Traitement d Images Satellitaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement d Images Satellitaires"

Transcription

1 Traitement d Images Satellitaires S4 Mathieu Fauvel Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse & Institut National Polythechnique de Toulouse

2

3 TA B L E D E S M AT I È R E S 1 présentation Me joindre Organisation de l UE Documents de cours Objectifs de l UE Fonctionnement durant les séances Evaluation introduction à la télédétection - utilisation du logiciel envi-idl Configuration de l environnement IDL Création de variables utilisateurs dans l environnement Window de son compte personnel Création de nouvelles fonctions dans le menu ENVI Utilisation de l aide d ENVI Segmentation d images satellitaires Prise en main du logiciel ENVI Colorisation et analyse spectrale Analyse radiométrique Arbre de décision et détection de changements Néo-canaux Arbre de décision Détection de changements : application à la gestion d inondation Classification supervisée d images satellitaires Prise en main Classification d une série temporelle Recalage d images etudes de cas - application à la gestion de l environnement Détection d objets dans les cartes anciennes Détection de la trame verte (haies) dans un paysage agricole exercices Segmentation d images Néo-canaux Série multitemporelle Classification supervisée Recalage d images iii

4

5 1 P R É S E N TAT I O N 1.1 me joindre Bureau (0) organisation de l ue 26h40 de cours/td, avec une séance d examen individuel de 1h40. Date Lieu Durée Plage Horaire 21/02/2014 Info 4 7h20 08h00-17h50 25/02/2014 Info 3 7h20 08h00-17h50 26/02/2014 Info 3 4h00 13h30-17h50 03/03/2014 Info 2 4h00 13h30-17h50 04/03/2014 Info 2 4h00 13h30-17h50 15/03/2014 Info 1 3h20 (2*1h40) 13h30-17h00 Total 30h documents de cours Les documents de cours et les données informatiques se trouvent ici : 1.4 objectifs de l ue Le cours de traitement d images satellitaires a pour objectif de présenter aux étudiants de l ENSAT les possibilités offertes par les images de télédétection pour la gestion de l environnement et l aménagement du territoire. Une attention particulière est portée aux nouvelles techniques numériques d analyse d images permettant le traitement, l extraction et l organisation de l information spatiale et spectrale contenue dans ces images. L unité est divisée en deux parties : 1. Introduction (chapitre 2). Les bases de la télédétection sont présentées : rayonnement électromagnétique, comportement spectral, acquisition d images, composition colorée, photo-interpretation, recalage d images, segmentation et classification d images. Dans cette partie, l outil informatique est une aide à la visualisation, à l analyse, à l interprétation des images ainsi qu à l extraction d informations de haut niveau pour son intégration éventuelle dans les SIG. 2. Approfondissement (chapitre 3). A travers des applications concrètes (extraction des forêts dans les cartes anciennes) les outils et méthodes actuels de traitements numériques sont étudiés. Dans cette partie, l outil informatique est utilisé pour résoudre des problématiques de gestion de l environnement. Pour rappel, le cours de S2 peut être téléchargé à l adresse suivante : 1

6 1 présentation 1.5 fonctionnement durant les séances Pour les séances d introduction, l organisation sera la suivante. Un rappel du cours de S2 sera donné en début ou durant la séance. Ensuite, vous aurez la main pour manipuler et appréhender les connaissances et les techniques. Il vous sera fourni un jeu d images ainsi que les mots-clefs pour effectuer vos recherches dans l aide du logiciel. Pour les séances d application à l agro-écologie, l organisation sera légèrement différente. Après une présentation de la problématique, des données et des objectifs applicatifs, vous serez laissés en autonomie. A vous de chercher à partir de vos connaissances comment résoudre le problème proposé. En fonction des besoins, un rappel de cours et/ou l introduction d une nouvelle notion seront réalisés par l enseignant. Il n y aura pas de compte rendu à restituer. A vous de construire votre bagage technique et théorique. Ainsi, vous êtes fortement encouragés à rédiger au fur et à mesure votre document de cours : ce que vous estimez nécessaires comme rappels théoriques, procédures de traitements... Ce sera le seul document autorisé durant la séance d examen. L enseignant est bien entendu à votre disposition pour valider votre production. La durée des séances est prévue pour vous laisser le temps de la réflexion et de la mise par écrit. Durant les séances, en fonction de l avancement de chaque groupe, vous serez amenés à présenter au reste de la série la manière dont vous avez répondu à une question. De plus, des exercices vous seront proposés entre les séances. Ils seront corrigés par un groupe au début de la séance suivante. 1.6 evaluation Une séance d évaluation individuelle de 1h40 est prévue à la fin du cycle. Vous n aurez droit comme document qu à votre production ainsi qu à l aide du logiciel ENVI. L examen portera sur les notions vues en séances pour moitié. L autre moitié concernera la résolution d un problème pratique et évaluera votre capacité à utiliser la télédétection pour la gestion de l environnement. 2

7 2 I N T R O D U C T I O N À L A T É L É D É T E C T I O N - U T I L I S AT I O N D U L O G I C I E L E N V I - I D L 2.1 configuration de l environnement idl Création de variables utilisateurs dans l environnement Window de son compte personnel Les paramètres de votre compte informatique rendent cette étape nécessaire. Vous n avez par défaut pas les droits pour écrire sur le disque dur de la machine. Il vous faut donc définir des variables associées à votre compte vous permettant d éditer les fichiers de configuration nécessaires. Procédure : 1. Copiez les fichiers envi.cfg, envi.men et e_locate.pro depuis le répertoire C:\Program Files\Exelis\ENVI50\classic\menu vers un répertoire "utilisateur" pour lequel vous avez les droits d écriture (par exemple votre Z :). 2. Dans le panneau de configuration faites la recherche suivante variable d environnement, cliquez sur Modifier les variables d environnemet système. Créez une nouvelle variable puis entrez IDL_PATH comme nom et Z:\users_dir;<IDL_DEFAULT> comme valeur avec Z:\users_dir le chemin vers le répertoire utilisateur. Sélectionner Ok pour fermer toutes les fenêtres. 3

8 2 introduction à la télédétection - utilisation du logiciel envi-idl 3. Démarrez ENVI et ajoutez dans les préférences le chemin vers le fichier menu du répertoire utilisateur. Fermez ENVI. Vous pouvez maintenant modifier votre fichier envi.men Création de nouvelles fonctions dans le menu ENVI La première chose à faire pour créer ses propres fonctions utilisateurs est de rajouter un appel à cellesci dans le menu interactif ENVI. Il existe plusieurs manières de procéder. Nous allons voir dans ces TPs une manière simple utilisant les fonctions prédéfinies d IDL et d ENVI. Pour cela, il suffit d ouvrir le fichier envi.men et de l éditer : 1. Ouvrez le fichier avec n importe quel éditeur. Pour plus de facilité, utilisez celui de l environnement de programmation d IDL. Regardez comment il est structuré, il est aisé de comprendre comment on va pouvoir ajouter un appel à nos fonctions. 2. Détails de la structure. Pour ajouter un premier niveau au menu : 0 {User Functions}. On peut ainsi définir plusieurs niveaux. Dans notre application, on ne va définir qu un seul niveau. 4

9 2.2 Utilisation de l aide d ENVI Ensuite il faut définir la fonction/procédure ENVI/IDL que l on veut utiliser : 1 {---} {---} {---}. Dans les premières accolades, on retrouve le nom de la fonction telle qu elle apparaîtra dans le menu. Dans les secondes accolades, on définit une variable qui servira notamment à vérifier au début de la fonction appelée que l on est bien dans la bonne fonction/procédure. Dans les dernières accolades, on retrouve le nom de la fonction que l on veut appeler (sans le.pro). 3. Editez votre fichier pour ajouter un appel à votre fonction. Les noms des champs à compléter seront donnés en début de séance lorsque nécessaire. 2.2 utilisation de l aide d envi Dans la barre des menus, déroulez le menu Help et cliquez sur Start ENVI Help. Vous devez obtenir la fenêtre suivante : Plusieurs possibilités : Table of contents : Pour obtenir de l aide basique sur ENVI pour un menu par exemple. Index : Pour obtenir de l aide sur une fonction particulière. Search : Pour obtenir de l aide à partir de mots clefs. Dans la suite, vous trouverez indiquée la partie de l aide à consulter. 2.3 segmentation d images satellitaires Connaissances et compétences à acquérir Ouvrir et visualiser des images satellitaires, Utiliser les outils de visualisation d ENVI, Caractériser spectralement/radiométriquement des zones d une image, Créer des masques binaires Prise en main du logiciel ENVI 1. En vous aidant de la documentation fournie avec le logiciel, ouvrez l image «fabas» (Voir opening and displaying dans Using ENVI Classic.). Pour information, les fichiers *.hdr contiennent les informations nécessaires à l ouverture de l image : nombre de lignes, nombre de colonnes, nombre de bandes spectrales, système de codage numérique, type d entrelacement et des informations sur le géoréférencement. Ces fichiers s ouvrent avec un simple éditeur de texte. Voir les détails dans le tableau 1. 5

10 2 introduction à la télédétection - utilisation du logiciel envi-idl Figure 1: Composition «vraies couleurs» de l image «fabas». 2. Récupérez les informations principales sur l image : nombre de lignes, de colonnes, de bandes, de résolution spatiale (ENVI Header format). Il y a plusieurs manières de récupérer ces informations Affichez, dans des «visualisateurs» différents, les images correspondantes aux quatre bandes spectrales (Voir opening and displaying dans Using ENVI Classic). 4. Liez deux (ou plus) affichages de votre choix. Faites une analyse visuelle (Dans search : Linking Display). 5. Affichez le compte numérique des pixels. Faites bien attention à ce que retourne le logiciel! (Dans search : cursor location value). 6. Visualisez la zone couverte par l image sous Google Map ou Google Earth (Dans search : google earth bridge) Colorisation et analyse spectrale 1. Affichez une composition colorée «vraies couleurs» et «fausses couleurs», voir Figure 1. En liant les affichages, comparez les colorisations. 2. Affichez simultanément les spectres de plusieurs pixels correspondants aux matériaux suivants : eau, végétation arborée, végétation basse et sols nus (Dans search : extract spectral profile). Commentez cet affichage. Un exemple de signaure est donnée à la figure Affichez simultanément les spectres de plusieurs pixels correspondants à un même matériau. Faites de même pour différents matériaux. Que peut-on en conclure? Analyse radiométrique 1. Tracez les histogrammes des valeurs des pixels pour les quatre bandes spectrales (Dans search : computing statistics). Comparez les. Il est possible de visualiser sur un même graphique les différents histogrammes 2. Pour les quatre histogrammes, essayez d identifier pour chaque maximum local les matériaux correspondant. Analysez l apport de chaque bande pour la caractérisation des différents matériaux. 3. A partir des informations extraites, segmentez les bandes spectrales correspondant au «rouge» et au «proche infra-rouge» (Dans search : Interactive density slicing). 4. Reprenez les questions 1 et 2 avec un histogramme 2D (Dans search : scatter plots) 5. Construisez des masques binaires correspondant aux couches «végétation», «eau» et «sols nus» (Dans search : creating masks). Un exemple est donné à la figure 3. 6

11 2.3 Segmentation d images satellitaires Table 1: ENVI header format (http://geol.hu/data/online_help/envi_header_format.html) Description Samples Lines Bands Header offset Data type Interleave Byte order Map info Character string describing the image or processing performed. Number of samples (pixels) per image line for each band. Number of lines per image for each band. Number of bands Refers to the number of bytes of embedded header information present in the file (for example 128 bytes for ERDAS 7.5.lan files). These bytes are skipped when the ENVI file is read. Parameter identifying the type of data representation, where 1=8 bit unsigned integer ; 2=16-bit signed integer ; 3=32-bit signed long integer ; 4=32-bit floating point ; 5=64-bit double precision floating point ; 6=2x32-bit complex, real-imaginary pair of double precision ; 9=2x64-bit double precision complex, real-imaginary pair of double precision ; 12=16-bit unsigned integer ; 13=32-bit unsigned long integer ; 14=64-bit signed long integer ; and 15=64-bit unsigned long integer. Refers to whether the data are band sequential (BSQ), band interleaved by pixel (BIP), or band interleaved by line (BIL). Describes the order of the bytes in integer, long integer, 64-bit integer, unsigned 64-bit integer, floating point, double precision, and complex data types ; Byte order=0 is Least Significant Byte First (LSF) data (DEC and MS-DOS systems) and byte order=1 is Most Significant Byte First (MSF) data (all others - SUN, SGI, IBM, HP, DG). Lists geographic coordinates information in the order of projection name (UTM), reference pixel x location in file coordinates, pixel y, pixel easting, pixel northing, x pixel size, y pixel size, Projection Zone, North or South for UTM only. Compte numérique 1, Végétation arborée Eau Sol nu Végétation Basse 0 B V R IR Bandes spectrales Figure 2: Exemple de signature spectrale Figure 3: Masque binaire de l eau pour l image de fabas, figure 1. 7

12 2 introduction à la télédétection - utilisation du logiciel envi-idl Figure 4: Segmentation en quatres classes l image de fabas, figure arbre de décision et détection de changements Connaissances et compétences à acquérir Construire et utiliser des néo-canaux, Construire et utiliser des arbres de décision binaire, Segmenter une image en plusieurs classes et détecter des changements sur des données multi-dates Néo-canaux 1. Construisez à partir de l image «fabas» les néo-canaux correspondant aux NDVI (Dans serach : mathematical expression). 2. A partir du NDVI, faites une analyse de l activité photosynthétique de la zone couverte par l image. Isolez la végétation du reste du paysage et caractérisez les deux types de végétation. 3. Proposez une segmentation en quatre classes de l image Arbre de décision Créez un arbre de décision pour segmenter l image NDVI (Voir Using ENVI Classic Classification Decision Tree classifier). La figure 4 donne un exemple de segmentation. Pour vous entraîner, vous pouvez faire une segmentation en quatre classes à partir de l image multispectrale originale. Vous devez obtenir le même résultat Détection de changements : application à la gestion d inondation Pour cette partie, vous travaillerez sur les images «tsunami_before» et «tsunami_after». Ce sont deux images, prises avant et après le tsunami de décembre 2004 en Asie, qui correspondent à la zone de Lhonga Leupung en Indonésie, voir Figure 5. L objectif est de réaliser automatiquement une carte mettant en valeur les zones inondées. Pour cela, nous utiliserons deux images et analyserons les zones de l image qui ont «changé» à cause de l inondation : qui sont passées de séches à humides. La méthode mise en œuvre doit être la plus simple possible, ce n est pas la peine de multiplier les traitements. 8

13 2.4 Arbre de décision et détection de changements (a) (b) Figure 5: Image «fausses couleurs» de la zone de Lhonga Leupung avant (a) et après (b) le tsunami. Figure 6: Google bridge de la zone observée sur la figure 5. 9

14 2 introduction à la télédétection - utilisation du logiciel envi-idl Figure 7: Image vrais couleurs de la zone à traiter. 2.5 classification supervisée d images satellitaires Connaissances et compétences à acquérir Manipuler des zones d intérêts, Réaliser une classification supervisée, Régulariser spatialement une carte de classification, Calculer des indices de précision pour les cartes de classification Prise en main L objectif de cette partie est de comprendre comment réaliser une classifiaction supervisé avec ENVI. Vous travaillerez sur l image «objet», voir Figure 7. C est une image Worldview-2, possédant 8 bandes spectrales. 1. Construisez des zones d intérêts correspondantes aux classes définies dans le tableau 2. Selectionner environ au moins un millier de pixels pour chaque classe, mais pas plus de 2500, cela pour des raisons de temps de calculs (Dans search : managing ROIs files) Arboré Cultures Prairie Sols nus Route Bâtiment Ombre Table 2: Détails des classes. Attention, bien respecter l ordre de définition des classes! 2. Calculez les caractéristiques statistiques (moyenne et variance) des classes définies (Dans search : ROIs satistics). Représenter les pixels sélectionnés à l aide de l outil 2D Scatter Plots. Que pouvez déjà en déduire? 3. Faites une classification supervisée de type : distance minimale, maximum de vraisemblance Gaussien et SVM avec noyau linéaire (Dans search : minimum distance et maximum likelihood). Pour chaque méthodes, choisir de classifier tout les pixels. 4. Calculez les matrices de confusion pour les deux cartes de classification obtenues précédemment (Dans search : confusion matrix). 5. Comparez-les : accord global, Kappa, précision utilisateur/producteur. 6. Réalisez une régularisation de type «analyse majoritaire» sur la carte de classification la plus précise (Dans search : majority analysis). Testez plusieurs tailles de fenêtre. 10

15 2.5 Classification supervisée d images satellitaires Chêne pubescent Chêne pédonculé Chêne sessile Chêne rouge Bouleau Charme Chataîgner Robinier Peuplier Platane Eucalyptus Pin Maritime Epicéa Hêtre Alisier Noistier Pin Silvestre Frêne Sapin rouge Cèdre Saule blanc Chêne du Caucase Sapin de douglas Pin Laricio Table 3: Correspondance des essences avec leur numéro de ROIs Classification d une série temporelle Dans cette partie, l objectif est de classifier les espèces arborés à l aide d une série d images multidate (ou multitemporelle). La série multitemporelle consiste en une série d images du NDVI prises en différentes dates obtenues dans le cadre du programme Kalidéos OSR MiPy 1. 9 dates ont été retenues pour l année Ces images ont été acquises par le satellite FORMOSAT. La résolution spatiale est de 8 métres par pixel. 4 bandes spectrales (B, V, R et IR) sont disponibles pour chaque date. Les vérités terrain ont été construites pas les étudiants AGREST de la promo ENSAT classes ont été recensées lors d une prospection terrain. Le tableau 3 présente les différences essences relevées sur le terrain. Classification supervisée 1. Restaurez le fichier roi (pour Region Of Interest sur une image de la série temporelle (Dans search : managing ROIs files). Voir le tableau 3 pour le type de cultures. 2. Calculer les NDVI pour chaque dates et construisez une série temporelle basée sur le NDVI. Tracer les spectres moyens du NDVI pour chaque classes. Pour simplifier la visualisation, tracer les à l aide d un tableur. Observer en particulier les spectres moyens relatifs aux chênes et aux sapins. 3. Faites un premier regroupement des classes pour simplifier le problème : (19+23), ( ) et ( ). 4. Faites une classification supervisée de type : distance minimale et maximum de vraisemblance Gaussien sur les données brutes et NDVI. Utiliser le masque fournit pour ne traiter que les pixels correspondants à la végétation arborées. 5. Faites une analyse des résultats de classification. 6. Appliquez un filtrage majoritaire en choisissant la taille du gabarit qui vous semble la plus adaptée. 7. Calculer la surface totale au sol pour la classe arborées la plus représentée. 1. Programme Kalidéos OSR MiPy : ce programme Kalideos du CNES met gratuitement à disposition de la communauté scientifique des bases de données de télédétection de référence. Dynafor en tant que membre fondateur de l Observatoire Spatial Régional peut donc en bénéficier pour son site d études LTER Vallées et Coteaux de Gascogne situé en région Midi- Pyrénées 11

16 2 introduction à la télédétection - utilisation du logiciel envi-idl (a) Image originale (b) Masque Figure 8: Zone d étude des essences arborés. 12

17 2.6 Recalage d images (a) (b) Figure 9: (a) Image à corriger et (b) image de référence. 2.6 recalage d images Connaissances et compétences à acquérir Création de points de contrôle au sol (Ground Control Points) ou points d amer, Recalage image à image, Evaluation des résultats du recalage. 1. Ouvrez et affichez les images westconcordaerial.png et westconcordorthophoto.png voir Figure En prenant comme référence l image panchromatique, saisissez une vingtaine de GCP de manière homogène dans l image (registration). 3. Réalisez un recalage polynomial d ordre 1 et 2 avec comme méthode de ré-échantillonage «plus proche voisin». Pour les deux méthodes, faites une analyse de l erreur moyenne et comparez à ce que vous obtenez visuellement. 13

