Présentation du futur PDUIF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du futur PDUIF"

Transcription

1 Présentation du futur PDUIF «Le PDUIF vise àcoordonner àl échelle régionale les politiques de déplacement, pour tous les modes de transport, ainsi que les politiques de stationnement etd exploitation routière. Il traite également de la dimension de l aménagement urbain dans son lien avec la mobilité» Bureau du 12 octobre 2012 Annexe 1

2 Présentation du futur PDUIF Le premier PDUIF a été élaboré en 2000 par l État, en association avec la Région, le STIF et la Ville de Paris Les conclusions de l évaluation du PDUIF 2000 ont conduit à sa mise en révision «La moitié des actions inscrites au PDUIF avaient été initiées, principalement celles du domaine des transports en commun. Or, les actions du PDUIF portaient sur de nombreux thèmes au-delà des TC. En réalité, les actions ayant été mises en oeuvre sont celles pour lesquelles les financements et la gouvernance avaient été clairement identifiés» «Il est ainsi apparu que certains choix faits dans le document approuvé en 2000, notamment celui de sa forme, en avaient limité la portée : le document comportait un trop grand nombre d actions au libellé parfois peu explicite, les acteurs compétents pour leur mise en oeuvre ont eu du mal à s approprier un document à la rédaction duquel ils n avaient pas été suffisamment associés (en particulier pour les collectivités locales, communes ou EPCI). Enfin, pour de nombreuses actions, l identification de la responsabilité et du calendrier de leur mise en oeuvre ainsi que de leur mode de financement n avait pas été examinée» Si le bilan du PDUIF 2000 reste contrasté, il n en demeure pas moins qu il a permis l émergence d une culture des déplacements partagée.

3 Présentation du futur PDUIF Un document qui tire les leçons du PDUIF 2000 «Un document + opérationnel, + concerté, basé sur une relation donnant/donnant» Calendrier Document présenté au Conseil du STIF le 9 février 2011 et projet arrêté par le Conseil régional du 16 février Enquête publique prévue 1er semestre 2013 Extrait du projet arrêté par le STIF en février 2012, non actualisé Le lien entre les documents de planification Les documents d urbanisme àl échelle locale (PLU, PLD, SCOT, PSVM) devront être rendus compatibles avec le PDUIF dans les 3 ans après son adoption

4 Présentation du futur PDUIF Le PDUIF fixe les objectifs et le cadre de la politique de déplacements des personnes et des biens pour l ensemble des modes de transport d ici 2020 La mobilité en 2020 (scénario fil de l eau) - Une croissance de 4 % des déplacements en voiture et deux-roues motorisés - Une croissance de 13 % des déplacements en transports collectifs - Une croissance de 10% des déplacements autres modes «Avec les hypothèses retenues pour le scénario fil de l eau, le nombre de déplacements en Île-de- France devrait connaître une croissance estimée à 7 % entre aujourd hui et Bien que la croissance des déplacements semble plutôt favorable aux modes alternatifs, l usage de la voiture particulière continuerait tout de même à croître»

5 Présentation du futur PDUIF Il est indispensable que la hausse des déplacements soit complètement absorbée par les modes alternatifs à la voiture. Toutefois, cet effort serait encore insuffisant pour atteindre les objectifs environnementaux (- 20% de GES). Il est donc nécessaire d aller plus loin et de réduire l usage des modes individuels motorisés. Des objectifs ambitieux pour Une croissance de 20 % des déplacements en transports collectifs - Une croissance de 10 % des déplacements en modes actifs (marche et vélo) -Une diminution de 2 % des déplacements en voiture et deuxroues motorisés «Cette évolution correspond à un changement important des parts des différents modes par rapport à aujourd hui : - 4 points pour la voiture, + 3 points pour les transports collectifs, + 1 point pour la marche et le vélo»

6 Présentation du futur PDUIF

7 Présentation du futur PDUIF Une stratégie d action articulée en neuf défis Construire une ville plus favorable à l usage des transports collectifs, de la marche et du vélo Le partage multimodal de la voirie au cœur de la stratégie du PDUIF Rendre les transports collectifs plus attractifs nouveau souffle à la pratique du vélo Redonner à la marche de l importance dans la chaîne de déplacements et donner un Agir sur les conditions d usage des modes individuels motorisés Rendre accessible l ensemble de la chaîne de déplacement Rationaliser l organisation des flux de marchandises et favoriser l usage de la voie d eau et du train Défi 8: Construire un système de gouvernance responsabilisant les acteurs pour la mise en œuvre du PDUIF Faire des Franciliens des acteurs responsables de leurs déplacements

8 Focus sur quelques actions

9 Rendre les transports collectifs plus attractifs Un réseau de transports collectifs mieux hiérarchiséqui va conditionner sa lisibilité et son attractivité Lignes Express : lignes d intérêt régional, elles assurent les dessertes de pôle àpôle et peuvent emprunter les voies express Lignes Mobilien : lignes d intérêt régional, elles offrent une forte capacité de desserte des territoires urbains denses et assurent une fonction de maillage essentielle avec le réseau structurant Lignes fortes : desservent des territoires urbains denses à Paris, en coeur d agglomération ou dans les bassins de vie, mais la demande de transport sur ces lignes ne nécessite pas une offre cadencée toute la journée ou toute la semaine Lignes locales : complémentaires des autres services, elles assurent une desserte fine des territoires Lignes de proximité: lignes ayant un itinéraire court couvrant une ou deux communes, elles assurent une fonction de desserte très locale

10 Rendre les transports collectifs plus attractifs Augmenter l offre de transports collectifs de 20% d ici 2020 Amplitude 6h 21h ; fréquence HP : 30 mn, fréquence HC : 60 mn ; fonctionne 7j/7 Amplitude 5h30 0h30 ; fréquence HP : 5 mn, fréquence HC : 10 mn ; fonctionne 7j/7

11 Rendre les transports collectifs plus attractifs Lignes répondant aux critères de sélection pour les lignes Mobilien en 2010 Relation donnant/donnantdu nouveau PDUIF : «La mise en place de renforts d offre sur les lignes Mobilien sera soumise àla réalisation préalable des aménagements suivants : Aménagement de rues multimodales sur les sections les plus stratégiques des lignes ; Réglementation du stationnement sur les axes supports des lignes Mobilien ; Mise en accessibilitéaux personnes àmobilitéréduite d au moins 70 % des arrêts ; Mise en place de priorités bus aux carrefours»

12 Rendre les transports collectifs plus attractifs Les T Zen: Mettre en place des lignes de surfaces structurantes, adaptées aux bassins de vie Relation donnant/donnant: «Les gestionnaires de voirie concernés par ces projets prendront les mesures nécessaires pour garantir la réalisation des aménagements prévus et assurer la priorité aux carrefours des lignes de tramway et T Zen. Les communes prendront les arrêtés municipaux nécessaires pour réglementer le stationnement le long des axes concernés»

13 Rendre les transports collectifs plus attractifs Le PDUIF crée une nouvelle hiérarchie de pôles qui conditionne leur niveau de Qualité de Service et leur gouvernance

14 Rendre les transports collectifs plus attractifs

15 Les pôles -gare : la mise en oeuvre Exemples de recommandations Rendre les transports collectifs plus attractifs

16 Rendre les transports collectifs plus attractifs Un réseau ferroviaire renforcé et plus performant Créer de nouvelles infrastructures (y sont identifiés notamment la TGO «de St Cyr à St Germain, Achères et vers Cergy»et le prolongement d Eoleàl ouest) Améliorer la performance des lignes (les schémas directeurs) Un métro modernisé et étendu Créer de nouvelles infrastructures (prolongement de lignes de métro en banlieue et réseau de transport du Grand Paris) Renforcer l offre sur les lignes existantes (offre d été, week-end et nuit) Fiabiliser et moderniser l infrastructure du réseau actuel (automatisations et renouvellement du matériel roulant)

17 Les modes actifs : Un enjeu prioritaire, le partage multimodal de la voirie Ci-contre: Les actions à mettre en œuvre pour un partage de la voirie plus équilibrée «Redonner la priorité aux modes actifs en visant la coexistence des circulations plutôt qu à partitionner l espace pour séparer systématiquement les différents usages» Extrait du projet proposé par le Conseil régional par délibération du 16 février 2012 (Extrait page 63)

18 Les modes actifs : Résorber les principales coupures urbaines Coupures sur les itinéraires piétons et vélos en Ile-de-France «La résorption des coupures devra se faire à l occasion des projets d infrastructures et d aménagement. Elle devra également être prise en compte dans les plans locaux de déplacements et dans les orientations des documents d urbanisme. La nature des mesures à mettre en oeuvre dépend de la cause de la coupure : Aménagements de voirie (aménagements de carrefours, pistes cyclables), mise en place de jalonnement pour les piétons et les cyclistes, création de passerelle, aménagement d échangeurs ou de tête de pont.

19 Les modes actifs

20 Agir sur les conditions d usage des modes individuels motorisés le stationnement

21 Agir sur les conditions d usage des modes individuels motorisés le stationnement

22 Une multitude d actions, des thèmes variés, des recommandations aux prescriptions Exemples de recommandations Exemples d actions prescriptives (Nécessitant la prise d arrêtés municipaux, l intégration dans les PLU, etc.) Mettre en place de l information et du jalonnement pour les piétons, Transférer de nouveaux flux de marchandises de la route vers la voie d eau et le ferroviaire, Inciter et accompagner les entreprises dans l élaboration de PDE, Développer des outils pour le conseil en mobilité, Faciliter l usage des taxis, Encadrer la création, l extension, la rénovation des parcs relais, Etc. Réserver de l espace pour le stationnement vélo sur l espace public et dans les constructions nouvelles, (Voir ratios page 116 et 117 ) «Mesures à prendre par les collectivités locales pour permettre la bonne exploitation des lignes de tramway et de T Zen : Les communes prendront notamment les arrêtés municipaux nécessaires pour réglementer le stationnement le long des axes concernés»(extrait de la page 82) «Inclure, dans les plans locaux d urbanisme, des normes plafond de stationnement pour les opérations de bureaux(le ratio diffère selon l implantation de l entreprise) et de logement (Max: 1,5 fois le taux de motorisation constatée dans la commune)»

23 Des actions territorialisées

24 Des actions territorialisées

25 La mise en œuvre du PDUIF : le PACTE pour la mobilité Le PLD est un outil phare de la mise en œuvre du futur PDUIF Il décline de façon opérationnelle les actions du PDUIF, en particulier celles relevant de la responsabilitédes EPCI

26 Le PLD

27 Les principaux enjeux pour Cergy-Pontoise de l élaboration d un PLD Requalification du pôle gare de Cergy-Préfectureen lien avec le projet urbain (maîtrise d ouvrage STIF s agissant d un «grand pôle de correspondance») Hiérarchisation du réseau viaire pour anticiper et permettre la mise en œuvre des amélioration d offre sur les lignes Mobilien/ engagement du STIF sur la mise en œuvre du TZEN Facilitation de la mise en œuvre d une politique de stationnement autour des pôles gare Généralisation de la politique de pacification de la voirie autour des centres urbains Engagements du STIF sur l amélioration de l offre ferrée (tangentielles, améliorations qualitatives, ) Mise en lien avec le projet de Confluence Engagement sur la mise en œuvre d un Schéma Directeur des Gares Routières Préparation des conditions de mise en œuvre d une future «AOP*» * Autorité Organisatrice de Proximité

28 Coûts et financements

29

30

31

32

33

34

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Des transports collectifs fortement sollicités qui doivent continuer à s adapter aux besoins

Des transports collectifs fortement sollicités qui doivent continuer à s adapter aux besoins Chapitre 3 Les actions à mettre en œuvre DÉFI 2 Rendre les transports collectifs plus attractifs Les transports collectifs constituent une alternative essentielle aux modes individuels motorisés, en particulier

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse Intermodalité Vélo + Transports Publics L exemple de Toulouse Sommaire.Une politique en faveur du vélo.le paysage de l intermodalité.les acteurs locaux de l intermodalité vélo / TC.Exemples de bonnes pratiques

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn

Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn Transports et Déplacements Altermodal Multimodalité Un cœur d'agglomération à rendre aux piétons Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn COMMUNAUTE

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements PLU Grenelle : Fiches pratiques 5. Déplacements Novembre 2014 1 Déplacements Fiche n 1 : Diminuer les obligations de déplacements Fiche n 2 : Développer les transports collectifs Fiche n 3 : Développer

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE N Cormeilles redessine son centre-ville 04-06 en aménageant un pôle gare RE ÉTAPE Après les phases d études et le bouclage du financement, les travaux du pôle gare démarrent au mois de novembre 04, et

Plus en détail

Offre multimodale et intermodale des transports publics de la CdA

Offre multimodale et intermodale des transports publics de la CdA Vers une mobilité durable dans l aggloml agglomération rochelaise Offre multimodale et intermodale des transports publics de la CdA A PROPOS DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION La Rochelle Population : 145

Plus en détail

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Ville d Illzach Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Objet accessibilité du Lycée Bugatti et organisation des déplacements

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE Plan de l intervention Introduction et contexte : 15 min Présentation du questionnaire Identification / échanges : 20 min Présentation du questionnaire

Plus en détail

Concertation publique préalable PROJET MOBILITES 2025 / 2030

Concertation publique préalable PROJET MOBILITES 2025 / 2030 Concertation publique préalable PROJET MOBILITES 2025 / 2030 Révision du Plan de Déplacements Urbains Réunion publique d information Toulouse le 15 septembre 2015 ARTICULATION DE l EXPOSE L autorité organisatrice

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO Interactions entre Transport et Urbanisme Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO 1 Transport et Urbanisme : un destin lié, une interaction permanente La densification urbaine

Plus en détail

Les coupures urbaines

Les coupures urbaines M1 AUDT ENVAR et GMT Les coupures urbaines Paris, Hôtel de ville 31 mars 2015 Frédéric Héran CLERSE université de Lille 1 frederic.heran@univ-lille1.fr http://heran.univ-lille1.fr/ Les coupures urbaines

Plus en détail

Hôtel de ville et services municipaux. Les équipements scolaires. Les équipements de la petite enfance(2)

Hôtel de ville et services municipaux. Les équipements scolaires. Les équipements de la petite enfance(2) (78)LaVerrière/CAdeSaintQuentinenYvelines ProjeturbainGareBécannes Etuded impact Hôteldevilleetservicesmunicipaux L offre de services publics est essentiellement concentréeauniveaudespolaritésorlyparc(poste)

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Rencontres nationales 2012 du Club des villes cyclables Direction générale des déplacements 1 Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 1 CONTEXTE Une longue tradition de planification et de réflexion en matière d urbanisme et de déplacements à Rennes

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Mobilité urbaine Déplacements

Mobilité urbaine Déplacements 4 Mobilité urbaine Déplacements ctualisation de la politique du stationnement Schéma multimodal de voirie Rééquilibrage et piétonnisation de l'espace public 083 4 Mobilité urbaine / Déplacements ctualisation

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

Objectifs et méthodologie d enquête. Les pôles d échanges et parcs relais Journée technique du 12 avril 2011

Objectifs et méthodologie d enquête. Les pôles d échanges et parcs relais Journée technique du 12 avril 2011 Objectifs Les pôles d échanges et parcs relais Journée technique du 12 avril 2011 Retour d expérience sur l aire sur l A43 et politique de parcs relais et covoiturage sur la CAPI Objectifs 1. Présentation

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 CONCLUSIONS MOTIVEES DE L ENQUETE PUBLIQUE CONCLUSIONS MOTIVEES Enquête Publique sur le projet de Plan de

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La labellisation des PDE Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La démarche PDE de Rennes Métropole Création du Conseil en Mobilité en 2004 avec pour objectif d accompagner

Plus en détail

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT Présentation du projet Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 Sommaire Rappel du diagnostic Présentation des scénarios d aménagement Présentation du

Plus en détail

OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015

OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR. REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015 OFFRE TRANSILIEN DES LIGNES L SUD ET U DESSERTE DE LA GARE DU VAL D OR REUNION PUBLIQUE SAINT-CLOUD, 1 er AVRIL 2015 1 LES 7 QUESTIONS CLES AUXQUELLES NOUS ALLONS APPORTER DES REPONSES 1. POURQUOI REFONDRE

Plus en détail

Co-construction des pistes d action :

Co-construction des pistes d action : Co-construction des pistes d action : 1. Définir des critères précis et adaptés d une «bonne» desserte en transports en commun d une commune : - Couverture du territoire en transport en commun : la couverture

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 14 Janvier 2014 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2013 Janvier - septembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération

Plus en détail

Impact économique des Transports Urbains

Impact économique des Transports Urbains Impact économique des Transports Urbains L exemple du Réseau express régional en Île-de-France Thierry Mayer (SciencesPo) et Corentin Trevien (Insee-SciencesPo.-Crest) Mercredi 27 novembre 2013 Introduction

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau

Réunion publique. Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011. 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Réunion publique Lespinasse Espace Canal des Deux Mers 20 Septembre 2011 1 / Aménagements de la ligne St Jory-Matabiau Notre réunion aujourd hui La concertation préalable Présentation générale de la ligne

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

systra conseil l ingénierie-conseil de la mobilité durable

systra conseil l ingénierie-conseil de la mobilité durable systra conseil l ingénierie-conseil de la mobilité durable nos domaines d intervention Nous intervenons en assistance à maîtrise d ouvrage ou exécution Aménagement du territoire/urbanisme Intégration et

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013

Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013 Audition de Pierre Mongin devant le Conseil d Administration du STIF 06 novembre 2013 1 Sommaire 1. Investissements 2. Indicateurs du contrat : Production et qualité de service 2 2013: une nouvelle année

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Boulogne-sur-Mer. Le Schéma Directeur du Patrimoine Ferroviaire, un outil au service de la planification et de l aménagement.

Boulogne-sur-Mer. Le Schéma Directeur du Patrimoine Ferroviaire, un outil au service de la planification et de l aménagement. Boulogne-sur-Mer Le Schéma Directeur du Patrimoine Ferroviaire, un outil au service de la planification et de l aménagement Des réflexions de planification Le Pôle gare, Une démarche qui s inscrit dans

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble 2. Programme et coût des équipements publics CONSEIL MUNICIPAL du 12 mai 2011 Ville d Herblay Services Techniques Subdivision Aménagement et Développement

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

L intermodalitédans et entre les réseaux du Grand Besançon

L intermodalitédans et entre les réseaux du Grand Besançon L intermodalitédans et entre les réseaux du Grand Besançon CEREMA 20/11/2014 1 Une agglomération de «taille moyenne» La Communauté d Agglomération du Grand Besançon, - AOT sur un PTU de 59 communes, soit

Plus en détail

La carte heuristique ou carte mentale

La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique ou carte mentale La carte heuristique : qu est ce que c est? La carte heuristique : à quoi ça sert? La carte heuristique et les profils de compréhension Carte mentale et fonctionnement

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Présentations publiques

Présentations publiques Présentations publiques Mardi 25 septembre 2012 1 Déroulement Introduction 1. L ADEO 2. Les objectifs communaux 3. L urbanisme 4. La mobilité 5. Les projets Questions 2 Déroulement Intervenants Monsieur

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation VILLE DE NEUILLY-SUR-MARNE Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation 3.2. Pôles de développement métropolitain : Des centralités à densifier et conforter Approuvé par délibération

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013 Mobilité des zones rurales en Grande Région Bar-le-Duc 19/04/2013 1 Plan de l exposé Missions de la Direction de la planification de la mobilité au sein du Service public de Wallonie la Wallonie rurale

Plus en détail

Politique du Vélo Communauté Urbaine de Strasbourg. Trophée vélo 2007

Politique du Vélo Communauté Urbaine de Strasbourg. Trophée vélo 2007 Politique du Vélo Communauté Urbaine de Strasbourg Trophée vélo 2007 1 La Communauté urbaine de Strasbourg 28 communes 460 000 habitants 316 km2 28 km 16 km 2 Domaines de compétence La CUS intervient,

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux DOSSIER DE PRESSE Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux Lundi 19 mars 2007 L EMD en chiffres sur le territoire du Grand Lyon L EMD en chiffres

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Position dans l ensemble régional et gouvernance du CDT

Position dans l ensemble régional et gouvernance du CDT Un accord-cadre a été signé le 24 juin 2013 par le Préfet de Région, le Président du CG des Yvelines, le Président du CG du Val d Oise, le Président de l association Confluence Seine-Oise et le Maire de

Plus en détail