Tuyaux de grands diamètres en PVC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tuyaux de grands diamètres en PVC"

Transcription

1 Tuyaux de grands diamètres en PVC

2 Les canalisations plastiques: Une solution efficace La solution canalisations plastiques, tubes et raccords en PVC, garantit une étanchéité absolue et une résistance excellente à la corrosion; leurs légèreté et fiabilité assurent une souplesse d installation et une rapidité de pose. Les développements apportés par Sirci Gresintex S.p.A. dans ce domaine ont permis la création de canalisations de grands diamètres jusqu à mm. Les conduits plastiques pour l assainissement de Sirci Gresintex S.p.A. sont fabriqués dans une usine que suit le système d assurance qualité dicté par la norme EN ISO

3 Programme de fabrication PVC GRESINTEX TUYAUX Matériel Couleur Dimensions PVC compact RAL 8023 Rouge brique mm DN = Diamètre exterieur e = Epaisseur Tuyaux à bétonner Gresintex Standard Tuyaux autoportants Gresintex Eurocompact Gresintex Eurocompact Gresintex Eurocompact Mode de pose Classe de rigidité SDR Ø = DN SN = CR 0.5 SN = CR 2 SN = CR 4 SN = CR DN x e DN x e DN x e DN x e x 3,2 110 x 3,2 110 x 3,2-125 x 3,2 125 x 3,2 125 x 3,7-160 x 3,2 160 x 4,0 160 x 4,7 200 x 3,0 200 x 3,9 200 x 4,9 200 x 5,9 250 x 3,1 250 x 4,9 250 x 6,2 250 x 7,3 315 x 3,9 315 x 6,2 315 x 7,7 315 x 9,2 355 x 4,4 355 x 7,0 355 x 8,7 355 x 10,4 400 x 5,0 400 x 7,9 400 x 9,8 400 x 11,7-450 x 8,8* 450 x 11,0* 450 x 13,2* 500 x 6,2 500 x 9,8 500 x 12,3 500 x 14,6 630 x 7,9 630 x 12,3 630 x 15,4 630 x 18,4 710 x 8,8 710 x 13,9 710 x 17,4 710 x 20,7 800 x 10,0 800 x 15,7 800 x 19,6 800 x 23,3 900 x 11,3 900 x 17,6 900 x 22, x 12, x 19, x 24, * Fabrication sur demande 1200 x 14,9* 1200 x 23,6 * - - 3

4 Conditions hydrauliques La quantité d eau transportée dans une canalisation, c est-à-dire le débit est déterminée par la relation Q = A V Pour le mouvement de l`eau dans les canalisations circulaires en PVC il faut employer la formule de Prandl-Colebrook, qui dans le domaine de l`assainissement à section circulaire est de plus en plus approuvée. K 2,51 v V = g D i J Log ( 3,71 Di D i 2 g D i J) Où: A V Section hydraulique Vitesse moyenne (rapport entre débit et section mouillée) m/s Conditions dans la nappe phréatique La pression critique de déformation Pk en Bar est causée par la nappe phréatique (pression extérieure) ou par la dépression intérieure qui est définie par l équation. 10E e 3 3,36 rm Pk = - ( - ) Où: e Épaisseur minimum du tube mm E Module d élasticité 3000 N/mm 2 rm ( ) Rayon moyen du tube g Accélération de gravité 9,81 m/s 2 D i Diamètre intérieur du tube m v Viscosité cinématique moyenne pour eaux usées 1, m 2 /s J Pente K Rugosité absolue de la canalisation (valeur moyenne) 2, m On a fixé K = Ke (valeur de travail) = 0,25 mm pour tenir compte de: - diminution des sections à cause des dépôts - ovalisation admissible due à l écrasement des tuyaux - modifications directionelles (coudes, etc.) - systèmes de jonction - chambres de visite 4

5 mm J Ø Q V Q V Q V Q V Q V Q V Q V Q V Q V 0,4 195,45 0,54 267,77 0,59 367,83 0,64 485,44 0,68 0,6 0, ,27 0,62 241,49 0,67 330,68 0,73 454,05 0,79 599,01 0,84 111,29 0,63 204,73 0,73 280,39 0,78 383,84 0,84 526,89 0,92 694,93 0,98 50,91 0,57 69,28 0,61 95,34 0,66 125,00 0,70 229,84 0,81 314,72 0,88 430,74 0,95 591,14 1,03 779,54 1,09 73,04 0,82 99,31 0,87 136,56 0,95 178,95 1,01 328,61 1,17 449,67 1,26 615,08 1,36 843,65 1, ,99 1,57 90,07 1,01 122,42 1,08 168,28 1,17 220,44 1,24 404,53 1,44 553,40 1,55 756,74 1, ,66 1, ,49 1,92 104,45 1,16 141,93 1,25 195,04 1,36 255,46 1,44 468,59 1,67 640,91 1,80 876,25 1, ,33 2, ,86 2,23 117,12 1,31 159,13 1,40 218,64 1,52 286,32 1,62 525,06 1,87 718,04 2,01 981,58 2, ,56 2, ,73 2,50 128,59 1,44 174,68 1,54 239,98 1,67 314,24 1,77 576,13 2,05 787,80 2, ,80 2, ,99 2, ,41 2,74 139,14 1,55 188,99 1,67 259,61 1,80 339,92 1,92 623,10 2,22 851,95 2, ,54 2, ,96 2, ,17 2,96 148,96 1,66 202,32 1,79 277,89 1,93 363,82 2,06 666,82 2,37 911,68 2, ,65 2, ,63 2, ,09 2,99 158,19 1,77 214,83 1,90 295,06 2,05 386,28 2,18 707,90 2,52 974,61 2, ,79 2, ,53 3, ,08 3,36 166,91 1,86 226,67 2,00 311,30 2,16 407,52 2,30 752,08 2, ,05 2, ,75 3, ,74 3, ,61 3,54 175,22 1,96 237,94 2,10 326,75 2,27 427,73 2,42 183,15 2,05 248,70 2,20 341,52 2,37 447,07 2,53 190,76 2,13 259,02 2,29 355,68 2,47 198,09 2,21 268,96 2,38 369,31 2,57 205,16 2,29 278,54 2,46 382,45 2,66 211,99 2,37 290,03 2,55 218,62 2, ,05 2,51 Tableau 1 - Vitesse d écoulement moyenne (V = m/s), débit (Q=l/s), et pente (J = m/km) de l eau pour tuyaux en PVC rigide CR 4 selon Norme EN 1401 (Formule Prandl-Colebrook) Lorsque l épaisseur des parois choisie est différente de SN-CR4 nous pouvons corriger directement les résultats obtenus. En effet, un petit changement du diamètre intérieur ne change pratiquement pas la valeur du coefficient de perte de charge de la loi de Darcy: V 2 J = - 2g D i Dès lors nous pouvons calculer les corrections en %: V Di - - = 50 - V Di Q Di - = Q Di J Di - = J Di où V, Q et J sont les différences entre les valeurs initiales données aux tables et les valeurs réelles. Le signe moins correspond à une variation en sens contraire (si Di croit, J diminue). 5

6 (débit l/s) 300 Fig. 1 - Abaque - Débits, pentes, diamètres, vitesses 6

7 Vitesse d écoulement Le tableaux est valables pour l écoulement à section pleine, c est-à-dire la capacité max. de débit, qui de toute façon se passe rarement. Plus souvent, seule une partie de la section du tuyau est occupée par le liquide, donc les vitesses moyennes et les débits sont très différents selon la hauteur de l eau dans le tuyau (comme indiqué dans la Fig. 2 et représenté en chiffre dans le Tableau 2). Nous devons souligner que lorsque l eau occupe seulement la moitié du tuyau, la vitesse moyenne d écoulement correspond à celle du tuyau plein. Pour lire le diagramme et le tableau nous devons nous rappeler que: Qp débit relatif à remplissage partiel l/s Q débit relatif à remplissage total l/s h hauteur de remplissage m Di diamètre intérieur du tuyau m Vp vitesse d écoulement relative à remplissage partiel m/s V vitesse relative à remplissage total m/s C est une caractéristique que nous devons considérer pour l autocurage du tuyau, c est-à-dire que nous pouvons l obtenir si l on fait couler le liquide à la vitesse V = 0,6 m/s. 1,0 0,9 0,8 h Di 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 Qp Q Vp V 0,1 Fig. 2 - Coefficient d adaptation en cas de remplissage partiel. 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 1,2 Qp Vp ou Q V 7

8 Coeffcient d adaptation en cas de remplissage partiel Qp/Q h/di Vp/V Qp/Q h/di Vp/V Qp/Q h/di Vp/V 0,0001 0,023 0,17 0,076 0,183 0,60 0,510 0,506 1,00 0,0004 0,0007 0,0010 0,0013 0,0016 0,0019 0,0022 0,0025 0,0028 0,0031 0,0034 0,0037 0,0040 0,0043 0,0046 0,0049 0,0052 0,0055 0,0058 0,0061 0,0064 0,0067 0,0070 0,0073 0,044 0,057 0,068 0,077 0,086 0,093 0,100 0,106 0,112 0,118 0,123 0,129 0,134 0,138 0,143 0,148 0,152 0,156 0,160 0,164 0,168 0,172 0,176 0,180 0,26 0,30 0,34 0,37 0,39 0,41 0,42 0,44 0,45 0,47 0,48 0,49 0,50 0,51 0,52 0,53 0,54 0,55 0,56 0,57 0,58 0,58 0,59 0,60 0,079 0,082 0,085 0,088 0,091 0,094 0,097 0,100 0,115 0,130 0,145 0,160 0,175 0,190 0,210 0,240 0,270 0,300 0,330 0,360 0,390 0,420 0,450 0,480 0,187 0,191 0,194 0,197 0,201 0,204 0,207 0,211 0,226 0,241 0,254 0,268 0,281 0,293 0,309 0,331 0,353 0,374 0,394 0,414 0,433 0,451 0,470 0,488 0,61 0,62 0,62 0,63 0,64 0,64 0,65 0,65 0,68 0,70 0,72 0,74 0,76 0,78 0,80 0,83 0,86 0,88 0,90 0,92 0,94 0,96 0,97 0,99 0,540 0,570 0,600 0,630 0,660 0,690 0,720 0,750 0,780 0,805 0,820 0,835 0,850 0,865 0,880 0,895 0,910 0,925 0,940 0,955 0,970 0,985 1,000-0,525 0,543 0,562 0,581 0,600 0,620 0,640 0,660 0,682 0,701 0,713 0,725 0,738 0,751 0,766 0,781 0,797 0,814 0,834 0,856 0,883 0,919 1,000-1,02 1,03 1,04 1,05 1,05 1,06 1,08 1,08 1,08 1,06 1,05 1,05 1,04 1,02 1,00 - Tableau 2 8

9 Conditions statiques pour la réalisation de la fouille Extrait des normes EN 1610 concernant la pose des conduites pour l assainissement; valable pour tous tuyaux en matériel rigide ou flexible. Fouille Les fouilles doivent être projetées et creusées afin de pouvoir poser les tuyaux correctement et en toute sécurité. Nous devons respecter les dimensions minimales de la largeur des fouilles (voir tableaux 3 et 4). Largeur minimale Ø = DN Fouilles à parois stables Fouilles avec des parois instables ß > 60º ß 60º 225 DN + 0,40 DN + 0,40 > DN + 0,50 DN + 0,50 DN + 0,40 > DN + 0,70 DN + 0,70 DN + 0,40 > DN + 0,85 DN + 0,85 DN + 0,40 > 1200 DN + 1,00 DN + 1,00 DN + 0,40 Tableau 3 - Largeur minimale de la fouille (DN + X) N.B.: - ß est l angle de la fouille instable. - Les valeurs écrites correspondent au diamètre (DN + X); X/2 est la place minimum de travail entre le tube et la paroi. Profondeur des fouilles (H) m Largeur minimale des fouilles m H > 1,0 pas nécessaire 1,0 1,75 0,7 > 1,75 4,0 0,8 Fig. 3 > 4,0 1,0 Tableau 4 - Largeur minimale de la fouille par rapport à la profondeur 9

10 Fond de la fouille Le fond de la fouille doit avoir une inclinaison par rapport à la surface du projet, le matériel du fond ne doit pas être labouré, sinon il faut le reporter à la capacité de portance originelle; sur ce fond il faut construir le lit de pose inférieur (partie A - Figure 4). Legende: A+B = lit de pose A B H D C = lit inférieur = lit supérieur = profondeur fouille = diamètre nominal = remblai de protection Fig. 4 Définitions: Lit de pose: Partie de la construction qui soutient le tuyau (A-B) entre le fond de la fouille et la partie inférieure du tuyau. Tuyau flexible: Tuyau dont la capacité de portance est limitée par la déformation causée sur le diamètre par la charge (sans rupture). Tuyau rigide: Tuyau dont la capacité de portance est limitée par la charge (avec rupture). Remblai: Matériel entre le lit de pose et les matériaux de remplissage. 10

11 Matériaux utilisés pour l enrobage Ce matériel doit donner à la conduite, soit une stabilité permanente, soit une capacité de portance sans endommager le tuyau. Les matériaux utilisés pour l enrobage peuvent être: - les matériaux de la fouille - des matériaux rapportés De toute façon, ils ne doivent pas contenir de particules gelées ou d épaisseur supérieure à 30 mm. Les matériaux de la fouille On peut les employer seulement si: - ils n endommagent pas le tuyau (pas de particules au-dessus de 30 mm). - il n y a pas de racines d arbre - il n y a pas de matériaux organiques (ordures et déchets) - il n y a pas d argile - il n y a pas de neige ou de glace Les matériaux rapportés Nous puvons utiliser les matériaux suivants, même s ils sont recyclés: - les matériaux granulaires gradués - le sable - le sable graveleux matériaux liés hydrauliquement: - béton léger - béton maigre - pouzzolane - béton armé et non armé Remblai Lite de pose Avant d installer la conduite il faut régler le fond de la fouille afin d obtenir la partie A du lit de pose (figure 4). L épaisseur minimum de cette couche doit être de 100 mm et doit tenir compte de la forme du système de jonction. Dans cette couche il faut préparer les niches dans lesquelles logeront les tulipes de chaque tuyau. A ce point il faut assembler la conduite et seulement après cette opération il faut terminer le lit de pose avec la partie B, qui doit avoir une épaisseur qui répond à un calcul statique ou qui arrive jusqu à la génératrice supérieure du tuyau. Recouvrement du tuyau L épaisseur du remblai de protection (partie C - figure 4) doit être de 150 mm min. au-dessus de la calotte du tuyau et de 100 mm au-dessus de la partie la plus haute du joint. Compactage de l enrobage Nous devons compacter l enrobage avec des moyens adaptés et la valeur de compactage doit être celle établie par le projeteur (valeur de PROCTOR). S il y a une nappe phréatique il faut éviter de modifier la structure autour du tuyau. Il est parfois nécessaire d utiliser un tissu géotextile. 11

12 Tableau indicatif pour déterminer la rigidité en fonction de la profondeur et de la surcharge il est préférable de faire un calcul analytique de vérification statique Type de réseau routier surchargé Voitures Camions Poids lourds Classe de rigidité Classe de rigidité Classe de rigidité 0 Cr2 Cr4 Cr8 Cr2 Cr4 Cr8 Cr2 Cr4 Cr8 0 zone interdite h = hauteur de recouvrement (m) zone interdite 9 Condition de pose - Tube posé dans une tranchée étroite à remblayer avec du matériel sec compacté à 87% de la valeur de référence (essai Proctor). 12

13 Sirci Gresintex S.p.A. Via San Bernardino, Bergamo Italia Tel Fax Novembre 2009

TUBES PVC assainissement SOTRALYS

TUBES PVC assainissement SOTRALYS Application Les tubes PVC SOTRALYS CR4 et CR8 sont utilisés pour les réseaux PVC d'assainissement gravitaire, les eaux vannes et eaux pluviales. Présentation > Tubes en PVC-U à parois structurées, coloris

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres En complément de ses chambres de visite utilisées comme coffrage perdu étanche à bétonner, Canplast SA présente ses chambres

Plus en détail

Polygonale Sa géométrie polygonale lui assure la suprématie face à l encombrement des cadres ou dalots.

Polygonale Sa géométrie polygonale lui assure la suprématie face à l encombrement des cadres ou dalots. Une autre solution Elliptique Sa section elliptique lui confère les qualités hydrauliques du tuyau. Le Moduloval se distingue des cadres, par de meilleures performances hydrauliques, et des ovoïdes, par

Plus en détail

Commune de SABLONNIERES

Commune de SABLONNIERES Commune de SABLONNIERES Travaux de raccordement des habitations au réseau d assainissement Eaux Usées CAHIER DES CHARGES DESTINE AUX PROPRIETAIRES : REALISANT EUX-MÊMES LEURS TRAVAUX DE RACCORDEMENT OU

Plus en détail

Les essais préalables à la réception

Les essais préalables à la réception Chapitre 6 Les essais préalables à la réception 6.1 - Généralités 6.2 - Épreuve de compactage 6.3 - Inspection visuelle ou télévisuelle 6.4 - Vérification de la conformité topographique et géométrique

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL 16 000 L 26 000 L 36 000 L 46 000 L 56 000 L 66 000 L Code : 37355 Code : 37356 Code : 37357 Code : 37358 Code : 37359 Code

Plus en détail

Tegra 600 Wavin Belgium

Tegra 600 Wavin Belgium Guide d installation Tegra 600 Ces instructions n ont pas pour but de remplacer les règles d installation telles qu indiquées dans la norme EN 1610. En tous cas, les conditions mentionnées dans la EN 1610

Plus en détail

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G 1 Précautions à prendre avant installation. 2 Réaliser la fouille et aménager le fond de fouille. 3 Mettre en place la cuve dans la fouille. 4 Effectuer le remblaiement. 5 Raccorder les différentes canalisations

Plus en détail

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Tranchées d éd épandage en terrain pentu. Ce document reprend la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE Version 1.5 SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE TUBES PVC ASSAINISSEMENT DOCUMENTATION TECHNIQUE SOTICI Documentation technique des tubes PVC assainissement Page 1 1- PRESENTATION Les tubes PVC Compact

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4 60.01 DRAINER C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3 Les principes de drainage page 2&3 les réseaux de drainage page 4 la pose des drains page 4&5 page 1/6 - Fiche Conseil n 60.01

Plus en détail

Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme

Plus en détail

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type ANNEXE 2 Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type 1 OBJET Le présent document fixe les règles minimales à respecter pour la conception et la réalisation

Plus en détail

FLEXOLITH LE SySTèmE de puits SuR mesure étanche. SOLuTIONS par passion

FLEXOLITH LE SySTèmE de puits SuR mesure étanche. SOLuTIONS par passion FLEXOLIT LE SySTèmE de puits SuR mesure étance SOLuTIONS par passion FLEXOLIT Système de puits Conforme au normes SN EN 1917 / SIA 190 Sécurité par l étanchéité des joints (bague d étanchéité) Pentes modulables

Plus en détail

SYSTÈME DE CANALISATIONS ASSAINISSEMENT PVC. Bipeau CR16

SYSTÈME DE CANALISATIONS ASSAINISSEMENT PVC. Bipeau CR16 SYSTÈME DE CANALISATIONS ASSAINISSEMENT PVC Bipeau CR16 1 LE TUBE PVC Bipeau CR16 La réponse en matière d assainissement public ou privé. Une solution renforcée pour les réseaux d assainissement. 1. Domaine

Plus en détail

Prescriptions de Mise en Oeuvre

Prescriptions de Mise en Oeuvre PMEO module de stockage d'eau pluviale ble ôla ntr Co le ab pil Em M Bassins de rétention le lab u od / d'infiltration - Puits perdus - Réserves incendie Prescriptions de Mise en Oeuvre Fabriqué en France

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT PARTICULIERS INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 11 QUELQUES REGLES À CONNAITRE Obligation de raccordement Comme le prescrit l article L.33 du code de la santé publique,

Plus en détail

INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin

INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin Passage de véhicules particuliers Si il est installé suivant nos consignes, le système offrira des décennies de sécurité. Vous pouvez même l intégrer sous une allée avec un passage de véhicules particuliers.

Plus en détail

KAB-WATERSTOP-COMBINE

KAB-WATERSTOP-COMBINE KAB-WATERSTOP-COMBINE Le profilé KAB est un waterstop-combiné avec bande hydrogonflante incorporée dans sa partie inférieure pour l étanchéité des joints de reprise. Le waterstop-combiné KAB est un PVC

Plus en détail

Assainissement autonome

Assainissement autonome Accessoires 64 Tube épandage Géotextile Géofosse 125 ML Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs Regard de répartition 67 63 Pouzzolane Roche naturelle volcanique possédant une texture scoriacée

Plus en détail

Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc

Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc Désignation Code Article Réservoir d eau de pluie plat TWINBLOC 1500L 1411070046 Réservoir d eau de pluie plat TWINBLOC 3500L 1411070007

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX Fosse toutes eaux 1F O S S E Une fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des m a t i è res polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Définition de l installation 11 Implantation de l installation 13 Conception 13 1. Obligations réglementaires de la commune et du particulier 13 2. Choix de la filière d assainissement

Plus en détail

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE Version 1.1 SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE CONAKRY : 2003-2004 TUBES PVC ASSAINISSEMENT PRECONISATIONS DE POSE 1- MISE EN ŒUVRE DES CANALISATIONS EN PVC 1.1- Approvisionnement

Plus en détail

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé BI-OROC, le tube réinventé Pionnier dans la fabrication du tube bi-orienté, Sotra Seperef a acquis depuis 20 ans la maîtrise du procédé de bi-orientation.

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL 8 500 L 10 000 L Code : 37353 Code : 37354 Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation, les

Plus en détail

EAU REGARD REGARD. Ses avantages. Descriptif général. Le regard compact nouvelle génération :

EAU REGARD REGARD. Ses avantages. Descriptif général. Le regard compact nouvelle génération : 95% EAU REGARD REGARD Le regard compact nouvelle génération : AQUAFLEX est une nouvelle gamme de regards de comptage destinée au raccordement des abonnés au réseau de distribution de l eau. Regard compact

Plus en détail

Géomembranes Préparation du support

Géomembranes Préparation du support Géomembranes Préparation du support Édition septembre 2005 Éléments de conception 2/3 Sommaire 1. Pente des talus 3 2. Compactage 3 3. Structure support 3 4. Drainage 4 5. Lestage 7 2 Guide de pose géomembranes

Plus en détail

Regards et avaloirs Combipoint

Regards et avaloirs Combipoint Regards et avaloirs Combipoint Regards en polypropylène Ajustables en hauteur Grille en fonte articulée Intensité du trafic Manuportable Construction modulaire Prix Éventail de la gamme Classe de résistance

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement Vincent Rouch Lrpc de Strasbourg 11 mars 2009 Les Présentations du Laboratoire de Strasbourg Les contrôles obligatoires sur les réseaux d assainissement

Plus en détail

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1 Tension Fourreaux PEHD lignes rouges Fourreaux PEHD à joint Fourreaux PEHD fil/taraudés Courbes PE, écarteurs & sangles Tubes PVC EN 1329-1 16 18 19 20 22 Tubes PVC EN-1452 23 Courbes PVC & masques Bouchons

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000. gertrudda - Fotolia.com. Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse

ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000. gertrudda - Fotolia.com. Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000 gertrudda - Fotolia.com Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse REGARDS PRO 800 - PRO 1000 - ASSAINISSEMENT Introduction Introduction GAMME FACILITÉ,

Plus en détail

proforma terrassement

proforma terrassement proforma terrassement La qualité du terrassement est décisive, un terrassier professionnel doit vous garantir un strict respect des cotes et des niveaux. Nous vous conseillons vivement la mise en place

Plus en détail

"Logements séniors" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation

Logements séniors Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation "" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation Dressé par la S.C.P. REMY et FAURE Géomètres Experts D.P.L.G. 20 Ave de la Libération 26000

Plus en détail

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif BIOROCK La solution d Assainissement Non Collectif Programme 1. 2. 3. 4. 5. 6. Introduction BIOROCK Système d épuration de BIOROCK Capacité des unités BIOROCK Avantages des unités BIOROCK Certifications

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Goulottes pour climatisation

Goulottes pour climatisation Systèmes de canalisation Goulottes pour climatisation GOULOTTES POUR CLIMATISATION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Température: -20 C +60 C Couleur: blanc RAL 9001 RM Limite d élasticité : 40 N/mm 2 Résistance

Plus en détail

Eaux usées Eaux pluviales

Eaux usées Eaux pluviales Tubes PE EN 12201 Tubes & raccords PP tricouche Tubes & raccords PVC assainissement Tubes & raccords PVC évacuation Tubes PE annelés CR8 EN 13476 Tubes PE drainants Drainage agricole & routier Regards

Plus en détail

Et vos projets prennent forme

Et vos projets prennent forme Et vos projets prennent forme Grande gamme Fabrication belge Bureau de statique interne Plusieurs possibilités de couvertures Pose possible par Modulo Bloc La sécurité = notre priorité 2 La solution la

Plus en détail

Système de canalisations polypropylène. PP Master 10 - PP Master 12 les qualités du polypropylène associées à une rigidité élevée

Système de canalisations polypropylène. PP Master 10 - PP Master 12 les qualités du polypropylène associées à une rigidité élevée Système de canalisations polypropylène PP Master PP Master 10 - PP Master 12 les qualités du polypropylène associées à une rigidité élevée 1 SYSTEME DE CANALISATIONS PP Master les qualités du polypropylène

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

1195.0703/5 I01 1195.0710 I02 4003.0052 I03 I06

1195.0703/5 I01 1195.0710 I02 4003.0052 I03 I06 Résines d'injection Polyuréthane monocomposant & Epoxy MEDIATAN 703 / 705 Résines souples d injection 1195.0703/5 I01 Polyuréthanes monocomposants souples pour injections, destinés à stopper les arrivées

Plus en détail

SEPTODIFFUSEUR. station. Agrément nº 2011-015

SEPTODIFFUSEUR. station. Agrément nº 2011-015 AIDE À LA MISE EN ŒUVRE Ce document est une aide à la mise en place des stations. Il détaille la composition des filières, leurs implantations et donne des conseils de pose à travers des exemples de chantier.

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Citernes Souples FICHE TECHNIQUE

Citernes Souples FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE CITERNES RESERVE INCENDIE Les citernes souples réserves incendie RCY sont fabriquées en France, à notre usine de Louhans (71) et le tissu est 100 % recyclable. C est une solution économique,

Plus en détail

Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers

Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers Les prescriptions ci-après ne sont pas exhaustives. En tout état de cause, pour obtenir le certificat de conformité

Plus en détail

Comptez sur nous. Aqua-Traxx avec Avantage PBX

Comptez sur nous. Aqua-Traxx avec Avantage PBX Aqua-Traxx avec Avantage PBX Comptez sur sur nous. nous. Suivez les lignes bleues Aqua-Traxx avec Avantage PBX Comptez sur sur nous. nous. Les faits saillants Aqua-Traxx Les lignes bleues assurent la bonne

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OPTIMISÉE Le SYSTÈME de PORTE LEVANTE COULISSANTE geneo EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE www.rehau.be Bâtiment Automobile Industrie LA PORTE LEVANTE COULISSANTE GENEO NOUVEAUTÉ EN MATIERE

Plus en détail

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Introduction pour l installation du collecteur d eaux pluviales dans le jardin (GRS)

Introduction pour l installation du collecteur d eaux pluviales dans le jardin (GRS) Introduction pour l installation du collecteur d eaux pluviales dans le jardin (GRS) Avec ou sans filtre fin Accessoires Secteur d opération et fonctionnement Le collecteur d eaux pluviales est construit

Plus en détail

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit Roulements à une rangée de billes de génération C Information Technique Produit Sommaire Caractéristiques 2 Avantages des roulements à billes FAG de génération C 2 Etanchéité et lubrification 2 Température

Plus en détail

Boîte de branchement et d inspection PRO 630

Boîte de branchement et d inspection PRO 630 Boîte de branchement et d inspection PRO 630 PRO 630 - GÉNÉRALITÉS Fonction des regards sur le réseau Le rôle des «regards», terme généralement employé, est de permettre l accès aux canalisations pour

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Matière : Corps Laiton

Matière : Corps Laiton Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : Calibre 15 à 40 Fileté mâle BSP + 5 C + 105 C Pression Maxi : 16 Bars Caractéristiques : Compteur à ultrasons Comptage chauffage Comptage

Plus en détail

Infiltration. Retention par Tunnel DRAIN MAX DM-T 100 S / E DM-T 1600 M. Description de l'article. Descritif technique. Avantages particuliers

Infiltration. Retention par Tunnel DRAIN MAX DM-T 100 S / E DM-T 1600 M. Description de l'article. Descritif technique. Avantages particuliers Retention par Tunnel DRAIN MAX DM-T 100 S / E DM-T 1600 M Description de l'article Le tunnel DRAIN MAX est composé de demi calottes en PE-HD légères et à volume important pour assurer au mieux la rétention

Plus en détail

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières Table des matières 1 Identification et description des séparateurs... 1 2 Conditions d utilisation... 4 3 Installation... 4 4 Mise en service... 6 5 Maintenance et exploitation... 6 1 Identification et

Plus en détail

BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO

BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO Rue d arlon 53, b - 1040 Bruxelles Tel. + 32 (0) 2 238.24.11 Fax. + 32 (0) 2 238.24.01 www.bcca.be info@bcca.be PRESCRIPTION TECHNIQUE

Plus en détail

Systèmes de canalisations en fibre de verre série 3400

Systèmes de canalisations en fibre de verre série 3400 Bondstrand Product Data Systèmes de canalisations en fibre de verre série 3400 à joints mécaniques Key-Lock ou joints coniques assemblés par collage Domaines d Applications Performances Description Conduites

Plus en détail

Système de passage mural de canalisations

Système de passage mural de canalisations INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT. ASSAINISSEMENT Système de passage mural de canalisations POLO-RDS evolution Le label écologique autrichien POLO-RDS evolution POLO-RDS evolution Passage mural de tubes

Plus en détail

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels Réunion Information- Formation À l attention des professionnels A.N.C. Assainissement Non Collectif Par >, on désigne: tout système d'assainissement effectuant la collecte,

Plus en détail

1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Séminaire FSTT LYON 2 Décembre 2014

1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Séminaire FSTT LYON 2 Décembre 2014 HOBAS 1 Application 1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Le Premier tuyau HOBAS a été installé en Suisse en 1960. Riche de plus de 50 ans d expérience, le groupe est

Plus en détail

jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement

jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement 1. DESCRIPTION 1.1. GENERALITES Le fonctionnement des soupapes parachute FLUTEC est déterminé par un débit d huile, qui lors d une rupture

Plus en détail

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées DIRECTIVES POUR LE RACCORDEMENT DES CANALISATIONS PRIVEES SUR LES COLLECTEURS COMMUNAUX EN COMPLEMENT DU REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EGOUTS

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE D AULPS BP 24 74 110 ESSERT ROMAND. Tél. : 04.50.79.58.51. Fax. : 04.50.79.58.56. Notice Technique

SIVOM DE LA VALLEE D AULPS BP 24 74 110 ESSERT ROMAND. Tél. : 04.50.79.58.51. Fax. : 04.50.79.58.56. Notice Technique SIVOM DE LA VALLEE D AULPS BP 24 74 110 ESSERT ROMAND Tél. : 04.50.79.58.51. Fax. : 04.50.79.58.56 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été élaborée

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée Avantages Echangeur géothermique à utiliser en combinaison avec une unité de ventilation à récupération de chaleur (type ComfoD 350, 450 et 550 Luxe) Extrait l'énergie du sol au moyen d'un circuit enfoui

Plus en détail

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILIÈRE COMPACTE

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILIÈRE COMPACTE MODÈLE D IMPRIMES Code : 5.1.4 MOD7 CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX Version : mardi 10 septembre 2013 Version finale Note aux lecteurs Les prescriptions techniques générales s appliquent aux opérations

Plus en détail

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com CARDOK MULTI Doubler votre espace de parking Rapide, Silencieux, Discret, Inviolable, Design, High-Tech Installation pour maison privée, immeuble, hôtel, bureau, CARDOK MULTI - FICHE TECHNIQUE Différents

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE 1 BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE Prescriptions relatives à la conception, la réalisation et aux conditions de la remise d ouvrage à la Communauté urbaine de Lyon Annexe

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été

Plus en détail

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo. POSE DES CAPTEURS HORIZONTAUX ET VERTICAUX AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.fr P.1/9 SOMMAIRE CONCEPTION... 3 PROFONDEUR D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE?

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE? Plusieurs paramètres sont à considérer avant de choisir et dimensionner le dispositif d assainissement : L aptitude du sol : perméabilité, hauteur et nature de la couche rocheuse, niveau de remontée de

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

Un terrassement par déblai consiste à enlever des terres initialement en place ;

Un terrassement par déblai consiste à enlever des terres initialement en place ; Ch-2-Les Terrassements. 1. INTRODUCTION. Les terrassements constituent les travaux de préparation de l infrastructure des ouvrages de génie civil. Ils permettent d établir la plateforme des niveaux inférieurs

Plus en détail

Essais de charge sur plaque

Essais de charge sur plaque Page No.: 1 L essai de charge sur plaque est exécuté entre autres dans des galeries d exploration ou dans des puits, mais il peut aussi être exécuté à la surface en appliquant un poids mort ou en chargeant

Plus en détail

Le Catalogue des Structures Types de Chaussées Neuves (Edition 1995)

Le Catalogue des Structures Types de Chaussées Neuves (Edition 1995) Le Catalogue des Structures Types de Chaussées Neuves (Edition 1995) Omar ESSEKELLI Chef de Service Chaussées et Développement Division Technique - DRCR Les entrants du dimensionnement Quatre familles

Plus en détail

Citernes Souples. Tous carburants FICHE TECHNIQUE CITERNES TOUS CARBURANTS

Citernes Souples. Tous carburants FICHE TECHNIQUE CITERNES TOUS CARBURANTS Page : 1 / 6 FICHE TECHNIQUE CITERNES TOUS CARBURANTS Les citernes souples réserves incendie RCY sont fabriquées en France, à notre usine de Louhans (71) et le tissu est 100 % recyclable. C est une solution

Plus en détail

Notice d installation et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Extra-Plate

Notice d installation et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Extra-Plate Notice d installation et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Extra-Plate 5 000 L 7 500 L Code : 37351 Code : 37352 Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation, il

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

Fenêtres en PVC. Coupe technique : 1. Profil de 82 mm composé de 7

Fenêtres en PVC. Coupe technique : 1. Profil de 82 mm composé de 7 Fenêtres en PVC GL system IGLO ENERGY Le nouveau système «IGLO Energy» a été réalisé pour obtenir des fenêtres très performantes au point de vue énergétique, avec un design moderne et qui sont dotées des

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

PLASTIQUES. dossiers. Réseaux d Assainissement. Tubes annelés SN8 pour E.P.* Boîtes d inspection et Regards de visite Raccordement aux regards

PLASTIQUES. dossiers. Réseaux d Assainissement. Tubes annelés SN8 pour E.P.* Boîtes d inspection et Regards de visite Raccordement aux regards Le guide des solutions Pour vous garantir la sécurité et l étanchéité des réseaux numéro 5 Réseaux d Assainissement Tubes annelés SN8 pour E.P.* *Eaux Pluviales Boîtes d inspection et Regards de visite

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides

Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides F i c h e t e c h n i q u e Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides La sonde de niveau LFH se distingue par sa qualité et sa précision de mesure, ce qui en fait l'outil

Plus en détail

CONTRÔLE DE BONNE EXECUTION

CONTRÔLE DE BONNE EXECUTION Communauté de Communes des Monts de Gy Service Public d Assainissement Non Collectif 10 rue des Chênes ZA «Les Graverots» 70700 Gy ccmgy.eau@orange.fr 03.84.32.76.67 Référence du dossier : Date du contrôle

Plus en détail

CUVES DE STOCKAGE D EAU EAUCLIN MONOCUVE de 3m3/ 5m3 / 7,5m3 / 10m3 / 20m3 / 30m3/40m3 / 50m3 /60m3 / 80m3 / 100m3 / 120m3 et plus

CUVES DE STOCKAGE D EAU EAUCLIN MONOCUVE de 3m3/ 5m3 / 7,5m3 / 10m3 / 20m3 / 30m3/40m3 / 50m3 /60m3 / 80m3 / 100m3 / 120m3 et plus - Traitement eaux et effluents - Maillol Grand - 81990 CAMBON D ALBI Tél. 05.63.78.92.96 - Fax. 05.63.53.06.25 E-mail. eauclin@hotmail.fr www.eauclin.com SARL au capital de 24 000 EUR. SIRET 483 596 607

Plus en détail

Logiciel pavages drainants mode d emploi

Logiciel pavages drainants mode d emploi Logiciel pavages drainants mode d emploi FEBESTRAL a développé, en collaboration avec le Centre de Recherches Routières (CRR), un logiciel de calcul pour pavages drainants. Ce programme vous guide lors

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Commune de Méaulte. ZAC du Pays du Coquelicot Lot 3 : réseau d'assainissement des eaux usées

Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Commune de Méaulte. ZAC du Pays du Coquelicot Lot 3 : réseau d'assainissement des eaux usées B&R Ingenierie Picardie 9 rue Hippolyte Devaux 80300 ALBERT Tél : 03.22.64.00.19. Fax : 03.22.75.45.79. Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Commune de Méaulte ZAC du Pays du Coquelicot Lot 3 :

Plus en détail