Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés"

Transcription

1 Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés Rédaction : Delphine Bonnet Coordination : Annie Deshayes Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants droit respectifs. Tous ces éléments font l objet d une protection par les dispositions du code français de la propriété intellectuelle ainsi que par les conventions internationales en vigueur. Ces contenus ne peuvent être utilisés qu à des fins strictement personnelles. Toute reproduction, utilisation collective à quelque titre que ce soit, tout usage commercial, ou toute mise à disposition de tiers d un cours ou d une œuvre intégrée à ceux-ci sont strictement interdits. Cned-2009

2 c Séquence 1 Séquence 1 Séance 1 Exercice 1 1- L animal visible sur cette photographie est une abeille. 2- Non, ce n est pas le seul être vivant visible. On peut également observer une fleur (c est un crocus). 3- Un être vivant naît, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. De plus, la plupart des animaux se déplacent. Le «non vivant» ne fait rien de tout cela. Exercice 2 1- Dans le jardin public, je peux voir des arbres, des arbustes, de l herbe, des chemins goudronnés, des barrières, des habitations, des cygnes, un plan d eau, une mésange huppée dans un arbre, des pleurocoques (algues microscopiques formant une poudre verte) sur un tronc d arbre, des marrons (fruits du marronnier), des feuilles mortes et des brindilles au pied d un marronnier, un ver de terre, de la terre ainsi que de l air (l air est invisible mais c est un élément qui compose tout environnement) et des cailloux. 2- Pour classer, il faut trouver des points communs entre les différents éléments. Ainsi, tu as pu remarquer que l on pouvait créer deux grands groupes : - le groupe des organismes vivants comprenant les animaux et les végétaux ; - et le groupe du «non vivant». Dans ce groupe, on peut faire une distinction entre ce qui est naturel comme l air, l eau, la terre (on parle alors de composantes minérales) et ce qui a été crée par l Homme comme les habitations, les chemins goudronnés (on dit que ce sont des manifestations de l activité humaine). Note, au propre, sur ton livret de cours la réponse ci-dessous : Les trois groupes que l on pouvait créer sont les suivants : - les organismes vivants et leurs restes* : des arbres, des arbustes, des cygnes, de l herbe, une mésange huppée, des marrons, des feuilles mortes*, des brindilles*, des pleurocoques, un ver de terre ; - les composantes minérales (tout ce qui n est pas vivant et qui est naturel) : l air, l eau, la terre et les cailloux ; - les manifestations de l activité humaine (tout ce qui n est pas vivant et qui a été créé par l Homme) : des chemins goudronnés, des barrières, des habitations. Remarque* : les feuilles mortes* et les brindilles* sont des restes d organismes vivants. 2 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

3 Séquence 1 c 3- Voici le tableau complété : Organismes vivants et leurs restes arbres arbustes cygnes herbe mésange huppée marrons feuilles mortes brindilles pleurocoques ver de terre Composantes minérales air eau terre cailloux Manifestations de l activité humaine chemins goudronnés barrières habitations Exercice 3 1- L environnement des bords de la Seine comprend du sable, de l eau, des cygnes, une péniche, des bâtiments, des véhicules, des arbres, des canards, de l herbe, des plumes (de cygnes), des feuilles mortes, des déchets sur le sol ainsi que de l air. 2- Voici le tableau que tu devais construire : Organismes vivants et leurs restes cygnes arbres herbe canards plumes feuilles mortes Composantes minérales sable eau air Manifestations de l activité humaine péniche bâtiments véhicules déchets Exercice 4 Des organismes vivants et leurs restes, des composantes minérales ainsi que des manifestations de l activité humaine sont les différentes composantes d un environnement. Exercice 5 1- a) Un milieu de vie est un espace de l environnement habité par divers êtres vivants. b) Une composante minérale est un élément qui n est pas vivant et qui est naturel (n a pas été fabriqué par l Homme), comme l air et l eau. c) Une manifestation de l activité humaine est un élément non vivant et qui a été crée par l Homme ; les maisons et les voitures en sont deux exemples. 2- a) L intrus est «l eau» car c est une composante minérale alors que le cygne, le canard et l herbe sont des organismes vivants. b) L intrus est «les déchets» car ce sont des manifestations de l activité humaine tandis que les feuilles mortes, les plumes et les brindilles sont des restes d organismes vivants. c) L intrus est «l herbe» car c est un être vivant alors que l eau, l air et la terre sont des composantes minérales. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 3

4 c Séquence 1 Exercice 6 Pour cet exercice, il n y a pas de corrigé. Séance 2 Exercice 7 Canard Est une composante minérale. Habitation Est un exemple d organisme vivant. Eau Espace de l environnement habité par divers êtres vivants. Milieu de vie Est un reste d être vivant. Feuille morte Est un exemple de manifestations de l activité humaine. Exercice 8 1- Il y a beaucoup de pleurocoques sur le côté du tronc exposé au nord (milieu de vie n 2) ; il n y en a pas sur le côté du tronc exposé au sud (milieu de vie n 1). 2- a) On peut mesurer : - la température à l aide d un thermomètre ; - le taux d humidité à l aide d un hygromètre ; - la luminosité à l aide d un luxmètre. b) L unité de mesure : - de la température est le C (degré Celsius) ; - du taux d humidité est le % (pourcentage) ; - de la luminosité est le lux. 3- Les caractéristiques physiques des deux côtés du tronc du conifère sont différentes : le côté exposé au sud est plus ensoleillé, plus chaud et plus sec que le côté exposé au nord. 4- Les pleurocoques se développent dans les milieux exposés au nord donc dans les milieux frais, humides et peu ensoleillés. Leur répartition semble dépendre de l exposition au soleil 1 qui fait varier les caractéristiques physiques du milieu (température, taux d humidité et luminosité). On peut donc valider l hypothèse émise par Lucas et ses camarades. 1. Exposition au soleil : orientation par rapport à la direction du soleil. 4 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

5 Séquence 1 c Exercice 9 1- Les lichens se trouvent sur le ciment (qui lie les pierres) ; l herbe pousse dans les fissures. 2- Les lichens sans racine se développent directement sur le ciment. Par contre, l herbe a besoin d un sol pour y fixer ses racines et pousser. Ainsi, la présence (ou l absence) d un sol semble expliquer la répartition particulière des lichens et de l herbe sur ce vieux mur. Exercice Les vers de terre vivent dans le sol. 2- Les vers de terre, en creusant des galeries dans le sol et en s y déplaçant verticalement (de haut en bas et de bas en haut) modifient (indirectement) leur milieu de vie (ils aèrent le sol, le mélangent ). L hypothèse émise en début de séance est donc validée. Exercice Oui, les êtres vivants peuvent modifier le milieu dans lequel ils vivent. Les vers de terre, par exemple, modifient le sol en y creusant des galeries (voir l exercice 10) 2- Oui, les caractéristiques d un milieu peuvent agir sur la répartition des organismes vivants (voir les exercices 8 et 9). Exercice a) On peut observer des abeilles voler le jour. b) Les chauves-souris volent la nuit. 2- Au cours d une journée, les caractéristiques physiques du milieu changent (température et luminosité sont plus importantes le jour que la nuit, notamment). La répartition différente des abeilles et des chauves-souris semble donc dépendre des caractéristiques physiques du milieu qui varient au cours d une journée. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 5

6 c Séquence 2 séquence 2 Séance 1 Exercice 1 1- a) Au cours de la couvaison, le jeune poussin se forme dans l œuf. b) Non. De nombreux animaux mettent bas (accouchent) d un ou de plusieurs petits qui se sont développés à l intérieur du corps de leur mère. 2- a) En germant, la graine donne une nouvelle plante (une racine pousse puis apparaissent la tige et les premières feuilles). b) Pour qu une graine germe, il faut l arroser régulièrement. 3- a) La fleur de cerisier fane puis se transforme en un fruit, la cerise. b) La graine contenue dans le noyau pourrait donner un nouveau plant 1 de cerisier. Exercice 2 1- a) Le cygne, la mésange huppée, l escargot petit-gris, les arbres et arbustes sont visibles en hiver et au printemps. b) La jonquille et le lamier pourpre ne sont visibles qu au printemps. c) Le marronnier, par exemple, n a pas le même aspect au cours de ces deux saisons (en hiver, ses branches portent des bourgeons et au printemps, elles sont recouvertes de feuilles). 2- Le peuplement du jardin public varie au cours de ces deux saisons. En effet, certains végétaux, comme la jonquille et le lamier pourpre, ne sont visibles qu au printemps. De plus, de nombreux arbres (comme le marronnier) et arbustes changent d aspect : leurs branches portent des bourgeons en hiver et se couvrent de feuilles au printemps. Exercice 3 1- Le lamier pourpre passe l hiver sous forme de graines contenues dans des fruits (rappel : chaque fruit de lamier pourpre renferme une graine). 2- Le lamier pourpre pousse au printemps et meurt en automne : il vit donc moins d un an. C est pour cette raison que l on dit que c est une plante annuelle. Exercice 4 1- Une plante qui vit plusieurs années est une plante vivace. 2- Au printemps : la jonquille présente une tige, des feuilles et une fleur (qui disparaissent en juin). Au cours de l été, de l automne et de l hiver : à l endroit où se trouvait la jonquille, dans le sol, il ne reste qu un organe renflé (qui ressemble à un oignon mais qui n en est pas un!) : le bulbe. 3- Au printemps, à partir du bulbe, une tige aérienne à l origine d une nouvelle jonquille se développe. 1. Plant (nom masculin) : nom donné à une plante au début de sa croissance. 6 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

7 Séquence 2 c 4- Voici le schéma que tu devais réaliser : ÉTÉ PRINTEMPS AUTOMNE HIVER L'alternance des formes chez la jonquille au cours d'une année Exercice 5 Les végétaux comme le lamier pourpre et la jonquille changent de forme au cours des saisons. Ainsi, au printemps, ils sont visibles dans leur milieu de vie. En hiver : - le lamier pourpre n est plus visible ; il ne reste dans le sol que ses graines (contenues dans des fruits) : on dit que c est une plante annuelle ; - la jonquille a également disparu mais elle persiste dans le sol sous la forme d un bulbe : c est une plante vivace. Exercice 6 1- a) Une plante annuelle est une plante qui vit moins d un an. b) Durant l hiver, une plante annuelle se trouve sous forme de graines (organes qui donnent de nouvelles plantes en germant). 2- a) Une plante vivace est une plante qui vit plusieurs années. b) Une plante vivace passe l hiver sous forme d organe souterrain (chez la jonquille, cet organe est un bulbe). Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 7

8 c Séquence 2 Exercice 7 1- Certains crocus passent l été et l automne sous forme de bulbe (un organe souterrain riche en réserves nutritives). 2- Le crocus peut vivre plusieurs années grâce à son bulbe, qui chaque hiver, peut redonner une nouvelle plante. C est donc une plante vivace. Séance 2 Exercice 8 1- Les plantes annuelles passent l hiver sous forme de graines (organes qui donnent de nouvelles plantes en germant). 2- Les plantes vivaces passent l hiver sous forme d organe souterrain (chez la jonquille, cet organe souterrain est un bulbe). Exercice 9 1- Les bourgeons, situés sur les branches du marronnier, sont à l origine des tiges et des feuilles qui se développent au printemps. 2- Les futures tiges feuillées sont protégées par le duvet cotonneux et par les écailles brunes imperméables. 3- a), b) et c) Voici le dessin d observation légendé que tu devais réaliser. Le titre et le grossissement sont notés sous le dessin : écailles brunes duvet cotonneux tige feuillée miniature Dessin d'observation d'un bourgeon de marronnier en coupe (x 2) Tu viens de réaliser le premier dessin d observation de cette année scolaire. C est un travail qui n est pas facile et qui demande beaucoup d attention car il faut respecter de nombreuses consignes. 8 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

9 Séquence 2 c Mais, au fait, es-tu sûr(e) d avoir bien respecté les consignes données dans l annexe? Pour le savoir, je te propose d utiliser la grille d évaluation suivante. Mets une croix dans la case qui convient en face de chaque proposition. Grille d évaluation Penses-tu avoir travaillé soigneusement (sans rature ni trace de gomme)? As-tu utilisé un crayon à papier pour réaliser le dessin, écrire les légendes et le titre? As-tu respecté les proportions? Le tracé de ton dessin est-il fin et net? As-tu tracé les flèches à la règle? Tes flèches sont-elles toutes horizontales? As-tu noté les légendes en minuscules et horizontalement? As-tu écrit toutes les légendes au bon endroit et sans faute d orthographe? As-tu noté un titre sous le dessin? À côté du titre, as-tu indiqué l échelle (à laquelle tu as réalisé le dessin) ou le grossissement? OUI NON À chaque fois que tu as coché la case «NON», cela signifie que tu n as pas appliqué correctement la consigne. La prochaine fois que tu réaliseras un dessin d observation, tu devras donc veiller à l appliquer. Exercice 10 Les arbres restent visibles toute l année dans leur milieu mais ils changent d aspect : durant l hiver et l automne, leurs branches portent des bourgeons qui donneront de nouvelles tiges feuillées au printemps suivant. Exercice Chaque bourgeon renferme une tige feuillée (tige portant des feuilles) miniature. 2- Les arbres sont des plantes vivaces car ils vivent plusieurs années (des dizaines voire des centaines d années parfois). Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 9

10 c Séquence 3 séquence 3 Séance 1 Exercice 1 1- En hiver, une plante annuelle (comme le lamier pourpre) occupe son milieu de vie sous forme de graines (organes qui donnent de nouvelles plantes en germant). 2- Les bourgeons (organes de forme conique portés par les branches des arbres et arbustes en automne et en hiver) permettent aux arbres (comme le marronnier) de produire de nouvelles tiges et feuilles au printemps. 3- Une plante vivace (comme la jonquille) passe l hiver sous forme de bulbe (organe souterrain riche en réserves nutritives qui donne une nouvelle plante au printemps). Exercice 2 1- Voici le tableau complété : Principaux aliments consommés par la mésange huppée Au printemps et en été insectes, chenilles et araignées En automne et en hiver graines de conifères et de hêtres, baies de genévriers 2- En automne et en hiver, il y a ni insectes, ni chenilles, ni araignées dans le milieu de vie de la mésange (car ils sont morts ou ils vivent cachés), elle consomme alors d autres aliments présents dans son milieu comme des graines. 3- La mésange huppée adapte son alimentation en fonction des saisons (donc en fonction de ce qu elle trouve à manger dans son milieu), ce qui lui permet d occuper toute l année le même milieu tout en restant active. Exercice 3 1- Au début de l automne, l escargot petit-gris entre en hibernation (mode de vie ralentie) : il se recroqueville (se rétracte) dans sa coquille, bouche l ouverture par un opercule, cesse de se nourrir puis s endort. 2- Pour survivre, il utilise les réserves qu il a accumulées au printemps et en été. 3- Au printemps et en été, l escargot petit-gris est actif (il se nourrit de feuilles et de fruits et se constitue ainsi des réserves qui lui serviront à passer l automne et l hiver). En automne et en hiver, il est inactif (il hiberne). Exercice 4 1- La plupart des moustiques passe l hiver sous forme d œufs. Remarque : quelques moustiques passent l hiver sous forme ailée (adulte) mais ils sont inactifs. 2- Le moustique n occupe pas toujours le même milieu. En effet, les adultes vivent dans le milieu aérien tandis que les œufs, les larves et les nymphes se développent en milieu aquatique (mare, étang ). 10 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

11 Séquence 3 c 3- a) et b) Voici le schéma complété, avec un titre : larve nymphe ÉTÉ œuf adulte œuf adulte PRINTEMPS AUTOMNE nymphe larve œuf HIVER Titre : L'alternance des formes chez le moustique au cours des saisons Exercice 5 1- Au printemps et en été, l hirondelle rustique vit en Europe (on dit que l Europe correspond à l aire de reproduction de l hirondelle). En hiver, elle occupe certaines régions d Afrique équatoriale et du sud (ces régions constituent l aire d hivernage de l hirondelle). 2- À la fin de l été, l hirondelle rustique quitte l Europe car sa nourriture (qui est composée d insectes) devient rare alors qu elle reste très abondante en Afrique. 3- C est un animal (ici un oiseau) migrateur. Exercice 6 Au printemps et en été, les animaux sont actifs. À l approche de l automne, certains quittent leur milieu (on dit qu ils migrent), d autres entrent en hibernation, d autres encore changent de forme alors que certains modifient leurs habitudes alimentaires. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 11

12 c Séquence 3 Exercice 7 1- À l arrivée de l automne, l hirondelle rustique quitte l Europe pour l Afrique : on dit qu elle migre. 2- Non. En hiver, l escargot petit-gris est inactif : il est en hibernation. 3- En hiver, le moustique se trouve sous forme d œufs (ou inactif s il est adulte) ; c est pour cette raison qu on ne peut pas l observer. 4- La mésange huppée change son alimentation, ce qui lui permet de rester active durant l hiver sans changer pour autant de milieu de vie. Exercice 8 1- Au printemps et en été, la marmotte des Alpes est active : elle se reproduit et constitue des réserves de graisses en mangeant des plantes et quelques insectes En automne et en hiver, elle est inactive : elle hiberne, cachée dans son terrier. 2- Pour survivre, la marmotte utilise les réserves de graisses qu elle a accumulées durant le printemps et l été. Exercice 9 1- Non, on ne peut pas observer de lézards des murailles en hiver car ils hibernent, cachés dans une anfractuosité (cavité, trou dans un mur ). 2- On a instauré (mis en place) cette loi car le lézard des murailles est une espèce 1 qui est menacée (en danger) dans certaines régions. Exercice 10 Séance 2 1- Sur le vieux mur, on observe divers végétaux comme du lierre commun, des polypodes, des séneçons communs ainsi que des chélidoines. 2- Voici des exemples d hypothèses que tu pouvais formuler : - Ces végétaux ont été plantés par l Homme. - Ces végétaux sont arrivés là grâce à des graines. Exercice Voici le tableau complété : Végétal étudié Nom de l organe de dispersion Moyen de transport de l organe de dispersion Particularité de l organe de dispersion facilitant son transport Lierre fruit oiseaux Chélidoine graine vent fruit charnu qui attire les oiseaux très légère et de petite taille Séneçon fruit vent aigrette de soies 1. espèce (nom féminin) : une espèce regroupe un ensemble d individus qui se ressemblent et qui peuvent se reproduire entre eux. 12 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

13 Séquence 3 c 2- a), b) et c) Voici le dessin d observation que tu devais réaliser : soies } aigrette fruit Dessin d'observation d'un fruit de séneçon (x 5) Pour t auto-évaluer, je te propose de compléter la grille suivante (que tu connais puisque tu l as déjà utilisée en corrigeant l exercice 9 de la séquence 2). Grille d évaluation Penses-tu avoir travaillé soigneusement (sans rature ni trace de gomme)? As-tu utilisé un crayon à papier pour réaliser le dessin, écrire les légendes et le titre? As-tu respecté les proportions? Le tracé de ton dessin est-il fin et net? As-tu tracé les flèches à la règle? Tes flèches sont-elles toutes horizontales? As-tu noté les légendes en minuscules et horizontalement? As-tu écrit toutes les légendes au bon endroit et sans faute d orthographe? As-tu noté un titre sous le dessin? À côté du titre, as-tu indiqué l échelle (à laquelle tu as réalisé le dessin) ou le grossissement? OUI NON À la fin de cette année scolaire, tu devras savoir réaliser correctement un dessin d observation. Pour cela, il faut que toutes les cases «OUI» de cette grille d évaluation soient cochées. Cela suppose beaucoup de sérieux et de soin de ta part. 3- Les organes de dispersion des plantes à fleurs sont des graines ou des fruits (qui renferment une ou plusieurs graines). Ces organes peuvent être transportés par les animaux ou le vent. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 13

14 c Séquence 3 Exercice Une fleur de chélidoine est constituée : - de quatre pétales jaunes (qui protègent les étamines et le pistil), - de nombreuses étamines (organes reproducteurs mâles produisant des grains de pollen) jaunes, - d un pistil (organe reproducteur femelle) formé d un ovaire contenant de nombreux ovules. Remarque : la fleur de chélidoine présente également deux sépales verts mais ceux-ci tombent rapidement. Il est donc rare de les observer ; c est pour cette raison qu ils n ont pas été représentés sur le schéma de la fleur de chélidoine. 2- a) C est le pistil qui se transforme en fruit (les pétales tombent ainsi que les étamines ; le pistil reste, grossit et se transforme progressivement en un fruit). b) Ce sont les ovules qui donnent des graines. 3- a) Si on retire les étamines d une fleur non épanouie, celle-ci ne donne pas de fruit ni de graines. La présence des étamines est donc indispensable à la formation du fruit et des graines. b) Le dépôt de grains de pollen (produits et libérés par les étamines) sur le pistil d une fleur est nécessaire à la transformation du pistil en un fruit renfermant des graines. 4- a) La pollinisation correspond au transport et au dépôt des grains de pollen sur le pistil d une fleur. b) Les grains de pollen peuvent être transportés par le vent ou certains animaux comme les abeilles. c) Une fois déposés sur le pistil d une fleur, les grains de pollen assurent la fécondation des ovules (les grains de pollen s unissent aux ovules). Le pistil se transforme alors en un fruit et les ovules sont à l origine des graines. 5- En butinant les fleurs à la recherche de nourriture, les abeilles assurent le transport puis le dépôt des grains de pollen libérés par les étamines d une fleur sur le pistil d une autre fleur. 6- Chez les plantes à fleurs, chaque fruit se forme à partir du pistil situé au centre de la fleur et les graines qu il renferme se forment à partir des ovules. Les transformations de la fleur en fruit et en graines nécessitent le dépôt de grains de pollen sur le pistil. Exercice a) Le pistil d une fleur se transforme en fruit. b) Les graines proviennent des ovules. c) Il faut que des grains de pollen se déposent sur le pistil de la fleur pour que celui-ci se transforme en un fruit contenant une ou plusieurs graines. 2- Voici ce qu il fallait répondre : Fruit Action de se propager, de se disséminer. Pistil Organe de dispersion des plantes à fleurs issu de la transformation d un ovule. Graine Organe reproducteur femelle d une fleur. Étamine Organe de dispersion des plantes à fleurs renfermant une ou plusieurs graines. Dispersion Organe reproducteur mâle d une fleur. 14 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

15 Séquence 3 c Exercice Voici le tableau complété : Végétal étudié gui Moyen de transport de l organe de dispersion oiseaux dont les grives Particularité de l organe de dispersion facilitant son transport fruit dont la chair attire les oiseaux tilleul vent aile pissenlit vent aigrette de soies 2- a) et b) Voici ce que tu devais faire : } fruit aigrette Dessin d'observation d'un fruit de pissenlit (x 3) Le dessin est correctement légendé si tu as : - utilisé un crayon à papier pour réaliser ce travail ; - noté toutes les légendes sans faute, au bon endroit, en minuscules et horizontalement ; - tracé la flèche à la règle et horizontalement ; - noté un titre sous le dessin ; - indiqué le grossissement à côté du titre. Remarque : sur le dessin, le fruit de pissenlit mesure 9 millimètres de long ; dans la réalité, il mesure 3 millimètres environ : sur le dessin, le fruit a été grossi trois fois. Il fallait donc noter (x 3) pour le grossissement. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 15

16 c Séquence 4 séquence 4 Séance 1 Exercice 1 1- Voici la grille de mots complétée : mot caché a D I S P E R S I O N b F É C O N D A T I O N c S E X U É E d É T A M I N E e F R U I T f O V U L E 2- Le mot caché est «pistil». Le pistil est l organe reproducteur femelle situé au centre d une fleur. Il renferme un ou plusieur ovules. Exercice 2 1- Il n y a pas de correction. 2- a) Les parties de la graine riches en réserves nutritives sont les cotylédons. b) Cette petite excroissance est appelée «embryon». Elle fait penser à une plante miniature (on peut observer deux petites feuilles et une petite structure qui ressemble à une racine). 3- Les différentes parties de l embryon sont à l origine des différentes parties (feuilles, tige et racines) de la nouvelle plante. Exercice 3 Voici des exemples d hypothèses que tu pouvais formuler : Hypothèses : a) Pour germer, les graines ont besoin d eau. b) Les graines germent si les températures sont douces. c) Les graines peuvent germer quelle que soit la température. Note, au propre, sur ton livret de cours, ces hypothèses si tu n en n as pas trouvées. 16 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

17 Séquence 4 c Exercice 4 1- a) Au bout de quelques jours, les graines du lot n 1 (qui n ont pas été arrosées) n ont pas germé. Les graines du lot n 2 (qui ont été arrosées régulièrement) ont germé. b) Les graines de haricot germent si elles sont arrosées régulièrement. c) Pour germer, les graines ont besoin d eau. L hypothèse émise par Camille est donc validée. 2- Pour tester l hypothèse émise par Enzo, il faut réaliser l expérience suivante : dans deux boîtes de Pétri, on place le même nombre de graines de haricot sur du coton que l on arrose régulièrement. On laisse une boîte à température ambiante (19 C) et on met l autre boîte dans un endroit frais (dans un réfrigérateur, par exemple). 3- a) Quelques jours après le début de l expérience, les graines du lot n 3 (qui ont été placées au réfrigérateur) n ont pas germé. Les graines du lot n 4 (qui ont été placées à température ambiante) ont germé. b) On a fait varier la température. Le témoin de l expérience B est le lot de graines n 4 car il réunit les bonnes conditions (humidité, température douce). c) Les graines de haricot germent uniquement quand les températures sont douces. d) Pour germer, les graines ont besoin d une température douce (19 C). L hypothèse émise par Enzo est donc validée. 4- Pour germer, les graines ont besoin d eau et d une température suffisamment élevée. Remarque : ces conditions (température douce et présence d eau dans le milieu) sont réunies au printemps, saison à laquelle les graines germent. Exercice 5 Les plantes à fleurs produisent des graines qui peuvent voyager (grâce au vent, aux animaux ) et tomber sur le sol. Quand les conditions du milieu sont favorables (humidité et température douce), l embryon contenu dans la graine se développe et donne une nouvelle plante qui s installe dans le milieu. Exercice 6 1- L embryon est la partie de la graine qui est à l origine d une nouvelle plante. 2- Pour germer, les graines ont besoin d eau et d une température suffisamment élevée (18-19 C). Exercice 7 1- La luminosité (ou l éclairement) varie entre les deux manipulations. 2- Les graines germent à l obscurité et à la lumière. 3- Pour germer, les graines n ont donc pas besoin de lumière. L hypothèse émise par Dorothy n est donc pas validée. Remarque : une hypothèse n est pas toujours validée (cet exercice te le prouve). Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 17

18 c Séquence 4 Séance 2 Exercice 8 1- Les différents organes de dispersion des plantes à fleurs sont les graines et les fruits (qui contiennent une ou plusieurs graines). 2- Les plantes à fleurs produisent leurs organes de dispersion par reproduction sexuée. 3- L embryon est la partie de la graine qui est à l origine d une nouvelle plante. 4- Pour que des graines germent, il faut une température douce et un taux d humidité relativement élevé (conditions généralement obtenues au printemps). Exercice 9 1- La face inférieure des feuilles de polypode porte des amas de sporanges (petits sacs jauneorangé). 2- a) Les spores assurent la dispersion du polypode. b) Les spores peuvent être transportées par le vent. c) Les spores sont microscopiques et très légères : ces caractéristiques assurent leur dispersion par le vent. 3- En moyenne, une feuille de polypode peut produire spores. Voici le détail des calculs : = sporanges = spores 4- a), b) et c) Voici le dessin légendé et avec un titre que tu devais réaliser : spores paroi du sporange Sporange de polypode libérant des spores observé au microscope (x 140) pédoncule Maintenant, évalue-toi en complétant la grille ci-dessous. 18 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

19 Séquence 4 c Grille d évaluation Penses-tu avoir travaillé soigneusement (sans rature ni trace de gomme)? As-tu utilisé un crayon à papier pour réaliser le dessin, écrire les légendes et le titre? As-tu respecté les proportions? Le tracé de ton dessin est-il fin et net? As-tu tracé les flèches à la règle? Tes flèches sont-elles toutes horizontales? As-tu noté les légendes en minuscules et horizontalement? As-tu écrit toutes les légendes au bon endroit et sans faute d orthographe? As-tu noté un titre sous le dessin? À côté du titre, as-tu indiqué l échelle (à laquelle tu as réalisé le dessin) ou le grossissement? OUI NON C est le troisième dessin d observation que tu réalises cette année. Normalement, tu devrais avoir coché toutes les cases «OUI». Si c est le cas, c est bien! Cela signifie que tu sais réaliser un dessin d observation en respectant l ensemble des consignes. Si tu as coché certaines cases «NON», cela signifie que tu ne sais pas encore réaliser correctement un dessin d observation. Tu dois donc encore t entraîner. 5- Les plantes sans fleurs (comme le polypode) portent des sporanges qui libèrent des spores, éléments microscopiques et très légers (donc facilement transportables) qui assurent leur dispersion. Exercice Après dispersion, si les conditions sont favorables, une spore de polypode peut germer et donner une lame verte sur laquelle pousse un nouveau pied de polypode. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 19

20 c Séquence 4 2- a) et b) Voici le schéma complété et avec un titre : Amas de sporanges spores pied adulte de polypode Sporange libérant ses spores PRODUCTION, LIBÉRATION ET DISPERSION DES SPORES GERMINATION D'UNE SPORE CROISSANCE DU PIED DE POLYPODE lame verte jeune pied de polypode DÉVELOPPEMENT D'UN JEUNE PIED DE POLYPODE lame verte Titre : L'alternance des formes chez le polypode au cours d'une année 20 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

21 Séquence 4 c Exercice Voici ce que tu devais répondre : Spore.. Plante ne produisant pas de fleurs. Plante sans fleurs.. Organe de dispersion des plantes à fleurs. Sporange.. Plante fabriquant des fleurs. Plante à fleurs.. Élément assurant la dispersion des plantes sans fleurs. Graine.. Petit sac produisant les éléments assurant la dispersion des plantes sans fleurs. 2- Les plantes sans fleurs (comme les fougères) peuvent s installer dans un milieu grâce à leurs spores qui sont dispersées par le vent. Quand les conditions sont favorables, elles peuvent germer et être à l origine de nouvelles plantes. Exercice Voici des points communs aux graines et aux spores : - Elles peuvent être transportées en grand nombre et au loin. - Elles peuvent germer si les conditions sont favorables. - Elles permettent aux plantes de s installer dans un nouveau milieu. 2- Voici des différences : - La graine contient un embryon (plante en miniature) ; la spore n en contient pas. - La graine donne directement une plante alors que la spore de polypode donne d abord une lame verte sur laquelle se forme une nouvelle fougère. Exercice Une spore est un élément microscopique et très léger qui assure la dispersion des plantes sans fleurs. 2- Chez les mousses, les organes libérant les spores sont appelés sporogones. 3- Des spores issues de pieds de mousses ont été dispersées par le vent. Elles sont tombées sur ce vieux mur. Quand les conditions ont été favorables, elles ont germé et ont donné de nouveaux pieds de mousses. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 21

22 c Séquence 5 séquence 5 Séance 1 Exercice 1 Voici ce que tu devais répondre : Graine Élément microscopique produit par les plantes sans fleurs et qui assure leur installation dans un milieu. Sexuée Partie de la graine à l origine d une nouvelle plante. Spore Organe assurant la dispersion et l installation des plantes à fleurs dans un milieu. Embryon Se dit d un mode de reproduction faisant intervenir des organes reproducteurs mâles et femelles. Exercice 2 1- Sur la photographie, on peut voir que le grand pied de fraisier porte des fleurs et des fruits (fraises). Le fraisier est donc une plante à fleurs. 2- Le fraisier peut envahir un milieu sans utiliser de graines grâce aux stolons qu il produit. Un stolon est une tige qui se développe horizontalement à la surface du sol et sur lequel se développent de jeunes pieds de fraisier. 3- a) et b) Voici le schéma légendé et avec un titre : pied de fraisier d'origine stolon nouveau pied de fraisier Un pied de fraisier et son stolon (x 1/3) Autre titre possible : «la reproduction végétative du fraisier» 22 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

23 Séquence 5 c À présent, tu peux t évaluer en complétant la grille ci-dessous. Grille d évaluation Penses-tu avoir travaillé soigneusement (sans rature ni trace de gomme)? As-tu utilisé un crayon à papier pour écrire les légendes et le titre? As-tu tracé les flèches à la règle? Tes flèches sont-elles toutes horizontales? As-tu noté les légendes en minuscules et horizontalement? As-tu écrit toutes les légendes au bon endroit et sans faute d orthographe? As-tu noté un titre sous le dessin? À côté du titre, as-tu indiqué l échelle (à laquelle tu as réalisé le dessin) ou le grossissement? OUI NON Si tu as coché toutes les cases «OUI», cela signifie que tu sais correctement légender un schéma (ou un dessin). Par contre, si tu as coché une ou plusieurs cases «NON», cela signifie que tu as encore des difficultés à réaliser ce type d activité. Ce n est pas grave. La prochaine fois, prends le temps de relire toutes les consignes avant de commencer. Exercice 3 1- a) Le polypode peut envahir un nouveau milieu grâce aux spores (éléments microscopiques et très légers) qu il produit (vu dans la séance 2 de la séquence 4). b) Le polypode ne produit pas de fleurs et pas de graines ; c est donc une plante sans fleurs (vu dans la séance 2 de la séquence 4). 2- a) et b) Voici le schéma légendé et avec un titre : feuilles racines rhizome Un pied de polypode et son rhizome (x 1/3) Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 23

24 c Séquence 5 Maintenant, évalue-toi. Complète la grille suivante. Normalement, si tu as travaillé sérieusement, tu devrais avoir coché toutes les cases «OUI». Grille d évaluation Penses-tu avoir travaillé soigneusement (sans rature ni trace de gomme)? As-tu utilisé un crayon à papier pour écrire les légendes et le titre? As-tu tracé les flèches à la règle? Tes flèches sont-elles toutes horizontales? As-tu noté les légendes en minuscules et horizontalement? As-tu écrit toutes les légendes au bon endroit et sans faute d orthographe? As-tu noté un titre sous le dessin? À côté du titre, as-tu indiqué l échelle (à laquelle tu as réalisé le dessin) ou le grossissement? OUI NON 3- Le polypode peut rapidement envahir un milieu grâce à ses rhizomes qui se ramifient et sur lesquels se développent, chaque année, de nouvelles feuilles. Exercice 4 Certains végétaux peuvent rapidement envahir un milieu à l aide d organes particuliers : des stolons (comme chez le fraisier) ou des rhizomes (comme chez le polypode). Ce mode de reproduction est appelé reproduction végétative. Exercice 5 1- a) Le fraisier peut envahir un milieu grâce aux stolons qu il produit. Rappel : les stolons sont des tiges aériennes rampantes sur lesquelles se développent de nouveaux pieds de fraisier (voir l exercice 2). b) Un rhizome est une tige souterraine horizontale qui, en se ramifiant, est à l origine de nouveaux pieds. Rappel : le polypode possède des rhizomes qui assurent l envahissement rapide du milieu (voir l exercice 3). 2- La reproduction végétative fait intervenir des organes particuliers de la plante comme les stolons ou les rhizomes. La reproduction sexuée fait intervenir les organes reproducteurs mâles et femelles. Exercice 6 1- Sur la photographie 1, je peux observer l extrémité d un stolon portant un jeune pied de chlorophytum. 2- Le chlorophytum peut envahir un milieu par reproduction végétative en produisant des stolons sur lesquels se développent de jeunes pieds. 24 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

25 Séquence 5 c Remarque : si ces jeunes pieds s enracinent dans le sol, les stolons meurent et les jeunes pieds sont alors séparés du pied d origine. Exercice 7 1- Le kalanchoe diagremontiana peut envahir un milieu grâce aux plantules (jeunes plantes ne comportant que quelques feuilles) qui poussent sur les bords de ses feuilles. Celles-ci peuvent tomber, s enraciner et donner de nouvelles plantes. 2- Ce mode de reproduction ne fait pas intervenir d organes reproducteurs ; il s agit donc d une reproduction végétative. Séance 2 Exercice 8 Voici quelques exemples de questions que tu pouvais te poser : À propos du document 1 : a) Pourquoi l Homme chasse-t-il le sanglier? À propos du document 2 : b) Pourquoi l Homme répand-il des produits chimiques sur ses cultures? c) Quelles sont les conséquences de l utilisation de tels produits sur le peuplement des milieux? À propos du document 3 : d) Pourquoi y a-t-il moins d hirondelles aujourd hui qu autrefois? e) Quelles sont les causes de la diminution du nombre d hirondelles? f) Quelles mesures l Homme peut-il prendre pour enrayer cette diminution? Note, au propre, sur ton livret de cours, ces exemples de questions si tu n en as pas trouvés. Exercice 9 1- Depuis trente ans, en France, le nombre de sangliers a été multiplié par dix. 2- L Homme chasse le sanglier pour contrôler les effectifs de cet animal et limiter ainsi les dégâts qu il cause aux cultures (le sanglier peut se nourrir des céréales cultivées par l Homme, et engendrer d importantes pertes). Exercice L Homme répand des produits chimiques sur ses cultures pour les protéger contre les «mauvaises herbes» (il utilise alors des herbicides), les ravageurs et parasites (dans ce cas, il utilise des insecticides qui tuent les insectes, des fongicides qui éliminent les champignons et des bactéricides qui détruisent les bactéries). 2- L utilisation de produits chimiques modifie le peuplement des milieux cultivés : les «mauvaises herbes» sont éliminées ainsi que les insectes, champignons, bactéries Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 25

26 c Séquence 5 Exercice Le parc national de la Vanoise est situé dans le département de la Savoie, au sein du massif de la Vanoise (un des massifs montagneux des Alpes françaises). Il a été créé le 6 juillet a) Quand on visite un parc national, il ne faut pas : - faire de feu (pour éviter les incendies et la dégradation des sols), - faire de bruit (pour la tranquillité de tous et des animaux), - se déplacer en bicyclette ou en voiture (pour la tranquillité de tous et des animaux), - jeter ses déchets dans la nature, - promener son chien (pour la tranquillité des animaux), - cueillir des plantes (et prélever des animaux ou des fossiles), - faire du parapente ou tout autre sport aérien (pour la tranquillité des animaux), - chasser. De plus, il est possible de camper mais les tentes doivent être démontées entre 9 heures et 19 heures. b) L Homme a mis en place ce règlement pour protéger durablement les différents milieux de vie des actions humaines (en interdisant de faire du feu par exemple), assurer la tranquillité aux animaux (en interdisant l utilisation de véhicules ) et préserver la biodiversité (en interdisant la cueillette des végétaux et le prélèvement des animaux). 3- En créant des parcs nationaux, l Homme préserve les paysages et les milieux de vie d une région de l action humaine et protège de nombreuses espèces pour maintenir la biodiversité (diversité des organismes vivants). Exercice En France, les populations d hirondelles rustiques ont chuté de 20 à 50 % depuis trente ans. 2- Activités humaines responsables de la diminution des effectifs d hirondelles : - l utilisation massive d insecticides qui éliminent tous les insectes (qu ils soient nuisibles ou pas), seule source de nourriture des hirondelles ; - la construction de bâtiments modernes qui ne permet plus aux hirondelles de construire leur nid. Rappel : les hirondelles rustiques sont des oiseaux protégés par la loi française ; il est donc formellement interdit de les tuer, de prélever leurs œufs et de détruire leur nid (vu dans la séance 2 de la séquence 3). 3- L Homme peut essayer d utiliser moins d insecticides ; il peut également faciliter leur installation en posant des nichoirs à hirondelles. 26 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

27 Séquence 5 c Exercice Les populations de goélands leucophée ont fortement augmenté depuis cinquante ans car ces oiseaux trouvent dans les décharges publiques et les poubelles d importantes quantités de déchets dont ils se nourrissent. 2- L Homme cherche à limiter les effectifs de goélands leucophée car ils causent des nuisances pour l Homme (ils salissent les façades, font beaucoup de bruit en période de nidification ). 3- a) L Homme stérilise les œufs (il prélève les œufs de goélands dans les nids et empêche le développement des embryons). b) Voici quelques exemples de mesures simples : - ne pas jeter d ordures par terre, - sortir les poubelles au dernier moment, - ne pas nourrir les goélands. Exercice 14 Voici le schéma-bilan complété : Chasse Création de parcs nationaux Utilisation de produits chimiques (herbicides ) PEUPLEMENT DES MILIEUX Accumulation de déchets Construction de bâtiments modernes Légende : influence directe de l'homme influence indirecte de l'homme L'HOMME INFLUENCE LE PEUPLEMENT DES MILIEUX Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 27

28 c Séquence 5 Exercice L Homme peut influencer indirectement le peuplement des milieux en : - utilisant des insecticides qui éliminent les insectes dont se nourrissent les hirondelles rustiques ; - laissant s accumuler des déchets dont se nourrissent les goélands leucophée. Remarque : tu ne devais citer qu un exemple. 2- L Homme peut influencer directement le peuplement des milieux en : - chassant certains animaux (comme le sanglier) ; - éliminant les ennemis des cultures («mauvaises herbes», ravageurs et autres parasites). Exercice a) L introduction du ragondin en France a été volontaire pour l élevage. b) Dans les années 1930, son élevage ne devenant plus assez rentable, une grande partie des animaux élevés en captivité ont été relâchés dans la nature (l autre partie s étant déjà évadée des élevages). N ayant pas de prédateurs, les populations de ragondins ont très vite augmenté. 2- a) Les ragondins engendrent d importants dégâts aux cultures (ils s en nourrissent) et à l environnement (ils dégradent les berges des cours d eau en y creusant des terriers). De plus, ils peuvent transmettre à l Homme des maladies. Pour limiter ces problèmes, l Homme tente donc de réguler les populations de ragondins. b) L influence de l Homme sur les populations de ragondins est directe (il le chasse pour tenter de réduire ses effectifs). 28 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

29 Séquence 6 c Séquence 6 Séance 1 Exercice 1 1- Points communs : ces deux mésanges présentent une poitrine de couleur jaune, un bec de même forme. Différences : la mésange A possède des ailes de couleur grisâtre et le dessus de sa tête est noir ; la mésange B possède des ailes bleues et grises et le dessus de sa tête est bleu et blanc. Elles n ont pas la même taille : la mésange A est plus grande que la mésange B. Remarque : la couleur de la poitrine, de la tête, la taille sont des caractères qui permettent de décrire les êtres vivants. 2- Voici quelques exemples de questions que tu pouvais te poser : - Qu est-ce qu une espèce? - Comment fait-on pour regrouper dans une même espèce des êtres vivants? - Comment fait-on pour déterminer le nom précis d un être vivant? Note, au propre, sur ton livret de cours, ces exemples de questions si tu n en as pas trouvés. Exercice 2 1- a) Ces deux escargots se ressemblent (tous deux possèdent une coquille brun-clair et sont de la même taille). b) Ces deux escargots se ressemblent et ils sont capables de se reproduire entre eux ainsi que leur descendance. C est pour cela qu on les a regroupés dans la même espèce (celle des escargots de Bourgogne). 2- a) Ces deux canards possèdent des caractères différents : la femelle (située à gauche sur la photographie) possède un plumage uniforme brun-beige et un bec brun tandis que le mâle (situé à droite) a une tête verte, un collier blanc, un bec jaunâtre et des pattes orangées. b) Bien qu ils ne se ressemblent pas, ces deux canards peuvent se reproduire entre eux et donner une descendance fertile (qui pourra se reproduire à son tour). C est pour cette raison qu on peut les regrouper dans la même espèce. 3- Une espèce regroupe un ensemble d individus qui se ressemblent plus ou moins, sont capables de se reproduire entre eux et de donner une descendance fertile. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 29

30 c Séquence 6 Exercice 3 1- Ce tableau présente le nombre d espèces identifiées dans les principaux groupes d êtres vivants existant aujourd hui sur Terre. 2- a) Dans le groupe des vertébrés, espèces ont été identifiées à ce jour. b) Le groupe d êtres vivants qui compte le plus grand nombre d espèces est celui des insectes (à ce jour, un million d espèces ont été identifiées). c) Nombre total d espèces : = Au total, on a identifié un million huit cent trente-sept mille espèces. Remarque : l identification des espèces n est pas terminée. De très nombreuses espèces restent encore à découvrir. 3- La biodiversité, c est la diversité (grand nombre d espèces) des êtres vivants sur Terre. Exercice er caractère utilisé : c est la couleur de la poitrine (jaune ou beige-brun) ; 2 ème caractère utilisé : c est la couleur du dessus de la tête (dessus bleu et blanc ou dessus noir). 2- Mésange n 1 : c est une mésange charbonnière (elle a la poitrine jaune et le dessus de sa tête est noir). Mésange n 2 : c est une mésange huppée (elle a la poitrine brun-beige). Mésange n 3 : c est une mésange bleue (elle présente une poitrine jaune et le dessus de sa tête est bleu et blanc). Exercice 5 1- Les chênes produisent des fruits (les glands) issus de la transformation des fleurs. Ce sont donc des plantes à fleurs (revois la séance 2 de la séquence 3 si nécessaire). 2- a) Caractère commun aux trois espèces de chênes : leurs fruits sont des glands. b) Caractères qui permettent de distinguer ces trois espèces : - la forme des feuilles (les espèces n 1 et n 3 présentent des feuilles lobées tandis que l espèce n 2 possède des feuilles à bord lisse) ; - la longueur du pédoncule qui fixe le gland à la branche (ce pédoncule est plus ou moins long en fonction des espèces). Remarque : une feuille est dite lobée quand elle est découpée en lobes (parties arrondies entre deux échancrures). Quand le bord de la feuille n est pas découpé, on dit qu elle est lisse. 3- Chêne n 1 : c est un chêne pédonculé (ses feuilles sont lobées et ses glands sont portés par un pédoncule long). Chêne n 2 : c est un chêne vert (ses feuilles sont entières à bord lisse). Chêne n 3 : c est un chêne sessile (ses feuilles sont lobées et ses glands sont portés par un pédoncule court). 30 Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e

31 Séquence 6 c Exercice 6 1- Une espèce regroupe un ensemble d êtres vivants qui se ressemblent plus ou moins, qui peuvent se reproduire entre eux et donner une descendance fertile. 2- La biodiversité correspond au grand nombre d espèces d organismes vivants présents sur Terre. Exercice 7 1- Caractères permettant de distinguer ces deux espèces de lézards : la couleur du corps et la taille (tu devais citer l un de ces deux critères). 2- Lézard n 1 : c est un lézard vert (son corps est de couleur verte). Lézard n 2 : c est un lézard des murailles (son corps est de couleur gris-brun avec des taches, sa tête est pointue à l avant et son corps est aplati). Séance 2 Exercice 8 1- a) Une espèce regroupe, sous un même nom, un ensemble d êtres vivants plus ou moins semblables (en règle générale, ils se ressemblent beaucoup mais il peut y avoir des exceptions) qui peuvent se reproduire entre eux et donner une descendance fertile. b) Espèces animales : l hirondelle rustique ou l escargot petit-gris (tu ne devais citer qu un exemple). c) Espèce de plante sans fleur : le polypode vulgaire (c est le seul exemple que tu pouvais citer). 2- La diversité des espèces présentes sur Terre est appelée «biodiversité». Exercice 9 1- Ces quatre espèces d êtres vivants présentent de nombreuses différences : l hirondelle rustique possède des plumes, deux ailes, deux pattes, une tête munie d un bec alors que l escargot petit-gris a une coquille, deux tentacules : ce sont deux animaux. Le marronnier d Inde et le polypode vulgaire sont des végétaux, le premier est une plante à fleurs et le second une plante sans fleurs Par contre, à l œil nu, ces quatre espèces ne semblent posséder aucun point commun. 2- Des questions possibles : - Si le point commun n est pas visible à l œil nu, puis-je l observer au microscope? - Comment utiliser correctement un microscope? - Qu est-ce que je peux observer pour trouver le point commun? Exercice Le premier microscope optique aurait été inventé en 1590 par Janssen, un hollandais. Remarque : ce premier microscope était «rudimentaire» (simple) et fournissait donc peu de détails. Au cours des siècles qui suivirent, l évolution des techniques a permis de réaliser de meilleures observations et donc d obtenir plus de détails. 2- Un microscope permet d observer des objets invisibles à l œil nu et d en distinguer les détails. Cned, Sciences de la vie et de la Terre 6e 31

Séquence 4. L installation des plantes à fleurs dans un milieu (fin) 2- En germant, les graines donnent de nouvelles plantes

Séquence 4. L installation des plantes à fleurs dans un milieu (fin) 2- En germant, les graines donnent de nouvelles plantes Sommaire Séance 1 Séance 2 L installation des plantes à fleurs dans un milieu (fin) 2- En germant, les graines donnent de nouvelles plantes L installation des plantes sans fleurs dans un milieu 1- Les

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

Chapitre 8: La colonisation d un milieu par les végétaux à fleurs.

Chapitre 8: La colonisation d un milieu par les végétaux à fleurs. Chapitre 8: La colonisation d un milieu par les végétaux à fleurs. Introduction : Coloniser = venir occuper un nouveau milieu. Nous savons qu une graine qui germe donne une nouvelle plante. Mais comment

Plus en détail

Séquence 6. Diversité et unité des êtres vivants 1- La Terre abrite de très nombreuses espèces, toutes différentes

Séquence 6. Diversité et unité des êtres vivants 1- La Terre abrite de très nombreuses espèces, toutes différentes Sommaire Séquence 6 3 e partie : Diversité, parentés et unité des êtres vivants Séance 1 Séance 2 Diversité et unité des êtres vivants 1- La Terre abrite de très nombreuses espèces, toutes différentes

Plus en détail

Sommaire. Séquence 5. Séance 1. Séance 2. L envahissement d un milieu par les végétaux

Sommaire. Séquence 5. Séance 1. Séance 2. L envahissement d un milieu par les végétaux Sommaire Séance 1 L envahissement d un milieu par les végétaux Séance 2 L influence de l Homme sur le peuplement des milieux 1- Une influence directe de l Homme sur le peuplement des milieux 2- Une influence

Plus en détail

Séquence 1. 1 ère partie : caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. Les différentes composantes d un environnement

Séquence 1. 1 ère partie : caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. Les différentes composantes d un environnement Sommaire 1 ère partie : caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants Séance 1 Les différentes composantes d un environnement 1- L environnement d un jardin public 2- L environnement

Plus en détail

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse

Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Nom, prénom Cahier de S.V.T. p. 18 8- Observer la colonisation du milieu par les végétaux Vocabulaire : colonisation, hypothèse Sur l'île de Au sud de l', en novembre 1963, une île volcanique apparaît

Plus en détail

Le peuplement des milieux Par les êtres vivants.

Le peuplement des milieux Par les êtres vivants. Les végétaux colonisent le milieu : - par la reproduction sexuée - par la reproduction végétative. L installation des végétaux dans un milieu est assurée par des formes de dispersion : graines et spores.

Plus en détail

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons CHAPITRE 3 L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons Classe de sixième Programmes officiels Notions et contenus L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

Chapitre 1 : habiter notre environnement

Chapitre 1 : habiter notre environnement Chapitre 1 : habiter notre environnement Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 1

Plus en détail

Cette plante a des feuilles qui ressemblent un peu à celles des orties.

Cette plante a des feuilles qui ressemblent un peu à celles des orties. Nom commun: Impatiente de Balfour. Nom latin : Impatiens balfourii Hook. Famille : Balsaminaceae. Catégorie : Annuelle. Port : érigé, arrondi. Feuillage : caduc, vert moyen. Tiges épaisses, succulentes,

Plus en détail

Peuplement des milieux

Peuplement des milieux Peuplement des milieux Chapitre 3 : L OCCUPATION D UN MILIEU AU COURS DES SAISONS Chapitre 3 : L OCCUPATION D UN MILIEU AU COURS DES SAISONS Introduction : Au cours d une année, le paysage change au cours

Plus en détail

Activité 14 : Réaliser un bouturage

Activité 14 : Réaliser un bouturage Activité 14 : Réaliser un bouturage 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Le peuplement d un milieu durée conseillée 14 heures Notions. contenus Compétences Exemples d activités Repérer les éléments

Plus en détail

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Rappels : Un être vivant est un organisme qui : - Prélève de la matière (eau, air, nourriture), - Se reproduit, - Possède une durée de vie

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Nom : Prénom : Classes : Sciences de la vie et de la Terre Livret de fiches méthodes Collège Louis Pasteur - Brunoy Ce livret m est distribué en début de sixième. Il contient les principales fiches méthodes

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons :

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons : Partie 2 Les Changements de forme des végétaux On peut penser qu'il reste des racines dans la terre qui permettent l'apparition de nouvelles plantes au printemps. D'autre part, on peut penser que les plantes

Plus en détail

Les arbres en hiver. Compétences visées. 1ère séance. 2ème séance

Les arbres en hiver. Compétences visées. 1ère séance. 2ème séance Les arbres en hiver. Compétences visées Avoir compris et retenu : Les arbres ont une croissance qui se poursuit toute leur vie ; elle peut être discontinue, saisonnière dans les zones à saisons marquées.

Plus en détail

Le peuplement d un milieu par les végétaux

Le peuplement d un milieu par les végétaux Chapitre 3: Le peuplement d un milieu par les végétaux Problème: Comment les végétaux colonisent ils un nouveau milieu? Comment peuvent-ils s installer dans ces nouveaux milieux? I- Peuplement d un milieu

Plus en détail

Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants.

Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants. Chapitre 4 : Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants. Lorsque les êtres vivants meurent, la matière organique qui les constitue tombe sur le sol. (ex : feuilles mortes ) Que devient la

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

Partie 1 : Les caractéristiques de notre environnement et la répartition des êtres vivants

Partie 1 : Les caractéristiques de notre environnement et la répartition des êtres vivants Partie 1 : Les caractéristiques de notre environnement et la répartition des êtres vivants Rappels: les animaux et les végétaux sont des êtres vivants. Ils se nourrissent, grandissent, produisent des déchets,

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2014 ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR SAVOIR ÉCRIRE ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES SAVOIR ÉCOUTER

Plus en détail

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois.

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois. Je suis faite d arbres, petits et grands, et je suis bien plus belle que les murs ou les clôtures que je remplace. Je suis un abri et un garde manger pour beaucoup d animaux et je possède encore bien d

Plus en détail

UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION VEGETALE

UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION VEGETALE DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Plan de Rénovation de l Enseignement des Sciences et de la Technologie à L Ecole au cycle 3 UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Le peuplement d un milieu

Le peuplement d un milieu PROGRAMME Notions contenus L occupation du milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons. Ces variations du peuplement du milieu se caractérisent par : des alternances de formes chez les espèces

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Flore Végétaux. Problème soulevé : Comment les organismes vivants traversent-ils les saisons? Thème : Peuplement d un milieu - page 1

Flore Végétaux. Problème soulevé : Comment les organismes vivants traversent-ils les saisons? Thème : Peuplement d un milieu - page 1 Identifier chacune des saisons sur les photos. Colorier en fonction de l image en couleur projetée. Construire un tableau de comparaison montrant les différences observées au niveau de la flore (les végétaux)

Plus en détail

jeu de piste CAHIER ENFANT JOLIVET NOM : PRénom :

jeu de piste CAHIER ENFANT JOLIVET NOM : PRénom : LE jeu de piste CAHIER ENFANT NOM : PRénom : JOLIVET Le pommier Complète les expressions suivantes qui parlent de la pomme : - Jacques s est évanoui, il est _ dans les pommes - Les garçons ont sur le cou

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Le hérisson Fiche n 1

Le hérisson Fiche n 1 Source : Hachette Son corps Le hérisson Fiche n 1 La tête du hérisson et ses pattes sont couvertes de poils. Le hérisson a un museau pointu et une petite queue. Le dos et les côtés sont couverts de piquants.

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

PEUPLEMENT DU MILIEU PAR LES VEGETAUX

PEUPLEMENT DU MILIEU PAR LES VEGETAUX Séquence 3: PEUPLEMENT DU MILIEU PAR LES VEGETAUX Situation déclenchante : Après une éruption volcanique on a. - Les végétaux ont leurs racines qui qui s enfoncent dans le sol, ils peuvent pas se déplacer.

Plus en détail

Activité 2 : quelles sont les grandes étapes de la vie d une plante et quelles sont les conditions nécessaires à sa croissance?

Activité 2 : quelles sont les grandes étapes de la vie d une plante et quelles sont les conditions nécessaires à sa croissance? Activité 2 : quelles sont les grandes étapes de la vie d une plante et quelles sont les conditions nécessaires à sa croissance? Atelier 1 Au cours des saisons, certains végétaux semblent avoir disparus

Plus en détail

Sommaire de la séquence 1

Sommaire de la séquence 1 Sommaire de la séquence 1 t t t t Séance 1 Qu est-ce qu un circuit électrique? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales de découverte C Exercice d application Séance 2 Réalisation et schématisation

Plus en détail

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique Activité 8 : De la fleur à la graine 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Les végétaux colonisent le milieu Durée conseillée : 5 h Notions, contenus Compétence Exemples d activités Les végétaux colonisent

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 t Séance 1 La classification des êtres vivants 1- Une méthode pour classer les êtres vivants t Séance 2 La classification des êtres vivants (fin) 2- Replacer des collections

Plus en détail

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une T H E O R I E RENCONTRE Coccinelle avec une Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle 1 Je fais partie de la grande famille des insectes. J ai 6 pattes, 2 ailes cachées sous mes élytres rouges

Plus en détail

Une fécondation externe...

Une fécondation externe... Une fécondation externe......sans accouplement : les deux individus porteurs des cellules reproductrices ne se rencontrent pas physiquement. L épinoche Paré de couleurs nuptiales, le construit un nid en

Plus en détail

Séance 2 : De la fleur au fruit. Schéma d'une fleur coupée en deux. D'où vient la graine de petit pois? Le cycle de développement du haricot

Séance 2 : De la fleur au fruit. Schéma d'une fleur coupée en deux. D'où vient la graine de petit pois? Le cycle de développement du haricot S24 : Les stades du développement des végétaux et ses conditions de développement : De quoi la plante a t elle besoin pour pousser? Séance 1 : Que faut il pour que la graines germent? J'observe Je lis

Plus en détail

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique.

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau?

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau? Ministèredel éducationnationale, dela jeunesseetdelavieassociative Directiongénéralede l enseignementscolaire Exercice 2 Ecoute les deux questions 1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti avec les

Plus en détail

Qu est-ce que le respect du vivant?

Qu est-ce que le respect du vivant? Le respect de l environnement Qu est-ce que le respect du vivant? JE DÉCOUVRE QU EST-CE QUI EST VIVANT? Tu sais déjà que les animaux, les végétaux et les champignons sont des êtres vivants. Ils ont tous

Plus en détail

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES?

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? ACTIVITÉ 1 QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de réaliser que certains produits ont un effet sur la

Plus en détail

De la fleur au fruit

De la fleur au fruit De la fleur au fruit La reproduction des plantes Contenu de l outil 2 fiches «en savoir plus» : «la fleur» et «insectes pollinisateurs, quel est votre rôle» - un puzzle de fleur et sa fiche solution -

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

Oliviers qui ressemblent à des oliviers

Oliviers qui ressemblent à des oliviers Oliviers qui ressemblent à des oliviers Par : J.M. MIQUEL Dessins : Thierry FONT Presque la totalité des oliviers cultivés en bonsaï sont formés de manière à ce qu ils ressemblent à des bonsaï et non à

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

Activité 1: découverte de la forêt

Activité 1: découverte de la forêt Fiches des élèves Education environnementale Forêt d Adiopodoumé 67 NOM:... PRÉNOMS:... CLASSE:... Activité 1: découverte de la forêt (niveaux CE2 et CM 1) Les végétaux ne sont pas tous pareils!! Je m

Plus en détail

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32).

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32). NIVEAU : COLLÈGE : cycle d adaptation (6 ème ) DISCIPLINE(S) : Sciences de la vie et de la Terre CHAMP(S) : 6 ème (A2) Notre environnement : diversité, parentés et unité des êtres vivants COMPÉTENCE :

Plus en détail

Quelques plantes exotiques envahissantes

Quelques plantes exotiques envahissantes La Page verte Quelques plantes exotiques envahissantes Berce du Caucase, Heracleum mantegazzianum Au Québec, la Berce du Caucase est considérée comme une plante exotique envahissante. La sève de cette

Plus en détail

Flore Végétaux. Problème soulevé : Comment les organismes vivants traversent-ils les saisons? Thème : Peuplement d un milieu - page 1

Flore Végétaux. Problème soulevé : Comment les organismes vivants traversent-ils les saisons? Thème : Peuplement d un milieu - page 1 Identifier chacune des saisons sur les photos. Colorier en fonction de l image en couleur projetée. Construire un tableau de comparaison montrant les différences observées au niveau de la flore (les végétaux)

Plus en détail

Le peuplement d un milieu

Le peuplement d un milieu Le peuplement d un milieu Chapitre 2 : Le peuplement d un milieu par les végétaux Chapitre 2 : Le peuplement d un milieu par les végétaux Introduction : Une chemin ou un mur se recouvrent de végétaux avec

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

2ième et 3ième année. Ann RainBoth

2ième et 3ième année. Ann RainBoth 2ième et 3ième année Ann RainBoth This material is covered by copyright and may not be used for commercial purposes. The author of this material has provided it for use by students and teachers in instructional

Plus en détail

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm Nom : Conifères 6-13 cm 8-20 cm Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 10-15 cm Pin Rouge J ai des aiguilles rigides en faisceaux de 2. 4-6 cm 3-7 cm 4-6 cm Pin Sylvestre Je possède

Plus en détail

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Restitution des acquis L organisation des plantes est liée aux exigences de leur

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail

Sciences de la Vie et de la Terre. Partie IV LE PEUPLEMENT D'UN MILIEU. Cours de M. VIORA. Nom : Prénom : Classe :

Sciences de la Vie et de la Terre. Partie IV LE PEUPLEMENT D'UN MILIEU. Cours de M. VIORA. Nom : Prénom : Classe : Nom : Prénom : Classe : Cours de M. VIORA Sciences de la Vie et de la Terre Partie IV LE PEUPLEMENT D'UN MILIEU Colonisation de la coulée de lave de 2007 par des fougères et des bois de chapelet (Grand-Brûlé

Plus en détail

Chapitre 8 L occupation du milieu par les végétaux

Chapitre 8 L occupation du milieu par les végétaux Chapitre 8 L occupation du milieu par les végétaux Introduction Comment les végétaux occupent ils le milieu de vie? Sous quelles formes? I Les végétaux changent de forme suivant les saisons Activité 1

Plus en détail

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période.

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période. Progression 4 périodes, DECM PS Laurence 1/5 Progression découverte du monde, autre que mathématiques, Période 2: apprenons à toucher! détails par période. Compétence MA01: Reconnaître, nommer,décrire,

Plus en détail

Intercalaire n 2: 2 partie: le peuplement du milieu

Intercalaire n 2: 2 partie: le peuplement du milieu Intercalaire n 2: 2 partie: le peuplement du milieu Le retour de Perséphone d'après LEIGHTON ( Leeds City Art Gallery) Brève biographie de l auteur : http://mythologica.fr/grec/d emeter.htm http://mythologica.fr/grec/pe

Plus en détail

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique.

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique. Entretien de votre cep de vigne Stades repères de la vigne Repos d hiver Bourgeons dans le coton Pointe verte Eclatement des bourgeons Nom : Vitis vinifera Famille : Vitacées Type : Arbuste fruitier Hauteur

Plus en détail

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise son exposition annuelle tous les deux ans dans les

Plus en détail

Les conditions de développement des végétaux. Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence par des Compétences visées

Les conditions de développement des végétaux. Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence par des Compétences visées MODULE Cycle : 3 Classe:CM2 (16 élèves) Programme LA GERMINATION Unité et diversité du monde vivant Les conditions de développement des végétaux Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie Découverte du monde en cycle 2 Étudier un espace lointain : l Australie Etude d un espace lointain : l Australie (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle

Plus en détail

Je trie les aliments du monde entier

Je trie les aliments du monde entier 5 6 7 Mon corps a des besoins Je trie les aliments du monde entier JE DÉCOUVRE LES ALIMENTS. 1. On peut trier les aliments dans quatre groupes (ou familles) différents. 2. Donne un nom à chacune des familles.

Plus en détail

15. Carnet de terrain

15. Carnet de terrain 15. Carnet de terrain Pour les activités de la 2ème demi-journée, photocopier les pages 133 à 140, elles constituent le Carnet de terrain qu utiliseront les élèves. 131 132 Mon carnet de terrain Nom/ prénom

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Animation Les fruits en automne

Animation Les fruits en automne Animation Les fruits en automne Animations nature pour les classes au pavillon Plantamour SOMMAIRE POUR LES ENSEIGNANT(E)S 1. PRESENTATION 2. GENERALITES 3. AVANT L ANIMATION 4. PENDANT L ANIMATION 5.

Plus en détail

CHAPITRE 6 LA PLANTE DOMESTIQUÉE

CHAPITRE 6 LA PLANTE DOMESTIQUÉE CHAPITRE 6 LA PLANTE DOMESTIQUÉE Les plantes sont à la base de l'alimentation humaine, directement (lorsque nous les consommons) ou indirectement (lorsque nous consommons des animaux d'élevage se nourrissant

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles.

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Défi EDD 2014/15 Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Pour vous aider à relever ce défi Après avoir lu et expliqué

Plus en détail

Problème: Comment les végétaux arrivent -ils dans un nouveau milieu?

Problème: Comment les végétaux arrivent -ils dans un nouveau milieu? Chapitre 4: L e s v é g é ta u x p e u p l e n t l e s m i l i e u x Les végétaux ont été éliminés par l action de l Homme à la carrière de Hope Estate. On constate que très rapidement de nouveaux végétaux

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes.

Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes. Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes. Je vivais à la préhistoire, à l époque de la dernière

Plus en détail

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques):

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Période 2: Apprenons à toucher! Compétence MA01 : Reconnaître, nommer,décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets selon leur

Plus en détail

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole?

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole? Activités autonomes 9 et 10H La biologie des organismes et de leur anatomie s aborde très bien par la morphologie particulière des insectes. Cette activité définit le terme de caractère et la notion de

Plus en détail

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1 Je teste mes connaissances A. Vrai ou faux? a. Le milieu de respiration est toujours le milieu de vie. b. Les poumons permettent la respiration dans l air. c. Les branchies sont des organes qui permettent

Plus en détail

TITRE : DES CHIENS et CHATS

TITRE : DES CHIENS et CHATS Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : DES CHIENS et CHATS classe : 6 durée : 30 minutes I - Choisir des objectifs dans les textes officiels.

Plus en détail

Séquence : Les dents!

Séquence : Les dents! Séquence : Les dents Domaine : Sciences expérimentales Sous domaine : Le fonctionnement du corps humain Nombre de séances : 5 Compétences visées : Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer,

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail