Pourquoi et comment investir dans les unités de compte?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pourquoi et comment investir dans les unités de compte?"

Transcription

1 Pourquoi et comment investir dans les unités de compte? Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière Avril 2013

2 Préambule Quelques règles simples à retenir pour investir dans les unités de compte 1. Une unité de compte dans une allocation d actifs se doit d être : - transparente dans son objectif de gestion, - adaptée au profil et aux objectifs de l investisseur, - constante sur le long terme notamment à travers son couple rendement / risque. 2. Une allocation d actifs se doit d être diversifiée en termes de : - classes d actifs, - zones géographiques, - sociétés de gestion. 2

3 Sommaire Pourquoi et comment investir dans les unités de compte? 1. Enjeux des unités de compte pour les épargnants 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs 3. Effort d épargne et durée d investissement 4. Comportement d épargne des ménages français 5. Lissage et intérêt de l investissement programmé 3

4 1. Enjeux des unités de compte pour les épargnants Pourquoi plus de performance est vital à l épargne financière de moyen/long terme? Financement des retraites sur une plus longue période (1 petite fille sur 2 née en 2000 deviendra centenaire) Financement de la dépendance Financement de l entraide intergénérationnelle (grands-parents / petits enfants ; enfants / parents ) Ces besoins de revenus complémentaires doivent donc être financés par : Une augmentation de la part consacrée à l épargne Une augmentation du rendement réel de l épargne 4

5 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs Rotation des performances des classes d actifs (Données en euros de janvier 1995 à décembre 2012) Source : MSCI Barra et Sycomore AM Aucune classe d actifs ne surperforme régulièrement les autres. A moyen / long terme, il convient donc d avoir une allocation équilibrée sur plusieurs classes d actifs. 5

6 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs Evolution d un investissement de 1 placé sur chaque classe d actifs (Actifs français corrigés de l inflation de janvier 1950 à décembre 2012 Inflation annualisée : 4,7 %) ,1 5 2,4 Source : INSEE et Sycomore AM Les actions présentent la meilleure rémunération annualisée (5,9 %) sur la période. Le rendement d un placement en immobilier est de 5 % et de 2,7 % sur les obligations. 6

7 2. Ecarts de rendement entre classes d actifs Des perspectives de rendement disparates «"Le contexte actuel d aversion au risque et d absence d inflation est passager", souligne Edouard Carmignac (PDG de Carmignac Gestion) [ ]. Eric Michelet (Directeur Général de Cefip) évalue à 9 % annuels la rentabilité potentielle du placement en actions, contre 3 à 3,5 % pour les investissements adossés à des emprunts d Etat comme l assurance-vie en euros [ ].» Exemple : Generali Ambition qui nécessitent une allocation diversifiée Source : Challenges 1 er avril 2010 Exemple : Carmignac Patrimoine Source : Morningstar 7

8 3. Effort d épargne et durée d investissement Combien d années sont nécessaires pour doubler un capital en le plaçant à un taux fixe de 3,5 %? 20 ans! 8

9 3. Effort d épargne et durée d investissement Investissement mensuel sur 10, 20, 30 ou 40 ans en vue de la constitution d une épargne de euros à 65 ans. Valeur du patrimoine à terme en Euros 25 ans 35 ans 45 ans 55 ans Effort d'épargne mensuelle en actions pour se constituer un patrimoine à 65 ans Durée d investissement 40 ans 30 ans 20 ans 10 ans Source : Sycomore AM Epargner tôt permet de réduire l effort d épargne mensuelle en vue de la constitution de sa retraite. Les actions constituent un support d investissement à privilégier dans l optique de se constituer, sur le long terme, une épargne financière. 9

10 4. Comportement d épargne des ménages français Flux de placements annuels sur les contrats en euros et en unités de compte à fin décembre 2012 (*) (en milliards d euros) Evolution de l indice CAC 40 de 2001 à ,9 84,3 CAC , ,5 2,1-2,1-6,3 Source : Morningstar au 26 avril 2013 Source : Banque de France (*) Les chiffres à fin décembre 2012 sont estimés Les investisseurs ont souvent tendance à «acheter au plus haut» et «revendre au plus bas» 10

11 4. Comportement d épargne des ménages français Il en résulte : - un risque d inadéquation systématique des comportements de placement par rapport aux conditions de marché ; - un risque d épargne pénalisée : probabilité plus faible de tirer profit de la reprise à moyen terme des cours boursiers. => D où la nécessité de mettre en place des processus d investissements réguliers et adaptés aux profils d investisseurs. 11

12 5. Lissage et intérêt de l investissement programmé Comparaison des performances et volatilités annualisées de l investissement unique ou programmé (Actions françaises de janvier 1988 à décembre 2012) Sources : Euronext et Sycomore AM => Sur 3 des 4 phases de marché, il a toujours été plus rémunérateur d investir progressivement. Seule la phase de marché correspondant à la «bulle internet» a permis à un épargnant ayant investi en une seule fois ses actifs de générer un rendement supérieur à ce qu il aurait touché en lissant son effort d épargne. 12

13 5. Lissage et intérêt de l investissement programmé Dans des marchés haussiers, l investissement unique procure un meilleur résultat financier en terme de rendement final. Cependant : L investissement progressif permet de réduire significativement la volatilité de l opération et procure un rendement supérieur lors des phases de marché en «U», stable et en baisse. A ce titre, c est un excellent moyen de répondre à l aversion au risque des clients. - Réduction de la volatilité et prise en compte de l aversion au risque du client - Simplicité et flexibilité : mêmes montants à investir ou à arbitrer tout au long de la période - Évite la question «Est-ce le bon moment pour investir?» (Market Timing) - Dans des marchés haussiers, le rendement final est plus faible que celui provenant d un investissement unique Sources : Euronext et Sycomore AM 13

COMPARER DES CLASSES D ACTIFS

COMPARER DES CLASSES D ACTIFS 01 COMPARER DES CLASSES D ACTIFS INVESTIR EN ACTIONS : LA PERTINENCE D UNE GESTION DE CONVICTIONS AU TRAVERS DE SYCOMORE FRANCECAP FONDS DE CONVICTIONS 100 % ACTIONS FRANCE Eligible au PEA, Sycomore Francecap

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Himalia Gestion pilotée

Himalia Gestion pilotée generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine Himalia Gestion pilotée Des ténors de la finance au service de votre patrimoine Document non-contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître le détail et

Plus en détail

Les SCPI dans l univers des placements

Les SCPI dans l univers des placements Les SCPI dans l univers des placements La performance des SCPI Les SCPI ont pour vocation de restituer au porteur de parts la performance de l immobilier d entreprise. Par rapport à l acquisition directe

Plus en détail

La Française PEA Flex

La Française PEA Flex Accédez à la gestion flexible Patrimoine Flexible PEA Flex De la souplesse pour votre épargne Des marchés financiers incertains Une exposition figée aux marchés actions peut générer une performance décevante.

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

Livret Vie. Un cadre fiscal avantageux. Un livret en toute simplicité. Le contrat d assurance-vie pour vos projets du quotidien.

Livret Vie. Un cadre fiscal avantageux. Un livret en toute simplicité. Le contrat d assurance-vie pour vos projets du quotidien. Livret Vie Le contrat d assurance-vie pour vos projets du quotidien. Livret Vie est un contrat d assurance-vie sans frais sur versements qui vous permet de disposer d une réserve d'épargne pour financer

Plus en détail

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 @groupe_macsf #PerfMACSF2015 Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 Communiqué de presse 12 janvier 2016 La MACSF a présenté aujourd hui lors de sa conférence de presse annuelle, les performances pour son

Plus en détail

L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners. Communication à caractère promotionnel

L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners. Communication à caractère promotionnel L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners Communication à caractère promotionnel 2 sommaire 1 Pourquoi investir dans les OPCVM? 4 Qu'est-ce qu'un OPCVM? Quels sont

