LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air."

Transcription

1 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.? L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1

2 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L'air. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Questionnement initial à propos de l air : qu est-ce que l air? A quoi cela sert? Est-ce que l on peut le voir? etc. Séances n 2 et 3 : Mise en évidence de la présence de l air, par deux expériences : un mouchoir coincé au fond d un verre plongé à l envers dans une bac rempli d eau reste sec ; échanger le contenu de deux verres renversés dans l eau, l un plein d air, l autre plein d eau. Séance n 4 : L air chauffé se dilate : lorsqu on trempe une bouteille surmontée d un ballon de baudruche dans de l eau chaude, celui-ci se gonfle. Séance n 5 : L air chauffé monte : fonctionnement d un carillon des anges. Séance n 6 : L air sert à la combustion : une bougie s éteint si on la recouvre d un bocal. Il n y a plus assez d air pour entretenir la combustion. Séance n 7 : L air peut exercer une poussée (force), c est ce qui fait avancer un ballon de baudruche quand on le lâche. Introduction du principe de réaction. Séances n 8 et 9 : Construction d une petite voiture qui se propulse grâce au principe de réaction, avec un ballon de baudruche. On pourra se référer pour ce thème aux fiches connaissances suivantes qui se trouvent sur le site Internet du M.E.N et dont l adresse est - L air - Mélanges et solutions. L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 2

3 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L'air. LISTE DU MATERIEL Pour une classe de 30 élèves (7 groupes) : 7 bacs en plastique transparent (L 23 cm, l 14 cm, h 14 cm) 40 gobelets en plastique transparent 1 boîte de mouchoirs en papier 2 feutres indélébiles bleu et rouge 100 pailles-chalumeaux 40 de ballons de baudruche 7 éponges 3-4 carillons des anges 20 bougies 40 piques à brochettes des allumettes 1 bobine de fil de couture (50 m) de l encre ou du colorant alimentaire 30 boîtes de petites dimensions (ex : boîte d allumettes) (à apporter de la maison) 120 bouchons de bouteille en plastique (à apporter de la maison) 7 bouteilles en plastique (à apporter de la maison) 7 pots de confitures (à apporter de la maison) du papier journal (à apporter de la maison) L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 3

4 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L AIR (cycle 2) Place dans le programme : Le monde de la matière et des objets ; la matière ; l existence de l air. 1. QUESTIONNEMENT INITIAL (séance 1) Qu est-ce qui nous entoure? de l air ; Qu est-ce que l air? un gaz ; Est-ce qu on le voit?est-ceque l on en a besoin? Pour quoi faire? Peut-on sentir l air? Que pouvez-vous dire sur le vent? Le vent est en effet une mise en évidence de l air. Les élèves peuvent se mettre à courir pour mieux sentir l air. Ce questionnement permet d avoir une idée plus précise des représentations des élèves. On peut terminer la discussion en demandant aux élèves s ils connaissent des expressions de la vie quotidienne qui utilisent le mot «air». Exemples : «il ne manque pas d air», «aller prendre l air», «un courant d air», «brasser de l air», «en plein air», etc. Pour toutes les séances suivantes, l élève doit noter ses observations et dessiner les expériences réalisées sur un cahier d expériences. 2. MISE EN EVIDENCE DE LA PRESENCE DE L AIR (séances 2 et 3) Montrer que nous sommes entourés de «quelque chose», l air, en le rendant «visible» un bac en plastique transparent 2 verres en plastique transparent 2 feutres indélébiles bleu et rouge des mouchoirs en papier des éponges et des pailles Déroulement : Ces deux premières expériences sont destinées à éveiller la curiosité des élèves, donc assez ludiques. Mouchoir en papier L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 4

5 2 ème séance : chaque groupe d élèves dispose d un récipient assez grand rempli d eau, et chacun a un verre en plastique avec un mouchoir tassé au fond. L enseignant, après avoir donné les consignes de propreté (à cause de l eau) explique l objectif : on veut qu il y ait de l eau au-dessus du mouchoir, mais qu il reste sec. 10 minutes après, on fait le point ; un élève par groupe explique ce qui a été fait, et si cela a réussi. Puis l enseignant refait l expérience, en enfonçant le verre à l envers, verticalement. L eau n est pas montée dans le verre ; quelque chose l en a empêchée ; quelque chose qu on ne voit pas. Pour le rendre visible, l enseignant peut incliner légèrement le verre : des bulles d air remontent, alors que l eau remplit le verre. + Pour des grandes sections, un temps de familiarisation est indispensable. On pourra mettre à disposition des élèves : un bac rempli d eau, des verres, des pailles et des éponges. On pourra leur demander de faire des bulles avec les pailles, puis avec les verres. 3 ème séance : chaque groupe d élèves dispose maintenant du même récipient rempli d eau, et de 2 verres différenciés par un trait de couleur : l un est plein d eau, l autre est plein...d air! On peut commencer par un retour sur ce qui a été vu à la séance précédente : plonger le verre vide à l envers et verticalement : l eau ne monte pas ou un tout petit peu ; l air est prisonnier au fond du verre, il ne peut en sortir que si l on incline le verre, sous forme de bulles. L enseignant fait la comparaison avec le verre plein d eau, que l on immerge complètement, puis que l on retourne sous l eau : il est plein d eau ; même si on l incline, il reste plein d eau. L objectif est alors d échanger le contenu des deux verres sans les sortir de l eau. Après 10 minutes de recherche, de la même façon, un élève par groupe vient proposer quelque chose, et l enseignant refait l expérience. 3. L AIR CHAUFFE SE DILATE (séance 4) Montrer que lorsqu on chauffe l air, il y a dilatation. Introduire les termes de dilatation et compression (ou contraction). un récipient une bouteille plastique un ballon de baudruche des pailles de l encre ou du colorant alimentaire des gobelets en plastique L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 5

6 Déroulement : Après avoir insisté sur le fait que la bouteille vidée de son liquide contient de l air, on proposera les expériences suivantes : 1 ère expérience : Elle est facile à réaliser ; on propose aux élèves d observer ce qui se passe quand on plonge une bouteille remplie d air dans un bac d eau chaude. Les prévisions données par les élèves peuvent être décrites par un dessin avant l expérience. Bouteille «remplie» d air Eau chaude + pour cette expérience, on peut placer les bouteilles (munies de leur ballon) dans un réfrigérateur avant le début de la séance pour refroidir l air. 2 ème expérience : L enseignant, dans un premier temps, montre aux élèves le montage suivant et leur demande de prévoir ce qui va se passer lorsque l on verse sur la bouteille de l eau chaude ou de l eau froide. Eau chaude ou eau froide paille Eau chaude : des bulles sortent dans le liquide coloré Bouteille vide Eau colorée Eau froide : le liquide coloré remonte dans la paille Dans un deuxième temps, chaque groupe peut la réaliser. Pour espérer observer quelque chose, il est indispensable de veiller à une parfaite étanchéité du système. Pour expliquer que l air prend plus de place quand il est chaud, on peut simuler avec des élèves placés dans un cercle délimité, les petites particules d air qui sont serrées quand la température diminue ou éloignées quand la température augmente. Ceci reste un jeu et il n a pas pour but d introduire le modèle particulaire d un gaz. + cette 2 ème expérience n est pas à réaliser en GS. L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 6

7 4. L AIR CHAUFFE MONTE (séance 5) Montrer que l air chauffé monte. un carillon des anges des bougies des allumettes Déroulement : Carillon des anges On lance le défi de faire tourner le carillon sans le toucher. Les élèves proposent d abord des solutions pour faire tourner le carillon. Par exemple : en faisant du vent avec les mains, en soufflant. Puis l enseignant allume les bougies, et le carillon se met à tourner tout seul... Pourquoi le carillon se met-il à tourner? Qu est-ce qui se passe quand on allume les bougies? Elles chauffent l air environnant. Et quand l air est chaud, que fait-il? Il prend plus de place (devient moins dense). De ce fait, il monte. Pour matérialiser ce phénomène, on peut demander aux élèves de réaliser une spirale en papier et de la suspendre avec un bout de ficelle au-dessus d une bougie ou d un radiateur chaud. Pour aller plus loin : Expliquer le vent (déplacement d air dû à des différences de pression. Ces déplacements se font dans le sens de zones de haute pression vers des zones de basse pression). Pour comprendre qu un gaz moins dense monte dans un gaz plus dense, on peut prendre l exemple d une goutte d huile qui se trouverait au fond d un récipient rempli d eau : la goutte d huile remonte vers la surface. 5. L AIR SERT A LA COMBUSTION (séance 6) Introduire le terme de combustion. Parler de l air, nécessaire pour faire brûler quelque chose. une bougie un bocal en verre L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 7

8 Déroulement : Lancer le défi aux élèves d éteindre une bougie sans souffler dessus et sans la toucher. Les élèves font alors des propositions puis passent à l expérience : il suffit de recouvrir la bougie d un bocal. La bougie s éteint. Après les propositions des élèves, donner une explication : la bougie a besoin d air pour pouvoir brûler. Elle a consommé une grande partie de l air contenu dans le bocal ce qui empêche la combustion de se poursuivre. Bocal en verre On peut terminer l expérience en utilisant des bocaux de tailles différentes et en relevant le temps d extinction de la flamme en fonction des volumes des bocaux. Pour aller plus loin : On pourra mettre en évidence le besoin d oxygène pour la combustion avec l expérience suivante : une allumette incandescente plongée dans un récipient rempli d oxygène. On peut introduire également la transformation de l oxygène en gaz carbonique avec de l eau de chaux. + cette séance n est pas à réaliser en GS et peut s avérer difficile pour un cycle 2 (à voir selon le niveau des élèves). 6. L AIR EXERCE UNE FORCE 6.1. La propulsion à l aide d un ballon de baudruche (séances 7, 8 et 9) Aborder le principe de réaction, et construire une petite voiture qui avance grâce à cela. un ballon de baudruche une boîte cartonnée de petite dimension (boîte d allumettes par exemple) du scotch 2 pailles 2 piques à brochettes 4 bouchons percés au centre Déroulement : 7 ème séance : cette séance permet d aborder le principe de réaction. 1) les élèves gonflent (remplissent d air) et lâchent les ballons de baudruche dans la classe. Les ballons partent dans toutes les directions. On demande alors aux élèves d expliquer le phénomène. Il est nécessaire de faire un dessin devant la classe pour mettre en évidence le déplacement du ballon par rapport à celui de l air. L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 8

9 2) On impose ensuite une seule direction de déplacement pour les ballons et on demande aux élèves d imaginer des solutions pour respecter cette contrainte. S il n y a pas de solutions envisagées, l enseignant peut proposer un modèle de déplacement le long d un fil comme le fait par exemple un téléphérique. Les élèves réalisent alors une course de ballons accrochés à des pailles. Fil tendu Paille fixée sur le ballon avec du ruban adhésif Arrivée Départ Ballon qui se dégonfle En fin de séance, la construction d une petite voiture est annoncée, et on peut déjà aborder les différents problèmes techniques qui se présentent (système d axes, fixation des roues, etc.). 8 ème et 9 ème séance : ce sont deux séances de technologie, consacrées à la réalisation d une voiture propulsée par l air et qui peuvent s organiser de la façon suivante : - soit on laisse une construction libre aux élèves puis on répertorie tous les problèmes techniques rencontrés en demandant aux élèves d apporter des solutions (la difficulté vient principalement de la fixation des roues et de la mise en place des axes. La fixation du ballon crée également des surprises au niveau du sens!) - soit la construction est dirigée à l aide d un protocole rédigé pour éviter trop de problèmes techniques. paille ballon paille bouchon tige de bois boite scotch bouchon de bouteille L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 9

FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR.

FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR. FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR. Fiche 1 : l aéroglisseur. Matériel : - Un cd. - ballon de baudruche. - Une bobine de fil ou un bouchon de bouteille plastique.

Plus en détail

Fiche 2 : La voiture à air pulsé

Fiche 2 : La voiture à air pulsé FICHES TECHNIQUES POUR LA FABRICATION D OBJETS QUI UTILISENT LA FORCE DE L AIR. Fiche 1 : l aéroglisseur. - Un cd. - ballon de baudruche. - Une bobine de fil ou un bouchon de bouteille plastique. - De

Plus en détail

Défi sciences CM1.A. Groupe scolaire La Rhumerie

Défi sciences CM1.A. Groupe scolaire La Rhumerie Défi sciences CM1.A Groupe scolaire La Rhumerie Défi sciences N 2 Cycle 3 Intitulé du défi : Concevoir un véhicule pouvant se déplacer sans contact avec son utilisateur. Preuve : - Photo des différentes

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

Défi n 3 Cycle 1 Comment faire avancer un engin roulant sans le toucher?

Défi n 3 Cycle 1 Comment faire avancer un engin roulant sans le toucher? Défi n 3 Cycle 1 Comment faire avancer un engin roulant sans le toucher? En quoi consiste ce défi? En la réalisation d engins roulants et d une présentation de la démarche suivie. Quels sont les critères

Plus en détail

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos OMBRES ET LUMIERE (CYCLE 3) OMBRES ET LUMIERE Auteur : Marie Ramos RESUMÉ : Ce module permet aux élèves de découvrir quelques propriétés physiques de la lumière. Ce module est une version raccourcie d

Plus en détail

Fabrication - Cycle 3

Fabrication - Cycle 3 Comment vole un avion? Fabrication - Cycle 3 1. Mise en situation. Faire émerger les représentations des enfants. Déroulement : Connaissez-vous des objets qui «utilisent» l air pour bouger? Lister les

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

Expériences Information aux enseignants

Expériences Information aux enseignants Information aux enseignants 1/9 Ordre de travail Divers essais permettent aux élèves d aborder le sujet sous forme d expériences: propulsion, résistance au roulement et de l air, etc. sont des thèmes intéressants

Plus en détail

Démarche scientifique à partir d une situation problème. Les eaux gazéifiées

Démarche scientifique à partir d une situation problème. Les eaux gazéifiées Démarche scientifique à partir d une situation problème Les eaux gazéifiées Cinquième Situation problème A l insu des élèves, deux bouteilles d eau gazéifiée identiques, fermées, ont été placées sous le

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3. L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1

LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3. L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3 L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3 L'énergie. PROGRESSION GENERALE : Séance n 1 : Discussion et questionnaire

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU Projet Comenius Regio Fiches réalisées par les élèves de 4 ème de l Enseignement Agricole Promotions 2011-2012 / 2012-2013 Expériences amusantes sur L EAU 1 Table des matières

Plus en détail

Remplissons d eau chaude une bouteille en matière plastique ; vidons-la après une minute environ et bouchons-la immédiatement.

Remplissons d eau chaude une bouteille en matière plastique ; vidons-la après une minute environ et bouchons-la immédiatement. Activité 3 : Enigme : 1) Expérimentation : Remplissons d eau chaude une bouteille en matière plastique ; vidons-la après une minute environ et bouchons-la immédiatement. Versons de l eau froide sur la

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher?

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? Défi n 6 Cycle 2 Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? En quoi consiste ce défi?? En la réalisation d un engin roulant doté d un système de propulsion, la présentation

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE N 1 Thématique : L AIR (projet fédératif)

ANIMATION PEDAGOGIQUE N 1 Thématique : L AIR (projet fédératif) ANIMATION PEDAGOGIQUE N 1 Thématique : L AIR (projet fédératif) Objectifs de l animation : - Permettre aux collègues de s approprier le module sur l ensemble des 3 cycles. - Actualiser les connaissances

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»?

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? I. Combustion : définitions. L expérience dans laquelle une substance brûle est appelée combustion. Pour avoir une combustion, il faut 3 éléments

Plus en détail

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun.

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun. Électrophorèse en gel Instructions Toutes les étapes suivantes peuvent être réalisées par les élèves. Partie I - Construction de la cuve fil en acier inoxydable coupe-fils récipient en plastique carré

Plus en détail

Un défi technologique

Un défi technologique Un défi technologique L objet du projet doit se déplacer seul sur 1 mètre doit créer un autre mouvement visible doit utiliser l énergie mécanique ou électrique Premières représentations Imagine un objet

Plus en détail

Nous pensons que : - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse).

Nous pensons que : - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse). s sur les liquides. 1 - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse). une planche inclinée 4 verres Incliner la planche. Mettre la même quantité

Plus en détail

Electricité et cahier d expériences Mr Saqué et Mme Arnaudies, dép. 66. Séance 1 : observation d une ampoule

Electricité et cahier d expériences Mr Saqué et Mme Arnaudies, dép. 66. Séance 1 : observation d une ampoule Séance 1 : observation d une ampoule Exemple 3 : Mots à retenir : verre - filament - culot - plot Matériel : une ampoule pour chaque enfant Consigne : «dessine dans ton cahier d expériences une ampoule

Plus en détail

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4 Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2 Séance 1 - Défi scientifique.... 4 Séance 2 Propositions d expériences sur la présence de l air dans le verre.... 5 Séance 3 Communication et démonstration

Plus en détail

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école Shirley Allibon (shirley.baze@edu.ge.ch) Karl Perron (karl.perron@unige.ch) Partie II : les mélanges II A. Les mélanges de liquides II B. Les mélanges

Plus en détail

Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York

Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York Défi Scientifique 2015 Classe de KC French American School of New York Pour lancer notre défi science sur l air, nous nous sommes interrogés dans un premier temps sur l existence de l air: 1. Qu y a- t-

Plus en détail

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44)

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) Eléments de connaissance et de compétences sur les objets techniques (Cycle 3, documents de janvier 2012, DEGESCO) : Objets mécaniques, la transmission

Plus en détail

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES. Exemples d expériences de cours Illustration des différents modes de transferts

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES. Exemples d expériences de cours Illustration des différents modes de transferts FICHE 1 Titre Type d'activité Objectifs de l activité Références par rapport au programme PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES Exemples d expériences de cours Illustration des différents modes de transferts

Plus en détail

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative Propositions de jeux aquatiques Fiche récapitulative Nom du jeu Cycle I Cycle II Cycle III Tous types de courses Courses avec tractions Equilibration Coopération Epervier immersion Immersion Peut être

Plus en détail

Prolongement possible : lessive, bain des poupées

Prolongement possible : lessive, bain des poupées L'eau en Petite Section Elodie Grisi-Classe de TPS/PS Place dans les programmes Découvrir le monde / Découvrir la matière Reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets

Plus en détail

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève Nicolas di Scala TP de quatrième (4 ème ) qui rentre dans la partie du programme : «A. De l air qui nous entoure à la molécule». Il s agit d un TP évalué où les élèves doivent réaliser une expérience par

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior PAGE 1 SUR 22 Cahier des Charges de l aire de jeu... Cahier des Charges de l aire de jeu PAGE 2 SUR 22 1. Généralités Important

Plus en détail

Les secrets des couleurs 1

Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs L autre jour, mon artiste m a fait une farce. Elle m a demandé de fabriquer du rouge en mélangeant d autres couleurs. J ai pris mes crayons de couleurs

Plus en détail

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Objectif : Identifier des problèmes techniques posés par la fabrication de petites voitures, et à envisager

Plus en détail

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Séance 1 : Représentations premières Compétences: Commencer à élaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier,

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

1) Passation de la consigne (en collectif) Il s agit de laisser le plus de traces différentes en utilisant les outils de la boite.

1) Passation de la consigne (en collectif) Il s agit de laisser le plus de traces différentes en utilisant les outils de la boite. Séance n : 1 Objectifs : - explorer le matériel - mettre les élèves acteurs de l activité Il s agit de laisser le plus de traces différentes en utilisant les outils de la boite. 4) Découverte et réalisation

Plus en détail

Rappel de quelques points du Projet d école :

Rappel de quelques points du Projet d école : Ecole J. PREVERT, Castres DEFI SCIENTIFIQUE «LES ENERGIES : production et consommation» Rappel de quelques points du Projet d école : - Eduquer à l écocitoyenneté : sensibiliser à l économie d énergie,

Plus en détail

AUTOUR DU VENT o L air o Points cardinaux et boussole Points du programme o Prise de conscience de l existence de l air o Les points cardinaux In monde construit par l homme, réalisation d objets technologiques

Plus en détail

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher?

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher? Défi des chercheurs 2012/ 2013 GS/ CP Classe de Soraya NACRY Ecole ROIZY Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Je vous mets au défi de construire un engin qui se déplacera sans le toucher et sans électricité

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

Etape n 1 étude du besoin.

Etape n 1 étude du besoin. L objet mystère Les enfants posent des questions fermées. L enseignant répond par OUI ou NON. Jusqu à ce que les élèves trouvent le sablier. Alors on peut observer plusieurs sabliers verbaliser sur sa

Plus en détail

LA MAISON ET L ENERGIE

LA MAISON ET L ENERGIE LA MAISON ET L ENERGIE Objectif(s) : L objectif de l activité est d enseigner aux élèves des notions d économie d énergie et d efficacité énergétique, y compris les conséquences sur les coûts. Elle se

Plus en détail

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles.

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles. Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Marie-Claire Daneault Mai 2015 Titre : Rouler en banane Page : 48 Rubrique : Étonnant 100 % vrai Thème : Une voiture originale COMPÉTENCES : Français

Plus en détail

Ecole maternelle La Bâtie neuve 2010 /

Ecole maternelle La Bâtie neuve 2010 / «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

SCIENCES EN MA M T A ER E N R EL E L L E L

SCIENCES EN MA M T A ER E N R EL E L L E L SCIENCES EN MATERNELLE Le coin eau en petite section Jeux libres au début.. avec des récipients variés Progressivement, mais sans hâte, l enseignant proposera consignes plus précises et contraintes : -Comparer:

Plus en détail

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface.

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface. RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : LA PEINTURE A L EPONGE: Vieilles éponges découpées en cubes. Tremper les petits carrés d éponge dans la peinture, essorer et tamponner la surface à colorer. LA PEINTURE

Plus en détail

La maison aux 1000 possibilités techniques

La maison aux 1000 possibilités techniques euille pédagogique N 200.180 La maison aux 1000 possibilités techniques 1 2 1 projet qui peut être exécuté de 2 manières. Les feuilles pédagogiques se rapportant à cet article sont à télécharger sur notre

Plus en détail

Apportez de la couleur à vos tampons Matériel (selon la technique choisie):

Apportez de la couleur à vos tampons Matériel (selon la technique choisie): Apportez de la couleur à vos tampons Matériel (selon la technique choisie): - Feutres «Big Brush Pen» Faber- Castell - Tampons 12-en-1 Kesi Art - Tampon en caoutchouc Denim Tampons - Encreurs Chalk Prima

Plus en détail

Qu est-ce que la beauté?

Qu est-ce que la beauté? Instruction de travail Tâche: Discussion sur le thème du design Les élèves abordent la thématique «beauté et design» de façon nuancée et tentent de se représenter la difficile tâche des designers. Objectif:

Plus en détail

Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas

Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas Défi sciences, ville de SORGUES Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas «Fabriquer un vase pouvant contenir des fleurs et de l eau» Démarche de l enseignante, point de départ pour annoncer

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

Module 4 : Cycle3. Transmission de mouvement : le pont levis

Module 4 : Cycle3. Transmission de mouvement : le pont levis Module 4 : Cycle3 Transmission de mouvement : le pont levis Histoire et technologie En cas d attaque du château : -Il faut faire entrer tout le monde dans la basse-cour et lever le plus vite possible le

Plus en détail

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu.

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Auteur : Dr. Wulfran FORTIN Professeur Agrégé de Sciences Physiques TZR -

Plus en détail

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS Francette Martin Voici une situation fondamentale faisant intervenir le nombre cardinal : l enfant doit aller chercher

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 3 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique Cycle 3 SOMMAIRE Fiche pour...

Plus en détail

Surfaces branchues. Pierre Arnoux, Xavier Bressaud, Arnaud Hilion. 27 octobre 2011

Surfaces branchues. Pierre Arnoux, Xavier Bressaud, Arnaud Hilion. 27 octobre 2011 Surfaces branchues Pierre Arnoux, Xavier Bressaud, Arnaud Hilion 27 octobre 2011 Abstract L objectif est de définir un objet sur lequel faire vivre simultanement un automorphisme de groupe libre et les

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

VOITURES ET GARAGES MS (GS)

VOITURES ET GARAGES MS (GS) VOITURES ET GARAGES MS (GS) UTILISER LE NOMBRE COMME MÉMOIRE DE LA QUANTITÉ Origine de la situation : IREM de Bordeaux Situation autovalidante. Classe : MS (GS) Domaine : Découverte du monde / Approcher

Plus en détail

Fabrication d'objets roulants

Fabrication d'objets roulants Fabrication d'objets roulants Beaucoup d'objets sont statiques : on les pose, ils restent en place. Certains ont la faculté de devenir mobiles en roulant sur un plan incliné, ou mus par une poussée, ou

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES Correction : Exercice 2 p 43 1 L = 100 cl 33 cl = 0,33 dm 3 1,31 dm

Plus en détail

Chapitre 1 : Le circuit électrique.

Chapitre 1 : Le circuit électrique. Chapitre 1 : Le circuit électrique. Items Connaissances Acquis Un générateur est nécessaire pour qu une lampe éclaire, pour qu un moteur tourne. Un générateur transfère de l énergie électrique à une lampe

Plus en détail

Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2

Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2 Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2 Groupe de Recherche en EPS (GREPS 22) Janvier 2010 Atelier 1 : Parcours de motricité But : réaliser un parcours de motricité avec

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Quelques expériences sur la corrosion du fer

Quelques expériences sur la corrosion du fer Quelques expériences sur la corrosion du fer TP réalisé en stage «le laboratoire se l approprier et y enseigner» par Mme Lindrec et Mrs Leroux et Tanavelle. L objectif est de tester et réaliser quelques

Plus en détail

ITR - Réparation du barillet Damien Savina

ITR - Réparation du barillet Damien Savina ITR - Réparation du barillet Damien Savina Comment retrouver votre fil dans le barillet quand la méthode de l aspiration ne fonctionne pas ou quand le fil s est entortillé dans l élastique blanc? Il n

Plus en détail

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts.

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. Ecole Du Planet 73130 Saint François Lonchamp Classe cycle 1 et 2 : 1PS-3MS-5GS-2CP-7CE1 73 1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. 2 ème étape: nous avons cherché

Plus en détail

Adapter son geste aux contraintes matérielles

Adapter son geste aux contraintes matérielles SÉQUENCE DOMAINE DATE Percevoir, sentir, imaginer, créer 09.2011 OBJECTIF être capable de: Exercer des gestes différents selon les outils. Référence socle commun Adapter son geste aux contraintes matérielles

Plus en détail

Création de MAP à partir d une carte existante.

Création de MAP à partir d une carte existante. Création de MAP à partir d une carte existante. 1. Première étape : récupération de la MAP. Pour cela pas de secrets, il faut chercher sur le net. Deux sites qui proposent pas mal de modèles sont : www.swminiatures.com

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

Des boucliers en carton

Des boucliers en carton DESTINATAIRE Animateur PUBLIC À partir de 5 ans THÈME Faire FICHE TECHNIQUE Par Claudine Sablé Des boucliers en carton Deux modèles de boucliers en carton qui compléteront vos déguisements pour le prochain

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ Aujourd hui, c est décidé : tu deviens apprenti météorologue grâce à Meteoz! Il fait beau : c est l occasion idéale pour construire ta propre station météo et faire

Plus en détail

La Formule 1 offre un spectacle qui fascine le public tant par la

La Formule 1 offre un spectacle qui fascine le public tant par la Chimie et voitures de Formule 1 8 CHI MIE ET VOITURES DE FORMULE 1 La Formule 1 offre un spectacle qui fascine le public tant par la vitesse que par la technique qui y est liée. Qui, en voyant ces bolides,

Plus en détail

5 e. Sols et structures. Comment a-t-on construit ici? Habitat et ouvrages. FONDATION EFB SOLS ET STRUCTURES Page 1/22.

5 e. Sols et structures. Comment a-t-on construit ici? Habitat et ouvrages. FONDATION EFB SOLS ET STRUCTURES Page 1/22. Habitat et ouvrages Sols et structures Comment a-t-on construit ici? DOCUMENT PROFESSEUR 5 e novembre 2010 FONDATION EFB SOLS ET STRUCTURES Page 1/22 Mise en situation : Quelle remarque faites-vous en

Plus en détail

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude Principe La stratification de l eau dans un ballon d eau La densité de l eau varie avec sa température. De manière simplifiée, plus l eau est froide, plus elle est dense. «Un litre d eau froide, c est

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Comment faites vous pour faire des circuits imprimés si vous n avez pas d insoleuse?

Comment faites vous pour faire des circuits imprimés si vous n avez pas d insoleuse? Comment faites vous pour faire des circuits imprimés si vous n avez pas d insoleuse? Et bien, j ai la solution pour vous puisque presque tout le monde peut avoir accès à une imprimante laser, soit au bureau

Plus en détail

Thermo-moulage. Là tout est clair, non?

Thermo-moulage. Là tout est clair, non? Thermo-moulage La construction des verrières, capots moteurs ou bien d'autres pièces peuvent se se faire selon la méthode du thermo-moulage. Une matière est déformée sous une source de chaleur sur un "master".

Plus en détail

Quelqu un de précieux

Quelqu un de précieux Quelqu un de précieux Introduction Le Mandala O n désigne par ce nom des images organisées autour d un point central, généralement à l intérieur d un cercle mais qui peuvent contenir de multiples formes

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 2 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 delforge.philippe@ac-rouen.fr 1 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

I. Instructions d installation :

I. Instructions d installation : I. Instructions d installation : Veuillez lire attentivement les recommandations suivantes avant toute installation. 1. Contrôle du site d installation Livrer le parquet sur le site d installation lorsque

Plus en détail

Séance de TICE Traitement de Textes 2

Séance de TICE Traitement de Textes 2 Séance de TICE Traitement de Textes 2 Guide à destination des Conseillers pédagogiques pour accompagner la séance Cellule d'itération et Groupe TICE 34 (Académie de Montpellier) Conseils avant de commencer

Plus en détail

WATER TRANSFER PRINTING KITS - INSTRUZIONE

WATER TRANSFER PRINTING KITS - INSTRUZIONE TM WATER TRANSFER PRINTING KITS - INSTRUZIONE Veuillez lire le manuel d instructions en entier avant de débuter votre projet. Le Kit de Base de l Impression Hydrographique comprend: 1 x Spray de Dissolvant

Plus en détail

Four solaire. Four solaire

Four solaire. Four solaire Four solaire 1 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Liste des pièces... 4 3. Montage... 6 3.1 Montage de la boîte... 6 3.2 Montage du couvercle... 16 3.3 Montage du miroir angulaire... 20 3.4 Montage

Plus en détail

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur»

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Langage oral Histoire de l art Rencontre de différents artistes : Kandinsky, Niki de Saint Phalle, Klein, Malevitch, Van Gogh, Hundertwasser.

Plus en détail

Pas à pas pour coudre un sac adapté au portage

Pas à pas pour coudre un sac adapté au portage Pas à pas pour coudre un sac adapté au portage Mon 2ème sac adapté au portage se veut plus abouti et plus modulable que le premier que j ai cousu, à la va vite, juste avant mon départ en vacances. Celui

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail