Université Paris IX DAUPHINE DATE : 24/04/06

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université Paris IX DAUPHINE DATE : 24/04/06"

Transcription

1 Master Informatique Décisionnelle Application des outils de l'informatique Décisionnelle en entreprise ETUDE SUR LES MARQUES ET LES CONTRUCTEUR DES VÉHICULES APPARTENANT AUX CLIENTS D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE AUTOMOBILE Mots clés : Base de données, Access, Sodas Datamining, Analyse des Données Symboliques, Individus, Objets symboliques - Concepts, Classification automatique, Segmentation Réalisé par : M. Chtouki Badr M. Ousmane Ouologuem Page 1 sur 12

2 SOMMAIRE INTRODUCTION PRESENTATION DU CONTEXTE DE L ETUDE DE CAS INFORMATIONS DE BASES : BASE DE DONNEES (DESCRIPTION GLOBALE DES TABLES) DE LA BASE DE DONNEES AUX CONCEPTS REQUETE D ACQUISITION DES DONNEES NOS INDIVIDUS NOS CONCEPTS, OBJET SYMBOLIQUE LES METHODES DE SODAS UTILISEES SOE DIV SAT...9 PAR OPPOSITION AU YUGO, CHEVROLET ENGENDRE DES INDEMNITES MINIMALES DANS NOTRE COMPAGNIE D ASSURANCE.CONCLUSION...9 CONCLUSION...10 ANNEXE 1 : VARIABLES ET CONCEPTS...11 ANNEXE 2 : LISTES DES FICHIERS UTILISES...12 Page 2 sur 12

3 Introduction Les systèmes décisionnels doivent permettre l'analyse par métiers ou par sujet et le suivi dans le temps d'indicateurs calculés ou agrégés pertinents. Grâce à ces indicateurs, le décideur peut avoir une idée des tendances actuelles et dégager l orientation des actions futures. Ces indicateurs sont issus de calculs et d'analyses sur des données bien ciblées. Le datamining contribue à l analyse qui a pour but de dégager des lois et des tendances pour aider le décideur à améliorer les performances de son entreprise. Nos travaux visent à nous familiariser à cette phase. Notre étude est un cas d'école ayant pour principale objectif de nous s'initier aux techniques et moyens d'analyse et d'acquisition des connaissances fournies par Sodas. Dans la suite, nous vous détaillerons d abord le contexte de notre étude, Ensuite nous vous présenterons nos sources de données (Tables, structure, etc.), et enfin nous terminerons par une vue sur les méthodes que nous avons utilisées pour obtenir des résultats interprétables. Page 3 sur 12

4 1. Présentation du contexte de l étude de cas Nous sommes dans le cadre d'une étude sur les constructeurs des véhicules appartenant aux clients d une compagnie d'assurances. Il s'agit d'un assureur d'accidents sur les biens, couvrant les risques automobiles, incendie des habitations et responsabilité civile. Nous pour réduire le périmètre d'étude nous nous intéresserons surtout aux couvertures risque automobiles Informations de bases : Base de données (description globale des tables) Nous disposons de 9 tables dans notre base de données initiales. Il s agit en fait d une partie des tables d un entrepôt de données. Chaque table contient les références et les descriptions des données : La table «Automobile» contient les références et caractéristiques du véhicule de l assuré. La table «Mois» contient le mois de la demande et caractéristiques du véhicule de l assuré. La table «Assuré» contient les références, coordonnées et les informations personnelles sur l assuré. La table «Employé» contient les références et caractéristiques de l employé qui traite ou à traité les demande de l assuré. La table «Couverture» contient les références et caractéristiques des couverture associer au contrat souscrit par l assuré. La table «Statut» contient les références et caractéristiques de l état d avancement des demandes de l assuré. Fig1 : Schéma relationnel des tables de notre base de données. Page 4 sur 12

5 2. De la base de données aux concepts Nous nous intéresser aux constructeurs d automobiles et aux marques des voitures appartenant aux clients de cette compagnie d assurance Requête d acquisition des données Pour faciliter l acquisition de nos donner nous réalisons un travail préliminaire sur Acces. Nous créons une table structurer par tous les attributs (16 variables) susceptibles de contribuer à notre étude. Voici un aperçu de sa structure : Fig2 : Description des attributs (variables) de la table INDIVIDUS_CONCEPTEURS. En sélectionnant tous les enregistrements de la table INDIVIDUS_CONSTRUCTEUR, nous obtenons les données nécessaires à nos études ; Voici le type de requête utilisée : «SELECT* FROM INDIVIDUS_CONSTRUCTEUR» 2.2. Nos individus Nos individus sont les réclamations des assurés. Un individu correspond a un enregistrement de la table INDIVIDUS_CONSTRUCTEUR.Un enregistrement (réclamation ou enregistrement) permet de définir et suivre complètement une réclamation (après un accident le plus souvent). Il contient les informations relatives au véhicule (marques, constructeur, etc.) concerné, à l assuré, à l employé (adresse, région, revenu, etc.) chargé de la réclamation, et les indemnisations mis en jeu. Nous disposons de 422 réclamations soit : 422 individus 2.3. Nos concepts, Objet symbolique Nous nous intéressons aux constructeurs d automobiles, en regroupant les 422 individus par constructeurs nous obtenons 10 concepts (selon le constructeur concerné) de 15 variables. Page 5 sur 12

6 3. Les méthodes de Sodas utilisées Afin de restituer et d analyser les données contenues dans l entrepôt de données, nous utiliserons plusieurs méthode fournit par Sodas. Ces méthodes sont spécifiques au contexte d utilisation et à la finalité : interprétation et exploitation des résultats SOE Dans un premier temps nous utilisons la méthode SOE pour répertorier nos concepts dans un tableau. Fig3 : «Chaining» utilisant SOE. Fig4 : Tableau de description de nos concepts. Page 6 sur 12

7 Dans un second temps nous utilisons la méthode SOE pour visualiser les valeurs prisent par nos variables symboliques (variables des concepts). Par exemple sur le concept Pick-up et sur les trois variables symboliques «DateRecamation, SituationFamili et Sexe» nous obtenons le graphique 2D suivant : Fig5 : Schéma.. On constate que sur les Pick-up, les réclamations des assurés sont plutôt concentrées au mois de décembre et la grande partie de ces assurés sont des femmes mariées. On observe sur les BMW le même phénomène que l on vient de constater sur les Pick-up. Mais sur les hommes mariés cette fois ci. Fig6 : Schéma. Page 7 sur 12

8 3.2. DIV Nous voulons dans cette partie regrouper nos constructeurs d automobiles selon des critères portant sur les propriétaires des véhicules. Nous nous intéressons principalement à la situation de famille, au sexe et à la couverture / assurance risque contractée par l assuré. Les résultats suivants présentent les modalités de ces variables ainsi que les résultats obtenus après la classification. THE SELECTED VARIABLES ARE: (Verify the order of the modality) ( 6) :SituationFamiliale (Initial order) 1- Married 2- Single 3- Coresident ( 7) :sexe (Initial order) 1- F 2- M ( 8) :CouvertureAssurance (Initial order) 1- Foreign Coverage 2- Bodily Injury 250K 3- Collision 250 Deductible 4- Bodily Injury 100K 5- Teenage Driver 6- Uninsured Motorist 7- Bodily Injury 500K 8- Collision 1000 Deductible 9- Collision 100 Deductible Classe 1 (Ng=5) "Pickup" "Ford" "Lexus" "Fiat" "Studebaker"!! [sexe = F]!!! Classe 3 (Nd=2) "BMW" "Bentley"!! [SituationFamiliale <= Married]!! Classe 2 (Ng=1) "Yugo"!!! [CouvertureAssurance <= Bodily Injury 250K]! Classe 4 (Nd=2) "Toyota" "Chevrolet" Fig7 : Schéma. Il semble que le premier critère qui sépare le mieux les constructeurs d automobiles est la situation familiale des propriétaires des véhicules. En effet plus de la moitié des dix (10) constructeurs d automobiles sur lesquels nous faisons notre étude ont fournis, à des personnes mariées, les véhicules qui font l objet de réclamation dans la compagnie d assurance. Ce constat n est pas nécessairement synonyme de défaillance ou manque de compétence chez ces fabricants Page 8 sur 12

9 3.3. SAT Nous souhaitons dans cette section comparer les cotisations mensuelles des assurés en fonction du constructeur du véhicule appartenant aux assurés. Nous utilisons la méthode STAT pour visualiser l histogramme des valeurs prises par la variable MontantMensuelRecu qui correspond à la cotisation mensuelle de l assuré par unité de devise. Fig8 : Schéma. Les réclamations des assurées qui possèdent une automobile de marque Yugo, sont ceux qui sont les mieux satisfaits en terme d indemnisation mensuelle maximale. Certains d entre eux reçoivent une indemnisation mensuelle maximale de 0,1637 en unité de devise. Par opposition au Yugo, Chevrolet engendre des indemnités minimales dans notre compagnie d assurance. Page 9 sur 12

10 Conclusion Ces études nous ont permis d appréhender l utilité des méthodes fournies par le logiciel SODAS : SOE Dans un premier temps nous avons utilisé la méthode SOE pour répertorier nos concepts dans un tableau. Dans un second temps nous avons utilisé la méthode SOE pour visualiser les valeurs prisent par nos variables symboliques (variables des concepts) DIV Nous nous avons utilisé la méthode DIV pour regrouper nos constructeurs d automobiles selon des critères portant sur les propriétaires des véhicules. STAT Nous avons utilisé la méthode STAT pour visualiser l histogramme des valeurs prises par des variables particulières telle que MontantMensuelRecu qui correspond à la cotisation mensuelle de l assuré par unité de devise Dans l ensemble ces méthodes nous ont permis de mieux nous situer sur les informations contenues dans notre base de données étudiée. Il serait intéressant de compléter les résultats présentés dans ce rapport par des études plus détaillés sur d autres compagnies d assurance automobiles afin de les généraliser «et pourquoi pas en faire des concepts eux même?». Page 10 sur 12

11 Annexe Annexe 1 : Variables et Concepts Page 11 sur 12

12 Annexe 2 : Listes des fichiers utilisés Dans notre Cd livrable nous avons fournies plusieurs fichiers.ces fichiers correspondent au différentes orientations que nous avons prises avant de nous focaliser sur le concept des «Constructeurs d automobile».il ne sont pas tous nécessaires et seuls certains sont les supports contribuant a notre étude. Le fichier gaj à considérer est le fichier : Fichier Sodas\gaj\ Constructeur.gaj Le fichier sds à considérer est le fichier : Fichier Sodas\sds\ Constructeur.sds Le fichier filière à considérer est le fichier : Fichier Sodas\fil\CONSTRUC.FIL La base de données à considérer est la base : Base de donnée\dbassurance.mdb Page 12 sur 12

DATA MINING : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES «ACTIFS.MDB»

DATA MINING : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES «ACTIFS.MDB» EUZENADE Anne-Laure DESS 220 Informatique de gestion Université de Paris Dauphine DATA MINING : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES «ACTIFS.MDB» ANALYSE DE DONNEES E. DIDAY SOMMAIRE INTRODUCTION...1 I. PRESENTATION

Plus en détail

RAPPORT DE PROJET DATA MINING

RAPPORT DE PROJET DATA MINING DEA 127 : INFORMATIQUE SYSTEMES INTELLIGENTS RAPPORT DE PROJET DATA MINING «Analyse des endettements par niveau de développement des pays» Réalisé par : BELEM MAHAMADOU Sous la direction de : M. EDWIN

Plus en détail

DESS Informatique Décisionnelle Université Paris Dauphine. Projet Datamining. Offres de location d appartements à Paris

DESS Informatique Décisionnelle Université Paris Dauphine. Projet Datamining. Offres de location d appartements à Paris DESS Informatique Décisionnelle Université Paris Dauphine Projet Datamining Offres de location d appartements à Paris Encadrant : Mr. DIDAY Mai 2004 VILLE Clarisse VIVIER Julien SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

DATA MINING - Analyses de données symboliques sur les restaurants

DATA MINING - Analyses de données symboliques sur les restaurants Master 2 Professionnel - Informatique Décisionnelle DATA MINING - Analyses de données symboliques sur les restaurants Etudiants : Enseignant : Vincent RICHARD Edwin DIDAY Seghir SADAOUI SOMMAIRE I Introduction...

