Ventilation un atout pour la performance thermique et la qualité de l air dans nos maisons

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ventilation un atout pour la performance thermique et la qualité de l air dans nos maisons"

Transcription

1 un atout pour la performance thermique et la qualité de l air dans nos maisons Marie-Alix VIALLE Partenaires financiers

2 L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Énergies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés - Conseil en matière d énergie et habitat - Accompagnement de projets - Formation - Sensibilisation en milieu scolaire - Ses bureaux sont situés dans un bâtiment démonstratif : la Maison des énergies à Chambéry (ZI Bissy près du Phare et Savoie expo) Partenaires financiers 2

3 Plan de la présentation Historique de la ventilation Pourquoi ventiler? Importance de l'étanchéité Systèmes Simple flux hygroréglable Double flux Puits canadien Rénovation Conclusion

4 : Évolution réglementaire et apparition des systèmes Avant 1906 : aucun système de ventilation À partir de 1937 : ventilation ponctuelle par grille hautes et basses dans les pièces humides : présence de shunts La conception bioclimatique: S. Courgey et JP Oliva

5 : Évolution réglementaire et apparition des systèmes 1969 : 1ère réglementation ventilation : Arrêté demandant une ventilation générale et permanente de 1 vol/h Années 70 : premières Mécanique Contrôlée (VMC)

6 : Évolution réglementaire et apparition des systèmes 1982 : 2ème réglementation ventilation : généralisation de la VMC Aération GENERALE et PERMANENTE Balayage des pièces principales aux pièces de service (DTU 68.1 et 68.2) Débits extraits (maximum) en hiver Débits minimum 1983 : Modification de l'arrêté de 1982 pour la modulation des débits

7 : Évolution réglementaire et apparition des systèmes Évolution du besoin de ventiler avec le bâti

8 : Pourquoi? Bonne qualité de l air intérieur Bon confort Ambiance saine Bonne conservation du bâti 80% de notre temps passé en espace confiné!

9 : Rôles Remplacer l air «vicié» par de l air «neuf» Satisfaire les besoins en oxygène Évacuer la vapeur d eau accumulée dans l air Limiter la pollution intérieure Améliorer le confort en éliminant les odeurs, fumées et autres polluants

10 : Humidité Une famille de 4 personnes produit 20 litres d eau par jour.

11 : Polluants 2 décembre 2010 Source : La conception bioclimatique de S Courgey et J-P Oliva

12 : Énergie Parc français actuel Toiture 30% Aération, ventilation 20% Etat du parc français actuel 20% Bâti Vitres 13% Murs 25% 80% Plancher bas 7% Ponts thermiques 5%

13 : Énergie Bâtiment Basse Consommation Toiture 8% 70% Maison passive 30% Bâti Vitres 9% Murs 6% 70% Plancher bas 2% Ponts thermiques 5% Importance d'une ventilation performante

14 : Étanchéité à l'air Importance de limiter au maximum les infiltrations d'air Mesure de l'étanchéité I4 ou Q4

15 : Étanchéité à l'air Réglementation Pour une compacité moyenne de maison individuelle (V/A = 1.4 m) Q4 RT 2005 Effinergie- BBC Passivhaus n50 (m3/h/m2 à 4 Pa) (vol/h à 50 Pa)

16 : Simple Flux Hygroréglable Caisson d extraction Rejet d air Entrée d air Séjour Chambres Cuisine Sdb / WC Entrée d air Séjour Chambres Cuisine Sdb / WC ENERTECH

17 : Simple Flux Hygroréglable Débit modulé en fonction du taux d humidité de l air des pièces Contrôle des débits au niveau des bouches d extraction : hygro A Contrôle des débits au niveau des bouches d extraction et d entrée d air : hygro B

18 : Simple Flux Hygroréglable Deux années de mesure de la VMC hygroréglable de type B dans 31 logements occupés, construits en 2007, répartis sur deux sites en France : Paris et Villeurbanne Coordinateur : Association AIR. H Paramètres mesurés pendant deux saisons de chauffe : Paramètres climatiques intérieurs : CO2, température et humidité Paramètres de ventilation : pression, section d'ouverture, débits des entrées d'air et des bouches d'extraction

19 : Simple Flux Hygroréglable Résultats : Pertinence de la ventilation mécanique modulée associée à la maitrise de la perméabilité à l'air du bâtiment Diminution des consommations énergétiques par rapport à une ventilation autoréglable (55%) Bonne qualité de l'air intérieur assurée en terme de CO2 et d'humidité Pas de développement de condensation et de moisissures

20 : Double flux Gaine d insufflation Entrée d air Rejet d air Séjour Chambres Séjour Chambres Cuisine Sdb / WC Cuisine Sdb / WC Gaine d extraction Échangeur De chaleur ENERTECH

21 : Double Flux Maîtrise de l air neuf soufflé dans les pièces de vie, indépendamment des actions dans les autres pièces ou des défauts d étanchéité du bâti Importance de la mise en œuvre et de l'entretien Remplacement des filtres régulièrement (1 à 2 fois par an selon les zones) Filtration de cet air neuf

22 : Double Flux Préchauffage (ou rafraichissement) de l'air neuf par l'air vicié via un échangeur Efficacité de récupération (70 à 90%) Centrales isolées et étanches Meilleure isolement acoustique, vis à vis de l'extérieur Risque de niveau sonore dû à l équipement dans les pièces de vie Ventilateur supplémentaire Consommation électrique réduite : 0,2 à 0,25 W/(m3/h)

23 : Double Flux Échangeurs Source : Allie'Air

24 : Double Flux Centrales Source : Allie'Air

25 : Double Flux Centrales avec système thermodynamique

26 : Double Flux Conduits et accessoires Source : Allie'Air

27 : Puits canadien Puits canadien avec une simple flux Pas forcement réglementaire Nécessaire d'avoir une entrée d'air par pièce sèche Puits canadien avec une double flux Deux échangeurs en série Peu de gain de chauffage si la double-flux a un rendement important Puits canadien pour le rafraîchissement Prévoir un by-pass Importance de la mise en œuvre et de l'entretien pour la qualité d'air

28 : Puits canadien Source : Allie'Air

29 Impact de la localisation de la centrale double flux Maison dans les Bouches-du-Rhône Étanchéité de la maison : 1,6 (m3/h)/m² PC : puits canadien Source : Allie'Air

30 : Gain énergétique Étanchéité de la maison : niveau RT2005 ( 0,8 (m3/h)/m²) Puissance de la DF : 40/70W Centrale dans le volume chauffé Source : Allie'Air

31 : Importance de l'étanchéité Source : Allie'Air

32 : Rénovation Point réglementaire : s'il existe une ventilation mécanique, il est interdit de passer en ventilation naturelle Source : Guide AIR.H

33 : Mécanique Répartie (VMR) Extraction de l air vicié effectuée par plusieurs ventilateurs placés dans les pièces humides Type autoréglable ou hygroréglable Avantage Pas d installation de gaine Inconvénients Consommation d électricité 2 à 3 fois supérieure à celle d une VMC centralisée Quantités d air extrait supérieures Système pouvant être bruyant

34 : Points à retenir Bonne étanchéité du bâti Suivi de chantier et qualité d'installation : étanchéité des conduits Conduits et centrale en volume chauffé Ventilateur basse consommation Bypass été et surventilation à envisager Niveau sonore à maitriser

35 MERCI DE VOTRE ATTENTION

La ventilation lorsqu on rénove son bâti. CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr

La ventilation lorsqu on rénove son bâti. CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr La ventilation lorsqu on rénove son bâti CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr Sommaire Contextes et enjeux Choix possibles et impacts Le Guide sur la rénovation (ADEME) 1 Parc ventilation

Plus en détail

Diagnostic du bâtiment et remédiation

Diagnostic du bâtiment et remédiation Diagnostic du bâtiment et remédiation Gestion du radon 2 Le diagnostic technique du bâtiment Buts : Identifier les causes de présence de radon points d entrée, voies de transfert, accumulation proposition

Plus en détail

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage Prise en compte dans la PEB Chauffage et ventilation Bâtiments à haute performance énergétique Mai 2013 Les systèmes de chauffage et de ventilation sont pris en compte dans la PEB Consommation en énergie

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans une maison classique 1. Pertes par les murs et les

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Le double flux : l avenir de la ventilation? POURQUOI ON VENTILE? 1 POURQUOI ON VENTILE? QUALITE DE L'AIR ==> HYGIENE, SANTE APPORT AIR NEUF EVACUATION DES POLLUANTS (CO2,

Plus en détail

Système Double Flux Dans L habitat.

Système Double Flux Dans L habitat. Système Double Flux Dans L habitat. Principe La VMC double flux fonctionne selon le principe de l extraction et de l amenée d air mécanique filtrée. Les composants de base d un système de VMC double flux

Plus en détail

Système de ventilation :

Système de ventilation : Système de ventilation : QAI et acoustique, retours terrain Emmanuelle Briere, Anne-Marie Bernard, ALLIE AIR Jean Courtois Emmanuelle Brière, Uniclima Colloque CIDB Novembre 2008 Sommaire Présentation

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE 1. DEFINITION L Utilisation Rationnelle de l Energie (URE) fait le choix des solutions qui s accompagnent de

Plus en détail

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre Un contexte en pleine évolution Crise économique internationale majeure - des acteurs économiques endettés - diminution des aides - avenir incertain Développement

Plus en détail

Ventilation Mécanique en Habitat Collectif :

Ventilation Mécanique en Habitat Collectif : Ventilation Mécanique en Habitat Collectif : frappez à la bonne porte! APPLICATIONS : Habitat Collectif NEUF RÉHABILITATION SIMPLE FLUX DOUBLE FLUX AUTORÉGLABLE HYGRORÉGLABLE GAZ VMC CLASSIQUE VENTILATION

Plus en détail

Améliorer la Qualité de l Air dans les Logements

Améliorer la Qualité de l Air dans les Logements En la Qualité de l Air Le rôle essentiel du Plombier-Chauffagiste Mars 2010 Avec le soutien de : AD Consultant En la Qualité de l Air Le rôle essentiel du Plombier-Chauffagiste Pour garantir la qualité

Plus en détail

d un LAVE-LINGE Ouverture par le dessus : L'appareil occupe un espace plus restreint (largeur de 40 à 45 cm). Sa capacité est limitée à 5/6 kg.

d un LAVE-LINGE Ouverture par le dessus : L'appareil occupe un espace plus restreint (largeur de 40 à 45 cm). Sa capacité est limitée à 5/6 kg. Conseils pour l achat d un LAVE-LINGE Le mode d ouverture Ouverture par le dessus : L'appareil occupe un espace plus restreint (largeur de 40 à 45 cm). Sa capacité est limitée à 5/6 kg. Ouverture frontale

Plus en détail

Les installations de ventilation à double flux doivent être munies de récupérateurs de chaleur

Les installations de ventilation à double flux doivent être munies de récupérateurs de chaleur Aide à l'application Installations de ventilation 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière d'énergie. Le présent

Plus en détail

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois)

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) Horizon 2020: le BEPOS. Quid de l énergie grise Bois et autres matériaux Réhabiliter

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau Principe système Comment ça marche? Point conseils 3 services atlantic Formation : ESE -0 4 Mise en service 0 chauffe-eau Gamme aéraulix Présentation de la gamme 6 Aéraulix 8 AérauLix CI 9

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service LE GUIDE DES BONNES PRATIQUES pour la rentabilité énergétique de votre site Notre exigence à votre service À l heure où les énergies et ressources deviennent de plus en plus rares et onéreuses, bien les

Plus en détail

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse Fabrice RICHIERI - CETE du Sud-Ouest Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

CONCEPTION CLIMATIQUE

CONCEPTION CLIMATIQUE CONCEPTION CLIMATIQUE Selon les cours de Nicolas TIXIER Attention : l'ensemble de ce cours s'applique à des logiques d'habitat en climat tempéré (froid l'hiver / chaud l'été) - La notion de confort - Pour

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S)

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S) APPEL A PROJETS PERMANENT Documents à produire Les candidats constitueront un dossier comprenant : _ une copie du dossier de demande de permis de construire (la qualité du volet paysager sera déterminante)

Plus en détail

CONCEPT HABITAT TIKOPIA. Présentation du 31 mars 2010

CONCEPT HABITAT TIKOPIA. Présentation du 31 mars 2010 CONCEPT HABITAT TIKOPIA Rodo TISNADO - Architecture Studio Ulrich SANSON ALTO Ingénierie Philippe ANDREU SABATER QUILLE Présentation du 31 mars 2010 L équipe PARLEMENT EUROPEEN, STRASBOURG CONCEPT ENERGETIQUE

Plus en détail

1. RAPPEL DES PRINCIPES DE LA VENTILATION MECANIQUE REPARTIE

1. RAPPEL DES PRINCIPES DE LA VENTILATION MECANIQUE REPARTIE La présente liste annule et remplace la liste référencée PRO 1082-3. Elle est établie sur la base du cahier s charges Promotelec PRO 1109-2 disponible auprès Promotelec. 1. RAPPEL DES PRINCIPES DE LA VENTILATION

Plus en détail

L aération des logements

L aération des logements L aération des logements I- Les besoins d aération Ils dépendent de : La production de vapeur dans le logement : La production quotidienne de vapeur d eau liée à la respiration d une famille de deux adultes

Plus en détail

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 2 CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Pourquoi faire des suivis -Tester des nouveaux matériels se faire une opinion -Accompagner nos

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE POURQUOI UNE THERMOGRAPHIE? COMMENT CELA FONCTIONNE? COMMENT INTERPRETER LES PHOTOS THERMOGRAPHIQUES? ISOLATION DES BÂTIMENTS AI-JE BESOIN DE M EN OCCUPER? COMMENT CALCULER

Plus en détail

SOMMAIRE AÉRATION 10

SOMMAIRE AÉRATION 10 SOMMAIRE AÉRATION 10 Quel AERATEUR choisir? 12 Modèle S Aérateur hélicoïde pour mur et plafond 14 Modèle M Aérateur hélicoïde pour mur et plafond 17 Modèle VKO Aérateur hélicoïde de conduit 20 11 Modèle

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

Lutte contre l habitat indigne

Lutte contre l habitat indigne Lutte contre l habitat indigne exemple du guichet unique en Lot-et-Garonne Journée d échanges du 01 avril 2011 Mont de Marsan Historique En 2004 au sein du comité technique du PDALPD naissent les premières

Plus en détail

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple chauffe-eau thermodynamique sur air extrait : ventilation et eau chaude aéraulix BÉNÉFICES produit conforme rt 0 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple ventilez

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier SOMMAIRE PREAMBULE CHAMP D APPLICATION p 2 PRESTATIONS D EXPERTISE PROPOSEES PAR FRANCE AIR I. Les tests d intégrité p

Plus en détail

Ventilations d habitations, présentation et comparaison

Ventilations d habitations, présentation et comparaison DOSSIER VENTILATION Page 1 / 7 Ventilations d habitations, présentation et comparaison INTRODUCTION Nous passons 90 % de notre temps chez nous, dans des bureaux ou des usines, des moyens de transports,

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Polluants intérieurs: comment les limiter?

Formation Bâtiment Durable : Polluants intérieurs: comment les limiter? Formation Bâtiment Durable : Polluants intérieurs: comment les limiter? Bruxelles Environnement Ventilation : solutions techniques pour garantir la qualité de l air intérieur dans les logements Samuel

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE

SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE FAITES CONNAISSANCE AVEC... SOLERIO OPTIMUM 2 Qu est-ce que Solerio Optimum 2? C est

Plus en détail

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION Intervenant : Gilles Guillemard ADEME Ville et Aménagement Durable 25 octobre 2012 SOMMAIRE Comment choisir les différents systèmes de ventilation

Plus en détail

Centrale de traitement de l air

Centrale de traitement de l air Centrale de traitement de l air TARIFS nous consulter Centrale double flux autorégulée Très haute efficacité (90 %), haut rendement, extraplate Déclinée en 3 tailles et 4 modèles, débits de 100 à 2 400

Plus en détail

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL La Ventilation Qu est ce qu une Ventilation? La ventilation est dans le bâtiment, le dispositif permettant le renouvellement d air dans les pièces. Les fonctions essentielles du renouvellement de l air

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

HYGROCOSY BC ET HYGROCOSY 2 VMC simple flux hygroréglable

HYGROCOSY BC ET HYGROCOSY 2 VMC simple flux hygroréglable HYGROCOSY BC ET HYGROCOSY 2 VMC simple flux hygroréglable VMC Simple Flux Hygroréglables Ses atouts Installation facile et rapide : système d accroche des conduits Twist & Go piquages démontables borne

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN MOINS D ÉD ÉNERGIE ET PLUS D ÉD ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN Rencontres Suisses de l Electricité Beaulieu, 17 mars 2011 Massimiliano Capezzali, PhD Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RÉNOVATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Introduction à la thématique Frederic

Plus en détail

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments.

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments. LA PLACE DE LA VENTILATION DANS L'EXISTANT Concilier la performance énergétique et la Qualité de l'air Intérieur LES FICHES THEMATIQUES L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration

Plus en détail

Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations

Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations Sandrine Herinckx CSTC - Laboratoire Rénovation L humidité dans le bâtiment Traitement de l humidité ascensionnelle février-mars 2015

Plus en détail

Norme SIA380/1: éd. 2009 MINERGIE / MINERGIE-P: Bases et exigences

Norme SIA380/1: éd. 2009 MINERGIE / MINERGIE-P: Bases et exigences Norme SIA380/1: éd. 2009 MINERGIE / MINERGIE-P: Bases et exigences Agence MINERGIE romande Nicole Perrenoud Février 2010 Nouveautés 2009/2010 De nombreux règlements, normes et ordonnances ont été modifiés

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Mardi technique De L Arc RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Enjeux, perspectives et retours d'expérience 1 Copropriété Paris XII Place d'aligre 107 logements 800 K de travaux dont 500 K de menuiseries

Plus en détail

Surfaces vitrées et RT 2012

Surfaces vitrées et RT 2012 Surfaces vitrées et RT 2012 Comment choisir les caractéristiques des fenêtres en fonction du contexte et pour quelles performances? Jean-Luc Marchand, Délégué Général SNFA Hervé Lamy, Directeur technique

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

«Comment allier performance et coûts dans l intégration des enveloppes du bâtiment» AGPI : Vers Passivhaus 12/13 avril 2016

«Comment allier performance et coûts dans l intégration des enveloppes du bâtiment» AGPI : Vers Passivhaus 12/13 avril 2016 «Comment allier performance et coûts dans l intégration des enveloppes du bâtiment» AGPI : Vers Passivhaus 12/13 avril 2016 Daniel Pearl, architecte Professeur agréé (à mi-temps) à l École d architecture

Plus en détail

ADREAM, volet énergétique

ADREAM, volet énergétique ADREAM, volet énergétique Un bâtiment à énergie positive au service d un projet de recherche Professeur Bruno ESTIBALS LAAS- CNRS Christophe CELLINI BET FERRER ADREAM, volet «Energie» Un bâtiment au service

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL Chauffage & Climatisation «Je veux un Chauffage performant simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU Solution RESIDENTIEL Solution Je veux un système de chauffage efficace, pour ma maison qui est

Plus en détail

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1 MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) Page : 1/9 Fonction du métier : F0 Etude Tâches mises en œuvre : T03 Prendre en compte les enjeux environnementaux, la maîtrise de la consommation

Plus en détail

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Membre du réseau rénovation info service Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser La ventilation performante La ventilation a pour vocation à renouveler l air des logements et améliorer

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Un air tempéré en toutes saisons.

Un air tempéré en toutes saisons. S Y S T E M E S D E T E M P E R A T I O N D O M E S T I Q U E T.Zen300/3000 Un air tempéré en toutes saisons. 1 SYSTEME Ventiler Chauffer Rafraîchir 3 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système

Plus en détail

Les solutions hygroréglables en pavillon

Les solutions hygroréglables en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 1 Les solutions hygroréglables en pavillon Basse consommation et économies d'énergie Qualité d'air : ventilation intelligente Silence Pourquoi Ventiler? Sans ventilation les

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction)

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction) VENTILATION Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, une attention particulière doit

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE Jeudi 21 mars, de 9h30 à 11h30 DÉBUT DE LA CONFÉRENCE PROGRAMME Publiée en juin 2011,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔTS* VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix. les 5 CHAUFFE-EAU

CRÉDIT D IMPÔTS* VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix. les 5 CHAUFFE-EAU VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix les P r o d u i t s 75 % D ÉconoMies sur la consommation liée À l eau chaude chauffage De l eau JusQu À 62 c avec la PoMPe À chaleur 10 %

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Généralités La ventilation : une nécessité vitale... et réglementaire! La ventilation est une obligation légale pour tous les logements construits après 1982. Les textes imposent notamment «une aération

Plus en détail

CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC. AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR

CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC. AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR PRESENTATION DES TECHNOLOGIES 2 TECHNOLOGIES VMC VMC Simple Flux : VMC Double Flux : -VMC Auto réglable

Plus en détail

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 4 Des modules béton pour l Energie, les

Plus en détail

Maisons BBC : des techniques éprouvées eiie Duffaure-Galla" 10/02/2012 12:46 Bâtiment

Maisons BBC : des techniques éprouvées eiie Duffaure-Galla 10/02/2012 12:46 Bâtiment Page 1/5 ACTUALITE Maisons BBC : des techniques éprouvées eiie Duffaure-Galla" 10/02/2012 12:46 Bâtiment Hla Qmb E3 H2a H H2b H3 Consommation conventionnelle d'énergie primaire moyenne par zone climatique

Plus en détail

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Jean-Louis ANDRE Aubenas le 25/09/2014 Présentation de CERIBOIS Performances énergétique

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) DIAGSOLOGIS 81 route du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 43 37 59 / 06 15 54 38 29 - Fax : 03 88 39 67 80 RCS : 513247189 Compagnie d assurance : HISCOX n HARCP 0083339 Diagnostic de performance

Plus en détail

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz www.atlantic-ventilation.com VMC HYGROREGLABLE La VMC hygroréglable ATLANTIC Toutes les solutions pour l habitat VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz La VMC hygroréglable ATLANTIC, toutes

Plus en détail

La ventilation. La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le renouvelant par de l'air frais.

La ventilation. La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le renouvelant par de l'air frais. La ventilation La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le renouvelant par de l'air frais. I) La ventilation naturelle La ventilation naturelle est assurée par des entrées

Plus en détail

avoir L'utile pour trouver

avoir L'utile pour trouver PRODUCtioN D'eau CHAUFFAGE AUX ENerGieS CONCEPTS DE CHauFFAGE CHAUDE SANITAIRE RENOUVELABLES electrique avoir L'utile pour trouver L'AGRéABLE >> pompes À chaleur gamme utile rotographics.fotolia Pompe

Plus en détail

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET BATI NEUF André POUGET Sommaire Retours d expérience Deux dates qui comptent : 1974, 2012 L offre «boite à bâtis» Hit-parade BBC : Bâti Bien Conçu Balcons autrement Et les baies? Effets induits Sommaire

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

De nouveaux défis pour la ventilation

De nouveaux défis pour la ventilation De nouveaux défis pour la ventilation Rémi Carrié Journée COTITA Construction QAI-Radon en Franche-Comté Besançon, 18/09/2012 Sommaire Enjeux de la ventilation dans le bâtiment Tour d Europe des réglementations

Plus en détail

Système STOP POUR INTÉRIEURS ET EXTERIEURS. aux moisissures en 3 DÉMARCHES

Système STOP POUR INTÉRIEURS ET EXTERIEURS. aux moisissures en 3 DÉMARCHES Système STOP aux moisissures en 3 DÉMARCHES POUR INTÉRIEURS ET EXTERIEURS Système TRAITER LES MOISISSURES grâce au SYSTÈME COMBAT La présence de moisissures n est pas seulement un problème d esthétique

Plus en détail

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 SCANNAVINI CHRISTIAN BATI 2 1 SOMMAIRE : Présentation de l entreprise 3 QQOQCPC 4 Problème et Solutions 5 Liste des

Plus en détail

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Au

Plus en détail

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail

Calendrier du 2 ème semestre

Calendrier du 2 ème semestre Calendrier du 2 ème semestre Performance Energétique du Bâtiment Réf. FORMATIONS 1er semestre 2016 DURÉE DATES LIEU PRIX* PEB 1 Feebat Renov : devenir responsable technique en rénovation énergétique de

Plus en détail

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère 1 Fiche Qualité de l'air Axe 1 Lutter contre le changement climatique, Protéger l atmosphère et faciliter les déplacements Enjeux du développement durable Limiter les émissions de polluants et de gaz à

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison Hibou Avec Maisons CTVL MAISON HIBOU FOUSSE INDUSTRIES

Plus en détail

!"#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7#

!#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !#$%&!'(#&!# )#*%+,-%($(,#&(#'.#$.-/%#0+%'%1-2!(#,34(#+56('(,##7# &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% Module de formation Réseau Chênelet Construction!"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7# F1: Protéger l'habitant durablement Q1: Résistance

Plus en détail

500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES. «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION

500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES. «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION AIDE RÉGIONALE 500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION 8 Pièces à retourner à : FREE Poitou-Charentes 15 rue de l'ancienne Comédie BP 575 86021

Plus en détail