Délimiter la limite haute du rivage le plus précisément possible

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Délimiter la limite haute du rivage le plus précisément possible"

Transcription

1 Délimiter la limite haute du rivage le plus précisément possible Intersection entre le modèle de marée et le MNT

2 Le SHOM et ses principales missions EPA depuis 2007 sous tutelle du ministère de la Défense ; garantir la qualité et la disponibilité de l information décrivant l environnement physique maritime, côtier et océanique ; coordonner son recueil, son archivage et sa diffusion à moindre coût ; besoins civils, militaires et publics.

3 Sommaire Limite haute du rivage (trait de cote) : rappels Élaboration : normes et méthodologie Applications

4 Définition Trait de côte : limite atteinte par la mer aux plus hautes marées astronomiques (coefficient 120) en l'absence de perturbations météorologiques exceptionnelles. Trait de côte = Laisse de pleine mer = Limite haute du rivage Existence TCH (mais résolution décamétrique) «Symboles, abréviations et termes utilisés sur les cartes marine». Ouvrage 1D SHOM - OHI

5 Pourquoi Visualiser, positionner, assurer la continuité de la donnée LIMITE DE REFERENCE récente, homogène, précise, utilisable par le maximum d acteurs littoraux Étudier l interface terre-mer Réglementer

6 Comment La détermination d un TC nécessite la connaissance : du niveau de la mer (modèle de marée PHMA) d un MNT littoral précis (ex : Litto3D) Système d altitude connu Modèle de marée Intersection MNT

7 Modélisation PHMA projet BATHYELLI modèle surfacique SHOM références verticales hydrographique (ZH, PHMA PBMA) RAM = ponctuel cotes des observatoires de marée mise à jour régulière

8 Litto3D : modèle altimétrique précis et continu terre-mer Emprise terre : altitude (/niveau moyen) 10 m et au moins 2 km dans l intérieur des terres mer : isobathe 10 m (/ zéro hydrographique, étendu à 20 / 30 m dans certaines zones d eau très claire) Sur terre précision verticale 20 cm résolution métrique (filtré du sursol MNE) En mer précision verticale 50 cm résolution 5 m (1 m dans certaines zones) Diffusion Propriétaire du produit : IGN & SHOM Diffusion libre : licence Opendata (Etalab)

9 Spécifications du produit Le trait de côte est plus qu un objet de la carte marine! Conformité INSPIRE et Norme S57 Conforme à la classe Shoreline (limite terre-mer) - thème Sea Regions (Annexe III) Résolution et précision métrique CATCOA : type (plate ou escarpée, pente <= ou > 45 ) NATSUR : nature (sable-vase, galets, roche, lave, corail) SORDAT : date de la source POSACC : précision horizontale finale Attributs supplémentaires Version du modèle de marée, valeur PHMA (m),

10 Méthodologie : les outils ArcGIS Étape 1 : Extraction de la ligne haute du rivage Modèle de marée Intersection MNT? 3D Analyst Tools Conversion Depuis jeu de données 3D Analyst Tools Conversion Depuis un TIN Spatial Analyst Algèbre spatial Calculatrice raster 3D Analyst Tools Raster surface Isoligne.LAS /.SHP 2 TIN 2 raster différence isolignes

11 Méthodologie : les outils ArcGIS Étape 2 : Intégration de la valeur de pente : CATCOA Trait de cote? Conversion Tools A partir d un raster Analysis Tools Superposition Data management Tools Généralisation Raster vers polygone Intersecter Fusionner Raster LAS avec valeurs de pente Polygone LAS avec valeurs de pente Polyligne avec valeurs de pente Polyligne avec valeurs de pente fusionnées

12 Méthodologie : les outils ArcGIS Étape 3 : Nettoyage géographique, topologique et complètement Suppression Petits îlots, anomalies, tronçons <= 30 m Règles de topologie via GDB Pas de superposition, pas de croisement Pas de nœuds pendants Pas de multiparties Utilisation de la dernière imagerie disponible : Aménagements portuaires et littoraux Îlots manquants Autres problèmes

13 Méthodologie Étape 4 : Renseignement de la table Nature : BD sedim SHOM, IPLI Origine de la source (Litto3D, imagerie, TCH) Type d imagerie (OrthoLittorale V2) Date des données utilisées Precision planimétrique finale (source+saisie) LIDAR : EQM plani = 1,5 2,8 m Ortholittorale : EQM plani = 0,5-5 m

14 Méthodologie Étape 5 : Contrôle qualité Contrôle géographique sur zones critiques (portuaires, marais salés, lagunes) Contrôle attributaire Contrôles croisés, par échantillonnage

15 Diffusion et Mise à jour Diffusion sur le portail data.shom.fr Disponibilité par département L'information nautique, reçue journellement et traitée au SHOM (plans de ports, nouvelles infrastructures ou destructions d'ouvrages, ) contribue à la mise à jour. Les futures réalisations Litto3D et Ortholittorale seront également exploitées pour la mise à jour du trait de cote.

16 Domaines d applications Prévention et gestion des risques Protection de l environnement Trait de côte Aménagement du littoral Domaine juridique Planification spatiale maritime

17 Application 1 : définition des limites réglementaires DPM Zone des 100 m (urbanisme) Lignes de base Zone des 300 m (baignade) Mer territoriale ZEE Administration Réglementation Responsabilités Source : MEDDE Exploitation Protection Gestion

18 Application 1 : définition des limites réglementaires

19 Application 2 : Suivi & gestion du trait de côte Les Aresquiers (Méditerranée) Déplacement de 17 m du TC Route située à 30m du TC! Levé Litto3D 2011 & Levé Litto3D 2009 Lidar

20 Application 2 : Suivi & gestion du trait de côte Calculer l érosion, l accrétion Cibler les zones à risques Prévoir, prévenir Méthode d utilisation des tampons (Mugica et al., 2008) Carte marine actuelle Ancienne carte marine Ortholittorale V2

21 Application 3 : Pollution maritime Besoin pour la préfecture : longueur du TC nature du TC Cedre Pour organiser les moyens de lutte : barrage antipollution matériel personnel Cedre Cedre Marine nationale Cedre

22 Merci de votre attention!

Trait de côte Histolitt v1.0 Descriptif technique Version du document 1.0 *** Sommaire

Trait de côte Histolitt v1.0 Descriptif technique Version du document 1.0 *** Sommaire Trait de côte Histolitt v1.0 Descriptif technique Version du document 1.0 *** Sommaire 1 Producteurs 2 Dénomination du produit 3 Protection militaire 4 Abréviations 5 Description générale 1. Définition

Plus en détail

Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» Litto3D Finistère V. 20140923

Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» Litto3D Finistère V. 20140923 Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» V. 20140923 Référence à consulter : Spécifications techniques Litto3D - v 1.0 (http://www.shom.fr/les-activites/projets/modelenumerique-terre-mer/applications-possibles/)

Plus en détail

Atelier Litto3D Pays-de-la-Loire Volet maritime 22 septembre 2011 Yves PASTOL

Atelier Litto3D Pays-de-la-Loire Volet maritime 22 septembre 2011 Yves PASTOL Litto3D : un référentiel altimétrique continu terre-mer Atelier Litto3D Pays-de-la-Loire Volet maritime 22 septembre 2011 Yves PASTOL Sommaire Les modes d acquisition en domaine maritime Laser bathymétrique

Plus en détail

IGN Usages et besoins d informations géographiques sur le littoral

IGN Usages et besoins d informations géographiques sur le littoral IGN Usages et besoins d informations géographiques sur le Septembre 2007 Nadine GARRABET Guillaume FHAL Véronique VERRIER 2, rue Antoine Etex- 94020 Créteil cedex Tel : 01 45 15 11 11 - Fax : 01 45 15

Plus en détail

COMITÉ DIRECTEUR SITG

COMITÉ DIRECTEUR SITG ign.fr COMITÉ DIRECTEUR SITG VISITE IGN CENTRE-EST François PERRUSSEL-MORIN Directeur interrégional ign.fr SOMMAIRE Le statut de l IGN Evolution du contexte de l information géographique Les missions de

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

CARTOGRAPHIE LIBRE ET CITOYENNE Journée technique 6 novembre 2013

CARTOGRAPHIE LIBRE ET CITOYENNE Journée technique 6 novembre 2013 CARTOGRAPHIE LIBRE ET CITOYENNE Journée technique 6 novembre 2013 POLITIQUE DE DIFFUSION DES DONNEES IGN François PERRUSSEL-MORIN Directeur interrégional centre-est ign.fr Sommaire Le statut et les missions

Plus en détail

Groupe de Travail GEOPAL. «Référentiels Géographiques» 11 juin 2015. 14h00. Hôtel de Région Salle Fontevraud

Groupe de Travail GEOPAL. «Référentiels Géographiques» 11 juin 2015. 14h00. Hôtel de Région Salle Fontevraud Groupe de Travail GEOPAL «Référentiels Géographiques» 11 juin 2015 14h00 Hôtel de Région Salle Fontevraud www.geopal.org PROPOS LIMINAIRE QUELQUES PISTES A EXPLORER : Les producteurs de données Les données

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Le pôle géomatique g l Agence des aires marines protégées :

Le pôle géomatique g l Agence des aires marines protégées : Journées Valor-IG Ifremer Nantes, 9-10 octobre 2012 Le pôle géomatique g de l Agence des aires marines protégées : champs d actions d et perspectives Steven PIEL (steven.piel@aires-marines.fr) Responsable

Plus en détail

Niveaux de référence en altimétrie maritime La fiche d observatoire de marée

Niveaux de référence en altimétrie maritime La fiche d observatoire de marée Niveaux de référence en altimétrie maritime La fiche d observatoire de marée Les références de hauteur en hydrographie Le niveau des plus basses mers astronomiques (LAT : Lower Astronomical Tide) Il résulte

Plus en détail

Introduction PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER 03/09/2014

Introduction PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER 03/09/2014 PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER UN PROJET EN ADEQUATION AVEC LA VISION STRATEGIQUE DE l ORDRE DES GEOMETRES-EXPERTS François MAZUYER Président du Conseil Supérieur de l OGE XXV FIG Congress

Plus en détail

Le programme national d hydrographie (PNH), le projet Litto3D et le réseau d observation du niveau de la mer (RONIM) Janvier 2014

Le programme national d hydrographie (PNH), le projet Litto3D et le réseau d observation du niveau de la mer (RONIM) Janvier 2014 Le programme national d hydrographie (PNH), le projet Litto3D et le réseau d observation du niveau de la mer (RONIM) 1 Plan Le SHOM Le programme national d hydrographie (PNH) Le projet Litto3D Le réseau

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Les Plans informatisés Polmar et privés Présentation générale Objectifs Intérêts de l informatisation Etat de l existant Technologie SIG Moyens nécessaires Modalités de mise en œuvre Procédures de mise

Plus en détail

Calcul du zéro hydrographie via Bathyelli

Calcul du zéro hydrographie via Bathyelli Point de départ : Références verticales maritimes BATHYELLI = BATHYmétrie rapportée à l ELLIpsoïde 1. Mise en place de modèles (surfaces) de référence verticale en métropole 2. Outil permettant le changement

Plus en détail

Activités et offre du SHOM en soutien des politiques publiques de la mer et du littoral. Bénédicte EZVAN-ANDRE

Activités et offre du SHOM en soutien des politiques publiques de la mer et du littoral. Bénédicte EZVAN-ANDRE Activités et offre du SHOM en soutien des politiques publiques de la mer et du littoral Bénédicte EZVAN-ANDRE 7 février 2013 Plan Contexte Les activités socle du SHOM en soutien aux politiques publiques

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation Nicolas Talaska, Anthony Guinchard Juin 2014 1 Table des matières 1. Contexte

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

Projet Barrage-Usine de

Projet Barrage-Usine de Maquette numérique 3D Projet Barrage-Usine de Conflan Partenaires du projet SOMMAIRE I- Contexte du projet 1/ Etude cartographique du site 2/ Enjeux du projet II- Acquisition et traitement des données

Plus en détail

DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN

DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT DE L ENVIRONNEMENT LITTORAL ET MARIN www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Apporter aux étudiants et professionnels de l environnement, de l aménagement et

Plus en détail

Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions. Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1

Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions. Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1 Comparaison des données SIG des SRCE PACA et Rhône-Alpes: Les conclusions Lucille BILLON - Ateliers Géothématiques CEREMA - 16/06/15 1 Rappels sur la TVB TVB: Réseau de continuités écologiques identifié

Plus en détail

Sextant. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale. E. Quimbert, C. Satra Le Bris, M.

Sextant. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale. E. Quimbert, C. Satra Le Bris, M. Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales Sextant Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer E. Quimbert, C. Satra Le Bris, M. Treguer Centre de Bretagne

Plus en détail

Territoire3D. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. www.ign.fr. Date du Document : Mars 2011

Territoire3D. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. www.ign.fr. Date du Document : Mars 2011 Territoire3D Descriptif de contenu Date du Document : Mars 2011 Institut Géographique National 73 avenue de Paris 94165 Saint-Mandé Cedex www.ign.fr Révision : Spécifications externes A 18/03/2011 Création

Plus en détail

Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées

Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées Agence des AMP Réflexions sur les programmes CARTHAM et MEDSEACAN Bilan et perspectives

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

Services web pour données maritimes

Services web pour données maritimes Services web pour données maritimes Kevin J. Wilson Directeur des comptes stratégiques, CARIS kevin.wilson@caris.com Canada The Netherlands United States Australia Services web pour données maritimes (bathymétrie)

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig Formations aux Systèmes d Information Géographique (SIG) Initiation et perfectionnement Mise en application sur les logiciels ArcGIS, MapInfo et QGis Màj. : sept. 2014. È Objectifs : acquérir les connaissances

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

Définition -Exemple. Cardin alité. Éléments de métadonnées. Condition

Définition -Exemple. Cardin alité. Éléments de métadonnées. Condition Projet de document d'aide à la saisie des INSPIRE Version 1.0 Marc Leobet, MEEDDAT/DRI/MIG Exemples issus du Géocatalogue: mot-clé «inondation» sur «département 75» et au «1 : 5 000», ainsi que du Questionnaire

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Barèmes publics. www.shom.fr. Barème V 1.5 du 16 février 2015

Barèmes publics. www.shom.fr. Barème V 1.5 du 16 février 2015 Barèmes publics www.shom.fr Barème public pour les licences de réutilisation interne et commerciale La réutilisation interne correspond à l exploitation des produits et services du SHOM pour les besoins

Plus en détail

SYstème Relationnel d Audit sur l Hydro-morphologie des Cours d Eau SYRAH CE

SYstème Relationnel d Audit sur l Hydro-morphologie des Cours d Eau SYRAH CE SYstème Relationnel d Audit sur l Hydro-morphologie des Cours d Eau SYRAH CE L. Valette & L. Frilleux Journée ESRI ENVIRONNEMENT Paris 8 juin 2010 Pourquoi le projet SYRAH? Commande Ministère Environnement

Plus en détail

Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale

Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte : vers la relocalisation des activités et des biens Ministère de l'écologie, du développement

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

Barèmes publics. www.shom.fr. Barème V 1.3 du 1er janvier 2014

Barèmes publics. www.shom.fr. Barème V 1.3 du 1er janvier 2014 Barèmes publics www.shom.fr Barème V 1.3 du 1er janvier Barème public pour les licences de réutilisation interne et commerciale La réutilisation interne correspond à l exploitation des produits et services

Plus en détail

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014 Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti Boby Piard 01 October 2014 Plan de la présentation I. Présentation du CNIGS Processus de Création Mandat, Mission, Services disponibles II.

Plus en détail

Les données cartographiques libres disponibles pour les structures privées en France

Les données cartographiques libres disponibles pour les structures privées en France Les données cartographiques libres disponibles pour les structures privées en France Proposée par Envilys. Laurent Crotet Tuteur: Nicolas Devaux Réalisée par Victoria Gómez Maroua Nouri Contexte genéral

Plus en détail

zforest Plateforme web de co-visualisation

zforest Plateforme web de co-visualisation FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris zforest Plateforme web de co-visualisation David Vandergucht, MATIS,IGN Différentes échelles 14/11/2014 FORESEE : Colloque de restitution /

Plus en détail

Réaliser un atlas cartographique

Réaliser un atlas cartographique Réaliser un atlas cartographique Salle de classe SIG 2011 Exercice : Création d un atlas cartographique Temps estimé: 30 minutes La mise en page des cartes est un élément essentiel des SIG, la version

Plus en détail

Mobilité du trait de côte et cartographie historique

Mobilité du trait de côte et cartographie historique Mobilité du trait de côte et cartographie historique 1 Frédéric POUGET Université de La Rochelle UMR 6250 LIENSS (Littoral Environnement et SociétéS) Colloque Les littoraux à l heure du changement climatique

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales De la côte à l océan l information géographique en mouvement Brest, 24-26 novembre 2015 Sextant, infrastructure de données géographiques

Plus en détail

MODULE 3 Analyses thématiques

MODULE 3 Analyses thématiques MODULE 3 Analyses thématiques Ce module a pour objectif d approfondir les différents modes de représentation cartographique des données attributaires à l'aide de la gestion des styles. - la nouvelle symbologie

Plus en détail

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution TOP250v-GIS 1. Concept La base de données vectorielles TOP250v-GIS de l IGN à l échelle conceptuelle de 1:250 000 donne, malgré la petite échelle, une représentation détaillée de la topographie et de la

Plus en détail

Cadastre solaire SITG Genève

Cadastre solaire SITG Genève Cadastre solaire SITG Genève A) Proposition de classes de couleur et notice d explication pour le grand public Le cadastre solaire en quelques mots Le cadastre solaire du Canton de Genève a été élaboré

Plus en détail

par l ingénieur principal des études et techniques de l armement Caroline Texier 1 et les équipes des projets INFRAGEOS-H et ENTREPOT du SHOM Abstract

par l ingénieur principal des études et techniques de l armement Caroline Texier 1 et les équipes des projets INFRAGEOS-H et ENTREPOT du SHOM Abstract Réalisation d une infrastructure géospatiale au SHOM par l ingénieur principal des études et techniques de l armement Caroline Texier 1 et les équipes des projets INFRAGEOS-H et ENTREPOT du SHOM RÉSUMÉ

Plus en détail

Produits & applications géomatiques du service topographique - Club géomatique du 9 déc. 2015 -

Produits & applications géomatiques du service topographique - Club géomatique du 9 déc. 2015 - Produits & applications géomatiques du service topographique - Club géomatique du 9 déc. 2015 - Plan parcellaire informatisé (PPI) Grande-Terre 1 / 5 000 Echelle 1/2.000 au 1/50.000 Format GDB, SHP ou

Plus en détail

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Rencontres SIG La Lettre : Le Grand Boom de la 3D Claudio Carneiro Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) Laboratoire de Systèmes

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Groupe de travail sur la révision du décret sur les références géodésiques. Compte rendu de réunion. 26 mars 2015 (13h30 17h30) IGN Saint-Mandé

Groupe de travail sur la révision du décret sur les références géodésiques. Compte rendu de réunion. 26 mars 2015 (13h30 17h30) IGN Saint-Mandé Compte rendu de réunion 26 mars 2015 (13h30 17h30) IGN Saint-Mandé Présents : André G. (SHOM) ; Andrès L. (AITF/ Métropole Nice Côte d Azur) ; Becirspahic F. (IGN) ; Bosser P. (ENSTA Bretagne) ; Boucher

Plus en détail

Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme

Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme Mickaël Brasebin, Julien Perret Cogit Cécile Haëck, IGN Conseil 21/11/2010 Introduction Développement du territoire àtravers

Plus en détail

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 ductiondémarche de déploiement... Volonté de passer «d un SIG centralisé à un SIG coopératif» --> partager l Information Géographique avec les

Plus en détail

Présentation de l'outil SIG et des données

Présentation de l'outil SIG et des données Lancement de la concertation en matière d'énergies renouvelables marines Préfecture de région, le 03 décembre 2009 Présentation de l'outil SIG et des données Le 03 décembre 2009 Centre d'études Techniques

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision: A Page 2 de 14 Spécifications de contenu

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan

Spécifications de contenu informationnel : Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan Cartographie des risques d inondation des infrastructures d AAC en Saskatchewan Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO Révision : A Spécifications de contenu informationnel

Plus en détail

6ème Assemblée des utilisateurs du CRAIG 2 décembre 2014

6ème Assemblée des utilisateurs du CRAIG 2 décembre 2014 6ème Assemblée des utilisateurs du CRAIG 2 décembre 2014 Atelier 4 : Numérisation des documents d'urbanisme Présentation des prescriptions nationales pour la dématérialisation des documents d urbanisme

Plus en détail

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées

Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Atelier «les aires marines protégées : un outil de la réconciliation des usagers?» Le rôle des aires marines protégées Ferdy LOUISY Président du Parc national de Guadeloupe Vice-président de l Agence des

Plus en détail

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008 COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------ PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

Plate-forme de produits et services du SHOM au profit des politiques publiques de la mer et du littoral

Plate-forme de produits et services du SHOM au profit des politiques publiques de la mer et du littoral Plate-forme de produits et services du SHOM au profit des politiques publiques de la mer et du littoral Nathalie LEIDINGER Chef du département Géomatique 1 / 28 AFIGEO - 6 Juin 2014 Plan Contexte Les données

Plus en détail

Données, bases de données et sites internet du BRGM

Données, bases de données et sites internet du BRGM 4 ème Rencontres Groupe De Travail OCS Mercredi 4 avril 2012 GIP ATGeRi -PIGMA Données, bases de données et sites internet du BRGM B.Ayache, BRGM Sommaire > I. Les Systèmes d Information au BRGM > II.

Plus en détail

ELABORATION D UNE BASE DE DONNÉES ET UN SIG

ELABORATION D UNE BASE DE DONNÉES ET UN SIG Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Atelier sur les systèmes de gestion de l information des ABHs et du Département de l Eau du MEMEE Rabat, 9-10 Mai 2012 ELABORATION D UNE

Plus en détail

CARTOGRAPHIE MARITIME POUR L ACTION DE L ÉTAT EN MER

CARTOGRAPHIE MARITIME POUR L ACTION DE L ÉTAT EN MER CARTOGRAPHIE MARITIME POUR L ACTION DE L ÉTAT EN MER De la carte papier aux services cartographiques en ligne par Nathalie Leidinger Service hydrographique de la Marine 13 rue du Chatelier CS 92803 29228

Plus en détail

Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine

Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Contexte de la mission Connaissance, compréhension et anticipation des phénomènes d érosion et de submersion

Plus en détail

Mais comment faisions nous sans l'ortho littorale? Iwan Le Berre - Géomer

Mais comment faisions nous sans l'ortho littorale? Iwan Le Berre - Géomer Mais comment faisions nous sans l'ortho littorale? Iwan Le Berre - Géomer Avant l'ortho littorale : L'approche était plutôt artisanale. Géomer utilisait des photographies aériennes anciennes, supports

Plus en détail

Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles

Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles 25 Février 2014 Thierry Boch tboch@esrifrance.fr Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles FranceRaster Programme FranceRaster v4 Le produit "France Raster", coédition Esri France

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

Modélisation de l'offre multimodale. Application à un outil d'analyse de l'accessibilité multimodale

Modélisation de l'offre multimodale. Application à un outil d'analyse de l'accessibilité multimodale Direction Territoriale Méditerranée Modélisation de l'offre multimodale Application à un outil d'analyse de l'accessibilité multimodale Patrick GENDRE CEREMA Direction Territoriale Méditerranée Aix-en-Provence

Plus en détail

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur SYSTÈME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES 1 1. INFORMATION GEOGRAPHIQUE et SYSTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (S.I.G.) 2 Le processus général de DEMATERIALISATION et NUMERISATION s applique

Plus en détail

Entretien et mise en œuvre d Inspire Cas de la gestion des listes de codes

Entretien et mise en œuvre d Inspire Cas de la gestion des listes de codes Entretien et mise en œuvre d Inspire Cas de la gestion des listes de codes Commissions Animation territoriale et Données du CNIG - 25 juin 204 Benoît DAVID Mission de l'information géographique MEDDE/CGDD/DRI

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. relative à l'observation du niveau de la mer et à la gestion et la diffusion des données en résultant

PREMIER MINISTRE. relative à l'observation du niveau de la mer et à la gestion et la diffusion des données en résultant Liberté' Égalité' Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PREMIER MINISTRE Secrétariat Général de la Mer Le Secrétaire général Paris, le 20 avril 2010 N 863/SGMER Instruction relative à l'observation du niveau

Plus en détail

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre Mise en œuvre d une d maquette 3D à la Ville du Havre Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre 1 Le Havre et son agglomération 2 L agglomération havraise 17 communes 202 km² 250.000 habitants un

Plus en détail

La mesure du niveau marin par bouée GNSS les références verticales maritimes rapportées à l ellipsoïde (BATHYELLI)

La mesure du niveau marin par bouée GNSS les références verticales maritimes rapportées à l ellipsoïde (BATHYELLI) La mesure du niveau marin par bouée GNSS les références verticales maritimes rapportées à l ellipsoïde (BATHYELLI) Gaël ANDRÉ (gael.andre@shom.fr, SHOM) Journées REFMAR 2 Février 2016 1. La mesure du niveau

Plus en détail

Projet BATHYELLI : Détermination du zéro hydrographique à partir de l altimétrie spatiale et du GPS

Projet BATHYELLI : Détermination du zéro hydrographique à partir de l altimétrie spatiale et du GPS Projet BATHYELLI : Détermination du zéro hydrographique à partir de l altimétrie spatiale et du GPS Lucia Pineau-Guillou, Chef de Projet BATHYELLI, SHOM Qu est ce que le zéro hydrographique? Le zéro hydrographique

Plus en détail

ArcGIS Manuel de formation

ArcGIS Manuel de formation ArcGIS Manuel de formation Présentation générale de la gamme ArcGIS V1.1 avril 2004 Sommaire Introduction Le système ArcGIS Les données utilisables ArcGIS desktop Les modules complémentaires Introduction

Plus en détail

l espace maritime français

l espace maritime français production du groupe de travail géoinformations pour la mer et le littoral novembre 2014 lesdélimitations de l espace maritime français eaux intérieures 300 m Police de baignade Ri vage Laisse de haute

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac Comité de pilotage PPRL Carnac 22 mai 2015 DDTM56/SPACES/PRN - 1 Ordre du jour : - Procédure PPRL : étapes réalisées - Résultats de l expertise

Plus en détail

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr Le cadre de travail Le système d information sur l eau (SIE) est un dispositif pour le partage et

Plus en détail

L utilisation des SIG pour aider à la. opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles

L utilisation des SIG pour aider à la. opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles L utilisation des SIG pour aider à la décision et gérer g les données opérationnelles dans le cadre de pollutions marines accidentelles Vincent Gouriou Cedre (CEntre de Documentation de Recherche et d'experimentations

Plus en détail

Sextant Panorama des projets et des données

Sextant Panorama des projets et des données Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales Sextant Panorama des projets et des données J. Meillon, E. Quimbert, C. Satra-Le Bris, M. Treguer Centre de Bretagne 29280 Plouzané

Plus en détail

Support de cours ARGIS 9.xx

Support de cours ARGIS 9.xx Support de cours ARGIS 9.xx Emmanuel Bonnet Université de Lille1 1 Découverte du logiciel et appropriation du vocabulaire ESRI Quelques mots sur le logiciel et ses versions antérieures! " #!!!!!! $%&!'!!

Plus en détail

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Action 11 : Gestion de la base de données spatiales de l OSR Action 12 : Valorisation

Plus en détail

SHOM. Service hydrographique et océanographique de la marine. Présentation SHOM

SHOM. Service hydrographique et océanographique de la marine. Présentation SHOM SHOM Service hydrographique et océanographique de la marine Héritier du premier service hydrographique officiel au monde 1720 : Dépôt des cartes et plans de la marine qui devient en 1971 : le SHOM Depuis

Plus en détail

Spécifications techniques

Spécifications techniques Département de l'intérieur et de la mobilité (DIM) Service de la mensuration officielle (SEMO) BATI 3D [Extrait du cahier des charges] Avril 2008 Page 1 1. DESCRIPTIF 1.1. Description des produits demandés

Plus en détail

P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG. Détermination des profils SIG

P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG. Détermination des profils SIG P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG Détermination des profils SIG Transcription des besoins selon les critères Experts Mastère ASIG 25 Avril 2008 Mastère ASIG

Plus en détail

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Phase diagnostic Par : P. Mordelet, Université Toulouse 3 C. Aschan-Leygonie, Université Lyon 2 F. Boussama, Université Montpellier 1 C. Mathieu,

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 D.D.T.M de la Somme SOMMAIRE Les risques majeurs sur le littoral

Plus en détail

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre 2010 1 Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre

Plus en détail

VI.1 - PREREQUIS. VI.1.1 - Structure et identifiants. VI.1.2 - Précision et référentiels

VI.1 - PREREQUIS. VI.1.1 - Structure et identifiants. VI.1.2 - Précision et référentiels OBJECTIF : L utilisation des données, leur gestion, leur analyse implique très souvent la nécessité d en sélectionner une partie suivant un ou plusieurs critères, de les joindre à d autres données... Les

Plus en détail

Cartographie et SIG (Système d Information Géographique)

Cartographie et SIG (Système d Information Géographique) Cartographie et SIG (Système d Information Géographique) Cartographie opérationnelle outil d aide à la décision JOURNEE TECHNIQUE CONSECUTIVE AU COMITE STRATEGIQUE Brest, le 27 novembre 2003 Vincent Gouriou

Plus en détail

Descriptif de contenu de produit externe. Surfaces BATHYELLI NM/ell, PBMA/ell, PHMA/ell

Descriptif de contenu de produit externe. Surfaces BATHYELLI NM/ell, PBMA/ell, PHMA/ell Surfaces BATHYELLI NM/ell, PBMA/ell, PHMA/ell Niveau Moyen, niveau des Plus Basses Mers Astronomiques, niveau des Plus Hautes Mers Astronomiques référencés à l'ellipsoïde GRS80 du RGF93 Descriptif de contenu

Plus en détail

Le Système d Information Routier

Le Système d Information Routier Le Système d Information Routier CONTEXTE DU PROJET : 2004 INSTITUTIONNEL : ACTE II DE LA DECENTRALISATION La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et Responsabilités locales a prévu dans le domaine

Plus en détail

Infogéo68 : Guide utilisateur

Infogéo68 : Guide utilisateur Infogéo68 : Guide utilisateur V3 Juillet 2015 1 Organisation d Infogéo68... 2 2 Le portail... 2 2.1 Accueil... 2 2.2 Cartothèque... 3 2.3 Métadonnées... 6 3 L application cartographique... 7 3.1 Organisation...

Plus en détail