Plus en détail

Le revenu et le pouvoir d achat

Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu & le pouvoir d achat Le revenu d une personne est la somme d argent perçue en contrepartie du travail fourni, de ses placements, d un service rendu ou d une situation

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

Les assurances directes- Rapport français

Les assurances directes- Rapport français Les assurances directes- Rapport français Agnès Pimbert Maître de conférences à l Université de Poitiers, Equipe de recherche en droit privé (EA 1230) L assurance directe désigne le mécanisme d indemnisation

Plus en détail

Diagrammes de classes et d objets

Diagrammes de classes et d objets Diagrammes de classes et d objets Exercice 1 : rédaction d un diagramme de classe Dessiner un diagramme de classe pour décrire les objets suivants: enregistreurs Exercice 1: solution possible Exercice

Plus en détail

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile Annexe B pour les règles de souscription de l assurance-automobile Émis avec le Bulletin No. A-09/03 I.A.R.D. - Auto ommission des services financiers de l Ontario 29 juillet 2003 pour les règles de souscription

Plus en détail

PACA FORMATION THANATOLOGY

PACA FORMATION THANATOLOGY PACA FORMATION THANATOLOGY Quelle est la définition d assurance? 2 Définition d assurance L'assuranceest l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association

Plus en détail

Didacticiel Études de cas. Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle).

Didacticiel Études de cas. Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle). 1 Objectif Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle). L informatique décisionnelle («Business Intelligence BI» en anglais, ça fait tout de suite plus glamour) fait référence

Plus en détail

Antonio Rodrigues (DESS SITN)

Antonio Rodrigues (DESS SITN) : Etude d une base de données sur les plantes d eau douce Février 2004 A l attention de Mr Diday SOMMAIRE I. INTRODUCTION 3 II. PRESENTATION GENERALE 4 II.1. LE DATAMINING 4 II.1.1. PRESENTATION 4 II.1.2.

Plus en détail

REGLEMENT DES SINISTRES ET DES PRESTATIONS. Chapitre 1: Gestion des sinistres de l assurance de dommage.

REGLEMENT DES SINISTRES ET DES PRESTATIONS. Chapitre 1: Gestion des sinistres de l assurance de dommage. REGLEMENT DES SINISTRES ET DES PRESTATIONS Chapitre 1: Gestion des sinistres de l assurance de dommage. Chapitre 1: Gestion des sinistres de l assurance de dommage. I- Cadre général de gestion des sinistres

Plus en détail

BI2 : Un profil UML pour les Indicateurs Décisionnels

BI2 : Un profil UML pour les Indicateurs Décisionnels BI2 : Un profil UML pour les Indicateurs Décisionnels Sandro Bimonte Irstea, TSCF, 9 Av. Blaise Pascal, 63178, Aubière, France sandro.bimonte@irstea.fr Thème de Recherche MOTIVE www.irstea.fr 2 Plan Motivations

Plus en détail

Entrepôt de données 1. Introduction

Entrepôt de données 1. Introduction Entrepôt de données 1 (data warehouse) Introduction 1 Présentation Le concept d entrepôt de données a été formalisé pour la première fois en 1990 par Bill Inmon. Il s agissait de constituer une base de

Plus en détail

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE L indemnisation pour dommages matériels EN CAS de DÉLIT DE FUITE À la suite d une collision, vous pourriez vous retrouver sans protection, en cas de délit de fuite de l autre conducteur. Si une telle situation

Plus en détail

Exposé en droit des assurances sous le thème :

Exposé en droit des assurances sous le thème : Université Cadi Ayyad Master : Droit des Affaires Faculté des Sciences Juridiques Semestre : 3 Economiques et Sociales. UFR Marrakech Exposé en droit des assurances sous le thème : De la classification

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Modélisation des données boursières à l aide de l analyse de données symboliques

Modélisation des données boursières à l aide de l analyse de données symboliques Modélisation des données boursières à l aide de l analyse de données symboliques Philippe Caillou * Edwin Diday ** * Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du Président Wilson, F-94235 Cachan pcaillou@cybercable.fr

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

VIVIUM. Protégez vos revenus, quoi qu il arrive

VIVIUM. Protégez vos revenus, quoi qu il arrive VIVIUM Revenu Garanti Protégez vos revenus, quoi qu il arrive Revenu Garanti en cas de maladie ou d accident Jusqu à 80 % de votre salaire actuel Vous choisissez les couvertures Savez-vous à combien s

Plus en détail

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 Page 1 de 12 Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Utilisez vos REER pour l achat de votre propriété Vous voulez acquérir une maison mais vous n avez pas la mise de fonds nécessaire, ou vous

Plus en détail

Critères pour avoir la meilleure équipe!

Critères pour avoir la meilleure équipe! PROJET DATAMINING Basket-ball professionnel "NBA" : Critères pour avoir la meilleure équipe! Réalisé par : Anasse LAHLOU KASSI Houssam Eddine HOUBAINE DESS TIO DESS ID Année Scolaire : SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

F.F.G. Assurance automobile des déplacements bénévoles Notice. Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE GYMNASTIQUE

F.F.G. Assurance automobile des déplacements bénévoles Notice. Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE GYMNASTIQUE F.F.G. Assurance automobile des déplacements bénévoles Notice ASSUREUR OFFICIEL DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE GYMNASTIQUE Assurance Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée

Plus en détail

Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014

Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014 Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014 La monnaie Les moyens de paiement La banque La bourse Qui protège l épargne et les dépôts du public dans

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 8 : ID : Informatique Décisionnelle BI : Business Intelligence Sommaire Introduction...

Plus en détail

F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements. bénévoles. Notice. Assurance. Assureur officiel de la FFME

F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements. bénévoles. Notice. Assurance. Assureur officiel de la FFME F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements Notice bénévoles Assurance Assureur officiel de la FFME Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la Fédération Française

Plus en détail

DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES

DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES La présente directive remplace la directive publiée

Plus en détail

Gestion de la Relation Client (GRC)

Gestion de la Relation Client (GRC) Techniques de DM pour la GRC dans les banques Page 2 I.1 Introduction La gestion de la relation client est devenue un processus essentiel dans les institutions bancaires. Ils essaient toujours d améliorer

Plus en détail

Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario

Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Le 13 août 2014 Contenu Introduction... 2 Créances et restrictions...

Plus en détail

Fédération Française de Gymnastique

Fédération Française de Gymnastique Fédération Française de Gymnastique Assurance automobile des déplacements bénévoles. Notice Avec vous de A à Z Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la Fédération

Plus en détail

CONTRAT AUTO VAM Avril 2007 UN CONTRAT DÉCLINÉ EN 5 FORMULES VAM :

CONTRAT AUTO VAM Avril 2007 UN CONTRAT DÉCLINÉ EN 5 FORMULES VAM : UN CONTRAT DÉCLINÉ EN 5 FORMULES VAM : UN CONTRAT D'ASSURANCE AUTOMOBILE ADAPTÉ AUX BESOINS DES SOCIÉTAIRES VAM est un contrat d'assurance automobile qui couvre les dommages corporels et matériels et qui

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : 1. Tous les éléments sont des champs de données, à moins d'indication contraire. 2. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à

Plus en détail

CONTRATS DE SERVICE, D'ENTRETIEN OU DE GARANTIE

CONTRATS DE SERVICE, D'ENTRETIEN OU DE GARANTIE BULLETIN N o 023 Publié en mars 2002 Révisé en juillet 2012 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL CONTRATS DE SERVICE, D'ENTRETIEN OU DE GARANTIE Vous trouverez dans ce bulletin des renseignements qui

Plus en détail

CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE DE L ASSURE I D A

CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE DE L ASSURE I D A CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE DE L ASSURE I D A Conscientes de l importance d un règlement rapide des sinistres matériels automobiles, les entreprises adhérentes à la présente convention dite «Convention

Plus en détail

Mais il est fortement conseillé de s'assurer

Mais il est fortement conseillé de s'assurer LES ASSOCIATIONS ET L'ASSURANCE Grand principe Pas d'assurance obligatoire sauf pour : les centres de vacances, les centres de loisirs sans hébergement, les établissements ayant la garde de mineurs, handicapés

Plus en détail

Un datawarehouse est un entrepôt de données (une base de données) qui se caractérise par des données :

Un datawarehouse est un entrepôt de données (une base de données) qui se caractérise par des données : Page 1 of 6 Entrepôt de données Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'entrepôt de données, ou datawarehouse, est un concept spécifique de l'informatique décisionnelle, issu du constat suivant

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie dossier de presse Contact presse CNAMTS : Sandra Garnier 01 72 60 15 91 sandra.garnier@cnamts.fr Paris, le

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur 5.6 De nouveaux métiers Le développement des communautés et des univers virtuels a favorisé la création de nouveaux métiers «online», spécifiques à la gestion

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 10 Les assurances Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu L assurance La coassurance et la réassurance L obligation de déclarer et ses conséquences L assurance-vie L assurance-invalidité

Plus en détail

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR COMPLÉMENT AU CHAPITRE 25 PAGE 199 Ce document contient le texte des mentions obligatoires exigées par la Loi de la protection

Plus en détail

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR HISTORIQUE DES VERSIONS Vers. Date Rédacteur Objet de la modification 1.00 Juillet 2007 GTBO_AGRI Création du document 1.01 Février 2009 SAMOA

Plus en détail

Présentations personnelles. filière IL

Présentations personnelles. filière IL Présentations personnelles filière IL Résumé Liste de sujets de présentations personnelles. Chaque présentation aborde un sujet particulier, l'objectif étant que la lecture du rapport ainsi que l'écoute

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Assurance automobile. Des garanties et services pour la protection des Professionnels et des Particuliers

Assurance automobile. Des garanties et services pour la protection des Professionnels et des Particuliers Assurance automobile Des garanties et services pour la protection des Professionnels et des Particuliers BON a SAVOIR! Un réseau agréé Ce réseau est composé de 2 500 garages et 1 500 réparateurs de glaces

Plus en détail

CGSSI et Société Française de Vente d Assurances 155, Rue de la Pompe - 75116 PARIS Tél: 0147272346 0607050196. DSI, êtes-vous bien assurés?

CGSSI et Société Française de Vente d Assurances 155, Rue de la Pompe - 75116 PARIS Tél: 0147272346 0607050196. DSI, êtes-vous bien assurés? DSI, êtes-vous bien assurés? DSI, êtes-vous bien assurés? Sécurité informatique DSI, dirigeant de fait au sein de l entreprise Les solutions d assurance : Les risques informatiques La responsabilité personnelle

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

Introduction. Division Moyennes et Grandes Entreprises - Direction Produits Page 2 / 7. Communiqué de lancement Sage HR Management V5.

Introduction. Division Moyennes et Grandes Entreprises - Direction Produits Page 2 / 7. Communiqué de lancement Sage HR Management V5. Division Moyennes et Grandes Entreprises Direction Produits Communiqué de lancement Sage HR Management Version 5.10 Nouveau module Décisionnel Bases de données Sage HR Management Version 5.10 MS SQL Server

Plus en détail

Partie 1 - Achetez intelligemment votre véhicule. 1. Quand est-il plus intéressant d acheter un nouveau véhicule?

Partie 1 - Achetez intelligemment votre véhicule. 1. Quand est-il plus intéressant d acheter un nouveau véhicule? Partie 1 - Achetez intelligemment votre véhicule 1. Quand est-il plus intéressant d acheter un nouveau véhicule? 1.1. Quand bénéficiez-vous des plus fortes réductions?.......... 3 1.1.1. Bénéficiez-vous

Plus en détail

Exemple Si votre revenu mensuel est de 1 000$, quel est le montant de remboursement maximal que tu peux payer?

Exemple Si votre revenu mensuel est de 1 000$, quel est le montant de remboursement maximal que tu peux payer? Finances automobiles A. Les voitures Lorsqu on veut se procurer d une voiture, il y a plusieurs facteurs qui affectent notre choix : Type de voiture (Honda, BMW, ) Style (sport, SUV, ) Sécurité Assurance

Plus en détail

Chapitre 2. Le contrat et les concepts de base de en assurance

Chapitre 2. Le contrat et les concepts de base de en assurance Chapitre 2 Le contrat et les concepts de base de en assurance 2.1 Les aspects économiques et social de l assurance L assurance est une sécurité pour la société parce qu elle permet au gens de protéger

Plus en détail

Certificat d assurance Aperçu

Certificat d assurance Aperçu Certificat d assurance Aperçu Détails du certificat Police d assurance collective Version du certificat Terminologie Voici les détails du présent certificat d assurance. Élément Assuré Date de naissance

Plus en détail

L ASSURANCE AUTOMOBILE CONSTAT ET PERSPECTIVES

L ASSURANCE AUTOMOBILE CONSTAT ET PERSPECTIVES L ASSURANCE AUTOMOBILE CONSTAT ET PERSPECTIVES Par MADANI Mekki L assurance des véhicules automobiles, est une activité qui intéresse un large public et qui est en même temps un sujet de discussion et

Plus en détail

VIVIUM Assurance Chiffre d Affaires

VIVIUM Assurance Chiffre d Affaires VIVIUM Assurance Chiffre d Affaires Garanti Votre entreprise continue à réaliser son chiffre d affaires, même en votre absence Indemnité mensuelle durant l incapacité de travail Chiffre d affaires garanti

Plus en détail

Conditions générales SOUSCRIPTION EN LIGNE DES CONTRATS MULTIRISQUES AUTOMOBILE ET ASSURANCE DU CONDUCTEUR

Conditions générales SOUSCRIPTION EN LIGNE DES CONTRATS MULTIRISQUES AUTOMOBILE ET ASSURANCE DU CONDUCTEUR Conditions générales SOUSCRIPTION EN LIGNE DES CONTRATS MULTIRISQUES AUTOMOBILE ET ASSURANCE DU CONDUCTEUR SOMMAIRE 1 ère PARTIE - INFORMATIONS LÉGALES 3 2 ème PARTIE - CHAMP D APPLICATION DES CONDITIONS

Plus en détail

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement Assurance protection crédit Protection pour tous vos types de financement L assurance protection crédit Réalisez vos projets en toute quiétude Vous venez d obtenir le financement que vous souhaitiez pour

Plus en détail

Simulation d un système d assurance automobile

Simulation d un système d assurance automobile Simulation d un système d assurance automobile DESSOUT / PLESEL / DACHI Plan 1 Introduction... 2 Méthodes et outils utilisés... 2.1 Chaines de Markov... 2.2 Méthode de Monte Carlo... 2.3 Méthode de rejet...

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL

NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL Ce document a pour objet de vous aider à comprendre, les responsabilités encourues du fait du mandat, comment notre contrat y répond et que

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

Note de présentation- Promoteur

Note de présentation- Promoteur Code Apporteur : Note de présentation- Promoteur Conformément à l article 27 de la loi du 6 Janvier 1978 N 78.17 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, le proposant peut demander à l

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

E.I.S : Un outil performant pour I'analyse du risque en Assurance

E.I.S : Un outil performant pour I'analyse du risque en Assurance E.I.S : Un outil performant pour I'analyse du risque en Assurance Fabienne Hassan - Pascale Robin - Guy Valdois - Groupama Central Assurance France 1 - GROUPAMA ASSURANCE 1-1 Positionnement de l'entreprise

Plus en détail

Les assureurs et les actuaires sont-ils utiles à la société?

Les assureurs et les actuaires sont-ils utiles à la société? Les assureurs et les actuaires sont-ils utiles à la société? Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Le vrai visage de l assurance Qu en est-il vraiment? Jean-Denis Roy 9 janvier 2010-2 Le vrai visage de l assurance

Plus en détail

Assurance et responsabilité

Assurance et responsabilité Assurance et responsabilité Français 4e, 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Avoir des notions sur les assurances et les responsabilités.

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

SENTIMENT DE BIEN-ÊTRE INCLUS.

SENTIMENT DE BIEN-ÊTRE INCLUS. BMW Financial Services BMW Insurance Le plaisir de conduire SENTIMENT DE BIEN-ÊTRE INCLUS. LES SOLUTIONS D ASSURANCE DE BMW FINANCIAL SERVICES. Le plaisir est aussi une question d assurance. Faites confiance

Plus en détail

ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #12

ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #12 ACTUARIAT 1, ACT 2121, AUTOMNE 2013 #12 ARTHUR CHARPENTIER 1 Une compagnie d assurance modélise le montant de la perte lors d un accident par la variable aléatoire continue X uniforme sur l intervalle

Plus en détail

Les assurances obligatoires en Tunisie. Brahim KOBBI FTUSA

Les assurances obligatoires en Tunisie. Brahim KOBBI FTUSA Les assurances obligatoires en Tunisie Brahim KOBBI FTUSA Introduction La liste des assurances obligatoires Les caractéristiques Les problèmes des assurances obligatoires Conclusion 2 Introduction En Tunisie

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations

Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations 2 Présentation S.A. à DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE. DIRIGEANTS : THIERRY NEFF PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE LAURENT

Plus en détail

Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales

Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales Conditions Générales Préambule Le présent contrat d assurance est régi par la loi n 17-99 portant code des assurances, les textes pris pour son application

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE PRODUIT VOITURE

INFORMATIONS SUR LE PRODUIT VOITURE INFORMATIONS SUR LE PRODUIT VOITURE Table des matières page 1. ÉCHELLE DE BONUS-MALUS 2 1.1. Responsabilité civile Aperçu du degré bonus-malus 2 1.2. Responsabilité civile Entrée dans le système bonus-malus

Plus en détail

2009 - Présentation de la société. Notre métier, c est de rendre le votre plus facile

2009 - Présentation de la société. Notre métier, c est de rendre le votre plus facile Notre métier, c est de rendre le votre plus facile 2009 - Présentation de la société Le leader de l infogérance sélective et de l évolutivité des systèmes distribués Notre seul et unique métier, c'est

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

> Une garantie obligatoire

> Une garantie obligatoire R 414 Juillet 2007 Centre de documentation et d information de l assurance La voiture et l assurance > Une garantie obligatoire La garantie responsabilité civile Seule assurance obligatoire en automobile,

Plus en détail

Bilan des réalisations

Bilan des réalisations Bilan des réalisations LES MANDATS, POUVOIRS ET INITIATIVES Mars 1978 Importante révision du régime d indemnisation; la Loi sur l assurance automobile sanctionnée régissait : h l indemnisation des victimes

Plus en détail

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Présentation du 22 juin 2011 N Projet : BJ7418 A : BforBank & L Express De : OpinionWay OpinionWay, 06/07/2011

Plus en détail

CONVENTION D'ASSISTANCE

CONVENTION D'ASSISTANCE CONVENTION D'ASSISTANCE CONTRAT COLLECTIF D ASSISTANCE N 000001827 AVENANT 001 CAR ASSURE ASSISTANCE AUTOMOBILE v. 02-2012 ST le 27/10/2011 1 sur 6 COMMENT CONTACTER GARANTIE ASSISTANCE Téléphone depuis

Plus en détail

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle ATOLL PRÉVOYANCE PROFESSIONS PARAMÉDICALES Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle Les prestations versées par votre régime obligatoire

Plus en détail

Datamining. Université Paris Dauphine DESS ID 2004/2005. Séries télévisées nominées aux oscars. Enseignant : Réalisé par : Mars 2005. Mr E.

Datamining. Université Paris Dauphine DESS ID 2004/2005. Séries télévisées nominées aux oscars. Enseignant : Réalisé par : Mars 2005. Mr E. Université Paris Dauphine DESS ID 2004/2005 Datamining Séries télévisées nominées aux oscars Mars 2005 Enseignant : Mr E. DIDAY Réalisé par : Mounia CHERRAD Anne-Sophie REGOTTAZ Sommaire Introduction...

Plus en détail

ASSUR-BP Auto des Particuliers

ASSUR-BP Auto des Particuliers ASSUR-BP Auto des Particuliers Assurez votre véhicule au plus près de vos besoins et de votre budget. EN BREF ASSUR-BP Auto est un contrat d assurance automobile modulable qui prend soin de votre véhicule

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Fins

Rapport de surveillance des politiques de Fins POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15d Rapport de surveillance des politiques de Fins Période de référence : Première Période de référence précédente : Nom de l auteur : K. Allen Type de politique : Fins Titre

Plus en détail

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 1423 versions de 215 modèles de 42 marques Le classement de la voiture citoyenne établi avec les modèles et les versions disponibles le 1 er décembre 2012

Plus en détail

Que faire des data? 04/06/2015

Que faire des data? 04/06/2015 Que faire des data? 04/06/2015 2 minutes pour le BigData Le Big Data Volume : la dimension du teraoctet est dépassée Variété : données structurées (relationnelle) et non structurées Vélocité : création,

Plus en détail

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE 21 novembre 2003 Sommaire Objectifs de l'enquête et méthodologie Tendances des SID (Systèmes d'information Décisionnels)

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

PLAN. Les systèmes d'information analytiques. Exemples de décisions

PLAN. Les systèmes d'information analytiques. Exemples de décisions Les systèmes d'information analytiques Dr A.R. Baba-ali Maitre de conferences USTHB PLAN Le cycle de decision Les composants analytiques ETL (Extract, Transform and Load) Entrepot de (Data warehouse) Traitement

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation

Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d un serveur de base de données SQL Server 2000 Et programmation Contexte : Dans le cadre de l implémentation d une base de données (Access)

Plus en détail