Dispositifs Médicaux - Evaluation de la conformité CE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dispositifs Médicaux - Evaluation de la conformité CE"

Transcription

1 Dispositifs Médicaux - Evaluation de la conformité CE Fil conducteur, 25 sept Introduction, contexte, réglementation 2. Evaluation de la conformité 3. Exigences essentielles de sécurité 4. Produits, classification 5. Nouvelles exigences 2007/47 CE 1

2 Evaluation de la conformité d un dispositif médical 9. Déclaration de conformité CE 8. Documentation technique 7. Information sur le produit 6. Evaluation clinique 5. Analyse de risques 4. Exigences essentielles 3. Normes techniques 2. Classification 1. Définition du produit Art. 9 Classification Les dispositifs sont répartis en classe I, classe IIa, classe IIb et classe III. La classification se fait conformément aux règles figurant en annexe IX. 2

3 Classification Classes Classe de risque I Classe de risque IIa Classe de risque IIb Classe de risque III Caractérisation Faible degré de risque Dégré moyen de risque Potentiel élévé de risque Potentiel très sérieux de risque Définition du produit La définition du produit est un élément clé pour le développement, ceci dès la description de l idée jusqu à la mise sur le marché. L environnement, la destination et l emploi prévu servent de base à la détermination de la classe de risque d un dispositif médical. 3

4 Plus précisément. Un laser d épilation ne sera considéré comme dispositif médical que s il est destiné au traitement de l hirsutisme Les gaz médicaux, utilisés en coeliochirurgie, sont considérés comme des dispositifs médicaux, alors que s ils sont employés en réanimation-ventilation, ce sont des médicaments Les DM s de diagnostic in vitro interviennent dans l examen échantillons provenant du corps humain et doivent: fournir une information concernant un état physiologique ou pathologique, avéré ou potentiel, ou une anomalie congénitale contrôler des mesures thérapeutiques déterminer la sécurité d un prélèvement d éléments du corps humain ou sa compatibilité avec un receveur potentiel 4

5 Ce qui n est pas un dispositif médical: Même si la définition des DM est complexe et ambiguë, elle exclue toutefois des produits dont on est sûr qu ils ne correspondent pas à la définition Ce sont les produits suivants: - médicament - produit cosmétique - sang humain et dérivés - tissus et autres produits d origine humaine - equipements et protection individuelle -lunettes de sécurité Dans le cas d un masque de protection: utilisé par un chirurgien, dans le but de protéger son patient d éventuelles contaminations, est considéré comme un DM utilisé en tant qu équipement individuel de protection c est-à-dire lorsque nous l utilisons pour nous protéger -par exemple, lorsqu on va voir un patient à l hôpital- n est pas un DM 5

6 Le principe de classification des produits frontières est basé sur: La destination du produit La manière par laquelle l action principale est obtenue; elle est précisée par - l étiquetage et les revendications du fabricant - les données scientifiques concernant le mécanisme d action NB: le mécanisme d action d un médicament est différent de celui d un DM Critères utilisés pour la classification Les DMs sont classés selon leurs propriétés, leur fonction et leur utilisation. La classe détermine la procédure à suivre pour l obtention du marquage CE. Les règles pour définir la classe sont édictées dans l annexe IX de la directive. Classes I, IIa, IIb, III NB: pour la classe I il faut tenir compte de possible fonction de «mesurage» et de l aspect «stérile» 6

7 La classification d un dispositif se base sur les critères suivants: La durée d utilisation Le caractère invasif ou non, ainsi que le type d invasivité La possibilité ou non de réutilisation La visée thérapeutique ou diagnostique La dépendance ou non d une source d énergie La partie du corps en contact avec le dispositif ANNEXE IX - Critères utilisés pour la classification 1. Définitions pour les règles d application 2. Règles d application 3. Classification - dispositifs non-invasifs - règles 1 à 4 - dispositifs invasifs - règles 5 à 8 - autres règles pour les produits actifs - règles 9 à 12 - règles spéciales - règles 13 à 18 7

8 Raccourci pour la classification Classe I Classe I m/s Classe IIa non-invasif, moins d une hre fonction de mesure / stérile invasif, 1 hre 30 jours Classe IIb Classe III implantable > 30 jours système circulatoire central, système nerveux central, incorporant un médicament, incorporant un tissu animal Raccourci pour la classification Type de dispositif 18 règles de classification Dispositif non invasif Règles 1,2,3 et 4 Dispositif invasif Règles 5,6,7 et 8 Dispositif actif Règles 9,10,11 et 12 Dispositif incorporant une substance pouvant être utilisée comme Règle 13 médicament Dispositif pour contraception Règle 14 Dispositif pour désinfection des lentilles de contact ou d'autres dispositifs Règle 15 méducaux Dispositif pour enregistrement d'images de radiodiagnostic Règle 16 Dispositif fabriqué à partir de tissus d'origine animale Règle 17 Poche à sang Règle 18 8

9 Exemple d évaluation de la conformité Lit anti-escarres CLASSE I Annexe VII Marquage CE Exemple d évaluation de la conformité CLASSE I Compresse stérile ou Annexe VII et IV Annexes VII et Thermomètre V VI 9

10 Exemple d évaluation de la conformité Tubulure double débit CLASSE IIa ou Annexe II sauf examen de conception IV Annexes VII et V VI Exemple d évaluation de la conformité Produit d entretien pour lentille de contact CLASSE IIb ou Annexe II sauf examen de conception Annexes III et IV V VI 10

11 Marquage CE Exemple d évaluation de la conformité Stérilet CLASSE III ou Annexe II avec examen de conception IV Annexe III et V Marquage CE Exemple d évaluation de la conformité Implant cochléaire DMIA Annexe II avec examen de conception ou Annexe III et IV V 11

Marquage CE. Kit de formation à la matériovigilance : marquage CE

Marquage CE. Kit de formation à la matériovigilance : marquage CE Kit de formation à la matériovigilance : marquage CE Sommaire Sommaire! Théorie " Qu est-ce qu un dispositif médical? " Qu est-ce que le marquage CE d un DM? " Classification des DM " Procédures d évaluation

Plus en détail

Les exigences des Directives Européennes Spécifiques aux Dispositifs Médicaux

Les exigences des Directives Européennes Spécifiques aux Dispositifs Médicaux Les exigences des Directives Européennes Spécifiques aux Dispositifs Médicaux HOPITECH 2007 Michel BREQUIGNY C.H. de LISIEUX Les Directives Européennes Un peu d histoired En 1985, la communauté Européenne

Plus en détail

Marquage CE et dispositifs médicaux

Marquage CE et dispositifs médicaux Marquage CE et dispositifs médicaux Références officielles Trois principales directives européennes réglementent la mise sur le marché et la mise en service des dispositifs médicaux : la directive 90/385/CEE

Plus en détail

Information/Formation sur les dispositifs médicaux et marquage CE. Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l Evaluation des Dispositifs Médicaux

Information/Formation sur les dispositifs médicaux et marquage CE. Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l Evaluation des Dispositifs Médicaux Information/Formation sur les dispositifs médicaux et marquage CE Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l Evaluation des Dispositifs Médicaux Information/Formation et «CE» Information de l utilisateur Apprentissage

Plus en détail

Destination du DM : concept technique et/ou indications cliniques? Point de vue d un fabricant

Destination du DM : concept technique et/ou indications cliniques? Point de vue d un fabricant Destination du DM : concept technique et/ou indications cliniques? Point de vue d un fabricant Antoine AUDRY Medtronic France SAS j1 Définitions Destination : «L utilisation à laquelle un dispositif médical

Plus en détail

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06 Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro Directive européenne 98/79/CE du 27/10/98 relative aux DMDIV OBJECTIFS Directive dite «Nouvelle approche» - Harmonisation des réglementations nationales

Plus en détail

Commençons par une DEVINETTE

Commençons par une DEVINETTE Commençons par une DEVINETTE On me trouve parfois à la maison et toujours à l hôpital. À l hôpital, que vous veniez pour une simple consultation ou une hospitalisation vous serez assuré de me rencontrer

Plus en détail

1993L0042 FR 11.10.2007 005.001 54

1993L0042 FR 11.10.2007 005.001 54 1993L0042 FR 11.10.2007 005.001 54 ANNEXE IX CRITÈRES UTILISÉS POUR LA CLASSIFICATION I. DÉFINITIONS 1. Définitions pr les règles de classification 1.1. Durée Temporaire Normalement destiné à être utilisé

Plus en détail

39 réponses pour réussir le marquage CE. [ Dispositifs médicaux ]

39 réponses pour réussir le marquage CE. [ Dispositifs médicaux ] 02 39 réponses pour réussir le marquage CE [ Dispositifs médicaux ] 39 réponses pour réussir le marquage CE [Dispositifs médicaux] Rédaction : Anne-Colette ALAIN, Enterprise Europe Network - CCI de Région

Plus en détail

Les produits de santé : Qu est-ce qu un produit de santé?

Les produits de santé : Qu est-ce qu un produit de santé? Chapitre 2 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les produits de santé : Qu est-ce qu un produit de santé? Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Logiciels, dispositifs médicaux et gestion des risques point de vue de l industriel

Logiciels, dispositifs médicaux et gestion des risques point de vue de l industriel Logiciels, dispositifs médicaux et gestion des risques point de vue de l industriel Pascale COUSIN 2 ème Rencontres internationales de la gouvernance des risques en santé 7 juin 2010 Présentation SNITEM

Plus en détail

Réglementation des études cliniques : Principes de base et évolutions

Réglementation des études cliniques : Principes de base et évolutions Réglementation des études cliniques : 19 octobre 2012 Cynthia Cottereau, conseiller en Qualité et Affaires Réglementaires des Dispositifs Médicaux. Sommaire Les sources Européennes Les sources Françaises

Plus en détail

Réglementation des dispositifs médicaux. Laurent Corteel

Réglementation des dispositifs médicaux. Laurent Corteel Réglementation des dispositifs médicaux Laurent Corteel Introduction Des produits extrêmement variés Une industrie très diversifiée Une réglementation récente Une réglementation européenne 2 PLAN DÉFINITIONS

Plus en détail

Afssaps : L accompagnement de l innovation et la surveillance du marché des nouveaux dispositifs. CORATA juin 2011 Gaëlle LE BRUN

Afssaps : L accompagnement de l innovation et la surveillance du marché des nouveaux dispositifs. CORATA juin 2011 Gaëlle LE BRUN Afssaps : L accompagnement de l innovation et la surveillance du marché des nouveaux dispositifs CORATA juin 2011 Gaëlle LE BRUN 1 Contexte règlementaire Dispositif médical de diagnostic in vitro - Définitions

Plus en détail

Laboratoire National de métrologie et d Essais. EEN - 2EME FORUM EUROPE LE VIEILLISSEMENT : DEFIS ET OPPORTUNITES -Paris - 10 mai 2012

Laboratoire National de métrologie et d Essais. EEN - 2EME FORUM EUROPE LE VIEILLISSEMENT : DEFIS ET OPPORTUNITES -Paris - 10 mai 2012 Laboratoire National de métrologie et d Essais 1 Atelier LNE/G-MED Rôle du LNE/GMED dans la certification et le marquage CE des dispositifs médicaux Corinne Delorme Responsable des Affaires Réglementaires

Plus en détail

MARQUAGE CE DES DISPOSITIFS MEDICAUX Mode d emploi

MARQUAGE CE DES DISPOSITIFS MEDICAUX Mode d emploi MARQUAGE CE DES DISPOSITIFS MEDICAUX Mode d emploi Edition 2005 Marquage CE des dispositifs médicaux- Mode d emploi LNE/G-MED 1/65 SOMMAIRE 1. Présentation du guide 2 La réglementation 2.1. Les directives

Plus en détail

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux Prêt et dépôt de dispositifs médicaux En pratique, quelles situations? (1/3) Dispositifs médicaux Réutilisables Ancillaires Équipements Usage unique Implantable Prêt Dépôt Date - 2 En pratique, quelles

Plus en détail

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Université de Technologie de Compiègne Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Extraits du dossier de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) pour l obtention du Master "Qualité et Performance

Plus en détail

Systèmes embarqués critiques et dispositifs médicaux

Systèmes embarqués critiques et dispositifs médicaux Systèmes embarqués critiques et dispositifs médicaux Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l évaluation des dispositifs médicaux CISEC le 10 décembre 2008 Définition d un dispositif médical Art. 1 directive

Plus en détail

Foire Aux Questions WEBINAR. Dispositifs médicaux : Exporter sur les marchés Brésiliens et Mexicains. Novembre 2014

Foire Aux Questions WEBINAR. Dispositifs médicaux : Exporter sur les marchés Brésiliens et Mexicains. Novembre 2014 Foire Aux uestions WEBINA Dispositifs médicaux : Exporter sur les marchés Brésiliens et Mexicains Novembre 2014 CMF000 Laboratoire national de métrologie et d'essais - 1, rue Gaston Boissier - 75724 Paris

Plus en détail

NB : joindre un KBis pour les sociétés ayant leur siège en France ou document équivalent pour les sociétés n ayant pas leur siège en France

NB : joindre un KBis pour les sociétés ayant leur siège en France ou document équivalent pour les sociétés n ayant pas leur siège en France Formulaire relatif aux déclarations et à la communication de dispositifs médicaux pris en application de l article R. 5211-65-1 du code de la santé publique Déclaration initiale Déclaration modificative

Plus en détail

DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP

DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP DOSSIER EVALUATION D UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE (DMS) COMITE DES DISPOSITIFS MEDICAUX STERILES (CODIMS) CENTRAL AP-HP Préambule important aux industriels: ne pas déposer de dossier directement auprès

Plus en détail

MATERIOVIGILANCE. De la réglementation à la Pratique... Dr Sandra WISNIEWSKI Pharmacien, correspondant suppléant MTV

MATERIOVIGILANCE. De la réglementation à la Pratique... Dr Sandra WISNIEWSKI Pharmacien, correspondant suppléant MTV MATERIOVIGILANCE De la réglementation à la Pratique... Dr Sandra WISNIEWSKI Pharmacien, correspondant suppléant MTV Dr Dan KAROUBY Pharmacien assistant Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Cours DES 8

Plus en détail

Premiers essais chez l'homme pour les Dispositifs Médicaux (DM)

Premiers essais chez l'homme pour les Dispositifs Médicaux (DM) Le recherche clinique en pratique 2014 Premiers essais chez l'homme pour les Dispositifs Médicaux (DM) Pr Alexandre MOREAU-GAUDRY Coordinateur médical CIT 803 INSERM, UJF, CHU, Grenoble Équipe GMCAO, laboratoire

Plus en détail

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 WHA63/200/REC/ WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins... 9 WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 La Soixante-Troisième Assemblée mondiale de la

Plus en détail

DISPOSITIFS MEDICAUX CHIFFRES CLEFS. Pr J LAMSAOURI PLAN

DISPOSITIFS MEDICAUX CHIFFRES CLEFS. Pr J LAMSAOURI PLAN DISPOSITIFS MEDICAUX CHIFFRES CLEFS 28/01/201 11 Pr J LAMSAOURI 1 PLAN 1. généralités 2. Place du secteur dans l économie mondiale et européenne 3. qu en est-il au Maroc? 4. conclusion 2 1 Introduction:

Plus en détail

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE.

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. I) Définition du médicament. «On entend par médicament toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou

Plus en détail

Guide, non opposable, à l attention des porteurs de projet «Développement et Marquage CE d un Dispositif Médical : Informations générales»

Guide, non opposable, à l attention des porteurs de projet «Développement et Marquage CE d un Dispositif Médical : Informations générales» Guide, non opposable, à l attention des porteurs de projet «Développement et Marquage CE d un Dispositif Médical : Informations générales» Version DRAFT pour consultation Version 1 : 2 janvier 2009. Version

Plus en détail

ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE

ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE Out spécialement ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE SANTÉ PUBLIQUE - MÉDICAMENT - PRODUITS DE SANTÉ - BIOLOGIE - SANTÉ ET ENVIRONNEMENT Fondée le 3 août 1803 sous le nom de Société de Pharmacie de Paris Reconnue

Plus en détail

pour le retraitement des dispositifs médicaux

pour le retraitement des dispositifs médicaux Importance de la biocompatibilité pour le retraitement des dispositifs médicaux Ute Müller, Directrice BMP Labor für medizinische Materialprüfung GmbH, Aachen Sommaire Classification de la biocompatibilité

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX. Véronique Belmas

LES DISPOSITIFS MEDICAUX. Véronique Belmas LES DISPOSITIFS MEDICAUX Véronique Belmas Plan du cours Qu est-ce qu un dispositif médical (DM)? Définition Les différentes classes Les produits frontières et les produits combinés Caractéristiques (UU/Réutilisables)

Plus en détail

Dispositifs médicauxm directive 2007/47 évolution de la réglementationr

Dispositifs médicauxm directive 2007/47 évolution de la réglementationr Dispositifs médicauxm directive 2007/47 évolution de la réglementationr 1 ères Rencontres Biomécanique Ostéoarticulaire Luminy, 1 er et 2 octobre 2008 Pascal Telliez - CEISO 1 Historique 1 ère directive:

Plus en détail

STANDARDS DE QUALITE POUR LES ALLOGREFFES DENTAIRES. Révision 2000

STANDARDS DE QUALITE POUR LES ALLOGREFFES DENTAIRES. Révision 2000 STANDARDS DE QUALITE POUR LES ALLOGREFFES DENTAIRES Révision 2000 Ministère des Affaires Sociales, de la Santé Publique et de l Environnement Conseil Supérieur d Hygiène Adresse: Quartier Esplanade 718

Plus en détail

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier?

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? DISPOSITIFS MEDICAUX Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? Guide pour le dossier déposé par les fabricants/distributeurs Adopté en séance de la CEPP* le 13 juillet 2005 *CEPP

Plus en détail

Le logiciel «dispositif médical» à l ANSM

Le logiciel «dispositif médical» à l ANSM Le logiciel «dispositif médical» à l Les logiciels dispositifs médicaux à l L est l autorité compétente en matière de DM et de DMDIV Les Logiciels de gestion des laboratoires de biologie médicale entrent

Plus en détail

Dispositifs médicaux. Béatrice DEMORÉ Faculté de Pharmacie CHU de Nancy Janvier 2014

Dispositifs médicaux. Béatrice DEMORÉ Faculté de Pharmacie CHU de Nancy Janvier 2014 Dispositifs médicaux Béatrice DEMORÉ Faculté de Pharmacie CHU de Nancy Janvier 2014 1 Nous allons voir... Définition des dispositifs médicaux (DM) Exemples Contexte réglementaire Classification Mise sur

Plus en détail

Veille Veille stratégique sur la bio-santé

Veille Veille stratégique sur la bio-santé 2015 / numéro 35 Veille Veille stratégique sur la bio-santé LA RÈGLEMENTATION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX AUJOURD HUI ET DEMAIN P3 P4 P9 Les dispositifs médicaux en chiffres Le marquage CE d un dispositif

Plus en détail

François LANGEVIN Président de l AGBM. Guide du marquage CE des dispositifs médicaux selon la directive 93/42/CEE

François LANGEVIN Président de l AGBM. Guide du marquage CE des dispositifs médicaux selon la directive 93/42/CEE Guide du marquage CE des dispositifs médicaux selon la directive 93/42/CEE 1 EDITORIAL Au cours de la «Traversée du Désert» des entreprises, long processus qui chemine depuis les laboratoires et les prototypes

Plus en détail

Prions. Joseph Hajjar Valence

Prions. Joseph Hajjar Valence Prions Joseph Hajjar Valence Quelles actualités sur la transmission en particulier sanguine? Quels risques liés à la manipulation d instruments souillés? Rappels Agents Transmissibles Non Conventionnels

Plus en détail

Le marquage CE des dispositifs médicaux de diagnostic In Vitro. Avril 2013. Document propriété du LNE/G-MED

Le marquage CE des dispositifs médicaux de diagnostic In Vitro. Avril 2013. Document propriété du LNE/G-MED Le marquage CE des dispositifs médicaux de diagnostic In Vitro Avril 2013 Document propriété du LNE/G-MED Copyright 2013 LNE/G-MED - www.gmed.fr 1 Sommaire 1. Présentation du guide...3 5. Marquage CE...15

Plus en détail

Evaluation clinique des dispositifs médicaux

Evaluation clinique des dispositifs médicaux Evaluation clinique des dispositifs médicaux Particularités méthodologiques Dr P Fabbro-Peray BESPIM - CHU de Nîmes Plan Rappels parcours du médicament Différences médicament - DM Parcours du Dispositif

Plus en détail

Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02. Chambre SANS PVC

Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02. Chambre SANS PVC Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02 Chambre SANS PVC 2 DOSSIER TECHNIQUE D'UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE FABRICANT : DORAN INTERNATIONAL / PMH SITE DE FABRICATION : UNITE DE PRODUCTION AU PORTUGAL

Plus en détail

TUTORAT UE 6 2013-2014 Droit CORRECTION Séance n 2 Semaine du 17/02/2014

TUTORAT UE 6 2013-2014 Droit CORRECTION Séance n 2 Semaine du 17/02/2014 TUTORAT UE 6 2013-2014 Droit CORRECTION Séance n 2 Semaine du 17/02/2014 Droit Le Gal - Fontès QCM n 1 : F A. Faux, la définition du monopole n est pas harmonisée au niveau européen, elle est propre à

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE

GUIDE GÉNÉRAL POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE Actualisation Mai 2012 Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché GUIDE GÉNÉRAL POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE Exigences du livre

Plus en détail

Les règles applicables à la publicité sur les médicaments et les produits de santé naturels

Les règles applicables à la publicité sur les médicaments et les produits de santé naturels Les règles applicables à la publicité sur les médicaments et les produits de santé naturels Lucie Dufour, associé Fasken, Martineau DuMoulin, S.E.N.C.R.L., s.r.l. ldufour@fasken.com 514 397 4321 1 er novembre

Plus en détail

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Direction de la Politique Médicale (DPM) Formulaire Département de la Recherche clinique et du Développement (DRCD) GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Méthode. Définition du niveau de risque de la recherche

Plus en détail

2ACBI Symposium sur les études cliniques

2ACBI Symposium sur les études cliniques 2ACBI Symposium sur les études cliniques A France based CRO 1 FRANCE EUROPE NORTH AFRICA ne Evaluation pour mise sur le marché Les Dispositifs Médicaux (DM), les Dispositifs Médicaux Implantables Actifs

Plus en détail

S e r v i c e n a t i o n a l d a s s i s t a n c e r é g l e m e n t a i r e s u r l e r è g l e m e n t C L P

S e r v i c e n a t i o n a l d a s s i s t a n c e r é g l e m e n t a i r e s u r l e r è g l e m e n t C L P Etiquetage et classification des produits chimiques changent : vue d ensemble en 15 minutes Page 1 Le règlement CLP publié le 31 décembre 2008 au Journal officiel de l Union européenne est l appellation

Plus en détail

Réseaux de soins, managed car et protection des données médicales. Astrid Epiney/Gaëtan Blaser

Réseaux de soins, managed car et protection des données médicales. Astrid Epiney/Gaëtan Blaser Réseaux de soins, managed car et protection des données médicales Astrid Epiney/Gaëtan Blaser I. Introduction II. III. IV. Plan Quelques notions de base de droit de la protection des données Les réseaux

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

PROCEDURE NATIONALE DE REGLEMENTATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX AU LIBAN. Evaluation technique des dossiers d'enregistrement des DM

PROCEDURE NATIONALE DE REGLEMENTATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX AU LIBAN. Evaluation technique des dossiers d'enregistrement des DM PROCEDURE NATIONALE DE REGLEMENTATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX AU LIBAN Evaluation technique des dossiers d'enregistrement des DM Version 1 Novembre 2013 SOMMAIRE 1. Introduction... 3 1.1. Objet du document.....3

Plus en détail

Réglementation européenne. enne des dispositifs médicaux m diagnostic in vitro. E. LAFORGERIE 19 juillet 2006

Réglementation européenne. enne des dispositifs médicaux m diagnostic in vitro. E. LAFORGERIE 19 juillet 2006 Réglementation européenne enne des dispositifs médicaux m de diagnostic in vitro E. LAFORGERIE 19 juillet 2006 Historique des réglementationsr Décret du 19 avril 1996 relatif à l enregistrement des réactifsr

Plus en détail

Liste des positionnements réglementaires et des qualifications des DM et DMDIV

Liste des positionnements réglementaires et des qualifications des DM et DMDIV Questions / Réponses Liste des positionnements réglementaires et des qualifications des DM et DMDIV I. Questions relatives aux procédures réglementaires... 3 Langue des notices et étiquetages des dispositifs

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

Normes techniques pour les dispositifs médicaux

Normes techniques pour les dispositifs médicaux Ordonnance sur les dispositifs médicaux (ODim) Normes techniques pour les dispositifs médicaux En vertu de l art. 4, al. 3, de l ordonnance du 17 octobre 2001 1 sur les dispositifs médicaux (ODim), les

Plus en détail

COM (2012) 542 final

COM (2012) 542 final COM (2012) 542 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 octobre 2012 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

Organisation de la matériovigilance et déclaration d incidents à l hôpital

Organisation de la matériovigilance et déclaration d incidents à l hôpital Maitrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière Séminaire Dispositifs médicaux et matériovigilance Organisation de la matériovigilance et déclaration d incidents à l hôpital Julien Didier

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

CONCENTRATION ADULTE AVEC TUBULURE

CONCENTRATION ADULTE AVEC TUBULURE Intitulé du Dispositif médical MASQUE A OXYGENE MOYENNE CONCENTRATION ADULTE AVEC TUBULURE 1. Renseignements administratifs concernant l entreprise Date de mise à jour : 12-2011 Date d édition : 12-2011

Plus en détail

La réglementation des dispositifs médicaux au Royaume-Uni

La réglementation des dispositifs médicaux au Royaume-Uni La réglementation des dispositifs médicaux au Royaume-Uni 1. Quelles sont les principales exigences applicables à la mise sur le marché des dispositifs médicaux et comment sont-ils réglementés? Y a-t-il

Plus en détail

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DEPARTEMENT DES URGENCES SANITAIRES DATE : 06/08/2014 REFERENCE : MARS 06.08.14-1 OBJET : ACTUALISATION DES INFORMATIONS SUR

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais

Laboratoire national de métrologie et d essais Laboratoire national de métrologie et d essais 1 Dispositifs médicauxm AUDIT / INSPECTION des FABRICANTS Bernard LAMBERT Délégué du LNE/G-MED 2 Autorités Compétentes - intègrent les directives dans leur

Plus en détail

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER DSCSI- SY/GL/MB 1 I INTRODUCTION I 1 HISTOIRE Loi de 1978,

Plus en détail

Choix des produits désinfectants en milieu de soins

Choix des produits désinfectants en milieu de soins Choix des produits désinfectants en milieu de soins Réunion des réseaux ARLIN Midi-Pyrénées Toulouse, 8 décembre 2015 Xavier Verdeil Equipe Opréationnelle en Hygiène CHU Toulouse Purpan 1 Les produits

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MÉDICAUX IMPLANTABLES

LES DISPOSITIFS MÉDICAUX IMPLANTABLES LES DISPOSITIFS MÉDICAUX IMPLANTABLES Ardisson Valérie et Paillard Stéphanie LE DM STÉRILE «la PUI est chargée d assurer la préparation, le contrôle, la détention et la dispensation des médicaments ainsi

Plus en détail

Paracelse, 1493-1541!

Paracelse, 1493-1541! !!!! "#$%!&'%!(#)'#*+!,)&*!*-&'%!(#)'#*+!./!0#'&!1/)%!2&!(#)'#*! Paracelse, 1493-1541! 1 Contexte Mondiale Multiplication des sources de fabrication des MEG Multiplication des acteurs Complexification

Plus en détail

PRESENTATION DE L INTEGRALITE DE L OFFRE D UE LIBRES (UL classées par ORIENTATION, puis par disciplines)

PRESENTATION DE L INTEGRALITE DE L OFFRE D UE LIBRES (UL classées par ORIENTATION, puis par disciplines) OFFRE UL 2015 / 2016 16 JUIN 2015 PRESENTATION DE L INTEGRALITE DE L OFFRE D UE LIBRES (UL classées par ORIENTATION, puis par disciplines) Le tableau ci-dessous rassemble l intégralité de l offre d UL

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie (OCP) Modification du 22 octobre 2008 Le Conseil fédéral

Plus en détail

AVIS DE LA CNEDiMTS 28 mai 2013

AVIS DE LA CNEDiMTS 28 mai 2013 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 28 mai 2013 Dispositifs : Dispositifs médicaux : substituts synthétiques de l os inscrits sous

Plus en détail

Document d orientation sur les instruments utilisés pour la prestation de soins dentaires

Document d orientation sur les instruments utilisés pour la prestation de soins dentaires Document d orientation sur les instruments utilisés pour la prestation de soins dentaires D après le Règlement sur les instruments médicaux Direction des produits thérapeutiques Santé Canada Rédigé par

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

Dossier d information Euro Pharmat

Dossier d information Euro Pharmat Unité de prélèvement avec protecteur de sécurité Surshield 1. Renseignements administratifs concernant l entreprise Date de mise à jour : Mars 2012 1.1 Nom : Terumo France 1.2 Adresse complète : Bâtiment

Plus en détail

Les Dispositifs Médicaux

Les Dispositifs Médicaux Les Dispositifs Médicaux Caroline VINCENT Pharmacien Assistant Pôle Pharmacie CHU Grenoble Institut de Formation en Soins Infirmiers 3 ème Année Année universitaire 2014-2015 PLAN de la PRESENTATION Généralités

Plus en détail

LE MARQUAGE CE. Directive médicale européenne 93/42/CE amendé 2007/47/CE. Marketing/Affaires Réglementaires et médicale MAJ

LE MARQUAGE CE. Directive médicale européenne 93/42/CE amendé 2007/47/CE. Marketing/Affaires Réglementaires et médicale MAJ LE MARQUAGE CE Directive médicale européenne 93/42/CE amendé 2007/47/CE Marketing/Affaires Réglementaires et médicale MAJ 25 04 13 Historique Vote des amendements par le Parlement Européen a à la proposition

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT:

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT: ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères LES MoDuLES DE ELEARnIng ChEZ CALLIMEDIA C EST : Une solution clé en main pour une formation efficace et rapide Un comité d experts chargé de la rédaction

Plus en détail

A quoi correspondent, dans le cadre de la LPP, les «produits sur mesure»?

A quoi correspondent, dans le cadre de la LPP, les «produits sur mesure»? Page 1 sur 6 Questions/Réponses Déclaration des codes LPP Cette foire aux questions est destinée à apporter des réponses aux principales questions pratiques que peut poser cette déclaration à ceux qui

Plus en détail

ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX I DRAGON

ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX I DRAGON ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX I DRAGON I. DEFINITIONS ET RAPPELS DISPOSITIFS MEDICAUX? NETTOYAGE ET DESINFECTION? CHOIX DU MODE DE TRAITEMENT ET NIVEAU DE RISQUE LES DIFFERENTS PRODUITS II. LES DM

Plus en détail

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE Actualisation Mai 2012 Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

Plus en détail

Liste des positionnements réglementaires et des qualifications des DM et DMDIV

Liste des positionnements réglementaires et des qualifications des DM et DMDIV Questions/Réponses Liste des positionnements réglementaires et des qualifications des DM et DMDIV I. Questions relatives aux procédures réglementaires...3 Langue des notices et étiquetages des dispositifs

Plus en détail

Ce sommaire résume les recommandations et suggestions formulées par le Comité au terme de ses quatorze rencontres.

Ce sommaire résume les recommandations et suggestions formulées par le Comité au terme de ses quatorze rencontres. Rapport Comité d experts sur la modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine de l oculo-visuel Novembre 2012 Sommaire En juin 2011, l Office des professions du Québec confie au Comité d

Plus en détail

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Centre du sein Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Présentation Situé à la Maternité, le Centre du sein regroupe au même endroit toutes les expertises et tous les équipements nécessaires

Plus en détail

Exigences en matière de système qualité pour les dispositifs médicaux

Exigences en matière de système qualité pour les dispositifs médicaux Exigences en matière de système qualité pour les dispositifs médicaux Manuel de référence à l intention des fabricants qui vendent des dispositifs médicaux en Europe, au Canada et aux États-Unis Version

Plus en détail

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE La réglementation française applicable à la recherche sur la personne n est pas la même selon la typologie de la recherche. On distingue 3 catégories de recherches

Plus en détail

Préparation en salle blanche. C. Pirlot Département Pharmacie

Préparation en salle blanche. C. Pirlot Département Pharmacie Préparation en salle blanche C. Pirlot Département Pharmacie En bref 1. Contexte 2. Définition et classification 3. Utilité 4. Fonctionnement 5. Locaux et contrôles 6. Implications dans le travail 7. Conclusions

Plus en détail

Règlement canadien sur les instruments médicaux

Règlement canadien sur les instruments médicaux Règlement canadien sur les instruments médicaux Association des gestionnaires en stérilisation Hôtel Mortagne de Boucherville 19 octobre 2012 Jasmin Poirier Spécialiste, unité des instruments médicaux

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 24: LE CADRE EVALUE LA QUALITE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES ET PROPOSE DES PERSPECTIVES D AMELIORATION

Plus en détail

Référentiel d activités

Référentiel d activités Référentiel d activités Activités 1 - Délivrance de médicaments et de dispositifs médicaux. 2 - Réalisation des opérations d'approvisionnement et de gestion au sein de la pharmacie à usage intérieur et

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION GUIDE RÉGLEMENTAIRE POUR LES NOUVELLES SUBSTANCES AU CANADA

FEUILLE D INFORMATION GUIDE RÉGLEMENTAIRE POUR LES NOUVELLES SUBSTANCES AU CANADA FEUILLE D INFORMATION GUIDE RÉGLEMENTAIRE POUR LES NOUVELLES SUBSTANCES AU CANADA Toute personne ou société qui désire importer, fabriquer ou vendre une nouvelle substance doit aviser l organisme de réglementation

Plus en détail

SOLUTIONS LES ESSENTIELLES

SOLUTIONS LES ESSENTIELLES CHIRURGIEN DENTISTE LABORATOIRE SPECIALISTE OMNIPRATIQUE 0 1 SOLUTIONS LES ESSENTIELLES RéFéRENCES bibliographiques 01) O. Meunier, C. Maire. Mémo Hygiène au cabinet dentaire, Editions CDP, 2011. 02) M.

Plus en détail

Exigences en matière de système qualité pour les dispositifs médicaux

Exigences en matière de système qualité pour les dispositifs médicaux Exigences en matière de système qualité pour les dispositifs médicaux Manuel de référence à l intention des fabricants qui vendent des dispositifs médicaux en Europe, au Canada et aux États-Unis Version

Plus en détail

SEANCE 5 LA MISE SUR LE MARCHÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX

SEANCE 5 LA MISE SUR LE MARCHÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX SEANCE 5 LA MISE SUR LE MARCHÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX Marine Aulois-Griot Catherine Maurain Université Bordeaux Segalen - IFSI 2011 SEANCE 5 LA MISE SUR LE MARCHÉ DES DISPOSITIFS MÉDICAUX OBJECTIFS DE

Plus en détail

10èmes Journées du GERPAC, 5 Octobre 2007, Mol, Belgique Règles de BPF de médicaments Cytostatiques en petites quantités suisses

10èmes Journées du GERPAC, 5 Octobre 2007, Mol, Belgique Règles de BPF de médicaments Cytostatiques en petites quantités suisses Règles de Bonnes Pratiques Règles de de Fabrication de médicaments Bonnes Pratiques cytostatiques de Fabrication en petites de médicaments quantités cytostatiques suisses en petites quantités Dr. Farshid

Plus en détail

Rôle et évolution des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation européenne

Rôle et évolution des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation européenne Rôle et évoltion des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation eropéenne Catherine HOLZMANN Responsable Département Dispositifs Médicax de Diagnostic in Vitro Pôle Certification

Plus en détail

La Directive 2007/47/CE L essentiel des changements

La Directive 2007/47/CE L essentiel des changements La Directive 2007/47/CE L essentiel des changements La directive européenne 2007/47/CE est entrée en vigueur le 11 octobre 2007 après sa publication au journal officiel de l union européenne du 21 septembre

Plus en détail