Pourquoi et comment investir dans les unités de compte?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pourquoi et comment investir dans les unités de compte?"

Transcription

1 Pourquoi et comment investir dans les unités de compte? Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière Avril 2013

2 Préambule Quelques règles simples à retenir pour investir dans les unités de compte 1. Une unité de compte dans une allocation d actifs se doit d être : - transparente dans son objectif de gestion, - adaptée au profil et aux objectifs de l investisseur, - constante sur le long terme notamment à travers son couple rendement / risque. 2. Une allocation d actifs se doit d être diversifiée en termes de : - classes d actifs, - zones géographiques, - sociétés de gestion. 2

3 Sommaire Pourquoi et comment investir dans les unités de compte? 1. Enjeux des unités de compte pour les épargnants 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs 3. Effort d épargne et durée d investissement 4. Comportement d épargne des ménages français 5. Lissage et intérêt de l investissement programmé 3

4 1. Enjeux des unités de compte pour les épargnants Pourquoi plus de performance est vital à l épargne financière de moyen/long terme? Financement des retraites sur une plus longue période (1 petite fille sur 2 née en 2000 deviendra centenaire) Financement de la dépendance Financement de l entraide intergénérationnelle (grands-parents / petits enfants ; enfants / parents ) Ces besoins de revenus complémentaires doivent donc être financés par : Une augmentation de la part consacrée à l épargne Une augmentation du rendement réel de l épargne 4

5 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs Rotation des performances des classes d actifs (Données en euros de janvier 1995 à décembre 2012) Source : MSCI Barra et Sycomore AM Aucune classe d actifs ne surperforme régulièrement les autres. A moyen / long terme, il convient donc d avoir une allocation équilibrée sur plusieurs classes d actifs. 5

6 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs Evolution d un investissement de 1 placé sur chaque classe d actifs (Actifs français corrigés de l inflation de janvier 1950 à décembre 2012 Inflation annualisée : 4,7 %) ,1 5 2,4 Source : INSEE et Sycomore AM Les actions présentent la meilleure rémunération annualisée (5,9 %) sur la période. Le rendement d un placement en immobilier est de 5 % et de 2,7 % sur les obligations. 6

7 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs Des perspectives de rendement disparates «"Le contexte actuel d aversion au risque et d absence d inflation est passager", souligne Edouard Carmignac (PDG de Carmignac Gestion) [ ]. Eric Michelet (Directeur Général de Cefip) évalue à 9 % annuels la rentabilité potentielle du placement en actions, contre 3 à 3,5 % pour les investissements adossés à des emprunts d Etat comme l assurance-vie en euros [ ].» Exemple : Generali Ambition qui nécessitent une allocation diversifiée Source : Challenges 1 er avril 2010 Exemple : Carmignac Patrimoine Source : Morningstar 7

8 3. Effort d épargne et durée d investissement Combien d années sont nécessaires pour doubler un capital en le plaçant à un taux fixe de 3,5 %? 20 ans! 8

9 3. Effort d épargne et durée d investissement Investissement mensuel sur 10, 20, 30 ou 40 ans en vue de la constitution d une épargne de euros à 65 ans. Valeur du patrimoine à terme en Euros 25 ans 35 ans 45 ans 55 ans Effort d'épargne mensuelle en actions pour se constituer un patrimoine à 65 ans Durée d investissement 40 ans 30 ans 20 ans 10 ans Source : Sycomore AM Epargner tôt permet de réduire l effort d épargne mensuelle en vue de la constitution de sa retraite. Les actions constituent un support d investissement à privilégier dans l optique de se constituer, sur le long terme, une épargne financière. 9

10 4. Comportement d épargne des ménages français Flux de placements annuels sur les contrats en euros et en unités de compte à fin décembre 2012 (*) (en milliards d euros) Evolution de l indice CAC 40 de 2001 à ,9 84,3 CAC , ,5 2,1-2,1-6,3 Source : Morningstar au 26 avril 2013 Source : Banque de France (*) Les chiffres à fin décembre 2012 sont estimés Les investisseurs ont souvent tendance à «acheter au plus haut» et «revendre au plus bas» 10

11 4. Comportement d épargne des ménages français Il en résulte : - un risque d inadéquation systématique des comportements de placement par rapport aux conditions de marché ; - un risque d épargne pénalisée : probabilité plus faible de tirer profit de la reprise à moyen terme des cours boursiers. => D où la nécessité de mettre en place des processus d investissements réguliers et adaptés aux profils d investisseurs. 11

12 5. Lissage et intérêt de l investissement programmé Comparaison des performances et volatilités annualisées de l investissement unique ou programmé (Actions françaises de janvier 1988 à décembre 2012) Sources : Euronext et Sycomore AM => Sur 3 des 4 phases de marché, il a toujours été plus rémunérateur d investir progressivement. Seule la phase de marché correspondant à la «bulle internet» a permis à un épargnant ayant investi en une seule fois ses actifs de générer un rendement supérieur à ce qu il aurait touché en lissant son effort d épargne. 12

13 5. Lissage et intérêt de l investissement programmé Dans des marchés haussiers, l investissement unique procure un meilleur résultat financier en terme de rendement final. Cependant : L investissement progressif permet de réduire significativement la volatilité de l opération et procure un rendement supérieur lors des phases de marché en «U», stable et en baisse. A ce titre, c est un excellent moyen de répondre à l aversion au risque des clients. - Réduction de la volatilité et prise en compte de l aversion au risque du client - Simplicité et flexibilité : mêmes montants à investir ou à arbitrer tout au long de la période - Évite la question «Est-ce le bon moment pour investir?» (Market Timing) - Dans des marchés haussiers, le rendement final est plus faible que celui provenant d un investissement unique Sources : Euronext et Sycomore AM 13

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

COMPARER DES CLASSES D ACTIFS

COMPARER DES CLASSES D ACTIFS 01 COMPARER DES CLASSES D ACTIFS INVESTIR EN ACTIONS : LA PERTINENCE D UNE GESTION DE CONVICTIONS AU TRAVERS DE SYCOMORE FRANCECAP FONDS DE CONVICTIONS 100 % ACTIONS FRANCE Eligible au PEA, Sycomore Francecap

Plus en détail

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011 2 LA SOLUTION SCPI : POURQUOI? La solution SCPI est adaptée à différents profils d aversion au risque. La solution SCPI répond à de multiples objectifs patrimoniaux. Les SCPI fiscales permettent aux associés

Plus en détail

Livret Vie. Un cadre fiscal avantageux. Un livret en toute simplicité. Le contrat d assurance-vie pour vos projets du quotidien.

Livret Vie. Un cadre fiscal avantageux. Un livret en toute simplicité. Le contrat d assurance-vie pour vos projets du quotidien. Livret Vie Le contrat d assurance-vie pour vos projets du quotidien. Livret Vie est un contrat d assurance-vie sans frais sur versements qui vous permet de disposer d une réserve d'épargne pour financer

Plus en détail

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti»

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Question 1 : représenter graphiquement le taux de rentabilité du produit à capital garanti

Plus en détail

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 @groupe_macsf #PerfMACSF2015 Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 Communiqué de presse 12 janvier 2016 La MACSF a présenté aujourd hui lors de sa conférence de presse annuelle, les performances pour son

Plus en détail

Dossier de presse. L arrêt des moins-values relatives avec retour automatique sur les marchés

Dossier de presse. L arrêt des moins-values relatives avec retour automatique sur les marchés Dossier de presse L arrêt des moins-values relatives avec retour automatique sur les marchés 1 Sommaire Communiqué de presse... 3 Skandia accompagne ses partenaires dans le cadre de leur conseil à leurs

Plus en détail

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE ASSURANCE-VIE SCALA PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE Assurance-vie à prime unique CONFORTA Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION ALLOCATION D ACTIFS ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION L'allocation d'actifs représente la stratégie de répartition des actifs financiers au sein d'un portefeuille. Le montant investi est divisé entre

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 2 UNE FISCALITÉ UNIQUE UNE LIBERTÉ TOTALE DES OBJECTIFS FINANCIERS RESPECTÉS. Assurance Vie

Cardif Multi-Plus 2 UNE FISCALITÉ UNIQUE UNE LIBERTÉ TOTALE DES OBJECTIFS FINANCIERS RESPECTÉS. Assurance Vie Assurance Vie Cardif Multi-Plus 2 UNE FISCALITÉ UNIQUE UNE LIBERTÉ TOTALE DES OBJECTIFS FINANCIERS RESPECTÉS L assurance vie, un patrimoine essentiel Grâce à son cadre juridique et fiscal particulièrement

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

La Française PEA Flex

La Française PEA Flex Accédez à la gestion flexible Patrimoine Flexible PEA Flex De la souplesse pour votre épargne Des marchés financiers incertains Une exposition figée aux marchés actions peut générer une performance décevante.

