Mémento législatif. Sommaire. Préambule EOGN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémento législatif. Sommaire. Préambule EOGN"

Transcription

1 Mémento législatif EOGN École des officiers Gendarmerie Nationale Sommaire P. 02 LES PRODUITS STUPÉFIANTS P. 04 LES VIOLENCES P. 05 LE HAPPY SLAPPING P. 06 LES MENACES P. 07 LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A L'INTÉGRITÉ DE LA PERSONNE P. 08 L'OMISSION DE PORTER SECOURS P. 09 LES RISQUES CAUSÉS A AUTRUI P. 10 LES DESTRUCTIONS, DÉGRADATIONS ET DÉTÉRIORATIONS P. 11 LES VOLS P. 12 LES AGRESSIONS SEXUELLES Préambule Le mémento législatif regroupe et présente les mesures destinées à protéger contre les dérives et les comportements à risque, susceptibles de se produire au cours d événements organisés par les associations étudiantes. Il ne faut pas voir ce document comme une présentation de la répression mise en place, mais plutôt comme un outil pédagogique. Il récapitule les infractions pénales liées à ces dérives et à ces comportements à risques et les sanctions encourues. Les sanctions encourues sont un ultime recours, la législation ayant pour principal objectif la protection de tous. Ce mémento est un outil au service des organisateurs de soirées, destiné à soutenir leur réflexion sur les problématiques auxquelles ils peuvent être confrontés.

2 Les produits stupéfiants L ensemble des substances classées comme stupéfiants est répertorié dans l arrêté du 22 février 1990, régulièrement mis à jour afin d y intégrer les nouvelles substances apparaissant chaque année sur le marché. Voici les principaux produits : cannabis / cocaïne / crack / Ecstasy / Amphétamines / Héroïne / LSD / GHB-GBL Les infractions à la législation sur les stupéfiants se trouvent à la fois dans le Code de la santé publique (CSP) pour ce qui concerne l usage et la provocation (art. L à L ) et dans le Code pénal (CP) pour le trafic (art à ). Mémento législatif - 2

3 Peines complémentaires Dans le cadre des infractions liées aux produits stupéfiants, le législateur a instauré différentes peines complémentaires aux amendes et aux peines d'emprisonnement : - Accomplissement d'un stage, à ses frais, de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants ; - Une peine de travail d'intérêt général ; - Une peine de jours-amende ; - L'interdiction, soit définitive, soit pour une durée de 5 ans au plus, d'exercer une profession ayant trait aux transports ; - Une mesure d'accompagnement telle que l'injonction thérapeutique ; - La confiscation des plantes et substances saisies est ordonnée par les tribunaux ; - Le représentant de l'etat dans le département peut ordonner, pour une durée n'excédant pas trois mois, la fermeture de tout hôtel, maison meublée, pension, débit de boissons, restaurant, club, cercle, dancing, lieu de spectacle ou leurs annexes ou lieu quelconque ouvert au public ou utilisé par le public où l'infraction a été commise : - L'interdiction des droits civiques, civils et de familles, - L'interdiction d'exercer une fonction publique, - L'interdiction d'exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs, - L'obligation d'accomplir un stage de citoyenneté. Mémento législatif - 3

4 Par ailleurs, le Code de la route prévoit des peines complémentaires spécifiques pour les infractions liées à la conduite de véhicules terrestres à moteur : - Suspension du permis de conduire ; - Annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant trois ans au plus ; - Une peine de travail d'intérêt général ; - Une peine de jours-amende ; - L'interdiction de conduire certains véhicules terrestres moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de cinq ans au plus ; - L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants ; - L'immobilisation du véhicule ; - Perte de points de permis de conduire. Circonstances aggravantes Le quantum de la peine peut être aggravé par la qualité de la personne, victime ou auteur, et par le lieu de commission de l'infraction. Dans le cadre de la législation des produits stupéfiants, les principales circonstances aggravantes sont : - L'infraction est commise dans un établissement d'enseignement ou d'éducation ; - L'infraction est commise dans les locaux de l'administration ; - L'infraction est commise lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux ; - La bande organisée ; - L'infraction est commise à l'encontre des mineurs. Les violences En termes juridiques, cette notion de violence est vaste. Elle peut être verbale, mais également physique et morale. Pour mesurer l'ampleur de ces violences, le Code pénal (CP) parle d'interruption totale de travail (ITT) qui n'est qu'une notion purement pénale servant à qualifier les faits. L'ITT définit la durée pendant laquelle une victime éprouve une gêne notable dans les actes de la vie courante et non pas uniquement de la gravité des blessures. Le nombre de jours d'itt doit être constaté par un médecin. En effet, la victime, après avoir subi un acte de violences, doit aller voir un médecin pour que celui-ci diagnostique le degré d'importance de violence physique et/ou morale. Egalement, il faut que la victime porte plainte pour que l'auteur et les complices soient poursuivis. Mémento législatif - 4

5 Circonstances aggravantes Elles portent sur la qualité de la victime : - Sur mineur de 15 ans ; - Sur une personne particulièrement vulnérable ; - Sur un agent de la force publique ; - Sur un enseignant ou tout membre des personnels travaillant dans les établissements d'enseignement scolaire ; - Sur un conjoint ; - A raison de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ; - A raison de l'orientation sexuelle de la victime. Elles sont liées à la personne de l'auteur, si celle-ci est : - Le conjoint ou le concubin de la victime ; - Un dépositaire de l'autorité publique ; - Par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice ; - Avec préméditation ; - Avec usage d'une arme. Peines complémentaires - La suspension, pour une durée de 3 ans au plus, du permis de conduire ; - L'interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de 3 ans au plus, une arme soumise à autorisation ; - Le retrait du permis de chasser, avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant 3 ans au plus ; - La confiscation de la chose qui a servit à commettre l'infraction ; - Le travail d'intérêt général pour une durée de 20 à 120 heures ; - L'interdiction des droits civiques, civils et de familles ; - L'interdiction d'exercer une fonction publique ; - L'interdiction d'exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs ; - L'obligation d'accomplir un stage de citoyenneté. Le happy slapping Le happy slapping est le fait qui consiste à filmer une scène de violence subie par une personne dans le but de diffuser la vidéo-agression sur internet et les réseaux sociaux. Ainsi, le happy slapping nécessite deux auteurs, à savoir celui qui commet l acte de violence à l encontre d une personne et celui qui filme l acte en train de se commettre. Le happy slapping est sanctionné comme un «acte de complicité des atteintes volontaires à l'intégrité de la personne». Bien que l'article prévoyant ces infractions soit le même, le législateur opère une distinction entre l'acte d'enregistrer la vidéo et l'acte de diffusion de cette dernière. Mémento législatif - 5

6 Les menaces Les circonstances aggravantes : - Il s'agit de menaces de mort ; - Les menaces sont commises en raison de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ; - Les menaces sont commises à l'encontre d'une personne en raison de son orientation ou identité sexuelle vraie ou supposée. Les peines complémentaires : - L'interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de 5 ans au plus, une arme soumise à autorisation ; - La suspension du permis de conduire, pour une durée de 5 ans au plus ; - L'interdiction des droits civiques, civils et de familles ; - L'interdiction d'exercer une fonction publique ; - L'interdiction d'exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs ; - L'obligation d'accomplir un stage de citoyenneté. Mémento législatif - 6

7 Les atteintes involontaires à l intégrité de la personne L'atteinte involontaire signifie, un fait réalisé par, maladresse, imprudence, inattention, négligence, manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement. L' interruption totale de travail (ITT) n'est qu'une notion purement pénale servant à qualifier les faits. Elle définit la durée pendant laquelle une victime éprouve une gêne notable dans les actes de la vie courante et non pas uniquement de la gravité des blessures. Le nombre de jours d'itt doit être constaté par un médecin. Circonstances aggravantes - Par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence ; - Lorsqu'elle est commise par le conducteur d'un véhicule terrestre à moteur ; - Le conducteur se trouve en état d'ivresse ; - Le conducteur a fait usage de stupéfiants ; - Le conducteur n'était pas titulaire du permis de conduire ; - Le conducteur a commis un dépassement de la vitesse maximale autorisée égal ou supérieure à 50 km/h ; - Le conducteur, sachant qu'il vient vient d'occasionner un accident, ne s'est pas arrêté et a tenté d'échapper à la responsabilité pénale ou civile qu'il peut encourir. Peines complémentaires - La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ; - L'interdiction des droits civiques, civils et de familles ; - L'interdiction d'exercer une fonction publique ; - L'interdiction d'exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs ; - L'obligation d'accomplir un stage de citoyenneté ; - L'interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de 5 ans au plus, une arme soumise à autorisation ; - La suspension du permis de conduire ; Mémento législatif - 7

8 - L'obligation d'accomplir, à leurs frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière ; - L'interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de 5 ans au plus ; - La confiscation d'une ou plusieurs armes ; - L'annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant 5 ans au plus ; - La confiscation d'un ou plusieurs véhicules du condamné ; - L'obligation d'accomplir un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants ; - Le travail d'intérêt général pour une durée de 20 à 120 heures. L'omission de porter secours Venir en aide à une personne en détresse est un devoir. Si la situation vous dépasse, intervenez tout de même en appelant le 17. Peines complémentaires : - L'interdiction des droits civiques, civils et de la famille. Les personnes morales peuvent être déclarées pénalement responsable et les peines encourues sont : - Une amende de euros ; - L'interdiction, à titre définitif ou pour une durée de 5 ans au plus, d'exercer directement ou indirectement une ou plusieurs activités professionnelles ou sociales ; - L'affichage de la décision prononcée ou la diffusion de celle-ci soit par la presse écrite, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique ; - La dissolution. Mémento législatif - 8

9 Les risques causés à autrui Peines complémentaires applicables aux personnes physiques : - Interdiction, suivant les modalités prévues par l'article du Code pénal, d'exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise ; - Interdiction pour cinq ans au plus de porter une arme soumise à autorisation ; - Suspension pour cinq ans au plus du permis de conduire, avec aménagement pour raisons professionnelles ; - Annulation du permis avec interdiction d'en solliciter un nouveau avant 5 ans au plus ; - Affichage ou diffusion de la décision ; - L interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de 5 ans au plus ; - L obligation d'accomplir, aux frais du condamné, un stage de sensibilisation à la sécurité routière ; - L immobilisation, pendant une durée d'un an ou plus, du véhicule dont le condamné s'est servi pour commettre l'infraction, s'il en est le propriétaire ; - La confiscation du véhicule dont le condamné s'est servi pour commettre l'infraction, s'il en est le propriétaire. Peines complémentaires concernant les personnes morales : - Amende de euros ; - Interdiction, à titre définitif ou pour 5 ans au plus, d'exercer directement une ou plusieurs activités professionnelles ou sociales ; - Placement pour 5 ans au plus sous surveillance judiciaire ; - Confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ; - Affichage de la décision par tous les moyens (presse, audiovisuel...). Mémento législatif - 9

10 Les destructions, dégradations et détériorations Circonstances aggravantes : - Commis à l'encontre d'un établissement scolaire, éducatif ou de loisirs ou d'un véhicule transportant des enfants ; - L'infraction concerne un registre, une minute ou un acte original de l'autorité publique (liée à la nature du document) ; - La destruction ou la dégradation du bien est commise à cause de l'identité de la victime. En raison de l'appartenance, ou de la non-appartenance, de la personne à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ; - Acte réalisé par plusieurs personnes ; - Le fait est facilité par l'état d'une personne particulièrement vulnérable ; - Soit commise au préjudice de toute personne dépositaire de l'autorité publique ou chargé d'une mission de service public, en vue d'influencer son comportement dans l'exercice de ses fonctions ou de sa mission ; - En pénétrant dans un lieu par ruse, effraction ou escalade ; - L'auteur dissimule volontairement en tout ou partie de visage afin de ne pas être identifié ; - Un bien destiné à l'utilité ou à la décoration publiques et appartenant à une personne publique ou chargée d'une mission de service public ; - Par l'effet d'une explosion ou d'un incendie provoqués par manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou un règlement ; Mémento législatif - 10

11 - Violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence prévue par la loi ou un règlement ; - Incendie est intervenu dans des conditions de nature à exposer les personnes à un dommage corporel ou à créer un dommage irréversible à l'environnement ; - Incendie qui a provoqué pour autrui une incapacité totale de travail pendant au moins huit jours ; - Incendie provoquant la mort d'une ou plusieurs personnes. Peines complémentaires : - L'interdiction des droits civiques, civils et de la famille ; - L'interdiction d'exercer une fonction publique à titre définitif ou pour une période maximale de 5 ans ; - L'interdiction de détenir ou de porter une arme soumise à autorisation, pour une durée maximale de 5 ans. Les vols Circonstances aggravantes : - Commis dans les établissements d'enseignement ou d'éducation ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ; - Commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice ; - Commis par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service publique, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission ; - Commis, précédé, accompagné ou suivi de violences n'ayant pas entraîné une incapacité totale de travail ; - Vol facilité par l'état d'une personne dont la particulière vulnérabilité due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur ; - Commis dans un local d'habitation ou dans un lieu utilisé ou destiné à l'entrepôt de fonds, valeurs, marchandises ou matériels, en pénétrant dans ces lieux par ruse, effraction ou escalade ; - Commis dans un local d'habitation ou dans un lieu utilisé ou destiné à l'entrepôt de fonds, valeurs, marchandises ou matériels ; - Vol précédé, accompagné ou suivi d'un acte de destruction, dégradation ou détérioration ; - Commis en raison de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, ou de son orientation sexuelle vraie ou supposée ; - Commis par une personne dissimulant volontairement en tout ou partie son visage afin de ne pas être identifiée ; - Commis par un majeur aidé d'un ou plusieurs mineurs ; - Commis avec violences ayant entraîné ; - Commis avec une arme ; - Vol précédé, accompagné ou suivi soit de violences ayant entraîné la mort, soit de tortures ou d'actes de barbarie. Mémento législatif - 11

12 Les agressions sexuelles Circonstances aggravantes : En raison de la qualité de la victime - La personne est âgée de moins de 15 ans ; - Personne particulièrement vulnérable en raison de son âge, d'une maladie, d'une infirmité, de son état de grossesse ; - Selon son orientation sexuelle. En raison de la qualité de l'auteur - Ascendant légitime ; - Personne ayant une autorité de fait ou de droit sur la victime ; - Personne abusant de l autorité que lui confèrent ses fonctions ; - Conjoint, concubin de la victime ; - Personne commettant les faits en concours avec un ou plusieurs autres viols commis sur d'autres victimes. En raison de la pluralité des auteurs En raison des circonstances attachées à la commission de l'acte - Sous la menace d'une arme ; - Avec actes de tortures ou de barbaries ; - Auteur en agissant en état d'ivresse manifeste ; - Auteur agissant sous l'emprise de produits stupéfiants. En raison des moyens employés (utilisation d'un réseau de télécommunications pour diffuser des messages). En raison des conséquences sur la victime - Mutilation de la victime. - Mort de la victime. Peines complémentaires applicables aux personnes physiques : - Interdiction, suivant les modalités prévues par l'article du Code pénal, d'exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise ; - Interdiction pour cinq ans au plus de porter une arme soumise à autorisation ; - Suspension pour cinq ans au plus du permis de conduire, avec aménagement pour raisons professionnelles ; - Annulation du permis avec interdiction d'en solliciter un nouveau avant 5 ans au plus ; - Confiscation du véhicule ; - Confiscation des armes ; - Interdiction des droits civiques, civils et de famille ; - Interdiction pour une durée de 10 ans, ou à titre définitif, une activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs ; - Obligation d'accomplir un stage de citoyenneté. Mémento législatif - 12

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 47 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité routière, notamment en matière de retrait des points du permis de conduire Article

Plus en détail

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION

LA RECIDIVE A - LE PREMIER TERME DE LA RÉCIDIVE : UNE PREMIERE CONDAMNATION LA RECIDIVE La récidive est la principale cause qui permet au juge de dépasser le maximum normal de la peine. Le délinquant après avoir été condamné pour une première infraction en commet une seconde.

Plus en détail

Décision n 2010-40 QPC. Dossier documentaire

Décision n 2010-40 QPC. Dossier documentaire Décision n 2010-40 QPC Article 234-13 du code de la route Annulation du permis de conduire Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2010 Sommaire I. Dispositions législatives 4

Plus en détail

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale Les responsabilités civile et pénale de l'élu local des risques de la vie territoriale Nombre de poursuites contre les élus locaux, les fonctionnaires territoriaux, et les collectivités territoriales (toutes

Plus en détail

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1 PARTIE VII Responsabilités et assurances 7. 1 A. ASSURANCE EN RESPONSABILITE CIVILE Le code de l action sociale et des familles (art R 227-27 à R 227-30) institue l obligation d assurance en responsabilité

Plus en détail

Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015

Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015 Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015 Tableau d affichage Annexe 1 Egalité salariale hommes-femmes : Articles du Code du Travail

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1)

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) Email : contact@lafourriere.com www.lafourriere.com Source : Legifrance JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) NOR:

Plus en détail

Les sanctions relatives au permis de conduire

Les sanctions relatives au permis de conduire Les sanctions relatives au permis de conduire 1- Présentation des sanctions relatives au permis de conduire : Les sanctions relatives au permis de conduire peuvent être de deux ordres : Administratives

Plus en détail

- 31 - TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Article 1 er

- 31 - TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Article 1 er - 31 - TABLEAU COMPARATIF Article 1 er Article 1 er Après l article L. 235-1 du code de la route, sont insérés trois articles L. 235-2, L. 235-3 et L. 235-4 ainsi rédigés : I. - L'article L. 235-1 du code

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Jean-Baptiste le Dall & Rémy Josseaume

Jean-Baptiste le Dall & Rémy Josseaume Jean-Baptiste le Dall & Rémy Josseaume L assouplissement du permis à points La loi LOPPSI 2 Le CISR du 11 mai 2011 Le décret du 3 janvier 2012 Panorama rapide de jurisprudence 20 ans de permis à points

Plus en détail

LA COMPLICITE. L'acte de complicité n'est pas punissable en tant que tel. Il doit se rattacher à un fait principal punissable.

LA COMPLICITE. L'acte de complicité n'est pas punissable en tant que tel. Il doit se rattacher à un fait principal punissable. LA COMPLICITE L'infraction peut être le fait de plusieurs personnes qui seront selon les cas coauteurs, ou auteurs et complices. La complicité consiste en l'entente momentanée entre deux ou plusieurs personnes

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Article L121-1

CODE DE LA ROUTE. Article L121-1 CODE DE LA ROUTE Responsabilité du conducteur Article L121-1 Le conducteur d'un véhicule est responsable pénalement des infractions commises par lui dans la conduite dudit véhicule. Toutefois, lorsque

Plus en détail

LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A LA VIE ET A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE

LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A LA VIE ET A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE LES ATTEINTES INVOLONTAIRES A LA VIE ET A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE Ces infractions, autrement nommées homicide et blessures involontaires, représentent une part importante du contentieux en matière d'accidents

Plus en détail

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière. et en matière de contraventions.

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière. et en matière de contraventions. PROJET DE LOI adopté le 15 juin 1989 N 99 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1988-1989 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière et en matière de

Plus en détail

Code pénal. Les infractions pénales sont classées, suivant leur gravité, en crimes, délits et contraventions.

Code pénal. Les infractions pénales sont classées, suivant leur gravité, en crimes, délits et contraventions. Code pénal Partie législative LIVRE Ier : Dispositions générales. TITRE Ier : De la loi pénale. CHAPITRE Ier : Des principes généraux. Article 111-1 Les infractions pénales sont classées, suivant leur

Plus en détail

Liste des délits et infractions au code de la route.

Liste des délits et infractions au code de la route. Liste des délits et infractions au code de la route. Délits Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré) CR: code de la route,

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

La responsabilité du sauveteursecouriste

La responsabilité du sauveteursecouriste Page 1 sur 5 La responsabilité du sauveteursecouriste du travail Les sauveteurs-secouristes du travail peuvent s'inquiéter de leur responsabilité e et civile s'ils pratiquent les premiers secours. Cependant,

Plus en détail

QUELLES SANCTIONS POUR LES AUTEURS MINEURS DE VIOLENCE SEXUELLE?

QUELLES SANCTIONS POUR LES AUTEURS MINEURS DE VIOLENCE SEXUELLE? CRIAVS-LR FORMATION «MINEURS AUTEURS ET/OU VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES» 7/8 JUIN 2012 QUELLES SANCTIONS POUR LES AUTEURS MINEURS DE VIOLENCE SEXUELLE? Marc TOUILLIER Doctorant, chargé d enseignement

Plus en détail

Club Sécurité Exploitation Routière

Club Sécurité Exploitation Routière Club Sécurité Exploitation Routière Responsabilité des élus dans le domaine de la sécurité routière Françoise NICOT Responsable juridique et contentieux DIRA Le 05 novembre 2013 à St Médard en Jalles Direction

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

N 125 SÉNAT PROJET DE LOI. concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.)

N 125 SÉNAT PROJET DE LOI. concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 12 juin 1970. SECONDE N 125 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 1969-1970 PROJET DE LOI concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.)

Plus en détail

LES VÉHICULES MOTORISÉS À DEUX OU TROIS ROUES

LES VÉHICULES MOTORISÉS À DEUX OU TROIS ROUES PREFECTURE DE LA MANCHE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DE LA REGLEMENTATION Bureau de la Circulation LES VÉHICULES MOTORISÉS À DEUX OU TROIS ROUES Code des transports Articles L 3120-1 à L 3120-5

Plus en détail

GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE.

GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE. GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE. Article juridique publié le 22/11/2013, vu 2393 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Il faut entendre par gérant de fait la personne qui se comporterait

Plus en détail

Livre VII CONTROLE ET SANCTIONS

Livre VII CONTROLE ET SANCTIONS Livre VII CONTROLE ET SANCTIONS Titre I REGISTRE DE SECURITE ET AFFICHAGE OBLIGATOIRE Chapitre I REGISTRE DE SECURITE Article Lp. 4711-1 L employeur tient un registre sur lequel sont portées ou annexées

Plus en détail

Loi du 4 avril 2006 : Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple

Loi du 4 avril 2006 : Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple Loi du 4 avril 2006 : Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple Les principales mesures de la nouvelle loi visent à mieux protéger des violences les femmes, notamment

Plus en détail

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux

Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Jean-Michel MICHAUX Thibaut LANCHAIS Actualités de la législation relative aux chiens dangereux Modification de la législation relative aux chiens

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Chapitre VI. Dispositions renforçant la lutte contre l insécurité routière

Chapitre VI. Dispositions renforçant la lutte contre l insécurité routière 1 Chapitre VI Dispositions renforçant la lutte contre l insécurité routière Les articles 25 à 28 du projet de loi visent, pour les infractions les plus graves au code de la route, à instaurer une peine

Plus en détail

Quoi de neuf sur l ITT?

Quoi de neuf sur l ITT? Quoi de neuf sur l ITT? Patrick O BYRNE Service de Médecine Légale CHRU de Tours Hôpital Trousseau 37044 TOURS Cedex 9 46èmes Journées de FMC Département de FMC Faculté de Médecine de Tours 11 septembre

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS L alcool au volant. «On ne boit pas au volant, on boit au goulot!»

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 17/02/2010 N : 17.10 EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR La loi n 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de

Plus en détail

LE VIOL UN ACTE DE PENETRATION SEXUELLE UN ACTE COMMIS SUR LA PERSONNE D AUTRUI. L article 222-23 du C.P. définit et réprime le viol.

LE VIOL UN ACTE DE PENETRATION SEXUELLE UN ACTE COMMIS SUR LA PERSONNE D AUTRUI. L article 222-23 du C.P. définit et réprime le viol. LE VIOL Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu il soit, commis sur la personne d autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. I - E L E M E N T L E G A L L article

Plus en détail

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!!

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Les délits : Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré)

Plus en détail

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014 LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT LE CONTEXTE Un projet éducatif territorial (PEDT) des enfants Commune ou communauté de communes Opérateur Opérateur municipal associatif mode

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT ASSURER UNE ASSOCIATION?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT ASSURER UNE ASSOCIATION? COMMENT ASSURER UNE ASSOCIATION? L'assurance des associations Introduction Les ressources des associations sont souvent maigres, et nombreuses sont celles qui vivent grâce à leurs adhérents et bénévoles.

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil Article 1 383 du Code civil

La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil Article 1 383 du Code civil La responsabilité civile et pénale du professeur des écoles débutant La loi Article 1 382 du Code civil "Tout fait quelconque de l'homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il

Plus en détail

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES INFRACTIONS Les règles de circulation routière sont établies par le code de la route.

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

Responsabilité des associations et de leurs membres

Responsabilité des associations et de leurs membres Responsabilité des associations et de leurs membres Introduction Dirigeants et éducateurs sportifs : une responsabilité allégée Diminution de la responsabilité pénale Prise en charge de la réparation par

Plus en détail

La maltraitance des personnes âgées et/ou handicapées vue par le droit Comment le droit appréhende-t- il la maltraitance? Point important: la maltraitance ne constitue pas une notion juridique C est un

Plus en détail

en milieu scolaire Conduites à tenir en cas d infractions Mémento

en milieu scolaire Conduites à tenir en cas d infractions Mémento Conduites à tenir en cas d infractions en milieu scolaire Mémento Avant propos La lutte contre la violence en milieu scolaire constitue un enjeu prioritaire pour l ensemble des institutions de l État car

Plus en détail

La déclaration à la CNIL

La déclaration à la CNIL La déclaration à la CNIL Est-on obligé de déclarer son site à la CNIL? Une déclaration du site Internet à la CNIL est obligatoire lorsque le site diffuse ou collecte des données à caractère personnel.

Plus en détail

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE Annexe juridique Frédéric DEHAN Directeur général des services Affaire suivie par Philippe PORTELLI Tél. : +33 (0)3 68 85 00 12 philippe.portelli@unistra.fr

Plus en détail

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large LEXIQUE Accident D une façon générale l accident est un événement fortuit ou involontaire entraînant des conséquences dommageables. En matière de circulation automobile voir implication Pour la sécurité

Plus en détail

Les articles modifiés par la loi Macron au 30 janvier 2015

Les articles modifiés par la loi Macron au 30 janvier 2015 Les articles modifiés par la loi Macron au 30 janvier 2015 Pour faciliter lecture, les textes nouveaux ou ajouts à des textes existants figurent en bleu, les suppressions en rouge. Les textes en noir ne

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 22 mars 2012 présentant les dispositions pénales d application immédiate de la loi n 2012-304 du 6 mars 2012 relative à l établissement d un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif

Plus en détail

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES République du Sénégal Un Peuple - Un but - Une Foi LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) L Assemblée nationale a adopté, en sa séance du Jeudi 12 Décembre 2002 Le Président de la

Plus en détail

Notions de responsabilité. Commission Technique Régionale Est

Notions de responsabilité. Commission Technique Régionale Est Notions de responsabilité 1 Notions de responsabilité Responsabilité: l auteur d une faute a l obligation d assumer les conséquences de ses actes Quand une personne cause un dommage à autrui : obligation

Plus en détail

- 57 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet

- 57 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet - 57 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet Projet de loi relatif à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE

LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DES IDE Selon l observatoire l des risques médicaux (ORM), en 2006, sur 735 dossiers, les actes de soins ont été la première cause d accident d (80 %) après les actes

Plus en détail

I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise

I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise FICHE N 27 LES INFRACTIONS SEXUELLES DONT SONT VICTIMES LES MINEURS I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise Ces agressions sont punies quel que

Plus en détail

FICHE PRATIQUE R3 TEXTES REGLEMENTAIRES

FICHE PRATIQUE R3 TEXTES REGLEMENTAIRES FICHE PRATIQUE R3 REGIME JURIDIQUE VENTES AU DEBALLAGE BROCANTES, VIDE-GRENIERS VENTE D'OBJETS MOBILIERS USAGES TEXTES REGLEMENTAIRES Réglementation janvier 2 0 1 4 Cette fiche pratique est de nature purement

Plus en détail

Quelques lois à connaître en matière de sexualité

Quelques lois à connaître en matière de sexualité Lexique juridique Par Armelle Nollet (CLER-Amour et Famille) Quelques lois à connaître en matière de sexualité I - Les interdits Ici sont réunis quelques éléments importants mais non exhaustifs à connaître

Plus en détail

TABLEAU DES INFRACTIONS ROUTIÈRES ET DE LEURS SANCTIONS. Délits

TABLEAU DES INFRACTIONS ROUTIÈRES ET DE LEURS SANCTIONS. Délits TABLEAU DES INFRACTIONS ROUTIÈRES ET DE LEURS SANCTIONS Délits Délits Article code CR: code de la route CP: code pénal maxi en Retrait de permis Perte de Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire

Plus en détail

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport Textes-clés tirés du code du sport (source Légifrance) Article L332-6 Lors d une manifestation sportive ou de la retransmission en public d une telle manifestation dans une enceinte sportive, le fait de

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail

Approche globale de la tranquillité publique LEXIQUE DES TERMES JURIDIQUES

Approche globale de la tranquillité publique LEXIQUE DES TERMES JURIDIQUES Approche globale de la tranquillité publique LEXIQUE DES TERMES JURIDIQUES 1 Action en justice C est la possibilité de réclamer en justice le respect ou la reconnaissance d un droit. Désigne également

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

LE PERMIS DE CONDUIRE

LE PERMIS DE CONDUIRE Fiche 19 LE PERMIS DE CONDUIRE I les différentes catégories de permis de conduire A :moto, puissance limitée à 75,6 kw soit 100 ch A1 : motocyclettes légères jusqu'à 125 cm2 inférieur ou égal à 25 kw B

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile et pénale Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile est la conséquence, soit de l'inexécution d'un contrat, soit d'un acte volontaire ou

Plus en détail

Mise en œuvre de la responsabilité du maire

Mise en œuvre de la responsabilité du maire Mise en œuvre de la responsabilité du maire Les conditions d engagement de la responsabilité du maire relèvent du droit commun de l engagement de la responsabilité des personnes publiques. A ce titre,

Plus en détail

Réponses pénales. Pierre-Victor Tournier, Directeur de recherches au CNRS, Centre d histoire sociale du XX e siècle, Université Paris I

Réponses pénales. Pierre-Victor Tournier, Directeur de recherches au CNRS, Centre d histoire sociale du XX e siècle, Université Paris I Sanctions pénales prononcées en 00 Quelles sont les infractions sanctionnées? À quoi condamne-t-on? Quelles évolutions dans la façon sanctionner puis 0 ans? Pierre-Victor Tournier, Directeur recherches

Plus en détail

LES VOLS SIMPLES ET AGGRAVES

LES VOLS SIMPLES ET AGGRAVES LES VOLS SIMPLES ET AGGRAVES Les appropriations frauduleuses constituent plus des 2/3 du contentieux traité chaque année par les différentes juridictions. Le vol est l'une des formes les plus fréquentes

Plus en détail

Repères Législatifs. Alcool. Cannabis Tabac

Repères Législatifs. Alcool. Cannabis Tabac Repères Législatifs Cannabis Tabac L alcool, le tabac, le cannabis sont des produits présents dans notre société, le monde du travail n y échappe pas. Les TPE / PME n ont pas les mêmes moyens que les grandes

Plus en détail

Extrait du code des transports

Extrait du code des transports Extrait du code des transports Chapitre préliminaire : Dispositions générales Article L3120-1 Le présent titre est applicable aux prestations de transport routier de personnes effectuées à titre onéreux

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la N 12825*03 Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1 à R 50-28 du code de procédure

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE 1 CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE SOMMAIRE 2 Pages 3-7 Les atteintes aux biens Pages 8-10 Les atteintes volontaires

Plus en détail

N" 302 SÉNAT. ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE

N 302 SÉNAT. ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE N" 302 SÉNAT ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI AlX>f : PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE APREcS : : ARATION D LRGENCL relatif à diverses dispositions

Plus en détail

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Table analytique des matières / 845 TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Préliminaires... 1 I. Les intérêts du droit pénal spécial... 2 II.

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 152 25 juillet 2011. S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE L EXPLOITATION ET LES ABUS SEXUELS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 152 25 juillet 2011. S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE L EXPLOITATION ET LES ABUS SEXUELS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2233 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 152 25 juillet 2011 S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE

Plus en détail

Composition Présidente: Gabrielle Multone Marianne Jungo, Johannes Frölicher

Composition Présidente: Gabrielle Multone Marianne Jungo, Johannes Frölicher Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 603 2014 241 Arrêt du 24 mars 2015 III e Cour administrative Composition Présidente:

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

VOTRE AVOCAT AUTOMOBILE L EXPERT C EST VOUS! www.benezra.fr

VOTRE AVOCAT AUTOMOBILE L EXPERT C EST VOUS! www.benezra.fr VOTRE AVOCAT AUTOMOBILE 2016 L EXPERT C EST VOUS! www.benezra.fr Introduction Présentation de l auteur & Note de l auteur Présentation : Depuis plus d une dizaine d années, Maître Michel BENEZRA travaille

Plus en détail

L'assuré est l'organisateur du spectacle

L'assuré est l'organisateur du spectacle Guide technique : Sécurité > Assurances > Les assurances Les assurances L assurance est un contrat entre deux parties (l assuré et l assureur) pour la couverture d un sinistre. En cas de réalisation d

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS

LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT. par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS LA RESPONSABILITE DU MEDECIN DU SPORT par le Dr. Marc LEWINSKI EXPERTISES MEDICALES 5bis, rue ANTOINE CHANTIN 75014 PARIS INTRODUCTION la responsabilité médicale,c est l obligation morale ou juridique

Plus en détail

Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP)

Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP) Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP) SOMMAIRE Objectifs de la procédure Activités concernées par la procédure Personnes et services

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126 ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126 ; Loi n 04-16 du 27 Ramadhan 1425 correspondant au 10 novembre 2004 modifiant et complétant la loi n 01-14 du 29 Joumada El Oula 1422 correspondant au 19 août 2001 relative à l'organisation, la sécurité

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale (Le contenu de cette présentation n engage pas le Ministère public) 1 Objectifs et plan I. Tour d horizon des différentes

Plus en détail

Les mesures administratives en matière de circulation routière. Présentation à l'afcas

Les mesures administratives en matière de circulation routière. Présentation à l'afcas Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le retrait du permis de conduire et les nouvelles mesures du programme de sécurité routière «Via Sicura» sans jamais oser le demander! 5 mai 203 Les mesures

Plus en détail

Section 4 bis - Des crimes qualifiés d actes terroristes ou subversifs 87 bis 87 bis 10 30-32

Section 4 bis - Des crimes qualifiés d actes terroristes ou subversifs 87 bis 87 bis 10 30-32 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESSIIDENCE DE LA REPUBLIIQUE SSeeccrrééttaarri iaatt Géénnéérraal l dduu Goouuvveerrnneemeenntt Année 2009 SOMMAIRE PREMIERE PARTIE PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale

Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale Le 13 octobre 2010, Madame GOUTTENOIRE, Professeur à la faculté de Droit de Bordeaux 4, Directrice de l institut des Mineurs

Plus en détail

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice 4784 Circulaire du 3 juin 2003 Date d'application : immédiate Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice à 1. POUR ATTRIBUTION Mesdames et Messieurs les PROCUREURS GÉNÉRAUX Mesdames et Messieurs les PROCUREURS

Plus en détail

ASSOCIATIONS SPORTIVES. Responsabilité et assurances

ASSOCIATIONS SPORTIVES. Responsabilité et assurances ASSOCIATIONS SPORTIVES Responsabilité et assurances 1 La Responsabilité Le contexte Savoir identifier les responsabilités Rappel des principes responsabilité pénale responsabilité civile responsabilité

Plus en détail

Expulsion des étrangers en Algérie, entre dispositions normatives et pratiques pertinentes.

Expulsion des étrangers en Algérie, entre dispositions normatives et pratiques pertinentes. Expulsion des étrangers en Algérie, entre dispositions normatives et pratiques pertinentes. Ziad LATTOUF 1 LZ Pour entrer en Algérie, l étranger doit accomplir quelques formalités. Etre détenteur d'un

Plus en détail

NON RESPECT DES RÈGLEMENTS LiÉS À LA PERMISSION DE VOIRIE SANCTIONS ET PRESCRIPTIONS. 30 septembre 2011

NON RESPECT DES RÈGLEMENTS LiÉS À LA PERMISSION DE VOIRIE SANCTIONS ET PRESCRIPTIONS. 30 septembre 2011 NON RESPECT DES RÈGLEMENTS LiÉS À LA PERMISSION DE VOIRIE SANCTIONS ET PRESCRIPTIONS 30 septembre 2011 Direction Départementale des Territoires de la Corrèze SOMMAIRE Les différents types de sanction La

Plus en détail

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA Tableau récapitulatif du régime de sanctions aux infractions du code de la route introduites par la loi 01-14, modifiée et complétée par l ordonnance n 09-03 du 19 août 2009 Contraventions 1er degré Amendes

Plus en détail