CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE"

Transcription

1 Cadre législatif et règlementaire Code du patrimoine Code général des collectivités territoriales Décret n du 3 décembre 1979 modifié relatif à la compétence des services d publics et à la coopération entre les administrations pour la collecte, la conservation et la communication des publiques Loi n du 13 mars 2000 portant adaptation du droit de la preuve aux technologies de l'information et relative à la signature électronique Délais de conservation : CIRCULAIRE NOR INT/B/93/00190/c et AD 93-1 du 11 août 1993, Instruction DAF/DPACI/RES/2009/018 Norme technique : Afnor Z Spécifications relatives à la conception et à l exploitation de systèmes informatiques en vue d'assurer la conservation et l'intégrité des documents stockés dans ces systèmes. (Version internationale : ISO : 2012) Moreq 2010 (Modular Requirements for Records Systems), Exigences types pour la maîtrise de l'archivage électronique Définitions et objectifs L objectif de cette fiche est de vous aider à garantir l intégrité, la lisibilité, la traçabilité, l authenticité ainsi que la sécurité des données ou des documents électroniques, dans le temps, sans disposer d un véritable système d archivage électronique. Rappel : une archive électronique est un document électronique natif. Dans une collectivité territoriale, est considéré comme une archive électronique tout document produit ou reçu dans un format électronique dans le cadre de son activité par un service dès sa création. Attention : il ne faut pas confondre la sauvegarde et l archivage électronique. La sauvegarde régulière ou la mise en place d une gestion électronique des documents (GED) ne sont pas des solutions d archivage satisfaisantes, car elles ne répondent pas aux exigences d intégrité, de lisibilité, d authenticité et de traçabilité de l information (voir la fiche n 3 sur l organisation des documents électroniques). Les quatre objectifs de l archivage électronique Définition et objectif Assurer la lisibilité du document dans le temps. Comment -Déterminer le format et le support adapté à la conservation (voir Recommandations techniques ci-dessous). Pérennité Intégrité Traçabilité Sécurité S assurer de l authenticité du document : le document conservé n a pas été modifié dans son contenu ni dans sa forme, on peut établir de façon fiable son identité. Mise en place de l historique du cycle de vie du document : description de toutes les opérations effectuées sur le document (consultations, migrations, etc.). - Assurer la conservation du document à long terme. - Limiter la communication suivant la législation en vigueur. -Prévoir des vérifications et des migrations régulières de supports. -Extraire et conserver les informations portant sur le contenu, la gestion et le format des documents (voir Métadonnées). -Vérifier l identité de l auteur du document par la signature électronique notamment). -Vérifier la non-modification des documents par la gestion des métadonnées. -Horodater le document en établissant les dates de création et de validation des documents. -Toute modification, ajout ou suppression d une donnée/document est tracé dans un journal des évènements. Voir tableau sur la sécurisation des équipements et du réseau informatique. Archives Mars 2013 Page 1 sur

2 Préparer les données à conserver Etapes Objectif Faire En I Repérer les électroniques Connaître l état de la production de documents électroniques et identifier les circuits de validation. Dresser un état des lieux des électroniques produites et conservées. - Relever pour chaque document son nom, sa date de création/de validation, son format, sa localisation, sa valeur (double, original). - Ne pas oublier les données issues d applications métiers. (voir les précautions particulières pour les données issues des applications informatiques). II Trier et éliminer - Identifier les documents pouvant être éliminés. - Reconnaître les documents nécessitant la mise en place de modalités de conservation plus importantes. - Déterminer les durées d utilité administrative des documents. - Détruire les doublons pour ne conserver que la version originale. - Rédiger un bordereau d élimination. - Elaborer des tableaux de gestion. - Lister les documents à détruire, avec la justification de la demande. Le document doit être signé par le Maire / Président et envoyer aux Archives départementales pour contrôle technique de l Etat. II-Identifier - Identifier et retrouver facilement les documents. - Classer rapidement les documents nouvellement produits. - Organiser la production documentaire. - Etablir les dates de création et de validation du document (horodatage). Voir aussi la fiche n 3 sur l organisation des documents électroniques -Créer une arborescence informatique. - Normaliser le nommage des documents (voire fiche organisation de l information). -Dès la création d un document bureautique, mentionner les dates de création et de validation, (contrôle des versions / versionning). Gestion particulière des données issues d application métier Beaucoup de données sont désormais produites directement sur des logiciels (finances, personnel, état civil, etc). Les données extraites de ces logiciels ont souvent des formats illisibles hors du logiciel. Ceuxci sont donc inadaptés à la conservation des données : ce sont des formats fermés ou propriétaires (voir plus bas pour la définition de format). Lors de l acquisition ou des changements de logiciel, il est primordial de penser à la conservation des données. Le cahier des charges doit prévoir les extractions, les exportations et les importations des données vers un nouveau logiciel ou vers un format adapté à la conservation. Renseigner les Métadonnées et les Extraire Les métadonnées sont toutes les informations techniques et descriptives entourant la création d un document électronique ou d une donnée. Pour permettre une restitution ou une exploitation dans le temps des électroniques, il est nécessaire de préparer les données à conserver, de parer à l obsolescence des supports, de vérifier les formats de conversion et de s assurer de la sécurité entourant l information et sa conservation (comme indiqué dans les paragraphes suivants). Mais ces différentes démarches seront incomplètes sans l extraction des métadonnées. Archives Mars 2013 Page 2 sur

3 Métadonnées Fonctions essentielles Organiser et exploiter l information dans le temps (nom, date, auteur, arborescence ) Maintenir l accessibilité et le contrôle des accès (type de format et ou version du format utilisé, droit d accès ) En Les différentes informations sont souvent contenues dans le document (propriétés du document). Elles sont renseignées par le créateur du document, les applications métier ou le logiciel Recommandations techniques Supports et formats : définitions Le format est la manière informatique de représenter les données (.doc,.png,.pdf). Le support est une solution technique qui permet le stockage de l information (CD-Rom, clé USB, etc). Format et support connaissent des évolutions rapides, qui peuvent rendre certaines données stockées inexploitables dans le temps. D anciens formats ne sont plus lus par les nouveaux outils ou, inversement, les anciens outils ne peuvent pas lire les nouveaux formats (exemple : Word 2003 ne lit pas les documents en.docx issu de Word 2010). Les supports peuvent devenir obsolètes en peu de temps (ex : les disquettes). Un bon choix est donc primordial. Formats recommandés Un format adapté à la conservation est : Format ouvert : dont les spécifications sont publiquement accessibles Format standardisé ou normalisé : faisant l'objet d'une normalisation par une institution publique ou internationale Format utilisé par une grande communauté et porteur des informations sur sa création, sa validation ainsi que sur sa conversion Format indépendant du contexte technologique Type de documents Formats recommandés Texte PDF/A (Adobe) XHTLM, HTLM (pages Web) Image TIFF, JPEG, PNG Graphiques vectoriels SVG Vidéo et audio MPEG-4 avec codage vidéo H.264 Archives Mars 2013 Page 3 sur

4 Supports Pour réaliser une conservation optimale des données, il est nécessaire de vérifier ces différents supports et de réaliser des migrations vers un support plus récent. On évalue à 3 ans le renouvellement technologique. Migrer tous les ans les données conservées sur des nouveaux supports permet donc de garantir leur conservation. Type de support CD-R, DVD-R Blu-ray Mémoire flash Disque dur Durée de vie Environ 10 ans Pas assez de recul Pas assez de recul Environ ans Archives Mars 2013 Page 4 sur

5 Sécurisation des équipements et du réseau informatiques La sécurité informatique vise cinq principaux objectifs : L'intégrité (la garantie que les données sont bien celles que l'on croit être) La confidentialité (l assurance que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées) La disponibilité (le maintien du bon fonctionnement du système d'information) La non-répudiation et l'authentification (l assurance de l identité du créateur de la donnée) Etapes Objectifs Faire I. Etablissement d une politique de sécurité Permettre une utilisation et en toute confiance. - Identifier les besoins et les risques (audit). - Elaborer des règles et des procédures à mettre en œuvre dans les différents services. - Surveiller et détecter les vulnérabilités du système d'information et se tenir informé des failles sur les applications et matériels utilisés. - Définir les actions à entreprendre et les personnes à contacter en cas de détection d'une menace. - Sensibiliser les utilisateurs aux problèmes de sécurité. II. Sécurisation physique du matériel III. Sécurisation des connexions et du réseau interne IV. Sécurisation logique (au niveau des données) Eviter la perte d information par destruction ou endommagement des supports de conservation. Détecter les tentatives d intrusion et d attaque du réseau et les bloquer. - Protéger la salle serveur contre les incendies, les inondations, les coupures de courant, etc. - Doubler la sauvegarde (redondance) : double site de sauvegarde. - Contrôler les accès au local serveur. - Dupliquer les CD sur lesquels sont enregistrées les et faire attention à leur conservation (température, hygrométrie, luminosité ). - Surveiller le réseau (activité, analyse des journaux d activité, audit). - Effectuer une sauvegarde régulière. - Protéger l accès à internet. - Mettre en place des points de filtrage. - Mettre en place des pare-feu et des anti-virus. - Mettre en place des droits d accès (applications). - Tenir à jour les systèmes et les langages. Le service Archives du CIG vous accompagne dans vos démarches d archivage électronique. Archives Mars 2013 Page sur

Ce que dit la norme 2009

Ce que dit la norme 2009 Mettre en œuvre un système d archivage électronique : les apports de la norme révisée Ce que dit la norme 2009 Formation APROGED 2009 1 Domaine d application de la norme Politique et pratiques d archivage

Plus en détail

LES ARCHIVES ELECTRONIQUES

LES ARCHIVES ELECTRONIQUES Les Petits Déjeuners Thématiques LES ARCHIVES ELECTRONIQUES Lundi 25 avril 2016 QUELQUES DEFINITIONS ARCHIVES NUMERIQUES : Scan d un document original papier ARCHIVES ELECTRONIQUES : Document natif électronique,

Plus en détail

Glossaire. Arborescence : structure hiérarchisée et logique qui permet d organiser les données dans un système informatique.

Glossaire. Arborescence : structure hiérarchisée et logique qui permet d organiser les données dans un système informatique. Cadre législatif et règlementaire Code du patrimoine Code général des collectivités territoriales. Décret n 79-1037 du 3 décembre 1979 modifié relatif à la compétence des services d publics et à la coopération

Plus en détail

Conférence EDIFICAS. Le document électronique et sa valeur probante

Conférence EDIFICAS. Le document électronique et sa valeur probante Conférence EDIFICAS Le document électronique et sa valeur probante 26 mai 2011 Le document électronique Quels normes/standards adopter pour être le plus conforme à la législation française? Les grands

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Textes exposés Partie 2 : Thèmes THÈME PAGE ÉVALUATION 2 LE PLAN DE CLASSEMENT 2 LE CALENDRIER DE CONSERVATION 2 LE VERSEMENT

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût?

Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût? Se protéger légalement et à moindre coût. Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût? Thierry RAMARD Président d AGERIS Group SAS Président du Clusir Est mardi 19 juin 2012

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE JOURNEE PORTES OUVETRES Jeudi 27 septembre 2012 DEMATERIALISATION DES ARCHIVES Pour un meilleur accès à l information 1 PLAN Archivage

Plus en détail

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01 CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE IRISLINK le 15 Février 2012 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01101100 Un monde d informations en toute confiance

Plus en détail

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique Département Administration et Gestion Communale AP/DB N 11 Paris, le 25 janvier 2006 Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006 L archivage électronique

Plus en détail

L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR

L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR INTRODUCTION A la suite de grands scandales financiers qui ont ébranlés le monde des affaires, les instances législatives et réglementaires des Etats Unis ont remis

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Du fichier de récolement au portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Du fichier de récolement au portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles Du fichier de récolement au portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles Evaluation Critères Usage et usagers sélection Gestion documentaire métadonnées Gestion documentaire Ressources humaines Identifiant

Plus en détail

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT -----------------------------------------------------------------------

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- Enseignement Informatique Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- MP4: Communication en situation professionnelle. -----------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Plan Collections numériques de la BnF L archivage numérique Solution

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013)

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. OBJECTIFS Gérer efficacement

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE La dématérialisation c est quoi??? «C est la transformation de supports papiers entrants ou sortants en des fichiers informatiques

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 PRÉAMBULE La présente politique est fondée sur les éléments suivants : Tel que stipulé dans la Loi sur les archives, la Commission scolaire doit

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

Appel à projets ANR «Corpus, données et outils de la recherche. en sciences humaines et sociales» Très Grand Equipement «Adonis»

Appel à projets ANR «Corpus, données et outils de la recherche. en sciences humaines et sociales» Très Grand Equipement «Adonis» Appel à projets ANR «Corpus, données et outils de la recherche en sciences humaines et sociales» Très Grand Equipement «Adonis» Infrastructure de Recherche «Corpus» Note technique Pour l appel à projet

Plus en détail

La grille de services du TGE Adonis

La grille de services du TGE Adonis La grille de services du TGE Adonis 16 septembre 2011 Quatre actions Diffusion sur internet via un cluster web à l exception des sites de laboratoire Stockage intermédiaire sécurisé des données «hors osmurs

Plus en détail

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique 1 Un cas unique, une expérience à partager BnF, département de l Audiovisuel : Les collections audiovisuelles de la Bibliothèque nationale de France

Plus en détail

L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes

L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes www.alpi40.org www.landespublic.org www.webpublic40.org www.visiolandes.fr L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes Lundi 17 Décembre Présentation Conseil Régional

Plus en détail

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives DE L'ARIEGE Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives Mercredi 26 octobre 2011 9h - 12h 4 Rue Raoul Lafagette 09000 FOIX Tél : 05.34.09.32.40 Fax : 05.34.09.30.88 www.cdg09.fr

Plus en détail

Groupe PIN Paris le 28 juin 2005

Groupe PIN Paris le 28 juin 2005 Groupe PIN Paris le 28 juin 2005 Caractéristiques d un système d archivage Ouverture Le modèle OPETIS Pérennité Sécurité Évolutivité Intégrité Traçabilité Les fonctions couvertes par ARCSYS Interfaces

Plus en détail

L Archivage des e-mails : quelles étapes?

L Archivage des e-mails : quelles étapes? COMMISSION ARCHIVES ELECTRONIQUES L Archivage des e-mails : quelles étapes? Groupe PIN Le 17 janvier 2011 DEFINITIONS D UN EMAIL Définition d un e-mail Un e-mail, c est d abord un protocole technique qui

Plus en détail

Les archives de l entreprise à l ère du numérique. Présentée par: HAMMA Mustapha

Les archives de l entreprise à l ère du numérique. Présentée par: HAMMA Mustapha Les archives de l entreprise à l ère du numérique Présentée par: HAMMA Mustapha Définition des archives Toute information enregistrée, produite ou reçue dans la conduite d'une activité institutionnelle

Plus en détail

L archivage électronique

L archivage électronique Direction des archives de France Année 2009 Stage technique international des archives L archivage électronique Rafika ABBASSI (Tunisie) Christine ABOMO AKONO (Cameroun) Sif Daoula BOUZIDI (Algérie) Lucienne

Plus en détail

Conservation des données à long terme

Conservation des données à long terme Rencontres ACADM 26 juin 2014 Conservation des données à long terme Sandrine DANIEL, data manager Sandrine VINAULT, data manager Isabelle FOURNEL, médecin épidémiologiste CIC 1432 Module Epidémiologie

Plus en détail

Le modèle de conseil docuteam 3 x 3. Déroulement d un projet en gestion des documents

Le modèle de conseil docuteam 3 x 3. Déroulement d un projet en gestion des documents Le modèle de conseil docuteam 3 x 3 Déroulement d un projet en gestion des documents 1 docuteam 3 x 3 : Le modèle Projet Mise en service V V V Analyse Conception Mise en œuvre Suivi Niveau stratégique

Plus en détail

Gdocument FICHE - PRODUIT EDITEUR : A.S.I. concept. L'accès direct à vos bases de documents

Gdocument FICHE - PRODUIT EDITEUR : A.S.I. concept. L'accès direct à vos bases de documents Gdocument Fonctionnalités : L'accès direct à vos bases de documents GDocument est une solution de Gestion Electronique de Documents qui permet d archiver, d indexer, dediffuser et de consulter tous les

Plus en détail

Système d archivage électronique

Système d archivage électronique Les Mémos du CR2PA Système d archivage électronique Comment le choisir? Le bon progiciel d archivage, c'est celui qui répond à la fois à vos besoins et aux exigences légales et/ou réglementaires régissant

Plus en détail

Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH

Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH Ressources Humaines Salariés Recevoir, archiver, consulter "Depuis que je me suis inscrite au service, je reçois mes bulletins

Plus en détail

Inathèque de France - Dépôt légal Radio, Télévision, Web Média 7 juin 2010

Inathèque de France - Dépôt légal Radio, Télévision, Web Média 7 juin 2010 Inathèque de France - Dépôt légal Radio, Télévision, Web Média 7 juin 2010 Radio & Télévision 7 juin 2010 Dépôt légal Radio & Télévision Histoire Loi de juin 1992 Mise en application janvier 1995 Périmètre

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

Jeudi 17 janvier. 17h30 19h30 à GAP

Jeudi 17 janvier. 17h30 19h30 à GAP Jeudi 17 janvier 17h30 19h30 à GAP «Valoriser les savoir-faire en adaptant le système d'information à l'activité» Régis BOUCHACOURT / Renaud Zigmann MIT-CONSEIL - Xsalto Jeudi 17 janvier 2013 1 Une entreprise,

Plus en détail

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique Décembre 2007 JJ Mois Année La gestion du cycle vie s documents dans la banque détail Société Générale : GED et Archivage électronique 2 Sommaire Contexte : les projets GED et archivage électronique Constat

Plus en détail

Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques

Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques 26/10/2013 Page 1 sur 8 Sommaire : Pourquoi décider de migrer les documents vers un système d archivage unique?... 3 Une migration

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

5. Méthodologie d un projet d archivage électronique et de dématérialisation. 1. Gestion de l information 2. Gestion d un projet

5. Méthodologie d un projet d archivage électronique et de dématérialisation. 1. Gestion de l information 2. Gestion d un projet 5. Méthodologie d un projet d archivage électronique et de dématérialisation 1. Gestion de l information 2. Gestion d un projet 1 1. Méthodes de gestion de l information A. Plan de classement B. Règles

Plus en détail

I partie : diagnostic et proposition de solutions

I partie : diagnostic et proposition de solutions Session 2011 BTS assistant de manager Cas Arméria: barème et corrigé Remarque: la 1 ère partie doit être cohérente avec les éléments déterminants du contexte décrit dans cet encadré, qui n est pas attendu

Plus en détail

Qu est-ce que les archives?

Qu est-ce que les archives? Qu est-ce que les archives? Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout

Plus en détail

Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. 2009 IBM Corporation

Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. 2009 IBM Corporation Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. IBM SWG IM-ECM 2009 Nicolas Coscino Agenda (45mn) Stratégie IBM : SWG Information On Demand. Enjeux, normes et standards.

Plus en détail

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation)

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Panorama de l'évolution du cloud et des Datacenters ; La sécurité dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Eric Deronzier (YSOSECURE) Rémi Grivel (SynAApS) 1 L évolution des usages TIC

Plus en détail

Qualité et archivage pérenne

Qualité et archivage pérenne Qualité et archivage pérenne Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr Journée d'étude BnF / AFNOR CG46 7 Juin 2010 Sommaire Rappel : qu est-ce que l archivage pérenne? Pourquoi la qualité? Qualité

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES SDTICE/SDITE Version : 1.0 - Date création : 09/01/09 1. Périmètre des S2i2e Les S2i2e ont pour objectif principal

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise Votre référentiel documentaire STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise STS group le groupe STS Créé en 1984 Autonomie et stabilité financière Partenaire

Plus en détail

Le traitement des fonds d archives

Le traitement des fonds d archives Le traitement des fonds d archives La problématique des documents informatiques François Cartier, Archiviste Congrès APTDQ, 19 avril 2012 La problématique Apparition de nouveaux supports d information

Plus en détail

L ENREGISTREMENT DU COURRIER

L ENREGISTREMENT DU COURRIER FICHE ARCHIVES N 13 L ENREGISTREMENT DU COURRIER Pourquoi l enregistrer? 1. Qui et Quand? 2. Référencer 3. Communicable, Eliminable? Le courrier électronique? Actualités Pourquoi l enregistrer? Instruction

Plus en détail

Enjeu de la conservation à la BnF

Enjeu de la conservation à la BnF Plan La mission de conservation Les collections numériques à la BnF (action de préservation?) Les services apportés par SPAR Les filières dans SPAR La filière tiers-archivage (agrément + tarifs) Pensez

Plus en détail

ARCHIVAGE. FastScan Archiving

ARCHIVAGE. FastScan Archiving ARCHIVAGE FastScan Archiving Principales Fonctionnalités de l application FastScan Archivage FastScan est un programme d archives sécurisées adaptable à tout métier. Les documents peuvent être importés

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Par Thierry CLAERR, Service du Livre et de la Lecture Jean-François MOUFFLET, Service interministériel des Archives de France Ministère de la Culture et de la Communication Stockage et conservation des

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

DOCSaaS Cloud Computing Solutions

DOCSaaS Cloud Computing Solutions DOCSaaS Cloud Computing Solutions LA Plateforme Multiservices Documentaires spécialisée dans le document d entreprise www.docsaas.fr Gagnez en sérénité Mettez du «SMART» dans votre gestion documentaire.

Plus en détail

Sommaire. AIDAUCLIC BACKUP : Solution de sauvegarde en ligne 3. Quelles problématiques résout la solution? 3. Fonctionnement de la solution 4

Sommaire. AIDAUCLIC BACKUP : Solution de sauvegarde en ligne 3. Quelles problématiques résout la solution? 3. Fonctionnement de la solution 4 Sommaire AIDAUCLIC BACKUP : Solution de sauvegarde en ligne 3 Quelles problématiques résout la solution? 3 La reprise d activité après un sinistre L accès nomade aux données 24h/24 Fonctionnement de la

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA TECHNOLOGIE

DESCRIPTION DE LA TECHNOLOGIE P INFORMATIONS TECHNIQUES www.sviesolutions.com - 690, Saint-Joseph Est - Québec G1K 3B9 Sans frais : 1 866 843-4848 Tél.: (418) 948.4848 - Téléc.: (418) 948.4849 L ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE L installation

Plus en détail

Archivage électronique et Protection des à caractère re personnel

Archivage électronique et Protection des à caractère re personnel Archivage électronique et Protection des données à caractère re personnel 7 février 2008 Université AFCDP Correspondants Informatique & Libertés Arnaud BELLEIL, Directeur Associé Cecurity.com abl@cecurity.com

Plus en détail

Université de Lausanne. Politique de records management et d archivage pour une gouvernance informationnelle

Université de Lausanne. Politique de records management et d archivage pour une gouvernance informationnelle Université de Lausanne pour une gouvernance informationnelle Page 2 L important n est pas de prévoir l avenir, mais de le rendre possible Antoine de Saint- Exupéry Page 3 Table des matières Préambule -

Plus en détail

Les archives... c est quoi?

Les archives... c est quoi? Brochures de recommandations et de conseil 5 Les archives... c est quoi? Archiver... pourquoi? Archiver... comment? Archives générales du Royaume et Archives de l État dans les Provinces Section Surveillance,

Plus en détail

Sécurisation des données

Sécurisation des données Sécurisation des données 1 Sommaire Introduction Les données informatiques et ce qu il faut savoir. Comment faire? Les solutions. Démo Présentation de deux logiciels Conclusion Pour conclure ce qu il faut

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

Mourad LOUKAM Département d Informatique-UHBC/Chlef. curité informatique : enjeux et perspectives

Mourad LOUKAM Département d Informatique-UHBC/Chlef. curité informatique : enjeux et perspectives Mourad LOUKAM Département d Informatique-UHBC/Chlef La sécurits curité informatique : enjeux et perspectives INFØDays 2010, UHBC/Chlef, 13 Avril 2010 1 Pour commencer 2 Cas du quotidien EChourouk Pour

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Les questions que vous vous posez. Gardez juste l essentiel!

ÉTAT DES LIEUX. Les questions que vous vous posez. Gardez juste l essentiel! ÉTAT DES LIEUX Les nouvelles technologies annoncent depuis 15 ans le règne du zéro papier et du gain de temps. Dans la réalité, l entreprise et l administration ont vu leur consommation de papier exploser

Plus en détail

CHANGEMENT DE PARADIGME

CHANGEMENT DE PARADIGME SIGNATURE NUMÉRIQUE CHANGEMENT DE PARADIGME PAPIER TECHNOLOGIE Document Original Signature (manuscrite) Création Transmission Archivage Intégrité Pérennité Document Original Signature (dont manuscrite)

Plus en détail

DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE COLLECTE CC_EEAXXES_RAO3

DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE COLLECTE CC_EEAXXES_RAO3 DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE COLLECTE CC_EEAXXES_RAO3 Version de la chaîne : [EEKAPSCH 1.11.10].[PROXYAXXES 1.00].[LAC 1.38].[SCOL 0.25.100].[Map CAT_RT_27092013_V01].[ARCH

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS Numéro du document : 0601-08 Adoptée par la résolution : _484 0601 En date du : 5 juin 2001 Signature du directeur général Signature

Plus en détail

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises SOLUTION DÉDIÉE, HAUTEMENT SÉCURISÉE ET FORTEMENT PERSONNALISABLE À MOINDRE COÛT AVEC OFFRE DE DÉVELOPPEMENTS SPÉCIFIQUES A PRIX FORFAITAIRES.

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2005,

Groupe Eyrolles, 2005, Groupe Eyrolles, 2005, Table des matières AVANT-PROPOS...................................................... XVIII CD-Rom Mozilla Thunderbird sur le CD-Rom offert avec cet ouvrage XIX 1. INSTALLATION ET

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Plateforme d archivage légal

Plateforme d archivage légal Plateforme d archivage légal Du portail télédéclaratif unique Banques DGI EDI-TDFC EDI-TVA DUCS EDI DADSU DUE DRP-MSA Cabinet ASSEDIC OGA URSSAF CMSA CNAV CRC à la plateforme d intermédiation globale Télé

Plus en détail

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics ITrust Security Metrics : le label sécurité d ITrust 26 Septembre 2011 Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics Objet : Ce document présente le label de sécurité ITrust et formalise les conditions

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire Responsabilité de gestion : Secrétariat général Date d approbation : 24 avril 1979 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 24 avril 1995 Date

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC Table des matières PRÉAMBULE ----------------------------------------------------------------------------------------------- 3 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

La gouvernance des documents électroniques

La gouvernance des documents électroniques La gouvernance des documents électroniques Cycle pratique archivistique suisse 2014 Anouk Dunant Gonzenbach Emmanuel Ducry 3 octobre 2014 03.10.2014 - Page 1 De l'archivage électronique à long terme (vision

Plus en détail

FORUM ICT pour PME. le 21 septembre 2015

FORUM ICT pour PME. le 21 septembre 2015 FORUM ICT pour PME le 21 septembre 2015 «Les avantages de l archivage électronique au quotidien: quelle approche pour mon entreprise?» Vincent Kolaczynski, CK Définition Archivage : Action de conserver

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION Adoptée par le conseil des commissaires lors de sa séance du 16 mai 2012 par la résolution CC 2011-2012 numéro 107 1. Préambule La gestion quotidienne d

Plus en détail

Maison du Barreau - Colloque du 14 novembre 2008

Maison du Barreau - Colloque du 14 novembre 2008 LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DE L AVOCAT ET SON ASSURANCE DES PISTES A EXPLOITER INTERVENTION DE MONSIEUR LE BATONNIER ALAIN MARTER PRESIDENT DE L UNCA Société de Courtage des Barreaux Maison

Plus en détail

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015 Chapitre 1:Culture informatique Professeur : Niveaux : 3 éme année Lettre Année universitaire: 2014-2015 Plan Introduction Informatique Logiciels et sécurité de l information : Conclusion 2 1 Introduction

Plus en détail

VPS/PDF. La Distribution Électronique de l Édition d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc.

VPS/PDF. La Distribution Électronique de l Édition d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. VPS/PDF La Distribution Électronique de l Édition d Entreprise Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. Quotidiennement, toute entreprise diffuse à ses clients, ses employés

Plus en détail

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES Conserver des documents numériques CONSERVER DES DOCUMENTS NUMÉRIQUES Conseils pratiques pour la gestion et la conservation de votre information numérique Méthodes de

Plus en détail

Le coût d'une plate-forme d'archivage électronique

Le coût d'une plate-forme d'archivage électronique Le coût d'une plate-forme d'archivage électronique Résultats d'une étude lancée par la direction des Archives de France F. Banat-Berger Présentation Groupe PIN 20 octobre 2005 Plate-forme d'archivage électronique

Plus en détail

Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital.

Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital. Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital. Le service d Archivage numérique de la Bibliothèque nationale de France 1. Les enjeux 2. Le système SPAR 3.

Plus en détail

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? GED, dématérialisation du courrier Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? Jeudi 2 avril 2015 Rencontre 2 avril 2015 GED, dématérialisation du courrier : Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

Plus en détail

DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE COLLECTE CC_ EEEUROTOLL_RAO3

DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE COLLECTE CC_ EEEUROTOLL_RAO3 DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE COLLECTE CC_ EEEUROTOLL_RAO3 Version de la chaîne : [EESIEMENS 1.3.4].[PROXYSIEMENS 1.6.1].[LAC 1.38].[SCOL 0.25.100].[Map CAT_RT_27092013_V01].[ARCH

Plus en détail

ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTEME

ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTEME Vers. : 02 Date : 26/03/2014 Page : 1/13 Agence ou Service : I&S Projet : SAEM ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTEME Rédigé par : Benjamin CATINOT Diffusé à : SAEM Approuvé par : Willyam GUILLERON GROUPE AKKA

Plus en détail