Notre écoute et notre réactivité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notre écoute et notre réactivité"

Transcription

1 2010 Manuel Qualité

2 Politique qualité Notre écoute et notre réactivité sont la garantie de notre capacité à réaliser des prestations d un haut niveau de qualité. Il s agit de remplir les missions fixées par notre tutelle et de satisfaire les attentes de nos clients publics et privés, ainsi que des autres parties prenantes externes à l INERIS dans sa démarche d ouverture à la société civile : ONG, associations de consommateurs, collectivités, grand public Notre contribution à la prévention des risques, à la protection de l environnement et à la mise en œuvre d actions de développement durable est un facteur déterminant pour notre crédibilité aux plans national et international ainsi que pour la confiance de nos partenaires et de nos clients. Depuis sa création, l INERIS s est engagé dans une dynamique collective d amélioration continue en matière de qualité, qui se traduit par : la certification ISO 9001 de l ensemble des activités sur les sites de Verneuil et Nancy et pour la structure INERIS formation ; l accréditation ISO CEI d activités d essais et d étalonnages ; la reconnaissance BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire, décret n ) d études en toxicologie et écotoxicologie ; l accréditation NF EN des activités de certification de produits. L INERIS vise à accroître la satisfaction des clients et à améliorer en permanence l efficacité de son système de management de la qualité, en cohérence avec le contrat d objectifs dont les indicateurs sont intégrés à l approche processus. Cette politique et les objectifs qualité sont revus lors de la revue de direction annuelle.

3 INERIS 2010 Notre système qualité s appuie sur l implication et la motivation de l ensemble du personnel, la disponibilité de moyens techniques, des compétences scientifiques de haut niveau et le respect des délais convenus. La conformité et la qualité de nos prestations sont assurées par : l impartialité, l objectivité et la confidentialité des résultats et des décisions selon nos principes déontologiques ; les bonnes pratiques professionnelles et la qualité des résultats et des services fournis aux clients, dont la mise en œuvre (organisation, participation) de comparaisons inter laboratoires ; la satisfaction des exigences réglementaires et légales, l application des règles de l art et autres référentiels techniques reconnus servant de cadre aux expertises ; la connaissance et l application des dispositions définies dans la documentation qualité. Le Chef du Service Qualité et Métrologie, représentant de la Direction, est responsable de l animation de la politique qualité et représente la Direction auprès des diverses entités de l INERIS et des organisations externes. Il assure que la sensibilisation aux exigences des clients est encouragée et que les processus nécessaires au système qualité sont établis, mis en œuvre et entretenus. Il rend compte à la Direction du fonctionnement du système qualité et de tout besoin d amélioration, notamment lors de la revue annuelle de direction et du comité de la dynamique et de l amélioration de la qualité. Je m engage à poursuivre cette politique qualité en veillant à ce que les moyens nécessaires à l obtention des objectifs fixés soient mobilisés, en favorisant la participation et la responsabilité à tous les niveaux de la hiérarchie et en valorisant les compétences de chacun. Vincent LAFLÈCHE, Directeur Général

4 Sommaire 1 PRÉSENTATION DE L INERIS 6 PROFIL 7 RECONNAISSANCES QUALITÉ ET DOMAINES D APPLICATION 8 Certifications et accréditations 8 Autres reconnaissances, agréments et notifications 8 ORGANIGRAMME, RESPONSABILITÉS ET AUTORITÉS 9 Organigrammes, fiches de fonction et fiches de postes 9 2 LE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ 10 FINALITÉ ET OBJECTIFS 11 Cohérence entre stratégie, qualité et management 11 Politique qualité 12 Objectifs, indicateurs et informations qualité 13 ÉCOUTE ET SATISFACTION DES CLIENTS 14 CARTOGRAPHIE ET APPROCHE PROCESSUS 15 Approche processus 16 Comité de direction (CODIR) et comités de suivi des processus 16 Dynamique processus 17 ACTEURS QUALITÉ 18 Chef du Service Qualité et Métrologie, représentant de la direction 18 Pilotes de processus 19 Assistants qualité 19 Responsables de la documentation qualité 20 Responsables matériels et correspondants métrologie 20 Auditeurs internes 21 Fonctions techniques 21 DYNAMIQUE D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ 22 Revue de direction et comité de la dynamique et d amélioration de la qualité (CODAQ) 23 Différents référentiels et dispositions spécifiques 25

5 3 LES PROCESSUS DE MANAGEMENT 26 STRATÉGIE ET DÉVELOPPEMENT COMMUNICATION (MNG 1) 27 Comité stratégique 28 Comité communication (COCOM) 28 Contrat d objectifs, plans stratégiques et processus 28 Communication externe et valorisation 28 Communication interne 28 QUALITÉ ET PROGRÈS PERMANENT (MNG 2) 29 Comité de la dynamique et de l amélioration de la qualité (CODAQ) 30 Communication interne en qualité 30 Documentation qualité 31 Maîtrise des documents et des enregistrements 33 Conformité et efficacité du système qualité 34 4 LES PROCESSUS OPÉRATIONNELS 36 DISPOSITIONS POUR LA MAÎTRISE DES PRESTATIONS ET PRODUITS 37 Types de prestations et de produits 38 Maîtrise de la réalisation des prestations et produits 39 Surveillance de la réalisation des prestations et produits 39 APPUI AUX POLITIQUES PUBLIQUES (OPE 1) 40 Comité expertise et appui technique (CEAT) 41 PRESTATIONS COMMERCIALES (OPE 2) 41 Comité prestations et valorisation (COPEV) 41 RECHERCHE SUR FONDS PUBLICS (OPE 3) 42 Comité recherche et affaires européennes (CRAE) 42 PRODUITS ET LOGICIELS (OPE 4) 43 Comité prestations et valorisation (COPEV) 43 Comité expertise et appui technique (CEAT) 43 5 LES PROCESSUS SUPPORTS 44 RESSOURCES MATÉRIELLES ET SERVICES (SUP 1) 45 Comité de gestion (COGES) 45 Sélection et évaluation des fournisseurs, contrôle des produits achetés 46 INFORMATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES (SUP 2) 46 Comité recherche et affaires européennes (CRAE) 46 SYSTÈME D INFORMATION (SUP 3) 47 Comité du système d information (COSI) 47 HYGIÈNE, SÉCURITÉ ET ENVIRONNEMENT (SUP 4) 48 Comité hygiène, sécurité et environnement (HSE) 48 RESSOURCES FINANCIÈRES ET CONTRÔLE DE GESTION (SUP 5) 49 Comité de gestion (COGES) 49 RESSOURCES HUMAINES (SUP 6) 50 Comité développement des ressources humaines 50 Compétences 50 Sensibilisation et formation 51 CONCLUSION 51 DOCUMENTS QUALITÉ ASSOCIÉS 52

6 01 Présentation de l Ineris

7 7 - Manuel Qualité PROFIL Date de création : 1990 Statut : Établissement Public à caractère Industriel et Commercial placé sous la tutelle du ministère chargé de l environnement. Mission : L Institut a pour mission de réaliser ou de faire réaliser des études et des recherches permettant de prévenir les risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, ainsi que sur l'environnement, et de fournir toute prestation destinée à faciliter l'adaptation des entreprises à cet objectif (article 2 du décret n du 7 décembre 1990). Activités principales : L INERIS effectue des travaux de recherche, apporte son appui technique aux pouvoirs publics pour l élaboration de la réglementation, participe à l évolution de la normalisation à l échelle nationale, européenne ou internationale, réalise des prestations pour l administration, les collectivités locales et les entreprises, contribue à la culture du risque par la mise à disposition de bases de données, la diffusion de publications scientifiques et la réalisation d activités de formation au travers de sa filiale INERIS Formation. Organisation : Outre la direction générale et les directions et services en charge du support interne, l INERIS compte cinq directions opérationnelles : risques accidentels, risques chroniques, risques du sol et du sous-sol, certification, valorisation et marketing. Méthodes et moyens techniques : L INERIS conjugue l approche expérimentale, la modélisation, l approche méthodologique des risques, ainsi que le retour d expérience pour une meilleure compréhension des phénomènes à l origine des risques. L INERIS est doté de laboratoires d analyses bio-physico-chimiques et de moyens d essais parmi les plus importants au plan national. Implantations : Basé à Verneuil-en-Halatte (Oise), avec des bureaux à Paris et une partie de l activité du risque sol et sous-sol à Nancy (Meurthe-et-Moselle), l INERIS s appuie également sur six délégations régionales (Nord, Centre-Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est-Méditerranée, Centre-Est, Est). Collaborations : En France, l INERIS collabore avec différents organismes publics et des laboratoires d écoles supérieures ou d universités. A l étranger, l INERIS participe à des programmes de recherche européens et internationaux.

8 8 - Présentation de l Ineris RECONNAISSANCES QUALITÉ ET DOMAINES D APPLICATION Certifications et accréditations L INERIS, dans le cadre de ses activités d étude, de recherche, de conseil, d expertise, d essai et d élaboration de produits, ainsi qu INERIS Formation sont certifiés selon la norme NF EN ISO 9001, pour les sites de Verneuil-en-Halatte et de Nancy. Le système de management de la qualité intègre l ensemble des activités de l INERIS et toutes les exigences normatives sont applicables sans exclusion, ce qui est vérifié dans le cadre des audits qualité internes. Le site de Nancy fait partie intégrante de la Direction des Risques du Sol et du Sous-sol (DRS). Les délégations régionales, représentées par une personne, sont rattachées à la Direction de la Valorisation et du Marketing (DVM). Les activités de formation sont réalisées dans le cadre de la filiale INERIS Formation. Ces entités appliquent le système qualité dans sa globalité. L INERIS est accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI par le COFRAC (Comité français d accréditation), pour les essais et étalonnages effectués au moyen de méthodes normalisées, non normalisées ou élaborées en interne telles que définies dans l annexe technique sur la portée d accréditation. L INERIS est accrédité selon la norme NF EN par le COFRAC qui a reconnu comme compétent et fiable le système de certification de produits dans les domaines tels que définis dans la portée d accréditation. L'INERIS est reconnu conforme aux principes Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL) par le Groupe interministériel des produits chimiques (GIPC) pour les domaines précisés dans l attestation relative au statut de l installation d essais. Les dispositions organisationnelles et techniques qui complètent celles générales du système de managent certifié ISO 9001 sont définies dans des documents spécifiques. Autres reconnaissances, agréments et notifications L'INERIS dispose de nombreux agréments ministériels (ministères chargés de l'environnement, de l'industrie, des transports, du travail, de l'économie...). L'INERIS est également un organisme notifié auprès de l'union Européenne par les ministères chargés de l'industrie et du travail au titre de plusieurs directives. Les listes de ces reconnaissances, agréments et notifications, et leur détail par activités sont disponibles sur demande.

9 9 - Manuel Qualité ORGANIGRAMME, RESPONSABILITÉS ET AUTORITÉS CASU Direction Générale (DIR) Direction Scientifique (DSE) Secrétariat Général (DIR) Direction des Ressources Humaines (DRH) Direction de la Communication (DCO) Direction des Systèmes d Information (DSI) Direction Financière (DFI) Services Généraux (SGX) Service Juridique et Achats (SJA) Service Hygiène, Sécurité et Environnement (HSE) Service Qualité et Métrologie (SQM) (Représentant de la Direction) Direction des Risques Chroniques (DRC) Direction des Risques Accidentels (DRA) Direction des Risques du Sol et Sous-Sol (DRS) Direction de la Certification (DCE) Direction de la Valorisation et du Marketing (DVM) CASU : Cellule d'appui aux situations d'urgence en cas d'activation de la cellule Note : L organigramme en vigueur à la date de rédaction du présent manuel est ici présenté à titre indicatif. L organigramme de l INERIS est présenté dans un document du système qualité (DI-0000), régulièrement mis à jour. A cet organigramme général sont associés les organigrammes détaillés des différentes entités. Ces organigrammes sont reliés à des fiches de fonction et de poste permettant de visualiser les différentes responsabilités, autorités et délégations confiées. Organigrammes, fiches de fonction et fiches de postes Les organigrammes définissent le positionnement hiérarchique et les fonctions des personnes au sein des directions et services. Les fiches de fonction sont génériques et définissent les missions, responsabilités et autorités relatives aux fonctions génériques mentionnées, en tant que de besoin, dans les organigrammes. Les fiches de poste sont individuelles et rédigées pour chaque membre du personnel. Elles font référence, en tant que de besoin, aux fiches de fonction ou fonctions définies dans certaines procédures. Elles complètent et amendent la définition des fonctions pour les adapter aux spécificités de la direction ou du service si nécessaire.

10 02 Le système de management de la qualité

11 11 - Manuel Qualité Amélioration continue du système de management de la qualité Clients Écoute client Responsabilité de la Direction Clients Management des ressources Retours clients Mesures, et enquêtes analyses et amélioration Satisfaction Exigences Cahier des charges Réalisation du produit Produits et prestations Note : pour simplifier la lecture du manuel qualité, les termes système de management de la qualité et système qualité sont utilisés indifféremment. FINALITÉ ET OBJECTIFS Cohérence entre stratégie, qualité et management La finalité de la démarche qualité est l orientation de la politique de l INERIS en vue de satisfaire les clients de l INERIS et les parties prenantes par la qualité des prestations et par le fonctionnement efficace de l organisation. La politique qualité de l INERIS est établie par le Directeur Général dans le cadre de la mission de l INERIS pour la prévention des risques et la protection de l environnement. Cette politique s axe sur le haut niveau de qualité des prestations, sur l écoute client et sur la réactivité de l Institut. La Direction s attache également à valoriser les compétences et à favoriser la participation et la responsabilisation à tous les niveaux de la hiérarchie. Les objectifs qualité recouvrent ceux du contrat d objectifs. Le contrat d objectifs est un document qui lie l INERIS et son Ministère de tutelle en décrivant les activités et les objectifs de l Institut sur plusieurs années. Les indicateurs issus du contrat d objectifs sont suivis dans le cadre des processus et les objectifs sont également déclinés par entités hiérarchiques ainsi que lors des entretiens individuels, en tant que de besoin.

12 12 - Le système de management de la qualité Le système de management de la qualité est piloté par la Direction Générale et le pilotage des processus est sous la responsabilité des directeurs et chefs de service. Des acteurs qualité viennent en support des responsables des entités (directeur, chef de service, responsable de pôle, responsable d unité) qui animent la démarche qualité, au sein des directions et services opérationnels et fonctionnels. Ces acteurs qualité consacrent une partie de leur temps à l'application et à l'évolution des dispositions qualité. La revue de direction annuelle est une instance présidée par le Directeur Général et permet d assurer la dynamique d amélioration continue, la cohérence des actions et la communication sur les objectifs, les résultats et la satisfaction des clients. Le système de management de la qualité est aussi régulièrement examiné lors du Comité de la dynamique et de l amélioration de la qualité (CODAQ) présidé par le Secrétaire Général. Ces instances, animées par le chef du Service Qualité et Métrologie, permettent d assurer que la planification des actions qualité est réalisée et que les modifications du système qualité sont prévues et mises en œuvre en garantissant la cohérence entre qualité, stratégie et management. Politique qualité La politique qualité traduit l engagement de la Direction au développement et à la mise en œuvre du système de management de la qualité ainsi qu à l amélioration continue de son efficacité. Elle est revue, en tant que de besoin, selon l évolution des domaines d activités de l Institut, des attentes et des exigences des clients publics et privés ainsi que des référentiels qualité. La politique qualité est intégrée au manuel qualité et communiquée à l ensemble du personnel. Elle fournit un cadre pour établir et revoir les objectifs qualité transcrits selon les 4 axes directeurs suivants : l écoute et la satisfaction des clients tant externes qu internes ; la réalisation de prestations de qualité ; la réactivité et la maîtrise des délais ; la gestion des compétences.

13 13 - Manuel Qualité Objectifs, indicateurs et informations qualité Efficacité des processus : résultats et fonctionnement Objectifs Indicateurs Valeurs cibles Informations PROCESSUS : Surveillance Mesures Contrat d'objectifs Politique qualité Les objectifs qualité sont définis au sein des processus : en cohérence avec la politique de développement de l INERIS ainsi qu avec les exigences et attentes des clients publics et privés et, en particulier, avec le contrat d objectifs qui lie l INERIS aux pouvoirs publics ; en cohérence avec la politique qualité, en fonction des modalités de fonctionnement de l INERIS et de la définition des actions prioritaires dans le cadre des processus. Les indicateurs et informations relatifs aux processus sont des outils qui permettent d exploiter, après analyse, des données identifiées selon un mode de calcul défini : les indicateurs sont assortis d un objectif et d une valeur cible à atteindre pour l exercice suivant. Par exemple : indice de satisfaction des clients suite à enquête ; les informations sont définies et suivies sans objectif ni valeur cible. Par exemple : le nombre de réclamations clients. Les indicateurs et informations peuvent porter, soit sur des résultats à atteindre par les processus (dont ceux opérationnels pour satisfaire les exigences relatives aux produits), soit sur le niveau de fonctionnement des processus. Ils sont répartis selon les 4 axes de la politique qualité dans les descriptifs processus. La contribution des processus management, opérationnels et supports au contrat d objectifs est formalisée par la mise à jour des indicateurs et informations selon des fréquences appropriées.

14 14 - Le système de management de la qualité ÉCOUTE ET SATISFACTION DES CLIENTS La Direction s assure que les attentes et les exigences des clients sont déterminées et examinées de manière prospective, lors des échanges pour la réalisation des prestations, ainsi qu en termes de satisfaction. L objectif est de définir les voies d amélioration pour accroître la satisfaction des clients dans le cadre de la politique de développement de l INERIS. Des actions dédiées, dont les résultats sont examinés lors de la revue de direction, sont mises en œuvre : par la Direction de la Communication (DCO) pour connaître et suivre l évolution de l image de l INERIS, tant à l externe auprès de la tutelle, des clients, des partenaires et concurrents de l Institut, qu à l interne auprès de l ensemble des salariés. Le baromètre d image permet de suivre, par des entretiens et un questionnaire, l évolution de la perception de l INERIS par l externe et en interne ; par la Direction de la Valorisation et du Marketing (DVM) et les délégués régionaux pour connaître les évolutions des marchés français, européen et international ainsi que les attentes des clients privés et leur satisfaction suite aux différentes prestations réalisées. L enquête de satisfaction des clients privés est alimentée par les réponses des clients, un questionnaire étant envoyé à la fin de chaque prestation. Les informations suite aux visites des délégués régionaux auprès des clients sont également exploitées en vue d améliorer la qualité des prestations et du relationnel ; par le Secrétariat Général et la Direction Scientifique (DSE) et leurs chargés de missions pour connaître les attentes et la satisfaction, d une part des ministères et autres clients publics français, et d autre part de la Commission européenne. Les comités de pilotage relatifs aux programmes de recherche et d appui aux politiques publiques sont organisés avec les ministères pour définir et suivre la mise en œuvre de ces programmes. Le Conseil scientifique, et les différentes instances d orientation et d évaluation qui lui sont rattachées, rassemblent des personnalités externes représentant et exprimant les attentes des diverses parties prenantes de l Institut (communauté scientifique, pouvoirs publics, ONG et associations ). Ils éclairent l Institut sur ses orientations stratégiques et examinent ses travaux scientifiques, notamment dans le cadre de ses programmes publics. Les informations issues des échanges entre les chargés de missions et les clients publics et les représentants de l Union européenne sont également exploitées en vue de connaître leurs attentes et améliorer la qualité des prestations et du relationnel.

15 15 - Manuel Qualité L enquête de satisfaction menée auprès des pouvoirs publics permet de suivre l évolution de leur satisfaction pour le programme d appui et les prestations pour l administration ; par la Direction des Ressources Humaines (DRH) et le Service Qualité et Métrologie (SQM) pour connaître la satisfaction et les attentes des salariés vis-à-vis des prestations internes fournies par les directions et services fonctionnels ou opérationnels. Le questionnaire de satisfaction interne permet de mesurer et de suivre l évolution de la satisfaction des salariés sur la qualité des services spécifiques rendus aux utilisateurs internes, sur le respect des délais et sur le relationnel ; par les responsables de prestations lors des phases de revue d offre et revue de contrat, lors de la conception et de la réalisation des prestations, pour définir les exigences implicites et explicites des clients et pour connaître leur satisfaction. L ensemble des enregistrements utiles, échanges par courriers, fax, courriels, les comptes-rendus de réunions sont versés dans les dossiers maîtres des prestations. CARTOGRAPHIE ET APPROCHE PROCESSUS Écoute client Satisfaction client Clients (internes et externes) Stratégie et Développement Communication - MNG 1 PR-0002 Revue de contrat Prestations commerciales - OPE 2 PR-0003 Maîtrise de la conception Qualité et Progrès Permanent MNG 2 Appui aux politiques publiques - OPE 1 Certification et tierce expertise Planification et réalisation des prestations Prestations : expertise-conseil, essai, laboratoire et formation Recherche sur fonds publics - OPE 3 Produits et logiciels - OPE 4 Clients (internes et externes) Ressources matérielles Informations scientifiques Système d'information Hygiène sécurité et Ressources financières et Ressources humaines et services et techniques environnement contrôle de gestion SUP 1 SUP 2 SUP 3 SUP 4 SUP 5 SUP 6 Note : la cartographie des processus et leur pilotage font l objet d un document spécifique (DI-0613).

16 16 - Le système de management de la qualité Approche processus La cartographie actuelle comprend 12 processus. 2 processus de management comprennent les activités de management utiles au fonctionnement et à la dynamique d amélioration de l INERIS. Ces processus sont pilotés par le Directeur Général qui sollicite l avis du Comité de Direction (CODIR) et du Comité Stratégique afin d orienter l ensemble des processus opérationnels et supports et d en assurer la cohérence. 4 processus opérationnels sont définis selon les types d activité de l INERIS et les attentes spécifiques des clients. Ces processus ont un impact direct sur la satisfaction des clients et regroupent les différents types de prestations en cohérence avec les axes du contrat d objectifs. 6 processus supports sont nécessaires au fonctionnement de l organisation avec comme finalité la fourniture de ressources fiables et adaptées. Les interactions entre les processus sont reprises globalement et schématiquement dans le présent manuel qualité. La cartographie présente la circulation des flux d information ayant pour origine et pour fin le client interne ou externe. La description détaillée des interactions (DI-1180) précise les liens entre les processus par l identification des données de sortie principales, en cohérence avec les descriptifs de processus. Certaines prestations font l objet d une soustraitance (reprographie, maintenance, capacité de stockage des données informatiques par exemple) et sont maîtrisées dans le respect des exigences normatives sur la maîtrise des achats dans le cadre du processus support sur les ressources matérielles et les services. Comité de direction (CODIR) et comités de suivi des processus Le comité de pilotage de tous les processus est le Comité de direction (CODIR) dont la fréquence est bimensuelle. Le CODIR est présidé par le Directeur Général de l INERIS. Le CODIR est une instance de concertation, de remontée et d échange d'informations entre les directions et le Directeur Général. Ce comité permet la préparation des prises de décision et des arbitrages nécessaires au fonctionnement et au développement harmonieux de l'institut. Les prises de décision et arbitrages sont du ressort du Directeur Général. Les responsabilités et autorités déléguées aux directeurs et chefs de services en tant que pilotes des processus (fiche de fonction DI-0622) sont précisées le cas échéant dans les fiches de poste individuelles. Sont en particulier examinés en CODIR : toutes les réclamations clients, la préparation de la revue de direction annuelle, le planning annuel des audits internes, la revue de chacun des processus avec les résultats et les projets d évolution.

17 17 - Manuel Qualité La surveillance des processus est réalisée dans le cadre des comités de suivi. Ce sont des instances d échanges entre les différents acteurs des processus pour l analyse des résultats en cohérence avec les objectifs fixés et de l utilisation correcte des ressources allouées. Ces comités permettent la préparation des éléments utiles à la revue de chaque processus présentée en CODIR. Leur finalité et la fréquence sont présentées dans les paragraphes sur les processus. Les directeurs et chefs de service désignent le cas échéant leurs représentants au sein de ces comités. Chaque comité de pilotage ou de suivi fait l objet d un ordre du jour et est suivi d un compte-rendu qui précise les décisions et actions. Note : La fréquence des réunions des comités est donnée à titre indicatif. Elle est adaptée aux besoins particuliers qui peuvent apparaître en cours d année. Dynamique processus Revue des processus : selon l évolution des attentes clients, des autres exigences, des activités Descriptifs processus et interfaces Définition des objectifs indicateurs et informations Définition des ressources Améliorer Planifier et prévoir Risques associés et actions d amélioration Résultats / objectifs Ressources utilisées / prévues Vérifier et piloter Réaliser et déployer Déclinaison et mise en œuvre de processus : résultats intermédiaires utilisation des ressources avancement des actions Risques maîtrisés Conformité qualité, coût, délais

18 18 - Le système de management de la qualité Chaque processus fait l objet d un descriptif qui précise : les données d entrée nécessaires à sa mise en œuvre pour un bon fonctionnement ; le déroulement des activités du processus ; les responsabilités de mise en œuvre de ces activités ; les données de sortie de chacune des activités et de sortie des processus. L analyse des processus intègre également : l identification des clients internes ou externes, leurs exigences et leur satisfaction ; la définition du périmètre, des objectifs, enjeux et finalités ; l identification des activités et grandes étapes utiles à l efficacité du processus ; la mise en œuvre d actions d amélioration pour obtenir les résultats planifiés et améliorer le fonctionnement du processus, en particulier sur la base de dysfonctionnements avérés ou potentiels et sur l analyse des risques (occurrence et gravité) ; la mesure de la performance et de l efficacité du fonctionnement par les résultats obtenus dans le cadre du suivi des indicateurs (avec valeurs cibles) et des informations. La dynamique de progrès permanent au sein des processus est illustrée par la mise à jour des descriptifs des processus au moins une fois par an à l occasion de leur revue au sein du Comité de direction en préalable à la revue de direction annuelle ; avec, en particulier, la revue du périmètre, des objectifs, indicateurs et leurs valeurs cibles, des informations et l examen de leurs interactions au sein de la cartographie. ACTEURS QUALITÉ Chef du Service Qualité et Métrologie, représentant de la direction Le représentant de la direction est le chef du Service Qualité et Métrologie, membre de l encadrement. Cette fonction a un accès direct au plus haut niveau de la Direction de l INERIS. Ses missions principales sont : animer, mettre en œuvre, entretenir et développer le système qualité, en particulier au travers de la démarche processus, et de s assurer de sa conformité aux référentiels qualité applicables à l INERIS ; animer l action des différents acteurs de la qualité pour les processus et les entités ; assurer la liaison avec les organismes de certification et d accréditation ; promouvoir l image qualité de l INERIS auprès des ministères, des partenaires, des clients, et participer à différentes instances nationales en qualité et métrologie ; assurer la planification des audits internes et veiller à leur réalisation ; organiser l analyse des résultats des audits et des fiches d amélioration ; assurer la sensibilisation aux exigences du client par l animation de formations, de réunions d information, de groupes de travail et par la diffusion de supports de communication ; rendre compte à la direction du fonctionnement du système de management de la qualité et de tout besoin d amélioration, notamment

19 19 - Manuel Qualité en s appuyant sur les actions et décisions identifiées lors du Comité de la Dynamique et de l Amélioration de la Qualité (CODAQ) et à l occasion de la revue de direction. Pilotes de processus Les pilotes de processus sont des directeurs ou chefs de service. Leurs responsabilités et autorités sont définies dans la fiche de fonction Pilote de Processus (DI-0622). Ils sont chargés de la maîtrise de leur processus et sont assistés dans leurs missions par des copilotes pour leur mise en œuvre, en particulier afin de : rédiger et maintenir à jour les éléments de description du processus ; identifier les risques dans son fonctionnement et définir les actions d amélioration pertinentes ; identifier les ressources nécessaires au fonctionnement efficace du processus ; définir la performance attendue du processus, en cohérence avec le contrat d objectifs, la politique qualité et les objectifs de la Direction Générale par la définition des indicateurs (avec valeurs cibles) et des informations ; tenir à jour les outils et enregistrements relatifs au suivi du processus : reporting des valeurs, graphes, comptes-rendus qui précisent les décisions et actions ; communiquer sur les résultats du processus aux acteurs du processus. Pour le suivi des processus, les pilotes s appuient sur des comités dédiés afin de s assurer de la cohérence des résultats avec les objectifs fixés et veiller à l utilisation correcte des ressources allouées. Ils peuvent également intervenir lors du Comité de la dynamique et de l amélioration de la qualité. Les pilotes rendent compte des résultats des processus en termes de performances et de fonctionnement lors du Comité de direction et lors de la revue de direction annuelle. En tant que de besoin, les pilotes interviennent au CODIR pour statuer sur les axes de développement stratégique en cohérence avec le contrat d objectifs et en relation avec les autres processus : arbitrages en termes d actions prioritaires et d allocation des ressources. La revue des processus est un préalable à la revue de direction annuelle, avec un bilan sur la mise en œuvre des actions d amélioration dont celles issues des activités d audits internes et externes. Les pilotes préparent cette revue au sein du comité de suivi avec les acteurs concernés puis la présentent en CODIR. Assistants qualité Au sein des différentes entités, les assistants qualité (fiche de fonction DI-0153) assistent les responsables hiérarchiques dans l animation de la qualité. Leur mission (voir le mode opératoire MO-1052) est en particulier de : s assurer du respect des dispositions d'assurance qualité (selon plusieurs référentiels, si nécessaire) et de la cohérence des actions menées au sein des entités avec le système qualité, en particulier par la revue et la mise à jour des documents et enregistrements qualité ;

20 20 - Le système de management de la qualité communiquer sur les actions qualité de leur entité : selon les besoins, en sensibilisant le personnel à la démarche qualité et en participant aux actions de formation du personnel ; en organisant des réunions ou échanges relatifs à la qualité ; en alertant leur hiérarchie lors des dysfonctionnements et besoins d évolution et en informant le Service Qualité et Métrologie de tout changement intervenant dans l organisation qualité ; coordonner l avancement des actions d amélioration, suivre les résultats de l entité et préparer les éléments nécessaires pour les différentes instances qualité dont les audits externes et interne ; en particulier, pour les assistants qualité des directions et services, participer au Comité de la dynamique et de l amélioration de la qualité (CODAQ) et à la revue de direction annuelle dont ils préparent les éléments. Les assistants qualité peuvent intervenir en support aux pilotes des processus selon leur domaine d activité. Responsables de la documentation qualité Les responsables de la documentation qualité (fiche de fonction DI-0109) gèrent les documents qualité émis et les enregistrements associés pour les entités dans lesquelles ils sont nommés. En particulier, ils appuient, en collaboration avec l assistant qualité, le responsable hiérarchique pour assurer : l application des règles concernant les documents qualité en application de la procédure sur la maîtrise des documents et des données (PR-0001) ; la cohérence des dispositions spécifiques à l'entité avec celles générales du système qualité ; la revue de la documentation qualité de l entité. Les responsables de la documentation qualité peuvent également intervenir en support aux pilotes des processus, selon leur domaine d activité, pour la gestion des documents qualité y afférents. Responsables matériels et correspondants métrologie Les responsables matériels (fiche de fonction DI-0603) ont la responsabilité de la gestion des équipements de surveillance et de mesure (ECME) qui leurs sont attribués. Ils sont chargés, selon les cas de : identifier les équipements selon leur utilisation pour assurer des résultats valables (catégories indicateurs ou mesureurs) ; mettre à jour les étiquettes à l attention des utilisateurs (validité des contrôles) ; et identifier voire d isoler les équipements hors service ; planifier les interventions de contrôle (étalonnage et/ou vérification) et de maintenance ; définir les limites à respecter lors des opérations de vérification et en exploiter les résultats (certificats d étalonnage, constats de vérification) en liaison avec les utilisateurs ; assurer que les équipements sont protégés de toute action (réglage, détérioration en cours de maintenance, manutention, stockage) susceptible d invalider les résultats de la mesure ;

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

MANUEL QUALITE. 14 septembre 2011. Version I MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20. ELP V : Manuel Qualité Version I 14 septembre 2011 1/19

MANUEL QUALITE. 14 septembre 2011. Version I MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20. ELP V : Manuel Qualité Version I 14 septembre 2011 1/19 MANUEL QUALITE Version I 14 septembre 2011 MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20 1/19 DIFFUSION Classeur des originaux MODIFICATIONS Edition Date Nature de la modification A 3/05/2005 Création du document

Plus en détail

CONTROLE GÉNÉRAL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

CONTROLE GÉNÉRAL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER CONTROLE GENERAL ECONOMIQUE ET FINANCIER MISSION AUDIT 3, boulevard Diderot 75572 PARIS CEDEX 12 CONTROLE GÉNÉRAL ÉCONOMIQUE ET FINANCIER CHARTE DE L'AUDIT Validée par le comité des audits du 4 avril 2012

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE DOSSIER L ASSURANCE QUALITE L Assurance Qualité DOSSIER N D4-2-GW0301 Satisfaction.fr 164 ter rue d Aguesseau 92100 Boulogne Billancourt 01.48.25.76.76 http://www.satisfaction.fr/ Page 1 Définition Normalisée.

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

MANUEL QUALITE RESUME

MANUEL QUALITE RESUME CNDA Centre National de Dépôt et d'agrément MANUEL QUALITE RESUME 515, chemin du Mas de Rochet 34170 Castelnau le Lez France 04.67.02.30.00 www.cnda-vitale.fr Version 1 1 / 8 21 avril 2010 PRESENTATION

Plus en détail

Manuel de management de la qualité

Manuel de management de la qualité Manuel de management de la qualité version b du 25 août 2014 Page 1 sur 23 Sommaire A. Missions et organisation de l Anses... 5 1. Instances de gouvernance de l Agence... 6 Conseil d administration (CA)

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation BELAC 2-002 Rev 2-2014 CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation Les dispositions de la présente procédure

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

Le champ d application de notre système de management

Le champ d application de notre système de management NOS ACTIVITES NOTRE ENGAGEMENT NOTRE FONCTIONNEMENT Le périmètre de notre système de management Le périmètre du Système de Management correspond au site de Bordeaux (usine, Unité de Développement des Systèmes

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

Manuel Qualité. Satisfaire durablement et efficacement nos clients

Manuel Qualité. Satisfaire durablement et efficacement nos clients Q Manuel Qualité Satisfaire durablement et efficacement nos clients Politique Qualité Acteur reconnu de la sécurité des personnes et des biens et de la protection de l environnement, Apave a la volonté

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE

Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE MANUEL MANAGEMENT QUALITE Révision janvier 2010 Ce document est la propriété de la MAP. Il ne peut être utilisé, reproduit ou communiqué sans son autorisation. MECANIQUE AERONAUTIQUE PYRENEENNE Place d

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015

PROGRAMME DE FORMATION INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015 PROGRAMME DE INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015 01 02 Détermination des coûts de la non- Métrologie : les concepts - Savoir piloter un SMQ par la maitrise des coûts de non fonction pour la fiabilité des résultats

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria DESS en pharmacie hospitalière Séminaires Assurance Qualité Sion, le 21 juin 2005 Plan Définitions Historique SMQ Pharmacie des HUG Utilité RQPH

Plus en détail

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 Date d application : 4 février 2013 DOC-PC 024 version 02 1/13 SOMMAIRE PAGES 1 OBJET 3 2 TERMINOLOGIE 3 et 4 3 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité

Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon le 4 avril 2012 Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité Dominique COMBEAU, Pharmacien Hospitalier,

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

Amendement de la norme ISO 9001

Amendement de la norme ISO 9001 Amendement de la norme ISO 9001 François BOUCHER AFNOR Normalisation Repris par Claude GIRARD AFNOR Délégation Bretagne Un toilettage? SOMMAIRE Pourquoi une révision de la norme? Ce qui ne change pas Ce

Plus en détail

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus C A T A L O G U E F O R M A T I O N S 2014 Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus Méthodes prévention AMDEC (Analyse

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Sommaire 1 Domaine d application... 1 1.1 Généralités... 1 1.2 Périmètre d application... 1 2 Management de la Qualité et responsabilité

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Valorisation des résultats de la recherche. Objet et domaine d application du manuel Qualité...2

Valorisation des résultats de la recherche. Objet et domaine d application du manuel Qualité...2 Valorisation des résultats de la recherche Version : décembre 2003 Objet et domaine d application du manuel...2 Champ d application du manuel 2 Périmètre d application du manuel 2 Terminologie 2 Présentation

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel I4 NF 285 Edition : Janvier 2015 N de révision : 4 ORGANISMES CERTIFICATEURS CNPP Cert. Route de la Chapelle Réanville CD 64 - CS 22265 F- 27950 SAINT-MARCEL Tél.

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Du mardi 3 décembre au vendredi 6 décembre 2013 La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Eric PIBOYEUX Président de la commission Jeunes FEDEREC Anne-Claire BEUCHER Responsable

Plus en détail

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE Les propositions de réponse à cet appel d'offres devront être adressées par voie postale ou électronique à l attention du chargé

Plus en détail

SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES

SPECIFICATION E DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX Page 1 / 11 SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 29/11/00 13 Indice

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

LES BASES DE LA QUALITE

LES BASES DE LA QUALITE LES BASES DE LA QUALITE Sommaire I.PREAMBULES A LA DEMARCHE DE CERTIFICATION II. LES REGLES POUR METTRE EN ŒUVRE UN SMQ III. LES ETAPES DU PROCESSUS DE CERTIFICATION IV. LA NORME ISO 9001 ET SES EXIGENCES

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process)

Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process) Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process) Stéphane POUX Colloque «Bilan de la DiVE» 3 juillet 2008 Objectifs et contexte du projet TOP Développer le système d information de la

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

TABLE DE MATIERES. Pourquoi les Organisations doivent-elles être accréditées?...

TABLE DE MATIERES. Pourquoi les Organisations doivent-elles être accréditées?... TABLE DE MATIERES Qu est-ce que SADCAS? Pourquoi les Organisations doivent-elles être accréditées?... En quoi les Organismes d Accréditation peuvent être bénéfiques jusqu aux derniers utilisateurs?.. Le

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Jeudi 9 avril 2015 1 Sommaire Présentation de la Maison de santé Marie Galène La démarche de certification ISO 9001 à Marie Galène Pourquoi cette

Plus en détail

Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01

Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01 Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01 Finalité professionnelle Sous le contrôle du responsable qualité (et/ou sécurité-environnement), de l animateur qualité (et/ou sécurité-environnement)

Plus en détail

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES CENTRE D IDENTIFICATION DES MATERIELS DE LA DEFENSE REF_080423_CIMD REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR Relatif aux PRESTATIONS D IDENTIFICATION/CODIFICATION

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT INTERNE

RAPPORT D AUDIT INTERNE RAPPORT D AUDIT INTERNE Transcriptomique Génomique Marseille Luminy ontexte Dates d'audit : 1 au 2 octobre 2014 Périmètre d'audit : ensemble du système de management intégrant un SMQ Objectif de l'audit

Plus en détail

GUIDE sur le bon usage

GUIDE sur le bon usage GUIDE sur le bon usage de l accréditation dans la réglementation GUIDE SUR LE BON USAGE DE L ACCREDITATION DANS LA REGLEMENTATION Ce guide est destiné aux personnes en charge de : la rédaction des textes

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

ToutelaQualite. FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion

ToutelaQualite. FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion creer un forum supprimer les publicites ToutelaQualite FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion ISO 9001 V2008 ToutelaQualite Index du

Plus en détail

Manuel qualité du laboratoire

Manuel qualité du laboratoire Laboratoire de biologie médicale des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Pôle de biologie 1 place de l Hôpital BP 426 67091 Strasbourg Cedex Manuel qualité du laboratoire Version 04 Rédaction : Cellule

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes A sa création, en 2005, la FORCE 06, rattachée à l ONF, constituait une unité de forestiers-sapeurs dédiée aux travaux d entretien des infrastructures de Défense des Forêts Contre l Incendie (DFCI) et

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 24 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 63 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 22 mai 2015

Plus en détail

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT Prestations Intellectuelles et de sous-traitance Accompagnement aux normes Internationales et ISO Formations diverses

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «Services et prestations des secteurs sanitaire et social» Septembre 2007 Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 7 : Utilisation des outils et technologies

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 7 : Utilisation des outils et technologies - - - 1 - MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 7 : Utilisation des outils et technologies Novembre 2011 1 - - - 2 - Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 4 Domaine

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME BEP métiers des services administratifs RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Laboratoire de Biologie Médicale QUALI-BIO UNILABS

MANUEL QUALITE. Laboratoire de Biologie Médicale QUALI-BIO UNILABS MANUEL QUALITE Laboratoire de Biologie Médicale QUALI-BIO - Page 1 sur 12 Sommaire a) Introduction. b) Description du laboratoire. c) Qualification et formation du personnel. d) Assurance Qualité. e) Maîtrise

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE *** MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS *** AGENCE NATIONALE D AVIATION CIVILE APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION N d identification : NF386 Addendum n 1 du 16/03/2015 N de révision : 4.1 Date de mise en application : 20/04/2015 RÈGLES DE CERTIFICATION SERVICES DES ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI REGLEMENT INTERIEUR Document GEN REF 02 Révision 04- juin 2012 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET... 3 ARTICLE 2 MEMBRES DE L ASSOCIATION... 3 ARTICLE 3 - ASSEMBLEE GENERALE... 3 ARTICLE 4 - ADMINISTRATEURS...

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Présentation Les matériels agricoles, de travaux publics et de manutention, de parcs et jardins sont de plus en plus complexes et l'évolution de leurs technologies

Plus en détail

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant :

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant : Projet de loi portant certaines modalités d application et sanction du règlement (CE) no 1221/2009 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2009 concernant la participation volontaire des organisations

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du

Plus en détail

DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014

DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014 SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES Département des Etudes Juridiques DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014 LE DIRECTEUR DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise ENVIRONNEMENT SOCIAL ETHIQUE des AFFAIRES ACHATS RESPONSABLES SERMA GROUP est historiquement sensibilisé par tout ce qui touche l environnement, la sphère

Plus en détail

Mise en place d une démarche qualité dans un système d information

Mise en place d une démarche qualité dans un système d information Mise en place d une démarche qualité dans un système d information IMGT The international ImMunoGeneTics information system Laëtitia Regnier, IE Bioinformatique, Responsable Management de la Qualité (RMQ).

Plus en détail

PLAN OPÉRATIONNEL DE L ETNIC

PLAN OPÉRATIONNEL DE L ETNIC PLAN OPÉRATIONNEL DE L ETNIC Date de réalisation : 19/12/2008 Date de mise en œuvre : 19/02/2009 Date d évaluation prévue : 19/02/2011 TABLE DES MATIERES 1. Vision... 2 2. Missions... 4 3. Organigramme...

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ Objectif général : A l issue de la formation, le participant sera capable de : Comprendre le rôle et les missions de l animateur qualité Acquérir les méthodes nécessaires pour mener les missions de l animateur

Plus en détail