et parties de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Matériaux et parties de construction

Plus en détail

Appréciation des bâtiments / Technologie de la construction

Appréciation des bâtiments / Technologie de la construction Appréciation des bâtiments / Technologie de la construction Table des matières 1. Objectifs 3 1.1 Intervention 3 1.2 Elaboration d exercice 3 1.3 Planification d intervention 4 2. Principes 4 2.1 Connaissances

Plus en détail

Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral. Bâtiment administratif avec places de stationnement pour bus

Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral. Bâtiment administratif avec places de stationnement pour bus Candidat/e N ID :. EXEMPLE D UN PROJECT D EXAMEN... Examen : Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception & Exécution Bâtiment administratif avec places de stationnement pour bus Partie

Plus en détail

GUIDE DE PROTECTION INCENDIE

GUIDE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Le présent guide de protection

Plus en détail

Méthodes d appréciation du risque incendie - Changement Rolex Learning Center EPFL

Méthodes d appréciation du risque incendie - Changement Rolex Learning Center EPFL Rolex Learning Center EPFL Séminaire SSPS 2010, Lugano les 23 et 24 septembre 2010 1 Plan de l exposé 1. La prévention normative Prescriptions de protection incendie AEAI 2. Le pseudo-normatif Exemple

Plus en détail

Documentation Protection incendie Lignum

Documentation Protection incendie Lignum Documentation Protection incendie Lignum 2005 2007 La mise en œuvre spécifiques des prescriptions de protection incendie pour les constructions en bois dans une documentation de l'utilisateur. 1 Documentation

Plus en détail

Formation APSIV du

Formation APSIV du OCF / KAF Formation APSIV du 08.09.2016 AEAI prescription de protection incendie les bases et les nouveautés 2015 1 OCF / KAF 11 2 1 er janvier 2015 OCF / KAF Mis en vigueur par l AIET (C) Droit impératif

Plus en détail

Bâtiments administratifs et artisanaux

Bâtiments administratifs et artisanaux Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

Comportement au feu des ouvrages : vos projets sont nos enjeux. Christophe TESSIER Directeur du Centre d Essais au Feu

Comportement au feu des ouvrages : vos projets sont nos enjeux. Christophe TESSIER Directeur du Centre d Essais au Feu Comportement au feu des ouvrages : vos projets sont nos enjeux Christophe TESSIER Directeur du Centre d Essais au Feu SOM MAIRE Introduction La réglementation incendie Exemples de Projets 2 Introduction

Plus en détail

Épreuve : bâtiment historique avec bureau, logement du concierge et surface de vente

Épreuve : bâtiment historique avec bureau, logement du concierge et surface de vente Candidat N d'identification EXEMPLE D UN PROJECT D EXAMEN.. Examen écrit : Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Planification & Exécution Épreuve : bâtiment historique avec bureau, logement

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires www.ge.ch Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Version 01.04.2016-GE Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie... 3 4 Champ d application...

Plus en détail

Contenu de la présentation 29/01/2015

Contenu de la présentation 29/01/2015 26 janvier 2015 10.00 à 10.30 Risque de propagation de l incendie via les façades nouvelles solutions pour les bardages en bois et pour les éléments de façade en ossature en bois Y. Martin CSTC Les copies

Plus en détail

Comment obturer un percement dans une paroi résistant au feu pour qu elle reste résistante au feu?

Comment obturer un percement dans une paroi résistant au feu pour qu elle reste résistante au feu? cstc.be CSTC DIGEST Comment obturer un percement dans une paroi résistant au feu pour qu elle reste résistante au feu? Il arrive qu un mur ou un plancher résistant au feu doive être traversé pour permettre

Plus en détail

Non-conformités récurrentes des rapports d inspection de La Garantie de construction résidentielle

Non-conformités récurrentes des rapports d inspection de La Garantie de construction résidentielle Non-conformités récurrentes des rapports d inspection de La Garantie de construction résidentielle Robert Périnet, architecte, M.Sc. Expert technique Octobre 2016 Plan de la présentation Objectif Les non-conformités

Plus en détail

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique Soirée d information ir. Y. Martin ing. S. Eeckhout CSTC/WTCB Traversées de parois résistant au feu Législation et mise en œuvre (consigne de pose) Antenne-Normes Prévention Incendie www.normes.be/feu

Plus en détail

Rideaux Coupe-feu. Rideaux Pare Flamme RIDO CF, PF

Rideaux Coupe-feu. Rideaux Pare Flamme RIDO CF, PF Rideaux Coupe-feu Rideaux Pare Flamme RIDO CF, PF Description Compartimenter les locaux en cas d'incendie afin de garantir : L'étanchéité aux flammes et aux gaz chauds dégagés par le foyer, L isolation

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PROTECTION INCENDIE AEAI 2017

CONFÉRENCE DE PROTECTION INCENDIE AEAI 2017 CONFÉRENCE DE PROTECTION INCENDIE AEAI 2017 INFORMATIONS NOUVEAUTÉS EXEMPLES PRATIQUES RÉSEAUTAGE Mesdames, Messieurs, Avec ses 700 participants, nous pouvons dire que la conférence de protection incendie

Plus en détail

Cheminées en bois "bornes"

Cheminées en bois bornes Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Cheminées en bois "bornes" Note explicative cantonale Table des matières A. Généralités... 3 B. Champ d'application... 3 C. Responsabilité...

Plus en détail

Ordonnance concernant les mesures préventives contre les i n- cendies

Ordonnance concernant les mesures préventives contre les i n- cendies - - 540.0 Ordonnance concernant les mesures préventives contre les i n- cendies du décembre 00 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l article 57 alinéa de la Constitution cantonale; vu les dispositions

Plus en détail

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Classes européennes en matière de résistance et de réaction au feu

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Classes européennes en matière de résistance et de réaction au feu Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Classes européennes en matière de résistance et de réaction au feu intro générale Pourquoi les Euroclasses? L expression des performances des produits est

Plus en détail

Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les sorties de secours et l'utilisation de matériaux difficilement inflammables.

Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les sorties de secours et l'utilisation de matériaux difficilement inflammables. REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité et de l'économie Office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires Mesdames, Messieurs, Pour faire suite à votre demande

Plus en détail

20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC

20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC 20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une

Plus en détail

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie La nouvelle réglementation concernant la réaction au feu (Annexe 5 AR 12/07/2012). Prescriptions concernant les traversées résistantes

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ ET D ACCESSIBILITÉ Sous-commission départementale de sécurité dans les Etablissements

Plus en détail

Constructions à ossature bois à plusieurs étages. Solutions optimisées et éprouvées avec la laine de verre ISOVER.

Constructions à ossature bois à plusieurs étages. Solutions optimisées et éprouvées avec la laine de verre ISOVER. Constructions à ossature bois à plusieurs étages. Solutions optimisées et éprouvées avec la laine de verre ISOVER. Isoler futé. L ossature bois a le vent en poupe. Le premier bâtiment administratif à ossature

Plus en détail

Séparation spatiale entre les maisons ( )

Séparation spatiale entre les maisons ( ) CODES MODÈLES NATIONAUX DE CONSTRUCTION DE 2010 Séparation spatiale entre les maisons (9.10.15.) Nedjma Belrechid, M.SC.A., BA B.Arch. Centre canadien des codes du CNRC Février 2013 1 Incendie à Edmonton

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 7.0 1/8 Etabli le 13.07.1998 par B. Triverio Révision le 05.07.016 par S. Savoy Contrôlé et libéré le 15.09.016 par B. Chanez Semestre 1 Construction 30 périodes selon OrFo 1..1 Bases de la construction

Plus en détail

Matthias WAGNER, ing.

Matthias WAGNER, ing. Cloisonnements coupecoupe-feu Tel contrôlé contrôlé,, tel monté le diable se cache dans le détail détail! IBS-Institut für Brandschutztechnik und Sicherheitsforschung GmbH Matthias WAGNER, ing. Technicien

Plus en détail

Norme SIA 500 Constructions sans obstacles

Norme SIA 500 Constructions sans obstacles Norme SIA 500 Constructions sans obstacles Eric de Weck Président de la commission SIA 500 Introduction L accès sans obstacles pour tous implique l évacuation sans obstacles des personnes à mobilité réduite

Plus en détail

de nettoyer selon la notice explicative 2 de l Assurance immobilière Berne (AIB) concernant le ramonage.

de nettoyer selon la notice explicative 2 de l Assurance immobilière Berne (AIB) concernant le ramonage. Protection incendie - Directive de l Assurance immobilière Berne DIR 3 État 09/2009 Surveillance du feu lors du ramonage 1 Principe 1 La présente directive tient lieu de prescription d exécution, dans

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER «Standard» E 30/I 90 5 E 150. Pour une pose contre un mur ou un plafond

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER «Standard» E 30/I 90 5 E 150. Pour une pose contre un mur ou un plafond Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER «Standard» E 30/I 90 Pour une pose contre un mur ou un plafond E 10 Description Le système de chemin de câbles AESTUVER «Standard» E 30/I 90, suivant la norme DIN 4102,

Plus en détail

Bouche pare-flammes SVA-FS

Bouche pare-flammes SVA-FS Bouche pare-flammes SVA-FS SCHAKO KG Steigstraße 25-27 D-78600 Kolbingen Telefon 0 74 63-980 - 0 Telefax 0 74 63-980 - 200 info@schako.de www.schako.de Sommaire Description...3 Fabrication... 3 Accessoires...

Plus en détail

Chauffages à pellets

Chauffages à pellets Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Chauffages à plaquettes de bois

Chauffages à plaquettes de bois Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE FIBA

CAHIER TECHNIQUE FIBA CAHIER TECHNIQUE FIBA LE PIN MARITIME DANS LA CONSTRUCTION : COMPORTEMENT AU FEU ET MARQUAGE CE Cette plaquette reprend les résultats d essais de l étude menée par la Fédération des Industries du Bois

Plus en détail

5.6 Alimentations pour services de sécurité

5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6.1 Généralités La durée de service d'un éclairage de sécurité doit s'élever au moins à 60 minutes, et ce, quel

Plus en détail

Projets durant et après la révision des PPI. Jakob Studhalter, expert en protection incendie M.Eng. UC Basler & Hofmann AG, Zurich

Projets durant et après la révision des PPI. Jakob Studhalter, expert en protection incendie M.Eng. UC Basler & Hofmann AG, Zurich Projets durant et après la révision des PPI Jakob Studhalter, expert en protection incendie M.Eng. UC Basler & Hofmann AG, Zurich Contenu 1. Grand projet avec des bâtiments élevés et différentes affectations

Plus en détail

Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016

Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016 Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016 Contenu de la présentation 1. Objet de la 2. Cadre réglementaire

Plus en détail

RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE

RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE Réaliser de façon simple et économique un mur coupe-feu qui répond également aux exigences thermiques actuelles, ainsi qu à toutes les exigences techniques des

Plus en détail

Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) / 06-11fr Version 1.01

Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) / 06-11fr Version 1.01 Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle 01.04.2011 / 06-11fr Version 1.01 Condition d'examen AEAI n

Plus en détail

LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT

LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT GAZETTE SECC N 03-2016 LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT Editorial Dans le cadre de nos échanges techniques avec notre clientèle, nous sommes régulièrement confrontés à des questions

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité incendie DISPOSITIONS

Plus en détail

Conditions d examen AEAI n 08 CREPI SUR ISOLATION EXTERIEURE REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG)

Conditions d examen AEAI n 08 CREPI SUR ISOLATION EXTERIEURE REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) Conditions d examen AEAI n 08 CREPI SUR

Plus en détail

le bois suisse, notre matériau polyvalent Cedotec Lignum 2 ème rdv du bois 18 février 2016 St-Prex

le bois suisse, notre matériau polyvalent Cedotec Lignum 2 ème rdv du bois 18 février 2016 St-Prex Cedotec Lignum le bois suisse, notre matériau polyvalent Daniel Ingold - directeur Cedotec, Office romand de Lignum www.cedotec.ch - www.lignum.ch/fr 2 ème rdv du bois 18 février 2016 St-Prex Polyvalence

Plus en détail

TITRE 4 IGH 1 LES IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR

TITRE 4 IGH 1 LES IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR TITRE 4 IGH 1 LES IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR Références : - code de la construction et de l'habitation (articles R. 122.1 à 122.29 et R. 152.1 à 152.3) ; - arrêté du 15 juillet 1968 relatif aux conditions

Plus en détail

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5 Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades en maçonnerie de petits éléments... 2 Façades en béton banché... 2 Façades en panneaux préfabriqués... 2 Façades légères... 2

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENTATION INCENDIE CLASSIFICATION EN MATIÈRE DE RESISTANCE AU FEU

ANNEXE REGLEMENTATION INCENDIE CLASSIFICATION EN MATIÈRE DE RESISTANCE AU FEU CLASSIFICATION EN MATIÈRE DE RESISTANCE AU FEU La résistance au feu est le temps pendant lequel les éléments de construction peuvent jouer le rôle qui leur est dévolu, malgré l action d un incendie. L

Plus en détail

Zone de secours Hesbaye. Zone de secours Hesbaye Maj M. Duvivier

Zone de secours Hesbaye. Zone de secours Hesbaye Maj M. Duvivier Zone de secours Hesbaye 1 Zone de secours Hesbaye Maj M. Duvivier Zone de secours Hesbaye protège 13 communes S étend sur 3 zones de police (Hesbaye-Ouest, Hesbaye et Meuse- Hesbaye) Choix de la zone de

Plus en détail

étudecas 5 Cas pratique de prévention incendie ECA-Vaud Septembre 2015

étudecas 5 Cas pratique de prévention incendie ECA-Vaud Septembre 2015 étudecas 5 Cas pratique de prévention incendie ECA-Vaud Septembre 2015 Protection incendie 2015 Protection contre l incendie dans les parkings Introduction La gestion des parkings au quotidien est souvent

Plus en détail

Il y a assez peu d exigences liées à la sécurité incendie sur les produits utilisés en maison individuelle isolée.

Il y a assez peu d exigences liées à la sécurité incendie sur les produits utilisés en maison individuelle isolée. 17 Fiche Comprendre LE BOIS ET LA SECURITE INCENDIE En matière de sécurité incendie, il convient de distinguer deux notions complémentaires fréquemment confondues : la réaction au feu et la résistance

Plus en détail

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours.

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 1 1 SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 => éviter les risques de démarrage et de propagation de l incendie.

Plus en détail

Paroi à montant métallique pour gaine technique F 90 3 W 100

Paroi à montant métallique pour gaine technique F 90 3 W 100 Paroi à montant métallique pour gaine technique F 90 W 00 Description La gaine technique F 90- est une cloison non porteuse, sans isolation, de longueur illimitée et de hauteur m. Elle convient comme fermeture

Plus en détail

Sommaire. Présentation des auteurs... 7

Sommaire. Présentation des auteurs... 7 Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation Sommaire 5 Présentation des auteurs... 7 Partie I Principes de sécurité... 9 1. Les bâtiments d habitation : définition... 11 2. Les

Plus en détail

Guide de prescriptions techniques pour la résistance du bâti face à un aléa technologique thermique avec pour unique but la protection des personnes

Guide de prescriptions techniques pour la résistance du bâti face à un aléa technologique thermique avec pour unique but la protection des personnes Guide de prescriptions techniques pour la résistance du bâti face à un aléa technologique thermique avec pour unique but la protection des personnes Réduction des effets thermiques PPRT: guide de prescriptions

Plus en détail

Protection contre l incendie

Protection contre l incendie Protection contre l incendie Prévient les risques d incendie Point de fusion > 1000 C Solutions Flumroc pour la protection incendie. La force naturelle de la pierre Protection contre l incendie Introduction

Plus en détail

Immeuble «Athéna» À vendre appartements de 2.5, 3.5 et 4.5 pièces. À Vétroz DESCRIPTIF TECHNIQUE.

Immeuble «Athéna» À vendre appartements de 2.5, 3.5 et 4.5 pièces. À Vétroz DESCRIPTIF TECHNIQUE. Immeuble «Athéna» À vendre appartements de 2.5, 3.5 et 4.5 pièces À Vétroz DESCRIPTIF TECHNIQUE Terrain - Commune de Vétroz Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC

Plus en détail

Bandage coupe-feu CFS-B

Bandage coupe-feu CFS-B Bandage coupe-feu CFS-B Solution coupe-feu couverte par un agrément technique européen pour tubes métalliques avec isolation. Applications Calfeutrement de tubes métalliques avec isolation (chaud/froid

Plus en détail

Code du bâtiment de l Ontario 2012

Code du bâtiment de l Ontario 2012 Code du bâtiment de l Ontario 2012 Modifications autorisant les bâtiments de hauteur moyenne à ossature de bois Règlement de l Ontario 332/12 modifié par le Règl. de l Ont. 191/14 Avertissement : Ce module

Plus en détail

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest sous-sol LES EXTERIEURS Accès voitures Accès piétons Espaces extérieurs Ascenseur à voitures depuis l avenue de la Gare pour desservir les 2 parkings enterrés Dallages de ciment au Nord du pavillon sur

Plus en détail

SOMMAIRE DES DEMANDES DE DEROGATIONS ET D ADAPTATION DU REGLEMENT :

SOMMAIRE DES DEMANDES DE DEROGATIONS ET D ADAPTATION DU REGLEMENT : SOMMAIRE DES DEMANDES DE DEROGATIONS ET D ADAPTATION DU REGLEMENT : N de la demande de dérogation Articles du règlement Sujets 1 ADAPT Application du projet de règlement IGH 2 ADAPT R 122-11.1 du CCH Volume

Plus en détail

Notice concernant l alimentation en air de combustion et la ventilation des locaux en relation avec les conduits de fumée

Notice concernant l alimentation en air de combustion et la ventilation des locaux en relation avec les conduits de fumée Notice concernant l alimentation en air de combustion et la ventilation des locaux en relation avec les conduits de fumée 1. De quoi s agit-il Lors de l installation de conduits de fumée, on rencontre

Plus en détail

Règlement modifiant le Code de construction du Québec pour favoriser l efficacité énergétique

Règlement modifiant le Code de construction du Québec pour favoriser l efficacité énergétique Règlement modifiant le Code de construction du Québec pour favoriser l efficacité énergétique Présenté par Benoit Côté, ingénieur à la Direction de l expertise technique Annuelle des inspecteurs des CS

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie L article R 123-14 du Code de la Construction et de l Habitation stipule que : «les établissements, dans lesquels l effectif du public

Plus en détail

La réglementation incendie. dans les bâtiments d habitation

La réglementation incendie. dans les bâtiments d habitation La réglementation incendie dans les bâtiments d habitation LA REGLEMENTATION -Ordonnonce 76/04 du 20/02/1976: relative aux règles applicables en matière de sécurité contre les risques d incendie et de

Plus en détail

Construction des cages d escaliers et des couloirs

Construction des cages d escaliers et des couloirs Commentaire de l ordonnance 4 relative à la loi sur le travail Art. 9 Article 9 Construction des cages d escaliers et des couloirs 1 Le nombre, la disposition et la conception des cages d escaliers et

Plus en détail

Conseil de pro fermacell AESTUVER

Conseil de pro fermacell AESTUVER Conseil de pro fermacell AESTUVER Revêtements coupe-feu pour façades et plafonds extérieurs abrités Version mai 2014 / édition Suisse Introduction Principes Lorsque les distances exigées par le droit de

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L

RÈGLEMENT NUMÉRO L PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL RÈGLEMENT NUMÉRO L-9501-64 Modifiant le règlement de construction L-9501 de la Ville de Laval afin d intégrer le Code de construction du Québec 2010, d enlever le Code

Plus en détail

Frank Türen. Bases techniques Colonnes montantes, faces pour installations / armoires électriques EI30 RF1

Frank Türen. Bases techniques Colonnes montantes, faces pour installations / armoires électriques EI30 RF1 Frank Türen Bases techniques Colonnes montantes, faces pour installations / armoires électriques EI30 RF1 Table des matières Les revêtement de colonnes montantes de Frank, conformes à la protection incendie,

Plus en détail

Homologation spécifique pour revêtements d éléments pour maisons et bâtiments à ossature bois. Plaques de plâtre armé de fibres

Homologation spécifique pour revêtements d éléments pour maisons et bâtiments à ossature bois. Plaques de plâtre armé de fibres Plaques de plâtre armé de fibres Homologation spécifique pour revêtements d éléments pour maisons et bâtiments à ossature bois Prolongation et extension comportant des nouveautés importantes pour la construction

Plus en détail

5. Caractéristiques des produits

5. Caractéristiques des produits 84 5. Caractéristiques des produits 5.1 Blocs et linteaux 5.1.1 Blocs Les blocs en béton cellulaire sont classés dans la catégorie des bétons très légers et extra légers selon la norme PTV 21-002 intitulée

Plus en détail

Nouveautés. CNB 2010 modifié Québec. Chapitre Bâtiment Code de Construction. Séance d information Rendez-vous de l habitation

Nouveautés. CNB 2010 modifié Québec. Chapitre Bâtiment Code de Construction. Séance d information Rendez-vous de l habitation Nouveautés Chapitre Bâtiment Code de Construction CNB 2010 modifié Québec Séance d information Rendez-vous de l habitation Nouveautés au CNB 2010 mod. Québec Le règlement modifiant le code de construction

Plus en détail

Normes en vigueur dans la fumisterie CEN/TC 166

Normes en vigueur dans la fumisterie CEN/TC 166 Normes en vigueur dans la fumisterie CEN/TC 166 ANNEXE 7 NF EN 1443 novembre 2003 Conduits de fumée - Exigences générales P51-001 Remplace l EN 1443 :1999 23 NF EN 1457 juin 1999 Conduits de fumée - Conduits

Plus en détail

Parties de construction en bois - Durée de résistance au feu 30 et 60 minutes

Parties de construction en bois - Durée de résistance au feu 30 et 60 minutes Parties de construction en ois - Durée de résistance au feu 30 et 60 minutes Denis Pflug Cedotec - Lignum 1052 Le Mont-sur-Lausanne Version originale allemande Josef Kol AG, 8592 Uttwil Traduction : Martin

Plus en détail

Protection incendie et ventilation contrôlée des habitations: le progrès technique à l heure actuelle

Protection incendie et ventilation contrôlée des habitations: le progrès technique à l heure actuelle Conférence de protection incendie AEAI, 18 et 19 octobre, Bienne Protection incendie et ventilation contrôlée des habitations: le progrès technique à l heure actuelle Heinrich Huber, FHNW, HABG, Institut

Plus en détail

Dimensionnement, fonctionnement et mise en œuvre d installations de désenfumage dans les bâtiments

Dimensionnement, fonctionnement et mise en œuvre d installations de désenfumage dans les bâtiments SSPS - Dimensionnement, fonctionnement et mise en œuvre d installations de désenfumage dans les bâtiments Enrique Zurita Sommaire 1. Pourquoi faut-il ventiler? 2. Combien faut-il ventiler? 3. Contraintes

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ INCENDIE HABITATION ÉVOLUE Présentation et commentaires par QUALICONSULT

LA RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ INCENDIE HABITATION ÉVOLUE Présentation et commentaires par QUALICONSULT LA RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ INCENDIE HABITATION ÉVOLUE Présentation et commentaires par QUALICONSULT 1 PLAN DE LA PRÉSENTATION ǁ GENÈSE DE LA MODIFICATION DE L ARRÊTÉ DU 31.01.86 ǁ DATE ET DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail