N 11 FÉVRIER 2015 EMBARQUÉ ÉLECTRONIQUE MESURE VISION PHOTONIQUE. 8 projets d innovation en région grand sud-ouest soutenus par CAP TRONIC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 11 FÉVRIER 2015 EMBARQUÉ ÉLECTRONIQUE MESURE VISION PHOTONIQUE. 8 projets d innovation en région grand sud-ouest soutenus par CAP TRONIC"

Transcription

1 N 11 FÉVRIER 2015 EMBARQUÉ ÉLECTRONIQUE MESURE VISION PHOTONIQUE //// INNOVATION 8 projets d innovation en région grand sud-ouest soutenus par CAP TRONIC //// TENDANCES ET MARCHÉ Objets connectés : la mécanique des données //// QUOI DE NEUF Bras de mesure laser FARO Edge ScanArm HD //// AVIS D'EXPERT Equipements embarqués et connectés : CEM et coexistence radio //// TECHNO L imagerie thermique au service des cockpits d'avion //// TENDANCES ET MARCHÉ Identifier et quantifier les marchés applicatifs des technologies photoniques //// FOCUS SALON ENOVA TOULOUSE Cap sur l embarqué!

2

3 ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 3 Sommaire Cap sur l Embarqué! Édito Pendant qu ENOVA atterrit à Toulouse les 11 et 12 mars prochains, les objets connectés vont débarquer dans notre quotidien, professionnel ou personnel, envahir nos usines, nos bureaux, nos logements, surveiller nos activités, réguler nos déplacements, gérer notre intérieur Toutes les conditions technologiques sont réunies pour une explosion de ces systèmes et objets connectés à Internet. Nouvelle révolution des services, l internet des objets connectés inquiète et fascine. Un changement radical qui, à terme, bouleversera également les processus de production. Ce marché est toutefois exigeant car il suppose une adéquation entre l objet et les services découlant de sa connexion ainsi qu un renouvellement régulier du contenu de ces derniers. Le défi pour notre industrie est ainsi d innover de manière durable tout en garantissant la protection des données personnelles et en développant l interopérabilité. Sur le plan social, les objets connectés permettent de répondre à différents enjeux sociétaux : vieillissement, alimentation, sport, bien être, adaptation aux nouveaux usages, sécurité des voitures ou dans les bâtiments et également la création d emplois industriels et de services. Ce numéro spécial Systèmes et objets connectés, réalisé à l occasion d ENOVA TOULOUSE, est le reflet de l industrie régionale du Grand Sud-Ouest, qui avec son initiative ESMP (Embedded System Market Place) a su donner toute la place qu il fallait à ce qu il est convenu d appeler une révolution : 99,4 % des objets seront connectés d ici Nous vous souhaitons une bonne lecture. Thierry GUERMONPREZ TENDANCES & MARCHÉS 04 Objets connectés : la mécanique des données 08 Objets connectés : Constat, enjeux et opportunités, grandes lignes directrices 11 Le marché des capteurs pour dispositifs électroniques portés sur soi va être multiplié par sept en cinq ans Selon IDC, le marché des systèmes embarqués "intelligents" dépassera les milliards de dollars en Identifier et quantifier les marchés applicatifs des technologies photoniques QUOI DE NEUF 16 AAVID THERMALLOY, ACCELONIX, AXON' CABLE, CMS INDUSTRIE, DIMELCO, EMG2, ERSA, FARO, FTM- TECHNOLOGIES.COM, HAMAMATSU PHOTONICS, HUVITZ, MICROCARE, OCETA METCAL, PDR, TECHNICOME.COM, YAMAHA MOTOR IM FOCUS SALON ENOVA TOULOUSE 20 Cap sur l embarqué! 22 Enova Toulouse bénéficie du soutien des partenaires clés des filières régionales 24 2 jours de conférences techniques TECHNO 26 Production d eau potable par stérilisation 28 L imagerie thermique au service des cockpits d'avion 30 Production de graphène par dépôts chimiques en phase vapeur 32 Projet OMTR1 : Outil de Mesure Thermique par l analyse sur fibre optique du spectre de Raman INNOVATION 34 8 projets d innovation en région Grand Sud-Ouest soutenus par CAP TRONIC AVIS D'EXPERTS 36 Objets connectés : les enjeux légaux 38 Equipements embarqués et connectés : CEM et coexistence radio N 11 - Février GL events Exhibitions 24, rue Saint Victor PARIS - France - Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) Directeur de la publication : Thierry Guermonprez - Communication/Rédaction : Laurène de la Chapelle, Valérie Moullec Houdret - Crédits photos : CETIM, Icam, LASER COMPONENTS, Fotolia, National Instruments, PSA - Publicité : Guillaume Dodeman, Martine Renoult - Annonceurs : AAVID THERMALLOY, CONRAD ELECTRONIC, CONTRÔLES ESSAIS MESURES, DEL LA DISTRIBUTION ELECTRONIQUE, ELECTRONIQUE MAG TV, ENOVA PARIS 2015, ERSA, FISCHER CONNECTORS, IFTEC, LASER COMPONENTS, NCAB GROUP, PROTOELECTRONIQUE - Création et réalisation : etc. - Impression : Ferreol exemplaires

4 4 ENOVAMAG N 11 TENDANCES & MARCHÉS ////////////////////////////////////////////// OBJETS CONNECTÉS LA MÉCANIQUE DES DONNÉES Nouvelle révolution des services, l internet des objets connectés inquiète et fascine. Au cœur de ce grand chambardement, la communication quasi «universelle» des données. Un défi et une réalité dans laquelle la mécanique est déjà engagée. ÉTAT DE L ART L ÈRE DES OBJETS CONNECTÉS Toutes les conditions technologiques sont réunies pour une explosion des objets connectés à Internet. Tous, y compris ceux de la mécanique, ont vocation à l être. Un changement radical qui, à terme, bouleversera également les processus de production. Pourquoi toute cette surexcitation autour de ce qu il est convenu d appeler l Internet des Objets (IdO), c est-à-dire les objets connectés et, donc, communicants? Après tout, il y a beau temps que les objets parlent. Pensez à tous ceux équipés d étiquettes RFID. On les utilise abondamment dans la logistique pour le suivi des palettes et dans l industrie pour le suivi des produits en fabrication. Il en est de même du suivi des outils dans les ateliers. Pensez, dans les ateliers encore, aux machines outils connectées via Internet au site du constructeur qui utilise les informations reçues pour préparer ou effectuer de la maintenance, voire de la télémaintenance. C est une application banale aujourd hui. Pensez également aux roulements instrumentés. On parle alors de M to M, abrégé pour communication de machine à machine. Maintenant qu il est question d Internet des Objets, les prévisions de croissance s affolent. Une étude de l Idate qui recense 15 milliards de dispositifs connectés dans le monde aujourd hui parle de 80 milliards d objets communicants dès 2020, tandis que celle menée par le G9+ et Renaissance numérique pense que 99,4 % des objets seront connectés à cette échéance! L IdO, c est «la troisième révolution industrielle», disent les uns. C est «la naissance de l industrie 4.0», affirment les autres. 99,4% c est le pourcentage des objets connectés d ici à DES MILLIARDS DE MILLIARDS D OBJETS En fait, ce fol enthousiasme pour les objets communiquant par Internet est justifié. Il s explique d abord par le fulgurant développement des Smartphone. Ils ont habitué les utilisateurs à être connectés en permanence. Mieux, ces téléphones se muent en outils d accès, voire en télécommandes universelles. S ajoute à cela l omniprésence des réseaux : Wifi, 4G, et l arrivée récente d un réseau de télécommunication innovant, celui du français Sigfox, conçu spécialement pour les objets Pendant ce temps, les prix des composants électroniques sont en chute libre. Autre facteur déterminant, la généralisation du

5 ////////////////////////////////////////////////////////////// TENDANCES & MARCHÉS 5 SIGFOX, RÉSEAU CELLULAIRE POUR OBJET Les objets, même les plus bavards, ont somme toute peu de choses à dire. Autrement dit, pour communiquer, pas besoin de 2G, de 3G et encore moins de 4G. Dans la plupart des cas, un réseau à bas, voire très bas, débit suffit largement. Sigfox l a compris très tôt et est devenu le premier et l unique opérateur de réseau cellulaire entièrement dédié à l Internet des Objets. Son réseau est basé sur la technologie Ultra Narrow Band (UNB). Elle n offre que des débits variant entre 10 bit/s et 1 kbit/s, mais amplement suffisants pour cette application. En contrepartie, les avantages sont immenses : une très faible consommation, des puces radio à faible coût et, surtout, une portée incroyable : plus de 40 km par antenne! Résultat : Sigfox a déjà couvert toute la France. Il couvrira bientôt toute l Europe. Cloud (le nuage des données) qui permet de stocker virtuellement des informations et des programmes et donne ainsi accès, de n importe où, à tout objet et à de formidables capacités de traitement et d information. L arrivée du protocole de communication IP V6 a, par ailleurs, affranchi d une limitation majeure : il permet de donner une adresse internet (Internet Protocol IP) non plus à 4 milliards d objets, comme le protocole actuel, mais à 340 milliards de milliards de milliards de milliards d objets! Il n y a plus de limites. Enfin, et c est peut-être le plus important, s appuyant sur ce socle technologique auquel il faut bien sûr ajouter le «Big Data» nécessaire à la gestion de ces données, les industries traditionnelles aussi bien que les Start-Up du numérique commencent à avoir une perception plus claire des bénéfices qu ils peuvent tirer de cette connectivité. Bref, toutes les conditions sont désormais réunies pour déclencher une formidable explosion du nombre d objets connectés. AMPOULES, COMPTEURS, BENNES À ORDURES Alors, que connecte-t-on, ou que va-t-on connecter, sur l IdO? Réponse : tout! Du produit grand public (apparemment) le plus anecdotique jusqu au produit le plus complexe en passant évidemment par les produits industriels, y compris ceux de la mécanique. L IdO va également s emparer du process de production industrielle lui-même qu il va radicalement modifier. Quelques exemples donnent une petite idée du potentiel de cette technologie dont on peine à imaginer les limites. Pour le plaisir, commençons par mentionner deux produits grand public français. On connaît le pèse-personne connecté de Withings. C est l un des nombreux produits liés à la santé à bénéficier de la connexion Wifi pour offrir une vaste palette d applications à son utilisateur. Mais savez-vous qu un autre français, Awox, qui vient de réussir une belle entrée en bourse, a inventé une ampoule électrique à Ce compteur connecté va généraliser la télérelève sur les 27 communes du pays de Gex. LED dotée d un haut-parleur? Via Wifi ou Bluetooth, elle diffuse la musique de votre Smartphone. Elle peut même jouer le rôle de «répéteur» Wifi à domicile! Elle montre en tout cas comment la connexion possède le pouvoir de donner naissance à des produits parfaitement inattendus, voire tout à fait improbables. Bien moins anecdotique qu il n y paraît à première vue, cette ampoule musicale illustre également l une des facettes de la «maison connectée», complémentaire de celle que met en place un autre industriel français, Somfy. Du côté des produits professionnels, on sait que, peu à peu, tous les compteurs, d électricité, de gaz ou d eau, ont vocation à être «branchés». Exemple récent, le contrat passé par le pays de Gex avec un consortium réunissant les sociétés Smarteo Water, Connit et Sigfox. Objectif : déployer compteurs d eau intelligents dans les 27 communes du Pays de Gex (Rhône-Alpes/Ain). Outre le relevé à distance (source d importantes économies), le système permet la détection de fuite sur le réseau ou chez l abonné (par le suivi en temps réel de la consommation) et celle de la fraude. Autre exemple, l utilisation du réseau de communication de Sigfox permet de profiter d une seule et même infrastructure de réseau (déjà existante) pour d autres applications de «ville intelligente» telles que le télérelevé des parkings, le suivi des conteneurs à ordures ou encore le contrôle des lampadaires pour l éclairage public. Tous les compteurs, d électricité, de gaz ou d eau, ont vocation à être «branchés». CUISINE ET AUTOMOBILE Que connecter encore? Des équipements de cuisine par exemple. Un cas que le Cetim connaît bien puisque les experts du Centre ont réalisé une étude collective sur les «grandes cuisines» (cuisine professionnelles ou collectives) à la demande de la profession du matériel alimentaire. L idée est de faire dialoguer entre eux les équipements professionnels tels que les fours, frigidaires, congélateurs, tables de cuisson, malaxeurs, pétrins etc. Le but : permettre l interopérabilité des équipements et la mise en place d une supervision centralisée avec l interchangeabilité d équipements de même nature issus de constructeurs différents. «Cette étude a abouti à la mise au point d un protocole de communication basé sur Modbus et adapté aux besoins spécifiques de l application, ainsi qu au développement

6 6 ENOVAMAG N 11 TENDANCES & MARCHÉS //////////////////////////////////////////////// d une carte de communication intelligente», indique Rémy Roignot du Cetim. Le tout est actuellement en test à l INBP (Institut national de la boulangerie pâtisserie). Les fabricants n ont plus désormais qu à doter leurs futurs matériels de capteurs et de puces de communication. Quoi d autre? La voiture bien évidemment. Elle est déjà très «intelligente» et bourrée d électronique. La connectivité à Internet promet une révolution, celle du véhicule «autonome», comme l explique Guillaume Devauchelle de Valeo. Le fait de pouvoir transmettre (et recevoir) des données ouvre un univers entièrement nouveau et proprement inimaginable lorsqu on le croise avec les capacités de traitement du Big Data. Un exemple : la Start-Up israélienne Waze (rachetée par Google qui a également acheté à prix d or le fabricant de thermostats connectés Nest) a développé une application pour smartphone. À partir des données des téléphones des automobilistes, elle détecte en temps réel l état de la circulation et est donc à même de fournir des itinéraires personnalisés. Lorsqu on sait qu une voiture est pleine de capteurs (d ensoleillement par exemple, ou La voiture connectée recueille les données des infrastructures, les informations touristiques et renseigne sur l état de la circulation. de caméras), il ne reste qu à imaginer le potentiel d informations qu on peut extraire des données émises par des millions de véhicules. On n en est qu au tout début de cette réflexion. Mais elle est prometteuse! Témoin, le récent accord entre PSA Peugeot Citroën et IBM. Ils ont décidé de travailler ensemble précisément pour tirer parti des données issues des véhicules, des téléphones qui s y trouvent et de la signalisation routière. Objectifs : analyser les données des automobiles en temps réel et ainsi fournir des services connectés performants. PSA Peugeot Citroen Points de vue «Branchés» 24 h / 24 Deux grands témoins préparent le monde des objets connectés. DR Guillaume Devauchelle, vice-président de l innovation et du développement scientifique, Groupe Valeo. LA VOITURE S AUTONOMISE La voiture d aujourd hui est intelligente. Elle est bourrée de capteurs, de processeurs et de réseaux. Pour Guillaume Devauchelle, vice-président de l innovation et du développement scientifique de Valeo, la voiture de demain sera, en plus, connectée, ce qui, dans son esprit, est synonyme de voiture autonome. «L autonomie du véhicule se fera très progressivement. Elle a déjà commencé avec les systèmes de parking automatique. Avec la connexion à Internet, elle se développera peu à peu par la délégation de tâches de plus en plus évoluées, en commençant dans les applications à basse vitesse (typiquement la conduite dans les embouteillages et les parkings). Ce sont les moments les plus pénibles pour le conducteur et les applications les plus simples à réaliser techniquement de façon sûre. Nous prévoyons ainsi qu en 2023, un véhicule fera seul en ville des manoeuvres à 30 km/h.» Comment la connexion à Internet ouvre-t-elle la voie à l autonomie? Guillaume Devauchelle explique : «au-delà de la capacité du véhicule d émettre et de recevoir des données, ce qui est fondamentalement nouveau, c est la possibilité de croiser les données acquises par la voiture avec celles disponibles sur Internet. Grâce à la fusion de ces données, il est possible d obtenir des informations extrêmement précises sur le véhicule ce qui permet d envisager un comportement autonome.» Exemple : il est possible de fusionner les données cartographiques disponibles sur le net avec celles issues des capteurs embarqués (angle du volant, vitesse, caméras, etc.) pour savoir de manière très fine où se situe le véhicule, ce qui est indispensable si l on songe à l autonomie.

7 ////////////////////////////////////////////////////////////// TENDANCES & MARCHÉS 7 L INTERNET INDUSTRIEL Big Data + Internet des objets : voilà bien le cocktail explosif! General Electric (GE) y croit dur comme fer. Il a investi l an passé un milliard de dollars dans un centre de R&D sur le sujet. GE a baptisé cela : «internet industriel». En bref, cela consiste à doter tous les produits GE de capteurs et de capacités de communication. Ensuite, il faut développer les outils de Big Data propres à analyser avec précision les masses colossales de données qui en sont issues. L objectif est de suivre en temps réel le comportement des produits industriels de la firme (moteurs d avions, machines d IRM, turbines, etc.), afin de tout connaître de leur fonctionnement pour détecter, au plus tôt, tout risque de dysfonctionnement, en optimiser l usage et obtenir des économies significatives : «si nous sommes capables d optimiser l usage de nos équipements ne serait-ce que d un pourcent, cela correspond à plus de 20 milliards de dollars d économie pour notre parc installé», estiment les experts de General Electric. Il va de soi que ce raisonnement s applique virtuellement à tous les produits. Enfin, la dernière révolution qui se prépare est celle de la production. Les uns parlent de «Smart Industry». L académie des sciences allemandes a lancé, elle, le terme d «Industrie 4.0». Dans les deux cas, il s agit de profiter de l intelligence conférée aux objets pour revoir complètement les processus de production. Dans cette nouvelle mouture de l usine du À RETENIR DR Les grandes cuisines : vers un univers interconnecté où chaque équipement communique avec les autres. futur, les objets intelligents et connectés seront identifiables individuellement. Leur situation sera connue à tout instant. Mieux, tout au long de la production, ils connaîtront tous les détails de leur propre fabrication allant jusqu à contrôler le processus de façon semi-autonome. Mieux encore, on imagine que les produits finis connaîtront leurs paramètres de fonctionnement optimaux et seront capables de détecter les signes d usure tout au long de leur cycle de vie et d en informer les utilisateurs. Preuve s il en faut de l importance du phénomène des objets connectés, quatre géants américains des technologies de l information AT&T, Cisco, IBM et Intel ainsi qu un industriel de poids, General Electric, ont annoncé au mois d avril 2014 une grande alliance sur le sujet : l Industrial Internet Consortium. Sa mission : standardiser les protocoles logiciels et matériels permettant de faire communiquer les machines entre elles et avec leurs utilisateurs. Plusieurs groupes de travail, dont un sur la sécurité des données, ont déjà été mis en place. En France, un groupe sur les objets industriels connectés, qui fait partie des 34 plans de la «Nouvelle France industrielle», travaille également sur ces sujets. Source : CETIM INFOS N 226 I JUIN 2014 Ludovic Le Moan, Pdg, Sigfox LA MAINTENANCE PRÉVENTIVE Le fondateur et patron de Sigfox a déployé un réseau de télécommunication radio à très bas débit dédié à la communication entre objets. Il couvre déjà toute la France et une bonne partie de l Europe. C est un formidable succès, désormais bien connu. Mais on ignore souvent que la formation initiale de Ludovic Le Moan, avant celle de l Ensimag, est celle d un mécanicien, avec un CAP de tourneur puis un BEP de mécanique. On ne s étonne donc pas que cet informaticien ait des idées très précises quant à l utilisation des objets connectés dans des applications «purement» mécaniciennes. «Parmi les très nombreuses possibilités dans ce secteur, la maintenance préventive me semble une utilisation très prometteuse des objets connectés. L idée est de prévoir dès la conception, les informations pertinentes à acquérir et de doter les objets d un peu d intelligence et de capacité de communication.» Ludovic le Moan pense bien entendu aux roulements, qu il connaît très bien : son premier travail a consisté, en effet, à analyser l état des roulements de machines tournantes. Il pense également à de très nombreux équipements, depuis des portes sectionnelles dans l usine jusqu à des moteurs qui, dotés de systèmes très simples, deviendraient ainsi capables d avertir de leur état d usure avant qu il n y ait des conséquences néfastes. Cela pour un coût modique et quel que soit l emplacement de l appareil. En attendant, Ludovic Le Moan indique qu il est en discussion avec des entreprises comme PTC ou SolidWorks, pour qu ils intègrent son protocole de communication dans leurs outils de CAO. DR

8 8 ENOVAMAG N 11 TENDANCES & MARCHÉS //////////////////////////////////////////////// OBJETS CONNECTÉS CONSTAT, ENJEUX ET OPPORTUNITÉS, GRANDES LIGNES DIRECTRICES «En quelques années, les objets connectés ont connu un formidable développement. Leurs apports et leurs influences sociétales n en sont néanmoins qu aux prémices tant les possibilités sont infinies. Les constantes innovations mettent en effet en évidence la diversité des applications : bien-être, santé, activités sportives, alimentation, sécurité, gestion des embouteillages et donc de la pollution Ce marché est toutefois exigeant car il suppose une adéquation entre l objet et les services découlant de sa connexion ainsi qu un renouvellement régulier du contenu de ces derniers. Le défi pour notre industrie est ainsi d innover de manière durable tout en garantissant la protection des données personnelles et en développant l interopérabilité. Grâce à notre créativité et notre savoir-faire en matière d innovation, nous avons la capacité de répondre présents via une approche filière et de marquer collectivement notre empreinte dans ce secteur en évolution permanente.» Gérard SALOMMEZ, Vice-président de la FIEEC, Président du GIFAM, Président Groupe SEB France CONSTAT De par sa connexion, l objet s éloigne de son usage primaire pour offrir une panoplie de fonctionnalités nouvelles via des services innovants. Les objets connectés connaissent une très forte croissance. Au niveau mondial, on estime à une cinquantaine de milliards le nombre d objets qui vont être connectés à court terme. Cette évolution va bouleverser le quotidien en créant de nouveaux usages dans le domaine de la santé, du bien-être, de l éducation, du transport, de la sécurité des habitations L industrie va également fortement évoluer (réduction de la durée des cycles d innovation, amélioration de la traçabilité). Une des principales préoccupations s agissant de ce marché correspond à la protection et la sécurisation des données personnelles. En effet, la connexion des objets entraîne l accumulation d une masse de données découlant de l utilisant des services. Se pose donc la question de leur stockage dans l environnement personnel de chacun (personal cloud), de leur utilisation et de leur accès. L utilisateur doit avoir la capacité de choisir à qui il les confie. Notre industrie a justement développé les outils permettant de garantir la confiance numérique et de permettre un usage serein de ces nouveaux objets. La compétition internationale est d ores et déjà très importante entre plusieurs pays en pointe comme les Etats-Unis, l Allemagne ou encore la Chine et la Corée du Sud. Les atouts de ces pays sont multiples : soutien politique, alliances industrielles nationales, forts investissements, travail sur l interopérabilité, stabilité du cadre réglementaire «L objet conduit, en devenant connecté, son producteur à devenir également fournisseur de services. Objets et services sont donc liés. Si les industries françaises ne sont pas présentes au niveau de l objet, elles n y seront probablement pas au niveau des services. L émergence de ce marché constitue, de plus, une vraie opportunité de relocaliser des usines en France.» Eric CARREEL CEO de Withings Chef du plan NFI «Objets connectés» En France, il s agit incontestablement d un sujet qui n a de cesse de prendre de l ampleur. La mise en place d un plan dédié aux objets connectés parmi les 34 plans de la Nouvelle France Industrielle en est le plus bel exemple et une source de satisfaction pour la profession. Cependant, l ampleur du marché des objets connectés n est pas encore clairement appréhendée et les ambitions méritent d être encore renforcées. Les start-up occupent une place déterminante du fait de leur force d innovation et de la souplesse de leur modèle. A titre d exemple, 3,4 milliards de dollars ont été investis dans le lancement des objets intelligents sans fil. La mise en place de Fab Lab possédant des outils comme l impression 3D par exemple leur donne les moyens de se développer et de créer rapidement des prototypes. LES ENJEUX ET OPPORTUNITÉS Sur le plan économique Le développement des objets connectés est, du fait de la massification, une importante opportunité d emplois et de croissance ; Il va entraîner une profonde évolution du business model sur 3 points : le hard, le soft et les services ; Ses liens étroits avec de nombreux autres domaines, comme le big data, les supercalculateurs, la cybersécurité, vont entraîner une dynamique économique plus large ; De nouvelles formes de distribution apparaissent et se développent avec des magasins spécialisés dans la vente d objets connectés et la distribution de soussystèmes. Sur le plan social Les objets connectés permettent de répondre à différents enjeux sociétaux : vieillissement, alimentation, sport, bien être, adaptation aux nouveaux usages, sécurité des voitures ou dans les bâtiments ; Au niveau des emplois : - création d emplois industriels et de service du fait notamment de la conception des

9 ////////////////////////////////////////////////////////////// TENDANCES & MARCHÉS 9 Ce nouveau marché est créateur d emplois objets connectés, du renforcement de la recherche et développement, de la mise en œuvre de nouveaux services, d une optimisation de la gestion des DEEE ; - création de nouveaux métiers dans le domaine de la santé, du maintien à domicile, de la maintenance ; - nécessité de mettre en place les formations adaptées. Sur le plan environnemental Les nouveaux services découlant de la connexion des objets permettront par exemple de garantir une meilleure gestion du trafic urbain, de l air intérieur ou encore de la gestion des déchets, domaine dans lequel l excellence de la France est d ores et déjà reconnue, et entraîneront de nouvelles manières de mieux consommer ; Ils permettront également une meilleure maîtrise des consommations d énergie (lien avec le bâtiment, les éclairages ) ; Les perpétuels efforts visant à limiter la consommation d énergie des objets connectés constituent une immense mine de recherche avec des effets mécaniquement positifs sur l environnement ; La connexion rend plus performante la mise en exergue d éventuels dysfonctionnements des objets et entraîne une meilleure réparabilité, ce qui allonge la durée de vie des produits. LES GRANDES LIGNES DIRECTRICES Plusieurs orientations sont jugées stratégiques par notre industrie : Il est crucial de renforcer la promotion des apports des objets connectés. La mise en place d une Cité des objets connectés telle que prévue par la feuille de route du plan «Objets connectés» de la Nouvelle France Industrielle constitue sur ce point une démarche de valorisation intéressante. Les services publics ainsi que les administrations ont un rôle à jouer dans cette optique et pourraient constituer autant d ambassadeurs de ces nouvelles technologies (santé, confort des salariés ). L Etat tient également une place capitale dans la mise en place d un espace adapté, au niveau des fréquences, au développement du marché. Il est également fondamental de promouvoir les outils de protection et de sécurisation des données afin de garantir une bonne information des utilisateurs. Le manque d interopérabilité constitue un frein important. Sur l aspect technique, son renforcement permettrait de faciliter la compréhension de l offre par les utilisateurs et d asseoir de manière plus effective la complémentarité des différents objets. Cela pourrait également assurer l amélioration de la durée d usage des objets connectés. Le développement des outils de support à l innovation est primordial. Parmi ces outils, le financement participatif (crowfunding) est un outil important car il permet de faire connaître les différentes innovations des entreprises tout en garantissant un soutien financier à des projets choisis par le marché. La conception et la création d objets connectés représentent, en effet, un coût important. Le crowfunding peut permettre de lever ce frein. Le renforcement de l innovation passe également par des partenariats avec les universités, les grands groupes Par essence, le développement de ce nouveau marché est créateur d emplois et nécessitera l élaboration de formations adaptées à ces nouvelles technologies. Si tout chiffrage s avère délicat, il est clair que, si la France n est pas présente, les emplois se créeront inévitablement, mais ailleurs. Le potentiel d emplois est également important du fait du vieillissement de la population et des enjeux liés au maintien à domicile. «Les start-ups ont besoin en premier lieu de références, notamment du soutien des grands groupes, avant d avoir besoin de financement.» Eric BANTEGNIE PDG d Esterel Technologies Chef du plan NFI «Logiciels et systèmes embarqués» Source : Extrait du document stratégique publié par la FIEEC intitulé «Les industries électrotechnologiques au service de la société»

10

11 ENOVAMAG N 11 TENDANCES & MARCHÉS //////////////////////////////////////////////// 11 LE MARCHÉ DES CAPTEURS POUR DISPOSITIFS ÉLECTRONIQUES PORTÉS SUR SOI VA ÊTRE MULTIPLIÉ PAR SEPT EN CINQ ANS Tiré par les applications de bien-être et de santé et par la demande en interfaces utilisateur évoluées, le marché des capteurs pour dispositifs électroniques portés sur soi devrait être multiplié par sept entre 2013 et 2019, passant de 67 millions à 466 millions d unités en l espace de cinq ans. Pour la société d études IHS Technology, les ventes de capteurs vont même progresser plus rapidement que celles des «wearables» euxmêmes dont les ventes, estimées à 50 millions d unités l année dernière, devraient se hisser à hauteur de 135 millions d unités en 2019 «Les dispositifs électroniques portés sur soi sont un terrain fertile pour les capteurs, note Jérémie Bouchaud, directeur et analyste principal en charge des Mems et des capteurs chez IHS Technology. Le marché est en train d évoluer et les produits simples comme les pédomètres laissent inexorablement la place à des équipements plus sophistiqués comme les montres connectées ou les lunettes intelligentes qui font appel à plusieurs capteurs, tant pour le suivi d activité ou des paramètres physiologiques qu au niveau des interfaces utilisateur.» De fait, selon la société d études de marché, le nombre moyen de capteurs par dispositif porté sur soi passera de 1,4 en 2013 à 4,1 en 2019! Un phénomène renforcé par le fait que certains types de capteurs (humidité, pouls, etc.) migrent actuellement des smartphones vers les wearables, en particulier vers les montres connectées telles que celles proposées par Samsung ou Apple. Selon IHS, ce sont les capteurs de mouvement (accéléromètres, gyroscopes, magnétomètres, capteurs de pression et circuits de détection multifonctions) qui constituent aujourd hui le gros des ventes. Ils sont suivis par les capteurs et Mems pour interfaces utilisateur (microphones Mems, capteurs de proximité, afficheurs Mems), les capteurs de santé (capteurs de pouls, oxymètres de pouls, capteurs d hydratation et de température de la peau) et les capteurs environnementaux (humidité, température, UV). «A l instar de ce qui s est passé avec l iphone et l ipad, nous pensons que l Apple Watch va générer un standard de facto pour les caractéristiques de détection intégrées dans les montres connectées, ajoute Jérémy Bouchaud. La plupart des autres fabricants de dispositifs portés sur soi vont suivre Apple et embarquer a minima les quatre types de capteurs présents dans l Apple Watch, soit Millions of Units 500,0 450,0 400,0 350,0 300,0 250,0 200,0 150,0 100,0 50,0 0,0 Global Forecast of MEMS and sensor shipment for wearable devices (Millions of Units) un accéléromètre, un gyroscope, un microphone et un capteur de pouls.» Du coup, les ventes de capteurs pour montres connectées devraient augmenter de 600% l année prochaine, estime IHS qui précise que STMicroelectronics est de loin le fournisseur principal de capteurs et de Mems pour le marché des dispositifs portés sur soi. La firme franco-italienne se serait ainsi arrogé en % du chiffre d affaires généré sur ce créneau, contre 20% en Source : par Pierrick Arlot SELON IDC, LE MARCHÉ DES SYSTÈMES EMBARQUÉS "INTELLIGENTS" DÉPASSERA LES MILLIARDS DE DOLLARS EN 2019 Selon IDC, le marché des systèmes embarqués dits «intelligents» (soit tout équipement architecturé autour d un microprocesseur, d une interface de connectivité et d un système d exploitation et/ou d une interface utilisateur de haut niveau, à l exception des PC, des smartphones, des serveurs et des tablettes) va franchir la barre des milliards de dollars à l horizon 2019, contre 755 milliards de dollars cette année. Parallèlement, il devrait se vendre plus de 2,2 milliards de tels systèmes, contre 1,4 milliard d unités en Pour la société d études, ce type d équipements représentera plus du quart du marché total adressable en 2019 par les systèmes embarqués et les systèmes intelligents, estimé à plus de 8,5 milliards d unités. Parmi les segments de marché qui devraient afficher le plus fort taux de croissance, IDC cite l assistance à la conduite et la gestion de la consommation d essence dans le domaine des transports, les dispositifs portés sur soi et les systèmes d éclairage intelligents dans le domaine de l électronique grand public, les systèmes de pathologie numérique et de métrologie virtuelle dans le secteur de la santé, ainsi que les passerelles dédiées dans le secteur industriel. Source : par Pierrick Arlot

12 12 ENOVAMAG N 11 TENDANCES & MARCHÉS //////////////////////////////////////////////// IDENTIFIER ET QUANTIFIER LES MARCHÉS APPLICATIFS DES TECHNOLOGIES PHOTONIQUES Extrait de l Étude sur le secteur de la photonique Le secteur photonique français dispose d un fort potentiel en matière d innovation, ce qui en fait un atout stratégique pour l industrie française. En effet, il s agit d un secteur technologique nourrissant des marchés très concurrentiels et en forte croissance (environnement, santé, automobile, sécurité etc.). La DGE a piloté durant l année 2014 une étude sur ce secteur ayant pour objet d établir un état des lieux français, de mener une comparaison internationale et d identifier les chaînes de valeur à développer en priorité en France. Le propos de cet article est de se pencher sur le 3 ème volet de cette étude. Identifier et quantifier les marchés applicatifs des technologies photoniques, en particulier dans leurs tendances à moyen terme, afin notamment de mettre en évidence les applications et technologies présentant un fort potentiel pour les acteurs français au regard de leur savoir-faire et de leur positionnement. Enjeu : mettre en place des politiques de soutien différenciées selon 4 MARCHÉS CIBLÉS 1 MARCHÉS DE HAUTE TECHNICITÉ : RENFORCER LA COLLABORATION DES ACTEURS Défense, Sécurité, Spatial, Aéronautique, Grandes infrastructures de recherche - Marché domestique (français et européen important) et une filière nationale de premier plan en Europe (> 25% de la production en Europe) - Faible et moyenne série, plutôt des cadres de programmes - Photonique = une technologie déjà intégrée et au cœur des systèmes - Chaîne de valeur complète au sein de l industrie française, du composant jusqu'au système - Une répartition nationale des compétences et savoir-faire sur ces segments : francilienne sur l ingénierie systèmes, PACA et Aquitaine sur les grands instruments et grenobloise sur les capteurs et imageurs Défense, Sécurité, Spatial, Aéronautique. Beaucoup des technologies développées pour ces marchés sont difficilement valorisables ailleurs, ou alors avec un long décalage dans le temps (ex : la réalité augmentée des cockpits d'avions de chasse vs. celle intégrée dans la Peugeot 5008). L effet d entraînement pour le reste de l industrie photonique est faible à court terme. Ce sont également des marchés à croissance moyenne à faible (moins de 10% dans la durée) qui peuvent entretenir des compétences mais créent peu d emplois dans la filière. Les marchés de défense sont actuellement contraints dans la plupart des pays occidentaux mais sont en partie compensés par l export (ex : Sofradir sur l infrarouge) et par des diversifications sur les grands équipements programmatiques (spatial et grands instruments). Ces marchés, compte-tenu de leurs caractéristiques, sont principalement accessibles aux grands groupes. Les programmes sont en effet peu nombreux, les appels d'offres risqués et les décalages de programme fréquents. Toutefois, le modèle de Sofradir, devenu en 20 ans un des leaders mondiaux dans le domaine de la détection infrarouge, témoigne de la capacité de la filière à construire des champions industriels et peut constituer un modèle sur d autres sujets en émergence (hyperspectral, TeraHertz), clefs pour la défense et le spatial mais aussi pour des applications civiles à court terme. Grandes infrastructures de recherche. Le levier d action à améliorer pour l État est principalement dans son rôle de donneur d ordres et de coordinateur des acteurs pour constituer une filière compétitive pour la France mais aussi pour les marchés internationaux (ex : programme européen ILE). Au niveau de la défense, des propositions ont été faites dans l étude 3AF. 2 MARCHÉS STRUCTURELS DE CROISSANCE : DÉVELOPPER DES RESSOURCES TECHNOLOGIQUES COMMUNES Environnement & agriculture, Médical et analyse du vivant, Contrôle de procédés, Gestion et surveillance du bâtiment et des infrastructures Il s agit de marchés domestiques importants liés : - aux ressources locales (agriculture, ressources maritimes, structure de population) - à l expertise disponible au niveau des laboratoires et des entreprises privés (santé, environnement, agronomie), - également à la présence d utilisateurs finaux nationaux et bien ancrés en France (industries chimique et pharmaceutiques, hôpitaux, entreprises de BTP, aménageurs et/ou gestionnaires d'infrastructures de type aéroports, centrales nucléaires etc.).

13 ////////////////////////////////////////////////////////////// TENDANCES & MARCHÉS 13 Sur ces marchés, la photonique est encore émergente mais constitue une opportunité pour de nombreux nouveaux produits. Mais le délai de mise sur le marché (time-tomarket) est critique et pas toujours bien maîtrisé. De nombreuses industries (chimie, pharmacie, agroalimentaire, pétrole ) recherchent des capteurs avancés pour mieux maîtriser leur process. Mais les produits actuels fournissent des mesures optiques qui doivent ensuite être traitées pour extraire l'information pertinente pour la conduite d'un process comme par exemple : l'avancement d'une cuisson ou d'une réaction chimique, la présence d'impuretés, de polluants, de bactéries etc. Pour que le marché décolle, l'industrie photonique doit proposer des produits économiques, capables de traiter en temps réel des données complexes et les restituer dans un "langage industriel" et non scientifique. Ces marchés de petite et moyenne série, de haute technicité, sont néanmoins très accessibles aux industriels de la photonique française avec des donneurs d ordres de premier plan mondial (Sanofi, Biomerieux, Danone, Rhodia ) qui peuvent nourrir une filière du capteur intelligent. Ces marchés sont consommateurs de puces plus complexes, plus variées en termes de fonctionnalités et surtout personnalisées à chaque application. Parvenir à les produire de façon rentable en petites séries renforcerait la chaîne de valeur européenne sur ces marchés. C'est aussi une voie de reconquête vers des marchés de plus grandes séries en utilisant ces nouvelles capacités pour réduire les coûts du prototypage. Une action en amont de la chaîne pour la conception et la production de capteurs intégrés intelligents nourrirait une partie importante de la chaîne de valeur (sources, fibres, composants passifs, signal). Sur ce marché des applications du capteur intelligent, le composant doit être personnalisé à l'application. Pour cette raison, rapprocher l'industrie photonique de ces marchés est stratégique et critique. Notons que cette thématique et les marchés couverts concernent l ensemble des clusters régionaux. 3 MARCHÉS D OPPORTUNITÉS : ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS Procédés industriels, photovoltaïque, instrumentation scientifique, télécommunications, ferroviaire et services de mobilité Ces marchés consomment déjà de nombreux produits à base de photonique, mais l'industrie photonique française n'y joue pas ou plus un rôle de leader faute d'une culture stratégique adéquate. L'approche stratégique, ici, consiste à occuper des niches pour maintenir un savoir-faire et être à l'affut de ruptures dans lesquelles s'engouffrer quand elles apparaissent, pour reprendre un statut de leader. Peut-on par exemple reproduire à l'envers le scénario du photovoltaïque avec l'avènement des technologies organiques? Ces marchés sont souvent structurés par des générations technologiques comme le silicium polycristallin, le laser CO2 pour les procédés industriels ou l'adsl dans les télécoms. Retrouver de la compétitivité sur ces marchés consiste à prendre le bon train, c'est-à-dire à détecter les technologies qui vont émerger et les mettre sur le marché au bon moment. La R&D photonique française est de haute qualité dans ces domaines (matériaux actifs, lasers ultra brefs ) mais les transferts de technologie sont très lents, ce qui complique le positionnement des entreprises françaises. L enjeu peut être énorme en cas de rupture technologique majeure, mais il est complexe pour l État de «prévoir» les ruptures qui perceront. De plus, la France seule ne peut plus forcer un marché comme elle a pu le faire avec le nucléaire. Il sera donc délicat de mobiliser des grands acteurs industriels sur un enjeu limité dans le présent. Il moins risqué de construire ici des programmes de R&D impliquant des PME innovantes en pariant sur des thèmes porteurs à termes (ex : Aledia dans les LEDs de future génération). Dans le domaine des procédés industriels par exemple, des niches commerciales sont encore à exploiter sur des matériaux non encore usinés par voie laser ou des procédés pour des fabrications émergentes comme l électronique organique ou imprimée, l additive manufacturing mais avec la nécessité d identifier un partenaire de poids international dans le domaine de la mécanique et des automatismes. Comme indiqué, sur de tels marchés, l'état doit évaluer la pertinence de son action de soutien. Si le secteur n'est pas considéré comme stratégique et si l on ne dispose pas localement d un end-user capable de drainer les développements, on peut s'interroger sur la pertinence d'une aide structurelle et placer en priorité les efforts dans la R&D et le soutien global aux entrepreneurs.

14 14 ENOVAMAG N 11 TENDANCES & MARCHÉS //////////////////////////////////////////////// 4 MARCHÉS DE VOLUME, DES MODÈLES DE MARCHÉS QUI ÉVOLUENT DE LA MASSE VERS LA PERSONNALISATION Automobile, électronique grand public, éclairage stationnaire. Il s agit là de marchés consommateurs de produits photoniques en grands volumes. Le coût est alors dans la plupart des cas un déterminant prépondérant. Ce sont des marchés où la chaîne de valeur est incomplète en amont en France, notamment sur les composants (LEDs, Fibre optique plastiques, écrans ). Toutefois, cette absence des composants de base sur le territoire n est pas forcément handicapante dans la mesure où une grande part de la valeur n est pas liée au composant. Ces marchés sont en train d évoluer en customisant les produits finaux via les objets imprimés en 3D : l'éclairage intelligent, des effets de couleur et de lumière choisis dans les habitacles automobiles. Ce sont ces fonctions, très liées à l utilisateur qui accaparent la valeur. Parmi ces marchés, l automobile (10% de l emploi industriel français) tire le développement des technologies. De nombreuses PME ont fait état de croissance de leur activité suite à des partenariats avec l automobile (dans le domaine de la fibre, de l éclairage ). Des potentiels importants existent dans le domaine du manufacturing. Les deux constructeurs français sont en recherche active de composants et systèmes sur ces sujets pour répondre aux enjeux suivants : - Une demande croissante pour des véhicules plus propres, induisant des mouvements vers l électrification, l allègement, le downsizing des moteurs ; - Une exigence toujours aussi forte de véhicules plus sûrs, plus confortables et faciles à conduire, ouvrant la voie à des fonctions d assistance de plus en plus poussées, induisant une tendance forte et durable vers le véhicule connecté et autonome ; - Les évolutions d usage qui remettent en cause les modèles économiques traditionnels (autopartage, le paiement de l assurance à l usage, urbanisation, etc.) ; - La collaboration entre acteurs, qui existe horizontalement sur les moteurs et les plateformes, et verticalement pour la mise au point des fonctions-véhicule Sur le marché de l'éclairage, la filière est en pleine reconversion. Historiquement, ces métiers étaient de bas niveau technologique CARTOGRAPHIE DE LA PHOTONIQUE Cette étude, menée sur le premier semestre 2014, a permis d obtenir une cartographie actualisée du paysage de la photonique française. Les 657 entreprises industrielles recensées représentent aujourd hui un CA réalisé en France de 10,45 G. Cette force industrielle représente 13,5% de l industrie européenne. En comparaison, le poids industriel du leader allemand est de 35%. À côté de ces 657 industriels, 109 entreprises de services, 116 distributeurs et plus de 200 intégrateurs complètent la dynamique économique de cette communauté technologique. Les secteurs de production photonique industrielle française les plus importants sont l'éclairage, la défense-sécurité, les composants et couches minces et la photonique pour l'environnement et la santé. Viennent ensuite des niches moins importantes. CA de la production industrielle photonique française par segments (M ) mais ils présentent aujourd hui des opportunités de croissance importante au niveau système, avec le développement actuel de l'éclairage intelligent, qui rentre aujourd hui dans les bâtiments, dans les éclairages des collectivités et qui demain ajoutera des fonctions permettant aux objets et aux bâtiments de communiquer via la lumière. Les acteurs historiques présents sur le territoire sont majoritairement à capitaux étrangers comme OSRAM et Philips Lighting. Au-delà des ampoules, ces derniers cherchent à descendre dans la chaîne de valeur pour proposer des produits de domotique et de maîtrise d'ambiance. Sur Éclairage Défense et sécurité Télécoms Composants / couches minces Biophotonique - Diagnostic Vision & instrumentation 740 Énergie photovoltaïque 479 Traitement de matériau biologique 94 Affichage 90 Production industrielle 78 Stockage 33 Poids des segments de marché dans la photonique française (source : TEMATYS) ces métiers, ils entrent en concurrence avec les leaders de l'électricité à savoir Legrand et Schneider qui ont, eux aussi, identifié l'éclairage comme un secteur d'avenir. Diverses initiatives pour organiser le développement de la filière Smart Lighting se mettent en place, via des initiatives locales (Custer Lumière en région Rhône-Alpes) ou nationales (BPI). La commande publique peut également avoir un effet important sur les ventes, via des achats d éclairage urbain, ou d éclairage de rames Source : Intégralité de cette l étude sur

15

16 16 ENOVAMAG N 11 QUOI DE NEUF SUR ENOVA TOULOUSE ////////////////////////////////// AAVID THERMALLOY Plus de 50 ans d'innovation technique de 1964 à 2014 Avec ses 50 ans d activité de développement produits, d'innovations technologiques et d'expertise en fabrication, Aavid Thermalloy est le fournisseur de solutions thermique choisi par les plus grandes sociétés technologiques d'aujourd'hui. Aavid a la capacité unique de fournir une gamme complète de technologies thermiques avancées : plus de 100 ingénieurs basés dans 8 centres de conception à travers le monde sont en mesure de soutenir ses clients depuis la conception du produit jusqu à la création de la meilleure solution adaptée aux contraintes techniques. Prototypage rapide, flexibilité de production, produits complexes spécifiques à faibles volumes ou bien productions en séries et chaîne d'approvisionnement raccourcie font partis des moyens mis à disposition par nos 7 sites de production sur 4 continents à travers le monde. Notre équipe commerciale expérimentée est disponible aux 4 coins du globe pour soutenir chacune des exigences que vous pourriez avoir. STAND : D16 AXON' CABLE Cordon haut débit allégé C e cordon haut débit allégé, avec un poids divisé par deux par rapport à la version standard, est spécifiquement conçu pour les applications spatiales. Le gain de masse s explique par l utilisation d un conducteur en aluminium argenté et d un diélectrique en PTFE alvéolaire (produit breveté). La sécurité de la transmission des données est complètement respectée, il fonctionne jusqu à 400 Mbits/s et répond aux exigences de la norme SpaceWire. Notre amélioration porte également sur la diminution du rayon de courbure par 2 tout en gardant des performances équivalentes. L apport de ce cordon haut débit allégé pour le client est un gain de masse et une souplesse d intégration. Il peut être utilisé dans les satellites, les robots ou encore les lanceurs des fusées par exemple. STAND : D15 ACCELONIX EKRA MULTISTEP : sérigraphie sur grands PCBs Cette nouveauté est une solution unique pour sérigraphier des PCBs de grande taille dont les écarts de réalisation spécifiés par les fabricants sont en dehors des spécifications des machines de sérigraphie du commerce pour le PCB traditionnel. EKRA MULTISTEP permet le multi Indexage du PCB ainsi que la gestion et l'utilisation de plusieurs écrans de sérigraphie. Principe innovant permettant de s'affranchir des écarts de fabrication des très grands circuits imprimés. STAND : C14 CMS INDUSTRIE Diagnostic et Surveillance des obsolescences composants Pour fiabiliser et minimiser le cout MCO des systèmes électroniques dans les applications industrielles, CMSI lance une nouvelle offre pour le diagnostic et la surveillance des obsolescences composants. Grace a son équipe technique experte en sourcing de composants et à ses bases de données composants, CMS INDUSTRIE offre 2 niveaux de service : Diagnostic initial d une BOM pour identifier les composants critiques et minimiser les risques d obsolescence à terme. Surveillance continue de l état des composants d une BOM avec la fourniture d un rapport périodique détaillé : EOL/ LTB/ PCN critiques/. Cette nouvelle offre de service de CMS INDUSTRIE fait partie des offres de service complémentaire à la fabrication. STAND : B41

17 ////////////////////////////////////////////////// QUOI DE NEUF SUR ENOVA TOULOUSE 17 DIMELCO CALYS 1000 EMG2 Batterie rechargeable ultra-fine et flexible Le CALYS 1000 est un calibrateur multifonction de table capable de mesurer et émettre simultanément sur 2 voies isolées, différents types de signaux de température (sondes résistives et thermocouples, pression, tension, courant, résistance et fréquence. Doté de fonctionnalités étendues (mise à l échelle, corrections appliquées sur capteurs, simulation de pas, mesure relative, fonctions statistiques ) et d'un logiciel de configuration et d'exploitation, le CALYS 1000 garantit l exploitation et la traçabilité des données relevées. L accès rapide à toutes les fonctions par menu facilite la mise en œuvre de l instrument. STAND : D38 ERSA SOLUTIONS4YOU - Économiques, économes en énergie et durables Fondée en 1921 par Monsieur Ernst Sachs, inventeur du fer à souder électrique, Ersa est une entreprise familiale en constant développement depuis 93 ans et se positionne comme leader technologique dans la conception et la fabrication d équipements pour la production électronique Made in Germany. Le programme de livraison comprenant les machines de sérigraphie, fours de refusion, machines de brasage à la vague et brasage sélectif, stations de soudage/dessoudage, systèmes de réparation et d inspection, permet à Ersa de proposer des solutions techniques adaptées aux exigences pointues des produits complexes de ses clients. Pour le marché français, la filiale Ersa France a su gagner la confiance de ses clients, tant par le suivi commercial, que par le service de qualité, l aide au process ainsi que les formations personnalisées pour l utilisation et la maintenance des équipements. STAND : C12 Suite au succès de ses batteries très fines et flexibles et non rechargeables et de ses batteries "papiers", notre partenaire Rocket a développé une famille de batteries rechargeables selon le même format (épaisseur de 0,5mm) avec toujours la flexibilité. Cette nouvelle gamme de produit offre des capacités jusqu'à 25mAh sous 3,6V et offre des possibilités d'intégration incomparables et ouvre tout un nouveau champ d'applications. L'intérêt pour le client est de pouvoir intégrer des batteries dans des produits ou matériaux très fins (textiles, bracelets, papier ou patchs, écrans flexibles, cartes...). Des solutions de recharge sans-fil peuvent être considérés pour une plus grande simplicité d'utilisation tout en garantissant la longévité du produit. STAND : E16 FARO FRANCE Bras de mesure avec scanner laser FARO Edge ScanArm HD Les industriels recherchent des outils de numérisation simples, efficaces et abordables pour le contrôle de pièces complexes. Avec l Edge ScanArm HD, FARO minimise les difficultés que pose l acquisition de points 3D sur des surfaces aux qualités optiques difficiles. La grande largeur de faisceau et le débit de scan permettent de gagner un temps précieux et d augmenter la productivité en augmentant la surface numérisée et réduisant le temps de balayage. Les points collectés par ligne et le laser bleu intégrant une technologie de réduction du bruit permettent de numériser tout composant. Système portable idéal de mesure 3D avec et sans contact le plus compact, le plus léger et le plus abordable au monde. STAND : D36

18 18 ENOVAMAG N 11 QUOI DE NEUF SUR ENOVA TOULOUSE ////////////////////////////////// FTM- TECHNOLOGIES.COM Dénudeur thermique autonome BDTB HAMAMATSU PHOTONICS Photomultiplicateur Multianode H12700 Le Dénudeur Thermique Autonome a été mis au point afin de pouvoir effectuer dénudage, déguipage ou dégainage sur du matériel embarqué quand il n'y a pas la possibilité de disposer d'une alimentation secteur. Il est utilisable dans le monde entier car il est équipé d'une batterie 12V, il suffira d'y adapter un chargeur du pays correspondant. Les avantages du Dénudeur Thermique Autonome : - Grande autonomie (environ 450 dénudages par cycle de batterie) - Léger (environ 4,3 Kg) - Sécuritaire (plus d'utilisation de scalpel) - Malette de transport résistante - Batterie amovible et interchangeable Il trouvera parfaitement sa place dans l'industrie aéronautique, en particulier dans le cadre d'intervention sur les avions, c'est à dire dans un milieu dépourvu d'alimentation électrique sur secteur. La nouvelle série H12700 a une efficacité de collection qui a été augmentée de 60 à 87% et offre un temps de transit réduit de 0,4ns à 0.28ns. Un pic de photon unique peut être détecté sur chaque canal. Les deux références sont complètement identiques (dimensions et brochage). Ces deux modèles sont disponibles avec différentes hautes tensions et méthodes de câblage : de type filaire (H12700A), ou de type PIN (H12700B). Exemples d applications : - Recherche académique (RICH, colorimétrie, téléscope à rayon gamma, etc.) - Equipement de diagnostique médical (PET, gamma caméra, etc.) - Imagerie à radiation 2D STAND : E19 HUVITZ Microscope Opto-numérique HDS5800 STAND : A35 MICROCARE Stylo TidyPen Un microscope industriel classique grossit jusqu'à 1000 fois. Le Microscope Opto-numérique Huvitz HDS-5800 va jusqu'à 5800 fois. Investirons dans cette technologie ceux qui veulent se moderniser et monter en gamme, pour produire mieux en comprenant mieux leurs procédés. Microscope Opto-numérique Huvitz HDS-5800 de 25x jusqu'à 5800x. Système de microscopie numérique haute performance tout en un. Il permet la création rapide d images 3D de haute-résolution pour toutes les applications industrielles ou sciences du vivant. STAND : A37 LRien de plus frustrant que de vouloir enlever une simple étiquette papier qui après de multiples essais finit par laisser une empreinte encore plus salle qu à l origine ou un état de surface dégradé si des outils ont été utilisés pour la gratter. Le TidyPen décolle les étiquettes en moins de 60sec. C est un outil pratique et économiseur de temps pour la fabrication électronique, les ateliers de réparation, les installations médicales, et tous les lieux où les étiquettes autocollantes sont utilisées. Il accélère l'élimination de presque tous les adhésifs, y compris de nombreux vernis, résidus de flux, colles, scotch, étiquettes et certaines encres. La formulation a été conçue pour être conforme aux réglementations REACH et VOC, et est compatible avec les plastiques, joints et autres matériaux utilisés pour l assemblage des cartes électroniques. Son emballage est compatible avec les distributeurs automatiques. STAND : E18

19 ////////////////////////////////////////////////// QUOI DE NEUF SUR ENOVA TOULOUSE 19 OCETA METCAL Système de réparation Scorpion Version Mobile PDR PDR IR-E3Gold OOCETA, distributeur en France des produits METCAL, vous présente le système de réparation Scorpion APR-1200A- SRS-MOB. Cet équipement offre une plateforme unique, facile à utiliser qui assure aussi bien le placement précis de composant que la réalisation de profils de refusion personnalisés. STAND : B19 TECHNICOME.COM VPC annonce la technologie VTAC HSD Des modules spécifiques de la Série 90 ont été développés pour accueillir ces nouveaux inserts, d'une capacité d'accueil de 34 inserts. Les inserts de précision sont soudés par un procédé spécial chez VPC et fournis en cordons compatibles avec plusieurs standards dont l'usb3.0, le SATA, le HDMI, le DVI et DVI-&, le Gigabit Ethernet RJ45, le Twinax, le QSFP et l'infiniband, pour tous vos besoins de test de données à haute vitesse (autre standards disponibles). VTAC HSD accroît vos possibilités de test de produits communicants à grande vitesse, jusqu'à 12.5 Gbps. Les contacts ont été conçus pour minimiser la diaphonie et accroître l'intégrité des signaux. Chaque insert a une durée de vie de manœuvres, sans dégradation du signal. STAND : E13 La réparation des nouveaux CMS est devenue un challenge difficile imposant des outils adaptés et du personnel qualifié. Il faut aussi rajouter un investissement considérable sur les différents types de buse ou outillage à associer en fonction de la géométrie du boitier. Les systèmes par infrarouge focalisé PDR fonctionnent sans buse, sans outillage et ne génèrent aucun effet mécanique sur les composants de proximité. De plus la technologie F.I.R. permet d utiliser un seul profil standard (à paramètres dynamiques) pour répondre à la très grande majorité de vos différentes applications. Le PDR IR-E3Gold est un système de réparation par infrarouge focalisé pour tous les composants CMS de type : BGA, QFN, POP, QFP, PLCC, SOIC, LED. Il répondra de manière sûre, simple et rapide à toutes les applications en production, réparation ou prototypage. STAND : E18 YAMAHA MOTOR IM EUROPE YSM20 : Reports de composants CMS Un concept simple et flexible permettant une grande capacité de feeders (140 feeders 8mm), la nouvelle plateforme YSM20 atteint une cadence allant de Cph à Cph sur un empattement très faible. Deux types de têtes de montages CMS sont disponibles allant de 15 à 28mm de hauteur de composants. Flexibilité, rapidité de changement de séries, installation et optimisation intégrée, la YSM20 est le moyen de production pour les clients sous-traitants et les donneurs d ordres. Pour les productions de cartes électroniques du prototype à la très haute cadence, la nouvelle plateforme YSM20 est un concept modulaire et flexible. Cet outil de production vous permettra un changement de séries rapide et adaptable à tous types de boitiers types aux composants de 55x100mm. STAND : E7

20 20 ENOVAMAG N 11 FOCUS SALON ENOVA TOULOUSE //////////////////////////////////////// MARS 2015 PARC DES EXPOSITIONS CAP SUR L EMBARQUÉ! Le salon ENOVA, carrefour entre la recherche et l industrie, a pour ambition de mettre en relation, les 11 et 12 mars, les acteurs nationaux (fabricants, distributeurs, sous-traitants en électronique, mesure, vision et optique) et les donneurs d ordres, porteurs de projets industriels de la région. Au sein du berceau de l aéronautique européenne et de l Aerospace Valley, pôle de compétitivité mondial, ENOVA TOULOUSE, vitrine de l innovation des nouvelles technologies et des systèmes connectés et embarqués, trouve toute sa légitimité! Le salon ENOVA TOULOUSE c est : 1500 visiteurs attendus, qui découvriront les produits et solutions de 160 exposants répartis en quatre univers : > ÉLECTRONIQUE / PRODUCTION / TEST / COMPOSANTS / HAUTES FRÉQUENCES > LOGICIELS ET SYSTÈMES EMBARQUÉS & COMMUNICANTS / M2M > MESURE / INSTRUMENTATION / MÉTROLOGIE / VISION > OPTIQUE / PHOTONIQUE / LASER / FIBRES OPTIQUES / BIOPHOTONIQUE PROFIL DES EXPOSANTS 5% Bureaux d'études 30% Distributeur / Revendeur / Grossiste 35% Fabricant / Assembleur 3% Formation 2% Laboratoires 14% Services 11% Sous-traitance Pour la première fois en province, les visiteurs optimiseront leur visite au salon avec les «Business Meetings», rendez-vous d affaires ciblés et qualifiés entre exposants et visiteurs. Ce service sur mesure répond aux besoins de découverte de nouveaux fournisseurs et de solutions spécifiques. Provenance géographique des exposants Ile de France 37% Midi-Pyrénées/Aquitaine Languedoc-Roussillon 18% Rhône-Alpes 17% Alsace 3% Bourgogne/Champagne-Ardennes/Franche-Comté 3% Bretagne 3% Centre/Limousin 3% PACA 3% Pays de la Loire 3% Nord-Pas-de-Calais 2% Normandie Basse et haute 2% Etranger (Allemagne, Belgique, Italie, Royaume-Uni) 7% En orientant le salon autour de 3 axes majeurs - Les systèmes embarqués, l aéronautique et la photonique - les sessions de conférences seront l expression des thèmes fondateurs du secteur et proposeront un programme riche.

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

22-23-24. Paris expo - Hall 4 PORTE DE VERSAILLES SEPTEMBRE 2015. Embarqué M2M. Objets connectés. FabLabs

22-23-24. Paris expo - Hall 4 PORTE DE VERSAILLES SEPTEMBRE 2015. Embarqué M2M. Objets connectés. FabLabs Le salon des technologies et des services ÉLECTRONIQUE I EMBARQUÉ I IoT MESURE I VISION I OPTIQUE 22-23-24 SEPTEMBRE 2015 Paris expo - Hall 4 PORTE DE VERSAILLES THÈMES À L HONNEUR Embarqué M2M Objets

Plus en détail

Tour d horizon des «smart» innovations présentées au Mobile World Congress 2014

Tour d horizon des «smart» innovations présentées au Mobile World Congress 2014 DOSSIER DE PRESSE BARCELONE, LE 24 FEVRIER 2014 Tour d horizon des «smart» innovations présentées au Mobile World Congress 2014 Retrouver Sunpartner Technologies Pavillon France / Ubifrance - Hall 5 Stand

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

Ford mise sur l Europe pour la recherche sur la mobilité innovante et les véhicules autonomes

Ford mise sur l Europe pour la recherche sur la mobilité innovante et les véhicules autonomes Information Presse Ford mise sur l Europe pour la recherche sur la mobilité innovante et les véhicules autonomes Mark Fields, PDG de Ford, présente le plan Ford Smart Mobility lors du congrès international

Plus en détail

L état de l industrie aérospatiale canadienne

L état de l industrie aérospatiale canadienne Le 2013 rapport Report 2014 L état de l industrie aérospatiale canadienne Survol de la présentation Contexte L écosystème aérospatial canadien L impact économique L innovation (R et D) La production d

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local ERICSSON Des connexions mondiales un engagement local Dans le monde des communications en pleine évolution, Ericsson joue le rôle d un puissant vecteur de croissance Hans Vestberg, President ET CEO Les

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN Découvrez toutes les publications d EDF Collectivités sur : www.edfcollectivites.fr Origine 2009 de l électricité fournie par EDF 82,1 % nucléaire - 9,5 % renouvelables (dont 7,1 % hydraulique) 3,5 % charbon

Plus en détail

RETOUR DU CES 2015 DE LAS VEGAS QUELLES MENACES OU OPPORTUNITES POUR LES DISTRIBUTEURS?

RETOUR DU CES 2015 DE LAS VEGAS QUELLES MENACES OU OPPORTUNITES POUR LES DISTRIBUTEURS? DOCUMENT DE TRAVAIL- V1-4/02/2015 RETOUR DU CES 2015 DE LAS VEGAS QUELLES MENACES OU OPPORTUNITES POUR LES DISTRIBUTEURS? L édition 2015 montre que le CES reste conforme à ce qu il est c'est-à-dire un

Plus en détail

CONTACT PRESSE Fondation Partenariale Grenoble INP ERDF Delphine Chenevier, 06 43 10 01 28 Alexandra Pons, 01 81 97 46 63

CONTACT PRESSE Fondation Partenariale Grenoble INP ERDF Delphine Chenevier, 06 43 10 01 28 Alexandra Pons, 01 81 97 46 63 Signature de la convention relative à la création d une chaire industrielle d excellence ERDF sur les SMARTGRIDS, au sein de la Fondation Partenariale Grenoble INP CONTACT PRESSE Fondation Partenariale

Plus en détail

MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE

MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE MOBILITE ELECTRIQUE : EDF ET CITIZ PRESENTENT LE 1 ER DISPOSITIF D AUTOPARTAGE DE VEHICULES ELECTRIQUES DE LA REGION CENTRE Le 12 septembre prochain, EDF Commerce Grand Centre présentera en collaboration

Plus en détail

Evaluation de la conformité. Dans l intérêt des entreprises et des Hommes

Evaluation de la conformité. Dans l intérêt des entreprises et des Hommes Dans l intérêt des entreprises et des Hommes Evaluation de la conformité Vous recherchez des solutions à la hauteur de vos exigences Au cœur d un marché mondial, concurrentiel, en évolution de plus en

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPEPME Assurer la sécurité physique de l entreprise Vols, vandalisme, dégradations, atteinte à l intégrité des employés, sinistres

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

INFORMATISER LES RÉSEAUX D'EAU

INFORMATISER LES RÉSEAUX D'EAU INFORMATISER LES RÉSEAUX D'EAU Informatiser les réseaux d'eau permet de : Cibler et rentabiliser les investissements patrimoniaux Optimiser le rendement du réseau Maîtriser le prix de l eau Améliorer le

Plus en détail

Appel à Projets ERDF 2015 Ouvert aux Startups et PME

Appel à Projets ERDF 2015 Ouvert aux Startups et PME Dans le cadre de la démarche Nouvelle France Industrielle Réseaux Electriques Intelligents Appel à Projets ERDF 2015 Ouvert aux Startups et PME Ouvert aux Startups et PME innovantes Mardi 12 mai La Roche

Plus en détail

L innovation en systèmes de transport intelligent (STI) 7 juin 2006

L innovation en systèmes de transport intelligent (STI) 7 juin 2006 Certifié ISO 9001:2000 www.cimeq.qc.ca info@cimeq.qc.ca L innovation en systèmes de transport intelligent (STI) 7 juin 2006 Auteur : Marcel Daoust, ing., directeur, Centre d innovation en microélectronique

Plus en détail

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents Séminaire de travail du 9 juin 2015 France Stratégie Internet des objets : quelles stratégies européennes pour faire émerger des plateformes d envergure mondiale? Restitution des débats Les conditions

Plus en détail

La domotique R.Cousin D.Marsollier C-2i St-Grégoire Sté Bluelinéa

La domotique R.Cousin D.Marsollier C-2i St-Grégoire Sté Bluelinéa La domotique R.Cousin C-2i St-Grégoire D.Marsollier Sté Bluelinéa Domotique? Définition: Le terme domotique vient de domo, «domus» en latin qui veut dire maison et «tique» pour automatisme. Ensemble des

Plus en détail

Présentation de m2ocity

Présentation de m2ocity Présentation de m2ocity Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Septembre 2012 Le télérelevé des compteurs et capteurs intelligents peut aider à apporter

Plus en détail

LA LUMIÈRE MAÎTRISÉE LE LIFI LA COMMUNICATION PAR LA LUMIÈRE

LA LUMIÈRE MAÎTRISÉE LE LIFI LA COMMUNICATION PAR LA LUMIÈRE LA LUMIÈRE MAÎTRISÉE LE LIFI LA COMMUNICATION PAR LA LUMIÈRE 2014 EASYLUM ÉTEND SON OFFRE AVEC LE LIFI Notre savoir-faire concernant l éclairage LED est maitrisé, c est pourquoi nous intégrons dorénavant

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

L art de surveiller la température

L art de surveiller la température L art de surveiller la température Suivez et analysez vos relevés de température directement sur votre smartphone Surveillez vos zones de stockage, vos équipements réfrigérés ou vos colis en transit dans

Plus en détail

La domotique, ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre façon de consommer de l énergie à domicile

La domotique, ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre façon de consommer de l énergie à domicile La domotique, ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre façon de consommer de l énergie à domicile Mars 2015 La domotique ou comment les nouvelles technologies vont révolutionner notre

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation

Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation La passion de l'excellence Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation Comités et séminaires RTI Phase : Initiation - Détection 1 Projets Objectif Faciliter les échanges entre les membres de NAE

Plus en détail

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ Le wifi, pourquoi? sécurité performance C est une technologie permettant de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique le Wifi permet de relier

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 980 collaborateurs EUROPE 169 agences 21 pays 5 690 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 4 300

Plus en détail

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015 Fiche de Presse CABINET DU PRÉSIDENT SERVICE PRESSE MERCREDI 7 JANVIER 2015 FRENCH TECH MONTPELLIER LA SUNNY FRENCH TECH ATTITUDE APPEL À IDÉES NATIONAL Les données de la Cité intelligente ouvertes aux

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

CHALLENGES NUMERIQUES

CHALLENGES NUMERIQUES Programme d Investissements d Avenir CHALLENGES NUMERIQUES Appel à manifestation d intérêt Cahier des charges ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET https://extranet.bpifrance.fr/projets-innovants-collaboratifs/

Plus en détail

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Programme Ministériel 2015 de la GSMA : compte-rendu de session Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Lundi 2 mars 2015 Session animée par

Plus en détail

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie.

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie. Cluster Solaire Immeuble ZENITH 1, Rez-de Chaussée et 4 ème étage, Lotissement CIVIM, Lots N 19-20, Le Zénith 1, Sidi Maârouf, Casablanca Standard: 0522585350 Fax: 0522787986 contact@clustersolaire.ma

Plus en détail

LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ]

LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ] LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ] LE CLOUD, UNE NOUVELLE SOURCE DE PERFORMANCE POUR VOTRE ENTREPRISE.

Plus en détail

Electronique pour les Machines mobiles.

Electronique pour les Machines mobiles. Electronique pour les Machines mobiles. Siège HYDAC Allemagne HYDAC Italie HYDAC Pays-Bas HYDAC France HYDAC Corée HYDAC Chine HYDAC USA Votre partenaire compétent pour les machines mobiles. Avec plus

Plus en détail

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Atelier Bâtiment intelligent Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Ordre du jour 8h45 Tour de table 9h00 - Introduction CCI Morbihan Philippe des Robert Conseiller entreprise Bâtiment durable et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 30 ans d innovation dédiée aux solutions dans les Systèmes Embarqués et Critiques

DOSSIER DE PRESSE. 30 ans d innovation dédiée aux solutions dans les Systèmes Embarqués et Critiques DOSSIER DE PRESSE 30 ans d innovation dédiée aux solutions dans les Systèmes Embarqués et Critiques Acteur pionner des technologies de demain dans le monde de l Embarqué 3 000 consultants dédiés à la Solution

Plus en détail

N 13 - ÉNERGIE, LE LABORATOIRE DE L'OUTRE-MER

N 13 - ÉNERGIE, LE LABORATOIRE DE L'OUTRE-MER N 13 - ÉNERGIE, LE LABORATOIRE DE L'OUTRE-MER INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Les smart grids. La problématique des réseaux électriques interconnectés existe depuis longtemps. Elle est loin l époque où une

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Groupe de travail Infrastructures de recherche

Groupe de travail Infrastructures de recherche Groupe de travail Infrastructures de recherche Note sur les particularités des infrastructures pour une recherche dans le numérique Version internet - 30/04/2015 Les plates- formes numériques, outils et

Plus en détail

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française?

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? La situation de l industrie française est préoccupante : nous accusons un retard d investissement de l ordre de 40

Plus en détail

Une stratégie efficace et pragmatique pour les

Une stratégie efficace et pragmatique pour les Cercle Leprince-Ringuet www.cerclelpr.fr Think tank du Corps des Mines sur le Numérique Une stratégie efficace et pragmatique pour les Objets Connectés Industriels en Europe Auteurs Daniel NABET Président

Plus en détail

Accroître l'efficacité de vos tests et de vos mesures

Accroître l'efficacité de vos tests et de vos mesures Systèmes d'acquisition de données HBM Accroître l'efficacité de vos tests et de vos mesures avec les systèmes d'acquisition de données HBM Des systèmes de conditionnement de signal et d acquisition de

Plus en détail

Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities

Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities Confidentiel. 2011 BearingPoint France SAS 1 La révolution du secteur des Utilities

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Business Machine To Machine Faites communiquer vos machines entre elles

Business Machine To Machine Faites communiquer vos machines entre elles SERVICES DE COMMUNICATION ENTREPRISES Business Machine To Machine Faites communiquer vos machines entre elles À la conquête de nouveaux usages Remontée d informations automatisée, gestion de parc à distance,

Plus en détail

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Communiqué de presse financier Paris, le 27 mars 2015 ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Une technologie révolutionnaire permettant la simulation virtuelle des systèmes avancés d aide à la conduite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 De l intelligence dans le bâtiment pour sensibiliser les habitants à leur consommation énergétique à Cachan. Après une première expérience réussie à Aubervilliers en 2012,

Plus en détail

Système appel malade sur

Système appel malade sur Système appel malade sur Description du système ALCAD Appel Malade est un système de communication et de gestion du service infirmerie qui utilise la technologie IP et qui fonctionne non seulement en réseau

Plus en détail

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique Mardi 30 juin 2015 Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique «Transition énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), essor du

Plus en détail

Electriques, hybrides ou à hydrogène?

Electriques, hybrides ou à hydrogène? Electriques, hybrides ou à hydrogène? Mercredi 20 avril 2011, de 9h30 à 10h45 Dans un contexte français où un fort accent est mis sur le véhicule électrique et ses défis, il est important d'envisager l'ensemble

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM PRESENTATION GENERALE DE L ITE L OFFRE DE FORMATION VEDECOM VEDECOM est un Institut pour la Transition Energétique (ITE), fondé en 2014 sur une collaboration inédite publique/privée, entre industriels

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT Développement du numérique DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX SOCIETAUX, DE CROISSANCE ET D EMPLOI SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

LES CYCLES DE CONFERENCE DU THINK TANK G-NOVA

LES CYCLES DE CONFERENCE DU THINK TANK G-NOVA LES CYCLES DE CONFERENCE DU THINK TANK G-NOVA 15 janvier 2015 COMPTE RENDU A L UNIVERSITE NICE SOPHIA ANTIPOLIS DU JEUDI 15 JANVIER 2015 A SOPHIA ANTIPOLIS MIAGE NICE Conférence animé par Monsieur Stéphane

Plus en détail

Présentation Twiister - Systems

Présentation Twiister - Systems 1 Présentation Twiister - Systems Sommaire A. PRESENTATION DE LA SOCIETE TWIISTER SYSTEMS 3 1. TWIISTER SYSTEMS : VOTRE INTEGRATEUR EN SOLUTIONS MOBILES 3 A. QUI SOMMES NOUS 3 B. NOS METIERS 3 C. HISTORIQUE

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Des solutions complètes pour la maison individuelle

Des solutions complètes pour la maison individuelle Gestion énergétique Des solutions complètes pour la maison individuelle Vous aider à réduire la consommation d énergie de votre habitation. www.siemens.fr/cps Réduire la consommation d énergie des bâtiments

Plus en détail

La renaissance de l industrie

La renaissance de l industrie La renaissance de l industrie Première contribution de l Académie des technologies Construire des écosystèmes compétitifs, fondés sur la confiance et favorisant l innovation Académie des technologies,

Plus en détail

Un nouveau nom pour un concept éprouvé. Nordeon. Une société de Nordeon-Group

Un nouveau nom pour un concept éprouvé. Nordeon. Une société de Nordeon-Group Un nouveau nom pour un concept éprouvé Nordeon. Une société de Nordeon-Group IDUN Sommaire Nordeon - Nouveau. Innovant. Déjà expérimenté 4. 5 Nordeon - Genèse 6. 7 Made in Germany - Nordeon Springe 8.

Plus en détail

CAPTRONIC Innovation des PME par l électronique et le logiciel embarqué

CAPTRONIC Innovation des PME par l électronique et le logiciel embarqué CAPTRONIC Innovation des PME par l électronique et le logiciel embarqué Sébastien SALAS salas@captronic.fr Tél : 06 87 83 32 32 CAP TRONIC, un programme financé par : JESSICA FRANCE fondée par : 24 Ingénieurs

Plus en détail

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité www.clipindustrie.com La GPAO, véritable outil de production La GPAO est un ensemble d outils de gestion et de planification intégrant toutes les informations

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Surfer avec la vague mobile

Surfer avec la vague mobile Agenda 1. La «vague mobile», qu est-ce que c est? 2. Qu est ce qui a déjà changé? 3. Ce qui change et change nos vies 4. Nos loisirs, nos voyages 5. Notre maison 6. La publicité, nos achats, nos paiements

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

Schneider Electric et le monde de l Education

Schneider Electric et le monde de l Education Educatec Educatice 2010 Parc des Exposition, Paris Porte de Versailles (Hall 7.3) 24, 25 et 26 novembre 2010 Schneider Electric et le monde de l Education Cette année encore, Educatec - Educatice 2010

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Une excellente expérience d utilisation dans différents environnements clients

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Une excellente expérience d utilisation dans différents environnements clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Intermec présente son nouveau portefeuille d imprimantes de bureau, la Série PC, pour l impression d'étiquettes dans les environnements de transport, de logistique, d industrie légère,

Plus en détail

" Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique "

 Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique " Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique " Joseph Beretta Président Automobile technologies & Mobilité Expertise 2015 Les défis environnementaux Les challenges de l

Plus en détail

Une présence internationale affirmée

Une présence internationale affirmée Une présence internationale affirmée Depuis de nombreuses années, Fels et Saumac se sont attachées à développer des partenariats internationaux étroits et réguliers, pour assurer à leurs produits la diffusion

Plus en détail

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères?

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? MAI 2012 Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? Chunxia Zhu, Manager «Réussir sur les marchés chinois implique au préalable d en maîtriser tant les ressorts économiques

Plus en détail

NEXEYA pilote le projet collaboratif ACOVAS.

NEXEYA pilote le projet collaboratif ACOVAS. Le 12 juin 2013, pilote le projet collaboratif ACOVAS. Le projet ACOVAS, porté par, a été labellisé par le pôle AEROSPACE VALLEY dans le domaine d activités Systèmes Complexes et Intégration. ACOVAS est

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Concours DURABILIT-TY 2 #

Concours DURABILIT-TY 2 # Concours DURABILIT-TY 2 # 2- Projet de développement / innovation d entreprise Identité de l entreprise et de son représentant : Raison sociale : KerNel FabLab Lannion Nom et prénom du dirigeant :Yann

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

l innovation technologique au service de l environnement

l innovation technologique au service de l environnement l innovation technologique au service de l environnement le groupe Bolloré : expert du stockage de l électricité on peut avoir été fondé il y a 190 ans et être résolument moderne. s appuyant sur près de

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Les tablettes numériques tactiles DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars

Plus en détail

GESTIONNAIRE DU RESEAU DE TRANSPORT D ELECTRICITE

GESTIONNAIRE DU RESEAU DE TRANSPORT D ELECTRICITE Dossier de presse Le déploiement de fibres optiques sur les lignes électriques de RTE contribue à l extension de l accès aux communications à haut débit à l ensemble des régions françaises 1 SOMMAIRE -

Plus en détail

Mémoire d AluQuébec à la Commission de révision permanente des programmes du gouvernement du Québec

Mémoire d AluQuébec à la Commission de révision permanente des programmes du gouvernement du Québec Mémoire d AluQuébec à la Commission de révision permanente des programmes du gouvernement du Québec Février 2015 AluQuébec : vision, mission et objectifs Mission Favoriser la synergie et l arrimage entre

Plus en détail

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Synthèse de l enquête PricewaterhouseCoopers Mars 2010 Sommaire Page 1 Introduction 1 2 Description

Plus en détail

Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services

Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services Avec l aimable autorisation de Fusions & Acquisitions Magazine

Plus en détail