Aides au départ en vacances

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aides au départ en vacances"

Transcription

1 Aides au départ en vacances Quelle réalité en Bretagne? Etude & Ingénierie N Décembre 0 Cadrage Les vacances des français Taux de départ en vacances en France en 0 : 58% Seulement 37% des foyers les plus pauvres partent en vacances (contre 47% en 007). Un quart des jeunes de 5 à 9 ans (soit 3 millions) ne part pas en vacances. En 008, vacancier sur 5 bénéficiait d une aide au départ en vacances. Les bretons et les vacances personnes vivent en Bretagne. On estime à plus d un million le nombre de bretons exclus des vacances. Deux territoires bretons propices au non départ : le centre ouest et les noyaux urbains. Une surreprésentation des CSP particulièrement touchées par le non départ : ouvriers, agriculteurs, employés. Une part de seniors dans la population et un taux de pauvreté chez les seniors plus élevés que la moyenne nationale. Sources : Insee, Credoc, Ipsos, JPA, étude Unat Bretagne 00 Chaque année, près d un français sur deux ne part pas en vacances! Au cours des dernières années, les inégalités se sont accrues en matière de vacances. Le taux de départ en vacances diminue chaque année et en 0, 4% des Français ont dû renoncer à partir (Crédoc), principalement pour des raisons financières. Or les vacances sont un droit, reconnu par la loi du 9 juillet 998 relative à la lutte contre les exclusions. En 008, personne sur 5 partant en vacances avait bénéficié d une aide au départ dispensée par un comité d entreprise, une Caisse d Allocations Familiales, une Mutualité Sociale Agricole, une collectivité territoriale ou un autre organisme. Ces aides permettent chaque année à des millions de français de partir en vacances. Qu en est-il en Bretagne? On estime à plus d un million le nombre de bretons potentiellement exclus des vacances. Combien bénéficient d une aide pour partir en vacances? Depuis plusieurs années, en collaboration avec le Conseil Régional de Bretagne, l Unat Bretagne pilote une réflexion de fond sur le départ en vacances des Bretons. Tête de réseau du tourisme associatif à vocation sociale en Bretagne, l Unat Bretagne contribue au maintient et au développement d une politique sociale du tourisme visant à rendre les vacances accessibles au plus grand nombre. Un premier état des lieux régional des acteurs et dispositifs d aide au départ en vacances, réalisé entre 008 et 00, avait permis de mettre en lumière l ampleur de la mobilisation des acteurs bretons pour le départ en vacances. Dans le prolongement de cette étude, l Unat Bretagne a souhaité mieux cerner la réalité des programmes régionaux de soutien au départ et leurs impacts sur la population bretonne. Une nouvelle étude, expérimentale en région, a donc été lancée dans l objectif de préciser l ampleur de l intervention de l ANCV, des CAF, des MSA, des Conseils Généraux de Bretagne en faveur des vacances des bretons. Contactées courant 0 pour répondre à une première enquête d observation, il s agissait pour ces structures de décrire les modalités de leurs interventions et d en quantifier dans la mesure du possible l importance en termes de nombre de bénéficiaires et de budget. Les «aides à la pierre» aux hébergements du tourisme social ont été exclues du périmètre de l enquête. Les réponses obtenues et présentées dans cette synthèse témoignent que les politiques en faveur du départ en vacances des bretons ne sont pas anecdotiques, puisque nous avons identifié 55 millions d euros de Chèques-Vacances émis pour personnes environ et plus de 6 millions d euros d aides financières consacrés aux vacances de à personnes en Bretagne en 0. On entend par vacances un départ pour quatre nuitées consécutives en dehors du domicile pour des raisons personnelles. L Unat Bretagne développe depuis de nombreuses années une expertise sur le tourisme associatif à vocation sociale et les vacances pour tous en Bretagne. Les nouvelles publications «Etude & Ingénierie» sont destinées aux décideurs du tourisme associatif à vocation sociale ainsi qu aux partenaires de l Unat Bretagne. Elles rassemblent et valorisent les études, travaux de synthèse et propositions dans l'un des domaines de compétences de l Unat régionale. Chaque numéro a ainsi pour objet de faciliter la diffusion de connaissances, d'initier réflexions et débats et de contribuer au renouveau du tourisme social. Bonne lecture et n'hésitez pas à nous faire part de vos réactions et remarques.

2 FINANCEMENTS ENGAGES DANS LES POLITIQUES VACANCES EN BRETAGNE Approche du montant des politiques vacances en faveur des bretons en 0 Collectivités territoriales et autres : mutuelles, caisses de retraite, CE 3, millions,6 millions ? 55 millions émis soit une contribution des CE et employeurs d environ 33 millions 55 millions d euros de Chèques-Vacances émis soit 33 millions d euros distribués par les comités d entreprises et employeurs en Bretagne. Et plus de 6 millions d euros dédiés à l aide au départ en vacances par les CAF, les MSA, l ANCV Le soutien aux vacances par les comités d entreprises et employeurs Les comités d entreprises et employeurs bretons partenaires de l ANCV ont contribué à l émission de 55 millions d euros de Chèques-Vacances en 0. Avec un taux de prise en charge moyen de 60%, on peut estimer que les 30 entreprises bretonnes clientes des Chèques-Vacances auraient contribué à hauteur de 33 millions d euros aux vacances de leurs salariés. source ANCV Moyenne nationale. Source : Atout France «Accès aux vacances : le rôle des comités d entreprise et organisations syndicales en France et en Europe», 0 + 4% de Chèques-Vacances émis entre 00 et 0 Le soutien aux vacances par les CAF, les MSA, et l ANCV 5,8 millions d euros d aides financières ont été affectés aux aides aux vacances par les 4 CAF et MSA de Bretagne. Les 4 Caisses d Allocations Familiales de Bretagne ont alloué en 0 plus de 3, millions d euros à leur politique vacances, dont,6 millions d euros d aides individuelles et euros d aides aux partenaires.,6 millions d euros ont également été affectés aux vacances des allocataires des caisses bretonnes de la Mutualité Sociale Agricole. Stabilité voire hausse des budgets CAF Baisse des budgets MSA Les aides à la person ne de l ANCV représentent plus de en 0. L ANCV a versé d aides à la personne aux partenaires bretons du programme Aides aux Projets Vacances, et on peut estimer à environ les aides versées par l ANCV aux seniors bretons. source ANCV 9 bretons sont partis grâce au dispositif Seniors en vacances en 0. Le bilan national du dispositif pointe que 69% des seniors partants ont bénéficié d une aide de l ANCV (de 50 ou 80 ). On peut donc estimer à environ les aides versées aux bretons. + 76% d Aides aux Projets Vacances entre 009 et 0 en Bretagne Une prédominance des aides à la personne L aide au départ en vacances prend formes complémentaires : l une agit sur la solvabilisation des individus par des aides financières à la personne (directes et indirectes), l autre agit sur le financement de l accompagnement par les opérateurs de séjours. Les aides directes à la personne : Chèques-Vacances, aides aux vacances familiales des CAF (via VACAF ou non) et des MSA Elles s adressent aux personnes autonomes dans l organisation de leur séjour et permettent de financer une partie des frais de séjour. Les aides indirectes à la personne : Aides aux Projets Vacances de l ANCV, aides aux vacances sociales des CAF, certaines allocations des Conseils Généraux Elles s adressent à un public fragilisé nécessitant un accompagnement social pour partir en vacances. Elles ne sont souvent pas notifiées aux potentiels bénéficiaires, leur diffusion passe par les associations et structures partenaires des financeurs de l aide aux vacances. Elles permettent aux familles de partir seules ou de participer à des séjours organisés et accompagnés. Les «aides aux partenaires» ou subventions aux porteurs de projets vacances Les financeurs de l aide aux vacances attribuent des aides au fonctionnement ou des aides au projet aux associations actives dans le domaine des vacances, qu elles soient spécialisées ou généralistes. Ces aides financent le travail d accompagnement social qu elles fournissent auprès des publics. Elles peuvent se cumuler, être associées à des aides à la personne, et complétées par d autres financements (directions départementales de la cohésion sociale, communes, fonds propres des associations, dons du public, de fondations, etc.) pour boucler les budgets des projets de vacances menés.

3 BENEFICIAIRES DES POLITIQUES VACANCES EN BRETAGNE Estimation du nombre de bénéficiaires des aides à la personne en 0 Collectivités territoriales et autres bretons porteurs de Chèques- Vacances soit environ personnes bénéficiaires porteurs de Chèques-Vacances soit environ personnes avec leur famille Plus de 4800 familles et plus de enfants Environ 000 enfants, seuls ou en famille 5035 personnes *9 seniors *655 individus en famille *540 jeunes *540 adultes isolés *9 enfants *dont 663 personnes handicapées? Entre et personnes parties en vacances grâce aux aides à la personne des CAF, MSA et de l ANCV. 55 millions de Chèques-vacances ont été émis en 0 en Bretagne. Sachant que le montant moyen attribué en France est 380, on estime le nombre de porteurs à , et personnes avec leur famille. Estimation issue des données collectées par l enquête (selon une taille moyenne de 3 personnes par famille). Profil des bénéficiaires : les publics actifs et les familles modestes sont les plus soutenus Salariés d entreprise - Les principaux bénéficiaires des aides au départ en vacances sont les salariés des 30 entreprises distribuant des Chèques-Vacances, et leurs familles. Une étude de l ANCV réalisée en 004 montre que 75% des bénéficiaires des Chèques-Vacances sont des familles de,0 enfants en moyenne, et que le revenu net moyen du foyer est de 40. ( source : CNT, Coordonner et optimiser les aides au départ en vacances des familles, 004) Environ personnes Les salariés sont d autant plus aidés que les politiques vacances des CE ne reposent pas uniquement sur le Chèque- Vacances mais également sur la proposition de tarifs négociés, d aides aux séjours des enfants, etc. Familles modestes - Les profils les plus soutenus sont ensuite les familles avec enfants allocataires CAF et MSA dont le quotient familial est inférieur en moyenne à 550 pour les allocataires CAF et 850 pour les allocataires MSA. Ces familles peuvent bénéficier d aides pour les vacances familiales ou pour les vacances en séjour collectif de leurs enfants. Les foyers éligibles à ces aides sont environ en Bretagne à personnes Publics socialement fragiles - Les enfants fréquentant des écoles et centres de loisirs communaux partant en séjours collectifs organisés par les services de la commune bénéficient fréquemment d une contribution de leur commune (ces bénéficiaires ne sont pas comptabilisés dans l étude). - Les ménages fragiles économiquement et socialement qui sont suivis par des travailleurs sociaux ou qui fréquentent des associations caritatives représentent une part moindre des bénéficiaires mais ils sont davantage aidés. Ils bénéficient notamment des «aides aux vacances sociales» des CAF, des aides à la personne de l ANCV (Aide aux Projets Vacances et Bourse Solidarité Vacances) et d allocations des Conseils Généraux. Ces personnes bénéficient d un accompagnement social pour partir en vacances, et il est fréquent qu ils cumulent plusieurs aides. Les enfants issus de ces familles fragilisées sont également aidés par des associations spécialisées dans le départ en vacances des enfants ou des associations caritatives. Près de personnes (CAF, MSA, ANCV) - Les seniors bretons modestes ou précaires partent en vacances notamment grâce au programme Seniors en vacances de l ANCV, en individuel ou en groupe. Ils sont plus de 76% en Bretagne à partir dans le cadre de groupes organisés par des CCAS, clubs de seniors, associations caritatives. 90 seniors (ANCV) - Diverses aides permettent aux personnes en situation de handicap d accéder aux vacances : des aides généralistes comme la prestation de compensation du handicap ou des aides spécifiques pour soutenir les vacances. Les Aides aux Projets Vacances de l ANCV aident financièrement les bretons porteurs de handicap qui sont en relation avec des associations spécialisées dans le handicap ou qui travaillent dans des ESAT. 663 personnes (ANCV) - Les jeunes adultes sont également soutenus par l ANCV. Les aides ciblent des jeunes adultes plutôt précaires et fréquentant des missions locales et Foyers de Jeunes Travailleurs, ou des jeunes souhaitant partir en autonomie qui sont alors accompagnés dans leur projet de départ par des structures d animation locale. 650 jeunes (ANCV)

4 Familles «autonomes» CAF Familles «séjours sociaux» CAF Publics fragiles ANCV Seniors ANCV Enfants courts séjours (moy 5j) CAF Enfants séjours longs (moy j) CAF MODALITES D INTERVENTION DES FINANCEURS Des dotations variables en fonction des dispositifs et des publics Les dotations à la personne allouées pour soutenir le départ en vacances peuvent varier en fonction de critères économiques, de la situation familiale, du coût du séjour... Pour les plus précaires, elles peuvent se cumuler et prendre en charge jusqu à la totalité du coût du séjour. Approche des dotations moyennes par dispositif en 0 Dotation moyenne des CE/employeurs pour les Chèques-Vacances Ce graphique fait état des dotations moyennes allouées dans le cadre de certains dispositifs des CAF et de l ANCV. Lecture : la dotation moyenne versée par les CAF aux familles autonomes varie entre 00 et 340 selon les CAF. Salariés Une étude d Atout France montre qu il est attribué en moyenne 380 aux porteurs de Chèques-Vacances, avec un taux de prise en charge par le CE de 60%, sachant que ce taux est extrêmement variable d une entreprise à l autre. On peut donc estimer la contribution moyenne des CE à environ 0. D après la même étude, le budget vacances du foyer des partants est de 00. ( source : Atout France «Accès aux vacances : le rôle des comités d entreprise et organisations syndicales en France et en Europe», 0) Familles Les modalités d attribution des CAF de Bretagne sont variées : pour la CAF des Côtes d Armor qui n a pas recours à VACAF, le montant est forfaitaire en fonction du nombre d enfants, pour les autres il couvre une partie du coût de l hébergement. Celles-ci prennent en charge entre 50 et 70% du coût de l hébergement pour les vacances familiales en autonomie et entre 75 et 80% pour les familles bénéficiant d un accompagnement social, soit une Un réseau de partenaires de proximité dense Indispensables pour identifier les bénéficiaires des aides, les diffuser et accompagner les publics dans la réalisation de leur projet de vacances, les acteurs locaux se mobilisent de façon croissante pour favoriser le départ en vacances des bretons. Deux types de structures peuvent être identifiées : Des représentations locales de grands réseaux nationaux à vocation d animation sociale, caritative ou d aide au départ en vacances. Grâce à leur réseau, ces associations ont développé une grande expertise dans le domaine des vacances et notamment dans la mobilisation des dispositifs d aide existants. En Bretagne : Le Secours Catholique, Le Secours Populaire Français, Les Restos du Cœur, ATD Quart Monde, Vacances et Familles, la JPA, les PEP FOCUS : L accueil des publics aidés Des associations et structures de proximité, actrices de l animation locale. Parfois moins expérimentées dans l aide au départ en vacances, leur force est leur connaissance des publics aidés. Réparties inégalement en Bretagne, leur implication dans l aide au départ en vacances dépend de leur connaissance des dispositifs existants, de leur sensibilisation aux vacances comme «outil d action sociale» et de la volonté de leurs élus. Ce sont des associations participation moyenne de l ordre de 00 à 300 par famille pour les séjours autonomes et 400 pour les séjours sociaux. Enfants Les dotations pour les séjours des enfants sont allouées par jour et varient, en moyenne pour les CAF bretonnes, entre à 6 par jour pour les camps et colonies, et de 3,7 à 9 par jour pour les mini-camps et camps marabout. Seniors Les seniors non imposables partis grâce au programme Seniors en vacances en 0 ont pu recevoir une aide représentant 50% du prix du séjour négocié avec les hébergeurs, soit entre 50 et 80. Publics fragiles Les publics qui ont bénéficié des Aides aux Projets Vacances de l ANCV (jeunes adultes, adultes isolés, personnes en situation de handicap, familles) ont bénéficié d une aide couvrant en moyenne 3% du coût du séjour, soit 80. culturelles, sportives ou thématiques créées localement par la population, des associations gérant des dispositifs d animation sociale pour le compte des collectivités locales, mais aussi des CCAS, des services communaux porteurs de projets partenaires de Seniors en Vacances (ANCV) dont plus de 50% de collectivités. Un nombre de porteurs de projets qui a presque doublé en ans. Plus de 60 partenaires CAF : associations, CCAS... Ainsi que de nombreux centres de vacances Des structures touristiques s impliquent dans l aide aux vacances en Bretagne en favorisant l accueil des publics aidés dans leurs établissements. Près de 00 hébergements du Tourisme Associatif à Vocation Sociale ouverts à tous 764 points d accueil du Chèque-Vacances 89 hébergements partenaires de VACAF (campings, villages et résidences de vacances, etc.) 9 hébergements bretons partenaires de la Bourse solidarité Vacances 3 hébergements partenaires de Seniors en Vacances

5 A RETENIR Le financement de l aide au départ en vacances en Bretagne 55 millions d euros de Chèques-Vacances émis soit une contribution d environ 33 millions d euros par les comités d entreprises et employeurs partenaires de l ANCV A titre de comparaison, 30 millions et 3 millions d euros de Chèques-Vacances ont été émis en Aquitaine et Midi Pyrénées, pour des populations et tissus entrepreneuriaux comparables à la Bretagne. 6 millions d euros alloués à l aide aux vacances par les CAF, MSA et l ANCV Dont plus de 90% sont des aides à la personne Et moins de 0% financent le travail d accompagnement au départ en vacances réalisé par les structures locales partenaires des dispositifs Une contribution au soutien au départ par les Conseils Généraux non quantifiée mais réelle. Le non-départ en Bretagne : million de bretons sont potentiellement non-partants pour des raisons essentiellement financières, avec une probable surreprésentation des seniors, des ouvriers et des agriculteurs. Une majorité de salariés d entreprises : porteurs de Chèques-Vacances soit personnes avec leur famille Ils représentent % de la population bretonne à personnes aidées par les CAF, MSA, l ANCV Une majorité de personnes modestes qui nécessitent un coup de pouce financier pour leurs vacances. Elles ont un quotient familial inférieur à 850 et plus généralement en dessous de 500 (ce qui équivaut à un revenu net mensuel de moins de 600 pour une famille de 4 personnes). Dans une moindre mesure, des foyers fragiles socialement qui nécessitent non seulement une aide financière mais également un accompagnement social pour partir en vacances. Les bénéficiaires de l aide au départ en vacances en Bretagne Les modalités des aides Des dotations variables et dégressives selon le revenu et la situation familiale et sociale des personnes. Des aides qui peuvent être cumulées pour les publics les plus fragiles Une majorité d aides financières récurrentes qui permettent de déclencher un séjour en année N (chaque année pour le Chèque-Vacances, tous les deux ans pour VACAF par exemple) Une minorité d aides assorties d un accompagnement social qui donnent des clés pour reproduire un projet de vacances en année N+ ou N+ Ces aides sont souvent utilisées comme support d une action sociale et socioéducative Un taux d utilisation des aides estimé à moins de 5% pour les CAF Un tissu local actif dans l aide au départ en vacances Des antennes locales de grands réseaux nationaux généralistes ou spécialisés dans l aide au départ en vacances Des associations et structure d animation locale, dont un grand nombre de centres sociaux et CCAS Une mobilisation croissante de ces acteurs de terrain via des dispositifs d aide nationaux ou régionaux Des hébergeurs partenaires de l aide au départ en vacances : près de 00 hébergeurs du tourisme associatif à vocation sociale, 89 hébergements partenaires VACAF, 9 partenaires de la Bourse Solidarité Vacances, 3 partenaires de Seniors en vacances... Les partenaires des aides aux vacances Les perspectives d évolutions Des perspectives plutôt réjouissantes : Un nombre de Chèques-Vacances émis et de comités d entreprises clients de l ANCV en hausse Des budgets MSA en baisse mais des budgets CAF stables voire en augmentation Un développement constant des programmes d aide à la personne de l ANCV (en fonds alloués, en nombre de partenaires et de bénéficiaires)

6 L UNAT BRETAGNE, QUI SOMMES NOUS? Tête de réseau du tourisme pour tous Déclinaison en région de l UNAT, association reconnue d utilité publique depuis 90, l Unat Bretagne est une interface stratégique pour les acteurs de la filière en Bretagne, l interlocuteur incontournable des collectivités territoriales sur toutes les questions relatives au développement régional du tourisme associatif et d une politique sociale du tourisme. L Unat Bretagne regroupe 3 associations et réseaux représentant 94 hébergements touristiques ouverts à tous. Partenaires historiques du secteur de l aide au départ en vacances, les associations de tourisme bretonnes ont développé une offre de séjours et d hébergements variée et adaptée à tous : villages de vacances, centres de vacances pour enfants, centres d accueil de jeunes, centres sportifs Nos missions Représenter le réseau auprès des pouvoirs publics et des partenaires régionaux Contribuer au maintien et au développement d une politique sociale du tourisme en Bretagne favorisant l accès aux vacances du plus grand nombre Améliorer la connaissance du secteur par des enquêtes et de la veille Valoriser l offre du tourisme associatif breton Informer, conseiller et accompagner les associations de tourisme LE RESEAU UNAT BRETAGNE Des associations de tourisme rassemblées autour de valeurs communes : le droit et l accès aux vacances pour tous. Hébergeurs Organisateurs de séjours Villages de vacances Auberges de jeunesse Centres internationaux de séjour Centres sportifs Centres de vacances Colonies de vacances Séjours scolaires Séjours linguistiques et culturels Vacances adaptées organisées Séjours en famille Voyages et excursions Des acteurs associatifs engagés... Qui favorisent l accessibilité de leur structure à tous les publics Qui prônent la mixité et le «vivre ensemble» au quotidien Pour en savoir plus sur les membres de l Unat Bretagne : Information et aide au départ en vacances Information Formation Aide au départ en vacances Qui valorisent l humain et recherchent l épanouissement des publics reçus Qui contribuent à la découverte, à l ouverture de leurs publics au monde et aux autres L Unat Bretagne remercie les répondants à l enquête : ANCV CAF du Morbihan CAF des Côtes d Armor CAF d Ille-et-Vilaine CAF du Finistère MSA d Armorique MSA des Portes de Bretagne Conseil Général des Côtes d Armor Conseil Général d Ille-et-Vilaine Les PEP 35 Secours Catholique du Finistère Secours populaire du Morbihan JPA du Morbihan JPA du Finistère Vacances et Familles du Finistère Vacances et familles du Morbihan Vacances Ouvertes 47, rue Ferdinand le Dressay - BP Vannes cedex Tél Mobile Mail : Réalisé avec le soutien de la Région Bretagne Rédaction : Laura Berteloot Directeur de la publication : Jean Meillard Crédits photo : VTF, ARA, Rêves de Mer, CRT Bretagne Décembre 0

Etat des lieux des dispositifs d aide au départ en vacances en Bretagne

Etat des lieux des dispositifs d aide au départ en vacances en Bretagne Etat des lieux des dispositifs d aide au départ en vacances en Bretagne Synthèse Edito Contexte de l enquête 2007 : Expérimentation d un dispositif d aide au départ en vacances régional 2008/2009 : Pilotage

Plus en détail

Les vacances des enfants et des jeunes aujourd hui en France

Les vacances des enfants et des jeunes aujourd hui en France Dossier de presse Conférence 2 avril 2012 Les vacances des enfants et des jeunes aujourd hui en France UNE INJUSTICE SOCIALE Ovlej Association constituée de La Jeunesse au Plein Air (La JPA) et de l Union

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Les différents interlocuteurs... 4 Les aides à la personne... 5 Les aides associatives à la personne... 12

TABLE DES MATIÈRES Les différents interlocuteurs... 4 Les aides à la personne... 5 Les aides associatives à la personne... 12 Édition 2011 TABLE DES MATIÈRES 2 A. Les différents interlocuteurs... 4 1- Les assistantes sociales...4 2- Les assistantes polyvalentes de secteur...4 B. Les aides à la personne... 5 1- La CPAM...5 2-

Plus en détail

Réseau HANDIMÔMES Janvier 2012 Page 1

Réseau HANDIMÔMES Janvier 2012 Page 1 DOCUMENT D INFORMATION A L ATTENTION DES FAMILLES ET DES PROFESSIONNELS QUI LES ACCOMPAGNENT LES DIFFERENTS TYPES DE SEJOURS QUELQUES ORGANISMES ET LEURS COORDONNEES LES DIVERSES POSSIBILITES DE FINANCEMENT

Plus en détail

VACANCES LES DISPOSITIFS D AIDE

VACANCES LES DISPOSITIFS D AIDE VACANCES LES S D AU DEPART POUR LES FAMILLES Familles de France 28 Place Saint-Georges 75009 PARIS Tél. : 01 44 53 45 90 Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org accueil@familles-de-france.org

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT 1. Etre ressortissant du régime général ou assimilés (est exclu le régime agricole : MSA) ; SOMMAIRE Conditions d ouverture

Plus en détail

LES AIDES FINANCIERES

LES AIDES FINANCIERES Les fiches sociales de VML Informations Soutien Aides Questions Réponses LES AIDES FINANCIERES POUR LES SEJOURS DE REPIT EN FAMILLE www.vml-asso.org Edition Janvier 2013 Pour plus d informations, contactez-nous

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATION D AUTORISATION D ENGAGEMENT POUR

Plus en détail

Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE Vacances, voyages, Cures, Individuelles ou familiales

Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE Vacances, voyages, Cures, Individuelles ou familiales Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE Vacances, voyages, Cures, Individuelles ou familiales Agrément SAP803436179 Agrément n AG 075.01.0003 Instructeurs du dossier : Didier

Plus en détail

Commission Permanente d Action Sociale.

Commission Permanente d Action Sociale. Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE Vacances, voyages, Cures, Individuelles ou familiales Insertion des Malades Insuffisants Respiratoires 2014 Séjours vacances FFAAIR et

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

Vacances pour tous. Poitou-Charentes. www.cr-poitou-charentes.fr. Édito de la Présidente DISPOSITIF 2009. Famille Jeunes Personnes en situation de

Vacances pour tous. Poitou-Charentes. www.cr-poitou-charentes.fr. Édito de la Présidente DISPOSITIF 2009. Famille Jeunes Personnes en situation de Poitou-Charentes CHARENTE CHARENTE-MARITIME DEUX-SÈVRES VIENNE Vacances pour tous DISPOSITIF 2009 Famille Jeunes Personnes en situation de handicap Aidants Seniors Édito de la Présidente Parce que l accès

Plus en détail

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail :

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail : Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE 2015 Vacances Familiales ou Individuelles, Cures, Voyages pour Insuffisants Respiratoires, Maladies rares, Neurologiques, Asthme Séjours

Plus en détail

NE PAS REMPLIR. Département N dossier. Dossier de demande d attribution de chèques vacances 2015

NE PAS REMPLIR. Département N dossier. Dossier de demande d attribution de chèques vacances 2015 NE PAS REMPLIR Type de handicap Département N dossier Dossier de demande d attribution de chèques vacances 2015 Personne adulte en situation de handicap de 16 ans et plus Aidant Jeune en MECS de 16 ans

Plus en détail

Conseil régional de Bretagne. Réunion OITS-ARF 1 er et 2 avril 2014

Conseil régional de Bretagne. Réunion OITS-ARF 1 er et 2 avril 2014 Conseil régional de Bretagne Réunion OITS-ARF 1 er et 2 avril 2014 Le tourisme social en Bretagne - 350 centres du tourisme social en Bretagne (centres de vacances, villages de vacances, auberges de jeunesse),

Plus en détail

AIDE A L INSTALLATION DES PERSONNELS (AIP AIP-VILLE)

AIDE A L INSTALLATION DES PERSONNELS (AIP AIP-VILLE) Rectorat Les personnels stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget Etat, les contractuels bénéficiaires de contrat conclus pour une durée égale ou supérieure à 10 mois, les auxiliaires

Plus en détail

Observatoire départemental de l'opinion

Observatoire départemental de l'opinion Observatoire départemental de l'opinion Enquête thématique "Les Finistériens et le logement" - Présentation générale - Juin 2009 RAPPEL DE LA METHODOLOGIE RAPPEL DE LA METHODOLOGIE 500 ménages de 18 ans

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors»

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors» Appel à projets CAP Retraite Bretagne «Agir contre l isolement des seniors» La mutualité sociale agricole (MSA), le régime social des indépendants (RSI), la caisse d assurance retraite et de santé au travail

Plus en détail

LE BTL. Bon Temps Libre

LE BTL. Bon Temps Libre LE BTL Bon Temps Libre Le BTL c est quoi? Il remplace le «passeport-loisirs» C'est un dispositif d'aide au temps libre visant à favoriser l'accès des enfants et des jeunes de 3 à 16 ans inclus à la pratique

Plus en détail

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE Une année mitigée En 2008, en Poitou-Charentes, le bilan social est mitigé. Le nombre d allocataires de l ASS et de l API décline. De même, le nombre de bénéficiaires de la CMUc est en retrait. Cela peut

Plus en détail

Tourisme pour tous. édition 2014

Tourisme pour tous. édition 2014 Tourisme pour tous Guide des aides au départ en vacances édition 2014 Editorial Certaines catégories de publics, les jeunes, les familles en situation de fragilité économique, les publics porteurs de

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

2008 : les vacances des Français s ajustent à leur pouvoir d achat

2008 : les vacances des Français s ajustent à leur pouvoir d achat Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie Enquête «Conditions de vie et Aspirations des Français» 8 : les vacances des Français s ajustent à leur pouvoir d achat Rapport réalisé

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

Coordonner & optimiser les aides au départ en vacances des familles

Coordonner & optimiser les aides au départ en vacances des familles Conseil National du Tourisme Section Droit aux Vacances Coordonner & optimiser les aides au départ en vacances des familles SESSION 2004 Présidente : Mme Marie-Claude BEAUDEAU, Sénatrice du Val-d Oise

Plus en détail

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation 1 Septembre 2014 Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation Grand-Charmont est une commune de 5200 habitants qui compte 57 % de logements sociaux. Les revenus

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

Guide des aides au départ en vacances Tourisme pour tous

Guide des aides au départ en vacances Tourisme pour tous Tourisme pour tous Guide des aides au départ en vacances Editorial Certaines catégories de publics, les jeunes, les familles en situation de fragilité économique, les publics porteurs de handicap, sont

Plus en détail

Les colos aujourd hui

Les colos aujourd hui Les colos aujourd hui Un secteur en évolution Quels publics pour quels séjours? Ovlej Association constituée de La Jeunesse au Plein Air (La JPA) et de l Union Nationale des Associations de Tourisme et

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité?

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Accueillir Héberger Accompagner Insérer Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Comité d Etude et d Observation 14 octobre 2008 FNDSA Comité d Etude et d Observation 14_10_2008 1 Les critères de référence

Plus en détail

Note provisoire sur l impact du tourisme social régional Languedoc- Roussillon (estimation base 2002) michel.garrabe@univ-montpt1.

Note provisoire sur l impact du tourisme social régional Languedoc- Roussillon (estimation base 2002) michel.garrabe@univ-montpt1. 1 Note provisoire sur l impact du tourisme social régional Languedoc- Roussillon (estimation base 2002) michel.garrabe@univ-montpt1.fr I-Données touristiques nationales (source : O.N.T 2001). -1.5Mds de

Plus en détail

Fiche action 3 : Création, mise en réseau et transmission d entreprises

Fiche action 3 : Création, mise en réseau et transmission d entreprises Fiche action 3 : Création, mise en réseau et transmission d entreprises Enjeu stratégique : Créer des emplois par l innovation et le partenariat *** Précision préalable : le terme «entreprise» comprend

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008

Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008 Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008 Cet article se propose de donner les premiers chiffres de l enquête barométrique de M@rsouin auprès des foyers bretons (par bretons

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE

ETUDE DE FAISABILITE ETUDE DE FAISABILITE «1er DEPART EN VACANCES» Sonia CAPPELLAZZO 1er Départ en Aquitaine TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 I. LES VACANCES DES 5 17 ANS EN FRANCE 4 A. LES VACANCES DES ENFANTS ET JEUNES

Plus en détail

Informations, conditions et dossier sur : www.fonctionpublique-chequesvacances.fr

Informations, conditions et dossier sur : www.fonctionpublique-chequesvacances.fr QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION SOCIALE? Les personnels stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget Etat Les auxiliaires et contractuels liés à l Etat par un contrat de droit public conclu

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Dossier de Présentation

Dossier de Présentation Dossier de Présentation 2 SOMMAIRE //VACANCES OUVERTES... UNE ASSOCIATION INNOVANTE p.4 //SOUTENIR LE DÉPART DES JEUNES EN AUTONOMIE : PRÉSENTATION DU DISPOSITIF SAC ADOS p.6 //L OFFRE SAC ADOS : DES OUTILS

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

L observation au CRTA. Les travaux pérennes : Enquêtes dans les hébergements Flux touristiques

L observation au CRTA. Les travaux pérennes : Enquêtes dans les hébergements Flux touristiques L observation au CRTA Les travaux pérennes : Enquêtes dans les hébergements Flux touristiques Participation aux enquêtes nationales pérennes de l INSEE Enquête de fréquentation dans l hôtellerie Grâce

Plus en détail

Les colos aujourd hui : un modèle de vacances socialement partagé qui perdure et se transforme

Les colos aujourd hui : un modèle de vacances socialement partagé qui perdure et se transforme Bulletin n 42 Juillet 2013 Les colos aujourd hui : un modèle de vacances socialement partagé qui perdure et se transforme Le mot de la Présidente Le départ en colos, où en sommes-nous? Partir en colos,

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

L AIDE AUX PROJETS VACANCES Campagne 2014

L AIDE AUX PROJETS VACANCES Campagne 2014 L AIDE AUX PROJETS VACANCES Campagne 2014 Un partenariat Unapei - ANCV Guide des APV pour les référents vacances Unapei - APV 15, rue Coysevox - 75876 Paris Cedex 18 Tél. : 01 44 85 50 50 - Fax : 01 44

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES NAISSANCE ET ACCUEIL DU JEUNE ENFANT. Données 2011 ÉDUQUER PARTICI PER NAÎTRE SE LOGER GRANDIR ACCUEILLIR JOUER SE CONSTRUIRE

DONNÉES SOCIALES NAISSANCE ET ACCUEIL DU JEUNE ENFANT. Données 2011 ÉDUQUER PARTICI PER NAÎTRE SE LOGER GRANDIR ACCUEILLIR JOUER SE CONSTRUIRE Données 2011 ÉDUQUER Cahier des DONNÉES SOCIALES NAISSANCE ET ACCUEIL DU JEUNE ENFANT PARTICI PER 2012 NAÎTRE SE LOGER GRANDIR ACCUEILLIR JOUER SE CONSTRUIRE Fédération bretonne des CAF EDITO Les Caf de

Plus en détail

Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance. Etienne Debauche

Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance. Etienne Debauche Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance Etienne Debauche Les objectifs de la Drees Suivi régulier des politiques publiques suivi des prestations existantes et de leurs bénéficiaires

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme Vous êtes un professionnel du tourisme et des loisirs et souhaitez accepter les Chèques-Vacances et/ou les Coupons Sport ancv? En vous

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

Tourisme adapté et accessibilité

Tourisme adapté et accessibilité Tourisme adapté et accessibilité ENJEUX DE SOCIÉTÉ ET ENJEUX ÉCONOMIQUES 17 Nov. 2014-3ème Journée Régionale de Tourisme Durable - «Tourisme adapté» ENJEUX DE SOCIÉTÉ ET ENJEUX ÉCONOMIQUES Tourisme adapté

Plus en détail

Projets loisirs et vacances

Projets loisirs et vacances Projets loisirs et vacances Dispositifs pour tout public : bourse solidarité vacances et contrat chèques vacances Dispositifs pour les familles avec enfants : aide aux vacances et aux loisirs famille Aide

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Vendredi 16 octobre 2015, à partir de 9 h au Domaine de Port aux Rocs, au Croisic (44)

Vendredi 16 octobre 2015, à partir de 9 h au Domaine de Port aux Rocs, au Croisic (44) DOSSIER DE PRESSE 1 ER CARREFOUR DU TOURISME SOCIAL ET SOLIDAIRE Vendredi 16 octobre 2015, à partir de 9 h au Domaine de Port aux Rocs, au Croisic (44) Quel est l'impact d'un village de vacances sur l'activité

Plus en détail

VOS ENFANTS PARTENT EN VACANCES FAITES PAYER LE CASVP!

VOS ENFANTS PARTENT EN VACANCES FAITES PAYER LE CASVP! Syndicat CGT des personnels du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris VOS ENFANTS PARTENT EN VACANCES FAITES PAYER LE CASVP! Plusieurs prestations sociales servies par l'agospap sont ouvertes aux

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile.

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile. DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise en charge de la MSA pour pouvoir recourir à des services vous permettant

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

Conseil national de l information statistique

Conseil national de l information statistique Conseil national de l information statistique Commission Système financier et financement de l économie Accessibilité et inclusion bancaire 25 septembre 2014 1 Pourquoi la Croix-Rouge française s occupe-t-elle

Plus en détail

Les dossiers incomplets ne seront pas acceptés.

Les dossiers incomplets ne seront pas acceptés. Comité Départemental n Dossier n Reçu au Comité le Mois du séjour Classe de découvertes Dossier mis à jour en février 2010 Attention : Toutes les rubriques doivent être renseignées. Les critères d acceptation

Plus en détail

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Pour adultes handicapés mentaux de la Meuse serésienne rue Hainchamps 77 siège social: a.s.b.l. Cesahm 4100 Seraing rue du Sewage 9 à 4100

Plus en détail

Les expériences en hébergement seniors non médicalisé

Les expériences en hébergement seniors non médicalisé Phase 2 / Etude de positionnement - Habitat des seniors Les expériences en hébergement seniors non médicalisé HABITAT DEDIE AUX PERSONNES AGEES Un exemple de réponse traditionnelle La MARPA ou un exemple

Plus en détail

Toute personne quelle que soit sa situation d handicap, dispose sous certaines conditions d un panel d aides financières spécifiques afin d adapter son logement à ses besoins et ainsi de conserver une

Plus en détail

La santé observée. Les minima sociaux. Chapitre 6.1. dans les régions de France

La santé observée. Les minima sociaux. Chapitre 6.1. dans les régions de France F N O R S Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé 62 bd Garibaldi 75015 PARIS Tél 01 56 58 52 40 La santé observée dans les régions de France Chapitre 6.1 Les minima sociaux Ce fascicule

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

Séquence 2/ Les vacances, un outil d action sociale

Séquence 2/ Les vacances, un outil d action sociale Séquence 2/ Les vacances, un outil d action sociale L ANCV utilise l intégralité de ses excédents de gestion dégagés par le Chèque Vacances pour financer des programmes d action sociale. Les vacances contribuent

Plus en détail

Dossier d inscription Aides aux Projets Vacances 2016

Dossier d inscription Aides aux Projets Vacances 2016 Dossier d inscription Aides aux Projets Vacances 2016 1 - GENERALITES Référent du projet (Instructeur du dossier) :.. (Seul un travailleur social peut instruire le dossier, les membres de la famille du

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Laurence Bloch Directrice Régionale, Insee Champagne-Ardenne La pauvreté : mieux la comprendre pour mieux agir Le prix

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE LE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE S ENGAGE POUR VOTRE INSERTION Le RSA c est un ensemble de droits mais aussi de devoirs

Plus en détail

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013 1 Une commission de l action sociale est constituée. Elle est composée du président, du secrétaire général et du trésorier général. En cas d absence de l un de ses membres, le vice-président ou le trésorier-adjoint

Plus en détail

Bien-être, découverte, répit : à chacun ses vacances

Bien-être, découverte, répit : à chacun ses vacances vous guider Exploitants Entreprises Particuliers Partenaires Bien-être, découverte, répit : à chacun ses vacances n Des séjours pour les seniors www.msa.fr Découvrir de nouveaux horizons, faire de nouvelles

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

ANNÉE 2013 CNAS PRESTATIONS «ACTION SOCIALE»

ANNÉE 2013 CNAS PRESTATIONS «ACTION SOCIALE» Ressources Humaines / CS 10/07/2013 ANNÉE 2013 AIDES AUX FAMILLES CNAS + PRESTATIONS «ACTION SOCIALE» Vous trouverez dans ce document un récapitulatif concernant certaines aides accordées aux familles

Plus en détail

" P o u r q u e l ' é t é n ' o u b l i e p e r s o n n e "

 P o u r q u e l ' é t é n ' o u b l i e p e r s o n n e Secours Populaire Français Fédération de la Haute-Vienne 6 rue Fulton 87280 LIMOGES www.spf87.org BILAN DE LA CAMPAGNE VACANCES ÉTÉ 2014 " P o u r q u e l ' é t é n ' o u b l i e p e r s o n n e " Adopté

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D AIDE AU DÉPART EN VACANCES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTUDE PRÉLIMINAIRE

LES DISPOSITIFS D AIDE AU DÉPART EN VACANCES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTUDE PRÉLIMINAIRE D.R.Consultant 5 Bd. Georges Mandel - 44200 NANTES Tél. /Fax. 02 51 82 20 43 - Mobile 06 08 31 93 36 Courriel : dominique.rabet@wanadoo.fr LES DISPOSITIFS D AIDE AU DÉPART EN VACANCES EN PAYS DE LA LOIRE

Plus en détail

Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche

Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche Accès aux vacances, à la culture et aux loisirs pour tous Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche 20 et 21 juin 2015 ASSOCIATION POUR UNE MONTAGNE SOLIDAIRE 11 rue Auguste LACROIX 69003

Plus en détail

Les colos, bien plus que s! des Vacance

Les colos, bien plus que s! des Vacance , o l o c Le plu que bien cance! a V de 4 partir bonne raion de en Colo! L exigence du réeau De équipe formée et ayant le qualification néceaire (Bafa, Bafd, urveillant de baignade etc.) Un temp de préparation

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Aménités naturelles et valorisation touristique sur les territoires de l'estuaire de la Gironde : quelles demandes, quelles organisations?

Aménités naturelles et valorisation touristique sur les territoires de l'estuaire de la Gironde : quelles demandes, quelles organisations? Aménités naturelles et valorisation touristique sur les territoires de l'estuaire de la Gironde : quelles demandes, quelles organisations? Magali Pautis (Mission estuaire de la Gironde, CG 33) Christophe

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD La Mutualité Sociale Agricole (MSA), lance un appel à projets sur les départements de l Aude et des Pyrénées Orientales dans le cadre des objectifs

Plus en détail