Chapitre 30: LE CAMEROUN DANS LE MONDE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 30: LE CAMEROUN DANS LE MONDE"

Transcription

1 Chapitre 30: LE CAMEROUN DANS LE MONDE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES II. LISTE DES TABLEAUX III. PRÉSENTATION IV. MÉTHODOLOGIE V. SOURCES DE DOCUMENTATION Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 411

2 I. LISTE DES GRAPHIQUES GRAPHIQUE 30.1 : EVOLUTION DE L INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT HUMAIN ENTRE 1980 ET II. LISTE DES TABLEAUX TABLEAU 30.1: TENDANCE MONDIALE DEMOGRAPHIQUE SELON LE RANG DANS L IDH EN TABLEAU 30.2: EVOLUTION ECONOMIQUE DANS LE MONDE TABLEAU 30.3 : EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS D'URBANISATION TABLEAU 30.4 : INDICATEURS DE DEVELOPPEMENT HUMAIN EN TABLEAU 30.5 : EVOLUTION DE L INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT HUMAIN Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 412

3 III. PRESENTATION Depuis l année 2007, le monde connaît une grande crise immobilière, boursière, financière et alimentaire qui affecte l économie mondiale. Ces bouleversements ont affecté de manière significative l économie mondiale et les pays pauvres en sont sortis durement éprouvés. La pauvreté dans ces pays n a pas reculé. L Indice de Développement Humain (IDH) reste encore très faible. Sur les 177 pays figurant dans le rapport de développement humain du PNUD, environ 60% ont un IDH inférieur à 0,800. Pour ce qui est du Cameroun, son IDH en 2011 est de 0,483 ceci contre 0,449 en 2005 et 0,427 en IV. METHODOLOGIE Ce chapitre contient des tableaux de données issues de plusieurs sources. Pour rendre possible la comparaison entre pays et entre périodes, les tableaux statistiques regroupés se fondent selon le cas sur les données normalisées à l échelon international, qui ont été collectées et traitées par diverses organisations internationales ou, dans un petit nombre de cas, par d autres organismes. Qu elles aient obtenu ces données auprès des sources nationales ou dans le cadre de leurs propres enquêtes, ces instances s attachent à harmoniser les définitions et les méthodes de collecte, afin de permettre une comparaison aussi poussée que possible entre les pays. Si les données qu elles publient diffèrent parfois de celles diffusées par les sources nationales, c est donc souvent du fait des corrections apportées par souci d harmonisation. A chaque fois que des précisions sur la qualité des données sont nécessaires (estimations, projections, ), elles sont référencées en dessous des tableaux statistiques ainsi que les différentes sources documentaires. V. SOURCES DE DOCUMENTATION Les principales sources de données utilisées dans ce chapitre relèvent des organisations suivantes à travers leurs publications : La Banque Africaine de Développement (BAD) : Rapport sur le Développement en Afrique 2005 : Mondialisation et développement de l'afrique. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) : Rapport mondial sur le développement humain éditions 2007/2008 et La Banque de France (Secrétariat du comité monétaire de la zone franc) : La Zone franc Rapport annuel, éditions 2001 et Indicateur sur le genre, la pauvreté et l environnement sur les pays africains Statistiques choisies sur las pays africains BAD). Remarques : Les valeurs de l'indice du Développement Humain dans le tableau ont été calculées à l aide d une méthodologie et d une série de données cohérentes. Elles ne sont pas strictement comparables aux rapports préalables sur le développement humain. Pour une explication détaillée, consulter le Guide du lecteur et les remarques des tableaux Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 413

4 GRAPHIQUE GRAPHIQUE 30.1 : EVOLUTION DE L INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT HUMAIN ENTRE 1980 ET 2011 Source : Rapport sur le développement humain 2011 Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 414

5 TABLEAUX TABLEAU 30.1: TENDANCE MONDIALE DEMOGRAPHIQUE SELON LE RANG DANS L IDH EN 2005 Classement à l IDH Population totale Taux de croissance annuel Population urbaine Taux de (millions) de la population (%) (% du total) dépendance (%) * * Pays les moins développés 851,1 1256,8 2,7 2,2 29,7 76,3 États arabes 360,7 496,9 2,4 2,0 56,7 61,9 Asie de l Est et Pacifique 1978,5 2135,3 1,3 0,6 46,1 41,5 Amérique latine et Caraïbes 591,2 696,0 1,7 1,1 79,8 53,0 Asie du Sud 1 728, ,8 2,1 1,4 32,0 55,7 Afrique subsaharienne 877,6 1353,8 2,7 2,4 37,7 83,5 Europe centrale et de l Est et CEI 480,5 491,3 0,3 0,2 64,6 43,3 Cameroun 20,0 28,8 2,7 2,1 59,2 19,3 Source : Rapport du Développement Humain 2011 Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 415

6 TABLEAU 30.2: EVOLUTION ECONOMIQUE DANS LE MONDE Principaux indicateurs économiques Taux de croissance (en%) Économies avancées 1,9 3,3 2,6-3,4 3,0 2,2 France 0,9 2,1 1,5-2,6 1,4 2,1 Allemagne - 1,6 1,0-4,7 3,5 3,2 Etats-Unis 2,7 4,2 3,6-2,6 2,9 2,5 Japon 1,4 2,6 1,8-6,3 4,0-0,7 Pays en développement 6,5 7,3 6,4 2,8 7,4 6,6 Dont Afrique subsaharienne 4,6 5,3 4,4 2,8 5,1 5,5 Dont UEMOA 2,9 2,8 3,8 3,0 4,3 1,0 Dont CEMAC 4,2 7,6 6,3 1,8 4,3 5,2 Dont Cameroun Pays en transition Europe centrale et de l Est 4,6 6,5 4,6-3,6 4,5 5,3 Russie 7,3 7,1 5,5-7,8 4,0 4,8 Ensemble du monde.. - 0,5 5,1 4,3 Evolution des prix à la consommation (taux moyen en %) France 1,8 1,9 2,0 0,1 1,7 2,1 Allemagne 2,1 2,4 1,3 0,2 1,2 2,2 Etats-Unis 3,4 2,8 1,6-0,3 1,6 2,2 Japon -0,8-0,7-0,9-1,4-0,7 0,2 Pays en développement 6,1 5,8 5,4 5,2 6,1 6,9 Dont Afrique subsaharienne 14,2 13,0 9,3 10,5 7,5 7,8 Dont UEMOA 1,8 4,1 2,9 0,4 1,4 3,5 Dont CEMAC 1,3 4,3 3,0 4,2 1,5 2,1 Dont Cameroun 1,2 4,5 2,8 Europe centrale et de l Est 12,8 9,7 5,6 4,7 5,3 5,1 Russie 20,8 20,7 16,0 11,7 6,9 9,3 Évolution des taux de chômage (taux moyen en %) Économies avancées 5,9 5,9 6,4 8,0 8,3 7,8 France 9,5 8,6 8,8 9,5 9,7 9,5 Allemagne 7,9 8,0 8,3 7,5 6,9 6,6 Etats-Unis 4,0 5,8 6,0 9,3 9,6 8,5 Japon 4,7 5,5 5,5 5,1 5,1 4,9 Solde des paiements courants (milliards de $) Économies avancées -256,2-187,3-212,2 Zone euro (milliards d euros) -59,9-13,8 61,9 France (milliards d euros) 17,7 25,7 27,5 Allemagne -22,6 3,5 49,6 Etats-Unis -444,7-393,44-503,4 Japon 119,6 87,8 112,8 Pays en développement 65,6 31,1 54,9 Dont Afrique 3,1-0,4-8,1 Dont Afrique Sub-saharienne -4,4-8,2-13,0 Dont Cameroun 75,5 101,6 Dont Asie 45,9 34,5 51,2 Évolution des termes de l échange (biens, en %) Pays en développement 7,4-3,1 1,2-5,4-0,6 4,8 Dont Afrique 16,4-3,7-0,3-12,2 10,1 11,4 Dont Asie -3,5-0,8 0,4 4,3-10,7 0,3 Croissance du commerce mondial (biens et services, % en volume) Exportations des économies avancées 11,7-1,0 2,0-12,0 12,3 6,8 Exportations des pays en développement 15,0 3,3 5,1-7,9 12,8 11,2 Exportations de l Afrique (biens) 5,5 0,4 1,4-2,6 2,4 3,1 Source : Banque de France, Rapport annuel de la Zone franc, 2010, Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 416

7 TABLEAU 30.3 : EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS D'URBANISATION Régions/Pays Population urbaine en pourcentage de la population totale * Taux annuel moyen d'accroissement de la population urbaine Monde Afrique Cameroun 54,3 58,4 62, République Démocratique Congo Kenya Maroc Afrique du Sud Nigeria Côte d'ivoire Sénégal Asie Chine Japon Europe France Espagne Amérique centrale USA 76,2 77,5 81,0 1,3 1,2 Mexique Brésil Source: Source: Population Division of the Department of Economic and Social Affairs of the United Nations Secretariat, World Population Prospects: The 2006 Revision and World Urbanization Prospects: The 2007 Revision, TABLEAU 30.4 : INDICATEURS DE DEVELOPPEMENT HUMAIN EN 2011 Classement de l IDH Indice du développement humain (IDH) Espérance de vie à la naissance (années) Taux d alphabétisation des adultes (% de la population de 15 ans et plus) PIB par habitant (PPA USD) Indicateur d espérance de vie Indicateur d éducation Indicateur de PIB Pays les moins développés 0,439 59,1 59, ,403 0,233 0,277 États arabes 0,641 70,5 72, ,654 0,307 0,524 Asie de l Est et Pacifique 0,671 72,4 93, ,715 0,681 0,578 Amérique latine et Caraïbes 0,731 74,4 91, ,429 0,266 0,430 Asie du Sud 0,548 65,9 62, ,743 0,528 0,401 Afrique subsaharienne 0,463 54,4 61, ,331 0,276 0,306 Développement humain élevé 0,741 73,1 93, ,734 0,580 0,482 Développement humain moyen 0,630 69,7 81, ,633 0,393 0,441 Développement humain faible 0,456 58,7 59, ,393 0,238 0,300 Monde 0,682 69,8 80, ,637 0,450 0,506 Cameroun 0,482 51,6 70, ,284 0, Source : Human Development Report 2011 Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 417

8 TABLEAU 30.5 : EVOLUTION DE L INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT HUMAIN Classement de l IDH Monde 0,66 0,676 0,679 0,682 Cameroun 0,449 0,475 0,479 0,483 Régions Etats arabes 0,609 0,634 0,639 0,641 Asie de l'est et Pacifique 0,622 0,658 0,666 0,671 Europe et Asie centrale 0,728 0,744 0,748 0,751 Amérique latine et Caraïbes 0,703 0,722 0,728 0,731 Asie du Sud 0,51 0,538 0,545 0,548 Afrique subsaharienne 0,431 0,456 0,46 0,463 Pays les moins avancés 0,401 0,431 0,435 0,439 Petits Etats insulaires en développement 0,616 0,635 0,638 0,64 Catégories d'idh Développement humain très élevé 0,876 0,885 0,888 0,889 Développement humain élevé 0,716 0,734 0,739 0,741 Développement humain moyen 0,587 0,618 0,625 0,63 Développement humain faible 0,422 0,448 0,453 0,456 Source : Rapport sur le développement humain 2011 Chapitre 30: Le Cameroun dans le Monde Page 418

Chapitre 27 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Chapitre 27 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Chapitre 27 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 464 II. LISTE DES TABLEAUX... 464 III. PRÉSENTATION... 465 IV. MÉTHODOLOGIE... 465 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 465 Chapitre

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juillet 2013 898 SYNTHESE En 2012, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca est resté quasi-stable, passant de

Plus en détail

REPARTITION ET EVOLUTION DE LA POPULATION MONDIALE

REPARTITION ET EVOLUTION DE LA POPULATION MONDIALE REPARTITION ET EVOLUTION DE LA POPULATION MONDIALE La population mondiale actuelle Population en 008 (INED) POPULATION PAYS (en milliers) Afrique 987 005 Latine et 579 409 34 098 731 17 34 678 Asie 4 075

Plus en détail

B. Les PED Carte IDH IPH indicateur de pauvreté humaine

B. Les PED Carte IDH IPH indicateur de pauvreté humaine B. Les PED Carte IDH IPH Un indicateur de pauvreté humaine (IPH) est un indice permettant de caractériser le niveau de pauvreté d'un pays. Il a été créé par le PNUD (programme des nations unies pour le

Plus en détail

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe

Commerce extérieur. 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs. Dynamisme des échanges. L'Alsace très tournée vers l'europe 12 Commerce extérieur 12.1 - Exportations et importations 12.2 - Clients et fournisseurs Dynamisme des échanges Les échanges extérieurs occupent une place de premier plan dans l'économie de la région.

Plus en détail

Ministère de l Education Inspection Générale de l Education Nationale

Ministère de l Education Inspection Générale de l Education Nationale Ministère de l Education Inspection Générale de l Education Nationale Commission nationale d Economie CURRICULUM D ECONOMIE GENERALE CLASSE DE TERMINALE L2 I SOMMAIRE 1. Budget horaire global 2. calendrier

Plus en détail

Fle DOUMBIA. L'Union Europeenne et l'afrique (le G80) LA PHOTOGRAPHIE DU COMMERCE

Fle DOUMBIA. L'Union Europeenne et l'afrique (le G80) LA PHOTOGRAPHIE DU COMMERCE Fle DOUMBIA L'Union Europeenne et l'afrique (le G80) LA PHOTOGRAPHIE DU COMMERCE t>llc6 I 28

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

CHAPITRE 6 L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE & LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

CHAPITRE 6 L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE & LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE CHAPITRE 6 L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE & LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE I. L AMELIORATION DU NIVEAU DE VIE A.Production, création de richesses

Plus en détail

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris)

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) NOTE-PAYS Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012 Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) CANADA Pour toute question, contacter : Andreas Schleicher, Conseiller spécial

Plus en détail

FICHE D INFORMATION REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Le système statistique national

FICHE D INFORMATION REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Le système statistique national FICHE D INFORMATION REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Cadre institutionnel Nature et composition du système Le système statistique national A l image du pays tout entier, le système statistique national

Plus en détail

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne Productivité et prospérité à l âge de l information Kaïs Dachraoui, Tarek M. Harchaoui et Faouzi Tarkhani ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne a connu une performance remarquable. Après 1995, la

Plus en détail

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU)

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU) mmmmmmmmmmmmmm / i CAS/2. WP/3 CCMMISSION ECONOMISE POUR L'AFRIQUE CONFERENCE DES STATISTICIENS AFRICAINS DEUXIEME CONFERENCE JUIN TUNIS, TUNISIE Point 5 a) de lfordre du jour provisoire REPUBLIQUE ARABE

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

Cent quarantième session. Rome, 10-14 octobre 2011. Dotation en effectifs des services de trésorerie

Cent quarantième session. Rome, 10-14 octobre 2011. Dotation en effectifs des services de trésorerie Août 2011 FC 140/10 F COMITÉ FINANCIER Cent quarantième session Rome, 10-14 octobre 2011 Dotation en effectifs des services de trésorerie Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez

Plus en détail

Le programme de comparaison d EUROSTAT et de l OCDE

Le programme de comparaison d EUROSTAT et de l OCDE 05 Prix 915-1500 Le programme de comparaison d EUROSTAT et de l OCDE Parités de pouvoir d achat PIB par habitant niveau des prix Neuchâtel 2015 Qu est-ce que le programme de comparaison d EUROSTAT et de

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Edition 2011 GEOGRAPHIE ET ORGANISATION ADMINISTRATIVE Géographie Organisation administrative 13 régions 45 provinces 49 communes

Plus en détail

Afrique Sub-saharienne Perspectives Economiques Régionales et Leçons de réformes des subventions énergétiques. Roger Nord May 2013

Afrique Sub-saharienne Perspectives Economiques Régionales et Leçons de réformes des subventions énergétiques. Roger Nord May 2013 Afrique Sub-saharienne Perspectives Economiques Régionales et Leçons de réformes des subventions énergétiques Roger Nord May 2013 Perspectives économiques régionales Contexte Mondiale: Croissance à plusieurs

Plus en détail

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : rappels sur la démographie Démographie : étude des populations et de leurs dynamiques (à partir de caractéristiques

Plus en détail

Les Européens dans le peuplement de la terre

Les Européens dans le peuplement de la terre Diploweb.com, revue geopolitique, articles, cartes, relations internationales > Union européenne > États membres > Les Européens dans le peuplement de la terre Diploweb.com recommande : G-F Dumont et P.

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

Analyse de la dette 'toxique' Faits nouveaux depuis fin décembre 2010

Analyse de la dette 'toxique' Faits nouveaux depuis fin décembre 2010 Analyse de la dette 'toxique' N 15 : 2 ème trimestre 2011, valorisations au 31 mars 2011 Contexte Le SIDRU, syndicat intercommunal qui gère nos ordures, a mis en place des opérations financières appelées

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et

Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et Je vais vous présenter un résumé du rapport de 300 pages que nous avons publié voilà un an, intitulé Growing unequal - traduit par Croissance et inégalités en français. Il a fait l objet d une grande attention,

Plus en détail

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010 Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC 1. Présentation... 328 2. Méthodologie... 328 3. Définitions... 328 4. Sources de

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION FINANCIÈRE

RÉUNION D INFORMATION FINANCIÈRE L ORÉAL RÉUNION D INFORMATION FINANCIÈRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2001 Clichy - Mardi 4 septembre 2001 INTRODUCTION M. Michel SOMNOLET - Mesdames, Messieurs, bonjour, bienvenue à L ORÉAL pour cette présentation

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 24 Juin 2015 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En juin 2015 par rapport au mois de juin 2014, le nombre de touristes ayant débarqué à l aéroport de Tahiti Faa a augmente de 10,7 %. Cette croissance profite essentiellement

Plus en détail

EXPERT MACROECONOMISTE

EXPERT MACROECONOMISTE EXPERT MACROECONOMISTE Nom : BELLO Prénoms : Toyidi Sexe : Masculin Date de naissance : 1 er Janvier 1949 Nationalité : Béninoise Situation de Famille : Marié, père de 04 enfants DIPLOMES UNIVERSITAIRES

Plus en détail

Etude de 16 pays comparables

Etude de 16 pays comparables Conseil de l Europe CEPEJ rapport 2010 (données 2008) Etude de 16 pays comparables Jean-Paul Jean Avocat général près la cour d appel de Paris Expert de la CEPEJ Président du Groupe de travail Evaluation

Plus en détail

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent 1 - Une diminution de l épargne pour la première fois depuis 6 ans Si on neutralise les effets de la suppression des contingents communaux

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Chiffres clés. du tourisme. Édition 2013

Chiffres clés. du tourisme. Édition 2013 Chiffres clés du tourisme Édition 2013 oc Le poids économique du tourisme en France La consommation touristique en France et son poids dans le PIB 2012 (p) Évolution 2012/2011 Consommation touristique

Plus en détail

Report on Low-Power PC Research Project Rapport sur un projet de recherche sur les PC «basse consommation» 21 avril 2009

Report on Low-Power PC Research Project Rapport sur un projet de recherche sur les PC «basse consommation» 21 avril 2009 Report on Low-Power PC Research Project Rapport sur un projet de recherche sur les PC «basse consommation» 21 avril 2009 Traduction française : Ministère de l Education nationale en France Sous-direction

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2015-16

Marchés à la production vrac 2015-16 Juin Marchés à la production vrac - Volumes cumulés depuis le / début de la campagne* en hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 9 7 (- %) 877 (+ %) 998 (+9 %)

Plus en détail

23 avril 2009 - N -196

23 avril 2009 - N -196 avril 9 - N -9 La différence essentielle entre la crise de - et la crise de 7-9 : dans la seconde, la transmission de la crise à tous les marchés financiers Le point de départ des deux crises est le même

Plus en détail

Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon

Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon www.carsat-lr.fr Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon Département prévention/tarification des risques professionnels Accidents du travail Accidents de trajet Maladies professionnelles

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Mission Pays Mexique 2015 9 au 13 mars 2015 Réception des dossiers préparatoires avant le 5 décembre 2014

Mission Pays Mexique 2015 9 au 13 mars 2015 Réception des dossiers préparatoires avant le 5 décembre 2014 Mission Pays Mexique 2015 9 au 13 mars 2015 Réception des dossiers préparatoires avant le 5 décembre 2014 Un programme complet et sur-mesure pour développer votre business Une phase préalable de validation

Plus en détail

Communiqué de presse. Nanterre (France), le 14 octobre 2015

Communiqué de presse. Nanterre (France), le 14 octobre 2015 Nanterre (France), le 14 octobre 2015 Faurecia annonce une forte croissance de son chiffre d affaires consolidé, en hausse de 8,3 % (4,6 % de croissance organique 1 ) au troisième trimestre 2015 Le chiffre

Plus en détail

DÉMOGRAPHIE POPULATION DANS LE MONDE

DÉMOGRAPHIE POPULATION DANS LE MONDE 1 DÉMOGRAPHIE POPULATION DANS LE MONDE 1. Quelle était la taille de la population mondiale en 2010, en milliards d habitants? A. 6,309 B. 6,609 C. 6,909 D. 7,209 2. Quelle était la part de la population

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

Leçon n 2 : «Les dynamiques de la population et le développement durable»

Leçon n 2 : «Les dynamiques de la population et le développement durable» Leçon n 2 : «Les dynamiques de la population et le développement durable» Introduction : La population mondiale augmente chaque jour de 200 000 personnes. La croissance démographique nécessite de répondre

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 3 juin 1 N 7 Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître Les marchés financiers ont été structurés depuis plus de 35 ans par deux évolutions (nous

Plus en détail

Annexe. Notes techniques pour le profil démographique et épidémiologique

Annexe. Notes techniques pour le profil démographique et épidémiologique 145 Annexe Notes techniques pour le profil démographique et épidémiologique 146 Rapport sur la santé en Europe 2012 : la quête du bien-être Sources des données et méthodologie Ce rapport s appuie notamment

Plus en détail

bases de données, définitions et méthodes de calcul

bases de données, définitions et méthodes de calcul NOTE METHODOLOGIQUE Indicateurs des ressources financières et humaines : Les publications scientifiques bases de données, définitions et méthodes de calcul Pour décrire les ressources en recherche et développement

Plus en détail

La Chine sera-t-elle la superpuissance économique du 21 siècle?

La Chine sera-t-elle la superpuissance économique du 21 siècle? La Chine sera-t-elle la superpuissance économique du 21 siècle? Francois Gipouloux Directeur de recherche au CNRS. Université Tsinghua, School of Public Policy & Management, Center for China Studies Email:

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE AGENCE NATIONALE DE PROMOTION LE COMMERCE EXTERIEUR

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE AGENCE NATIONALE DE PROMOTION LE COMMERCE EXTERIEUR REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE AGENCE NATIONALE DE PROMOTION DU COMMERCE EXTERIEUR LE COMMERCE EXTERIEUR UN MIROIR ECONOMIQUE 10 MOIS 2009 Décembre 2009 LE COMMERCE

Plus en détail

Une étude du Crédit Foncier

Une étude du Crédit Foncier Une étude du Crédit Foncier Décembre 2013 Synthèse Le Crédit Foncier a réalisé, en collaboration avec le Cabinet Asterès, une étude sur l état du marché du crédit immobilier souscrit par les particuliers

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 Durée : 3 heures Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 EXERCICE 1 5 points Partie A Cette partie est un questionnaire à choix multiples (QCM). Une agence de voyage, propose un itinéraire

Plus en détail

Les marchés d exportation des produits artisanaux

Les marchés d exportation des produits artisanaux REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------- MINISTERE DU COMMERCE ------------- ASEPEX Les marchés d exportation des produits artisanaux 1 Cette présente étude a pour objectif d identifier

Plus en détail

SYSTEME INFORMATISE DE SUIVI-ÉVALUATION DE PROJETS ET PROGRAMMES CO-FINANCÉS

SYSTEME INFORMATISE DE SUIVI-ÉVALUATION DE PROJETS ET PROGRAMMES CO-FINANCÉS SYSTEME INFORMATISE DE SUIVI-ÉVALUATION DE PROJETS ET PROGRAMMES CO-FINANCÉS Avenue du Dollar Résidence Sidi Mansour III Bloc A - 1053 Les Berges du Lac, Tunis, Tunisie Tél : (216) 71 195 300- Fax: (216)

Plus en détail

La gestion des notes de frais : un mal nécessaire mal vécu par les entreprises

La gestion des notes de frais : un mal nécessaire mal vécu par les entreprises France Germany United Kingdom United States www.kds.com La gestion des notes de frais : un mal nécessaire mal vécu par les entreprises Etude KDS Mai 2007 Page 1 KDS a réalisé sur Internet en mai 2007 une

Plus en détail

Vins Commerce extérieur Bilan 2014

Vins Commerce extérieur Bilan 2014 > Les synthèses de FranceAgriMer juillet 2015 numéro30 vins Vins Commerce extérieur Bilan 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 2 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33 1 73 30 30 30 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

FICHE PAYS : Géorgie. Données géographiques : Données démographiques :

FICHE PAYS : Géorgie. Données géographiques : Données démographiques : FICHE PAYS : Géorgie Données géographiques : Superficie : 69 700 km 2 (France 552 000 km 2 ) Capitale : Tbilissi (1,175 millions d habitants) Villes principales : Koutaissi, Batoumi, Roustavi, Soukhoumi,

Plus en détail

TAUX d EVOLUTIONS (cours)

TAUX d EVOLUTIONS (cours) TAUX d EVOLUTIONS (cours) Table des matières 1 calcul d un taux d évolution 3 1.1 activité.................................................. 3 1.2 corrigé activité..............................................

Plus en détail

Analyses Économiques 2 - Juin 2003

Analyses Économiques 2 - Juin 2003 DP N Analyses Économiques 2 - Juin 2003 Le faible contenu en actions de l'épargne des ménages français pèse sur son rendement :une comparaison avec les Etats-Unis. 1 A définitions équivalentes, les ménages

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Page 1 Axe 3 : Améliorer la compétitivité des entreprises OT 3 : Renforcer

Plus en détail

Ancrage définitif du taux spécial pour les prestations d hébergement dans la loi sur la TVA

Ancrage définitif du taux spécial pour les prestations d hébergement dans la loi sur la TVA Ancrage définitif du taux spécial pour les prestations d hébergement dans la loi sur la TVA Résumé de la position d hotelleriesuisse hotelleriesuisse demande d ancrer définitivement dans la loi le taux

Plus en détail

PROGRAMME DE TROISIEME M. TURPIN ANNEE SCOLAIRE 2010/2011

PROGRAMME DE TROISIEME M. TURPIN ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 PROGRAMME DE TROISIEME M. TURPIN ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 INTRODUCTION (2 heures) PARTIE 1 1914/1945 : GUERRES-DEMOCRATIE-TOTALITARISMES (20 heures + 3) Hist 1. La 1 ère Guerre Mondiale et ses conséquences

Plus en détail

Finlande. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Régime lié à la rémunération. Indicateurs essentiels : Finlande

Finlande. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Régime lié à la rémunération. Indicateurs essentiels : Finlande 11. PANORAMA DES PENSIONS 215 : DESCRIPTIFS PAYS FINLANDE Finlande Finlande : le système de retraite en 214 Il existe une pension publique de base ciblée (pension nationale et garantie) qui est soumise

Plus en détail

La pauvreté à l échelle mondiale. Marie Desmares

La pauvreté à l échelle mondiale. Marie Desmares La pauvreté à l échelle mondiale Template Nathan 2010 Clipart Magnard 2010 Que représente le gâteau? Et les drapeaux? Que signifie alors ce dessin? Bordas 2010 Dessin du dessinateur turc Turhan Selçuk,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CTI(2)/L.1 Conseil économique et social Distr. : Limitée 11 avril 2011 Français Original : Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité du commerce

Plus en détail

de l aide à l autonomie

de l aide à l autonomie 213 Les chiffres clés de l aide à l autonomie La quatrième édition des Chiffres clés de l aide à l autonomie met à la disposition des acteurs et des décideurs du secteur médicosocial les données disponibles

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DU CONGO. J-L. KAYEMBE wa KAYEMBE DG/Politique Monétaire et Opérations Bancaires

BANQUE CENTRALE DU CONGO. J-L. KAYEMBE wa KAYEMBE DG/Politique Monétaire et Opérations Bancaires BANQUE CENTRALE DU CONGO RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE EN 2012 J-L. KAYEMBE wa KAYEMBE DG/Politique Monétaire et Opérations Bancaires Kinshasa, mars 2013 Sommaire I. Bref aperçu sur le dispositif

Plus en détail

Communiqué de presse. Lundi 14 mars 2011 LAGARDERE SERVICES UNE NOUVELLE ORGANISATION AU SERVICE DE SON DEVELOPPEMENT ET DE SA CROISSANCE

Communiqué de presse. Lundi 14 mars 2011 LAGARDERE SERVICES UNE NOUVELLE ORGANISATION AU SERVICE DE SON DEVELOPPEMENT ET DE SA CROISSANCE Communiqué de presse Lundi 14 mars 2011 LAGARDERE SERVICES UNE NOUVELLE ORGANISATION AU SERVICE DE SON DEVELOPPEMENT ET DE SA CROISSANCE Afin de préparer une nouvelle phase de son expansion mondiale, Lagardère

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Exercice 2012 Table des Matières Introduction...3 I.

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs.

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs. Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs. www.destinationcanada.com Novembre Volume 11, numéro 11 Points saillants En novembre, les

Plus en détail

L INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN :

L INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN : L INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN : UNE EVALUATION POUR MAYOTTE. Michaël GOUJON CERDI, Université d Auvergne michael.goujon@u-clermont1.fr François HERMET CEMOI, Université de La Réunion fhermet@univ-reunion.fr

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail

PRINCIPAUX RESULTATS

PRINCIPAUX RESULTATS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland ------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

Dakar, le 15 mars 2016 Security days Dakar «La monnaie électronique dans l e-commerce africain»

Dakar, le 15 mars 2016 Security days Dakar «La monnaie électronique dans l e-commerce africain» Dakar, le 15 mars 2016 Security days Dakar «La monnaie électronique dans l e-commerce africain» «Analyse comparée du commerce électronique dans quatre pays africains : Maroc, Tunisie, Sénégal et Côte d

Plus en détail

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres la Tableau de bord de province de Namur La province en quelques chiffres Janvier 2015 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 LISTE DES TABLEAUX 4 LISTE DES GRAPHIQUES 5 LISTE DES CARTES 6 INTRODUCTION

Plus en détail

Bulletin Statistique de la Dette publique au premier trimestre 2016

Bulletin Statistique de la Dette publique au premier trimestre 2016 République du Benin Ministère de l Economie et des Finances Caisse Autonome d Amortissement Direction de la Stratégie USER CERTIFIEE ISO 9001-2008 Bulletin Statistique de la Dette publique au premier trimestre

Plus en détail

Questions sur la dette grecque

Questions sur la dette grecque Questions sur la dette grecque Pierre Khalfa février 2015 La dette a servi de prétexte dans tous les pays européens pour mener des politiques d austérité drastiques qui ont amené l Europe au bord de la

Plus en détail

Les nouveaux indicateurs de richesse. Jean Gadrey Pekea, 17 novembre 2006

Les nouveaux indicateurs de richesse. Jean Gadrey Pekea, 17 novembre 2006 Les nouveaux indicateurs de richesse Jean Gadrey Pekea, 17 novembre 2006 Introduction Le PIB et sa croissance : toujours au centre des jugements de progrès Ce que le PIB ne dit pas, parce qu il n a pas

Plus en détail

Atelier 5 Lire des cartes et construire un croquis en Géographie. Thème : La pauvreté dans le monde

Atelier 5 Lire des cartes et construire un croquis en Géographie. Thème : La pauvreté dans le monde Atelier 5 Lire des cartes et construire un croquis en Géographie Thème : La pauvreté dans le monde Objectif : faire réaliser aux élèves un croquis à l'échelle mondiale de la pauvreté et des inégalités

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Février 2009 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international

Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international Entreprises de la Filière AUTOMOBILE, Business France vous accompagne tout au long de l année pour accélérer votre développement international www.export.businessfrance.fr L expérience de l EXPORT Notre

Plus en détail

Quelles approches pour améliorer l efficacité de l aide internationale (AI)? Témoignages et stratégies

Quelles approches pour améliorer l efficacité de l aide internationale (AI)? Témoignages et stratégies Quelles approches pour améliorer l efficacité de l aide internationale (AI)? Témoignages et stratégies pour une coopération de qualité après 2015 Introduction générale Bruno Dujardin Centre de recherche

Plus en détail

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 SOMMAIRE Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 2 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET NETS A SEDHIOU Dans

Plus en détail

Les méthodes en évaluation foncière

Les méthodes en évaluation foncière Les méthodes en évaluation foncière Le système québécois Jean-Marc Couture, é.a. 8 mai 2008 Présentation Partie no. 1 Le contexte Partie no. 2 Le système Partie no. 3 Les méthodes Partie no. 4 Les technologies

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 Le mouvement de baisse des taux d intérêt des crédits au logement s est poursuivi au cours de l année écoulée, ce mouvement étant plus accentué au

Plus en détail

Evaluation des finances publiques

Evaluation des finances publiques Evaluation des finances publiques à l occasion du projet de budget pour 2016 et du projet de loi de programmation financière pluriannuelle pour la période 2015-2019 Novembre 2015 Structure de l évaluation

Plus en détail

Commerce international et pays émergents MASTER

Commerce international et pays émergents MASTER Commerce international et pays émergents MASTER Le master Commerce international et pays émergents comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués. Il s appuie sur une activité de recherche

Plus en détail

Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain

Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain Dossier de presse Go Green in the City par Schneider Electric Attirer des jeunes talents pour imaginer la ville de demain Juin 2013, Rueil-Malmaison, France. I. Pourquoi Go Green in the City? Pour la troisième

Plus en détail

Les variations des taux de change : continûment excessives

Les variations des taux de change : continûment excessives juillet - N Les variations des taux de change : continûment excessives Nous nous intéressons ici aux devises des grands pays de l'ocde (dollar, euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar australien)

Plus en détail

I Evolutions / Innovations Even 4 II Module Copropriété 5

I Evolutions / Innovations Even 4 II Module Copropriété 5 Sommaire I Evolutions / Innovations Even 4 II Module Copropriété 5 I.1 Gestion 5 I.2 Global AG : 5 III Module Budgets 6 IV Module Gérance 7 V Module Comptabilité 8 VI Module Paye 9 VII GED / ORCHESTRA

Plus en détail

Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie. Rennes, le 10 septembre 2010

Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie. Rennes, le 10 septembre 2010 Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie Rennes, le 10 septembre 2010 La consommation d électricité en Bretagne continue de croître, plus rapidement que la moyenne nationale

Plus en détail

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique Mai 2014 COFO/2014/5.4 F COMITÉ DES FORÊTS VINGT-DEUXIÈME SESSION Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS I. Historique 1. L Arrangement international

Plus en détail

r apport sur le Marché locatif Assouplissement des conditions sur les marchés locatifs urbains en 2005 FAITS SAILLANTS Nouvelle-Écosse*

r apport sur le Marché locatif Assouplissement des conditions sur les marchés locatifs urbains en 2005 FAITS SAILLANTS Nouvelle-Écosse* r apport sur le Marché locatif FAITS SAILLANTS * OCTOBRE 2005 Assouplissement des conditions sur les marchés locatifs urbains en 2005 Sur les marchés locatifs des cinq centres urbains de la, les conditions

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

Compétitivité en Afrique. Résultats du Rapport sur la Compétitivité en Afrique 2015 Kinshasa, 3 novembre 2015

Compétitivité en Afrique. Résultats du Rapport sur la Compétitivité en Afrique 2015 Kinshasa, 3 novembre 2015 Compétitivité en Afrique Résultats du Rapport sur la Compétitivité en Afrique 2015 Kinshasa, 3 novembre 2015 La série du Rapport sur la Compétitivité en Afrique: Une attention particulière sur l Afrique

Plus en détail

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris NOTE PAYS Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde FRANCE Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris Pour toute question, veuillez contacter Eric Charbonnier (Eric.Charbonnier@oecd.org)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN Avril 2014 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC, bras financier de la CEDEAO, est une institution financière internationale appartenant aux 15

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS MACROECONOMIQUES ASEAN-6

PRINCIPAUX INDICATEURS MACROECONOMIQUES ASEAN-6 janv.-1 mars-1 mai-1 juil.-1 sept.-1 nov.-1 janv.-1 mars-1 mai-1 juil.-1 sept.-1 nov.-1 PRINCIPAUX INDICATEURS MACROECONOMIQUES Croissance trimestrielle (% g.a) Croissance trimestrielle (% g.a) 2 2 1 1

Plus en détail

L économie guyanaise et ses échanges avec son environnement régional 18 mai 2015 - Cayenne

L économie guyanaise et ses échanges avec son environnement régional 18 mai 2015 - Cayenne Guyane Export 2015 Les Journées de l International L économie guyanaise et ses échanges avec son environnement régional 18 mai 2015 - Cayenne Un environnement régional à forte croissance 10% 8% 6% 4% 2%

Plus en détail

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée.

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. MENESR 22 Mai 2006 Document n 5 Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. Les réseaux thématiques

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Pourquoi le Brexit est vraiment une mauvaise idée pour le Royaume-Uni RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Pourquoi le Brexit est vraiment une mauvaise idée pour le Royaume-Uni RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 1 er juillet 1 N 73 Pourquoi le Brexit est vraiment une mauvaise idée pour le Royaume-Uni Nous voyons six raisons pour lesquelles le Brexit est vraiment une mauvaise idée

Plus en détail

I CALCUL DE LA VALEUR AJOUTÉE

I CALCUL DE LA VALEUR AJOUTÉE LA MESURE DE LA PRODUCTION AU NIVEAU NATIONAL Mise en situation : Vous êtes stagiaire à l INSEE d Amiens. Vous devez participer à la préparation d une réunion concernant la production Picarde. Pour vous

Plus en détail