Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ"

Transcription

1 Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

2 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter son chiffre d affaires ou sa marge. MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 994 par Gilles GUILLERME. MEJT se positionne comme un centre d appels à taille humaine, de 43 positions. Chez MEJT pas de plate-forme open space mais de petites unités managées par un coach. MEJT revendique une démarche artisanale dans le bon sens du terme, orientée vers la qualité et le respect des interlocuteurs. Cette démarche nous permet aujourd hui d être identifiés sur un marché où la valeur ajoutée et le savoir-faire sont des facteurs clefs de succès. MEJT met à la disposition de ses clients une équipe compétente, disponible, consciente des enjeux et des challenges que rencontre aujourd hui le monde de l entreprise. MEJT c est l accès pour ses clients à des outils téléphoniques et de traitement de l information performants. MEJT est en capacité de s adapter à tout type de partenaire économique et leur proposer des missions clefs en mains telles que : Prospection téléphonique / Détection de projets ; Qualification de fichiers ; Enquêtes de satisfaction ; Etudes de marché. Rejoignez MEJT et son approche de la CRM. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

3 ETUDE DE MARCHE L étude de marché a pour objectifs : De caractériser un marché existant ou potentiel et déterminer la faisabilité d un projet (création d entreprise, nouveau projet, etc ). D analyser les politiques commerciales de vos concurrents directs/indirects et réaliser un audit de votre positionnement. D optimiser vos projets de développement. L offre MEJT est construite à partir de plusieurs constats : CONSTAT Vous avez besoin d informations fiables et pertinentes pour vous aider dans vos prises de décision. CONSTAT Les grandes études sectorielles apportent une information intéressante sur vos marchés au sens large mais ne répondent pas exactement à vos problématiques de niche. CONSTAT 3 Vous avez besoin d un éclairage nouveau et objectif sur les enjeux de votre entreprise. CONSTAT 4 Vous n avez pas en interne les compétences ou l infrastructure nécessaires à la conduite d une étude. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

4 MODE OPERATOIRE ETAPE Détermination précise de votre problématique et de l étendue de l étude, recherche documentaire. Cadrage de l étude, estimation du coût et du temps nécessaire. ETAPE Construction du guide d entretien qui doit comprendre : La présentation des objectifs, La présentation de la méthode choisie, La proposition d échantillonnage, Le questionnaire organisé par thème. ETAPE 3 Collecte des données terrain. : ETAPE 4 Traitement statistique des données. Analyse qualitative des questions ouvertes 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

5 ETAPE 5 Elaboration d un rapport de synthèse : Présentation des résultats statistiques de l étude. Présentation des recommandations et conseils : Identification des opportunités et risques du marché, Définir les clefs de succès et les contraintes de marché, Propositions de réponses à la problématique posée. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

6 RAPPORT ETUDE DE MARCHE 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

7 SOMMAIRE. CONTEXTE. METHODOLOGIE 3. RESULTATS A. Connaissance du programme immobilier B. Typologie du bien recherché C. Budget pour l achat du bien D. Motifs d intérêt pour le bien E. Motifs de désintérêt pour le bien F. Actualité de la recherche du bien immobilier 4. NOS CONCLUSIONS 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

8 . CONTEXTE L entreprise souhaite réaliser une enquête auprès de personnes ayant manifesté au deuxième trimestre 00 un intérêt pour le programme immobilier nommé «XX». Ce programme est situé dans le département 99. Les personnes qui se sont manifestées n ont, par la suite, pas concrétisé leur réservation. Le promoteur immobilier souhaite mener une enquête auprès des personnes intéressées par ce programme, afin d analyser et comprendre les raisons qui les ont amenées à ne pas donner suite à leur projet d acquisition. L entreprise souhaite que soit réalisées entre 30 et 50 enquêtes sur un panel de 477 contacts.. METHODOLOGIE MEJT mènera une enquête téléphonique afin d obtenir des résultats rapides et fiables pour le traitement et l analyse des résultats. MEJT utilise le mode opératoire suivant : ère étape : Développements informatiques et test du questionnaire : Intégration des données. Création mise en forme du questionnaire sous Excel. Création du scénario d appel. Test du scénario et du questionnaire. ème étape : Lancement de la campagne Téléphonique. 3ème étape : Traitement et Analyse. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

9 FICHIER CONTACTS : Fichier de contacts Total fichier confié 477 Total exploitable 3 OBJECTIF ATTEINT : Nous avons réalisé 6 enquêtes sur un panel de 3 contacts exploitables. Soit un retour de 9%. 3. RESULTATS A. CONNAISSANCE DU PROGRAMME IMMOBILIER L annonce presse est le média qui a le plus largement contribué à la connaissance du produit (pour près de 47% des contacts), suivi par le panneau LC (pour plus de 7% des contacts). Répartition des Médias permettant la connaissance du produit 50,00% 45,00% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 46,77% 7,4% 9,68% 6,45% 4,84%,6% 3,3% Annonce Autre Bureau de NSP Panneaux Prescripteur Site Internet presse vente LC (*) Informations données par la mairie aux habitants qui sont allés directement s y renseigner. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

10 B. TYPOLOGIE DU BIEN RECHERCHE R épartition des types de biens recherchés 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 35,48% 7,4%,58% 4,5% T T3 T4 T5 Répartition des Surfaces Recherchées 30,00% 5,00% 0,97% 7,4% 4,9% 0,00% 4,5% 5,00%,9% 0,00% 5,00% 0,00%,6% < 50m 50-70m 70-90m 90-0m >0m Ne sais Pas On identifie aisément l objectif des personnes interrogées : acquérir une résidence principale (pour 66,3 % des personnes), ce qui est en corrélation avec les surfaces recherchées : supérieures à 70m² pour plus de 7 % des contacts. De même, on recense très peu d intention d achat pour un bien type T (4,5 %), plutôt recherché par des investisseurs qui représentent par ailleurs 33 % des contacts. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

11 Réparition du Type d'achat en Fonction du Type de Logement 00% 80% 60% 40% Résidence principale Investisseur 0% 0% 7 6 T T3 T4 T5 Le logement type T4 était aussi recherché par les investisseurs, ce qui est surprenant puisque la majorité des biens achetés pour être mis en location sur le marché immobilier sont des biens de type T/T3. Type de logement Surface réelle proposée Surface moyenne attendue % des personnes interrogées pour lesquelles la surface réelle du bien correspondait à celle attendue T 50m² 50m² 00% T3 65m² 77m² 3% T4 86m² 98m² 9% T5 0m² 5m² 50% On constate que les surfaces attendues par les acheteurs potentiels étaient supérieures à celles proposées par le promoteur immobilier, exceptées celle concernant le T (00% des acheteurs étaient en accord avec la surface proposée) et dans une moindre mesure celle concernant le T5 (50% des acheteurs jugeaient la surface proposée comme correspondant à leurs attentes). 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

12 C. BUDGET POUR L ACHAT DU BIEN Répartition des Budgets Estimés 45,00% 43,55% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 7,74% 4,5% 5,00% 0,00% 8,06% 6,45% 8,06% 5,00%,6% 0,00% < > nsp 43 % des acheteurs potentiels n avaient pas établi de budget. Étaient ils vraiment intéressés? Souhaitaient ils réellement acquérir un bien immobilier? 3 % des acheteurs potentiels disposaient d un budget compris entre et Les budgets supérieurs à ne représentent que 4 % des personnes interrogées. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

13 Type de logement T T3 T4 T5 Prix de vente (4000 /m²) % des acheteurs potentiels du logement disposant du budget 0% 3% % 7% Parmi les acheteurs potentiels ayant définit un budget, seul 5% d entre eux disposaient du budget nécessaire à l acquisition du bien immobilier (tous types de logement confondus). Réparition du Budget en Fonction du Type de Logement 00% 80% nsp > % 40% < % 3 4 0% T T3 T4 T5 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

14 Moyenne de la superficie souhaitée et du budget : Informations données Moyenne m² souhaités Moyenne budget Moyenne prix au m² Budget et superficie Budget ou superficie Les personnes ayant été capables de donner à la fois un budget et une superficie sont ceux qui ont une idée du prix au m² sur le marché. On peut estimer qu ils se sont informés et impliqués dans leur démarche. 35 personnes (soit 56% des personnes contactées) ont donné ces deux informations. Par la suite 8 ont déclaré ne pas avoir poursuivi leur acquisition à cause du prix. Répartition des Budgets en Fonction de la surface recherchée 00% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 0% 0% 0% < 50m 50-70m 70-90m 90-0m >0m Tranche de Prix > Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix Tranche de Prix < , rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

15 Pour un logement d une surface inférieure à 50 m², les contacts interrogés qui avaient une idée de budget ont répondu unanimement que ce dernier s élevait à moins de Néanmoins ce budget est insuffisant car le budget pour un bien de 50 m² était de (à raison de 4000 le m ). Toutes surfaces confondues, la plupart des individus disposaient d un budget inférieur au prix de vente du logement. D. MOTIFS D INTERET POUR LE BIEN Répartition des Intérêts 90,00% 80,00% 85,5% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 0,00% 0,00%,48% 4,9% 0,00% Localisation Autre Architecture De manière spontanée : 5 contacts ont cité la ville comme principal intérêt, 8 contacts ont cité la situation du programme immobilier (emplacement, vue, cadre de vie, etc...) en seconde position. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

16 Prix NSP En réponse assistée, 5 contacts ont cité la localisation, très largement devant l architecture (intérêt pour 6 contacts). (*) Les «autres motifs» correspondent aux personnes recherchant simplement un bien immobilier dans la périphérie d une grande ville et ayant été informées de la commercialisation d un programme immobilier à cet endroit ou s étant dites «curieuses». E. MOTIFS DE DESINTERET POUR LE BIEN Motifs de désintéret pour le programme immobilier 50,00% 45,00% 4,4% 40,00% 35,00% 30,00% 5,00% 0,00% 8,8% 5,5% 5,00% 0,00% 5,00% 0,00% 6,06% 4,55% 4,55% 3,03% 3,03%,5%,5% Autre Conception des logements Prestations Localisation (trajet) Architecture (contemporaine) Configuration du terrain (pente) Les individus ayant répondu «autre motif» ( contacts) sont en fait des personnes ayant été intéressées par simple curiosité ou sans projet concret et n ont pas su expliquer clairement le motif de leur désintérêt. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

17 Répartition des Motifs de Refus en Fonction du Type de Bien 00% 80% 60% 40% 0% 0% T T3 T4 T NSP Prix Prestations Localisation (trajet) Délai de livraison Configuration du terrain (pente) Conception des logements Conception de l'opération Autre Architecture (contemporaine) Le motif principal de refus, quelque soit le logement recherché est le prix. Ensuite vient l architecture des logements et enfin dans les «autres motifs» sont répertoriés, les personnes ayant opté pour une maison ou abandonné leur projet d acquisition. Nous constatons également que les prestations du programme immobilier ont été un motif de désintérêt pour 4,55 % des individus. Ils ont en effet en premier lieu cité le prix, puis apporté une précision : les prestations proposées n étaient pas à la hauteur du prix. Certains ont dit explicitement que si les prestations avaient été de meilleures qualités, ils auraient peut être revu à la hausse leur budget. L architecture est un motif de désintérêt clairement identifié pour 5,5 % des individus (soit 0 individus) dont voici les principaux commentaires spontanés : Projet architectural trop innovant. Architecture de type «cage à lapin». Erreur de concevoir un bâtiment aussi futuriste. L'architecture : blocs carrés inesthétiques. L'architecture ne correspondait pas au site géographique. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

18 Ce constat provient principalement de personnes interrogées habitant déjà la ville ou à proximité. Elles ont été très sensibles au respect du site sur lequel devait être construit le programme immobilier et attendaient une architecture plus proche de celle existante (typique de la région). F. ACTUALITE DE LA RECHERCHE DU BIEN IMMOBILIER Avez-vous trouvé un bien sur ce secteur géographique? 85,48% 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 0,00% 0,00% 0,00% Oui 4,5% Non Parmi les individus déclarant ne pas avoir trouvé de bien immobilier (53 individus) : ont trouvé un bien dans une autre ville. 9 ne cherchent plus de bien immobilier (abandon du projet). 3 sont toujours en recherche. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

19 3. NOS CONCLUSIONS Dans le fichier fourni, nous avons identifié très peu de projets concrets et donc peu de contacts intéressés réellement par l acquisition d un bien immobilier. Le prix de vente proposé ne correspondait pas aux attentes des contacts réellement intéressés (prix de vente supérieur au prix du marché immobilier). L architecture à certes déplu à une partie des contacts mais n est pas la cause première de cet échec commercial. Les surfaces proposées, particulièrement pour les T3 et T4 ne correspondaient pas aux attentes des contacts interrogés. Elles ont probablement été jugées insuffisantes notamment par rapport au prix de vente du logement. 7, rue des Aulnes 6940 CHAMPAGNE AU MT D OR / Tél / Fax / SARL Capital Euros / RCS B

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS

PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS Département CRM PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE DÉTECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

Département Enseignement

Département Enseignement Département Enseignement VENTE D ADHESION AU RESEAU DES ANCIENS ELEVES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Département Enseignement FORMATION CONTINUE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS

Département Enseignement FORMATION CONTINUE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS Département Enseignement FORMATION CONTINUE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Département Enseignement

Département Enseignement Département Enseignement PROMOTION DE L ALTERNANCE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait pour objectif

Plus en détail

MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME.

MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. Département Gestion Locative OFFRE PRODUITS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait pour objectif

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI 2 du marketing Comment intégrer les missions marketing dans les profils de poste transport logistique? Le marketing d études Le marketing stratégique Le marketing produit Le marketing opérationnel et la

Plus en détail

Une vue panoramique de l ensemble de l activité de prospection. Une capacité renforcée pour le diagnostic commercial.

Une vue panoramique de l ensemble de l activité de prospection. Une capacité renforcée pour le diagnostic commercial. SYSTEO CRM est un logiciel de gestion de la relation client B2B spécifique pour la gestion de la force de vente. Il permet un gain de temps précieux et une augmentation de la productivité des commerciaux.

Plus en détail

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations Chapitre V : Résultats Les corrélations présentées par la suite, sont celles qui correspondent aux chiffres choisis (corrélation de 0,13 ou 0,13), et celles que nous avons jugées les plus significatifs

Plus en détail

DEMANDES D INTERMEDIATION

DEMANDES D INTERMEDIATION DEMANDES D INTERMEDIATION Transmettez votre entreprise aux meilleures conditions SOMMAIRE 1. Introduction 03 2. Présentation générale 0 4 Pourquoi se faire accompagner par un professionnel? 04 Trouvez

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 021 311 92 06 CCP 10-5261-6 Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 1 Introduction «Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

Enquête construction bois Basse Normandie 2009

Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Courant 2009, ProfessionsBois a réalisé une enquête auprès des constructeurs bois intervenant sur la Basse Normandie. 118 entreprises bas normandes ont été

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Département CRM ENQUÊTE DE SATISFACTION 3 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité.

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 29 avril 2013 Une enquête clients du Crédit Foncier souligne un fort attachement à la résidence principale et une faible aspiration des propriétaires à la mobilité Le Crédit

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour L image des entreprises indiennes de technologie Résultats détaillés Avril 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Rejoignez la franchise Interior

Rejoignez la franchise Interior Rejoignez la franchise Interior Vente - Location vide - Location meublée Une agence immobilière classique avec une spécificité : la location meublée Le réseau «Haut de Gamme» de l immobilier Transmission

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS

Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME.

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants Département Finance FICHE TECHNIQUE Enquête postale réalisée pour L ADRESSE par TNS Sofres: Echantillon tiré du panel Métascope de TNS

Plus en détail

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur?

L entrepreneur. 1. Qu est ce que l entrepreneur? L 1. Qu est ce que l? Un est celui qui observe son environnement, identifie les opportunités qui se présentent eu plan économique ou social, réunit les moyens nécessaires, met en œuvre l activité et en

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 12/06/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technico-commercial industriel I OBJECTIF

Plus en détail

Conception Création Site. Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB

Conception Création Site. Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB Conception Création Site Web CAHIER DES CHARGES CREATION DE SITE WEB Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Email : Personne(s) à contacter dans l entreprise : 1 CCS S.A.R.L. au capital de 45 000 RCS 434

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca ÉTUDE JLR JUIN 2015 Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Le prix médian au pi2 d une copropriété dans l agglomération de Montréal était de 304 $ en 2014,

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE DIAGNOSTIC ET PLAN D ACTIONS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création,

Plus en détail

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet, Notre vocation : Vous accompagner dans la transformation de vos réflexions stratégiques en plan d actions opérationnel grâce

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement - Juin 2012 - Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

«Pratique de la GPEC dans les entreprises»

«Pratique de la GPEC dans les entreprises» «Pratique de la GPEC dans les entreprises» Etat des lieux Etude réalisée par En partenariat avec Avril 2009 www.cerclerh.com Sommaire 1- Introduction 2- Méthodologie 3- Signalétique 4- Pratiques de la

Plus en détail

Une idée qui vous convient

Une idée qui vous convient 1 Une idée qui vous convient Stimulez votre créativité pour construire votre projet Atelier destiné aux personnes ayant un projet de création-reprise Etudiants, pendant l atelier Outil «Idée» Disposer

Plus en détail

Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap

Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap Nous avons envoyé nos questionnaires à 697 associations susceptibles de fournir une information ou un accompagnement aux personnes

Plus en détail

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Le Département de l Aisne améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Le améliore la sécurité informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Le DOMAINE D ACTIVITÉ Secteur Public Nexthink a été sélectionnée par le pour fournir

Plus en détail

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes.

Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Plusieurs enquêtes en ligne vous ont été proposées au cours de l année 2014, afin de toujours mieux comprendre vos attentes. Vous avez été nombreux à y répondre, nous vous en remercions et vous proposons

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ACOSS, caisse nationale des Urssaf, vous a interrogé en 2007 afin d évaluer la qualité de service de la branche du recouvrement. Retour sur l enquête

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée

Les Français et les détecteurs de fumée Les Français et les détecteurs de fumée Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 15 et 16 octobre 2015. Echantillon

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

La matrice Indicateurs ou

La matrice Indicateurs ou La matrice Indicateurs ou Un outil simple pour bien démarrer sa démarche ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com

Plus en détail

Communiqué de presse IMMOBILIER

Communiqué de presse IMMOBILIER Notre étude sur les attentes des Belges francophones en matière d immobilier montre que la maison et particulièrement à la campagne est le type d habitat recherché en premier lieu. On recherche plutôt

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Vecteur Plus N 1 français de l information commerciale qualifiée juin 2009 SOMMAIRE 1/ En quoi consiste une veille commerciale?

Plus en détail

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Méthodologie et déroulement Afin de faire évoluer et d améliorer la qualité de ses services, La société ABC Portage a mis en place une enquête de satisfaction

Plus en détail

case study Pour Pâques, Kiabi vous offre un dressing tout n œuf! www.kontestapp.com

case study Pour Pâques, Kiabi vous offre un dressing tout n œuf! www.kontestapp.com case study Pour Pâques, Kiabi vous offre un dressing tout n œuf! www.kontestapp.com Objectifs Les objectifs de Kiabi s orientaient sur 3 points principaux: Kiabi est l un des leaders du prêt-àporter en

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage Présenté par: +20 ans d expérience. de culture polyvalente et de recherches en matière sûreté-sécurité Date de la présentation: 2013 Concurrentiel. DANS LA PRESTATION SECURITE SURVEILLANCE GARDIENNAGE

Plus en détail

PRÉSENTATION PRÉSENTATION!

PRÉSENTATION PRÉSENTATION! PRÉSENTATION Qui sommes nous? Notre histoire Types d études menées 700000 600000 500000 400000 300000 200000 100000 Créée en 1819, ESCP Europe est à la fois une École de management prestigieuse et une

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Les entrepreneuriales - soirée Tools 1

Les entrepreneuriales - soirée Tools 1 TOOL 2 Pourquoi réaliser une étude de marché? Les entrepreneuriales - soirée Tools 1 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Morbihan Intervenante : Florence MOUNIER Conseillère en Développement Économique

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

Les Français et l énergie. Baromètre vague 2 Septembre 2011

Les Français et l énergie. Baromètre vague 2 Septembre 2011 Les Français et l énergie Baromètre vague 2 Septembre 2011 AMéthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

Le Benchmarking CallCenter

Le Benchmarking CallCenter Pourquoi un benchmarking? Placé au cœur de la stratégie de la Relation Client, le centre d'appels est un outil majeur de différentiation pour les entreprises. Conjuguer qualité de service, satisfaction

Plus en détail

SYNTHESE D INSPECTIONS

SYNTHESE D INSPECTIONS Direction de l Inspection et des Etablissements Département Inspection en Contrôle du Marché Unité Inspection des dispositifs médicaux SYNTHESE D INSPECTIONS THEME : Prothèses Dentaires Il importe de souligner

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats de l industrie

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats de l industrie LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Les résultats de l industrie Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : D. Sikouk - Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction

Plus en détail

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats?

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? 150 540 209700 Clients Utilisateurs Enquêtes complétées h y b Chaque

Plus en détail

D UN BON REFERENCEMENT

D UN BON REFERENCEMENT #QUICK GUIDE LES PRINCIPES DE BASE D UN BON REFERENCEMENT EDITION DECEMBRE 2013 // UNE PUBLICATION 1 LES PRINCIPES DE BASE D UN BON RÉFÉRENCEMENT RÉFÉRENCEMENT Introduction Vous attendez beaucoup de votre

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

L investissement en nue-propriété

L investissement en nue-propriété L investissement en nue-propriété Résultats et analyses de l étude réalisée auprès de CGPI, partenaires de PERL PERL - Septembre 2009-1 Les équipes PERL vous remercient de votre confiance et de votre fidélité

Plus en détail

France Systèmes l équilibre informatique

France Systèmes l équilibre informatique Sommaire interactif : > Cliquer pour naviguer... 1 A propos du site... Page 3 2 S identifier sur www.francesystemes.fr... Page 4 2-1 Se connecter à un compte utilisateur existant 2-2 Créer un nouveau compte

Plus en détail

SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT

SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT Bordeaux, le 21 Mars 2013 SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT 9 è m e AUGMENTATION DE CAPITAL Nous avons une nouvelle fois l opportunité de vous proposer de participer

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les directions juridiques pour développer de nouvelles compétences professionnelles

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE Nom du salarié: Prénom, Nom : Direction/Service : Niveau de classification : Emploi : Année d entrée dans l entreprise : Nom du Responsable : Fonction

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

DIFFERENCE ENTRE LE CENTRE D AFFAIRES ET LE CENTRE COMMERCIAL

DIFFERENCE ENTRE LE CENTRE D AFFAIRES ET LE CENTRE COMMERCIAL DIFFERENCE ENTRE LE CENTRE D AFFAIRES ET LE CENTRE COMMERCIAL Année : 2007-2008 SOMMAIRE INTRODUCTION CHAPITRE I : LE CENTRE D AFFAIRE SECTION 1 : Définition SECTION 2 : Historique SECTION 3 : Fonctionnement

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

Avantages sociaux 2011 FAQ

Avantages sociaux 2011 FAQ Le présent document fait suite à certains commentaires d employés de MMC que nous avons reçus récemment au sujet des hausses de primes pour l année 2011. Assurance vie facultative et assurance vie facultative

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 2. Appréciation

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail