Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques"

Transcription

1 Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet 19 février 2013, Montréal 1

2 Objectifs de la présentation > Comprendre la démarche de mise en place d'une communauté de pratique visant à soutenir l'implantation des programmes de l'équipe des diététistes des Producteurs laitiers du Canada (PLC) dans les écoles primaires > Se familiariser avec l'approche collaborative et les avantages de la collaboration virtuelle, notamment aux fins d'évaluation et d'amélioration continues de la pratique > Explorer la plateforme collaborative rendue disponible pour les membres de la communauté de pratique proposée par les diététistes des Producteurs laitiers du Canada 2

3 Petite histoire de la mise en place de l espace collaboratif 3

4 Le contexte > Les programmes d éducation à la nutrition des PLC font l objet d évaluations afin d identifier les éléments facilitateurs et les défis d implantation > Les acteurs clés qui soutiennent et diffusent les programmes présentent des réalités diverses > La phase 1 du projet «Éducation à la nutrition» consiste à soutenir les enseignants à l aide des TIC o Les rencontres de partage entre acteurs connaissent du succès la collaboration virtuelle dans ce contexte est donc associée à des gains potentiels > Le nouveau projet vise la mise en place d une communauté de pratique virtuelle portée par les PLC 4

5 Définition d une communauté de pratique Une communauté de pratique se compose de personnes qui se rassemblent afin de partager et d apprendre les unes des autres, en face à face ou virtuellement, afin de briser les silos. «Un groupe ayant une structure informelle, où le comportement de ses membres se caractérise par l engagement volontaire dans la construction et le partage des connaissances dans un domaine donné.» (Cohendet, Roberts, Simon, revue Gestion, hiver 2011) 5

6 Mise en place de la communauté Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» Objectif : Ouvrir un espace de collaboration pour les acteurs clés qui utilisent les programmes d éducation à la nutrition de l équipe des diététistes des Producteurs laitiers du Canada dans leurs actions de sensibilisation, de promotion et d éducation en matière de saines habitudes de vie en milieu scolaire primaire. > Un projet de 18 mois > Un comité fondateur d une douzaine de membres > Une première expérimentation auprès d une cinquantaine de membres > Un volet évaluation et transfert de connaissances avec l équipe de recherche de ComSanté 6

7 Quel contenu? Quels échanges? Domaines d intérêt de la communauté > L information au sujet des saines habitudes de vie (saine alimentation et activité physique, principalement) à promouvoir auprès des enfants d âge scolaire primaire et l adaptation des messages en fonction de la clientèle > Les activités et autres contenus tirés des programmes de l équipe des diététistes des PLC > Les pratiques de soutien aux écoles et la définition du rôle des différents acteurs > L accompagnement des milieux dans leurs choix d actions sur les saines habitudes de vie 7

8 Quel contenu? Quels échanges? Domaines d intérêt de la communauté (suite) > La participation des familles et de la communauté dans les actions liées aux saines habitudes de vie en milieu scolaire > Les réflexions sur les actions menées dans les écoles primaires (ex. : succès obtenus, défis rencontrés, pistes futures) > Des références et d autres sources de développement professionnel : sites Web, outils, formations, documents 8

9 La collaboration virtuelle comme voie d évaluation et d amélioration continues de nos pratiques 9

10 Les approches collaboratives sont nées pour remédier à 4 drôles de maladies : > L amnésie organisationnelle > Le syndrome de la roue réinventée > L autisme organisationnel > L infobésité Source : Réal Jacob (2000) > Un seul remède connu : la gestion des connaissances 10

11 La communauté de pratique (CoP) Un groupe de personnes ayant des intérêts communs qui se rassemblent pour apprendre et créer des connaissances Partager leurs problèmes, expériences, modèles, outils et meilleurs coups Apprendre les uns des autres Interagir régulièrement dans le but d évoluer et d innover dans leur domaine Se joindre à un groupe où l adhésion est volontaire 11

12 Quels liens entre collaboration, implantation et évaluation? L implantation des programmes doit : > Être soutenue par des acteurs concertés, qui partagent une vision commune et un discours cohérent > Refléter la diversité des contextes d implantation L évaluation doit : > Tirer profit de la réflexion sur l action dont font preuve les acteurs sur le terrain > Être itérative, c est-à-dire, validée et continue 12

13 Objectifs spécifiques de l espace collaboratif > Favoriser le réseautage, les échanges et la collaboration entre les membres des milieux de la santé et de l éducation > Partager et valoriser les pratiques gagnantes > Développer un discours commun sur les saines habitudes de vie chez les enfants d âge scolaire primaire > Inspirer les membres et l équipe des PLC dans la conception et la mise à jour d outils et programmes, puis en faciliter l implantation > Diffuser les initiatives de l équipe des diététistes des PLC et des membres en lien avec les domaines d intérêt 13

14 Tour d horizon de la plateforme collaborative 14

15 Pour tout renseignement supplémentaire, communiquez avec nous : BUREAU DE QUÉBEC (siège social) 888, rue Saint-Jean Bureau 575 Québec (Québec) G1R 5H6 Tél. : BUREAU DE MONTRÉAL 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 1770, Tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 Tél. : Merci! Principal partenaire financier : 15

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet Le CEFRIO Centre facilitant la recherche et l innovation

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif Mission de l établissement Adaptation

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Stéphane Dubuc Centre d'expertise en santé de Sherbrooke (CESS) www.expertise-sante.com Février 2014 Le concept de distance Distance géographique Distance

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Développer des compétences en promotion de la santé LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Brahimi Cora, Ph. D. Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Rencontre thématique

Rencontre thématique Rencontre thématique (Agence de la santé et des services sociaux de Montréal) Volet : Promotion de la santé dans les milieux de travail Roger Bertrand, Président du conseil, GP 2 S Sylvie Mallette, Coordonnatrice,

Plus en détail

Atelier 2 renforcement des compétences et formations

Atelier 2 renforcement des compétences et formations Atelier 2 renforcement des compétences et formations 1 er thème: L eau potable Titre de la formation: La gestion intégrée des ressources en eau Cibles: les exploitants, les élus, les maîtres d ouvrages

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Une offre intégrée de conseil et formation Quelques références CKS CKS consulting CKS consulting CKS Consulting couvre les principales problématiques Achats des grandes organisations

Plus en détail

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Présentation à l ARUC, Le mardi, 24 août 2010 Claudine Côté Directrice

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels Les ateliers @ssociatifs Cycle d initiations aux outils numériques et aux usages du multimédia pour la promotion du secteur associatif De novembre 2013 à juin 2014 / Gratuit Les présentations ne requièrent

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018. Version finale

PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018. Version finale Version finale 6. PISTES D ACON À METTRE EN ŒUVRE POUR CHAQUE ORIENTAON STRATÉGIQUE (SUITE) PLAN D ACON TRIENNAL L ébauche de plan d action présentée aux pages suivantes expose, pour chacune des priorités

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : RESTAURATION DIETETIQUE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : RESTAURATION DIETETIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Guide d utilisation du site Internet. www.reseauplanetree.org www.reseauplanetree.org www.reseauplanetree.org

Guide d utilisation du site Internet. www.reseauplanetree.org www.reseauplanetree.org www.reseauplanetree.org Guide d utilisation du site Internet www.reseauplanetree.org www.reseauplanetree.org www.reseauplanetree.org Table des matières Vue d ensemble... 4 Les nouveautés... Erreur! Signet non défini. Contenu

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Marie Marquis, PhD, Université de Montréal, Extenso

Marie Marquis, PhD, Université de Montréal, Extenso Marie Marquis, PhD, Université de Montréal, Extenso Le déroulement du projet 106 CPE visités 81 CPE re- visités 113 responsables de cuisine 325 éducatrices 726 parents 201 agents de conformité Québec en

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

Politique éditoriale du site web et du blogue

Politique éditoriale du site web et du blogue Politique éditoriale du site web et du blogue Clientèles visées par le site et le blogue Les jeunes (6-11 ans et 12-17 ans), les parents et les intervenants (incluant les directions d établissements).

Plus en détail

Regional economic development. Développement économique régional

Regional economic development. Développement économique régional Regional economic development REDER Développement économique régional La vision du DER est de contribuer au développement socio économique des communautés qui nous accueillent, afin de soutenir leur croissance

Plus en détail

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS QUI SOMMES-NOUS? Fondée en 2008, la Société québécoise de phytotechnologie est un regroupement de professionnels actifs dans le domaine des phytotechnologies et ce, tant au niveau des applications que

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Urgence Leadership. Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises

Urgence Leadership. Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises Urgence Leadership Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises Forum de réflexion sur le leadership d avenir - CIRANO 26 janvier 2009 1 Urgence Leadership Un programme

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'INTERNATIONALISATION ET À L'ÉDUCATION INTERCULTURELLE ET CITOYENNE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec)

Plus en détail

En quoi les espaces virtuels facilitent-ils l enseignement du PI?

En quoi les espaces virtuels facilitent-ils l enseignement du PI? Intentions de l atelier Familiariser les usagers avec les différents espaces virtuels de la communauté Faire prendre conscience de l utilité de la communauté PI et des outils qu elle propose pour soutenir

Plus en détail

FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE

FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE Atelier DAMANE ASSAKANE Aziz ALOUANE DTFE 14 octobre 2014 PLAN I. Contexte international II. Présentation de la Fondation III. Stratégie de l éducation financière

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT de l employabilité

DÉVELOPPEMENT de l employabilité DÉVELOPPEMENT de l employabilité DURÉE SELON LE NOMBRE DE JEUNES DURÉE 30 MIN* Le CV et la lettre de présentation Comment rédiger un CV et une lettre de présentation? Préparation à l entrevue d emploi.

Plus en détail

Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice, Service aux entreprises, RIF

Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice, Service aux entreprises, RIF Une unité mobile pour la formation en entreprise La remorque numérique de la qualité Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice,

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

APESS. Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition

APESS. Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition APESS Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition Plan de l exposé 1. Contexte de naissance et d évolution 2. Contexte nouveau et nouveaux enjeux 3. Choix politique et projet de société

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Promouvoir son labo à travers les réseaux sociaux

Promouvoir son labo à travers les réseaux sociaux RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch Promouvoir son

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

PLAN ALIMENTATION ET SANTÉ DENTAIRE 08/03/2012. Équipe des diététistes Producteurs laitiers du Canada

PLAN ALIMENTATION ET SANTÉ DENTAIRE 08/03/2012. Équipe des diététistes Producteurs laitiers du Canada FORMATION EN LIGNE ALIMENTATION ET SANTÉ DENTAIRE Équipe des diététistes Producteurs laitiers du Canada Présenté par Lise Lecours Le-cours.ca Design pédagogique 1 PLAN CONTEXTE DU PROJET GRANDES ÉTAPES

Plus en détail

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Présentation

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES : Liens entre le milieu associatif aîné et le milieu de la recherche

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES : Liens entre le milieu associatif aîné et le milieu de la recherche ARRIMAGE, UNE RECHERCHE-ACTION DE TROIS ANS DANS LE NORD-EST DE MONTRÉAL LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES : Liens entre le milieu associatif aîné et le milieu de la recherche Par

Plus en détail

COMPTES MAJEURS. Créer un régime d assurance collective sur mesure

COMPTES MAJEURS. Créer un régime d assurance collective sur mesure COMPTES MAJEURS Créer un régime d assurance collective sur mesure L équipe des comptes majeurs est composée de professionnels expérimentés et qualifiés ayant des connaissances approfondies en assurances

Plus en détail

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou»

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Résumé du projet L action vise principalement à lutter contre l abandon scolaire et renforcer l accès à l éducation des jeunes

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL ATELIER #2 Organismes communautaires L. St-Charles 1. ÉVALUATION DES BESOINS DE LA PERSONNE ET DE SA FAMILLE 2. PRÉOCCUPATION DE L IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

Construire son savoir de manière personnalisée : êtes- vous prêts à accueillir cefe éventualite?

Construire son savoir de manière personnalisée : êtes- vous prêts à accueillir cefe éventualite? Construire son savoir de manière personnalisée : êtes- vous prêts à accueillir cefe éventualite? Journées d étude de l ACDEAULF Moncton, 1 er novembre 2012 Vincent Tanguay Vice-président Québec, Innovation

Plus en détail

Médias sociaux : Passez à l action!

Médias sociaux : Passez à l action! Retour au site LES ATELIERS de formation Médias sociaux : Passez à l action! Obtenir une FORMATION SUR MESURE PAR OÙ COMMENCER!? QUELS MÉDIAS CHOISIR!? COMMENT S EN SERVIR!? À QUELLE FRÉQUENCE!? Conscients

Plus en détail

Campagne de collations saines et bonnes pour les dents

Campagne de collations saines et bonnes pour les dents Campagne de collations saines et bonnes pour les dents Le «fruit» d un travail d équipe Linda Jacques, Hd,, CSSS Arthabaska-de de-l Érable Catherine Hamelin, DMD, MSc,, Direction de santé publique JARSP

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Présentation Ce plan stratégique décrit les orientations qu a résolu d adopter le (CJSS) pour la réalisation de sa mission 1 au cours de la période 2014-2017. Il vise à guider

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Présentation du China Institute

Présentation du China Institute Le think tank kindépendant d sur la Chine Présentation du China Institute Ce document est confidentiel et établi à l'intention exclusive de son destinataire. Toute diffusion de ce document ou toute publication

Plus en détail

P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1

P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1 P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1 PROBLÈMES IDENTIFIÉS: Chez l élève: Contextualisation des connaissances

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

Les bonnes pratiques pour développer les compétences par la technologie numérique. Atelier D-2 Vendredi 22 mai 10 h 30 à 12 h

Les bonnes pratiques pour développer les compétences par la technologie numérique. Atelier D-2 Vendredi 22 mai 10 h 30 à 12 h Les bonnes pratiques pour développer les compétences par la technologie numérique Atelier D-2 Vendredi 22 mai 10 h 30 à 12 h Présentation des conférencières Karine Blondin, Directrice de projets CEFRIO

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables Session 1 La vision chinoise Approche du problème : une approche holistique pour résoudre la question multidimensionnelle que pose l association du développement durable et des concepts de chaînes d approvisionnement

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail