RÉSEAU OISEAUX DE PASSAGE OBJECTIFS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSEAU OISEAUX DE PASSAGE OBJECTIFS"

Transcription

1 Dominique GEST FNC RÉSEAU OISEAUX DE PASSAGE OBJECTIFS Créé en 1993, il assure le suivi patrimonial d un cortège d espèces nicheuses et hivernantes à l échelle nationale, afin de préciser le statut de conservation de ces espèces, de suivre l évolution de leur abondance et de leur distribution, et de rechercher des explications aux variations de celles-ci. Deux types d enquêtes sont conduits par ce réseau : - un suivi des populations nicheuses des oiseaux de passage depuis 1996, - un suivi des oiseaux de passage en hiver - comptage flash de janvier depuis Espèces concernées par les suivis du réseau «Oiseaux de Passage» : - Les espèces nicheuses suivies : alouettes des champs et lulu ; caille des blés ; grives draine, litorne et musicienne ; merle noir ; pigeons colombin et ramier ; tourterelles des bois et turque ; perdrix rouge ; faisan de Colchide ; corneille noire ; pie bavarde ; geai des chênes et étourneau sansonnet. - Les espèces hivernantes suivies : alouettes des champs et lulu ; étourneau sansonnet ; grives draine, litorne, mauvis et musicienne ; merle noir ; pigeons colombin et ramier ; tourterelle turque ; pluvier doré et vanneau huppé. 32

2 Dominique GEST FNC Dominique GEST FNC Dominique GEST FNC LES ESPÈCES SUIVIES Zoom sur six espèces communes en région Franche-Comté : Les grives Les 4 espèces de grives en France (la grive draine (Turdus viscivorus), la grive litorne (Turdus pilaris), la grive mauvis (Turdus iliacus) et la grive musicienne (Turdus philomelos)) appartiennent à la famille des turdidés. Elles sont présentes en France toute l année à l exception de la grive mauvis qui n est présente qu en migration et en hivernage. On peut retrouver ces oiseaux dans des habitats très variés : les forêts, bocages, jardins, et même les espaces verts des villes et de leurs banlieues. Le merle noir (Turdus merula) Le merle noir fait également parti de la famille des turdidés. Le mâle et la femelle diffèrent par la couleur de leur plumage. Le mâle est entièrement noir avec un bec et un contour des yeux jaune orange, ses yeux et ses pattes sont de couleur brun noir. La femelle, quant à elle, est brune foncée avec une poitrine brune roussâtre et un ventre brun grisâtre. Il est habituellement rencontré dans les zones boisées, arbustives*, ou cultivées mais également dans les haies, parcs, jardins et zones urbaines. Le pigeon ramier (Columba palumbus) Le pigeon ramier appartient à la famille des colombidés*. Il a un plumage assez caractéristique de couleur gris bleu, et son ventre est blanc rosé. Pour le différencier des autres espèces, on peut noter le liseré blanc qu il possède sur l avant bras et la tache blanche sur le côté du cou. Bien qu il soit inféodé* au milieu forestier, le pigeon ramier s est peu à peu accoutumé aux zones colonisées par l homme. Il est très présent en zones agricoles et urbaines grâce à son régime alimentaire très peu sélectif. La saison de reproduction dure de mars à septembre avec un pic de ponte généralement en juillet ou août. 33

3 LES ENQUȆTES DU RÉSEAU Suivi de l abondance des espèces nicheuses Ce suivi permet de préciser la tendance évolutive des effectifs des oiseaux nicheurs et de passage en France durant la période de nidification. Le suivi s opère par le calcul des indices d abondances des espèces à partir des dénombrements des effectifs nicheurs. Il s appuie sur la méthodologie des Indices Ponctuels d Abondance (IPA) couramment utilisée en ornithologie. Le protocole d étude est simple et peu contraignant : un observateur parcourt un itinéraire préfiguré d une longueur d environ 4 km (un itinéraire par carte IGN au 1/50000 éme ). Sur cet itinéraire, 5 points d écoute espacés d environ un kilomètre pour éviter les doubles comptages, sont positionnés de manière permanente. Ce même itinéraire sera parcouru 2 fois durant le printemps entre le 1 er et le 30 avril pour les espèces précoces, et du 15 mai au 15 juin pour les espèces plus tardives en incluant les précédentes. Les observations ont lieu dans l heure qui suit le lever du soleil. La durée d écoute sur chaque point est de 10 minutes, au cours desquelles tous les oiseaux chanteurs jugés différents sont notés pour chaque espèce, sauf pour les corvidés et l étourneau sansonnet pour lesquels les oiseaux non chanteurs sont également notés. Le dénombrement pour être effectué doit répondre à des conditions météorologiques favorables. Le programme totalise plus de points d écoute au niveau national, dont plus de 150 en Franche-Comté. Alouette des champs Depuis une quinzaine d années, les densités de reproducteurs baissent de manière régulière en France. Cette tendance est plutôt à la stabilité en région Franche-Comté. Distribution d alouette des champs au printemps 2011 Tendance globale Alouette des champs en Franche-Comté ( ) : 11,2% Tendance globale Alouette des champs en France ( ) : 15,08% «Oiseaux de passage» - Protocole ACT

4 Grive draine Tout comme l Alouette des champs, l abondance de cette espèce semble régresser à la fois en France et en Franche-Comté. Une hypothèse serait une possible plus grande précocité de l activité de chant en réponse aux changements climatiques (in Roux et al. 2009) et donc une non détection lors des comptages. Distribution de la grive draine au printemps 2011 Tendance globale Grive draine en Franche-Comté ( ) : -38,1% Tendance globale Grive draine en France ( ) : -24,35% «Oiseaux de passage» - Protocole ACT Grive musicienne La tendance nationale des effectifs reproducteurs sur la période est en augmentation en France et peut être considérée comme stable, voire en baisse en Franche- Comté. Distribution de la grive musicienne au printemps 2011 Tendance globale Grive musicienne en Franche-Comté ( ) : -12,1% Tendance globale Grive musicienne en France ( ) : +10,57% «Oiseaux de passage» - Protocole ACT

5 Pigeon ramier Avec un rythme annuel de croissance de près de 4,5% au niveau national et en Franche- Comté, les effectifs nicheurs de pigeon ramier sont en augmentation. en région Franche-Comté de 1996 à 2011 Distribution du pigeon ramier au printemps 2011 Tendance globale Pigeon ramier en Franche-Comté ( ) : +73,4% Tendance globale Pigeon ramier en France ( ) : +93,5% Source : Données issues du Réseau National d observation ONCFS/FNC/FDC «Oiseaux de passage» - Protocole ACT Tourterelle des bois En France depuis 1996, la tendance globale témoigne d un déclin de l abondance des effectifs nicheurs. Cette évolution est d autant plus visible en Franche-Comté. Distribution de la tourterelle des bois au printemps 2011 Tendance globale Tourterelle des bois en Franche-Comté ( ) : -55,8% Tendance globale Tourterelle des bois en France ( ) :-10,64% «Oiseaux de passage» - Protocole ACT

6 Suivi de la présence des espèces en hiver Ce suivi reprend le même réseau de routes et de points d arrêt que pour le suivi des nicheurs. Il évalue sur le long terme l abondance et la répartition des espèces suivies par le réseau «Oiseaux de Passage» pendant l hiver. Le protocole employé est un comptage nommé «Flash». L itinéraire est parcouru une seule fois en hiver entre le 10 et 21 janvier, de préférence aux alentours du 15 janvier avec des relevés entre 9h00 et 13h00. La durée des points d observations est fixée à 5 minutes, au cours desquelles tous les oiseaux vus et/ou entendus jugés différents sont notés. Grive litorne L espèce suit une évolution assez stable que ce soit au niveau national ou régional. en région Franche-Comté de 2000 à 2011 Distribution de la grive litorne en hiver 2011 Tendance globale grive litorne en Franche-Comté ( ) :+ 4,2 % Tendance globale grive litorne en France ( ) :-6,1% «Oiseaux de passage» - Protocole Flash Pigeon ramier Sur les 12 dernières années de suivi, on constate une augmentation de l abondance de l espèce de près de 104 % en France. Cette tendance s observe plus légèrement dans la région avec toutefois une chute en 2011 qui reste à expliquer. en région Franche-Comté de 2000 à 2011 Distribution pigeon ramier en hiver 2011 Tendance globale pigeon ramier en Franche-Comté ( ) : + 63,2 % Tendance globale pigeon ramier en France ( ) : + 104,4% «Oiseaux de passage» - Protocole Flash

Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 (2000-2012) 2012) Réseau National d Observation. des Oiseaux de passage

Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 (2000-2012) 2012) Réseau National d Observation. des Oiseaux de passage Réseau National d Observation des Oiseaux de passage Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 (1996-) (2000-) ) 1 Réseau national d observation des oiseaux de passage - Suivi des populations

Plus en détail

Opération Oiseaux des Jardins

Opération Oiseaux des Jardins Opération Oiseaux des Jardins Résultats des 28 et 29 Janvier 2012 dans le Finistère Mésange bleue Photo : Yves Le Bail Par : Laura Faisnel et Guillaume Gélinaud. Le nombre d habitants augmente en Bretagne

Plus en détail

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Vendredi 8 mars 4-9h Local Aves : 87 de la rue Marie-Thérèse Bruxelles En raison de l absence de Anne Weiserbs, Dido Gosse s occupe de la

Plus en détail

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Shutterstock 32910574? Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Oiseaux des jardins est un observatoire de sciences participatives co-fondé avec la Ligue

Plus en détail

LES MIGRATIONS DE DEMAIN : que peut-on objectivement et statistiquement espérer?

LES MIGRATIONS DE DEMAIN : que peut-on objectivement et statistiquement espérer? LES MIGRATIONS DE DEMAIN : que peut-on objectivement et statistiquement espérer? Désormais les médias ont largement vulgarisé ce qu il est commun d appeler «le changement climatique». Sans entrer dans

Plus en détail

ADDITIF RÈGLEMENT INTÉRIEUR SAISON 2015-2016

ADDITIF RÈGLEMENT INTÉRIEUR SAISON 2015-2016 ADDITIF RÈGLEMENT INTÉRIEUR Siège Social 44, rue Henri TOMASI 13009 Marseille Tél. 06 18 77 57 20 Site Web: http://spcr.fr SAISON 2015-2016 Ouverture Générale le 13 septembre 2015 Fermeture le 10 janvier

Plus en détail

Suivis Oiseaux à Bruxelles Soirée annuelle 2015

Suivis Oiseaux à Bruxelles Soirée annuelle 2015 Suivis Oiseaux à Bruxelles Soirée annuelle 2015 6 mars 2015 Dido Gosse Plan de la soirée Intro Suivi Pics Points d écoute Perruches GT Hirondelles Oiseaux d eau Hivernants Elisabeth Oiseaux d eau Nicheurs

Plus en détail

NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE

NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE Nom du site Numéro du site Surface NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE : ETANGS DE SOLOGNE : FR2410013 : 29 624 hectares Intérêt : La Sologne présente une vaste étendue forestière

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

Suivi des populations nicheuses (1996-2014) et hivernantes (2000-2014) 2014) Rapport 2014

Suivi des populations nicheuses (1996-2014) et hivernantes (2000-2014) 2014) Rapport 2014 Réseau National d Obser vation des Oiseaux de passage Suivi des populations nicheuses (1996-) et hivernantes (2000-) ) Rapport 1 Réseau national d observation des oiseaux de passage - Suivi des populations

Plus en détail

Avifaune et milieu urbain : bilan et perspectives de trois années d inventaires en quartiers denses et moins denses à.

Avifaune et milieu urbain : bilan et perspectives de trois années d inventaires en quartiers denses et moins denses à. Avifaune et milieu urbain : bilan et perspectives de trois années d inventaires en quartiers denses et moins denses à Lyon Villeurbanne Cyrille FREY (LPO Rhône) La densification, censée constituer un remède

Plus en détail

Oiseaux communs de Bruxelles

Oiseaux communs de Bruxelles Oiseaux communs de Bruxelles Oiseaux de Bruxelles n o 1 Evolution 1992-2008 René Dumoulin 1 Sommaire René Dumoulin Le suivi de l avifaune commune par points d écoute Composition de l avifaune régionale

Plus en détail

Geai des Chênes. Le Pic épeiche. Carte d identité des oiseaux. Carte d identité des oiseaux

Geai des Chênes. Le Pic épeiche. Carte d identité des oiseaux. Carte d identité des oiseaux Geai des Chênes Nom latin : Garrulus glandarius Famille : Corvidés Taille : 34/36 cm Envergure : 52/58 cm Nidification : mars à août. Une nichée de 4 à 6 oeufs. Habitat : milieux boisés. Caractéristiques

Plus en détail

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats :

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats : LA BERRA 2010 Captures, généralités : La station a été ouverte 28 jours répartis sur 10 week-ends, soit du 28 août au 1er novembre. La semaine de permanence s est déroulée entre le 2 et le 10 octobre.

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Note 2015 sur le projet «Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC & SHOC)»

Note 2015 sur le projet «Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC & SHOC)» Note 2015 sur le projet «Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC & SHOC)» Réalisation : LPO Franche-Comté Février 2016. 1 Note 2015 sur le projet «Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC & SHOC)» Etude

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

PARULINES DE L OUTAOUAIS, adultes au printemps

PARULINES DE L OUTAOUAIS, adultes au printemps PARULINES DE L OUTAOUAIS, adultes au printemps A. Espèces communes Vous devriez apprendre ces espèces et leurs chants en premier. Certaines espèces ont plusieurs chants. La seule méthode pour en venir

Plus en détail

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Guide d observation simplifié pour accompagner une promenade sur la voie polyvalente du Complexe environnemental de Saint-Michel Ce guide a été créé

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

Inventaire et suivi des reptiles

Inventaire et suivi des reptiles Inventaire et suivi des reptiles Ils sont réalisés par Simon Birckel de l Office national des forêts. Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence sont : le dossier d enquête

Plus en détail

Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie.

Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie. Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie Executive summary OBJECTIF DE L ETUDE Alain Peeters et Henri Robert, mai 2012

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Les oiseaux du parc. Recensement

Les oiseaux du parc. Recensement Les oiseaux du parc Recensement 75 e anniversaire section Ville de Luxembourg de la LNVL Avec environ 13 000 membres au niveau national, la Lëtzebuerger Natur- a Vulleschutzliga est une des associations

Plus en détail

#6 Oiseaux champêtres ou fores4ers

#6 Oiseaux champêtres ou fores4ers Pic chevelu (Picoides villosus) Pic chevelu juvénile Les pics sont des oiseaux qui possèdent de bonnes pa;es munies de grosses griffes et d une queue courte composée de plumes solides. Ces caractères leur

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Club idées 92 Ludivine DOYEN ldoyen@biotope.fr Continuités écologiques Les objectifs de l étude Les étapes Les continuités écologiques Les

Plus en détail

ATLAS DE LA BIODIVERSITÉ DE LA FAUNE SAUVAGE CHASSABLE :

ATLAS DE LA BIODIVERSITÉ DE LA FAUNE SAUVAGE CHASSABLE : ATLAS DE LA BIODIVERSITÉ DE LA FAUNE SAUVAGE CHASSABLE : Tout le gibier de France Répartition géographique, populations et tendances d évolution à long terme. Inédite référence sur les effectifs des 90

Plus en détail

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR Direction de l Environnement et de l Energie-Métropole Nice Côte d Azur Aout 2013 Introduction En 2011, 2012 et début

Plus en détail

Centre Régional de Sauvegarde pour Oiseaux Sauvages

Centre Régional de Sauvegarde pour Oiseaux Sauvages Centre Régional de Sauvegarde pour Oiseaux Sauvages Rapport d activités - Année 2014 Milan royal LPO Auvergne 1 Sommaire Zoom sur le busard cendré : pour un programme régional (p.4) Prendre en charge les

Plus en détail

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône 4. Application de la méthode sur deux zones d étude La méthode a été appliquée sur deux zones d étude, l une située dans les Bouches-du-Rhône et l autre dans le Var. Les cartes d interfaces habitat-forêt

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Etat d avancement de BIOS Environnement, Impact mer et Levesque Birding Enterprise : février 2011.

Etat d avancement de BIOS Environnement, Impact mer et Levesque Birding Enterprise : février 2011. Développement de programmes de recherches spécifiques, v5. : Structure des peuplements de l'avifaune en fonction des différents habitats forestiers des zones humides de Guadeloupe et de Martinique. Etat

Plus en détail

Premiers résultats 2006-2009

Premiers résultats 2006-2009 Suivi ornithologique et chiroptérologique des parcs éoliens de Beauce Premiers résultats 2006-2009 Quelques repères Durée du projet : 2006 2010 Prestataires : Loiret Nature Environnement (LNE) Eure et

Plus en détail

Que deviennent nos hirondelles?

Que deviennent nos hirondelles? Que deviennent nos hirondelles? Grande enquête régionale Que deviennent nos hirondelles? Demain les hirondelles feront-elles toujours le printemps? Nos enfants verront-ils les martinets se poursuivre bruyamment

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne. n 40 du 12/11/2015. A retenir

Bulletin de santé du végétal - Auvergne. n 40 du 12/11/2015. A retenir Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 40 du 12/11/2015 A retenir Colza - L activité du charançon du bourgeon terminal se maintient cette semaine dans le réseau Blé - conditions climatiques favorables

Plus en détail

jeu de piste CAHIER ENFANT JOLIVET NOM : PRénom :

jeu de piste CAHIER ENFANT JOLIVET NOM : PRénom : LE jeu de piste CAHIER ENFANT NOM : PRénom : JOLIVET Le pommier Complète les expressions suivantes qui parlent de la pomme : - Jacques s est évanoui, il est _ dans les pommes - Les garçons ont sur le cou

Plus en détail

Guide Des Oiseaux Dans Vos Cours

Guide Des Oiseaux Dans Vos Cours Guide Des Oiseaux Dans Vos Cours Mésange à Tête Noire Description: Les traits distinctifs sont la calotte noire, la joue blanche et la bavette noire. Le dos est d une couleur grisâtre avec des flancs beiges.

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

Suivi des populations d amphibiens de France

Suivi des populations d amphibiens de France Suivi des populations d amphibiens de C. MIAUD, Professeur à l'université de Savoie Atlas : répartition Gestion espaces et espèces : nécessité de nouveaux outils (N 2000; plans d action, etc.) Personnels

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

Quelques aspects éthologiques du Fuligule nyrocaaythyanyroca dans la réserve naturelle du lac de Réghaia (Algérie)

Quelques aspects éthologiques du Fuligule nyrocaaythyanyroca dans la réserve naturelle du lac de Réghaia (Algérie) Quelques aspects éthologiques du Fuligule nyrocaaythyanyroca dans la réserve naturelle du lac de Réghaia (Algérie) Aicha LARDJANE-HAMITI 1, Fatiha METNA 1, Samira MERABET 1, Karima RAKEM 2, Mohamed BOUKHEMZA

Plus en détail

STAGE ORNITHOLOGIQUE 2012

STAGE ORNITHOLOGIQUE 2012 STAGE ORNITHOLOGIQUE 2012 Les dates du stage 2012 ont été fixées lors de la réunion annuelle du groupe Ornis, début février. C est, comme d habitude, la dernière semaine du mois d août qui a été retenue,

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS

- BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS - BEAUCOURT ANALYSE DE LA CONSOMMATION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS 1. Évolution de la tache urbaine Cette analyse est basée sur le travail réalisé par la Direction Régionale de l Environnement,

Plus en détail

SCANDINAVIE. Frédéric Malvaud 19 Bd d Orléans 76100 Rouen 02.35.03.95.70 frederic.malvaud@wanadoo.fr. Du 2 au 31 juillet 2004

SCANDINAVIE. Frédéric Malvaud 19 Bd d Orléans 76100 Rouen 02.35.03.95.70 frederic.malvaud@wanadoo.fr. Du 2 au 31 juillet 2004 SCANDINAVIE Du 2 au 31 juillet 2004 Frédéric Malvaud 19 Bd d Orléans 76100 Rouen 02.35.03.95.70 frederic.malvaud@wanadoo.fr et Famille Dieu, Yvon, Benoît Lécuyer, David Gibouin et Maïté Vicré, Vladimir

Plus en détail

RALLYE LECTURE 2014/2015 CIRCONSCRIPTION 15C CYCLE 2 L'Afrique de Zigomar, Philippe Corentin Corrigé et résultats Classe de CP de l école DOMBASLE

RALLYE LECTURE 2014/2015 CIRCONSCRIPTION 15C CYCLE 2 L'Afrique de Zigomar, Philippe Corentin Corrigé et résultats Classe de CP de l école DOMBASLE RALLYE LECTURE 2014/2015 CIRCONSCRIPTION 15C CYCLE 2 L'Afrique de Zigomar, Philippe Corentin Corrigé et résultats Classe de CP de l école DOMBASLE Chers lecteurs, chers élèves, Vous avez brillamment participé

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Faune sauvage observable au Pic du Midi

Faune sauvage observable au Pic du Midi Faune sauvage observable au Pic du Midi Ce carnet peut aider à identifier quelques espèces sauvages visibles au Pic du Midi. Certaines sont très communes (Vautour fauve, Niverolle alpine,...), d'autres

Plus en détail

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL Constats et Éléments de réflexions Direction Cadre de Vie, Octobre 2009 L ENQUETE DEPLACEMENTS 2006 : ELEMENTS DE CADRAGE SUR LA MOBILITE Les «Enquêtes Ménages

Plus en détail

Guide d accueil : Initiation à la course d orientation

Guide d accueil : Initiation à la course d orientation Guide d accueil : Initiation à la course d orientation L objectif de la discipline est de parcourir un circuit matérialisé par des balises, que le participant doit découvrir par l itinéraire de son choix,

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine?

La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine? La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine? Frédéric Madre et Alan Vergnes Museum National d Histoire Naturelle Département d Ecologie et Gestion de la Biodiversité, UMR 7204 CERSP 55

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

ETUDE SUR LE CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS : Marchés et approvisionnement

ETUDE SUR LE CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS : Marchés et approvisionnement ETUDE SUR LE CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS : Marchés et approvisionnement Etude réalisée pour le compte de l ADEME par Solagro, Biomasse Normandie, BVA et Marketing freelance juillet 2013 Coordination technique

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

Bulletin de liaison de Grumpy Nature

Bulletin de liaison de Grumpy Nature Bulletin de liaison de Grumpy Nature Numéro 4, Janvier 2010 Edito Une nouvelle année de suivi vient de s achever et Grumpy Nature n a pas ménagé ses efforts. Nous revoil{ pour vous faire partager les moments

Plus en détail

ETAT DES LIEUX : LES COULEURS DE CROZET

ETAT DES LIEUX : LES COULEURS DE CROZET NUANCIER COMMUNAL 2010 Document annexe au règlement du Plan Local d Urbanisme ETAT DES LIEUX : LES COULEURS DE CROZET Document non diffusable sans autorisation Commune de Crozet 01170 Sommaire Urbanisation

Plus en détail

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard Trois espèces sont très communes dans le Gard, en hiver : le Faucon crécerelle, l Epervier d Europe et la Buse variable. D autres sont plus localisées : le Busard des roseaux (Petite Camargue), le Busard

Plus en détail

INCI CAS EINECS CI 77891 13463-67-7 236-675-5

INCI CAS EINECS CI 77891 13463-67-7 236-675-5 Fard crème maqpro N 21 / BLANC Fard crème maqpro N 28 / BLEU CI 77007 101357-30-6 309-928-3 Fard crème maqpro N 164 / CHAIR CLAIR CI 77492 51274-00-1 257-098-5 CI 77007 silica 101357-30-6 7631-86-9 309-928-3

Plus en détail

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES 1 Rappel du connu : Classification simplifiée des animaux en 5 classes. Description de l activité Matériel Organisation Liens interdisciplinaires 2 Mise en situation : "Vous

Plus en détail

La Lettre BAIE DE SAINT-BRIEUC. Réserve Naturelle. Carnet de saison. Actualités. Découvrir. mars - avril 2011 n 52. Ramassages sur Bon Abri

La Lettre BAIE DE SAINT-BRIEUC. Réserve Naturelle. Carnet de saison. Actualités. Découvrir. mars - avril 2011 n 52. Ramassages sur Bon Abri mars - avril 2011 n 52 Réserve Naturelle BAIE DE SAINT-BRIEUC La Lettre Actualités Ramassages sur Bon Abri Le grand chantier, seconde phase Les bernaches aux champs Carnet de saison Observations d hiver

Plus en détail

Rechercher le Pic cendré en Wallonie

Rechercher le Pic cendré en Wallonie Programme d inventaire et surveillance des oiseaux nicheurs de Wallonie Rechercher le Pic cendré en Wallonie Cette enquête de terrain est coordonnée par Aves avec le soutien de la Wallonie (DEMNA) 1. Introduction

Plus en détail

Introduction. II. Aire de répartition des requins

Introduction. II. Aire de répartition des requins Premiers résultats des observations acoustiques effectuées sur les requins bouledogue et tigre entre le 2 décembre 2011 et le 2 décembre 2012 sur la côte ouest de la Réunion Introduction Ces premiers résultats

Plus en détail

Pollutions et nuisances : Echelles d impact et échelles d action, et inégalités environnementales

Pollutions et nuisances : Echelles d impact et échelles d action, et inégalités environnementales Pollutions et nuisances : Echelles d impact et échelles d action, et inégalités environnementales P.Hubert Les pollutions et nuisances documentées Les approches partant du territoire => Quels antagonismes

Plus en détail

Protocoles pour le suivi des pontes de tortues marines dans le cadre de Protomac. Professeur Marc Girondot

Protocoles pour le suivi des pontes de tortues marines dans le cadre de Protomac. Professeur Marc Girondot Muséum National d'histoire Naturelle de Paris Département de Systématique et Evolution Laboratoire des Reptiles et Amphibiens 25 rue Cuvier 75005 Paris & Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution

Plus en détail

peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté, Besançon, France

peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté, Besançon, France Le campagnol terrestre, ravageur des prairies Pullulations et biodiversité Le paradoxe du double statut de peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté,

Plus en détail

Outillages Requis pour l installation des Gardes Corps

Outillages Requis pour l installation des Gardes Corps Outillages Requis pour l installation des Gardes Corps 1. Clé à Molette 8 (7500203L) 2. Niveau à Bulle (7500204L) 3. Clé Allen 5/16 (7500205L) 1 Installation des montants d un garde corps Information Général:

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

Réseaux scientifiques d observation de l IAC

Réseaux scientifiques d observation de l IAC Réseaux scientifiques d observation de l IAC Le suivi des bulimes de l Ile des Pins (Placostylus fibratus) Justificatifs Escargots géants terrestres de litière (forêts primaires) Une espèce endémique,

Plus en détail

Nourrir les oiseaux en hiver

Nourrir les oiseaux en hiver les oiseaux en hiv Nourrir les oiseaux en hiver Sommaire : Pourquoi les nourrir...page 1 Comment les nourrir...page1 Quels ravitaillement pour quel oiseaux?...page2 Recette «pain de graisse»...page 3 Les

Plus en détail

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr Chauve-Souris Auvergne Place Amouroux 63 320 Montaigut-le-Blanc Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr www.chauve-souris-auvergne.fr Association d étude et de conservation des chiroptères

Plus en détail

Campagnols en Région Picardie Premier état des lieux. Lundi 9 mars 2015 FREDON PICARDIE

Campagnols en Région Picardie Premier état des lieux. Lundi 9 mars 2015 FREDON PICARDIE Campagnols en Région Picardie Premier état des lieux Campagnols et mulot, les espèces importantes présentes en région + grands, oreilles plus petites + petits, oreilles bien développées Taille < 15 cm

Plus en détail

Site >> Planèze de Saint-Flour CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8312005 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Planèze de Saint-Flour CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8312005 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Planèze de Saint-Flour CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Oiseaux N D IDENTIFICATION UE : FR8312005 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Andelat, Celles, La Chapelle-d

Plus en détail

qu il y ait une très grande cohérence entre les différentes politiques publiques. Les orientations régionales peuvent aussi permettre de rechercher

qu il y ait une très grande cohérence entre les différentes politiques publiques. Les orientations régionales peuvent aussi permettre de rechercher Gestion de la faune sauvage et amélioration de la qualité des habitats. Dominique STEVENS (Délégué régional Poitou-Charentes ONCFS ) et Pascal DOUTAU ( F D C de Charente) : Dominique STEVENS : Nous allons

Plus en détail

PROJET SOUMIS A LA CDCFS

PROJET SOUMIS A LA CDCFS PREFET DE VAUCLUSE Direction Départementale des Territoires Service Environnement Unité Milieux Naturels Affaire suivie par : Hélène CLOAREC Tél : 04 90 16 21 13 Télécopie : 04 90 16 21 88 Courriel : helene.cloarec@vaucluse.gouv.fr

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS Rencontres francophones Est-Ouest de socio-économie des transports Montréal

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

Les rapaces. L Oiseau libre

Les rapaces. L Oiseau libre Les rapaces Reconnaissance et populations L autour des palombes (Accipiter gentilis) L autour des palombes mâle est plus petit que la femelle d environ un tiers. Il a le dessus brun gris, la femelle l

Plus en détail

Liste des espèces de la région

Liste des espèces de la région Recherche Liste des espèces de la région Ce tableau présente la liste complète des espèces d'oiseaux de la région en ordre alphabétique. Il permet de retrouver facilement une espèce précise, ainsi que

Plus en détail

D OBSERVATION ORNITHOLOGIQUE

D OBSERVATION ORNITHOLOGIQUE Guide des sites D OBSERVATION ORNITHOLOGIQUE Le temps est bon. 2 e édition www.tourismecentreduquebec.com/oiseaux HÔTEL LE VICTORIN Forfait Ornithologie À partir de 88 $ 1 nuitée 1 cocktail servi au bar

Plus en détail

Comité d orientation ORECC / OREGES. 5 décembre 2014

Comité d orientation ORECC / OREGES. 5 décembre 2014 Comité d orientation ORECC / OREGES 5 décembre 2014 1 Ordre du jour 1) Présentation des observatoires et bilan des actions menées en 2014 2) Echanges sur le programme de travail 2015 3) Gouvernance unifiée

Plus en détail

1. Etude de la variation de distribution des chamois et des mouflons en fonction de la saison

1. Etude de la variation de distribution des chamois et des mouflons en fonction de la saison OBJECTIFS ET PROTOCOLES DE LA RECUPERATION DE DONNEES DANS LE CADRE DE L ETUDE DES INTERACTIONS INTERSPECIFIQUES ET DE LA SELECTION DE L HABITAT PAR LES ONGULES SAUVAGES ET DOMESTIQUES DU MASSIF DES BAUGES

Plus en détail

Intérêt des ripisylves pour les chauves-souris

Intérêt des ripisylves pour les chauves-souris Intérêt des ripisylves pour les chauves-souris - Introduction La ripisylve Les chauves-souris 34 espèces en France aux exigences écologiques spécifiques (gîte, habitat, régime alimentaire) Importante productivité

Plus en détail

Le Busard Saint-Martin Circus cyaneus en Bresse bourguignonne Programme de marquage alaire - Premiers résultats

Le Busard Saint-Martin Circus cyaneus en Bresse bourguignonne Programme de marquage alaire - Premiers résultats LES RAPACES Le Busard Saint-Martin Circus cyaneus en Bresse bourguignonne Programme de marquage alaire - Premiers résultats Brigitte GRAND* Résumé Dans le cadre d un programme personnel de suivi par marquage

Plus en détail

Ordre Mondial des Juges STANDARDS. Canaris de Couleur. Colourbred Canaries

Ordre Mondial des Juges STANDARDS. Canaris de Couleur. Colourbred Canaries Ordre Mondial des Juges STANDARDS Canaris de Couleur Colourbred Canaries INTRODUCTION A l initiative du Président de l O.M.J. Daniel SOMMER, des experts Allemands, Belges, Espagnols, Français, Hollandais,

Plus en détail

Indicateurs phénologie. Isabelle Chuine et al. Novembre 2013

Indicateurs phénologie. Isabelle Chuine et al. Novembre 2013 Indicateurs phénologie Isabelle Chuine et al. Novembre 2013 4 indicateurs Date de feuillaison surtout feuillus. Quid des résineux? Date de floraison certains suivis sont très anciens, Date de coloration

Plus en détail

Standard commun de l'agapornis lilianae

Standard commun de l'agapornis lilianae Standard commun de l'agapornis lilianae Établis par les comités techniques de : ANBvV, AOB, BVA, KBOF, ONZE PARKIETEN, Parkietenspeciaalclub ANBvV, PSC, Psittacula Pays-Bas, NBvV, yc MUTAVI 2002-2011 Ce

Plus en détail

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques ise Pignon Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Plan de la présentation éolien

Plus en détail

SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS en 2009 C-A HANZEL

SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS en 2009 C-A HANZEL LE FAISAN SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS en 2009 C-A HANZEL Le faisan commun est un galliforme. Originaire d'asie, il a été introduit en Europe dès l'antiquité. On trouve énormément de races de faisans, du

Plus en détail

guide d identification les Oiseaux du québec

guide d identification les Oiseaux du québec guide d identification les Oiseaux du québec Bécasseau variable guide d identification les Oiseaux du québec Texte et photos de SUZANNE BRÛLOTTE 97-B, Montée des Bouleaux, Saint-Constant, Qc, Canada, J5A

Plus en détail

Le développement éolien au Québec : comment réduire les impacts sur la faune et ses habitats?

Le développement éolien au Québec : comment réduire les impacts sur la faune et ses habitats? Le développement éolien au Québec : comment réduire les impacts sur la faune et ses habitats? 15 novembre 2013 Congrès de l Association des biologistes du Québec, Trois-Rivières 15 novembre 2013 Pascale

Plus en détail

Société d'ornithologie de Polynésie Les services rendus par les oiseaux

Société d'ornithologie de Polynésie Les services rendus par les oiseaux Société d'ornithologie de Polynésie Les services rendus par les oiseaux Fête de la Science 7 octobre 2015 services rendus par les oiseaux en Polynésie française D après le rapport sur l Evaluation des

Plus en détail

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Marais d Archine Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une ressource fondamentale pour la collectivité.

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1 ANNEXES DU SCOT DE L ARC COMTAT VENTOUX Version arrêtée du 20 juin 2012 1 SOMMAIRE 1. ANNEXE 1 METHODOLOGIE DE DEFINITION DE LA TACHE URBAINE ET DE LA CONSOMMATION FONCIERE SUR LE TERRITOIRE 2. ANNEXE

Plus en détail