18

19 3 E T U D E S D E C A S - A P P L I C AT I O N À L A G E S T I O N D E L E N V I R O N N E M E N T 3.1 détection d objets dans les cartes anciennes Connaissances et compétences à acquérir Algorithme de traitements dans le domaine spatial, Les cartes anciennes contiennent des informations spécifiques qui permettent de reconstruire des trajectoires d occupation des sols dans le temps et dans l espace. Actuellement, l extraction d information sur ces cartes recourt principalement à l intervention de l utilisateur (digitalisation manuelle). Cette approche est coûteuse en temps et difficilement applicable sur de larges zones. Il a été proposé dans Automatic extraction of forests from historical maps based on unsupervised classification in the CIELab color space une méthode générique pour automatiser l extraction des forêts sur des cartes d états majors du 19ieme siècle. Cette méthode repose sur trois étapes : 1. Suppression des lignes de reliefs et du texte par des filtres à gabarit, 2. Passage du l espace RGB à l espace colorimétrique LAB, 3. Classification non supervisé des objets en fonction de leur couleur dans l espace LAB. La figure 10 présente le résultat de l extraction de la forêt en utilisant cette méthode. Dans ce TP, nous allons utiliser l implémentation IDL/ENVI développé par P. Loussert et K. Gouerec de la promotion SIGMA-AGROGEOMATIQUE ENSAT Vous trouverez les codes à cette adresse http: //fauvel.mathieu.free.fr/softwares.html. Télécharger l ensemble des codes dans un répertoire sur votre compte. Suivez la procédure d installation fournis avec les codes pour installer l ensemble des fonctionnalités. 3.2 détection de la trame verte (haies) dans un paysage agricole Connaissances et compétences à acquérir Visualisation de données altimétriques, Couplage information radiométrique et altimétrique. Les haies jouent un rôle important dans la conservation des sols, la productivité des écosystèmes, la protection des cultures et la limitation des pollutions d origine agricole. Ainsi, la cartographie de ces formations arborées secondaires ou «arbres hors forêt» constitue un enjeu majeur pour les différents acteurs chargés de préparer la mise en place de la future «Trame Verte et Bleue» qui fait suite au Grenelle de l Environnement. De par leur faible superficie, ces éléments du paysage ne sont pas représentés dans les bases de données destinées aux échelles régionales comme CORINE Land Cover dont la taille minimale de saisie des objets est fixée à 25 ha. En revanche, ces éléments existent dans la BDTopo de l IGN qui contient une description détaillée du territoire pour une gamme d échelle allant du 1 :5000 au 1 : Toutefois, cette base répond à des spécifications bien définies et par conséquent elle n intègre pas forcément tous les objets. Elle adopte par ailleurs un choix de modélisation parmi d autres possibles, ce qui n est pas toujours adapté à l application envisagée. Par exemple, dans la BDTopoV2, la haie est définie comme étant une «clôture naturelle composée d arbres, d arbustes, d épines ou de branchages et servant à limiter ou à protéger un champ. Alignement d arbres ou plantation d arbres fruitiers dont la largeur est inférieure à 25m» (IGN, 2009). Pour que la haie soit saisie dans la BDTopo, sa longueur doit être supérieure ou égale à 100m. L espace minimum entre deux haies parallèles doit également être supérieure ou égale à 50m pour les distinguer dans la base. Enfin, la haie est représentée par un objet surfacique et est modélisée par son contour extérieur. 15

20 3 etudes de cas - application à la gestion de l environnement (a) (b) Figure 10: (a) Carte anciennes et (b) masque de la forêt. Dans cette partie, nous allons voir que la télédétection offre un moyen simple pour la cartographie du réseau des haies. Nous allons utiliser une méthode basée sur Maire, E. ; Marais-Sicre, C. ; Guillerme, S. ; Rhoné, F. ; Dejoux, J.-F. & Dedieu, G. (2012), Télédétection de la trame verte arborée en haute résolution par morphologie mathématique., Revue Internationale de Géomatique 22 (4), Cette méthode permet de détecter les arbres hors forêts à l aide d opérateur de morphologie mathématique. 1. Effectuer une analyse en composante principale de l image multispectrale initiale. Sélectionner la composante principale pour laquelle les haies sont des maxima locaux en termes d intensité. 2. Effectuer un filtrage top-hat sur la composante principale sélectionnée. Choisir le paramètre en fonction des propriétés spatiale des haies. 3. Faites un seuillage sur la sortie du filtre pour récupérer les haies et les arbres isolés. 4. Exporter les résultats en vecteurs. 16

21 4 E X E R C I C E S 4.1 segmentation d images 1. Télécharger l image flc1.bil à l adresse suivante : Le fichier hdr n est pas renseigné. A vous de le construire avec les informations suivantes. L image a 220 pixels de large, 949 pixels de hauteur. Le capteur échantillone le spectre des longueurs d ondes en 12 points. Les données sont codés en 8 bits non signés, et l image est enregistrée ligne par ligne. 2. Calculez les histogrammes de la bande 1 et de la bande 2 de la Figure 11 (vous pouvez vous servir de la Figure 12). Segmentez-les en choisissant le nombre de classes qui vous semble pertinent. 3. Calculez l histogramme 2D. 4. Sur la Figure 13, placez les dimensions. Quel spectre correspond à la réflexion d une surface type végétation? 4.2 néo-canaux Sur la Figure 14, retrouvez l histogramme du NDVI correspondant à l image sur laquelle il a été calculé. 4.3 série multitemporelle Sur la figure 15, associez chaque surface à un type de cultures : hiver, été ou non-cultivé. 4.4 classification supervisée Sur l image «Fabas», après calcul du NDVI, un photo-interprète a identifié 4 classes. A l aide d une vérité terrain, il a ensuite calculé des paramètres statistiques pour chaque classe. A partir des paramètres reportés dans la Table 4, construisez les règles de décision g i pour les quatre classes pour les méthodes distance à la moyenne et mélange de gaussiennes (p(w i ) = π i ). Calculez les seuils optimaux, i. e., x tel que g eau (x) = g sols nus (x) pour les deux méthodes. A partir des images de classification de la Figure 16, calculez la matrice de confusion. Puis, calculez la précision producteur et utilisateur pour la classe Forêt ainsi que le pourcentage total de pixels bien classifiés (a) (b) Figure 11: Image synthétique, bande 1 (a) et bande 2 (b). 17

22 4 exercices b 1 b 2 (b 1, b 2 ) Figure 12: Histogrammes Figure 13: Spectre de longueurs d ondes (a) (b) (c) (1) (2) (3) Figure 14: Images originales et histogrammes des NDVIs. Table 4: Paramètres des classes µ i σ i π i Eau Sols nus Champs Arborés

23 4.4 Classification supervisée NDVI 0 NDVI Janvier Février Mars Avril (a) 1 Mai Juin Juillet Septembre Décembre Janvier Février Mars Avril (b) Mai Juin Juillet Septembre Décembre 0.5 NDVI Janvier Février Mars Avril (c) Mai Juin Juillet Septembre Décembre Figure 15: Spectre temporel du NDVI moyen + écart type pour trois types de surfaces. F F F V E F F V V E V V V R R F V R F F Classification F F F V E F R V R R Vérité terrain Figure 16: Construction d une matrice de confusion. 19

Cours pratique de télédétection : méthodes et techniques de traitement d images satellitales à partir du logiciel ENVI

Cours pratique de télédétection : méthodes et techniques de traitement d images satellitales à partir du logiciel ENVI . Cours pratique de télédétection : méthodes et techniques de traitement d images satellitales à partir du logiciel ENVI Sous la direction de Pr. Brou Yao TELESPHORE Université d Artois Réalisé par : LRHCHA

Plus en détail

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS Cette extension du programme «VisualQie Entreprise» vous permet des visualisations graphiques immédiates de la situation géographique de tous vos produits

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0

SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0 SAGESSE Delphi Interbase Version V6.0 Note d accompagnement SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...1 1.1 Rappel de la version d InterBase nécessaire pour SAGESSE V6.0... 1 2. MISE EN ŒUVRE...1 2.1 Mise à jour d une

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

1. Faire Démarrer, Paramètres, Panneau de configuration, Outils d administration, Gestion de l ordinateur.

1. Faire Démarrer, Paramètres, Panneau de configuration, Outils d administration, Gestion de l ordinateur. TP PERSONNALISER SON POSTE DE TRAVAIL LES COMPTES, LES GROUPES C'EST QUOI? Les comptes et les groupes permettent de gérer plus facilement l administration d une machine. Il semble assez logique que sur

Plus en détail

Calcul de valeurs globales dans ArtemiS SUITE

Calcul de valeurs globales dans ArtemiS SUITE 09/14 dans ArtemiS SUITE Dans certains cas, il peut être utile de ramener les résultats d analyse à une valeur globale, donc, par exemple, de réduire une évolution de niveau en fonction du temps à une

Plus en détail

Impression de documents avec Optymo

Impression de documents avec Optymo Impression de documents avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes en caractères

Plus en détail

Gérer vos photos avec Picasa 3

Gérer vos photos avec Picasa 3 Gérer vos photos avec Picasa 3 1) Télécharger et installer Picasa3 Commencez par ouvrir votre navigateur et entrez l adresse suivante : http://picasa.google.fr/ Cliquez ensuite sur le bouton Télécharger

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

Introduction à Expression Web 2

Introduction à Expression Web 2 Introduction à Expression Web 2 Définitions Expression Web 2 est l éditeur HTML de Microsoft qui répond aux standard dew3c. Lorsque vous démarrez le logiciel Expression Web 2, vous avez le choix de créer

Plus en détail

... ensuite, cliquez sur la section pour Windows http://xserver.csvdc.qc.ca/recit_csvdc_partage/ 2. Vous pouvez aussi télécharger

... ensuite, cliquez sur la section pour Windows http://xserver.csvdc.qc.ca/recit_csvdc_partage/ 2. Vous pouvez aussi télécharger Traitement d images dans un contexte pédagogique avec le logiciel... (gratuit) Sujets : 1. Installer le logiciel 2. Définir celui-ci par défaut pour vos images 3. Différents formats des fichiers d images

Plus en détail

Guide de démarrage rapide de WinReporter

Guide de démarrage rapide de WinReporter Guide de démarrage rapide de WinReporter Pour plus d information à propos de WinReporter, vous pouvez contacter IS Decisions à : Tél : +33 (0)5.59.41.42.20 (Heure française : GMT +1) Fax : +33 (0)5.59.41.42.21

Plus en détail

HYPERPLANNING EST UN LOGICIEL INDEX EDUCATION

HYPERPLANNING EST UN LOGICIEL INDEX EDUCATION HYPERPLANNING EST UN LOGICIEL INDEX EDUCATION Guide de l Espace Enseignant Table des matières Présentation de l Espace Enseignants... Saisir ses indisponibilités... Saisir un programme de cours... 5 Saisir

Plus en détail

Sommaire : I. Introduction

Sommaire : I. Introduction Sommaire : I. Introduction... 1 II. Lancement de PcGalileo :... 2 III. Envoie demande de localisation :... 3 A. Geolocalisation ponctuelle :... 4 B. Géolocalisation séquentielle :... 4 C. Géolocalisation

Plus en détail

Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces. Mémo technique

Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces. Mémo technique Office Espace Un logiciel pour aller plus loin dans la gestion de vos espaces Mémo technique Dotée de fonctionnalités avancées, Office Espace a été développé pour les mairies et collectivités qui recherchent

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

Exploration d images de télédétection et quelques traitements et analyses

Exploration d images de télédétection et quelques traitements et analyses Module Géomatique Faculté des Sciences d Orsay 2006) Soudani Kamel (Dernière modification : Juillet Soudani Kamel Maître de Conférences Laboratoire Ecologie Systématique et Evolution Département Ecophysiologie

Plus en détail

Classes et templates C++

Classes et templates C++ Classes et templates C++ Ce TP propose une application des classes, des templates et du polymorphisme au travers du design de classes permettant de gérer des courbes de Bézier. Contents 1 Bézier unidimensionnelle

Plus en détail

Créer des documents interactifs

Créer des documents interactifs Créer des documents interactifs 14 Au cours de cette leçon, vous apprendrez à : créer un document en ligne de base ; ajouter des boutons, des transitions de page et des hyperliens ; exporter au format

Plus en détail

Guide d Utilisation du logiciel Calimco pour Windows XP,Vista et 7

Guide d Utilisation du logiciel Calimco pour Windows XP,Vista et 7 Guide d Utilisation du logiciel Calimco pour Windows XP,Vista et 7 1 Pour installer Calimco, merci de vous référer au guide «Installation du logiciel Calimco pour Windows XP,Vista et 7» Ce guide a été

Plus en détail

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x)

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Version 1 Le contenu de ces pages est relatif à TYPO3, CMS/Framework sous licence GNU/GPL disponible sur www.typo3.com

Plus en détail

Manuel utilisateur CASH. Table des matières

Manuel utilisateur CASH. Table des matières Manuel utilisateur CASH Table des matières 1 Introduction... 2 1.1 Préliminaires... 2 1.2 Configuration et mises à jour du stock... 2 2 Premiers pas... 2 2.1 Installation... 2 2.2 Installation automatique...

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

Réaliser une mosaique de photos

Réaliser une mosaique de photos Avec XnView Le logiciel XnView est un visualiseur et gestionnaire d'images très complet. Outre une retouche basique de vos images, XnView permet la création rapide de mosaïque photo ou de planche contact.

Plus en détail

Comment configurer les HotFolders et les Workflows

Comment configurer les HotFolders et les Workflows Comment configurer les HotFolders et les Workflows HotFolders 1 À la base : le Hotfolder en tant que gestionnaire de fichiers 1 Un exemple : les Hotfolders et la barre d images 2 Imprimer depuis un client

Plus en détail

REALISER UNE CARTE GEOGRAPHIQUE SUR MESURE

REALISER UNE CARTE GEOGRAPHIQUE SUR MESURE REALISER UNE CARTE GEOGRAPHIQUE SUR MESURE Que fait-on? On crée une carte géographique sur laquelle on n affiche que l information strictement nécessaire à la présentation d une oeuvre. Pourquoi le fait-on?

Plus en détail

Menu : Permet l accès à l ensemble des fonctions du programme

Menu : Permet l accès à l ensemble des fonctions du programme Dans ce document nous allons voir comment faire une facture. Nous supposons donc que l ensemble des fichiers (clients, animaux, articles ) sont correctement paramétrés. Quelques rappels : Veto_win est

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses.

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. VOS ADRESSES 7 VOS ADRESSES Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. Diverses options permettent d enrichir ce carnet d adresses : la saisie

Plus en détail

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Conservatoire d Espaces Naturels Rhône Alpes - Cermosem Gustave Coste - Stagiaire Montpellier SupAgro gustavecoste@gmail.com Nicolas Robinet

Plus en détail

Sphinx : utilisation simple

Sphinx : utilisation simple Gilles Droniou 1 Sphinx : utilisation simple Attention : ce document a été réalisé à partir de document Sphinx pour les versions 4.0, 4.5 (appelé aussi Sphinx me ou Sphinx Millenium) ou la version 2000.

Plus en détail

Galerie de photo Sommaire du Manuel

Galerie de photo Sommaire du Manuel Galerie de photo Sommaire du Manuel 1 INTRODUCTION... 2 2 OU SE TROUVE LE MODULE GALERIE DE PHOTOS... 2 3 CREER UN NOUVEL ALBUM DE PHOTOS EN REALISANT UNE RUBRIQUE... 2 4 COMMENT VISUALISER LA GALERIE

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.0.1 du 18/01/2015 Table des matières Présentation

Plus en détail

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés ENSEIRB-MATMECA PG-113 014 TP6: Optimisation au sens des moindres carrés Le but de ce TP est d implémenter une technique de recalage d images qui utilise une méthode vue en cours d analyse numérique :

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement Lancement du logiciel : ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Le tableur OpenOffice Calc o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org > OpenOffice.org

Plus en détail

PARTIE 1 - IPHOTO 09

PARTIE 1 - IPHOTO 09 PARTIE 1 - IPHOTO 09 iphoto est un logiciel de classement et de retouche d image, conçu pour le grand public et par conséquent il est d une utilisation très simple : vous importez vos photos et elles se

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

CHELEM - Guide de démarrage rapide -

CHELEM - Guide de démarrage rapide - CHELEM - Guide de démarrage rapide - 1. Lancement de l application. Pour démarrer, cliquer sur l icône depuis le groupe de programmes «BvD CD-ROM s» ou tout autre emplacement défini lors de l installation

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Informatique appliquée 2005 2006 TP N o 4 Tableur : affichage et impression I Options d affichage Les options concernant l affichage dans les feuilles de calcul

Plus en détail

Lancer le Connecteur BCDI / e-sidoc depuis le serveur BCDI.

Lancer le Connecteur BCDI / e-sidoc depuis le serveur BCDI. Lancer le Connecteur BCDI / e-sidoc depuis le serveur BCDI. 18/03/2015 Guide de démarrage rapide Le connecteur BCDI / e-sidoc va prendre en charge la synchronisation des données depuis votre base BCDI

Plus en détail

Guide de formation. EasyCruit

Guide de formation. EasyCruit Guide de formation EasyCruit Contents INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION ET NAVIGATION... 3 CRÉATION D UN PROJET DE RECRUTEMENT... 5 ETAPE 1 : Nom interne du projet... 5 ETAPE 2 : Associer l offre au bon département...

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

Siemens Industry Mall. Manuel. Utilisation et gestion de paniers

Siemens Industry Mall. Manuel. Utilisation et gestion de paniers Siemens Industry Mall Manuel Utilisation et gestion de paniers Page: 1 of 21 Table des matières 1 AVANT-PROPOS... 3 2 CREATION DE PANIERS... 3 2.1 Chargement d un panier du Mall... 3 2.2 Sélectionner un

Plus en détail

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Temps : 3h Objectifs : Prendre connaissance du système. Lire les diagrammes UML et comprendre le fonctionnement du système. Mettre en place une maquette

Plus en détail

Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour

Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour Installation / Sauvegarde Restauration / Mise à jour SPIP version 1.8.x Serveur (Linux) Jean Sébastien BARBOTEU dev.jsb@laposte.net Introduction Nous allons aborder tous les aspects techniques liés à la

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

DendroDIF. Sujet : Procédure d installation de DendroDIF pour utilisateur hors MRNF. Version 1.7. Date de dernière révision : 2013-05-29

DendroDIF. Sujet : Procédure d installation de DendroDIF pour utilisateur hors MRNF. Version 1.7. Date de dernière révision : 2013-05-29 Sujet : Version 1.7 Date de dernière révision : 2013-05-29 Historique des modifications Version Date Description 0.5 31 mars 2009 Création initiale 0.6 27 avril 2009 Intégration des premiers commentaires

Plus en détail

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR Introduction...2 1 Démarrage...3 1.1 Se connecter...3 1.2 Mettre à jour son Profil...3 1.3 Fonctionnalités du Système...4 2 Comment faire pour...5 2.1 Naviguer d un

Plus en détail

Un Message bloque le démarrage de mon Géorando Maxi Liberté

Un Message bloque le démarrage de mon Géorando Maxi Liberté Un Message bloque le démarrage de mon Géorando Maxi Liberté Vous démarrez votre logiciel Géorando Maxi Liberté et un message bloque le lancement complet de ce dernier. Voici un processus simple pour revenir

Plus en détail

Traitement d un AVI avec Iris

Traitement d un AVI avec Iris Traitement d un AVI avec Iris 1. Définir le répertoire de travail Fichier > Réglages (Ctrl + R) Et on définit le chemin du répertoire de travail. C est là que les images vont être stockées. 2. Convertir

Plus en détail

Astuces sur Revit 9.1. Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Nos Promotions. Petit exercice sous Revit Building 9.

Astuces sur Revit 9.1. Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Nos Promotions. Petit exercice sous Revit Building 9. Astuces sur Revit 9.1 Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Etape 1 : poser le problème sur le papier Etape 2 : choisir le bon gabarit Etape 3 : définir les sous-catégories

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Travaux dirigés de traitement d images de Télédétection

Travaux dirigés de traitement d images de Télédétection Travaux dirigés de traitement d images de Télédétection L objectif principal de ce TD consiste à introduire la notion de données multitemporelles afin d effectuer une classification de l occupation du

Plus en détail

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer.

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer. Vous venez de télécharger Smartcaisse, Merci de tester ce logiciel. L installation de SmartCaisse Pocket est relativement simple et est expliquée à la fin de ce manuel. Présentation de Smartcaisse : SmartCaisse

Plus en détail

Créer une trace, obtenir son fichier gpx et sa carte Ou Afficher un fichier trace GPX

Créer une trace, obtenir son fichier gpx et sa carte Ou Afficher un fichier trace GPX Créer une trace, obtenir son fichier gpx et sa carte Ou Afficher un fichier trace GPX Logiciels nécessaires : - - - Google Chrome comme navigateur internet FireShot qui est un add-on qui se greffe sur

Plus en détail

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur Wordpress Manuel utilisateur Projet : WORDPRESS Auteur : Référence : Version : ALEOS2i Date de dernière modification : 13 septembre 2013 2.0 Objet : Manuel utilisateur Table des matières Connexion au BackOffice...3

Plus en détail

Tableaux personnalisés

Tableaux personnalisés Tableaux personnalisés Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique18 2 SOMMAIRE 1. Choix des résultats à calculer...4 Principe général... 4 Étape 1 : choix d un domaine

Plus en détail

PG208, Projet n 2 : Dessin vectoriel

PG208, Projet n 2 : Dessin vectoriel PG208, Projet n 2 : Dessin vectoriel Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

TP : Gestion d une image au format PGM

TP : Gestion d une image au format PGM TP : Gestion d une image au format PGM Objectif : L objectif du sujet est de créer une classe de manipulation d images au format PGM (Portable GreyMap), et de programmer des opérations relativement simples

Plus en détail

Introduction à Eclipse

Introduction à Eclipse Introduction à Eclipse Eclipse IDE est un environnement de développement intégré libre (le terme Eclipse désigne également le projet correspondant, lancé par IBM) extensible, universel et polyvalent, permettant

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO)

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO) Solutions informatiques w Procédure Messagerie Outlook 2003 Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2003 (ZCO) 1/49 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées des systèmes

Plus en détail

Thème Image - TP1 - Images au format bitmap

Thème Image - TP1 - Images au format bitmap Université Joseph Fourier DLST UE MAP110/120 Année 2013-14 Thème Image - TP1 - Images au format bitmap Compte-ru Il vous est demandé de rédiger un compte-ru pour ce TP. Ouvrez en parallèle un document

Plus en détail

7DEOHGHVPDWLqUHV. ,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 ,167$//$7,21 87,/,6$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH ,QVWDOODWLRQGH3$3$66 /DQFHPHQWGH3$3$66

7DEOHGHVPDWLqUHV. ,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 ,167$//$7,21 87,/,6$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH ,QVWDOODWLRQGH3$3$66 /DQFHPHQWGH3$3$66 7DEOHGHVPDWLqUHV,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 $9$17'(&200(1&(5,167$//$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH,QVWDOODWLRQGH3$3$66 87,/,6$7,21 /DQFHPHQWGH3$3$66 3DUWLFXODULWpVGH&WUO3DVV 3DUDPpWUDJHGH&WUO3DVV

Plus en détail

Documentation utilisateur 2. Comment réaliser des analyses complémentaires à partir des données saisies sur le serveur Iteo

Documentation utilisateur 2. Comment réaliser des analyses complémentaires à partir des données saisies sur le serveur Iteo Documentation utilisateur 2 Comment réaliser des analyses complémentaires à partir des données saisies sur le serveur Iteo Version 2 Février 2006 Objet de cette présentation Dans le cadre du label Écoute

Plus en détail

17 avril 2014. Remote Scan

17 avril 2014. Remote Scan 17 avril 2014 Remote Scan 2014 Electronics For Imaging. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. Sommaire 3 Sommaire...5 Accès à...5 Boîtes...5

Plus en détail

1.1 LES FONCTIONS DE BASE

1.1 LES FONCTIONS DE BASE 1.1 LES FONCTIONS DE BASE Comment ouvrir un email? Pour ouvrir un email, vous devez réaliser un double clic dans la boîte de réception sur l email que vous souhaitez ouvrir. Le nouveau message s ouvre

Plus en détail

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015 Durée 1,5 heures Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 3 e année ingénieur Support de TD ArcGIS 10.1 Grande école européenne d'ingénieurs et de

Plus en détail

WinReporter Guide de démarrage rapide. Version 4

WinReporter Guide de démarrage rapide. Version 4 WinReporter Guide de démarrage rapide Version 4 Table des Matières 1. Bienvenue dans WinReporter... 3 1.1. Introduction... 3 1.2. Configuration minimale... 3 1.3. Installer WinReporter... 3 2. Votre premier

Plus en détail

Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique

Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique INTRODUCTION Une image numérique est un ensemble discret de points appelés PIXELS (contraction de PICTure ELements). Elle a pour

Plus en détail

TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L. Préparation. Objectifs : Manipulation :

TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L. Préparation. Objectifs : Manipulation : TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L Préparation 1. Prendre connaissance de l annexe de ce TP et revoir les pages 110-126 du cours. 2. Quels sont les principaux constituants du Système

Plus en détail

Newsletter LogiKal 8.1

Newsletter LogiKal 8.1 Newsletter LogiKal 8.1 2013 by ORGADATA AG Tous droits réservés. Toute reproduction non autorisée est passible de poursuites. Les droits sur la documentation sont détenus par ORGADATA Software-Dienstleistungen

Plus en détail

Irfanview Le menu Fichier

Irfanview Le menu Fichier Irfanview Le menu Fichier Vous permet d ouvrir un fichier. La fonction Réouvrir permet de revenir à la dernière version enregistrée en annulant toutes les modifications faites. Ouvre un explorateur de

Plus en détail

On peut faire des ajustements avec le bouton «Baseline». Pour cela, utiliser la boîte de dialogue suivante

On peut faire des ajustements avec le bouton «Baseline». Pour cela, utiliser la boîte de dialogue suivante Coupe 3D : Montre un graphique en 3D des différentes valeurs de pixels sur une image en niveaux de gris ou en fausses couleurs. Cela crée une pile de points lorsque la source est une pile d images. Certains

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

L accès à distance du serveur

L accès à distance du serveur Chapitre 11 L accès à distance du serveur Accéder à votre serveur et aux ordinateurs de votre réseau depuis Internet, permettre à vos amis ou à votre famille de regarder vos dernières photos, écouter vos

Plus en détail

A PROPOS DE CE LOGICIEL

A PROPOS DE CE LOGICIEL A PROPOS DE CE LOGICIEL Vous venez d acquérir le logiciel de gestion des immobilisations IMMOSoft version 8.30 pour Windows 98 et supérieur. Afin de vous faciliter son utilisation, nous vous offrons cette

Plus en détail

Analyse d images introduction

Analyse d images introduction L3, option Image Analyse d images introduction http ://perception.inrialpes.fr/people/boyer/teaching/l3/ Elise Arnaud - Edmond Boyer Université Joseph Fourier / INRIA Rhône-Alpes elise.arnaud@inrialpes.fr

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Traitement de texte et publipostage

Traitement de texte et publipostage Outils Informatiques Mias 1 TP 3 Traitement de texte et publipostage Première partie : principes du traitement de texte Cette séance de travaux pratiques va commencer par quelques manipulations de l éditeur

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

MEDIA NAV Guide de téléchargement de contenus en ligne

MEDIA NAV Guide de téléchargement de contenus en ligne MEDIA NAV Guide de téléchargement de contenus en ligne Le présent document donne des instructions pour procéder aux mises à jour du logiciel et du contenu de l appareil de navigation de l utilisateur.

Plus en détail

STRATEGIE INFORMATIQUE

STRATEGIE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR Application de suivi des commerciaux Immeuble La Coupole - Grand Camp - 97142 - LES ABYMES - Tél. : 0590 48 18 98 - Fax : 0590 83 46 71 Immeuble Sera n 6 - Zone de Manhity - 97232 -

Plus en détail

OPEN STREET MAP Devenir contributeur

OPEN STREET MAP Devenir contributeur OPEN STREET MAP Devenir contributeur 1 / 14 SOMMAIRE 1 OPEN STREET MAP? 3 LES PROJETS AUTOUR D OSM 3 OSM ET L ASSISTANCE HUMANITAIRE 3 2 COMMENT PARTICIPER? 4 INSCRIPTION A OSM 4 MODIFIER LA CARTE DANS

Plus en détail

Leçon N 5 PICASA Généralités

Leçon N 5 PICASA Généralités Leçon N 5 PICASA Généralités Avec cette leçon N 5, nous allons commencer l étude du traitement de vos photos avec le logiciel de GOOGLE, PICASA, que vous avez téléchargé dans la leçon N 3. 1 Présentation

Plus en détail

GERER SES EMAILS. Le logiciel de messagerie gratuit que je vos propose de découvrir s appelle FOXMAIL, il en existe d autres comme Incrédimail.

GERER SES EMAILS. Le logiciel de messagerie gratuit que je vos propose de découvrir s appelle FOXMAIL, il en existe d autres comme Incrédimail. GERER SES EMAILS Je vous propose de découvrir une autre façon de gérér sa messagerie que celle proposée par les fournisseurs d accés. L objectif n est pas d y adhérer mais de savoir qu il existe d autres

Plus en détail

Créer une carte de visite Avec Open Office Writer

Créer une carte de visite Avec Open Office Writer Introduction Créer une carte de visite Concurrent direct de Microsoft Office, OpenOffice.org est une suite bureautique gratuite. Aujourd hui nous voyons le programme Writer (comparable à Word), c'est-à-dire

Plus en détail

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Journal des interventions Planning Gestion des tâches planifiées

Plus en détail

Studio. HERITIER Emmanuelle PERSYN Elodie. SCHMUTZ Amandine SCHWEITZER Guillaume

Studio. HERITIER Emmanuelle PERSYN Elodie. SCHMUTZ Amandine SCHWEITZER Guillaume Studio HERITIER Emmanuelle PERSYN Elodie SCHMUTZ Amandine SCHWEITZER Guillaume Cours R Présentation projet 10/10/2013 Introduction RStudio est une interface créé par JJ Allaire Elle est sortie le 11 Février

Plus en détail

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 Version 2 Manuel d utilisation Manuel d utilisation 1 Table des Matières I. Installation Gen32 3 II. III. IV. Premier démarrage du logiciel.3 1) Code d accès.3 2) Identification

Plus en détail

Manuel de signature dans Adobe Acrobat Reader DC (Pour Microsoft Windows)

Manuel de signature dans Adobe Acrobat Reader DC (Pour Microsoft Windows) Manuel de signature dans Adobe Acrobat Reader DC (Pour Microsoft Windows) Prérequis : - Disposer d une clef Signexpert - Avoir installé l environnement Signexpert (téléchargeable ici) o Indispensable :

Plus en détail

Chapitre cinq : Représentation des Images

Chapitre cinq : Représentation des Images Chapitre cinq : Représentation des Images Ce chapitre présente les bases pour la représentation des images et des sons. ~ 1 ~ 6. 6.1.1. Introduction Il existe plusieurs moyens de représenter des images.

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Gestion de Planning Présentation

Gestion de Planning Présentation Gestion de Planning Présentation et tous droits réservés à 2C-FAO sarl Reproduction interdite Page 1/15 Sommaire 1. Présentation générale, objectifs... 3 2. La méthode utilisée... 4 3. La planification

Plus en détail

ECOLE NUMERIQUE GESTION DES IDENTITES

ECOLE NUMERIQUE GESTION DES IDENTITES ECOLE NUMERIQUE GESTION DES IDENTITES Sommaire Introduction...3 Les différentes identités et les droits...3 Première connexion...3 Affectations...3 Gestion des identités par le directeur...4 Visualisation

Plus en détail

Mode d emploi pour lire des livres numériques

Mode d emploi pour lire des livres numériques Mode d emploi pour lire des livres numériques Configuration minimale requise : Pour télécharger des ouvrages numériques sur son poste et utiliser les fichiers, vous avez besoin : sur PC : connexion Internet

Plus en détail

Application RegBL. Mode d emploi pour les communes du canton de Fribourg. Service de la statistique SStat Amt für Statistik StatA

Application RegBL. Mode d emploi pour les communes du canton de Fribourg. Service de la statistique SStat Amt für Statistik StatA Service de la statistique SStat Amt für Statistik StatA Rue Joseph-Piller 3, 70 Fribourg T +4 6 305 8 3, F +4 6 305 8 8 www.fr.ch/sstat Application RegBL Mode d emploi pour les communes du canton de Fribourg

Plus en détail