Science et Technologie 306 CORRECTION Document de révision EXAMEN FIN D ANNÉE IB 1 P a g e

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Science et Technologie 306 CORRECTION Document de révision EXAMEN FIN D ANNÉE IB 1 P a g e"

Transcription

1 1 P a g e

2 CHAPITRE 1 LA MATIÈRE 1. Qu est ce que la matière? La matière est tout ce qui possède un volume et une masse 2. Qu est-ce qui peut retenir ensemble les particules d un solide? les particules peuvent être retenues ensemble par des forces d attraction. 3. À l aide du modèle corpusculaire, indiquez deux différences entre un solide, un liquide et un gaz (faire les dessins pour chaque phase) SOLIDE LIQUIDE GAZ Les particules sont très Les particules sont très Les particules sont très près les unes des autres. près les unes des autres. éloignées les unes des autres. Les particules sont retenues Les particules sont retenues Les particules ne sont pas par des forces d attraction par des forces d attraction retenues par des forces importantes. un peu plus faibles que d attraction. dans le cas des solides. Les particules sont Les particules sont Les particules sont très disposées de façon disposées de façon espacées les unes des très ordonnée. désordonnée. autres. Les particules bougent peu, Les particules bougent Les particules peuvent elles ne peuvent que vibrer plus que les solides, elles bouger librement dans sur place. peuvent glisser les unes toutes les directions. sur les autres. 4. Quelles sont les phases de la matière? Solide, liquide, gazeuse 5. Les particules d un échantillon de matière sont très rapprochées les unes des autres a. Avec cette seule information, pouvez-vous affirmer que cet échantillon est solide? Expliquez votre réponse Non, parce qu il pourrait aussi s agir d un liquide. 2 P a g e

3 b. Quelle autre information vous permettrait de vous assurer que cette substance est solide?les particules sont disposées de façon ordonnée OU Les particules bougent peu : elles ne peuvent que vibrer sur place. 6. Comment nomme-t-on la plus petite particule de matière INdivisible chimiquement?un atome 7. Qu est-ce qu un atome?un atome est la plus petite particule de matière. Elle ne peut pas être divisée chimiquement 8. Une molécule est Une molécule est un ensemble de deux ou plusieurs atomes liés chimiquement 9. Les atomes peuvent se lier chimiquement à d autres atomes pour former des molécules 10. Un mélange est formé Un mélange est formé d au moins deux substances différentes, c est-à-dire d au moins deux sortes de particules. 11. Un mélange peut être et Homogène, hétérogène 12. Un mélange hétérogène est Un mélange hétérogène est composée d au moins deux substances que l on peut distinguer à l œil nu 13. Un mélange homogène est Un mélange homogène est composée d au moins deux substances que l on ne peut pas distinguer à l œil nu 14. Qu est-ce qui distingue un mélange homogène d un mélange hétérogène Dans un mélange homogène, on ne peut pas distinguer les différentes substances à l œil nu, alors qu on le peut dans un mélange hétérogène 15. Qu est-ce qu un colloïde?un colloïde est un mélange homogène dans lequel on peut distinguer au moins deux substances lorsqu on examine à l aide d un instrument d observation. 16. Qu est-ce qu une solution?une solution est un mélange homogène dans lequel on ne peut pas distinguer les substances qui le composent, même avec l aide d un instrument d observation 17. Qu est-ce qui distingue un colloïde d une solution?dans une solution il est impossible de distinguer les composantes d un mélange 18. Qu est-ce qu un soluté Un soluté est une substance qui se dissout dans une autre 19. Qu est-ce qu un solvant?un solvant est une substance capable de dissoudre un soluté 20. Comment une substance pure est formée une substance pure est formée d une seule substance (elle ne contient qu une seule sorte de particule 3 P a g e

4 21. Comment les solutions se distinguent les unes des autres? Dans une solution il est impossible de distinguer les composantes d un mélange 22. Quelles sont les trois propriétés des solutions? La concentration, la dilution et la solubilité 23. Qu est-ce que la concentration?la concentration d une solution correspond à la quantité de soluté dissoute par rapport à la quantité de solution 24. Selon la prescription de son médecin, un patient doit prendre un médicament dissous dans l eau dont la concentration est de 2 g/l. La posologie est la suivante : une cuillère à thé (5 ml) trois fois par jour durant 10 jours est la formule mathématique pour calculer la concentration? a. Quel est le volume minimal de solution médicamentée dont le patient aura besoin?volume minimal nécessaire : 5 ml x 3 x 10 = 150 ml. m =? V = 150 ml = 0,15 L C = 2 g/l C = m V b. Comment procéderiez-vous si vous étiez à la place de la pharmacienne qui doit préparer cette prescription à partir du médicament en poudre? Décrivez votre démarche et notez tous les calculs nécessaires pour préparer la bonne quantité de solution médicamentée pour le patient Quelle est la masse de soluté à mettre pour obtenir 150 ml de solution ayant une concentration de 2 g/l?. 2 g/l = m 0,15 L m = 2 g/l x 0,15 L Donc m = 0,3 g La pharmacienne devra prendre 0,3 g de médicament, qu elle mélangera avec un peu de solvant. Elle devra ensuite ajouter du solvant afin d obtenir 150 ml de solution 25. Une femme désire teindre ses cheveux une teinte plus pâle que sa couleur naturelle. Son coiffeur utilise une solution de peroxyde d hydrogène à 3 % V/V afin de décolorer les cheveux de sa cliente. Il a besoin de préparer 100 ml de cette solution en diluant un concentré à 30 %. Comment va-t-il s y prendre? Décrivez votre démarche et notez tous les calculs nécessaires Quel est le volume de solution concentrée dont le coiffeur a besoin? 4 P a g e

5 C1 = 30 % V/V V1 =? C2 = 3 % V/V V2 = 100 ml C1V1 = C2V2 30 % x V1 = 3 % x 100 ml V1 = 3 % x 100 ml 30 % Donc V1 = 10 ml Le coiffeur devra prélever 10 ml de solution concentrée à 30 % et y ajouter 90 ml d eau. 26. Une bouteille de vin indique une concentration en alcool de 12 % m/v. Quelle quantité d alcool contient une bouteille de ce vin de 750 ml? Laissez des traces des étapes de votre démarche Quelle est la masse d alcool contenue dans la bouteille de vin? C = 12 % m/v = 12 g/100 ml V = 750 ml m =? C = m V 12 g = m 100 ml 750 ml m = 12 g x 750 ml 100 ml Donc m = 90 g La masse d alcool présente dans une bouteille de 750 ml est de 90 g. 5 P a g e

6 27. Dans un tableau indiquant la valeur nutritive d un jus de pomme, on remarque que 250 ml de jus contiennent 25 g de sucre. Calculez la concentration en sucre de ce jus en g/l. Laissez des traces de votre démarche. Quelle est la concentration en g/l du sucre contenu dans un jus de pomme? C =? V = 250 ml = 0,25 L m = 25 g C = m V C = 25 g 0,25 L Donc C = 100 g/l La concentration en sucre du jus de pomme est de 100 g/l. 28. M me Bastien a demandé à ses élèves de fabriquer une boisson énergisante. Yan et Chloé ont proposé la recette suivante, qu ils trouvent particulièrement délicieuse. Quelle est la concentration en sucre de cette boisson, en % m/v? La concentration en sucre de la boisson énergisante m = 12 V = 500 ml C = m/v C = 12 g/500 ml = 2,4 g/100 ml La boisson énergisante contient 2,4 % de sucre en % m/v. 6 P a g e

7 29. Le corps humain contient environ 70 % d eau. M. Josblo pèse 60 kg. Son corps est donc constitué de 42 kg d eau. La masse volumique de l eau étant de 1 kg/l, on peut considérer que 42 kg d eau équivalent à 42 L d eau. Au Québec, le taux d alcool toléré chez un conducteur automobile est de 0,8 g/l, soit 0,08 % m/v. La bière préférée de M. Josblo se vend en bouteilles de 350 ml et possède un taux d alcool de 5 % m/v. À partir de combien de bières M. Josblo ne peut-il plus légalement conduire son véhicule? Le nombre de bières nécessaire pour que M. Josblo dépasse la limite légale d alcool pour conduire. C1 = 5 % m/v (teneur en alcool d une bouteille de bière) V1 =? C2 = 0,08 % m/v (limite de la teneur en alcool permise pour conduire) V2 = ml (volume en liquide de M. Josblo) C1V1 = C2V2 V1 = C2V2/C1 = 0,08 % m/v x ml/5 % m/v = 672 ml Une bière correspond à 350 ml. Deux bières correspondent à 700 ml Déjà, en consommant deux bières, M. Josblo consomme plus de 672 ml et il ne doit pas conduire. M. Josblo dépasse la limite permise s il consomme deux bières. 30. Qu est-ce que la solubilité? la solubilité est la quantité maximale de soluté que l on peut dissoudre dans un certain volume de solvant 31. Quels sont les facteurs qui dépendent dans la solubilité La nature du solvant, la température et la pression 32. Qu est-ce qu un élément? un élément est une substance pure composée d une seule sorte d atomes 33. Qu est-ce qu un composé? Un composé est une substance pure dont on peut séparer les constituants à l aide de techniques de séparation chimiques 7 P a g e

8 34. Quelles sont les propriétés physiques caractéristiques? Est une propriété qui permet d identifier une substance pure sans qu il soit nécessaire de changer sa nature 35. Quelles sont les propriétés chimiques caractéristiques? Est une propriété qui permet d identifier une substance pure mais il faut changer sa nature 36. Quelle est la différence entre une propriété physique caractéristique et une propriété chimique caractéristique Une propriété physique caractéristique ne modifie pas la nature de la substance à identifier, tandis qu une propriété chimique caractéristique la modifie lorsqu on la détermine. 37. Pourquoi la masse volumique est-elle une propriété physique caractéristique alors que ni la masse ni le volume ne le sont?une petite quantité d une substance aura une petite masse et un petit volume. Pourtant, une grande quantité de la même substance aura une grande masse et un grand volume. La masse et le volume ne peuvent donc pas servir à identifier cette substance. Par contre, la masse volumique d une substance est toujours la même, quelle que soit la quantité utilisée. 8 P a g e

9 CHAPITRE 2 L ÉNERGIE 38. Qu est-ce que l énergie? L énergie est la capacité d accomplir un travail ou de provoquer un changement 39. Qu est-ce que l énergie thermique? L énergie thermique est l énergie résultant du mouvement désordonné de toutes les particules d une substance 40. Qu est-ce que l énergie rayonnante? L énergie rayonnante est l énergie contenue et transportée par une onde électromagnétique 41. Qu est-ce que l énergie chimique? L énergie chimique est l énergie emmagasinée dans les liaisons d une molécule 42. Qu est-ce que l énergie mécanique? L énergie mécanique est l énergie résultant de la vitesse d un objet, de sa masse et de sa position par rapport aux objets environnants 43. Qu est-ce qu une transformation d énergie et donne 2 exemples? Une transformation d énergie est le passage de l énergie d une forme à une autre. 44. Qu est-ce qu un transfert d énergie et donne 2 exemples? Un transfert d énergie est le passage de l énergie d un milieu à un autre. 45. Imaginez que vous assistez à une compétition de plongeon. Vous remarquez trois tremplins. Le premier est situé à une hauteur de 1 m, le deuxième à 3 m et le troisième à 10 m. Trois plongeurs ayant relativement la même masse se préparent à sauter de chacun des tremplins. Lequel des trois atteindra l eau avec la plus grande énergie mécanique? Expliquez votre réponse. C est le plongeur situé à une hauteur de 10 m qui aura la plus grande énergie mécanique, parce que sa position initiale est plus élevée que celle des autres plongeurs. 46. Qu est-ce qu un changement physique? Un changement physique ne modifie ni la nature ni les propriétés caractéristiques de la matière 47. Nomme les 3 changements physiques étudiés? changement de phase, dissolutions et déformations 48. Qu est-ce qu un changement de phase? Un changement de phase est le passage d un état de la matière à un autre 49. Qu est qu une dissolution? Une dissolution est la mise en solution d un soluté dans un solvant 50. Quel est le rôle de l énergie dans une dissolution? Elle est absorbée ou elle dégage de l énergie 51. Lorsqu une dissolution dégage de l énergie, la température température augmente 52. Lorsqu une dissolution absorbe de l énergie, la température température diminue 9 P a g e

10 53. Vous dissolvez une certaine quantité d une substance dans l eau. Vous observez alors que la température de la solution est plus élevée que celle de l eau. Cette dissolution a-t-elle dégagé ou absorbé de l énergie? Expliquez votre réponse. Cette dissolution a dégagé de l énergie puisque la température de la solution a augmenté. 54. Qu est-ce qu une déformation? Une déformation est le changement de forme d un corps 55. Qu est-ce qu un changement chimique? Un changement chimique modifie la nature et les propriétés caractéristiques de la matière 56. Nommez deux exemples de changements chimiques Deux des réponses suivantes : Une synthèse, une décomposition, une oxydation, une combustion, une précipitation, etc. 57. Quels sont les indices qui nous permettent de distinguer un changement chimique? Le dégagement d un gaz, le dégagement de chaleur, le dégagement de lumière, le changement de couleur et la formation d un précipité 58. Quels sont les 4 types de changements chimiques? Les synthèses, la décomposition, l oxydation et la précipitation 59. Qu est-ce que la synthèse? Une synthèse est la formation d uen molécule complexe à partir d atomes ou de molécules plus simples 60. Quel est le rôle de l énergie dans les synthèses? Une synthèse absorbe ou dégage de l énergie. 61. Qu est-ce que la décomposition? La décomposition est la transformation de molécules complexes en molécules plus simples ou en atomes 62. Quel est le rôle de l énergie dans les décompositions? Une décomposition absorbe ou dégage de l énergie 63. Votre organisme manque d énergie. Devra-t-il synthétiser ou décomposer des molécules complexes afin de combler ce manque d énergie? Expliquez votre réponse. Mon organisme devra décomposer des molécules complexes puisque cette décomposition dégagera de l énergie. 64. Qu est-ce qu une oxydation? Une oxydation est un changement chimique impliquant de l oxygène 65. Quel est le rôle de l énergie dans les oxydations? Une oxydation dégage de l énergie, dans la plupart du temps 66. Dans les foyers fonctionnant au gaz naturel, la flamme est obtenue grâce à la combustion du méthane. Au cours de cette réaction, une molécule de méthane (CH4) et deux molécules de dioxygène (O2) réagissent afin de former une molécule de dioxyde de carbone (CO2) et deux molécules d eau (H2O) a. S agit-il d une réaction d oxydation? Expliquez votre réponse Oui. Il s agit d une réaction d oxydation car elle implique de l oxygène. 10 P a g e

11 b. Est-ce que cette réaction absorbe ou libère de l énergie? Sous quelle forme ou quelles formes? Cette réaction libère de l énergie sous forme d énergie thermique et d énergie rayonnante. c. Représentez cette réaction à l aide d une équation chimique CH O 2 CO H 2 O + énergie 67. Pour chacun des exemples suivants, indiquez d abord s il s agit d un changement physique ou d un changement chimique. Indiquez ensuite le nom de ce changement TYPE DE CHANGEMENT PHYSIQUE CHIMIQUE NOM DU CHANGEMENT a) Une personne qui fait de la buée en respirant. Changement de phase. b) Une pomme coupée qui brunit. Oxydation. c) Une personne qui digère son repas. Combustion. d) Une feuille de papier chiffonnée. Déformation. e) Une personne qui nettoie une tache de graisse avec du savon. Dissolution. f) Une usine qui produit de l ammoniac (NH 3 ) à partir de diazote (N 2 ) et de dihydrogène (H 2 ). g) De l eau de chaux qui se brouille en présence de dioxyde de carbone. Synthèse. Précipitation. 68. Simon et Vincent sont des mordus de la planche à roulettes. Simon a une masse de 80 kg et Vincent, une masse de 64 kg. Quand Simon atteint une hauteur de 2,0 m, il possède une énergie de 1600 J. Quelle hauteur Vincent devra-telle atteindre s il désire acquérir la même énergie que son ami? Laissez des traces de votre démarche. Simon a une masse de 80 kg et Vincent, une masse de 64 kg. Simon est donc 1,25 fois (80/64) plus lourd que Vincent. Pour avoir la même énergie que Simon, Vincent doit atteindre 1,25 fois la hauteur atteinte par Simon, soit 2,5 m (1,25 x 2,0 m). 11 P a g e

12 CHAPITRE Qu est-ce qu un fluide? Un fluide est une substance qui a la capacité de se répandre et de prendre la forme du contenant dans lequel elle se trouve 70. Qu est-ce qu un fluide compressible? Un fluide compressible est un fluide dont le volume peur varier 71. De quelle phase est un fluide compressible? Gazeuse 72. Nomme 2 exemples? Réponses variées 73. Qu est-ce qu un fluide incompressible? Un fluide incompressible est un fluide dont le volume ne peut presque pas varier 74. De quelle phase est un fluide incompressible? Liquide 75. Nomme 2 exemples? Réponses variées 76. Qu est-ce qui différencie un fluide compressible d un fluide incompressible? Autrement dit, qu est-ce qui permet à l un d avoir un volume variable et pas à l autre? Les particules des fluides compressibles (gaz) sont très espacées, tandis que les particules des fluides incompressibles (liquides) sont très près les unes des autres. En conséquence, le volume d un fluide compressible peut varier tandis que le volume d un fluide incompressible ne varie presque pas. 77. Qu est-ce que la pression? La pression résulte d une force appliquée perpendiculairement à une surface 78. Quels sont les rôles de la force sur la pression? Plus la force exercée est grande, plus la pression est grande. 79. Quels sont les rôles de l aire sur la pression? Plus l aire de surface sur laquelle s applique la force est grande, plus la pression est petite. 12 P a g e

13 80. Plusieurs types de véhicules circulent sur les routes : des automobiles, des motocyclettes, des camions, etc. Les camions endommagent beaucoup le circuit routier. C est pour cette raison que, dans certains secteurs, on leur en limite l accès. a. En vous servant des notions de pression, expliquez pourquoi la circulation des camions endommage les routes. Les camions exercent une plus grande pression puisqu ils sont plus lourds que la plupart des autres véhicules. b. Sur les gros camions, on installe généralement plusieurs pneus larges. Quel est l avantage de tels pneus pour le circuit routier? Plus il y a de roues et plus les roues sont larges, plus on augmente la surface de contact avec le sol, ce qui diminue la pression exercée et endommage moins la route. 81. Quelle est l équation mathématique pour le calcul de la pression? P = F / A 82. Supposons que le pied d un homme occupe une surface de 0,03 m 2 et qu une raquette occupe une surface de 0,3 m 2. Comment variera la pression exercée sur la neige par cet homme selon qu il porte ou non des raquettes? Expliquez votre réponse. La pression exercée sera environ 10 fois plus petite si l homme porte des raquettes, puisque la surface de contact sera 10 fois plus grande. Cependant, il faudrait aussi tenir compte du poids des raquettes, ce qui augmente légèrement la pression. 83. Vous déposez deux roches sur le sable. La première a une masse de 5 kg et la seconde, une masse de 15 kg. Si elles ont la même surface de contact, laquelle des deux roches exerce la plus grande pression? Expliquez votre réponse. C est la roche de 15 kg qui exerce la plus grande pression parce que sa masse est trois fois plus grande que celle de la roche de 5 kg, ce qui triple la force exercée. 84. De quoi dépend la pression exercée par un fluide incompressible sur un objet? De la profondeur de l objet dans le fluide et de la masse volumique du fluide 85. Quoi dépend la pression exercée par un fluide compressible? Du nombre de collision de s particules du fluide entres elles ou avec un objet 86. Quel est le rôle du volume sur la pression d un fluide compressible? Si le volume augmente, la pression diminue, si le volume diminue, la pression augmente 87. Quel est le rôle du volume sur la pression d un fluide incompressible? Si la pression augmente, le volume diminue, et si la pression diminue, le volume augmente 88. Quels sont les principes liés aux variations de pression des fluides? 1 er : un fluide se déplace naturellement d un endroit ayant une pression + élevée vers un endroit ayant une pression - élévée. 2 e si l on applique une pression à la surface d un fluide qui se trouve dans un milieu fermé, cette pression se répartit uniformément dans tout le fluide; 3 e un transfert de pression dans un fluide peut permettre d amplifier une force 13 P a g e

14 89. Un cylindre ayant un rayon de 10 cm (soit une surface de 0,03 m 2 ) et une force de 10 N est déposé debout sur une table. Quelle est la pression exercée sur la table par le cylindre? Quelle est la pression exercée sur la table par le cylindre? P =? F = 10 N A = 0,03 m 2 P = F A P = 10 N 0,03 m 2 La pression exercée sur la table par le cylindre est égale à 333 Pa. 90. L été, il est amusant de s arroser avec des pistolets à eau. Lorsqu on presse la gâchette, l eau est propulsée à une certaine distance. Plus la cible est éloignée, plus on doit appuyer fort sur la gâchette. Expliquez ce qui arrive à la pression du liquide lorsqu on appuie sur la gâchette. Lorsqu on exerce une pression à la surface du liquide, celle-ci est répartie uniformément dans tout le liquide. Lorsqu on appuie plus fort, on exerce donc une pression plus grande. 91. Qu est-ce qui permet aux fluides de circuler dans un système? Ce sont les variations de pression qui permettent aux fluides de circuler 92. Lorsqu on ouvre une canette de boisson gazeuse, pourquoi une partie du gaz sort-elle à l extérieur? Le gaz sort de la canette parce que la pression est plus faible à l extérieur 14 P a g e

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions Préparations pharmaceutique Cours de en 2ème petites Année quantités de Master en Pharmacie Liquides oraux : solutions, Préparation sirops pharmaceutique et suspensions en petites quantités Section des

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 Sommaire La pression des gaz Séance 1 Comprimer de l air Séance 2 Mesurer la pression d un gaz Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 24 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 1 Rappels sur les couples oxydantsréducteurs 1. Oxydants et réducteurs Un réducteur est une espèce chimique capable de céder au moins un électron Demi-équation

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Q.C.M. Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Exercice 1 On considère les trois nombres A, B et C : 2 x (60 5 x 4 ²) (8 15) Calculer

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

IFUCOME Sciences et Technologie en Cycle 3 6 0

IFUCOME Sciences et Technologie en Cycle 3 6 0 IFUCOME Sciences et Technologie en Cycle 3 6 0 La fusion gourmande... ou comment fondre de plaisir! Quitterions-nous le domaine des sciences pour une nouvelle rubrique culinaire? Ce serait, pour le moins,

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES Collège Voltaire, 2014-2015 AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/cours-ch2-thermo.pdf TABLE DES MATIERES 3.A. Introduction...2 3.B. Chaleur...3 3.C. Variation

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire À propos d ITER Le projet ITER est un projet international destiné à montrer la faisabilité scientifique et technique de la fusion thermonucléaire contrôlée. Le 8 juin 005, les pays engagés dans le projet

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Qu est ce qu un gaz comprimé?

Qu est ce qu un gaz comprimé? Qu est ce qu un gaz comprimé? Il existe plusieurs produits à base de gaz ou de mélanges de gaz sous pression conservés dans des bouteilles 1. La plupart de ces gaz sont classés dans la catégorie des «gaz

Plus en détail

Exercices sur le thème II : Les savons

Exercices sur le thème II : Les savons Fiche d'exercices Elève pour la classe de Terminale SMS page 1 Exercices sur le thème : Les savons EXERCICE 1. 1. L oléine, composé le plus important de l huile d olive, est le triglycéride de l acide

Plus en détail

DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique

DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique Le centre spatial de Kourou a lancé le 21 décembre 200, avec une fusée Ariane, un satellite

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Une calculatrice, une règle et du papier quadrillé sont nécessaires au bon fonctionnement

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES ~--------------~~-----~- ----~-- Session 2009 BREVET DE TECNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES U22 - SCIENCES PYSIQUES Durée: 2 heures Coefficient : 3 Les calculatrices

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES Questionnaire EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES SCP 4010-2 LE NUCLÉAIRE, DE L'ÉNERGIE DANS LA MATIÈRE /263 FORME C Version corrigée: Équipe sciences LeMoyne d'iberville, septembre 2006. QUESTION 1 (5 pts) 1. La

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation Chapitre 6 Réactions nucléaires 6.1 Généralités 6.1.1 Définitions Un atome est constitué d électrons et d un noyau, lui-même constitué de nucléons (protons et neutrons). Le nombre de masse, noté, est le

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates.

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates. SOINS GENERAUX Lisez attentivement les étiquettes des vêtements Respectez toujours les recommandations des fabricants des machines à laver. Dissolvez bien les détergents pour que ceux-ci ne forment pas

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

Piegeage et stockage du CO 2

Piegeage et stockage du CO 2 Piegeage et stockage du CO 2 Résumé du rapport spécial du GIEC, le Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat Un résumé réalisé par: LE PIÉGEAGE ET STOCKAGE DU DIOXYDE DE CARBONE (PSC)

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

PROGRAMME DE PHYSIQUE - CHIMIE EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE

PROGRAMME DE PHYSIQUE - CHIMIE EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE PROGRAMME DE PHYSIQUE - CHIMIE EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Préambule Objectifs La culture scientifique et technique acquise au collège doit permettre à l élève d avoir une première représentation

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures. L usage d une calculatrice est interdit pour cette épreuve. CHIMIE

SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures. L usage d une calculatrice est interdit pour cette épreuve. CHIMIE Banque «Agro-Véto» Technologie et Biologie AT - 0310 SCIECES PYSIQUES Durée : 3 heures L usage d une calculatrice est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

1 Mise en application

1 Mise en application Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD : Corrigé TD1 - partie 2 1 Mise en application Exercice 1 corrigé Exercice 2 corrigé - Vibration d une goutte La fréquence de vibration d une goutte d eau

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas".

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire ambre et statique qui signifie ne bouge pas. Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas". Histoire 1 : Déjà dans la Grèce antique, il est rapporté

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence.

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence. Règle de l octet : tendance qu on les atomes à s entourer de 8 électrons dans l édifice moléculaire. Ce n est pas une règle générale. Composés respectant la règle de l octet Composés ne respectant pas

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire Le ph Qu est-ce que le ph? Le ph mesure l acidité d un liquide. Sa valeur s exprime sur une échelle graduée de 0 à 14 où 1 désigne une substance fortement acide, 7, une substance neutre, et 14, une substance

Plus en détail