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers

Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers Olivier GARNIER David THESMAR 2 juin 2009 Le champ du rapport Point de vue des ménages-épargnants, plutôt que celui du financement de l économie

Plus en détail

Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations

Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations Optimiser la Gestion des réserves ou des excédents de trésorerie des Entreprises et des Associations L opportunité pour l Expert- Comptable de proposer un audit financier aux clients concernés Au sommaire

Plus en détail

La parité des risques

La parité des risques 24 La parité des risques La pertinence des stratégies de parité des risques Si l on devait résumer la notion de «parité des risques» (ou Risk Parity en anglais) en un seul mot, le terme de «diversification»

Plus en détail

VOTRE EPARGNE FINANCIERE. Osez la durée

VOTRE EPARGNE FINANCIERE. Osez la durée VOTRE EPARGNE FINANCIERE Osez la durée Taux Immobilier Taxes Confiance PEA Les placements court terme et les taux d intérêt bas bas bas.. L inflation passe au second plan des politiques monétaires Même

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Les Français aiment la Pierre et l assurance vie!

Les Français aiment la Pierre et l assurance vie! Les Français aiment la Pierre et l assurance vie! L immobilier représente 63% du patrimoine des français et l assurance vie 37% (source Insee 2015) Et, la bonne nouvelle, les deux peuvent être combinés,

Plus en détail

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie?

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

RETRAITE INDÉPENDANTS ÉPARGNE MALAKOFF MÉDÉRIC POUR LES PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS

RETRAITE INDÉPENDANTS ÉPARGNE MALAKOFF MÉDÉRIC POUR LES PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS RETRAITE INDÉPENDANTS L OFFRE ÉPARGNE MALAKOFF MÉDÉRIC POUR LES PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS AVEC RETRAITE INDÉPENDANTS, CONSTITUEZ VOTRE COMPLÉMENT RETRAITE DÈS AUJOURD HUI La constitution d un complément

Plus en détail

LE PERCO. Plan d épargne retraite collectif

LE PERCO. Plan d épargne retraite collectif LE PERCO Plan d épargne retraite collectif Me constituer une épargne? Préparer ma retraite. Constituer progressivement mon capital. Bénéficier de l aide de mon entreprise. Optimiser le rendement de mon

Plus en détail

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale?

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? Skandia renforce son positionnement en France Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? 7 mai 2010 Sommaire 1. Présentation et actualité du Groupe Old

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Perspectives du marché de l épargne retraite entreprise Les points de vigilance dans le choix d un dispositif d épargne Retraite Gaël COLLIN Sinfoni

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Présentation de la situation des placements mobiliers

Présentation de la situation des placements mobiliers Présentation de la situation des placements mobiliers Assemblée générale des délégués 2011 Portefeuille investi de la CARMF au 31 décembre 2010 PORTEFEUILLE TOTAL : 4,56 milliards d euros Une gestion de

Plus en détail

Quelques éléments sur les forces et les faiblesses des contrats d assurance-vie en euros pour les épargnants en 2013

Quelques éléments sur les forces et les faiblesses des contrats d assurance-vie en euros pour les épargnants en 2013 Prim Act Quelques éléments sur les forces et les faiblesses des contrats d assurance-vie en euros pour les épargnants en 2013-17 juin 2013 - Guillaume LEROY Présentation réalisée le 17 juin 2013 www.primact.fr

Plus en détail

Au service de votre patrimoine

Au service de votre patrimoine Juin 2015 > Groupama Premium Au service de votre patrimoine Groupama Premium L ASSURANCE VIE SUR MESURE vie constitue un outil essentiel dans le cadre d une stratégie patrimoniale. Évolutive, modulable,

Plus en détail

Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014

Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014 Les origines Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014 Un accord du 24 juin 2014 relatif à la mise

Plus en détail

Les SCPI dans l univers des placements

Les SCPI dans l univers des placements Les SCPI dans l univers des placements La performance des SCPI Les SCPI ont pour vocation de restituer au porteur de parts la performance de l immobilier d entreprise. Par rapport à l acquisition directe

Plus en détail

Skandia Gestion Privée II

Skandia Gestion Privée II Skandia Gestion Privée II Contrats d assurance-vie et de capitalisation Document non contractuel à caractère publicitaire Pourquoi choisir Skandia? Choisir Skandia, c est : Bénéficier du régime de protection

Plus en détail

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS Avertissement Ce document a été préparé par Midcap Partners à l usage exclusif de la société Figeac-Aero. Il est strictement confidentiel et ne peut être diffusé à un tiers sans l accord préalable de Midcap

Plus en détail

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche.

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Paris, le 13 mars 2012 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de la Banque Palatine - banque

Plus en détail

federal multi patrimoine

federal multi patrimoine federal multi patrimoine bâti POUR réussir. Federal multi Patrimoine : Processus de gestion L allocation Les modèles de suivi de tendances «multi classes d actifs» sont issus de la recherche Federal Finance,

Plus en détail

Un essai de mesure de la ponction actionnariale note hussonet n 63, 7 novembre 2013

Un essai de mesure de la ponction actionnariale note hussonet n 63, 7 novembre 2013 Un essai de mesure de la ponction actionnariale note hussonet n 63, 7 novembre 2013 L objectif de cette note est de présenter une mesure de la ponction actionnariale. Son point de départ est un double

Plus en détail

La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers?

La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers? La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers? Fabrice Riva House of Finance Université d été de l Asset Management Université Paris-Dauphine 27 août 2015 Fabrice Riva Liquidité et Asset

Plus en détail

PATRIMOINE MUTEX PLUS

PATRIMOINE MUTEX PLUS PATRIMOINE MUTEX PLUS Donnez du mouvement à votre épargne! Vos projets et vos priorités d aujourd hui ne seront pas forcément les mêmes demain. Voilà pourquoi votre Mutuelle vous propose Patrimoine Mutex

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France Chapitre 5 Les taux d intérêt 5.1. La cotation des taux d intérêt Taux annuel effectif (TAE) : indique le montant total des intérêts à percevoir dans un an 100 000 (1 + r) = 100 000 1,05 = 105000 100 000

Plus en détail

BASE DE DONNEES - FRANCE

BASE DE DONNEES - FRANCE BASE DE DONNEES - FRANCE SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne/Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la population

Plus en détail

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres»

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» Direction Marketing crédit 2011 Plan de l intervention Le financement de l accession, perspectives 2012 Présentation de la Banque Postale L offre crédit

Plus en détail

OPCVM EN BREF EN DETAIL

OPCVM EN BREF EN DETAIL OPCVM Les OPCVM sont des Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières. C'est un terme générique qui désigne une Sicav ou un FCP. EN BREF L OPCVM est un produit financier permettant de diversifier

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE LA RÉMUNÉRATION 2014

L OBSERVATOIRE DE LA RÉMUNÉRATION 2014 L OBSERVATOIRE DE LA RÉMUNÉRATION 2014 Jeudi 2 octobre 2014 1 SOMMAIRE PRÉAMBULE : TENDANCE MACRO-ÉCONOMIQUE L OBSERVATOIRE DE LA RÉMUNÉRATION AUGMENTATIONS : PRATIQUES 2014 & TENDANCES 2015 NAO ET BUDGETS

Plus en détail

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE chiffres clés decp 2013 ÉPARGNE patrimoniale L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE Une plate-forme d expertise Une offre complète de produits patrimoniale et services La Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale

Plus en détail

www.leguidedupatrimoine.com

www.leguidedupatrimoine.com Pour vivre pleinement votre retraite, prenez les devants ASSOCIATION D ÉPARGNE VIAGÈRE LA TONTINE Votre assurance sur l avenir La retraite, une nouvelle vie! La retraite, c est une nouvelle étape dans

Plus en détail

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié?

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Assurance Vie Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Novial Avenir Une solution Retraite adaptée à vos besoins AXA Prévoyance & Patrimoine Novial Avenir : un contrat adapté à vos besoins

Plus en détail

Diversifier votre épargne et préparer votre. retraite

Diversifier votre épargne et préparer votre. retraite Diversifier votre épargne et préparer votre retraite Pourquoi épargner pour demain? Pensez à demain le plus tôt possible en vous constituant un capital pour préparer votre retraite et compenser la baisse

Plus en détail

L évolution du marché des fonds à fin décembre

L évolution du marché des fonds à fin décembre L évolution du marché des fonds à fin décembre Le marché de la gestion collective plie de -4,5% en décembre, l équivalent de 38,9 milliards d euros de moins par rapport à fin novembre. L encours total

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009. Épargnez autrement avec. CaracProfiléo

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009. Épargnez autrement avec. CaracProfiléo DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009 Épargnez autrement avec CaracProfiléo CaracProfiléo Rentable et responsable Pourquoi lancer un multisupports en période de crise? Alors que la plupart des organismes fi nanciers,

Plus en détail

ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE. www.generali-patrimoine.fr

ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE. www.generali-patrimoine.fr HIMALIA ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE www.generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine, un acteur majeur du marché de l épargne patrimoniale Generali, troisième assureur européen, offre à ses partenaires

Plus en détail

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES L assurance serait-elle entrée dans une nouvelle ère en 2012 avec une décollecte de 3,4 milliards. S il ne s agit pas de véritable rupture, il s agit

Plus en détail

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Epargne retraite, l heure des choix > L épargne retraite en France : l histoire d un non choix l exception

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie GRESHAM, une marque APICIL Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4

Plus en détail

Préférence DIVERSIFIEZ VOS PLACEMENTS

Préférence DIVERSIFIEZ VOS PLACEMENTS Préférence DIVERSIFIEZ VOS PLACEMENTS Choisissez le placement qui s adapte à votre profil d investisseur De l audace à la prudence, quel que soit votre profil d investisseur, PRÉFÉRENCE est le placement

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 L ASSURANCE VIE, Un outil d optimisation patrimoniale Anne Marie CESARI, Filière Epargne Bernard ROY, Pôle Banque Privée La Gestion de Patrimoine au Crédit Agricole Mutuel Pyrénées

Plus en détail

Partenéo Vitalité EN BREF EN DETAIL

Partenéo Vitalité EN BREF EN DETAIL Partenéo Vitalité A 50 ans, de nombreuses questions se posent, la retraite! la santé! l avenir de ses proches! Quelles solutions pour avancer l esprit serein? EN BREF La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier L évolution du marché des Fonds à fin Janvier Le marché des fonds de droit français débute cette nouvelle année sur une formidable progression de +4,6% de son niveau d encours, l équivalent de 35,7 milliards

Plus en détail

Dessinez votre vie sous tous ses angles!

Dessinez votre vie sous tous ses angles! Dessinez votre vie sous tous ses angles! L ASSURANCE VIE MULTISUPPORT : UNE GALERIE D AVANTAGES Vous disposez aujourd hui pour valoriser votre capital ou vous constituer une épargne d un large choix de

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Les actifs financiers les plus couramment

Les actifs financiers les plus couramment 2.1 Performance des placements sans risque Les actifs financiers les plus couramment détenus par les ménages sont les comptes ou livrets d épargne. Ils offrent une disponibilité immédiate des fonds et

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Po litique financièr e

Po litique financièr e Politique financière LA POLITIQUE FINANCIERE EN 2001 Une politique financière conciliant prudence et performance à long terme Depuis sa création, Predica conduit une politique financière prudente tout

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

Phase de «décumulation» : quelle approche?

Phase de «décumulation» : quelle approche? Phase de «décumulation» : quelle approche? Avril 2012 Forum International d Epargne Retraite Allocation Globale & ALM Les différents étapes de l épargne 2 Phase de restitution En phase de restitution,

Plus en détail

Placements sur longue période à fin 2011

Placements sur longue période à fin 2011 Les analyses MARS 2012 Placements sur longue période à fin 2011 Une année 2011 particulièrement favorable aux «valeurs refuges», mais la suprématie des actifs risqués reste entière sur longue période.

Plus en détail

Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie. SwissLife Dynapierre. Organisme de Placement Collectif Immobilier

Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie. SwissLife Dynapierre. Organisme de Placement Collectif Immobilier Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie SwissLife Dynapierre Organisme de Placement Collectif Immobilier Liquidités et Monétaire 10% minimum et Supports Obligataire Supports de Liquidité

Plus en détail

Le contrat qui se met à votre écoute

Le contrat qui se met à votre écoute Nuances Plus Le contrat qui se met à votre écoute Ce sont vos questions et vos exigences qui nous ont guidés Pour concevoir Nuances Plus, contrat d assurance vie Caisse d Epargne, nous vous avons écoutés.

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Analyse d un investissement François Longin 1 www.longin.fr Plan Modélisation

Plus en détail

Juin 2010. www.fundesys.com

Juin 2010. www.fundesys.com Une analyse synthétique sur les fonds flexibles Juin 2010 www.fundesys.com Des performances très contrastées Sélection Fonds Flexibles PEA Année 2009 1 an 3 ans sur 1 an sur 1 an Encours Performances arrêtées

Plus en détail

Phi est un contrat d assurance-vie

Phi est un contrat d assurance-vie unique Document non contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître le détail et l étendue des conditions de garantie, reportez-vous aux conditions générales et particulières du contrat. Phi est un

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

Impératif Retraite Madelin

Impératif Retraite Madelin Impératif Retraite Madelin retraite Préparer sa retraite pour vivre demain comme C est aujourd hui essentiel :! Impératif Retraite Madelin 1 C est vous donner le choix d optimiser significativement votre

Plus en détail

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Lettre trimestrielle n 47 : T1 2015 Points saillants : Hausse de 16,7% de la part C sur le trimestre à 769,43. Encours

Plus en détail

L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ

L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ Contrat individuel d assurance sur la vie libellé en euros et/ou en unités de compte Actépargne : l un des meilleurs con Actépargne, la solution personnalisée

Plus en détail

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance ESSEC Cours FIN 260 Gestion de portefeuille Séance 8 Mesures de performance François Longin Plan Introduction Mesures de performance des fonds: développements académiques Premier niveau: la rentabilité

Plus en détail

au sein de l Assurance Vie SCPI Primopierre? L enveloppe Assurance Vie :

au sein de l Assurance Vie SCPI Primopierre? L enveloppe Assurance Vie : Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l Assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L enveloppe Assurance Vie : le contrat Concordances 4 par GRESHAM...p5 SOMMAIRE Le fonctionnement

Plus en détail

Cultivez précieusement votre patrimoine. diversifier vos investissements pour rechercher le potentiel de performance des marchés financiers* ;

Cultivez précieusement votre patrimoine. diversifier vos investissements pour rechercher le potentiel de performance des marchés financiers* ; Quintessa Cultivez précieusement votre patrimoine EN BREF : Quintessa vous offre une solution optimale, que vous souhaitiez valoriser un capital pour vos futurs projets ; diversifier vos investissements

Plus en détail

Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951

Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951 Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951 Lettre trimestrielle n 37 : T2 2015 Points saillants : Baisse de 2,1% de la part C sur le trimestre à 220,77. Encours de 2 274

Plus en détail

Himalia Gestion pilotée

Himalia Gestion pilotée generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine Himalia Gestion pilotée Des ténors de la finance au service de votre patrimoine Document non-contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître le détail et

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

Dossier de presse. Skandia Investment Advice

Dossier de presse. Skandia Investment Advice Dossier de presse Skandia Investment Advice 1 Sommaire Communiqué de presse... 3 Skandia innove avec un service complet de sélection de fonds et d analyse financière : Skandia Investment Advice... 5 A

Plus en détail

Tous les contrats de location au bilan!

Tous les contrats de location au bilan! Tous les contrats de location au bilan! IMA France 9 novembre 2010 Mark Venus, BNP Paribas/Lease Europe Laure Silvestre-Siaz, Deloitte Calendrier Mars 2009 Août 2010 15 Décembre 2010 Juin 2011??? DP ED

Plus en détail

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne Nelly MONGOSSO O BAKANG Administrateur et Directeur Général Adjoint Allianz Cameroun Assurances Vie Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

«Le pilotage en période de taux bas»!!! Patrick ARTUS! Directeur de la Recherche et des Etudes de Natixis!

«Le pilotage en période de taux bas»!!! Patrick ARTUS! Directeur de la Recherche et des Etudes de Natixis! Table Ronde 1! «Le pilotage en période de taux bas»!!! Patrick ARTUS! Directeur de la Recherche et des Etudes de Natixis! Marie LEMARIÉ! Directeur Financement et Investissement de Groupama SA!! Mikaël

Plus en détail

GRAIN 9. La croissance garantie de votre épargne. Assurance vie en euros. tout en disposant de votre argent à tout moment

GRAIN 9. La croissance garantie de votre épargne. Assurance vie en euros. tout en disposant de votre argent à tout moment GRAIN 9 Assurance vie en euros La croissance garantie de votre épargne tout en disposant de votre argent à tout moment 27 bld Berthier 75858 Tél.: 01 44 15 20 00 e-mail : infos@ampli. M U T U E L L E Professions

Plus en détail