Séance d information Workshop

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance d information Workshop"

Transcription

1 Séance d information Workshop ISOLATION ACOUSTIQUE 26 janvier 2012 Directives de construction et solutions pratiques pour respecter les critères acoustiques de la norme NBN S dans les habitations VAN DAMME Manuel WUYTS Debby Guidance Technologique Écoconstruction et Développement durable CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Tél. : 02/ (FR) - (NL) L Acoustique dans la construction Nouvelle norme acoustique pour les immeubles d habitation (2008) Occupants plus exigeants Augmentation des sources de bruit (+10 db en 30 ans) Exigences plusstrictesstrictes Basées sur des indices européens Harmonisation européenne

2 Plan de l exposé Réverbération dans les halls et cages d escaliers Dépassement du niveau de bruit de fond et niveau sonore des installations techniques Isolation au bruit de choc Isolation au bruit aérien à l intérieur des immeubles Isolation au bruit aérien des façades (et toitures) Réverbération et absorption acoustique Limitation i i de la réverbération dans les locaux de circulation i communs - Pour limiter la sensation de «cathédrale» dans ces locaux, - Pour diminuer le niveau de bruit (voix, pas ) à isoler vis-à-vis des logements. Couloirs Cages d escalier Halls d entrée Niveau de bruit int térieur urfaces ab Su sorbantes

3 Réverbération et absorption acoustique Exigence déterminée é par calcul l et relative à l absorption A w COEFFICIENT D ABSORPTION α α Coefficient d absorption valeur entre 0 et 1 : 0% à 100% absorbant w Classe E D C B A α w coefficient d absorption acoustique pondéré Réverbération et absorption acoustique Locaux de circulation communs - Généralement habillés par des matériaux peu absorbants (α < 0.10). 125 Hz 250 Hz 500 Hz 1kH khz 2kH khz 4kH khz α w Vitres α 1000 Hz = 0.03 α 1000Hz = 0.01 Béton coulé non peint Plâtre Bois verni (p.ex. porte) Laine minér. 100kg/m³ Marbre Carrelage Parquet Linoleum Moquette

4 Réverbération et absorption acoustique Exigences relatives au temps de réverbération et à l absorption : directives i de construction On distinguera : - d une part les halls d entrées et couloirs de dimensions conventionnelles ainsi que les cages d escaliers fermées. Pour ceux-ci, le respect des critères de la norme est généralement possible sans ajout de matériaux absorbants particuliers. Un traitement absorbant reste malgré tout toujours souhaitable, par exemple par la réalisation d un faux-plafond absorbant. - d autre part les halls d entrées sous forme d atrium ainsi que les cages d escaliers ouvertes. Dans ces locaux le respect des critères de la norme est rarement possible sans l ajout de surfaces absorbantes. En général le traitement d une seule paroi est suffisant. On choisira des matériaux dont les coefficients Alpha sont élevés surtout autour de 500 Hz et 1000 Hz comme par exemple des plafonds absorbants. Réverbération et absorption acoustique Solutions contre un temps de réverbération excessif : les matériaux poreux

5 Réverbération et absorption acoustique Solutions contre un temps de réverbération excessif : les matériaux poreux

6

7 Plan de l exposé Réverbération dans les halls et cages d escaliers Dépassement du niveau de bruit de fond et niveau sonore des installations techniques Isolation au bruit de choc Isolation au bruit aérien à l intérieur des immeubles Isolation au bruit aérien des façades (et toitures)

8 Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Exigences pour le bruit des installations dans les immeubles d habitation Niveau de bruit maximum dans les locaux contenant des installations techniques L Ainstal,nT Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Exigences pour le bruit des installations dans les immeubles d habitation Limitation du dépassement du niveau de bruit de fond dans les chambres à coucher et les espaces de séjour. L AS,max,T L AS,max,T L AS,max,T

9 Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Solutions pour le bruit des installations Interaction BÂTIMENT et INSTALLATION Concept du BÂTIMENT Implantation dans le bâtiment Choix des matériaux de construction Choix des éléments de liaison Concept de l INSTALLATION Diminution des «puissances sonores» : limitation des installations bruyantes Limitation des «ponts» vers la structure du bâtiment : appuis souples, encoffrements Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Bruit des installations : sources de bruit dans les immeubles d habitation Plaintes liées au bruit des équipements techniques Sanitaires (amenées mais surtout évacuations) Ventilation, hottes Ascenseurs moins problématiques à l heure actuelle Claquements de portes fonction de la structure du bâtiment Plans de travail et portes des cuisines limiter les contacts avec les murs Actionnement des interrupteurs, prises fonction de la structure du bâtiment Ouverture motorisée des portes de garage fonction de la structure du bâtiment Mouvement des tentures sur les barres fonction de la structure du bâtiment

10 Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations S l Solutions pour le l b bruit d des installations ll sanitaires : bruits b d de contact Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations S l Solutions pour le l b bruit d des installations ll : éviter é les l contacts d des conduites d avec lla structure

11 Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Solutions pour le bruit des installations : fermeture des gaines techniques Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Solutions pour le bruit des installations : bruit du groupe dans les locaux

12 Dépassement du niveau de bruit de fond et bruit des installations Plan de l exposé Réverbération dans les halls et cages d escaliers Dépassement du niveau de bruit de fond et niveau sonore des installations techniques Isolation au bruit de choc Isolation au bruit aérien à l intérieur des immeubles Isolation au bruit aérien des façades (et toitures)

13 Isolement des bruits de choc Sources de bruits de choc Déplacement d une chaise, d un jouet sur le sol Bruits de pas Equipements techniques... Energie importante injectée dans la structure du bâtiment Isolement des bruits de choc Mesure des bruits de choc

14 Isolement des bruits de choc Atténuation des bruits de choc : influence des revêtements Les carrelages collés sur chape ou en pose traditionnelle Isolation aux bruits de choc insuffisante! Valeurs proches de la dalle nue (79 db) matte de désolidarisation (résultats variables en fonction de la nature du produit) Exemple : L n,w = 67 db Chape flottante (réellement efficace si réalisation soignée) Exemple : L n,w = 50 db Isolement des bruits de choc Atténuation des bruits de choc : influence des revêtements Les parquets (semi-)massifs collés sur chape Isolation aux bruits de choc insuffisante! pose flottante (attention au comportement mécanique du plancher) Chape flottante (réellement efficace si réalisation soignée)

15 Isolement des bruits de choc Atténuation des bruits de choc : influence des revêtements Les parquets stratifiés en pose flottante Résultats proches pour les différents produits disponibles ibl sur le marché : L n,w = 52 db à 58 db Attention! Essais effectués sur des dalles de béton, en laboratoire : résultats très différents sur un plancher en bois Isolement des bruits de choc Atténuation des bruits de choc : influence des revêtements Les vinyles collés Résultats très variables en fonction de la nature du produit. L n,w = 53 db 62 db Au plus épais et au plus souple vers une meilleure isolation aux bruits de chocs

16 Isolement des bruits de choc Atténuation des bruits de choc : les chapes flottantes Joint anti-vibratile! chape Prod. anti-vibratile Couche d égalisation Plancher porteur L w le plus haut possible! Isolement des bruits de choc Valeurs guides Nature de la sous-couche épaisseur chape L W Epaisseur (mm) Chape

17 Isolement des bruits de choc Atténuation des bruits de choc : les chapes flottantes Chapes sèches à base de laine minérale

18 De nieuwe norm NBN S : Contactgeluidisolatie Case study Application en rénovation Voldoen aan eisen voor contactgeluidisolatie L nt,w In afgewerkte toestand controleerbaar in situ : Meetformule (EN ISO 140-7) In ontwerpstadium te berekenen : Rekenformule (EN ) 2) NBN S De nieuwe Critères akoestische acoustiques norm NBN S pour les voor immeubles woongebouwen d habitation De nieuwe norm NBN S : Contactgeluidisolatie Voldoen aan eisen voor contactgeluidisolatie L nt,w In afgewerkte toestand controleerbaar in situ : Meetformule (EN ISO 140-7) In ontwerpstadium te berekenen : Rekenformule (EN ) 2) Case study Application en rénovation NBN S De nieuwe Critères akoestische acoustiques norm NBN S pour les voor immeubles woongebouwen d habitation

19 OK! NON UBG/ANGE 20/05/10 Directives de construction pour les mitoyens

20 Isolement des bruits de choc Isolement des bruits de choc par le bas (traitement par faux-plafond f acoustique) Protection du local de réception faux-plafonds acoustiques doublages des parois Isolement des bruits de choc Isolement des bruits de choc par le bas (traitement par faux-plafond f acoustique)

21 Isolement des bruits de choc Isolement des bruits de choc par le système «boîte dans la boîte» Isolement aux bruits de choc mesuré verticalement Case study Silvertop Anvers R w =58 db 73 db Dalle nue 80 db Isolement des bruits de choc Isolement des bruits de choc par le système «boîte dans la boîte» Isolement aux bruits de choc mesuré verticalement Case study Silvertop Anvers db 80 db db 68 d 55 d NC Faux-plafond acoustique Chape sèche

22 Isolement des bruits de choc Isolement des bruits de choc par le système «boîte dans la boîte» Isolement aux bruits de choc mesuré verticalement Case study Silvertop Anvers 49 db 80 db VC Faux-plafond acoustique et chape sèche Isolement des bruits de choc Isolement des bruits de choc par le système «boîte dans la boîte» Isolement aux bruits de choc mesuré verticalement Case study Silvertop Anvers 46 db 80 db Faux-plafond acoustique, chape sèche et doublage des parois latérales = système boîte dans la boîte complet

23 Isolement des bruits de choc Isolation acoustique des planchers en bois L nt,w = 72 db (norme < 58 db) Isolation aux bruits aériens : Isolement du plancher Transmissions latérales (doublages) Isolation aux bruits de choc : Isolement du plancher

24 Plan de l exposé Réverbération dans les halls et cages d escaliers Dépassement du niveau de bruit de fond et niveau sonore des installations techniques Isolation au bruit de choc Isolation au bruit aérien à l intérieur des immeubles Isolation au bruit aérien des façades (et toitures)

25 L isolement aux bruits aériens entre locaux Grande différence entre isolation thermique et isolation acoustique THERMIQUE ACOUSTIQUE L isolation se fait par la masse de la paroi ou par l optimisation i i de l effet double paroi. L isolement aux bruits aériens entre locaux Indice d affaiblissement acoustique des parois R w : deux grands principes d isolation 1. Parois massives : mur simple ou double avec contacts entre les murs 2. Parois doubles : mur double sans contacts 14 cm creux : R w = 54 db x 14 cm creux liaisonnés : 35 R w = 58 db 30 w R [db] x 14 cm creux découplés : R w = 84 db!! Séparation complète Contacts ponctuels Liaisonnés m k 1,25k 1,6k 2k 2,5k 3,15k d m 1 m 2

26 Application concrète de la double paroi UBG/ANGE 20/05/10 Directives de construction pour les mitoyens L isolement aux bruits aériens entre locaux L indice d affaiblissement acoustique R w des parois doubles Problème de la chute d isolation aux fréquences correspondant aux ondes stationnaires phénomène de ping pong dans le creux de la paroi

27 L isolement aux bruits aériens entre locaux Propagation des bruits aériens dans les bâtiments : les transmissions latérales l L isolement aux bruits aériens entre locaux Propagation des bruits aériens dans les bâtiments : les transmissions latérales l Lp1 Lp1 Lp2 Lp2 Paroi:R w = 55 db in situ:d nt,w = 52 db Paroi:R w = 64 db in situ:d nt,w = 54 db + 9 db + 2 db

28 Directives de construction NBN S : maisons mitoyennes Parois de séparation massives Doubles murs sans ancrages 3 2 x 3 3 Directives de construction NBN S : maisons mitoyennes 58/62 Nouvelles construction double mur creux sans ancrages Fondations En fonction de la masse surfacique des parois D nt,w 58 db D nt,w 62 db

29 Directives de construction NBN S : maisons mitoyennes Nouvelles construction double mur creux sans ancrages Les joints souples pour les constructions semi-lourdes Chape Couche d égalisation Plancher porteur Isolement aux bruits aériens : directives de construction Doublages acoustiques

30 Directives de construction NBN S : maisons mitoyennes Doublages acoustiques Isolement aux bruits aériens : directives de construction Doublages acoustiques Efficacité de la paroi de doublage dépendante : R [db] du système de montage de la masse de la paroi de l épaisseur du vide de la nature de son remplissage f r f [Hz] Mauvais dimensionnement = risque de détérioration dans les basses fréquences

31 Directives de construction NBN S : appartements Murs creux sans ancrages, dalles interrompues Parois lourdes porteuses 54/58 MASSE SURFACIQUE 250 kg/m² H H : D nt,w 58 db = C.S. V : D nt,w 56 db = C.S. nt,w V MASSE SURFACIQUE 500 kg/m² Directives de construction NBN S : appartements

32 JOURNEE THEMATIQUE GROS ŒUVRE 08/06/10 ACOUSTIQUE Directives de construction NBN S : appartements Solutions boîte-dans-la-boîte 58 db 63 db 56 db 48 db Faux-plafond acoustique Chape flottante sèche Doublages des parois

33 Directives de construction NBN S : constructions bois Plancher Chape sèche à base de laine minérale Panneaux OSB 22 mm Gîtage + laine minérale (300mm) 2 plaques carton plâtre Rf 1h (15mm) fixées sur ossature métallique 65 Plan de l exposé Réverbération dans les halls et cages d escaliers Dépassement du niveau de bruit de fond et niveau sonore des installations techniques Isolation au bruit de choc Isolation au bruit aérien à l intérieur des immeubles Isolation au bruit aérien des façades (et toitures)

34 L isolement acoustique de l enveloppe du bâtiment JOURNEE THEMATIQUE GROS ŒUVRE 08/06/10 ACOUSTIQUE L isolement acoustique de l enveloppe du bâtiment L indice d affaiblissement acoustique R w des éléments de l enveloppe du bâtiment En acoustique, l élément le moins isolant détermine l isolation globale de toute la paroi R w = 55 db R w = 20 db R w = 30 db R w,tot = 30 db

35 L isolement acoustique de l enveloppe du bâtiment L indice d affaiblissement acoustique R w des éléments de l enveloppe du bâtiment En acoustique, l élément le moins isolant détermine l isolation globale de toute la paroi R w = 55 db 40 db R w = 20 db R w = 30 db R w,tot = 30 db 30 db Méthode de calcul de l isolement in situ : données d entrée Performances acoustiques des vitrages (R Atr = R w +C tr ) PVB PVB(A) résine Simple vitrage non-feuilleté feuilleté Double vitrage (thermique) Symétrique Asymétrique Feuilleté d un côté Double feuilleté NBN S Critères acoustiques pour les immeubles d habitation

36 Méthode de calcul de l isolement in situ : données d entrée Performances acoustiques des vitrages (R Atr = R w +C tr ) Pas d amélioration significative ifi par rapport aux double vitrages de même épaisseur totale t Triple vitrage NBN S Critères acoustiques pour les immeubles d habitation Méthode de calcul de l isolement in situ : données d entrée Performances acoustiques des vitrages : influence du châssis Données nécessaires : fenêtre = châssis + vitrage R w (C;CC tr ) R Atr = R w +C tr Règle approximative pour l estimation de l indice d affaiblissement acoustique des fenêtres à partir de celui des vitrages en l absence de PV sur l ensemble R Atr = R w +C tr du vitrage R Atr = R w +C tr du châssis Au-delà de 33 db, le châssis joue un rôle négatif sur l isolement de l ensemble sauf dans le cas de châssis spéciaux acoustiques

37 Méthode de calcul de l isolement in situ : données d entrée Performances acoustiques des châssis Châssis à très haute isolation Double fenêtre (R Atr = 45 à 50 db) Exemple : double châssis aluminium : R w =56(-2;-6) db! composition : - châssis ouvrant R w =43(-2;-6) db (vitrage A) - vide de 50 mm - châssis fixe R w =44(-1;-5) db (vitrage A) NBN S Critères acoustiques pour les immeubles d habitation Détermination de l exigence à respecter pour la façade Mesure en laboratoire de la performance acoustique des petits éléments de construction. Grille de ventilation insonorisée, en position ouverte, avec un D n,e,w = 37 (0;-1) db NBN S Critères acoustiques pour les immeubles d habitation

38 L isolement acoustique de l enveloppe du bâtiment L indice d affaiblissement acoustique R w des éléments de l enveloppe du bâtiment JOURNEE THEMATIQUE GROS ŒUVRE 08/06/10 ACOUSTIQUE Lors de la rénovation de bâtiments, on ne peut parfois intervenir que de manière limitée en raison de limitations constructives ou autres. Dans ces cas, il est conseillé à l'auteur de projet d'évaluer le manque possible de confort acoustique normal et de le signaler par écrit au maître de l'ouvrage avant le début des travaux. Il est conseillé au maître de l'ouvrage de signaler ces constatations par écrit aux futurs candidats occupants avant la conclusion d'un contrat d'achat ou de bail. JOURNEE THEMATIQUE GROS ŒUVRE 08/06/10 ACOUSTIQUE

39 Informations complémentaires Contact CSTC : DIVISION ACOUSTIQUE & AVIS TECHNIQUES 02/ Guidance Technologique en Éco-Construction et Développement durable, avec le soutien financier de la Région Bruxelles-Capitale Publications sur l isolement acoustique des habitations : &

NBN S 01-400-1 : 2008

NBN S 01-400-1 : 2008 L acoustique dans la construction : les critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S 01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre Scientifique

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en œuvre Bruxelles Environnement Isolation acoustique aux bruits de choc Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) et plan de

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008 L isolation acoustique des bâtiments : les nouveaux critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre

Plus en détail

Aspects Confort Acoustique

Aspects Confort Acoustique Journée d étude Les Nœuds Constructifs Aspects Confort Acoustique M. Van Damme CSTC Division Communication et Formations Namur, Moulins de Beez 23 octobre 2012 Journée d étude Les Nœuds Constructifs Aspects

Plus en détail

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable 08 juin 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE Impact des constructions basse énergie sur le gros œuvre Détails de construction acoustiques intégrés - Implications techniques des nouvelles normes et réglementations VAN

Plus en détail

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique Séminaire Bâtiment Durable : L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique 09 octobre 2015 Bruxelles Environnement L intégration du confort acoustique en rénovation Les grands immeubles résidentiels

Plus en détail

NBN S 01-400-2 [2012]

NBN S 01-400-2 [2012] 04 décembre 2014 NBN S 01-400-2 [2012] Le confort acoustique au sein des établissements scolaires «La NBN S 01-400-2» - 04/12/14 - Bruxelles Environnement - Van Damme M. manuel.v@vkgroup.be - Tous droits

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique 26 janvier 2012 Séance d information Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire Présentation d ASM Acoustics Importance de traiter

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique Orateur : Naïma Gamblin ASM Acoustics 26 janvier 2012 Séance d information organisée par Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement TECHNIQUES D ISOLEMENT CONTRE LES BRUITS DE CHOC ET ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOC DES PLANCHERS EN BOIS Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable

Formation Bâtiment Durable Formation Bâtiment Durable Acoustique : conception et mise en œuvre Bruxelles Environnement Techniques pratiques d isolement aux bruits de choc Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) et

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement PERFORMANCES ACOUSTIQUES DES ÉLÉMENTS DE FAÇADE Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ENERGIE ET CONFORT ACOUSTIQUE DANS LES LOGEMENTS Sophie MERSCH Centre Urbain Objectif de la présentation - plan Le confort acoustique est régi

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

Le confort acoustique dans les établissements scolaires

Le confort acoustique dans les établissements scolaires Le confort acoustique dans les établissements scolaires «Cas pratiques : analyse des résultats et constatations» Maud Gehu (maud.gehu@bbri.be) Division Acoustique - Ingénieur responsable d essais & Conseiller

Plus en détail

Planchers en bois et isolation phonique

Planchers en bois et isolation phonique Planchers en bois et isolation phonique 1. Les solutions IsolGomma page 2 Roll Grei Upgrei Acousticmat KF1-700 Acousticmat GF1-730 chape flottante chape flottante / sol flottant à sec chape flottante /

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Prévision des performances acoustiques des constructions bois

Prévision des performances acoustiques des constructions bois Prévision des performances acoustiques des constructions bois Simon Bailhache Michel Villot, Catherine Guigou Département Acoustique et Eclairage Colloque thermique-acoustique-ventilation, Strasbourg,

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Etude de 6 cas Marie-Françoise Ducarme & Jean-Laurent Simons Division Energie-Air-Climat-Bruit : département Bruit I.

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

Sommaire. La nouvelle norme NBN S 01-400-1. Critères acoustiques pour les immeubles d habitation. 2 e édition (janvier 2008)

Sommaire. La nouvelle norme NBN S 01-400-1. Critères acoustiques pour les immeubles d habitation. 2 e édition (janvier 2008) La nouvelle norme NBN S 01-400-1 Critères s pour les immeubles d habitation Supplément à CSTC-Contact N 13 1 er trimestre 2007 CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION Sommaire La nouvelle norme

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Les normes acoustiques relatives aux bâtiments scolaires : Quelles implications pour les constructions?

Les normes acoustiques relatives aux bâtiments scolaires : Quelles implications pour les constructions? Manuel VAN DAMME, ing. Chef de laboratoire CSTC - Division Acoustique Centre Scientifique et Technique de la Construction manuel.vandamme@bbri.be www.normen.be +32 2 655 77 11 Les normes acoustiques relatives

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ENERGIE ET CONFORT ACOUSTIQUE DANS LES LOGEMENTS Sophie MERSCH Centre Urbain Objectif de la présentation - plan Le confort acoustique est régi

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Bruxelles Environnement Isolement aux bruits aériens en pratique Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

L acoustique dans le bâtiment.

L acoustique dans le bâtiment. L acoustique dans le bâtiment. Types de bruit. Le bruit aérien et le bruit d impact sont deux notions proches l une de l autre, bien que constituant deux types de nuisances sonores très différents. Le

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois La construction à structure ou ossature en bois est, de loin, la technique la plus utilisée aujourd hui dans le monde. Aux USA, au Canada ou en Suède, plus de 90 des maisons individuelles et des petits

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

l isolation acoustique

l isolation acoustique Le point sur l isolation acoustique AU BRUIT Objectif : assurer le confort acoustique des bâtiments Daniel De Vroey Artisan Le bruit dans un bâtiment Production du son PROPAGATION DU SON Réception du son

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

Les règlementations acoustiques

Les règlementations acoustiques Avril 2013 Depuis le 1 er janvier 2001, deux nouvelles normes européennes EN ISO 717-1 et 2 doivent être utilisées pour calculer les indices uniques d évaluation de la performance acoustique. Les indices

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.0 Fiche d application Acoustique Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Sommaire Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Isolation acoustique Etude de cas concrets

Isolation acoustique Etude de cas concrets Centre Urbain 12 Novembre 2008 Isolation acoustique Etude de cas concrets Georges Goovaerts Acoustic Teleac - Genval 1 Rappel des principes d isolation acoustique 2 ! COMMENT DEFINIR LE BRUIT! Le bruit

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Acoustique Départements d Outre-Mer Version 1.1 Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES On obtient ainsi les résultats repris au tableau ci-dessous [25] Matériau e Amortissement Déphasage F (kg/m 3 ) (W/mK) (m) (h) Maçonnerie de béton cellulaire

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

Bruit et vibrations au travail. Trois exemples d encoffrement de poinçonneuses automatiques

Bruit et vibrations au travail. Trois exemples d encoffrement de poinçonneuses automatiques Bruit et vibrations au travail Trois exemples d encoffrement de poinçonneuses automatiques Mars 2011 Jean Vittonati Trois encoffrements acoustiques 1 2 3 Trois encoffrements acoustiques Pour chaque cas

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec Pôle éducatif et culturel d Andelnans. Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé > Étude réalisée en collaboration avec Préambule Sommaire Les agressions

Plus en détail

F.I.C. n 2014/AE-AI-TH-PE-01

F.I.C. n 2014/AE-AI-TH-PE-01 F.I.C. n 0/AE-AI-TH-PE-0 Fiche d interprétation et de compléments aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique Extérieure & Intérieure, Thermique Hiver

Plus en détail

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire Propagation du bruit 1. Comment se propage le bruit?... 2 2. Qu'appelle-t-on un champ libre?... 2 3. Comment se propage le bruit en champ libre... 3 4. Où faut-il placer

Plus en détail

Bi+ Isolation acoustique des sols

Bi+ Isolation acoustique des sols Bi+ nouveau Isolation acoustique des sols Insulco est spécialisé dans la conception et la fabrication d isolants minces contre les bruits de contacts et de chocs entre étages. Nos mousses insulit sont

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement ISOLATION ACOUSTIQUE DES FAÇADES Debby WUYTS, Ir CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2 mai 2013 Formation mise

Plus en détail

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE LE BRUIT DÉFINITION Niveaux de l ambiance sonore résultant des activités Bruit admissible et confort à l intérieur L ISOLATION ACOUSTIQUE L INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE PONDÉRÉ

Plus en détail

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Mission Acoustique Compte rendu d examen des documents en phase APS Note établie avec référentiel H et E CERQUAL Rapport version 3 du 26/02/2010 Maître d ouvrage

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LIMITATION DU BRUIT DES ÉQUIPEMENTS TECHNIQUES Debby WUYTS, Ir CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 avril 2013

Plus en détail

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique Insulation technology contre-cloison acoustique sur ossature métallique . introduction choix de profilés prises éléctriques Plus encombrant (8,5 cm minimum) mais beaucoup plus efficace qu une contrecloison

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. ACOUBAT Dédié GROSFILLEX

NOTICE D UTILISATION. ACOUBAT Dédié GROSFILLEX NOTICE D UTILISATION ACOUBAT Dédié GROSFILLEX ACOUBAT Cette version est une version «dédiée».elle est verrouillée sur 3 projets. 2 Locaux : 4 Locaux Salle de classe Elle permet de faire le calcul de l

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 PRINCIPAUX POINTS DE LA PROCEDURE 1) Calcul du coefficient «Bbiomax» (besoin bioclimatique) et mise en place des solutions techniques 2)

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

2.- Fiche «menuisiers d intérieur»

2.- Fiche «menuisiers d intérieur» 1 2.- Fiche «menuisiers d intérieur» Le menuisier intervient dans des travaux visant une isolation aux bruits aériens, une isolation aux bruits de chocs ou une correction acoustique de locaux et parfois

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

Exemples de solutions acoustiques

Exemples de solutions acoustiques direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les outils Exemples de solutions acoustiques RÉGLEMENTATON ACOUSTQUE 2000 MA 2002 solement aux bruits aériens intérieurs et isolement

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS 294 LES SOLUTIONS PLACO POUR LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS P.296 DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS A Mur de construction ossature bois avec plaques Placo

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Isolation intérieure de mur extérieur

Isolation intérieure de mur extérieur Isolation intérieure de mur extérieur L isolation intérieure des murs extérieurs provoque des zones de basse température au niveau des jonctions de plancher. Il y a un risque de condensation et de dommages

Plus en détail

11.- Fiche «menuisier d extérieur»

11.- Fiche «menuisier d extérieur» .- Fiche «menuisier d extérieur»..- Préambule L isolation acoustique d une façade vis-à-vis du bruit de circulation routière, ferroviaire ou aérienne (avions) dépend des performances de tous les éléments

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

«L isolation acoustique : innovations récentes»

«L isolation acoustique : innovations récentes» Les copies des notes de cours ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même partielle

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

SYSTÈME POUR TOIT PLAT Application

SYSTÈME POUR TOIT PLAT Application Application Tous les avantages d une fenêtre de toit VELUX sur toit plat! Lumière naturelle par le haut Sécurité et confort électrique Montage simple Isolation optimale Circulation d air frais grâce au

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

Le vade-mecum du bruit dans les écoles

Le vade-mecum du bruit dans les écoles Le vade-mecum du bruit dans les écoles Marie-Noëlle Adnet Division Autorisations Département Bruit 04/12/2014 Plan de l exposé: 1. Le Vade-mecum du bruit dans les écoles 2. Recommandations pour les bâtiments

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Rapport de mesures acoustiques

Rapport de mesures acoustiques Rapport de mesures acoustiques MESURAGE IN SITU DE LA TRANSMISSION DES BRUITS DE CHOC PAR UN PLANCHER BOIS AVEC RAVOIRAGE ALLEGE, DOUBLE COUCHE d ASSOUR CHAPE 19 et LA CHAPE LIQUIDE - AGILIA SOLS A Intervention

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par :

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Les façades légères Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Une masse faible presque toujours inférieure à environ 100 kg/m² l'utilisation

Plus en détail

4.11 Acoustique. Introduction

4.11 Acoustique. Introduction 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES 4.11 Acoustique Introduction Les nuisances sonores gagnent en importance. La circulation s intensifie, les voisins et les enfants disposent d installations hi-fi

Plus en détail

CONFORT Maisons en bois et acoustique

CONFORT Maisons en bois et acoustique 62_67 acoustique_5 17 3/07/11 13:29 Page 62 CONFORT Maisons en bois et acoustique Perçu comme une réelle pollution, le bruit à domicile s avère un fléau des temps modernes. L acoustique fait partie des

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL fabriqué à partir de caoutchouc recyclé Des solutions ingénieuses contre le bruit. SOUS-COUCHES POUR ISOLATION ACOUSTIQUE

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Il ne va pas de soi que l ensemble des musiciens trouvent le son bon dans un local de répétition. Les répétitions ont souvent

Plus en détail

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE La problématique vue par des acousticiens Intervenants :, Chargée d études acoustiques, CETE Nord Picardie, Inspecteur, ARS Nord Pas-de-Calais En partenariat avec: PLAN 1 - définitions + quelques notions

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Set d isolation phonique pour jacuzzis Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens

Set d isolation phonique pour jacuzzis Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens Pionnier de l isolation phonique depuis 980 Description du produit Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens SELON SIA 8:006 C H G I F D E A Grandhotel Dolder, Zurich: les jacuzzis des suites

Plus en détail