Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5 sommaire SOMMAIRE 5

6 sommaire Les Banques 10 African Investment Bank (AIB) 11 Banque Atlantique du Bénin (BAB) 13 Banque de l Habitat du Bénin (BHB) 14 Banque Internationale du Bénin (BIBE) 15 Banque of Africa (BOA) 17 Banque Régionale de Solidarité (BRS) 18 Banque Sahélo - sahélienne pour l Investissement et le Commerce (BSIC) 19 Continental Bank Bénin (CBB) 21 Diamond Bank Bénin (DBB) 23 Ecobank Bénin (EB) 25 Financial Bank Bénin (FBB) 26 Société Générale de Banques du Bénin (SGBBE) 27 Les établissements financiers et institutions de garantie 28 Crédit Africain SA 29 Equipbail-Bénin (groupe Bank of Africa) 31 Fonds Africain de Garantie et de Coopération Économique (FAGACE) 33 Fonds National de Garantie et d Assistance aux PME (FONAGA) 35 Société Ouest Africaine de Gestion d Actifs (SOAGA) 37 Les Institutions boursières 38 Actibourse 39 Africabourse SA 40 BIBE Finance and Securities (BFS) 41 Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) 43 Société de Gestion et d Intermédiation-Bénin (SGI-BENIN) 44 Les compagnies d assurance 46 Africaine des Assurances (AA) 47 Gras Savoye Bénin (GS Bénin) 49 Nouvelle Société Interafricaine d Assurances (NSIA) 50 Société Africaine d Assurance Vie pour le Développement Economique et Social au Bénin 51 (SADES-BENIN) Union Béninoise d Assurance-vie (UBA VIE) 52 6

7 sommaire Les Institutions de Micro Finance 54 Action pour le Financement, le Développement l Environnement et la Vie (FIDEVIE) 55 Agence de Financement des Initiatives de Base (AGeFIB) 57 Association pour le Développement des Initiatives Locales (ADIL) 59 Association de Lutte pour la Promotion des Initiatives de Développement (ALIDé) 61 Association pour la Promotion et l Appui au Développement des Micro Entreprises (PADME) 63 Association pour la Promotion et l Appui aux Petites et Moyennes Entreprises (PAPME) 66 Cadre Général de Gestion de Crédit (CGGC) 68 Caisse et Initiative de Crédit pour les Organisations de base du Bénin (CICOB) 70 Caisse CODES 73 Centre pour la Formation et l Appui au Développement à la Base (CFAD-BENIN) 74 Centre Béninois pour le Développement des Initiatives de Base (CBDIBA) 77 Centre de Recherche et d Action pour le Bien-Être et la sauvegarde de l environnement 79 (département microfinance) (CERABE-ONG) Coopérative Chrétienne d Epargne et de Crédit (CCEC) 81 Essor Finance/CESOREA-ONG 83 Fédération des Caisses d Epargne et de Crédit Agricole Mutuel (FECECAM) 85 Famille Epanouie (FAMEP) 87 Financial Developement SA (FINADEV) 89 Financia SARL 91 Fonds National de Promotion de l Entreprise et de l Emploi des Jeunes (FNPEEJ) 92 Fonds National de Micro finance (FNM) 93 Louvain Développement (LD) 94 Mutuelle pour le Développement à la Base (MDB) 95 Mutuelle de l Ouémé pour le Développement de l Epargne et le Crédit (MODEC) 97 Mutuelle NONVIGNON 99 Omnium de Gestion et d Informatique (OGI) 101 One to One Enterprise Development (ONE TO ONE EDG) 102 Organisation pour le Développement Equilibré des Communes (ODEC) 103 Programme d Epargne-Crédit à Base Communautaire de Bethesda (PEBCO-BETHESDA) 105 Projet National d Appui au Développement Conduit par les Communautés (PNDCC) 107 Réseau National des Caisses Villageoises d Epargne et de Crédit Autogérés du Bénin 109 (RENACA-BENIN) Union Nationale des Caisses Rurales d Epargne et de Prêt (UNACREP-BENIN) 111 7

8 sommaire Les Structures d encadrement technique 113 Agence d Administration de la Zone Franche Industrielle (A-ZFI) 114 Agence Béninoise pour la Promotion des Echanges Commerciaux (ABePEC) 115 Association de Développement des Exportations (ADEx) 116 Agence Nationale Pour l Emploi (ANPE) 117 Centre Béninois pour le Développement Durable (CBDD) 118 Centre de Promotion et d Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (CePEPE) 119 Centre de Promotion des Investissements (CPI) 121 Centre Universitaire de Promotion de Petites Entreprises (CUPPE) 122 Chambre de Commerce et d Industrie du Bénin (CCIB) 123 Conseil National du Patronat du Bénin (CNPB) 124 Direction de l Entrepreneuriat et de l Insertion Professionnelle des Jeunes et (DEIPJ) 125 Direction Générale de la Promotion de l Emploi des Petites et Moyennes Entreprises 127 (DGPEPME) Entreprise Bénin 128 Fédération Nationale des Artisans du Bénin (FENAB) 129 Fondation de l Entrepreneuriaship du Bénin (FEB) 130 Fonds de Développement de la Formation Professionnelle Continue et 131 de l Apprentissage (FODEFCA) Fonds d Insertion des Jeunes (FIJ) 132 La Maison de l Entreprise du Bénin (MEB) 133 Projet d Appui à la Promotion de l Emploi des Jeunes (PAPEJ) 135 Programme d Insertion des Jeunes Artisans (PIJA) 136 Réseau de Chambres d Agriculture du Bénin (R/CAB) 137 Les Institutions bancaires et financières régionales 138 Banque Africaine de Développement (BAD) 139 Banque Centrale des États de l Afrique de l Ouest (BCEAO) 140 Banque d Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) 141 Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) 142 8

9 sommaire Les Institutions financières traditionnelles de l État 143 Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) 144 Loterie Nationale du Bénin (LNB) 147 Les Institutions d appui internationales 149 9

10 banques LES BANQUES 10

11 banques African Investment Bank(AIB) Boite postale : 08 BP 48 Cotonou Tél. : (229) / Fax : (229) Localisation : Lot n 240 zones résidentielles, à côté de la pharmacie «Camp Guézo» Directeur Général : Falilou B. FASSASSI Nationalité : Béninoise Date de création : 03 juillet 2006 Agences : Cotonou BENIN Nature juridique : Banque/Société Anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Servir de catalyseur dans le développement du marché des capitaux à travers la sous région ; - Fournir et développer l ingénierie financière par l offre de produits tels que l arrangement de financement et le conseil financier ; - Participer au renforcement du secteur privé nationale et sous régional par des métiers novateurs au profit du développement économique et social des communautés. Modalités d intervention Activités : - Banque commerciale - Banque d investissement Conditions d intervention Conditions générales - compte épargne simple : FCFA DAT : FCFA - compte chèque : particulier / personne physique : FCFA - associations et autres groupements : FCFA - sociétés unipersonnelles / entreprises individuelles : FCFA - sociétés / personnes morales : FCFA Domaines d intervention : - Agriculture, agro-alimentaire et pêche industrielle - Télécommunication et transports - Energie et Hydrocarbure - Commerce international - BTP, Tourisme et hôtellerie Groupes cibles : - Grandes entreprises, PME, professions libérales, organismes internationaux, associations non gouvernementales, particuliers et tous promoteurs de projet Conditions spécifiques : conditions de taux : TBB 9% - crédit à court terme : TBB + 5% maxi - crédit à moyen et long terme : TBB + 4% maxi - DAT : négociable - Epargne simple : 3,5% - Toutes les conditions sont négociables 11

12 banques Difficultés AIB, jeune institution, se concentre sur l acquisition de part de marché. Les difficultés se situent sur le plan concurrentiel, économique et politique de la sous région. Perspectives et projets d avenir - Devenir à court et moyen terme une banque d investissement de renom dans la sous région - Combler l inexistence d instrument de financement des activités et projets d investissements productifs à moyen et long terme dans le tissu bancaire sous régional et international 12

13 banques Banque Atlantique Bénin (BAB) Boite postale : 08 BP 0682 Tri Postal Cotonou Tél. : (229) / Fax : (229) Localisation : Rue du Gouverneur BAYOL, Immeuble Atlantique Directeur Général : VIAKITE Mamadi ; Nationalité : Ivoirienne Date de création 13/ 01/ 2005 Agences : Cotonou BENIN Nature juridique : Banque/Société Anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Améliorer le revenu de la population béninoise - Contribuer au développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) nationales et de la sous région Domaines d intervention : - Prestations de Services bancaires - Financement des Besoins d Investissement et de consommation. Modalités d intervention Groupes cibles : - Entreprises Privées - Personnes physiques - Personnes morales Conditions d intervention - Particuliers - Entreprises en Activité - Entreprises en Création 13

14 banques Banque de l Habitat du Bénin (BHB) Boite postale : 01 BP 6555 Cotonou Tél. : (229) , Fax : (229) Localisation : Boulevard de France, siège BOA Directeur Général :MBENGUE Mamadou ; Nationalité :Sénégalaise Date de création : juillet 2003 Agences : Cotonou BENIN Nature juridique : Société Anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Améliorer le revenu de la Population béninoise - Contribuer au développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) Domaines d intervention : - Prestations de Services bancaires - Financement des Besoins d Investissement et de consommation. Modalités d intervention Groupes cibles : - Toutes personnes (physique ou morale) Conditions d intervention - Particuliers majeurs - Entreprises en Activité - Entreprises en Création Réalisations octroi de crédits aux particuliers et aux entreprises du secteur formel et informel - CREDIT ACQUISITION - CREDIT CONSTRUCTION /ACHEVEMENT/EXTENSION 14

15 banques Banque Internationale du Bénin (BIBE) Boite postale : 03 BP 2098 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) Localisation : Avenue Giran, carrefour des trois banques, à côté de la CAA. Directeur Général : Mutiu Olugbenga ALESE Nationalité : Nigériane Dates de création : Décembre 1989 Contacts agences à l intérieur du Bénin : - Agence Dantokpa, Tél. : (229) Fax : (229) Agence de Kokoyè, Tél. : (229) Fax : (229) Agence de Jéricho, Tél. : (229) Fax : (229) Agence Marina, Tél. : (229) Fax : (229) Agence Parakou, Tél. : (229) / Agence Kraké, Tél. : (229) / Agence Savè Tél. : (229) Fax : (229) Agence Abattoir Tél. : / BFS : Tél. : (229) Fax : (229) Nature juridique : Banque/ Société anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Collecte, mobilisation de l épargne, - Financements de l activité économique et des activités génératrices de revenus - Conseil Financière - Ingeneering Financière - Intervention dans le Marché Capitaux - Rentabiliser les placements Domaines d intervention : - Commerce général, prestations de Services - Agriculture - Industrie - Energie - Télécommunications, Produits Pétroliers - BTP- Génie Civil - Import-export, Ménages, ONG, Associations Modalités d intervention Activités - Etudes et Analyses des Demandes de Crédit- Cautionnement Conseil - Transferts d Argent - Financement de l Export Import Conditions d intervention Conditions générales - Ouverture de compte datant d au moins 6 mois - Un Contrat Conditions spécifiques : - Une Garantie (Hypothèque) Financière - Une Caution solidaire, selon le type de Concours sollicité. 15

16 banques Réalisations Grands projets financés ou appuyés la BIBE Au Bénin : - Les 3S (Société Sucrière de Savè ), FCFA 10 Milliards - Financement de la Privatisation de la SONACOP, FCFA 5 Milliards - STADE Charles DE Gaule de Porto-Novo, FCFA 4 Milliards - Financement Campagnes Sonapra, FCFA 6 Milliards - Restructuration de Bénin Télécom, FCFA 2,5 milliards - Immeuble Kougblénou Avenue Mgr Steimetz, FCFA 3 Milliards - Hôtel NOVOTEL, FCFA 1 MilliarDomaines d intervention : - CODA, FCFA 1,5 Milliards - Construction de Novotel : FCFA 1 milliards - SEICB (Egrenage de Coton) : FCFA 3,5 milliards Sur le plan régional : - Financement de la CEB-Togo : FCFA 2 milliards Difficultés - Difficulté de recouvrement des créances - Ressources limitées - Perturbation dans le secteur Cotonnier - Non règlement des clients BTP de la Banque de la part de l Etat Béninois - Cadre juridique peu incitatif Perspectives et projets d avenir Perspectives - Financement de Secteurs Clés, à savoir : Télécom, Agriculture, Pétroliers BTP, Commerce, etc - Extension du Réseau de la Banque dans le Pays et à l extérieur du Pays - Développement des Ressources Humaines - Développement des nouveaux produits EBANK, DAB, BANK a domicile etc - Promouvoir la Politique de Responsabilité Sociale Quelques projets d avenir - Changement de notre Logiciel Informatique - Internationalisation de la Banque - Réorganisation de la Banque 16

17 banques Banque of Africa (BOA) Boite postale : 08 BP 0879 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) Site web: boabenin.com Localisation : Boulevard de France, Cotonou, République du Bénin Directeur Général : CHEICK TIDIANE N DIAYE ; Nationalité : Sénégalaise Année de création : 1989 Agences : Djougou, Parakou, Dassa, Bohicon, Porto-Novo, Azovè, Représentation à Paris Nature juridique : Banque / Société anonyme Agences principales - Agence Centrale, Tél.: (229) / Agence Akpakpa, Tél.: (229) Agence St-Michel, Tél.: (229) Agence de Zongo, Tél.: (229) Agences en province - Agence Azovè, Tél. : / Agence Bohicon, Tél, : / Agence Dassa, Tél. : / Agence Djougou, Tél. : / Agence Parakou, Tél. : / Agence Porto-Novo, Tél. : / Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Contribuer à la croissance économique de la sous-région Modalités d intervention Activités : - Activités économiques - Collecte de l épargne et distribution de crédit Domaines d intervention : - PME-PMI - Clientèle physique Groupes cibles : - Fonctionnaires publics et privés - PME-PMI Conditions d intervention - Non identifiées, se rapprocher de la banque Réalisations - Prêt aux entreprises et aux particuliers, - Meilleure banque sur la place. Perspectives et projets d avenir - Maintenir une position de place prépondérante en plaçant l agence au centre du dispositif commercial - Consolider et améliorer la rentabilité - Renforcer la sécurité dans toutes ses dimensions - Promouvoir les Ressources Humaines et optimiser la synergie Groupe BOA - Renforcer la gouvernance 17

18 banques Banque Régionale de Solidarité Bénin (BRS-BENIN) Boite postale : 01 BP 091 Cotonou Tél. : (229) / Localisation : 144 Avenue VAN VOLLEN HOVEN Directeur Général : Charlemagne d ALMEIDA Nationalité : Béninoise Agences : Non loin de CABOMA Bénin en venant du carrefour Mosquée ZONGO Nature juridique : Banque/Société Anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Améliorer le revenu de la Population Béninoise - Contribuer au développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) Domaines d intervention : - Prestations de Services bancaires - Financement des Besoins d Investissement et de consommation. Modalités d intervention Groupes cibles : - Personnes physiques - Personnes morales Conditions d intervention - Particuliers - Entreprises en Activité - Entreprises en Création Réalisations - Octroi de crédit aux populations pour financer les projets générateurs de revenus et d emplois. - Octroi de crédit aux diplômes sans emplois de l enseignement supérieur, général, technique ou professionnel ; - Octroi de crédit aux apprentis ayant achevé leur formation auprès d un maître artisan dûment inscrit au registre des artisans et reconnu par ses pairs - Octroi de crédit aux coopératives financières d ouvriers, d agriculteurs, d éleveurs, d artisans. - Octroi de crédit aux opérateurs de micro activités de production aspirant au développement ou à la modernisation de leurs activités. - Octroi de crédit aux membres des systèmes financiers décentralisés, mutuelles d épargne et de crédit pour la mise en place de ligne de crédit ou le refinancement des projets d investissement de leurs membres ou des clients de ces organisations. - Financement des coopératives de femmes pour les activités pour les activités suivantes : 1. Transformation des produits locaux ; 2. artisanat 3. développement agricole 4. technologies de l information 5. commercialisation de produits locaux, à l état brut ou transformés, relevant des activités de la population cible. 18

19 banques Banque Sahélo-saharienne pour l Investissement et le Commerce (BSIC) Boite postale : 08 BP 485 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) Localisation : 106, rue Dako Donou Guinkoymey Directeur Général : Zeddan BUDEEB Nationalité : Libyenne Date de création : janvier 2004 Agences et représentations : - Libye Tripoli (siège) : Tél. :(218) /53 - Mali : BP E-271 Bamako Tél. :(223) Burkina : 10 BP Ouagadougou Tél. : (229)(226) Niger : BP Niamey : Tél. :(227) /02 - Sénégal : BP Dakar : Tél. :(221) Tchad : Tél. : (229)(235) Togo : BP 3296 Lome Tél. : (228) Nature juridique : CA / Société anonyme (SA) Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Contribuer au développement économique et social des Etats membres - Soutenir les économies de la communauté à travers le financement des secteurs porteurs de croissance - Promouvoir l investissement dans les états membres de la CENSADomaines d intervention : - Promouvoir les échanges commerciaux entre les états membres Modalités d intervention Activités : - Services bancaires financiers - Financement les opérations bancaires notamment les besoins d exploitation - Opérations de commerce extérieur - Financement des crédits de campagne - Financement des projets d investissement productifs Conditions d intervention Conditions générales - Voir conditions de banques Groupes cibles : - Sociétés privées et publiques - Les opérateurs économiques Conditions spécifiques : - Banque d investissement 19

20 banques Réalisations Grands projets financés ou appuyés par la BSIC Au Bénin : - Tous projets d investissement productifs dans tous les domaines Sur le plan régional : - idem Sur le plan international : - idem Difficultés - Mêmes difficultés que celles rencontrées par l Association des Professionnels Béninois (APB) Perspectives et projets d avenir - Contribuer au développement économique et social des états membres de la CENSA - Soutenir les secteurs porteurs de croissance - octroyer des crédtis de campagne des produits primaires de base 20

21 banques Continental Bank Bénin (CBB) Boite postale : 01 BP 2020 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) Localisation : Carrefour des trois banques, Avenue Pape Jean-Paul II Directeur Général : Benoît ZANNOU Nationalité : Béninoise Date de création : décembre 1992 Agences : - Agence du Siège Tél. : (229) Agence Dantokpa Tél. : (229) Agence Stade de l Amitié Tél. : (229) Agence Calavi Tél : (229) Agence Bohicon Tél. : (229) Agence Parakou Tél : (229) Agence les Cocotiers Tél. : (229) Agence Abattoir Tél. : (229) Agence Porto-novo Tél. : (229) Agence Ouidah Tél. : (229) Nature juridique : Banque/ Société anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Financer des activités économiques Modalités d intervention Activités : - Prêt aux Opérateurs économiques - Prêt aux Fonctionnaires d état et aux employés du Secteur Privé Domaines d intervention : - Prêt Equipements - Prêt Immobilier - Financement des activités Commerciales - Financement des Activités de Développement économique et d Infrastructure Groupes cibles : - Opérateurs économiques - Agents Permanents de l Etat (APE) et Employés du Secteur Privé Conditions d intervention Conditions générales - Garantie sous forme de titre de propriété (Titre Foncier «TF» ou Permis d habiter «PH», ou sous forme de Garantie Financière (nantissement de DAT) - Domiciliation de Salaires - Domiciliation de Marchés Conditions spécifiques : - Taux négociables de 12,5%, Prêt à Court, Moyen et Long terme 21

22 banques Réalisations Grands projets financés ou appuyés par la CBB Au Bénin : - Construction d écoles dans le Nord du Bénin, financées par la BIA et la DAD Difficultés - Retard de Paiement par l Etat, des Marchés Financés Perspectives et projets d avenir - Extension des Agences à l intérieur du pays - Construction du Siège de la Banque. 22

23 banques Diamond Bank (DBB) Boite postale : 01 BP 955 Cotonou Tél. : (229) / Fax : (229) Site web: Localisation : Rue 308, révérend père Colineau Ganhi Directeur Général : Clifton J. BEST Nationalité : Américaine Date de création : 09 novembre 1999 Agences : - Agence de Ganhi, Tél. : (229) /28 - Agence Missebo, Tél. : (229) / / Agence Dantokpa, Tél. : (229) / Agence Godomey, Tél. : (229) / 68 - Diamond bank PLC Nigeria : Tél. : / Nature juridique : Banque / Société anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Servir d intermédiaire financier entre les opérateurs économiques Modalités d intervention Activités : - Fournir les produits et les services d une banque commerciale Domaines d intervention : - Financement des besoins d exploitation des entreprises - Financement de projets - Financement des besoins de consommation des ménages - Collecte des ressources - Conseil aux entreprises Groupes cibles : - Particuliers, entreprises commerciales, entreprises industrielles, institutions étatiques ou internationales, etc... Conditions d intervention Conditions générales - Avoir un besoin de financement justifié - Faire preuve de capacités managériales 23

24 banques Réalisations Au Bénin : - SBEE : renforcement des capacités électriques de la ville de Parakou (environ 2 milliards de FCFA) - SONEB : renforcement des capacités d extension de l adduction d eau (environ 1 milliards de FCFA) Difficultés - Mauvaise utilisation des concours accordés - Incidents de paiement sur certaines facilités accordées - Insuffisance des ressources à moyen et long terme Perspectives et projets d avenir - Renforcer nos capacités d intervention et de financement - Etendre notre réseau d agences à l intérieur du Bénin - Créer des filiales dans les autres pays de l UEMOA - Devenir une des banques leader de la sous région 24

25 banques Ecobank Bénin (EB) Boite postale : 01 BP 1280 Cotonou Tél. : (229) / Fax : (229) Localisation : Ganhi, Rue du Gouverneur Bayol Directeur Général : CHEICK TRAVALY ; Nationalité : Sénégalaise Année de création : 1985 Nature juridique : Banque/Société Anonyme Agence principale : Agence principale de Ganhi Adresse : Ganhi, Rue du Gouverneur Bayol Tél. : (229) ou Fax : (229) Agences en province - Agence de Bohicon Adresse : face grand marchée 01 BP 1280 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) Agence de Lokossa Adresse : Face à la Mairie de Lokossa Tél. : (229) / 82 Fax : (229) Agence de Parakou Adresse : Parakou place Tabera BP 611 Parakou Tél. : (229) ou Fax : (229) Objectifs et domaines d intervention Domaines d intervention : - Prestations de Services bancaires - Financement des Besoins d Investissement et de consommation. Réalisations Modalités d intervention Groupes cibles : - Toutes personnes physiques ou Morales - Personnes de toutes catégories sociales 1 PLANETA AZUL" Foundation FCJ PROJECT ( Sao Tomé & Principe Environnement 2 FATE Fondation 2007 (Nigeria) Education 3 Prix de Bonne Gouvernance d'entreprise (Togo) Banque 4 25 computers (TCHAD) Education 5 Meilleur Juriste OHADA (Côte d'ivoire) Juridique 6 Pathfinder: 8ème Camp d Excellence (Mali/Bénin) Education 7 ALOKPA 4 (Togo) Culture 8 Projet Espace Culturel Gambidi (Burkina-Faso) Culture 9 Construction des salles de classe: EPP village Malanhoui (Bénin) Education 10 FESPACO 2007 (Burkina Faso) Socio - Culturel 11 Centre ICCO des Enfants déshérités (Nigeria) Education 12 ROCARE (Mali) Recherche 13 Exposition en Bogolan et Indigo (Mali) Socio-culturel 14 ATTOUS YENNENGA (Burkina Faso) Education 15 Colloque: Centre Africain des Hautes Etudes (Bénin) Education 16 SAFOCO Lutte contre le trafic des filles (Nigeria) Socio-culturel 17 Téléthon 2005 (Bénin) Santé 18 Pathfinder, 6ème Camp d Excellence (Mali/Ouagadougou) Education 25

26 banques Financial Bank-Bénin (FBB) Boite postale : 01 BP 2700 Cotonou Tél. : (229) / Fax : (229) Localisation : Immeuble en face de la Préfecture de Cotonou, Rue du Commandant DECOEUR Directeur Général : Rémy BAYSSET ; Nationalité : Béninoise Année de création : 1985 Agences : Cotonou BENIN Nature juridique : Banque/Société Anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Prestations de services bancaires Modalités d intervention Activités : - Financement Domaines d intervention : - Renforcement des Institutions de micro finance - Cofinancement des projets avec des Institutions de micro finance Groupes cibles : - Toutes personnes physiques ou morales de toutes catégories sociales Conditions d intervention Conditions générales : - Ouverture d un compte Conditions spécifiques : - Entreprises en activité - Entreprises en création Réalisations - Satisfaction des clients sur les différents segments de clientèle te de marché, - Sécurisation des dépôts par connaissance du continent africain et de ses spécificités - Contribution à l évolution du concept de banque évoluant en réseau dense avec d autres institutions financières - Maîtrise de la technologie bancaire pour un système sans fraude. Perspectives et projets d avenir - Pérennité par développement des activités du groupe sur les deux pôles de banque et de micro finance, - Soutien de la croissance du secteur privé, et réduction du taux de pauvreté. 26

27 banques Société Générale de Banques au Bénin (SGBBE) Boite postale : 01 BP 585 Cotonou Tel.: (229) Fax : (229) Localisation : Avenue Clozel, Cotonou, République du Bénin Directeur Général : Jean-Luc DUBLING ; Nationalité : Française Année de création : 2002 Agences : - Saint Michel - les Cocotiers - Dantokpa - Houeyiho - Missebo - Nouveau pont - Zongo Nature juridique : Banque/Société Anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Prestations des services bancaires Domaines d intervention : - Financements Modalités d intervention Activités : - Financement des Besoins d Investissement et de Consommation Groupes cibles : - Toutes personnes physiques ou morales de toutes catégories sociales Conditions d intervention Conditions générales : - Ouverture d un compte Conditions spécifiques : - Entreprises en activité - Entreprises en création - Particuliers Réalisations - Contribution à la réduction de la pauvreté dans les pays en voies de développement - Soutien aux IMF de grand standing - Financement des populations à faible revenu par partenariat aux IMF - Satisfaction des IMF par apport d un financement à faible coût. Perspectives et projets d avenir - Développement durable - Croissance de la part du marché (8 % actuellement) - Elargir la présence de la banque à plus de 31 pays du monde. 27

28 établissements financiers et institutions de garantie LES ÉTABLISSEMENTS FINANCIERS ET INSTITUTIONS DE GARANTIE 28

29 établissements financiers et institutions de garantie Crédit Africain SA Boite postale : 01 BP 3802 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) / Localisation : Immeuble l Espérance 205, Avenue Steinmetz Directeur Général : Dieudonné VIGNON Nationalité : Béninoise Date de création : 1er juillet 2003 Nature juridique : Société anonyme Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Accroître le pouvoir d achat de la population par l octroi de crédits - Accélérer le développement du Chiffre d Affaires des entreprises commerciales (vente de biens d équipement) en leur offrant de la trésorerie Domaines d intervention : - Crédit à la consommation (de biens d équipement) Modalités d intervention Activités : - Financement de l achat d équipements domestiques pour les ménages Groupes cibles : - Salariés du secteur public et privé - Particuliers - Ménages Conditions d intervention - Crédits octroyés pour une durée maximum de 24 mois pour les salariés du privé et de 36 mois pour les APE à un taux d intérêt du marché Réalisations Grands projets financés ou appuyés Crédit Africain SA Au Bénin : - Financement de plus de 5000 ménages 29

30 établissements financiers et institutions de garantie Difficultés - méconnaissance du crédit à la consommation par une grande partie de la population - mauvaise foi de certains débiteurs Perspectives et projets d avenir - satisfaire le plus grand nombre de demande de crédit - Fusion prochaine entre Crédit Africain et Equipbail 30

31 Equipbail-Bénin (groupe Bank of Africa) Boite postale : 08 BP 0690 ou 01 BP 3802 Cotonou Tél. : (229) Fax : (229) / Localisation : Immeuble BOA-Benin Avenue Pape Jean Paul II Cotonou Directeur Général : Nationalité : Date de création : 15 septembre 1995 Agences : Aucun Nature juridique : Établissement financier/société anonyme établissements financiers et institutions de garantie Objectifs et domaines d intervention Objectifs : - Crédit bail : proposer aux entrepreneurs (PME- PMI) les solutions adaptées aux financements de leurs investissements Domaines d intervention : - Entreprise souhaitant accroître ou moderniser son équipement - Tout particulier Modalités d intervention Activités : - Financer par les techniques du crédit bail les équipements nouveaux ou du lease back les équipements déjà acquis Groupes cibles : - Les grandes entreprises, les PME/PMI et les particuliers - Entreprises du secteur privé, public ou parapublic. - Ménages Conditions d intervention Conditions générales - Évaluer les besoins d équipement - Évaluer le chiffre d affaire courant et prévisionnel - Faire le point de ses parts de marchés - Réunir les informations suivantes : copie des statuts de la société, extrait du RC, bilan et compte de résultat Conditions spécifiques : - Prendre contact avec le fournisseur de son choix - Négocier le prix d acquisition du matériel - Obtenir une facture pro forma - Prendre contact avec les services de Equipbail - Une fois le financement autorisé, paiement d un dépôt de garantie et du 1er loyer. 31

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2015 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Guide pratique - BOAD 1 GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 2013 I- Historique La CRRH-UEMOA est l un des fruits de la coopération engagée en 2005 par la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO),

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

LES ECHOS DE LA BOURSE

LES ECHOS DE LA BOURSE LES ECHOS DE LA BOURSE Newsletter N 041(25 au 29/07/2011) Dans ce numéro : Evolution graphique des indices 25 au 29 Juillet 2011 Evolution des indices au cours de la période BILAN DE LA SEMAINE AGENDA

Plus en détail

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie René AZOKLY/ Président du Fonds International de Garantie Les Fonds de Garantie en Afrique de l'ouest: Particularités,

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE A PARTIR DU 1ER JUIN 2008 (Document non limitatif et modifiable) 2 I - OUVERTURE DE COMPTE Compte épargne Marina : 100.000 FCFA Dantokpa, Jéricho,

Plus en détail

Applicables à partir du 02 JANVIER 2008

Applicables à partir du 02 JANVIER 2008 Applicables à partir du 02 JANVIER 2008. SIEGE SOCIAL Lot 26 F 106 Rue DAKO DONOU 131 Guinkomey 08 BP 485 COTONOU TEL. (00229) 21 31 87 07 FAX (00229) 21 31 87 04 TELEX : 5070 E-MAIL : bsic@intnet.bj Société

Plus en détail

Marché Financier Régional de l UEMOA: Bilan et Perspectives

Marché Financier Régional de l UEMOA: Bilan et Perspectives Marché Financier Régional de l UEMOA: Bilan et Perspectives Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) de l Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) Douala, le 29 octobre 2009

Plus en détail

BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS

BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS UMOA 2010 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex

Plus en détail

Présentation AFRICA LINK CAPITAL

Présentation AFRICA LINK CAPITAL Présentation AFRICA LINK CAPITAL ALC, UN PARTENAIRE DE RÉFÉRENCE Africa Link Capital (ALC) est un Cabinet de Conseil Financier et Arrangeur indépendant, ayant une vocation de Banque d Affaires, créé en

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERES Afrique de l Ouest INVESTISSONS POUR L AVENIR

BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERES Afrique de l Ouest INVESTISSONS POUR L AVENIR BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERES Afrique de l Ouest INVESTISSONS POUR L AVENIR AUX LECTEURS La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est au cœur de l économie de l Union Economique et Monétaire

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 26 mai 1963 à Diourbel (Sénégal) Directeur Général de GMC www.gmcconseils.com

CURRICULUM VITAE. 26 mai 1963 à Diourbel (Sénégal) Directeur Général de GMC www.gmcconseils.com CURRICULUM VITAE NOM GAYE PRENOM Magaye NE LE 26 mai 1963 à Diourbel (Sénégal) NATIONALITE Sénégalaise SITUATION DE FAMILLE Marié ADRESSE Cices foire n 232 Dakar Sénégal TELEPHONE Bureau 221 77 245 07

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

BANK OF AFRICA BENIN RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES Exercice clos le 31 décembre 2011

BANK OF AFRICA BENIN RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES Exercice clos le 31 décembre 2011 BANK OF AFRICA BENIN RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES Exercice clos le 31 décembre 2011 BOA Benin Assemblée Générale Approbation des comptes 2011 Page 27 of

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE. Abidjan le 26 novembre 2015

PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE. Abidjan le 26 novembre 2015 PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE Abidjan le 26 novembre 2015 RHF ABidjan le 26 novembre 2015 1 PLAN I. LA CRRH-UEMOA : OPÉRATIONNELLES TRENTE NEUF MOIS D ACTIVITÉS II.

Plus en détail

OBLIGATIONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION ETAT DU BENIN 6,25% 2015-2020

OBLIGATIONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION ETAT DU BENIN 6,25% 2015-2020 REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE NOTE D INFORMATION OBLIGATIONS DU TRESOR PAR

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Bureau d Études Siège: 25, Avenue Noguès, Rue n 4 06 B.P. 1409 Abidjan 06 R.C. N CI-ABJ-2007-B-2911 Tél. : (225) 20.32.91.41 Fax : (225) 20.32.91.40

Plus en détail

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Dialogue sur le développement du secteur financier au Sénégal 16 avril 2013, BCEAO-Siège DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Présentation :

Plus en détail

Djimadoum MANDEKOR Directeur du Crédit, des Marchés de Capitaux et du Contrôle Bancaire-BEAC

Djimadoum MANDEKOR Directeur du Crédit, des Marchés de Capitaux et du Contrôle Bancaire-BEAC REGULER L ECONOMIE SOUS-REGIONALE : QUELS PRODUITS FINANCIERS ADAPTES POUR REDUIRE LA SITUATION DE SURLIQUIDITE ET DRAINER L EPARGNE INTERIEURE? FONDS SOUVERAINS, OPCVM,. Djimadoum MANDEKOR Directeur du

Plus en détail

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO IVOIRE 7% 2013-2020"

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE PETRO IVOIRE 7% 2013-2020 Union Monétaire Ouest Africaine CL Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 BR\/M - DC/BR Jean Paul GILLET Directeur Général Directeur Général ;: Jean-Paul Gillet Abidjan, janvier 2007

Plus en détail

Dans les années 80 on est passé d une organisation artisanale à une organisation industrielle des marchés.

Dans les années 80 on est passé d une organisation artisanale à une organisation industrielle des marchés. Dans les années 80 on est passé d une organisation artisanale à une organisation industrielle des marchés. I] Les intermédiaires Les intermédiaires sont des personnes physiques ou morales qui interviennent

Plus en détail

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010 BRVM - DC / BR Bourse Régionale des Valeurs Mobilières Afrique de l Ouest Dépositaire Central Banque de Règlement Afrique de l Ouest Mise à jour du 1 er juillet 2010 Objet de la mise à jour La mise à jour

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR LES MARCHES OBLIGATAIRES ET LES TITRES PUBLICS

ATELIER REGIONAL SUR LES MARCHES OBLIGATAIRES ET LES TITRES PUBLICS ATELIER REGIONAL SUR LES MARCHES OBLIGATAIRES ET LES TITRES PUBLICS Le Marché Obligataire de l UEMOA : évolution et perspectives Edoh Kossi AMENOUNVE, Ph.D. Secrétaire Général Conseil Régional de l Epargne

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

COMMUNIQUE RELATIF AU RACHAT DES OBLIGATIONS «PAA

COMMUNIQUE RELATIF AU RACHAT DES OBLIGATIONS «PAA Port Autonome d Abidjan Société Nationale de droit ivoirien au capital social de F CFA 16 000 000 000 Siège social sis à la Rue A22 des Piroguiers, Boulevard du Port BP V85 Abidjan COTE D IVOIRE Tel. :

Plus en détail

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission 35 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FANAF Dakar du 21 au 24 février 2011 SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE BANQUE APPLICABLES A PARTIR DU 1 ER Avril - 2009

CONDITIONS GENERALES DE BANQUE APPLICABLES A PARTIR DU 1 ER Avril - 2009 BOA 3:BOA 3.qxd 03/04/2009 20:15 Page 8 TRANSFERTS EMIS.EURO * Commissions de transfert 0,35%min 15 000 FCFA HT * Frais de Correspondant Variable Selon Ccorrespondant Non Clients * Commissions de transfert

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB)

NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB) NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB) Contenu du Projet Le PDSAB est un projet du Gouvernement du Bénin mis en œuvre depuis 2008, avec l appui financier

Plus en détail

Finalités des traitements Lexique 2

Finalités des traitements Lexique 2 A. BUTS GENERAUX A1.01 Administration du personnel et des collaborateurs externes La gestion administrative du personnel. L administration des salaires, traitements, rémunérations, commissions et autres

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Allocution d ouverture du Secrétaire Général du Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) Monsieur Edoh Kossi

Plus en détail

XV EMES ASSISES DE LA FIDEF - 24 & 25 NOVEMBRE 2014 HOTEL LAMENTIN BEACH - SALY - SÉNÉGAL

XV EMES ASSISES DE LA FIDEF - 24 & 25 NOVEMBRE 2014 HOTEL LAMENTIN BEACH - SALY - SÉNÉGAL XV EMES ASSISES DE LA FIDEF - 24 & 25 NOVEMBRE 2014 HOTEL LAMENTIN BEACH - SALY - SÉNÉGAL RAPPORT ATELIER 3 : «INFORMATIONS FINANCIERES ET COMPTABLES, ACCOMPAGNEMENT ET SERVICES AUX TPE PAR LES PROFESSIONNELS»

Plus en détail

OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR PAR ADJUDICATION

OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR PAR ADJUDICATION REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE NOTE D INFORMATION OBLIGATIONS ASSIMILABLES

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA Présenté par Mame Marie Sow SAKHO SEMINAIRE CONSUMAF 4,5 et 6 décembre 2006 1 SOMMAIRE CONTEXTE MARCHE DES TITRES PUBLICS : OBJECTIFS VISES LES DIFFERENTS TITRES

Plus en détail

ASSOCIATION DE LUTTE POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT

ASSOCIATION DE LUTTE POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT ASSOCIATION DE LUTTE POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT - ALIDé RAPPORT GENERAL DES AUDITEURS EXTERNES SUR LES COMPTES DE L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2009 VERSION DEFINTIVE MARS 2010

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Japon Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES Etat des lieux et mesures pour renforcer l'accès durable des jeunes à des services financiers adaptés Proposition d un modèle de financement adapté Absa KANE WANE,

Plus en détail

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Conférence de presse Abidjan, le 30 novembre 2012 Plan 1 - Présentation de la Bourse Régionale

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Groupe TALENTS PLUS TEL.: (229) 21 32 06 05-97 64 03 93 info@talentsplusafrique.com TALENTS PLUS CONSEILS Bénin TEL.: (229) 21 32 38 88-21 04 20 57 conseil@talentsplusafrique.com

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

LES ECHOS DE LA BOURSE

LES ECHOS DE LA BOURSE Newsletter:N 61 R Du Moi s d e Mai 2 01 5 N Agrément : SGI 021 / 2005 CREPMF MFAC-SB /005 / 2011 COSUMAF Dans ce numéro: MEMBRE DE LA BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERES DE L UEMOA ET DE LA BOURSE

Plus en détail

La soutenabilité de la dette publique/enjeux du financement des États par le marché financier

La soutenabilité de la dette publique/enjeux du financement des États par le marché financier COMMISSION DE SURVEILLACE DU MARCHE FINANCIER DE L AFRIQUE CENTRALE Atelier régional sur «les marchés obligataires et les émissions de titres publics» Libreville, Gabon : les 18 et 19 février 2008 La soutenabilité

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

AFRICA LINK CAPITAL TITRISATION PRESENTATION DE LA TITRISATION

AFRICA LINK CAPITAL TITRISATION PRESENTATION DE LA TITRISATION AFRICA LINK CAPITAL TITRISATION PRESENTATION DE LA TITRISATION SOMMAIRE I. DÉFINITION DE LA TITRISATION II. TYPES D ACTIFS ÉLIGIBLES III. INTÉRÊT DE LA TITRISATION IV. INTERVENANTS DANS LE PROCESSUS DE

Plus en détail

ETUDES SUR LES INSTRUMENTS DE GARANTIE ET LE MARCHE DES GARANTIES BANCAIRES DANS LA ZONE DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

ETUDES SUR LES INSTRUMENTS DE GARANTIE ET LE MARCHE DES GARANTIES BANCAIRES DANS LA ZONE DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) ETUDES SUR LES INSTRUMENTS DE GARANTIE ET LE MARCHE DES GARANTIES BANCAIRES DANS LA ZONE DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT AGENCE FRANÇAISE

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DU PROCESSUS DE GESTION DES LIQUIDITES ET OPTIMISATION DES ACTIFS

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DU PROCESSUS DE GESTION DES LIQUIDITES ET OPTIMISATION DES ACTIFS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DU PROCESSUS DE GESTION DES LIQUIDITES ET OPTIMISATION DES ACTIFS RENACA BENIN MARS 2015 Avec l appui

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013. Lomé le 07 septembre 2013 1

LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013. Lomé le 07 septembre 2013 1 LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013 Lomé le 07 septembre 2013 1 Plan I. La CRRH-UEMOA : activités opérationnelles II. Cadre institutionnel et organisation III. Règles d intervention : Critères d éligibilité

Plus en détail

ETUDE SUR LA FISCALITÉ SUPPORTÉE PAR

ETUDE SUR LA FISCALITÉ SUPPORTÉE PAR BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST (BCEAO) Avenue Abdoulaye FADIGA BP 3108 Dakar - Sénégal ETUDE SUR LA FISCALITÉ SUPPORTÉE PAR LES SYSTÈMES FINANCIERS DÉCENTRALISÉS DE L UEMOA RAPPORT DE

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST REGIONAL CAPACITY BUILDING WORKSHOP ENHANCING THE FUNCTIONING OF CEREALS MARKETS IN WEST AFRICA 9-11 December, 2010 Accra, Ghana EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT

Plus en détail

MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA. COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY

MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA. COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY Présentation sommaire BNDA La BNDA a été créée par la loi N 81-08 AN/RM du 11 février 1981.

Plus en détail

Présentation de la GUINEE au séminaire régional de l'afritac OUEST sur le thème "Gestion des Crises Bancaires et Politiques de Restructuration"

Présentation de la GUINEE au séminaire régional de l'afritac OUEST sur le thème Gestion des Crises Bancaires et Politiques de Restructuration 1 SOMMAIRE 1. Crise bancaire : contexte sociopolitique 2. Résolution des crises 3. Situation du système bancaire 4. Vulnérabilités 2 I. CRISES BANCAIRES : CONTEXTE SOCIOPOLITIQUES A l accession de la Guinée

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

L accompagnement du secteur privé par l AFD et OSEO :

L accompagnement du secteur privé par l AFD et OSEO : Mars 2013 L accompagnement du secteur privé par l AFD et OSEO : Présentation des dispositifs (hors innovation) PRODUITS HISTORIQUES Liste des produits Le Fonds Dom permet de garantir les crédits bancaires

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

GROUPE BANK OF AFRICA. Photo couverture Miroslav - Fotolia.com

GROUPE BANK OF AFRICA. Photo couverture Miroslav - Fotolia.com GROUPE BANK OF AFRICA 2012 Photo couverture Miroslav - Fotolia.com Le réseau BANK OF AFRICA (au 30/10/2011) BANK OF AFRICA - BENIN 22 Agences à Cotonou. 18 Agences régionales. BANK OF AFRICA - BURKINA

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif général

OBJECTIFS. Objectif général Le Programme d action pour la promotion et le financement des PME dans l UEMOA est une déclinaison de la Politique Industrielle Commune (PIC) de l UEMOA. Il vise la création de mécanismes de financement

Plus en détail

CONDITIONS APPLICABLES PAR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT DU BURKINA A LEUR CLIENTELE AU COURS DU MOIS D'OCTOBRE 2009

CONDITIONS APPLICABLES PAR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT DU BURKINA A LEUR CLIENTELE AU COURS DU MOIS D'OCTOBRE 2009 CONDITIONS APPLICABLES PAR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT DU BURKINA A LEUR CLIENTELE AU COURS DU MOIS D'OCTOBRE 2009 Burkinapmepmi.com Cabinet Pilotes SARL Janvier 2010 AVANT PROPOS Ce document, élaboré

Plus en détail

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE J O U R N É E S A J B E F N I A M E Y M A I 2 0 1 2 P R É S E N T É P A R M R D A O B A B A ( F G H M. S A / M A L I ) Préambule L objectif de la présente communication

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

F NDS S D E E D EV E E V L E O L PP P E P M E E M N E T T DE

F NDS S D E E D EV E E V L E O L PP P E P M E E M N E T T DE FONDS DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET DE L APPRENTISSAGE FODEFCA CREATION Fruit de la concertation entre les partenaires sociaux et les pouvoirs publics, le Fonds de Développement

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE par appel public à l épargne

EMPRUNT OBLIGATAIRE par appel public à l épargne NOTE D INFORMATION FINANÇONS ENSEMBLE L ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ POUR TOUS EMPRUNT OBLIGATAIRE par appel public à l épargne DU 16 septembre 2013 AU 18 octobre 2013 CAISSE RÉGIONALE DE REFINANCEMENT HYPOTHÉCAIRE

Plus en détail

Communication de Monsieur Bassary TOURE, Vice-Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)

Communication de Monsieur Bassary TOURE, Vice-Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) «Sur la route du succès : quelques exemples de réussite en matière de financement de projets dans l espace UEMOA» ---------------------------------------------------------

Plus en détail

DECISION N 2012-056 PORTANT AUTORISATION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "CSI MATFORCE 7,5 % 2012-2017"

DECISION N 2012-056 PORTANT AUTORISATION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE CSI MATFORCE 7,5 % 2012-2017 Union Monetaire Ouest Africaine VZOCEE Conseil Regional de l'epargne Publique et des Marches Financiers DECISION N 2012-056 PORTANT AUTORISATION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "CSI MATFORCE

Plus en détail

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA 1 MGE CONSEIL 2 NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA L Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation de l Afrique de l ouest, qui a comme mission la réalisation de l'intégration

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

Rapport de stage 2 ème année. I. Présentation de l ONG le SALUT... 4

Rapport de stage 2 ème année. I. Présentation de l ONG le SALUT... 4 Table des matières I. Présentation de l ONG le SALUT... 4 A. Vision et mission de la caisse le SALUT... 4 B. Organisation de la caisse le SALUT... 5 II. Présentation des taches et des missions effectuées...

Plus en détail

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs?

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Me Pierre MARLY Avocat CMS Bureau Francis Lefebvre E-mail : pierre.marly@cms-bfl.com 1 - Le cadre

Plus en détail

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert PACTE VERT Une banque au cœur de Maroc Vert CULTIVONS VOTRE COMPÉTITIVITÉ UNE PRIORITÉ NATIONALE ACCOMPAGNÉE PAR LE GROUPE ATTIJARIWAFA BANK Le secteur agricole marocain s est vu assigner une place prioritaire

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

Le Financement tde la PME. L expérience du Groupe TLG en Tunisie

Le Financement tde la PME. L expérience du Groupe TLG en Tunisie Le Financement tde la PME L expérience du Groupe TLG en Tunisie 1 La PME constitue un opérateur économique important dans l Economie tunisienne, et par conséquent un vecteur principal de la croissance

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

DEESBANQUE Marché des professionnels Plan de cours et programmation indicatifs des séances

DEESBANQUE Marché des professionnels Plan de cours et programmation indicatifs des séances DEESBANQUE Marché des professionnels Plan de cours et programmation indicatifs des séances 2013 Fédération Européenne des Ecoles DEESBANQUE Marché des professionnels Plan de cours et programmation indicatifs

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC PROJET D INSTRUCTION N 1 CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC DEPARTEMENT OPERATIONS & DEVELOPPEMENT DU MARCHE Page 1 DEPARTEMENT DES OPERATIONS DU MARCHE Version Date Auteurs Description 1 Novembre Les services

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE APPUI A L AMELIORATION DE L OFFRE DE PRODUITS ET LA GESTION DES PRETS INDIVIDUELS

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE APPUI A L AMELIORATION DE L OFFRE DE PRODUITS ET LA GESTION DES PRETS INDIVIDUELS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE APPUI A L AMELIORATION DE L OFFRE DE PRODUITS ET LA GESTION DES PRETS INDIVIDUELS COMUBA RENACA ACFIME BÉNIN BURKINA

Plus en détail

PROCEDURE D AGREMENT EN QUALITE DE BANQUE ET ETABLISSEMENT FINANCIER

PROCEDURE D AGREMENT EN QUALITE DE BANQUE ET ETABLISSEMENT FINANCIER PROCEDURE D AGREMENT EN QUALITE DE BANQUE ET ETABLISSEMENT FINANCIER PREFACE Dans le cadre de la mise en œuvre et du renforcement de la politique d'intégration sous-regionale, le Conseil des Ministres

Plus en détail

Norvège. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Norvège. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Norvège Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

au 1 er décembre 2012

au 1 er décembre 2012 1 / 6 au 1 er décembre 2012 I - CONDITIONS D OUVERTURE DE COMPTES A Comptes de virement Sociétés et autres à caractère commercial Etablissements Associations, coopératives et autres groupements Particuliers

Plus en détail

Fonds de garantie. Objet : faciliter aux petites entreprises l accès au crédit d exploitation octroyés par les banques.

Fonds de garantie. Objet : faciliter aux petites entreprises l accès au crédit d exploitation octroyés par les banques. Fonds de garantie Fond Oxygen : Objet : faciliter aux petites entreprises l accès au crédit d exploitation octroyés par les banques. - PME existantes ayant au moins 6 mois d activité et des relations avec

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail