Algorithme de la RCP de base pour le public non formé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Algorithme de la RCP de base pour le public non formé"

Transcription

1 Algorithme de la RCP de base pour le public non formé La victime ne bouge pas et ne répond pas Appeler le 15* Faire chercher un DAE La victime ne respire pas ou «gaspe» 100 compressions thoraciques 1 Continuer jusqu à l arrivée du défibrillateur Ou l arrivée des secours PCA 08

2 Cas clinique n 1 Une équipe de premiers secours arrive sur les lieux dans les 4 minutes qui suivent votre appel au SAMU-Centre 15. L électrocardioscope mis en place révèle le rythme suivant : Quel thérapeutique les secouristes vont-ils délivrer à ce patient? 2

3 La défibrillation automatisée externe Semi - automatique Automatique 3

4 % survie Temps en minutes Relation entre la survie et la précocité de la défibrillation Les chances de survie se réduisent de 7% à 10% à chaque minute perdue From Larsen et Al An Emerg Med 22,1652,1993

5 Avantages de la la défibrillation automatisée externe Interprétation automatique du rythme cardiaque Pas besoin d écran de monitorage Enregistrement minuté de la séquence de réanimation Formation simplifiée pour les personnels non médicaux Automatisée Externe : Appareil semi ou totalement automatique 5

6 Pronostic des AC après défibrillation rapide par les officiers de sécurité des casinos Valenzuela et col N Engl J Med 343, 1206, 2000 DSA dans 32 casinos de Las Vegas pendant 32 mois Formation des personnels : 8 heures Système de surveillance très performant : vidéo 148 AC : 105 FV 17 RSP 26 Asystole 90 FV devant témoins : Survie 59 % Mise place DSA : 3,5 ± 2,9 min Premier choc : 4,4 ± 2,9 min Paramedics : 9,8 ± 4,3 min 74 % de survie si défibrillation < 3 min 6

7 Défibrillation par le public à l aéroport de Chicago Caffrey et Becker N Engl J Med.2002;347: Sur 2 ans / 200 millions de passagers 53 défibrillateurs en libre service : 1 vol 21 arrêts cardiaques 18 fibrillations ventriculaires 11 défibrillations efficaces 10 sans séquelle à 1 an 19 interventions par des passagers ou des employés 11 intervenants pas de formation au DSA dont 3 médecins 7

8 DAE défibrillation automatisée externe Recommandations internationales 2005 DAE par le public Les programmes de défibrillation par le public sont recommandés pour tous les endroits où l utilisation d un défibrillateur semi-automatique pour un arrêt cardiaque survenant devant témoin survient une fois tous les deux ans DAE à l hôpital 8 L utilisation des DSA par les personnels paramédicaux est très utile pour remplacer la défibrillation manuelle dans les services où il n y a pas de présence médicale permanente.

9 Quel avenir pour la DAE par le public en France 9 Libéralisation du cadre réglementaire DAE confié à des intervenants ayant reçus une formation courte DAE en «Libre Service» Conditions de réussite» Alerte et connexion avec les secours publics» Information et formation du public» Maintenance

10 Défibrillation Automatisée Externe Réglementation Définition des défibrillateurs automatique ou semi automatique

11 11 Modalités de mise à disposition des défibrillateurs Les sites d implantation des défibrillateurs Le choix du modèle de défibrillateur Formation du public Information du public Intégration de la DAE dans la chaîne de secours et des soins Maintenance des défibrillateurs Evaluation des programmes de DAE

12 ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES

13 Kit d auto - formation 13

14 En France : Les réalisation en cours 14 Montbard 2004 Plusieurs expériences ont été mise en place Issy les Moulineaux : DAE sur la place du marché Initiative du maire Agglomération Lilloise DAE dans des sites dédiés des communes autour de Lille Initiative du sénateur Turk

15 Implantation de DAE à Paris Institut national de la santé et de la recherche médicale Analyse géographique de 368 BSPP cas hors domicile sur 18 mois exemple de la gare de Lyon X Jouven et Col Dans tous les pays les gares sont des endroits à risque

16 DAE dans les stades Sites fréquentés Danger de certains exercices Mort subite du sportif dispositif gouvernemental 16

17 La principale limite de la défibrillation par le public Délai pour défibriller Et % de survie DAE dans les lieux publics A domicile 80 % des AC 17

18 Etude HAT DAE au domicile des patients à risque Bardy G et col NEJM 1/4 /2008, 356 NS patients post IDM antérieur sans indication de défibrillateur implantable Comparaison prise en charge STD et avec un DAE à disposition 450 DC dont 1/3 de morts subites : Pas de différence pour la survie

19 RCP avant la défibrillation? 2005 : A l extérieur de l hôpital, les secouristes commencent par 2 min de RCP 2010 : la défibrillation est réalisée dès que le défibrillateur est prêt 19

20 Comparaison choc biphasique versus monophasique (étude ORBIT) Morrison LJ Resuscitation Biphasique 169 ACR préhospitaliers à Toronto Succès du choc bi phasique 52% VS 34% monophasique P = 0.01 Amélioration de la survie à 24H pour les patients défibrillés par ondes biphasiques entre 4 et 10 min post ACR

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1 D. A. E Défibrillateur Automatisé Externe Med-Cdt Yann Coulon 1 DSA : Défibrillateur Semi Automatique DEA : Défibrillateur Entièrement Automatique Med-Cdt Yann Coulon 2 Décret 98-239 du 27 Mars 1998 :

Plus en détail

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé Plan d intervention Objectif La réglementation La chaîne de secours Objectif général

Plus en détail

ACR Les enjeux. Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque. 8 survies si choc électrique dans la minute

ACR Les enjeux. Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque. 8 survies si choc électrique dans la minute ACR Les enjeux Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque 8 survies si choc électrique dans la minute ACR Fibrillation ventriculaire ACR Cause connue, non cardiaque Hémorragie cérébro - méningée

Plus en détail

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

L arrêt cardiaque sur le terrain. Guillaume BOIS SDIS 68

L arrêt cardiaque sur le terrain. Guillaume BOIS SDIS 68 L arrêt cardiaque sur le terrain Guillaume BOIS SDIS 68 Epidémiologie de l AC extra-hospitalier 36-128/10 5 hbts/an. Europe : - 38/10 5 dont 17/10 5 FV. - Survie AC : 5,2 (Tartu, Estonie) à 20 % (Stavanger,

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE

LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence CESU 73 cesu 73 1 Sommaire historique et législation la chaîne de survie le défibrillateur semi automatique

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM 2009 1. La Défibrillation Automatisée Externe 1. 1. Définition : Défibrillation automatisée consiste à faire traverser le cœur en arrêt circulatoire

Plus en détail

DEA, 3 lettres encore trop méconnues

DEA, 3 lettres encore trop méconnues DEA, 3 lettres encore trop méconnues Trois lettres de l alphabet peu connues des professionnels de la santé. Trois lettres qui peuvent sauver la vie. D.E.A: Défibrillateur externe automatisé. Malheureusement

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA Durée : 4h Personnels concernés : Tout le personnel volontaire. Formation au secourisme PROGRAMME DE LA FORMATION 1 re partie : Qu est ce que la fibrillation? Objectifs

Plus en détail

Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires

Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires DU cardiologie du sport Capacité de Médecine du Sport Paris 4 mars 2010 Prise en charge pré-hospitalière des arrêts cardiorespiratoires Dr Rifler Jean-Pierre Composite data illustrating relationship between

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

DEA REGLES DE SECURITE ET UTILISATION PRATIQUE. D. CAILLOCE Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU

DEA REGLES DE SECURITE ET UTILISATION PRATIQUE. D. CAILLOCE Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU DEA REGLES DE SECURITE ET UTILISATION PRATIQUE D. CAILLOCE Pôle Anesthésie-Réanimation-SAMU LES CHIFFRES Europe :700 000 décès/an par mort subite France : 20 000 à 50 000 80% des AC ont lieu au domicile

Plus en détail

QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011

QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011 QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011 DÉFIBRILLATION Faire passer un courant électrique au travers du cœur à une intensité suffisante pour dépolariser une

Plus en détail

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74

Etude TACT. Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique. Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Etude TACT Thoracostomie bilatérale dans l Arrêt Cardiaque Traumatique Dominique Savary david Delgado SAMU 74 Arrêt cardiaque traumatique Survie

Plus en détail

LES ATELIERS DE L ANDIISS 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF

LES ATELIERS DE L ANDIISS 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF 1 L UTILISATION DES DEFIBRILLATEURS DANS LES EQUIPEMENTS SPORTIFS Sylvie MILED Pierre-Yves FAVREAU 2 Demain, devrons nous équiper tous les équipements sportifs en défibrillateurs?

Plus en détail

Arrêt cardiaque La chaîne de survie Alexis Burnod

Arrêt cardiaque La chaîne de survie Alexis Burnod Arrêt cardiaque La chaîne de survie Alexis Burnod Service d Anesthésie-Réanimation-Smur Hôpital Beaujon, Clichy 1 2 Recommandations françaises Recommandations formalisées d experts sur la prise en charge

Plus en détail

Téléchargez l application mobile sur l App Store et Google Play! Une formation utile et nécessaire

Téléchargez l application mobile sur l App Store et Google Play! Une formation utile et nécessaire la formation, d une Pour plus d information sur la formation en () G1K 7S6 () H5B 1H1 L arrêt cardiaque est l une des principales causes de décès au. rapide, une intervention visant à rétablir un rythme

Plus en détail

Défibrillation cardiaque Quoi de neuf en 2012?

Défibrillation cardiaque Quoi de neuf en 2012? Défibrillation cardiaque Quoi de neuf en 2012? Pierre MOLS Services des Urgences CHU Saint-Pierre, ULB SEMINAIRES IRIS Séminaire urgence IRIS 7 février 2012 Sommaire Recommandations 2010-15 DEA Défibrillation

Plus en détail

RIFA-Plongée Capacité N 6

RIFA-Plongée Capacité N 6 RIFA-Plongée Capacité N 6 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime Réactions et Intervention Face à l Accident de Plongée Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime

Plus en détail

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation automatisée externe par le public Conférence d Experts Coordonnateur : Pr P

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Programme d accès public à la défibrillation

Programme d accès public à la défibrillation Programme d accès public à la défibrillation Direction de la qualité des soins préhospitaliers et de l enseignement Révisé février 2012 Table des matières Introduction Page 1 La fibrillation ventriculaire

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

Evaluation DES pratiques

Evaluation DES pratiques Evaluation DES pratiques ProfessionnellES : Arrêt Cardiaque Vincent Piriou Service d Anesthésie Réanimation, Centre Hospitalier Lyon Sud, 69495 Pierre- Bénite Cedex. E.Mail : vincent.piriou@chu-lyon.fr

Plus en détail

Nous pouvons tous sauver

Nous pouvons tous sauver 1 Nous pouvons tous sauver des vies Vous pouvez sauver une personne victime d un arrêt cardio-respiratoire grâce au défibrillateur automatisé externe (DAE). Il délivre un choc électrique au muscle cardiaque,

Plus en détail

Défibrillation semi-automatique dans les lieux publics: de l idée à sa réalisation pratique

Défibrillation semi-automatique dans les lieux publics: de l idée à sa réalisation pratique Défibrillation semi-automatique dans les lieux publics: de l idée à sa réalisation pratique Défibrillation dans lieux publics est-ce que ça marche et qui doit la pratiquer? Les 4 niveaux d accès public

Plus en détail

Elle relève uniquement de la

Elle relève uniquement de la Elle relève uniquement de la responsabilité de l employeur, Logiquement il s appuie sur son conseil légitime et naturel, le médecin du travail Rien n interdit de prendre attache du SAMU local, c est même

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES 23 JUIN 2010 AURILLAC CANTAL A L ISSU DE CETTE FORMATION VOUS SEREZ CAPABLE DE PRENDRE EN CHARGE UNE PATIENT EN ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque, aujourd

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

Régulation au CRRA 15 des ACR. Réunion du 18 juin COLMU Dr S.ALBIZZATI

Régulation au CRRA 15 des ACR. Réunion du 18 juin COLMU Dr S.ALBIZZATI Régulation au CRRA 15 des ACR Réunion du 18 juin COLMU Dr S.ALBIZZATI Le diagnostic Motif d appel Une personne vient de faire un Malaise Une personne est allongée e au sol Une personne est inconsciente

Plus en détail

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53.

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53. CardiOuest Chaque jour en France, environ 200 personnes succombent d'un Arrêt Cardiaque Soudain (ACS). C'est 10 fois plus que le nombre de victime d'accident de la route. Faute d'intervention rapide, le

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

ARRET CARDIO RESPIRATOIRE. C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007

ARRET CARDIO RESPIRATOIRE. C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007 ARRET CARDIO RESPIRATOIRE C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007 Introduction 50 à 60 000 morts subites en France par an 3 % de survie sans séquelle Survie dépend de la rapidité d une RACS, elle même dépendante

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 TECHNIQUE 9.1 MISE EN ŒUVRE D UN DAE 1. Justification La survie des personnes en arrêt cardio-respiratoire par fonctionnement anarchique du cœur est amélioré si une défibrillation est réalisée précocement.

Plus en détail

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Grilles d'évaluation Conformes au Guide national de référence GRILLE D'ÉVALUATION FORMATIVE DSA FE1 - RCP de base en équipe (sans DSA) Situation

Plus en détail

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie.

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. d un haut-parleur qui donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action D un accumulateur (batterie) d énergie qui permet

Plus en détail

LIGUE FRANCOPHONE BELGE DE SAUVETAGE asbl

LIGUE FRANCOPHONE BELGE DE SAUVETAGE asbl DEFIBRILLATION :: UTILISATION SIMPLE PERMETTANT DE SAUVER DES VIES Depuis la mise en application des Arrêtés bruxellois (2002) et wallon (2003) légiférant l exploitation d un bassin de natation, les normes

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

RCP / DEA Quoi de neuf en 2010?

RCP / DEA Quoi de neuf en 2010? RCP / DEA Quoi de neuf en 2010? Recommandations de l ERC - BRC http://www.erc.edu http://www.resuscitation.be Chaîne de survie Quoi de neuf? BLS Intrahospitalier Détection précoce Intervention rapide de

Plus en détail

Défibrillateur Cardiaque Automatisé

Défibrillateur Cardiaque Automatisé Défibrillateur Cardiaque Automatisé Décret n 2007-705 du 4 mai 2007 : autorise toute personne, même non médecin, à utiliser un défibrillateur pour sauver des vies. Def-i Accessible au grand public, ce

Plus en détail

Soixante mille adultes sont victimes

Soixante mille adultes sont victimes dmt dossier médico-technique 89 TC 86 Le défibrillateur semi-automatique : place dans la chaîne des secours et intérêt dans le milieu du travail L opportunité de la mise en place de défibrillateurs semi-automatiques

Plus en détail

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons :

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons : L ARRET CARDIAQUE Dans 90% des cas, l arrêt cardiaque est consécutif à des battements anarchiques du cœur, la fibrillation ventriculaire. Dans un premier temps, la victime s effondre par manque d oxygénation

Plus en détail

Présentation ZOLL Médical France

Présentation ZOLL Médical France Présentation ZOLL Médical France Alain LEBON Albin Lamoureux ZOLL Médical France A propos de ZOLL Conception, fabrication et commercialisation d équipements avancés et non invasifs de réanimation cardiaque.

Plus en détail

La situation des arrêts cardiaques dans le département

La situation des arrêts cardiaques dans le département La situation des arrêts cardiaques dans le département Depuis 5 ans, près de 5 interventions de sapeurs-pompiers par semaine pour arrêt cardiaque dans le Maine-et-Loire Dans le Maine-et-Loire, de 2005

Plus en détail

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur Se former aux gestes qui sauvent et apprendre à utiliser un défibrillateur L'intervention dans les premières minutes, avant l'arrivée des secours, est capitale. Connaître les bons réflexes vous aide à

Plus en détail

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque U.F.R Médecine 51, rue Cognacq-Jay 51100 Reims Tel. 03 26 78 70 30, aleon@chu-reims.fr clepouse@chu-reims.fr, pgallet@chu-reims.fr www.lssc-med-reims.fr Chapitre 1

Plus en détail

La prise en charge d'un arrêt cardio respiratoire par une équipe multidisciplinaire: une technique maitrisée?

La prise en charge d'un arrêt cardio respiratoire par une équipe multidisciplinaire: une technique maitrisée? La prise en charge d'un arrêt cardio respiratoire par une équipe multidisciplinaire: une technique maitrisée?!"#$%&$'()*'+%,%-".'/*'0'%,%#*%."12(*3/$*% 45.6%78% 9-:595.6%.'*;%

Plus en détail

L INFIRMIERE FACE AU DEFIBRILLATEUR SEMI-AUTOMATIQUE

L INFIRMIERE FACE AU DEFIBRILLATEUR SEMI-AUTOMATIQUE Centre Hospitalier Général de Valenciennes L INFIRMIERE FACE AU DEFIBRILLATEUR SEMI-AUTOMATIQUE Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Journée AREPAC 2006 PRESENTATION Introduction Épidémiologie Historique

Plus en détail

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES SOMMAIRE : Définitions DAE / DSA / DEA. Les accessoires recommandés. Notion de système d information pour les secours spécialisés. Les

Plus en détail

Forum du sauvetage 08-09 mai 2014 Fribourg

Forum du sauvetage 08-09 mai 2014 Fribourg Forum du sauvetage 08-09 mai 2014 Fribourg Constat initial En arrêt cardiaque sans manœuvres de réanimation Diminution rapide des chances de survie ( 7 à 10 % / minute 1 ) Délais de réponse de l ambulance

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque.

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. UN DÉFIBRILLATEUR EST UTILISABLE PAR TOUS QU EST-CE QU UN DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. Son principe est simple : il envoie

Plus en détail

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

Mort Subite du Sportif

Mort Subite du Sportif Mort Subite du Sportif 3 minutes et un défibrillateur pour sauver une vie Dr Olivier CAPEL-SAMU de Lyon Médecine d Urgence Médecine du Sport et de la Plongée Médecin du LOU Rugby 11 janvier 2009, fédérale

Plus en détail

POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007

POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007 POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007 PONT A MOUSSON 15.05.2007 Dr LIBOT Loic SAMU 54 - SU Polyclinique Gentilly Points forts SRLF 2007 ACR Sepsis Utilisation précoce des vasopresseurs dans le choc hémorragique

Plus en détail

La Défibrillation Externe Automatisée

La Défibrillation Externe Automatisée La Défibrillation Externe Automatisée 13 e Conférence annuelle du loisir municipal Association québécoise du loisir municipal Octobre 2012 1 Pourquoi s équiper d un Défibrillateur? Disponibilité? Emplacement?

Plus en détail

Le Défibrillateur semi-automatique ou D.S.A. Décembre 2006-SAMU 76B

Le Défibrillateur semi-automatique ou D.S.A. Décembre 2006-SAMU 76B Le Défibrillateur semi-automatique ou D.S.A. 1 La mort subite Affections cardio-vasculaires : 1ere cause de mortalité en France (32% des décès) Problème de santé publique «c est une mort non prévisible

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE I. : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions espiration rine ne se soulèvent. «gasps» doit être considérée comme un arrêt

Plus en détail

INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBTECH

INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBTECH INITIATION A L UTILISATION DES DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES DEFIBTECH INTRODUCTION Objectifs : Sensibiliser à la prise en charge de l arrêt cardiaque et à l utilisation du défibrillateur semi automatique.

Plus en détail

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie Défibrillateur Samaritan Pad 300 P FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS 31 rue de Bavans 25113 Sainte-Marie Tél : 09.81 92 73 50

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

Absence de conflit d intérêt :

Absence de conflit d intérêt : Absence de conflit d intérêt : Je n ai pas eu au cours des deux dernières années, une affiliation ou des intérêts financiers ou intérêts de tout ordre avec une société commerciale, ni reçu aucune rémunération

Plus en détail

En matière de réanimation cardiopulmonaire

En matière de réanimation cardiopulmonaire cardiopulmonaire : nouvelles recommandations Résumé : Les recommandations 2010 de l European Resuscitation Council (ERC) ont été publiées le 18 octobre 2010 et ont été mises en place dans l ensemble des

Plus en détail

Présenté par Fradj Nizar Le 21/11/2013

Présenté par Fradj Nizar Le 21/11/2013 Compressions thoraciques mécaniques et défibrillations simultanées vs réanimation cardiorespiratoire conventionnelle dans l arrêt cardiaque en pré-hospitalier. Présenté par Fradj Nizar Le 21/11/2013 IMPORTANCE

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application : 17/11/2012 Réf.: CMUB-042 Pagination : 1 de 7 Rédacteurs Date 17/11/2012 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 042 Dr Valérie Hamelin (Chenove) Approbation

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 117 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 2 décembre 2008 PROPOSITION DE LOI relative à l inscription d une initiation à l utilisation du défibrillateur cardiaque

Plus en détail

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Jean-François RUIZ Responsable de la Communication - Direction Territoriale PACA Est T. 04 94 30 45

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au

Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au En 2008 27 rue du Docteur Lettry, BP 2233 56 322 LORIENT cedex Par L Péron I. Ce dispositif repose sur plusieurs axes : Une procédure d appel simple

Plus en détail

Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation. Le secourisme facile

Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation. Le secourisme facile LIFEPAK CR Plus DEfibrillateur Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation Le secourisme facile L arrêt cardiaque brutal frappe sans prévenir. LA MORT SUBITE Frappe sans prévenir.

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Sauver des vies Le projet de la Fondation fribourgeoise de réanimation est né grâce à l exemple de la Fondation Ticinocuore tessinoise. En effet,

Plus en détail

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Docteur Jean-Pierre PERTEK Chef de service d anesthésie réanimation L arrêt cardio-respiratoire est un événement

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1 VILLE DE DOMONT La défibrillation en accès Public Page 1 En partenariat avec CLUB de DOMONT ROTARY CLUB DE DOMONT-ECOUEN Page 2 SOMMAIRE 1- LE PROJET, QUELS OBJECTIFS POUR LA VILLE DE DOMONT? 2- IMPLANTATION

Plus en détail

LA DÉFIBRILLATION AUTOMATISÉE EXTERNE 1. OBJECTIFS

LA DÉFIBRILLATION AUTOMATISÉE EXTERNE 1. OBJECTIFS LA DÉFIBRILLATION AUTOMATISÉE EXTERNE 1. OBJECTIFS 2. LES DIFFÉRENTS MAILLONS DE LA CHAÎNE DE SURVIE La chaîne de survie identifie les différentes actions à réaliser et qui ont une importance capitale

Plus en détail

Épidémiologie des ARRETS CARDIO-RESPIRATOIRES

Épidémiologie des ARRETS CARDIO-RESPIRATOIRES Épidémiologie des ARRETS CARDIO-RESPIRATOIRES Maladies cardiovasculaires : 1 ère causes de mortalité avant 75 ans Un tiers des IDM meurent avant d atteindre l hôpital Rythme initial pré-hospitalier : FV/TV

Plus en détail

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 février 2014. PROPOSITION DE LOI relative aux gestes de premiers

Plus en détail

Le malaise du sportif Du terrain de sport à la chaîne des secours. Dr Eric Pondaven SAMU 29 CHU BREST

Le malaise du sportif Du terrain de sport à la chaîne des secours. Dr Eric Pondaven SAMU 29 CHU BREST Le malaise du sportif Du terrain de sport à la chaîne des secours Dr Eric Pondaven SAMU 29 CHU BREST 1 De quoi va-t-on discuter? Les étiologies des malaises? La réglementation concernant les terrains de

Plus en détail

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Assocation 1901 «Nous prenons notre rôle à coeur» «Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire Palais du Luxembourg Salle Vaugirard 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Les Défibrill Acteurs Contact Presse

Plus en détail

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes Repères Gestion des défibrillateurs automatisés externes Juin 2014 Défibrillateurs automatisés externes grand public : Recommandations à suivre Vous êtes une entreprise, une structure accueillant du public

Plus en détail

Motion Défibrillation précoce : mise en place d un réseau de premiers répondants

Motion Défibrillation précoce : mise en place d un réseau de premiers répondants M 071/2008 SAP Le 17 septembre 2008 SAP C Motion 1567 Fuchs, Berne (UDC) Cosignataires: 0 Déposée le: 28.03.2008 Défibrillation précoce : mise en place d un réseau de premiers répondants Le Conseil-exécutif

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION

ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION «La défibrillation externe automatique dans les centres de conditionnement physique». Cette énoncé

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

;"# d. .t.' L'arrèt cardiaque n'est pas forcément fatal. Notre cceur peut repartir s'il est pris en charge à temps. .,:,:,,:ti:::i:. :-:,'.

;# d. .t.' L'arrèt cardiaque n'est pas forcément fatal. Notre cceur peut repartir s'il est pris en charge à temps. .,:,:,,:ti:::i:. :-:,'. ;"# d L'arrèt cardiaque n'est pas forcément fatal. Notre cceur peut repartir s'il est pris en charge à temps..t.'.,:,:,,:ti:::i:. :-:,'.',, : rfr g Un arrêt cardiaque, c'est quoi? Larrêt cardiaque, appelé

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

Formation. défibrillateur automatisé externe l utilisation d un défibrillateur automatisé externe

Formation. défibrillateur automatisé externe l utilisation d un défibrillateur automatisé externe Formation Formation à l utilisation à d un l utilisation d un défibrillateur automatisé externe Introduction Un défibrillateur est un appareil électronique destiné à rétablir une activité électrique synchronisée

Plus en détail

Une question : Si demain vous étiez face à une personne victime d'un arrêt cardiaque, sauriez-vous faire face à la situation?

Une question : Si demain vous étiez face à une personne victime d'un arrêt cardiaque, sauriez-vous faire face à la situation? Une question : Si demain vous étiez face à une personne victime d'un arrêt cardiaque, sauriez-vous faire face à la situation? Le jeudi 25 mars 2010 à 14h30, à la Maison des Sports, Monsieur Jean Pierre

Plus en détail