Provision pour impôts décembre 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Provision pour impôts décembre 2015"

Transcription

1 décembre 2015

2 Agenda Introduction / généralités Marche à suivre Principes de base «Tax movement schedule» simplifié Exemples pratiques 2

3 Introduction / généralités (1) Déductibilité de la charge fiscale (art.25 al.1 let.a LHID et art.59 al.1 let.a LIFD) Principe comptable de périodicité Principe de l étanchéité des périodes fiscales Des provisions peuvent être constituées à la charge du compte de résultat pour les engagements de l exercice dont le montant est encore indéterminé (art.63 al.1 let.a LIFD) L impôt sur le bénéfice est fixé et prélevé pour chaque période fiscale (art.79 al.1 LIFD) 3

4 Introduction / généralités (2) 3 niveaux d imposition (Confédération, canton, commune) / délégation de compétences au niveau de la perception : - IFD prélevé par les cantons (art.105 et 106 LIFD) - Impôt cantonal prélevé par les cantons - Impôt communal prélevé soit par les cantons (VD art.155 LI), soit par les communes (VS, FR, ) 4

5 Introduction / généralités (3) Procédure de perception différente - IFD (art.162 et ss. LIFD) : Taxation provisoire au terme d échéance, à savoir le 1 er mars de l année civile qui suit l année fiscale - VD, système d acomptes (3) : Au début du 9 ème mois suivant le début de la période fiscale Au début du 12 ème mois suivant le début de la période fiscale Au début du 6 ème mois suivant la fin de la période fiscale - GE, système d acomptes (10) - NE, système d acomptes (4) Charge fiscale différente selon les cantons et les communes (voir coefficients communaux ou centimes additionnels) 5

6 Marche à suivre Déterminer la liste des informations / documents requis Récolter les éléments nécessaires Analyser les documents et exploiter judicieusement les informations Choisir un tableau de calcul fiable Introduire les données nécessaires Vérifier la vraisemblance des résultats Soumettre les résultats pour contrôle («four eyes principle») 6

7 Marche à suivre Informations / documents requis Bilan et P&P statutaires + proposition de répartition du résultat Détail des comptes relatifs aux impôts (, AT, PT, Impôt sur le bénéfice, Impôt sur le capital) Décisions de taxations (dernière définitive + toutes les provisoires en cours de traitement) Justificatifs des paiements (acomptes, décomptes intermédiaires et finaux) Copie de la dernière déclaration fiscale Toute autre information susceptible d influencer la charge fiscale : - Statut particulier : ruling fiscal - Revenu de participations : détail des rendements, charges financières, valeurs déterminantes, coût d investissement, - Opérations / situations particulières (assainissements, transfert de siège, répartitions, exercice différent de 12 mois, restructuration, remploi, ) - Pertes reportées, réserves latentes imposées (voir DI et taxations) 7

8 Marche à suivre Récolter les éléments nécessaires S assurer de disposer de toutes les informations nécessaires, notamment : - En discutant avec l auditeur afin d avoir une idée générale de l activité de la société et la manière dont elle est déployée, dans le but de détecter d éventuels impacts fiscaux (statut particulier, répartition, etc.) - En parcourant le bilan et le P&P de la société afin de déceler d éventuelles opérations particulières (revenus de participations, assainissement, restructuration, vente d actifs immobilisés, etc.) - En parcourant les comptes d impôts et en vérifiant qu à chaque écriture correspond un justificatif - En vérifiant que tous les comptes relatifs aux impôts ont été remis (les comptes d actifs et passifs transitoires sont souvent oubliés) 8

9 Marche à suivre Analyser les documents Comprendre le mode de comptabilisation des impôts du client Vérifier si les impôts dus pour les années antérieures figurant par exemple sur un décompte de l administration fiscale sont corrects compte tenu des dernières taxations, des déclarations fiscales déposées et des informations disponibles Tenir compte de chaque document pouvant influencer le calcul de la charge fiscale de la société 9

10 Marche à suivre Choisir un tableau de calcul Choisir un tableau de calcul fiable et vérifier que les formules sont correctes Vérifier que les taux d impôts et les coefficients utilisés sont à jour Contrôler la plausibilité du calcul Annoter et faire revoir son calcul («four eyes principle») 10

11 Principes de base Provision relative à l année courante Impôts directs dus par la société 80./. Déduction des acomptes payés - 20 = (passif du bilan) 60 Comptabilisation (variante 1) Impôts (PP) à Banque (Bilan) 20 Impôts (PP) à Prov.impôts (Bilan) 60 Comptabilisation (variante 2) Prov.impôts (Bilan) à Banque (Bilan) 20 Impôts (PP) à Prov.impôts (Bilan) 80 Le calcul des impôts se fait par itération compte tenu de la déductibilité des impôts. 11

12 Principes de base Provision avec années antérieures Provision impôts au Solde impôts 2014 dus selon bordereau final 60 Acomptes 2015 payés 20 Impôts calculés Comptabilisation en 2015 Prov.impôts (Bilan) à Banque (Bilan) 50 Impôts 2014 (PP) à Banque (Bilan) 10 Impôts 2015 (PP) à Banque (Bilan) 20 Impôts 2015 (PP) à Prov.impôts (Bilan) 60 L insuffisance de provision enregistrée à fin 2014 vient grever le résultat 2015 en contradiction avec le principe de périodicité. La charge y relative grevant les comptes 2015 pourrait ne pas être déductible (cf. décision de la commission de recours ZH du 15 novembre ST ). 12

13 Principes de base Calcul en dedans Méthode pour déterminer de manière approximative l impôt sur le bénéfice dû - Valable dans le cas où les taux d impôt sont fixes - Ne prend pas en compte l impôt sur le capital et son influence sur l impôt sur le bénéfice Exemple (VD - Lausanne / taux 2015) Taux IFD 8.5 % Taux ICC de base 9.0 % Coefficients canton/commune % Taux d imposition statutaire total % Taux effectif % (29.515/( )) Bénéfice avant impôts Impôt sur le bénéfice estimé (IFD + ICC) ( * %) ou Bénéfice après impôts sur le bénéfice ( * %) 13

14 Principes de base Calcul en dedans Méthode pour calculer le taux effectif IFD + ICC de façon isolée Exemple (VD - Lausanne / taux 2013) IFD ( / ( )) * 8.5 = % % ICC ( / ( )) * = % % Preuve : % % = % 14

15 «Tax movement schedule» (1) Provision comptabilisée au N = 300 IFD N-1 à payer au N-1 = 100 ICC N-1 à payer au N-1 = 180 IFD N-1 payé en N = 110 (IFD N-1 soldé) ICC N-1 payé en N = 170 (ICC N-1 soldé) IFD N calculé = 70 ICC N calculé = 120 Acomptes ICC N payés = 90 Charge d impôt comptabilisée = 200 Provision comptabilisée au N =

16 «Tax movement schedule» (2) Année fiscale IFD N-1 N ICC N-1 N Total Provision au début de l exercice A B C D Charge d impôt au PP (Paiements) / remboursements Provision à la fin de la période A = D-C-A C D Sur (sous) prov. D-B-A = Compta. D-B-A = 16

17 Questions? Cas pratiques. 17

18 Merci pour votre attention. This publication has been prepared for general guidance on matters of interest only, and does not constitute professional advice. You should not act upon the information contained in this publication without obtaining specific professional advice. No representation or warranty (express or implied) is given as to the accuracy or completeness of the information contained in this publication, and, to the extent permitted by law, PricwaterhouseCoopers AG, its members, employees and agents do not accept or assume any liability, responsibility or duty of care for any consequences of you or anyone else acting, or refraining to act, in reliance on the information contained in this publication or for any decision based on it All rights reserved. In this document, refers to PricwaterhouseCoopers AG which is a member firm of PricewaterhouseCoopers International Limited, each member firm of which is a separate legal entity.

AGA Macron et autres mesures d attractivité mars 2016

AGA Macron et autres mesures d attractivité mars 2016 www.pwc.com AGA Macron et autres mesures d attractivité mars 2016 Régime des impatriés (articles 155-B du CGI) étendu par la 1/2 Changement du régime applicable depuis 2005 selon lequel le changement d'employeur

Plus en détail

TVA en matière douanière

TVA en matière douanière www.pwc.com Petits Déjeuners 2016 Genève TVA en matière douanière 25 November 2016 Olivier Comment Directeur/Fiscalité indirecte Introduction: le commerce mondialisé le bol de spaghettis PwC 2 Concepts

Plus en détail

Attirer, motiver et fidéliser par la rémunération. Le 18 mars 2016

Attirer, motiver et fidéliser par la rémunération. Le 18 mars 2016 www.pwc.com Attirer, motiver et fidéliser par la rémunération Petit déjeuner des PME et des start-up du Service de la promotion économique de Genève Le Agenda Stratégie d entreprise et de rémunération

Plus en détail

La génération Y au travail Comprendre la main-d œuvre à venir

La génération Y au travail Comprendre la main-d œuvre à venir www.pwc.com/ca La génération Y au travail Comprendre la main-d œuvre à venir Présentation pour la semaine de PP 2013 de l Institut de la gestion financière Présentateurs Lori Watson Partner Ryan Lotan

Plus en détail

Performance environnementale des bâtiments tertiaires. Comparaison du cycle de vie de bâtiments acier et béton - Etude de cas : CIMbéton

Performance environnementale des bâtiments tertiaires. Comparaison du cycle de vie de bâtiments acier et béton - Etude de cas : CIMbéton www.pwc.com Performance environnementale des bâtiments tertiaires Comparaison du cycle de vie de bâtiments acier et béton - Etude de cas : CIMbéton Novembre 2011 Plan de l exposé L ACV appliquée au bâtiment

Plus en détail

Les différents systèmes comptables et leurs incidences de traitement

Les différents systèmes comptables et leurs incidences de traitement www.pwc.lu Les différents systèmes comptables et leurs incidences de traitement Laurent Gateau Introduction Différents systèmes comptables au sein de l entreprise Les différentes définitions du terme «système»

Plus en détail

Conférence Kluwer. Actualités comptables et fiscales. Le projet de loi 6376 : un. Anne Sophie Preud homme Associée PricewaterhouseCoopers

Conférence Kluwer. Actualités comptables et fiscales. Le projet de loi 6376 : un. Anne Sophie Preud homme Associée PricewaterhouseCoopers www.pwc.lu Conférence Kluwer Actualités comptables et fiscales Le projet de loi 6376 : un complément à la loi du 10 décembre 2010 Anne Sophie Preud homme Associée PricewaterhouseCoopers Agenda 1. Le processus

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up

Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up Advisory Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up Préambule Ce document est fondé sur le séminaire OREF du 28 septembre 2010 Yves Grangier Juriste, assistant manager PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Le nouveau paysage comptable : entre opportunités et incertitudes 29 mars 2011

Le nouveau paysage comptable : entre opportunités et incertitudes 29 mars 2011 www.pwc.com Le nouveau paysage comptable : entre opportunités et 29 mars 2011 Agenda 0. Introduction 1. Loi du 10 décembre 2010 2. Changements majeurs introduits en lux gaap 3. Impact fiscal 4. Le Plan

Plus en détail

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 Intervenant André Maeder Partner Transaction Services Responsable du département de Transaction

Plus en détail

Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable

Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable www.pwc.ch/academy Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable 31 mai 2013 Marc Secretan Table des matières 1. Vue d ensemble 2. Dispositions 3. Présentation des comptes a. Bilan

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

www.pwc.com CCIG - Petit déjeuner des PME et des start-up Genève - 27.02.2015

www.pwc.com CCIG - Petit déjeuner des PME et des start-up Genève - 27.02.2015 www.pwc.com CCIG - Petit déjeuner des PME et des start-up Genève - 27.02.2015 Stratégie commerciale & opérationnelle Alexandre Cherix, Advisory Consulting Suisse 2 «Top 10» des erreurs fréquentes pour

Plus en détail

www.pwc.lu L'entretien d'embauche : les pièges à éviter

www.pwc.lu L'entretien d'embauche : les pièges à éviter www.pwc.lu L'entretien d'embauche : les pièges à éviter Agenda Avant l entretien : préparation et motivation Pendant l entretien : concentration et communication Après l entretien : réflexion et évaluation

Plus en détail

Paying Taxes 2010 The Global Picture

Paying Taxes 2010 The Global Picture Paying Taxes 2010 The Global Picture Introduction : Les Intervenants Philippe Durand Avocat Associé Landwell & Associés Nicolas Jacquot Avocat Associé Landwell & Associés Arnaud Chastel Avocat Associé

Plus en détail

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 Bâle III n est qu une des réglementations à venir Toute une série d autres initiatives font

Plus en détail

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S 17/05/2017 www.bdo.lu A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S La loi modifiée du 24 juillet 2014 concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures vise à promouvoir

Plus en détail

www.pwc.com/middle-east Les perspectives de la bancassurance Développements et facteurs clefs de succès

www.pwc.com/middle-east Les perspectives de la bancassurance Développements et facteurs clefs de succès www.pwc.com/middle-east Les perspectives de la bancassurance Développements et facteurs clefs de succès Agenda 1- Pourquoi la bancassurance? 2- La bancassurance dans le monde 3- Les modèles de la bancassurance

Plus en détail

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S Il est courant pour les employeurs d octroyer à leurs employés des prêts préférentiels ou des subventions d intérêts. L économie

Plus en détail

La démarche HQE

La démarche HQE www.pwc.com/lu/sustainability La démarche HQE Sommaire Généralités Management Qualité Environnementale Retour d expériences 2 Historique Création de l association HQE 1996 1998 2002 2004 2005 2006 2009

Plus en détail

Les incidences de la 2 ème réforme des entreprises

Les incidences de la 2 ème réforme des entreprises Les incidences de la 2 ème réforme des entreprises Petit-déjeuner des PME & Start-up du 31 octobre 2008 Daniel Spitz, directeur adjoint Tax & Legal Services Deloitte SA / Lausanne Agenda A. Réforme des

Plus en détail

Actualités techniques PwC

Actualités techniques PwC www.pwc.fr Actualités techniques PwC IFRS 15 Nouvelle norme sur la comptabilisation du chiffre d affaires Intervenants Philippe Vogt Associé PwC 01 56 57 84 20 philippe.vogt@fr.pwc.com Olivier Schérer

Plus en détail

www.pwc.co.uk La transparence budgétaire pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie November 2013

www.pwc.co.uk La transparence budgétaire pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie November 2013 www.pwc.co.uk La transparence budgétaire pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie Plan 1. Introduction: le projet budgétisation et gouvernance publique transparente en Tunisie 2. Le plan du rapport

Plus en détail

Impôts sur les successions et donations 7 octobre 2015

Impôts sur les successions et donations 7 octobre 2015 www.pwc.com Impôts sur les successions et donations 7 octobre 2015 Agenda A. Généralités B. Donations C. Successions D. Cas pratiques E. Questions Slide 2 A. Généralités Impôts prélevés dans de nombreux

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

Global State of Information Security Survey 2013. Antoine Berthaut Director Business Technology

Global State of Information Security Survey 2013. Antoine Berthaut Director Business Technology Global State of Information Security Survey 2013 24 mai 2013 Etat des Lieux dans le monde, en Europe et en Suisse Antoine Berthaut Director Business Technology Que se passe-t-il? Mai 2013 2 Florilège d

Plus en détail

www.pwc.ch/academy Bienvenue à l Academy PwC

www.pwc.ch/academy Bienvenue à l Academy PwC www.pwc.ch/academy Bienvenue à l Academy www.pwc.ch/forumfiscal Tax Excellence on Tour Forum fiscal 2014 Un événement de l Academy relatif aux nouveautés et récents développements en matière fiscale www.pwc.com

Plus en détail

F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R

F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 20/08/2015 www.bdo.lu F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 5 Le remboursement des frais de déplacements professionnels des salariés s effectue au Luxembourg soit sur base des frais effectifs,

Plus en détail

Atelier DSP2: La directive qui va changer la Banque telle que nous la connaissons et simplifier la vie des Trésoriers en Europe Universwifnet 2017

Atelier DSP2: La directive qui va changer la Banque telle que nous la connaissons et simplifier la vie des Trésoriers en Europe Universwifnet 2017 Atelier DSP2: La directive qui va changer la Banque telle que nous la connaissons et simplifier la vie des Trésoriers en Europe Universwifnet 2017 Calendrier DSP2 Juillet 2013 Proposition de la commission

Plus en détail

1 er janvier. Valables dès le. Personnes assujetties. Prestations imposables

1 er janvier. Valables dès le. Personnes assujetties. Prestations imposables Instructions concernant l'imposition à la source des prestations de prévoyance versées par des institutions de droit privé ou de droit public à des personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE CRÉDITS HABITATION 2016

CONFÉRENCE DE PRESSE CRÉDITS HABITATION 2016 CONFÉRENCE DE PRESSE CRÉDITS HABITATION 2016 SÉBASTIEN DEGAND GREET VAN CRIEKINGEN 2/02/2017 @BNPPFBelgique #BNPPFimmo PROGRAMME 1. PAYSAGE IMMOBILIER EN BELGIQUE 2. LES PRINCIPALES TENDANCES 2016 A. Tendances

Plus en détail

Séminaire de formation Nouvel Acte Uniforme OHADA sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir!

Séminaire de formation Nouvel Acte Uniforme OHADA sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir! Séminaire de formation Nouvel Acte Uniforme OHADA sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir! 20 Mai 2014 Hilton Hôtel Malabo, Guinée Equatoriale Bienvenue Séminaire de formation

Plus en détail

TD 09 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.A. (1)

TD 09 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.A. (1) TD 09 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.A. (1) Objectif(s) : o Mise en pratique des principes relatifs à l affectation d un bénéfice dans une S.A. Pré-requis : o Connaissances en droit des sociétés,

Plus en détail

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Nouvelles règles au 1 er janvier 2014 MEMENTO MARS 2014 www.bdo.lu 1 5 Mars 2014 Nouvelle convention fiscale entre

Plus en détail

ABACUS présentation des nouveautés

ABACUS présentation des nouveautés Business Software Integration ABACUS présentation des nouveautés Version 2016 30 ans & ABACUS Depuis plus de 30 ans, nous investissons pour un futur digital. Agenda 1 Bienvenue 3 2 Nouveautés en général

Plus en détail

A v a n t a g e s e n n a t u r e

A v a n t a g e s e n n a t u r e 17/06/2015 www.bdo.lu A v a n t a g e s e n n a t u r e L imposition des avantages en nature au Luxembourg est basée sur le principe général selon lequel tous les avantages, tant en espèces qu en nature,

Plus en détail

Restructuration et industrie maritime Philippe Hameau Associé Norton Rose Fulbright LLP 19 Mai 2015

Restructuration et industrie maritime Philippe Hameau Associé Norton Rose Fulbright LLP 19 Mai 2015 Restructuration et industrie maritime Philippe Hameau Associé Norton Rose Fulbright LLP 19 Mai 2015 Une industrie chahutée : De nombreuses restructurations depuis 2008 Le système juridique français des

Plus en détail

Mise en place opérationnelle et contrôle TVA Petit-déjeuner des PME et des start-up

Mise en place opérationnelle et contrôle TVA Petit-déjeuner des PME et des start-up Mise en place opérationnelle et contrôle TVA Petit-déjeuner des PME et des start-up 31 octobre 2014 Alexandre Sadik Lic. Droit, Lic. SES Expert fiscal diplômé Responsable du département fiscal et juridique

Plus en détail

La Transition Energétique pour la croissance verte Impacts attendus et tendances du marché français

La Transition Energétique pour la croissance verte Impacts attendus et tendances du marché français Strategy La Transition Energétique pour la croissance verte Impacts attendus et tendances du marché français Introduction Section 1 Introduction La loi sur la transition énergétique fixe des objectifs

Plus en détail

modifiant la loi sur les impôts cantonaux directs ainsi que certaines dispositions dans le domaine fiscal

modifiant la loi sur les impôts cantonaux directs ainsi que certaines dispositions dans le domaine fiscal Loi du 15 décembre 2015 Entrée en vigueur : 01.01.2016 modifiant la loi sur les impôts cantonaux directs ainsi que certaines dispositions dans le domaine fiscal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu

Plus en détail

Opportunités nouvelles dans le retail Naissance d un produit Lancement du fonds Stratégie de placement Objets acquis Développement du fonds / AC 2016

Opportunités nouvelles dans le retail Naissance d un produit Lancement du fonds Stratégie de placement Objets acquis Développement du fonds / AC 2016 Opportunités nouvelles dans le retail Naissance d un produit Lancement du fonds Stratégie de placement Objets acquis Développement du fonds / AC 2016 Perspectives «2015 a été une année particulièrement

Plus en détail

Après VaudTax, l e-facture complète l offre cyberadministration de l ACI

Après VaudTax, l e-facture complète l offre cyberadministration de l ACI Après VaudTax, l e-facture complète l offre cyberadministration de l ACI 1 Sommaire 1. Contexte ACI 2. Pourquoi la e-facture 3. Comment la e-facture 4. Paiement par acomptes 5. Retour d expérience 6. Questions

Plus en détail

RÉUNION - NOVARTIS 11 OCTOBRE 2016

RÉUNION - NOVARTIS 11 OCTOBRE 2016 RÉUNION - NOVARTIS 11 OCTOBRE 2016 CONSÉQUENCES FISCALES EN FRANCE DE L ASSUJETTISSEMENT AU RÉGIME SUISSE DE RETRAITE (2 ÈME PILIER) POUR LES FRONTALIERS FRANÇAIS Présentation des principes Fiscalité applicable

Plus en détail

La Certification DGNB «Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen»

La Certification DGNB «Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen» www.pwc.com/lu/sustainability «Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen» Agenda Les critères du système DGNB Avantages d une Certification DGNB Projets actuels «certification DGNB» 2 «Deutsches Gütesiegel

Plus en détail

La Certification Environnementale LEED Mai 2011

La Certification Environnementale LEED Mai 2011 www.pwc.com/lu/sustainability La Certification Environnementale LEED Agenda LEED: généralités Bref historique Objectifs Niveaux de performance Champ d application Phase d évaluation Etape / processus de

Plus en détail

Petit-déjeuner des PME et start-up - Genève TVA internationale - Tour d horizon

Petit-déjeuner des PME et start-up - Genève TVA internationale - Tour d horizon Petit-déjeuner des PME et start-up - Genève TVA internationale - Tour d horizon 25 novembre 2016 Union européenne Conseil de l Union européenne Traitement TVA des bons: Directive adoptée le 27 juin 2016

Plus en détail

LA RESERVE DE LIQUIDATION :

LA RESERVE DE LIQUIDATION : FICHE PRATIQUE NOVEMBRE 2016 OECCBB LA RESERVE DE LIQUIDATION : Nous vous rappelons ci-dessous le régime d enregistrement comptable de cette réserve de liquidation telle que visée à l'article 184quater,

Plus en détail

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S 08/05/2015 www.bdo.lu A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S La loi du 24 juillet 2014 concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures est entrée en vigueur

Plus en détail

Ordonnance relative à l imputation forfaitaire d impôt 1

Ordonnance relative à l imputation forfaitaire d impôt 1 Ordonnance relative à l imputation forfaitaire d impôt 1 672.201 du 22 août 1967 (Etat le 1 er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 1 et 2, al. 1, let. e et f, de l arrêté fédéral du 22

Plus en détail

Ordonnance relative au remboursement de l impôt anticipé

Ordonnance relative au remboursement de l impôt anticipé 648. Ordonnance relative au remboursement de l impôt anticipé du décembre 06 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 5 et 7 de la loi fédérale du octobre 965 sur l impôt anticipé

Plus en détail

Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir

Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir Délai référendaire: 23 janvier 2003 Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir (LTEO) Modification du 4 octobre 2002 L Assemblé fédérale de la Confédération suisse, vu le message du

Plus en détail

Ordonnance du DFF sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct

Ordonnance du DFF sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct Ordonnance du DFF sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct (Ordonnance sur l imposition à la source, OIS) 1 642.118.2 du 19 octobre 1993 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Département

Plus en détail

Fiscalité agricole Solution cantonale pour traiter du problème fédéral

Fiscalité agricole Solution cantonale pour traiter du problème fédéral Fiscalité agricole Solution cantonale pour traiter du problème fédéral Conférence de presse du 19 septembre 2017 Département des finances et des relations extérieures (DFIRE) Déroulé de la conférence de

Plus en détail

Calcul des impôts dans le temps

Calcul des impôts dans le temps E Notions fiscales Calcul des impôts Calcul des impôts dans le temps (Etat de la législation : 1 er janvier 2015) Administration fédérale des contributions AFC Berne, 2015 E Notions fiscales -I- Calcul

Plus en détail

TD 10 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.A. (2)

TD 10 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.A. (2) TD 10 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.A. (2) Objectif(s) : o Mise en pratique des principes relatifs à l affectation d un bénéfice dans une S.A. Pré-requis : o Connaissances en droit des sociétés,

Plus en détail

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Emanuelle Brulhart Senior Manager Titulaire du brevet d avocat 25 janvier 2013 Audit.Tax.Consulting.Corporate

Plus en détail

1. Vue d ense d mble m PwC Diapositive 3

1. Vue d ense d mble m PwC Diapositive 3 www.pwc.com 27 novembre 2012 Jean-Sebastien Lassonde Xavier Franquet Jean-Baptiste Bluche 1. Vue d ensemble Diapositive 3 1. Vue d ensemble Type d investisseur Compagnies d assurance Propriétaires Portefeuilles

Plus en détail

Prestations de services internationales : Principes généraux en droit suisse. 24 février 2017

Prestations de services internationales : Principes généraux en droit suisse. 24 février 2017 Prestations de services internationales : Principes généraux en droit suisse Table des matières I II Introduction Prestations de services internationales A. Entretien d affaires versus activité lucrative

Plus en détail

Ordonnance sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct

Ordonnance sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct Ordonnance sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct (Ordonnance sur l imposition à la source, OIS) 642.118.2 du 19 octobre 1993 (Etat le 24 avril 2001) Le Département fédéral

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES SOMMAIRE 1. Processus de traitement de la paie et notions de base 2. Classification comptable des comptes de la paie 3. Comptabilisation

Plus en détail

Conférence de presse PwC

Conférence de presse PwC Business Unit Conférence de presse La nouvelle donne Agenda 1 Quelles prévisions pour la production automobile mondiale en 2020? Les pays émergents contribueront à 86,5% de la croissance de la production

Plus en détail

Imposition personnes morales. Résumé Septembre Aperçu de

Imposition personnes morales. Résumé Septembre Aperçu de D Impôts divers Imposition personnes morales Aperçu de l imposition des personnes morales Documentation et Information fiscale / AFC Berne, 2016 D Impôts divers -1- Imposition personnes morales 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Impôt fédéral direct Période fiscale 2001/2002 Impôt anticipé

Impôt fédéral direct Période fiscale 2001/2002 Impôt anticipé Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Eidgenössische Steuerverwaltung ESTV Administration fédérale des contributions AFC Amministrazione federale delle

Plus en détail

LA TVA ET LES REGLEMENTS - ASPECTS FISCAUX ET COMPTABLES. Objectif(s) : découverte des conséquences comptables de la TVA selon les régimes :

LA TVA ET LES REGLEMENTS - ASPECTS FISCAUX ET COMPTABLES. Objectif(s) : découverte des conséquences comptables de la TVA selon les régimes : LA TVA ET LES REGLEMENTS - ASPECTS FISCAUX ET COMPTABLES Objectif(s) : découverte des conséquences comptables de la TVA selon les régimes : o o o livraisons, encaissements, option sur les "débits". Pré-requis

Plus en détail

TD 11 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.N.C.

TD 11 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.N.C. TD 11 AFFECTATION D UN BENEFICE DANS UNE S.N.C. Objectif(s) : o Mise en pratique des principes relatifs à l affectation d un bénéfice dans une S.N.C. Pré-requis : o Connaissances en droit des sociétés,

Plus en détail

Les Écritures comptables

Les Écritures comptables Les Écritures comptables Ouverture des comptes au début de l exercice comptable : Ouverture des comptes d actifs Comptes actifs Bilan d ouverture Ouverture des comptes de passifs Bilan d ouverture Comptes

Plus en détail

Le nouveau droit comptable et ses conséquences pour votre entreprise

Le nouveau droit comptable et ses conséquences pour votre entreprise www.pwc.ch/academy Le nouveau droit comptable et ses conséquences pour votre entreprise 26 septembre 2012 Centre Patronal Programme 17h00 Introduction Dino Venezia, Président de la Fédération patronale

Plus en détail

L affectation du résultat Introduction

L affectation du résultat Introduction L affectation du résultat Introduction La comptabilité sert à déterminer le résultat de l entreprise et à évaluer sa performance. Les actionnaires attendent de l entreprise qu elle réalise un bénéfice

Plus en détail

commun TAX AND LEGAL ADVISERS Guy Pierson Partner KPMG Tax & Legal Advisers 5 octobre 2007

commun TAX AND LEGAL ADVISERS Guy Pierson Partner KPMG Tax & Legal Advisers 5 octobre 2007 La fiscalité liée aux transports en commun TAX AND LEGAL ADVISERS Guy Pierson Partner KPMG Tax & Legal Advisers 5 octobre 2007 Intervention de l employeur L intervention dans les frais de transport domicile/lieu

Plus en détail

La publicité des registres d impôt

La publicité des registres d impôt A Indications générales Registres d impôt Février 2014 La publicité des registres d impôt (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 A Indications générales

Plus en détail

MEMENTO AVRIL 2010. www.bdo.lu

MEMENTO AVRIL 2010. www.bdo.lu MODIFICATION DES REGLES DE COORDINATION DES SYSTEMES DE SECURITE SOCIALE DANS LES PAYS DE L UNION EUROPEENNE A PARTIR DU 1 er MAI 2010 Règlement CE 883/2004 et règlements d application CE 987/2009 et CE

Plus en détail

SCC KSV CANTON DU VALAIS KANTON WALLIS. 4 ème partie. «Réforme de l imposition des entreprises» Georges-Etienne Nemeth. SCC Conférence aux fiduciaires

SCC KSV CANTON DU VALAIS KANTON WALLIS. 4 ème partie. «Réforme de l imposition des entreprises» Georges-Etienne Nemeth. SCC Conférence aux fiduciaires 4 ème partie «Réforme de l imposition des entreprises» Georges-Etienne Nemeth 66 Réformes de l'imposition des Entreprises (RIE 2) Nouvelles dispositions importantes 1.Imposition différée pour les immeubles

Plus en détail

CERTIFICATE OF RESIDENCE

CERTIFICATE OF RESIDENCE 5000-EN For use by the foreign tax authority CERTIFICATE OF RESIDENCE Application for implementation of the tax treaty between France and Please write the name of the country in this box Number of attachments

Plus en détail

Ordonnance concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir*

Ordonnance concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir* Ordonnance concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir* (Ordonnance sur le travail au noir, OTN) 822.411 du 6 septembre 2006 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

DISSOLUTION DU SYNDICAT. (en vue de la transformation en une association non enregistrée au registre du commerce)

DISSOLUTION DU SYNDICAT. (en vue de la transformation en une association non enregistrée au registre du commerce) AIDE-MÉMOIRE POUR LA DISSOLUTION DU SYNDICAT (en vue de la transformation en une association non enregistrée au registre du commerce) Les présentes explications doivent servir à traiter des questions en

Plus en détail

INSTRUCTIONS EN VUE DE L ÉTABLISSEMENT DES CERTIFICATS DE SALAIRE POUR LES SOLDES ET INDEMNITÉS DIVERSES VERSÉES AUX SAPEURS-POMPIERS DE MILICE

INSTRUCTIONS EN VUE DE L ÉTABLISSEMENT DES CERTIFICATS DE SALAIRE POUR LES SOLDES ET INDEMNITÉS DIVERSES VERSÉES AUX SAPEURS-POMPIERS DE MILICE INSTRUCTIONS EN VUE DE L ÉTABLISSEMENT DES CERTIFICATS DE SALAIRE POUR LES SOLDES ET INDEMNITÉS DIVERSES VERSÉES AUX SAPEURS-POMPIERS DE MILICE IMPÔT CANTONAL ET COMMUNAL IMPÔT FEDERAL DIRECT COTISATIONS

Plus en détail

Présentation ACI aux Fiduciaires

Présentation ACI aux Fiduciaires EPFL, 12 février 2009 Déclaration Déclaration d impôt d impôt 2009 2009 Présentation ACI aux Fiduciaires 1 Plateforme d échange COMMUNICATIONS ACI-Fiduciaire le 12 février 2009 Polydome de l EPFL 2 1.

Plus en détail

«2 ème partie» Imposition des bénéfices de liquidation

«2 ème partie» Imposition des bénéfices de liquidation «2 ème partie» Imposition des bénéfices de liquidation 86 Bases légales : articles 33b al. 2 et 3 LF et 37b al. 1 et 2 LIFD (LFVS) : "Le total des réserves latentes réalisées au cours des deux derniers

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 8/2006

NOTE COMMUNE N 8/2006 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 8/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 49 de la loi n 2005-106

Plus en détail

1 Généralités. 2 Remboursement ordinaire Ordonnance sur le remboursement de l'impôt anticipé (ORI) du (état au

1 Généralités. 2 Remboursement ordinaire Ordonnance sur le remboursement de l'impôt anticipé (ORI) du (état au 668. Ordonnance sur le remboursement de l'impôt anticipé (ORI) du 8.0.000 (état au 0.0.00) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, vu l'article 73, alinéa de la loi fédérale du 3 octobre 965 sur l'impôt

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

FICHE PRATIQUE CONTROLE DE TVA

FICHE PRATIQUE CONTROLE DE TVA FICHE PRATIQUE CONTROLE DE TVA RAPPEL DES OBLIGATIONS Obligations fiscales en matière de TVA Dépôt d une déclaration de TVA CA3 chaque mois chaque trimestre si régime au réel Dépôt d une déclaration de

Plus en détail

Imposition des entreprises de transport et d infrastructure titulaires d une concession

Imposition des entreprises de transport et d infrastructure titulaires d une concession Imposition des entreprises de transport et d infrastructure titulaires d une concession Circulaire 33 du 6 septembre 2011 Table des matières 1. Objet de la circulaire... 2 2. Impôt sur le capital... 3

Plus en détail

Loi fédérale sur l amélioration des conditions fiscales applicables aux activités entrepreneuriales et aux investissements

Loi fédérale sur l amélioration des conditions fiscales applicables aux activités entrepreneuriales et aux investissements Délai référendaire: 12 juillet 2007 Loi fédérale sur l amélioration des conditions fiscales applicables aux activités entrepreneuriales et aux investissements (Loi sur la réforme de l imposition des entreprises

Plus en détail

FAIF Certificats de salaire

FAIF Certificats de salaire FAIF Certificats de salaire A la suite de l introduction de l arrêté fédéral portant sur le règlement du financement et de l aménagement de l infrastructure ferroviaire (FAIF), les frais de déplacements

Plus en détail

Loi fédérale relative à la nouvelle réglementation concernant la remise de l impôt

Loi fédérale relative à la nouvelle réglementation concernant la remise de l impôt Loi fédérale relative à la nouvelle réglementation concernant la remise de l impôt (Loi sur la remise de l impôt) du 20 juin 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil

Plus en détail

SVIT Raphaël Mingard Comptabilité immobilière

SVIT Raphaël Mingard Comptabilité immobilière Comptabilité générale... 2 Introduction... 2 Le bilan... 2 Le compte d exploitation... 3 Les principes comptables... 3 Journal comptable Phase 1... 3 Les comptes en T Phase 2... 4 Résultat au bilan et

Plus en détail

Le système de contrôle interne

Le système de contrôle interne Le système de contrôle interne Vendredi 27 février 2009 Muriel Sella Bassoli Titulaire du brevet d avocat Tax and Legal services Clémentine Largeteau Manager, Audit services 1 Les petits déjeuner des PME

Plus en détail

Recommandation 05 Actifs et passifs de régularisation

Recommandation 05 Actifs et passifs de régularisation Recommandation 05 Recommandation 1 Les actifs de régularisation du compte des investissements 1 et du compte sont portés au bilan pour : des dépenses ou des charges comptabilisées avant la date de clôture

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

Présentation harmonisée des comptes. Indicateurs financiers. Salvan

Présentation harmonisée des comptes. Indicateurs financiers. Salvan Présentation harmonisée des comptes Indicateurs financiers Commune Salvan Personne de contact Fonction Comptabilité - Contributions Données Nom et prénom GROSS Pierre-André Validations Adresse CP 43, 1922

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Système audionumérique à cassette (DAT) Part 6: Serial copy management system

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Système audionumérique à cassette (DAT) Part 6: Serial copy management system NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI I EC 11 19-6 Première édition First edition 1992-06 Système audionumérique à cassette (DAT) Partie 6: Système de gestion des copies consécutives Digital

Plus en détail

F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 4

F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 4 13/01/2015 www.bdo.lu F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 4 Le remboursement des frais de déplacements professionnels des salariés s effectue au Luxembourg soit sur base des frais effectifs,

Plus en détail

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut SECOND SESSION THIRD LEGISLATIVE ASSEMBLY OF NUNAVUT DEUXIÈME SESSION TROISIÈME ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU NUNAVUT GOVERNMENT BILL PROJET DE LOI DU GOUVERNEMENT BILL 44 PROJET DE LOI N o 44 AN ACT TO AMEND

Plus en détail

L implémentation et l impact de l Ohada dans l industrie minière en RDC

L implémentation et l impact de l Ohada dans l industrie minière en RDC L implémentation et l impact de l Ohada dans l industrie minière en RDC IPAD 2014 Octobre 2014 - Lubumbashi Page 1 Agenda Présentation de l OHADA Présentation des actes uniformes Innovations apportées

Plus en détail

Chapitre III Les opérations commerciales. commerciales. Définition des opérations. La facture d avoir d. financières

Chapitre III Les opérations commerciales. commerciales. Définition des opérations. La facture d avoir d. financières Chapitre III Les opérations commerciales Définition des opérations commerciales Ce sont les opérations d achats, de ventes, de réductions, de majorations, de ristournes Etc. Ces opérations sont les plus

Plus en détail

Rémunération des dirigeants de groupes internationaux Fiscalité et sécurité sociale. Joëlle Lyaudet Partner, BDO HR One, septembre 2014

Rémunération des dirigeants de groupes internationaux Fiscalité et sécurité sociale. Joëlle Lyaudet Partner, BDO HR One, septembre 2014 Rémunération des dirigeants de groupes internationaux Fiscalité et sécurité sociale Joëlle Lyaudet Partner, BDO HR One, septembre 2014 Sommaire 1. Contexte 2. Principes de fiscalité internationale 3. Principes

Plus en détail

La fiscalité de la voiture de société Union Wallonne des Entreprises

La fiscalité de la voiture de société Union Wallonne des Entreprises KPMG TAX & LEGAL La fiscalité de la voiture de société Union Wallonne des Entreprises Guy Pierson 9 octobre 2009 BELASTINGCONSULENTEN / CONSEILS FISCAUX / TAX ADVISERS Dans le chef de l employeur Frais

Plus en détail

LA BRECHE DE CALCUL. Par Daniel Skawronski Expert fiscal et comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

LA BRECHE DE CALCUL. Par Daniel Skawronski Expert fiscal et comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens LA BRECHE DE CALCUL Par Daniel Skawronski Expert fiscal et comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens LA BRECHE DE CALCUL 1999 2000 2001 2002 2003 Période de taxation Période de calcul Brèche

Plus en détail