BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE"

Transcription

1 RENCONTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CARTE BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE DE LA BANQUE À L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Mounir M. ESSAYEGH Février 2007 Tunisie g

2 SOMMAIRE LA CONJONCTURE INTERNATIONALE LES DEVELOPPEMENTS DE LA MONETIQUE LA NAISSANCE DE LA TRANSACTIQUE LA PROBLEMATIQUE DES IDENTITES LA E-ADMINISTRATION ET LE MODELE MONETQUE UNE CARTE OU PLUSIEURS CARTES EXEMPLE VIVANT

3 LA CONJONCTURE INTERNATIONALE MATURATION DES TECHNOLOGIES DEVELOPPEMENT DES TELECOMMS LA TOILE INTERNET GLOBALISATION DES SERVICES DEVELOPPEMENT DEMOCTRATIQUE MODERNISATION DU SECTEUR PUBLIC

4 LA CONJONCTURE INTERNATIONALE INDUSTRIE DE LA CARTE & DU MICROPROCESSEUR INDUSTRIE DES APPLICATIONS ET DES PILOTES INDUSTRIE DES AUTOMATES & MOYENS ACQUISITION DIFFERENTES FORMES DE TERRORISMES FRAUDES ET DES USURPATIONS DES ID DIFFÉRENTES FORMES DE DÉLINQUANCE.

5 LA CONJONCTURE INTERNATIONALE DEVELOPPEMENTS DES NORMES ET DES STANDARDS INDUSTRIE DE L IDENTIFICATION BIOMETRIQUE INDUSTRIE DE LA TRANSACTION ELECTRONIQUE PROBLEMATIQUE DE L IDENTIFICATION PROBLEMATIQUE D ACCES GENERALISES AUX SERVICES PROBLEMATIQUE DE LA SECURITE DES ECHANGES

6 LES CHALLENGES DE DEMAIN LA GESTION DES IDENTITES LA DEMATERIALISATION DES FLUX LA SECURITE DES ECHANGES E-Passeport CNIE Permis Électronique C Grise Électronique Carte Santé Carte Ville Carte Agent Public Cartes Telcos Cartes Bancaires / Crédit / PME / Prépayées / Virtuelle

7 LES CHALLENGES DE DEMAIN BANQUES ORGANISMES CRÉDIT ASSURANCE GRANDE DISTRIBUTION PAIEMENT SIGNATURE ÉLECTRONIQUE GOUVERNEMENTS SANTÉ TRANSPORTS VILLES TÉLÉCOMS TÉLÉ NUMÉRIQUE INTERNET RÉSEAUX GPS

8 LES CHALLENGES DE DEMAIN Interopérabilité Interadministrativité

9 LES CHALLENGES DE DEMAIN CONTRAT CONFIANCE

10 DEVELOPPEMENT DE LA MONETIQUE UN DÉVELOPPEMENT FULGURANT UNE NOTORIÉTÉ INCONTESTÉE UNE MULTITUDE DE PRODUITS EUROCARD UNE LARE GAMME DE SERVICES Grâce à INTEROPERABILITE INTERNATIONALE GARANTIE DE PAIEMENT DROIT A LA RECLAMATION ET RECOURS A L ARBITRAGE LUTTE COMMUNAUTAIRE CONTRE LA FRAUDE

11 RESUME DES CHALLENGES DE DEMAIN GESTION DES IDENTITÉS DEMATERIALISATION DES FLUX SECURITE DES ECHANGES SIGNATURE ÉLECTRONIQUE INTEROPÉRABILITÉ INTERADMINISTRATIVITÉ CONTRAT DE CONFIANCE

12 MONETIQUE & TRANSACTIQUE Y A-T-IL UNE FRONTIERE? LA MONÉTIQUE DÉSIGNE L'ENSEMBLE DES TRAITEMENTS ÉLECTRONIQUES, INFORMATIQUES ET TÉLÉMATIQUES NÉCESSAIRES À LA GESTION DES TRANSACTIONS MONÉTAIRES ET DES TRANSFERTS DE FONDS MONÉTAIRES. UNE TRANSACTION ÉLECTRONIQUE SÉCURISÉE EST UN ÉCHANGE D'INFORMATIONS DÉMATÉRIALISÉES É É QUI S'ÉTABLIT EN CONFIANCE ENTRE DEUX ENTITÉS (INDIVIDUS OU ORGANISATIONS) VIA DES SYSTÈMES INFORMATIQUES. ELLE IMPLIQUE DES ÉCHANGES D'INFORMATIONS PERSONNELLES ET CONFIDENTIELLES. CITOYENS ET CONSOMMATEURS, ENTREPRISES ET ADMINISTRATIONS SONT CONCERNÉS.

13 TRANSACTIQUE: QUELQUES DOMAINES D APPLICATIONS LE PAIEMENT : LA CARTE BANCAIRE, LE PORTE-MONNAIE ÉLECTRONIQUE, LES PAIEMENTS EN LIGNE, LA BILLETTIQUE, LA CARTE DE FIDÉLITÉ L'IDENTIFICATION ET L'AUTHENTIFICATION : LA CARTE D'IDENTITÉ ET LE PASSEPORT ÉLECTRONIQUE, LE PERMIS DE CONDUIRE, LA CARTE GRISE, LES CARTES D'ACCÈS, LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE LA SANTÉ, LA VIE QUOTIDIENNE ET L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE : LA CARTE SANTÉ, LES CARTES DE VIE QUOTIDIENNE (CVQ) LES TÉLÉCOMMUNICATIONS : LA TÉLÉCARTE, LA CARTE SIM, LA CARTE PRÉPAYÉE...

14 TRANSACTIQUE: POTENTIEL MARCHE LA TES CONSTITUE UN VÉRITABLE MARCHÉ DE MASSE QUI TOUCHE TANT LE GRAND PUBLIC QUE LES INDUSTRIELS AVEC, ENTRE AUTRES, PASMOINSDE9 MILLIARDS DE CARTES À PUCE ACTUELLEMENT EN CIRCULATION DANS LE MONDE. ÉVALUÉÉ À MILLIARDS D'EUROS PAR AN EN FRANCE, LE MARCHÉ DE LA TES EST CONSIDÉRÉ PAR L'ENSEMBLE DES EXPERTS COMME LE MOTEUR DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE POUR LES VINGT PROCHAINES ANNÉES. UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT AVEC UNE CROISSANCE ANNUELLE DE 15%.

15 ADMINISTRATION ELECTRONIQUE CONJONCTION DE DEUX NOTIONS: LA DÉMATÉRIALISATION DES PROCÉDURES PUBLIQUES ET LA NUMÉRISATION INTÉGRALE DE L ACCÈS AUX SERVICES PUBLICS DE L ÉTAT ET DES ADMINISTRATIONS LOCALES. L UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PAR LA MISE EN PLACE DE SYSTÈMES D INFORMATION «MÉTIERS» PERMETTANT UN TRAITEMENT ÉLECTRONIQUE SÉCURISÉ DES PROCÉDURES PUBLIQUES, INDÉPENDAMMENT DE LEUR MISE EN LIGNE (ARRIÈRE GUICHETS INFORMATISÉS).

16 NIVEAUX DE SECURITE OUVERTURE IDENTIFICAT. INTERACTION TRANSACTION FERMETURE AUTHENTIF. SIGNATURE.

17 NIVEAUX DE SECURITE NIVEAU 1 : INFORMATION EN LIGNE SANS AUTHENTIFICATION. NIVEAU 2 : INTERACTION, C EST À DIRE LE TÉLÉCHARGEMENT DE DOCUMENTS, POUVANT NECESSITER UNE IDENTIFICATION (PWD). NIVEAU 3 : DOUBLE INTERACTION, A SAVOIR LE TRAITEMENT DE FORMULAIRES NECESSITANT UNE AUTHENTIFICATION. NIVEAU 4 : TRANSACTION, C EST À DIRE SIGNATURE DE LA PROCÉDURE ET NON-RÉPUDIATION.

18 IDENTIFICATION, AUTHENTIFICATION & SIGNATURE IDENTIFICATION : LA VÉRIFICATION DE L'IDENTITÉ EST FAITE À PARTIR D'UNE PIÈCE D'IDENTITÉ. LES PERSONNES FAISANT L'OBJET D'UNE IDENTIFICATION ONT VOLONTAIREMENT DÉPOSÉ LEUR IDENTITÉ. LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DEMANDE UNE BASE DE RÉFÉRENCE ET LE BUT EST DE VÉRIFIER QUE L IDENTITÉ DE L INDIVIDU QUI SE PRÉSENTE EXISTE BIEN DANS LA BASE DE RÉFÉRENCE. AUTHENTIFICATION EST RÉALISÉE EN DEUX TEMPS : 1- VÉRIFICATION DE L'IDENTITÉ : LA PERSONNE DÉCLARE SON IDENTITÉ. 2- PREUVE DE L IDENTITÉ : DES DONNÉES STRICTEMENT PERSONNELLES (PIN, ÉLÉMENTS BIOMÉTRIQUES) SONT COMPARÉS AVEC CES MÊMES ÉLÉMENTS STOCKÉS PAR AILLEURS AFIN DE CONFIRMER L AUTHENTICITÉ DE L IDENTITÉ.

19 IDENTIFICATION, AUTHENTIFICATION & SIGNATURE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE (APPELÉ AUSSI SIGNATURE NUMÉRIQUE) EST UN PROCÉDÉ PERMETTANT DE GARANTIR L'AUTHENTICITÉ DE L'EXPÉDITEUR (FONCTION D'AUTHENTIFICATION) ET DE VÉRIFIER L'INTÉGRITÉ DU MESSAGE REÇU. LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ASSURE ÉGALEMENT UNE FONCTION DE NON- RÉPUDIATION, C'EST-À-DIRE QU'ELLE PERMET D'ASSURER QUE L'EXPÉDITEUR A BIEN ENVOYÉ LE MESSAGE (AUTREMENT DIT ELLE EMPÊCHE L'EXPÉDITEUR DE NIER AVOIR EXPÉDIÉ LE MESSAGE).

20 GESTION DES IDENTITES IDENTIFICATION AUTHENTIFICATION SIGNATURE TRANSACTIQUE CONTRAT DE CONFIANCE SECURITE

21 INETROPERABILITE INTERADMINISTRATIVITE BUSINESS - BUSINESS (B2B) ADMINISTRATION - ADMINISTRATION (A2A) BUSINESS - CUSTOMER (B2C) ADMINISTRATION - CITOYEN (A2C) CUSTOMER - CUSTOMER (C2C) ADMINISTRATION - ENTREPRISE (A2B)

22 INETROPERABILITE INTERADMINISTRATIVITE 12 GROUPES DE TRAVAILS TB 1: IDENTITE PUBLIQUE TB 2: IDENTIFICATION ET AUTHENTIFICATION TB 3: CERTIFICATION ET SECURITE TB 4: LECTEURS DE CARTES GENERALISES TB 5: E-PAIEMENT AND M-PAIEMENT TB 6: CARTES SANS CONTACT TB 7: MULTI-APPLICATION SYSTEMS TB8: USER REQUIREMENTS TB 9: TRANSPORTS EN COMMUN TB 10: E-GOUVERNEMENT TB 11: SANTE TB 12: SIGNATURE ELECTRONIQUE

23 EXEMPLE VIVANT ACTEUR MONDIAL LEADER DANS LA CONCEPTION, LE DÉVELOPPEMENT ET LA MISE EN ŒUVRE DE SYSTÈMES GLOBAUX DANS LES DOMAINES DE : LA DÉMATÉRIALISATION DES FLUX D INFORMATION LA GESTION DE LA TRANSACTION ÉLECTRONIQUE SÉCURISÉE LA SÉCURISATION DES ÉCHANGES INFORMATISÉS

24 CONCESSION POUR LA RÉALISATION, L EXPLOITATION, LE FINANCEMENT ET LA MAINTENANCE DU NOUVEAU SYSTÈME DES PERMIS DE CONDUIRE ET DES CARTES GRISES ÉLECTRONIQUES DU MAROC

25 RENCONTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CARTE BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE DE LA BANQUE À L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Mounir M. ESSAYEGH Février 2007 Tunisie MERCI DE VOTRE ATTENTION

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication.

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication. République Algérienne Démocratique & Populaire Ministère de la Poste et des Technologies de L information et de la Communication Communication «Rôle des TIC dans les transactions électroniques» Présenté

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

DES FONDEMENTS AUX APPLICATIONS DE LA MONETIQUE

DES FONDEMENTS AUX APPLICATIONS DE LA MONETIQUE Institut de Recherches Mathématiques Laboratoire Informatique, Signaux et Télécoms DES FONDEMENTS AUX APPLICATIONS DE LA MONETIQUE 3 fevrier 2011, IRMA, Université de Cocody L IRMA EN QUELQUES MOTS Contribuer

Plus en détail

SAFRAN Morpho : Branche Sécurité du groupe SAFRAN

SAFRAN Morpho : Branche Sécurité du groupe SAFRAN Product Line IAM* SAFRAN Morpho : Branche Sécurité du groupe SAFRAN "Plug & Buy: Le paiement en ligne par carte bancaire, simple, rapide et sécurisé, à l'heure d'idénum et 3D Secure." 3 Décembre 2010 *Identity

Plus en détail

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique La valeur probante de l écrit numérique Depuis 2000, la validité comme preuve juridique des documents numériques est reconnue, au même titre que

Plus en détail

Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes

Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes Track 2 : Fédérer les identités et développer leurs usages dans de nouveaux contextes Symposium International de la Transaction Electronique Sécurisée 11 et 12 Juin 2008 Rabat, Maroc 1. Introduction Le

Plus en détail

Programme e-gouvernement. Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives

Programme e-gouvernement. Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives Programme e-gouvernement Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives Télé-service : une définition en perpétuelle évolution 70 procédures 00 formulaires Consultations de BD, simulations Transactions

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

Gestion de l Identité Numérique

Gestion de l Identité Numérique Gestion de l Identité Numérique La France veut accélérer et consolider le développement de l Economie numérique, instaurer la confiance numérique et lutter contre la fraude et l usurpation d identité,

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique EESTEL vous propose en cette année 2010 une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs

Plus en détail

Les services de l administration en ligne

Les services de l administration en ligne Premier Ministère Unité de l Administration Electronique Les services de l administration en ligne par Khaled SELLAMI, Directeur Général de l Unité de l Administration Electronique Les systèmes d information

Plus en détail

vendredi 8 juillet 2011

vendredi 8 juillet 2011 PROCESSUS DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE AU BURKINA FASO 1 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Les recommandations de la Banque de France

Les recommandations de la Banque de France Les recommandations de la Banque de France pour la sécurité des paiements en ligne Marc ANDRIES Chef du Service de Surveillance des Moyens de Paiement Scripturaux marc.andries@banque-france.fr FEVAD Le

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

Guide du promoteur de projets de Commerce électronique

Guide du promoteur de projets de Commerce électronique République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Guide du promoteur de projets de Commerce électronique Direction du développement du commerce électronique et de l économie immatérielle -Année

Plus en détail

ELECTIONS LEGISLATIVES 2008. Emegistrement des électeurs

ELECTIONS LEGISLATIVES 2008. Emegistrement des électeurs Ministère de l'intérieur et de la Sécurité INDEPENDANCE -IMPARTIALITE-TRANSPARENCE Commission Electorale Nationale Indépendante ELECTIONS LEGISLATIVES 2008 REVISION DES LISTES ELECTORALES Emegistrement

Plus en détail

«Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité»

«Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité» «Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité» -- signature électronique -- bresson@ctn.asso.fr Web : tic.ctn.asso.fr Dossier réalisé avec la collaboration de D. Breux (Echangeur BN) et O. Lamirault

Plus en détail

«De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques internationales?

«De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques internationales? C.N.U.D.C.I./U.N.C.I.T.R.A.L. Nations Unies - New York, 14 février 2011 «De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques

Plus en détail

Vers un nouveau rapport entre données sensibles et l identité

Vers un nouveau rapport entre données sensibles et l identité CPP : la vie moderne en toute sécurité Octopus Interface Conférence de Mars 2010 Cloud Computing et usurpation d identité Gestion à distance, économie numérique et globalisation: Vers un nouveau rapport

Plus en détail

2 600 agences en France (Réseaux Société Générale et Crédit du Nord) Plus de 500 implantations dans 80 pays. Mes notes :

2 600 agences en France (Réseaux Société Générale et Crédit du Nord) Plus de 500 implantations dans 80 pays. Mes notes : La création de la Société Générale remonte au 4 mai 1864, date du décret d'autorisation signé par Napoléon III., privatisée en 1987, la Société Générale est une des banques les plus importantes de la zone

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

La Lettre de l'etat en V@ucluse

La Lettre de l'etat en V@ucluse La Lettre de l'etat en V@ucluse L éditorial De Yannick BLANC Directeur de la publication Yannick BLANC Préfet de Vaucluse Conception et réalisation Rédaction Service Départemental de Communication Interministérielle

Plus en détail

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet ! Atelier SwiftNet Mars 2010 La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet Sommaire Etebac 5 : les principes Signature Personnelle de Swift Synthèse Partage autour de la Signature Etebac 5 : les principes

Plus en détail

La Certification Electronique en Tunisie : Expérience et Défis

La Certification Electronique en Tunisie : Expérience et Défis Seminar on electronic certification December 8 and 9, 2009 Algiers, Algeria La Certification Electronique en Tunisie : Expérience et Défis Mlle Manel ABDELKADER Responsable de l Unité de Certification

Plus en détail

Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique

Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique Par Monsieur AKKA Abdelhakim Directeur Général de la Modernisation

Plus en détail

SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité

SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité 27 mars 2003 Sommaire Téléprocédures du M.E.F.I Contexte/Objectifs Problématique Solutions envisageables Les grands choix techniques Mise en œuvre

Plus en détail

DOCSaaS Cloud Computing Solutions

DOCSaaS Cloud Computing Solutions DOCSaaS Cloud Computing Solutions LA Plateforme Multiservices Documentaires spécialisée dans le document d entreprise www.docsaas.fr Gagnez en sérénité Mettez du «SMART» dans votre gestion documentaire.

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) Référentiel Général de Sécurité version 2.0 Annexe

Plus en détail

Dématérialisation des Moyens de paiement. Bornes de paiement. Montélimar 9 décembre 2008. décembre 15, 2008 V1 1

Dématérialisation des Moyens de paiement. Bornes de paiement. Montélimar 9 décembre 2008. décembre 15, 2008 V1 1 Dématérialisation des Moyens de paiement Bornes de paiement Montélimar 9 décembre 2008 décembre 15, 2008 V1 1 Bornes de paiement Sommaire Introduction Qu est ce qu une borne interactive Applications Services

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement 2. Le régime juridique du m- paiement 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement, c est? Définition: ensemble des paiements pour lesquels les données de paiement et les

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

La biométrie au cœur des solutions globales

La biométrie au cœur des solutions globales www.thalesgroup.com GESTION D IDENTITÉ SÉCURISÉE La biométrie au cœur des solutions globales Risques et solutions Explosion de la mobilité des personnes et des échanges de données, croissance des flux

Plus en détail

La Poste Tunisienne et les TIC

La Poste Tunisienne et les TIC www.poste.tn La Poste Tunisienne et les TIC Au cœur de la Société de l Information Présenté par : Mourad BEJI Centre de la Monétique La Poste Tunisienne La Poste Tunisienne Avril 2005 27/04/2005 I. Présentation

Plus en détail

IIIII Sécurisation des accès Enterprise

IIIII Sécurisation des accès Enterprise IIIII Sécurisation des accès Enterprise IBM PULSE PARIS, 20 mai 2010 Anna Delambre / Thierry Musoles Security Business Unit / Enterprise Gemalto Agenda Présentation de Gemalto Solution IBM Tivoli Gemalto

Plus en détail

Services bancaires pour nouveaux arrivants Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour nouveaux arrivants Ce que vous devez savoir 03 Services bancaires pour nouveaux arrivants Ce que vous devez savoir Toutes les grandes banques offrent une multitude de renseignements et d outils, notamment des listes de vérification, de l information

Plus en détail

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014 EESTEL Livre Blanc Le 29 octobre 2014 Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? Le 9 septembre 2014, Apple a lancé trois produits majeurs : l iphone 6, l Apple Watch et Apple Pay. Le 17 septembre 2014,

Plus en détail

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée Marc-Antoine Mouilleron Loïc Ferreira Orange Labs CITC-EuraRFID, «Protéger sa marque : contrefaçon et RFID», 10/09/2013 1 RFID : identification

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Verschlüsselte E-Mail-Kommunikation Version 1.1 Seite 1 von 7

Verschlüsselte E-Mail-Kommunikation Version 1.1 Seite 1 von 7 Préambule La messagerie électronique est aujourd'hui un moyen de communication fréquemment utilisé par les entreprises pour échanger des informations. Le groupe ALDI NORD demeure, lui aussi, en contact

Plus en détail

OSCAMPS Outil de Surveillance et de Cartographie des Moyens de Paiement Scripturaux Partie 2 : Processus d accréditation

OSCAMPS Outil de Surveillance et de Cartographie des Moyens de Paiement Scripturaux Partie 2 : Processus d accréditation Outil de Surveillance et de Cartographie des Moyens de Paiement Scripturaux Partie 2 : Processus d accréditation Présentation du 17/12/2014 : Comment effectuer une remise? 2 canaux existent pour remettre

Plus en détail

Formation Monétique : approfondissement technique

Formation Monétique : approfondissement technique EESTEL vous propose une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs de paiement (DSP)

Plus en détail

LA MARQUE NUMÉRIQUE EXPERT-COMPTABLE

LA MARQUE NUMÉRIQUE EXPERT-COMPTABLE LA MARQUE NUMÉRIQUE EXPERT-COMPTABLE Signexpert est une initiative majeure de la profession à destination de l ensemble de ses membres. Plus qu une simple signature, elle est une clef indispensable pour

Plus en détail

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN PLAN 1. Introduction 2. Cadre juridique algérien de la certification électronique 3. La certification électronique appliquée au Réseau

Plus en détail

Solutions et Gestion Sécurisées des données Safe and secure data solutions and management

Solutions et Gestion Sécurisées des données Safe and secure data solutions and management Solutions et Gestion Sécurisées des données Safe and secure data solutions and management Chantal PRALIAUD Chef de Projet Transports Intelligents Groupe Imprimerie Nationale Mme Chantal Praliaud Mission

Plus en détail

Projet de Conception N 1 Automatisation d'un processus de paiement. Livrable: Spécification du système de compensation

Projet de Conception N 1 Automatisation d'un processus de paiement. Livrable: Spécification du système de compensation Projet de Conception N 1 Automatisation d'un processus de paiement Livrable: Spécification du système de compensation Enseignants : Y.AMGHAR, L.BRUNIE Équipe projet : R.Jeatsa Kengni, X.Lucas, L.Martin,

Plus en détail

AoIP - DES SOLUTIONS MODERNES

AoIP - DES SOLUTIONS MODERNES AoIP - DES SOLUTIONS MODERNES De nouvelles possibilités grâce à l emploi des applications mobiles et à l analyse de données Pascal Hulalka Sitasys, Head Innovation & Development Membre du TK79 / Electrosuisse,

Plus en détail

Le programme INES. (identité nationale électronique sécurisée)

Le programme INES. (identité nationale électronique sécurisée) MINISTERE de L INTERIEUR de la SECURITE INTERIEURE et des LIBERTES LOCALES DP I N E S 31.01.05 SECRETARIAT GENERAL DIRECTION de PROGRAMME INES Le programme INES (identité nationale électronique sécurisée)

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Les modalités de remboursement d une dette

Les modalités de remboursement d une dette Les modalités de remboursement d une dette Vous êtes allocataire de la Caf de la Seine-Saint-Denis et vous devez de l argent à la Caf? Plusieurs solutions sont mises à votre disposition : (cliquez sur

Plus en détail

Projet de loi 6543 sur les PSDC

Projet de loi 6543 sur les PSDC Projet de loi 6543 sur les PSDC Nouveaux statuts de PSF de support 29-5 : PSDC-D 29-6 : PSDC-C et PSDC-DC La nécessité de PSF de support La conformité au secret professionnel est régie par l article 41

Plus en détail

La signature numérique. Bruno Bonfils, <asyd@asyd.net> 2 Juillet 2008

La signature numérique. Bruno Bonfils, <asyd@asyd.net> 2 Juillet 2008 La signature numérique Bruno Bonfils, 2 Juillet 2008 Petits rappels 1/2 Petits rappels 1/2 Principe des clés asymétriques : Petits rappels 1/2 Principe des clés asymétriques : Deux clés

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A3

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A3 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

Informations essentielles sur la loi relative aux signatures électroniques

Informations essentielles sur la loi relative aux signatures électroniques Informations essentielles sur la loi relative aux signatures électroniques L'adoption de la directive européenne 1999/93/CE du 13 décembre 1999 établit un cadre communautaire pour l'utilisation de signatures

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Sécurité et Confiance dans les Réseaux et Systèmes d Information

Sécurité et Confiance dans les Réseaux et Systèmes d Information Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications Sécurité et Confiance dans les Réseaux et Systèmes d Information - Cadre institutionnel et réglementaire - Présenté par : Laila ZOUAK Entité Prospective

Plus en détail

La carte bancaire : un véritable instrument européen

La carte bancaire : un véritable instrument européen La carte bancaire : un véritable instrument européen A. Les caractéristiques de la carte bancaire La carte bancaire est l instrument de paiement le plus utilisé en France et en Europe. En 2007, les paiements

Plus en détail

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST Le Partenariat Chambre de Commerce-LuxTrust S.A. Le 27 mars 2007, l autorité de certification électronique LuxTrust S.A. a lancé la commercialisation de ses «certificats

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 Conclusion Jean-Luc Thérond Directeur Marketing et Développement CEDICAM Filiale Flux et Paiements du Groupe Crédit Agricole 1 Sommaire SEPA : calendrier et instruments SWIFTNET

Plus en détail

Autorité de certification Chambres de commerce et d Industrie Françaises L f or o ce d d u n u n r éseau u : répartis sur l ensemble

Autorité de certification Chambres de commerce et d Industrie Françaises L f or o ce d d u n u n r éseau u : répartis sur l ensemble Présentation du certificat électronique Qui est Chambersign? Autorité de certification délivrant des certificats de signature électronique Association créée en 2000 par les Chambres de commerce et d Industrie

Plus en détail

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL HOBUX Consulting SARL INFORMATIQUE-MONÉTIQUE Audit-Conseil-Assistance-Sécurité-Intégration Ingénierie logicielle-formation-recrutement DÉPARTEMENT FORMATION-RECRUTEMENT CARTES PRÉPAYÉES Version 1,0 - Novembre

Plus en détail

Activité Commerçante : Le CA du MORBIHAN dans le top 3 des caisses régionales depuis 5 ans

Activité Commerçante : Le CA du MORBIHAN dans le top 3 des caisses régionales depuis 5 ans LA FRAUDE SUR INTERNET Assemblée générale Caisse Locale de Sarzeau 18 février 2010 LA FRAUDE SUR INTERNET Un paiement sur internet : Comment ça marche? Quels sont les risques? Quelle information sensible?

Plus en détail

Pour avoir un compte bancaire aux USA et Recevoir votre MasterCard prépayée, il vous suffit de cliquer ici

Pour avoir un compte bancaire aux USA et Recevoir votre MasterCard prépayée, il vous suffit de cliquer ici Pour avoir un compte bancaire aux USA et Recevoir votre MasterCard prépayée, il vous suffit de cliquer ici Pour télécharger le Pdf à distribuer Cliquez ici La page Payoneer qui s ouvrira pourrait s afficher

Plus en détail

Signer électroniquement un document

Signer électroniquement un document Signer électroniquement un document Signer électroniquement un document.doc 1 / 20 Table des matières Introduction 3 Signer un document Microsoft Office 4 Signer un document Office 2003. 4 Signer un document

Plus en détail

RENDEZ VOS CLEFS OU L AUTHENTIFICATION FORTE SANS SUPPORT PHYSIQUE

RENDEZ VOS CLEFS OU L AUTHENTIFICATION FORTE SANS SUPPORT PHYSIQUE 12/02/2013 RENDEZ VOS CLEFS OU L AUTHENTIFICATION FORTE SANS SUPPORT PHYSIQUE LE 12 FEVRIER 2013 SOMMAIRE PREAMBULE_VOTRE VISION DE LA SECURITE INTRODUCTION_QU EST-CE QUE LA SECURITE LA SECURITE FAIT PENSER

Plus en détail

FAQ A propos de SeeZam

FAQ A propos de SeeZam FAQ A propos de SeeZam FAQ A propos de SeeZam 1. Qu est-ce qu un coffre-fort virtuel? 2. Qu est-ce que SeeZam? 3. Qui est derrière SeeZam? 4. En tant que particulier, quelles utilisations vais-je faire

Plus en détail

Les échanges en toute confiance sur internet

Les échanges en toute confiance sur internet Jean-Pierre Roumilhac Éric Blot-Lefèvre Les échanges en toute confiance sur internet, 2003 ISBN : 2-7081-2863-9 Sommaire AVANT-PROPOS... 1 INTRODUCTION... 5 PREMIÈRE PARTIE - LES CONDITIONS DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Cours Cryptographie. Jeudi 22 février 2012 M1 ISIC. Authentification. Gabriel Risterucci

Cours Cryptographie. Jeudi 22 février 2012 M1 ISIC. Authentification. Gabriel Risterucci Cours Cryptographie Jeudi 22 février 2012 M1 ISIC Authentification Gabriel Risterucci Cours Cryptographie - Authentification - Principes généraux Moyens d'authentification Authentification différée Système

Plus en détail

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 La monétique Les transactions bancaires Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 1 Introduction Lamonétique Transactionsbancaires Aspects Plan 1. Présentation générale de la monétique 1. Définition

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

AWS-SIGNATURE Utilitaire de signature

AWS-SIGNATURE Utilitaire de signature AWS-SIGNATURE Utilitaire de signature AWS-Signature est un parapheur électronique universel capable d'une part de signer tout type de document, et d'autre part de vérifier la ou les signatures d'un document

Plus en détail

Services bancaires pour nouveaux arrivants au Canada Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour nouveaux arrivants au Canada Ce que vous devez savoir 07 Services bancaires pour nouveaux arrivants au Canada Ce que vous devez savoir Toutes les grandes banques offrent une multitude de renseignements et d outils, notamment des listes de vérification, de

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

PALMARÈS DES TROPHÉES SESAMES 2014 : 338 CANDIDATS, 34 FINALISTES, 11 LAURÉATS AU SERVICE DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

PALMARÈS DES TROPHÉES SESAMES 2014 : 338 CANDIDATS, 34 FINALISTES, 11 LAURÉATS AU SERVICE DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 4-5-6 NOVEMBRE 2014 PARIS-NORD VILLEPINTE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 NOVEMBRE 2014 PALMARÈS DES TROPHÉES SESAMES 2014 : 338 CANDIDATS, 34 FINALISTES, 11 LAURÉATS AU SERVICE DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE Paris,

Plus en détail

DIGITAL SIGNATURE & WISEARCHIVING POUR

DIGITAL SIGNATURE & WISEARCHIVING POUR DIGITAL SIGNATURE & WISEARCHIVING POUR Setup pour Lotus Notes (Français) Date: 15 Juillet 2009 Document: Manual Lotus Français V 1.0.doc Authors: WISeKey SA TABLE OF CONTENTS Configuration S/MIME dans

Plus en détail

Projet FAETON. Réunion de présentation du 12 juillet 2012. Établissements d Enseignement à la Conduite Automobile (EECA)

Projet FAETON. Réunion de présentation du 12 juillet 2012. Établissements d Enseignement à la Conduite Automobile (EECA) Projet FAETON Réunion de présentation du 12 juillet 2012 Établissements d Enseignement à la Conduite Automobile (EECA) Centres de Sensibilisation à la Sécurité Routière (CSSR) Sommaire Le projet Faeton

Plus en détail

Démarches en ligne Inscription sur les Listes Electorales et Recensement Citoyen Obligatoire. Août 2011

Démarches en ligne Inscription sur les Listes Electorales et Recensement Citoyen Obligatoire. Août 2011 Démarches en ligne Inscription sur les Listes Electorales et Recensement Citoyen Obligatoire Août 2011 Sommaire 1. La demande en ligne du point de vue de l usager 2. Le raccordement de la commune aux démarches

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Analyse et synthèse

Plus en détail

Rapport de certification PP/0101

Rapport de certification PP/0101 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

CHANGEMENT DE PARADIGME

CHANGEMENT DE PARADIGME SIGNATURE NUMÉRIQUE CHANGEMENT DE PARADIGME PAPIER TECHNOLOGIE Document Original Signature (manuscrite) Création Transmission Archivage Intégrité Pérennité Document Original Signature (dont manuscrite)

Plus en détail

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat Projet Sécurité Date : 09/02/09 Version : V 1.0 Etat : travail / vérifié / validé Rédacteur : JBO Réf. : CNRS/DSI/Expertise/ sécuriser la carte achat-v1.doc Annexes : Sécuriser les achats en ligne par

Plus en détail

Code de conduite Zoomit

Code de conduite Zoomit Code de conduite Zoomit Dans ce document : 1. Objectif 2. Champ d application 3. Qu est-ce que Zoomit et quelles parties sont concernées? 4. Organisation, contrôle et informations complémentaires 5. Sécurité

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Système d Identification à base de Biométrie Multimodale

Système d Identification à base de Biométrie Multimodale Dossier de Presse Conférence de Presse Projet de R&D Système d Identification à base de Biométrie Multimodale A Casablanca, le 7 Mai 2007 Organisée par : Al Akhawayn et m2m group Présentation du Dossier

Plus en détail

Services BTP Banque à distance

Services BTP Banque à distance Services BTP Banque à distance BTP Banque Direction du développement 04/2015 Document non contractuel La «banque à distance» : pour quoi faire? Principaux objectifs : Donner accès aux informations sur

Plus en détail

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006 20 juin 2006 Royaume du Maroc Sécurité du Simpl-TVA E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA 20 juin 2006 Agenda Introduction Sécurité mise en place 2 Projet Simpl: Guichet électronique

Plus en détail

Introduction. A. Définitions. E-commerce

Introduction. A. Définitions. E-commerce Introduction Dans cette introduction on présente les objectifs du cours et aborde les principaux concepts reliés au commerce électronique. Il propose une définition du commerce B2C B2B et B2A ; donne un

Plus en détail

RELATIVES AU BORDEREAU DE SUIVI DES CARGAISONS

RELATIVES AU BORDEREAU DE SUIVI DES CARGAISONS LES NOUVELLES DISPOSITIONS LES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU BORDEREAU DE SUIVI DES CARGAISONS Historique 2007 : Le Partenariat Public Privé Malagasy Community Network Services S.A. (ou GasyNet)

Plus en détail

GARANTIE DE PAIEMENT & 3D-SECURE

GARANTIE DE PAIEMENT & 3D-SECURE GARANTIE DE PAIEMENT & 3D-SECURE Version 1.2 25/05/2010 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction et/ou

Plus en détail

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Présentation de solutions techniques mises en oeuvre dans le cadre des plate-formes d'intermédiation, notamment sur base du standard XML Créée le 14/05/01 Modifiée

Plus en détail