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Table des matières détaillée Préface XIX Avant-propos XXI PARTIE I LA FINANCE ET LE SYSTÈME FINANCIER 1 Chapitre 1 Qu est-ce que la finance? 1 Résumé 1 1.1 Définition de la finance 3 1.2 Pourquoi étudier

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Assurez votre avenir et celui de vos proches. SwissLife Retraite. Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros

Assurez votre avenir et celui de vos proches. SwissLife Retraite. Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros Assurez votre avenir et celui de vos proches SwissLife Retraite Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros 2 SwissLife Retraite Les de SwissLife Retraite Une épargne

Plus en détail

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance ESSEC Cours FIN 260 Gestion de portefeuille Séance 8 Mesures de performance François Longin Plan Introduction Mesures de performance des fonds: développements académiques Premier niveau: la rentabilité

Plus en détail

Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers

Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers Olivier GARNIER David THESMAR 2 juin 2009 Le champ du rapport Point de vue des ménages-épargnants, plutôt que celui du financement de l économie

Plus en détail

1 FRANÇAIS SUR 2 EPARGNE POUR SA RETRAITE, ET VOUS?

1 FRANÇAIS SUR 2 EPARGNE POUR SA RETRAITE, ET VOUS? 1 FRANÇAIS SUR 2 EPARGNE POUR SA RETRAITE, ET VOUS? Nous avons vu, dans le dossier précédent, que les français ont pris conscience de l importance fondamentale d anticiper leur retraite. A ce jour, la

Plus en détail

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Résumé: - Les Fonds en Euros des compagnies d assurance assurent un couple sécurité / rendement optimal notamment dans l optique d une épargne en vue de

Plus en détail

Votre banque d affaires privées

Votre banque d affaires privées Votre banque d affaires privées SOMMAIRE editorial Une banque privée au service de ses clients 3 L accompagnement patrimonial L analyse patrimoniale 4 L offre patrimoniale 5/6 La gestion de portefeuille

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 L ASSURANCE VIE, Un outil d optimisation patrimoniale Anne Marie CESARI, Filière Epargne Bernard ROY, Pôle Banque Privée La Gestion de Patrimoine au Crédit Agricole Mutuel Pyrénées

Plus en détail

Juin 2010. www.fundesys.com

Juin 2010. www.fundesys.com Une analyse synthétique sur les fonds flexibles Juin 2010 www.fundesys.com Des performances très contrastées Sélection Fonds Flexibles PEA Année 2009 1 an 3 ans sur 1 an sur 1 an Encours Performances arrêtées

Plus en détail

Performance * cumulée du fonds sur 10 ans. Performances * annualisées au 31/12/2013. Performances * cumulées au 31/12/2013. 51,6 % Obligations

Performance * cumulée du fonds sur 10 ans. Performances * annualisées au 31/12/2013. Performances * cumulées au 31/12/2013. 51,6 % Obligations FÉDÉRIS SÉRÉNITÉ Catégorie du fonds : Fonds diversifié Code ISIN : FR0000989287 Échelle de risque : 4 sur 7 Volatilité (3 ans) : 4,57 % Horizon : 3 ans minimum Date de création : 23/02/2001 VL à la création

Plus en détail

Secure Advantage Revenus Garantis

Secure Advantage Revenus Garantis Secure Advantage Revenus Garantis Conditions Générales en vigueur au 08/07/2013 Document non contractuel à caractère commercial réservé à l usage exclusif du conseiller financier. Il ne doit en aucun cas

Plus en détail

Sommaire. 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI. 2. Le marché des SCPI

Sommaire. 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI. 2. Le marché des SCPI Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

VOTRE PROFIL EPARGNANT

VOTRE PROFIL EPARGNANT VOTRE PROFIL EPARGNANT NOM DU CONTRAT :... N DE CONTRAT :... Dans le cadre de tout investissement financier et pour répondre aux obligations légales qui nous sont imposées en qualité de courtier financier,

Plus en détail

Quelques éléments sur les forces et les faiblesses des contrats d assurance-vie en euros pour les épargnants en 2013

Quelques éléments sur les forces et les faiblesses des contrats d assurance-vie en euros pour les épargnants en 2013 Prim Act Quelques éléments sur les forces et les faiblesses des contrats d assurance-vie en euros pour les épargnants en 2013-17 juin 2013 - Guillaume LEROY Présentation réalisée le 17 juin 2013 www.primact.fr

Plus en détail

Le partenariat public-privé. Une nouvelle forme de l action publique

Le partenariat public-privé. Une nouvelle forme de l action publique Le partenariat public-privé Une nouvelle forme de l action publique Les enjeux du partenariat 2 Les objectifs dynamiser la croissance sans peser sur les finances publiques, donner à la décentralisation

Plus en détail

Contrat d Assurance sur la Vie Multisupport à Versements et Retraits Libres AFER Europe

Contrat d Assurance sur la Vie Multisupport à Versements et Retraits Libres AFER Europe Contrat d Assurance sur la Vie Multisupport à Versements et Retraits Libres AFER Europe Dossier d information - Septembre 2014 Certaines épargnes rapportent plus que d autres. En voici une nouvelle preuve.

Plus en détail

Présentation de la situation des placements mobiliers

Présentation de la situation des placements mobiliers Présentation de la situation des placements mobiliers Assemblée générale des délégués 2011 Portefeuille investi de la CARMF au 31 décembre 2010 PORTEFEUILLE TOTAL : 4,56 milliards d euros Une gestion de

Plus en détail

MULTISUPPORT 3 Aréas

MULTISUPPORT 3 Aréas Aréas PRÉMIUM q^r MULTISUPPORT 3 Aréas Avec les meilleurs experts, bénéficiez du potentiel de performance des marchés financiers MULTISUPPORT 3 Aréas q PLACÉ SOUS LE SIGNE DE L EXPERTISE Accompagné par

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse

Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 978-2-212-53877-9 Table des matières Sommaire....................................................5 Introduction.................................................

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 5. Synthèse - Diagnostic et conseil patrimonial global. Durée : 4 heures.

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 5. Synthèse - Diagnostic et conseil patrimonial global. Durée : 4 heures. Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

Livret A : la sécurité a un prix

Livret A : la sécurité a un prix 5. Pouvoir d achat - Logement - Épargne Livret A : la sécurité a un prix La sécurité, une préoccupation majeure pour l épargnant français La crise des subprime, révélée à l été 2007, a fait surgir le spectre

Plus en détail

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Epargne retraite, l heure des choix > L épargne retraite en France : l histoire d un non choix l exception

Plus en détail

Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014

Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014 Les origines Un protocole d'accord du 24 juin 2014 relatif à l'intéressement dans les organismes du Régime général de Sécurité sociale, agréé le 1 décembre 2014 Un accord du 24 juin 2014 relatif à la mise

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1 RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) Page 1 Avertissement L'accès à certains de ces produits et/ou services peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie

Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie Les épargnants d aujourd hui ont deux défis à relever : se procurer un revenu malgré la faiblesse des taux d intérêt et trouver des placements pour faire

Plus en détail

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché un méthode différente pour contrer la volatilité des marchés Fonds à revenu stratégique Manuvie* *Aussi offert : Catégorie de revenu stratégique Manuvie Un fonds d obligations mondiales «pour tous les

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Depuis 25 ans, la structure de l épargne financière des ménages a été singulièrement modifiée par l essor

Plus en détail

Revenus et patrimoine des ménages

Revenus et patrimoine des ménages Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Division Communication Externe Bureau de Presse Dossier de presse Synthèses n 65 Revenus et patrimoine des ménages Edition 2002-2003 - Au sommaire du

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail

Placements sur longue période à fin 2011

Placements sur longue période à fin 2011 Les analyses MARS 2012 Placements sur longue période à fin 2011 Une année 2011 particulièrement favorable aux «valeurs refuges», mais la suprématie des actifs risqués reste entière sur longue période.

Plus en détail

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS Avertissement Ce document a été préparé par Midcap Partners à l usage exclusif de la société Figeac-Aero. Il est strictement confidentiel et ne peut être diffusé à un tiers sans l accord préalable de Midcap

Plus en détail

Vous ne voulez faire confiance à personne, la doctrine d investissement de Marie Quantier vous assure performance et tranquillité

Vous ne voulez faire confiance à personne, la doctrine d investissement de Marie Quantier vous assure performance et tranquillité MARIE QUANTIER Inspiration depuis 1907 Vous ne voulez faire confiance à personne, la doctrine d investissement de Marie Quantier vous assure performance et tranquillité Une approche hybride entre «smart

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti»

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Question 1 : représenter graphiquement le taux de rentabilité du produit à capital garanti

Plus en détail

GRAIN 9. La croissance garantie de votre épargne. Assurance vie en euros. tout en disposant de votre argent à tout moment

GRAIN 9. La croissance garantie de votre épargne. Assurance vie en euros. tout en disposant de votre argent à tout moment GRAIN 9 Assurance vie en euros La croissance garantie de votre épargne tout en disposant de votre argent à tout moment 27 bld Berthier 75858 Tél.: 01 44 15 20 00 e-mail : infos@ampli. M U T U E L L E Professions

Plus en détail

SwissLife Liberté Plus. Tous les avantages de l assurance vie, l accompagnement en plus

SwissLife Liberté Plus. Tous les avantages de l assurance vie, l accompagnement en plus SwissLife Liberté Plus Tous les avantages de l assurance vie, l accompagnement en plus Swiss Life, un groupe solide expert de la gestion de patrimoine Swiss Life est un groupe d origine suisse, dont la

Plus en détail

RETRAITE INDÉPENDANTS ÉPARGNE MALAKOFF MÉDÉRIC POUR LES PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS

RETRAITE INDÉPENDANTS ÉPARGNE MALAKOFF MÉDÉRIC POUR LES PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS RETRAITE INDÉPENDANTS L OFFRE ÉPARGNE MALAKOFF MÉDÉRIC POUR LES PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS AVEC RETRAITE INDÉPENDANTS, CONSTITUEZ VOTRE COMPLÉMENT RETRAITE DÈS AUJOURD HUI La constitution d un complément

Plus en détail

Note pour le Conseil d orientation des Retraites. Situation et Perspectives du Fonds de Réserve pour les Retraites

Note pour le Conseil d orientation des Retraites. Situation et Perspectives du Fonds de Réserve pour les Retraites DF / JLN / 05-032 LE 10 FEVRIER 2005 Note pour le Conseil d orientation des Retraites Situation et Perspectives du Fonds de Réserve pour les Retraites 1. Où en est le FRR aujourd hui? Le Fonds de Réserve

Plus en détail

Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP

Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP Etude de marché SCPI Exclusive Partners, société indépendante de conseil en investissement a réalisé en août-septembre 2012 une étude auprès

Plus en détail

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI

Occasions de dividendes. Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Solutions de dividendes CI Occasions de dividendes Au cours des cinq dernières années, les rendements des produits de revenu traditionnels ont diminué de façon constante alors que

Plus en détail

Retraite 83 Multisupports Parlons d avantages retraite

Retraite 83 Multisupports Parlons d avantages retraite Retraite 83 Multisupports Parlons d avantages retraite notre contrat Retraite 83 Multisupports Nouvelle Génération Pourquoi choisir notre contrat Retraite 83 Multisupports Nouvelle Génération? Pour bénéficier

Plus en détail

Du partage public-privé du financement de la transition vers une économie plus respectueuse de l homme et de la nature

Du partage public-privé du financement de la transition vers une économie plus respectueuse de l homme et de la nature Didier Janci Didier Janci, Caisse des Dépôts, membre du Conseil Economique pour le développement durable (CEDD) Du partage public-privé du financement de la transition vers une économie plus respectueuse

Plus en détail

FAQ Web conférence 2 avril

FAQ Web conférence 2 avril FAQ Web conférence 2 avril Les questions sur l assurance vie «Investir en assurance vie : quel intérêt?» L'assurance vie permet de réaliser une opération d'épargne. Dans cette perspective, un contrat d

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Savoir conjuguer Bourse et immobilier

Savoir conjuguer Bourse et immobilier Savoir conjuguer Bourse et immobilier Questions Quel nom porte une société par actions dont l activité consiste à investir dans l immobilier les capitaux qu elle collecte? Sous quel nom désigne-t-on l

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 7. : Risque, rentabilité et diversification Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version Etudiants Mars 2012 Préambule Fig. 10.1 (p.294) : Evolution

Plus en détail

Etablissons ensemble votre profil de risque

Etablissons ensemble votre profil de risque 1 Etablissons ensemble votre profil de risque Exemplaire siège / point de vente / client Ce questionnaire porte sur la partie de votre patrimoine qui n est pas destinée à vos dépenses quotidiennes. Il

Plus en détail

L offre de fonds. Alizé. Bréva PEA. Eurus

L offre de fonds. Alizé. Bréva PEA. Eurus Octobre 2009 Document destiné aux professionnels de l investissement - CGPI L offre de fonds Athymis Gestion est une société de multigestion dédiée à la clientèle des CGP. Athymis Gestion propose aujourd

Plus en détail

BASE DE DONNEES - FRANCE

BASE DE DONNEES - FRANCE BASE DE DONNEES - FRANCE SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne/Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la population

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com DOSSIER DE PRESSE Lancement de Rivoli Finance : La gestion quantitative pour une performance positive dans toutes les conditions de marché Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

Olivier GARNIER. Conférence de l Observatoire de l Epargne Européenne 19 janvier 2010

Olivier GARNIER. Conférence de l Observatoire de l Epargne Européenne 19 janvier 2010 Olivier GARNIER Conférence de l Observatoire de l Epargne Européenne 19 janvier 2010 20.0% Etats-Unis: rentabilités réelles annuelles moyennes en 2008 selon l'année d'investissement 15.0% 10.0% 5.0% 0.0%

Plus en détail

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts Contrat d assurance vie collectif à adhésion individuelle, libellé en unités de compte et en euros Les de SwissLife PERP Un avantage

Plus en détail

Contrat d Assurance sur la Vie Multisupport à Versements et Retraits Libres AFER Europe

Contrat d Assurance sur la Vie Multisupport à Versements et Retraits Libres AFER Europe Contrat d Assurance sur la Vie Multisupport à Versements et Retraits Libres AFER Europe Dossier d information - Janvier 2014 Certaines épargnes rapportent plus que d autres. En voici une nouvelle preuve.

Plus en détail

Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés?

Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés? Épargne Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés? Privilège Des solutions sur mesure Un suivi et une relation durables AXA Prévoyance & Patrimoine AXA Prévoyance & Patrimoine

Plus en détail

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4.

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4. SCPI OPCI CILOGER SOMMAIRE Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3 Une équipe de professionnels de l immobilier 4 Philosophie 5 Stratégie d investissement 6 Une gamme complète de produits

Plus en détail

Analyse comparée du couple performance / risque des compartiments Large, Mid et Small en Europe. Février 2015 2 ème partie

Analyse comparée du couple performance / risque des compartiments Large, Mid et Small en Europe. Février 2015 2 ème partie Analyse comparée du couple performance / risque des compartiments Large, Mid et Small en Europe Février 2015 2 ème partie Préambule Le suivi des performances et du comportement des différentes classes

Plus en détail

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Mai 2005 Rapport de OEE-Etudes pour la F.F.S.A. TABLE DES MATIÈRES I. COMPORTEMENTS D'EPARGNE ET D'INVESTISSEMENT DES MENAGES EUROPÉENS

Plus en détail

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003 Communiqué de Presse Paris, le 25 septembre 2003 SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier L immobilier constitue un actif privilégié, décorrelé des marchés financiers traditionnels,

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Analyse d un investissement François Longin 1 www.longin.fr Plan Modélisation

Plus en détail

Gestion des avoirs patrimoniaux. Est-il préférable d acheter ou de louer un bien immobilier? Comment augmenter la rentabilité de mes investissements?

Gestion des avoirs patrimoniaux. Est-il préférable d acheter ou de louer un bien immobilier? Comment augmenter la rentabilité de mes investissements? Vos Besoins Gestion des avoirs patrimoniaux Quel rendement attendre de mes placements au vu de ma situation personnelle? Comment placer mon épargne tout en satisfaisant mes besoins de liquidités? Immobilier

Plus en détail

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE ASSURANCE-VIE SCALA PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE Assurance-vie à prime unique CONFORTA Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Plus en détail

Stratégies. www.lyxoretf.fr

Stratégies. www.lyxoretf.fr Stratégies www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

La puissance des dividendes

La puissance des dividendes La puissance Investir dans des sociétés mondiales qui versent Les dividendes : solides, constants et prévisibles Rien n est garanti, n est-ce pas? revenu Les modes dans le domaine des placements passent

Plus en détail

Actifonds. Diversifier ses placements. Épargne assurance-vie Janvier 2007

Actifonds. Diversifier ses placements. Épargne assurance-vie Janvier 2007 Épargne assurance-vie Janvier 2007 Diversifier ses placements Actifonds Le multisupport accessible, souple et simple d utilisation, qui allie la sécurité d un support euros à la vitalité des actions. Actifonds

Plus en détail

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Cette information est établie à l'intention exclusive de son destinataire et est strictement confidentielle Cedrus AM est une Société de Gestion

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux

Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux La recherche d une rentabilité maximum considérée comme facteur exclusif de satisfaction Gestion du patrimoine : comment optimiser la gestion

Plus en détail

ESSEC Cours Wealth management

ESSEC Cours Wealth management ESSEC Cours Wealth management Séance 9 Gestion de patrimoine : théories économiques et études empiriques François Longin 1 www.longin.fr Plan de la séance 9 Epargne et patrimoine des ménages Analyse macroéconomique

Plus en détail

Qu est-ce qu une banque?

Qu est-ce qu une banque? Qu est-ce qu une banque? Nathalie Janson 1 Financement de l Activité économique Développement des entreprises nécessite apport de fonds Les entreprises peuvent se financer de façon interne ou externe Les

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE

MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE Les outils de planification MeDirect proposent des solutions de planification d investissement en ligne qui fournissent des projections de votre patrimoine et des

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE 1998

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE 1998 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN SEPTEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la, l encours des capitaux placés en plans d

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION ALLOCATION D ACTIFS ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION L'allocation d'actifs représente la stratégie de répartition des actifs financiers au sein d'un portefeuille. Le montant investi est divisé entre

Plus en détail

Portefeuilles Symétrie

Portefeuilles Symétrie s Concentrez-vous sur vos priorités du moment Samedi, 14 h 09 Admirer le panorama avec ma famille Votre temps est précieux et, comme la plupart des Canadiens, vous préférez vous concentrer sur vos priorités

Plus en détail

Seuls 37 % des. investisseurs sont. confiants sur. leur capacité. à financer une. retraite confortable.

Seuls 37 % des. investisseurs sont. confiants sur. leur capacité. à financer une. retraite confortable. «Seuls 37 % des investisseurs sont confiants sur leur capacité à financer une retraite confortable.» WHY BLACKROCK BlackRock helps millions of people, as well as the world s largest institutions and governments,

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES L assurance serait-elle entrée dans une nouvelle ère en 2012 avec une décollecte de 3,4 milliards. S il ne s agit pas de véritable rupture, il s agit

Plus en détail

COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION

COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION Composition du portefeuille, et répartition par Société de Gestion ISIN PORTEFEUILLE SOCIÉTÉ DE GESTION % Cette répartition n est pas figée dans le

Plus en détail