GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES"

Transcription

1 GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES CARTOGRAPHIE POUR L ÉDUCATION L ÉDUCATION AFRO-BRÉSILIENNE ET LA CARTOGRAPHIE DE LA DIASPORA AFRICAINE Établir et reconnaître d autres perspectives éducationnelles en vue d une compréhension de la traite, de l esclavage et de la diaspora africaine comme élements formateurs de la configuration du monde contemporain, constituent des préssupposés de base pour tracer un contexte plus juste du rôle des cultures de matrice africaine dans la formation du territoire et du peuple brésilien. Nous ne pouvons perdre de vue le fait que, parmi les principales entraves à la participation effective de la population de matrice

2 africaine au sein de la société brésilienne, l infériorisation de celle-ci à l école y joue un rôle important et que les racines de cette inégalité se trouvent dans les années de préscolarisation. Tout d abord, les manuels et livres scolaires ignorent la population afrobrésilienne et les peuples africains en tant qu agents actifs de la formation géographique et historique du Brésil. Ensuite, l école y assumerait le rôle de ségrégatrice informelle de ces populations. L idéologie sous-jacente à cette pratique, d occultation et de distortion des références afro-brésiliennes, a pour objectif de ne pas fournir de modèles permettant à cette population de construire une image positive d elle-même, et de ne pas fournir de références sur sa véritable territorialité et sur son histoire au Brésil et surtout, en Afrique. La Carte Thématique Éducative : Géopolitique de la Diaspora Afrique Amérique Brésil. XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES, cherche a apporter des éléments pour contribuer à la construction d une autre territorialité de la population brésilienne de matrice africaine, à partir de «ressources pédagogiques» avec lesquelles les professeurs des différents niveaux d enseignement puissent modifier leurs pratiques dans la transmission des contenus en Géoraphie, et surtout, en Histoire. Ce document cartographique a été conçu et élaboré par le Géographe Rafael Sanzio Araújo dos Anjos, Professeur associé au Département de Géographie de l Université de Brasília, Coordinateur du Projet Géographie Afro-Brésilienne : Éducation et Planification du Territoire et Directeur du Centre de Cartographie Appliquée et d Information Géographique (CIGA) de cette Université. La recherche, réalisée à partir de l ensemble des produits des recherches sur les territoires possédant des références africaines au Brésil et celles accomplies dans le cadre du Programme de Post-Doctorat (MRAC Tervuren Belgique) dans les archives d institutions publiques à Lisbonne (Portugal), à Bruxelles (Belgique), à Kinshasa (République Démocratique du Congo), à Luanda (Angola), à Paris (France), à Abidjan (Côte d Ivoire) ainsi qu à La Havane (Cuba), a fourni des références aux représentations cartographiques, et contribué de façon significative à l explication spatiale des contextes géopolitiques ayant servi, pendant quatre siècles, à l évolution du capitalisme global, et ayant marqué, et marquant encore de manière importante, la structuration des territoires et des populations, les références, les survies et les réinventions des matrices africaines. La carte éducative a été publiée en partenariat avec la maison d édition Mapas & Consultoria Ltda, le CIGA et le Projet Géographie Afro-Brésilienne : Éducation et Planification du Territoire. LE CONTENU DE LA CARTE THÉMATIQUE ÉDUCATIVE - FICHE TECHNIQUE Le produit cartographique, organisé afin de reconstituer spatialement les principales composantes de la dynamique du système esclavagiste global ayant provoqué des déplacements humains et culturels, et des transformations profondes dans le «monde connu» jusqu au XV siècle, est compsé de 25 (vingt-cinq) éléments dans sa légende en couleurs ( avec des informations linéaires, ponctuelles et par zones). Les axes thématiques traités sont les suivants : les grandes unités ethniques des peuples

3 africains ; le sens des principaux flux séculaires de la diaspora africaine dans les différentes parties du monde, et surtout en Amérique (Nouveau Monde) ; des références des principaux ports et villes qui se sont structurées et enrichies grâce à la traite négrière ; les mouvements des produits tropicaux et d autres marchandises impliquées dans la mise en place du «capitalisme brutal et primitif» ; l étandue des des espaces d importation massive et forcée des populations africaines ; les grandes organisations quilombolas et les espaces comptant des registres de mouvements sociaux contre le système opresseur dominant au long des quatre siècles concernés. La carte thématique fait également référence aux mouvements spatiaux des groupes d êtres humains africains et d ascendence africaine, retournés vers le continent africain après l abolition de l esclavage dans les états coloniaux en Amérique, ceux qu on nomme les «retournés». Nous avons utilisé dans la représentation de cette carte du monde une image-satélite pan-chromatique de la projection cartographique adaptée de Arno Peters (permettant de rendre compte des proportions réelles des terres émergées), évitant ainsi des distortions significatives dans la représentation des continents et la compréhension faussée des rapports entre acteurs et agents dans les relations géopolitiques. Étant donné le spectre temporel de la carte éducative, sa toponimie fait référence à des moments historiques distincts, ce qui permet une approche historiographique dans la cartographie géopolitique des déplacements séculaires entre l Afrique, l Amérique et le Brésil. Le produit cartographique en couleur et en grand format (1,20 m x 1,74 m), imprimé sur papier de haute qualité et ISBN : , a un tirage limité (de grandes quantités sont disponibles sur commande), est vendu au prix initial de 100,00 R$ (cent reais) et peut être obtenu au CIGA-UnB (Code CIGA ). Pour plus d informations, veuillez vous adresser aux sites: ou aux adresses / / et aux numéros de téléphone : (0055) (61) /

4 REGISTRES PHOTOGRAPHIQUES DE LA CARTE ÉDUCATIVE

5 Fotos: Equipe CIGA, 2012

L APPROCHE COMPARATIVE EN CARTOGRAPHIE De nouvelles possibilités offertes par les nouveaux programmes de terminale

L APPROCHE COMPARATIVE EN CARTOGRAPHIE De nouvelles possibilités offertes par les nouveaux programmes de terminale François Dillmann est professeur d histoiregéographie au lycée Camille Sée de Colmar et formateur académique. Sa contribution s inscrit dans le prolongement de la journée de formation sur les nouveaux

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

Innovations des statistiques officielles

Innovations des statistiques officielles MINISTERE DU PLAN ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ------------------- CENTRE NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUES DIRECTION DES STATISTIQUES ECONOMIQUES ---------------- SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

18ème Edition des Journées Africaines des Ressources Humaines «JARH 2014»

18ème Edition des Journées Africaines des Ressources Humaines «JARH 2014» 18ème Edition des Journées Africaines des Ressources Humaines «JARH 2014» Organisée par l Association Malienne des Gestionnaires des Ressources Humaines (AMAGRH) En collaboration avec : La Confédération

Plus en détail

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada?

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? Aperçu de la leçon L'élève doit répondre à la question problème : «L'énergie éolienne permet-elle d'assurer

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

«Réaliser une tâche cartographique simple au brevet». Marie-Florence RENAUD Thierry REYNAULT Groupe formateurs collège

«Réaliser une tâche cartographique simple au brevet». Marie-Florence RENAUD Thierry REYNAULT Groupe formateurs collège «Réaliser une tâche cartographique simple au brevet». Marie-Florence RENAUD Thierry REYNAULT Groupe formateurs collège Rappel des modalités du brevet 2013 HISTOIRE (13 points) BOEN N 13 du 29 mars 2012

Plus en détail

Tutoriel ActivInspire

Tutoriel ActivInspire Le logiciel ActivInspire est un logiciel pour Tableau Blanc Interactif (TBI) de la marque Promethean. Le logiciel peut être installé dans la salle de classe et sur le poste personnel de l enseignant lorsque

Plus en détail

1. TITRE : SE REPERER AVEC LES GRANDES LIGNES DU GLOBE

1. TITRE : SE REPERER AVEC LES GRANDES LIGNES DU GLOBE NIVEAU ECOLE : fin cycle DISCIPLINE Géographie CAPACITÉ S INFORMER : Prélever l information COMPÉTENCE Se repérer dans l espace MOTS CLÉS Globe terrestre - Equateur - Tropique - Cercle polaire - Repère.

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Mission NTIC 2015 Rencontre B2B du 26 octobre à l hôtel Métropole Bruxelles

Mission NTIC 2015 Rencontre B2B du 26 octobre à l hôtel Métropole Bruxelles Mission NTIC 2015 Rencontre B2B du 26 octobre à l hôtel Métropole Bruxelles COMPANY PROFILE S.A.R.L. 1. Données de l entreprise Nom de l entreprise: ASYST Sarl Pays d origine: Adresse de l entreprise:

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Guide de l enquête sur l investissement direct 2014

Guide de l enquête sur l investissement direct 2014 Guide de l enquête sur l investissement direct 2014 Mai 2015 TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION 3 1.1 Motivations...3 1.2 Champ d application...3 1.3 Confidentialité...3 1.4 Personnes de contact auprès

Plus en détail

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique A la source de l information géographique Consulter une carte dynamique Pour les conseils et astuces : Suivez le guide Qu est-ce qu une carte dynamique? C est un module cartographique qui permet de visualiser

Plus en détail

Centre Ressources Création musicale contemporaine : "CIMNthèque" : page 2

Centre Ressources Création musicale contemporaine : CIMNthèque : page 2 Centre Ressources Création musicale contemporaine : "CIMNthèque" : page 2 Collection de l'association Heure Exquise! : page 3 Fonds autour de la chorégraphe Joanne Leighton, 1992- : page 5 Page 1 Centre

Plus en détail

Guide de l enquête sur l investissement direct 2009

Guide de l enquête sur l investissement direct 2009 Guide de l enquête sur l investissement direct 2009 Mai 2010 2 TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION 4 1.1 Motivations... 4 1.2 Champ d application... 4 1.3 Confidentialité... 4 1.4 Personnes de contact auprès

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais Objectifs de la formation Perspectives professionnelles La licence d anglais LLCE de l université Michel de Montaigne Bordeaux 3 se caractérise par la grande pluridisciplinarité,

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur,

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur, Lyon, le 1er juillet 2010 Nos réf. : bb/6124/22062010 Madame, Monsieur, Suite au succès du Programme Leonardo Mobilité organisé en Belgique, Espagne et Danemark entre 2007 et 2009 et auquel ont participé

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC)

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) Laboratoire de Didactique André Revuz, IREM Université Paris Diderot Ecoles Normales

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

RT 2.6. Module 4 : Création des bases de données géographiques historiques

RT 2.6. Module 4 : Création des bases de données géographiques historiques RT 2.6 Module 4 : Création des bases de données géographiques historiques 1. Présentation générale du processus... 2 2. Pré-traitements de données... 3 2.1 Création des fichiers shapes à différentes dates

Plus en détail

Table des matières. Préface p. 5. Première partie. Les besoins éducatifs et la construction d un tissu scolaire p. 13

Table des matières. Préface p. 5. Première partie. Les besoins éducatifs et la construction d un tissu scolaire p. 13 Table des matières Préface p. 5 Introduction p. 7 Première partie. Les besoins éducatifs et la construction d un tissu scolaire p. 13 Chapitre I. L alphabétisation de l Aquitaine de la seconde moitié du

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

Stage de «Communication NonViolente et Coaching»

Stage de «Communication NonViolente et Coaching» La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication très simple et surtout concret, qui permet de se relier à ce qui est essentiel pour nous, à ce qui nous anime. A partir du langage et

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX RENCONTRE NATIONALE "Le financement des collectivités locales de la Côte d Ivoire à travers le Partenariat Public Privé". Du 30 au 31 Juillet 2013 à

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COORDINATION DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL EN MILIEU URBAIN

LICENCE PROFESSIONNELLE COORDINATION DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL EN MILIEU URBAIN LICENCE PROFESSIONNELLE COORDINATION DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL EN MILIEU URBAIN Présentation La licence professionnelle Coordination de projets de développement social et culturel

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE 2013-2014

APPEL A CONCURRENCE 2013-2014 CENTRE CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE 2013-2014 FICHES TECHNIQUES COMITE Cecafoc CED Géographie Table des matières GEO 1... 3 La frontière entre le Mexique

Plus en détail

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel E)services - Guide de l utilisateur e)sep Exercice professionnel 1 Sommaire 1- Introduction 2 2 - Accès au service e)sep en ligne 3 2.1 Identification par le login /mot de passe 4 2.2 Authentification

Plus en détail

FORMATION. learning KAMISIA. Introduction au paradigme kamit. .net

FORMATION. learning KAMISIA. Introduction au paradigme kamit. .net FORMATION e learning KAMISIA Introduction au paradigme kamit.net Introduction au paradigme kamite OBJET L objet principal de la formation Kamisia 1 est de développer un discours rationnel et novateur dans

Plus en détail

La «Quête des Ressources» en Afrique Centrale (2) : Le secteur minier en République Démocratique du Congo (RDC) État des lieux et perspectives

La «Quête des Ressources» en Afrique Centrale (2) : Le secteur minier en République Démocratique du Congo (RDC) État des lieux et perspectives La «Quête des Ressources» en Afrique Centrale (2) : Le secteur minier en République Démocratique du Congo (RDC) État des lieux et perspectives L Université de Lubumbashi (RDC) Le Musée Royal de l Afrique

Plus en détail

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) NAÏMA PAGE, PROFESSEURE D HISTOIRE-GEOGRAPHIE LYCEE SAINT-EXUPERY MARSEILLE 15 e 1. Objectifs généraux de la séance Niveau Classe de seconde

Plus en détail

Tableaux personnalisés

Tableaux personnalisés Tableaux personnalisés Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique18 2 SOMMAIRE 1. Choix des résultats à calculer...4 Principe général... 4 Étape 1 : choix d un domaine

Plus en détail

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier La mobilité Une évidence. 1 Le cursus en soins infirmiers en Belgique Les 2 filières L enseignement supérieur en Belgique Les challenges pour le futur Présentation de la Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp ANNEXE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE PRODUITS PROPOSES A LA VENTE ET LES BASES DE LA REDEVANCE 1. LES DOCUMENTS IMPRIMES SUR COMMANDE 1.1- Impressions de cartes et photographies aériennes sur papier ordinaire

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Yspahan : les souks Préparation

Yspahan : les souks Préparation Yspahan : les souks Préparation Mélanger les 18 cartes de l extension Yspahan (cadre violet). Ces cartes remplaceront les cartes du jeu de base. Note : Certaines cartes sont identiques à celle du jeu de

Plus en détail

Yes. Forward thinking English testing

Yes. Forward thinking English testing Forward thinking English testing Do you speak English? Yes. Aptis, le test d anglais qui évalue si votre entreprise possède toutes les compétences en anglais dont elle a besoin pour se développer. www.britishcouncil.fr

Plus en détail

GESTION SEGPA. Un nouvel utilitaire..

GESTION SEGPA. Un nouvel utilitaire.. GESTION SEGPA Un nouvel utilitaire.. Simple et convivial Complet et performant Permettant une utilisation sécurisée S adressant à toute structure scolaire Mis au point par un professionnel de l enseignement

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés Formation 3 jours Siège : 261 rue de Paris - 93556 MONTREUIL cedex CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 30 mars 2010 Français Original: anglais ECE/CES/2010/15 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Cinquante-huitième

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

PRESENTATION DES PROJETS LIBRES POUR LE CAMPUS D EXCELLENCE 07

PRESENTATION DES PROJETS LIBRES POUR LE CAMPUS D EXCELLENCE 07 PRESENTATION DES PROJETS LIBRES POUR LE CAMPUS D EXCELLENCE 07 Le Campus d Excellence 07 convoque un concours international libre pour tous qui souhaitent présenter des idées originales non publiées, conformément

Plus en détail

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE QUELS DEFIS POUR LES TERRITOIRES FRANCAIS ET EUROPEENS? L ECLAIRAGE SCIENTIFIQUE ET OPERATIONNEL DU PROGRAMME ESPON 2013 LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

Plus en détail

Les fonctionnalités détaillées

Les fonctionnalités détaillées Les fonctionnalités détaillées Les éléments de base Les civilités La civilité peut être indiquée sur chaque contact. Cette information est utilisée notamment dans les différents courriers. Les civilités

Plus en détail

L INTRODUCTION AFRIQUE:DIVERSITÉ, MAGHREB ET GRANDES VILLES PREMIÈRE PARTIE COMMENTAIRES

L INTRODUCTION AFRIQUE:DIVERSITÉ, MAGHREB ET GRANDES VILLES PREMIÈRE PARTIE COMMENTAIRES L INTRODUCTION AFRIQUE:DIVERSITÉ, MAGHREB ET GRANDES VILLES... 5 PREMIÈRE PARTIE COMMENTAIRES I. LA DIVERSITÉ DU CONTINENT Doc. 1 Les fortes densités rurales au Rwanda... 9 Doc. 2 La vallée du Nil au Soudan

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Formation aux pratiques de l Intelligence Collective

Formation aux pratiques de l Intelligence Collective Etre autrement humains sur cette Terre Formation aux pratiques de l Intelligence Collective Marseille, 6,7,8 octobre et 16,17 novembre 2015 Parcours de formation aux pratiques d Intelligence Collective

Plus en détail

Guide de la structure de stage

Guide de la structure de stage DEUST AGAPSC parcours ADECS Agent de Développement de Club Sportif Guide de la structure de stage Qu est-ce que le DEUST Agent de développement de club sportif? Les contenus de formations La place et le

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

Méthodologie d échantillonnage et Échantillonneur ASDE

Méthodologie d échantillonnage et Échantillonneur ASDE Méthodologie d échantillonnage et Échantillonneur ASDE Par Michel Rochon L énoncé suivant définit de façon générale la méthodologie utilisée par Échantillonneur ASDE pour tirer des échantillons téléphoniques.

Plus en détail

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population Juin 2014 Volume 13, numéro 4 La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti Dans ce numéro Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population - Mise en œuvre de la Politique

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps?

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? Par$e III : Rome Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? 1 Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION CAPACITÉS Connaître

Plus en détail

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA Deuxième Congrès des Economistes Africains Abidjan, Côte d Ivoire Novembre 24-26, 2011 Présentateur: Charles RURANGA Institution: Université Nationale du

Plus en détail

Bienvenue! Ce projet a été financé par le ministère de la Formation et des Collèges et Université

Bienvenue! Ce projet a été financé par le ministère de la Formation et des Collèges et Université Bienvenue! Ce projet a été financé par le ministère de la Formation et des Collèges et Université Ce projet a été financé par Emploi Ontario Géré par : Literacy Northwest Coordonnatrices du projet : Wendy

Plus en détail

L HISTOIRE-GEOGRAPHIE AU PRYTANEE. Le programme d histoire-géographie de Seconde

L HISTOIRE-GEOGRAPHIE AU PRYTANEE. Le programme d histoire-géographie de Seconde L HISTOIRE-GEOGRAPHIE AU PRYTANEE Equipe professorale : 4 professeurs d histoire-géographie HISTOIRE Le programme d histoire-géographie de Seconde Horaire hebdomadaire : 3 heures La place des populations

Plus en détail

Déroulement de l'opération de vente

Déroulement de l'opération de vente Déroulement de l'opération de vente Table des matières Modes de paiement... 2 Facturation par le vendeur... 3 Etapes... 4 1. Prospection... 4 2. Rencontre avec le prospect... 4 3. Présentation de la proposition

Plus en détail

Publier son profil de formateur ou d établissement sur le site de Guide Maestro

Publier son profil de formateur ou d établissement sur le site de Guide Maestro Publier son profil de formateur ou d établissement sur le site de Guide Maestro Étape 1 : Allez dans la section S inscrire au répertoire À partir de la page d accueil du site (www.guidemaestro.com), cliquez

Plus en détail

LA NOTATION FINANCIERE

LA NOTATION FINANCIERE LA NOTATION FINANCIERE Séminaire du 27 au 29 Mars 2013 organisé par BLOOMFIELD INVESTMENT CORPORATION (Bloomfield Group) et le CEFEB (Centre d Etudes Financières, Economiques et Bancaires de l Agence Française

Plus en détail

Description des aspects logistiques

Description des aspects logistiques Description des aspects logistiques Collectif de la société civile québécoise - COP 21- Paris 2015 Ce document indique les détails logistiques du projet d accompagnement de groupe proposé par Les YMCA

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

Du plan cadastral au territoire en 4D

Du plan cadastral au territoire en 4D Du plan cadastral au territoire en 4D 100 ans geosuisse Fribourg, 22 septembre 2010 28.09.2010 - Page 1 Cadastre d hier, d aujourd hui et de demain Evolutions technologiques: informatique, GPS, laser,

Plus en détail

Exigences dans le domaine de la transmission de la culture informationnelle

Exigences dans le domaine de la transmission de la culture informationnelle Exigences dans le domaine de la transmission de la culture informationnelle Contributors Dr. Philipp Stalder Hauptbibliothek Universität Zürich Chef du projet compétences en culture informationelle chez

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire

RAPPORT FINAL GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE. L Ecole, Instrument de la Paix - Côte d Ivoire GUIDE DE L EDUCATION AUX DROITS DE L HOMME ET FORMATION DES ENSEIGNANTS EN COTE D IVOIRE RAPPORT FINAL Abidjan, Décembre 2013 I- RESUME DU PROJET Ce rapport a pour objet l édition et la vulgarisation d

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

F O R M A T I O N 2 0 1 5

F O R M A T I O N 2 0 1 5 HABITAT A R C H I T E C T U R E S F O R M A T I O N 2 0 1 5 LOGEMENTS COLLECTIFS *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

Qualité et limites des données

Qualité et limites des données Qualité et limites des données Le Registre des entreprises s appuie en grande partie sur les données obtenues au cours de l inscription à un numéro d entreprise (NE) auprès de l Agence de revenu du Canada

Plus en détail

Introduction à Expression Web 2

Introduction à Expression Web 2 Introduction à Expression Web 2 Définitions Expression Web 2 est l éditeur HTML de Microsoft qui répond aux standard dew3c. Lorsque vous démarrez le logiciel Expression Web 2, vous avez le choix de créer

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEURS : Transmettre, accompagner et enseigner les musiques actuelles. Collectif RPM 19 au 23 octobre 2015 MODULE 1

FORMATION DE FORMATEURS : Transmettre, accompagner et enseigner les musiques actuelles. Collectif RPM 19 au 23 octobre 2015 MODULE 1 FORMATION DE FORMATEURS : Transmettre, accompagner et enseigner les musiques actuelles. Lundi 19 octobre Programme prévisionnel sous réserve de modifications. Collectif RPM 19 au 23 octobre 2015 MODULE

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

L Europe et le monde au début du XVIIIe siècle. Quelle est la place de l'europe dans le monde au XVIIIe siècle?

L Europe et le monde au début du XVIIIe siècle. Quelle est la place de l'europe dans le monde au XVIIIe siècle? L Europe et le monde au début du XVIIIe siècle. Quelle est la place de l'europe dans le monde au XVIIIe siècle? Intérieur du port de Marseille, huile sur toile de Joseph Vernet (1714-1789), 1.65m x 2.63m,

Plus en détail

Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de contrat: DCI-NSAPVD/2011/260-821

Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de contrat: DCI-NSAPVD/2011/260-821 Termes de Référence de l évaluation externe du projet: «Dialoguer et Participer l Interaction Institutionnalisée entre Acteurs étatiques et non-étatiques» Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Les effets constatés. Pour l équipe pédagogique :

Les effets constatés. Pour l équipe pédagogique : Dans notre quatrième Newsletter nous vous présentons l évaluation intermédiaire réalisée par l évaluatrice externe du projet Mélanie Latiers de l organisation Orchis. Pour rappel en mai 2014 se sont déroulées

Plus en détail

CONVENTION DE PÔLE ASSOCIÉ DE DÉPÔT LÉGAL N 2015. ENTRE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE ET

CONVENTION DE PÔLE ASSOCIÉ DE DÉPÔT LÉGAL N 2015. ENTRE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE ET CONVENTION DE PÔLE ASSOCIÉ DE DÉPÔT LÉGAL N 2015. ENTRE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE ET.. ENTRE La Ville / Communauté d agglomération / Département / adresse représentée par agissant pour le compte

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers Cette publication a été réalisée par la

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE LA COOPERATION ENTRE L OHI ET L OMAOC QUELLES PERSPECTIVES? par Alain Michel LUVAMBANO Secrétaire Général Atelier sur le développement des services

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

Relevé des questions du formulaire de demande de subvention. 1 - Informations générales sur la structure porteuse du projet

Relevé des questions du formulaire de demande de subvention. 1 - Informations générales sur la structure porteuse du projet Appel à projets 2013-2014 «Actions de solidarité internationale dans le domaine de l'eau» Relevé des questions du formulaire de demande de subvention CECI EST UN DOCUMENT D'INFORMATION UNIQUEMENT. IL NE

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE DE L ART 2 LIEUX / 2 EXPOSITIONS (MARS & JUIN) - 2

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des PME/PMI : management, création et reprise/transmission de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO

Plus en détail

Rapport de gestion de projet

Rapport de gestion de projet Rapport de gestion de projet Affectation des projets de programmation aux étudiants Université Montpellier II Licence 3 Lamant Adrien, Rogery Arthur, Maher Ishak April 2015 1 Membres de l équipe de développement

Plus en détail