CONVENTION Etat/Région de Mobilisation pour l insertion des jeunes en région Centre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION Etat/Région de Mobilisation pour l insertion des jeunes en région Centre"

Transcription

1 CONVENTION Etat/Région de Mobilisation pour l insertion des jeunes en région Centre Juillet

2 Vu le code général des collectivités territoriales, Vu le code du travail et notamment son article L118-1, Vu le code de l éducation, notamment les articles L et L aux termes desquels la Région définit et met en œuvre la politique des jeunes et des adultes à la recherche d un emploi ou d une nouvelle orientation professionnelle, et adopte le plan régional de développement des formations professionnelles et s assure de sa mise en œuvre, Vu la loi relative aux libertés et responsabilités locales en date du 13 août 2004, Vu la loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005, Vu la circulaire du 17 février 2005 relative à la mise en place des contrats d objectifs et de moyens visant au développement de l apprentissage, Vu la circulaire DGEFP n du 12 juin 2009 r elative à la mise en œuvre du contrat d accompagnement formation Vu le contrat d objectifs et de moyens relatif à la modernisation et au développement de l apprentissage signé le 21 septembre 2005 entre la Région Centre, le Préfet et le Recteur, Vu la délibération de l assemblée plénière du 18/12/03 (DAP n ) adoptant le Plan Régional de développement des formations : une stratégie régionale de professionnalisation, Vu le Schéma Régional de Développement Economique et Social (SRDES) adopté par l Assemblée Plénière Régionale lors de sa séance plénière du 16 décembre 2005 (DAP n ) Vu les circulaires de la dynamique Espoir Banlieues n du 18 décembre 2008 et n du 28 avril 2009, Vu la note d instruction interministérielle n JS du 22 avril 2009 relative à la prévention du décrochage scolaire et à l accompagnement des jeunes sortant sans diplômes du système scolaire, Vu la délibération DAP n de l Assemblée P lénière du Conseil régional du Centre relative à la création d un service public régional de la formation professionnelle. ENTRE L Etat, représenté par Monsieur Martin HIRSCH, Haut Commissaire à la Jeunesse, Monsieur Bernard FRAGNEAU, Préfet de la région Centre, Préfet du Loiret, M. Paul CANIONI, Recteur de l Académie d Orléans-Tours, Chancelier des Universités et Mme Isabelle CHMITELIN, Directrice Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt, La Région Centre, représentée par Monsieur François BONNEAU, Président du Conseil régional, Ci-après dénommées les parties, Il est convenu ce qui suit : 2

3 Préambule Dans le second degré, le nombre de jeunes sortant sans diplôme du système de formation initiale est estimé entre et chaque année en France. En région Centre, 5,49% des jeunes sortent du second degré sans qualification (Académie Orléans-Tours, 2007) suite aux efforts déjà entrepris en région (en 2000, le taux était de 8%). Les abandons au cours ou en fin d une première année de CAP ou BEP représentent la majorité des sorties. Cette réalité du décrochage dans le secondaire, notamment en lycée professionnel et en apprentissage, nécessite d améliorer les dispositifs d orientation et de lutte contre le décrochage. Dans le supérieur, près de jeunes sont inscrits en première année de formation post-baccalauréat en région Centre. Chaque année, de nombreux jeunes décrochent. Une première estimation, effectuée dans le cadre des travaux du Plan Régional de Développement des Formations sur l enseignement supérieur, montrait que 17 % des étudiants abandonnaient après la première année. Ce taux passait à 55% pour les bacheliers STG poursuivant leurs études en première année de cursus licence à l université. Des rencontres organisées par la Région ces derniers mois avec ces jeunes (lycéens, apprentis, étudiants) ont révélé des besoins importants d accompagnement, de formation rapide et de courte durée pour les aider à structurer leur démarche de construction d un projet professionnel. Sur le marché du travail, jeunes demandeurs d emploi de moins de vingt cinq ans sont particulièrement touchés par la crise en région Centre. Leur nombre a augmenté de 50 % depuis un an. Aussi, les signataires de la présente convention, en s appuyant sur le Programme National d Expérimentation pour les jeunes et conformément à l instruction interministérielle du 22 avril 2009 ainsi qu a la circulaire du Ministère de l Education nationale du 24 juin 2009, ont décidé de renforcer les actions déjà menées dans le cadre des dispositifs et opérations suivants : - Contrat de projet Etat-Région et programmes opérationnels européens. - Contrat d objectif et de moyens relatif au développement de l apprentissage. - Plan Régional de Professionnalisation des jeunes issu du Plan Régional de Développement de la Formation (PRDF) de la région Centre, qui associe à travers le Groupement d Intérêt Public «Alfa Centre» l Etat et la Région dont l opération «Assure ta rentrée» conduite en partenariat par l académie d Orléans-Tours et la Région Centre. - Plan Emploi-jeunes, visant à développer les dispositifs d alternance, - Plan Espoir Banlieues s adressant aux jeunes des territoires les plus en difficulté. - Plan «réussir en licence» des Universités d Orléans et de Tours. - Mission générale d insertion et Observatoire académique du décrochage. 3

4 Article 1 - L objet Cette convention a pour objet de : - s attacher à mieux connaître le décrochage scolaire et ses conséquences, identifier les diverses situations et cause de rupture, doter l ensemble des acteurs d informations concrètes pour un pilotage efficace, - créer une véritable continuité éducative et réduire le nombre de jeunes sans solution de formation ou d emploi par une meilleure coordination des différents intervenants à l échelle des bassins d emplois, - mettre en œuvre une politique globale et coordonnée d orientation et d insertion professionnelle et sociale des jeunes au-delà de leurs statuts (collégiens, lycéens, apprentis, demandeurs d emploi, étudiants, stagiaires) et de leur situation dans la région en confortant les initiatives partenariales engagées notamment dans le cadre du PRDF, et en les confortant avec tous les acteurs concernés sur la base des réseaux et structures existants. Article 2 - Les Partenaires - L Etat (Académie d Orléans-Tours, Direction Régionale du Travail de l Emploi de la Formation Professionnelle, Direction Régionale de l'alimentation de l Agriculture et de la Forêt ), - La Région Centre (Conseil régional et CESR), - Les conseils généraux, - Le réseau des Missions Locales, - Pôle Emploi, - Les représentants du monde économique (notamment les organisations consulaires et les branches professionnelles). Article 3 - La Gouvernance régionale La gouvernance régionale s exerce au sein du Comité de Coordination Régional de l Emploi et de la Formation Professionnelle (CCREFP) et de manière opérationnelle à travers ses différentes commissions. Un comité opérationnel Etat-Région, dont le rôle est défini à l article 6, est chargé de mettre en œuvre les orientations de la présente convention. Le Recteur, Chancelier des Universités, joue un rôle particulier de chef de file dans le repérage des décrocheurs, la prévention de l échec scolaire et l amélioration de l orientation. Une commission du CCREFP pour la jeunesse pourra être spécifiquement créée afin d assurer la gestion de la gouvernance régionale. Chaque année, le CCREFP établira et rendra public un diagnostic éclairant les avancées et les difficultés de la mise en œuvre de la convention. A partir du cadre établi au niveau régional, un responsable de la coordination sera désigné au niveau de chaque territoire de coordination dans les conditions prévues par l instruction du 22 avril 2009 susvisée. 4

5 Le groupe d orientation du PRDF qui rassemble l ensemble des partenaires qui travaillent dans le champ de l éducation-formation-emploi sera également régulièrement informé du suivi des travaux et pourra faire évoluer ses orientations et décisions en lien avec la présente convention. Article 4 - Les actions pour l insertion des jeunes : les champs prioritaires en région Centre Tenant compte des enjeux définis par l article 1 de la présente convention, quatre champs d action apparaissent comme particulièrement prioritaires dans la région : - Renforcer et mieux coordonner les dispositifs d orientation et d information sur les formations et les métiers. En particulier, l usage des technologies d information et de communication, avec le développement des espaces numériques de travail, doit permettre un déploiement rapide et une démultiplication de l information et de l individualisation de la formation ; - Repérer le décrochage précoce, mettre en œuvre les dispositifs de suivi du décrochage et de l échec scolaire. L objectif général est de sécuriser l ensemble des parcours de formation pour les jeunes issus de l Education nationale et de l Enseignement agricole mais aussi pour les jeunes issus des établissements privés et de l apprentissage, ce qui implique : - d élargir le public éligible pour «récupérer» les jeunes plus âgés sans diplôme qualifiant, les abandons en lycée, les ruptures d apprentissage ou de contrats courts ; - de mettre en place si nécessaire des dispositifs de remobilisation ou de re-préparation au diplôme à destination de ces publics - Mobiliser l ensemble des dispositifs de formation sur le territoire régional en veillant à conforter les complémentarités (formation initiale scolaire et par apprentissage, programme régional de formation du Conseil régional, contrat de professionnalisation, contrat d accompagnement formation ) et encourager les initiatives nouvelles (Ecoles de la deuxième chance par exemple) - Développer l ensemble des dispositifs d alternance de manière à : valoriser au mieux les capacités en matière d apprentissage augmenter l effectif des jeunes en contrat de professionnalisation, qui est un objectif prioritaire La présente convention s articule avec le Contrat d Objectifs et de Moyens de développement de l alternance, et son avenant 2009 et 2010, dans la perspective d une augmentation de jeunes en apprentissage au niveau national entre le 1 er juin 2009 et le 1 er juin Article 5 Les engagements des partenaires Les signataires de la présente convention s engagent à mobiliser les ressources à leur disposition pour agir de façon coordonnée selon le mode de gouvernance rappelé en article 3, dans le but d atteindre les avancées les plus significatives pour la réussite et l insertion sociales et professionnelles des jeunes de la région Centre. Au sein des services de l Etat, le Recteur coordonne les services concernés de l Education nationale. Le SGAR assure la coordination interministérielle nécessaire à la réussite du dispositif. 5

6 Article 6 La mise en œuvre de la convention et du programme d expérimentation pour les jeunes Le comité opérationnel Etat-Région est chargé de : - Etablir un état des lieux régulier des collaborations ; - Analyser la situation des publics en situation de décrochage ; - Fixer des préconisations opérationnelles ; Il se réunit avant la fin de l année scolaire afin d organiser les opérations prévues à la rentrée suivante. Le CCREFP fixe les orientations et est informé du bilan des opérations à la fin de chaque année. Les fiches actions de l appel à projets du Programme national d expérimentation pour la jeunesse pourront notamment être à l origine d actions et de mobilisations s inscrivant dans le cadre de la présente convention sur les volets suivants : - «Assure ton année!» vise à mobiliser tous les acteurs de l information orientation et les acteurs de la formation tout au long de l année pour lutter contre le décrochage scolaire et la sortie sans qualification. Cette action prolonge le dispositif «Assure ta rentrée», mis en place en région Centre depuis 2006 à chaque rentrée scolaire. - «Etoile +», coopération des réseaux d accueil information et orientation dans un souci de qualité du service rendu au jeune. Il est indispensable de permettre l accompagnement des trajectoires professionnelles dans toutes ses composantes : formation, emploi, logement, transport, ressources Il faut renforcer les coopérations de projets entre les acteurs locaux de l orientation, de l emploi et de la formation afin d améliorer le service de conseil en orientation professionnelle. - «Visa compétence jeune» pour agir, accompagner former le jeune dans une démarche d orientation et d inclusion sociale. Le «Visa compétences jeune» sera un élément structurant pour le jeune en démarche de recherche d emploi. Ce visa a pour objectif essentiel de faire acquérir et/ou de renforcer les compétences et connaissances nécessaires à un jeune pour comprendre le monde du travail, construire un projet d emploi, se valoriser et s engager dans un processus de recherche d un emploi ou d un métier adapté à ses acquis, ses compétences et ses choix. - «Transforme l essai» vise à mesurer et agir sur le décrochage des jeunes en université par un dispositif de réorientation rapide des étudiants qui décrochent dès la fin du premier trimestre. Article 7 Durée de la convention La présente convention est établie pour une durée de trois ans à compter de sa signature et fera l objet d une évaluation annuelle afin de permettre des ajustements du programme d action. 6

7 7

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES Convention de partenariat entre L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France et L ACADEMIE DE VERSAILLES entre les soussignés : ACADEMIE DE VERSAILLES Rectorat Boulevard de Lesseps 78017

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 AVRIL 2013 DELIBERATION N CR-13/06.158 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de développement qualitatif de

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E1/014 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

CONVENTION D APPLICATION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CONTINUUM BAC-3 - BAC+3

CONVENTION D APPLICATION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CONTINUUM BAC-3 - BAC+3 CONVENTION D APPLICATION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CONTINUUM BAC-3 - BAC+3 Entre les soussignés : l académie de Créteil représentée par Madame Béatrice GILLE, Rectrice de l académie, Chancelière des universités,

Plus en détail

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre, L Université François Rabelais Domiciliée : 60 rue du Plat d Étain, BP 12050, 37020 Tours cedex 1 Représenté(e) par son président, Loïc VAILLANT Et, Le Lycée Jacques de

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

ACCORD DU 12 JANVIER 2015

ACCORD DU 12 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse Emploi Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dossier de Presse www.dax.fr Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DELEGATION A LA POLITIQUE DE LA VILLE ET A L INTEGRATION 2012 DPVI 152 - Subventions à 5 associations (15.385 euros) menant des actions au titre de la Politique de la Ville sur le Quartier de la Goutte

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métrologie dimensionnelle - Qualité de la production en mécanique de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement devrait assurer en 2015 le rôle de structure

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 3 octobre 2014 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d Académie, Directeurs académiques des services de l Education

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS PROTOCOLE D ACCORD pour l'enseignement de la PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS Ministère de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 Objectifs La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi»

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi» 10 ans de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Colloque régional handicap et citoyenneté Jeudi 3 décembre 2015

Plus en détail

Document d orientation

Document d orientation CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC ROUSSILLON DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L APPRENTISSAGE 201 avenue de la Pompignane 34 064 Montpellier Cedex 2 UNION EUROPÉENNE Fonds Social Européen MARCHES

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2013/O1/070 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2013 REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF SUBVENTIONNEMENT

Plus en détail

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * *

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Je renouvelle l engagement pris par Publicis Groupe en 2003, visant à appliquer et respecter les 10 principes du Pacte Mondial,

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

BIENVENUE. Acteurs de changement

BIENVENUE. Acteurs de changement BIENVENUE Acteurs de changement Création de la Maison de l Emploi du Blaisois Labellisation du projet : 26 septembre 2006 Création de l association loi 1901: à l initiative de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Il est constitué entre les établissements publics locaux d enseignement relevant de l Education nationale suivants : -. (nom, siège)

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Le recrutement : un dispositif qui évolue

Le recrutement : un dispositif qui évolue 3 ème journée des rencontres professionnelles de l Ecole de la GRH Le recrutement : un dispositif qui évolue Thème 2 : Le recrutement des agents non-titulaires et autres recrutements sans concours 2 le

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA Ordre de Service Aux Chefs des établissements d enseignement secondaire de plein exercice et de promotion sociale Date 11 avril 2016 Priorité Moyenne Référence f1516mf-nv06-07_34-14 Instruction publique

Plus en détail

entre L entreprise/organisme... ayant son siège à..., représentée pour la signature du présent contrat par..., ci-après dénommée entreprise

entre L entreprise/organisme... ayant son siège à..., représentée pour la signature du présent contrat par..., ci-après dénommée entreprise Convention entre l Université Ca Foscari de Venise et **** concernant le déroulement de stages effectués par des étudiants ayant obtenu leur maîtrise ou un diplôme universitaire entre L Université Ca Foscari

Plus en détail

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Semestre 1 30 ECTS GOUV 201 Gouvernance du secteur sanitaire et médico-social Responsable : Marie-Line Cal Il s agit de mettre les futurs professionnels

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Priorités. du conseil interprofessionnel pour la formation

Priorités. du conseil interprofessionnel pour la formation Priorités du conseil interprofessionnel pour la formation CIF 2012 avant-propos Genève, le système de la formation professionnelle se fonde A sur le partenariat entre l état et les associations professionnelles

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 17 DECEMBRE 2010 BP 2011 COMMISSION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE LA SECURITE CIVILE Direction Générale

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES du BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. Répertoire National des Certifications Professionnelles

FICHES TECHNIQUES du BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. Répertoire National des Certifications Professionnelles FONDS SOCIAL EUROPÉEN Programme d individualisation des formations et de modernisation de l offre publique de formation professionnelle continue et d apprentissage agricoles FICHES TECHNIQUES du BACCALAURÉAT

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de l Enseignement Supérieur 1 ter, avenue de Lowendal

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Propreté & pratiques tutorales

Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Quatre ans après le lancement

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUIN 2004 DECISION N 2

SEANCE DU 10 JUIN 2004 DECISION N 2 Annexe 4.1. Décision n o 2004-02 de la séance du 10 juin 2004 SEANCE DU 10 JUIN 2004 Référence : CP2 DECISION N 2 Lors de sa séance du 10 juin 2004, le Haut Conseil du commissariat aux comptes a délibéré,

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-981 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION 07/10/10 10:10:00 4 Université Paris 8 Extension de l IUT de Montreuil Convention de cofinancement n 10 ES 03 La Région Ile-de-France,

Plus en détail

CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE

CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE Entre L Université François-Rabelais de Tours, ci-après dénommée «l Université», représentée par Loïc

Plus en détail

2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc... 5. 3. La gouvernance du contrat local de santé du Médoc... 8

2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc... 5. 3. La gouvernance du contrat local de santé du Médoc... 8 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès aux soins... 3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc...

Plus en détail

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs Atelier : MC-16 Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs AQISEP - 24 mars 2010 Animateurs : Michel Bernard, CREP, CSDM Pierre Campeau, CREP, CSDM Stéphanie Guérette, CEIQ Les entreprises

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE EN FRANCE Vu la loi n 2006-396 du 31 mars 2006 pour l égalit é des chances Vu le décret n 2009-885 du 21 juillet 2009 relatif aux modalités d accueil des étudiants de l enseignement

Plus en détail

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION FONDS DE DEVELOPPEMENT LOCAL RAHARINJATOVO HANITRA DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg Décret N 2007-530 du 11 Juin 2007, modifié

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing et communication de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 1 Sommaire Une réforme pour qui? Une réforme pour quoi? Objectifs et bénéfices attendus - Répondre plus rapidement

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

Le Volontariat national au Burkina Faso. Tous engagés, Tous à y gagner

Le Volontariat national au Burkina Faso. Tous engagés, Tous à y gagner Le Volontariat national au Burkina Faso Tous engagés, Tous à y gagner Plan de la présentation 1. Notre histoire 2. Notre mission et objectif 3. Notre statut 4. La loi sur le volontariat national au Burkina

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et aménagement durable des espaces et des ressources de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA REUNION. Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale de la Réunion

PRÉFECTURE DE LA REUNION. Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale de la Réunion PRÉFECTURE DE LA REUNION Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale de la Réunion Le 10 juillet 2014 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE À LA RÉUNION APPEL À PROJETS GESTION

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

Ecole de la Deuxième Chance Marseille

Ecole de la Deuxième Chance Marseille Ecole de la Deuxième Chance Marseille FONCTIONNEMENT TYPE DES ANTENNES DE l E2C MARSEILLE Juillet 2014 1 1. Un fonctionnement déjà éprouvé Dans le cadre de sa mission assurer, par l éducation et la formation,

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE Pour L INFORMATISATION DES ECOLES ET L ACCES AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION Les Objectifs Début 1997 la Ville

Plus en détail

NOR : MTSA0731551C. Principes généraux

NOR : MTSA0731551C. Principes généraux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Circulaire interministérielle DGAS/SD 4A n o

Plus en détail

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS 2007-2012 2012 0 SCHEMA DEPARTEMENTAL ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS Préambule 4 Préambule Le présent document constitue le troisième

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

Par délibération n 2013/5287 du 11 mars 2013, le Conseil municipal a approuvé les points suivants :

Par délibération n 2013/5287 du 11 mars 2013, le Conseil municipal a approuvé les points suivants : 2013/5691 Délégation Générale aux ressources humaines PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 JUILLET 2013 Commission Ressources Humaines du 21 juin 2013 Objet : Complémentaire santé et prévoyance

Plus en détail

Brocéliande De la légende à l excellence

Brocéliande De la légende à l excellence Brocéliande De la légende à l excellence ü ü ü CHARTE DE TERRITOIRE Brocéliande De la légende à l excellence Le Pays de Brocéliande tire son nom de la légende la plus connue d Europe, celle de Merlin L

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde. sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté. et visite de l association ADAGE

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde. sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté. et visite de l association ADAGE DOSSIER DE PRESSE Table ronde sur l insertion professionnelle des femmes en difficulté et visite de l association ADAGE Lundi 07 mars 2016 SOMMAIRE L ASSOCIATION ADAGE 4 ADAGE, une association au service

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 4/07 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 25 Septembre 2009 Commission n 4 - Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'INSERTION ET DE L'HABITAT RAPPORT

Plus en détail

Plan d action pour l école publique genevoise

Plan d action pour l école publique genevoise Plan d action pour l école publique genevoise Présentation de Charles Beer, Conseiller d Etat en charge du DIP Conférence de presse - jeudi 12 mai 2005 Pourquoi un plan d action? Depuis plusieurs années,

Plus en détail

MISSION HANDICAP/ACCESSIBILITE VILLE DE NEVERS

MISSION HANDICAP/ACCESSIBILITE VILLE DE NEVERS MISSION HANDICAP/ACCESSIBILITE VILLE DE NEVERS BILAN D ACTIVITE Année 2008 Elus : Jean-Pierre MANSE, adjoint au Maire. Paulette FONTANILLES, conseillère municipale, déléguée au handicap. Chargé de mission

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

Ci-après désigné(e), par «l organisme d accueil»,

Ci-après désigné(e), par «l organisme d accueil», CONVENTION DE STAGE En application du décret n 2009-885 du 21 juillet 2010 Entre Le Conservatoire national des arts et métiers représenté par Monsieur Christian FORESTIER, administrateur général, 292,

Plus en détail