Annexe 9 Première version du plan d action triennal de la Chaudière-Appalaches

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexe 9 Première version du plan d action triennal de la Chaudière-Appalaches"

Transcription

1 Annee 9 Première version du plan d action triennal de la Chaudière-Appalaches Ae Connaissance approfondie de l offre régionale et des demandes des réseau régionau (C) 1- Assister les acteurs publics et privés du marché institutionnel régional dans le repérage de produits qui répondent à leurs besoins. Objectifs générau du bloc C : 2- Sensibiliser les institutions, les entreprises et les intervenants près du marché institutionnel à l achat régional et à ses retombées pour la Chaudière-Appalaches. 3- Mobiliser les répondants (institutions et entreprises), les intervenants près du marché institutionnel et de nouveau acteurs autour des travau de la Chaudière- Appalaches. Réseau ciblés C1 Recenser les outils communicationnels et pédagogiques eistants. Comité régional, Table des saines habitudes de vie En continu C2 C3 C4 Schématiser la distribution régionale et sa logistique. Répertorier les distributeurs régionau indépendants. Condenser le Guide d'accès au marché institutionnel et le diffuser au entreprises s intéressées à percer ce marché. Intervenants des institutions et du secteur, Distributeurs, Entreprises s faisant affaire avec des distributeurs Distributeurs, Entreprises s faisant affaire avec des distributeurs, Intervenants du secteur, Entreprises s intéressées par le marché institutionnel 196/208

2 Réseau ciblés C5 Terminer le guide des modes de commercialisation comment acheter des aliments québécois et de la Chaudière- Appalaches. MAPAQ, TACA, UPA, C6 C7 C8 C9 Monter une vidéo eplicative du projet Petits fruits. Conceptualiser une fiche présentant les critères de sélection des aliments que cherchent les institutions régionales. Réaliser le guide 101 pour répondre au appels d'offres et respecter l'encadrement législatif des institutions de santé et d'éducation. Cartographier les institutions et les entreprises s de la Chaudière- Appalaches. TACA, Entreprises s intéressées par le marché institutionnel Comité régional, MAPAQ C10 Former les acheteurs, les gestionnaires et cuisiniers concernant l'achat local et la saisonnalité des menus. C11 Organiser des séminaires, des forums sur le marché institutionnel. Comité régional, Établissements d'enseignement, Gestionnaires des institutions, Intervenants du secteur Intervenants du secteur et des institutions, Réseau Agriconseils de la Chaudière- Appalaches An 2 An 2 197/208

3 Ae Développement d'affaires et de projets collectifs (D) 1- Appuyer l organisation d activités de commercialisation et de maillage d affaires entre les acheteurs et les entreprises s. Objectifs générau du bloc D : 2- Outiller les entreprises et les institutions pour qu'elles fassent directement affaire entre elles. 3- Augmenter le nombre de regroupements d entreprises et organiser la distribution des produits sur tout le territoire de la Chaudière-Appalaches. Réseau ciblés D1 D2 Conférence et réseautage avec les grands distributeurs de la région. Réaliser un calendrier annuel des salons régionau des distributeurs. Grands distributeurs, Intervenants des institutions, Entreprises s. Distributeurs D3 Réaliser un canevas de contrat., D4 Réaliser un canevas de facture. Entreprises s D5 D6 Promouvoir auprès des entreprises s un outil de paiement (individuel ou collectif), comme un terminal ou Square. Réaliser un bottin des entreprises présentes dans le marché institutionnel et intéressées à y entrer., Institutions financières (e. : Desjardins) MAPAQ, UPA, TACA, 198/208

4 Réseau ciblés D7 D8 D9 Consolider et élargir à d'autres réseau le projet Petits fruits. Organiser des rencontres d'échange avec les entreprises intéressées à faire la distribution des produits pour d'autres entreprises. Organiser des rencontres d'entreprises pour favoriser les collaborations (fruits et légumes & viandes). D10 Organiser des activités de mentorat d'affaires entre les entreprises déjà présentes et celles faisant des démarches pour entrer dans les réseau. D11 Organiser des activités de causerie avec les entreprises intéressées à entrer sur le marché institutionnel. D12 Concrétiser une plateforme électronique de prises de commandes. MAPAQ, Agence de la santé et des services sociau, MAPAQ, UPA, TACA, Réseau Agriconseils de la Chaudière-Appalaches, Entreprises s MAPAQ, UPA, TACA, Réseau Agriconseils de la Chaudière-Appalaches, Entreprises s Comité régional, Intervenants du secteur et des institutions, Entreprises s, Gestionnaires An 2 An 2 An 2 199/208

5 Réseau ciblés D13 Introduire des produits régionau dans les machines distributrices. D14 Développer le volet non alimentaire (boutiques, paniers ASC, aménagement paysager et de jardins) en institutions D15 Tenir un salon régional du marché institutionnel. MAPAQ, UPA, Réseau Agriconseils de la Chaudière- Appalaches, Entreprises s, Gestionnaires MAPAQ, TACA, UPA, Comité régional, Intervenants du secteur et des institutions, Entreprises s, Gestionnaires, Distributeurs An 2 An 2 An 2 D16 Promouvoir l'adhésion à Aliments du Québec. MAPAQ, UPA, TACA En continu D17 Former des cohortes d'entreprises. MAPAQ, UPA, Réseau Agriconseils de la Chaudière- Appalaches En continu 200/208

6 Ae Mesures et redditions de comptes (M) 1- Évaluer les actions et projets réalisés afin d'améliorer les actions à venir. Objectifs générau du bloc E : 2- Diffuser les enseignements et connaissances à tous les membres du comité régional. 3- Partager les enseignements et connaissances avec les institutions, entreprises et intervenants mobilisés. Réseau ciblés M1 Concevoir et mettre en œuvre un plan de communication pour diffuser les résultats du diagnostic complet et pour l'ensemble des projets du plan d'action triennal. M2 Faire l'état des lieu par rapport au questionnaires de départ (annnuel? pluriannuel?). M3 Développer des outils de suivis et d'évaluation des achats des institutions. M4 Développer des outils de suivis et d'évaluation des ventes des entreprises. Comité régional, Communicateurs des partenaires Comité régional, Entreprises s, Gestionnaires Comité régional, Gestionnaires Comité régional, Entreprises s En continu Chaque année M5 Création et mise à jour des fiches projets. Comité régional M6 Bilan annuel des actions et des projets. 201/208

Le projet Garderie bio

Le projet Garderie bio Le projet Garderie bio Un projet de maillage et de sensibilisation entre des centres de la petite enfance (CPE) et des fermes maraîchères bio locales en Agriculture soutenue par la communauté (ASC) Nadine

Plus en détail

PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014. Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG)

PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014. Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG) PLAN D ACTION COMMUNICATIONNEL 2013-2014 Réseau des ARRÊTS gourmands de la Chaudière-Appalaches (RAG) COMPOSANTE 1 : COMMUNICATION INTERNE - Éduquer, mobiliser & réseauter Objectif 1.1 : Favoriser la communication

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE!

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! Danny Roy, agent de développement Économie sociale Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal droy@credemontreal.qc.ca 514 842-2400, poste 2500

Plus en détail

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE PLAN 2015 D'ACTION Le présent document propose des priorités d aux membres du conseil d administration de la SDT (SADCT CLDT) pour 2015 uniquement. Ces s ont été

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Mangez frais, mangez près! Comment les initiatives de circuits courts contribuent aux saines habitudes de vie

Mangez frais, mangez près! Comment les initiatives de circuits courts contribuent aux saines habitudes de vie Mangez frais, mangez près! Comment les initiatives de circuits courts contribuent aux saines habitudes de vie Mangez frais, mangez près! Dans quelle mesure les circuits courts ont-ils une incidence sur

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

Carnet d acteurs du Court Circuit

Carnet d acteurs du Court Circuit La Ch Carnet d acteurs du Court Circuit 75 rue Léon Gambetta 59000 Lille France 06 51 00 39 98 http://www.lecourtcircuit.fr contact@lecourtcircuit.fr Le projet LeCourtCircuit.fr se positionne en tant qu'interface

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016

Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016 Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016 Consultante : jihène Ferjani Table des matières Présentation générale... 3 I. Diagnostic de la situation communicationnelle

Plus en détail

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite...

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Éléments de contexte Cette intervention est le fruit d'un travail collectif porté par le Groupe de Travail Participation

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos

GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos Mise en œuvre du plan d action 2014-2015 1 Contexte 8 000 emplois Acteur majeur du développement et de la vie locale Culture industrielle

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts par Équiterre 30 novembre 2011 Objet de l étude Cette étude

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA COOPÉRATION

ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA COOPÉRATION ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA COOPÉRATION 7 ème Groupe de Travail de la Politique Maritime Intégrée en Méditerranée Bruxelles, 21-22 octobre 2014 1 SOMMAIRE I. Maroc PMI-MED

Plus en détail

Le Télétravail ou comment travailler à distance

Le Télétravail ou comment travailler à distance 7ème RENCONTRE DEPARTEMENTALE DU RESEAU DES ANIMATEURS DES ESPACES PUBLICS MULTIMEDIA DU LOT Vendredi 11 décembre 2009 Gramat Quelle place des EPM dans les enjeux du développement durable? Organisation

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»),

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2015

PLAN D ACTION 2012-2015 VOLET FORMATION Des enseignants et d autres acteurs du milieu formés en santé et sécurité du travail (SST), soutenus par la gestion, pour un enseignement professionnel et technique intégrant les savoirs

Plus en détail

Le Télétravail. ou comment travailler à distance

Le Télétravail. ou comment travailler à distance Projet local Organisation d'une conférence Le Télétravail ou comment travailler à distance Bruno GARCIA Animateur Multimédia Communauté de Communes du Pays de la Goële et du Multien CONTEXTE CONTENU DE

Plus en détail

SAVEURS LOCALES ET SANTÉ À VOTRE MENU!

SAVEURS LOCALES ET SANTÉ À VOTRE MENU! SAVEURS LOCALES ET SANTÉ À VOTRE MENU! Achats locaux dans le réseau de la santé : est-ce possible? Par Josée Pelletier Déroulement de la présentation 1. Les services alimentaires du CISSS 2. La politique

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

OUTIL DIAGNOSTIQUE DE L ACTION EN PARTENARIAT

OUTIL DIAGNOSTIQUE DE L ACTION EN PARTENARIAT OUTIL DIAGNOSTIQUE DE L ACTION EN PARTENARIAT Angèle Bilodeau, Ph.D. 1, 2 Marilène Galarneau, M.Sc. 2 Michel Fournier, M.Sc. 1 Louise Potvin, Ph.D. 2 Gilles Sénécal, Ph.D. 2, 3 Jocelyne Bernier, M.Sc.

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Projet de cahier des charges

Projet de cahier des charges Projet de cahier des charges Appel à candidatures d organismes de formation portant sur la mise en œuvre des formations «La prévention des risques professionnels dans l économie sociale et solidaire :

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015-2016 (Version préliminaire) Présenté lors de l Assemblée générale annuelle Juin 2015

PLAN D ACTION 2015-2016 (Version préliminaire) Présenté lors de l Assemblée générale annuelle Juin 2015 PLAN D ACTION 2015-2016 (Version préliminaire) Présenté lors de l Assemblée générale annuelle Juin 2015 Notre Mission Valoriser et faire connaître les entreprises régionales manufacturières et de services.

Plus en détail

Plateforme FUN-MOOC. Comment soumettre un projet de MOOC à FUN? Version du 6 février 2014

Plateforme FUN-MOOC. Comment soumettre un projet de MOOC à FUN? Version du 6 février 2014 Plateforme FUN-MOOC Comment soumettre un projet de MOOC à FUN? Version du 6 février 2014 Introduction Les référents et les correspondants MOOC jouent un rôle clé dans le développement de l offre de MOOC

Plus en détail

INSTITUT DU MENTORAT ENTREPRENEURIAL. Présentation du programme

INSTITUT DU MENTORAT ENTREPRENEURIAL. Présentation du programme INSTITUT DU MENTORAT ENTREPRENEURIAL Présentation du programme MISE EN CONTEXTE L'institut du mentorat entrepreneurial a été créé en 2007 par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris en soutien aux

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Création d une plate-forme de distribution des produits locaux Approvisionnement en produits locaux en Ariège: Quelles orientations

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Séminaire mi-parcours SNB du 28/11/2013 à Paris Présentation du projet «Mise en œuvre d une animation territoriale en faveur de l intégration de la biodiversité dans les Chartes Forestières de Territoire

Plus en détail

Devenez agent international accrédité

Devenez agent international accrédité Devenez agent international accrédité Du réseau CIOA L import Export collaboratif Introduction Le réseau de co-développeurs CIOA Le co-developpement constitue à la fois une voie alternative pour le développement

Plus en détail

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015 SOMMAIRE 01. DÉFINITION

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Gestion de la relation avec la clientèle 1 Recherche de clientèle et contact - Organisation de la prospection et prospection clientèle - Détection,

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités Le M2CT, audité en

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s Formations Green 2014 P r o g r a m m e s D u r é e : 1 j o u r n é e 7 h 0 0 FG1 Engager une démarche environnementale : pourquoi, comment? FG2 Mettre en place un label environnemental : se préparer à

Plus en détail

Appel de propositions par le Regroupement des producteurs multimédia PROJET : VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES

Appel de propositions par le Regroupement des producteurs multimédia PROJET : VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES Appel de propositions par le Regroupement des producteurs multimédia PROJET : VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES Date de dépôt 1 er septembre 2015 LA VITRINE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES Appel de propositions Table

Plus en détail

Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici. Avril 2015

Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici. Avril 2015 Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici Avril 2015 RETRAITE PRODUITS DÉRIVÉS FINANCES ET TECHNOLOGIE ENTREPRENEURIAT (Vital Proulx) INFRASTRUCTURES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Trousse Communication, sensibilisation et formation

Trousse Communication, sensibilisation et formation Trousse Communication, sensibilisation et formation Résumé de l outil : Ensemble de fiches pratiques sur la communication en développement durable, l efficience et la pérennité d un comité de développement

Plus en détail

Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux. 2) Objectifs et missions. 3) Plan d'actions 2012 à 2014

Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux. 2) Objectifs et missions. 3) Plan d'actions 2012 à 2014 Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux 1) Agence de Mobilité : création et territoire 2) Objectifs et missions 3) Plan d'actions 2012 à 2014 Etude Mobilité

Plus en détail

Geoffroy Ménard, agr.

Geoffroy Ménard, agr. Geoffroy Ménard, agr. Photo: IGA Projet réalisé dans le cadre du Programme d appui à la mise en marché des produits biologiques (volet 1) du Ministère de l'agriculture, des Pêcheries et de l'alimentation

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

La Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre

La Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre La Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre Présentation au Congrès des milieux documentaires Le 1 er novembre 2012 1 Éléments de la présentation Les objectifs de la

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

Restauration collective :

Restauration collective : Restauration collective : Approvisionnement local Nicole LE BRUN Conseillère en développement local Sommaire 1 Analyse des attentes : l enquête «Restauration scolaire» 2 Connaissances des fonctionnements

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I CONTRÔLE DE LA QUALITÉ ET MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE La mesure de la satisfaction constitue une activité importante car elle permet aux dirigeants des services alimentaires de connaître

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'INTERNATIONALISATION ET À L'ÉDUCATION INTERCULTURELLE ET CITOYENNE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec)

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE"

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation COMPTABLE D'ENTREPRISE PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE" Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations organisées avec le

Plus en détail

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV)

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) Accompagnement à la mise en œuvre de la formation tout au long de la vie "Deux scénarios pour la mise en place du plan de formation et du DIF

Plus en détail

Le tourisme à l ère du commerce électronique

Le tourisme à l ère du commerce électronique SYLLABUS DE COURS Le tourisme à l ère du commerce électronique But visé par l atelier Cet atelier de perfectionnement a pour but de permettre aux participants d être en mesure d intégrer le commerce électronique

Plus en détail

Matières Appliquées Master 1

Matières Appliquées Master 1 Appliquées Master 1 SPÉCIALITÉ COMMERCE INTERNATIONAL Semestre 7 UE LA0C142X Droit des contrats du commerce international Circuits de distribution à l international Douanes Analyse d exploitation Marketing

Plus en détail

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS QUI SOMMES-NOUS? Fondée en 2008, la Société québécoise de phytotechnologie est un regroupement de professionnels actifs dans le domaine des phytotechnologies et ce, tant au niveau des applications que

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

DEES COMMUNICATION DEESCOM

DEES COMMUNICATION DEESCOM Fonction DEES COMMUNICATION DEESCOM Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Le DEESCOM prépare les étudiants aux fonctions de chef de produit junior,

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France

Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France Synthèse des ateliers Jardin des Rosiers 3 avenue de Castelnau 34090 Montpellier Tél : 04-67-02-29-02 roudier@edater.fr carrillo@edater.fr

Plus en détail

FICHE INFORMATION LABORATOIRE RURAL 2007 2014 Sélection 2008

FICHE INFORMATION LABORATOIRE RURAL 2007 2014 Sélection 2008 Nom du projet De la terre à la table volet mise en marché FICHE INFORMATION LABORATOIRE RURAL 2007 2014 Sélection Territoire du projet MRC de Coaticook Région touristique des Cantons de l Est Durée 3 ans

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

www.commercesolidaire.com

www.commercesolidaire.com www.commercesolidaire.com et Commerce solidaire est un organisme à but non lucratif regroupant des entreprises d économie sociale de tout secteur d activités, partout au Québec. Il a pour mission de soutenir

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise Appellations Animateur / Animatrice de réseau d'entreprises Consultant / Consultante en stratégie/organisation Animateur / Animatrice qualité services Assistant / Assistante en organisation Auditeur /

Plus en détail

Les outils de mutualisation commerciale Présentation Basse-Normandie

Les outils de mutualisation commerciale Présentation Basse-Normandie éditeurs du Languedoc-Roussillon Les outils de mutualisation commerciale Présentation Basse-Normandie 24/11/2014 METHODOLOGIE ET DEROULE Date Etape Commentaires 26/06/13 Réunion de lancement (comité de

Plus en détail

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON,

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON, REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122551 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 95 Tourisme et thermalisme Imputation Autorisation

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Des enjeux planétaires : Comprendre ce qu'est le développement

Plus en détail

Une enquête exclusive Les PME adaptent les recettes des grands

Une enquête exclusive Les PME adaptent les recettes des grands Une enquête exclusive Les PME adaptent les recettes des grands Une base de 113 répondants Exclusivement des entreprises abonnées Une sélection rigoureuse Conforme à la définition européenne des PME Moins

Plus en détail

- Politique favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif -

- Politique favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif - - favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif - 1. PRÉAMBULE Il est reconnu que les jeunes en forme et en santé réussissent mieux à l école; ils sont plus attentifs et se concentrent

Plus en détail

Notre mission. Un héritage à partager MD Québec regroupe plus de 155 organismes de bienfaisance.

Notre mission. Un héritage à partager MD Québec regroupe plus de 155 organismes de bienfaisance. PLAN D ACTION 2015 Notre mission Un héritage à partager MD Québec est le chapitre québécois du programme canadien Un héritage à partager MD. Mis sur pied par l Association canadienne des professionnels

Plus en détail

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS 1. Service d'aide technique aux entreprises et aux promoteurs SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS ACTIONS Accueillir et orienter les entreprises et les promoteurs. Analyser la faisabilité des dossiers

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LE PAYS DE HAUTE-MAYENNE

Plus en détail

L ABC DE L ACCÈS PAR MARKO POTVIN VICE-PRÉSIDENT, ACHATS CORPORATIFS

L ABC DE L ACCÈS PAR MARKO POTVIN VICE-PRÉSIDENT, ACHATS CORPORATIFS L ABC DE L ACCÈS AU MARCHÉ HRI PAR MARKO POTVIN VICE-PRÉSIDENT, ACHATS CORPORATIFS LE 24 JANVIER 2013 COMMENT DEVENIR PARTENAIRE / FOURNISSEUR Ce document est exclusif à Colabor et ne peut être reproduit,

Plus en détail

DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD

DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD COMMUNAUTE D AGGLOMERATION SAINT-ETIENNE METROPOLE Argo&Siloe DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD Restitution 4 juillet 2013 Définition 9 rue des d une Tuiliers stratégie

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

N 04/D/30: Documentaliste

N 04/D/30: Documentaliste Domaine d'activités Famille professionnelle Autres appellations Correspondances ROME, RIME, FPH, NSF/CNIS N 04/D/30: Documentaliste Emplois liés Facteurs d'évolution Services à la population Bibliothèques

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

OFFRE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ ET DE SÛRETÉ GLOBALE POUR UNE ENTREPRISE ÉTRANGÈRE EN FÉDÉRATION DE RUSSIE

OFFRE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ ET DE SÛRETÉ GLOBALE POUR UNE ENTREPRISE ÉTRANGÈRE EN FÉDÉRATION DE RUSSIE OFFRE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ ET DE SÛRETÉ GLOBALE POUR UNE ENTREPRISE ÉTRANGÈRE EN FÉDÉRATION DE RUSSIE 1 SERVICES 1. RELATIONS AVEC L'ÉTAT RUSSE. 1.1. LOBBYING POLITIQUE. Lobbying au profit de l'avancement

Plus en détail

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire»

-Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy. -L enquête «restauration scolaire» Restauration collective : répondre aux marchés publics Sommaire -Le territoire -Le partenariat Chambre d Agriculture et du Grand Nancy -L enquête «restauration scolaire» -L accessibilité du marché public

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO

PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO Élaboré en lien avec le plan de travail de la Commission des affaires étudiantes et le plan stratégique 2012-2017 de la Fédération des cégeps Déposé à la Commission

Plus en détail