Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome."

Transcription

1 Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome. Items Connaissances Acquis Les métaux les plus couramment utilisés. Les solides conducteurs électriques. Les solutions aqueuses conductrices. Le modèle de l atome. Les ions. Interprétation de la conduction électrique dans un métal. Interprétation de la conduction électrique dans une solution acqueuse. Capacités C3.1.1 Observer, recenser des informations C3.1.2 Pratiquer une démarche expérimentale C3.1.1 Extraire d un document (papier, multimédia) les informations utiles C3.1.2 Valider ou invalider une hypothèse I. Les métaux dans la vie quotidienne. AE : Le tri des métaux Test de couleur : De quelle couleur est le métal? Jaune Rouge Gris Test à l aimant Est-il attiré par un aimant? Oui Non Test de densité : Le métal est il dense? Le moins Moyen dense Le plus dense Or Cuivre Fer Aluminium Zinc Argent Page 1 sur 9

2 Conclusion : Les métaux les plus couramment utilisés sont le fer, le zinc, l aluminium, le cuivre, l argent et l or. Ils se distinguent par leur couleur (or et cuivre), leur densité (aluminium) et leur propriété magnétique (Fer). Leur utilisation est liée à leurs propriétés physiques ou chimiques : conductivité, malléabilité, densité, résistance à la corrosion etc.. Exemples d utilisations : Pointer sur l opéra Garnier (on distingue de l or, du cuivre et du zinc) Document p15 : L utilisation des métaux. 1. Les propriétés de l aluminium, qui expliquent son utilisation grandissante, sont sa légèreté et le fait qu il ne s altère pas à l air. 2. L aluminium est utilisé dans les carrosseries automobiles, dans l aviation, dans l aéronautique, dans les transports ferroviaires et nautiques. 3. Le principal inconvénient du fer est sa faible résistance à la corrosion : il rouille. On peut y remédier en le recouvrant d une couche protectrice de peinture, de vernis, de matière plastique ou bien de métal inaltérable. 4. Un alliage est la combinaison d un métal avec un ou plusieurs autres éléments. L intérêt d un alliage est de modifier les propriétés physiques du métal afin de les améliorer. 5. On utilise le cuivre dans les objets d ornement, car il est très malléable, ductile et il possède une jolie couleur rouge rosée. 6. Les propriétés du cuivre utiles dans l industrie sont sa bonne conduction de la chaleur et de l électricité, mais aussi le fait qu il soit malléable et ductile. De plus, il s allie facilement avec de nombreux métaux et il existe ainsi de nombreux alliages, à partir du cuivre, qui possèdent des propriétés variées. Exercices : 6p19 : Une vilaine voiture neuve! 1. Les carrosseries de voiture sont en acier, alliage de plusieurs métaux dont le fer. 2. Le rôle de la peinture est donc de protéger la carrosserie d agressions extérieures. 3. L éraflure met la carrosserie à nu. Le fer contenu dans l acier peut alors être oxydé sous l action de l air et de l eau ; la rouille qui se formerait s étendrait alors à toute la carrosserie. 7p19 : Des alliages drôlement utiles! 1. Un alliage est une combinaison d un métal avec un ou plusieurs autres éléments. Un métal pur a des caractéristiques mécaniques relativement faibles. Le fait d ajouter d autres éléments permet d augmenter les caractéristiques mécaniques et/ou de modifier les caractéristiques chimiques des métaux (en particulier leur comportement à la corrosion), ou d améliorer d autres caractéristiques (facilité de mise en œuvre par exemple). 2. L aluminium est un métal léger mais relativement souple. L employer seul dans la construction aéronautique ne serait pas possible : on utilise alors le duralumin, qui contient aussi du cuivre et qui conférera aux objets construits dureté et légèreté. L autocuiseur doit être bon conducteur de la chaleur, mais doit aussi résister à la corrosion. Un métal seul n a pas toutes ces propriétés, d où l utilisation de l acier inoxydable. Le cuivre pur est très ductile, mais a une température de fusion très élevée, donc, seul, il est plus difficile à mouler. Le laiton combine les propriétés des deux métaux et convient parfaitement à la fabrication de robinets. 8p19 : L air qu on respire. 1. L air est constitué de dioxygène et de diazote. Page 2 sur 9

3 2. C est le dioxygène qui intervient dans la formation de la rouille ml de gaz ont disparu ml de gaz sur 250 ml ont disparu, ce qui fait une proportion de 1/5. Le gaz qui a disparu a été utilisé dans la formation de la rouille : c est le dioxygène. Le gaz restant est le diazote : il en reste donc 4/5. 5. L air contient en volume 1/5 de dioxygène et 4/5 de diazote. 9p19 : trier les métaux. 1. Ce sont des métaux. 2. Sur la canette jaune, il est indiqué acier recyclable : elle contient donc du fer ; la verte est en aluminium. 3. À l aide d un aimant, Leïla peut attirer les canettes en acier (elles contiennent du fer). 10p19 : Quel métal choisir. a. Les fils électriques sont en cuivre, car le cuivre est un bon conducteur de l électricité et il est ductile. b. Les gros câbles sont en aluminium, car l aluminium est un métal léger et un bon conducteur électrique. c. L or est utilisé en bijouterie, car il est malléable et ne s oxyde pas. d. La semelle des fers à repasser est en acier, car elle contient du fer et le fer est un bon conducteur thermique. II. Conduction des solides. 1. Les solides conducteurs. Tous les solides ne conduisent pas le courant électrique. Conducteurs : tous les métaux (cuivre, fer, argent, or etc. ), carbone graphite (mine de crayon) Isolants : plastique, bois, verre, porcelaine, sel, sulfate de cuivre, sucre. 2. Un modèle pour l atome. Un atome est constitué d un noyau autour duquel tournent des électrons (charge élémentaire négative) Le noyau contient des protons (charge élémentaire positive) dont le nombre est appelé numéro atomique Z. L atome est électriquement neutre : Il contient autant de proton (charge positive) que d électron (charge négative) Le diamètre d un atome est de l ordre du dixième de nanomètre (0,1nm=10-10 m), son noyau est environ fois plus petit. L espace entre les noyaux et les électrons est vide. Analogie système solaire. Exemples : Atome d hydrogène Atome de carbone Modèle Nombre de proton 1 6 Nombre d électron 1 6 Charge totale 0 0 Page 3 sur 9

4 Exercices : 12 p47 : utiliser l image d un microscope électronique atomes accolés correspondent à 2,3 cm. Cela donne pour un atome un diamètre de 2,3 mm. L échelle donne 3,8 cm pour 5 nm. Par proportionnalité, on trouve pour l atome un diamètre de l ordre de 0,3 nm, ce qui correspond à un ordre de grandeur du 1/10 de nanomètre. 2. Agrandissement de la photographie: 3, / = p47 : ramener à notre échelle. 1. La distance demandée correspond au rayon du ballon multiplié par , soit 11 km. 2. Cette distance correspond à 110 longueurs de terrain de football. 14p47 : comparer des masses. 1. m (noyau) /m (électron) = 1, / 9, = environ. 2. Cela confirme que la masse est essentiellement concentrée dans le noyau. 3. Le courant électrique dans les métaux. AD Le courant électrique dans les métaux. Les métaux sont de très bons conducteurs de l'électricité. Utilisons le modèle de l'atome pour expliquer ce phénomène. Comment expliquer le courant électrique dans un métal? La structure du métal cuivre. Au microscope, on découvre que le cuivre est constitué de minuscules cristaux. Dans chaque cristal, les atomes de cuivre sont rangés de façon régulière. La plupart des électrons d'un atome de cuivre sont solidement rattachés au noyau positif, mais certains peuvent se déplacer avec facilité d'un atome à l'autre. Ces électrons sont appelés «électrons libres» (libres de se déplacer). Leurs déplacements se font dans toutes les directions. Globalement, le métal reste électriquement neutre car les électrons libres ne quittent pas le métal. Que se passe-t-il dans un circuit électrique? Dans un circuit fermé, le métal est soumis à l'influence du générateur. Le mouvement désordonné des électrons libres du métal est modifié. Tout se passe comme si les électrons étaient attirés par la borne (+) du générateur. Ils sont très nombreux à se déplacer et chacun d'entre eux se déplace peu. Le générateur agit comme une pompe à électrons: il les attire vers le pôle (+) et les rejette par le pôle (-). Le sens de déplacement des électrons est donc le sens inverse du sens choisi conventionnellement pour le courant. Que compte l'ampèremètre? Quand l'interrupteur est ouvert, autant d'électrons traversent l'ampèremètre dans un sens que dans l'autre: le bilan est équilibré, l'ampèremètre indique zéro. Si l'interrupteur est fermé, les électrons allant vers la borne (+) du générateur sont plus nombreux. Le bilan n'est plus équilibré et l'ampèremètre indique un même débit en tout point du circuit série. Page 4 sur 9

5 Questions : 1. Qu'appelle-t-on un électron libre? C est un électron qui peut se déplacer avec facilité d'un atome à l'autre 2. Les électrons du cuivre sont-ils tous libres? Non, certains sont solidement rattachés au noyau positif. 3. Comment se déplacent les électrons libres dans le cuivre quand le circuit est ouvert? Leurs déplacements se font dans toutes les directions 4. Comment se déplacent les électrons libres dans le cuivre quand le circuit est fermé? Le mouvement désordonné des électrons libres du métal est modifié. 5. Quel est le sens du déplacement global des électrons? Is se déplacent de la bornes (-) vers la borne (+) du générateur. 6. Pourquoi un ampèremètre placé dans un circuit ouvert indique-t-il une valeur nulle de l'intensité? Car autant d'électrons le traversent dans un sens que dans l'autre. 7. À l'aide de vos connaissances, expliquez en quelques phrases comment un courant électrique peut exister dans un métal. Conclusion : Dans un métal, le courant électrique est un déplacement d électrons qui circulent de la borne moins vers la borne plus du générateur (sens inverse du sens conventionnel du courant). Exercices : 16 p32 : plus ou moins conducteur ou isolant. 1. Le plus conducteur est celui qui a la plus petite résistance, donc dans l ordre : le cuivre, l aluminium, le tungstène, le fer et l alliage. 2. Les électrons se déplacent donc le plus facilement dans le cuivre et le moins facilement dans l alliage. 21 p33 : en avant marche. 1. Durée de parcours : Δt = d / v = / 0,12 = 1, s (3 h 28 min et 20 s). 2. Durée de transmission : Δt = d / c = 1,5 / = s (5 milliardièmes de seconde). 3. La transmission de la mise en mouvement est quasi instantanée, alors que le mouvement est lent. III. Conduction des solutions AE : Toutes les solutions aqueuses conduisent elles le courant? Pourquoi certaines solutions peuvent elles conduire le courant électrique? 12V 1- Protocole expérimental Schéma 6V-100mA A 100mA Page 5 sur 9

6 Expérience Réaliser le circuit électrique: - Générateur à régler sur 12 V en continu Calibre de l'ampèremètre : 100 ma en continu. Remplir successivement l'électrolyseur avec une des solutions. Mesurer l'intensité dans chaque cas et compléter le tableau. Attention : Le remplissage s'effectue de façon à recouvrir juste les électrodes Tableau de résultats : on peut ajouter eau robinet + 2g/L de sucre et eau du robinet + alcool (9 groupe) Liquide Eau déminéralisée (distillée) Eau du robinet Eau déminéralisée sucrée à 2g/L de saccharose Eau salée à 2 g/l de chlorure de sodium Eau salée à 10g/L de chlorure de sodium Eau déminéralisée alcoolisée à 5 Solution à 10 g/l de sulfate de cuivre Intensité mesurée (en ma) 0,3mA 20mA 0,3mA 88mA 120 ma 0,3mA 81mA État de la lampe Éteinte Éteinte Éteinte Brille faiblement Brille normalement Éteinte Brille faiblement Observations On constate que toutes les solutions ne conduisent pas le courant de la même façon. 3-Interprétation Données Nom de la solution utilisée Nom chimique de la substance mélangée à l eau Formule chimique des particules rajoutées à l eau Eau sucrée Saccharose C 12 H 22 O 11 Eau salée Chlorure de sodium Na + et Cl - Eau alcoolisée Ethanol C 2 H 6 O Solution de sulfate de cuivre Sulfate de cuivre Cu et SO 4 Les particules chargées (électriquement) présentes dans une solution s'appellent des ions Questions 1. Quelle(s) différence(s) importante(s) y a t-il entre les formules chimiques du tableau cidessus? Certaines formules contiennent des signes + ou 2. En vous aidant du tableau de résultats, trouver le lien entre la conduction électrique d'une solution et la nature des particules présentes dans cette solution - Les solutions qui conduisent sont celles qui contiennent des particules électriquement chargées. 3. Conclusion Proposer une conclusion répondant à la question posée par le titre de l'activité expérimentale Page 6 sur 9

7 Conclusion : Les solutions aqueuses doivent contenir des particules électriquement chargées appelées des ions pour être conductrices. Une solution aqueuse reste cependant électriquement neutre. Activité 3p40 : Comment écrire la formule d un ion? ; ; = 0 ; = = 0 ; = Un atome a un nombre total de charges nul. Un ion a un nombre total de charges différent de zéro. 6. Na + ; Cl. 7. Pour écrire la formule d un ion, on compte la somme algébrique des charges et on place le résultat en exposant de la formule de l atome. (Le chiffre 1 n est pas écrit, il est sous-entendu.) Conclusion : Un ion est une particule électriquement chargée qui ne contient pas le même nombre de proton et d électron. Il existe des ions négatifs (ou anions) et des ions positifs (cations) La charge électrique globale est marquée en indice, en haut à droite Exemples : Ion chlorure Ion sodium Nombre de proton Nombre d électron Charge globale Formule Cl - Na + 15p47 : donner la formule d un ion F. 16p47 : connaitre la composition de certains ions pour les deux. 2. Fe 2+ : 24 ; Fe 3+ : p48 : l atome de calcium et l ion calcium. 1. 0, / = m = 2 fm (femtomètres). 2. L atome possède 20 électrons et 20 charges positives dans le noyau. 3. Il conserve 20 charges positives dans le noyau mais il ne possède plus que 18 électrons. 4. Ca2+. Page 7 sur 9

8 AV : migration des ions Conclusion : Dans une solution aqueuse conductrice, le courant électrique est du à un déplacement d ions. Les ions positifs se déplacent vers la borne du générateur, les ions négatifs se déplacent vers la borne + Cl - Solution de chlorure de sodium (Na + ; Cl - ) Na + 20p33 : le retour des couleurs. 1. et La coloration violette est due à la concentration des ions permanganate négatifs qui ont migré vers A ; la coloration bleue est due à la concentration des ions cuivre positifs qui ont migré vers B. 23p33 : où vont les ions (synthèse) 1. Le courant ne passe pas car le papier est isolant. 2. Le courant passe car le papier est imprégné par une solution ionique. 3. Dans les parties métalliques, le courant est un déplacement d électrons ; dans la solution, le courant est une double migration d ions. 4. Page 8 sur 9

9 III. Bilan. Page 9 sur 9

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Tous les métaux conduisent le courant électrique. Tous les solides ne conduisent pas le courant électrique.

Tous les métaux conduisent le courant électrique. Tous les solides ne conduisent pas le courant électrique. Chapitre II Courant électrique et structure de la matière I. Tous les solides conduisentils le courant électrique? Circuit pour tester : Si la lampe brille, le matériaux est conducteur sinon il est. On

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

+ - Brille. Règle en aluminium. Règle en bois. Ne brille pas. Clou en fer. Brille. Mine de crayon (graphite) Brille. Ne brille pas.

+ - Brille. Règle en aluminium. Règle en bois. Ne brille pas. Clou en fer. Brille. Mine de crayon (graphite) Brille. Ne brille pas. + - Objet testé Règle en aluminium État de la lampe Brille Règle en bois Clou en fer Mine de crayon (graphite) Ne brille pas Brille Brille Objet à tester Plastiques Ne brille pas Il existe deux types de

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice?

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? Type d'activité : Démarche d investigation 1) Compétences En réponse à une situation-problème (le problème

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA CONDUCTION DE L'ELECTRICITE

CHAPITRE 2 LA CONDUCTION DE L'ELECTRICITE CHAPITRE 2 LA CONDUCTION DE L'ELECTRICITE Introduction je comprend enfin Image Atome C'est quoi un atome? L'atome au cours des siècles Histoire Atome I. Constitution de la matière La matière est constituée

Plus en détail

Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations

Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations 1. Depuis quand utilise-t-on les métaux? 1) Le seul métal qui existe à l état natif est l or. 2) Les métaux obtenus à partir de minerais sont l argent, le cuivre,

Plus en détail

Chapitre C03. La conduction électrique des solides et des liquides. I. Tous les solides sont-ils conducteurs?

Chapitre C03. La conduction électrique des solides et des liquides. I. Tous les solides sont-ils conducteurs? Chapitre C03. La conduction électrique des solides et des liquides I. Tous les solides sontils conducteurs? Rappel : Un matériau est un "conducteur" s'il laisse passer le courant électrique. Un matériau

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Quelques expériences sur la corrosion du fer

Quelques expériences sur la corrosion du fer Quelques expériences sur la corrosion du fer TP réalisé en stage «le laboratoire se l approprier et y enseigner» par Mme Lindrec et Mrs Leroux et Tanavelle. L objectif est de tester et réaliser quelques

Plus en détail

Physique - Chimie. Comparer le caractère conducteur de différents solides à l aide d un circuit électrique.

Physique - Chimie. Comparer le caractère conducteur de différents solides à l aide d un circuit électrique. Niveau 3 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/5 Programme A. La chimie, science de la transformation de la matière A1 - Métaux, électrons et ions A1.2 - Conduction électrique et structure de

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

III Présentation de l Univers

III Présentation de l Univers III Présentation de l Univers 3- L'élément chimique Exercices d'applications A- Entourer la (les) bonne(s) réponse(s) 1. Les éléments situés dans la 1 ère colonne de la classification : a) constituent

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée.

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée. CHAPITRE 5 : LES IONS I. QU'EST CE QU'UN ION. Un ion est un élément qui porte une charge électrique. Il existe deux types d'ions différents les cations et les anions. Les cations sont des ions qui portent

Plus en détail

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Collège de Genève EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème ANNÉE Nom :...

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET REPÈRE : 14DNBGENPHCME3 DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2014 PHYSIQUE - CHIMIE Série générale DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9. Le candidat s assurera

Plus en détail

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Préambule : Depuis la plus haute Antiquité, l homme utilise des colorants, des parfums et des arômes. Ceux-ci ont d abord été extraits de produits

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé CAP. Séquence 2 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé CAP. Séquence 2 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé CAP Séquence 2 Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 9115 ETAMPES Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note : /10 Durée : 0 min Barème :

Plus en détail

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème Chimie / Physique Classe de 5 ème 2 Table des Matières Mode d emploi... 8 1. Matière, corps purs et mélanges...11 1.1. La matière...12 1.2. Les corps purs...13 1.2.1. Les états de la matière... 13 1.2.2.

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Introduction : n a parlé dans le premier chapitre de physique de solutions qui étaient capable de conduire le courant électrique, nous allons les étudier

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET REPÈRE : 15DNBPROSPHME1 DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2015 Sciences physiques Série professionnelle DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. Le candidat

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Séquence 3. Les métaux et la conduction électrique. 1 Quatre métaux très utilisés : le fer, le cuivre, le zinc et l aluminium 2 L or et l argent

Séquence 3. Les métaux et la conduction électrique. 1 Quatre métaux très utilisés : le fer, le cuivre, le zinc et l aluminium 2 L or et l argent Sommaire Les métaux et la conduction électrique Séance 1 Quels métaux y a-t-il dans les objets de la vie quotidienne? 1 Quatre métaux très utilisés : le fer, le cuivre, le zinc et l aluminium 2 L or et

Plus en détail

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome Santé Chimie 1 ère leçon De l atome à l élément chimique L atome est le constituant fondamental de la matière, c est la «brique» de base de la matière solide, liquide ou gazeuse. A partir d atomes, peuvent

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

ELEMENTS CHIMIQUES ET CORPS PURS

ELEMENTS CHIMIQUES ET CORPS PURS I L'ELEMENT 1 L élément FER ELEMENTS CHIMIQUES ET CORPS PURS 2 Définition de l élément 3 Symboles des principaux éléments chimiques Il existe dans la nature 103 éléments chimiques distincts. Chacun est

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

Les atomes. Toute matière est formée à partir de particules infiniment petites, LES ATOMES.

Les atomes. Toute matière est formée à partir de particules infiniment petites, LES ATOMES. Les atomes Toute matière est formée à partir de particules infiniment petites, LES ATOMES. Il y a onze milliards de milliards d atomes de fer dans un mg de fer!! Tous les corps qui nous entourent et même

Plus en détail

Quel matériau choisir pour réaliser le support dérive de l aéroglisseur? -.. -.. -..

Quel matériau choisir pour réaliser le support dérive de l aéroglisseur? -.. -.. -.. DOC 1/4 Le support de dérive permet de fixer les ailerons en position verticale sur l aéroglisseur. Observez-le et indiquez les opérations à effectuer pour fabriquer cet objet technique. -.. -.. -.. NOM

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Correction du TP n 7 L Univers

Correction du TP n 7 L Univers Correction du TP n 7 L Univers Expérience : Première mission. Tube à essais Acide nitrique Tournure de cuivre Observations : On observe une effervescence (*) niveau du morceau de cuivre. au La solution

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma,

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, 1 1. Savoir-faire du module 3 S informer Modéliser Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, Utiliser un modèle Élaborer un modèle Sélectionner des données Choisir,

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE Date : mai 2008 Durée : 3 heures Matériel mis à disposition

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Qui suis-je? Chapitre 1 et 2 1. Représentation imagée d une vérité inaccessible par les sens. Modèle scientifique 2. Plus petite partie possible de la matière

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS 1 LES MOLÉCULES: UNE MOLÉCULE, C'EST UN ENSEMBLE DE PLUSIEURS ATOMES LIÉS CHIMIQUEMENT. UNE LIAISON CHIMIQUE, C'EST LE

Plus en détail

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau 2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2 Thème 2 Utilisation des ressources naturelles L eau Problématique générale: Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore chaque année pour avoir

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

/40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie

/40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie NOM : Prénom : classe : 2 /40 Evaluation des connaissances de Physique-Chimie Cocher la bonne réponse. Il n existe qu une réponse correcte par question. /20 Chimie /3 Les matériaux et l air 1) L aluminium

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Matériaux 3 : Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Conseils et Erreurs trop fréquentes Attention au signe d une surtension : elle est positive pour une oxydation (sur

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

GENERALITES ELECTRICITE.

GENERALITES ELECTRICITE. GENERALITES ELECTRICITE. 1) STRUCTURE DE LA MATIERE: La MOLECULE est la plus petite partie d un corps simple ou composé. Le corps simple: Le corps composé: Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE DÉFINITION NATURE DU COURANT DÉFINITION «Électricité» est un mot provenant du grec ἤλεκτρον, êlektron, signifiant ambre jaune. Les Grecs anciens avaient découvert qu après avoir été frottée, l ambre jaune

Plus en détail

STRUCTURE DE LA MATIERE E

STRUCTURE DE LA MATIERE E STRUCTURE DE LA MATIERE E CONDUCTION ELECTRIQUE En classe de quatrième, nous avions déjà vu que les molécules qui nous entourent s toutes constituées d atomes. Mais quelle est leur structure? Sont-ils

Plus en détail

Les molécules sont des assemblages organisés d'au moins deux atomes (identiques ou différents), et sont donc également électriquement neutres.

Les molécules sont des assemblages organisés d'au moins deux atomes (identiques ou différents), et sont donc également électriquement neutres. Espèces chimiques Une «espèce chimique» est un ensemble d entités élémentaires identiques, telles que les atomes, les molécules et les ions. Les espèces chimiques constituées d atomes sont appelées «espèces

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU DESIGN ET DES ARTS APPLIQUES SESSION 2013 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

Lois de la chimie des solutions aqueuses

Lois de la chimie des solutions aqueuses Lois de la chimie des solutions aqueuses 1. LA MATIERE - Rappels - M51 1 Définition La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

Univers_cours n 5 : LES ELEMENTS CHIMIQUES M.HENRY

Univers_cours n 5 : LES ELEMENTS CHIMIQUES M.HENRY Univers_cours n 5 : LES ELEMENTS CHIMIQUES M.HENRY I] Qu'est-ce qu'un atome? 1 ) Définition : Un atome est un très petit grain de matière. Il est l'élément de base des solides, liquides et gaz. Un atome

Plus en détail

Terminale BEP Construction et topographie

Terminale BEP Construction et topographie Terminale BEP Construction et topographie Epreuve : MATHÉMATIQUES - SCIENCES PHYSIQUES Mathématiques Exercice I, II, III Note :... / 10 Durée : 2 heures Sciences Physiques Exercice IV, V, VI et VII Note

Plus en détail

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Inventaire des produits commerciaux contenant des nanomatériaux Nombre de produits 1000 800 600 400 200 0 2005 2006 2007 2008 2009 Source : http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/

Plus en détail

Grandeurs électriques : énergie, puissance, tension et courant

Grandeurs électriques : énergie, puissance, tension et courant Grandeurs électriques : énergie, puissance, tension et courant Document 1 : Facture d électricité d un appartement témoin : Document 2 : Puissance de quelques appareils électriques http://www.maconsoelec.com/

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

La structure de l atome

La structure de l atome La structure de l atome A. Etude documentaire : Après avoir lu avec soin le document, réponds aux questions Travail élève B. Bilan et conclusion (A remplir avec le professeur) Un atome est constitué d

Plus en détail

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome, s'impliquer. Suivre, élaborer et réaliser un protocole expérimental

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2013 REPÈRE : 13DNBGENPHCME3 PHYSIQUE CHIMIE Série générale DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10. Le candidat s assurera

Plus en détail

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières LE CHAMP MAGNETQUE Table des matières NTRODUCTON :...2 MSE EN EVDENCE DU CHAMP MAGNETQUE :...2.1 Détection du champ magnétique avec une boussole :...2.2 Le champ magnétique :...3.2.1 Le vecteur champ magnétique

Plus en détail

... - À partir de ce qui précède, indiquer la couleur des ions permanganate en solution aqueuse :

... - À partir de ce qui précède, indiquer la couleur des ions permanganate en solution aqueuse : Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/5 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions.

Plus en détail

Séquence 4. Les liquides et la conduction électrique. 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses.

Séquence 4. Les liquides et la conduction électrique. 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses. Sommaire Les liquides et la conduction électrique Séance 1 Quels liquides utilisons-nous dans la vie quotidienne? 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses.

Plus en détail

CH12: PROPRIETES DE L'AIR

CH12: PROPRIETES DE L'AIR CH12: PROPRIETES DE L'AIR Exercices: 7,8,10,13,15,16,17 et 19 p23-25 ED et FM p 21-22 Les exercices du livre «sais-tu l essentiel?»de chaque cours sont à faire automatiquement au brouillon pendant toute

Plus en détail

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES SERVICES ET LIVRAISONS QUALITÉ Afin d assurer un transport de votre marchandise rapide et non onéreux, nous nous chargeons nous-mêmes de la livraison. Nous disposons

Plus en détail

Transferts thermiques 1

Transferts thermiques 1 Transferts thermiques Introduction. Modes de transmission de la chaleur Conduction thermique. Loi de Fourier. Conductivité thermique Resistance thermique. Coefficient de transfert thermique La convection.

Plus en détail

Etat initial : (Zn 2+, SO 4 2- ) Etat final : (2Na +, SO 4 2- ) Vous trouverez les formules des solutions en bas de la fiche protocole

Etat initial : (Zn 2+, SO 4 2- ) Etat final : (2Na +, SO 4 2- ) Vous trouverez les formules des solutions en bas de la fiche protocole 3 ème Act 9 Identification d ions en solution NOM :. Date : 1. Schémas et observations Pour chaque test vous présentez vos résultats en suivant cet exemple : Etat initial : (Na +, HO - ) Observations :

Plus en détail