Remplacement du SSI de l'école CONTI à Chambly (60)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Remplacement du SSI de l'école CONTI à Chambly (60)"

Transcription

1 MAIRIE DE CHAMBLY Remplacement du SSI de l'école CONTI à Chambly (60) MAITRE D OUVRAGE Mairie de Chambly Direction Générale des Services Techniques Place de l'hôtel de ville BP CHAMBLY Cedex Tél. : Fax : COORDINATEUR SSI SIRETEC Ingénierie Immeuble HYPERION Carrefour J. Monnet B.P COMPIEGNE Tél. : Fax : Descriptif Lot courants faibles SSI Rév. Date Emission Sec. Vérif Approuvé PREMIERE EMISSION LF LF A LF LF B LF LF N AFFAIRE CODE TYPE N REV. DATE EMETTEUR 714C09 SSI SP /2009 COM Ce document est la propriété de Siretec Ingénierie. Il ne pourra être divulgué, ni copié sans son autorisation expresse et écrite.

2 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 2 S O M M A I R E Pages 1. GENERALITES OBJET DES TRAVAUX DOCUMENT DE REFERENCE CONTENANCE DES TRAVAUX PRESTATIONS INCLUSES DANS LE MARCHE PROTECTION DES OUVRAGES GARANTIE NORMES, REGLEMENTS, RECOMMANDATIONS ET PRESCRIPTIONS DOSSIER D EXECUTION Mission E.X.E Synthèse Modifications DOSSIER DE RECOLEMENT ET DOSSIER D INTERVENTION ULTERIEUR MISE EN ŒUVRE Chemins de câbles Canalisations GENERALITE S.S.I Câblage Essais et contrôle de l installation Documents à fournir Assistance Technique du Constructeur DESCRIPTION DES TRAVAUX INSTALLATIONS EXISTANTES Dépose des installations existantes PRINCIPES DE MISE EN SECURITE DE L ETABLISSEMENT DISTRIBUTION SYSTEME SECURITE INCENDIE Description de l installation Matériel périphérique Réception et mise en service : Essai et réception de l installation Garantie du matériel - Contrat d entretien - Formation du personnel DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE OBJET... 20

3 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 3 1. GENERALITES 1.1 OBJET DES TRAVAUX La réalisation décrite, ci-après, concerne le remplacement du SSI de l'école CONTI à Chambly (Oise). Le présent descriptif porte sur la réalisation des travaux du lot «Courants Faibles - SSI». L'offre de l'entreprise doit s'appliquer à l'exécution pour un prix forfaitaire de toutes les prestations nécessaires à la réalisation du présent lot, tel qu'il est défini dans les documents joints à l'appel d'offre et conformément aux règles de l art. 1.2 DOCUMENT DE REFERENCE L'entreprise se référera au présent descriptif et à l'ensemble des plans et documents joints selon réquisition. Toute dérogation ne sera admise que si elle a fait l'objet d'un justificatif et d'une autorisation écrite du Maître d'oeuvre. L'entreprise devra en outre prendre connaissance de l'ensemble des documents des autres lots lui permettant de bien appréhender toutes les obligations et répercussions sur son propre lot ainsi que les plans et documents concernant l'existant. L'entreprise est censée s'être rendue sur le site et avoir une parfaite connaissance des difficultés des différents ouvrages et réseaux existants nécessaires aux travaux et aux raccordements de ce lot. Nota : en cas de divergence entre le présent document et les plans, c'est la spécification la plus contraignante qui sera retenue. 1.3 CONTENANCE DES TRAVAUX Les travaux à charge du titulaire du présent lot comprennent : Les travaux préparatoires, Le démontage de l'ensemble l'installation existante du SSI existante compris câblage, L'installation complète du nouveau SSI, Le câblage s'y rapportant. L'entreprise doit dans le cadre des travaux la totalité des fournitures et travaux explicités ou non et en particulier : Les études détaillées de réalisation ainsi que les notes de calcul nécessaires à la bonne exécution des ouvrages, en particulier : les plans d'hygiène et de sécurité PPSPS les plans d'implantation des matériels et plans d'atelier nécessaire à la bonne exécution, les plans d'équipements des différents matériels, les plans et coupes des cheminements des réseaux électriques, la nomenclature et repérage des équipements, les schémas et nomenclatures des installations électriques de ce lot, la liste des plans et documents d'étude. L'entreprise participera à toutes les réunions de chantier nécessaire.

4 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 4 Nota : Les plans seront exécutés en DAO (AutoCAD version 2000 minimum ou compatible). Tous les documents nécessaires: aux dispositions de sécurité aux contrôles d'avancement des travaux et approvisionnements, aux renseignements concessionnaires et administration à l'exploitation, l'entretien au dépannage des installations pour établissement du D.I.U.O. La fourniture de tous les matériels et prestations nécessaires au bon fonctionnement des équipements et installations figurant sur les plans et documents, Les travaux nécessaires tels que fourreaux et insert pour fixation des équipements et matériels L'installation des matériels comprenant tous les équipements nécessaires de calage, fourreaux, matériels résilients... Les essais en ateliers La mise en service 1.4 PRESTATIONS INCLUSES DANS LE MARCHE Sans qu'il en soit besoin de le mentionner dans le devis descriptif, les prestations suivantes sont à la charge de l'entrepreneur qui devra en tenir compte pour l'établissement de son prix : Il sera prévu également la fourniture de tous les échantillons et les modèles nécessaires. La fourniture de tout le personnel compétent nécessaire, en nombre compatible avec le planning d'installation établi par le Maitre d'ouvrage, y compris mise à disposition gratuite d'un technicien qualifié pour mise en main au Maître d'ouvrage ou à son exploitant pendant une période minimale de un jour. La fourniture, le transport, l'amenée à pied d œuvre, la mise en œuvre, les raccordements et réglages de tous les matériels et matériaux, équipements et accessoires nécessaires à l'installation complète, finie et en ordre de marche normale. Pour des raisons de sécurité évidente, l'entreprise devra veiller à maintenir un accès de chantier propre et suffisamment protégé de façon à éviter tous accès inopinés sur le chantier. Le démontage et le remontage des faux plafonds, bardage, trappes, dans les existants etc...nécessaire aux installations. Les raccordements des installations sur les points de livraison des différents matériels. L'enlèvement de tous les gravois, emballages divers à la fin des travaux, ainsi que le nettoyage des locaux. La mise à disposition gratuite pendant une période maximale de trois jours consécutifs, lors de la mise en service de l'installation par le Maître d'ouvrage ou son Exploitant, d'un agent qualifié pour mettre au courant le personnel de l'exploitant et pour procéder, s'il y a lieu, aux derniers réglages de l'installation. Etudes et calculs nécessaires, les schémas et plans électriques de SIRETEC Ingénierie n'étant communiqués que pour permettre le chiffrage.

5 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 5 Fourniture du personnel, matériel, matériaux et travaux nécessaires à la parfaite et complète exécution des ouvrages tels que décrits et en particulier les manutentions, préparations, finitions et révisions. Echafaudages et toutes sujétions dues aux travaux en hauteur. Les percements seront exécutées par le présent lot pour tous les passages de chemin de câbles et câbles électriques. Rebouchage de tous les percements et passages propres au présent lot. Les prescriptions de mise en œuvre des fourreaux et autres conduits de diamètre inférieur ou égal à 75 mm seront réalisées suivant les articles CO 30 à CO 33 de l arrêté du 25 Juin 1980 modifié, devront permettre de maintenir le degré coupe-feu des parois traversées. Les protections en passage de dalles, murs et cloisons seront conformes à l Arrêté du 03 août 1999 et 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d ouvrages ainsi que du BT de décembre Diamètres des canalisations conformes suivant DTU. Scellement des fixations. Tous les essais et les opérations de contrôle, relatifs aux matériaux, matériels, appareils et installations. Toutes les épreuves et les matériels nécessaires à la réalisation de ces épreuves. Le traitement d'apprêt, la peinture de protection et de finition de l'ensemble des éléments métalliques entrant dans l'installation, (couleur définitive au choix du Maître d Ouvrage). Peinture de protection, étiquette, repérage, schéma, notice d'exploitation.

6 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N PROTECTION DES OUVRAGES L entrepreneur sera responsable jusqu à la réception, de la protection de ses ouvrages. A cet effet, il devra prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter tous vols et toutes dégradations. Au cas où il en serait constaté, il devra remettre en état, entièrement à ses frais et sans pouvoir prétendre à une indemnité, les ouvrages détériorés ou volés. 1.6 GARANTIE La période de Garantie des installations est de deux années pour les fournitures et la main-d œuvre. Le matériel installé devra donner le maximum de fiabilité pour un service permanent. Cette garantie portera sur tous les défauts visibles ou non des matériaux employés : contre tous vices de constructions ou de conception et sur le bon fonctionnement de l'installation, tant dans l'ensemble que dans les détails. Toute pièce ou élément reconnu défectueux sera remplacé. 1.7 NORMES, REGLEMENTS, RECOMMANDATIONS ET PRESCRIPTIONS Courants forts et faibles : L installateur se référera, entre autres, aux décrets et arrêtés suivants : - Décret n du 15 Novembre 1973 (J.O. du 21 Novembre 1973) fixant la partie réglementaire du code du travail. - Circulaire du 9 Août 1978 (J.O. N.C du 13 Septembre 1978), modifiée par les circulaires du 26 Avril 1982 (J.O. du 13 Juin 1982), du 20 Janvier 1983 (J.O. du 25 Février 1983). Révision du règlement sanitaire départemental. - Règlement de sécurité des établissements recevant du public : Règles générales : Arrêté du 25 Juin 1980 complété et modifié par l'arrêté du 19 novembre 2001, Arrêté du 5 Février 2007 Arrêté du 21 Avril 1983 complété et modifié par l'arrêté du 19 novembre 2001, Dispositions et règles particulières aux établissements des types R, - Décret n du 14 Novembre 1988 (J.O. du 24 Novembre 1988). Protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. Normes et règlements Courants forts : L installateur se référera, entre autres, aux normes et règlements suivants : - NF C et Textes officiels relatifs à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. - NF C Installations électriques à basse tension - Règles (Mai 1991). - UTE C Installations électriques à basse tension. Guide pratique. Choix

7 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 7 des matériels électriques (y compris les canalisations), en fonction des influences externes (Septembre 1992). - UTE C Méthode simplifiée pour la détermination des sections des conducteurs et le choix des dispositifs de protection - Guide pratique (Avril 1991). - UTE C Guide pratique. Sections des conducteurs de protection, des conducteurs de terre et des conducteurs de liaison équipotentielle (Mars 1983). - NF C Degrés de protection procurés par les enveloppes (Octobre1992). - NF C Matériel électrique à basse tension - Protection contre les chocs électriques. Règles de sécurité (Juillet 1977). - NF C Essais relatifs aux risques du feu - Méthodes d essai - Essai au fil incandescent et guide (Décembre 1989). - NF C Conducteurs et câbles isolés pour installations. Câbles rigides isolés en polyéthylène réticulé sous gaine de protection en polychlorure de vinyle. Série U 1000 R2V (Avril 1982). - Décret relatif au contrôle et à l attestation de la conformité des installations électriques intérieures. Courants faibles : Les installations seront réalisées conformément aux : - Textes réglementaires (décrets, arrêtés) ; - Textes normatifs (normes, DTU (cahier des charges et règles de calculs), avis techniques, essais, homologations, agréments des matériaux et des matériels) ; - Documents établis par les organismes officiels comme le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (C.S.T.B.), le Service Technique des Assurances Constructions (S.T.A.C.)... L installateur se référera, entre autres, aux normes et règlements suivants : - NF C et Textes officiels relatifs à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. - NF C Installations électriques à basse tension - Règles. - NF C Relatives au degré de protection des enveloppes des armoires électriques. - NF C Relatives aux conditions d'utilisation des canalisations dans les installations de branchement. - Arrêté du 25 juin 1980, complété et modifié par l arrêté du 19 novembre 2001, relatif au règlement de sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public. - Arrêté du 4 juin 1982 Dispositions particulières applicables aux établissements de type R modifié par arrêtés du 6 janvier 1983, du 24 janvier 1984, du 12 décembre 1984, du 10 juillet 1987, du 7 mars 1988, du 11 septembre 1989, du 31 mai 1991, du 2 février 1993, du 10 novembre 1994, du 23 décembre 1996, du 20 novembre 2000, du 19

8 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 8 novembre 2001, du 13 janvier 2004, du 22 novembre 2004, du 10 octobre 2005 et du 9 mai Décret n du 26 janvier 1994, relatif à l ac cessibilité aux personnes handicapées des locaux d habitation, des établissements et installations recevant du public. - Arrêté du 31 mai 1994 fixant les dispositions techniques destinées à rendre accessibles aux personnes handicapées les établissements recevant du public lors de leur construction, leur création ou leur modification, pris en application de l article R du Code de la Construction et de l Habitat. - Circulaire n du 07 juillet 1994 relative à l accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public. - Normes NFS , NFS relatives aux tableaux de signalisation incendie (TS) et organes constitutifs d un système de Détection d Incendie (S.D.I.). - Normes NFS à NFS relatives aux Systèmes de Mise en Sécurité Incendie (S.M.S.I.). - Fascicule FDS commentaires et interprétations des normes NFS et suivantes. - Instruction Technique n 246 relative au désenfuma ge dans les Etablissements Recevant du Public (E.R.P.). - Normes NFC (blocs d évacuation), NFC (blocs ambiances), NFC (blocs autonomes de sécurité et d habitation), NFEN et NFC (SATI), - Cahier de la prévention et commentaires de la Centrale de Sécurité. - Normes NF EN 54 relatives aux systèmes de détection et d alarme incendie. - APSAD - Règles d installation. - Normes NF C du 14 novembre 1988 relatives à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les E.R.P. (extrait concernant les installations électriques). - Normes C relatives à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les E.R.P. (extrait concernant les installations électriques). - Décret relatif à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques. - Norme NFC règles relatives aux installations électriques à basse tension. Les textes réglementaires, non cités sont à prendre en compte, en vigueur à la date de la signature du Marché. 1.8 DOSSIER D EXECUTION Mission E.X.E. La mission EXE sera faite par l Entreprise qui remettra : 2 exemplaires papier pour approbation au Maître d Oeuvre et 1 exemplaire au bureau de contrôle. Le dossier d EXE comportera en particulier : le dimensionnement de tous les ouvrages note de calcul section des câbles, disjoncteurs sélectifs

9 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 9 les plans avec tracé unifilaire des chemins de câbles, indiquant tous les équipements terminaux L ensemble de ces documents sera remis sous un délai de 2 semaines, conformément au planning général des études mis au point au démarrage du chantier. L Entreprise établira ensuite, en fonction des équipements et marques sélectionnés : Les plans d Atelier avec dimension précise du matériel, chemin de câbles... L Entreprise remettra ces différents documents sous un délai de deux semaines Synthèse Après réception des plans d Atelier, il sera procédé à des réunions de synthèse technique en présence du BET et en présence de l'entreprise, permettant de valider les positions, encombrement, accès, niveau, croisement, calpinage en faux plafond et tous les problèmes d interface avec l'existant. Chaque Entreprise remettra sur ces plans d Atelier, les renseignements obtenus en synthèse, pour servir de plans définitifs d exécution de chantier sous un délai maximum d une semaine. Chaque Entreprise devra prendre en charge les modifications éventuelles imposées par la synthèse, sur les percements ou éléments réalisés Modifications Toute modification de programme ou de demande Client suivra la même procédure, avec établissement de fiche de modification à partir du nouveau plan établi par la maîtrise d'ouvrage. 1.9 DOSSIER DE RECOLEMENT ET DOSSIER D INTERVENTION ULTERIEUR L'entrepreneur devra fournir les dossiers de recollement et D.I.U.O. Le dossier technique et de maintenance, comprendra : des pièces écrites ou graphiques nécessaires pour assurer l exploitation immédiate du bâtiment, de tous les PV d essais, définis dans les documents COPREC I et II (voir «le Moniteur» du 26 Mai 1979 et du 23 Juillet 1979) du dossier de sécurité avec PV d essai, des notices d utilisation et d entretien, en langue française, donnant le détail des opérations de conduite, la périodicité et la nature des opérations de contrôle, d entretien et de la révision, la nature exacte et le type des ingrédients d entretien. d une nomenclature des pièces de rechange à approvisionner couramment indiquant leur désignation, leur nom et l adresse des fournisseurs. des bons de garanties particulières du matériel d équipement, des certificats de conformité technique. Ces documents seront produits sous la forme de trois tirages présentés en dossier. Le dossier de plans, comprendra : des schémas de principe,

10 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 10 des plans de chaque niveau, des schémas électriques, de tous les documents nécessitant une mise à jour après la terminaison des travaux, Ces documents seront produits par l Entrepreneur après contrôle de la Maîtrise d œuvre sous la forme d un dossier reproductible de 3 tirages et de 3 CD-Rom au format Autocad version 14 ou supérieure ou DXF MISE EN ŒUVRE Chemins de câbles Les chemins de câbles seront de type câblofil ou dalle marine. Ils devront être largement dimensionnés pour permettre la mise en place des câbles avec une réserve de 30 % pour extension éventuelle. Ils comporteront des bords rabattus non coupants de 50 mm minimum de hauteur. Il sera tenu compte, si la pose des câbles est jointive, des facteurs de correction de leur section, conformément au tableau 52 H de la norme NF C L installateur devra obligatoirement utiliser les éléments de raccordement du commerce tels que coudes, dérivations, croix, tés, consoles, supports, suspensions, etc. Les câbles CR1-C1 auront leurs propres cheminements, indépendants des autres canalisations (CFO et cfa) et seront maintenus au chemin de câbles par des agrafes spécifiques et certifiées pour câbles feu. Les câbles seront facilement accessibles. Ils seront posés et non tirés. Les parties de chemins de câbles accessibles situées à moins de 2 mètres de hauteur par rapport au sol et pour le cheminement du câble d alimentation du tarif jaune devront être munies de couvercles ou de caches en tôle. A l aide de dispositifs appropriés, l installateur devra restituer le degré coupe-feu et les isolements phoniques des parois traversées par des chemins de câbles. (cf 1.9.2) Les chemins de câbles métalliques supportant des câbles qui ne sont pas de classe II, seront reliés au circuit de terre par un conducteur en cuivre nu fixé par des bornes non isolantes tous les deux mètres. La mise à la terre des chemins de câbles sera réalisée de façon continue par un conducteur en cuivre de section minimale égale à 35 mm2. Les boîtes de dérivation seront fixées, soit sur les parties latérales des chemins de câbles, soit sur les parois des locaux. Ces boîtes seront clairement repérées. L installateur devra respecter, obligatoirement, les hauteurs libres indiquées par le Maître d Oeuvre par rapport au sol, pour permettre le passage et la libre circulation. Les chemins de câbles ne seront jamais posés sur le sol sauf prescriptions spécifiques Canalisations Pour l'encastrement dans les cloisons, noyés et dans voile béton, utilisation de conduits ICD6 AE (Orange) et ICD9 (Gris) conformes à la norme NF C Pour l'utilisation des espaces creux, passage de conduits ICO5 ou ICD APE (Gris). En encastrement vertical, après les saignées réglementaires, fixation provisoire tous les mètres, scellements et rebouchages avec un matériau de même nature que le support, auquel celui-ci s avérerait indispensable avec finition de plâtre et peinture. En traversées des planchers, murs et cloisons, mise en place des fourreaux pour permettre la dilatation des canalisations. Les protections en passage de dalles, murs et cloisons seront

11 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 11 conformes à l Arrêté du 03/08/1999 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d ouvrages. Diamètres des canalisations conformes suivant DTU. L utilisation du plâtre est interdit. Pour les installations sous tube apparent ou encastré, les conducteurs sont passés après fixation des tubes. Il sera donc prévu des conduits aiguillés et des boites de tirage pour faciliter le passage ou l'enlèvement des conducteurs. La section des tubes sera conforme à l'annexe I du chapitre 52 de la NFC Il faudra prévoir une protection complémentaire à la traversée des planchers par des fourreaux MRB, ainsi que leur mise à la terre, en cas de nécessité. Dans les conduits, utilisation de conducteurs de type U 1000 R2V. Dans les passages spéciaux, utilisation de goulottes plastiques avec cloison de séparation courants forts et courants faibles. Fixation par collage avec appoint par pointes. L'ensemble des boites de dérivations devront être identifiés clairement sur leur couvercle et en correspondance avec les plans de recollement correspondant GENERALITE S.S.I Câblage L ensemble du câblage sera réalisé conformément aux spécifications de la règle C , de la norme NF , des articles EL3, EL7 b, EC 15 1, EC 23 1 et 2 de l arrêté du 25 juin 1980, et CO31 de l arrêté du 2 février 1993 concernant le marquage «NF Réaction au feu M1» des conduits et renforcements PVC éventuels. Deux catégories de câbles, conformes à la norme NF , peuvent être utilisées : catégorie C2 (non propagateur de la flamme) catégorie CR1 (résistant au feu) les jonctions, dérivations et leurs enveloppes devant respecter les spécifications de la norme NF C notamment un temps d extinction après retrait de la source d inflammation inférieur à 5 secondes. Les liaisons entre éléments constituant le système de mise en sécurité incendie seront assurées par des câbles répondant aux exigences suivantes : 1. La section des conducteurs et la longueur maximale de la boucle ou de ligne seront telles que la chute de tension aux bornes des appareils alimentés reste inférieure aux limites imposées par le constructeur des appareils, en régime de consommation maximale. Dans tous les cas, la section ne sera pas inférieure à 1,5 mm² pour les câbles mono-conducteurs et 1 mm² pour les câbles multi-conducteurs. 2. Les câbles utilisés seront de : Catégorie C2 (non propagateur de la flamme) genre SYT 9/10ème, H 07 RNF, A 05 VVU, U 1000 R2 V, etc.... pour ceux constituant des lignes ou portions de lignes répondant à un des critères suivants : passage en cheminement technique protégé (gaine, caniveau ou vide coupefeu), câblage de dispositifs actionnés de sécurité commandés par manque de tension (sécurité positive) : ventouses, diffuseurs autonomes d alarme sonore par exemple, Catégorie CR1, dans tous les autres cas, notamment en cas de commande par émission de courant 48 volt (sirènes, équipement d alarme, désenfumage). La liaison au tableau BT alimentant l installation en énergie sera assurée par un câble 2 x 2.5mm2 + T genre H07 RN-F ou similaire.

12 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N Essais et contrôle de l installation Avant toute réception de l installation, il sera procédé, en présence du Maître d Ouvrage ou de son représentant, aux essais et contrôles de bon fonctionnement de l installation suivant descriptions et procédures détaillées au C.C.T.G. «INSTALLATIONS DE DETECTION INCENDIE. TRAVAUX DE BATIMENT», ses annexes (brochure N 5655 des Journaux Officiels) et conformément aux spécifications du 13 de la norme NF S Documents à fournir En fin de travaux, l installateur devra compléter le Dossier d Identité du SSI conforme aux spécifications de la norme NF S et le registre AP-MIS d installation, précisant : La répartition des zones de détection avec identification des détecteurs et déclencheurs manuels les constituant respectivement : la répartition des zones de mise en sécurité avec identification des dispositifs actionnés de sécurité les constituants respectivement, la répartition des zones de diffusion d alarme avec identification des diffuseurs d alarme sonore ou des blocs autonomes d alarme sonores les constituants respectivement, les corrélations entre zones de détection, de mise en sécurité, de diffusion d alarme au niveau du centralisateur de mise en sécurité, et incluant : le(s) schéma(s) de principe et les plans de câblage détaillés de l installation, liste des matériels mis en œuvre, les documentations du constructeur et certificat de conformité correspondant, les instructions de manœuvre, l attestation de compatibilité entre SDI et CMSI, notice d exploitation et de maintenance Assistance Technique du Constructeur Conformément aux stipulations des présentes généralités, l assistance technique du constructeur sera impérativement exigée si l installateur ne possède pas la qualification AP- MIS. Sous la responsabilité et à charge du constructeur, cette assistance technique inclura : l étude du projet, la rédaction et la fourniture des plans d exécution, le support technique en cours de chantier, la mise en service et le contrôle de l installation en fin de travaux, la prise en charge des obligations de l installateur lors des essais et contrôle de l installation, la mise à jour du Dossier d Identité du S.S.I. et du Registre AP-MIS d installation, la formation des utilisateurs, L'Entrepreneur doit fournir une installation en parfait état de fonctionnement, de présentation et de sécurité et ceci jusqu au complet achèvement et à la parfaite utilisation des installations demandées.

13 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 13 Nota : L'appareillage, chaque fois qu'il entrera dans la catégorie de celui qui est estampillé suivant le label NF ou UTE, devra porter cette marque. De plus, l'entrepreneur devra présenter au Maître d'oeuvre avant de le mettre en oeuvre, les catalogues ou échantillons des différents appareils, en vue d'apprécier la matière, la qualité et la couleur. Il ne pourra les installer qu'après son accord.

14 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N DESCRIPTION DES TRAVAUX 2.1 INSTALLATIONS EXISTANTES Dépose des installations existantes Le SSI existant sera entièrement déposé. L'entreprise devra: La dépose de la centrale existante et de son alimentation La dépose complète des déclencheurs manuels La dépose complète des détecteurs de fumées La dépose complète des avertisseurs sonores La dépose complète du câblage existant. Aucun câble existant ne sera réutilisé Le matériel nécessitant un traitement sera trié et il sera fourni les fiches de traitement. Plus particulièrement, l'entreprise devra fournir au Maitre d'ouvrage le bordereau de suivi et de destruction (ou reprise par le constructeur) des détecteurs à source ionique. 2.2 PRINCIPES DE MISE EN SECURITE DE L ETABLISSEMENT L'école est actuellement équipé d'un SSI obsolète de type A. La présente opération consiste à remplacer l ensemble des installations existantes dans l'ensemble de l'école par: La mise en place dans le bâtiment d un SSI de catégorie B avec équipement d'alarme de type 2b La mise en place de déclencheurs manuels, La mise en place des diffuseurs sonores. Le câblage complet de liaisons des différents organes du SSI 2.3 DISTRIBUTION La distribution existante sera démontée est évacuée. La nouvelle distribution cheminera : Dans les gaines techniques verticales, Dans les espaces entre les faux-plafonds nouveaux et les rampants de toiture, Dans les faux-plafonds, Dans les circulations. Cette distribution sera assurée par : Des chemins de câbles en tôle galvanisée à chaud, les installations de SSI recevant des chemins de câbles spécifiques et réservés à leur seul usage, dans les locaux techniques,

15 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 15 Des conduits type tube IRO, dans les locaux techniques, les faux plafonds et les gaines techniques, Des goulottes et moulures plastiques robustes dans les circulations, les salles de classes et les bureaux. Le câblage sera réalisé en : câble SYT1 9/10 ème, de type C2, pour les boîtiers d'alarme et les asservissements. câble CR1 résistant au feu pour les sirènes d'alarme, Le câblage comprend: Le raccordement de tout le matériel mis en place par le présent lot. Le raccordement des ventouses EM existantes Le passage des câbles pour les 2 futures portes de recoupement de circulation au RDC et 1 er étage. Ces câbles seront laissés en attente à chaque extrémité pour futurs branchements. Tous les chemins de câble auront une réserve de 30 % pour extension. 2.4 SYSTEME SECURITE INCENDIE Description de l installation Le Système de Sécurité Incendie de type conventionnel (S.S.I.) sera de catégorie B avec équipement d'alarme de type 2b. Le matériel central sera hors de porté du public, installé dans le bureau de direction au rez-dechaussée. Le Système de Sécurité Incendie comprendra : - Un centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (CMSI) destiné à la commande des Dispositifs Actionnés de Sécurité (DAS) tels que portes coupe--feu, clapets, volets, ventilateurs de désenfumage - Une Unité de Gestion d Alarme (UGA) pour l évacuation des personnes. - L'Alimentation Electrique de Sécurité (AES) Le système de sécurité incendie sera présenté en coffret mural compact.

16 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 16 Le matériel mis en place aura les caractéristiques techniques minimales suivantes: coffret mural. carte microprocesseur permettant la gestion du système, le raccordement de deux lignes de diffuseurs sonores une carte MSI module général de face avant permettant de gérer : les fonctions pour la commande des DAS, compris les 2 portes DAS futures de recoupement les fonctions générales (arrêt signaux sonores, réarmement ) les dérangements généraux (système, alimentation ) la fonction évacuation (UGA) du module de gestion de déclencheurs manuels permettant de traiter les déclencheurs manuels : les fonctions spécifiques (bouton et visualisation de mise en test, bouton et visualisation de mise hors service des déclencheurs manuels) les voyants rouges d alarme et jaune de dérangement/test/hors service pour chacune des boucles de déclencheurs manuels. une carte de raccordement permettant de gérer : 8 boucles de déclencheurs manuels les lignes de télécommande de DAS avec leurs contrôles de position. Ensemble d'accessoires nécessaires Surveillance des liaisons L'U.G.A devra assurer à l'état de veille, la surveillance de la coupure, du court-circuit ou du défaut d'isolement par rapport à la terre, des liaisons externes au coffret assurant le fonctionnement de l'e.a. avec les DS. L'U.G.A.devra de plus, assurer la surveillance à la coupure, au court-circuit ou au défaut d isolement par rapport à la terre, des liaisons externes avec les Déclencheurs Manuels (D.M). Unité de Commande Manuelle Centralisée Une Unité de Commande Manuelle Centralisée (UCMC) conforme à la norme NFS Les organes à manipuler seront réalisés au moyen de boutons poussoirs placés au niveau d'accès I. Chaque bouton sera affecté à la mise en oeuvre d'une seule fonction dans une seule zone de mise en sécurité. Les boutons poussoirs de l'u.c.m.c. devront être regroupés, repérés et présentés de façon compréhensible et sans ambiguité. A ces fins, ils devront être accompagnés d un texte ou pictogramme normalisé, explicitant clairement les fonctions commandées. Ils seront associés aux voyants de l Unité de Signalisation (U.S). Unité de signalisation Une Unité de Signalisation (US) sera conforme à la norme NFS L'US délivrera les informations correspondant aux états de veille, de dérangement, de sécurité et d anomalies. A cet effet elle affichera les informations correspondant à la surveillance et au contrôle synthétisé par fonction compartimentage, désenfumage et par zone de mise en sécurité. L'U.S. devra assurer l'émission d'un signal sonore à chaque changement d'état, à l'exception du retour à l'état de veille. Ce signal sonore devra pouvoir être acquitté au niveau d'accès I. Contrôle de la position des dispositifs actionnés de sécurité :

17 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 17 L affichage correspondant au contrôle de la position des Dispositifs Actionnés de Sécurité (D.A.S.) devra permettre de visualiser simultanément les informations d'état de veille, de dérangement, de sécurité et d'anomalie, et de situer directement chaque zone de mise en sécurité. La signalisation de contrôle de la position des D.A.S. doit être réalisée par fonction et par zone, exception faite pour tout D.A.S. centralisé nécessaire au fonctionnement d'une installation desservant plusieurs zones. La signalisation des DAS dont le mode de commande est «autocommandé» devra apparaître comme une fonction spécifique sur l' US. Surveillance des lignes : La surveillance des lignes devra permettre de vérifier en permanence que les liaisons entre les différents appareils du S.M.S.I. physiquement distincts sont aptes à assurer leurs fonctions. En particulier, les coupures et les courts-circuits des lignes de contrôle et de télécommande des D.A.S. devront être signalés. Il en est de même pour ce qui concerne la liaison entre le C.M.S.I. et le S.D.I. La surveillance des lignes de télécommande est obligatoire pour toute commande fonctionnant par émission de courant. La surveillance des lignes de contrôle est obligatoire Matériel périphérique Déclencheurs manuels d alarme Les déclencheurs manuels, associés à l équipement de contrôle et de signalisation, seront installés dans les circulations, à chaque niveau, à proximité de chaque escalier, au rez-de-chaussée à proximité des sorties sur chaque porte donnant sur l extérieur. Ils seront placés entre 0,90 et 1,30 mètre au-dessus du sol. Ils seront composés de : Un boîtier de couleur rouge, Une membrane déformable, Un clapet de protection transparent Une diode électroluminescente signalant la prise en charge de l alarme, Contacts nécessaires aux informations Diffuseurs sonores Celles-ci seront implantées de façon à être audibles en tout point de l établissement et délivreront un signal d urgence à 2 tons conformément à la norme AFNOR NFS La puissance acoustique moyenne devra être de 90 dba à 2 mètres. Les diffuseurs sonores seront en nombre et d une puissance adaptée aux isolements acoustiques des locaux pour être entendu de tous points. Ils seront hors de portée du public et des chocs par éloignement (hauteur minimum d installation : 2,25m) ou par interposition d un obstacle (grille par exemple) Réception et mise en service : Dossier d Identité du Système de Sécurité Incendie

18 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N 18 En cours de chantier, avant la réception, l entreprise devra fournir dans un classeur de couleur rouge, l ensemble des pièces ci-dessous nécessaires à la constitution du Dossier d Identité du S.S.I. Le Dossier comportera les documents suivants : - Liste des Zones de Détection (Z.D) avec identification des Déclencheurs Manuels (D.M) correspondants, - Liste des Zones de mise en Sécurité (Z.S et Z.C) avec identification des Dispositifs Actionnés de Sécurité (D.A.S) et des arrêts d équipements associés, - Liste des Zones de diffusion d alarme (Z.A) avec identification des Diffuseurs sonores (D.S), - Corrélations entre Z.D et Z.S du Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (C.M.S.I) pour les S.S.I de catégories A, - Schéma (s) de principe de l installation, les plans de câblage détaillés devant être annexés au dossier d identité, - Liste des plans fournis, - Liste des matériels fournis et documents donnant leurs caractéristiques, - Certificats de conformité aux normes et procès-verbaux d essais, - Documents attestant de la compatibilité des matériaux entre eux, - Notices d exploitation et de la maintenance du SSI, - Instructions de manœuvre Essai et réception de l installation L installation devra faire l objet d une réception en présence de l utilisateur et de l installateur. Cette réception fera l objet d un procès-verbal comprenant les résultats des essais réalisés par les installateurs et/ou les constructeurs, ainsi que le résultat de l analyse du dossier d identité. Tous les équipements constituant le SSI devront faire l objet d essais fonctionnels de toutes les phases du/des scénarios de mise en sécurité Garantie du matériel - Contrat d entretien - Formation du personnel Garantie du matériel : L ensemble du matériel du SSI devra être garanti par le ou les constructeurs pendant une durée de deux ans à compter de la date de réception de l installation Contrat d entretien : Sans objet

19 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N Formation du personnel : Conformément aux articles MS 51 et MS 69, la présente proposition devra comprendre la formation à l utilisation de l ensemble du Système de Sécurité Incendie du personnel chargé de la surveillance de l établissement. - Fonctionnalité des appareils du SSI - Exercices pratiques et manipulation sur le matériel

20 ECOLE CONTI A CHAMBLY (60) PAGE N DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE 3.1 OBJET Le présent cadre de devis quantitatif et estimatif a pour objet d aider les soumissionnaires à établir le prix global et forfaitaire de l ensemble des travaux nécessaires à la réalisation des ouvrages faisant partie de la prestation du présent lot. Ce cadre de devis quantitatif sert à la fixation du prix global et forfaitaire de l ensemble des travaux prévus en objet, dans les conditions définies par les différentes pièces du marché, en particulier le Cahier des Clauses Techniques Particulières et les Plans. La liste des opérations sur ce devis n est pas limitative. Elle sera complétée et détaillée en respectant les têtes de chapitres indiquées. Après remise de leurs prix, les soumissionnaires ne pourront arguer d un cadre de devis quantitatif et estimatif incomplet pour refuser de réaliser des prestations leur incombant afin d obtenir un bâtiment et des installations en parfait fonctionnement. Les prix seront établis conformément aux clauses contenues dans le Cahier des Clauses Techniques Administratives Particulières. Les prix à l unité seront établis en valeur HORS TAXES. Les taxes seront précisées en pourcentage et le montant en sera calculé. Les soumissionnaires devront obligatoirement établir leurs offres sur le cadre de bordereau tel quel, suivant les ouvrages élémentaires définis dans le présent devis quantitatif-estimatif. Ce devis peut ne pas contenir certains éléments, définis ou non au Cahier des Clauses Techniques Particulières, mais nécessaires à la réalisation des Travaux dans les règles de l art.

LOT SECURITE INCENDIE

LOT SECURITE INCENDIE LOT SECURITE INCENDIE 1 LOT SECURITE INCENDIE 1-3 - BORDEREAU QUANTITATIF DETAILLE 1 ORIGINE DE L'INSTALLATION DE SECURITE - TABLEAU DE SECURITE - Tableau de sécurité existant (dépose et repose) Ens 1

Plus en détail

CCTP Système de Sécurité Incendie

CCTP Système de Sécurité Incendie UNAF 26 place Saint Georges 75009 Paris IMMEUBLE DE BUREAUX 26 place Saint Georges 75009 Paris REMPLACEMENT DE L EQUIPEMENT D ALARME B.E.T. PREVENTION INCENDIE INGENIERIE MAÎTRISE D ŒUVRE 52 rue Jacques

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

COORDONNATEUR (TRICE) DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE «COORDINATION SSI»

COORDONNATEUR (TRICE) DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE «COORDINATION SSI» COORDONNATEUR (TRICE) DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE «COORDINATION SSI» Titre de niveau III (Arrêté du 19 novembre 2014 portant enregistrement au RNCP - JO du 29 novembre 2014). 1. Pré-requis pour accéder

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P ) Maître d Ouvrage COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE CROSSEY 134 Rue de la Mairie 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY Tél : 04 76 06 00 11 - Fax : 04 76 06 00 73 Mise en accessibilité des toilettes publiques et d une

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES NATURE DES TRAVAUX: Démolition de la salle des fêtes Affaire N : 1129 Maître d'ouvrage : Mairie de Sainte-Marie-de-Ré 32, rue de la République 17740 Sainte-Marie-de-Ré SALLE D'ANTIOCHE DEMOLITION DE LA

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 L alarme incendie 1. Définition d un SSI ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 Le système de sécurité incendie d un établissement est constitué de l ensemble des matériels servant à collecter

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01

CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01 CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES décembre 2006 TRAVAUX

Plus en détail

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température PRESENTATION DU PROJET L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température 1 - ETENDUE DE LA PRESTATION Les travaux concernent la conception

Plus en détail

LILLE CENTRE LILLOIS DE REEDUCATION PROFESSIONNELLE. Remplacement du centralisateur de mise en sécurité incendie

LILLE CENTRE LILLOIS DE REEDUCATION PROFESSIONNELLE. Remplacement du centralisateur de mise en sécurité incendie LILLE CENTRE LILLOIS DE REEDUCATION PROFESSIONNELLE Remplacement du centralisateur de mise en sécurité incendie CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL SSI Maître d ouvrage UGECAM Maître d œuvre KHEOPS Ingénierie

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 3 : CONTROLE

Plus en détail

Système de sécurité incendie SUJET

Système de sécurité incendie SUJET Système de sécurité incendie SUJET TABLE DES MATIERES I Description... 2 I.1 Présentation du rôle d un Système de Sécurité Incendie dans un ERP... 2 I.2 Présentation de l établissement... 2 II Recherche

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS

COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS 37 Rue Félix Baillif BP 13 97432 Saint-Pierre Tél : 02 62 55 19 30 Fax : 02 62 55 19 40 Adresse électronique : gestion.9741346v@ac-reunion.fr ------------------- DOSSIER DE CONSULTATION

Plus en détail

Remplacement du Système de Sécurité Incendie

Remplacement du Système de Sécurité Incendie Dossier n 213.110 DCE-1 Octobre 2014 Maître d Ouvrage Etablissement AGROCAMPUS OUEST Centre d Angers 2, Rue Le Nôtre 49000 ANGERS Projet Remplacement du Système de Sécurité Incendie DECOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Consultation d entreprises Procédure adaptée article 28 du CMP Cahier des Clauses Techniques Particulières Installation de chauffage de l église de Kunheim Remplacement du générateur d air Date limite

Plus en détail

83100 TOULON CREATION D UN DESENFUMAGE NATUREL DE L ESCALIER DE SECOURS

83100 TOULON CREATION D UN DESENFUMAGE NATUREL DE L ESCALIER DE SECOURS Maître d Ouvrage INSPECTION ACADEMIQUE DU VAR RUE MONTEBELLO 83100 TOULON Projet CREATION D UN DESENFUMAGE NATUREL DE L ESCALIER DE SECOURS LOT UNIQUE Maitrise d œuvre BUREAU D ETUDES INGECOM AGENCE VAR

Plus en détail

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI Mise en sécurité Choisissez votre système de mise en sécurité Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Les systèmes de mise en sécurité (SMSI) sont des automates qui ont pour finalité de protéger les

Plus en détail

CONSTRUCTION DES NOUVELLES TRIBUNES - DCE MAIRIE de Saint-Sulpice sur Lèze - Août 2013 LOT 03 ELECTRICITE

CONSTRUCTION DES NOUVELLES TRIBUNES - DCE MAIRIE de Saint-Sulpice sur Lèze - Août 2013 LOT 03 ELECTRICITE LOT 03 ELECTRICITE page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot ELECTRICITE pour la construction des nouvelles tribunes

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 2 : PLOMBERIE- SANITAIRE (CCTP) Accord-cadre concernant

Plus en détail

Lot N 05 ELECTRICITE

Lot N 05 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 05 ELECTRICITE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP Cahier des Prescription communes. mardi 20 octobre 2009

DOSSIER DCE CCTP Cahier des Prescription communes. mardi 20 octobre 2009 DOSSIER DCE CCTP Cahier des Prescription communes mardi 20 octobre 2009 LOT N 002 CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES mardi 20 octobre 2009 1/7 1 Liste des corps d états Lot 001 Cahier des charges particulières

Plus en détail

LES ALARMES INCENDIE

LES ALARMES INCENDIE 1 LES ALARMES INCENDIE 1. Généralités Les systèmes d'alarme sont destinés à équiper les établissements recevant du public des quatre premières catégories sont classés en quatre types appelés, par ordre

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA Dossier de Consultation des Entreprises Réfection de la terrasse de la cour de l Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. 1 GÉNÉRALITÉS... 2 1.1 OBJET DES TRAVAUX... 2 1.2 CLASSEMENT DE L ÉTABLISSEMENT...

Plus en détail

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE BORDEREAU DE PRIX LOT N 7 ELECTRICITE CFO - CFA SECURITE INCENDIE Le présent bordereau de prix est à remplir obligatoirement

Plus en détail

Informations sur la NFS 61-933

Informations sur la NFS 61-933 Les évolutions apportées par la nouvelle norme NFS 61-933 relative à l exploitation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie. Intervention Olivier BUFFET Ingénieur sécurité CHU ANGERS Sommaire

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 11 ÉLECTRICITÉ COURANT FAIBLE

C.C.T.P. LOT N 11 ÉLECTRICITÉ COURANT FAIBLE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. LOT N 11 ÉLECTRICITÉ COURANT FAIBLE Maître de l'ouvrage Maîtrise d'œuvre Bureau de contrôle Coordonnateur SPS Commune de Lézignan-Corbières

Plus en détail

TRAVAUX D AMENAGEMENT INTÉRIEUR DE LA PLATEFORME STI2D CAHIER DES CHARGES

TRAVAUX D AMENAGEMENT INTÉRIEUR DE LA PLATEFORME STI2D CAHIER DES CHARGES LYCEE DE L ALBANAIS Rue du Lycée BP 102 74152 RUMILLY CEDEX TRAVAUX D AMENAGEMENT INTÉRIEUR DE LA PLATEFORME STI2D CAHIER DES CHARGES Lot N 03 ELECTRICITE Beauquier architectes 2, Avenue d'aléry - 74000

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et Installation de deux systèmes de chauffe-eau solaires

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et Installation de deux systèmes de chauffe-eau solaires Marché à procédure adaptée DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et Installation de deux systèmes de chauffe-eau solaires Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

ATECA Les Combes de Goudy 19270 USSAC 05 55 88 33 81 06 08 54 63 02 ateca19@wanadoo.fr

ATECA Les Combes de Goudy 19270 USSAC 05 55 88 33 81 06 08 54 63 02 ateca19@wanadoo.fr ATECA Les Combes de Goudy 19270 USSAC 05 55 88 33 81 06 08 54 63 02 ateca19@wanadoo.fr Propriété de : Commune de SAINT GALMIER Place de la devise 42330 SAINT GALMIER Réaménagement de la piscine du camping

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS

Plus en détail

Type 1 conventionnelle

Type 1 conventionnelle Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Détection automatique et mise en oeuvre simplifiée Les + produits De 2 à 16 boucles de détection Avec CMSI intégré ou externe Jusqu à 10 tableaux répétiteurs Borniers

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible Nom Société 678-1002 Adresse 1 WORMHOT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays Code Désignation nité Quantité P.. P.T. CORANT FORT 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Objet de la consultation

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Communauté de Communes Vals et Plateaux des Monts de Lacaune 3, Place de la Mairie 81330 VABRE

Communauté de Communes Vals et Plateaux des Monts de Lacaune 3, Place de la Mairie 81330 VABRE MAITRE D OUVRAGE : Communauté de Communes Vals et Plateaux des Monts de Lacaune 3, Place de la Mairie 81330 VABRE CONSTRUCTION D UN FOYER POUR HANDICAPES ADULTES A CASTELNAU DE BRASSAC CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

PRO - DPGF - LOT SSI page 1/6. N Désignation U Qu PU Montant. PV et fiches d'autocontrôle pour organismes de contrôle U 1

PRO - DPGF - LOT SSI page 1/6. N Désignation U Qu PU Montant. PV et fiches d'autocontrôle pour organismes de contrôle U 1 PRO - DPGF - LOT SSI page 1/6 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.5.2 Dossier d'exécution + PAC 1.5.3 DOE 1.6.3 Essais & vérifications PV et fiches d'autocontrôle pour organismes de contrôle U 1 Incidences

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

CCTP. Vérifications periodiques des ERP. Maître d'ouvrage. Maître d'oeuvre. Mairie de Gradignan Allées Gaston Rodrigues BP 105. 33 173 Gradignan Cedex

CCTP. Vérifications periodiques des ERP. Maître d'ouvrage. Maître d'oeuvre. Mairie de Gradignan Allées Gaston Rodrigues BP 105. 33 173 Gradignan Cedex Vérifications periodiques des ERP CCTP Maître d'ouvrage Mairie de Gradignan Allées Gaston Rodrigues BP 105 33 173 Gradignan Cedex Maître d'oeuvre Direction des Services Techniques de la Mairie de Gradignan

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN N MAINTENANCE SIMPLE

CONTRAT D ENTRETIEN N MAINTENANCE SIMPLE CONTRAT D ENTRETIEN N MAINTENANCE SIMPLE Entre les soussignés : Sise : Représentée par : Qualité : Ci avant dénommé le client d une part. Et la société : Sise Représentée par : Qualité : P.R.I.M.M.A. France

Plus en détail

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES N 10/2009 MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION Art 1 : Organisme qui passe le marché: lycée de l Atlantique Service gestion- marchés publics

Plus en détail

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente Mise à jour : Septembre 201 2 I Etablissements recevant du public (ERP) Références réglementaires : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65)

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) Atelier Etudes Charpentes 5, rue Marcel LAMARQUE 65600 SEMEAC Tél. : 05.62.37.19.13 Fax : 05.62.53.16.81 e.mail : aecexpertises65@aol.com Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) C.C.T.P. LOT 04 :

Plus en détail

Lot N 04 ELECTRICITE

Lot N 04 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18, rue Blatin 63000 CLERMONT-FERRAND LOGEHAB - PORTE DE LA VARENNE Rénovation extérieure de la résidence 9, rue du Creux Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P 03/06/2016

Plus en détail

Travaux de mise à niveau de la détection SSI du site

Travaux de mise à niveau de la détection SSI du site EREA Philibert COMMERSON 1250 Chemin La Chagne 01000 BOURG EN BRESSE EREA Philibert COMMERSON 1250 Chemin La Chagne 01000 BOURG EN BRESSE Travaux de mise à niveau de la détection SSI du site CCTP CAHIER

Plus en détail

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE LA RESIDENCE JEAN VILAR 78200 MANTES LA JOLIE

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE LA RESIDENCE JEAN VILAR 78200 MANTES LA JOLIE Maître d ouvrage : GROUPE SOS ASSOCIATION JCLT Siège social et direction générale 102 c rue Amelot 75 011 Paris RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE LA RESIDENCE JEAN VILAR 78200 MANTES LA JOLIE Cahier des

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 2 : DISPOSITIF

Plus en détail

MAIRIE DE VALMONDOIS. CCTP Lot n 01 EPMR CREATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE

MAIRIE DE VALMONDOIS. CCTP Lot n 01 EPMR CREATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE MAIRIE DE VALMONDOIS CCTP Lot n 01 EPMR CREATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE «Foyer Honoré Daumier» Chemin Bescherelle 95760 VALMONDOIS CCTP EPMR Mairie de Valmondois / Antares Conseil

Plus en détail

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 C.C.T.P Lot n 4 : PEINTURE Page 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES : 1.1 Présentation du projet 1.2 Présentation de l offre 1.3 Connaissance des lieux 1.4 Documents

Plus en détail

Blocs autonomes d alarme sonore manuels BAAS type Ma, MaMe, BAAS + DL type Ma + DL, MaME + DL 405 40/41/42/43

Blocs autonomes d alarme sonore manuels BAAS type Ma, MaMe, BAAS + DL type Ma + DL, MaME + DL 405 40/41/42/43 Blocs autonomes d alarme sonore manuels BAAS type Ma, MaMe, BAAS + DL type Ma + DL, MaME + DL 405 40/41/42/43 R Présentation BAAS Types Ma, MaMe Réf. : 405 40/42 BAAS + DL Types Ma + DL, MaMe + DL Réf.

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE Maître d'ouvrage Mai 2012 Mairie de Portes lès Valence Place de la République 26 800 PORTES lès VALENCE CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence LOT N 4 ELECTRICITE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX GROUPEMENT D ACHAT MAIRIE DE CESTAS CCAS DE CESTAS COMMUNAUTE DE COMMUNES JALLE EAU BOURDE MAIRIE DE CANEJAN Tél. : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

VILLE DE MONTAMISE MARCHE DE TRAVAUX REFECTION DU SOL DE LA HALLE DES SPORTS CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

VILLE DE MONTAMISE MARCHE DE TRAVAUX REFECTION DU SOL DE LA HALLE DES SPORTS CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VILLE DE MONTAMISE MARCHE DE TRAVAUX REFECTION DU SOL DE LA HALLE DES SPORTS CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Article 1 : Généralités Le revêtement de sol actuel, d origine, a un degré d usure avancé par

Plus en détail

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 RUE MICHELET - BP 363 32008 AUCH CEDEX TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP Lot unique : Peinture 1 GENERALITES... 3 1.1 Objet du marché normes et règlement... 3 1.1.1

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL DU SSI BATIMENTS EXTERNAT AB ET REFECTOIRE C ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE :

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL DU SSI BATIMENTS EXTERNAT AB ET REFECTOIRE C ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE- LOIRE TRANCHE 2

PREFECTURE DE LA HAUTE- LOIRE TRANCHE 2 Clermont-Ferrand, le 04 Juin 2014 DP/AH/3503 PREFECTURE DE LA HAUTE- LOIRE LE PUY-EN-VELAY Travaux d'amélioration de sécurité et d'accessibilité de la préfecture TRANCHE 2 LOT N : ELECTRICITE COURANTS

Plus en détail

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique 0333 NF- DISPOSITIF D EVACUATION NATURELLE DES FUMEES ET DE CHALEUR FERMETURES GROOM Z.I. de l'aumaillerie BP 80256 35302 FOUGERES Tel : 02 99 94 87 00 Fax : 02 99 94 87 01 EXUGROOM Dispositif d Evacuation

Plus en détail

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO 1 RACCORDEMENT AU RESEAU EDF Coffret de branchement saillie au réseau Edf Tarif Jaune avec équipement complet Ens 1 Interrupteur sectionneur à coupure visible U 1 Disjoncteur de branchement 4x60/90A réglable

Plus en détail

LES INCENDIES. TYPE 2b TYPE 3 TYPE 4 UNE FONCTION DE DÉTECTION UNE FONCTION D ÉVACUATION RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION

LES INCENDIES. TYPE 2b TYPE 3 TYPE 4 UNE FONCTION DE DÉTECTION UNE FONCTION D ÉVACUATION RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION LES INCENDIES TYPE 2b Les alarmes incendie ont deux fonctions : UNE FONCTION DE DÉTECTION Par déclencheurs manuels (bris de glace) placés à chaque étage, à proximité de chaque escalier et au rez-de-chaussée

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Bloc Autonome d Alarme Sonore Pr 2, Pr 4, Pr 8 boucles Réf. 80170, 80171, 80172 (Tableau de synthèse-réf : 80179)

Bloc Autonome d Alarme Sonore Pr 2, Pr 4, Pr 8 boucles Réf. 80170, 80171, 80172 (Tableau de synthèse-réf : 80179) . Généralités : Les Blocs Autonomes d Alarme Sonore () du type Pr sont spécialement étudiés pour la protection des personnes dans des établissements nécessitant un système de sécurité incendie de catégorie

Plus en détail

INTITULE DE L OPERATION : TRAVAUX DE REMPLACEMENT D EQUIPEMENTS FRIGORIFIQUES

INTITULE DE L OPERATION : TRAVAUX DE REMPLACEMENT D EQUIPEMENTS FRIGORIFIQUES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon SITE : ABATTOIR EXPERIMENTAL SITE DE THEIX. INTITULE DE L OPERATION : TRAVAUX DE REMPLACEMENT

Plus en détail

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 Dossier maintenance Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 CONTRAT D'ABONNEMENT MAINTENANCE Contrat n : Du : Société prestataire

Plus en détail

Lanrivoaré (29) salle multifonctions et réhabilitation du complexe attenant Octobre 2011 Phase DCE LOT 08 PEINTURE page 1/5 IMPORTANT

Lanrivoaré (29) salle multifonctions et réhabilitation du complexe attenant Octobre 2011 Phase DCE LOT 08 PEINTURE page 1/5 IMPORTANT LOT 08 PEINTURE page 1/5 LOT 08 PEINTURE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que des autres lots. ETAT DES LIEUX :

Plus en détail

Type 1 adressable. SSI de catégorie A. Les + produits. Jusqu à 512 points de détection adressables. Jusqu à 4 BUS rebouclés. 99 zones de détection

Type 1 adressable. SSI de catégorie A. Les + produits. Jusqu à 512 points de détection adressables. Jusqu à 4 BUS rebouclés. 99 zones de détection Type 1 adressable SSI de catégorie A Les + produits Jusqu à 512 points de détection adressables Jusqu à 4 BUS rebouclés 99 zones de détection De 2 à 4 lignes de diffuseurs sonores et/ou lumineux comprend

Plus en détail

CONTRAT DE VERIFICATIONS ANNUELLES DES INSTALLATIONS DE SECURITE : ELECTRICITE ET GAZ. MARCHE TRIENNAL EN PROCEDURE ADAPTEE

CONTRAT DE VERIFICATIONS ANNUELLES DES INSTALLATIONS DE SECURITE : ELECTRICITE ET GAZ. MARCHE TRIENNAL EN PROCEDURE ADAPTEE Lycée Professionnel J & E de Montgolfier 17 rue Capitaine de Canson Tel : 04 75 32 41 50 Fax : 04 75 32 41 51 CONTRAT DE VERIFICATIONS ANNUELLES DES INSTALLATIONS DE SECURITE : ELECTRICITE ET GAZ. MARCHE

Plus en détail

COMPTE RENDU DE VISITE DE MAINTENANCE SSI

COMPTE RENDU DE VISITE DE MAINTENANCE SSI DOC 86 V 5 COMPTE RENDU DE VISITE DE MAINTENANCE SSI 8 Z.A. de Manhity 97 232 LE LAMENTIN - MARTINIQUE - FWI S.A.R.L. Marine Services Sécurité au capital de 200 000 - R.C. 80 B 25 - SIRET 317 807 030 00034

Plus en détail

Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire

Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique, divers travaux

Plus en détail

SYSTEME DE SECURITE INCENDIE (NF-SSI) OBJET : SYSTEME DE DETECTION INCENDIE (S.D.I.) SYSTEME DE MISE EN SECURITE INCENDIE (S.M.S.I.

SYSTEME DE SECURITE INCENDIE (NF-SSI) OBJET : SYSTEME DE DETECTION INCENDIE (S.D.I.) SYSTEME DE MISE EN SECURITE INCENDIE (S.M.S.I. Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 49 Télécopie 33 (0)2 32 53 64

Plus en détail

S O M M A I R E. HABITAT DAUPHINOIS - Immeuble de 6 Logements Locatifs 26120 CHABEUIL. Préambule T.C.E. 1 - OBJET DU PRESENT DOCUMENT

S O M M A I R E. HABITAT DAUPHINOIS - Immeuble de 6 Logements Locatifs 26120 CHABEUIL. Préambule T.C.E. 1 - OBJET DU PRESENT DOCUMENT S O M M A I R E 1 - OBJET DU PRESENT DOCUMENT 2 - DOSSIER DʼEXECUTION 3 - ETAT DESCRIPTIF DES TRAVAUX 4 - DEFINITION GENERALE DE LA PRESTATION 5 - NOMENCLATURE DES LOTS 6 - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES

Plus en détail

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE Les prestations dues par l Entrepreneur du présent lot suivent strictement les prescriptions énoncées dans le présent lot. Ci-après toutes fournitures et ouvrages

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 SALLE DES FETES 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 SALLE DES FETES 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 SALLE DES FETES 68650 LE BONHOMME Rénovation de la cage d escalier Changement de certaines menuiseries extérieures - LOT 04 - PEINTURE 1 GENERALITES VISITE

Plus en détail

Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A

Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Détection automatique et mise en oeuvre simplifiée Les + produits De 2 à 16 boucles de détection Avec CMSI intégré ou externe Jusqu à 10 tableaux répétiteurs Borniers

Plus en détail

CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Maître d'ouvrage : SIEP DU SANTERRE 1 RUE D'ASSEL BP 20022 80170 ROSIERES EN SANTERRE ENTRETIEN, REMPLACEMENT ET MODIFICATION DU POSTE DE TRANSFORMATION ÉLECTRIQUE HT/BT DE LA STATION DE POMPAGE DE CAIX

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail