BIG DATA, GROS BUSINESS!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIG DATA, GROS BUSINESS!"

Transcription

1 = 'ON M V BIG DATA, GROS BUSINESS! En exploitant la masse des informations qui circulent sur les reseaux, les entreprises et les administ rations peuvent personnaliser leurs produits ou leurs services.jque NORA, NICC. PÉNICAUT ET CLAUL ILLUSTRATIONS: MEHDI BENYEZZAR êtes agacé par ces pubs et ces promos qui vous poursuivent sur le web dès que vous avez consulté un site marchand? Vous Les commerçants en ligne qui vous souhaitent votre anniversaire par ou SMS vous irritent? Vous n'avez encore rien vu! Car voici que nous arrive des Etats-Unis la révolution du «big data». Grâce au traitement de «données massives» rendu possible par des logiciels et des ordinateurs surpuissants, vous serez bientôt repéré, observé, ciblé, «profilé» dans tous les compartiments de votre existence. Une masse insoupçonnée d'informations qui vous concernent pourront être extraites, recoupées et analysées par votre banquier, votre assureur, vos fournisseurs de gaz et d'électricité, vos magasins et marques habituels... mais aussi par votre municipalité, votre caisse de Sécurité sociale ou votre direction des impôts. Pour le meilleur ou pour le pire, vous deviendrez un «nuage» de données, sans cesse passé à la moulinette des algorithmes d'extraction (data mining). Autant que possible avec votre consentement, mais parfois à votre insu! La ruée sur les données est lancée. La matière première abonde, gonflée par l'inflation exponentielle des échanges numériques. 90% de la masse de données disponibles ont été créées ces deux dernières années, et leur volume, qui dépasse l'entendement, se mesure désormais en... «zettaoctets», soit 1021 octets. Cet océan d'infos est produit, chaque seconde, sur internet et ses réseaux sociaux, par les ordinateurs, les téléphones mobiles, les tablettes (voirp. 68). Mais il s'agit aussi du déluge de données que génèrent les robots, appareils connectés et autres capteurs dont sont truffés les équipements industriels. Avions, voitures, radiateurs, téléviseurs, portes, portiques, frigos, chariots de supermarché, montres... Les machines parlent aux machines. Ily aura plus de 50 milliards

2 d'objets connectés sur la planète en 2020, selon Ericsson. «La Google Car sans chauffeur contient davantage d'électronique que la totalité du programmeappolo!» s'exclame Elias Baltassis, directeur Big Data & Analytics au Boston Consulting Group. Et les capacités de stockage (dans le cloud) et de traitement informatique des données massives ont progressé à l'envi. L'ère du «big data» s'est ouverte grâce à la conjonction des trois «y» : volume, vitesse et variété des données (statistiques, textes, photos, sons, vidéos...). Mais on peut y ajouter un autre «y» qui fait l'intérêt principal du phénomène aux yeux du business : la valeur, bien sûr, que les opérateurs entendent retirer de cette masse d'informations renduesfertilespar l'utilisation de logiciels faisant apparaître des corrélations jusqu'ici invisibles entre les données. L'effet «big data», c'est un peu comme si les entreprises et les Etats découvraient tout à coup qu'elles étaient assises sur une mine d'or. «Avant, on récoltait les données, et on s'en servait pour un objectfprédefini. Maintenant, la multiplication des capacités de collecte et de stockage et la sophistication des outilsde traitement ouvre ntdespossibilités inédites», résume Paul Hermelin, PDG de Capgemini, chargé d'élaborer le plan «big data» français, avec François Bourdoncle, directeur technique des solutions Exalead de Dassault Systèmes. Un vrai filon pour oes spécialistes: Capgemini réalise déjà 7% de son chiffre d'affaires sur oe métier. Mais l'enjeu économique dépasse largement le seul secteur des technologies de l'information. Car les applications possibles ne sont limitées que par l'imagination et la loi. Les sorciers des données sont déjà capables de cartographier en temps réel les pandémies de grippe, de révéler des effets secondaires de médicaments, de prédire le meilleur moment pour acheter un billet d'avion ou même de conseiller des stratégies de jeu aux footballeurs! Sans régulation adéquate, on mesure bien le potentiel de violation des libertés de oette révolution technologique. Le «big data» menace-t-il la liberté individuelle?aux Etats-Unis, la police de Chicago l'utilise déjà pour détecter les criminels en puissance. Et un père de famille américain a appris que sa fille était enceinte en tombant sur un message marketing ciblé qui lui était CHAQUE MINUTE k. 204 miiiioii de mails sont expédiés Go 2 million de recherches sont effectuées sur Google 1tn R4 478 contenus sont partagés sur Facebook V 1OrOO tweets sont envoyés Angela Merkel et David Cameron àla Foire de Hanovre, le lo mars 2014 adressé... En France la législation Informatique et Libertés fait figure de rempart (lire notre interviewp. 71) En tout cas, l'exploitation de l'océan mondial des données devient cruciale pour les Etats, comme pour les entreprises. Car le «big data» est susceptible d'ouvrir de nouveaux marchés, de faire basculer des modèles d'affaires, et de brouiller les frontières de la concurrence. Les applications industrielles sont innombrables. «Les constructeurs de moteurs d'avions Pratt & Withney et General Electric, parexemple, vont utiliserle "bigdata" pourmesurertrèsprécisément le degré d'usure de chaque pièce des moteurs qu'ils louent aux compagnies aériennes», explique Paul Hermelin. Une «maintenance prédictive» qui réduira leurs coûts, et évitera de mauvaises surprises à leurs clients. Les entreprises qui entretiennent une relation trop distante avec leurs clients pourraient être balayées par cette lame de fond. «Les experts du "bigdata"sont susceptibles de s'attaquer à tous les métiers àforte marge qui n'ont pas optimisé leur relation client, analyse François Bourdoncle. Carseule une connaissancetrèsfinedu consommateurper/net de mieuxadapter l'offre à ses besoins et à son profil de risque.» Exemple : l'assurance automobile. Jusqu'à présent, les assureurs pénalisent systématiquement les jeunes conducteurs. Mais ne serait-il pas plus juste de proposer des prix plus bas à ceux qui roulent le moins et qui conduisent le mieux? Les promoteurs du «big data» considèrent que les CONSOMMATEURS TRANSPARENTS Un client doté d'une carte de fidélité qui visite les hypermarchés autant que le site internetdes enseignes etqui télécharge les applications sur son smartphone avant de parcourir les linéaires... Voilà le client idéal de la grande distribution. Ce pousseur de chariot inscrirait sa liste de courses sur son téléphone intelligentavantde se laisserguiderdansle magasin grâce àlagéolocalisation. Les produits pourraient être scannés afin d'en connaître la composition ou achetés au fur et à mesure pour franchir la caisse en brandissant son smartphone... Dans son nouvel hypermarché «connecté» de Villeneuve-la- Garenne, Carrefour se félicite déjà d'offrir la plupart de ces solutions. «Pour mieux vous servir», disentles responsables de l'enseigne, moins diserts sur l'usage qu'ils feront, un jour, des données fournies par les consommateurs. Le géant britannique Tesco, lui, n'a pas ces pudeurs, qui revend déjà ses données aux marques de l'agroalimentaire. Sacarte defidélité, quelaclientèle estfortementincitée àutiliseràcoups de jeux concours et promotions, lui permet d'identifier les préférences de chacun. Grâce à ses sociétés spécialisées dans le traitement numérique etle marketing publicitaire, Tesco peut même lire dans le porte-monnaie de ses clients. Il en auraitdéduit une norme de prix acceptable sur un certain nombre de produits incontournables, quitte à se rattraper ailleurs...

3 consommateurs seront enclins à se laisser observer si cette transparence leur permet de bénéficier d'offres sur mesure plus avantageuses. De même, «les banquiers qui seront capables de proposer des prêts immobiliers à meilleur taux aux bons payeurs rafleront les clients les plus rémunérateurs», analyse Patrice Remeur, consultant et économiste au Conservatoire national des Arts et Métiers (Cnam). A ce jeu, les titans du Net - Google, Amazon, Facebook et autres Twitter - font figure de champions! Eux qui brassent déjà des milliards de données ont inventé l'art du «big data». Et le déclinent sur un périmètre sans cesse croissant. Flairant un marché juteux, Google a déjà racheté une petite compagnie d'assurances et lancé un comparateur d'offres en Grande-Bretagne. Le groupe américain aurait récemment rendu visite à un leader français du secteur, en lui expliquant que ses algorithmes feraient un meilleur job que ses propres courtiers. Pas faux : «Google connaît probablement mieux la France que l'insee, ou toutau moins dispose des données qui le lui permettent», a récemment souligné Stéphane Grumbach, directeur de recherche à l'institut national de Recherche en Informatique et en Automatique (Inria), dans une interview au site Data-Publica. Les grands agrégateurs de données américains disposent de tous les ingrédients pour réussir le cocktail «big data» : une relation étroite avec l'usager, des serveurs et des logiciels qui aspirent massivement les données, des algorithmes pour les triturer.., et des idées pour gagner de l'argent avec! «Les données ne sont que lapartie visible de l'icebeig, rappelle Elias Baltassis.Lesgéants américains comme Google, Yahoo et Amazon ont inventé les technologies de l'écosystème informatique et les outilsd'analytiqueavancée quipermettent de tirerparti de ce qui est collecté.» Plus friandes d'innovation et plus libres de manipuler les données, les entreprises américaines ont un coup d'avance. «Sur une échelle d'adoption du "bigdata" de O à 5, nos clients européens se situent entre i et 2, et les Américains entre4et5», constate Elias Baltassis. En France, les plus avancés seraient les grands acteurs de la finance et des télécoms. Mais il est difficile de savoir exactement où en sont les groupes du CAC 40, qui ne souhaitent pas dévoiler JOBS NLJMERSES Aujourd'hui, le Pôle Emploi dispose d'une masse de données impressionnante sur les candidats passés par ses fichiers. Mais ce n'est rien à côté des infos accumulées par les portails de recrutement on line, comme Monster. Les 130 millions de CV enregistrés sur ce site contiennentdes renseignements sur les parcours professionnels, formations, centres d'intérêt, rémunérations, réseaux relationnels.., Chaque clic sur une offre d'emploi estanalysé. Chaque réponse aussi. Des logiciels croisent déjà mille et un éléments pour mettre offre et demande en adéquation. Le géant américain compte aussi sur l'accélération du «big data» pour s'imposer comme le nouveau DRH de la planète. «En fonction des éléments de progression de carrière, on peut prédire jusqu'à l'évolution de tel talent dans une entreprise, voire son départ si les conditions pour le retenir ne sont pas réunies», explique Jean-Paul Isson, vice-président du groupe. Monster assure également pouvoir conseiller les employeurs sur le libellé de leurs offres d'emploi en les croisant avec des annonces similaires. Ce mois-ci, la société lance en France un logiciel d'analyse sémantique censé replacer chaque mot dans son contexte. Objectif affiché: mieux servir les entreprises et les candidats... Mais peut-être aussi, dans un avenir proche, prendre l'ascendant sur le marché du travail dans les pays où la société opère. Grâce aux données accumulées, Monster se targue de pouvoir conseiller des entreprises sur les meilleures localisations, en fonction des compétences disponibles... Il le fait dé jà aux Etats-Unis. AUTOS SOUS SURVHLLANCE Nos bonnes vieilles voitures vontdevenir des objets hyperconnectés. En attendant qu'elles se conduisent toutes seules, elles sont déjà bourrées de censeurs, capteurs et calculateurs qui forment le réseau CAN. Ce système électronique prend en charge la direction assistée ou la correction de trajectoire. Il sert aussi à votre garagiste pour diagnostiquer et réparer les pannes. Mais le Lab, atelier de recherche en accidentologie parrainé par Renault et PSA, veut aller plus loin. «Dans le cadre d'un projet européen, nous sommes en train d'équiper3o voitures de la région lyonnaise, pour analyser pendant deux ans toutes les habitudes de leurs conducteurs», explique Laurette Guyonvarch, chargée de larecherche sur le comportementdes conducteurs. Les Clio ou les Mégane seront truffées de caméras, GPS etcapteurs enregistrant les principaux paramètres du véhicule: vitesse, direction, accélération, freine... Depuis le coffre, un ordinateur stockera un total de 75 teraoctets de données (1 teraoctet = 1012 octets). Objectif? «S'en servirpouraméliorerla sécurité des véhicules: les régulateurs de vitesse, les commutateurs automatiques codes/phares, l'ergonomie des systèmes multimédias et des appareils d'aide à la navigation...» Mais, c'estpromis, le Lab ne vendra pas ces données aux assureurs! A l'avenir, les constructeurs munis de ce type de données seraient pourtant les mieux placés pour proposer à leurs clients des contrats d'assurance sur mesure... VftLES NTELLGENTES A quoi ressembleront les villes de demain? Sans doute à Santander, dans le nord de l'espagne! Quelque capteurs y ont été installés : trafic, commerce, environnement, communication... tout est maintenant sur- - veillé grâce au projet SmartSantander, financé parla Commission européenne. «Nous avons d'abord utilisénotre système d'information pourfaciliterleparking: vous pouvezvousfaireuiderparvotresmartphonevers les places libres dans le centre», explique Luis Muñoz, le coordinateur du programme. Un réseau de capteurs mesure la pluie et la température afin de réguler l'arrosage des parcs etdes jardins municipaux. SmartSantander fournit aussi des données sur la pollution ou le bruit aux scientifiques. «L'application la plus utilisée par les habitants, c'est la réalité augmentée», explique Luis Muñoz. Deux mille six cents «tags» ont été placés sur les arrêts de bus ou sur les magasins. Quand on les vise avec son smartphone, on obtientdes informations: heure de passage du prochain bus ou promotions commerciales. Les citoyens peuventaussi communiqueravec leur mairie: réparations à faire, rues sales, voitures en panne... «Pour nous, scientifiques, le plus important consiste à développer la communication et les interactions avec les citoyens», dit Luis Muñoz.

4 T9 RSTES HCRES Tiens, des Chinois dans des champs de lavande des Alpes-de-Haute- Provence! En observantune cartographie réalisée à partir de millions de photos sur les réseaux sociaux, Atout France, l'organisme national chargé de la promotion du tourisme, a déniché cette concentration de visiteurs inconnue jusqu'ici des statistiques. Postées sur internet, nos photos offrentune mine de renseignements. Quantànos commentaires, ils sontratissés par des logiciels d'analyse sémantique. «On peut capter tout ce qui se dit sur notre département, dit Isabelle Brémond, directrice générale de Bouches-du-Rhône Tourisme. On pent aussi savoir, heureparheure, comment se déplacent les gens», grâce à l'étude des données anonymisées des téléphones mobiles. Aujourd'hui Orange, l'opérateur téléphonique, travaille avec une quarantaine de départements. «C'est très importantpourconnaître la "consommation d'espace': l'attractivitéde tel site ou de tel événement.» Etce n'est pas tout. L'agence Atout France a aussi testé le pouvoir des cartes de crédit. Mais elle attend bien plus des réservations des agences de voyage en ligne auxquelles elle s'est abonnée. «Nous pourrons mieux anticiper l'arrivée des touristes et mieux connaître leurs portes d'entrée sur le territoire», assure Christian Delom, directeur de la stratégie etdes nouvelles technologies d'atout France. L'agence s'est renseignée auprès de ses représentants à Pékin pour comprendre l'intérêtdes Chinois pour les champs de lavande. Réponse: une scène culte d'un téléfilm chinois tournée dans ce décor typiquement provençal. Demain, un logiciel décortiquera sans doute les images du cinéma et de la télévision susceptibles d'attirer les touristes... PRO<'OS UBLEES Hier,la publicité réputée laplus efficacevisaitlarge : un spotsurles chaînes hertziennes à 20h30! Aujourd'hui, c'est tout l'inverse grâce au «ciblage»: des sociétés comme Criteo pistent tout ce que nous faisons sur internet et peuventfaire apparaître sur notre ordinateur des publicités adaptées ànos centres d'intérêt. «Nous croyons que cela marchera durablement si nous établissons un pacte de confiance avec les consommateurs, explique Raphael deandréis, le présidentd'havas Media. Il s'agit dc toucher la bonnepersonne, au bon moment, avec le bon Inessageau bon endroit. C'est aussisimple que ça. Etje crois queplus le message sera adapté, moins ilsenzbl era intrus/» Déjà, la compagnie KLM cible ainsi ses meilleurs clients. Dans ses salles d'attente, elle leur propose ses fauteuils business à prix réduit, «en croisant deux sources de données les sièges vides et leprofil des voyageurs», préciseandréis. L'exploitation des bases de données estaussi ce qui faitle succès des «outils de recommandation», élaborés par les géants du divertissement, comme Netfiix, Amazon, Deezer ou Spotify. Tout ce qu'on lit, voit, écoute en ligne est décortiqué, pour donner lieu à des conseils personnalisés. La prochaine étape de ces promos téléguidées? Accrocher les clients potentiels grâce à la géolocalisation. A l'approche d'un mag sin ou d'une agence, le chaland sera informé des offres les plus alléchantes. Il ne lui restera plus qu'à pousser laporte... fredeüne AJUSTEE L'un des principaux champs d'application du '<big data» est la santé. La recherche médicale, larecherche pharmaceutique et les soins hospitaliers devraient progresser grâce au traitement de données massives. Certains hôpitauxaméricains utilisentles données pour réduire le tauxd'infection ou de réadmission des patients. En France, «l'institut Curie a démarréen octobre2012 un essai clinique baptisé Shiva, pour personnaliser letra iteinent et améliorer la procédure de soins pour les patients atteints de cancers, réfractaires aux traitements classiques», explique Philippe Hupé, directeur ad joint de la plateforme bio -informatique de l'institut. C'estque les progrès exponentiels du séquençage de l'adn permettent désormais aux chercheurs d'analyser les tumeurs cancéreuses pour détecter les mutations génétiques associées. «Shiva se concentresurl'analyse dc 70 gènes suri 000 patients atteints de29 types de tumeurs, afin de déterniinersi certaines nutations sont susceptibles d'expliquer le développement de métastases ou l'absence de 'épouses au traitement», poursuit lebio-infonnaticien. D'après lui, cette approche - qui dans quelques années seralarègle - devraitdécloisonner les approches thérapeutiques, pourl'instantdéterminées par la localisation des tumeurs primitives: sein, poumon, cerveau, vessie... cette information concurrentielle ultrasensible, L'attentisme hexagonal dépasse, en tout cas, le simple retard à l'allumage : «Les entreprises françaises, plus conservatrices, se méfient de la nouveauté, souligne un consultant. Quand elles ontfait le minimum, elles pensent avoir traité la question. Sil'on veutfileria métaphore inédicale, beaucoup se contentent du stéthoscope, alors que leurs concurrents anglo-saxons passent à l'irm!» Le plan «big data» fait partie des 34 chantiers industriels lancés par Arnaud Montebourg en septembre Permettra-t-il de libérer les énergies? «Nous ne sommes qu'au démarrage de la vague "big data' rappelle Paul Hermelin. Et il existe en France un environnement rare de compétences et de créativité, comme le montre la réussite de Criteo [start-up spécialisée dans le recibi age des publicités sur internet, NDLR[». Avec François Bourdoncle, le patron de Capgeminï entend convaincre les grands acteurs publics de jouer les pilotes en ouvrant leurs données et en embarquant des start-up dans des processus d'innovation en réseau. «Le caractère cent ralisé de vos administrations de la santéou de lbmnploi peut jouer en la faveur de la France», estime à cet égard le journaliste Kenneth Cukier, auteur de «Big Data. La révolution des données est en marche» (Robert Laffont). Les chefs de file du plan «big data» veulent aider les PME du secteur à grandir, notamment en créant un centre de ressouroes technologiques à leur service. Ils mènent aussi une réflexïon avec la Cnil sur la meilleure manière de faire sauter les verrous réglementaires, tout en instaurant la confiance. Et préconisent de muscler la formation en < data scientists» ou déciypteurs de données. Des talents trop rares, même aux Etats-Unis, où 80% des nouveaux emplois de ce type créés entre 2010 et 2011 n'ont pas été pourvus. Selon Français Bourdoncle, le «big data» est vital : «Notre seule matière première, c'est la matière grise. Sans innovation, noussommncs condamnés au déclin. Or les nouveaux usages liés aux données représentent l'un des axes majeurs de cette économie de l'intelligence.» Il ya donc urgence à inventer un grand marché des données à l'européenne qui stimule la créativité tout en protégeant le citoyen.

5 COMMERCE espréterencm des clients...- orientent les promos URBANISME MARKETING Circulation, éclairaqe, proprete... Fe traitement des données Des capteurs reuseiquent permet de cibler les offres l'administration,. commerciales -'I C íi. t SANTÉ.. EMPLOI Grâceaux statistiques, Faire correspondre les other les traitements s'adtent elles denndesgrâceaux auxpalients donnéer A TOURISME Connaître les habitudes de chaque visiteur pour mieux lesatistaire AUTOMOBILE Les voilures connectées transmettent leurs intos aso comtructeurs

Marketing touristique mobile

Marketing touristique mobile Marketing touristique mobile Les solutions mobiles plurisectorielles déclinables dans le secteur des loisirs et du tourisme Olivier Boursier Alp Evasion OT Villard de Lans Principes Sémantique : marketing

Plus en détail

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER NewPoint Information Technology Consulting Contenu 1 Big Data: Défi et opportunité pour l'entreprise... 3 2 Les drivers techniques et d'entreprise de BIG DATA...

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux Mobile Business Mobile Marketing Eléments fondamentaux Copyright International Tout le contenu de ce ebook est la propriété intellectuelle de Vange Roc NGASSAKI. Sa vente est illégale, sa copie, le partage

Plus en détail

PROFILAGE : UN DEFI POUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Me Alain GROSJEAN Bonn & Schmitt

PROFILAGE : UN DEFI POUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Me Alain GROSJEAN Bonn & Schmitt PROFILAGE : UN DEFI POUR LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Me Alain GROSJEAN Bonn & Schmitt ASPECTS TECHNIQUES M. Raphaël VINOT CIRCL SEMINAIRE UIA ENJEUX EUROPEENS ET MONDIAUX DE LA PROTECTION DES

Plus en détail

Dossier de Presse. Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi

Dossier de Presse. Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi Dossier de Presse Vous êtes unique, votre recherche d emploi aussi Jobijoba, leader français de la recherche d emploi sur Internet Jobijoba est un site leader de la recherche d emploi sur internet en France

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés

Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés Consortium ESAA- entreprises 3 Juin 2015 PARTAGE D EXPERIENCE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE DANS LE SECTEUR DES ASSURANCES

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Un nouvel enjeu pour l emploi!

Un nouvel enjeu pour l emploi! Un nouvel enjeu pour l emploi! On estime que l humanité produit toutes les 2 heures autant de données qu elles en avait produit au total jusqu en 2003! (source : IDC) L univers numérique est en pleine

Plus en détail

Communiqué de Presse Grand Public Lancement officiel du moteur de recherche 100% Français

Communiqué de Presse Grand Public Lancement officiel du moteur de recherche 100% Français Communiqué de Presse Grand Public Lancement officiel du moteur de recherche 100% Français Lancement 24 Septembre 2015 Un moteur de recherche de 3ème génération exclusivement pour la France (version bêta

Plus en détail

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME ISIC L3 LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME Dossier : Communication des organisations DAL ZOTTO Delphine 23/04/2010 Dossier : Le marketing mobile dans le secteur du tourisme 0 "M-tourisme",

Plus en détail

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE Le simple fait de pouvoir consulter votre site Web sur un mobile ne signifie pas qu il est adapté aux mobiles. Les sites pour mobile doivent

Plus en détail

Référencement naturel

Référencement naturel Référencement naturel 1er novembre 2011 Pour optimiser votre positionnement dans les moteurs de recherche, renforcer votre visibilité en ligne et améliorer le contenu de votre site web pour le référencement

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Les formats de la publicité en ligne

Les formats de la publicité en ligne INTRODUCTION Internet, une valeur sûre dans le mix-média L'intégration d'internet dans une stratégie média est quelque chose d'irréversible. Le site web de l'entv est là pour vous permettre d'accroître

Plus en détail

Surfer avec la vague mobile

Surfer avec la vague mobile Agenda 1. La «vague mobile», qu est-ce que c est? 2. Qu est ce qui a déjà changé? 3. Ce qui change et change nos vies 4. Nos loisirs, nos voyages 5. Notre maison 6. La publicité, nos achats, nos paiements

Plus en détail

Mobilitics : Saison 1 : résultats iphone. Conférence de presse du 9 avril 2013

Mobilitics : Saison 1 : résultats iphone. Conférence de presse du 9 avril 2013 Mobilitics : Saison 1 : résultats iphone + Conférence de presse du 9 avril 2013 1 Smartphone, un ami qui vous veut du bien... 24 millions de smartphones en France (médiamétrie, Septembre 2012) Près d 1

Plus en détail

Utilisation des «Health Apps» en biologie Serge Payeur. jeudi 21 mai 2015 Health App et Biologie 1

Utilisation des «Health Apps» en biologie Serge Payeur. jeudi 21 mai 2015 Health App et Biologie 1 Utilisation des «Health Apps» en biologie Serge Payeur Health App et Biologie 1 Sommaire Quantified Self, objets connectés et Health App Contenu, structuration et Big Data Nouvelles opportunités pour la

Plus en détail

Les données de l'administration traitées par les outils Big Data (dans le cadre de la recherche) 20 mars 2012

Les données de l'administration traitées par les outils Big Data (dans le cadre de la recherche) 20 mars 2012 Les données de l'administration traitées par les outils Big Data (dans le cadre de la recherche) 20 mars 2012 Enjeux du bigdata Le Bigdata fait référence aux très gros volumes de données non structurées

Plus en détail

Convergence de A à Z 10000

Convergence de A à Z 10000 Convergence de A à Z 10000 second screen : la convergence entre en jeu, atouts, questions l 21,4 millions de mobinautes au 2 ème trimestre 2012 (Médiamétrie) l 45% des équipés mobiles ont un smartphone

Plus en détail

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014 Le Cloud Computing Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où Mai 2014 SOMMAIRE - Qu est ce que le cloud computing? - Quelle utilisation? - Quelle utilité? - Les déclinaisons

Plus en détail

Rigueur et Professionnalisme de la Fonction RH :

Rigueur et Professionnalisme de la Fonction RH : Rigueur et Professionnalisme de la Fonction RH : Apport de la Révolution Digitale Assoc Prof Charles-Henri Besseyre des Horts, PhD HEC Paris besseyre@hec.fr Une Fonction RH malmenée Une fonction qui se

Plus en détail

Les publicités Facebook pour le recrutement

Les publicités Facebook pour le recrutement Les publicités Facebook pour le recrutement Introduction Saviez-vous que 1 minute sur 7* du temps sur le web est passé sur Facebook? Aujourd hui, Facebook est le plus grand réseau social du monde en nombre

Plus en détail

Luc RUBIELLO www.innooo.fr

Luc RUBIELLO www.innooo.fr INNOOO LE MOTEUR DE RECHERCHE ET LE RESEAU SOCIAL FRANCAIS SANS PUBLICITE Agir - les moyens de gérer sa personnalité numérique Luc RUBIELLO www.innooo.fr Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes Pratiques ont été approuvées

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Big data* et marketing

Big data* et marketing Catherine Viot IAE de Bordeaux Maître de conférences HDR Responsable pédagogique du Master 2 Marketing Equipe de Recherche en Marketing - IRGO catherine.viot@u-bordeaux4.fr Big data* et marketing 2006

Plus en détail

Introduction Big Data

Introduction Big Data Introduction Big Data SOMMAIRE Rédacteurs : Réf.: SH. Lazare / F. Barthélemy AXIO_BD_V1 QU'EST-CE QUE LE BIG DATA? ENJEUX TECHNOLOGIQUES ENJEUX STRATÉGIQUES BIG DATA ET RH ANNEXE Ce document constitue

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

SEO et Mobile, plus qu'une adaptation, un changement de point de vue

SEO et Mobile, plus qu'une adaptation, un changement de point de vue Partenaire : SEO - SEM SEO et Mobile, plus qu'une adaptation, un changement de point de vue PROGRAMME L'année 2014 a clairement été marquée par une progression sans précédent du trafic mobile au détriment

Plus en détail

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00 CONFÉRENCE 12/10/2014 Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires 14h00 à 15h00 Valérie MILWARD, Hotelrestovisio Maguette MBOW, Horeka Mickael BALONDRADE, Cap Conseils FORMATION AU

Plus en détail

Votre cloud est-il net?

Votre cloud est-il net? Votre cloud est-il net? Avril 2012 greenpeace.fr Mettre en marche une révolution énergétique 03 2 Votre cloud est-il net? Frank van Biemen / EvoSwitch / Greenpeace Greenpeace Votre cloud est-il net? Résumé

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

Félicitation, votre site est créé!

Félicitation, votre site est créé! Guide de démarrage e-monsite.com Félicitation, votre site est créé! Vous avez fait le plus difficile. A présent, découvrez comment administrer votre site web. 1 Comprendre l interface du manager de votre

Plus en détail

usambule L'application mobile gratuite pour découvrir les musées des régions Provence Alpes Côte-d'Azur et Languedoc Roussillon.

usambule L'application mobile gratuite pour découvrir les musées des régions Provence Alpes Côte-d'Azur et Languedoc Roussillon. @musambule usambule L'application mobile gratuite pour découvrir les musées des régions Provence Alpes Côte-d'Azur et Languedoc Roussillon. AGCCPF-PACA http://www.musambule.mobi Musambule est une application

Plus en détail

Protection des données personnelles : Vers un Web personnel sécurisé

Protection des données personnelles : Vers un Web personnel sécurisé Rencontre Inria Industrie Les télécoms du futur Table ronde Sécurité des contenus Protection des données personnelles : Vers un Web personnel sécurisé Luc Bouganim - INRIA Paris-Rocquencourt EPI SMIS,

Plus en détail

transformer en avantage compétitif en temps réel vos données Your business technologists. Powering progress

transformer en avantage compétitif en temps réel vos données Your business technologists. Powering progress transformer en temps réel vos données en avantage compétitif Your business technologists. Powering progress Transformer les données en savoir Les données sont au cœur de toute activité, mais seules elles

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

Principaux enjeux des directeurs financiers en 2014

Principaux enjeux des directeurs financiers en 2014 Principaux enjeux des directeurs financiers en 2014 Cela n a rien de nouveau : depuis longtemps, vous cherchez à améliorer les performances de l entreprise en collectant des données, en les recoupant et

Plus en détail

La 3D, un outil de communication que les designers maîtrisent!

La 3D, un outil de communication que les designers maîtrisent! Wallonie Design confie une thématique pour la réalisation d un «focus» mensuel à des spécialistes. Chaque article est réalisé par un expert, une agence, un designer ou un enseignant dans le domaine du

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Business Analytics The way we see it The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Ecrit par A propos de l'étude À la demande de Capgemini, l'economist Intelligence Unit a rédigé le rapport intitulé

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

TEXT MINING. 10.6.2003 1 von 7

TEXT MINING. 10.6.2003 1 von 7 TEXT MINING 10.6.2003 1 von 7 A LA RECHERCHE D'UNE AIGUILLE DANS UNE BOTTE DE FOIN Alors que le Data Mining recherche des modèles cachés dans de grandes quantités de données, le Text Mining se concentre

Plus en détail

Déployer une Stratégie Web Globale

Déployer une Stratégie Web Globale Lundi 23 Avril 2012 Déployer une Stratégie Web Globale au service de sa structure Plan de la présentation A) Internet en France aujourd'hui B) Internet : une constellation de moyens à disposition C) Pourquoi

Plus en détail

Les datas = le fuel du 21ième sicècle

Les datas = le fuel du 21ième sicècle Les datas = le fuel du 21ième sicècle D énormes gisements de création de valeurs http://www.your networkmarketin g.com/facebooktwitter-youtubestats-in-realtime-simulation/ Xavier Dalloz Le Plan Définition

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Précision. Rigueur. Estimation du risque

Précision. Rigueur. Estimation du risque Savez-vous lesquels de ces conducteurs représentent le plus grand risque pour votre entreprise? Nous le savons. Estimation du risque ApSTAT Technologies offre une gamme complète de solutions robustes de

Plus en détail

"Les médecins seront les infirmières de 2030"

Les médecins seront les infirmières de 2030 RECHERCHE par Laure Martin le 25-09-2014 38 RÉACTION(S) "Les médecins seront les infirmières de 2030" Afficher sur plusieurs pages Chirurgien-urologue et neurobiologiste de formation, le Dr Laurent Alexandre

Plus en détail

PARCOURS THEMATIQUE CLOUD & OBJETS CONNECTES

PARCOURS THEMATIQUE CLOUD & OBJETS CONNECTES Chargez et consultez ce document sur votre SmartPhone pendant votre visite PARCOURS THEMATIQUE CLOUD & OBJETS CONNECTES De la voiture à la raquette de tennis en passant par le réfrigérateur ou les célèbres

Plus en détail

Big Data et le droit :

Big Data et le droit : Big Data et le droit : Comment concilier le Big Data avec les règles de protection des données personnelles? CRIP - Mercredi 16 Octobre 2013 Yann PADOVA, avocat Baker & McKenzie SCP est membre de Baker

Plus en détail

À PROPOS DE TALEND...

À PROPOS DE TALEND... WHITE PAPER Table des matières Résultats de l enquête... 4 Stratégie d entreprise Big Data... 5 Intégration des Big Data... 8 Les défis liés à la mise en œuvre des Big Data... 10 Les technologies pour

Plus en détail

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés > FORMATIONS CLES EN MAIN > FORMATIONS SUR MESURE Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC Dans le cadre du Pacte Régional de Continuité Professionnelle signé par l Etat, la Région et les Partenaires

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

Une question fondamentale est "que faire avec les données massives". Il ne s'agit pas simplement de se dire "nous avons beaucoup de données, faisons

Une question fondamentale est que faire avec les données massives. Il ne s'agit pas simplement de se dire nous avons beaucoup de données, faisons 1 Le terme "big data" est très à la mode et naturellement un terme si générique est galvaudé. Beaucoup de promesses sont faites, et l'enthousiasme pour la nouveauté technologique et pour les nouvelles

Plus en détail

économie & entreprise SPÉCIAL «BIG DATA»

économie & entreprise SPÉCIAL «BIG DATA» D Dixsecteurs bouleverséspar ledéluged informations Date : 15/10/2013 ÉCITTPISSPÉCIAL«BIGDATA» économie & entreprise SPÉCIAL «BIG DATA» amassed informationsnumériuesdisponiblesmodifie lastratégiedesentreprisesetdesadministrations

Plus en détail

Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort-sur-Meu

Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort-sur-Meu . 2 ème réunion du Conseil régional de Bretagne Avril 2014 Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort-sur-Meu Monsieur le Président, Chers Collègues, Si nous

Plus en détail

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Rapporteur délégué : Denis BARBAROSSA Atelier 2 : «Cloud Computing : Mythe ou réalité?», Simple phénomène de mode ou réponse nécessaire à l évolution des

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

LE MARKETING TRANSMÉDIA SIMPLE & EFFICACE

LE MARKETING TRANSMÉDIA SIMPLE & EFFICACE NOUS VOUS PRÉSENTONS LE MARKETING TRANSMÉDIA SIMPLE & EFFICACE Ou comment innover par l usage Exemples et tests inclus! LE STUDIO QUI VOUS VOIT AUTREMENT. FICHE D IDENTITÉ EXPRESS DE NOTRE SOLUTION POUR

Plus en détail

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40%

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40% LA REVOLUTION MOBILE AURA-T-ELLE LIEU : LES CHIFFRES LES CHIFFRES 1. UTILISATEURS 1.1 France En France, 3 ème trimestre 2010 : 45,9 millions de personnes équipées d un téléphone mobile 13,7 millions de

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

BIG DATA VOUS N Y ÉCHAPPEREZ PAS!

BIG DATA VOUS N Y ÉCHAPPEREZ PAS! BIG DATA VOUS N Y ÉCHAPPEREZ PAS!! PHILIPPE NIEUWBOURG @NIEUWBOURG! COLLOQUE ITIS BIG DATA / OPEN DATA QUÉBEC, 29 AVRIL 2014 1 Bonjour, Bienvenue dans le monde des données volumineuses ou massives.! Qui

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Fiches techniques sur le réseautage en ligne

Fiches techniques sur le réseautage en ligne Page 1 sur 8 accueil dossier du mois équipe redactionnelle tous les dossiers accès aux ressources les amis d'e-sens nos liens Réseauter par le web: top ou flop? Février 2008 édito analyse cas pratique

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Commission BtoB 25 juin 2014. La mobilité en BtoB Compte rendu

Commission BtoB 25 juin 2014. La mobilité en BtoB Compte rendu Commission BtoB 25 juin 2014 Matinée Digitale btob : La mobilité en BtoB Compte rendu Retrouvez les tweets de la matinée : #ACSELB2B Le 25 juin dernier avait lieu la matinée digitale BtoB organisée par

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Démarche de territoire «intelligent» :

Démarche de territoire «intelligent» : Démarche de territoire «intelligent» : La Communauté d Agglomération de Perpignan Méditerranée choisit Orange pour développer sa plateforme d information et de services dédiée aux citoyens et acteurs locaux.

Plus en détail

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering Business Process Reengineering Cahier des charges application mobile Master MDSI TaaS Transport as a Service Peter Hartlieb François-Xavier Verriest Table des matières Business Model... 4 Cible... 4 Partenaires...

Plus en détail

PAC Q&A. Capgemini : le Business Cloud, tout simplement

PAC Q&A. Capgemini : le Business Cloud, tout simplement Capgemini : le Business Cloud, tout simplement Pour Capgemini, le Cloud fait partie intégrante de l'ensemble des solutions pour les entreprises. Toutes les entités du groupe se sont alignées sur ce nouveau

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

L entreprise extrasensorielle

L entreprise extrasensorielle L entreprise extrasensorielle Transformer la complexité des données en avantage Shaun Kirby, Cisco Internet Business Solutions Group (IBSG) «Too much information, drivin me insane» (la profusion d informations

Plus en détail

Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain!

Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain! Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain! Dessine-moi la Direction des Ressources Humaines de demain! Tous droits réservés par QAPA SA SOMMAIRE Introduction 3 Dessine-moi une DRH Performante

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

Elections U.S. 2008 JOHN MCCAIN VS. BARACK OBAMA SUR LE WEB. Département Webmarketing Virtua

Elections U.S. 2008 JOHN MCCAIN VS. BARACK OBAMA SUR LE WEB. Département Webmarketing Virtua 1 Elections U.S. 2008 JOHN MCCAIN VS. BARACK OBAMA SUR LE WEB Département Webmarketing Virtua 2 Sommaire INTRODUCTION MÉTHODOLOGIE INTÉRÊT ÉDITORIAL POPULARITÉ DES SITES OFFICIELS DIFFUSION DE VIDÉOS RÉSEAUX

Plus en détail

Qu est ce que le référencement web?

Qu est ce que le référencement web? Qu est ce que le référencement web? 1. Introduction La première préoccupation des e-commerçants et des possesseurs de sites ou blog est d attirer les internautes sur leurs pages web. Pour arriver à ce

Plus en détail

«Ton assureur dans ta poche»

«Ton assureur dans ta poche» Séminaire Innovation «Ton assureur dans ta poche» - mars 2013-1 Sommaire Chiffres clés Le champ des possibles et les solutions existantes Ton assureur dans ta poche Déclinaison possible sur d autres offres

Plus en détail

EBOOK DE NOËL. Comment réussir sa stratégie m-commerce de Noël

EBOOK DE NOËL. Comment réussir sa stratégie m-commerce de Noël EBOOK DE NOËL Comment réussir sa stratégie m-commerce de Noël Sommaire 1ère partie Tirer parti de la technologie mobile pendant les fêtes P3 3e partie P13 Vous avez mis nos conseils en pratique. Et maintenant?

Plus en détail

Le cloud computing est un concept qui consiste à déporter sur des serveurs distants des stockages et des traitements informatiques traditionnellement

Le cloud computing est un concept qui consiste à déporter sur des serveurs distants des stockages et des traitements informatiques traditionnellement 1 Le cloud computing est un concept qui consiste à déporter sur des serveurs distants des stockages et des traitements informatiques traditionnellement localisés sur des serveurs locaux ou sur le poste

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail