Réussir son parcours dans le monde du Test & de la Mesure»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réussir son parcours dans le monde du Test & de la Mesure»"

Transcription

1 Conférence du Comité RH SIMTEC «Le SIMTEC recrute : Réussir son parcours dans le monde du Test & de la Mesure» Syndicat de l Instrumentation de Mesure, du Test et de la Conversion d Énergie dans le domaine de l Electronique rue de l amiral Hamelin Paris Cedex

2 SOMMAIRE Le SIMTEC : Qui sommes- nous? Comment rédiger son CV La lettre de motivation Comment réussir son entretien d embauche Evolution de carrière Les valeurs partagées par les sociétés adhérentes au SIMTEC

3 Le SIMTEC: Qui sommes-nous? Syndicat professionnel / 55 adhérents /+ 350 M CA Test et mesure Traitement du signal/ ( RF et hyperfréquences) Instrumentation Générale/Télécommunications Formation et services. Recrutement régional, national, international Près de 500 postes à pourvoir /an

4 COMMENT REDIGER SON CV

5 CV = Première étape d un processus de recrutement. Est le reflet de ce que vous êtes, ce que vous avez fait, ce que vous avez appris, ce que vous êtes capable de faire Jugé sur sa pertinence et son attractivité. Doit rassurer et donner envie au recruteur potentiel de vous rencontrer Lecture en diagonale pour vérifier que votre profil correspond aux exigences minimales du poste candidatures par jour. «Accrocher» le recruteur.

6 Définir son projet professionnel : fil conducteur pour la rédaction du CV. Présentation concise, mise en page claire, aérée, soignée et sobre pour faciliter la lecture. Objectif : décrocher un entretien, pas de se présenter de manière exhaustive. Adapter son CV en fonction des postes visés. Hiérarchiser les informations en rubriques : état-civil, résumé des compétences, expériences professionnelles, formations, activités extra-professionnelles

7 Choisissez des mots-clés, reprendre les termes utilisés dans l annonce. Adresse mail : doit être composée de votre prénom, nom et pas de pseudos fantaisistes. Indiquez votre expérience en commençant par la plus récente. Faites relire votre CV pour éviter de laisser des fautes d orthographe ou de frappe. Mettez un titre au CV : permet au recruteur de visualiser directement la fonction visée par le candidat.

8 Activités extra-professionnelles : Pas une rubrique «fourre-tout» Permet au recruteur de cerner votre personnalité en dehors du travail. Permet d argumenter certains traits de votre caractère ou situations auxquelles vous avez dû faire face.

9 LA LETTRE DE MOTIVATION

10 Elle doit répondre aux points suivants : - Définir votre personnalité, votre profil, vos forces - Vos motivations à travailler dans cette entreprise - Vos éléments de distinction vis-à-vis des autres candidats - Ce que vous recherchez

11 Il est préférable d éviter : - Les phrases longues et compliquées : se limiter à l essentiel - Pas de descriptions vagues suscitant des questions - Une énumération des éléments du CV - Un langage familier, les fautes de grammaire et d orthographe - Les mensonges

12 Les petits plus : - Adressez la lettre au responsable du personnel en précisant son nom - Rassemblez le maximum d informations sur l entreprise - Formulez la lettre de manière positive et orientée vers l avenir - Etayez ce que vous écrivez par des faits, des exemples de succès professionnels - Utilisez le correcteur d orthographe - Faites- vous relire

13 COMMENT REUSSIR SON ENTRETIEN D EMBAUCHE

14 Venez à l entretien avec de quoi prendre des notes (chemises avec feuilles blanches, cahier et stylo) et prendre des notes pendant l entretien. Préparez votre entretien avec vos motivations, la valeur ajoutée de votre candidature, les questions à poser à la fin de l entretien. Renseignez-vous sur l entreprise, le secteur d activité, le marché, les concurrents, le poste. Repérez l endroit et arriver 15 minutes en avance. Lors de la présentation et de l entretien, soyez capable de regarder la personne dans les yeux.

15 Eteignez votre téléphone portable. Evitez de répondre n importe quoi quand vous ne savez pas. Ne soyez pas TROP à l aise. Sachez rester professionnel. Affichez un minimum d assurance mais sans arrogance. Ne donnez que des informations génériques sur votre entreprise actuelle et n hésitez pas à répondre que c est confidentiel. Préparez une explication sur votre départ de la société actuelle.

16 Lorsque vous mettez en avant vos réalisations et vos qualités, donnez des preuves et des exemples concrets qui prouvent vos dires. N ayez pas peur de demander plus de détails ou de répéter une question. Soignez votre apparence. Evitez le langage trop familier et laissez parler votre interlocuteur (ne monopolisez pas la parole).

17 Préparez vous à justifier tout ce qu il y a dans votre CV. N oubliez pas de remercier votre interlocuteur de vous recevoir, voire envoyer un mail le lendemain. Demandez comment se passe la suite du processus de recrutement et relancer en fonction.

18 EVOLUTION DE CARRIERE

19 Les Domaines d Application du Test et de la Mesure Academique Recherche Automobile Spatial Electronique Défense/aéronautique Energie Médical Télécom Semiconducteurs

20 Les Opportunités de recrutement Diplômes :De BAC+2 à BAC+5 Types de contrats : CDI, CDD, alternances, stages Les domaines Bureau d études/r&d Vente & Marketing Production Maintenance Métrologie Qualité Gestion de projet

21 10 conseils pour réussir son évolution 1. Comprendre les objectifs et la vision de la société 2. Comprendre le parcours à réaliser, être proactif 3. Etre force de proposition et entreprendre 4. Rencontrer et communiquer 5. Se construire un réseau 6. Apprendre 7. Capitaliser sur ses points forts 8. Tirer partie de ceux qui ont de l expérience 9. Etre autonome et prendre des responsabilités 10. Ne pas avoir peur du changement

22 Quelles évolutions de carrière Verticale (Gestion équipe, Management) Métier (Relation client, projet, Développement) Transversale (produit ou marché) International Collaborateur

23 Exemples d évolution Vente Marketing Systèmes ou avant-vente Gestion de projet Développeur Manager Ingénieur Support technique ou de maintenance

24 Ingénieur Support technique Aide les clients à utiliser nos produits Support téléphonique ou sur site Formation Démonstrations techniques

25 Ingénieur Commercial Conseille techniquement les clients sur des solutions complètes en fonction de leurs cahiers des charges Visites Démonstrations techniques Recherche de nouveaux clients

26 Technicien/Ingénieur de maintenance Intervient sur site ou en laboratoire en relation avec les clients pour diagnostiquer, réparer, contrôler, étalonner Assurer la traçabilité des interventions

27 Ingénieur Bureau d Etude/R&D Intervient de la Conception à la réalisation du produit de série travaille à partir d un cahier des charges établi par le marketing Est en charge du projet, du budget, du planning et du coût de revient du produit

28 Ingénieur projet Attention à la définition dans les entreprises On ne devient pas chef de projet en sortie d école Management d équipe opérationnel Missions techniques, administratives, financières, en relation avec les clients Fait des compromis et prend des décisions Doit avoir une capacité d analyse et de synthèse

29 Chef produit Etablit le cahier des charges en fonction des feedbacks des commerciaux, de la concurrence, et des évolutions technologiques Intermédiaire entre commerciaux de terrain et bureaux d études Son rôle est de développer le portefeuille produits des sociétés Prend la responsabilité du retour sur investissement de la gamme de produits

30 Autres métiers Métrologues Ingénieurs qualité Ingénieurs ou techniciens production Ingénieurs méthodes..

31 LES VALEURS PARTAGEES PAR LES SOCIETES ADHERENTES DU SIMTEC

32 Les valeurs partagées par les sociétés adhérentes au SIMTEC Valoriser la contribution de chacun Compétence technique Partage Évolution de carrière

33 Les valeurs partagées par les sociétés adhérentes au SIMTEC Valoriser le savoir être de chacun Respect Écoute éthique

34 Les valeurs partagées par les sociétés Promouvoir l innovation La curiosité Le goût d apprendre La créativité La liberté d entreprendre adhérentes au SIMTEC

35 L attractivité des sociétés adhérentes au SIMTEC Des structures TPE/PME qui ont tout d une grande: Sociétés à taille humaine qui placent l humain au cœur de l entreprise Filiales de groupes internationaux, elles apportent un savoir faire international tout en préservant la réactivité et l autonomie au niveau national.

36 QUESTIONS

37 Membres actifs du comité Ressources Humaines

Les Ressources Humaines

Les Ressources Humaines Les secteurs quirecrutent Les dossiers du SUIO Sommaire : Les secteurs qui recrutent Les lieux de travail Le principal débouché : - métiers du recrutement et gestion du personnel - métiers de la formation

Plus en détail

Gestionnaire de paie - Comptable assistant

Gestionnaire de paie - Comptable assistant Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Gestionnaire de paie - Comptable assistant - N : 7607 - Mise à jour : 15/06/2016 Gestionnaire de paie - Comptable

Plus en détail

CE GUIDE VOUS PROPOSE :

CE GUIDE VOUS PROPOSE : de l apprenti CE GUIDE VOUS PROPOSE : Des repères quant à votre futur statut d apprenti Des conseils et des outils pour optimiser votre recherche d entreprise Des adresses pour une meilleure connaissance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016 Domaine Transition industrielle et énergétique APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT Date limite de dépôt : le 15 février 2016 1- CONTEXTE La région Languedoc-Roussillon dispose de spécificités

Plus en détail

bien dans ses études dans sa tête Michal Benedick Kit de survie de l étudiant

bien dans ses études dans sa tête Michal Benedick Kit de survie de l étudiant Michal Benedick bien dans sa tête bien dans ses études Kit de survie de l étudiant La vie étudiante est une extraordinaire période de découvertes, d apprentissages et de rencontres. Si elle se construit

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire Corporate IT Services Department (CIMM) E-mail: j.kaliwata@afdb.org; k.saidi@afdb.org

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance en partenariat avec BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR «Management des unités commerciales» Préparation au diplôme par correspondance - manager une unité commerciale - gérer a relation avec la clientèle -

Plus en détail

Catalogue formation. Ce ne sont pas les compétences qui comptent mais ce que vous en faites

Catalogue formation. Ce ne sont pas les compétences qui comptent mais ce que vous en faites Catalogue formation Ce ne sont pas les compétences qui comptent mais ce que vous en faites www.innovationmanageriale.com - francis.boyer@innovationmanageriale.com - 06.84.01.01.98 Sommaire MANAGEMENT Sommaire

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT V.A.E. D.S.B. VISANT LE DIPLÔME D ÉTAT ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) Inscriptions ouvertes jusqu au 19 novembre 2009.

ACCOMPAGNEMENT V.A.E. D.S.B. VISANT LE DIPLÔME D ÉTAT ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) Inscriptions ouvertes jusqu au 19 novembre 2009. IRTS Aquitaine PÔLE RESSOURCES AQUITAINE Ce.F ITS Fondation John Bost Pierre Bourdieu ETCHARRY Formation Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social - Fondation John Bost DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation

Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation Date :... Professeur :... Elève :... Titre du TM :... Bien Suffisant Insuffisant 1. Etat des contacts préalables 2. Délimitation

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

Les règles de bonnes pratiques de l e-mail afin d augmenter sa productivité

Les règles de bonnes pratiques de l e-mail afin d augmenter sa productivité Bon usage de l e-mail Partie 1 Fiche 1 Les règles de bonnes pratiques de l e-mail afin d augmenter sa productivité Sommaire Communiquer pertinemment et utiliser les moyens de communication les plus adaptés

Plus en détail

Formation Bac Pro Maintenance des Equipements Industriels (M.E.I) Région : Le Theil sur Huisne

Formation Bac Pro Maintenance des Equipements Industriels (M.E.I) Région : Le Theil sur Huisne Msma061/a du 07/05/11 Formation Bac Pro Maintenance des Equipements Industriels (M.E.I) Région : Le Theil sur Huisne Lycée Robert Garnier-50 Avenue du Général de Gaulle 72400 La Ferté Bernard Msma061/a

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic

DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic UE DE CULTURE GENERALE INITIATION A LA CONDUITE DE PROJET DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic fduclot@univ-montp2.fr ltelley@univ-montp2.fr PARTENARIAT Introduction - Qu est qu un partenariat? - Comment trouver

Plus en détail

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016. Compétences Commerce, Artisanat, Services, Agriculture

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016. Compétences Commerce, Artisanat, Services, Agriculture FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Compétences Commerce, Artisanat, Services, Agriculture CGAF : ZA de Croas Ar Nezic 29800 Saint-Thonan Tél : 02 98 46 41 25 DEVELOPPEMENT PERSONNEL VALORISER SON IMAGE BREST

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en commerce international de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 Siège Social : IFSP 15, rue des Tulipiers 38280 VILLETTE D ANTHON Tél. 06 25 45 92 85 ou 06 74 10 14 16 / Mail : contact@ifsp-lyon.fr

Plus en détail

CAP EMPLOYÉ DE VENTE SPÉCIALISÉ OPTION A : PRODUITS ALIMENTAIRES OPTION B : PRODUITS D'ÉQUIPEMENT COURANT OPTION C : SERVICES À LA CLIENTÈLE

CAP EMPLOYÉ DE VENTE SPÉCIALISÉ OPTION A : PRODUITS ALIMENTAIRES OPTION B : PRODUITS D'ÉQUIPEMENT COURANT OPTION C : SERVICES À LA CLIENTÈLE Marie-Paule COLLET IEN Économie et gestion CAP EMPLOYÉ DE VENTE SPÉCIALISÉ OPTION A : PRODUITS ALIMENTAIRES OPTION B : PRODUITS D'ÉQUIPEMENT COURANT OPTION C : SERVICES À LA CLIENTÈLE CONTRÔLE EN COURS

Plus en détail

Catalogue Formations de janvier à juillet 2016

Catalogue Formations de janvier à juillet 2016 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Provence-Alpes-Côte d Azur Territoires Bouches-du-Rhône cmar-paca.fr Catalogue Formations de janvier à juillet 2016 ET EURS REPRENEURS TRANSFORMEZ-VOUS! CHEFS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs DOSSIER DE PRESSE 2016 Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs 1 SOMMAIRE Présentation Le mot du PDG 4 Les chiffres clés 5 Le SIRH c est quoi 6 L avantage d avoir un SIRH en mode SaaS 7

Plus en détail

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68 Service d Optimisation et de Lancement pour l Entreprenariat 2016 Catalogue Formation des SOLen Technopôle Lahitolle Elus locaux 6 rue Maurice Roy 18000 Bourges Tel. 02 46 08 10 68 Organisme agréé par

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

Différences et Nouveautés

Différences et Nouveautés Différences et Nouveautés Les emplois concernés Les secteurs d activités Les activités prévues par le référentiel Quelques exemples d accueil en événementiel Les emplois concernés Le métier préparé est

Plus en détail

Master MEEF ESPAGNOL (Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation)

Master MEEF ESPAGNOL (Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation) Master MEEF ESPAGNOL (Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation) Année Universitaire 2016/2017 DOSSIER DE CANDIDATURE 1 ère année de Master (S1 et S2) 2 ème année de Master (S3 et S4)

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION LICENCE PROFESSIONNELLE : METIERS DU COMMERCE INTERNATIONAL (MOD)

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION LICENCE PROFESSIONNELLE : METIERS DU COMMERCE INTERNATIONAL (MOD) RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION LICENCE PROFESSIONNELLE : METIERS DU COMMERCE INTERNATIONAL (MOD) RENSEIGNEMENTS SUR LP MOD Site officiel de l Université Paris-Sorbonne http://www.paris-sorbonne.fr 1- Cliquer

Plus en détail

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 UNE Diagnostiqueurs et auditeurs ont de l énergie à revendre! LE DIAGNOSTIC EST UN DOCUMENT OBLIGATOIRE, L AUDIT UNE DEMARCHE VOLONTAIRE. UN SEUL BUT POUR

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire Plan Loire Grandeur Nature 2007-2013 10 e réunion de travail de la plateforme Recherche/Données/Information - 18/05/2010 paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement

Plus en détail

Table-ronde n 3 Le système de management de l énergie

Table-ronde n 3 Le système de management de l énergie Table-ronde n 3 Le système de management de l énergie Aurore LEVAUX, GE EPF SNC Maude CHARPY, FCI Besançon Laetitia ROY, APERAM Florence MENETRIER, APAVE Table-ronde n 3 Le système de management de l énergie

Plus en détail

Catalogue Formations

Catalogue Formations Catalogue Formations Management Bureautique Photographie Relations Commerciales Ressources Humaines Infographie, Web, Image Développement Personnel Santé GAGNEZ EN COMPÉTENCE AVEC ARCADE Opter pour la

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Enquête menée auprès des diplômés 2011, 6 mois après l obtention du diplôme En 2011, 109 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

ART - CULTURE INDEX. l Activités et techniques de communication spécialité chargé de communication, chef de projet communication visuelle

ART - CULTURE INDEX. l Activités et techniques de communication spécialité chargé de communication, chef de projet communication visuelle INDEX l Activités et techniques de communication spécialité chargé de communication, chef de projet communication visuelle l Activités et techniques de communication spécialité techniques de l'image et

Plus en détail

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015 RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES Du Mardi 09 Juin 2015 1 Intervenir à trois échelles : Au niveau de l agglomération = échelle de la «politique publique cohérente» Au niveau de l opération d aménagement

Plus en détail

- - - Formations Estivales 2016 - - -

- - - Formations Estivales 2016 - - - Accueil > Accueil > Actualité > Formations Estivales 2016 Actualité Formations Estivales 2016 Cours en journée - Tutorat en ligne Entre juin et septembre 2016 Pour débuter ou compléter un parcours... -

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

Les Communautés de pratique et d apprentissage pour les PME et les groupes de codéveloppement

Les Communautés de pratique et d apprentissage pour les PME et les groupes de codéveloppement Les Communautés de pratique et d apprentissage pour les PME et les groupes de codéveloppement Jean-François DUMAIS et Benoît LEDUC Conférence rence-compétences Chaire de gestion des compétences, ÉSG, UQÀM

Plus en détail

Protéger son savoir-faire et partager la PI : conventions et clauses contractuelles

Protéger son savoir-faire et partager la PI : conventions et clauses contractuelles Protéger son savoir-faire et partager la PI : conventions et clauses contractuelles 13 mai 2015 - Colmar Caroline BRESCH Juriste et coordinatrice de l équipe partenariats La SATT Conectus Alsace : qu est

Plus en détail

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

Version coordonnée au 19 février 2013

Version coordonnée au 19 février 2013 Lettre circulaire modifiée 09/1 du Commissariat aux Assurances relative au rapport distinct à fournir par le réviseur des entreprises d'assurances directes Version coordonnée au 19 février 2013 Conformément

Plus en détail

INFORMATIQUE ET RESEAUX DE COMMUNICATION

INFORMATIQUE ET RESEAUX DE COMMUNICATION L ITII de Lyon (Institut des Techniques d Ingénieur de l Industrie) et CPE Lyon (Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique) vous proposent la formation en alternance : INFORMATIQUE ET RESEAUX DE

Plus en détail

FORMATION CIF 2016-2017 ASSISTANT DE PRODUCTION CINÉMA ET AUDIOVISUEL CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS MARSEILLE

FORMATION CIF 2016-2017 ASSISTANT DE PRODUCTION CINÉMA ET AUDIOVISUEL CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS MARSEILLE l' MARSEILLE Les financements ASSISTANT DE PRODUCTION CINÉMA ET AUDIOVISUEL FORMATION CIF 2016-2017 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTION DE FORMATION 2016-2017

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels

Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels BTS Conception des Produits Industriels - Page 1 / 103 Sommaire ANNEXE I Référentiels du diplôme... 3 ANNEXE I a Référentiel des activités

Plus en détail

LE MARKETING DES SERVICES

LE MARKETING DES SERVICES 1 LE MARKETING DES SERVICES AUTEURS Plusieurs auteurs coordonnés par Philippe Callot : responsable du département marketing/vente de l ESCEM (Ecole Supérieure de Commerce Et de Management) de Tours-Poitiers

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction Noda, Issy-les-Moulineaux (92), acquis en juillet 2015 * Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers, qui crée, structure

Plus en détail

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige

Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige Manuel d utilisation de votre Bazile Prestige 1) Contenu de votre coffret - Le téléphone Bazile Prestige 2) Votre Bazile Prestige le haut parleur - Un chargeur secteur - Un kit mains-libres - Un tour de

Plus en détail

LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE

LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE Le client Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Le conseiller Nom de l'établissement : Nom du conseiller : Prénom du Conseiller : Nom du dirigeant : Prénom

Plus en détail

PROFIL DU DIPLOMÉ EN MÉDECINE EN HAITI

PROFIL DU DIPLOMÉ EN MÉDECINE EN HAITI Ve Conférence Internationale Charles Mérieux Hotel Karibé, 23/02/15 PROFIL DU DIPLOMÉ EN MÉDECINE EN HAITI Evans Vladimir LARSEN, MD. ObGyn Enseignant, DU en Pédagogique des Sciences Médicales 2/23/2015

Plus en détail

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans «J ai toujours cherché à intéresser mon équipe à l évolution de l entreprise» Videur de boîte de nuit, avant d intégrer la police, Olivier Couteau,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Master Mention Economie et gestion de la santé Parcours Management Stratégique des Services et Établissements pour Personnes Âgées (M2SEPA)

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

L ANALYSE FONCTIONNELLE

L ANALYSE FONCTIONNELLE CAHIER DES CHARGES I - Saisir le besoin L ANALYSE FONCTIONNELLE Nombre d exemplaire : xxx Illustrations sur toutes les pages recto et vers Utilisation pour tout types de clientèle Brochure «verticale»

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

Édito Cadre général (1)

Édito Cadre général (1) Les premières remises des certificats 2012-2013 : Visa pour les IFRS, Parcours collaborateurs en Alsace, en Bretagne et à Montpellier. Édito Cadre général (1) L offre de formation pour 2013-2014 comprend

Plus en détail

Guide web connect. Version 0 FRE

Guide web connect. Version 0 FRE Guide web connect Version 0 FRE Modèles concernés Le présent guide de l utilisateur s applique aux modèles suivants : ADS-600W. Définitions des remarques Les encarts suivants sont utilisés tout au long

Plus en détail

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com)

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Accueil > Consulting Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS Nous mettons à votre disposition notre expérience pour vous permettre de prendre

Plus en détail

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR SE FORMER A L ARIFTS www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EDUCATEUR SPECIALISE

Plus en détail

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite BU Geneva - CAS FR 313 Intensive Advanced French SESSION AUTOMNE 2015 *** Professeur : Niloufar Latour Titre : Docteur en Linguistique Appliquée et Didactique des Langues (Université Stendhal - Grenoble,

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008 OpenCplusnet UN PROGICIEL LIBRE POUR LES STRUCTURES DE SERVICES À LA PERSONNE Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN FORMATION MENANT AU DIPLOME D'ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE 1 - MODALITES & CONDITIONS D'INSCRIPTION 1-1 LA FORMATION PREPARATOIRE AU DEES N EST OUVERTE QU AUX CANDIDATS

Plus en détail

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

D.U. DE TAMOUL (Diplôme d Université)

D.U. DE TAMOUL (Diplôme d Université) UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION MAISON DES LANGUES ANNÉE UNIVERSITAIRE 2012-2013 D.U. DE TAMOUL (Diplôme d Université) Responsable pédagogique Florence Callandre Florence.callandre@univ-reunion.fr flotipay@orange.fr

Plus en détail

BTS Bâtiment BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BÂTIMENT 1/119

BTS Bâtiment BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BÂTIMENT 1/119 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BÂTIMENT 2011 1/119 SOMMAIRE Pages ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I.a. Référentiel des activités professionnelles...4 I.b. Référentiel de certification...13 1. Activités

Plus en détail

Mécanismes d évaluation et de sélection des sources internationales de MEG Activités du «Groupe Inter-Agences»

Mécanismes d évaluation et de sélection des sources internationales de MEG Activités du «Groupe Inter-Agences» Mécanismes d évaluation et de sélection des sources internationales de MEG Activités du «Groupe Inter-Agences» J Daviaud Responsible Assurance Qualité des produits pharmaceutiques SPE/PMU/QADM AEDES -Journées

Plus en détail

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine Concepteur du cours : Wendy E. Mackay, INRIA Futurs wendy.mackay@inria.fr Introduction aux TDs L'interface d'un logiciel détermine souvent sa réussite

Plus en détail

Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical

Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical NOS ATOUTS Une Haute Ecole à taille humaine Un encadrement de proximité Un accueil et un suivi personnalisés des étudiants Des

Plus en détail

Règlement de participation Challenge Startup Booster

Règlement de participation Challenge Startup Booster Règlement de participation Challenge Startup Booster ARTICLE 1 : Objet du présent règlement PEIPS (Pôle Entrepreneuriat Innovation Paris-Saclay) et l association Start in Saclay (SIS), organisent du 7

Plus en détail

DOSSIER D OUVERTURE DE COMPTE

DOSSIER D OUVERTURE DE COMPTE DOSSIER D OUVERTURE DE COMPTE INDIVISION ET / OU DÉMEMBREMENT Compte Titres Livret La plus belle invention pour votre argent ÉTAPE 1 Remplir, dater et signer votre dossier d ouverture de compte ÉTAPE 2

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Institut National Polytechnique - Service des Marchés Publics 6, allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse cedex 4 ACHAT D UN APPAREIL DE CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir

Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir Un Groupe ancré dans une profession Le Groupe SMABTP est l assureur spécialiste du secteur de la construction. Parmi ses 140 000 sociétaires figurent des intervenants

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCOURS D'ART CONTEMPORAIN URBAIN «ECRAN TOTAL» ÉDITION 2016

RÈGLEMENT CONCOURS D'ART CONTEMPORAIN URBAIN «ECRAN TOTAL» ÉDITION 2016 RÈGLEMENT CONCOURS D'ART CONTEMPORAIN URBAIN «ECRAN TOTAL» ÉDITION 2016 Ce règlement ainsi que les pièces constitutives du dossier de candidature sont disponibles sur le site www.vibrations-urbaines.net

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage Commune de CAGNES-SUR-MER BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex Objet de la consultation DECONSTRUCTION et RECONSTRUCTION de la

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

Spécial TPE-PME : Des moyens exceptionnels pour le développement des compétences

Spécial TPE-PME : Des moyens exceptionnels pour le développement des compétences NumÉro NOVEMBRE 2015 8 Le Magazine de l OPCA DEFi pour le développement de l emploi et de la formation dans l industrie P. 4 le Tour De la question Spécial TPE-PME : Des moyens exceptionnels pour le développement

Plus en détail

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013 Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital Point d avancement décembre 2013. Ambition et Enjeux Ambition : Elever l expérience du patient à l hôpital au même niveau

Plus en détail

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015 Premiers enseignements de la réforme RAF Angoulême 19 nov. 2015 Tour d horizon des changements : - Nouvel accord de branche - Entretien professionnel - CEP Conseil en Evol. Professionnelle - CPF Compte

Plus en détail

LES ETAPES D UN SWING NATUREL

LES ETAPES D UN SWING NATUREL LES ETAPES D UN SWING NATUREL Avoir un swing consistant et fluide passe obligatoirement par l utilisation de nos forces naturelles innées. Plus l on s éloigne de sa vraie nature, plus l on dépense de l

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Oui, c est possible!

Oui, c est possible! TEMOIGNAGES Oui, c est possible! par Dominique Dubois dubois.dominique@gmail.com Après des années où tout le monde n a parlé que de mondialisation, de délocalisations inévitables, de société de services,

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

obligation de sécurité de résultat de l'employeur

obligation de sécurité de résultat de l'employeur obligation de sécurité de résultat de l'employeur Obligation de sécurité de résultat et sentiment d insécurité. Cass.soc, 6 octobre 2010, n 08-45.609 La Cour de cassation considère que le «sentiment d

Plus en détail

Guide pratique : Facebook

Guide pratique : Facebook 1 Guide pratique : Facebook Qu est-ce que Facebook? 1 er réseau social actif Publier des informations diverses : photographies, liens, textes... Se faire connaître du grand public (consommateurs finaux)

Plus en détail

Compléter les fiches de validation de projets

Compléter les fiches de validation de projets Compléter les fiches de validation de projets V ERSION 1 vendredi Rédaction : Louis GIRAUD : IA- IPR STI 1 / 6 M ODE D' D EMPLOI DU DOCUMENT DE VALIDATION DES PROJETS DE SPECIALITE 2D ET SSI STI 2D ET

Plus en détail

( entreprise apprenante ) Apprendre à apprendre à l heure du web 2.0. «Anticipant. forte croiss ance pour cette nouvelle

( entreprise apprenante ) Apprendre à apprendre à l heure du web 2.0. «Anticipant. forte croiss ance pour cette nouvelle 116 Nov Decembre V2 6/01/10 11:31 Page 18 116 Nov Decembre V2 6/01/10 11:31 Page 19 ( entreprise apprenante ) Apprendre à apprendre à l heure du web 2.0 ilearning Forum et ses 50 exposants s installent

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Energie solaire de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014»

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» Organisé Par «Le Carré Bouge», laboratoire d arts appliqués dédié aux nouveaux usages et à l art de vivre et «Le COPA-Via Paysage», Programme de

Plus en détail

F i c h e d e p o s t e

F i c h e d e p o s t e Ministère de la défense F i c h e d e p o s t e Catégorie professionnelle recherchée (1) CONSERVATEUR EN CHEF ou CONSERVATEUR GENERAL DU PATRIMOINE (toutes spécialités) Intitulé du poste (2) Chargé d'une

Plus en détail