Ordre du jour du Conseil d administration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordre du jour du Conseil d administration"

Transcription

1 Ordre du jour du Conseil d administration Vendredi, 3 décembre 2010, 8h00 au siège social du RICIFQ et le bureau du Conseil de direction 917, rue Mgr-Grandin, bureau 200 Québec (QC) G1V 3X8 1. Présences - Secrétaire du C.D. : Gilles Thouin 2. Acceptation de l avis de convocation 3. Adoption de l ordre du jour 4. Adoption du procès-verbal de la réunion du 7 novembre Présentation d un plan quinquennal au développement du RICIFQ 6. Adoption du BUDGET 2011 du Regroupement : voir l annexe C 7. Formation et responsabilité des membres du C.A. 7.1 Dossier de l assurance responsabilité 7.2 Dossier de l assurance collective 7.3 Responsable des Médias et communications 7.4 Responsable du Marketing 7.5 Responsable du plan quinquennale sur le recrutement 8. Collège des investisseurs pour promouvoir les meilleurs pratiques Fiduciaires, Coordonnateur du programme FidRisk - monsieur Robert Pouliot : voir annexe D 9. Consultation de l AMF : Document de réflexion et de consultation sur la distribution sans représentant 10. Rapport du PDG : Jean-Paul Jalbert, A.V.C., Pl. fin Tableau des projets : voir annexe A 10.2 Rapport mensuel des revenus/dépenses: voir annexe B 10.3 Forum 2010: Montréal et Québec 10.4 Formation (Forum) et Assemblée générale annuelle du 5 mai Me Maurice Charbonneau : Avocat spécialisé dans les services financiers que Manon St-Cyr nous a proposé de mettre sur notre site Internet Varia 12. Date de la prochaine réunion 7 janvier 2011 sur Skype 13. Ajournement de la réunion Gaston Boily, B.A.A. Président du C.A. Jean-Paul Jalbert, A.V.C., Pl. Fin., PDG Conseil de direction du RICIFQ

2 Liste des projets du RICIFQ Annexe A À réaliser par : RICIFQ Échéance : Année dernière mise à jour: le 17 septembre 2010 Projets priorisés Priorité Projet Sous-projets Responsable(s) 1 Recrutement et suivi des membres Louis Arbour, aidé par René Auger 2 Dossier Formation CA, CD et délégués Validation écrite de l'accord avec la Turquoise 3 au sujet de l'assurance responsabilité 4 Corporation et service aux membres Assurance responsabilité René Auger 5 Forum Québec et Montréal Jean-Paul Jalbert 6 Fonds d'indemnisation des services financiers Raymond Pratte 7 Rapprochement avec les organismes nationaux Raymond Pratte, aidé par René Auger Projets à réaliser Priorités Projet Sous-projets Responsable(s) 1 Analyse stratégique Conseil de direction 2 Relève du CA Responsabilité de chaque membre du CA pour se trouver un remplaçant 3 Étude de viabilité assurance responsabilité Daniel La Tour 4 Site Internet Gaston Boily 5 Section anglaise du site Internet Daniel La Tour 6 Forum Québec et Montréal Jean-Paul Jalbert 7 Plan quinquennal Jean-Paul-Jalbert 8 Abolition des commissions À déterminer 9 Concours du conseiller émérite (CSF) À suivre 10 Vente d'assurance par télémarketing À déterminer 11 Héma Québec À déterminer 12 Concours du conseiller émérite (CSF) À suivre 13 Épinglettes (nous avons un prototype) Jean-Paul Jalbert Tâches Colonne1 Tâches Sous-tâches Responsable(s) 1 Communication bimensuelle Conseil d'administration 2 Rapport comité Marketing 3 Rapport comité FISF Raymond Pratte 4 Communications internes du CA Gilles Thouin

3 Annexe B

4 Budget proposé Annexe C REVENUS ET DÉPENSES ANTICIPÉS POUR 2011 Revenu anticipé: ,00 $ Moins TPS = ,00 $ Membres en règle : 379 En date du 31 décembre 2010 Solde bancaire ,50 $ Membres nécessaire pour balancer le budget : 556 Cotisation annuelle : 180,00 $ Les coûts fixes d'opération sont: ,32 $ 367 Début de la TVH le 1er janvier 2011 Les postes 1 et 2 seront rémunérés, s'il y a des excédents. Soumis le 3 décembre 2010 (révisé) CONSEIL DE DIRECTION DU RICIFQ INCLUANT LE CONSEIL D'ADMINISTRATION - BUDGET PRÉVISIONNEL 2011 Remarques A) Main-d'œuvre et experts conseils : Mensuel Annuel No d'entreprise: RC Directeur général du RICIFQ * - $ - $ Ajustement de fin d'année - $ - $ 2. Consultant - Travailleur autonome * 833,33 $ ,00 $ $ de l'heure 4.81 $/heure 3. Secrétaire générale/trésorière - $ - $ Inclus les avantages sociaux 4. Secrétaire/adjointe administrative * 2 556,53 $ ,32 $ Basé sur 52 semaines / 20 h sem. 5. Direction des technologies de l'information - $ - $ 6. Comptabilité et frais bancaires * 2 000,00 $ Comptable agréé 41,67 $ 500,00 $ Logiciel Simple comptable Vérificateur indépendant * 166,67 $ 2 000,00 $ 7. Comité du C.A. - FORUMS, etc. 166,67 $ 2 000,00 $ Les FORUMS devraient s'autofinancer 8. Transfert CCIFQ 250,00 $ 3 000,00 $ Cabinet Conseiller Industrie Financière Qc B) Assurance responsabilité : 9. Conseil d'administration du RICIFQ * 175,00 $ 2 100,00 $ 10. Conseil de direction du RICIFQ - $ - $ s/o 11. Président directeur général - $ - $ Inclus à l'assurance responsabilité du C.A. C) Assurance habitation (responsabilité): * - $ - $ Couvert avec l'assurance du C.A.

5 D) Assurance biens (bureau, ordi, imprimante, etc). * 650,00 $ E) Assemblée générale annuelle 333,33 $ 4 000,00 $ F) Accessoires de bureau : $ - $ 13. Imprimante couleur et noir & blanc * 20,83 $ 250,00 $ 14. Papier à lettre 8 1/2 X 11 avec en-tête * 10,42 $ 125,00 $ 15. Enveloppes du RICIFQ * 2,50 $ 30,00 $ 16. Décoration - $ Sans objet pour l'instant 17. Poste Canada * 43,75 $ 525,00 $ $ - $ 19. Bureau du PDG (1) 125,00 $ 1 500,00 $ 20. Classeurs du regroupement (2) 79,17 $ 950,00 $ 21. Chaises pour le bureau du PDG (2) 37,50 $ 450,00 $ $ $ - $ G) Communications : 28. Téléphone ligne standard avec Vidéotron * 85,00 $ 660,00 $ Service de base & interurbain 29. Téléphone - CONFÉRENCES CA 750,00 $ 30. Téléphone - CONFÉRENCES Comités - $ 31. Téléphone - CONFÉRENCES Délégué)e)s - $ 32. Internet - $ - $ Inclus au bail de location 33. Télécopieur * 25,00 $ 300,00 $ Fourni avec le bail de location 34. Publicité ex. Conseiller.ca - $ H) Conseil d'administration : - $ - $ À être déterminé À lire, le trian- J) Correction de textes 83,33 $ 1 000,00 $ À la pige - Michèle Lafleur K) Formation aux membres du C.A. et du C.D. - $ gle rouge L) Forum de Montréal et/ou Québec : 35. Montréal - $ - $ Devront s auto financer

6 36. Québec - $ - $ Frais bancaires : Gestion PAC * 2 500,00 $ PAYPAL * 2 500,00 $ M) Frais juridiques 125,00 $ 1 500,00 $ N) Frais de représentation 83,33 $ 1 000,00 $ O) Frais d'inscription : 41,67 $ 500,00 $ Congrès et autres P) Licence et permis - CCIFQ-inc * 83,33 $ 1 000,00 $ Q) Location d'un local : Inclus 1 stationnement * 890,75 $ ,00 $ Indexé annuellement R) Marketing et publicités: 44. Cartes d'affaires du RICIFQ - $ - $ 45. Dépliants publicitaires du RICIFQ 166,67 $ 2 000,00 $ 46. Cartes postales du RICIFQ - $ - $ 47. Capsule vidéo - $ Sans objet pour l'instant 48. Internet (développement) 208,33 $ 2 500,00 $ $ en 2008, à suivre 49. Stylo, etc. du RICIFQ - $ - $ 50. Pochette corporative et dépliants - $ 0,00 $ S) Transport : 166,67 $ 2 000,00 $ T) Hébergement (Hôtel/Motel): 176,37 $ 2 116,41 $ Incluant taxes et pourboire - 20 nuitées (125 $ avec occupation double) Petite caisse Début 300 $ Cartouches imprimante ,00 $ Je n'ai jamais comblé en 2010 J-P J U) Recrutement 83,33 $ 1 000,00 $ V) Repas 83,33 $ 1 000,00 $ Total 7 897,81 $ ,73 $ Incluant les salaires Surplus/déficit 226,27 $ Note : Ce budget inclus les dépenses pour le recrutement.

7 Annexe D Le Collège des Investisseurs pour promouvoir les meilleures pratiques fiduciaires MONTRÉAL, le 12 juin Une nouvelle institution vient de naître au Québec pour promouvoir les meilleures pratiques fiduciaires des sociétés de gestion. Il s agit du Collège des Investisseurs, le premier du genre en Amérique du Nord, composé de professionnels siégeant sur plus de 25 comités de retraite et de fondations et supervisant quelque 85 milliards de dollars. Le Collège des Investisseurs (CI) a pour mission de défendre l intérêt des caisses de retraite, des fondations canadiennes et des investisseurs en général. Ces organisations croient que l amélioration des pratiques fiduciaires des gestionnaires peut avoir un effet direct sur le rendement de leurs actifs. Par le biais du CI, ces organisations gouverneront le programme FidRisk qui vise à évaluer les pratiques fiduciaires des sociétés de gestion sur une base annuelle. «Toutes les études confirment que la performance passée ne peut garantir la performance future, affirme Robert Pouliot, associé principal chez Rating Capital Partners SA et coordonnateur du programme FidRisk. Que reste-t-il donc aux investisseurs pour repérer et choisir les meilleurs gestionnaires? Rien, en dehors de l analyse de leurs pratiques. La diligence de pratiques, plus que le talent, peut faire en effet toute la différence dans la performance d un portefeuille.» M. Pouliot oeuvre depuis 23 ans en notation financière, dont 13 ans en évaluation fiduciaire. Pour Reynald N. Harpin, porte-parole du CI et ancien responsable des caisses de retraite d Alcan, «le programme FidRisk répond aux nouvelles exigences de gouvernance fiduciaire des régimes complémentaires de retraite entrées en vigueur le 17 décembre FidRisk représente une série d initiatives visant à familiariser l univers des caisses de retraite et des fondations aux dernières tendances et pratiques fiduciaires en gestion de portefeuille.» Ces initiatives comprennent l évaluation annuelle des sociétés de gestion par catégorie d actifs et la tenue régulière d'un forum portant sur les risques fiduciaires. Les deux premiers forums ont porté sur la crise des PCAA et les nouvelles règles en matière de transactions de valeurs mobilières. «Ce que nous cherchons à réaliser est similaire à ce que font depuis vingt ans les caisses de retraite américaines, canadiennes et européennes pour stimuler une meilleure gouvernance des sociétés inscrites en bourse et améliorer leur performance. La seule différence est que nous nous adressons aux gestionnaires qui ont la responsabilité de nos contributions, plutôt qu aux sociétés dans lesquelles nous investissons. Voilà pourquoi la participation des gestionnaires au programme est déterminante.» «En permettant d'éviter des incidents fortuits importants (ou d en réduire au moins leur impact), déclare Richard Neault, vice-président responsable de la gestion des caisses de retraite de Bombardier Inc. à l'échelle mondiale, l'application des meilleures pratiques

8 fiduciaires produit des rendements supérieurs. Cela procure une sécurité accrue des prestations, de meilleures prestations pour les participants aux régimes à cotisations déterminées et un niveau de cotisation adéquat pour les employeurs et participants.» Les sept premiers membres du CI viennent de Québec, Montréal et Ottawa et de compagnies d assurance, d institutions financières, de caisses de retraite, de multinationales et d un regroupement professionnel qui détiennent des avoirs d environ 85 milliards de dollars. Ces professionnels ont été choisis pour leur longue expérience. Ils siègent à titre privé. La Suite : Annexe D composition du CI est limitée aux investisseurs et le mandat de ses membres est d un an jusqu à la tenue de la première assemblée générale des organisations participantes au programme FidRisk. «FidRisk, souligne Jean Bergeron, directeur du Groupe des services-conseils en gestion d actif du bureau de Montréal de Morneau Sobeco, cherche à associer aussi bien les investisseurs que les gestionnaires et tous les professionnels qui gravitent autour d eux, comme les courtiers, les gardiens de valeurs, les fiducies et les fournisseurs de services multiples (systèmes d information, mesures de risque, algorithmes transactionnels, etc.). Mais il est important de réserver le rôle de supervision aux seuls propriétaires de capitaux que sont les caisses et les fondations pour assurer un alignement d intérêts.» Morneau Sobeco, un leader canadien dans le domaine des servicesconseils en régimes de retraite, en programme d assurance collective et en rémunération, pionnier du programme FidRisk, commandite le Forum des risques fiduciaires et participe au processus d évaluation fiduciaire. Les membres du CI comprennent : λ Reynald N. Harpin - Membre et conseiller auprès d une dizaine de comités de retraite et organismes d épargne, dont ceux du Mouvement Desjardins, de l Université du Québec, de la Corporation des services du Barreau du Québec et de nombreuses communautés religieuses. Responsable de la gestion d actifs des caisses de retraite du groupe Alcan jusqu en 2005, M. Harpin a 37 ans d expérience dans le domaine du placement et agit comme porte-parole du CI - L. Sc. Comm. (HEC Montréal), CFA, Adm. A. λ Jacques R. Gagné - Directeur de la gestion des risques et des actifs, Société d assurance automobile du Québec (SAAQ). Hormis la Régie des rentes du Québec, M. Gagné a oeuvré pendant sept ans au ministère des Finances du Québec où il était conseillé stratégique en régimes de retraite du secteur public en 2005 avant de joindre la SAAQ - Bac. Mathématiques (Université McGill), CFA et Fellow de l Institut canadien des actuaires et de la Society of Actuaries. λ Richard Neault - Vice-président, Gestion des caisses de retraite, Bombardier Inc. à l échelle mondiale. M. Neault a 25 ans d expérience en consultation et gestion de placements. Avant de se joindre à Bombardier, M. Neault a été notamment chef de la pratique canadienne de consultation en gestion de placements chez un consultant et président et chef de l'exploitation d'élantis, gestionnaire mondial de placements du Mouvement Desjardins Bac, Actuariat (Université Laval), Fellow de l Institut canadien des actuaires et de la Society of Actuaries. λ Jean-Jacques Pelletier - Membre du comité de placement du Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP), le plus gros déposant de la Caisse de dépôt et

9 placement du Québec, et membre ou conseiller de sept autres comités ou fonds de placement, dont ceux de la CSN, de Bâtirente et de Alstom Canada. M. Pelletier est aussi l auteur de «Caisses de retraite et placement», édition entièrement refondue et augmentée, Montréal, Béliveau éditeur, 747 p. (à paraître) avec la collaboration de Claude Lockhead, Carmand Normand et Marc Veilleux, ainsi que de nombreux autres ouvrages - Maîtrise en philosophie (Université Laval). λ Gilles Proulx - Directeur exécutif, Gestion des risques et placements, et membre du comité de direction de la Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL). M. Proulx préside le comité de placement de la caisse de retraite, et est membre des comités d examen de l actif/passif et de placement d assurance et de titrisation. M. Proulx fut économiste en chef chez Alcan et occupa des postes en recherche au Conseil Suite : Annexe D économique du Canada et à Santé et Bien-être social du Canada M. Sc. Économie (Université de Montréal), Financial Risk Management (FRM). Michel Toupin - Gestionnaire principal de la Caisse de retraite de l Université Laval, membre et conseiller auprès de six autres régimes de retraite et comités de placement, dont ceux de la Curatelle Publique, du ministère du Revenu du Québec et de la Ville de Québec. M. Toupin a 25 ans d expérience sur les marchés financiers - Scolarité pour maîtrise en finances (Université de Sherbrooke), Bac. Adm. des affaires, finance (UQTR). Membre associé λ Larry Bathurst Président sortant, Regroupement indépendant des conseillers de l industrie financière du Québec (RICIFQ), président et partenaire de Planex Solutions financières inc. Depuis 1978, conseiller en sécurité financière, directeur des ventes et de succursale pour le groupe La Laurentienne et Services Financiers La Laurentienne. Il a fondé la division assurances du groupe financier PEAK pour lequel il occupait le poste de directeur-général des Services d assurances et vice-président développement des affaires - Planificateur financier 1991, Institut québécois de planification financière (I.Q.P.F.) - C.F.G.A 1985, Gestion d Agence, Assureur-vie agréé 1984, Institut des assureurs-vie agréés du Québec. Pour plus d information, veuillez communiquer avec : Robert Pouliot Coordonnateur de FidRisk Tél. : (514) poste 8291 (514) Danielle Brochu Coordonnatrice du marketing Tél. : (514) Téléc. : (514)

HÉBERGEMENT AUBERGE SAINT-ANTOINE

HÉBERGEMENT AUBERGE SAINT-ANTOINE Séminaire d une journée S é m i n a i r e M. Charles Gilbert, CFA Président Fondateur Creating Risk Efficient Portfolios for Institutional Investors M. Pierre Chamberland, CFA Vice-président Indice de

Plus en détail

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 546, Rue du Sous-bois Tél. domicile : (418) 836-2273 Lévis, Québec Cellulaire : (418) 657-0416 G7A 1C8 Télécopieur : (418) 836-3054 PROFIL DE CARRIÈRE Planificateur

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées :

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées : Fonds tripartite de financement privé de la culture Entreprise ou organisme : Coordonnées : Promoteur responsable : Date : Modèle de plan d affaires avec exemples TABLE DE MATIÈRES RÉSUMÉ Identification...1

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc.

I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc. Octobre 2012 Table de matières I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc. II. 2012-2013: enjeux et perspectives

Plus en détail

régie par l Autorité des marchés financiers

régie par l Autorité des marchés financiers Exercer une profession régie par l Autorité des marchés financiers Sommaire n Attributions et conditions pour exercer 1 une profession régie par l AMF n Obtention du certificat de représentant 2 n Assurance

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Présentation à l Association des Actuaires IARD

Présentation à l Association des Actuaires IARD Présentation à l Association des Actuaires IARD par Gilles Mourette Président du comité BAC-Québec 21 novembre 2014 Mission et enjeux d industrie 2 Programme 1. Le rôle du BAC au Québec 2. La gouvernance

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA STEPHANE DODIER, M.B.A. 514-608-5865 Sommaire J occupe le poste de Vice-Président Exécutif pour Optimum informatique, une firme de servicesconseils informatique appartenant au Groupe financier Optimum.

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Les instruments dérivés : formation personnalisée

Les instruments dérivés : formation personnalisée Les instruments dérivés : formation personnalisée de l IFSID En collaboration avec la Bourse de Montréal urée de Montréal ance and Derivatives Institut de la finance structurée et des instruments dérivés

Plus en détail

CINQ CONSEILS POUR CHOISIR SON CONSEILLER FINANCIER

CINQ CONSEILS POUR CHOISIR SON CONSEILLER FINANCIER CINQ CONSEILS POUR CHOISIR SON CONSEILLER FINANCIER Le Groupe Dalpé-Milette répond à quelques questions soulevées dans l article du Wall Street Journal, repris par le Journal de Montréal du 25 septembre

Plus en détail

Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici. Avril 2015

Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici. Avril 2015 Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici Avril 2015 RETRAITE PRODUITS DÉRIVÉS FINANCES ET TECHNOLOGIE ENTREPRENEURIAT (Vital Proulx) INFRASTRUCTURES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

Bâtir sur de solides. fondations. Assemblée générale annuelle 2015

Bâtir sur de solides. fondations. Assemblée générale annuelle 2015 Bâtir sur de solides fondations Assemblée générale annuelle 2015 0 BTB SES OBJECTIFS L objectif principal de BTB consiste à maximiser le rendement total pour ses porteurs de parts par les actions suivantes:

Plus en détail

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Planiste Ltée. 485 McGill, Bureau 400 - Montréal (Québec) H2Y 2H4 Téléphone :(514) 904-0934 - Sans frais :1 (866) 904-0934 - Télécopieur :(514) 904-0936

Plus en détail

La sécurité financière, ça se planifie!

La sécurité financière, ça se planifie! PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL 2014-2015 La sécurité financière, ça se planifie! Cours d'une journée qui s adresse aux dentistes seulement DESCRIPTION Vos besoins évoluent sans cesse. Comment donc assurer

Plus en détail

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS de l exercice terminé le 31 mars 2002 19 TABLE DES MATIÈRES Rapport de la direction 21 Rapport du vérificateur 22 États financiers Résultats 23 Excédent 23 Bilan 24 Flux de

Plus en détail

La Fiducie du régime UNIVERSITAS La Fiducie du régime REEEFLEX La Fiducie du régime INDIVIDUEL

La Fiducie du régime UNIVERSITAS La Fiducie du régime REEEFLEX La Fiducie du régime INDIVIDUEL Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. MODIFICATION N O 1

Plus en détail

NE/NCF Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom. Envoyez le courrier à l adresse légale

NE/NCF Secteur d activité. Titre de la personne-ressource. Titre Nom Prénom. Envoyez le courrier à l adresse légale BMO Ligne d action Demande d ouverture d un compte d entreprise, de fiducie, de succession ou d un autre compte ne visant pas un particulier POUR ACCÉLÉRER LE SERVICE veuillez remplir toutes les sections

Plus en détail

Les gestionnaires d actifs Actions

Les gestionnaires d actifs Actions Les gestionnaires d actifs Actions La réussite d Investissements Standard Life inc. repose sur une recherche méticuleuse et une approche rigoureuse axée sur le travail d équipe. Dans le cas des fonds à

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

Contexte de la présentation

Contexte de la présentation L épargne des ménages québécois au service de la démocratie actionnariale Une présentation du Contexte de la présentation «Le capital accumulé par les travailleurs, que ce soit dans les régimes de retraite

Plus en détail

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN CONSEIL INDÉPENDANT COURTIER MULTIDISCIPLINAIRE GESTION DE PATRIMOINE UNIVERSITY IMAGINEZ VOTRE PARTENAIRE D AFFAIRES À VOTRE IMAGE Présent d

Plus en détail

Défi SSQ Groupe financier

Défi SSQ Groupe financier Défi SSQ Groupe financier 16 janvier 2015 Gestion actif-passif : optimisation d une position d appariement Table des matières Présentation SSQ Groupe financier Vice-présidence Placements Problématique

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES Conférence présentée dans le cadre du Séminaire sur les titres d emprunt Projet de renforcement de la COSOB (PRCOSOB) Agence canadienne

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Orchestres Canada 27 Octobre 2010

Orchestres Canada 27 Octobre 2010 Orchestres Canada 27 Octobre 2010 1 Orchestres Canada Présentateurs Ellen Versteeg-Lytwyn, Gestionnaire de la caisse Humbert Martins, Directeur, Prestations de retraite Présidente et modératrice, Katherine

Plus en détail

Guide. Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations. Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations

Guide. Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations. Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations Guide Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations Ce guide remplace celui intitulé Les Règles pour les

Plus en détail

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec Offre Exclusive Médecins Fédération des médecins résidents du Québec Volet transactionnel Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de la Fédération des médecins résidents

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 15 CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 16 DES DÉCISIONS STRATÉGIQUES ET PORTEUSES À LONG TERME L approche client de la Caisse repose sur l écoute

Plus en détail

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises BIENVENUE CHEZ. BIENVENUE CHEZ VOUS. constitue une approche différente

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

Politique de gestion de la trésorerie

Politique de gestion de la trésorerie Politique de gestion de la trésorerie Mise à jour : Le 13 février 2009 HEC Montréal Politique de gestion de la trésorerie Table des matières 1. Portée... 1 2. Principes... 1 3. Placements.... 1 4. Financement.......

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

MICHEL LANDRY. Baccalauréat en administration, option développement des ressources humaines, mineur en marketing

MICHEL LANDRY. Baccalauréat en administration, option développement des ressources humaines, mineur en marketing MICHEL LANDRY Parcours professionnel 35 années d expérience comme professionnel en gestion de la propreté - 26 ans à plein temps à titre de consultant et formateur de cadres dont 23 ans à titre de fondateur,

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 66

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 66 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 66 66 ACTIVITÉS AUXILIAIRES DE SERVICES FINANCIERS ET D'ASSURANCE Cette division comprend la prestation de services connexes des services financiers

Plus en détail

rogramme Les instruments dérivés : formation personnalisée de l IFSID Janvier à mai 2013 Janvier à mai 2014

rogramme Les instruments dérivés : formation personnalisée de l IFSID Janvier à mai 2013 Janvier à mai 2014 Institut de la finance structurée et des instruments dérivés de Montréal Montreal Institute of Structured Finance and Derivatives Janvier à mai 2013 Janvier à mai 2014 rogramme 12 modules au choix Chaque

Plus en détail

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée 2. Adoption du procès-verbal de l assemblée annuelle du 17 juin 2009

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 TABLE DES MATIÈRES L environnement de marché Notre organisation Nos services Notre approche de gestion Notre modèle d affaires Gestion de l

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006

Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006 Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006 Nombre de promoteurs : Identification du principal promoteur M. Mme Nom : Prénom : Nature du projet

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

Formulaire d inscription Transformation/production Concours Entrepreneurs en action! Édition 2007

Formulaire d inscription Transformation/production Concours Entrepreneurs en action! Édition 2007 Formulaire d inscription Transformation/production Concours Entrepreneurs en action! Édition 2007 Identification du promoteur M. Mme Nom : Prénom : Promoteur (Si le projet est dirigé par plus d une personne,

Plus en détail

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec)

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) États financiers Au 31 décembre 2014 Accompagnés du rapport de l'auditeur indépendant Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme PATINAGE

PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme PATINAGE DESCRIPTION DES TÂCHES DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme

Plus en détail

Régime de retraite individuel

Régime de retraite individuel Régime de retraite individuel Préparée pour : 30 mars, 2010 Madame Hélène Vestie François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone

Plus en détail

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite IMPLEMENTED RISK MANAGEMENT CANADA INC. (GESTION IMPLÉMENTÉE DU RISQUE) Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite Nicholas Ricard, M.A écon. 18 et 19 avril 2013

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse Règlement des plaintes Pour une relation d affaires harmonieuse Vous avez toute notre attention La Banque Nationale et ses filiales 1 accordent beaucoup d importance à votre satisfaction. C est pourquoi

Plus en détail

Planification financière. Processus de cueillette de données Première rencontre

Planification financière. Processus de cueillette de données Première rencontre Planification financière Processus de cueillette de données Première rencontre Pourquoi cette démarche? Pourquoi la planification financière? C est la pierre angulaire du succès financier Pourquoi autant

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

Firme fondée en 1992

Firme fondée en 1992 noir sur blanc 1 En un coup d œil Firme fondée en 1992 Entièrement détenue par 24 de ses professionnels Plus importante firme d actuariat conseil à propriété québécoise Près de 110 employés, dont plus

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ Chacune des étapes de votre vie amène son lot d événements heureux, et parfois, inattendus. Vous venez d avoir un enfant? Vous rêvez à plusieurs

Plus en détail

ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT

ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE DE PLACEMENT Le 1er juillet 2008 Mise à jour le 1 er janvier 2009 Mise à jour le 1 er mars 2009 Mise à jour le 1 er juin et 1 er juillet 2009 Mise à jour le 1 er septembre 2009 Mise

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 24 septembre 2013 MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans À quel moment la coordination au RRQ prend-elle effet? À votre retraite, la coordination au RRQ prendra effet le mois suivant l atteinte de vos 65 ans, âge auquel la rente du RRQ devient payable sans réduction.

Plus en détail

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 À QUI S ADRESSE CE GUIDE?... 3 AVANT DE DÉBUTER... 4 SERVICE DE

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

Philosophie d investissement axée sur la prudence et la discipline. Nos employés détiennent les mêmes placements que nos clients

Philosophie d investissement axée sur la prudence et la discipline. Nos employés détiennent les mêmes placements que nos clients Notre entreprise Gestion de patrimoine Lorne Steinberg inc. offre des services-conseils discrétionnaires en gestion des placements aux particuliers, entreprises et organismes à but non lucratif. Les comptes

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SYNTHÈSE HISTORIQUE DU VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 Par Jacques Guilmain (Membre de l'association des employés retraités de la ville de Montréal et membre du conseil d'administration

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché un méthode différente pour contrer la volatilité des marchés Fonds à revenu stratégique Manuvie* *Aussi offert : Catégorie de revenu stratégique Manuvie Un fonds d obligations mondiales «pour tous les

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE CFA Institute est à l avant-garde du comportement éthique dans les marchés d investissement et une source de connaissances respectée au sein de la communauté financière

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Les instruments dérivés : formation personnalisée de l IFSID

Les instruments dérivés : formation personnalisée de l IFSID Institut de la finance structurée et des instruments dérivés de Montréal Montreal Institute of Structured Finance and Derivatives Janvier à mai 2015 11 modules au choix Chaque module représente 2 ou 3

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

Plan de classification et calendrier de conservation 1

Plan de classification et calendrier de conservation 1 Introduction Plan de classification et calendrier de conservation Ce plan de classification et ce calendrier de conservation se présentent sous la forme d un index. Chaque page comprend l information suivante:

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014 Montréal 1751, rue Richardson bur. 4.311, QC H3K 1G6 514.798.1752 Québec 2600, boul. Laurier bur. 925, QC G1V 4W2 418.692.7777 Trois-Rivières 1609, boul. des Forges QC G8Z 1T7 819.841.0158 Sherbrooke 4645,

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

G u i d e. Les règles pour les représentations, les bannières ou les cartes professionnelles

G u i d e. Les règles pour les représentations, les bannières ou les cartes professionnelles G u i d e Les règles pour les représentations, les bannières ou les cartes professionnelles I - INTRODUCTION À la suite de l entrée en vigueur de la Loi sur la distribution de produits et services financiers

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

Gestion des risques et produits dérivés postcrise

Gestion des risques et produits dérivés postcrise MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX DÉPENSES DU CONSEIL

POLITIQUE RELATIVE AUX DÉPENSES DU CONSEIL RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉ(E)S DU SCFP CONSEIL DE FIDUCIE MIXTE POLITIQUE RELATIVE AUX DÉPENSES DU CONSEIL 1. HONORAIRES PROFESIONNELS Des paiements doivent être faits aux agents du Conseil conformément

Plus en détail