PROJET DE TRANSFORMATION DE LA MAISON DU TOURISME EN OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE TRANSFORMATION DE LA MAISON DU TOURISME EN OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE"

Transcription

1 PROJET DE TRANSFORMATION DE LA MAISON DU TOURISME EN OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE

2 SOMMAIRE I CONTEXTE NATIONAL, RÉGIONAL, LOCAL II L INTÉRÊT D UN OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE EN LIVRADOIS-FOREZ III LES PRINCIPES FONDATEURS DE L OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE IV CALENDRIER : UN PROJET A CONSTRUIRE TOUT AU LONG DE L ANNEE 2013

3 I CONTEXTE NATIONAL/RÉGIONAL/LOCAL

4 1 - CONTEXTE NATIONAL Des territoires qui s organisent à des échelles de plus en plus vastes en phase avec une échelle pertinente de consommation touristique. Une législation qui permet depuis 2006 (après la création des offices de tourisme et des offices de tourisme intercommunaux), la création d offices de tourisme intercommunautaires ; De nombreux offices de tourisme intercommunautaires existants aujourd hui en France. Fin XIXème-1980 Années 1990 Années 2000 Des touristes de plus en plus avisés Démocratisation du tourisme Des touristes de plus en plus expérimentés et exigeants Concurrence internationale accrue Trip advisor / Booking.com / Facebook Une législation nationale qui évolue 1889 : 1 er OT 1936 : congés payés : dvpmt du tourisme de masse Loi 1992 (commercialisation par les OTSI possible) 1993 classement 1-4* 2006 : Offices intercommunautaires 2009 Loi sur la modernisation du tourisme 2010 Nouveau classement Une organisation territoriale qui s adapte OT SI communaux OT intercommunaux OT intercommunautaires

5 2 - CONTEXTE RÉGIONAL Auvergne : une organisation en Agences Locales de Tourisme (ALT) Dispositif régional d accompagnement des ALT depuis L Auvergne est recouverte d agences locales de tourisme. Des structures organisées en OTI : Gorges de l Allier, Combrailles, Riom-Limagne, Chataigneraie cantalienne, etc. Plusieurs sont en réflexion pour le faire (Livradois-Forez, Issoire, Clermont-Ferrand, etc.) Bilan de la démarche des ALT en Auvergne Peu d ALT organisées en offices de tourisme intercommunautaire. Très peu d OTI gèrent des équipements touristiques. Des outils numériques insuffisamment développés. Des territoires majeurs non organisés. Nouvelle politique du Conseil régional d Auvergne Faire évoluer d ici le 30 juin 2014 les ALT vers des offices de tourisme intercommunautaires. Maintien des aides à la Maison du tourisme si délibérations des communautés de communes avant le 31 décembre 2012 approuvant la démarche de création d un OTI.

6 3 - CONTEXTE LOCAL UNE ORGANISATION TOURISTIQUE QUI S AMÉLIORE DEPUIS 1987 Livradois-Forez tourisme ( ) Regroupement des offices de tourisme de Thiers, Ambert et la Chaise-Dieu. Surtout des actions commerciales (clientèle de groupes) ; puis intégration des réseaux touristiques (à partir du milieu des années 1990) ; et enfin intégration des offices de tourisme de Courpière et de Billom. Auvergne Livradois-Forez tourisme ( ) Intégration de tous les OT et de toutes les communautés de communes ; Développement des actions de promotion collectives (création site internet, brochures touristiques, etc.) La Maison du tourisme (création en avril 2011) Implication plus forte des collectivités. Meilleure mutualisation avec les OT et EPCI (conventions). Regroupement des personnels (Parc, MDT). Organisation en projets. Meilleure coordination avec le PNR.

7 II L INTÉRÊT D UN OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE EN LIVRADOIS-FOREZ

8 7 INTÉRÊTS MAJEURS 1 S ORGANISER A UNE ECHELLE PERTINENCE : LE PARC NATUREL REGIONAL 2 UNE MEILLEURE SYNERGIE ENTRE LES ACTEURS 3 UNE MEILLEURE VISIBILITÉ DE LA DESTINATION 4 UNE AMÉLIORATION DES SERVICES «ACCUEIL-INFORMATION» 5 DES MISSIONS DE DÉVELOPPEMENT MIEUX ASSURÉES 6 DES AVANTAGES POUR LES SALARIÉS INTÉGRANT UNE ÉQUIPE 7 UN REDÉPLOIEMENT DES MOYENS FINANCIERS

9 1/ S ORGANISER A UNE ECHELLE PERTINENTE : LE PARC NATUREL REGIONAL Un périmètre correspondant à «l espace de consommation touristique» Déplacement des clientèles dans un rayon de 30 à 50 km. Circulations fortes entre le nord et le sud du territoire. La plupart des touristes passant leurs vacances en Livradois-Forez visitent le musée de la coutellerie à Thiers et le moulin Richard de Bas à Ambert. Le document le plus diffusé est celui de la Route des Métiers, proposant une offre touristique sur l ensemble du territoire du Parc naturel. Un périmètre bénéficiant d un classement national Le «label Parc» est un «marqueur positif» pour les clientèles touristiques. Un périmètre ayant une identité propre Le Parc est reconnu à l extérieur de ses frontières. Espace géo-touristique identifié sur l ensemble des supports de communication des acteurs touristiques privés et publics (Département du Puy-de-Dôme, Comité régional de développement tourisme d Auvergne, association des Parcs naturels du Massif central, etc.).

10 2/ UNE MEILLEURE SYNERGIE ENTRE LES ACTEURS Une organisation autour d une seule structure au lieu d une «multitude» de structures Gestion commune des différents points d accueil Forte coopération entre les politiques locales et territoriales (Livradois-Forez). Une meilleure synergie et une cohésion plus forte entre les territoires. Des facilités de fonctionnement administratifs et budgétaires (limitant les documents financiers, les réunions, etc.) Une représentation de tous les acteurs au sein de l OTI. Un redéploiement des moyens humains Des renforts en moyens humains (liés à la diminution des tâches administratives) pour accompagner les prestataires touristiques dans leur développement. Une professionnalisation des métiers, personnels. Affecter aux mieux les compétences des personnels au besoin du territoire. Exemple : un OT a du personnel qualifié pour réaliser de la mise en page de documents. Il pourra le faire pour l ensemble des points d accueil. NB : sur la base du périmètre d étude seraient concernées environ 51 personnes, soit 27 Équivalents Temps Plein

11 3/ UNE MEILLEURE VISIBILITÉ DE LA DESTINATION a - UNE PROMOTION PLUS EFFICACE Une meilleure lisibilité sur les marchés nationaux Une meilleure lisibilité pour le client qui se perd actuellement dans la multiplicité des documents d information et des sites internet. Une seule «porte d entrée numérique» (site portail) Une mutualisation de moyens liés à la promotion = des opérations de communication plus ambitieuses Une mutualisation des moyens locaux, en cours ces dernières années, pouvant encore s améliorer. Une meilleure collaboration avec les stratégies promotionnelles et commerciales du CRDTA. Un plan numérique mutualisé. Une professionnalisation des services de promotion liée à la spécialisation des personnels salons, relations presses ; site internet, webmarketing, développement des services numériques.

12 3 / UNE MEILLEURE VISIBILITÉ DE LA DESTINATION b - UNE MEILLEURE ORGANISATION DES DÉPLIANTS TOURISTIQUES AUJOURD HUI X DÉPLIANTS TOURISTIQUES PLUS TARD : POLITIQUE DE REGROUPEMENT DES ÉDITIONS Une réflexion sur la meilleure articulation des éditions avec : des éditions Livradois-Forez des éditions spécifiques à imaginer sur les pôles majeurs)? des éditions par filière ou cible : familles, nature, etc. des éditions locales

13 3 / UNE MEILLEURE VISIBILITÉ DE LA DESTINATION c - UN SITE PORTAIL DE RÉFÉRENCE AUJOURD HUI : 15 SITES INTERNET TOURISME (indépendants ou intégrés aux sites des communautés de communes). PLUS TARD : 1 SITE INTERNET UN SITE PLUS RICHE : plus d informations, meilleure ergonomie, etc. UN SITE PLUS VIVANT : contributions multiples UN SITE MIEUX RÉFÉRENCÉ UN SITE PLUS CONSULTÉ UN SITE PLUS EFFICACE

14 3 / UNE MEILLEURE VISIBILITÉ DE LA DESTINATION d UNE GESTION COLLECTIVE DES RÉSEAUX SOCIAUX ET DES NEWS LETTER AUJOURD HUI X NEWS LETTER X COMPTES FACEBOOK PLUS TARD : 1 NEWS LETTER 1 GESTION COLLECTIVE DES RÉSEAUX SOCIAUX (FACEBOOK, TWITER, etc.) Des outils mutualisés et renseignés collectivement Des outils plus riches d information Une liste de diffusion mutualisée Un gain de temps/une meilleure efficience

15 4 / UNE AMELIORATION DES SERVICES «ACCUEIL-INFORMATION» STRUCTURATION D UN ACCUEIL COHERENT SUR LE TERRITOIRE Une harmonisation des «démarches qualité» des points d accueil Harmonisation des démarches de classement. Création d une démarche de qualité commune pour l accueil dans un OT. Une harmonisation des outils d accueil Une meilleure lisibilité du territoire et du label PNR (aménagement des points d accueil). Une harmonisation des horaires d ouverture. Un système de renvoi d appels téléphoniques. Courrier d en tête commun. Une plateforme commune de gestion de la documentation. Une politique collective concernant les boutiques. Une gestion collective des disponibilités des hébergements. Une politique globale de développement de l accueil/information via le numérique Une harmonisation des méthodes statistiques. Un fichier «contacts» commun. Une meilleure sensibilisation des prestataires au numérique.

16 5 / DES MISSIONS DE DEVELOPPEMENT MIEUX ASSUREES Des animations mieux coordonnées, mieux valorisées, plus écologiques Harmonisation de la politique d animation à l échelle du territoire. Développement des visites guidées au profit de villes ne bénéficiant pas actuellement de personnels qualifiés (mise en réseau et formation des guides et conférenciers, développement d une programmation commune, etc.). Prestations de services possibles au bénéfice des collectivités qui le souhaitent (aide à l organisation d une animation, etc.). Appui à l organisation d événements éco-responsables. Création d outils d information spécifiques aux animations du territoire (notamment suite à la disparition du calendrier Puy-de-Dôme en fête). Une plus grande capacité d innovation Une mise en réseau plus facile des différents salariés pour favoriser la création, l innovation. Des réflexions à engager collectivement : développement de la commercialisation sur le territoire ; gestion des équipements touristiques publics. Une meilleure mutualisation de la veille pour mieux anticiper l avenir (ex : analyse des évolutions touristiques en cours et d autres expériences en France).

17 6 / DES AVANTAGES POUR LES SALARIÉS INTÉGRANT UNE ÉQUIPE Une évolution possible des métiers La possibilité de travailler en équipe et de rompre l isolement pour certains petits offices de tourisme. Des nouveaux champs de compétences, chaque salarié se spécialisant sur un champ de mission. Des missions ayant impact global sur le Livradois-Forez (et plus uniquement local) Des possibilités d évolution interne à très court terme par exemple les directeurs d office de tourisme pourraient devenir responsables de pôles. De nouveaux services qui pourraient être proposés : Des possibilités de formation grâce à l élaboration d un plan de formation collectif. Un service de ressources humaines mutualisé. Un accompagnement plus personnalisé et professionnel de la gestion des carrières.

18 7 / UN REDÉPLOIEMENT DES MOYENS FINANCIERS UNE STABILITÉ GÉNÉRALE DES COÛTS MAIS AVEC : Des économies d échelle possibles en évitant les doublons dans les dépenses. Une réorientation d une part des budgets de fonctionnement (liée à la mutualisation de certaines dépenses : locaux, comptable, fournitures, frais d envois, etc.) vers des budgets d actions. Un soutien financier régional jusqu en 2015.

19 III - LES PRINCIPES FONDATEURS DE L OTI UN PROJET A CONSTRUIRE TOUT AU LONG DE L ANNEE 2013

20 1 - LE TERRITOIRE Le territoire d étude : les 13 communautés de communes du périmètre ALT Livradois-Forez (Puy-de-Dôme) dont : - les 12 membres du collège 1 de la Maison du tourisme : Entre Dore et Allier, Haut- Livradois, Livradois Porte d'auvergne, Montagne Thiernoise, Pays d'ambert, Pays d'arlanc, Pays d'olliergues, Pays de Billom St-Dier, Pays de Courpière, Pays de Cunlhat, Thiers Communauté, Vallée de l'ance - Entre Allier et Bois Noirs les 5 communautés de communes membres du collège 5 : La Chaise-Dieu, Bassin Minier Montagne, Haut-Forez, Coteaux de l Allier, Allier Comté communauté. Le territoire définitif : sous condition qu il soit pertinent économiquement et touristiquement et dans un souci de cohérence territoriale en fonction du vote des communautés de communes. évolution possible dans le temps.

21 2 - LES MISSIONS Les missions déjà assurées par la Maison du tourisme Observation touristique Structuration et qualification de l offre touristique Développement de la randonnée Promotion Des nouvelles compétences Accueil touristique Information touristique Mise en marché / commercialisation -

22 2 - LES MISSIONS Typologie des missions la gestion du fonctionnement courant du point d accueil et d information et des services prioritaires associés que sont l accueil et l information (qualité du service, entretien, collaboration avec la collectivité locale concernant les bâtiments, etc.). la gestion des services de proximité avec les acteurs locaux. Elle pourrait comprendre différents volets et notamment : - le maintien de certaines opérations menées actuellement par les OT auprès des acteurs locaux ; - les prestations de services «tourisme» que pourrait assurer la Maison du tourisme pour le compte de la collectivité locale. - la déclinaison de certains programmes de la Maison du tourisme au profit des acteurs locaux. Cette mission pourrait faire l objet d une convention spécifique avec chaque communauté de communes. la gestion de projets territoriaux menés à l échelle du territoire : promotion, développement de filières, observation, etc.

23 3 MODALITES DE GOUVERNANCE Loi n du 14 avril 2006 : «ouvrant la possibilité à deux ou plusieurs groupements de communes de créer conjointement, au moyen d un syndicat mixte, un seul office de tourisme «intercommunautaire» Choix définitif du statut au cours de l année 2013 Com.com Y Syndicat mixte OTI Com. Com. W Modalités pour une «gouvernance partagée» Implication forte des collectivités locales Maintenir un lien fort avec le PNR Un «portage collectif» et des modes de décision qui respectent une certaine hiérarchie (groupes de travail, comité technique, bureau, CA, AG) ;

24 4 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Personnels concernés Personnels des points d accueil (OT, communautés de communes, EPIC) pour leur temps de travail en lien avec les missions «accueil, information, promotion». Cas spécifique des personnels de la fonction publique territoriale : réflexion à engager sur leurs missions en sachant qu elles assurent quelquefois d autres missions que celles de «l accueil-informationpromotion» et leurs statuts (mise à disposition pour une certaine durée de travail? Autre solution? ) Lieux de travail Le personnel resterait en place dans leur office de tourisme d origine. Conditions salariales Contrat de travail de la Maison du tourisme (suivant Convention collective nationale des organismes de tourisme). Maintien à minima de l ensemble des conditions salariales.

25 4 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Organigramme Un nouvel organigramme serait à construire autour de pôles/services (développement, marketing, gestion des lieux d accueil, administration). Évolution et adaptation des profils de poste. Premières hypothèses : - Une organisation en fonction des 3 types de missions : - la gestion des sites - la gestion des services de proximité avec les acteurs locaux - la gestion de projets territoriaux menés à l échelle du Livradois-Forez - Reprise des directeurs d office de tourisme comme responsables de services ou de pôles thématiques. Complémentarité à trouver entre les emplois permanents et saisonniers en fonction des différents sites. Elaboration de l organigramme au cours de l année 2013

26 5 APPROCHE FINANCIERE Le projet devra se faire à moyens constants (sans augmenter les charges financières des communautés de communes consacrées actuellement à la Maison du tourisme, à RELF et à leur office de tourisme). Nouvelles modalités de contribution financière à imaginer, assurant le financement pérenne du fonctionnement de la MDT. Exemple : cotisation actuelle à la Maison du tourisme + transfert de charges au regard des missions transférées. Mutualisation et rationalisation des dépenses (hors personnel) liées notamment à la mutualisation des frais de fonctionnement (locaux, frais comptable, fournitures, etc.) Elaboration du budget prévisionnel en fin d année 2013

27 IV CALENDRIER

28 V - CALENDRIER DE TRAVAIL ÉTAPE 1 : DELIBERATION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES SOUHAITANT CONTRIBUER A LA REALISATION DU PROJET Délibération avant le 31 décembre / approuvant la réflexion visant à la création d un OTI sur tout ou partie du territoire du Parc naturel régional Livradois-Forez ; 2/ donnant mandat à la Maison du tourisme pour définir, en concertation avec les collectivités concernées, les principes fondateurs de cet Office de Tourisme Intercommunautaire (rapport d étape avant fin 2013). ÉTAPE 2 (ÉVENTUELLE) : UN PROJET A CONSTRUIRE COLLECTIVEMENT Toute l année 2013 sera consacrée à construire collectivement le projet avec l éventuel accompagnement d un cabinet spécialisé pour traiter 3 aspects : La gestion des ressources humaines Les modalités juridiques Élaboration d un projet de budget prévisionnel ÉTAPE 3 (ÉVENTUELLE) : CRÉATION DE L OTI Avant juin 2014 : Assemblée générale constitutive de l OTI

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée Nouveaux enjeux du mandat Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée - 121,8-117,1 Déficit budget Etat (en milliards d'euros) - 130,0-120,0-110,0-100,0-90,0-80,0-70,0-60,0-50,0-40,0-30,0-20,0-10,0

Plus en détail

Le Grand Clermont. Etude d organisation et de stratégie touristique du Grand Clermont RAPPORT FINAL NOVEMBRE 2012

Le Grand Clermont. Etude d organisation et de stratégie touristique du Grand Clermont RAPPORT FINAL NOVEMBRE 2012 Le Grand Clermont Etude d organisation et de stratégie touristique du Grand Clermont RAPPORT FINAL NOVEMBRE 2012 Projet co-financé par l'union européenne Fonds européen de développement régional 2 Avenue

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE ETAPE 2.3 : PLAN D ACTIONS ET PLANNING Novembre 2014 Jean-Philippe

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard Master Sciences, Technologies, Santé Sciences Humaines et Sociales Mention : Activité Projet Sport Santé (AP2S) Spécialité : Sport-Innovation, Management et Ingénierie du Projet (SIMIP) UFR STAPS Clermont-Ferrand

Plus en détail

17DEPARTEMENT DES VOSGES

17DEPARTEMENT DES VOSGES Pôle Développement du Territoire Service moyens techniques et gestion administrative du Territoire 17DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BUDGET

Plus en détail

Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme

Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme Réunion des Présidents d Offices de Tourisme Bourges - Lundi 4 juillet 2011 Nouveaux critères de classement I - Introduction - modalités d application Extrait du Flash Infotourisme N 53-28 juin 2011 FNOTSI

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE MARSEILLAN PLAN D ACTIONS 2015-2017

OFFICE DE TOURISME DE MARSEILLAN PLAN D ACTIONS 2015-2017 OFFICE DE TOURISME DE MARSEILLAN PLAN D ACTIONS -2017 Objectif 1 : Amélioration continue la mission d accueil du public Dans son souci permanent la clientèle et son organisation interne, l office tourisme

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES DES ACTIONS MENEES Bilan 2013

FICHES TECHNIQUES DES ACTIONS MENEES Bilan 2013 Schéma Départemental de Développement du Tourisme des Ardennes 2012--2015 FICHES TECHNIQUES DES ACTIONS MENEES Bilan 2013 Note de synthèse Bilan 2013 des actions du SDDT 2012-2015 Fiches actions Axe 1

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

La Gestion des bases de données en Poitou-Charentes. RésoT Alsace 6 janvier 2012

La Gestion des bases de données en Poitou-Charentes. RésoT Alsace 6 janvier 2012 La Gestion des bases de données en Poitou-Charentes RésoT Alsace 6 janvier 2012 Deux-Sèvres 365.000 hbts Tourisme : 82ème Niort & le Marais Poitevin Charente-Maritime 620.000 hbts Tourisme : 2ème (8,5

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Office de Tourisme du Sud Charente

Office de Tourisme du Sud Charente Office de Tourisme du Sud Charente GUIDE DU PARTENAIRE 2015 Contact: Office de Tourisme du Sud Charente Place du Champ de Foire 16390 AUBETERRE-SUR-DRONNE Tél: 05 45 98 57 18 info@sudcharentetourisme.fr

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Programme de formation Etourisme pour Plan les Offices Mark de Tourisme

Programme de formation Etourisme pour Plan les Offices Mark de Tourisme Programme de formation Etourisme pour Plan les Offices Mark de Tourisme 2014 2015 Animation : Maison du Tourisme du Département avec la collaboration des Animateurs Numériques de Terrritoire. 1 Des ateliers

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

L association d aide aux familles a sollicité la Communauté de Communes Enclave des Papes - Pays de Grignan pour une subvention d exploitation.

L association d aide aux familles a sollicité la Communauté de Communes Enclave des Papes - Pays de Grignan pour une subvention d exploitation. CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU MARDI 23 SEPTEMBRE 2014 SYNTHESE (ARTICLE L 5211-1 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES) ENVIRONNEMENT 1. SITOM Montélimar Le Teil - Modifications statutaires (retrait

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE DE VOTRE OFFICE DE TOURISME? L Office de Tourisme est un outil de valorisation de notre destination, de votre activité. Au-delà

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Pays de Carcassonne Terre de Séjours!

Pays de Carcassonne Terre de Séjours! Pays de Carcassonne Terre de Séjours! 1 2 Pays Carcassonnais Qu est ce qu un Pays???? Une démarche participative Un territoire Une organisation 3 Pays Carcassonnais.. une démarche Engagée dans une démarche

Plus en détail

Bilan de la concertation 2011-2015

Bilan de la concertation 2011-2015 Bilan de la concertation 2011-2015 Dès sa création en 2011, l association de préfiguration a mis en place une méthode destinée à impliquer au maximum les acteurs locaux dans l écriture de charte (méthode

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE 2 Projet organisation administrative et technique > Sommaire Sommaire PREAMBULE POURQUOI? Les objectifs

Plus en détail

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre Département Intercommunalité et territoires 18 mars 2014 Département Administration et gestion communale Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires

Plus en détail

La loi sur la mobilité des fonctionnaires

La loi sur la mobilité des fonctionnaires MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT La loi sur la mobilité des fonctionnaires De nouveaux outils au service d une vraie carrière collection Ressources

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION MAIRIE DE COURNON D'AUVERGNE SERVICE TOURISME TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION Sommaire : Page 2 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Présentation de la taxe de séjour -qui est habilité

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Mutualisation des services : éléments de benchmarking

Mutualisation des services : éléments de benchmarking Mutualisation des services : éléments de benchmarking Géraldine HAKIM, élève administrateur territorial à l INET, promotion Galilée 2008/2009 Liste des 11 expériences de rapprochement villes-agglomération

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Conseil communautaire du 27 octobre 2014 Salle de la mairie Fournols

Conseil communautaire du 27 octobre 2014 Salle de la mairie Fournols Conseil communautaire du 27 octobre 2014 Salle de la mairie Fournols 1 Pacte financier et fiscal Le Président présente M.Guillot, analyste financier qui a réalisé la première tranche de l étude sur le

Plus en détail

ACQUISITION DE DEUX VEHICULES

ACQUISITION DE DEUX VEHICULES ACQUISITION DE DEUX VEHICULES EN REMPLACEMENT D UNE CLIO III ET D UNE 206 + (sans reprise) MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

MARDI 3 JUILLET 2007 à 15 H 00. À la Salle Polyvalente de Ravières

MARDI 3 JUILLET 2007 à 15 H 00. À la Salle Polyvalente de Ravières Tonnerre, le 25 juin 2007 N/Réf. : MD/RLC/CR/DB/07-0274 Objet : Réunion du Comité Syndical Madame, Monsieur, J ai l honneur de vous demander de bien vouloir assister à la réunion du Comité Syndical qui

Plus en détail

CRITERES DE QUALITE PRIORITAIRES

CRITERES DE QUALITE PRIORITAIRES L étude de marché Toute démarche de création d entreprise nécessite de vérifier qu il y a bien un marché potentiel donc suffisamment de travail pour l entreprise. Il est évident que vos chances de survie

Plus en détail

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com Sources : Mathieu VADOT,

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com TOURISME TAXE DE SEJOUR Guide d Application 2015 Communauté Communes Florac Sud Lozère www.vacances-cevennes.com Qu est-ce qu une taxe de séjour? La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril

Plus en détail

Dénomination :. Activité principale. Depuis: Activité secondaire.. Depuis: Nom et prénom :. né en : Niveau d'étude : Qualification professionnelle :

Dénomination :. Activité principale. Depuis: Activité secondaire.. Depuis: Nom et prénom :. né en : Niveau d'étude : Qualification professionnelle : Coordonnées de l'entreprise Dénomination :. Adresse :. Code postal : Commune :. Téléphone : Adresse mail :. Typologie de l'entreprise Activité principale. Depuis: Activité secondaire.. Depuis: Effectif

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S.

SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S. SYNDICATS DES TERRITORIAUX VILLE DE NANTES ET C.C.A.S. 16 rue du Moulin 44000 NANTES T. 02-40-41-95-46 F. 02-40-41-59-83 Syndicatville-cgt@mairie-nantes.fr SITE : www.cgt-nantes.fr Après l ouverture du

Plus en détail

CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013

CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013 CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013 1) Présentation du territoire du PLFI Les territoires Entre-deux-Mers et Graves et Sauternes se situent au cœur du vignoble Bordelais et

Plus en détail

le syndicat CGT représenté par [à compléter] en sa qualité de délégué syndical,

le syndicat CGT représenté par [à compléter] en sa qualité de délégué syndical, Projet d accord collectif mettant en place un régime de remboursement de «frais de santé» au bénéfice du personnel de l EPIC SNCF relevant du régime général de ENTRE LES SOUSSIGNEES : SOCIETE NATIONALE

Plus en détail

PluS by Delta S.I Société de portage salarial et d accompagnement professionnel de consultants

PluS by Delta S.I Société de portage salarial et d accompagnement professionnel de consultants Dossier de presse PluS by Delta S.I Société de portage salarial et d accompagnement professionnel de consultants 1 Juin 2009, Delta S.I, cabinet conseil national reconnu en stratégie et management des

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux

10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux Juin 2006 10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux Article publié dans le Courrier des maires, n 191 du 01 mai 2006, par Emmanuel Duru, Responsable des

Plus en détail

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme?

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? 1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? L'équipe de l'office de Tourisme de Tulle et de Corrèze a souhaité repenser les services et tarifs des packs afin de vous apporter davantage de

Plus en détail

Consultation Formations Tourisme ACTIONS SAISONNIERS 2016

Consultation Formations Tourisme ACTIONS SAISONNIERS 2016 Consultation Formations Tourisme ACTIONS SAISONNIERS 2016 Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire L article 67 de la loi de finances pour 2015 procède à une refonte d ampleur de la taxe de séjour et de la

Plus en détail

Jeudi 20 novembre 2014

Jeudi 20 novembre 2014 «Qualité Outdoor Ariège Pyrénées» Atelier «Accompagnement à la structuration de l entreprenariat» Jeudi 20 novembre 2014 Déroulé Les missions de l Agence de Développement Touristique La présentation de

Plus en détail

CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS

CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS INDEMNITES DE FONCTION DES MAIRES (Article L.2123-23 du Code général des collectivités territoriales) Les indemnités maximales votées par les conseils municipaux pour l exercice

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle

E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle Période : 2011 Durée : 2 jours, soit 14 heures effectives de formation / 3 sessions Date : à définir

Plus en détail

Guide juridique relatif aux modes de gestion des Offices de tourisme

Guide juridique relatif aux modes de gestion des Offices de tourisme Guide juridique relatif aux modes de gestion des Offices de tourisme La commune ou l EPCI décidant de créer un Office de tourisme doit choisir le mode de gestion qui correspond à son profil et à ses besoins.

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012

LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012 LE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2012 Le PLFI, c est quoi? Depuis 2011, les Offices de Tourisme du Pays d Oloron Haut Béarn met à votre disposition un Programme de Formation InterFilières

Plus en détail

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives DE L'ARIEGE Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives Mercredi 26 octobre 2011 9h - 12h 4 Rue Raoul Lafagette 09000 FOIX Tél : 05.34.09.32.40 Fax : 05.34.09.30.88 www.cdg09.fr

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche

Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche Accès aux vacances, à la culture et aux loisirs pour tous Un week-end de Solidarité Au camping de l ASPTT en Ardèche 20 et 21 juin 2015 ASSOCIATION POUR UNE MONTAGNE SOLIDAIRE 11 rue Auguste LACROIX 69003

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse Réalisation d une enquête auprès des jeunes en demande d insertion Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse SOMMAIRE 1. OBJET DE LA CONSULTATION 2 2. PRESENTATION DU GIP CORSE COMPETENCES

Plus en détail

des Pays d Accueil Touristiques de Normandie

des Pays d Accueil Touristiques de Normandie Stratégies et actions de promotion des Pays d Accueil Touristiques de Normandie SYNTHESE Lors du dernier Conseil d Administration de la FRPAT Normandie du 15 mars 2011, il a été proposé de mener une réflexion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

PLAN D ACTIONS MARKETING ET COMMERCIALES 2014

PLAN D ACTIONS MARKETING ET COMMERCIALES 2014 PLAN D ACTIONS MARKETING ET COMMERCIALES 2014 Comité Régional de Développement Touristique d Auvergne http://pro.auvergne-tourisme.info 1 SOMMAIRE UNE MARQUE TERRITORIALE PARTAGEE : AUVERGNE NOUVEAU MONDE...

Plus en détail

GUIDE POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT BUDGETAIRE ET FINANCIER POUR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET LEURS GROUPEMENTS

GUIDE POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT BUDGETAIRE ET FINANCIER POUR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET LEURS GROUPEMENTS GUIDE POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT BUDGETAIRE ET FINANCIER POUR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET LEURS GROUPEMENTS Les régions et les départements ont l obligation de se doter d un règlement budgétaire

Plus en détail

Un Plan Signalétique en Entre-deux-Mers : retour d expérience.

Un Plan Signalétique en Entre-deux-Mers : retour d expérience. Un Plan Signalétique en Entre-deux-Mers : retour d expérience. ADT 67, Atelier de Développement Signalisation touristique, Mardi 15 novembre 2011, SELESTAT I- Le Pays Touristique de l Entre-deux-Mers :

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 PLF POUR 2015 - (N 2234) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL N o II-464 (2ème Rect) APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

Problématique : la mutualisation comme solution pour le maintien des services publics en milieu rural

Problématique : la mutualisation comme solution pour le maintien des services publics en milieu rural Évaluation de la politique de soutien du CPER 2007-2013 de la région Centre aux Maisons des services publics, Relais services publics et leur articulation avec les autres entrées de service sur le territoire

Plus en détail

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00)

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Centre de conférences Pierre MENDES-FRANCE Eléments pour

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 2014 Budgets de promotion et communication contraints Nécessité d optimiser nos priorités, plus de concentration sur l essentiel

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail