LES AVANTAGES A A DE NOTRE CHOIX TECHNOLOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES AVANTAGES A A DE NOTRE CHOIX TECHNOLOGIQUE"

Transcription

1

2 La réponse au problème du rej s eaux usées proposée par MBC Solutions le séparateur graisses hydrostatique. C aujourd hui technologie opérationnelle plus efficace, accessible aux professionnels s métiers bouche. Entièrement fabriqué en inox alimentaire, ce séparateur s installe aisément toutes cuisines, ines, en respectant normes d hygiène. C équipement, d un encombrement nt limité, simple d'utilisation ne nécessite e qu un entrien minimum. Cte solution un invissement ent citoyen respectueux eux l environnement n entraînant ntraînant aucun frais récurrent. Sur simple man, un spécialiste opérera un diagnostic précis votre système stème d évacuation s eaux grasses recommanra solution hydrostatique plus adaptée. Tous nos gérants ont donné un témoignage positif sur facilité d entrien du système. Ils poursuivent en confirmant qu'aucun coût n a été généré pour un débouchage canalisation puis mise en opération s Fatstrippa». Paul Stephens - Equipment Manager - KFC UK LES ENJEUX E CITOYENS ET ENVIRONNEMENTAUX N N E E N LES ENJEUX E OPÉRATIONNELS O N ET FINANCIERS N I Les rejs d eaux grasses coûtent très cher collectivité. Ils endommagent le réseau collecte lecte entraînent prolifération s bacté- Avec technologie proposée par MBC Solutions, le cauchemar ar s canalisations obstruées par eaux grasses enfin terminé! ries fimenteuses. Ces rnières sont responsab du ralentissement s processus en stations d épuration. De La gran majorité s rejs graisseux provient du vage s Compact, ce séparateur eau/graisses ne nécessite pas vidanges contrai- gnantes coûteuses. Cte technologie plus, émanations ns gaz toxiques poê, cassero, avancée, fruit 30 années tels que l hydrogène sulfuré ou arsénié marmites, pts recherche, ne fait appel aucun additif assites. le méthane, sont très dangereuses chimique ne génère pas coûts pour santé s personnels d assainissement. Les séparateurs hydrostatiques recommandés par MBC Solutions rejtent tent moins 65ppm/litre, bien en ssous s 100ppm/litre 0ppm/litre maximum exigés par recommandations ns l Union Européenne. Les rejs d eaux usées non domiquess vers le réseau public collecte sont encadrés sur le pn légal. Le principe général celui du Pollueur - Payeur tel que défini par le Co l Environnement (Article L110-1) notamment ment réglementé par l article L du Co Santé Publique assorti dispositions péna prévues l article L récurrents. Facile installer, mise en route du séparateur hydrostatique simple n entraîne pas travaux lourds. MBC Solutions a opté pour technologie e séparation hydrostatique Fatstrippa. Son fonctionnement perm aux acteurs économiques s métiers bouche mtre leurs unités production en conformité avec réglementation française en vigueur.

3 LES AVANTAGES A A DE NOTRE CHOIX TECHNOLOGIQUE O E Instaltion simple rapi (3 heures en moyenne). Pas coûts récurrents : pas vidanges, pas d additifs chimiques. Encombrement nt minimum pour une efficacité ficacité maximum. Occupation au sol moyenne 0,35m², hauteur moyenne 55cm. Entrien quotidien rapi ; pas plus 5mn/jour (voir encadré ci-ssous). Instaltion au plus près s sources pollution (inox alimentaire). aire). Après séparation hydrostatique, rejs mesurés inférieurs aux 100ppm/litre (soit 100mg/litre) requis par recommandations mandations l Union Européenne (voir tableau). Fin s canalisations obstruées. Pas stockage déchs organiques. Pas mauvaises ours. L environnement un véritable enjeu mais, notre métier, l efficacité opérationnelle onnelle primordiale. La solution hydrostatique que MBC Solutions a installé mon établisse- ment répond mes attentes tentes : traitement ent s eaux grasses source, entrien simple, peu encombrant surtout pas frais annexes récurrents». Franck Astruc - Gérant Le Victoria Principe technologique non mécanique ; pas d usure pièces. Réduction s coûts traitement en station d épuration s dégâts LE SAVIEZ-VOUS V S? causés aux réseaux publics collecte. C un ge citoyen. En rauration, Collecte s graisses contenant moins d 1% d eau, facilement recycb, moyenne s rejs entre autres, en biocarburant. Participe au développement durable. graisseux par couvert 38 grammes. En France, plus ENTRETIEN E T E N QUOTIDIEN I SIMPLE ET PRATIQUE EN 5 MN unités rauration sont répertoriées. Le nombre imé couverts servis en France s élève plus 12 milliards. Soit : tonnes rejs graisseux par an. filtre particu alimentaires. Vir le aires. Ntoyer le bec Vir le réceptacle Ouvrir vanne sortie graisses. vidange quelques s graisses. secons. s. 40% pollution rejée ée vers stations d épuration communa due aux graisses non dégradées. Typologie Rejs le réseau Dégraissage s Rauration après traitement. eaux après traitement. (ppm*/litre) (%) Raurants 62 ppm 99,66% Brasseries series 41 ppm 96,69% Rauration Rapi 34 ppm 98,44% Hôpitaux 60 ppm 99,31% Une unité rauration Cantines 22 ppm 98,57% rapi ou emporter peut Centres Commerciaux 22 ppm 97,33% rejer jusqu 2,5 litres * parties par million graisses s par jour. Soit près d une tonne par an.

4 NOTRE TECHNOLOGIE O E BREVETÉE E E Les eaux grasses pénètrent le séparateur FONCTIONNEMENT O N N E N T DU dès leur entrée, subissent ssent un filtrage draconien n en SEPARATEUR A E R DE GRAISSES S S passant un panier collecte particu alimentaires, maillé 2mm. Les eaux grasses, ses, Entrée s Réceptacle huile eaux grasses débarrassées s corps solis, passent ensuite sous un déflecteur pour atteindre chambre séparation. Celle-ci conçue telle sorte que l eau graisses s se séparent. L eau séparée Sortie graisse passe par une chicane un second Séparation s eaux l huile l eau traitées déflecteur avant repartir le réseau d évacuation. La position haute du dispositif d évacuation Vanne rinçage s graisses chambre séparation d entrien génère une pression hydrostatique qui force graisses vers une vanne brevée se refermant au contact l eau. Les graisses extraites versées le container prévu a c eff sont collectées par le prataire habituel. La technologie hydrosta- tique implique que graisses soient toujours urs l état liqui. Une résistance thermosta- tique maintient eaux grasses présentes chambre séparation température ture requise. L appareil équipé d une vanne fermure automatique tique permtant une vidange rapi haut débit chambre séparation. Ce dispositif perm d éviter tous risques dépôts fins conserve le séparateur un niveau d efficacité cité optimale. Jusqu 1,5 litre graisses pures peuvent, en moyenne, être extraites quotidiennement s eaux usées d un raurant ou d une brasserie traditionnelle. L instaltion 5 unités traitement nos raurants réduit nos frais annuels d entrien canalisations , notre facture d additifs dditifs plus De ce fait, notre rour sur invissement s plus satisfaisants. Par ailleurs, l utilisation cte e technologie nous perm satisfaire bon nombre nos objectifs environnementaux». Cliff f Logan - Project Manager Selfridges & Co. LES AUTRES TECHNOLOGIES O E Système dosagess bio-enzymatiques - Gion du dosage contraignante. - Coûts récurrents s additifs. - Efficacité mise en doute par certains professionnels l assainissement. Séparateur graisses Dégraisseur passif par mécanique décantation / bac graisses - Encombrement faible. - Encombrement important. - Consommateur ressources - Contraignant coûteux. humaines pour un entrien - Impntation difficile ficile voire fastidieux. impossible en centre ville. - Usure mécanique naturelle - Vidanges nécessaires entraînant consommation entraînant s coûts récurrents. pièces détachées. - Stockage s déchs organiques générant mauvaises ours.

5 Suite sérieux problèmes d évacuation nos eaux usées liés proportion graisses rejées, es, nous avons fait appel technologie séparation hydrostatique. Sans aucun doute, Fatstrippa trippa été hauteur sa réputation parvenu régler r en totalité nos problèmes rejs graisseux». Brent Sandbrook - Property Services Manager - Noble House Pub Company. RÉCAPITULATIF A T I DES AVANTAGES A A Instaltion simple rapi. Encombrement minimum. Pas mécanique, synonyme d usure maintenance en pièces détachées. LA GAMME M MBC Solutions propose une gamme séparateurs actifs suffisamment étendue pour traiter toutes configurations. Pour cas particuliers, nous proposons s solutions sur mesure aux professionnels onnels s métiers bouche. TABLEAU A GAMME M : INFORMATIONS I O N GENERALES E E Modèle Occupation Hauteur (cm) Capacité Capacité au sol (m²) traitement traitement du débit (L/s) du débit (L/h) FS50 0, , FS70 0, , FS100 0, FS115 0, , FS125 0, , FS150 0, , FS220 0, , FS360 0, , FS650 0, , Aucun un stockage déchs. Pas mauvaises ours. Fin s canalisations obstruées. Entrien quotidien simple rapi. Pas coûts récurrents : - aucun un additif chimique ou bio-enzymatique, - aucun un pompage. Rejs inférieurs aux normes européennes (100ppm/litre, soit 100mg/litre). Acte citoyen respectant l environnement. Contribution au développement ent durable. Suite un diagnostic compl votre système d évacuation s eaux grasses, nos experts vous conseillerons solution séparation hydrostatique plus adaptée. Le rayon traiteur d une gran surface, pourra rejer jusqu 2 tonnes par an graisses. Références Léga Article L110-1 du Co l Environnement. Article L du Co Santé Publique. Article L du Co Santé Publique. Article R du Co Santé Publique. Arrêté du 22 juin Annexé circuire du 9 août 1978 modifiée. Références es aires Sanitaire Départemental. d Assainissement Départemental. al. d Assainissement Communal. Sanitaire Départemental type.

6 ILS UTILISENT NOTRE SOLUTION Raurants - Brasseries Aroma Raurants Ask Raurants Café Rouge Conran Raurants Green King Plc JD Wherspoon PLC Le Victoria Groupes Hôteliers Accor Hotel Group - UK Great Eastern Hotel Healthspan Hotel Group Traiteurs spécialisés Air Lingus Buckingham Pace Fast food Burger King - UK KFC - UK Mc Donalds - UK Nandos - UK Starbucks - UK Hôpitaux - Maisons rraite Age Concern Farnham Road Hospital Noble House Leisure Portnd Hospital Centres commerciaux Harrods Ltd John Lewis Partnership Marks & Spencer Selfridges & Co Agence l Eau Northumbrian Water Distributeur agréé en France Nous contacter : MBC SOLUTIONS Tél. +33 (0) Siège social : 9, parc Bérengère Saint-Cloud - France

Assainissement non collectif INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. questions?

Assainissement non collectif INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. questions? INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF questions? INFORMATIONS ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF : Les objectifs prioritaires sont de: prévenir tout risque sanitaire et de limiter

Plus en détail

systèmes de séparation des eaux usées contenant des Graisses

systèmes de séparation des eaux usées contenant des Graisses systèmes de séparation des eaux usées contenant des Graisses séparateur de graisses FriWa -fat Généralités Lorsque des graisses d origine animale et des huiles d origine végétale se solidifient dans les

Plus en détail

Eaux dans les Métiers de Bouche : & optimisation du traitement des rejets. Marie-Pierre FISCHER Chargé de mission EAU du CNIDEP

Eaux dans les Métiers de Bouche : & optimisation du traitement des rejets. Marie-Pierre FISCHER Chargé de mission EAU du CNIDEP Eaux dans les métiers de Bouch Eaux dans les Métiers de Bouche : Réduction des consommations & optimisation du traitement des rejets Marie-Pierre FISCHER Chargé de mission EAU du CNIDEP Service CMA 54

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

04.93.48.68.68. présentation générale. www.algora-environnement.fr

04.93.48.68.68. présentation générale. www.algora-environnement.fr présentation générale La société Algora Environnement propose pour les entreprises, industries, commerces, collectivités, professionnels de l immobilier et particuliers un ensemble de services liés à l

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif Décider, construire et vivre le Saulnois SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif GUIDE D ENTRETIEN de votre dispositif d Assainissement Non Collectif Sommaire Introduction p 3 Les ouvrages

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES

ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES ETAT DE VAUD Département de la sécurité et de l environnement DIRECTIVE CANTONALE DCPE 560 DECEMBRE 2005 ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES Section assainissement industriel, Rue du Valentin

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

www.dimitro.com Machine et Tunnel de Lavage 2009

www.dimitro.com Machine et Tunnel de Lavage 2009 www.dimitro.com Machine et Tunnel de Lavage 2009 Machines de Lavage et séchage pour euro-boxes, palettes et cuves Europe 200 et 300 litres Tunnel de lavage pour caisses Europe Machine à laver industrielle

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

TOUTES LES APPLICATIONS

TOUTES LES APPLICATIONS TOUTES LES APPLICATIONS Location PIONEER conçoit et fabrique la plus grande gamme de pompes autoamorçantes au monde. Ayant plus de 40 modèles de pompes haut débit et haute pression, nous avons une solution

Plus en détail

Assainissement Non Collectif : vérification du fonctionnement et de l entretien S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif : vérification du fonctionnement et de l entretien S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif Doc :SP-06 Assainissement Non Collectif : vérification du fonctionnement et de l entretien LOGO mairie/cc/ SIAEPA S P A N C Service Public d Assainissement Non Collectif N de Siret = Référence du dossier

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES PISCINES ET BASSINS D AGREMENT

ASSAINISSEMENT DES PISCINES ET BASSINS D AGREMENT DEPARTEMENT DE LA SECURITE ET DE L ENVIRONNEMENT DCPE 501 SERVICE DES EAUX, SOLS ET ASSAINISSEMENT Décembre 2007 DIRECTIVE CANTONALE ASSAINISSEMENT DES PISCINES ET BASSINS D AGREMENT Section assainissement

Plus en détail

Mini stations d épuration selon EN 12566-3

Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Vous n êtes pas raccordé à la canalisation? Alors vous n êtes pas le seul, car un citoyen sur cinq est dans le même cas en Europe. Rien qu en France, il y aura

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Consommation d'eau Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales LE CONTEXTE Règlementaire D après l article 29.2 du règlement sanitaire départemental type, il est interdit de rejeter à l égout toute

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte BIOROCK Documentation technique FOURNISSEUR DE SOLUTIONS POUR A.N.C. DESCRIPTION DE LA FILIERE COMPACTE Une filière compacte est conçue pour traiter les effluents domestiques (les eaux ménagères et les

Plus en détail

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC)

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Etat d avancement et présentation des conclusions après 3 années de contrôles. Conseil Communautaire du 11 mai 2010 Déroulement de la présentation

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion d information Marmagne 18 septembre 2014

Service Public d Assainissement Non Collectif. Réunion d information Marmagne 18 septembre 2014 Service Public d Assainissement Non Collectif Réunion d information Marmagne 18 septembre 2014 TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE 95 610 habitants sur 27 communes 3 900 foyers non raccordés au réseau public soit

Plus en détail

Diamond. Traitement des eaux usées. Microstation d épuration destinée aux propriétés domestiques et commerciales

Diamond. Traitement des eaux usées. Microstation d épuration destinée aux propriétés domestiques et commerciales Traitement des eaux usées Diamond Microstation d épuration destinée aux propriétés domestiques et commerciales Encombrement réduit Sans odeur Facile à installer Solutions écologiques pour le traitement

Plus en détail

Notice technique. Fontaines à eau. W 10 022 f Edition novembre 2013 INFORMATION

Notice technique. Fontaines à eau. W 10 022 f Edition novembre 2013 INFORMATION Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association SVGW SSIGE

Plus en détail

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com Fiche commerciale Cuisine Pro PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré Cuisine Pro Direct @ccess PyroSafe : Système de détection et d extinction incendie pour cuisine La réglementation

Plus en détail

ANNEXE 1: Entretien de la filie re

ANNEXE 1: Entretien de la filie re ANNEXE 1: Entretien de la filie re 1 A ) ENTRETIEN DE LA COLLECTE DES EAUX USEES : Objectif : assurer un bon écoulement des eaux usées. Vérifier le bon écoulement par les tés ou regards de visite Nettoyer

Plus en détail

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM Nos Nos stations Nos stations Nos stations TOP TOP TOP répondent répondent aux aux aux différents aux différents besoins besoins besoins de de collecte, de de

Plus en détail

BILAN campagne de contrôles diagnostics de l existant

BILAN campagne de contrôles diagnostics de l existant Axel Darques ; Isabelle Roget SPANC C.C. des 2 Sources 02/12/2009 BILAN campagne de contrôles diagnostics de l existant Commune D ORVILLE Introduction : le contexte Loi sur l eau et les milieux aquatiques

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME SIAEPA des Sources de la Varenne et de la Béthune Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Siège : Mairie 76680 Saint Martin Osmonville Bureau : 11 Chemin de la Varenne 76680 SAINT MARTIN

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

FILTRES INDUSTRIELS APPLICATIONS. www.siebec.com. Filtration de bains de galvanoplastie (Nickel, Zinc, Cuivre, Chrome, Platine, Or )

FILTRES INDUSTRIELS APPLICATIONS. www.siebec.com. Filtration de bains de galvanoplastie (Nickel, Zinc, Cuivre, Chrome, Platine, Or ) FILTRES INDUSTRIELS APPLICATIONS Filtration de bains de galvanoplastie (Nickel, Zinc, Cuivre, Chrome, Platine, Or ) Filtration de produits chimiques sur process ou avant conditionnement Filtration et déshuilage

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif séminaire assainissement des eaux usées domestiques Assainissement Non Collectif Jacques LESAVRE lesavre.jacques@aesn..fr L assainissement non collectif (ANC): pourquoi? Directive européenne (91/271) du

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES Ain Angillon Malvaux REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES REGISSANT LES PRESTATIONS DE CONTROLE ET D ENTRETIEN DES INSTALLATIONS (arrété du 6 mai

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif SIVO - Syndicat Intercommunal de la Vallée de l Ondaine 44, rue de la Tour de Varan - 42700 FIRMINY Le contexte réglementaire La loi sur l eau du 3 janvier

Plus en détail

Des gestes pour protéger notre eau

Des gestes pour protéger notre eau Des gestes pour protéger notre eau Quotidiennement, nous utilisons de l eau pour notre hygiène (pour nous doucher, tirer la chasse d eau ), l entretien de notre habitat (pour faire la vaisselle ) : ces

Plus en détail

Innovation de séparateur à graisse

Innovation de séparateur à graisse I. Introduction Le déversement des résidus graisseux dans les réseaux d égouts et les stations d épuration constitue un problème majeur dans la gestion des filières de traitement des eaux usées (nuisances

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE

L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE Service Technique Tél : 32 50 23-219 L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE Demande d octroi d un subside pour la mise en place d une infrastructure de collecte des eaux de pluie D e m a n d e u r

Plus en détail

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Le point au 6 septembre 2010 Le contrat de délégation du service public de l assainissement indique un taux de colmatage, ou une débitance,

Plus en détail

GUIDE PRODUIT INSTALLATION RAPIDE SANS SOUCI. Leader mondial dans la technologie magnétique

GUIDE PRODUIT INSTALLATION RAPIDE SANS SOUCI. Leader mondial dans la technologie magnétique GUIDE PRODUIT INSTALLATION RAPIDE SANS SOUCI Filtre hautes performances des systèmes de chauffage Améliore le rendement énergétique Capture les débris magnétiques et non magnétiques Conception sans obstruction

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

L assainissement non coll

L assainissement non coll ectif L assainissement non coll l e u id iv d in t n e m e s L assainis Que faut-il savoir? ns? Quelles sont mes obligatio? Pourquoi m en préoccuper Epuration par le sol Eaux usées Pollution Puits perdu

Plus en détail

Air-Eau Pompe à chaleur

Air-Eau Pompe à chaleur Air-Eau Pompe à chaleur 2 Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet de serre est une préoccupation

Plus en détail

L ÉLABORATION D UNE PROCÉDURE SÉCURITAIRE DE TRAVAIL EN ESPACE CLOS APPLICABLE AUX STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX POTABLE ET USÉES

L ÉLABORATION D UNE PROCÉDURE SÉCURITAIRE DE TRAVAIL EN ESPACE CLOS APPLICABLE AUX STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX POTABLE ET USÉES L ÉLABORATION D UNE PROCÉDURE SÉCURITAIRE DE TRAVAIL EN ESPACE CLOS APPLICABLE AUX STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX POTABLE ET USÉES ANTOINE LAPORTE & MICHEL PÉRIARD COMITÉ DE SANTÉ ET SÉCURITÉ VILLE DE

Plus en détail

CORRIGE. 1.2.1 0.5 pt pour la représentation du cercle de Sinner. Act de la Température

CORRIGE. 1.2.1 0.5 pt pour la représentation du cercle de Sinner. Act de la Température CORRIGE 1. NETTOYAGE INDUSTRIEL 21,5 points 1.1 2,5 pts 1.1.1 2 pts (0,25 x 4 pour l explication des lettres et 0,25 x 4 explication du chiffre) U4 : Résistance à l usure élevée. P3 : Bonne résistance

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT Autorisations et conventions de raccordement pour effluents non domestiques QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT A retourner à : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES COTEAUX DU VEXIN 80, rue des Coutures 78520 Limay Tél

Plus en détail

Décantation des boues. Cuve à compartiments. Flexible haute-pression. Outil de travail bus à réaction

Décantation des boues. Cuve à compartiments. Flexible haute-pression. Outil de travail bus à réaction Eau propre Décantation des boues Cuve à compartiments Treuil d enroulement Pompe haute-pression Flexible haute-pression Aspiration des matières Regard de visite Collecteur à ramoner Outil de travail bus

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Communauté de Communes Bugeat-Sornac, Millevaches au Coeur Le bourg 19170 St Merd les Oussines

Communauté de Communes Bugeat-Sornac, Millevaches au Coeur Le bourg 19170 St Merd les Oussines Marchés Publics de Services Communauté de Communes Bugeat-Sornac, Millevaches au Coeur Le bourg 19170 St Merd les Oussines Entretien des installations d assainissement non collectif du territoire Cahier

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 1, rue d Orfeuil 51000 Châlons-en-Champagne Tél : 03 26 69 38 68 Fax : 03

Plus en détail

SOLUTIONS INNOVATRICES POUR L INDUSTRIE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

SOLUTIONS INNOVATRICES POUR L INDUSTRIE DU TRAVAIL DES MÉTAUX 2015 SOLUTIONS INNOVATRICES POUR L INDUSTRIE DU TRAVAIL DES MÉTAUX SYSTÈMES DE NETTOYAGE DE PIÈCES INDUSTRIELLES. NETTOYAGE ET DÉGRAISSAGE INDUSTRIEL. LUBRIFICATION. PROTECTION ANTI-CORROSION EFFICACE

Plus en détail

Contenu : Installation de systèmes de traitement des eaux

Contenu : Installation de systèmes de traitement des eaux Page 1 / 6 Rapport technique / domaine de l environnement Contenu : Installation de systèmes de traitement des eaux Rédaction : Dessimoz Guillaume / Etudiant conducteur de travaux 3 e année Date : 08 octobre

Plus en détail

de traitement et de recyclage des eaux

de traitement et de recyclage des eaux WWW.NISKAE.FR Station de traitement et de recyclage des eaux SW1000 - Débit 1000L/H SIMPLICITE DE FONCTIONNEMENT ET D ENTRETIEN - Coagulation, floculation et décantation Station de traitement et de recyclage

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

Relevé sanitaire des installations septiques autonomes au lac Sept-Îles

Relevé sanitaire des installations septiques autonomes au lac Sept-Îles 23 mai 2015 Relevé sanitaire des installations septiques autonomes au lac Sept-Îles L installation septique et vous 1. Pourquoi? 2. Pour qui? 3. Comment? 4. Quel est le problème? 5. Des solutions? 6. Le

Plus en détail

SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES

SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES NETTOYAGE EFFICACE DES PIECES MECANIQUES DE PRECISION

Plus en détail

L assainissement non collectif

L assainissement non collectif L assainissement non collectif Dispositif de prétraitement 1 - Présentation électronique Dispositif assurant l épuration et l évacuation des effluents par le sol SPANC COMMUNAUTE DE COMMUNES DE VERE GRESIGNE

Plus en détail

Soirée d information PROGRAMME DE VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES

Soirée d information PROGRAMME DE VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES Soirée d information PROGRAMME DE VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES Service de l aménagement du territoire Ville de Mont-Saint-Hilaire 22 février 2012 PLAN DE PRÉSENTATION 1. Mot de bienvenue : Par M. Michel

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté Demande d Installation d un dispositif Ce document est à remplir par le pétitionnaire et à remettre à la Mairie du lieu où se situe l habitation.

Plus en détail

SANTOS espresso n 75. N 75 (Modèle Noir)

SANTOS espresso n 75. N 75 (Modèle Noir) EQUIP HOTEL 2003 SANTOS espresso n 75 Machine à café professionnelle "Santos Espresso ", 1 groupe. Pompe 16 bars. Filtres : 1, 2 tasses, dosettes standards Idéal pour les bureaux, points de restauration

Plus en détail

C.C.T.P VILLE DE NICE ------------- DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU DEVELOPPEMENT DES ACTIONS COMMUNALES

C.C.T.P VILLE DE NICE ------------- DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU DEVELOPPEMENT DES ACTIONS COMMUNALES VILLE DE NICE ------------- DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU DEVELOPPEMENT DES ACTIONS COMMUNALES DIRECTION CENTRALE DE L EDUCATION ------------ 6 C.C.T.P MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Marché sur B.P.U.

Plus en détail

Convention relative à l utilisation du Service de Vidange du SPANC

Convention relative à l utilisation du Service de Vidange du SPANC Convention relative à l utilisation du Service de Vidange du SPANC Merci de signer le document et de le retourner à la Communauté de Communes Si vous souhaitez utiliser ce service ENTRE D UNE PART, M.,Mme

Plus en détail

Des solutions innovantes pour la collecte des déchets. A la pointe de l esthétique, de la qualité et de la performance

Des solutions innovantes pour la collecte des déchets. A la pointe de l esthétique, de la qualité et de la performance Des solutions innovantes pour la collecte des déchets A la pointe de l esthétique, de la qualité et de la performance Un nettoyage de qualité nécessite une collecte des déchets scrupuleuse Vous êtes fiers

Plus en détail

60% 45% JE VEUX UN SYSTÈME SOLAIRE. >> Economies importantes >> Zéro émission de CO2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique.

60% 45% JE VEUX UN SYSTÈME SOLAIRE. >> Economies importantes >> Zéro émission de CO2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique. POUR MOI, C EST TOUT NATUREL DE PENSER À LA PLANÈTE. GRAND BLEU POUR MES ÉCONOMIES. Avec, le soleil vous fait faire de vraies économies : Énergie 100 % Jusqu à 60 % des besoins annuels en sanitaire gratuits

Plus en détail

Lave-vaisselle à avancement automatique

Lave-vaisselle à avancement automatique Lave-vaisselle à avancement automatique 2 electrolux wtm Lave-vaisselle à avancement automatique La nouvelle gamme de lave-vaisselle à casiers modulaires d Electrolux allie des prestations haut de gamme

Plus en détail

pur et silencieux dentaire

pur et silencieux dentaire pur et silencieux dentaire de l air pur JUN-AIR a produit son premier compresseur il y a 50 ans et développé la technologie et le design qui ont fait du compresseur JUN-AIR le choix numéro UN des cabinets

Plus en détail

INNOVENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION DE RÉELLES ÉCONOMIES D ÉNERGIE UN CONFORT D AVANCE UN VRAI PLUS POUR LA PLANÈTE LE PROGRÈS UTILE

INNOVENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION DE RÉELLES ÉCONOMIES D ÉNERGIE UN CONFORT D AVANCE UN VRAI PLUS POUR LA PLANÈTE LE PROGRÈS UTILE INNOVENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À NDENSATION DE RÉELLES ÉNOMIES D ÉNERGIE UN NFORT D AVANCE UN VRAI PLUS POUR LA PLANÈTE LE PROGRÈS UTILE 5 LES 6 POINTS-CLÉS DU PROGRÈS TECHNIQUE Corps de chauffe en aluminium

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

avril 2008 jusqu au 30 avril 2008 date à laquelle une commande groupée sera faite.

avril 2008 jusqu au 30 avril 2008 date à laquelle une commande groupée sera faite. Vuarrens info avril 2008 Noms des rues et numéros Les personnes qui voudraient apposer leur numéro sur leur bâtiment peuvent le commander auprès de notre secrétaire pour le prix de 15.- Frs ceci jusqu

Plus en détail

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Le système à lit bactérien Le système SBR la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Petites stations d épuration pour une population de 4 à 400 habitants Fonctionnement simple,

Plus en détail

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS Ou comment raccorder son habitation pour traiter les eaux usées et évacuer les eaux pluviales. www.grandtoulouse.fr Grand Toulouse - Direction Assainissement 1, place

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

Oréane LC, Lave-vaisselle à capot. Nouvelle génération étincelante

Oréane LC, Lave-vaisselle à capot. Nouvelle génération étincelante Oréane LC, Lave-vaisselle à capot Nouvelle génération étincelante Purement & simplement efficace Oréane LC Pro HP 500 Oréane LC et LC Pro 500 La température de rinçage d Oréane est constante à 85 C, ce

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

PERIODICITE / DUREE DE VIE

PERIODICITE / DUREE DE VIE -alimentation en eau -traitement d'eau (éventuel) -surpresseurs -vannes, tuyauteries, détendeurs, calorifuges, accessoires -fourniture des produits traitement d'eau Selon besoins x -nettoyage extérieur

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2010 CORRIGE EPREUVE E1 A1 Epreuve scientifique et technique Etude technique de chantiers Durée : 3 heures Coefficient : 2 Repère de l épreuve

Plus en détail

Projets de référence Vanne annulaire VAG RIKO

Projets de référence Vanne annulaire VAG RIKO Projets de référence Vanne annulaire VAG RIKO Distribution d eau Industrie Centrales hydrauliques / barrages Stations d épuration Edition 1 / 09-2010 Robinet-vannes et Système BAIO plus Vannes murales

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Récupérateurs de chaleur thermodynamiques Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Stop au gaspillage! La consommation d énergie des chauffe-eaux représente une part croissante

Plus en détail

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES Water Treatment Chemicals L eau pure nécessite des solutions extrêmement pures Même les eaux d égout doivent répondre à des normes strictes. Les habitants

Plus en détail

testo 310 : L analyseur de combustion dédié aux installateurs.

testo 310 : L analyseur de combustion dédié aux installateurs. Rapport qualité/prix exceptionnel. testo 310 : L analyseur de combustion dédié aux installateurs. testo 310 Rien de plus simple. Soyez conforme à la réglementation. Le testo 310 est l analyseur d entrée

Plus en détail

ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES

ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES A utiliser avec des chaudières, des panneaux solaires et des pompes de chaleur Guide d'installation, d'exploitation et d'entretien ECHANGEURS DE CHALEUR DE PISCINES Guide

Plus en détail

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2.1 PLACEMENT AU SABLE STABILISE (RONDE) D E G A C F (1) VOLUME A C D E F G Kg SP/RW 1.000 L 1.260 1.015 500 1.085 110 1.065 30 SP/RW 1.500 L 1.570

Plus en détail

www.aeos-environnement.fr Création : Noir O Blanc - 02 33 05 91 34

www.aeos-environnement.fr Création : Noir O Blanc - 02 33 05 91 34 www.aeos-environnement.fr Création : Noir O Blanc - 02 33 05 91 34 4 secteurs d activités Gestion des déchets industriels spéciaux Assainissement et nettoyage industriel Nettoyage des réseaux d eau potable

Plus en détail

TRAITEMENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES

TRAITEMENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES ASSOCIATION TECHNIQUE VITICOLE 49 TRAITEMENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES Qu est-ce qu un effluent phytosanitaire? Selon l arrêté ministériel du 12 septembre 2006 sont considérés comme effluents phytosanitaires

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques Les effluents des établissements hospitaliers J. DROGUET - Présentation Hopitech 2007 Contexte Les établissements hospitaliers sont de gros consommateurs d eau (env 800-1000 L/lit). Les différents types

Plus en détail

www.urvoyprefa.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc, RDV sur notre site

www.urvoyprefa.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc, RDV sur notre site Fort de notre expérience et notre savoir-faire depuis 1922, Urvoy préfa est à votre service pour vous offrir des ouvrages en béton de qualité supérieure. Nous vous proposons une gamme complète de produits

Plus en détail

Produits et services de nettoyage Fiche produit --- Version finale DOCUMENT TRADUIT À L EXTÉRIEUR

Produits et services de nettoyage Fiche produit --- Version finale DOCUMENT TRADUIT À L EXTÉRIEUR DOCUMENT TRADUIT À L ETÉRIEUR Produits et services de nettoyage Fiche produit pour les marchés publics écologiques (MPE) 1. Champ d application La présente fiche contient des recommandations relatives

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) REGLEMENT DU SERVICE Janvier 2013 Mairie de Breteil 13, rue de Montfort 35160 BRETEIL Tél. : 02.99.06.01.01. Mél : mairie@breteil.fr COMMUNE DE

Plus en détail

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé Assainissement Collectif Le manuel raccordé du parfait Pourquoi un réseau d assainissement? Depuis le Moyen-Age, l homme s est toujours préoccupé du problème de l élimination des eaux usées domestiques.

Plus en détail

Excellence in Minimum Quantity Lubrication. www.wouters-tecnolub.com

Excellence in Minimum Quantity Lubrication. www.wouters-tecnolub.com Excellence in Minimum Quantity Lubrication www.wouters-tecnolub.com 1926 La société Wouters-Tecnolub Depuis 1926, Wouters SA est spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques pour l'industrie du

Plus en détail

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide.

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide. Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES Guide d entretien Aillevans - Athesans Etroitefontaine - Autrey Le Vay - Beveuge - Bonnal

Plus en détail

Les Avantages. La Différence par Molok

Les Avantages. La Différence par Molok La Différence par Molok Le système de collecte en profondeur Molok Deep Collection est le système d origine du conteneur à déchets semi-enfoui qui révolutionne la façon dont les matières résiduelles et

Plus en détail