Davantage de cartes émises. Davantage étapes franchies. Davantage de valeur.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Davantage de cartes émises. Davantage étapes franchies. Davantage de valeur."

Transcription

1 Davantage de cartes émises. Davantage étapes franchies. Davantage de valeur. Dans cette édition : Davantage de cartes émises. Davantage étapes franchies. Davantage de valeur Une promotion «extraordinaire» pour les titulaires de cartes italiens Gouvernance Mise à jour Emission Mise à jour de l acceptation Série d études de cas V PAY DZ Bank Combattre efficacement la fraude Utilisation de V PAY V PAY Today

2 Davantage de cartes émises. Davantage étapes franchies. Davantage de valeur C'est une période incroyablement stimulante pour tous ceux impliqués dans V PAY. Les cartes sont émises en grand nombre ; davantage de banques s engagent ; les dernières lacunes dans l acceptation sont comblées ; et V PAY est vraiment à la hauteur de ses promesses, en tant que produit à grande flexibilité, à faible coût, avec la sécurité la plus adaptée possible. Dans ce numéro de V PAY Today, nous vous apportons plusieurs mises à jour importantes. En termes d'engagements d'émission, nous dépassons à présent 25 pour cent des parts de cartes de débit de la plupart de nos marchés cibles et, dans certains pays, la proportion est même plus élevée. En Italie, par exemple, un de nos plus grands et plus dynamiques marchés la part a atteint aujourd hui 50 pour cent. En ce qui concerne l'acceptation, notre couverture est quasi-universelle et le niveau d'utilisation transfrontalier enregistré à ce jour démontre que les consommateurs ont une réelle confiance en la proposition V PAY. Entre-temps, la performance de la fraude est inégalée par aucun autre produit. Pas eu un seul cas de fraude pour contrefaçon n a été signalé et le niveau des impayés reste très faible. En même temps, nous essayons de rendre les choses simples et souples. Par rapport à certaines solutions alternatives de débit, les membres ne sont pas contraints de soutenir ni de payer une fonctionnalité non souhaitée. Mais, à travers leurs organes nationaux de prise de décision, ils peuvent choisir d'introduire certaines améliorations telles que la fonctionnalité de paiements sans contact en Italie. Puisque V PAY est une solution européenne engagée, exclusivement régie par les institutions européennes, le choix vous appartient entièrement. Peter Ayliffe Président et Directeur Général, Visa Europe 25% Sommaire Davantage de cartes émises. Davantage étapes franchies. Davantage de valeur Page 2 > Une promotion «extraordinaire» pour les titulaires de cartes italiens Page 3 > Gouvernance Page 3 > Mise à jour Emission Page 4 > Mise à jour de l acceptation Page 6 > Série d études de cas V PAY DZ Bank Page 6 > Combattre efficacement la fraude Page 7 > Utilisation de V PAY Page 7 > En termes d'engagements d'émission, nous dépassons à présent 25 pour cent des parts de cartes de débit de la plupart de nos marchés cibles et, dans certains pays, la proportion est même plus élevée. En Italie, par exemple, un de nos plus grands et plus dynamiques marchés la part a atteint aujourd hui 50 pour cent Pour vous abonner aux mises à jour de V PAY Today par , veuillez nous envoyer un à l adresse suivante : 2.

3 Une promotion «extraordinaire» pour les titulaires de cartes italiens Avec trois millions de cartes V PAY déjà émises en Italie, nous avons travaillé avec la communauté bancaire du pays sur une nouvelle campagne de stimulation d usage de la carte. Ceci fait suite à la réussite d'une campagne semblable de trois mois effectuée en 2009, qui avait généré avec succès une augmentation de 21 pour cent du nombre de transactions dans les points de vente. Une fois de plus, les icônes distinctifs V PAY sont utilisés pour faire passer le message. Et, encore une fois, la campagne utilise le message simple et convaincant : «Compra. Paga. Vinci». (Achetez. Payez. Gagnez.). Cette fois, la nouvelle campagne introduit une dimension «extraordinaire». L'idée est simple. Simplement en utilisant V PAY pour les achats courants et quotidiens, les titulaires de cartes ont réellement la possibilité de vivre des expériences «extraordinaires». La campagne a été mise en place au cours des mois de mai, juin et juillet Le fonctionnement est simple. Chaque fois qu'un titulaire de carte paie par V PAY, il est automatiquement inscrit à un tirage au sort qui lui donne la possibilité de gagner l un des 92 prix journaliers (avec des gagnants qui pourront choisir parmi dix expériences mémorables) ou trois prix mensuels (à choisir parmi cinq séjours incroyables). L objectif est d augmenter la notoriété de la marque V PAY, d informer les clients sur les caractéristiques et les avantages de leur carte V PAY et d en stimuler l usage au quotidien. Pour aider les membres, nous avons créé un ensemble de documents standardisés, comprenant des prospectus, des affiches, des communiqués, des bannières internet et des s. Au total, cinq groupes bancaires ont participé, représentant 93 pour cent de l'émission italienne de V PAY. Ils ont généré, en parallèle, quelques 25 millions de contacts au travers de plusieurs canaux : 8 millions de contacts par le biais des relevés de compte courant 10,5 millions de contacts par le biais de réseaux des succursales 3 millions de contacts par le biais des messages DAB 3,5 millions de contacts par l intermédiaire des sites web bancaires Gouvernance Lorsque nous discutons avec les banques tout est très clair. Elles voient la carte de débit comme un produit d'importance stratégique et veulent par conséquent exercer leur influence sur sa gestion et son développement. V PAY répond à cette attente. Le produit V PAY est régi en Europe, par l Europe, pour l'europe. Une hiérarchie d organes décisionnaires à l'échelle européenne et nationale prend toutes les grandes décisions et un groupe de conseillers V PAY fournit les éléments sur la gestion des produits et leur développement. Par exemple, lors de la plus récente réunion des conseillers V PAY, tenue à Londres en mai 2010, les discussions ont couvert des domaines tels que le commerce électronique, le marketing et les promotions ainsi que l environnement réglementaire. Le consensus était clair, V PAY doit rester un produit flexible, avec aucune obligation d offrir des caractéristiques produit coûteuses qui pour les membres paraissent inutiles. Mais il y avait également un accord portant sur la liberté des banques individuelles et des marchés nationaux d ajouter des améliorations qui pourraient être bénéfiques à leurs activités respectives. 3.

4 Mise à jour Emission La part du marché italien atteint 50 pour cent Seulement trois ans après que les banques en Italie aient manifesté en premier leur intérêt pour V PAY, le nombre de cartes souscrites a dépassé 13 millions, soit la moitié des cartes de débit de l'ensemble du pays. La plupart des grandes banques du pays (et la plupart des plus petites banques) ont publiquement annoncé leur intention de transformer des millions de cartes de débit en V PAY, et la plupart d'entre elles ont déjà commencé leur programme d'émission massive. Près de trois millions de consommateurs italiens ont déjà leurs nouvelles cartes V PAY et, au cours des prochaines années, ce nombre connaîtra une augmentation encore plus forte. Les acquéreurs du pays sont également très actifs. Ces derniers mois, l'infrastructure d'acceptation de la norme EMV a considérablement évoluée. Presque tous les distributeurs de billets et terminaux aux points de vente ont été améliorés et les quelques dernières étapes de cette migration doivent être achevées avant fin Et, bien sûr, l étendue de la signalisation V PAY a suivi un parcours semblable. Les banques italiennes ont particulièrement été attirées par les avantages d une meilleure sécurité avec V PAY. En vertu de la configuration de la carte de débit classique, la contrefaçon avait assisté à une nette augmentation, les banques avaient perdu des sommes importantes rendant les consommateurs de plus en plus soucieux. Ainsi, tout en aidant les banques à réduire les coûts de fraude, la carte V PAY exclusivement à puce est également un produit très attrayant pour les consommateurs. Banca di San Marino choisit une solution V PAY pure Le nouveau programme V PAY de Banca di San Marino est l un des plus récents projets V PAY dont les premières cartes sont émises au cours du mois de juillet Comme son nom l indique, la banque se situe à Saint-Marin. Ce petit état enclavé a une histoire de ans, une population de habitants et une superficie de 16 kilomètres carrés seulement. Situé dans les contreforts des Apennins, en vue de la mer Adriatique, il est une destination touristique populaire. Il abrite également 12 banques qui livrent une concurrence féroce pour gagner en parts de marché encore disponibles. Avec 12 succursales et plus de clients possédant un compte courant, la Banca di San Marino est la deuxième plus grande banque de cet état. Afin de rester au top, elle a des plans ambitieux avec son nouveau programme V PAY. Banca di San Marino a opté pour une configuration unique, réduisant ainsi les coûts et la complexité à un minimum absolu et qui comprend la fonctionnalité de paiement sans contact V PAY sur ses cartes, permettant ainsi des paiements de faible valeur à réaliser en moins d'une seconde. Cette fonctionnalité est non seulement très attractive pour les titulaires de carte, mais également pour la communauté marchande de Saint-Marin, y compris pour ceux qui jusqu à présent étaient réticents à accepter les cartes de paiement. En conséquence, le réseau des détaillants locaux qui acceptent les cartes de paiement se verra croître d'un tiers, en augmentant de 900 à points de vente. Au total, la Banca di San Marino prévoit d émettre nouvelles cartes, et il est attendu que plusieurs autres banques à Saint-Marin s intéresseront également à V PAY dans les prochains mois. Davantage de développements en Suisse La Suisse est l un de nos marchés cibles pour V PAY. Et dans les coulisses, il y a toujours eu beaucoup d intérêts pour les avantages que peut apporter V PAY. Nous avons, par exemple, déjà reçu des engagements d émission de plusieurs banques suisses, la communauté des banques acquéreurs a soutenu V PAY dès le début et la Suisse est déjà représentée au sein du Comité de Direction V PAY. Les banques suisses ont été attirées par une configuration V PAY exclusivement à puce, hautement sécurisée. Elles apprécient également les avantages de la compétition et comprennent également que, grâce à notre structure de gouvernance, elles peuvent exercer une réelle influence sur la gestion et le développement de V PAY. Jusqu'à présent, peu de choses ont été publiquement déclarées au sujet d émission massive. Mais un article paru récemment dans la «Handelszeitung», l'un des journaux les plus notoires du pays, suggère que le paysage change. «C'est certain», disait le gros titre, «MasterCard aura de la concurrence... en 2011». L'article suggère également que deux des principales banques du pays, UBS et Raiffeisen, étudient activement leurs options. D après l'article, UBS «envisage un changement» et un de ses porte-paroles a déclaré que «V PAY peut représenter une véritable alternative». De même, pour Raiffeisen, V PAY est considéré comme «un produit intéressant en raison de l'amélioration de la sécurité de la carte pour les consommateurs d une part et l introduction d un produit compétitif d autre part.» Bien qu aucune banque n ait confirmé publiquement ses plans, l'article conclut que V PAY sera définitivement adopté en Suisse dès

5 BW Bank accélère l émission Avec plus de 200 succursales et un million de clients privés, BW Bank, membre du groupe allemand LBBW, est l un des principaux émetteurs de cartes de paiement dans le secteur des caisses d épargne allemandes. En 2008, la banque a annoncé son engagement à migrer tout son portefeuille de cartes de débit vers V PAY. À cette époque, la banque a indiqué que la sécurité d une carte exclusivement à puce serait plus importante pour les consommateurs, que V PAY serait plus rentable à l émission, et que BW Bank pourrait jouer un rôle actif dans la gouvernance de V PAY. Depuis lors, la banque a amélioré son infrastructure pour V PAY et a émis son premier lot de cartes. Une collaboration étroite avec Visa Europe a permis à la banque d anticiper et résoudre les questions techniques de routine et d acceptation de la carte liés à une migration d une telle envergure. En conséquence, BW Bank pourra accélérer son programme d émission V PAY, et majorer de cartes ses prévisions d émission des prochains mois. BW Bank profitera ainsi de tous les avantages de V PAY qu elle avait initialement prévu. Déploiement de la Deutsche Postbank Avec 14 millions de clients domestiques, employés et un actif total de 239 milliards d'euros, la Deutsche Postbank est l'un des principaux fournisseurs des services financiers en Allemagne. Et, avec 6,5 millions de cartes de débit émises, elle est l unique et plus grande banque émettrice de cartes de débit du pays. Le processus de migration de l ensemble de ce portefeuille de cartes de débit vers V PAY est désormais bien entamé. La décision de la Deutsche Postbank pour passer à V PAY était basée sur deux critères spécifiques: la sécurité d une carte exclusivement à puce et le statut de Visa Europe comme organisation appartenant à des banques membres. Cela signifie que la banque peut se protéger elle-même ainsi que ses clients contre l'augmentation de la fraude par carte de débit. Et, à travers des forums tels que V PAY Deutschland et les conseillers V PAY, elle peut également influencer la gestion et le développement futur de V PAY. Les nouvelles cartes ont été émises sur base d un pilote depuis novembre 2009, permettant à la Deutsche Postbank d évaluer sa performance et la réaction de ses clients. Ensuite, l émission des cartes de débit existantes a été interrompue à partir de juin À la fin de cette année, au moins 40 pour cent des cartes de débit de la banque portera le logo V PAY. Et, d'ici à mi-2014, la migration sera achevée. Le programme de migration est soutenu par une série d'initiatives en communication, comprenant l'information et la formation du personnel des succursales et du centre d appel, une page Web consacrée à V PAY et une carte d'acceptation sur le site internet de la Deutsche Postbank ainsi que des informations sur les supports des cartes et des prospectus représentant toutes les cartes de remplacement. Visa Europe a également participé à l organisation des tirages au sort éducatifs pour les clients et le personnel de la banque. En répondant à une série de questions simples sur les caractéristiques et les avantages de V PAY, ils ont la possibilité de gagner des prix attractifs. La décision de la Deutsche Postbank pour passer à V PAY était basée sur deux critères spécifiques: la sécurité d une carte exclusivement à puce et le statut de Visa Europe comme organisation appartenant à des banques membres Pour vos achats de tous les jours, ou petits plaisirs occasionnels, payez avec 5.

6 Mise à jour de l acceptation Combler les quelques dernières lacunes Grâce au travail de nos partenaires acquéreurs, V PAY est désormais largement accepté partout en Europe et la visibilité du logo V PAY y devient de plus en plus importante. Les titulaires de carte peuvent enfin utiliser leurs cartes V PAY dans plus de 7 millions de terminaux de points de vente et dans plus de distributeurs de billets et l affichage du logo V PAY y est de plus en plus visible. Après avoir mis en place un large réseau d acceptation notre attention se porte désormais au développement de certains secteurs commerçants et endroits où les clients utilisent leur carte. En collaboration avec nos membres acquéreurs nous identifions les lieux les plus isolés et les pôles d activité pour lesquels l infrastructure d acceptation V PAY n est pas encore suffisamment adaptée ou encore le produit mal compris. Stations-service Une catégorie de commerçants très importantes pour V PAY en Europe sont les stations-services et nous voulons nous assurer que les titulaires de carte puissent toujours compter sur V PAY partout où ils conduisent en Europe. Nous avons donc travaillé en collaboration avec les membres allemands pour identifier les endroits ou secteurs en Suisse et en Autriche où il y avait encore quelques lacunes dans l acceptation. Nous avons ensuite visité les principales chaînes de distribution et avons travaillé avec leurs acquéreurs respectifs afin de les combler. En Autriche, le déploiement de l acceptation fait d énormes progrès. Un des plus grands groupes du secteur des stationsservice et exploitant au niveau national des terminaux OMV et Avanti, a déjà migré l'ensemble de son parc de terminaux pour permettre l acceptation de cartes EMV avec code PIN. D'autres, comme JET, AGIP et les stations Esso, suivront prochainement. Nous prévoyons que l'ensemble des stations-service du pays accepteront V PAY pour fin En Suisse la progression est plus lente. Toutefois, une nette amélioration est à prévoir prochainement étant donné que d une part, les grandes chaînes nationales sont en phase pilote EMV et que d autre part certaines grandes chaînes internationales ont également indiqué l introduction de la technologie puce dans leurs stations-service dès Grands magasins et chaînes de magasins Les grands magasins, qui sont propriétaires de leurs points de vente, sont souvent plus lents à adopter la puce et le code PIN, en particulier dans les pays où le système domestique de débit n est pas encore en conformité avec la norme EMV. Nous avons donc travaillé directement avec ces détaillants et les avons informés des avantages de la technologie EMV ainsi que du nombre important et croissant de titulaires de carte V PAY et de leur besoin de pouvoir payer avec leur carte V PAY partout en Europe. Ainsi, la migration de leurs systèmes respectifs a été accélérée et nous avons la garantie que ces mises à jour incluent V PAY. En Espagne, par exemple, la principale chaîne de distribution El Corte Inglés, est l un des groupes à avoir introduit la technologie EMV avec code PIN et qui offre une bonne signalisation de V PAY dans la majorité de ses points de vente. Série d études de cas V PAY DZ Bank Nous développons une étude, seconde dans la série d études de cas V PAY, sur les raisons stratégiques de DZ Bank en Allemagne qui l ont motivé à introduire V PAY dans sa gamme de produit, la façon dont DZ Bank s'engage dans le secteur des banques coopératives et le succès que la banque a rencontré lors de la mise en œuvre de V PAY. Cette étude de cas fait suite à celle qui a été effectuée pour UniCredit Bank en Italie (qui peut être téléchargée sur : ). Vous pouvez également obtenir une copie de l étude de cas, en envoyant un à notre adresse: 6.

7 Combattre efficacement la fraude Au fur et à mesure que la migration vers EMV et code PIN se poursuit, les cartes à piste magnétique sont désormais devenu la cible des malfaiteurs pour leurs opérations frauduleuses en Europe. Cela signifie que, pour la première fois, de nombreux programmes de cartes de débit en Europe ont subi un examen sévère. En Italie, par exemple, une augmentation spectaculaire de la fraude par carte de débit a été l'un des grands facteurs derrière la décision de la plupart des banques de migrer vers V PAY. Et depuis, il y a eu des augmentations semblables de fraude par carte de débit dans des pays comme les Pays-Bas et, plus récemment, l Allemagne. Bien sûr, la fraude par carte de débit a des conséquences particulièrement graves. Mis à part les pertes réelles des banques, ce type de fraude peut avoir des conséquences très désagréables pour les consommateurs individuels. Parce que leur compte bancaire principal a été compromis, les finances quotidiennes de la victime peuvent être complètement ébranlées. Et, par conséquent, les organismes de réglementation s'intéressent d'autant plus aux mesures de prévention de la fraude au sein de la communauté bancaire. En Allemagne, par exemple, le «Bundescriminalamt» (ou Office Fédéral de la police criminelle, également connu sous le nom de BKA), organisation officielle qui coordonne les opérations de mise en application des lois du pays, a renforcé son attention sur la fraude par carte. Dans un récent rapport des médias, il a exprimé son inquiétude quant aux cartes de débit allemandes «attirant de plus en plus de criminels» et a suggéré que la puce et le code PIN sont les seules solutions efficaces. Bien entendu, la configuration d une carte V PAY exclusivement à puce réduit les risques de fraude à un minimum absolu. Aucune donnée relative au paiement V PAY n apparaît sur la bande magnétique, ce qui signifie que le produit est quasiment totalement protégé contre la fraude par contrefaçon. En choisissant V PAY, les banques anticipent qu elles auront moins de fraude, que les provisions pour couvrir les coûts de fraude seront réduites et pourront ainsi rassurer les consommateurs en les informant qu'ils sont protégés par la meilleure technologie en matière de sécurité disponible. Les banques peuvent donc éviter les coûts directs de la fraude et sont donc également en mesure d éviter les coûts indirects qui, selon de récentes études effectuées par Visa Europe, ont tendance à être beaucoup plus élevés que le montant réel de la fraude. De même, les commerçants bénéficient également d une réduction de leurs pertes commerciales liés entre autre aux rejets d impayés. En toute sécurité, payez avec Utilisation de V PAY Avec des milliers de porteurs qui utilisent désormais V PAY pour leurs dépenses quotidiennes, nous pouvons mieux comprendre où et comment ces clients utilisent leur carte en Europe. En 2009, par exemple, 22 millions de transactions étrangères ont été effectuées avec V PAY en Europe, un chiffre qui poursuit sa croissance en Plus de 74 pour cent de ces transactions sont des paiements aux points de vente, dont 29 pour cent ont été effectués auprès des commerçants (épiceries) et dans les supermarchés et 18 pour cent dans les magasins de vêtements et accessoires et le reste a été réparti sur l'ensemble des autres catégories de commerçants. En examinant les endroits où les dépenses ont eu lieu, nous constatons que les clients utilisent leur carte V PAY lors de leurs voyages à l étranger majoritairement dans les villes principales et destinations touristiques mais également dans les villes limitrophes. Par exemple, pour les titulaires de cartes françaises voyageant en Italie, la majorité des transactions provenait de Vintimille, située au nord de l Italie à seulement sept kilomètres de la frontière française. Entre-temps, pour les titulaires de carte italiens se rendant au Royaume-Uni, la majorité des dépenses se sont effectuées en premier lieu à Londres, et en second lieu à l aéroport de Luton, une plaque tournante importante pour les compagnies aériennes low cost. Pour les clients allemands, les pays de destination étaient de loin l Autriche (27 pour cent des transactions étrangères), suivi par la France (16 pour cent) et la Suisse (9 pour cent). Cette cartographie indique que les consommateurs sont confiants de payer avec leur carte V PAY. Elle démontre également où et comment ils dépensent leur argent, et le rôle important que joue V PAY lors de leurs voyages en Europe. 7.

8 Bureaux Visa Europe Siège social PO Box Londres W2 6WH Royaume-Uni Tel: +44-(0) Fax: +44-(0) Allemagne Schillerstrasse Francfort Allemagne Tel: +49-(0) Fax: +49-(0) Belgique Rue du Luxembourg Bruxelles Belgique Tel: +32-(0) Fax: +32-(0) Bulgarie Totleben blvd 1606 Sofia Bulgarie Tel: Fax: République Tchèque Prague Stock Exchange 682/14 Rybná Street Praha 1 République Tchèque Tel: Espagne Torre Picasso Planta 17 Plaza Pablo Ruiz Picasso, s/n Madrid Espagne Tel: Fax: France 21, boulevard de la Madeleine Paris France Tel: +33-(0) Fax: +33-(0) Grèce & Chypre 13 Posidonos Avenue GR Alimos Athènes Grèce Tel: Fax: Irlande Pembroke House Upper Pembroke Street Dublin 2 L'Irlande Tel: / 2639 Fax: Israël Ayalon House 12 Abba Hillel Street PO Box 3306 Ramat Gan L'Israël Tel: +972-(0) Italie Largo Augusto , Milan Italie Tel: Fax: Pays-Bas Africa Building Hoogoorddreef BA Amsterdam Postbus AM Amsterdam Pays-Bas Tel: +31-(0) Fax: +31-(0) Pays nordiques Hamngatan 13 SE Stockholm Suède Tel: +46-(0) Fax: +46-(0) Pologne LIM Centre Al.Jerozolimskie 65/ Varsovie Pologne Tel: Fax: Portugal Avenida da Liberdade 180 E 2 Direito Tivoli Forum Lisbonne Portugal Tel: Fax: Roumanie 6 Maria Rosetti Street Maria Rosetti Tower 3rd Floor Bucarest Roumanie Tel: Fax: Turquie Beybi Giz Plaza Meydan Sk.No: 28 Kat: Maslak Istanbul Turquie Tel: +90-(0) Fax: +90-(0) N oubliez pas que nous sommes là pour vous aider. Pour obtenir de l assistance ou des conseils pour savoir comment V PAY peut répondre aux besoins de votre entreprise, veuillez contacter votre Responsable des relations ou bien nous contacter à Visa Europe 2010 VE F-0810-BD-PA

V PAY Today. V PAY. Le nouveau super héros européen. Dans cette édition :

V PAY Today. V PAY. Le nouveau super héros européen. Dans cette édition : V PAY. Le nouveau super héros européen Dans cette édition : V PAY. Pour renforcer la valeur commerciale des cartes de débit Luxembourg Ce pays adopte V PAY Une visibilité très élevée aux points de vente

Plus en détail

V PAY Today. Bienvenue à l édition d automne de V PAY Today. Dans cette édition:

V PAY Today. Bienvenue à l édition d automne de V PAY Today. Dans cette édition: Bienvenue à l édition d automne de V PAY Today V PAY Today Dans cette édition: Quand les engagements se transforment en cartes La réussite engendre la réussite La banque BW choisit V PAY La Société Générale

Plus en détail

V PAY Today. Une force majeure dans les paiements européens : aujourd hui et demain. Dans cette édition : V PAY et le Futur des Paiements

V PAY Today. Une force majeure dans les paiements européens : aujourd hui et demain. Dans cette édition : V PAY et le Futur des Paiements Une force majeure dans les paiements européens, aujourd hui et demain SUISSE EN MARCHE VERS V PAY ALLEMAGNE 12 MILLIONS DE CARTES ET PLUS AUTRICHE RBI FAIT UN PAS VERS LE FUTUR AVEC V PAY LUXEMBOURG UN

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Bien utiliser la carte bancaire Sécurisée et pratique, la carte permet de retirer de l argent et de payer ses achats. C est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Voici quelques conseils d utilisation.

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire NOVEMBRE 2013 N 16 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser la carte bancaire Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Novembre 2013 n 16 paiement Les mini-guides bancaires Bien utiliser la carte bancaire sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire 016 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Bien utiliser la carte bancaire L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s FBF - 18 rue

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude concernant l assurance-litige en matière de brevets, par CJA Consultants Ltd Janvier 2003 V4a.fin ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude réalisée pour la Commission européenne concernant la

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie.

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie. Jeunes demandeurs d asile tchétchènes jouant au centre d accueil de BialaPodlaska(Pologne). Albanie France Monaco Saint-Marin Allemagne Grèce Norvège Saint-Siège Andorre Hongrie Pays-Bas Slovaquie Autriche

Plus en détail

Virement SEPA Réussir Votre Migration

Virement SEPA Réussir Votre Migration Virement SEPA Réussir Votre Migration Date de Publication : 28/05/13 1 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le Virement SEPA? 5 Valider la compatibilité de vos outils - Fiche 1 6 Convertir

Plus en détail

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 -

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 - Associations M é t r o p o l e Guide des Conditions Tarifaires au 1 er avril 2011-1 - Le fonctionnement de votre compte n Ouverture de compte n Frais de renouvellement automatique de chéquiers Avec envoi

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Nouvelles modalités pour contrer l utilisation abusive des cartes de débit en dehors de l'europe

Nouvelles modalités pour contrer l utilisation abusive des cartes de débit en dehors de l'europe Communiqué de presse Nouvelles modalités pour contrer l utilisation abusive des cartes de débit en dehors de l'europe Protection renforcée des titulaires de cartes de débit grâce à des mesures supplémentaires

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Guide d informations. Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement

Guide d informations. Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement Guide d informations Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement Acceptation en toute sécurité des cartes bancaires sur votre terminal de paiement 4 1 Manuel d acceptation des cartes 6 1.1

Plus en détail

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

Le virement SEPA. www.lesclesdelabanque.com. Novembre 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent 027 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le virement SEPA LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Novembre 2007 Ce mini-guide

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux Mes COMPTEs AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2015 Extrait des conditions tarifaires applicables aux ENTREPRISES / ARTISANS / COMMERÇANTS / PROFESSIONS LIBéRALES / AGRICULTEURS / ASSOCIATIONS Une relation

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes)

CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes) 1 CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes) Nom légal complet de l établissement d envoi et code Erasmus

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Opérations bancaires avec l'étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014 OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Virements émis vers l'étranger Frais d émission de virements en euros (3)

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

Notes explicatives concernant le formulaire d opposition

Notes explicatives concernant le formulaire d opposition OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (OHMI) (marques, dessins et modèles) Notes explicatives concernant le formulaire d opposition 1. Remarques générales 1.1 Utilisation du formulaire Le

Plus en détail

Règlement Spécifique DB Titanium Card

Règlement Spécifique DB Titanium Card Deutsche Bank Règlement Spécifique DB Titanium Card AVRIL 2015 Deutsche Bank AG est un établissement de crédit de droit allemand, dont le siège social est établi 12, Taunusanlage, 60325 Francfort-sur-le-Main,

Plus en détail

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

Règlement Spécifique DB Visa Card

Règlement Spécifique DB Visa Card Deutsche Bank Règlement Spécifique DB Visa Card AVRIL 2015 Deutsche Bank AG est un établissement de crédit de droit allemand, dont le siège social est établi 12, Taunusanlage, 60325 Francfort-sur-le-Main,

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES Pour la clientèle des Entreprises Conditions applicables au 1er Janvier 2015 Il fait de vous notre priorité. Il nous relie. Il contient,

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

Convention passée avec une banque à un prix déterminé et périodique pour la mise à disposition régulière ou pour l usage habituel de services.

Convention passée avec une banque à un prix déterminé et périodique pour la mise à disposition régulière ou pour l usage habituel de services. LEXIQUE LEXIQUE DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES Ce lexique a été élaboré par la CRCO à partir d une concertation entre les banques, les pouvoirs publics et les associations de consommateurs sous l égide

Plus en détail

Document Interchanges et commission. Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit

Document Interchanges et commission. Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit Document Interchanges et commission Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit Table des matières Introduction Coûts de la facilité de paiement 3 Parties impliquées Quelles sont les parties impliquées?

Plus en détail

Solutions de paiement dans le domaine du parking

Solutions de paiement dans le domaine du parking Solutions de paiement dans le domaine du parking Tendances et solutions Stephan Tobler, Beat Merkli Sommaire A propos de SIX La solution Comportement de paiement et moyens de paiement en Suisse Tendances

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006 ( Expertise ) Avril 2007 01 03 05 06 08 La confiance dans la carte CB, des faits et des chiffres! La sécurité, un atout stratégique pour CB Les chiffres clés de CB en CB, un acteur majeur de la zone euro

Plus en détail

CARTE DE BANQUE: information précontractuelle

CARTE DE BANQUE: information précontractuelle CARTE DE BANQUE: information précontractuelle 1. Information relative à BNP Paribas Fortis SA La carte de banque est un produit de BNP Paribas Fortis SA, dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles,

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site Guide d informations Belgique Manuel pour acceptation sur site Table des matières 1. Acceptation en ligne avec une caisse 6 automatique certifiée EMV 1.1 Consignes d acceptation des cartes de paiement

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Traitement des paiements par carte pour votre entreprise.

Traitement des paiements par carte pour votre entreprise. Traitement des paiements par carte pour votre entreprise. Solutions faciles, fiables et sécuritaires. Facile Nous simplifions les choses pour vous et vos clients. Fiable Nous sommes toujours là pour votre

Plus en détail

Traitement de Visa Débit

Traitement de Visa Débit Traitement de Visa Débit Information à l intention des marchands sur le traitement des transactions du commerce électronique et des commandes par téléphone Table des matières À propos de ce guide 3 Procédures

Plus en détail

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES SALON E-COMMERCE.MA DU 30 MAI AU 1 ER JUIN 2012 OFFICE DES CHANGES SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers MON COMPTE AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2015 Extrait des conditions tarifaires applicables aux particuliers Une relation fondée sur la clarté est le gage de votre confiance et de votre fidélité Pour

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Single Euro Payments Area S PA

Single Euro Payments Area S PA Single Euro Payments Area S PA SEPA 3 Table des matières p.4 p. 6 p. 6 p. 8 p. 9 p.14 Qu est-ce que le SEPA? Pourquoi introduire le SEPA? Où le SEPA s applique-t-il? A partir de quand le SEPA s appliquera-t-il?

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Carte d'identité provisoire Kids ID eid

Carte d'identité provisoire Kids ID eid Préambule: Voyager avec des documents d identité belges Utilisation possible de documents d identité belges pour voyager dans une cinquantaine de pays. Acceptation des documents d identité belges pour

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises. Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 -

Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises. Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 - Migration du télérèglement des impôts et taxes autoliquidés vers le prélèvement interentreprises Protocole SEPA B2B - 1 er décembre 2015 - Version Juin 2015 Migration du télérèglement vers le prélèvement

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

Informations pour Franchise Franchisés Principaux/ Détenteurs de licence Pour tous les pays du monde entier

Informations pour Franchise Franchisés Principaux/ Détenteurs de licence Pour tous les pays du monde entier Informations pour Franchise Franchisés Principaux/ Détenteurs de licence Pour tous les pays du monde entier Brandenburger Tor Traditionsreiches Wahrzeichen e U Postcard Art Panorama Europa 2331 Vösendorf

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR À Céline de mériter votre confiance. À NOUS DE MÉRITER VOTRE CONFIANCE. (1) Ouverture de crédit à durée indéterminée. Sous réserve d acception de votre demande par Buy Way Personal

Plus en détail

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM)

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) Approches et outils employés par les États membres en vue d identifier les besoins du marché du travail 1. INTRODUCTION Cette note de synthèse du REM (EMN Inform) fournit

Plus en détail

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM)

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) Politiques, pratiques et données statistiques sur les mineurs isolés étrangers (MIE) dans les États membres de l UE et en Norvège 1. INTRODUCTION Cette note de synthèse

Plus en détail

Cartes de crédit ING Mode d emploi

Cartes de crédit ING Mode d emploi Cartes de crédit ING Mode d emploi 1 Bienvenue Nous sommes heureux de vous compter parmi les titulaires d une carte de crédit ING. En parcourant ce guide, vous découvrirez les nombreux avantages de votre

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION Juillet 2013 LA VOLONTÉ DU CRÉDIT MUTUEL : AMÉLIORER SANS CESSE L INFORMATION TRANSMISE. et nous vous en

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

liste des tarifs AXA Banque

liste des tarifs AXA Banque liste des tarifs AXA Banque partie 1 de 6 : opérations de paiement tarifs et taux d'intérêt en vigueur au 1.8.2012 compte à vue 1 / 6 1. frais de gestion (payables anticipativement chaque année au 01/01)

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

La coordination des soins de santé en Europe

La coordination des soins de santé en Europe La coordination des soins de santé en Europe Droits des personnes assurées et des membres de leur famille selon les règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 La coordination des soins de santé en

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre Chiffre d affaires en hausse à 390 millions d euros Croissance de la Téléphonie Mobile, portée par les logiciels et services Amélioration du mix

Plus en détail

BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service

BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service BMW i MOBILE CARE. LA GARANTIE DE MOBILITÉ PANEUROPÉENNE DE BMW. BMW i Service Contactez le BMW i Mobile Care Service via l Assistance dans le menu idrive 1) ou par téléphone : Belgique: 2) Luxembourg:

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique. Foire aux questions et schéma de procédé

Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique. Foire aux questions et schéma de procédé Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique Foire aux questions et schéma de procédé Table des matières Visa Débit. La commodité du débit. La sécurité de Visa. 3 La valeur de Visa

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGECASH NET vos opérations bancaires en ligne SOGECASH NET Gestion des comptes bancaires sur Internet Sogecash Net est un ensemble de services sur Internet, depuis un ordinateur,

Plus en détail