GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs."

Transcription

1 Regard sur le marché immobilier Les prix immobiliers 2014-juillet 2015 L ACCESSION A LA PROPRIETE Le Plan de Relance La primo-accession PTZ et l accession sociale PAS en 2014 Résultats et évolution Les leviers de l accession DIRECTION DES PARTENARIATS - HABITAT CREDIT FONCIER IMMOBILIER - ETUDES Mardi 15 Septembre 2015 Atelier Marché Immo s 2015 «Marchés et accession à la propriété» Document strictement réservé à usage professionnel interne Crédit Foncier de France -Siège social : 19 rue des Capucines Paris. SA au capital de , RCS Paris. creditfoncier.fr

2 GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs. Un taux de propriétaires de 51,6 %, inférieur à la moyenne régionale ou nationale (57,7 %) mais qui est comparable au taux moyen des Collectivités de taille comparable Sources : INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 2

3 GRAND AVIGNON Agglomération et Ville : prix de l immobilier. Des prix de l immobilier qui ont atteint un plafond et qui sont orientés à la baisse en périphérie Sources : Crédit Foncier Immobilier - Etudes 3

4 BAROMETRE LPI «LES PRIX IMMOBILIERS» : communication. La base du baromêtre LPI(Les Prix Immobiliers), à laquelle le CREDIT FONCIER contribue, sert de support au baromètre mensuel LPI-SeLoger. Elle permet aux partenaires contributeurs actuels de l observatoire de l Association LPI créée fin 2009 (CREDIT LOGEMENT, CREDIT MUTUEL, SNPI Syndicat National des Professionnels de l Immobilier, CIMM Immobilier, GECINA, SOGEPROM, SE LOGER.COM et le CREDIT FONCIER) et futurs, d exploiter les données mises en commun via leurs agences, et de réaliser ainsi des analyses mensuelles qui contribuent à une meilleure connaissance du marché immobilier et de son évolution. Des bilans trimestriels, semestriels et annuels sont également réalisés. L observatoire analyse les 3 phases de la transaction : mandat, compromis et acte notarié au travers des prix affichés et des prix signés. Une analyse des dernières tendances des marchés immobiliers est présentée ainsi chaque mois par Michel MOUILLART- Professeur d Economie à l Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre. Sources : Le Baromètre «Les Prix Immobiliers» LPI- SeLoger / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 4

5 AVIGNON (84) Ville : marché des APPARTEMENTS NEUFS Prix moyens/m² par type et destination sur12 mois à fin juillet 2015 Appartement neuf Nombre de pièces Studios / 1 pièce Nombre de biens Nombre de pièces % Surface moyenne habitable(m2) Prix Réservation moyen du lot ( ) Prix Réservation moyen au m2 ( /m2) 8 4,7% pièces ,3% pièces 43 25,4% pièces 9 5,3% pièces 1 0,6% pièces et + 1 0,6% Ensemble ,0% Appartement neuf Destination du bien Nombre de biens Destination du bien Plus de 63 % de T2 et plus de 80 % d investissement locatif sur un échantillon de 169 APPARTEMENTS NEUFS vendus sur les 12 derniers mois % Surface moyenne habitable(m2) Prix Réservation moyen du lot ( ) Prix Réservation moyen au m2 ( /m2) Résidence principale 8 5% Investissement locatif % Résidence secondaire 1 1% Ne sait pas 24 14% Ens e mbl e % NS Sources : Le Baromètre «Les Prix Immobiliers» LPI- SeLoger/ Crédit Foncier Immobilier - Etudes 5

6 LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT et l ACCESSION Devant «l urgence de la situation» PRIORITE 1 «FAVORISER L ACCESSION A LA PROPRIETE» Favoriser l acquisition de logements neufs «Renforcer le soutien des ménages primo-accédants» L accession à la propriété est l une des clés du succès de la relance de la construction. Ajuster/Adapter les dispositifs de financement de l accession pour renforcer leur efficacité et en faire bénéficier davantage de ménages Crédit Foncier - Direction Habitat 6

7 LE RENFORCEMENT DU PTZ et l ALIGNEMENT DU PAS depuis le Renforcer le PTZ en zones où son effet levier est le plus grand Plafonds de ressources rehaussés mais pas en B1 : pour un couple + 2 enfants vu en B2 contre avant Plafonds de prix rehaussés : pour un couple + 2 enfants en B1 contre avant vu en B2 et donc prêts maximum rehaussés Différés allongés à 8 et 11 ans sur 22 et 25 ans pour les tranches 2 et 3 La durée de la tranche 3 étant passée de 20 à 22 ans - Sécuriser l accession sociale à la propriété Alignement des plafonds de ressources du PAS sur ceux du PTZ -Révision zonage ABC (Pour la partie GARD (30) de l Agglo., Saze-passée de B1 en B2 et Sauveterre restée en C) Crédit Foncier - Direction Habitat 7

8 GRAND AVIGNON La primo-accession avec PTZ dont PAS L accession sociale avec PAS En 2014 Résultats, évolution et comparaisons. 8

9 GRAND AVIGNON Evolution semestrielle du TAUX de PTZ NEUF/1.000 hab./an/ Tous ménages / PTZ ,50 2,00 NEUF France 1,50 1,00 0,50 NEUF CA du Grand Avignon (Coga) 0,00 1S2007 2S2007 1S2008 2S2008 1S2009 2S2009 1S2010 2S2010 1S2011 2S2011 1S2012 2S2012 1S2013 2S2013 1S2014 2S2014 Une évolution compliquée de la primo-accession PTZ en NEUF depuis 2007 rejointe en 2013 par la primo-accession PTZ nationale, suite à la réorientation du PTZ en zones tendues Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 9

10 GRAND AVIGNON : nombre de PTZ NEUF directs / habitants et sous plafonds de ressources PSLA Comparaison année 2013 CA du Grand Avignon (Coga) Dont % sous plafonds* année ,72 0,61 Dont % sous plafonds* % % Opérations Opérations Avignon Vaucluse France entière 0,54 0, % 41 90% Opérations Opérations 0,56 0, % % Opérations Opérations 0,65 0, % % Opérations Opérations *Plafonds de ressources PSLA Un taux de PTZ/1.000 habitants/2014 en dessous des taux départemental et national après une baisse de la primo-accession PTZ entre 2013 et 2014 à l inverse des tendances départementale et nationale Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 10

11 GRAND AVIGNON comparé aux EPCI voisins - vu zonage. Nombre de logements commencés et nombre de PTZ NEUF/1.000 habitants Sur Par rapport aux EPCI voisins, un poids relatif de la primo-accession PTZ inférieur au poids de la construction neuve et inférieur en général aux taux de primo-accession des territoires voisins sauf en CC du Pays de Sorgue et CC Lubéron... Un niveau de primo-accession supérieur en B1 en CC des Pays du Rhône et Ouvèze Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 11

12 GRAND AVIGNON Nombre de PTZ NEUF/1.000 habitants/an/commune / 2014 Comparaison 2013 / 2014 Des variations inégales de la primo-accession PTZ entre 2013 et 2014 suivant les communes... Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 12

13 GRAND AVIGNON Nombre de PTZ NEUF/1.000 habitants/an/commune /2014 Répartition Collectif - Individuel Une primo-accession majoritaire en individuel y compris sur Avignon Un meilleur équilibre entre individuel et collectif sur Pujaut et Les Angles Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 13

14 GRAND AVIGNON Evolution annuelle du NOMBRE de PTZ NEUF par ménage/ Pour tous ménages / PTZ Couple sans enfant 80 Couple avec enfants Célibataire 20 Monoparental Une primo-accession PTZ à dominante familiale mais qui se complique en 2014 avec 2 semestres atones, voyant les célibataires rebondir au dernier semestre 2014 Sources : SGFGAS / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 14

15 GRAND AVIGNON : TOUS MENAGES Profils moyens des acquisitions avec PTZ NEUF Sur tous types de ménages 248 Type de logement Individuel Collectif Nombre de PTZ 211 En ANCIEN avec PAS 37 Apport les ménages Proportion par type 85% achètent au prix de % en moyenne. Part sous plafonds de 87% ressources PSLA 97% Nombre de PAS 66 Prêt Principal 16 Revenu moyen imposable mensuel (après abattement) Age moyen 33 Surface moyenne 99 Prix au m² PTZ Individuel Une primo-accession essentiellement en individuel, mobilisant faiblement le PAS (33 %) COMPARAISON BUDGET MOYEN EN PAS NEUF : Sources : SGFGAS / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 15

16 GRAND AVIGNON Nombre de PTZ NEUF/1.000 habitants/an/commune /2014 dont nombre de PAS Une faible mobilisation générale en NEUF du PAS avec PTZ (33 %) Sauf sur Rochefort et Pujaut Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 16

17 GRAND AVIGNON Répartition PTZ NEUF et PAS par type de ménages / 2014 PTZ NEUF PAS NEUF ET ANCIEN Couple sans enfant Couple 1 enfant Couple 2 enfants et + Célibataire Nombre de PAS ANCIEN Nombre de PAS dans le NEUF Une primo-accession PTZ NEUF à dominante familiale mais peu soutenue. et un poids relatif de l accession en PAS ANCIEN plus important, notamment pour les couples avec 2 enfants et les célibataires Sources : SGFGAS / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 17

18 GRAND AVIGNON Nombre de PAS TOTAL (NEUF+ANCIEN+TRAVAUX) /1.000 habitants /an Sur NEUF Nombre PAS NEUF pour 1000 habitants /an Acquisition avec amélioration Acquisition sans amélioration Amelioration ANCIEN Nombre PAS ANCIEN pour 1000 habitants /an Total PAS Population Avignon 45 0, , CA du Grand Avignon (Coga) 101 0, , Vaucluse 359 0, , Provence-Alpes-Côte d'azur , , France entière , , Un taux de PAS ANCIEN / habitants plus important que pour le Département ou le niveau national mais un taux de PAS NEUF plus faible 85 % des PAS finançant de l acquisition d ANCIEN se font sans travaux d amélioration mais l agglo. enregistre un taux significatif de PAS travaux seuls (16 % de l ancien) Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 18

19 GRAND AVIGNON comparé aux 10 premiers EPCI du Département du Vaucluse Nombre de PAS TOTAL (NEUF+ANCIEN) /1.000 habitants/an Sur ,34 0,65 Un taux de PAS ANCIEN / habitants supérieur à la moyenne et un taux de PAS NEUF / habitants inférieur à la moyenne. Les EPCI voisins CCPRO ou CC des Sorgues enregistrent des taux supérieurs La CC Rhône Alpilles Durance également Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 19

20 GRAND AVIGNON Evolution annuelle du TAUX de PAS TOTAL (NEUF+ANCIEN)/1.000 hab./an De 2009 à ,80 0,76 0,70 0,66 0,66 0,71 0,66 0,60 0,50 0,40 0,30 0,52 0,43 0,51 0,43 0,48 0,47 0,35 0,46 0,31 0,40 0,53 0,43 0,43 0,34 NEUF ANCIEN NEUF France ANCIEN France 0,20 0,10 0,14 0,21 0,18 0,20 0,00 0, Une évolution croissante de la mobilisation du PAS ANCIEN, supérieure à la moyenne nationale... Une évolution croissante du PAS NEUF mais qui reste inférieure au niveau national Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 20

21 GRAND AVIGNON Evolution du NOMBRE de PAS TOTAL (NEUF+ANCIEN) par type de ménage. De 2009 à 2014 NEUF + ANCIEN Un PAS davantage mobilisés par les familles (couples avec 2 enfants dominants en ancien et avec 1 enfant tant en ancien qu en neuf ) suivis par les célibataires en ANCIEN et isolés avec 1 enfant en NEUF Sources : SGFGAS - INSEE / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 21

22 GRAND AVIGNON : COUPLE + 2 ENFANTS ET PLUS Profils moyens des acquisitions avec PTZ NEUF (budgets PAS comparés) Sur Couple 2 enfants et % 67 27% Type de logement Individuel Collectif En ANCIEN avec PAS Nombre de PTZ 67 Apport cette typologie de ménage achète au prix de Proportion par type 100% en moyenne. 0% Part sous plafonds de ressources PSLA 88% Nombre de PAS 26 Revenu moyen imposable mensuel (après abattement) Age moyen 35 Surface moyenne 108 Prêt Principal PTZ Prix au m² Individuel COMPARAISON BUDGET MOYEN EN PAS NEUF : Sources : SGFGAS / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 22

23 GRAND AVIGNON : COUPLE Profils moyens des acquisitions avec PTZ NEUF (budgets PAS comparés) Sur Couple sans enfant 48 19% 48 19% Type de logement Individuel Collectif En ANCIEN avec PAS Nombre de PTZ 37 cette typologie de ménage 11 Apport Proportion par type 77% Apport achète au prix de Apport 23% en moyenne Part sous plafonds de 86% Prêt Apport 100% ressources PSLA Principal Prêt Nombre de PAS 9 Principal Prêt Prêt Revenu moyen imposable Principal Principal PTZ+ PTZ mensuel (après abattement) Age moyen Individuel Collectif Surface Moyenne 98 PTZ+ PTZ Prix au m² Individuel Collectif COMPARAISON BUDGET MOYEN EN PAS NEUF : Sources : SGFGAS / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 23

24 GRAND AVIGNON : CELIBATAIRE Profils moyens des acquisitions avec PTZ NEUF (budgets PAS comparés) Sur Célibataire 40 16% 40 16% Type de logement Individuel Collectif Nombre de PTZ 19 En ANCIEN avec PAS cette typologie de ménage 21 Proportion par type 48% achète au prix de Apport en moyenne 53% Part sous plafonds de Apport 89% ressources PSLA % Nombre de PAS 3 9 Prêt Prêt Revenu moyen imposable Principal Principal mensuel (après abattement) Age moyen Surface moyenne 78 PTZ+ PTZ Prix au m² Individuel COMPARAISON BUDGET MOYEN EN PAS NEUF : Collectif Sources : SGFGAS / Crédit Foncier Immobilier - Etudes 24

25 GRAND AVIGNON Conclusions / quelques pistes de réflexions Un taux de propriétaires conforme à la moyenne Des résultats de l accession sociale PAS et de la Primo-Accession PTZ orientés plutôt défavorablement et concurrencés par des territoires limitrophes et inférieurs aux résultats du département ou du national en NEUF. Un marché de l accession qui reste fortement marqué par l ACCESSION EN INDIVIDUEL. Des ménages familiaux qui peinent à accéder en NEUF d autant plus en COLLECTIF Crédit Foncier - Direction Habitat 25

26 GRAND AVIGNON Conclusions / quelques pistes de réflexions Un logement type familial en accession en individuel de 100/110 m² au prix de acquis avec 3.100/3.250 de revenus/mois et moins de d apport Un logement type célibataire/couple en collectif de 50/60 m² au prix de / soit 2.770/2.830 /m² acquis avec 1.750/2.250 de revenus/mois et 20/ d apport Des ménages familiaux et célibataires sans apport, qui se reportent vers l ANCIEN, ici avec PAS, davantage mobilisé qu en moyenne départementale ou nationale, pour des opérations moins chères en moyenne pour les familles et / moins chères pour les célibataires ou monoparents sauf en cas d acquisition en collectif pour les couples et célibataires où dans ce cas la différence de prix n est plus que de à de moins ; sauf en cas de travaux d amélioration où dans ce cas le budget familial rejoint celui du NEUF. Des travaux d amélioration insuffisamment mobilisés ici à l occasion d accessions PAS, posant la question de l accompagnement de la rénovation énergétique du parc privé ancien Un taux supérieur cependant, non négligeable, de PAS travaux seuls Crédit Foncier Direction Habitat 26

27 GRAND AVIGNON Conclusions / quelques pistes d actions La nécessité d accompagner avec tous les leviers financiers disponibles, l accession tant en NEUF qu en ANCIEN, en s adaptant à chaque marché individuel ou collectif -pour appuyer l accession des ménages familiaux en NEUF -pour accompagner la rénovation énergétique en ANCIEN à cette occasion -et renforcer la qualité d habitat et l attractivité du territoire du GRAND AVIGNON. Crédit Foncier Direction Habitat 27

28 GRAND AVIGNON Proposition d outils leviers pour l accession sociale par le CREDIT FONCIER FONCIER DUO COLLECTIVITE FONCIER PLUS COLLECTIVITE Crédit Foncier Direction Habitat 28

29 Proposition de leviers d une politique locale de l habitat en faveur de l accession sociale à la propriété par le CREDIT FONCIER Intervention Collectivité DISPOSITIF D AIDE LOCAL Général ou expérimental (ciblé) ACCOMPAGNE Dispositif Le PTZ et le PAS en NEUF ou ANCIEN Levier FONCIER DUO ou FONCIER PLUS COLLECTIVITE Les solutions CREDIT FONCIER peuvent également accompagner les ménages accédant en ANCIEN pour la rénovation énergétique de leur habitat Crédit Foncier Direction Habitat 29

30 LE CREDIT FONCIER Partenaire Habitat de votre territoire VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION! AGENCE D AVIGNON Directeur : Raphael BOZINO Tél : / DIRECTION TERRITORIALE ALPES PROVENCE NORD Philippe MAILLARD DIRECTION DES PARTENARIATS HABITAT Vincent GORNY Tél.: / DIRECTION REGIONALE SUD EST Pascale BARONE Crédit Foncier de France -Siège social : 19 rue des Capucines Paris. SA au capital de , RCS Paris. creditfoncier.fr

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

La primo-accession en Drôme et en Ardèche

La primo-accession en Drôme et en Ardèche La primo-accession en Drôme et en Ardèche Analyse sur la période 2007-2011 à partir des données du Prêt à Taux Zéro Réunion de lancement de l observatoire de l habitat de l Ardèche Le 3 décembre 2013 3

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011 Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement Jeudi 10 Novembre 2011 L Observatoire du Financement du Logement de CSA en quelques

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession

Le Prêt Social de Location Accession Le Prêt Social de Location Accession PSLA Un dispositif innovant qui permet de financer le bailleur & le futur locataire accédant 22 septembre 2011 Le Crédit Foncier à votre service 9- LE CREDIT FONCIER

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Crédit Immobilier de France

Crédit Immobilier de France Crédit Immobilier de France L exp expérience qui donne vie aux projets de vos clients 1 1 Plan de financement personnalisé 2 Plan de financement personnalisé Utilisation de la calculette financière : Montant

Plus en détail

Le PASS-FONCIER. Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN

Le PASS-FONCIER. Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN Le PASS-FONCIER 1 Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN Le PASS-FONCIER : Définition 2 Le PASS-FONCIER est une AIDE consentie par un collecteur de 1% patronal destinée à participer au financement

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

La primo accession à la propriété en Lot-et-Garonne (avec PTZ) de 2002 à nos jours

La primo accession à la propriété en Lot-et-Garonne (avec PTZ) de 2002 à nos jours La primo accession à la propriété (avec PTZ) de 22 à nos jours ADIL 47 Etude réalisée en avril 213 par l ADIL 47 1 Historique de l accession aidée Depuis 1995 (en substitution des prêts PAP), le Prêt à

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

LOCATION ACCESSION. Formule sécurisée pour devenir propriétaire. de son logement en toute sérénité

LOCATION ACCESSION. Formule sécurisée pour devenir propriétaire. de son logement en toute sérénité LOCATION ACCESSION Formule sécurisée pour devenir propriétaire de son logement en toute sérénité SOMMAIRE 1 ère Partie : PRESENTATION GENERALE «LA LOCATION ACCESSION» 2 ème Partie : LES CONDITIONS DU PSLA

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES Réduisez vos impôts ÉDITO La loi Pinel enfin dévoilée! La loi Pinel est un dispositif fiscal en faveur de l investissement locatif. Elle vous permet de réduire vos impôts

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER. Réunion d Information DDE 33 PASS-FONCIER

Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER. Réunion d Information DDE 33 PASS-FONCIER Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER En BAIL A CONSTRUCTION Instauré en 2007, afin de contribuer au développement de l accession sociale à la propriété, le PASS-FONCIER vient d être revu par

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

Le formidable effet solvabilisateur du Pass Foncier et du Nouveau Prêt à Taux Zéro majoré : démonstration 25/06/2009

Le formidable effet solvabilisateur du Pass Foncier et du Nouveau Prêt à Taux Zéro majoré : démonstration 25/06/2009 Le formidable effet solvabilisateur du Pass Foncier et du Nouveau Prêt à Taux Zéro majoré : démonstration 25/06/2009 2 > Zones «Scellier» > Le PASS-FONCIER 2009 (zones B1 B2 et C) La collectivité locale

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

www.fnaim69.com Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 14 Janvier 2016 1

www.fnaim69.com Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 14 Janvier 2016 1 1 INTERVENANTS Source : FNAIM (Janvier 2016) Jean CHAVOT, Président de la chambre FNAIM du Rhône Anne DE PLANCHARD, Vice-Présidente déléguée à la Transaction 2 A VOLUME DE VENTES DANS L EXISTANT 3 VOLUME

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

La Compagnie du logement en bref..

La Compagnie du logement en bref.. La Compagnie du logement en bref.. La Compagnie du Logement accompagne le parcours logement de chaque individu en proposant une offre complète de logement : location, locationaccession, accession à la

Plus en détail

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI CONFERENCE DE PRESSE ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI Le 12 novembre 2015 Palais Brongniart, Paris 1 1 OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER DE LA FPI : LES CHIFFRES DU 3 ÈME TRIMESTRE 12/11/2015

Plus en détail

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010)

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010) Accompagnement du dispositif PASS FONCIER par Lille Métropole BILAN (octobre 2010) Le Pass Foncier : les grands principes Dispositif redéfini dans le cadre de la loi MOLLE Concerne les logements individuels

Plus en détail

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE DOSSIER DE PRESSE 23 octobre 2014 Contact presse : Christèle TILY : 02 43 01 50 70 Valérie DUVAL : 02 43 01 50 72 pref-communication@mayenne.gouv.fr Éléments de

Plus en détail

SEMINAIRE TECHNIQUE UMF Malte, le 23 novembre 2012

SEMINAIRE TECHNIQUE UMF Malte, le 23 novembre 2012 SEMINAIRE TECHNIQUE UMF Malte, le 23 novembre 2012 Novembre 2012 - Malte SOMMAIRE SITUATION DES MARCHES Immobiliers Financiers ACTUALITES REGLEMENTAIRES EXEMPLE D UNE OPTIMISATION D ENVELOPPE BUDGÉTAIRE

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Logement social dans les Yvelines

Logement social dans les Yvelines Logement social dans les Yvelines bilan 2014 des aides à la pierre et perspectives 2015 04 mai 2015 PRÉFET DES YVELINES DDT DES YVELINES 1 -Offre nouvelle 2014 : maintien du dépassement des 3 000 LLS/an

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession PSLA

Le Prêt Social de Location Accession PSLA Le Prêt Social de Location Accession PSLA LES OBJECTIFS Favoriser l accession sociale à la propriété Faciliter le parcours résidentiel Permettre aux ménages à revenus modestes de devenir propriétaires

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Etude sur l accession sociale à la propriété dans le. département de l Oise, dans les communes et les. intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE

Etude sur l accession sociale à la propriété dans le. département de l Oise, dans les communes et les. intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE Etude sur l accession sociale à la propriété dans le département de l Oise, dans les communes et les intercommunalités PORTRAITS DE TERRITOIRE Accession sociale à la propriété en 2009 Portraits de Territoire

Plus en détail

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure (Conditions en annexe page 10) Cadre réservé à l administration N de dossier :... Cachet d entrée Nom du ou des demandeurs :......

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE 2014 ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 Nouméa, le vendredi 5 octobre 2012 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône

Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône ADIL 13 ADIL 13 - Juin 2014 Table des matières DÉMOGRAPHIE, PARC DE LOGEMENTS ET RESSOURCES DES HABITANTS DES BOUCHES-DU-RHÔNE 3 Évolutions démographiques

Plus en détail

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité.

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 29 avril 2013 Une enquête clients du Crédit Foncier souligne un fort attachement à la résidence principale et une faible aspiration des propriétaires à la mobilité Le Crédit

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres»

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» Direction Marketing crédit 2011 Plan de l intervention Le financement de l accession, perspectives 2012 Présentation de la Banque Postale L offre crédit

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 Le Prêt Social de Location Accession Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 SOMMAIRE Contexte Le PSLA, mécanismes et spécificités Connaître le monde du logement social et ses attentes Les Collectivités

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

Le logement en chiffres

Le logement en chiffres Numéro 4 Mai 216 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec le

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

Les Chiffres sur. Le PTZ+ et historique

Les Chiffres sur. Le PTZ+ et historique Du prêt à 0% au PTZ+ Depuis 1995, l Etat aide les primo-accédants à la propriété en leur permettant de bénéficier d'un prêt sans intérêts, couvrant une partie du coût d achat du logement. Ce dispositif

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy.

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy. 2 Méthodologie Cet état des lieux du marché privé du logement a été réalisé à partir d entretiens avec un certain nombre d agents immobiliers de Châlons-en-Champagne de septembre à décembre 2008 1. Des

Plus en détail

Avant-propos... 1. Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière. 1 L immobilier en 2008/2009... 7

Avant-propos... 1. Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière. 1 L immobilier en 2008/2009... 7 Avant-propos... 1 Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière 1 L immobilier en 2008/2009... 7 Connaître les cycles... 7 Un marché sous influence... 9 Évolution des prix sur 2008/2009...

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Entre développement urbain et capacités du marché immobilier, quels leviers pour la construction neuve sur le territoire?

Entre développement urbain et capacités du marché immobilier, quels leviers pour la construction neuve sur le territoire? 1 Entre développement urbain et capacités du marché immobilier, quels leviers pour la construction neuve sur le territoire? OUVERTURE 2 Mot d accueil Odile DELORME, Adjointe à la Mairie de Condrieu Introduction

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement

ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement SOMMAIRE Rappel du diagnostic La programmation logements La programmation locative sociale Les publics spécifiques Rappel du diagnostic

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Une partie de la population asnièroise connaît des difficultés croissantes, en matière d accès au logement et à l emploi. Cette évolution s aggrave, (voir la fiche Lutte contre les exclusions). La Ville

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

Loi Urbanisme et Habitat

Loi Urbanisme et Habitat Loi Urbanisme et Habitat > Volet Logement < Nouveau dispositif Robien en faveur de l investissement locatif Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 Volet logement Sommaire Les dispositions Robien votées

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable L acquéreur dispose de ressources ne dépassant pas les plafonds de ressources retenus pour bénéficier

Plus en détail

Observatoire des Crédits aux Ménages Enquête réalisée en novembre 2014 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Le tableau de bord

Observatoire des Crédits aux Ménages Enquête réalisée en novembre 2014 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Le tableau de bord 27 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES Le tableau de bord présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Jeudi 29 janvier 201-1 Les faits marquants

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

LE «logement idéal» vu par les consultants

LE «logement idéal» vu par les consultants LE «logement idéal» vu par les consultants de l ADIL-Espace Info Energie du Loiret 2012 Du 3 e trimestre 2011 au 1 er trimestre 2012, l ADIL-Espace Info Energie du Loiret a interrogé ses consultants, quel

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 %

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % devant être publiée au Bulletin Officiel du ministère chargé du Logement La loi n 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement

Plus en détail

Sujet. Quelle politique du logement?

Sujet. Quelle politique du logement? Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Gaël Giraud et Pierre-Cyrille Hautcœur Sujet Quelle politique du logement? Dossier documentaire Document 1 : La politique du logement

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail