Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures"

Transcription

1 Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures 1

2 HORAIRE LÉGAL: DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Art. L CT Maintien de la durée légale du travail de 35 heures et de ses caractéristiques Pas une durée maximale du travail Mais un seuil de déclenchement des heures supplémentaires 2

3 HORAIRE LÉGAL: PÉRIODE D APPRÉCIATION DE LA DURÉE LÉGALE Art. L et L CT Régime juridique Principe : Appréciation sur la semaine Semaine = lundi 0h au dimanche 24h Sauf accord d entreprise ou d établissement fixant une autre période de 7 jours calendaires Heures supplémentaires : au-delà de 35 heures de travail effectif 3

4 HORAIRE LÉGAL: PÉRIODE D APPRÉCIATION DE LA DURÉE LÉGALE Régime juridique Art. L et L CT Dérogation : appréciation sur une période de plusieurs semaines pouvant aller jusqu à l année Accord collectif Décision unilatérale de l employeur (dans les cas autorisés par la loi) 4

5 HORAIRE LÉGAL: PÉRIODE D APPRÉCIATION DE LA DURÉE LÉGALE 1-Appréciation sur une période supérieure à la semaine par accord collectif Régime juridique Accord d entreprise ou d établissement Art. L CT Mise en place 5

6 HORAIRE LÉGAL: PÉRIODE D APPRÉCIATION DE LA DURÉE LÉGALE -Appréciation sur une période supérieure à la semaine par accord collectif Art. 20, V, de la loi du 20 août 2008 Maintien en vigueur des accords collectifs antérieurs: Art. 5, al. 2, de l accord national du 23 février 1982; Art. 5 et 8 de l accord national du 28 juillet Cycle 2.Modulation 3.JRTT sur l année 6

7 HORAIRE LÉGAL: PÉRIODE D APPRÉCIATION DE LA DURÉE LÉGALE -Appréciation sur un multiple de semaines inférieur à l année : conséquences sur le décompte des heures supplémentaires Art. L , al. 1 et 3 CT Il y a heures supplémentaires au-delà de : Horaire moyen hebdomadaire sur la période de décompte Ex: 420 heures / 12 semaines = 35 heures + Éventuelle limite haute hebdomadaire Ex: 42 heures 7

8 HORAIRE LÉGAL: PÉRIODE D APPRÉCIATION DE LA DURÉE LÉGALE -Appréciation sur une période égale à l année : conséquences sur le décompte des heures supplémentaires Art. L , al. 1 et 2 CT Il y a heures supplémentaires au-delà de : 1607 heures sur 12 mois (ou horaire annuel inférieur retenu par accord) + Éventuelle limite haute de la semaine Ex: 44 heures 8

9 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: NOMBRE (DANS LE CONTINGENT) Art. L CT; Art. 6 de l accord national du 28 juillet 1998 FIXATION DU CONTINGENT ANNUEL : - par accord collectif d entreprise, d établissement ou, - à défaut, par accord de branche (220 heures, par salarié et par an, réduit à 175 heures si modulation horaire de l ancien article L CT) après information du CE ou des DP 9

10 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: NOMBRE (HORS CONTINGENT) Art. L CT; Art. 6 de l accord national du 28 juillet 1998 HORS CONTINGENT Autorisation de l inspecteur du travail Avis CE ou DP requis CONTINGENT Conditions prévues par accord collectif d entreprise ou d établissement, à défaut, par accord de branche 10

11 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: NOMBRE (HORS CONTINGENT) Art. L CT; Art. 6 de l accord national du 28 juillet 1998 Conditions de dépassement du contingent dans le cadre des heures choisies de l ancien article L CT : - accord du salarié - formalisé par avenant contrat de travail - mentions obligatoires : nombre d heures supplémentaires, période annuelle de réalisation et cadre d accomplissement de ces heures (horaire collectif ou individuel) 11

12 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: RÉMUNÉRATION Fixation du taux par accord collectif de branche étendu (conservant sa valeur hiérarchique), d entreprise ou d établissement dans la limite plancher de 10% Si pas d accord collectif : taux légal Art. L et L CT 1-Maintien du régime de majoration de salaires Art. 6 de l accord national du 28 juillet 1998 au moins 25 % pour les 8 premières sur la semaine ou les 8 premières en moyenne sur la période de décompte supérieure à la semaine 50% pour les suivantes sauf accord d entreprise conclu avant 4 mars

13 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: RÉMUNÉRATION 2-Maintien des modes de paiement Art. 12 de l accord national du 28 juillet 1998 En argent : 1. sous forme d un complément de salaire s ajoutant au salaire de base 2. en intégrant la valeur des heures supplémentaires dans le salaire de base sous la forme d un forfait 13

14 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: RÉMUNÉRATION Art. L CT 2-Maintien des modes de paiement En temps : Art. 7 de l accord national du 28 juillet 1998 en remplaçant la valeur des heures supplémentaires en totalité ou en partie par un repos équivalent selon des formalités inchangées accord collectif d entreprise ou d établissement si pas de DS, décision unilatérale de l employeur soumise à la non opposition CE ou DP si pas de CE ou DP commun accord salarié & employeur 14

15 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: COMPENSATION EN REPOS 1-Heures supplémentaires du contingent annuel Art. 18, II, de la loi du 20 août 2008 Repos compensateur des heures supplémentaires effectuées au-delà de 41 heures par semaine ou 41 heures en moyenne par semaine sur la période de décompte 15

16 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: COMPENSATION EN REPOS 2-Heures supplémentaires au-delà du contingent annuel Art. L CT; Art. 18, IV, de la loi du 20 août 2008 Repos compensateur remplacé par une contrepartie obligatoire en repos Taux Entreprises de 20 salariés ou moins 50%/h Entreprises de plus de 20 salariés 100%/h Conditions de prises fixées par accord collectif d entreprise, d établissement ou, à défaut, de branche; sinon conditions fixées par décret -à paraître- 16

17 RÉGIME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES: COMPENSATION EN REPOS 3-Cas particulier des heures supplémentaires au-delà du contingent annuel dans le cadre des heures choisies de l ancien article L CT Art. L CT; Art. 18, IV, de la loi du 20 août 2008 Contrepartie obligatoire en repos 17

18 APPRÉCIATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE CADRE DE CONVENTIONS INDIVIDUELLES DE FORFAIT EN HEURES SUR L ANNÉE Art. L à L CT Extension du champ d application 18

19 APPRÉCIATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE CADRE DE CONVENTIONS INDIVIDUELLES DE FORFAIT EN HEURES SUR L ANNÉE Art. L à L CT Régime juridique inchangé Mise en place Accord d entreprise ou d établissement + clause du contrat de travail prévoyant un horaire annuel supérieur à l horaire légal 19

20 APPRÉCIATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE CADRE DE CONVENTIONS INDIVIDUELLES DE FORFAIT EN HEURES SUR L ANNÉE Art. L à L CT; Art. 19, III, de la loi du 20 août 2008 MAINTIEN EN VIGUEUR Art. 13 de l accord national du 28 juillet 1998 des accords collectifs antérieurs 20

21 APPRÉCIATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE CADRE DE CONVENTIONS INDIVIDUELLES DE FORFAIT EN JOURS SUR L ANNÉE Art. L , L , L à L CT Champ d application inchangé Tous les salariés cadres ou non cadres ayant une autonomie de gestion de leur emploi du temps 21

22 APPRÉCIATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE CADRE DE CONVENTIONS INDIVIDUELLES DE FORFAIT EN JOURS SUR L ANNÉE Art. L , L , L à L CT Régime juridique Mise en place Accord d entreprise ou d établissement + clause du contrat de travail prévoyant un nombre annuel de jours de travail 22

23 APPRÉCIATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE CADRE DE CONVENTIONS INDIVIDUELLES DE FORFAIT EN JOURS SUR L ANNÉE Art. L , L , L à L CT; Art. 19, III, de la loi du 20 août 2008 MAINTIEN EN VIGUEUR Art. 14 de l accord national du 28 juillet 1998 des accords collectifs antérieurs - maintien du rachat des jours de RTT dans les conditions prévues par l accord (sans majoration de la valeur de la journée), - au-delà, et dans la limite légale de 235 jours, rachat des jours non-travaillés dans les conditions de la loi (majoration d au moins 10% 23 de la valeur de la journée)

24 MODULATION DU TRAVAIL À TEMPS PARTIEL Art. L , L , L , L et L CT; Art. 20, IV, de la loi du 20 août 2008 Possibilité d inclure les salariés à temps partiel dans le champ d application de l accord organisant l appréciation de l horaire de travail sur une période de plusieurs semaines pouvant aller jusqu à l année, de façon à faire varier leur horaire hebdomadaire ou mensuel en fonction de la charge de travail 24

25 CONGÉS PAYÉS Art. L CT SALARIÉS SOUS CONTRAT À DURÉE INDÉTERMINÉE Réduction de la durée minimale de travail effectif pour bénéficier d un droit à congés payés : 1 mois 10 jours ouvrables 25

26 Objet inchangé COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Art. L à CT Système permettant aux salariés, et à l employeur dans certain cas, d épargner des droits à congé ou des éléments de salaire, pour ensuite les utiliser pour prendre un congé total ou partiel ou les faire liquider en argent afin de bénéficier d une rémunération immédiate ou différée Argent Alimentation C.E.T. Utilisation Repos Congé Complément de salaire 26

27 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Art. L à CT Mise en place Accord d entreprise ou d établissement 27

28 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Art. L à CT Affectation des seuls jours audelà de 24 jours ouvrables = 5 ème semaine et plus Mentions obligatoires de l accord collectif 1. a- Conditions et limites d ALIMENTATION du compte à l initiative du salarié Il n y a plus aucune limitation légale des éléments en temps ou en argent pouvant alimenter le compte, à l exception de l élément en temps relatif aux congés payés. 28

29 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Art. L à CT Mentions obligatoires de l accord collectif 1. b- Conditions et limites d ALIMENTATION du compte à l initiative de l employeur Maintien de la limitation des sources d alimentation : - heures au-delà de la durée collective du travail - possible abondement des droits affectés à l initiative du salarié 29

30 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Art. L à CT Mentions obligatoires de l accord collectif 2. a- Modalités de GESTION du compte - Comment ouvrir un compte? - Qui tient les comptes (employeur, ou organisme extérieur)? - Comment sont valorisés les éléments affectés au compte (temps ou argent) et quels sont les critères de revalorisation? - Comment est informé le salarié sur l état de son compte et de ses possibilités d utilisation? 30

31 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Art. L à CT si pas de dispositif conventionnel de garantie, application du dispositif légal au 8 février 2009 Mentions obligatoires de l accord collectif 2. b- Modalités de GESTION du compte Garantie de solvabilité de l employeur pour les éléments affectés au compte (dispositif d assurance ou de garantie si le montant des droits pouvant être affectés au compte excède celui couvert par l AGS, soit en 2008 ) 31

32 V-COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Art. L à CT Mentions obligatoires de l accord collectif 3. Conditions d UTILISATION du compte en temps ou en argent utilisation en temps uniquement (pas de limitation légale quant à l utilisation du compte en temps ou en argent, à l exception de la 5 ème semaine de congés payés) Attention : si l accord prévoit que le compte ne peut être utilisé qu en temps, l employeur et le salarié peuvent toujours convenir de liquider les droits en argent sous forme de complément de rémunération 32

33 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Régime juridique Si le transfert au nouvel employeur n est pas possible, les sommes correspondant à la contre-valeur des droits épargnés peuvent être consignées auprès d un organisme tiers (conditions définies par décret à paraître-) Art. L à CT Mentions obligatoires de l accord collectif 4. Conditions de CESSATION et de TRANSFERT du compte - procédure de transfert du compte dans une nouvelle entreprise - ou liquidation des droits épargnés sous forme d indemnité en cas de rupture du contrat de travail (y compris des droits correspondant à la 5 ème semaine de congés payés) 33

34 COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Art. L à CT; Art. 11 de l accord national du 28 juillet 1998 MAINTIEN EN VIGUEUR dans la mesure où ceux-ci ne peuvent pas être contraires à la loi des accords collectifs antérieurs 34

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008 LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n 2008-789 du 20 Août 2008 Textes applicables : Position commune du 9 Avril 2008 sur la représentativité, le développement

Plus en détail

1. Les modalités de fixation du contingent annuel

1. Les modalités de fixation du contingent annuel LOI DE MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL (20 AOUT 2008) La loi 2008-789 du 20 août 2008 assouplit le régime des heures supplémentaires ou le mécanisme d aménagement du temps de travail mais deux constantes

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV LOI DU 20 AOUT 2008 : REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL La loi relative à la réforme du temps de travail du 20 août 2008, (s inspirant de la position commune du 9 avril 2008 non signée

Plus en détail

Loi relative aux salaires, au temps de travail et au développement de l emploi Loi n du 17 janvier Principales dispositions

Loi relative aux salaires, au temps de travail et au développement de l emploi Loi n du 17 janvier Principales dispositions PJ 1 circ_1003 Loi relative aux salaires, au temps de travail et au développement de l emploi Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Principales dispositions I. Durée du travail La durée légale du travail n

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

Durée du travail, congés et droit à la déconnexion après la loi El Khomri

Durée du travail, congés et droit à la déconnexion après la loi El Khomri Durée du travail, congés et droit à la déconnexion après la loi El Khomri Avant Après Date d entrée en vigueur Principe général Application en priorité de l accord d entreprise, l accord de branche ne

Plus en détail

CADRES ET TEMPS DE TRAVAIL

CADRES ET TEMPS DE TRAVAIL CADRES ET TEMPS DE TRAVAIL Avant la loi du 19 janvier 2000 les cadres ne faisaient l objet d aucune disposition spécifique dans le code du travail. Seuls les conventions collectives ou les contrats de

Plus en détail

Forfait (conventions de)

Forfait (conventions de) Que sont les conventions de forfait? Il existe plusieurs types de conventions de forfait : le forfait hebdomadaire ou mensuel en heures de travail ; le forfait annuel en heures de travail ; le forfait

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre Temps de travail et démocratie sociale Loi du 20/08/2008 (JO 21 p.

NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre Temps de travail et démocratie sociale Loi du 20/08/2008 (JO 21 p. I) Temps de travail NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre 2008 Temps de travail et démocratie sociale Loi 2008-789 du 20/08/2008 (JO 21 p. 13064) A) Contingent annuel d heures supplémentaires Toutes

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 I-DUREE HEBDOMADAIRE MINIMALE FIXEE A 24 HEURES

NOUVELLES DISPOSITIONS EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 I-DUREE HEBDOMADAIRE MINIMALE FIXEE A 24 HEURES SOCIAL 14 j a n v i e r 2014 TEMPS PARTIEL NOUVELLES DISPOSITIONS EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 L article 12 de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au journal officiel le 16 juin

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3375 Convention collective nationale IDCC : 3017. PORTS ET MANUTENTION AVENANT

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR SON CAS PARTICULIER. QU

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel.

Le contrat de travail à temps partiel. Le contrat de travail à temps partiel schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse Le contrat de travail à temps partiel est conclu avec un salarié dont la durée du travail est inférieure à la durée - légale ou conventionnelle

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Définition générale art 10 Ancienneté licenciement Avenant du 21 juin 2010 ANCIENNETE Convention Collective Champs d application S applique à la prime d ancienneté,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3025 Convention collective nationale IDCC : 650. INGÉNIEURS ET CADRES DE LA MÉTALLURGIE (26 e édition.

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES: LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

QUESTIONS-REPONSES: LES HEURES SUPPLEMENTAIRES QUESTIONS-REPONSES: LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Inépuisable source de polémiques, les règles qui encadrent la durée du travail et plus particulièrement les heures supplémentaires sont souvent présentées

Plus en détail

LE RECOURS AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES

LE RECOURS AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES LE RECOURS AUX HEURES SUPPLEMENTAIRES Durée du travail Avril 2009 Cette fiche technique s adresse uniquement aux EHPAD. Le recours aux heures supplémentaires est avant tout une décision du chef d entreprise

Plus en détail

REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL : DECRETS D APPLICATION DE LA LOI DU 20 AOUT L essentiel

REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL : DECRETS D APPLICATION DE LA LOI DU 20 AOUT L essentiel N 128 SOCIAL n 49 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 04 décembre 2008 ISSN 1769-4000 REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL : DECRETS D APPLICATION DE LA LOI DU 20 AOUT 2008 L essentiel Suite à la parution

Plus en détail

Calcul de la durée annuelle du travail

Calcul de la durée annuelle du travail Régime des heures supplémentaires, des contingents et de la Contrepartie Obligatoire en Repos (C.O.R) applicable depuis le 1/01/09 Temps de Travail et Démocratie Sociale - Loi 2008-789 du 20 Août 2008-

Plus en détail

LA REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL ET LA LOI DU 20 AOUT 2008

LA REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL ET LA LOI DU 20 AOUT 2008 Le 27 août 2008 LA REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL ET LA LOI DU 20 AOUT 2008 La loi n 2008-789 du 20 août 2008, publiée au Journal Officiel du 21 août 2008, portant «rénovation de la démocratie sociale et

Plus en détail

TITRE DEUXIÈME DURÉE DU TRAVAIL, RÉPARTITION ET AMÉNAGEMENT DES HORAIRES

TITRE DEUXIÈME DURÉE DU TRAVAIL, RÉPARTITION ET AMÉNAGEMENT DES HORAIRES DURÉE DU TRAVAIL Art. L. 3121-7 79 TITRE DEUXIÈME DURÉE DU TRAVAIL, RÉPARTITION ET AMÉNAGEMENT DES HORAIRES (L. n o 2016-1088 du 8 août 2016, art. 8) CHAPITRE PREMIER DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TRAVAIL Le

Plus en détail

FORFAIT JOURS DES CADRES ET DES ETAM BTP:

FORFAIT JOURS DES CADRES ET DES ETAM BTP: SOCIAL 29 j anvier2013 FORFAIT JOURS DES CADRES ET DES ETAM BTP: AVENANTS DU 11 DECEMBRE 2012 DATE ENTREE EN VIGUEUR : LE 1 ER FEVRIER 2013 Une réunion paritaire s est tenue le 11 décembre 2012 pour sécuriser

Plus en détail

Savez-vous gérer sans risque les cycles, la modulation ou les RTT?

Savez-vous gérer sans risque les cycles, la modulation ou les RTT? Savez-vous gérer sans risque les cycles, la modulation ou les RTT? Publié le 26 décembre 2015 - Dernière mise à jour le 29 septembre 2017 FICHE PRATIQUE Préambule De nombreuses organisations du temps de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3165 Convention collective nationale IDCC : 1077. ENTREPRISES DU NÉGOCE ET DE L INDUSTRIE DES PRODUITS

Plus en détail

Retrouvez ci-après une présentation des principales mesures de la loi en matière de durée du travail

Retrouvez ci-après une présentation des principales mesures de la loi en matière de durée du travail Social : Circulaire n 720 09 Septembre 2016 Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l électronique 43-45 rue de Naples 75008 PARIS www.ficime.org Département Affaires sociales

Plus en détail

LOI TRAVAIL : TEMPS DE TRAVAIL

LOI TRAVAIL : TEMPS DE TRAVAIL Infos flash LOI TRAVAIL : TEMPS DE TRAVAIL La loi travail comprend un certain nombre de dispositions relatives à la durée du travail, à l aménagement du temps de travail et au temps de repos et instaure

Plus en détail

TEMPS DE TRAVAIL & MODALITES DE PRISE DE CONGES PAYES ANNEE 2016

TEMPS DE TRAVAIL & MODALITES DE PRISE DE CONGES PAYES ANNEE 2016 UES Capgemini TEMPS DE TRAVAIL & MODALITES DE PRISE DE CONGES PAYES ANNEE 2016 1. La journée de solidarité En raison de l introduction de la journée de solidarité en 2005, la durée légale de travail annuelle

Plus en détail

Puteaux, le 8 Septembre Réf. : JFV/GT/KJ. Madame le Président, Monsieur le Président,

Puteaux, le 8 Septembre Réf. : JFV/GT/KJ. Madame le Président, Monsieur le Président, Réf. : JFV/GT/KJ Puteaux, le 8 Septembre 2008 Madame le Président, Monsieur le Président, Vous voudrez bien trouver ci-joint la loi n 2008-789 du 20 Août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale

Plus en détail

Durée du travail et organisation du temps de travail SECTEUR PRIVÉ

Durée du travail et organisation du temps de travail SECTEUR PRIVÉ Durée du travail et organisation du temps de travail SECTEUR PRIVÉ Définition de la durée du travail La définition légale du temps de travail effectif est conforme à la directive européenne selon laquelle

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3116 Conventions collectives nationales IDCC : 413. ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES POUR PERSONNES INADAPTÉES

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Le temps de travail

MODE D EMPLOI. Le temps de travail MODE D EMPLOI Le temps de travail Dans son volet consacré au temps de travail, LA LOI DU 20 AOUT 2008 poursuit 4 objectifs principaux : p Élargir l espace de la négociation collective, plus particulièrement

Plus en détail

DROIT SOCIAL. La durée du travail. La durée du travail. Durée hebdomadaire. Durée hebdomadaire

DROIT SOCIAL. La durée du travail. La durée du travail. Durée hebdomadaire. Durée hebdomadaire Les congés pour évènements familiaux 1. Les 35 heures La durée légale hebdomadaire est de 35 heures. Il s agit d un temps de référence. Il ne s agit ni d un temps maximum, ni d un minimum. Le temps de

Plus en détail

ACCORD DE GROUPE RELATIF A L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

ACCORD DE GROUPE RELATIF A L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL ACCORD DE GROUPE RELATIF A L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL ENTRE La Direction du Groupe LACTALIS représentée par M. MARTIN, d une part ET Les organisations syndicales représentées : représentatives au

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Fiche 28 Qu est-ce qu une heure supplémentaire? C est une heure effectuée à la demande de l employeur, ou avec l accord de ce dernier, au-delà de la durée légale du travail. Le salarié peut-il refuser

Plus en détail

Fiche n 10 Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail rénove les règles en

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3309 Convention collective nationale IDCC : 2272. ASSAINISSEMENT ET MAINTENANCE INDUSTRIELLE AVENANT N

Plus en détail

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours de travail effectif.chaque mois

Plus en détail

Les heures supplémentaires et les heures choisies définition et contreparties

Les heures supplémentaires et les heures choisies définition et contreparties Les heures supplémentaires et les heures choisies définition et contreparties dernière mise à jour le 3 octobre 2007 http://www.travail-solidarite.gouv.fr/informations-pratiques/fiches-pratiques/duree-dutravail/les-heures-supplementaires-les-heures-choisies-definition-contreparties-1014.html

Plus en détail

La convention de forfait annuel en jours

La convention de forfait annuel en jours Objectif : Connaitre les règles applicables en matière de convention de forfait annuel en jours. Sommaire : La signature d une convention de forfait annuel en jours (page 1). Les catégories de salariés

Plus en détail

Projet de loi Travail : les mesures sur la durée du travail

Projet de loi Travail : les mesures sur la durée du travail Projet de loi Travail : les mesures sur la durée du travail le 26 juillet 2016 AVOCAT Procédure SOCIAL Temps de travail Le projet de loi Travail étant définitivement adopté, nous vous proposons une série

Plus en détail

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net.

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net. Référence SMIC au 1 er janvier 2013: 9,43 /heure (7.14 net) Le salaire de base est librement déterminé entre l employeur et le salarié, mais il ne peut être inférieur à 0,281 fois le montant du salaire

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV Les principales mesures de la loi du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat La loi n 2008-11 du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat prévoit trois mesures principales : - le rachat

Plus en détail

Salariés, cadres : do you speak droit des forfait jours?

Salariés, cadres : do you speak droit des forfait jours? Salariés, cadres : do you speak droit des forfait jours? Actualité juridique publié le 19/10/2014, vu 1370 fois, Auteur : CHHUM AVOCATS Paris Nantes L essor de ce forfait jours avait pour but de déroger

Plus en détail

INDEMNISATION DES JOURS FERIES Personnel Ouvrier

INDEMNISATION DES JOURS FERIES Personnel Ouvrier INDEMNISATION DES JOURS FERIES Personnel Ouvrier L indemnisation des jours fériés travaillés ou non travaillés dépendent de deux dispositions : le code du travail et la convention collective nationale

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS AVENANT

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 18/03/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-039 OBJET : Loi n 2008-111 du 8 février 2008 pour le pouvoir d'achat TEXTE A ANNOTER

Plus en détail

ANNULATION PARTIELLE DE L ARRETE D EXTENSION DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES ENTREPRISES DE SAP

ANNULATION PARTIELLE DE L ARRETE D EXTENSION DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES ENTREPRISES DE SAP Base conventionnelle Mai 2017 ANNULATION PARTIELLE DE L ARRETE D EXTENSION DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES ENTREPRISES DE SAP La convention collective des entreprises de services à la personne du 20 septembre

Plus en détail

NÉGOCIER DANS LA PETITE ENTREPRISE : POURQUOI ET COMMENT? Véronique ARGENTIN Consultante Infodoc-experts

NÉGOCIER DANS LA PETITE ENTREPRISE : POURQUOI ET COMMENT? Véronique ARGENTIN Consultante Infodoc-experts NÉGOCIER DANS LA PETITE ENTREPRISE : POURQUOI ET COMMENT? Véronique ARGENTIN Consultante Infodoc-experts SOMMAIRE Le contexte Comment négocier dans les petites entreprises? Pourquoi négocier? 2 LE CONTEXTE

Plus en détail

Pour une durée légale du temps de travail des PH. Denis Desanges

Pour une durée légale du temps de travail des PH. Denis Desanges Pour une durée légale du temps de travail des PH Denis Desanges Les obligations de service annuelles 207 jours de travail effectif ou 414 demi-journées (+ la journée de solidarité) 9 jours fériés 104 samedis

Plus en détail

Temps de Travail : de lois en lois! évolution code 2002 / code 2008

Temps de Travail : de lois en lois! évolution code 2002 / code 2008 Temps de Travail : de lois en lois! évolution code 2002 / code 2008 «Travailler + pour gagner +» : l avis des salariés! Sondage CSA/Le Parisien 2/9/2008 Question posée aux «actifs occupés» : vous aimeriez

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES AVENANT

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective régionale TRANSPORT SANITAIRE (MARTINIQUE) (11 juin 2002) Journal officiel du 6 février 2005 Arrêté

Plus en détail

LE TEMPS DE TRAVAIL APRES LA LOI TRAVAIL

LE TEMPS DE TRAVAIL APRES LA LOI TRAVAIL Société d avocats Paris et Rennes www.lbba.fr LE TEMPS DE TRAVAIL APRES LA LOI TRAVAIL Ordre des avocats Commission ouverte de droit social 22 mai 2017 1 SOMMAIRE La sécurisation du forfait annuel en jours

Plus en détail

pratiques Comment réduire l activité des salariés par la mise au chômage technique? Quels sont les cas de recours au chômage partiel?

pratiques Comment réduire l activité des salariés par la mise au chômage technique? Quels sont les cas de recours au chômage partiel? pratiques [chômage partiel] Comment réduire l activité des salariés par la mise au chômage technique? Des difficultés passagères peuvent conduire l entreprise à fermer temporairement l un de ses établissements

Plus en détail

AVENANT N 37 DU 28 JANVIER 2011

AVENANT N 37 DU 28 JANVIER 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3305 Convention collective nationale IDCC : 2216. COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE AVENANT N

Plus en détail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail Les fondamentaux de la paye et l entrée du salarié (2 jours)., mise en application en paye En droit du Les sources du droit du L embauche (DUE/Contrat de /Période d essai/affichages et registres obligatoires)

Plus en détail

Le BTP actualise ses forfaits jours.

Le BTP actualise ses forfaits jours. Le BTP actualise ses forfaits jours. La pratique des «forfaits jours» pour les salariés ETAM à partir du niveau F et Cadres qui disposent d une large autonomie dans l organisation de leur emploi du temps

Plus en détail

AVENANT n 16 du 5 juillet 2007 étendu 1 La modulation du temps de travail

AVENANT n 16 du 5 juillet 2007 étendu 1 La modulation du temps de travail AVENANT n 16 du 5 juillet 2007 étendu 1 La modulation du temps de travail ARTICLE 1 : L article 5.2 de la convention collective nationale du sport est remplacé par les dispositions suivantes: 5.2.1 - Définition

Plus en détail

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Les exemples ci-dessous illustrent les modalités de calcul de la réduction générale dégressive sur les bas et moyens salaires (art. L. 241-13 du code de la sécurité

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3225 Convention collective nationale IDCC : 1266. PERSONNEL DES ENTREPRISES DE

Plus en détail

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER légal PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER Contribution patronale destinée au financement des organisations syndicales Assujettis : employeurs de droit privé

Plus en détail

LES DÉROGATIONS À LA LOI PAR ACCORD COLLECTIF : QUELLES POSSIBILITÉS? Emmanuel Mauger* Etienne Colin*

LES DÉROGATIONS À LA LOI PAR ACCORD COLLECTIF : QUELLES POSSIBILITÉS? Emmanuel Mauger* Etienne Colin* LES DÉROGATIONS À LA LOI Emmanuel Mauger* Etienne Colin* * Membres de l Observatoire du dialogue social de la Fondation Jean-Jaurès C ommissions et projets gouvernementaux se multiplient pour mettre en

Plus en détail

AVENANT N 88 DU 1 ER AVRIL 2010

AVENANT N 88 DU 1 ER AVRIL 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3127 Convention collective nationale IDCC : 1396. INDUSTRIES DE PRODUITS ALIMENTAIRES ÉLABORÉS AVENANT

Plus en détail

ACCORD DU 9 JANVIER 2015

ACCORD DU 9 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3174 Conventions collectives nationales INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE IDCC : 716.

Plus en détail

La durée du travail. A jour de juin 2016.

La durée du travail. A jour de juin 2016. La durée du travail A jour de juin 2016. La durée du travail s entend du temps qu un salarié consacre à son travail, mais également de la répartition des heures de travail sur une période donnée. La durée

Plus en détail

LE CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE

LE CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement faire l

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS

FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR

Plus en détail

1) Le champ du décret n du 24 décembre 2002

1) Le champ du décret n du 24 décembre 2002 Circulaire DRT 2003-8 du 17 avril 2003 relative à la durée du travail applicable dans le secteur des hôtels, cafés, restaurants pour les années 2003 et 2004. Un décret en Conseil d Etat n 2002-1526 du

Plus en détail

CHOMAGE PARTIEL : INSTAURATION DU DISPOSITIF D ACTIVITE PARTIELLE DE LONGUE DUREE. L essentiel

CHOMAGE PARTIEL : INSTAURATION DU DISPOSITIF D ACTIVITE PARTIELLE DE LONGUE DUREE. L essentiel L essentiel N 82 - SOCIAL n 40 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 20 mai 2009 ISSN 1769-4000 CHOMAGE PARTIEL : INSTAURATION DU DISPOSITIF D ACTIVITE PARTIELLE DE LONGUE DUREE Comme le gouvernement

Plus en détail

Ensemble des articles du code du travail sur les temps partiels

Ensemble des articles du code du travail sur les temps partiels - Code du travail : les temps partiels Définition. Article L3123-1 Ensemble des articles du code du travail sur les temps partiels Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 26/01/2011 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2011-008 OBJET : Allégements applicables au titre des heures supplémentaires et complémentaires

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 04 FFGolf /GFGA LE TEMPS PARTIEL MODULE DANS LES GOLFS

FICHE TECHNIQUE N 04 FFGolf /GFGA LE TEMPS PARTIEL MODULE DANS LES GOLFS FICHE TECHNIQUE N 04 FFGolf /GFGA LE TEMPS PARTIEL MODULE DANS LES GOLFS CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR SON CAS PARTICULIER.

Plus en détail

APPLICATION DE L'ACCORD COLLECTIF ETENDU SUR LE TEMPS PARTIEL DANS L'HPA APPLIQUER L ACCORD COLLECTIF SUR LE TRAVAIL A TEMPS PARTIEL

APPLICATION DE L'ACCORD COLLECTIF ETENDU SUR LE TEMPS PARTIEL DANS L'HPA APPLIQUER L ACCORD COLLECTIF SUR LE TRAVAIL A TEMPS PARTIEL APPLIQUER L ACCORD COLLECTIF SUR LE TRAVAIL A TEMPS PARTIEL DANS LA BRANCHE HPA Conformément à la loi n 2013-504 du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l emploi, un Accord collectif sur le travail à temps

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES 0Brochure n o 3131 Convention collective nationale IDCC : 1404. ENTREPRISES DE COMMERCE, DE LOCATION ET DE RÉPARATION

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 03/07/12 N Affaires sociales : 25.12 RELEVEMENT DU SMIC AU 1 ER JUILLET 2012 ACTUALITÉ Le décret

Plus en détail

(ordonnances du 23 septembre 2017)

(ordonnances du 23 septembre 2017) La réforme du code du travail (ordonnances du 23 septembre 2017) Animateur : Gaëlle FERNANDES Pôle droit du travail / Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône plateforme.travail@cma-lyon.fr / 04.72.43.43.55

Plus en détail

Vendredi 14 juillet Fête nationale. Mercredi 1 er novembre Toussaint Samedi 11 novembre Morts pour la patrie Lundi 25 décembre Noël

Vendredi 14 juillet Fête nationale. Mercredi 1 er novembre Toussaint Samedi 11 novembre Morts pour la patrie Lundi 25 décembre Noël FFB INFOS LEGISLATION DU TRAVAIL Jours fériés et Jour de solidarité La présente circulaire rappelle, comme chaque année et en fonction du calendrier de l année, les règles à suivre par l'employeur en matière

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 29/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE Référence de classement : 1. 010.04; 1.010.10;

Plus en détail

OBJECTIFS : "SAVOIR " :

OBJECTIFS : SAVOIR  : ACTIVITE : PAIE ET CHARGES LIEES AUX SALAIRES Etape 01 : Etablir une paie Séance 2 : Calcul des bulletins de paie (1ère partie) Item 3 : les heures supplémentaires OBJECTIFS : "SAVOIR " : - connaître les

Plus en détail

CCNS: Contrat de travail/temps de travail. CRIFO 7 octobre 2012

CCNS: Contrat de travail/temps de travail. CRIFO 7 octobre 2012 CCNS: Contrat de travail/temps de travail CRIFO 7 octobre 2012 DÉROULEMENT DE L INTERVENTION Les contours de la notion de salariat Quand commence la relation salariée? Pourquoi et comment établir le contrat

Plus en détail

Pégase 3 Avenant de février 2007 à la convention collective des HCR

Pégase 3 Avenant de février 2007 à la convention collective des HCR Pégase 3 Avenant de février 2007 à la convention collective des HCR Dernière révision le 02/03/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire!! " # $! # % $ & '! & % # () * (+,-.* Pégase

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3104 Convention collective nationale IDCC : 176. INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ACCORD

Plus en détail

LA MESURE D ALLEGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL (MATT) CARRIERES LONGUES

LA MESURE D ALLEGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL (MATT) CARRIERES LONGUES LA MESURE D ALLEGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL (MATT) CARRIERES LONGUES > Accord cadre, Chapitre 4 - La qualité de vie au travail 9-2 > Accord intergénérationnel, Titre 4, Chapitre 2, Article 3.1 Objectif

Plus en détail

Articles 40 et suivants de la CCN Articles L et suivants du Code du travail

Articles 40 et suivants de la CCN Articles L et suivants du Code du travail Les congés payés Articles 40 et suivants de la CCN Articles L 3141-1 et suivants du Code du travail OUVERTURE DU DROIT A CONGE Pour bénéficier d un congé payé, le salarié doit avoir été occupé : - chez

Plus en détail

Le volet «réforme du temps de travail»

Le volet «réforme du temps de travail» NEGOCE - MEMO Loi du 20 août 2008 portant «rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail» : Le volet «réforme du temps de travail» La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant «rénovation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Circulaire DRT du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants

Circulaire DRT du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants Circulaire DRT 2004-2 du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants Références : Articles D 141-7 et D 141-8 du code du travail ; Circulaire DRT-DSS n 15/90 du 9 mars

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2014

Le SMIC au 1 er janvier 2014 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 34.13 20/12/2013 Le SMIC au 1 er janvier 2014 Publication du décret portant relèvement du SMIC Actualité Le décret n 2013-1190 du 19 décembre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3225 Convention collective nationale IDCC : 1266. PERSONNEL DES ENTREPRISES

Plus en détail

AVENANT N 50 DU 7 FÉVRIER 2011

AVENANT N 50 DU 7 FÉVRIER 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3130 Convention collective nationale IDCC : 1607. INDUSTRIES DES JEUX, JOUETS, ARTICLES DE FÊTES ET ORNEMENTS DE NOËL,

Plus en détail

L e présent document récapitule les règles à suivre par l'employeur en

L e présent document récapitule les règles à suivre par l'employeur en SOCIAL - Dossier Jours fériés et Jour de solidarité 2014 Info n 2014-229/2-18 du 10/04/2014 Pour toute question : Service Social Lydie REINBOLD Romain GIRAUD 04 72 44 15 10 btprhone.soc@btp69.com www.btp-rhone.ffbatiment.fr

Plus en détail

AVENANT N 25 DU 29 NOVEMBRE 2013

AVENANT N 25 DU 29 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Fédérations Syntec et CINOV Etude «Rapport de Branche» Questionnaire 2016

Fédérations Syntec et CINOV Etude «Rapport de Branche» Questionnaire 2016 Fédérations Syntec et CINOV Etude «Rapport de Branche» Questionnaire 2016 Q.1) Dans quel secteur d activité votre entreprise intervient-elle? (réponse multiple possible réponse obligatoire) Numérique Société

Plus en détail

TRAVAUX COMMISSIONS OUVERTES

TRAVAUX COMMISSIONS OUVERTES TRAVAUX COMMISSIONS OUVERTES DROIT SOCIAL RESPONSABLES : BÉATRICE BURSZTEIN, VÉRONIQUE TUFFAL NERSON ATELIER FORMATION CONTINUE EN DROIT SOCIAL Animateurs : Paul Bouaziz et Alain Sutra DURÉE DU TRAVAIL

Plus en détail

27 mars 2014 MEDEF Me Patrick VIDELAINE. Medef Forfaits Jours

27 mars 2014 MEDEF Me Patrick VIDELAINE. Medef Forfaits Jours 27 mars 2014 MEDEF 93 + 94 Me Patrick VIDELAINE 2 3 1. Bien gérer ses forfaits jours 2. Appréhender les risques 3. Trouver des alternatives 4 Depuis 2011, la Cour de cassation rappelle les conditions du

Plus en détail

Le contrat à durée déterminée senior (CDD senior)

Le contrat à durée déterminée senior (CDD senior) Le contrat à durée déterminée senior (CDD senior) schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse Dans leur accord du 13 octobre 2005 «relatif à l emploi des seniors», signé le 9 mars 2006, les partenaires sociaux ont

Plus en détail